Vous êtes sur la page 1sur 152
Projet de fin d’étude Dédicaces : Je dédie ce modeste travail : A mes chers
Projet de fin d’étude Dédicaces : Je dédie ce modeste travail : A mes chers

Projet de fin d’étude

Dédicaces :

Je dédie ce modeste travail :

A mes chers parents, la lumière de ma vie :

C’est grâce à vos efforts et votre soutien que j’ai pu tracer mon chemin, réaliser mes rêves, et surmonter toutes les épreuves difficiles que j’ai rencontré tout au long de ma vie, que DIEU vous protège, je vous aime.

A ma sœur Ilhame

Je n’espère que devenir un exemple que tu pourras dépasser. Je te remercie pour ton amour, ta tendresse et ton soutien petite sœur.

A mon frère Ilyass

Pour ton amour, ta compréhension qui m’ont apporté le grand aide pour la réalisation de mon projet de fin d’étude, je ne pourrais jamais te remercier assez.

A ma famille

Pour leurs aides et leurs soutiens qui m’ont permis de surmonter mes difficultés et de m’encourager afin d’arriver.

A tous mes amis (es)

Pour les liens forts d’amitié qui nous unissent et les meilleurs moments que nous avons passé ensemble.

A mes professeurs

Pour l’effort qu’ils ont déployé durant la période de ma formation au sein de l’EHTP.

A tout le personnel de Spie Maroc

Pour leurs efforts déployés, pour leur assistance ainsi que pour leur encadrement et la confiance qu’ils m’ont témoignée.

1

Faissal

Projet de fin d’étude Je dédie ce travail à : Mes chers parents Pour tous
Projet de fin d’étude Je dédie ce travail à : Mes chers parents Pour tous

Projet de fin d’étude

Je dédie ce travail à :

Mes chers parents Pour tous leurs sacrifices, leur bienveillance à mon succès, et leur soutien

moral.

Pour leur aide, durant toute la période de mes études.

Que ce travail soit la preuve de mon éternelle reconnaissance, amour et

respect.

Mes frères et sœurs Qui m’ont encouragé, à leur façon, à surmonter les difficultés et ont rendu ma vie meilleure.

Ma famille et mes amis Pour leur soutien, Leur reconnaissance et leur affection.

Nos respectables professeurs Qui nous ont tant formé pour être à la hauteur de représenter notre honorable école.

Nos encadrants Pour leur aide et leur accompagnement qui nous ont permis de mener à bien notre projet.

2

Youness

Projet de fin d’étude Remerciement : En préambule à ce mémoire, il nous est agréable
Projet de fin d’étude Remerciement : En préambule à ce mémoire, il nous est agréable

Projet de fin d’étude

Remerciement :

En préambule à ce mémoire, il nous est agréable de nous acquitter d’une dette de reconnaissance auprès de toutes les personnes dont l’intervention au cours de ce projet a favorisé son aboutissement.

Nous adressons nos remerciements les plus sincères à nos tuteurs de stage, Mr. AYAD REDOUANE et Mr. BOUNOU M’hamed, pour leur soutien, leurs judicieux conseils et le temps qu’ils ont bien voulu nous prodigué et sans qui ce mémoire et ce projet n’auraient jamais vu le jour.

Nous tenons aussi à exprimer nos gratitudes à Mr. Youssefi , pour leurs conseils et leurs explications, ainsi que le temps qu’ils ont bien voulu nous consacrer.

Que tout le corps professoral et administratif de l’EHTP trouve ici le témoignage de notre reconnaissance pour leur contribution à notre formation.

Nous tenons aussi à remercier tous les membres du jury qui nous ont fait l’honneur d’accepter de juger notre travail.

Nous remercions vivement tous le personnel de SPIE MAROC pour leur collaboration efficace ainsi que leur aide amicale et constante qui nous a été particulièrement utile lors de notre stage.

Enfin, que toute personne ayant contribué de près ou de loin à la réussite de ce travail trouve ici l'expression de notre reconnaissance.

3

Projet de fin d’étude Résumé En 2009, l’ OCP (Office chérifien du phosphate) a décidé
Projet de fin d’étude Résumé En 2009, l’ OCP (Office chérifien du phosphate) a décidé

Projet de fin d’étude

Résumé

En 2009, l’OCP (Office chérifien du phosphate) a décidé la restructuration et la rénovation de deux de ses unités dans le cadre de développement de produits dérivant du phosphate et à forte valeur ajoutée. En effet, le projet consiste à réaménager ces deux unités pour la production du phosphate alimentaire DCP (di calcium de phosphate) et MCP (mono calcium de phosphate). Ce dit projet permettra de produire environ 300.000 tonnes de phosphates alimentaire par an.

Dans ce cadre s’inscrit notre projet de fin d’étude au sein de SPIE MAROC, ayant pour objectif, l’étude électrique des deux unités MCP et DCP à l’OCP SAFI.

Pour aboutir à cette fin, nous avons commencé par une présentation de l’environnement de travail (SPIE Maroc).Puis nous avons établi une note d’éclairement en prenant pour exemple les hangars des unités MCP/DCP. Cela se fait via une note de calcul afin de définir l‘implantation optimale des circuits d‘éclairage. Nous avons travaillé sur le logiciel Dialux.

Notre étude s‘est ensuite orientée vers le dimensionnement des transformateurs suite à l‘établissement des schémas synoptiques et des bilans de puissance, et au dimensionnement des jeux de barres et des conducteurs dont nous avons calculé les sections des câbles à la main et avec le logiciel « Caneco ». Nous avons également fait la compensation de l‘énergie réactive au poste transformateur, grâce à Varsetpro un logiciel de calcul de compensation de l‘énergie réactive.

Ensuite, il était indispensable de faire le choix de protection aux conducteurs dont nous avons calculé les sections.

La protection du réseau n’étant pas négliger, nous l’avons étudiée sous différentes facettes, en commençant par le régime du neutre. Nous avons défini et argumenté nos choix pour chaque unité étudié.

Par la suite, il était indispensable de traiter la protection des unités par un paratonnerre. Grace au logiciel Indelec, des normes et des données météorologiques de la région de Safi, nous avons pu justifier le choix des protections anti foudre des unités MCP/DCP.

Et enfin, nous avons conclu notre projet par une étude financière qui survolera une estimation budgétaire de toutes les dépenses du projet.

