Vous êtes sur la page 1sur 68

RDM - Ossatures Exercices

www.geniecivilpro.blogspot.com

RDM - Ossatures Exercices www.geniecivilpro.blogspot.com Yves DEBARD Institut Universitaire de Technologie du Mans

Yves DEBARD

Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique

Yves DEBARD Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique

Yves DEBARD

Institut Universitaire de Technologie

Département Génie Mécanique et Productique Avenue Olivier Messiaen 72085 Le MANS Cedex9

Tel 02 43 83 34 64 Fax02 43 83 31 49

e-mail : yves.debard@univ-lemans.fr

http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi

http://iut.univ-lemans.fr/gmp/cours/rdmyd

RDM - Ossatures

Sommaire :

Pages

Exercices

Février 2001

1

Analyse statique

25

Section droite : caractéristiques et contraintes

32

Flambement

43

Modes propres

Exercices

1

Analyse statique

E1 : Treillis plan à noeuds articulés

Référence :

F. FREY - Analyse des structures et milieux continus Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, 1985 , page 108

Problème :

L'ossature plane représentée sur la figure est constituée de neuf poutres droites articulées entre elles. L'ensemble est lié à l'extérieur par un appui simple en 4 et une rotule en 1.

y P P Q 4 x 2 3 1 1.4 m 5 6 2 m
y
P
P
Q
4
x
2
3
1
1.4 m
5
6
2 m
2 m
2 m
2m

2m

2m

La structure est en acier de module d'Young E = 210000 MPa.

Les poutres sont des carrés creuxde côté 70 mm et d'épaisseur 5 mm ( bibliothèque ).

 

r

0

r

Le noeud 1 porte une force :

Q =

1800 daN. Les noeuds 2 et 3 portent une force :

P =

Résultats :

Actions de liaison :

Efforts normaux :

R 1x =0

,

R 1y = 5400 daN ,

R 4y = 3600 daN

N 12 = N 23 = -5143 daN ,

N 34 = -3600 daN , N 15 = 6278 daN

0

3600 daN.

N 56 = 3758 daN

,

N 64 = 5091 daN

,

N 25 = -3600 daN

N 53 = 1883 daN

,

N 63 = -4680 daN

2

RDM - Ossatures

E2 : Ossature plane

Référence : A. JALIL - Calcul pratique des structures - Eyrolles, 1985 , page 55

Problème :

L'ossature plane représentée sur la figure est constituée de trois poutres droites soudées entre elles. L'ensemble est lié à l'extérieur par un appui simple en 1 et une articulation en 4.

q P B 2 B 3 P A P C 4m C y A 4
q
P
B
2
B
3
P
A
P
C
4m
C
y
A
4
1
x
4m
6m
4m

La structure est en acier.

Les trois poutres sont des HEA 600.

La poutre ( 1 - 2 ) porte en son milieu A une force :

La poutre ( 3 - 4 ) porte en son milieu C une force :

La poutre ( 2 - 3 ) porte en son milieu B une force :

uniformément répartie

Résultats :

r

q =

0

1000 daN/m.

r

P A =

r

P C =

r

P B =

0

2000

1000

0

0

2000

daN.

daN.

daN et sur le tronçon ( 2 - B ) une charge

Actions de liaison : R 1y = 4679 daN , R 4x = 1000 daN , R 4y = 2321 daN

Le moment fléchissant maximal est égal à 18301 daN.m et situé sur la poutre ( 2 - 3 ) à X = 2.66 m.

E3 : Ossature plane

Exercices

3

Référence : A. JALIL - Calcul pratique des structures - Eyrolles, 1985 , page 57

Problème :

L'ossature plane représentée sur la figure est constituée de quatre poutres droites. L'ensemble est lié à l'extérieur par deux rotules en 1 et 5. Les poutres ( 2 - 3 ) et ( 3 - 4 ) sont liées entre elles par une rotule.

q 2 P 2 4 3 q 1 y 1 5 x 3 m 3
q
2
P
2
4
3
q
1
y
1
5
x
3 m
3 m

5 m

La structure est en acier.

Les quatre poutres sont des HEA 600.

 

r

Le noeud 2 porte une force :

P =

4000

0

daN

La poutre ( 1 - 2 ) porte une charge uniformément répartie

r

q 1

=

1000

0

daN/m.

Les poutres ( 2 - 3 ) et ( 3 - 4 ) portent une charge uniformément répartie

r

q 2

=

0

5000

daN/m.

