Vous êtes sur la page 1sur 2

Recham Belkacem

Universit Marc Bloch-Strasbourg2

Les militaires nord-africains dans larme


franaise pendant la Seconde Guerre mondiale
Session thmatique Administrer, encadrer, rprimer
Mardi 20 juin 2006, matin (9h45-11h45), salle F08

Troupes destines initialement aux conqutes coloniales et leur protection, la France les utilisa, non sans hsitation, pour la dfense de la
mtropole, dabord lors de la guerre franco-allemande de 1870 puis
lors de la Grande Guerre et enfin lors de la Seconde Guerre mondiale. Pour cette dernire, prsente aux populations du Maghreb
comme le combat de la justice contre la barbarie, la France mobilisa plus de 350000Nord-Africains en 1939-1940 dont plus de deux
tiers de musulmans qui se retrouvrent en partie prisonniers dans les
Fronstalags de France.
La dfaite de la France eut pour consquence la dmobilisation et la
remise la vie civile de la majorit des militaires nord-africains dans
un contexte social trs difficile. Ceux de confession juive furent chasss de larme et dchus de la nationalit franaise aprs labrogation du dcret Crmieux qui la leur avait accorde en 1870. Aprs le
dbarquement alli en Afrique du Nord en novembre1942, les trois
colonies du Maghreb furent de nouveau mises fortement contribution pour reconstituer larme franaise et participer aux combats
pour la libration de la mtropole. Les Europens fortement mobiliss
137

Colloque 20 21 22 juin 2006

La participation de soldats venus de lempire colonial franais


la Seconde Guerre mondiale est aujourdhui un vritable enjeu
de mmoire. Divers mouvements et associations initis par les
petits-enfants des anciens tirailleurs demandent la France plus de
reconnaissance.

fournirent la majorit des cadres et les musulmans la majorit des


fantassins des 500000hommes et femmes que comptait cette arme
rgulire reconstitue.
crass et mpriss par le rgime colonial, les musulmans se retrouvrent dans cette arme, loccasion de cette guerre, choys et entours
de toutes les sollicitations. Encadrs en permanence par des Franais
une vritable fraternit darme stablit entre soldats de toute confession. Cependant, lencadrement paternaliste, pouss parfois au ridicule, masquait mal les discriminations dont les musulmans souffraient
au sein de larme, et la mfiance du commandement lgard des
cadres dentre eux est lorigine dun malaise grandissant parmi les
officiers et sous-officiers musulmans.

138