4

Projet de fin d’étude Sommaire : Chapitre 1 : Présentation générale : I- Présentation de
Projet de fin d’étude Sommaire : Chapitre 1 : Présentation générale : I- Présentation de

Projet de fin d’étude

Sommaire :

Chapitre 1 : Présentation générale :

I- Présentation de l’organisme d’accueil :

14

I-1 Historique :

14

I-2 Domaines d’activité :

14

I-3 Organigramme de l’entreprise :

16

I-4 Département électricité industrielle et tertiaire :

16

I-5 Bureau d’étude :

16

II- Présentation du projet :

17

III- Planning du projet :

18

Chapitre 2: Etude d'éclairage :

I- Note d’éclairement :

20

I-1 Méthodologie de travail :

20

I-2 Conception de l’éclairage des hangars MCP/DCP :

23

I-3 Comparaison des résultats :

28

II- Implantation du matériel d’éclairage et des prises de courant :

29

Chapitre 3: Dimensionnement des transformateurs :

I- Schémas synoptiques et bilan de puissance :

31

I-1 Schémas synoptiques :

31

I-2 Bilan de puissance :

32

II- Compensation de l’énergie réactive :

45

II-1 Types & emplacement des batteries de condensateurs :

45

II-2 Application sur le projet MCP/DCP :

47

II-3 Calcul de la batterie de compensation avec le logiciel VARSETPRO (Schneider) :

49

Chapitre 4: Dimensionnement des canalisations :

I- Dimensionnement des jeux de barres :

I-1 Généralités :

5

51

51

Projet de fin d’étude I- 2 Applications au cas d’étude : 53 II- Dimensionnement des
Projet de fin d’étude I- 2 Applications au cas d’étude : 53 II- Dimensionnement des

Projet de fin d’étude

I-2 Applications au cas d’étude :

53

II- Dimensionnement des câbles :

59

II-1 Généralités :

59

II-2 Application au cas d’étude :

63

III- Dimensionnement des chemins de câbles :

73

III-1 Généralités :

73

III-2 Application au cas d’étude :

74

Chapitre 5: Protection électrique :

I- Calcul des courants de court-circuit :

77

I-1 Introduction :

77

I-2 Les méthodes utilisées pour le calcul des courants de court-circuit :

77

I-3 Calcul d’Icc3 par la méthode des impédances :

78

II- Protection électrique :

82

II-1 Rôle d’un système de protection :

82

II-2 Protection départ moteur BT :

83

II-3 Commande départ moteur BT-Contacteur :

87

II-4 La coordination entre les protections et la commande :

88

II-5 Etude de la sélectivité entre les disjoncteurs :

89

II-6 Applications au projet MCP/DCP :

91

III- Le logiciel Caneco BT :

101

III-1 Définition :

101

III-2 Présentation de l’interface de travail du logiciel :

101

III-3 Détermination des sections des câbles et dimensionnement des protections par le

logiciel CANECO BT :

102

III-4 Comparaison entre résultat théorique et obtenu par CANECO :

107

Chapitre 6: Régime du neutre et dimensionnement du paratonnerre :

I- Régime du neutre :

110

I-1 Introduction

110

I-2 Critères de choix du régime du neutre

110

I-3 Les différents schémas de liaison à la terre :

111

I-4 Choix du SLT pour les unités MCP/DCP :

113

II- Dimensionnement du paratonnerre :

114

II-1 Etude théorique (modèle et méthode de protection) :

114

6

Projet de fin d’étude II-2 Application au projet MCP/DCP : 118 II-3 Vérification avec le
Projet de fin d’étude II-2 Application au projet MCP/DCP : 118 II-3 Vérification avec le

Projet de fin d’étude

II-2 Application au projet MCP/DCP :

118

II-3 Vérification avec le logiciel Indelec :

122

Chapitre 7: Etude financière :

I- Liste des matériels :

124

I-1 Poste de transformation :

124

I-2 Système de détection incendie + Paratonnerre + Système de climatisation + Réseaux téléphonique :

125

I-3 Chemins de câbles :

125

I-4 Câbles BT :

125

I-5 Matériels d’éclairage et de prises de courant :

126

II- Charges relatives au projet :

126

III- Estimation du cout total du projet :

126

Annexes:

Annexe1 : Plans d’implantations

130

Annexe2 : Dimensionnement des transformateurs

132

Annexe 3 : Dimensionnement des jeux de barres

133

Annexe 4 : Dimensionnement des câbles

135

Annexe 5: Choix des protections

141

7

Projet de fin d’étude Liste des figures : Figure 1: Organigramme de l'organisme d'accueil 16
Projet de fin d’étude Liste des figures : Figure 1: Organigramme de l'organisme d'accueil 16

Projet de fin d’étude

Liste des figures :

Figure 1: Organigramme de l'organisme d'accueil

16

Figure 2 : Vue d’ensemble de l’unité DCP

17

Figure 3 : Planning de travail

18

Figure 4 : implantation des luminaires sur Dialux

24

Figure 5 : La nouvelle répartition du flux

25

Figure 6 : Aperçu 3D

25

Figure 7 : schéma d'implantation d'éclairage de l'unité DCP sur autocad

26

Figure 8 : Implantation des luminaires sur Dialux

26

Figure 9 : Disposition des luminaires en 3D

27

Figure 10 : schéma d'implantation d'éclairage de l'unité MCP sur autocad

27

Figure 11 : Schéma synoptique de l’unité MCP

31

Figure 12 : Schéma synoptique de l’unité DCP

32

Figure 13 : Schéma de principe de la compensation

46

Figure 14 : Calcul de la batterie de compensation avec le logiciel VARSETPRO (Schneider

49

Figure 15 : Barres de chant

51

Figure 16 : Barres à

52

Figure 17 : calcul du Icc d’une installation BT

77

Figure 18 : symbole du relais thermique

83

Figure 19 : constitution du relais thermique

84

Figure 20 : caractéristique temps courant du relais

84

Figure 21 : principe de compensation de la température

85

Figure 22 : symbole du

85

Figure 23 : constitution du

86

Figure 24 : caractéristique temps/courant d’un

86

Figure 25 : symbole du disjoncteur magnétique

87

Figure 26 : courbe de déclenchement d’un disjoncteur

87

Figure 27 : symbole d’un

88

Figure 28 : sélectivité totale

90

Figure 29 : sélectivité

90

Figure 30 : sélectivité ampère métrique

91

Figure 31: Sélectivité chronométrique

91

Figure 32 : solution "2 produits" pour le démarrage des

96

Figure 33 : courbe de déclenchement des disjoncteurs tableaux principaux et disjoncteurs

100

Figure 34 : courbe de déclenchement des disjoncteurs moteurs et disjoncteurs général. 100

Figure 35 : interface caneco BT

101

Figure 36 : la barre d’outils Caneco BT

102

Figure 37 : Les différents niveaux d’un circuit électrique

103

Figure 38 : Fenêtre concernant les caractéristiques d’une source

103

Figure 39 : Récapitulatif du résultat concernant la source

104

Figure 40 : Schéma unifilaire de l’unité MCP

105

Figure 41 : Fenêtre concernant les caractéristiques du départ tableau éclairage

105

Figure 42 : Récapitulatif du résultat concernant le départ tableau éclairage

106

Figure 43 : Fenêtre concernant les caractéristiques du départ moteur

106

8

Projet de fin d’étude Figure 44 : Récapitulatif du résultat concernant le départ moteur 107
Projet de fin d’étude Figure 44 : Récapitulatif du résultat concernant le départ moteur 107

Projet de fin d’étude

Figure 44 : Récapitulatif du résultat concernant le départ moteur

107

Figure 45 : Schéma TT

111

Figure 46 : Schéma TN-C-

112

Figure 47 : Schéma TN-S-

112

Figure 48 : Schéma d’implantation du paratonnerre sur Autocad :

118

Figure 49 : Calcul du niveau de protection par indelec

122

9

Projet de fin d’étude Liste des tableaux : Tableau 1: Tableau d’utilance po ur J=0
Projet de fin d’étude Liste des tableaux : Tableau 1: Tableau d’utilance po ur J=0

Projet de fin d’étude

Liste des tableaux :

Tableau 1: Tableau d’utilance pour J=0

21

Tableau 2 : Tableau récapitulatif du matériel d’éclairage et des prises de courant

