Vous êtes sur la page 1sur 2
P S Nevers, le 18 mai 2016 were HAUTE AUTORITE DU PART! SOCIALISTE Monsieur Jean Pierre MIGNARD- 10 rue de Solférino 75 333 PARIS CEDEX 07 Monsieur le Président de la Haute Autorité Ethique, Depuis quelques mois notre parti est partagé entre ceux qui soutiennent inconditionnellement les choix du gouvernement et ceux qui demandent que soient respectés nos engagements pris devant les Frangais en 2012, -les valeurs et principes fondamentaux du socialisme, - les orientations que notre parti s'est lui-méme fixées lors du dernier congrés a travers le texte de la motion A A foccasion du congrés de Poitiers du 5 au 7 juin 2015, Jean Christophe CAMBADELIS au titre de la motion A « Le Renouveau Socialiste » a présenté un texte qui a obtenu la majorité des suffrages. Ce texte précise l'un de ses objectifs: « VOULOIR REUNIR. Les défis historiques qui it face ne seront pas surmontés dans la fragmentation de la société yublic contre privé, les jeunes contre les ainés, la ville contre fa campagne, le: ¢ i contre les travailleurs)...» (P] 1) Or, force est de constater que la société n’a jamais été aussi fragmentée qu’en ce moment. Nous en voulons pour preuve les sondaaes relatifs a la loi travail (voir P| 2)51 9% des sondés souhaitent que ce texte soit retiré et entiérement réécrit. Au lieu de cela, le gouvernement passe en force grace 4 larticle 49.3 de notre constitution auquel 75 % des francais sont opposés. Le texte de la motion A précisait également que les orientations de notre congrés devront avoir prise sur le cours du quinquennat: «Acetégard, les orientations décidées par notre parti lors du conarés de Poitiers devront avoir prise surle cours du quinquennat. Les parlementaires devront en faire référence pour quider leur action. a a ST] Parti Socialiste - Fédération de la Niévre 3 rue des Moulins - 58 000 Nevers ‘® 0386615492 4 fedeS8@parti-socialiste.fr 1éme, les arands textes de loi devront donner systématiquement lieu g un débat avec vote en Conseil National.» Or, le texte de la loi travail n’a jamais été présenté en Conseil National. Il n'y a donc eu ni débat ni vote. Enfin, le 12 mai dernier, Jean Christophe CAMBADELIS a saisi la Haute Autorité pour statuer sur la possibilité de sanctionner nos 24 camarades députés qui ont tenté de proposer une motion de censure contre le gouvernement. Leur objectif n'était pas de renverser le gouvernement mais de faire en sorte que soient respectés tous nos engagements pris devant les francais en 2012, devant les militants au conarés de 2015 ainsi que les valeurs et principes essentiels du socialisme. Or nos parlementaires étaient tout a fait fondés 4 prendre une telle position car le projet de loi “travail” ne respecte pas le texte de la motion A qui jusqu’a preuve du contraire fixe les orientations politiques de notre parti Gui établir la hié lie des normes : Ia loi est plus forte que l'accord collectif et lui-méme siimpose au contrat de travail. Si |a toi peut permnettre d des accords de déroger d ces dispositions, elle ne peut le prévoir dans des dornaines relevant de ordre public social: salaire minimum, durée légale du travail, droit du licenciement, existence de la représentation du personnel Avec le chémage de masse, les salariés et les syndicats reculent encore dans le rapport de forces avec les employeurs. Aussi la négociation sociale doit-elle s‘inscrire dans le cadre d'un Etat qui garantit le socle des régles sociales, im é e les fai > En conclusion, nous estimons que la majorité actuelle au Parti Socialiste manque cruellement ses engagements puisqu’une motion est un texte dorientation qui doit étre mis en ceuvre par le ler secrétaire et la majorité, ce qui en occurrence n’est pas le cas. Nous demandons a la Haute Autorité Ethique du Parti de s‘auto saisir et de rendre un avis en la matiére. ‘Sylvain MATHIEU 1" Secrétaire Fédéral, ee Stéphane JEAN BAPTISTE Secrétaire Fédéral a la Coordination, { 4 | Marie Francoise THIRY LOBRIAUT él ralg ala Trésorerie, Wee Parti Socialiste - Fédération de la Niévre 3 rue des Moulins - 58 000 Nevers ® 03 86 615492 D4 fedeS8@parti-socialiste.fr