Résultats :

Actions de liaison : R 1x = -1250 daN ,

R 1y = 9583 daN ,

R 5x = -7750 daN

,

R 5y = 20417 daN

Le moment fléchissant est maximal en 4 et égal à 38750 daN.m

4

RDM - Ossatures

E4 : Ossature plane

Référence : A. JALIL - Calcul pratique des structures - Eyrolles, 1985 , page 6

Problème :

L'ossature plane représentée sur la figure est constituée de quatre poutres droites. L'ensemble est lié à l'extérieur par deux articulations en 1 et 5. Les poutres ( 2 - 3 ) et ( 3 - 4 ) sont liées entre elles par une rotule.

q F 3 4 2 C y 1 5 x 3 m 3 m
q
F
3
4
2
C
y
1
5
x
3 m
3 m

1.5 m

4.5 m

La structure est en acier de module d'Young 210000 MPa.

Les quatre poutres sont des HEA 600.

Le noeud 2 porte une force :

r

F =

2000

5000 daN et un couple

r

C =

0

0

3000

daN.m

Les poutres ( 2 - 3 ) et ( 3 - 4 ) portent une charge uniformément répartie

r

q =

Résultats :

Actions de liaison : R 1x = -250 daN ,

R 1y = 6000 daN ,

R 5x = -1750 daN

0

1000 daN/m projeté.

,

R 5y = 5000 daN

E5 : Ossature plane

Exercices

5

Référence :

W. WEAWER, J. GERE - Matrix analysis of framed structures Van Nostrand Reihnold, 1990 , page 228

Problème :

L'ossature plane représentée sur la figure est constituée de sixpoutres droites articulées entre elles. L'ensemble est lié à l'extérieur par deux articulations en 3 et 4.

y P 1 C 1 2 q P 2 P 3 4 x 3 0.6
y
P 1
C
1
2
q
P 2
P 3
4
x
3
0.6 L

0.8 L

L'ossature est en acier de module d'Young E.

Les caractéristiques des poutres sont :

- poutres ( 1 - 4 ) et ( 3 - 2 ) : aire = A

- poutres ( 1 - 2 ) et ( 3 - 4 ) : aire = 0.6 A

- poutres ( 3 - 1 ) et ( 4 - 2 ) : aire = 0.8 A

La structure porte les charges suivantes :

r

- le noeud 2 porte une force P 1 de composantes ( 2P , P , 0 ).

r

- la poutre (2-4) porte en son milieu une force P 2 de composantes ( P , -P , 0 ).

r

- la poutre (1-2) porte en son milieu un couple C de composantes ( 0 , 0 , -1.2 PL ).

la poutre ( 3-1 ) porte sur toute sa longueur une charge uniformément répartie. La charge par unité de longueur q a pour composantes : ( 2.5 P/L , 0 , 0 ).

-

r

r

- la poutre ( 3-4 ) porte en son milieu une force P 3 de composantes ( 0 , -2P , 0 ).

6

RDM - Ossatures

Données numériques :

* module d'Young : E = 200000 Mpa

* L = 1.25 m

* sections droites :

- poutres (1-4) et (3-2) : carré plein de côté 50 mm

- poutres (3-1) et (4-2) : rectangle plein ( d Y = 40 mm d Z = 50 mm )

- poutres (1-2) et (3-4) : rectangle plein ( d Y = 30 mm d Z = 50 mm )

* P = 1000 N

Résultats :

- Déplacements :

u 1 = 25.00 10 -3 mm , v 1 = 10.37 10 -3 mm , u 2 = 26.53 10 -3 mm ,

- Actions de liaison :

v 2 = 10.05 10 -3 mm

R 3x = - 2890 N

R 3y = - 5667 N

R 4x = -2110 N

R 4y = 7667 N

- Efforts aux extrémités des poutres ( en N ) :

poutre

N à l'origine

T Y à l'origine

N à l'extrémité

T Y à l'extrémité

1

- 2

 

610

2000

610

2000

3

- 4

 

0

-

1000

0

1000

3

- 1

 

4147

-

1000

4147

1000

4

- 2

-

4520

- 500

-3520

500

1

- 4

-

2683

 

0

-2683

0

3

- 2

 

3150

 

0

3150

0

E6 : Poutre droite

Exercices

7

Référence :

Guide de validation des progiciels de calcul de structures - AFNOR - 1990 - page 20

Problème :

Considérons la poutre droite AB d'axe x, de section droite constante ( aire = 10
Considérons la poutre droite AB d'axe x, de section droite constante ( aire = 10 -3 m 2 , I Z = 1.7 10 -8 m 4 ) et
de module d'Young E = 2.1 10 11 Pa. Cette poutre est encastrée en A et B.
y
F 2
p
x
A
B
F 1
C
0.3 m
0.3 m
1 m

Elle porte :

- sur toute sa longueur une force uniformément répartie

0

0

r

p = − 24000

N/m.