29

Tableau 3 : Facteur de simultanéité pour armoire de distribution

34

Tableau 4 : Facteur d’utilisation pour armoire de distribution

34

Tableau 5 : Bilan de puissance pour les moteurs de l’unité

34

Tableau 6 : Bilan de puissance de l’éclairage de l’unité

36

Tableau 7 : Bilan de puissance pour les prises de courant de l’unité MCP

37

Tableau 8 : Bilan de puissance pour les autres départs de l’unité MCP

38

Tableau 9 : Bilan de puissance de l’unité MCP

39

Tableau 10 : Bilan de puissance du tableau n°1 de l’unité

40

Tableau 11 : Bilan de puissance pour l’éclairage et les prises de courant de l’unité DCP. 42

Tableau 12 : Bilan de puissance pour les prises de courant 500V de l’unité

44

Tableau 13 : Bilan de puissance du tableau

44

Tableau 14 : Choix en fonction du niveau des harmoniques

45

Tableau 15 : Tableau constructeur donnant les caractéristiques des jeux de barres

54

Tableau 16 : Résultats du calcul du jeu de barre principal pour l'unité MCP

54

Tableau 17 : Tableau constructeur donnant les caractéristiques des jeux de barres

55

Tableau 18 : Tableau constructeur donnant les caractéristiques des jeux de barres

56

Tableau 19 : Tableau constructeur donnant les caractéristiques des jeux de barres

58

Tableau 20 : Résultats de calcul des jeux de barre pour l'unité DCP

58

Tableau 21 : détermination Sn en fonction de Sph

62

Tableau 22 : Dimensionnement des sections de câble pour les tableaux principaux

64

Tableau 23 : Dimensionnement des sections de câble pour les moteurs

65

Tableau 24 : Dimensionnement des sections de câble pour les circuits d’éclairage

67

Tableau 25 : Dimensionnement des sections de câble pour les prises de courant

68

Tableau 26 : Calcul de Lmax

69

Tableau 27 : Dimensionnement des chemins de câble pour le parcours MA2

74

Tableau 28 : Dimensionnement des chemins de câble pour le parcours MB

74

Tableau 29 : Dimensionnement des chemins de câble pour le parcours MC

75

Tableau 30 : Tableau récapitulatif des quantités de chemins de câble pour l’unité MCP

75

Tableau 31 : Tableau récapitulatif des quantités de chemins de câble pour l’unité DCP

75

Tableau 32 : Calcul des courants de

80

Tableau 33 : choix des protections pour les tableaux principaux

93

Tableau 34 : choix des protections pour

94

Tableau 35 : choix des protections pour les prises de courants

95

Tableau 36 : choix des contacteurs et des disjoncteurs pour les moteurs MCP

97

Tableau 37 : comparaison des sections théoriques et celles trouvées par Caneco

107

Tableau 38 : détermination du coefficient d'environnement C1

116

Tableau 39 : coefficient relatif à la structure

117

Tableau 40 : coefficient relatif au contenu de la structure

117

Tableau 41 : coefficient relatif à l’occupation de la structure

117

Tableau 42 : coefficient relatif aux conséquences d'un foudroiement

117

Tableau 43 : les valeurs critiques de l’efficacité critique

118

Tableau 44 : Catalogue Pulsar

121

Tableau 45 : Prix du Matériel de poste de transformation

124

10

Projet de fin d’étude Tableau 46 : Prix de matériel divers 125 Tableau 47 :
Projet de fin d’étude Tableau 46 : Prix de matériel divers 125 Tableau 47 :

Projet de fin d’étude

Tableau 46 : Prix de matériel divers

125

Tableau 47 : Prix du matériel des chemins de câble

125

Tableau 48 : Prix des câbles

125

Tableau 49 : Prix du matériel d'éclairage et des prises de courant

126

Tableau 50 : Prix d'autre charges relatives au projet

126

11

Projet de fin d’étude Introduction Nous avons effectué notre projet de fin d‘étude, au sein
Projet de fin d’étude Introduction Nous avons effectué notre projet de fin d‘étude, au sein

Projet de fin d’étude

Introduction

Nous avons effectué notre projet de fin d‘étude, au sein de SPIE MAROC précisément au bureau d‘étude. SPIE propose à ses clients une offre globale de services à valeur ajoutée associant expertise technique et compétences.

Nous avons par conséquent saisi cette opportunité qui s‘est offerte à nous pour découvrir de plus près ce milieu à la fois riche et évoluant. En effet, le sujet que nous avons traité est au cœur de cette évolution : Etude de l‘installation électrique des unités MCP et DCP à l’OCP Safi.

Ce stage nous a permis d‘élargir notre vision, pour le moment purement technique, vers une vision plus globale qui incorpore plusieurs contraintes liées à la réalisation d‘un projet.

Le présent rapport a pour objectif de décrire cette expérience. Séquencé en six grandes parties, nous y reprenons toutes les étapes de notre travail.

12

Projet de fin d’étude Chapitre 1 : Présentation générale Dans ce chapitre, on va parler
Projet de fin d’étude Chapitre 1 : Présentation générale Dans ce chapitre, on va parler

Projet de fin d’étude

Chapitre 1 : Présentation générale

Dans ce chapitre, on va parler de l’organisme dans lequel on a passé les 4 mois de stage, du projet sur lequel on a travaillé et enfin du planning de travail abordé.

13

Projet de fin d’étude I- Présentation de l’organisme d’accueil : SPIE S.A s‘appuie au Maroc,
Projet de fin d’étude I- Présentation de l’organisme d’accueil : SPIE S.A s‘appuie au Maroc,

Projet de fin d’étude

I- Présentation de l’organisme d’accueil :

SPIE S.A s‘appuie au Maroc, sur sa filiale SPIE MAROC pour développer et mettre en œuvre des solutions performantes, qui répondent aux enjeux actuels et futurs de chacun de leurs clients. SPIE MAROC, Spécialiste des domaines électricité industrielle et tertiaires, lignes et postes, réseaux et télécom, fabrication métallique, s‘associe à ses clients industriels et tertiaires, pour concevoir et réaliser leurs équipements et leur assister dans leur exploitation et leur maintenance. SPIE MAROC est porteuse également des activités du génie climatique et fluides, et la maintenance multi technique.

I-1 Historique :

1907

: Construction du port de Casablanca par la future Spie Batignolles.

1942

: Création de Spie Maroc.

1946

: Création de la « Chérifienne d‘entreprises Laurent Bouillet »

1968

: Spie Maroc devient Spie Batignolles Maroc.

1975

: Création d‘Elecam (suite au décret de marocanisation).

1975

: Création de la société marocaine d‘entreprises Laurent Bouillet (Melb).

1999

: Acquisition par le groupe Spie de la Marocaine d‘entreprises « Laurent Bouillet ».

Les filiales marocaines de Spie : Elecam et Melb deviennent filiales d‘Amec Spie.

2006 : Rachat de SPIE par PAI Partners

2010: Naissance de SPIE Maroc (fusion d‘Elecam et Melb)

I-2 Domaines d’activité :

a) Réseaux et service télécom :

Dans les Réseaux et Télécom, les activités de SPIE sont déclinées en 2 offres principales :

Networks ;

Télécom Services.

Chacune de ces activités est déterminée par un ensemble d`offres globales structurées au service des clients.

b) Lignes et postes :

SPIE Maroc a pour mission la réalisation clé en main des postes numériques et lignes THT / HT / MT à travers l‘étude, la fourniture de matériels, les travaux de génie civil, les travaux de montage de l‘appareillage électrique THT/HT/MT, les essais et mise en service. Elle met à la disposition de ses clients son expérience de la gestion de projets complexes et des interventions spécialisées de mise à niveau ou d'extension.

