Vous êtes sur la page 1sur 1

La Bhagavad-Gt, ou Chant du Bienheureux

50

28 Tu seras dgag du lien des uvres, que leurs fruits soient bons
ou mauvais ; et avec une me toute la sainte Union, libre, tu viendras
moi.
29 Je suis gal pour tous les tres ; je nai pour eux ni haine ni
amour ; mais ceux qui madorent sont en moi, et je suis en eux.
30 Lhomme, mme le plus coupable, sil vient madorer et
tourner vers moi seul tout son culte, doit tre cru bon ; car il a pris le
bon parti :
31 Bientt il devient juste et marche vers lternel repos. Fils de
Kunt, confesse-le, celui qui madore ne prit pas.
32 Car ceux qui cherchent prs de moi leur refuge, eussent-ils t
conus dans le pch, les femmes, les vyas, les dras mme, marchent dans la voie suprieure
33 A plus forte raison les saints brhmanes et les pieux rjarshis.
Plac en ce monde prissable et rempli de maux, adore-moi
34 Dirige vers moi ton esprit ; et, madorant, offre-moi ton sacrifice
et ton hommage. Alors, en Union avec moi, ne voyant plus que moi
seul, tu parviendras jusqu moi.
Retour la Table des Matires