Vous êtes sur la page 1sur 78
CAHIER D'ACTIVITES VY 200 exercices d'écriture brave, variés et gradués V 20 sujets d'écriture longue en lien avec le programme V 15 séances pour maftriser l'écrit, de la phrase au texte V Une progression annuelle pour l'expression écrite Y untravail par compétences ( Apprendre a rediger CAHIER D'ACTIVITES Catherine Hats Certifige de Lettres modernes Collége Pilatre de Rozier (Wimille) Véronique Marchais Agrégée de Lettres modernes Collége l’Arche du Lude (Joué-lés-Tours) Claire-Héléne Pinon Certifiée de Lettres modernes Académie de Paris Année scolaire : 20. Classe Prénom: Nom: Avant=propos Le travail proposé dans ce cahier est né d'un double constat: © Lexercice de la rédaction est la téche la plus complexe qui soit, celle qui pose le plus de difficultés aux éléves et oit il est le plus difficile, pour le professeur, de les, faire progresser, © Cest le seul domaine du francais oti Yon multiple les évaluations sans (ou presque) proposer entre-temps aux éléves de contenu méthodique sur lequel s‘appuyer pour progresser. Hl Et comme tout apprentissage, cela suppose une segmentation des difficultés afin de pouvoir avancer pas & pas vers les objectifsfixés, en s'appuyant sur des exercices gre- dués. Le programme spécifie en effet que : Ce cahier offte auxprofesseurset leurs éléves une véritable démarcheprogressive d'apprentissage de la rédaction : 15 fiches pour maitriser son expression de la phrase au texte, de facon a répondre aux exigences du programme de Sixiéme : I Chaque fiche est concueen 3 temps, correspondant des degrés de difficultés diffé- rents :< Stexercer », « Rédiger un paragraphe » et « Enrichirson style ». Chaque fiche permet de travailler aussi bien au niveau de la phrase que du paragraphe et du texte et est ainsi conforme au programme: || s'agit doncd’un travail différencié qui offre la plus grande souplesse d'utilisation © En classe entiére, on pourra réaliser lensemble de lafiche avec tous les éléves, dans le cas d'une classe relativement homogene, ou, dans le cas de classes hétérogenes, demandera chacun de néeffectuer que la partie correspondant a ses besoins. Ainsi, chaque éleve, quel que soit son niveau, ala possibilité d’apprencre et de progresser a chaque point abordé. © En groupes de besoins, on pourra traiter la partie correspondant au profil du groupe et aller le plus loin possible & partir de ce point. © Le découpage de la compétence de rédaction en capacités précises regroupées en cing grandes étapes permet d'utiliser le cahier de facon ponctuelle, en PPRE ou en Al, pour travailler des points précis en fonction des besoins des éleves (ponctuation, construction des phrases, rédaction des réponses, enchainement des phrases...). Les compétences travaillées, les genves et les thémes abordés sont conformes au pro- gramme de Sixiéme. Le professeur peut donc a tout moment faire le lien entre son propre cours ot I dapprentissage de Vécriture conduit grace & ce cahi diactivités. Les sujets de rédaction variés proposés 8 chaque étape permettent de rattacher le travail d’écriture au chapitre en cours. ~> Voir tableau des activités différenciées,p.6 I Cecahier se veut donc un outil modulable a utiliser en fonction du profil de la classe, du cadre pédagogique e de la progression de chaque professeur. Les auteures Etape TU réoicen une punase compete, PoNcTUER 8 1. Employer un verbe pour construire une phrase 2. Maitriser la ponctuation forte - 12 3. Rédiger une phrase complete : 16 | Rédaction 20 eta Pee ad 22 4, Répondre Aune question «conn 5. Poser une question. a sinianeni 26 6. Utiliser la négation 7 7 30 | Rédaction - - 234 ape k} CO eae a 7. Utiliser les pronoms personnels... 36 8. Employer les mots de reprise...... - 40 9. Employer les mots de liaison = 44 | Rédaction 2 2 48 7 4 ao etape DESCRIPTION ET CIRCONSTANCES 10. Chasser les verbes passe-partout 50 11. Enrichir lenomavecdes adjectifs - 5A 12. Enrichir la phrase avec des compléments circonstanciels 58 | Rédaction - 60 A oo @tape J oiatocues et paracraPnes 13. Faire parler des personnages - 64 14. Utiliser les indices de temps ...... ” 68 15. Organiser son texte en paragraphes zs = oe Méthode Apprendre ase relire ‘Méthode Analyser un sujet et comprendre ce qu'il faut faire Index des notions Tableau des activités différenciées compétence par compétence etape 1 COTO LO aa 5 co [Employer un verbe pour construire une phrase Construire une phrase verbale | Ecrire une succession Employer phrases verbales + p.8 | de phrases simples 4 p.9_ et non verbales p10 BD Maitriser la ponctuation forte ‘Séparer les phrases Utiliserles différents types Uiiliser la ponetuation par des points > p.12_ de point p13 expressive tpl4 EB} Rédiger une phrase compléte Stassuret qu'une phrase Ecrire une suite de phrases Déplacer le sujet pour mieux est complate > p.i6 p.17 enchainerles phrases > p.19 tape OE . a Ly Rédiger la réponse a une question Ectire des réponsescomplétes | Saider de questions pour rédiger | Justifier la sponse + p.22 | un texte cohérant + p.24 Bune question spas Ey Poser une question Ectire une phrase Ecrire un questionnaire Employer la phrase interrogative interrogative + p26 + p.28 | pourcréerdu suspense ++ p.29 Gi Utiliser la négation Ectire une phrase négative Utiliser la négation dans un texte | Utiliser la négation pour atténuer p20 >p.22 ouexagérer p22 étape 3 Cee ny 5 EZ Utiliser les pronoms personnels Savoir employer lespronoms | Alterner pronomspersonnels | Utiliser le pronom pour créer personnels > p.36 et groupesnominaux > p.38 uneffetdiinsistance + p.39 E] Employer les mots de reprise Savoir employer Alterner reprises nominales Employer des reprises nominales des pronoms variés > pao | et pronominales > p.41 évocatrices paz E. Employer les mots de liaison Uniliser les principaux mots Enchainer des phrases Rythmer lerécit, deliaison :et, mais, alors, grace aux mots de liaison soudain, puis pas p45 > p46 etape 4 ENRICHIR LE RECIT : DESCRIPTIONS ET CIRCONSTANCES * oo KD Chasser les verbes passe-partout Employer des verbes de sens préci > p.50 Vatier les verbes pour éviter lesrépétitions > p52 il Enrichir le nom avec des adjectits Savoir qualifierun nom Décrire de maniere positive ounégative > p.ss pst BB Enrichir la phrase avec des compléments circonstanciels Préciser les circonstances deaction p60 Savoir utiliser les compléments