14

Projet de fin d’étude c) Fabrication métallique : Le département fabrication possède des atouts pour
Projet de fin d’étude c) Fabrication métallique : Le département fabrication possède des atouts pour

Projet de fin d’étude

c) Fabrication métallique :

Le département fabrication possède des atouts pour garantir au client un niveau de qualité irréprochable et une capacité de production importante. Il est dans la mesure d‘assurer un service compétitif à partir de la conception sur mesure, tant en construction métallique qu'en poteaux armé.

d) Maintenance et exploitation :

SPIE Maroc dispose d'une offre globale de maintenance et de gestion technique de haut niveau de compétences : maintenance corrective, maintenance préventive systématique et conditionnelle, ingénierie de maintenance, audits et plans de maintenance et d'inspection, interventions sous astreinte…

e) Conception et réalisation des installations de génie climatique :

Elle concerne les domaines industriel et tertiaire à savoir la climatisation, ventilation, filtration, désenfumage, plomberie sanitaire, chauffage et fluides industriels, protection incendie, froid industriel, isolation thermique, salles propres sous qualification, dépoussiérage industriel…

f) Electricité industrielle et tertiaire :

Elle contribue à l‘amélioration des performances dans un monde de plus en plus concurrentiel en matière de courants forts, courants faibles, mise en œuvre de groupes électrogènes, onduleurs, postes de transformation, armoires électriques automatismes, instrumentation.

Implantée à proximité des sites Industrie, SPIE Maroc accompagne ses clients tout au long du cycle de vie de leurs investissements et participe à la baisse de leurs coûts d‘exploitation.

Dans le domaine tertiaire, SPIE Maroc développe de nombreuses applications associant ses compétences en électricité, réseaux et génie climatique, et met en œuvre des réponses souples et adaptées au service du confort et de la sécurité des occupants.

15

Projet de fin d’étude I-3 Organigramme de l’entreprise : Figure 1: Organigramme de l'organisme d'accueil
Projet de fin d’étude I-3 Organigramme de l’entreprise : Figure 1: Organigramme de l'organisme d'accueil

Projet de fin d’étude

I-3 Organigramme de l’entreprise :

de fin d’étude I-3 Organigramme de l’entreprise : Figure 1: Organigramme de l'organisme d'accueil Nous

Figure 1: Organigramme de l'organisme d'accueil

Nous avons effectué notre Projet de Fin d‘Etudes au département électricité industrielle et tertiaire (D.I.T) précisément au bureau d‘étude (B.E) qui représente l‘une des forces majeures de l‘entreprise. En d‘autres termes, c‘est le moteur de la société.

I-4 Département électricité industrielle et tertiaire :

L‘un des départements les plus dynamiques de cette entreprise est le DIT. Ce département se décompose en :

Pompage Industriel Automatisme (PIA) ;

Installations Générales d'Électricité (IGE) ;

Bureau d'études.

I-5 Bureau d’étude :

En collaboration avec les différents centres d‘activités, le bureau d‘études est responsable de la partie technique des affaires. Sa préoccupation, consiste à assurer :

La détermination et la planification des tâches d‘études ;

L‘établissement, sous sa responsabilité, des notes de calculs et la sélection des matériaux nécessaires tout en respectant les cahiers des charges et les normes en vigueur ;

L‘élaboration et la vérification des plans d‘exécution ;

L‘assistance technique aux chargés d‘affaires et aux chefs de chantiers ;

Les essais et les mises en service des installations.

16

Projet de fin d’étude II- Présentation du projet : MCP/DCP est un projet de grande
Projet de fin d’étude II- Présentation du projet : MCP/DCP est un projet de grande

Projet de fin d’étude

II- Présentation du projet :

MCP/DCP est un projet de grande envergure qui entre dans le cadre de la stratégie ambitieuse adoptée par l’OCP et qui consiste à valoriser le phosphate et ses produits dérivés. En effet, le projet MCP/DCP permettra la fabrication du phosphate alimentaire (feed phosphate) pour l’alimentation du bétail. Il a pour objectif de produire 300.000 tonnes de phosphate alimentaire par an.

Notre projet consiste à mener une étude conceptuelle du projet MCP/DCP, Nous réalisons d‘une part l‘étude technique du projet, qui porte sur les courants fort. D‘autre part, nous réalisons l‘étude financière de l‘affaire. Ce projet est scindé en deux grandes parties, l’unité MCP et l’unité DCP.

scindé en deux grandes parties, l’unité MCP et l’unité DCP . Figure 2 : Vue d’ensemble

Figure 2 : Vue d’ensemble de l’unité DCP

17

Projet de fin d’étude III- Planning du projet : Figure 3 : Planning de travail
Projet de fin d’étude III- Planning du projet : Figure 3 : Planning de travail

Projet de fin d’étude

III- Planning du projet :

Projet de fin d’étude III- Planning du projet : Figure 3 : Planning de travail 18

Figure 3 : Planning de travail

18

Projet de fin d’étude Chapitre 2 : Etude de l’éclairage Dans ce chapitre, on fera
Projet de fin d’étude Chapitre 2 : Etude de l’éclairage Dans ce chapitre, on fera

Projet de fin d’étude

Chapitre 2 : Etude de l’éclairage

Dans ce chapitre, on fera une étude d’éclairage complète. En effet, on commencera par une note d’éclairement qui contiendra un rappel de cours et une application sur les hangars des deux unités étudiées, et on terminera par l’implantation du matériel et des circuits d’éclairage.

19

Projet de fin d’étude I- Note d’éclairement : I-1 Méthodologie de travail : Dans le
Projet de fin d’étude I- Note d’éclairement : I-1 Méthodologie de travail : Dans le

Projet de fin d’étude

I- Note d’éclairement :

I-1 Méthodologie de travail :

Dans le but de la conception de l’éclairage des unités industrielles MCP et DCP, on va suivre et expliquer les étapes suivantes :

- Détermination du niveau d’éclairement nécessaire pour le local étudié ;

- Calcul de l’indice du local K,

- Calcul du facteur de suspension J,

- Détermination du facteur de réflexion,

- Détermination du facteur de dépréciation,

- Relevé du facteur d’utilance,

- Calcul du flux total,

- Détermination du nombre de luminaires N,

- Emplacement des luminaires pour que le flux soit équitablement réparti.

Avant d’entamer l’étude, nous étions amenés à définir plusieurs paramètres :

Dimensionnement du local :

Avant de se lancer dans les calculs de l‘éclairement, il faut d‘abord connaître les dimensions de la partie à éclairer, à savoir la longueur, la largeur et la hauteur du local à étudier.

Plan utile d’éclairage :

C‘est la surface de référence constituée par le plan sur lequel s‘effectue normalement le travail. En éclairage intérieur, ce plan est par définition horizontal et situé à 0,8m du sol. Dans notre cas, le Hangar est un espace délicat où on peut facilement perdre un outil de travail à savoir : un tournevis, boulon

D’où notre choix de prendre un plan utile de : 0.5

Indice de la salle :

L’indice du local est déterminé à partir des dimensions du local sachant que h = hauteur entre le plan utile et la source lumineuse, a = longueur et b = largeur.

utile et la source lumineuse, a = longueur et b = largeur. Par exemple, en appliquant

Par exemple, en appliquant la formule pour notre hangar DCP :

L’indice de suspension :

20

Projet de fin d’étude En prenant h ’ = hauteur de la suspension du point
Projet de fin d’étude En prenant h ’ = hauteur de la suspension du point

Projet de fin d’étude

En prenant h ’ = hauteur de la suspension du point lumineux, on a :

h ’ = hauteur de la suspension du point lumineux , on a : Pratiquement, on

Pratiquement, on retient en général : J=0 ou J=1/3 Pour notre cas on retient J = 0.

Facteur de réflexion :

C'est le rapport du flux lumineux réfléchi au flux incident. Ce facteur précise l'aptitude d'une surface à réfléchir la lumière incidente (il dépend des parois). Suivant la couleur des différentes parois la réflexion de la lumière sera plus ou moins importante. Le calcul du coefficient de réflexion s’exprime par trois chiffres en pourcentage des facteurs de réflexion du plafond, des murs et du sol.

Dans notre étude, on a les caractéristiques suivantes :

Plafond : 30% ;

Murs : 30% ;

Sol : 10%.

Le facteur de réflexion est donc de 331.

Détermination de l’utilance :

A partir des données précédentes on va pouvoir retrouver sur un tableau la valeur de l’utilance qui nous sera utile pour le calcul du flux total à produire. Par exemple, Pour un rapport de suspension J = 0, Indice de local K = 2.1 Coefficient de réflexion du plafond 30 % Coefficient de réflexion des murs 30 % Luminaire direct intensif de classe E :

de réflexion des murs 30 % Luminaire direct intensif de classe E : Tableau 1: Tableau

Tableau 1: Tableau d’utilance pour J=0

U = 0.78

21

Projet de fin d’étude  Détermination du facteur de dépréciation : Suivant les conditions d’utilisation,
Projet de fin d’étude  Détermination du facteur de dépréciation : Suivant les conditions d’utilisation,

Projet de fin d’étude

Détermination du facteur de dépréciation :

Suivant les conditions d’utilisation, et de niveau d’empoussiérage, on attribue un

coefficient

élevé : d =1.6.

« d » compris entre 1,2 pour un niveau de poussière faible ; moyen : d = 1.4;

Calcul du flux total à produire :

Connaissant tous les paramètres de la pièce, l’éclairement nécessaire, le rendement des luminaires choisis, ayant trouvé l’utilance et le facteur de dépréciation, nous pouvons calculer le flux lumineux total que devront fournir les sources lumineuses.

lumineux total que devront fournir les sources lumineuses.  Calcul du nombre de luminaires : La

Calcul du nombre de luminaires :

La répartition des luminaires est donnée par N: nombre d’appareils minimum; et par l’interdistance maximale (e) entre deux luminaires d’une classe donnée, en fonction de la hauteur h.

d’une classe donnée, en fonction de la hauteur h. Avec : n: le nombre de sources

Avec :

n: le nombre de sources lumineuses (tube ou lampe) par luminaire.

Récapitulatif des résultats pour les deux Hangars :

Le tableau ci-dessous regroupe les résultats trouvés manuellement pour les deux hangars des unités MCP et DCP :

Local

L(m)

l(m)

h(m)

E(Lux)

Classe

D

K

 

J

U

F(lm)

P(w)

F

app (lm)

N

N

choisi

Hangar

172

42

16

100

E

1,6

2,1

0

0,7

0,78

1279756

250

 

32000

39,9

 

40

DCP

   

Hangar

55

38

12,5

100

E

1,6

1,8

0

0,7

0,73

654403

250

 

32000

20,4

 

21

MCP

   

22

Projet de fin d’étude I-2 Conception de l’éclairage des hangars MCP/DCP : a) Présentation de
Projet de fin d’étude I-2 Conception de l’éclairage des hangars MCP/DCP : a) Présentation de

Projet de fin d’étude

I-2 Conception de l’éclairage des hangars MCP/DCP :

a) Présentation de l’outil DIALUX :

DIALUX est un logiciel gratuit d'études d'éclairage destiné au calcul et à la visualisation.

d'éclairage destiné au calcul et à la visualisation. Ce programme a été lancé par le Deutschen

Ce programme a été lancé par le Deutschen Institut für Angewandte Lichttechnik (DIAL). Le logiciel permet de réaliser une analyse quantitative, simple et rapide, d'une étude à partir d'une fonctionnalité unique de 3D et de rendu. Il inclut aussi les bases de données de plus de 90 fabricants offrant ainsi un large éventail de choix de lampes et de luminaire. Grace à son outil importation/exportation de plan AUTOCAD, l’implantation de luminaires sur plan devient facile et rapide. Notons aussi que DIALUX prend en considération les normes les plus actuelles, et génère à la fin de chaque étude photométrique un rapport PDF comprenant plusieurs informations, tel que les courbes ISOLUX, les fiches techniques des luminaires, liste des pièces…

b) Note de calcul des hangars MCP/DCP avec dialux :

L’étude de l’éclairement demande une attention particulière afin d’assurer une ambiance lumineuse adaptée au niveau d’éclairement et au profil ergonomique de l’activité. La note de calcul d’éclairement se fait par des outils de calcul et de simulation. Nous avons choisi DIALUX, qui est un logiciel pour la conception et le dimensionnement de l’éclairage intérieur.

Hangar de l’unité DCP :

On souhaite réaliser l‘éclairage du Hangar de l’unité DCP, nécessitant un éclairement E= 100 lux.

Suivant le cahier des charges, les luminaires à utiliser pour l‘éclairage de ce Hangar sont des projecteurs à iodure métallique 250W-220V-IP65 monté sur potence de puissance

250W.

Du fait que les parois du Hangar sont en béton, Les coefficients de réflexion des plafonds /murs/sols qu’on a choisi sont donc :

Plafond : 30% ;

Murs : 30% ;

Sol : 10%.

23

Projet de fin d’étude Nous allons faire l‘étude de l‘éclairement sur une surface rectangulaire (
Projet de fin d’étude Nous allons faire l‘étude de l‘éclairement sur une surface rectangulaire (

Projet de fin d’étude

Nous allons faire l‘étude de l‘éclairement sur une surface rectangulaire (172*42 m 2 )

Les données d’entrée :

- Longueur : a=172m. - Largeur : b=42m - Hauteur : h=16m - Hauteur du plan utile

h‘=0,5.

On a opté pour la configuration suivante :

On utilisera des projecteurs de 250 W

La distance entre le projecteur et le mur selon l’axe Y est de : 19m ;

La distance entre les projecteurs selon l’axe Y est de : 4m.

La saisie sur DIALUX donne :

selon l’axe Y est de : 4m. La saisie sur DIALUX donne : Figure 4 :

Figure 4 : implantation des luminaires sur Dialux

Nous constatons que le coefficient Emin/Eav est égal à 0.50 qui est une valeur convenable. Mais la répartition du flux lumineux est anormale. Ce qui nous pousse ; vu qu’on n’a pas assez de projecteurs 250W ; à ajouter des luminaires de type Philips 4IS110 2xTL-D36W pour améliorer la répartition du flux.

24

Projet de fin d’étude La figure suivante montre la nouvelle répartition du flux : Figure
Projet de fin d’étude La figure suivante montre la nouvelle répartition du flux : Figure

Projet de fin d’étude

La figure suivante montre la nouvelle répartition du flux :

La figure suivante montre la nouvelle répartition du flux : Figure 5 : La nouvelle répartition

Figure 5 : La nouvelle répartition du flux

La figure sous 3D :

nouvelle répartition du flux : Figure 5 : La nouvelle répartition du flux La figure sous

Figure 6 : Aperçu 3D

25

Projet de fin d’étude La figure suivante précise l’implantation de s projecteurs et des luminaires
Projet de fin d’étude La figure suivante précise l’implantation de s projecteurs et des luminaires

Projet de fin d’étude

La figure suivante précise l’implantation des projecteurs et des luminaires :

l’implantation de s projecteurs et des luminaires : Figure 7 : schéma d'implantation d'éclairage de

Figure 7 : schéma d'implantation d'éclairage de l'unité DCP sur autocad

Hangar de l’unité MCP :

Pour l’unité MCP, on va reprendre le même travail de la partie précédente avec les données d’entrée suivantes :

- Longueur : a=55m. - Largeur : b=38m - Hauteur : h=12.5m - Hauteur du plan utile

h‘=0,5.

De la même façon, on a opté la configuration suivante :

La distance entre le projecteur et le mur selon l’axe Y est de : 0m

La distance entre les projecteurs selon l’axe Y est de : 19m

La saisie sur DIALUX donne :

selon l’axe Y est de : 19m La saisie sur DIALUX donne : Figure 8 :

Figure 8 : Implantation des luminaires sur Dialux

Nous remarquons que le coefficient Emin/Eav est égal à 0.34 qui est une valeur convenable, et que le flux lumineux est parfaitement répartis

26

Projet de fin d’étude Le flux lumineux de la disposition des luminaires est montré sur
Projet de fin d’étude Le flux lumineux de la disposition des luminaires est montré sur

Projet de fin d’étude

Le flux lumineux de la disposition des luminaires est montré sur cette figure en 3D :

des luminaires est montré sur cette figure en 3D : Figure 9 : Disposition des luminaires

Figure 9 : Disposition des luminaires en 3D

La figure suivante précise l’implantation des projecteurs:

figure suivante précise l’implantation des projecteurs : Figure 10 : schéma d'implantation d'éclairage de

Figure 10 : schéma d'implantation d'éclairage de l'unité MCP sur autocad

27

Projet de fin d’étude I-3 Comparaison des résultats : La méthodologie théorique qu’on a suivi
Projet de fin d’étude I-3 Comparaison des résultats : La méthodologie théorique qu’on a suivi

Projet de fin d’étude

I-3 Comparaison des résultats :

La méthodologie théorique qu’on a suivi pour calculer la quantité des luminaires à installer s’avère importante tant qu’il nous permet de connaitre la fonction de base adaptée pour la note de calcul du logiciel DIALUX. On a illustré cette partie par un exemple qui vérifie les résultats trouvés théoriquement avec ceux retrouvés avec le logiciel DIALUX, afin d’en déduire en fin de compte que les résultats restent similaires avec une petite différence de 4 luminaires.

28

Projet de fin d’étude II- Implantation du matériel d’éclairage et des prises de courant :
Projet de fin d’étude II- Implantation du matériel d’éclairage et des prises de courant :

Projet de fin d’étude

II- Implantation du matériel d’éclairage et des prises de courant :

En vue de l’élaboration des plans des circuits d’éclairage, il est indispensable de dresser la liste des consommateurs dans chacune des unités, et ce conformément aux exigences du cahier de charge et les normes en vigueur.

Tableau 2 : Tableau récapitulatif du matériel d’éclairage et des prises de courant

Unité

Type de circuit

Type de consommateurs

Nombre

DCP

 

Luminaire 2*36W à grille paralume

40

Eclairage

Luminaire 1*36W-IP65

100

Luminaire 2*36W-IP65

200

Projecteurs 250W-IP65

50

Projecteurs 400W-IP65

20

Bloc autonome IP65

25

 

PC 220V-16A (2P+T)

10

Prises de

PC 220V-32A (2P+T)

16

courant

PC 380V-63A (3P+T)

10

PC 500V-63A (3P+T)

10

PC 24V-16A (2P+T)

6

CPC 24V, 220V, 380V,

6

500V

MCP

 

Luminaire 1*36W-IP65

100

Eclairage

Luminaire 2*36W-IP65

200

Projecteurs 250W-IP65

50

Bloc autonome IP65

30

Prises de

PC 220V-16A (2P+T)

16

courant

PC 380V-63A (3P+T)

10

CPC 24V, 220V, 380V

5

L’implantation des circuits du matériel d’éclairage et des prises de courant a été réalisée sur AUTOCAD (Voir Annexes1).

29

Projet de fin d’étude Chapitre 3 : Dimensionnement des transformateurs Dans ce chapitre, il s’agit
Projet de fin d’étude Chapitre 3 : Dimensionnement des transformateurs Dans ce chapitre, il s’agit

Projet de fin d’étude

Chapitre 3 :

Dimensionnement des transformateurs

Dans ce chapitre, il s’agit de dimensionner les transformateurs des deux unités. On a élaboré les schémas synoptiques et on a réalisé un bilan de puissance qui nous a permis de dimensionner les transformateurs dont nous disposons.

30

Projet de fin d’étude I- Schémas synoptiques et bilan de puissance : I-1 Schémas synoptiques
Projet de fin d’étude I- Schémas synoptiques et bilan de puissance : I-1 Schémas synoptiques

Projet de fin d’étude

I- Schémas synoptiques et bilan de puissance :

I-1 Schémas synoptiques :

Nous allons définir l‘architecture de la distribution électrique dans les deux unités :

a) Unité MCP :

L‘architecture validée par le cahier charge est la suivante :

On a deux transformateurs TR1 et TR2 (Transformateur de secours) de puissance normalisée : 2500 KVA qui alimentent notre tableau BT. Ce dit tableau contient plusieurs départs à savoir :

Des départs moteurs (LIMESTONE SLURRY FEED PUMP, VENTURI PUMP ….),

Des départs éclairage,

Des départs prises de courant,

D’autres sortes de départs (les Packages, les registres….).

sortes de départs (les Packages, les registres….) . Figure 11 : Schéma synoptique de l’unité MCP

Figure 11 : Schéma synoptique de l’unité MCP

b) Unité DCP :

L‘architecture validée par le cahier charge est la suivante :

Dans cette unité, on a deux tableaux BT. En effet :

31

Projet de fin d’étude  Le tableau BT N°1 sera alimenté par deux transformateurs de
Projet de fin d’étude  Le tableau BT N°1 sera alimenté par deux transformateurs de

Projet de fin d’étude

Le tableau BT N°1 sera alimenté par deux transformateurs de puissance normalisée 1250 KVA chacun. Ce dit tableau ne contient que les départs moteurs.

Le tableau BT N°2 sera alimenté par un seul transformateur de puissance normalisée 1250 KVA et contiendra les départs prises de courant (500 V, 63A) et un transformateur 160 KVA qui alimentera les départs éclairage et les prises de courant.

alimentera les départs éclairage et les prises de courant. Figure 12 : Schéma synoptique de l’unité

Figure 12 : Schéma synoptique de l’unité DCP

I-2 Bilan de puissance :

a) Généralités :

Après avoir tracé les schémas synoptiques de l‘installation et précisé la puissance des

récepteurs, nous calculons la somme de la puissance installée dans chaque unité.

En effet, on essayera de :

Recueillir

l’ensemble

Tableaux…etc.,

des

puissances

de

nos

récepteurs :

Eclairage,

Prises,

Estimer, en appliquant les règles en vigueur de la norme NFC 15-100, la puissance installée dans le poste de transformation.

Pour se faire, nous calculons :

la puissance installée Pi (somme des puissances actives en kW des récepteurs de l'installation),

la puissance utilisée Pu (partie de la puissance Pi en kW réellement utilisée) en tenant compte :

32

Projet de fin d’étude  des coefficients d‘utilisation maximale des récepteurs (car ils ne sont
Projet de fin d’étude  des coefficients d‘utilisation maximale des récepteurs (car ils ne sont

Projet de fin d’étude

des coefficients d‘utilisation maximale des récepteurs (car ils ne sont pas en général utilisés à pleine puissance),

des coefficients de simultanéité par groupes de récepteurs (car ils ne fonctionnent pas en général tous ensemble).

La puissance appelée Sa en KVA correspondant à Pu en tenant compte du facteur de puissance.

Une fois la puissance unitaire du tableau est trouvée, on applique un coefficient de foisonnement pour déterminer la puissance fournie à l‘ensemble des tableaux. Ceci dit, nous arrivons à calculer la puissance totale à installer. La puissance du transformateur sera donc la puissance normalisée juste supérieure.

b) Rappel :

Le choix des facteurs d’utilisation et de simultanéité (K u , K s ) dépendent essentiellement du mode d’emploi de l’installation. En effet, si toutes les charges alimentées depuis le même jeu de barre ne fonctionnent pas à pleine charge, alors leur puissance d’utilisation sera inférieure à leurs puissance absorbée d’utilisation et donc :

Pour chaque récepteur :

P ui < k ui *P ai

Si toutes les charges alimentées depuis le même jeu de barre ne fonctionnent pas en même temps, alors leur puissance d’utilisation sera inférieure à leurs puissance absorbée d’utilisation et donc :

Pour chaque récepteur :

P ui < k si *P ai

Avec :

- K ui : le facteur d’utilisation du récepteur i.

-P ai : la puissance absorbée par le récepteur i.

- K s : le facteur de simultanéité qui dépend du nombre de départs dans chaque armoire et

dans chaque jeu de barre.

Donc la puissance d’utilisation au niveau de chaque jeu de barre :

Pu = K s *∑K ui *P ai
Pu = K s *∑K ui *P ai

Voici ci-dessous, des tableaux indiquant les différents K u et K s correspondant à différents récepteurs :

Pour les armoires de distribution :

33

Projet de fin d’étude Tableau 3 : Facteur de simultanéité pour armoire de distribution industrielle.
Projet de fin d’étude Tableau 3 : Facteur de simultanéité pour armoire de distribution industrielle.

Projet de fin d’étude

Tableau 3 : Facteur de simultanéité pour armoire de distribution industrielle.

 

Nombre de circuits

Facteur de simultanéité

2

et 3

0.9

4

et 5

0.8

6

à 9

0.7

10 et plus

0.6

Le facteur d’utilisation :

Tableau 4 : Facteur d’utilisation pour armoire de distribution industrielle.

Utilisation

Facteur d’utilisation

Eclairage

1

Chauffage et conditionnement d'air

1

Prises de courant

0.1 à 0.2(0.1+0.9/N)

Ascenseurs et monte charge :

 

pour moteur le plus puissant pour le moteur suivant pour les autres

1

0.75

0.60

Le bilan des puissances actives et réactives sera alors fait pour chaque unité en appliquant, aux puissances installées, les facteurs d'utilisation (Ku) propre à chaque récepteur et le facteur de simultanéité (Ks) pour le groupement de plusieurs récepteurs ou circuits.

c) Résultats du bilan de puissance

Unité MCP :

Dans cette unité, on n’a qu’un seul tableau qui alimente les différents récepteurs.

Pour les moteurs :

Tableau 5 : Bilan de puissance pour les moteurs de l’unité MCP.

Récepteur

Pa(KW)

cos phi

Sa (KVA)

Ku

S'a(KVA)

Ks

S

totale (KVA)

01-1101 A/B

15

0,87

17,24137931

0,75

12,93103448

   

01-1102 A/B

30

0,87

34,48275862

0,75

25,86206897

01-1103 A/B

45

0,87

51,72413793

0,75

38,79310345

01-1105 A/B

15

0,87

17,24137931

0,75

12,93103448

01-1106

11

0,87

12,64367816

0,75

9,482758621

01-1107

11

0,87

12,64367816

0,75

9,482758621

34

Projet de fin d’étude 01-1201 15 0,87 17,24137931 0,75 12,93103448     01-1203 220
Projet de fin d’étude 01-1201 15 0,87 17,24137931 0,75 12,93103448     01-1203 220

Projet de fin d’étude

01-1201

15

0,87

17,24137931

0,75

12,93103448

   

01-1203

220

0,87

252,8735632

0,75

189,6551724

01-1204

15

0,87

17,24137931

0,75

12,93103448

01-1301 A/B

15

0,87

17,24137931

0,75

12,93103448

01-1302

7,5

0,87

8,620689655

0,75

6,465517241

01-1303

37

0,87

42,52873563

0,75

31,89655172

01-1801

0,75

0,87

0,862068966

0,75

0,646551724

0,6

1169,451724

01-2101

15

0,87

17,24137931

0,75

12,93103448

01-2102

5,5

0,87

6,32183908

0,75

4,74137931

01-2501 AB

30

0,87

34,48275862

0,75

25,86206897

01-2508

182,9

0,87

210,2298851

0,75

157,6724138

01-2601

2,2

0,87

2,528735632

0,75

1,896551724

01-1104A/B

3,7

0,87

4,252873563

0,75

3,189655172

01-1304

55

0,87

63,2183908

0,75

47,4137931

01-1305

90

0,87

103,4482759

0,75

77,5862069

01-1306

18,5

0,87

21,26436782

0,75

15,94827586

01-1403 A/B

11

0,87

12,64367816

0,75

9,482758621

01-1502

200

0,87

229,8850575

0,75

172,4137931

01-1601

18,5

0,87

21,26436782

0,75

15,94827586

01-1802

5,5

0,87

6,32183908

0,75

4,74137931

01-2103

18,5

0,87

21,26436782

0,75

15,94827586

01-2104

3,7

0,87

4,252873563

0,75

3,189655172

01-2105

3,7

0,87

4,252873563

0,75

3,189655172

01-2106

11

0,87

12,64367816

0,75

9,482758621

01-2115

3,7

0,87

4,252873563

0,75

3,189655172

01-2119 A/B

2,2

0,87

2,528735632

0,75

1,896551724

01-1313 A/B

30

0,87

34,48275862

0,75

25,86206897

01-2107

7,5

0,87

8,620689655

0,75

6,465517241

01-2108

3,7

0,87

4,252873563

0,75

3,189655172

01-2505 A/B

46

0,87

52,87356322

0,75

39,65517241

01-2506 A/B

46

0,87

52,87356322

0,75

39,65517241

01-2510

183

0,87

210,3448276

0,75

157,7586207

01-1001 A/B

90

0,87

103,4482759

0,75

77,5862069

01-1001 A/B

90

0,87

103,4482759

0,75

77,5862069

01-1307

250

0,87

287,3563218

0,75

215,5172414

01-1308

3

0,87

3,448275862

0,75

2,586206897

01-1309

90

0,87

103,4482759

0,75

77,5862069

35

Projet de fin d’étude 01-1310 1,5 0,87 1,724137931 0,75 1,293103448 01-1311 75 0,87
Projet de fin d’étude 01-1310 1,5 0,87 1,724137931 0,75 1,293103448 01-1311 75 0,87

Projet de fin d’étude

01-1310

1,5

0,87

1,724137931

0,75

1,293103448

01-1311

75

0,87

86,20689655

0,75

64,65517241

01-1312

1,5

0,87

1,724137931

0,75

1,293103448

01-1603

90

0,87

103,4482759

0,75

77,5862069

01-1604

38

0,87

43,67816092

0,75

32,75862069

01-1605

20

0,87

22,98850575

0,75

17,24137931

01-2109

2,2

0,87

2,528735632

0,75

1,896551724

01-2110

2,2

0,87

2,528735632

0,75

1,896551724

01-2111

0,75

0,87

0,862068966

0,75

0,646551724

01-2112

1,5

0,87

1,724137931

0,75

1,293103448

01-2113

11

0,87

12,64367816

0,75

9,482758621

01-2114

55

0,87

63,2183908

0,75

47,4137931

01-2116

0,75

0,87

0,862068966

0,75

0,646551724

01-2117

1,5

0,87

1,724137931

0,75

1,293103448

01-2118

0,75

0,87

0,862068966

0,75

0,646551724

01-2602

1,5

0,87

1,724137931

0,75

1,293103448

01-2603

0,37

0,87

0,425287356

0,75

0,318965517

01-2604

0,37

0,87

0,425287356

0,75

0,318965517

Pour l’éclairage :

Tableau 6 : Bilan de puissance de l’éclairage de l’unité MCP.

Type de

N° de circuit

Nbre de

P

unit (w)

P

abstotal (W)

Ku

Ks

P(W)

Cos phi

S(KVA)

consommateur

récepteur

   

Eclairage

101-CE1

3

 

250

 

750

         

Eclairage

101-CE2

3

 

250

 

750

Eclairage

101-CE3

3

 

250

 

750

Eclairage

102-CE1

19

 

36

 

684

Eclairage

102-CE2

20

 

36

 

720

Eclairage

102-CE3

20

 

36

 

720

Eclairage

102-CE4

10

 

36

 

360

Eclairage

102-CE5

3

 

250

 

750

Eclairage

103-CE1

31

 

36

 

1116

Eclairage

103-CE2

29

 

36

 

1044

Eclairage

103-CE3

26

 

36

 

936

Eclairage

103-CE4

2

 

250

 

500

Eclairage

103-CE5

6

 

250

 

1500

Eclairage

104-CE1

29

 

36

 

1044

Eclairage

104-CE2

34

 

36

 

1224

Eclairage

104-CE3

4

 

250

 

1000

1

0,6

16428

0,8

20,535

36

Projet de fin d’étude Eclairage 104-CE4 5 250 1250 Eclairage 104-CE5 29 36 1044
Projet de fin d’étude Eclairage 104-CE4 5 250 1250 Eclairage 104-CE5 29 36 1044

Projet de fin d’étude

Eclairage

104-CE4

5

250

1250

Eclairage

104-CE5

29

36

1044

Eclairage

104-CE6

3

250

750

Eclairage

104-CE7

34

36

1224

Eclairage

104-CE8

5

250

1250

Eclairage

105-CE1

24

36

864

Eclairage

105-CE2

24

36

864

Eclairage

105-CE3

22

36

792

Eclairage

105-CE4

2

250

500

Eclairage

105-CE5

22

36

792

Eclairage

106-CE1

5

250

1250

Eclairage

106-CE2

14

36

504

Eclairage

106-CE3

36

36

1296

Eclairage

106-CE4

32

36

1152

Pour les prises de courant :

Tableau 7 : Bilan de puissance pour les prises de courant de l’unité MCP.

Type de

N° de circuit

Nbre de

P

unit (w)

P abs total (W)

K

u

K

s

P(W)

Cos phi

S(KVA)

consommateur

récepteur

     

Pc

P1 CPC

2

13821,76667

41465,3

         

Pc

P2 PC (380V-63A)

3

13821,76667

41465,3

Pc

P3 PC (220V-32A)

3

2346,666667

7040

Pc

P4 PC (220V-32A)

2

2346,666667

7040

Pc

P5 PC (380V-63A)

2

13821,76667

41465,3

Pc

P6 PC (380V-63A)

2

13821,76667

41465,3

Pc

P7 PC (220V-32A)

3

2346,666667

7040

56,09436

Pc

P8 CPC

3

41465,3

41465,3

0,2

0,6

44875,488

0,8

Pc

P9 CPC

1

13821,76667

41465,3

Pc

P10 PC (380V-63A)

3

13821,76667

41465,3

Pc

P11 PC (220V-32A)

3

2346,666667

7040

Pc

P12 PC (380V-63A)

3

41465,3

41465,3

Pc

P13 PC (220V-32A)

1

2346,666667

7040

Pc

P14 PC (220V-16A)

3

 

1720

3520

Pc

P15 PC (220V-16A)

3

 

1720

3520

37

Projet de fin d’étude  Pour les autres départs : Tableau 8 : Bilan de
Projet de fin d’étude  Pour les autres départs : Tableau 8 : Bilan de

Projet de fin d’étude

Pour les autres départs :

Tableau 8 : Bilan de puissance pour les autres départs de l’unité MCP.

Type de

P abs total (W)

K

u

K

s

P(W)

Cos phi

S(KVA)

consommateur

   

Package

200000

 

1

0,6

120000

0,8

150

refroidissement

 

Matériel carrier

112000

 

1

0,6

67200

0,8

84

Package Big-

60000

 

1

0,6

36000

0,8

45

bag N°1

 

Package Big-

50000

 

1

0,6

30000

0,8

37,5

bag N°2

 

Package

160000

 

1

0,6

96000

0,8

120

chambre

 

combustion

Package

356000

 

1

0,6

213600

0,8

267

assainissement

 

Package

136000

 

1

0,6

81600

0,8

102

Package

102000

 

1

0,6

61200

0,8

76,5

Regitre amont

150

 

1

0,6

90

0,8

0,1125

Regitre aval

150

 

1

0,6

90

0,8

0,1125

Traçage

4000

 

1

0,6

2400

0,8

3

electrique

 

Regitre amont

150

 

1

0,6

90

0,8

0,1125

Regitre aval

150

 

1

0,6

90

0,8

0,1125

Regitre amont

150

 

1

0,6

90

0,8

0,1125

Regitre aval

150

 

1

0,6

90

0,8

0,1125

Ainsi, La puissance d’utilisation étant connue, on choisit la puissance nominale du transformateur en tenant compte au préalable :

des possibilités d’amélioration du facteur de puissance de l’installation,

des extensions prévisibles de l’installation (en générale on prend le coefficient d’extension K e =1.4),

38

Projet de fin d’étude  des contraintes d’installation (température, … existantes,  Du facteur de
Projet de fin d’étude  des contraintes d’installation (température, … existantes,  Du facteur de

Projet de fin d’étude

des contraintes d’installation (température, … existantes, Du facteur de service : F s =1.2.

)

et

des

puissances

nominales

Tableau 9 : Bilan de puissance de l’unité MCP.

P u (KVA) F P Départ TGBT Puissance(KVA) K P’ total (KVA) K Final (KVA)
P
u (KVA)
F
P
Départ TGBT
Puissance(KVA)
K
P’ total (KVA)
K