Vous êtes sur la page 1sur 5

-

AA,k

Ct"r U^ l,^tt^ ,Atl 'arwih'u /o/'a//cchs^ I ltub eLel-

P

futut m.olt+ent-'

S.t'-l,r^rr, o(zDirn

:

,(

§

N
)

(2u$
q"d§

passim currente uictore : dans quel but pouvalent-ils courir ? L'auteur du texte dit-il ? le ? 3. Combien de trajets les deux esclaves ont-ils efÍectués ? Fais un schéma. . Quelle explication donnerais{u à I'attitude des esclaves ? Choisis la ou les bonnes réponses parmi les propositions que voici 6.i. Quelle raison peux-tu imaginer ? -'"* n'h-rft 1/':!.4 a.Commentaire *6. ils avaient peur de leur maïtresse particulierement cruelle . Le texte ne dit pas pourquoi ils se replacent sous I'autorité de leur maïtresse. Quels soldats sont en colère ? Les soldats de Grumente ou les assaillants ? . . Quel est le camp que choisissent les esclaves ? Celui de la ville ou celui de I'ennemi ? 2. Eam extra mLrros urbis duxerunt. . . : a) b) les ennemis étaient plus cruels envers les esclaves que les anciens maïtres c) la maïtresse les avait jusqu'ici bien traités d) e) par solidarité avec leur maitresse 0 par intérët. De quelle ville s'agit-il ? 5.r'r'r'l'U.. Dans quelle ville se déroule cet épisode 2. Vrai ou faux ? 4. La maïtresse est-elle en danger ? Pourquoi ? 3. pour la protéger contre les violences des assaillants . . donec ira militum consideret. à la fin ? *xnsopx 1. Quelle explication donnes-tu au geste de la maitresse.ile 1. Les esclaves veulent se venger de la cruauté de leur maitresse.

Combien de tralets les deux esclaves ont-ils efÍectués ? Fais un schéma. Quelle explication donnerais-tu à I'attitude des esclaves ? Choisis Ia ou les bonnes réponses parmi les propositions que voici 6. De quelle ville s'agit-il ? 5. Le texte ne dit pas pourquoi ils se replacent sous I'autorité de leur maïtresse. Quel est le camp que choisissent les esclaves ? Celui de la ville ou celui de I'ennemi ? 2. pour la proteger contre les violences des assaillants . . passirn currente uictore : dans quel but pouvaient-ils courir ? L'auteur du texte dit-il ? le ? 3. à la fin ? *xrsepx 1." 5i{ rr-r gr-à-"r'"t"I'U. La maïtresse est-elle en danger ? Pourquoi ? 3. Vrai ou faux ? 4. t^.Commentaire *fu<ilq 1. Dans quelle ville se déroule cet épisode 2. Les esclaves veulent se venger de la cruauté de leur maitresse. . . : a) b) les ennemis étaient plus cruels envers les esclaves que les anciens maïtres c) la maitresse les avait jusqu'ici bien traités d) e) par solidarité avec leur maïtresse 0 par intérët. . Quelle explication donnes-tu au geste de la maïtresse. donec lra militum consideret. Quelle raison peux-tu imaginer ? . ils avaient peur de leur maïtresse particulierement cruelle . . Quels soldats sont en colère ? Les soldats de Grumente ou les assaillants ? q A.:. Eam extra muros urbis duxerunt.

4r/t l*.))e.r&. sa. .*^.w* s*tvt . & 64/L+'1e'*[*'.. |n- .fin m.<. c:ab * ilt._)- LL v\r\ Les esclaves de Grumente d'après Sénèque.^"\e* d.' . hebfalz /'e'f1a'tx'- /v^/L' l* ' J'a'ayt" (A la fin de la guerre.A N.W ^.0.ilk -(L t. io\.^^rq.Eeugtra rnurgg..urbis et Ior.. a). consido.^ e6nr.Ului-ti -- considere. naÍh»z o* .t./*'Ji Grumentum.} .t 1]b" etttrg^nt[ib . "tu*Í6ffi .t4$cría.o' ïi..+ xËntm putti*ffiE-É"E '.t D rrtv n {.* e.\§ist'.b. consedi : s'apaiser clam : en secret deinde : ensuite donec + subj : en attendant que e uestigio : sur-le-champ passim : de tous cötés . " .22.. lr.ff'a+ ofuo. & l. Grumenti : Grumente (ville d'Italie du Sud) 'lr/t u'&ota eam: celle-ci (acc fsg) sua.^ dag ^rrrr.as. "o.. dà". (ttu<rip* /^ erv*t " )a^^.bv.L ksr/.Qb à&* @ lll.et *t1"*^" %rh (Ils l'emmènent et font croire à cèux qui leur posent des questions qu'ils la conduisent au supplice) t .ffI Deinde.-o.rQ. suum : son..*'. ".to.r€u^ o " fn a6cÀa* q. ils se replacent sous l'autorité de leur maïtresse) uestigiodoEra "/o n^o.rnill. Des bienfoits. ' l*'. ocl''o'trt''n'v"tn" ?. qaslswt la..^ggpj?. ses .o... *y c.htx.

. (ïliltííJ'. *.C. (n ui &r.r Ve.cc '. XÀg./V\41lyt\. an^-4. l.r-r. ...tJoen ..&^ .. ... E li1o. nÉt. clc..r-o-8-a.d^r^ Ot É(/Àdl^{.!-§* .Àoi. +*Pig.( bte^Jr J . L '. ne(a[ . i'- h.cc. Og1^ric(r.t'. ëLl.r.h^ . *l!a ..t-tnO.rtiqfu&. C.s$a7icÍffi.t* »enwttt .. o : Zgiqi.ÍLf A^r'r -O '. . Otptm.-tl.8à c(t Qrt+-<a. t eLe)-c * o..t'i rylha. anyriège.r-G. .h1.s . '.§'1. Otgy\Ai rrrrotl . filtn 0e- i t%d f"nso.mi eihÀí.r0 Ol.r. C-o. {tn[]À . . . dÍvt*» '. C*rrmnioottoc ..ta.) Crvt Ol{.tr.oUrr-g.ovtt&c .Lc. b .rlrPo' a&/.t^Ll.n./1>íL^. .x$* Nenmn A ocjZ dlla-.-Ë o* *nqLtstnl d.r . Jlue13. t§5:*au» .1. c-errr.) t .. -f.. c-elats...4a^ àd .[n .lt .*h| . . . Lat@luf ..&^ à»CAOrtn & G xt-.'* .^rliqre.s . q/*M . Ltr.§bídrr.dí§: Atrr6esi.-lt*Vi.r .vt. O/.wcen ' .vt?e/Inr.À.. . tt § i crni ai 1tcífi51t t'tn . fl-e*tn r )rl Q-' erntlrr'q/rr. Oa*À r'"gq94.. ' .L e-b.<.. {-o.Vn t>z " .totk : ctt o<x c(n vec-oJt«b"k .... \)QJ. o : Céctr-r.