Vous êtes sur la page 1sur 208
‘Un conrp de ifirenceimpliqne une dence qu fst Un concept de la répétition implique une répétition qui nest pas seulement celle d'une meme chose ou d'un mene Quelle chance y 2 rence pure et de épé tifent ? 1 profonde, se rejoignent et siden- GD. Gilles Deleuze, né en 1925, profeseur de philosophic, a enseigné Université de Pris VI- Vincennes jusgeen 1967, GILLES DELEUZE Différence et répétition AY fPIMETHEE put’ BPIMETHEE sais PanLosonguss Collection fondée par Jean Hyppolite ct dirigée par Jean-Luc Marion DIFFERENCE ET REPETITION GILLES DELEUZE wis PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE ‘an rae Dei gal — 1 on: 1968 eon + 965 ar 1 Pera Univers de Fane, 168 AVANT - PROPOS Les faiblesses d'un livre sont souvent la contrepartie tions vides qu’on n'a or. Une déclaration d'inter en ce sens, lémoigne modestie par rapport au fal. On dit souvent la fin, Inversement crest vrai de notre In lecture du reste. clusions re, oft la conclusion pourrait rendre inutile peut les signes do Heidegger vers Vexercice du stru téres différentiels dans un espace de coexistence ; l'art du roman ‘contemporain qui Lourne autour de la différence et de la répéti- tion, non seulement dans sa réflexion la plus abstraite, mais dans ses techniques effective eouverte dans toutes sortes de domaines d'une puissance propre de répétition, qui serait aussi wconseient, du langage, de 1 us cos signes js au compte d’un an rnisme généralisé = dentique et celle-ci soit concue, Ia pensée moderne natt de I de la perte des identités, et de la découverte de toutes les forces qui agissent sous Ia représentation de l'identique. Le monde Lthomme n’y survit pas & ln substance. ss, produites comme un sar un jeu plus profond qui est celui de la diffé- rence el. de la répétition. Nous voulons penser la différence en