Vous êtes sur la page 1sur 1

La Bhagavad-Gt, ou Chant du Bienheureux

49

18 Je suis la voie, le soutien, le seigneur, le tmoin, la demeure, le


refuge, lami. Je suis la naissance et la destruction ; la halte ; le trsor ;
la semence immortelle.
19 Cest moi qui chauffe ; qui retiens et qui laisse tomber la pluie.
Je suis limmortalit et la mort, ltre et le non-tre, Arjuna.
20 De moi rclament la voie du paradis les sages qui ont lu les trois
Vdas, qui ont bu le sma, se sont purifis de leurs fautes et ont accompli le Sacrifice. Parvenus la sainte demeure du dieu Indra, ils se
repaissent au paradis de laliment divin.
21 Et quand ils out got de ce vaste monde des cieux, leur mrite
tant puis, ils retournent au sjour des mortels. Ainsi les hommes
qui ont suivi les trois livres de la Loi, naspirant quau bonheur, restent sujets aux retours.
22 Les hommes qui me servent sans penser nulle autre chose et
me demeurant toujours Unis, reoivent de moi la flicit de lUnion.
23 Ceux mme qui, pleins de loi, adorent dautres divinits,
mhonorent aussi, bien quen dehors de la rgle antique :
24 Car cest moi qui recueille et qui prside tous les Sacrifices ;
mais ils ne me connaissent pas dans mon essence, et ils font une chute
nouvelle.
25 Ceux qui sont vous aux dieux vont aux dieux ; aux anctres,
ceux qui sont vous aux anctres ; aux larves, ceux qui sacrifient aux
larves ; et moi, ceux qui me servent.
26 Quand on moffre en adoration une feuille, une fleur, un fruit ou
de leau, je les reois pour aliments comme une offrande pieuse.
27 Ainsi donc, ce que tu fais, ce que tu manges, ce que tu sacrifies,
ce que tu donnes, ce que tu tinfliges, fils de Kunt, fais-men
loffrande.