Vous êtes sur la page 1sur 4
Chanson de Maxence Lento Rubato nif 5 cfm Dmg) G7 Chant Je Toi cher = chée por = tou, Sh : — — oS == = Piano f Lind boest —— ae == 9 cnt Fn7 7 Bh pM py 2 Ma = nill& Ang - kor Am? /58 Gat /5 comm BH = je Ia chee en - cor Jo ne con-nois rien delle &t Ya cat = te beau "é Des a — = SSS é = Pied z= ie ey eG =A — ee 1 SS 4 SE 8 2 = Ha Bm tnt a7 Dn —— — — — > = a ee SS SS SS SS SS SSS = fl = es co ~ man u's re gord in - no - cnt + = a o 7 + GM CM9m Fi BT Em a = b= é = = SS SSS * Se = aa ie 3 Son pro - fil est co - lui De ces vier - ges my-thiqu's Qui hon tent les mu sées jaa Se chat Fh Gut o Tes 0 = do es-cents ood ft teas Ae le Dons mil «lee = vs fous oe : SS SES SEE =| fa ae ‘ Pee Fie |e = i a 77 = ——— == == = i? Be % 23 Dé [5b oa Fin By, E |e tour du mond! Je oi char-chée par - tut etd ke bin div Bt - iit = = a SS a ee e # is f ——- = ee Z ff chm cm Fix 87 Bo. EM celle pris demi Je nlen scis rion on - co Mais je sais quelle - xis act Atm? Dim Gme/56 Gtom Fam? BT — oe 4 Goze ssf a = = = + . Se pa Sr Estab - le pe chores! Ov bin Als le dei Sor de = nd ~1a- mo Oy et hf ro yore __ yen) _aeee potts Pa = Se SS > . ; aa aot ca 4 = ate Sa - —== SS 7 f = 7 =e — Chanson de Maxence Je I’ai cherchée partout j’ai fait le tour du monde De Venise & Java de Manille 4 Angkor De Jeanne a Victoria de Vénus en Joconde Je ne I’ai pas trouvée et je la cherche encore Je ne connais rien d’elle et pourtant je la vois J'ai inventé son nom jai entendu sa voix Fai dessing son corps etj’ai peint son visage Son portrait et l'amour ne font plus qu’une image Elle a cette beauté des filles romantiques Et d’un Botticelli le regard innocent Son profil est celui de ces vierges mythiques Qui hantent les musées et les adolescents 7 Sa démarche resemble aux souvenirs d’enfant Qui trottent dans ma téte et dansent en révant Sur son front, ses cheveux sont de l’or en bataille Que le vent de la mer et le soleil chamaillent » Je pourrais vous parler de ses yeux, de ses mains Je pourrais vous parler delle jusqu’d demain Son amour, c’est ma vie mais & quoi bon réver ? Je lai cherchée partout je ne I’ai pas trouvée Il pourrait nous parler de ses yeux, de ses mains Il pourrait nous parler d’elle jusqu’a demain Son amour, c’est sa vie mais & quoi bon réver ? IL Pa cherchée partout il ne I’a pas trouvée Est-elle loin d'ici ? est-elle prés de moi ? Je n’en sais rien encore mais je sais qu'elle existe Est-elle pécheresse ou bien fille de roi ? Que m’importe son sang puisque je suis artiste Et que amour dicte sa loi —