citconstanciels ps Décrire de maniére vivante Pp Enrichir une des iption > p56 Metre en valeur en créant uneffet d’attente pet Gey 3 b COU On Cun LU + oo EE Faire parler des personnages Présenter un dialogue ‘Animerlerécitpar un dialegue | Préciser lattitude de celui pot >p.65 quiparle >per KZ Utiliser les indices de temps Savoir employer les indices Urliser les indices de temps pour | Donner de la vivacité de temps > p.68 | organiser un paragraphe p.69 aurécit +p.70 EB Organiser son texte en paragraphes Savoir délimiter les paragraphes | Enchainer des paragraphes d'un texte >p.72| demanitrecohérente > p.74 ‘Mettre un événement envaleur 2 p75 Latrés grande majorité des activités est a réaliser sur le cahier lui-méme. Toutefois, certains exercices diécrit re sont & rédigersur une feuille sont signalés parle piesoarammey 77 Ce a ea ie au 1. Employer un verbe pour construire une phrase Coie ke @© dans chacune des phrases dutente,soulignezie sujet et entourezieverbe. La nuit n’était pas encore tombée, Bientt, Tom s’arréta de siffler. Un inconnu lui faisait face, un garcon guére plus grand que lui Dans le pauvre petit village de Saint-Petersburg, tout visage nouveau excitait une profonde curiosité. De plus, ce gargon était bien habillé, trés bien habillé méme pour un jour desemaine. Diaprés Mark Twin, Les etude Tom Suet Complétez chacune des phrases suivantes par un verbe de votre choix. Attention aux accords. a.Tom tn enfant malicieux. ~ b, Huck dans une grange. — c.Les deux amis toutes sortes d’aventures.—d.Je cette histoire.—e, Une violente dispute Ajoutez a chaque sujet un verbe et ses compléments (COD, compléments circonstanciels...) pour faire une phrase compléte. Noubliez pas la ponctuation. Le dragon b. Votre professeur principal c.Les employés de fusine d. Marie et toi Le batiment que vous voyez Faites une phrase avec chacun des mots suivants et un verbe de votre choix. Entourez le verbe utilisé. a. Dans sa chambre — Julie — pour faire ses devoirs. b.Arécole~ a neufheures - mon frére. .Son chapeau a Huck - Tom. © completez es phrases par un sujet qui convient. Variez les groupes de mots util et faites attention a l'accord avec le verbe. a. s‘enfoncait lentementdans la met. b. fit quelques bonds agiles et disparut. © filaient a toute vitesse. a. sest assise aupras de lui. e. est mon pare. Tom et le jeune inconnu se défient et se battent. Racontez cette bagarre au présent, en complétant les débuts de phrases suivants. Vous exprimerez une seule action dans chaque phrase. 1. Le jeune inconnu 2.Tom,furieux, 3. Aussit6t, les deux garcons 4, Les deux corps emmeéleés 5.Tom 6.Heureusement, Mary, la sceur de Tom, O phe Se Ecrire une succession de phrases simples Complétez le texte avec les verbes suivants. Vous les accorderez comme il convient, au présent:: avoir eu, commencer, durer, entrer, étre, gagner, s‘interposer, s‘empresser, échanger. La classe de neuf heures a dix heures et demie et est suivie du service religiewx. Tom tune paire de billes blanches contre trois bons points rouges et quelques autres bagatelles contre deux bons points bleus. Son manége. en tout un bon quart Pheure. Lorsqu'il a terming, il dans léglise en méme temps qu’une nuée de garcons et de filles bien lavés et fort bruyants. I sa place et aussitat a se chamailler avec son voisin. Le maitre, un homme grave, d’age respectable, immédiatement, mais Tom de tirer les cheveux d'un garcon assis sur le bancvoisin dés qu'il luia tourné le dos. Quand ilsc retourne, Tom plongé dans son livre de priéres. Diaprés Mark Tain, Les Aemtures de To Sue Racontez I’histoire représentée sur cette bande dessinéeen écrivant une a deux phrases par image : ne faites pas de dialogue, expliquez la situation. Bill Weterson Calvin et Hobbes, Eleest pas belle la vie © Hors collection, 1994, © Bill Watterson, 1987 ee kd isez les deux textes ci-dessous. Tom rencontra Becky par hasard un soir au retour de lécole, Il en tomba aussitot amoureux. Toutefois la petite ne lui adressa méme pas un regard. Il se mit faire le pitre pour attirer son attention. Mais elle rentra chez elle sans faire mine de le voir. Tom se remiten chemin, fort dépité. 20D [...] Huck apparut. C’était un garnement de Page de Tom. Plutdt grand, les chevcux hirsutes, les ycux vifs. Sur la tétc, un vicux chapeau déformé. Sur Ie dos, dcs vétements rapiécés. Les pieds nus. Toujours par les rues, jamais & Pécole. C’était un orphelin a moitié vagabond. C’était le meilleur ami de Tom. a. Lequel de ces textes est constitué uniquement de phrases verbales ? Lequel est composé surtout de phrases non verbales ? 10 REDIGER UNE PHRASE COMPLETE, PONCTUER b. Quelest effet produit par l'emploi des phrases non verbales ? © completez le texte ci-dessous par quatre phrases verbales. Mais Tom ne se découragea pas. Dés le lendemain, il retourna voir Becky. Cette fois, Becky ne put s'empécher de rire. Sur le modéle du texte B (exercice 9), complétez ce texte par un portrait de Becky en trois ou quatre phrases. Utilisez des phrases non verbales pour donner un apercu rapide du personnage. Cestalors qu’il Lapergut. Cetait, & oO En se promenant dans la forét, Tom tombe nez a nez avec un ours. Racontez la scene en une dizaine de phrases : * 40u 5S phrases verbales pour raconterla progression de Tom dans la forét et'sa rencontre avec 'animal. © 3 ou 4 phrases non verbales pour décrire briévement animal. 1 ou 2 phrases verbales pour raconter|a réaction de Tom etclore'épisode. Un trappeur attaqué parun grzzl, dans une forét a’Amérique du Nord, lithographie, vers 1870, © Mary Evans/ Scala, Florence. "1 12 REDIGER UNE PHRASE COMPLETE, PONCTUER 2. Maitriser la ponctuation forte Le petit Poucet grimpa au haut d’un arbre pour voir s'il ne découvrirait rien ayant tourné latéte de tous cdtés, ilvitune petite lueur comme d'une chandelle, mais qui était bienloin par dela la forét ildescendit de 'arbreetlorsqu'i fut terre, iIne vitplusrien celaledésola cependant, ayant marché quelque temps avec ses fréres, du cété quill avait vu la lumiére, illa revit en sortant du bois ils arrivérent enfin 4 la maison ot était cette chandelle. hanes eral Le Pei oue. bb. Corrigez le texte en rétablissant les points et les majuscules qui manquent. ‘Séparez les phrases de ce texte par des points. Retablissez les majuscules qui manquent. Ils heurtérent. la porte, et une bonne femme vint leur oavrir elle leur demanda ce qu’ils voulaient le petit Poucet lui dit quills étaient de pauvzes enfants qui s*taieat perdus dans la forét et qui demandaient 4 coucher par charité cette femme, les voyant tous si jolis, se mit pleurer. (Charles Ferra Le Pt Pouce isez le texte suivant. Iy avait une fois un prince qui voulait épouser une princesse véritable un soir il faisait un temps horrible les éclairs se croisaient le tonnerre grondait la pluie tombait & torent était épowantzble quelqu’'un frappa a la porte du chateau et le vieux roi sempressa @ouvzir. Andersen La Prinses po a. Oi faut-il obligatoirement mettre un point ? Pourquoi? b. Ou peut-on hésiter entre point et virgule ? Pourquoi ? O iisezietexte suivant. ead juste au moment ob Vassilissa approchait de la maison de Baba-Yaga, celle-ci arriva c’était une vieille sorciére laide et bossue ses yeux avaient une lueur cruelle, ses dents démesurées émettaient en permanence des claquements menagants elle emprisonna Vassilissa et en fit sa servante pendant des mois, Vassillissa accomplit pour elle les taches les plus dures elle selevaitavantPaube, elle nettcyait la maison, elle préparait les repas, elle cousait ses habits un jour la sorciére appela Vassilissa. a. Corrigez le texte en replacant les majuscules et les points. A quels endroits sont-ils pensables ? Pourquoi ? b. A quels endroits les virgules sont-elles préférables ? Pourquoi ? Mettez les points et les virgules qui manquenta ce texte. Rétablissez les majuscules en conséquence. Duis sans rien dire la reine entra dans la chambre 2 coucher 6ta toute la literieet mit un pois cu fond du lit ensuite elle prit vingt matclas qu'elle étendit sur le pois et encore vingt édrecons qu'elle entassa par-dessus les matelas c’était la couche destinée & la princesse le lendemain matin, on lui demanda comment elle avait passé la nuit. Adersen Le rics suru ois ALLit. Baba-Yaga s'attabla pour diner|_|Vassilissa la servait en silenceet la sorciére grommela|_| _Danapaiinodibncan Blane) coneemennetel = C’est que je n’osais pas, grand-mére | | Mais si tu le permets, je voudrais bien te demander quelque chose|_| =Demande|_|Mais toate question n’est pas bonne & poser| _ 13 14 @ 2 compietezie = En venant chezttoi, un cavalier blanc ma croisée|_|Quiest-il| | ~ C'est mon jour clair, répondit Baba-Yaga = Et puis j'ai va un cavalier tout noir, qui est-ce =Cest ma sombre nuit, répondit Baba-Yaga|_| Eh bien, tune me poses plus de questions _| Jen sais bien suffisamment pour moi, grand-mere = Cest bien, approuva Baba-Yaga |_| Jentends laver mon linge en famille, et les trop curieux, je les mange|_|» vers mtlone apes Vie aT Bl, contra. ialogue suivant en mettant la ponctuation qui convient. 'b, Ajoutez a ce dialogue des répliques exprimant les idées suivantes : le meunier se plaint de sa misére. Le diable lui propose de le rendre riche dune condition. Imaginez cette condition ainsi que la réaction du meunier. LEMEUNER, —Je sens que je ne suis plus seul! | Qui est l4|_| Qui est derriére mon dos|_| (ilse retour.) Personne Lepaae —Je suis la Lemeunier —Oa|_ | LepiaBe — Ici LeMeuNier, —-O® LepiAae.— Toujours derriére toil | Le MEUNIER. — Qui étes-vous| Lepiaaie.—On ma donné bien des noms| | LE MEUNIER, — LEDIARE.— LE MEUNIER —, LE MEUNIER. — D/aprés Olivier, La Je File, dishes le mai, © Utcole de losis, 295, le #2 Cia a) © a:tisez.e texte, soulignez les phrases exclamatives et entourez la phraseinterrogative. La féte batiait son plein lorsque ’on vit entrer dansla salle une princesse inconnue. Tous les regards se toumérent anssitdtvers elle. Quelle splendeur ! Comme elleétait belle dans sa somptneuse robe de velours brodée dor et de pierreries ! Comme elle était gracieuse ! Qui donc était cette délicate personne ? Un murmure parcourut la salle de bal. 'b. Quels sentiments ces phrases expriment-elles ? © ‘ansformez|es phrases suivantes en phrases exclamatives introduites par « comme» ou Zz a «que ». Exemple : Son visage était ridé. > Comme son visage était ridé! 1.Elle était hideuse. > ‘Ses cheveux brillaient, > 3.Ses yeux étaient doux. > Transformez es phrases selon le modéle suivant : ‘était une ravissante personne. -> Quelle ravissante personne c‘était ! 1.C’était une créature repoussante. > 2.C’était une merveilleuse apparition. > 3.C/était un spectacle cauchemardesque. -> Ecrivez quatre phrases pour décrire un des deux personnages de cette image. Vous utiliserez au moins une phrase exclamative et une phrase interrogative. Dessin de Kinuko Y. pour Vassilssa, ‘© Morrow Junior Books, 1994. Recopiez le texte ci-dessous et complétez-le selon les indications suivantes : Passage 1 : décrivez la vieille en quelques phrases. bb, Passage 2: complétez la réplique de la vi exclamatives décrivant la princesse. €.Passage 3 :ajoutez a ce texte cing phrases de récit dont vous soignerez la ponctuation. (Le dialogue est tetminé:: vous racontez les actions des personages.) le en utilisant au moins deux phrases Incapable de contenir davantage sa curiosité, la princesse poussa la porte et entra dans Ja chambre interdite. Ca ~Enfin ! Te voila, s'exclama la vieille Cela fait des années que je attends ! Elle s’approcha de la princesse en ricanant et saisit sa longue tresse. = Mais que tu es belle ! Que TEXTS IAEEIE ficonte. Tu veux échapper 4 la malédiction, west-ce pas? Tu veux sortir le tomba nez A nez avec une étrange vieille. un marché 4 te proposer. Prends mon apparence, je prendrai la tiene, Je continuerai de vivre ici, et tu seras libre comme avant. CEE ead 15 6 REDIGER UNE PHRASE COMPLETE, PONCTUER une phrase compléte Les phrases suivantes sont-elles correctes ? Cochez la bonne réponse. AVoral, justifiez votre choix. 1. Une rividre transparente au pied des montagnes. 2.Le jeune hommefit face & la créature. 3. Parce quill était malade. 4,Un homme qui venait ¢’arriver au village. 5. cet endroit, le flauve était tres dangereux 6. Sur la bruyere souffle le vent. 7.L’homme, fatigué par sa longue marche. Faites une phrase complate avec chacun des verbes suivants : s'endormir, attacher, supplier, devenir, emmener. 1. Les phrases suivantes sont incorrectes : corrigez-les en les complétant. 1. Pour affronter le monstre, 2.alors il poussa un eri de joie Le jeune homme cheval dans la forét. 4. Je redoute les piéges que renferme cette forét 5.Parce quills étaient tertifiés. Cou Cloui Cloui Cloui Cloui Cou Cloui Non {JNon []Non (iNon CNon [Non []Non Ce boa Notre héros, se tournant vaillamment vers le danger. Marc ramassa une pierre et langa de toutes ses forces, © Aoutezauxsujets suivants un verbe exprimant une action pour que les phrases deviennent correctes. 1. Le vent qui souffiait cette nuitla La femme cuiil aime 3.Le monstre qui habite cette grotte 4.Uhomme qui vient darriver '5.Un garcon quia apeine 8 ans phe ** [Soe Pd © A rovartirde tafrise biographique suivante, rédigez un petit paragraphe racontant la vie de Moliére. Vous commencerez la premiére phrase par Moliére et les suivantes par la date : En 1643... 1e des métiers exercés par Mark Twai Journaliste, écrivain. Transformez cette liste en un paragraphe rédigé en utilisant dans ordre les mots suivants : d’abord, apprendre le métier de, puis, étre, ensuite, finalement, devenir. :imprimeur, pilote de bateau @ vapeur, 7 @ Rédige: un paragraphe d'une dizaine de phrases racontant au présent l'histoire représentée sur la planche ci-dessous. Aidez-vous des différentes vignettes pour découper votre récit en actions précises. Vous rédigerez une phrase par case environ, Vous emploierez au moins cing des verbes suivants ail, hurler, semettre en marche, s"échapper, saluer, se précipiter, se lancer 4 la poursuite de, se ruer. ‘Taniguchi et Morvan, Mon année, tome 1 : Printemps, © Dargaud, 2008. ead Déplacer le sujet © artisezies deux textes ci-dessous. kad kd {EH Une hante tour se dressait au sommet de la montagne. Une princesse solitaire vivait dans cette tour. Une terrible malédiction pesait sur cette princesse. Un jeune prince du voisinage vint un jour & passer par la. 2WE Vhomme fit halte & Salt Lake city. Au nord de la ville passait une rivigre aux eaux tumultueuses. Pourtant, dans l'eau de cette riviére se dressaient continuellement deux ou trois silhouettes courbées. Ces silhouettes étaient celles de chercheurs or. b. Dans chaque phrase, entourez les verbes conjugués, soulignez les sujets. €.Dans quel texte les phrases s‘enchainent-elles le mieux? A votre avis, quel est 'intérét d'inverser le sujet et le verbe ? @ surle meme modale, recopiezle texte 1 de lexercice 8 en inversantle sujet et le verbe afin que les phrases s’enchainent mieux. © En une dizaine de phrases, inventez le début d'un conte en utilisant les éléments suivants : une forét maudite - un Jutin bougon - un enfant abandonné - un médailion magique - une plante empoisonnée. Veillez au bon enchainement de vos phrases : inversezle sujet etle verbe, sinécessaire. 9 SPICER Ecrire une histoire courte a partir d'une image a. Observer l'image suivante pour en comprendre histoire : quels sont les personages présents ? Ou sont-ils? Que fontils 7A votreavis, pourquoi bb, Racontez cette hi en une dizaine de phrases. Vous pouvez commencer par «Il était une fois ». ire UANE ET Le pent cite ter Benjamin Rabier; illustration pour lafable« L'Ane et le petit chien » de Jean de La Fontaine, © J, Vigne/Kharbine-Tapabor. D sujet 2| Inventer un réglement fantaisiste Imaginez les dix commandements du parfait cancre. Vous ferez une phrase par commandement. Vous pouvez rédiger ces commandements au futur et a la deuxiéme personne, comme dans la Bible (exemple : « Le soir, en rentrant de l’école, turangeras soigneusement ton cartable jusqu’au lendemain ») ou au présentet a la premigre personne (exemple :« Le soir, en rentrant de I'école, je range soigneusement mon cartable jusqu’au lendemain »). Chéit omne Ecrire une suite de dialogue théatral Ajoutez a cette scéne Cette courte piéce met en scéne I'écrivain Charles Perrault. Ila passé une une dizainede répliques: annonce dans un joumal pour embaucher un personnege de loup pour un Charles Perrault explique de ses contes. Un loup se présente pourle rdle. au loup ce qu'il devra faire et le loup fait Qu’est-cc que j'aurai a faire ? ereauLT. ~Je vais vous le dire, Avez-vous bon appétit? ses commentaires. Le dialogue prend fin Letoup. - Oh ! ca, oui! En ce moment, surtout ! lorsque 'affaire ost eneautt (se frottont les mains). Eh bien, ca tombe on ne peut mieux ! Que conclue. diriez-vous d’une grand-mére et d'une petite fille? Letoup. = Yous voulez dire que je les mangerais ? Perewutt Bien stir. Ce serait votre travail et, en méme temps, votre salaire, votre rétribution. te.ov. ~ Ah, bien ! Quel age a-t-elle, cette petite fille ? PerRAULT.— Eh bien, je ne sais pas encore, mais elle aura, je suppose... entre huitet dix ans ! Elle aura sur la téte un petit chaperon rouge. _Dsprés Perr Grpas,« Pou Fannonce Hut Fas pour colin, © Grasserjeunesse,z989. ry ee ; Pourquoi suis-je si seul, mon chat, OETA] Ecrire un petit poeme Si seul lorsque tu n’es pas la? ‘Tune fais pourtant aucun bruit, Tu dors, fermé comme la nuit. Tune tiens guére plus de place Que mon plus gros livre de classe. Et qui croirait que tu respires Bercé comme un petit navire ? Alors pourquoi, pourquoi, mon chat, Snis-je tont autre quand je vois, jon de ce podme, adressez quelques vers un animal que vous aimez. Vous ferez une ou deux phrases completes par strophe. Sur mon papier blane, le soleil Tailler l'ombre de tes oreilles ? Maurice Créme, A cei, 2968, ‘© Fondation Maurice Care, Pry ede Medi aC Cochez la case quand vous avez fait la vérification demandée. [i airédigé te nombre de phrases demande, D] checune de mes phrases commence par unemajuscule. (1 Jaiutilisé une ponctuation variée. [Je relis mes phrases ¢ voix haute, une par une, pour estcomplete. [Je véritie ‘accord du verbe avec le sujet grdce d mon manuel vérifier que chaque phrase (© Eastions Nathan 2014 ~Phatacans nansutoreds a 2 [Aero Robert Doisneau (1912-1994), La Pendule, XX° arrondissement, Ps photographie de 1956, ‘© R Doisneau/Rapho. Combien y a+ I d’enfants sur cette photographie ? Oise trouvent-ils ? Quelle heure est-il?. Que font les deux éléves a gauche de la photographie ? Pourquoi I’élave de droite léve-t-il a téte ? Qu’attend-il ? Quels sont les mots de la question que vous devez reprendre dans votre réponse ? Ea ey @ artisezietexte suivant. ‘Sébastien vivait en Martinique. Il vient d’arriver en France et découvre sa nouvelle école. Létude du soir tirait a sa fin. Assis au premier rang entre Gustave et Casimir, deux fréres jumeaux, Sébastien se morfondait. Ah ! Quelle journée ! Pas de récréation 3 cause de la neige. Du matin au soir, dictées, problames, lecons... Non, jamais Sébastien ne s’habituerait 4 ces coutumes barbares ! Sébastien jeta un regard morne sur la pendule. «5 heures et demi. Chic alors ! murmura Sébastien. Dans un quart d’heure la sortie. » Marcel Lemme Wale, Le Voyaas ona, ibiothéqe intemationie, © Nathan, 3570 b. Lesréponses en jaune aux questions suivantes sont incomplétes. Corrigez-les. 1.A quel moment se déroule cette histoire ? Lesoir-> 2. OU Sébastien se trouve-t-il? Aécole > 3. Qu’éprouve Sébastien a ce moment de la journée? Detrennul 4, Pourquoi la journée lui parait-elle longue ? Parce qu'ilsn’ontpas eu de récréation > Quelle sorte de regard Sébastien jette-til sur la pendule ? Un regard morne-> 6. Quiest-ce qui le rassure ? Ine reste qu’un quart d’heure avant la sortie. -> © a Reliser te texte de lexercice précédent. b. Répondez aux questions suivantes en soulignant le premier mot de la réponse et en reprenant l'ensemble de la question. 1. Sébastien n’estil pas assis entre Gustave et Casimir ? 2. Gustave et Casimir sontils des freres jumeaux ? 3. Gustave et Casimir ne sontils pas des fréres jumeaux ? Nrestil pas décu de n’avoir pas eu de récréation ? 5. Sébastien shabituera-til un jour a ces longues journées de cours ? ez votre réponse en reprenant les éléments de la question. Aidez-vous d'un dictionnaire. 1. Que signifie le verbe « se morfondre >? 2.Quel est le genre du nom « journée» ? 3. Quel est le sens de l'adjectif « morne » ? S‘aider de questions pour rédiger un texte cohérent je début d’un dialogue entre un vieil homme, Vitalis, et le narrateur, un enfant qui souhaite apprendre lire. Complétez le texte par des répliques de votre choix tout en veillant a bien rédiger les réponsos aux questions. = Crest difficile de lire ? demandai-je & Vitalis aprés avoir marché assez longtemps en réfléchissant. = Cest difficile pour ceux qui ontla téte dure, et plus difficile encore pour ceux qui ont mauvaise volonté. As-tu la téte dure ? Je ne sais pas, mais il me semble que si vous vouliez m’apprendre lire, je n’aurais pas mauvaise volonté. Accepteriez-vous ? - , répondit Vitalis avec entrain. Prends ce baton et aecroupis- toia lendroit oitla terre est découverte. = Un baton, mais pourquoi ? interrogeai-e interloqué. = Combien de lettres devrai-je savoir dessiner? ~ Mais c'est énorme ! Pensez-vous que ’y parviendrai ? ~ Et vous, Vitalis, qui vous a appris & lire? D/aprés Hector Malo, Sans file 2h © En répondant aux questions suivantes, imaginezla vie de Sébastien (exercice 2, p.23) Cua avant quill n'arrive en France. Soyez trés précis dans vos réponses. 1. Dans quel environnement Sébastien vivait-l auparavant ? 2. Pourquot rallat-il pas a 'école? 3. Quise chargeait de son instruction ? 4, Pourquoi aimait-il selever l'aube ? ses journées ? I? 7. Qui(‘attendait lorsquillrentrait ala nuit tombante ? je #ee Ea ee eee ec) Répondez aux questions suivantes en justifiant vos réponses. Soulignez le mot employé pour introduire la justification. 1. A l'école, quelle est votre matiéve préférée? 2. Aquelle époque auricz-vous aimé vivie ? Relisez le texte 'exercice 2, p. 23. Répondez aux questions en justifiant votre réponse par des citations tirées du texte. 1. Sébastien est-il heureuxa lécole? 2. Sébastien est-il habitué a ces journées de travail ? Complétez le paragraphe suivant en répondant a ces questions : quelle est 'heure dujour que vous préférez ? Pourquoi ? Donnez des précisions sur la lumiare, 'ombre, les teintes du ciel, les parfums, les bruits divers. Jaime non seulement parce que mais aussi parce que st a cette heure que et japprécie particuligrement lorsque nous sommes Quelle est votre saison préférée ? Expliquez pourquoi en employant les mots suivants: non seulement... parce que... mais aussi de plus, c'est pourquoi. parce que. 25 REDIGER DES QUESTIONS ET DES REPONSES 5. Poser une question Les grandes personnes aiment les chiffies. Quand vous leur parlez d'un nouvelami, elles ne vous questionnent jamais sur essentiel. Elles ne vous disent jamais : « Quelestleson. de sa voix ? Quels sont les jeux qu'il préfére ? Est-ce qu'il collectionne les papillons ? » Elles vous demandent: « Quel age a-t-l? Combien a-t-il de fréres ? Combien pase-t-il ? Combien gagne son pere ? » Alors seulement elles croient le connaitre. A de Sane Eup Le Pt Pre, © Galland a. Relevez les phrases interrogatives de ce texte. Qu'est-ce qui vous permet deles repérer ? b. Quelle remarque pouvez-vous faire sur l'ordre des mots de ces phrases? €. Reformulez la derniére question dans un langage plus soutenu. © rermueziesquestions donties eponsessontlessulvantes. ttl eenconré pour premitefismon ami Yvon fone drm durant les vacances Quand Nous passions nos vacances dans la maison denos grands-parents quise situe dans la Dréme. ou 3.0ui, Yvan est de la région. Est-ce qu’. 4, Ses parents sont agriculteurs, Quel 5. Nous aimions particuliérement escalader les grandes roches qui surplombaient le champ de son oncle. Qu’ 26 ape yd REDIGER DES QUESTIONS ET DES REPONSES 6. Lorsqu'll pleuvait, nous nous enfernions dans la grange et nous nous divertissions en jouant aux cartes. Comment Oui, nous nous reverrons I'été prochain. Est-ce que e isez les réponses des questions suivantes et trouvez les mots interrogatifs quiconviennent. 1 es-tu resté a m’attendre dansle froid ? Jet’ai attendu pendant une heure et demie, des deux sculpteurs a-til le plus detalent? est sans aucun doute Michel Ange qui a le plus de talent. 3. as-tu admiré au musée? ‘yal admiré La Joconde. 4. avez-vous renancé & ce projet? Nous y avons renoncé faute d'argent. Reformulez les questions suivantes dans un langage plus soutenu, en inversantle sujet etle verbe. 1. Depuis quand il se passionne pour \'aviation ? 2. Pourquoi ce probléme te contrarie? Commenttu comptes le résoudre ? ‘Combien de sculptures cet artiste a réalisées cette année la ? ‘Quand tu penses avoir achevé cette ceuvre ? De quelle maniére vous vous distrayez, une fois votre tache achevée ? 6.Pourqui sceurne westit pas davantage dans l'apprentissage du chant? 7.Comment tu voiston avenir? © Pour chaquephrase, posez une que 1.Nous sommes arivés aati ion qui portera sur le groupe de mots surligné. a réalisé cette pei Un ancien mineur nous a présenté son métier. MI nous a fait visiter la mine. Le puits dela min senfonced pls de Wois cats metres sousterr. 6.Lorsqu'on est tout en bas, ona impression de suffoquer. Ecrire un questionnaire F Q otre ciasse se prépare a rencontrer un metteur en scéne. Rédigez un questionn: a partirdes pistes suivantes : qu’est-ce qu’un metteur en scene ? Pourquoi a-t-il choi dexercer cette profession ? Comment Iidée lui en est-elle venue ? Quel genre de piece aime-til mettre en scéne ? Quels sont ses auteurs préférés ? Comment choi les costumes, les décors ? Comment trav: il avecles comédiens ? Apartir de ces notes biographiques, imaginezles questions que vous auriez pu poser a Antoine de Saint-Exupéry si vous V’'aviez rencontré. aJesuis né Le29 juin 4900, d Lyon. — en 1924. je deviens pilate Lors de mow service milizatve. — on a9ay, jesuis engage par une compagnie pour transporter Le courrier de Toulonse au Sénégal. / — em aja4, doris mes premiers romans : Courrier sud ek Vol de nuit: — en 1952, je me consaere & Vforiture et au journalisne. ; Pendant la seconde Guerre mondiale, jesuis mobitisé dans Varmée de Vair et engagé dane La résistance. = en 1943, jleris Le Petit Prince a New York te je Villustre avec des dessins a Vaquarelle. JIE Ea ey Employer la phrase interrogative pour créer du suspense © sez te texte suivant. Lenfant avance lentement sur le chemin envahi parles ronces. Quelque chose fuit, roule devant ses pas. Est-ce une feuille morte déplacée par le vent ? Il poursuit sa route, Poeil aux aguets. a. A quoi sert la phrase interrogative dans ce récit ? b. Complétez les récits suivants par une ou deux phrases interrogatives qui relanceront Vintérét du lecteur. 1. Un voyageur entra, le visage dissimulé sous sa capuche, Iiposaen silence un sac de tolle surla table. 2. Nous entendimes, la-haut, dans le grenier, un bruit de pas feutré, ‘Main dans la main, nous nous mimes 8 gravir lescalier. 3. Poucet et ses fréres entrérent dans la maison. Ils furent saisis par 'odeur de chair fraiche qui y © compiétez'e texte suivant par une série de phrases interrogatives qui permettront de piquer la curiosité du lecteur. Le narrateur, un jeune garcon, assiste par mégarde a un congrés de sorciéres. La femme sur l'estrade portait une longue robe noire, trés éégante, qui lui arrivait jusqu’aux pieds, et des gants noirs qui lui zemontaient jusqu’aux coudes. Contrairement aux autres, elle n’avait pas de chapeau. D’aprés moi, elle ne ressemblait pas du tout & une sorciére, pourtant, elle Pétait & coup stir. Sinon, que fabriquait-elle sur ceite estrade? DiaprsRould Dab, Saco REDIGER DES QUESTIONS ET DES REPONSES 6. Utiliser la négation @ a soutignez toutes les phrases & la forme négative. b. Encadrez les mots qui expriment la négation. Je t’ai appris toute la Loi dela Jungle pour tous les peuples de la Jungle... saufle Peuple Singe, qui vit dans les arbres. Ils n’ont pas de loi. Ils n’ont pas de patric. Ils n’ont pas de langage a eux, [...] Leur chemin rest pas le nétre. Ils niont pas de chef. Ils n’ont pas de mémoire. [...] Nous autres, de la jungle, nous n’avons aucun rapport avec eux. Diapris Rudyard Kipling, Le Lie dela jungle © Wettezies phrases suivantes la forme négative en employant ne... pas. 1.J'ai appris cette lecon par coeur. ya du vent aujourd’hul surla mer.. 3.Tes amis ont oublié de te prévenir. 4.On a assisté au concert donné par ka fanfare. 5.Tu asenvoyé unelettrea ton correspondant. 6.As-tu retrouvé ton journal intime ? oe Mettez les phrases la forme négative en employant ne... aucun, ne... rien, ne. personne... ne, ne... plus. 1.1 me reste encore un pau de temps pour terminer ce travail Ia toujours eu la conscience tranquille. ‘Au souvenir de ce premier mensonge, vous éprouvez bien du remords. 4,Je connais toutes les histoires de ce recueil. 5.ll matout donné, 7 Cae ed 6. Tout le monde se moque de lui. © Zepondez aux questions suivantes par une phrase négative. 1. Mowgli connatt-iltoutes les lis dela jungle ? Non, Les singes respectent-ils certaines ragles? Non, Vous sentez-vous parfois coupable d/avoir manqué au réglement ? Non, 4. Quelqu’un patmi vous a-t-il commis ce méfait ? Non, 5.Es-tu encore irrité contre lui ? Non, 6. Quelqu’un dans la classe a-til déja lu ce livre ? Non, © Aranstormezies phrases suivantes en phrases interrogatives ala forme négative. Exemple : Nous devons rendre notrerédaction jeudl prochain. ~> Ne devons-nous pas rendre notre rédaction jeudi prochain ? 1.Tu penses qu'il veudrait mieux oublier toute cette affaire. > 2. Mowgli avait été enlevé par le peuple des singes. > 3.Balooa déja souvent condamné leur at 45 4.Vous vous étes montré bien susceptible lors de notre derniére conversation. > © Metteza ta forme négative les ordres suivants. 1.Fumer. > Reproche-lui son manque de courage. -> Prends-en encore. -> Allez-y avant la nutt. > 5.Donne-le lui. > phe Se Utiliser la négation dans un texte 4e@ Lisez le portrait suivant. Je connais une planéte oft ily a un Monsieur cramoisi, Il n'a presque jamais respiré une fleur. Il n’a jamais regardé une étoile. Il n’a jamais aimé personne. II n’a rien fait d’autre gue des additions. Et tonte la journée, il répéte : we suis un homme sérieux 'Je suis un homme sérieux ! » et ca le fait gonfler d’orgueil. Mais ce n'est pas un homme, c'est un champignon! Antoine de Ssin-Esupéry Le Pest Prine, © Gallimard En un paragraphe, rédigez successivement le portrait d’un homme quis'ennuie, puis celui d'un homme étourdi. Vous emploierez la phrase négative pour; ce que ce personage est incapable de faire. FO une te debur de ce come, En cetemps-la, sur terre, il n'y avait pas de foréts ni de savanes, il n’yavait pas d'animaux, ni @hommes, nide femmes. En ce temps-la, la terre était un vaste désert de boue lisse. Sur ce désert, aucun pied n’avait encore gravé son emprunte. Dieu seul vivait dans le ciel noir et il sennuyait beaucoup. Henri Gengaud, Arbre des, Seu, A votre tour, rédigez en un paragraphe le début d'un conte dela création : vous décrirez, par exemple, le monde tel qu'il existait avant apparition des couleurs, ou encore la terre avant 'appatition des montagnes. Employez plusieurs phrases négatives, 1.Vous voudriez reformuler votre question d’une maniére plus polie. 2. C’est un véritable prodige. 3.Tu devrais revenir sur ta décision. 4.Tu penses que nous devons étre indulgents avec lui. 5.Vous voyez quill est innocent. ES ae © a tisezies phrases s IIn'yapas un seul des loups qui oserait affronter le tigre Shere Khan. antes et expliquez & quoi sert la négation. IIn'y personne dans la jungle qui sache que je porte cette marque. Employez ces tournures pour évoquer les éléments suivants : 1. Vabsence de bruit dans un chateau. 2. L'absence déléves assez courageux pour venir en aide a un éléve humilié. 3. absence d’éléves ayant progressé en orthographe au cours du trimestre. 4, absence de preuves pour mettre en accusation le présumé coupable. Lisez le texte suivant. Le détective entra dans le salon afin d’examiner en détail la pice et de faire un état des liewx. Rien n’avait bougé depuis la derniére fois. Les bibelots étaient a leur place, la pendule reposait toujours sur le marbre de la cheminée entre les statuettes de bronze. Pas le moindre indice, pas la moindre trace de main sur la poussiére des meubles, pas un objet qui ne fitt sa place, ni méme un bouquet qui ne fiit dérangé. a. Relevez les phrases négatives. Que remarquez-vous ? b. A votre tour, rédigez un paragraphe dans lequel vous emploierez ces tournures négatives pour décrire, au choi -Vabsence de vie dans un désert ; -Vabsence de bruit dans une ruelle. Red EES en © sujet 1] Ecrire une suite de dialogue E théatral Lematree, ~Peux-tu nousexpliquer les raisons de ton retard? stsasren. — Je pourrai le faire, si vous me laissez le temps de ébastien Complétez la scine de théatre suivante: arrive en retard a I'école, sans avoir fait son travail Son maitre lui demande des explications. Sébastien vous raconter les mystériewx invente toutes sortes d’excuses invraisemblables 2 REE SEEN pour se justifier, et il répond au maitre en reprenant notre domicile les éléments dela question. ORT Ecrire une interview imaginaire Vous ouvrez votre livre de contes et vous vous apercevez que toutes les fées ont disparu des histoires. II vous faut mener l’enquéte. Imaginez les questions que vous poserez aux différents personages pour tenter d’élucider ce mystére. Rédigez ces interviews en veillant particuliérement & la précision des questions et des réponses. © Ecrire un poéme Conseils donnés par une sorciére en employant ordre Aoi bse, asecan ic gposante, et la défense 4 Foreile du lecteur Retenez-vous de rire Lisez ce potme de Jean Tardieu. dens le petit matin | Sur le méme modale, rédigez un posme Necoutez pas les arbres qui sintitulera « Conseils donnés par. qui gardent les chemins, + Sélectionnez un personnage par les suivants et imaginez les conseils Ne dites votre nom qu'il pourrait donner au lecteur Ale terre endormie une fée, un ogre, le loup, une princesse... quiaprés minuit sonné, + Employez des verbes a l’impératif Warisaneun et a la forme négative. ne tender p a + Rédigez ce potme en sept strophes. tender pas la main, Noouvrez votre fenétre qu’aux petites planetes que vous connaissez bien. Confidence pour confidence Vous qui venez me consulter, méfiance, méfiance | On ne sait pas ce qui peut arriver, Jean Tne, 1eewe sad Gaiman UE Observez cette image. Rédigez au brouillon toutes les questions que vous vous posez a propos de cette ombre. Rédigez ensuite un court récit que cette image peut illustrer. Vous emploierez volontiers la phrase interrogative pour donner du suspense votre histoire. Vous commencerez par ces mots :« C’était par une nuit d’orage. Tout le monde dormait. Soudain... » Photogramme du film Nosferatu de F. W. Mumau,1922, ‘collection Christopher Tynan J'aimis un point dinterrogation & la fin de chaque question. "Vaiveilléa la construction de mes phrases interrogatives: inversion du sujet, emplois de mots interrogatifs variés. Saiutilisé la phrase interro-négative. ‘Yairédigé la réponse en reprenant les éléments dela question. 35 Cita Pee Ne a 7. Utiliser les pronoms personnels re Ei a ee ed @ sezierenesuivant. "Laporte se rouvrit, Yhomme reparut, il portait dans ses deux mains la poupée fabuleuse etl la posa debout devant Cosette en disant : «Tiens, c'est pour toi» Cosette leva les yeux, elle le regarda, elle regarda la poupée. Tout 4 coup, elle Ia saisitavec emportement. «Je l'appellerai Catherine », dit-clle. Das Veter Fog, Les Mss a. Observez les pronoms personnels en orange: = Qui est désigné par le pronom «il»? —Dans la suite du texte, quel autre pronom désigne le méme personage? Quel pronom est employé pour désigner la poupée ? Combien de fois? 'b. Quel personage les pronoms personnels en vert désignentils ? e a. Soulignez les pronoms personnels qui représentent leroi et entourez ceux qui représentent sa fille. Un roia promis a sa femme mourante de ne se remarier qu’avec une femme aussi belle quelle. Les années ont passé. Quand sa fille fut en age, le roi la regarda et, s'apercevant qu'elle ressemblait en tout sa mére, il congut pour elle un violent amour. Alors il dit 4 ses conseillers : ~Je veux épouser ma file, car elle est le vivant portrait de ma femme morte. Ces paroles effrayérent les conseillers. =Dieu, dirent-ils, a défendu que le pére épouse safille. D/aprés et W, Grimm, Pen de toutes bites 'b. Quel pronom n‘avez-vous pas souligné ? Précisez qui il désigne. fer hone ted © Lempiacezies groupes en couleur par les pronoms personnels qui conviennent. 1. Connaissez-vous mon amie Anne? JERETIENS Généralement, les pronomesont placés avant leverbe, sauta Fimperacit. > Tuledonnes. Donne le. 2. Attendez vos parents devant la porte. 3, Peux-tu me préter tes feutres ? 4, Rends son livrea ton frére. 5, Souhaitez-vous offrir ce magnifique collier a votre mere ? oe Compléteztes phrases suivantes avecles pronoms personnels qui conviennent. 1. Reprenezce plat, appartient. 2. Albert a pardu ses billes : avait laissées dans le jardinet ont disparu. 3. Cher papa, chéte maman, ne vous inquiétez pas pour. :Sarah et moi sommes bien atrivées a Londres, Nous ‘embrassons. 4, Mes enfants ne connaissent pas cette histoite vais raconter. © tececrivez tes phrases suivantes en remplacant le pronom en gras par un groupenominal do-votre choix. Exemple : Marie tele donnera tout @ Vheure. -> Marie te donnera Vappareil phototouté 'heure. 1. Georges et Jeanne les invitent chaque été. 2. Pio le ramena al’écutie, 3, Je Iai retrouvée sous ton lit. 4, Marchant aussisilencieusement que possible, Arthur avanca vets lui. Réécrivez ces phrases de maniare a éviter les répétitions. 1. La voiture de Sylvie est en panne, Sylvie doit donc faire répater sa voiture. 2. Soraya a donné sa peluche son frére, puis Soraya a changé davis et son fréve a ddl rendre la peluche a Soraya. 3. Yann et Emilie ont déposé les cadeaux des enfants 2u pied du sapin pour que les enfants, trouvent les cadeaux a leur révei aphe se Alterner pronoms personnels et groupes nominaux isez attentivement le texte suivant. Un jour que monsieur Pierre était assis A une table, en compagnie de son éternel café créme, les enfants prés de monsieur Pierre, voici que, de lui-méme, monsieur Pierre se mit 4 raconter aux enfants une histoire. Le lendemain, sur leur demande, monsieur Pierre raconta une autre histoire. Plus monsieur Pierre racontait d’histoires, plus les enfants demandaient des histoires & monsieur Pierre. Au bout d’un an et demi, n’ayant plus rien 4 raconter, monsieur Pierre fit une proposition aux enfants : on se réunirait, tous les jeudi aprés-midi, et fon inventerait ensemble des histoires toutes neuves. Bt si Yon trouvait assez dhistoires, on feraitun livre de ces histoires. DDaprés lee Grip, La Soi dla rue Mot, © Calmand Jeans aa . Soulignezles groupes nominaux qui sont répétés. b. A chaque fois que cela vous parait préférable, remplacez ces groupes nominaux par des pronoms personnels. Attention a la place des pronoms! Un proprictaire cut son cheval volé. Le lendemain paraissait dans tous les journaux annonce suivante : « Simon cheval ne mest pas rendu, la nécessitém’obligeraa recourir aux mesures extrémes auxquelles mon pare eut recours jadis en pareil cas. » Blle fit effet. Le voleur, ignorant ce qu’il risquait, mais supposant quelque chose d'extraordinaire et @hortible, prit peur etle rendit. Tout réjoui d'une telle issue, il leur avoua quiil était fort heureux dene pas s’étze trouvé dans la nécessité de suivre lexemple de son pére. Mais qu’avait-il donc fait? lui demandérent-ils. = Vous me demandez ce quill avait fait ?Je vais vous le dire... Quand on le lui eut volé dans une auberge, il la mit sur son dos et rentra a Ja maison a pied. Je jure quej’aurais fait la méme chose s'il n'avait été bon et obligeant ! DiaprésAnton Tehekor «La Menace», as 1885), © Les Eteurs fangs a. Soulignez les pronoms personnels et indiquez les groupes nominaux quils représentent. Est-ce possible pour tous les pronoms ? Pourquoi ? b. Retrouvezle texte d’or ine en remplagant chaque pronom qui pose probléme par I'un des groupes nominaux suivants : Ja menace, 4 ses amis, votre pere, mon pére, le propriétaire, le voleur, le cheval, son cheval, sa selle. fer hone ted H le 8s Utiliser le pronom pour créer un effet d’insistance °o @. Lisez ces trois phrases. (ONES Mathilde proméne le chien. ([EDUESE Mathilde, elle proméne le chien. [IESE C'est Mathilde qui proméne le chien. b. Vrai ou faux? «Les trols phrases donnent la meme information. (vrai Clraux = Dansla phvase 1, l'attention est particuliérement portéesurle sujet. [ |Vrai_ [| Faux = Dans a phrase 2, le sujet est représenté deux fois. Ovi Cl Faux = Dans la phrase 3, le sujet est encadré par « c'est... que ». Ovi Cl Faux Réécrivez les phrases suivantes en mettant en relief le sujet de deux maniéres di 1.Jai apergu le Pere Nol. 2. Ce soldat est le plus valeureux de la troupe. 3. Vous deviez apporter le dessert. 4. lls ont réalisé cette machine incroyable, Mettez en relief les mots ou groupes en gras en les reprenant par un pronom selon le modéle suivant : Nous lisons cette histoire -> Cette histoire, nous la lisons. 1. Personnene comprend cet homme. > 2.1I devient raisonnable en grandissant. -> 3. Elle ne porte jamais sa robe rouge. -> ez le texte st nt. Us étaient six enfants : cing gargons et une fille. La fille, elle s’appelait Calia. Bien que la plusjeune, c’était elle qui, de loin, était la plus maligne, et était donc elle qui dirigeait ce petit monde. Les décisions, Calia les prenaient pour tous. Les ordres, elle les donnait sans qu’ily ait contestation. S’ils jouaient un bon tour, c’était elle qui en avait eu Pidée. Et des idées, Calia en avait 4 revendre. a. Soulignez les mots ou groupes de mots qui sont mis en relief. b. Selon vous, quel serait le grand frére idéal ? Décrive Vous utiliserez les procédés de mise on reli -le en huit a dix phrases. ‘vus précédemment. 39 RELIER LES PHRASES ENTRE ELLES 8. Employer les mots de reprise @ 2. Pourchaque phrase, soulignez le nom du personnage qui sort son épée. b. Pour quelle phrase rencontrez-vous une difficulté ? Pourquoi ? 1. Le géant s'avance vers le petit homme qui sortson éoée. 2.Le géant sfavance vers le petithomme et sort son épée. 3.Le géant s‘avance vers le petit homme, ilsort son épée. © tectrmesiecphratersuvantesdemaniéra signer ane ambiguit qu cert le personnage dont le nom est en vert qui fait la seconde action. Exemple: La sorciére se tourna vers la jeune file. Elle recula. -> La sorciére se tourna vers Ja jeune fille qui recula. 1. Le roiaccueillit le jeune homme. II|ui fit un profond salut. 2. La princesse embrassa a grenouille. Elle lui adressa un large sourire. 3. Le dragon se précipita sur le chevalier. ls'écroula. 4.Le vieillard, fou de colére, maudit son fils. Il quitta la piéceen clequant la porte. 5. Jean serra la main de son frare. Il prononga ces mots. © compte te phrases par cei) cle ou curt souligezlenom du personnage ainsi désigné. 1. Lorsque le prince annonga ses projets & la reine, entra dans une grande colére. 2. La mauvaise sceur cherchait de For partout, maugréant et bousculant les vieillards, au point que décid&rentde la punir. 3.Comme convenu. le tailleur rapporta au roi la peau de ours, mais refusa de tenir sa promesse. fer hone ted © compistezie texte avec les pronoms suivants :Fautre, celui, qui, Fun. Les trois chevreaux ouvrirent la porte au loup se jeta aussitdt sur eux. Les chevreaux prirent peur et voulurent se cacher. sauta sous la table, danse lit. Mais e loup les trouva et les dévora, saufle petit dernier. En effet, étaitbien cache. Corrigez les phrases suivantes en remplagant les pronoms iis et elle ambigus par un pronom mieux choisi 1. Le rolet la reine appelérent les gardes [IS] semparérent du jeune gargon. 2. Un roi avait deux fils. ll] était beau et intelligent. [ll était laid et bomé. 3. Le roi avait interdit & son fils de toucher a I'épée magique. Mais [il] voulait 8 tout prix tenter Vaventure. 4, Jeannette poussa sa sceur sans Ie riviéte. Quand [Ig] se réveilla, elle ne savait plus oti elle était, ni qui elle était. 5, Yasmine enfonea la dé magique dansla serrure. [Ell souvrit comme par enchantement. aphe ** