Vous êtes sur la page 1sur 4

Analyse d’un enregistrement

Contexte

L’enregistrement se passe dans un restaurant où il y avait une musique très forte. Nous étions 7 personnes. J’ai parlé de ma formation en Licence
3 FLE à l’université du Tampon en expliquant l’exercice de l’enregistrement libre. Je leur ai demandé leur autorisation pour faire
l’enregistrement. Tous ont accepté. Mais pendant la conservation n’interviennent que 4 personnes.

Les 4 interlocuteurs ont entre 30 et 40 ans dont un homme d’origine espagnol, une femme d’origine française métropolitaine et les autres sont
réunionnais.

La conversation se déroule de manière spontanée et les 4 personnes oublient le dictaphone que j’avais situé au milieu de la table. Le sujet
apparaît donc de façon naturelle : la coupe du monde en Afrique du Sud cette année. Thème d’actualité, qui touche de manière particulière nos
interlocuteurs car la proximité géographique de l’Afrique du Sud permet de construire dans l’imaginaire collectif la probabilité d’assister à cet
événement. L’ambiance est agréable et tous ont l’air détendus.
Transcription de l’enregistrement

[BRUIT]

- E1 : bon on y va ?
- D1 : oui
- E2: on y va quoi alors à la finale ?
- P1 : est ce que va jouer l’espagne ?
- F1 : l’espagne france [xxxxxx ]
- E3 : non [/] je ne pense pas [rire]

[tous rient]

- P2 : c’ mercredi
- D3 : mais tu as vu au real ? i il y avait yne conférence de presse où il y avait tous tous les joueurs [/] emblématiques de real donc il y
avait il y avait kaka il y avait kato benzema il y avait [/] raul et on demande [-∙-] à à à tous qui va gagner la coupe du monde donc [/]
cristiano ronaldo le premier il dit portugal.
E4 : ais
[tous rient]

- D5 : eh bon tous y disent [-∙-] Raul il dit espagna tout ça [-∙-] et il arrive ça arrive à benzema et il dit bah ! la france et là TOUS y se
marrent [rire].

[tous rient]

- D6 : tous y partent d’un éclat de rire [xxxxx] [rire].

[tous rient]

- F2 : ahh

[BRUIT]
[long silence]

- D7 : non moi j’aimerais bien aller en juin [/] si c’était possible [//] pour voir un match de coupe du monde dans ma vie [enrouement]

- F3 : parce qu’il y a des amis qui vont en [/] afrique du sud tu vois [xxxx ] pour voir la coupe du monde mais nous disent même dans
[xxxx] le problème c’est l’hébergement [xxxx]

- D8 : la france va jouer au cap je crois

- E5 : au cop

- D9 : au cap

Codification :

[/] : petit pause


[//] : pause prolongée
[xxxx] : passage inaudible
[BRUIT] : Bruit très fort
[TOUS] : accentuation forte
[rire] : l’énonciateur rit après d’avoir finit son intervention
[tous rient] : tous les participants rient
[ -∙-] : hésitation avec sons (eeeh).
[enrouement] : l’énonciateur fait de raclement de gorge après avoir fini son intervention.
C’mercredi : c’est mercredi
Analyse de l’enregistrement

1. Les 4 interlocuteurs sont des amis. Les interlocuteurs « E » et « F » sont époux. Les interlocuteurs « D » et « P » travaillent ensemble.

2. « E » pose la question « on y va quoi alors à la final » à « D » car ils sont des amis très proches et ils ont fait déjà des voyages ensemble.

3. « P » était un peu éloigné de la conversation car il était avec sa petite amie qui lui pose une question à l’oreille et il répond : c’est mercredi.

4. « D » et « E » aiment bien les sports particulièrement le football.

5. Quand « D » donne les noms des principaux joueurs du Réal il manifeste qu’il est bien informé sur ce sujet.

6. « E » est d’origine espagnole ce qui explique l’intervention de « D » sur le sujet de l’équipe de football « le Réal ».

7. Le commentaire de « F », « l’Espagne/ France », est associé aux appartenances de nationalité de « E » et « D ».

8. Le commentaire de « E » « au cop » met en évidence un doute dans ce qu’il a entendu. « D » lui confirme « au cap ».

9. Tous rient au moment où « D » commente que Benzema dit que La France gagnera la coupe du monde : il est de toute évidence que ce
footballeur est français. De même avec Cristiano Ronaldo quand il dit que c’est le Portugal qui gagnera la coupe du monde.

10. Les interlocuteurs ont respecté leurs tours de parole.

11. Le bruit est très fort pendant tout l’enregistrement.