Vous êtes sur la page 1sur 1

La Bhagavad-Gt, ou Chant du Bienheureux

56

XI
Vision de la Forme universelle.
Retour la Table des Matires

Arjuna.
1
Le mystre sublime de lAme suprme, que tu viens de
mexposer pour mon salut, a loign de moi lerreur.
2
Car jai entendu longuement la naissance et la destruction des
tres, Dieu aux yeux de lotus, et ta magnanimit imprissable.
3
Cependant, Seigneur, je voudrais te voir dans ta forme souveraine, tel que tu tes dpeint toi-mme ;
4
Si tu penses que cette vision me soit possible, Seigneur de la
sainte Union, alors montre-toi ma vue dans ton ternit.
Le Bienheureux.
5
Voici, fils de Prith, mes formes cent et mille fois varies, clestes, diverses de couleur et daspect.
6
Voici les Adityas, les Vasus, les Rudras, les deux Awins et les
Maruts ; voici, fils de Bhrata, de nombreuses merveilles que nul encore na contemples.
7
Voici dans son Unit tout lUnivers avec les choses mobiles et
immobiles : le voici, compris dans mon corps avec tout ce que tu dsires apercevoir.
8
Mais, puisque tu ne peux me voir avec les yeux de ton corps, je
te donne un il cleste : contemple donc en moi lUnion souveraine.