Barricades à Belleville

C'est avec regret que J'on ferme ce
petit livre d'Olivier Ihl. ll a le charme
de ces études dont le sujet est modeste (une série de photographies
d'une barricade de 1848) et grand le
pouvoir d'évocation. Déchiffrant les
indices que contiennent les clichés,
les premiers à avoir illustré un reportage (paru dans-L'Illustration
du 8 juillet 1848), il en découvre
J'auteur (Charles-François Thibault),
enquête sur ses positions politiques
(républicaines), détermine le lieu de
la prise de vue Oa rue du Faubourgdu-Temple, à Belleville)- autant de
résultats émouvants que vient en·
core enrichir une description du
quartier et de ses passions politi·
ques. Cette rue prolétaire flxée sur le
daguerréotype allait ouvrir un nou·
veau moment de l'histoire politique
et journalistique. • JULIE CLARINI
•la . .rrlalde NIIWrllft. Hûtolnt
l'law pltotofnlpltM. Jlllrris .J8f6, d'Olivier
Ih~ Editions du Croquant. 148 p. 15 f .

4_ (),i\1\~~
-11 W\~/V\ lÜ(b

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful