Vous êtes sur la page 1sur 1

La Bhagavad-Gt, ou Chant du Bienheureux

62

Arjuna.
51 Maintenant que je vois ta forme humaine et placide, guerrier,
je redeviens matre de ma pense et je rentre dans lordre naturel.
Le Bienheureux.
52 Cette forme si difficile apercevoir et que tu viens de contempler, les dieux mmes dsirent sans cesse la voir.
53 Mais ni les Vdas, ni les Austrits, ni les Largesses, ni le Sacrifice ne peuvent me faire apparatre tel que tu mas vu.
54 Cest par une Adoration exclusive, Arjuna, que lon peut me
connatre sous cette forme, et me voir dans ma ralit, et pntrer en
moi.
55 Celui qui fait tout en vue de moi, qui madore par-dessus toutes
choses, et qui na de concupiscence ni de haine pour aucun tre vivant, celui-l vient moi, fils de Pndu.
Retour la Table des Matires