Vous êtes sur la page 1sur 3

les essentiels du travail social

LA FAMILLE

Tous droits rservs Clia Carpaye


Tout reproduction, mme partielle est interdite.

Travailler avec les familles


Plan du cours
1. Considrer les familles : une vidence lgislative
1.1. Deux visions historiques
1.2. Les droits des familles affirmes dans la loi

2. La coopration au service de lenfant


2.1. La comptence des familles
2.2. Les modalits de coopration
2.3. Le concept de familialisme

3. Le professionnel face aux familles


3.1. Lessentiel travail sur soi
3.2. Les outils au service de laccompagnement ducatif

Bibliographie
Aller plus loin

Tous droits rservs Clia Carpaye


Tout reproduction, mme partielle est interdite.

1. Considrer les familles : une vidence


lgislative
1.1. Deux visions historiques
Dans lhistoire de la protection de lenfance, on peut mettre en
vidence deux courants successifs permettant de comprendre le
rapport entre les familles et les institutions du travail social :

Une logique normative, dans laquelle on considre que la famille


est nfaste pour lenfant et qui amne sa mise en retrait. Ce modle
a longtemps prvalu, substituant lautorit patriarcale la puissance
tutlaire de ltat par le biais des institutions.

Une logique familialiste o il est prconis le maintien des


relations entre lenfant et ses parents, mme si la relation est
dfaillante. Dans cette perspective, on considre que lenfant a
besoin de ses parents, quelque soit son histoire avec eux.
Entre ces deux positions extrmes, il est ncessaire de faire merger
des questionnements singuliers afin de penser lintrt de lenfant en
premire intention.

1.2. Les droits des familles affirms dans la loi


1980 : Publication du rapport Bianco-Lamy
Le rapport Bianco-Lamy voque pour la premire fois la ncessit
de faire intervenir les familles dans la prise en charge des enfants
et des adolescents. De ce rapport dnonant les absurdits du
systme de protection de lenfance, natra une loi vote en 1984,
Tous droits rservs Clia Carpaye
Tout reproduction, mme partielle est interdite.