Vous êtes sur la page 1sur 1

La Bhagavad-Gt, ou Chant du Bienheureux

63

XII
Yoga de lAdoration.
Retour la Table des Matires

Arjuna.
1
Des fidles qui toujours en tat dunion te servent sans cesse,
et de ceux qui sattachent lIndivisible qui ne se peut voir, lesquels
connaissent le mieux lUnion mystique ?
Le Bienheureux.
2
Ceux qui, reposant en moi leur esprit, me servent sans cesse
pleins dune foi excellente, sont ceux qui, mes yeux, pratiquent le
mieux la sainte Union.
3
Mais ceux qui cherchent lIndivisible que lon ne peut voir ni
sentir, prsent partout, incomprhensible, sublime, immuable, invariable,
4
Et qui, soumettant tous leurs sens, tiennent leur pense en quilibre et se rjouissent du bien de tous les vivants : ceux-l aussi
matteignent.
5
Mais quand leur esprit poursuit lInvisible, leur peine est plus
grande ; car difficilement les choses corporelles permettent de saisir la
marche de lInvisible.
6
Ceux, au contraire, qui ont accompli en moi le renoncement des
uvres, ceux dont je suis lunique objet et qui, par une Union exclusive, me contemplent et me servent :