Vous êtes sur la page 1sur 5
~ Le procédé de traitement des minerais Réception et stockage des minerais Les camions qui transportent le minerai des mines 4 Pusine sont, 4 leur arrivée a Bessines pesés et la teneur du minerai évaluée par mesure de radioactivité sous un portique. Le mincrai est stocké en tas différents, selon les teneurs et les caractéristiques physiques et chimiques, de facon, 4i pouvoir adapter le traitement. | Pesée et -comptages du minerat tenant des mines a Fentroe de Fusine. or COLE Préparation des minerais Les minerais, en fonction de leur teneur et de leur ori: gine, sont repris pour étre concassés & 180mm environ puis débourbes A la sortie du débourbeur, un crible assure une sép ration granulométrique : le refus 3.50. mm est envoyé d un concasseur giratoire secondaire avant de rejoindre la fraction 3/50 mm. Les produits inférieurs a 3 mm arrivent dans deux ckts- sificatcurs qui assurent une coupure 2 0,5 mm, Les pro- duits fins sont envoyés en décanteur, épaissis et stockés. Les sables sont égouttés avant de rejoindre les produits ) mm. Lusine est ainsi alimentée en grains inférieurs ou égaux 450mm ct en pulpe de débourbage contenant des particules inférieures 40,5 nv Alumentation par bande transportewse diy CONCASSERY, «Pw CRESS Concassage tertia re et broyage Lusine comporte trois lignes de broyage humide A la base de la trémie de repartition trois extracteurs 4 commande électroma- gnétique permettent de répartir les mine- rais selon le déhit désiré dans rune des lignes de broyage Dans chaque ligne de broyage, les minerais sont réduits 4 20 mm par un concasseur giratoire puis rédwits 2 2 mm en pulpe dans deux broyeurs a barres travaillant en paralléle et en circuit ouvert. Le broyenr a barres. ‘one COM> La production des trois lignes de broyage est ensuite segroupée pour étre envoyée dans une unite de classification comprenant trois hydrocyclones puis trois classificateurs a rateaux gui réalisent une coupure de 0,4 mm. Les produits fins alimentent deux épaississeurs et le refus & 0.45 mm est réduit dans un broyeur a boulets. Attaque par lacide sulfurique Llacide sullurique nécessaire est produit dans un atelier de contact partir de soufre acheming vers Yusine par camions ou chemin de fer Lusine comporte qua re lignes dat aque. Pour obteniv wne densité de pulpe suffisante, les pulpes de broyage sont essorées sur deux filtres & disques. L'eaw est recyclée au broyage. Les minerais essores sont repulpés au moyen de liqueurs provenant de Ja premiere filtea- tio pres attaque dans une cuve agit Ce processus, appelé superdopage, pe met d’économiser des calories et de Pacide sulfurique Vater le fabrication dace sulfirique. wives seuss ME be) es Chaque ligne comprend trois cuves communes de conditionnement dans lesquelles sont rajoutés Vacide et la vapeur vive de chauffage des pulpes. Le chlorate de sodium (oxydant) est rajouté dans deux des huit cuves attaque proprement dites, paration solide / liquide Lusine dispose de neuf filtres a bande totalisant une surface utile de 300 mé, La pulpe est floculée distribuée sur le filtie, le giteau est lave a eau neutre Les filtrats obtenus sont cnvoyés pour préclarification dans un décanteur vant d'etre Ligne dattaque a lacide sulfiariguee V pgsians de traitement apres attague sulfurique et | tes filtres bande. Clarification des liqueurs uranifére Apres dé I Latetier solvanis. ens coors la Eure @'ammonium. Elaboration du concentré La solution de réextraction est neutra- lisce dans trois cuves placées en séries. La neutralisation est effectuce a chaud (entre 60 et 70 °C) jusqu’d pit 8 au moyen d'am- moniague Le diuranate d'ammonium préeipité est décanté puis filtré et lave sur filtre a bande Ala sortie du filtre, Puranate est séché puis stocké dans une trémie, Le produit est ensuite chargé dans des conteneurs de I m® puis expédiés 4 Fusine de conversion COMURHEX § Malvési (Aude). L'effivent est traité a La chaux et Fammoniaque récup la précipitation, ée et reeyelée raitement des effluents iquides Les solutions, dont Puranium a éé fixé dans le solvant. constituent les effluents ; elles sont ncutralisées dans trois installations pouvant fonctionner en parallele. Veftluent neutralise est cnvoyé dans un bassin de stockage La décantation per met de recueillir un liquide clarifié dont une partie est réutilisée dans Pusine. Le reste est traité par du chlorure de baryum avant rejet en milieu naturel, Un préleve- ment continu effectué au point de rejet permet de vérifier la qualité de leffluent Gencur en sels, uranium et radium: pH et mati es en suspension). antation, [es liqueurs sont filtrées sur hoit filtres gar nis Panthracite ment par solvant Linstallation de solvant comprend * Deux unites dexteaction comprenant qu entre lesquels les phases contre-courant unteurs tre Glages de mélingeurs-de ireulent a * Une colonne pulsce d'extraction Gqui pée de plateaux perforés a chicanes * Une unité de réextraction en mélan geurs-décanteurs, Le solvant utilisé est composé de kérostne pour 93% environ, d'une amine tertiaire et (alcool tridécylique ; la teneur en uranium du solvant chargé est de Tordre de 5 g/litw réextraction se fait & contre-courant dans trois mélangeurs-décanteurs par une solution de sul- Chargement de Firrandte deans les conteneurs. swan Com | Fittration du Yellow cater who cours. Conditionnement des résidus solides Les résidus de waitement des minerais sont repulpés et cyclonés. Les subles sont utilises en partie pour le remblayage de travaux miniers souterrains et jusqu’en 1986 pour la confection des digues des stockages de Lavaugrasse et du Brugeaud. A partir de 1986, les résidus sont transportés par camions et stockés dans les fosses des MCO de Montmassacrot puis de Bellezane. b. S Stockage des résidus de traitement des minerais dans la MCO de Bellezane. Traitement des minerais pauvres par lixiviation en tas Luranium est facilement solubilis¢ sous forme de sulfate duranyl (c'est la base du traitement en using hydrométallurgique), par apport (acide sulfurique dilué De facon moins systématique qu’en usine et done avec un rendement de solubilisation moindre, par injection ou arros tl sées, Hragmentées ou desserrées par les travaux (exploitation, Furanium contenu peut étre solubilise lans des conditions économiques souvent intéressantes : Cest Lat lixiviation -in situs ou «ad ge avec du jus acidifié dans les roches du voisinage des formations mings et r6cuy situm: Cest ainsi que par noyage derriére serrement de la mine du Brugeaud, apres achevement de son exploitation normale, a 6té recupérée une partie de Puranium des aurcoles des anciens dépilages des- serrés ou Ghouls apres passage de exploitation. 96 tonnes (uranium ont ainsi é produites De méme par arrosage sur aire Gtanche de tas constitués de produits non franchement stériles, extraits des chanticrs a ciel ouvert, ont été extraites chaque année quelques dizaines de tonnes @ura- nium qui auirement n’auraient pas été valorisces. La lixiviation des verses a stériles de la découverte du Brugeaud t produit également une centaine de tonnes d'uranium, Au total, 1001 1 d'U dans le concentré ont &té récupérées par lixiviation de 1964 8 1993. Traitement par lixiviation des nrineras duranium, wus ¥ Gaels