- au point d'abscisse x= 0.3 m une force

- au point d'abscisse x= 0.7 m une force

r

F 1

r

F 2

30000

 

0

 

r

= N et un couple

0

C =

0

N.m.

 

0

3000

10000

 

= −

20000

N.

 

0

Remarque :

Modéliser la poutre comme une ossature plane.

Résultats :

Action de liaison :

Déplacement :

Forces intérieures :

R Ax = - 24000 N

v ( x= 0.5 m ) = - 4.90 10 -2 m

T Y ( x= 0.5 m ) = - 540 N

,

Mf Z ( x= 0.5 m ) = 2800 N.m

8

RDM - Ossatures

E7 : Poutre courbe

Référence :

Solution analytique

Problème :

L'ossature plane représentée sur la figure est constituée d'une poutre courbe AB de centre O et de rayon moyen R = 60 mm. La section droite est un carré plein de côté 30 mm. La poutre est encastrée en B.

Elle porte en A une force de composante ( 0 , P = 6000 , 0 )

N.

Les caractéristiques élastiques du matériau sont :

E = 210000 MPa et ν = 0.28.

Le cisaillement transverse est pris en compte.

Modélisation et résultats :

y O A R P B
y
O
A
R
P
B

x

Ossature paramétrée 30 ( 20 éléments , rayon = 60 mm , angle de départ = 0° , angle de l'arc = 270° ).

Résultats :

Déplacement vertical du point A ( en mm ) :

v

A

=

3 ππ

PR

9

PR

3

3

π PR

4 EA

EI

Z

4 Gk A

Z

++ (

4

2

)

+

où A est l'aire de la section droite et I Z son moment quadratique par rapport à Z. La module d'élasticité

transversal G est égal à :

E

2(1+ ν) . Le dernier terme représente l'influence du cisaillement transverse.

Le coefficient d'aire cisaillée est égal à k Z = 0.833.

nombre d'éléments

avec cisaillement transversal

sans cisaillement transversal

10

0.8285

0.8148

20

0.8426

0.8289

40

0.8462

0.8324

60

0.8469

0.8331

100

0.8472

0.8334

théorie

0.8474

0.8336

E8 : Ossature plane

Exercices

9

Référence :

Solution analytique

Problème :

L'ossature plane représentée sur la figure est constituée de trois poutres droites articulées entre elles. Elle est en acier de module d'Young E L'ensemble est lié à l'extérieur par trois articulations en 1 et 2 et 3.

Les caractéristiques des poutres sont :

poutre ( 1 - 4 ) : rectangle plein [ 5a xa ]

poutre ( 2 - 4 ) : rectangle plein [ 3a xa ]

poutre ( 3 - 4 ) : rectangle plein [ 4a xa ] 4 3
poutre ( 3 - 4 ) : rectangle plein [ 4a xa ]
4
3
q
y
1
2
x
4L
4L

La poutre ( 1 - 4 ) porte une charge d’intensité linéique q qui lui est perpendiculaire.

r

On donne :

L

= 10 cm

E

= 200000 MPa.

a

= 10 mm

q

= 8 N/mm

Résultats :

On obtient :

u

4

=

N

24

3

qL

2

6 10

3

 

2

qL

2

2

Ea

2

=

mm

v

4

=−

Ea

2

 

3

=−

2

qL

=−

1600

N

N

43

=−

qL

2

=−8 10

3

mm

=−1200 N

3L

3L

3L

10

RDM - Ossatures

E9 : Poutre à section droite variable soumise à son poids propre

Référence : solution analytique

Problème :

La poutre droite AB de longueur L est encastrée en A. Soient E et ρ respectivement le module d'Young et la masse volumique du matériau. La section droite est un rond plein dont le diamètre varie linéairement entre les noeuds A et B. La poutre est soumise son poids propre. Soit g l'accélération de la pesanteur.

∅ 2 d y x ∅ d A B L On donne : E =
∅ 2 d
y
x
∅ d
A
B
L
On donne :
E = 200000 MPa
ρ = 8000 kg/m 3
,
g = 10 m/s 2
,
L = 1.2 m
, d = 50 mm

Calculer la flèche en B.

Résultat :

La flèche en B est égale à :

v

B = − ρ

g L

2

3 E d

4

= -0.110592 mm

E10 : Treillis spatial à nœuds articulés

Exercices

11

Référence :

W. WEAWER, J. GERE - Matrix analysis of framed structures Van Nostrand Reihnold, 1990 , page 352

Problème :

La structure représentée sur la figure ci-dessous est constituée de 9 poutres articulées entre elles.
La structure représentée sur la figure ci-dessous est constituée de 9 poutres articulées entre elles.
z
B
E
C
D
x
A
F

Les coordonnées des nœuds sont égales à ( en m ) :

y

noeud

A

B

C

D

E

F

x

3

0

-3

3

-3

0

y

 

000555

       

z

0

3

0

0

0

-3

Soient E = 80000 MPa et ν = 0.3 les caractéristiques élastiques du matériau.

Les poutres sont des I à ailes égales :

- DE , DF et EF : H = 240 , L = 150 , t w = 20 , t f = 20 mm.

12

RDM - Ossatures

L' ensemble est fixé au mur par 3 rotules en A, B et C.

Le nœud F porte une force de composantes ( 48 , 24 , -24 ) kN. La poutre AD porte en son milieu une force de composantes ( 0 , 0 , -24 ) kN. La poutre DE porte sur toute sa longueur une force uniformément répartie d'intensité linéique ( 0 , 0 , 24 ) kN/m.

Résultats :

Déplacements nodaux :

En D : ( 0.44359 , 0.30312 , 2.08842 ) mm

En E : ( 0.02059 , 0.33437 , 1.79382 ) mm

En F : ( 0.41121 , 1.34562 , 2.10171 ) mm

Actions de liaison :

En A :

( -13.8

, -74

,

-1.8 ) kN

En B :

(

-6

,

204

, -122.4 ) kN

En C :

(

-28.2 , -154

,

28.2 ) kN

Exercices

13

E11 : Portique plan – poutre soumise à une variation de température

Référence :

Solution analytique

Problème :

La structure plane représentée sur la figure ci-dessous est constituée de 3 poutres de même matériau et de même section droite ( rond creuxde diamètre d et d’épaisseur t ) . La poutre BC est articulée en B et C. L’ensemble est encastré en A et D. Soient E et α respectivement le module d’Young et le coefficient de dilatation du matériau.

B C A D L
B
C
A
D
L

H

La poutre BC subit une variation de température égale à T .

On donne :

L = 1 m

,

H = 0.3 m ,

d = 80 mm

,

t = 5 mm

E = 210000 MPa

,

α = 13 10 -6 K -1

T = 50 K

Résultats :

Soient A et I respectivement l’aire et le moment quadratique de la section droite.

L’allongement de la poutre BC est égal à :

δ = α ∆T L +

N

L

E

A

où N est l’effort normal dans la poutre BC.

L’effort normal N est solution de l’équation :

0.5 δ = −

N H

3

3 E I

On obtient : N = -6071.3 N et δ = 0.62546 mm

14

RDM - Ossatures

E12 : Treillis plan - poutre soumise à une variation de température

Référence :

Solution analytique

Problème :

Le treillis plan à nœuds articulés représenté sur la figure ci-contre est constituée de 5 poutres de même matériau et de même section droite ( carré creuxde côté extérieur c et d’épaisseur t ) . Les poutres OA, OB et OC ont la même longueur L. Le triangle ABC est équilatéral.

L’ensemble est articulé en A et C.

Soient E et α respectivement le module d’Young et le coefficient de dilatation du matériau.

B A O C
B
A O
C

La poutre OB subit une variation de température égale à T .

On donne :

L = 0.5 m

,

c = 40 mm

,

t = 5 mm

E = 200000 MPa

,

α = 12.5 10 -6 K -1

T = 30 K

Résultats :

Soit A l’aire de la section droite.

L’effort normal dans les poutres OA, OB et OC est égal à :

− 3 α ∆ T E A N = = -12636 N 2 + 3
3
α ∆
T E A
N
=
= -12636 N
2
+
3
3

L’effort normal dans les poutres AB et BC est égal à :

N = 7296 N

3
3

Le déplacement vertical du point O est égal à :

2 N L = -0.09026 mm

E A

L’allongement de la poutre OB est égal à :

δ = α T L +

N

L

E

A

= 0.14237 mm

Exercices

15

E13 : Appui incliné

Référence :

Solution analytique

Problème :

La structure plane représentée sur la figure ci-dessous est constituée de 2 poutres de même matériau et de même section droite ( rond creuxde diamètre d et d’épaisseur t ) . Elle est articulée en A et repose en C sur un appui incliné à 45° par rapport à l’axe x. Soit E le module d’Young du matériau.

y’ x’ C B L y A x 2L
y’
x’
C
B
L
y
A
x
2L

La poutre BC porte une charge uniformément répartie d’intensité ( 0 , q , 0 ).

On donne :

L

= 0.3 m , d = 30 mm ,

t = 5 mm

E

= 210000 MPa

q

= -1000 N/m

L’énergie de déformation due à l’effort tranchant est négligée.

Modélisation :

Ajouter un changement de repère { x’ , y’ } en C, puis définir la liaison dans ce repère local.

Résultats :

2qL

=

3

Posons :

Les actions de liaison sont égales à ( dans le repère { x, y } ) :

X

= 200 N

- en A :

( X , 2 X ) = ( 200 , 400 ) N

- en C :

( - X , X ) = ( -200 , 200 ) N

Le moment fléchissant en B est égal à : - X L = -60 M.m

Soient A et I respectivement l’aire et le moment quadratique de la section droite. Le déplacement horizontal de C dans le repère { x, y } est égal à :

u C =

6 q L 27 E I

4

12 q L 9 E A

2

+

= - 0.27009 mm

Section droite

17

Sections droites :

caractéristiques et contraintes

S1 : Caractéristiques d'une section droite

Problème :

Considérons la section droite représentée sur la figure ci-dessous. Soient O le centre de gravité et C le centre de torsion.

B

Première étude :

H t Y Z O t C
H
t
Y
Z
O
t
C

On donne : H = B = 100 mm , t = 20 mm.

Calculer les caractéristiques de la section droite pour plusieurs maillages.

Deuxième étude :

Pour plusieurs valeurs de l'épaisseur t ( 5 , 10 , 20 , 30 , 40 mm ), calculer les caractéristiques de la section et comparer avec les solutions analytiques valables pour les profils minces.

Modélisation :

Prendre une ossature spatiale quelconque, modéliser la section ( section paramétrée ) puis activer le menu Calculer section droite.

Pour la deuxième étude, prendre comme paramètres du maillage : 400 triangles à 6 noeuds, coefficient de dilution : 1.2 ( sélectionner la commande Paramètres du menu Modéliser ).

18

RDM - Ossatures

Résultats :

Pour éditer les caractéristiques, sélectionner la commande Caractéristiques du menu Fichier.

Première étude :

On obtient ( la valeur en % représente l'écart avec la valeur obtenue avec le maillage le plus fin ) :

 

Maillage

J ( cm 4 )

I ωωωω ( cm 6 )

Y C ( mm )

k

Y

k

Z

 

100

TR3

72.97

6379

-64.78

0.6331

0.2408

 

6.77

%

2.95

%

0.89

%

2.81

%

2.99

%

 

400

TR3

70.13

6511

-65.10

0.6219

0.2366

 

2.62

%

0.94

%

0.40

%

0.99

%

1.20

%

 

20 TR6

71.34

6535

-65.01

0.6228

0.2378

 

4.39

%

0.58

%

0.54

%

1.14

%

1.71

%

 

100

TR6

68.80

6563

-65.26

0.6174

0.2348

 

0.67

%

0.15

%

0.15

%

0.26

%

0.43

%

 

150

TR6

68.73

6563

-65.26

0.6174

0.2347

 

0.57

%

0.15

%

0.15

%

0.26

%

0.38

%

 

400

TR6

68.45

6570

-65.32

0.6163

0.2341

 

0.16

%

0.05

%

0.06

%

0.08

%

0.13

%

2200 TR6

68.34

6573

-65.36

0.6158

0.2338

Deuxième étude :

 

Les formules de résistance des matériaux( R.d.M. ) valables pour les profils minces sont donnés dans les références [B6, P1, Y1] :

t

3

J =+

3

(

hb

2

)

I

=

23

hbt

(

2

h

+

3

b

)

Y

= −

3 b

2

b

2

 

ω

12

(

h

+ 6

b

)

C

h

+ 6

b

h

+

2

b

où h = H - t et

b = B - 0.5 t

 

On obtient ( E.F. = solution éléments finis ) :

t

 

J (cm 4 )

 

I ωωωω (cm 6 )

 

Y C (mm)

(mm)

E.F.

R.d.M.

(%)

E.F.

R

(%)

E.F.

R.d.M.

(%)

5

1.206

1.208

0.17

2500

2473

1.08

-74.45

-74.71

0.36

10

9.286

9.333

0.51

4269

4077

4.50

-72.12

-73.25

1.57

20

68.44

69.33

1.29

6569

5393

17.91

-65.32

-70.30

7.70

30

211.3

216.0

2.22

7835

5123

34.61

-55.17

-67.47

22.29

40

454.9

469.3

3.17

7653

4096

46.48

-41.40

-64.64

56.16

représente l'écart entre la solution analytique et la solution éléments finis, cette dernière servant de référence.

S2 : Torsion d’une poutre rectangulaire

Section droite

19

Référence : S. LAROZE, Mécanique des structures - tome 2, Eyrolles/Masson, 1988, page 112

Problème :

La poutre console représentée sur la figure est en acier de caractéristiques élastiques E et ν. Son extrémité libre est soumise à un couple de composantes ( 0 , C , 0 ).

z Y x C Z L On donne : E = 200000 MPa , ν
z
Y
x
C
Z
L
On donne :
E = 200000 MPa , ν = 0.3
L = 1 m ,
a = 100 mm

C = 100 kN.m

y

Y Z A B a
Y
Z
A
B
a

3 a

Calculer la constante de torsion de la section droite, la rotation θ de l'extrémité libre de la poutre et le cisaillement maximal τ max pour plusieurs maillages de la section.

Modélisation :

Activer le menu Calculer section droite du menu Modéliser.

Résultats :

référence : J

=

a

4

 

1


64

 

1

th

3 n

π

τ

=

1

8

π

5

n

= 1 , 3

n

5

2

  ,

max

J

π

2

aC

n = 1 3

,

 

1

θ =

C

L

n

2

ch

3 n π

2

,

G

J

On obtient ( activer le menu Contraintes sur section droite du menu Résultats ) :

maillage

J ( cm 4 )

θθθθ ( rad )

ττττ max ( MPa )

100

TR3

8040.34

0.0161685

114.77

400

TR3

7934.79

0.0163835

119.59

50 TR6

7913.64

0.0164273

124.55

100

TR6

7902.96

0.0164495

124.64

400

TR6

7899.86

0.0164560

124.73

référence

7899.51

0.0164567

124.75

remarque : le cisaillement est maximal en A et B.

20

RDM - Ossatures

S3 : Caractéristiques d'une section droite

Problème :

Considérons la section droite représentée sur la figure ci-dessous :

Y t f Z h t w b
Y
t
f
Z
h
t
w
b

Première étude :

On donne : h = 120 mm

b = 100 mm , t w = t f = t = 20 mm.

Calculer les caractéristiques de la section droite pour plusieurs maillages.

Deuxième étude :

Pour plusieurs valeurs de l'épaisseur t = t w = t f

caractéristiques de la section et comparer avec les solutions analytiques valables pour les profils minces.

( 5 , 10 , 20 , 30 , 40 mm ), calculer les

Modélisation :

Prendre une ossature spatiale quelconque, modéliser la section ( section paramétrée ) puis activer le menu Calculer section droite.

Pour la deuxième étude, prendre comme paramètres du maillage : 400 triangles à 6 noeuds, coefficient de dilution : 1.2 ( sélectionner la commande Paramètres du menu Modéliser ).

Section droite

21

Résultats :

Pour éditer les caractéristiques, sélectionner la commande Caractéristiques du menu Fichier.

Première étude :

On obtient ( la valeur en % représente l'écart avec la valeur obtenue avec le maillage le plus fin ) :

Maillage

J ( cm 4 )

I ωωωω ( cm 6 )

k

Y

k

Z

100

TR3

84.15

7766

0.3745

0.6768

 

8.78

%

2.61

%

3.14

%

4.33

%

400

TR3

80.20

7883

0.3676

0.6591

 

3.67

%

1.14

%

1.24

%

1.60

%

100

TR6

78.22

7946

0.3646

0.6515

 

1.11

%

0.35

%

0.41

%

0.43

%

200

TR6

77.94

7953

0.3642

0.6508

 

0.75

%

0.26

%

0.30

%

0.32

%

400

TR6

77.63

7963

0.3637

0.6498

 

0.35

%

0.14

%

0.17

%

0.17

%

800

TR6

77.51

7967

0.3634

0.6493

 

0.19

%

0.09

%

0.08

%

0.09

%

4552 TR6

77.36

7974

0.3631

0.6487

Deuxième étude :

Les formules de résistance des matériaux( R.d.M. ) valables pour les profils minces sont donnés dans les références [B6, P1, Y1] :

J =

t

3

(

ht

−+

2

b

)

I

=

(

h

t

)

2

3

bt

3

 

ω

24

 

On obtient ( E.F. = solution éléments finis ) :

t

 

J (cm 4 )

 

I ωωωω (cm 6 )

(mm)

E.F.

R.d.M.

(%)

E.F.

R.D.M.

(%)

5

1.306

1.313

0.53

2749

2755

0.22

10

10.206

10.333

1.24

4991

5042

1.02

20

77.627

80.000

3.06

7963

8333

4.65

30

247.74

261.00

5.35

8990

10125

12.63

40

546.82

597.33

9.24

8285

10667

28.75

représente l'écart entre la solution analytique et la solution éléments finis, cette dernière servant de référence.

22

RDM - Ossatures

S4 : Caractéristiques d'une section droite

Problème :

Considérons la section droite représentée sur la figure ci-dessous :

Première étude :

On donne : H = 250 mm

L 2 t Y Z H t 1.5 t 2 L L = 100 mm
L
2 t
Y
Z
H
t
1.5 t
2 L
L = 100 mm , t = 20 mm.

Calculer les caractéristiques de la section droite pour plusieurs maillages.

Deuxième étude :

On donne : H = 250 mm L = 100 mm.

Pour plusieurs valeurs de l'épaisseur t ( 5 , 10 , 20 , 30 , 40 mm ), calculer les caractéristiques de la section et comparer avec les solutions analytiques valables pour les profils minces.

Modélisation :

Prendre une ossature spatiale quelconque, modéliser la section ( section paramétrée ) puis activer le menu Calculer section droite.

Pour la deuxième étude, prendre comme paramètres du maillage : 400 triangles à 6 noeuds, coefficient de dilution : 1.2 ( sélectionner la commande Paramètres du menu Modéliser ).

Section droite

23

Résultats :

Pour éditer les caractéristiques, sélectionner la commande Caractéristiques du menu Fichier.

Première étude :

On obtient ( la valeur en % représente l'écart avec la valeur obtenue avec le maillage le plus fin ) :

 

Maillage

J ( cm 4 )

I ωωωω ( cm 6 )

Y C ( mm )

k

Y

k

Z

 

100

TR3

473.1

125622

-59.24

0.3398

0.5143

 

19.71 %

5.08

%

0.49

%

2.81

%

3.86

%

 

400

TR3

416.7

130683

-59.36

0.3341

0.5018

 

5.44

%

1.25

%

0.29

%

1.18

%

1.33

%

 

100

TR6

401.5

131913

-59.48

0.3321

0.4973

 

1.59

%

0.32

%

0.08

%

0.58

%

0.42

%

 

200

TR6

398.6

132081

-59.48

0.3315

0.4969

 

0.86

%

0.20

%

0.08

%

0.39

%

0.34

%

 

400

TR6

396.6

132226

-59.51

0.3307

0.4958

 

0.35

%

0.09

%

0.03

%

0.15

%

0.12

%

 

800

TR6

395.9

132279

-59.52

0.3305

0.4955

 

0.18

%

0.05

%

0.02

%

0.09

%

0.06

%

2500 TR6

395.2

132342

-59.53

0.3302

0.4952

Deuxième étude :

 

Les formules de résistance des matériaux( R.d.M. ) valables pour les profils minces sont donnés dans la référence [Y1] :

H

1.75 t

J

=

t

3

+

I

=

h

2

3

L

t

 

3

( h

 

14.75 L )

 

ω

7

 
 

t

 

J (cm 4 )

     

I ωωωω (cm 6 )

 

(mm)

E.F.

   

R.d.M.

(%)

   

E.F.

 

R.D.M.

(%)

 

5

6.96

   

7.25

4.17

     

41581

41573

0.02

 

10

53.7

   

56.9

5.96

     

77286

77223

0.08

 

20

397

   

451

13.60

   

132226

132071

0.12

 

30

1219

   

1505

23.46

   

166662

167170

0.30

 

40

2599

   

3531

35.86

   

182568

185143

1.41

h =

On obtient ( E.F. = solution éléments finis ) :

représente l'écart entre la solution analytique et la solution éléments finis, cette dernière servant de référence.

24

RDM - Ossatures

S5 : Caractéristiques d'une section droite

Problème :

Considérons la section droite représentée sur la figure ( UPN 400 ) :

On donne ( en mm ) :

h = 400 t w = 14

r =

18

b = 110 t f = 18

r 1 =

9

Calculer les caractéristiques de la section droite pour plusieurs maillages.

Modélisation :

r 1

Y t f Z t w r C h
Y
t
f
Z
t w
r
C
h

b

Prendre une ossature spatiale quelconque, modéliser la section ( bibliothèque ) puis activer le menu Calculer section droite.

Résultats :

Pour éditer les caractéristiques, sélectionner la commande Caractéristiques du menu Fichier.

On obtient ( la valeur en % représente l'écart avec la valeur obtenue avec le maillage le plus fin ) :

Maillage

J ( cm 4 )

I ωωωω ( cm 6 )

Y C ( mm )

k

Y

k

Z

100

TR3

101.25

195071

-48.62

0.2353

0.5866

 

25.54 %

8.87

%

4.14

%

22.62 %

3.15

%

400

TR3

84.69

211369

-50.49

0.1975

0.5702

 

5.01

%

1.26

%

0.45

%

2.92

%

0.26

%

100

TR6

81.00

207173

-49.90

0.2058

0.5760

 

0.43

%

3.22

%

1.62

%

7.24

%

1.28

%

200

TR6

80.75

213908

-50.72

0.1922

0.5687

 

0.12

%

0.07

%

0.00

%

0.16

%

0.00

%

400

TR6

80.72

214076

-50.74

0.1919

0.5685

 

0.09

%

0.00

%

0.04

%

0.00

%

0.04

%

800

TR6

80.70

214109

-50.74

0.1918

0.5685

 

0.06

%

0.02

%

0.04

%

0.05

%

0.04

%

2600 TR6

80.65

214066

-50.72

0.1919

0.5687

Section droite

25

S6 : Caractéristiques d'une section droite

Problème :

Considérons la section droite représentée sur la figure ( IPN 500 ) :

On donne ( en mm ) :

h = 500 t w = 18

r =

18

b = 185 t f = 27

r 1 =

10.8

Calculer les caractéristiques de la section droite pour plusieurs maillages.

Modélisation :

Y r 1 h Z t w t f r b
Y
r 1
h
Z
t w
t f
r
b

Prendre une ossature spatiale quelconque, modéliser la section ( bibliothèque ) puis activer le menu Calculer section droite.

Résultats :

Pour éditer les caractéristiques, sélectionner la commande Caractéristiques du menu Fichier.

On obtient ( la valeur en % représente l'écart avec la valeur obtenue avec le maillage le plus fin ) :

Maillage

J ( cm 4 )

I ωωωω ( cm 6 )

k

Y

k

Z

100

TR3

511.26

1164816

0.4990

0.6546

 

36.72 %

11.49 %

2.72

%

26.13 %

400

TR3

398.11

1298520

0.4866

0.5338

 

6.46

%

1.33

%

0.16

%

2.85

%

100

TR6

402.15

1270004

0.4841

0.5556

 

7.54

%

3.5 %

0.35

%

7.05

%

200

TR6

376.44

1319475

0.4841

0.5171

 

0.67

%

0.26

%

0.35

%

0.37

%

400

TR6

375.95

1320964

0.4840

0.5161

 

0.54

%

0.37

%

0.37

%

0.56

%

800

TR6

375.44

1320812

0.4841

0.5160

 

0.40

%

0.36

%

0.35

%

0.58

%

3200 TR6

373.94

1316060

0.4858

0.5190

26

RDM - Ossatures

S7 : Caractéristiques d'une section droite

Problème :

Considérons la section droite représentée sur la figure ( HEM 320 ) :

On donne ( en mm ) :

h = 359

t w = 21

r = 27

b = 309 t f = 40

Calculer les caractéristiques de la section droite pour plusieurs maillages.

Modélisation :

Y Z h t w t f r b
Y
Z
h
t w
t f
r
b

Prendre une ossature spatiale quelconque, modéliser la section ( bibliothèque ) puis activer le menu Calculer section droite.

Résultats :

Pour éditer les caractéristiques, sélectionner la commande Caractéristiques du menu Fichier.

On obtient ( la valeur en % représente l'écart avec la valeur obtenue avec le maillage le plus fin ) :

Maillage

J ( cm 4 )

I ωωωω ( cm 6 )

k

Y

k

Z

100

TR3

1754.81

4813570

0.2356

0.7204

 

16.20 %

1.56

%

1.82

%

3.02

%

400

TR3

1607.62

4857678

0.2335

0.7082

 

6.46

%

0.66

%

0.91

%

1.27

%

100

TR6

1521.79

4888856

0.2315

0.6997

 

0.77

%

0.02

%

0.04

%

0.06

%

200

TR6

1514.09

4888907

0.2315

0.6996

 

0.26

%

0.02

%

0.04

%

0.04

%

400

TR6

1511.22

4889701

0.2314

0.6994

 

0.07

%

0.01

%

0.00

%

0.01

%

800

TR6

1510.42

4889938

0.2314

0.6993

 

0.02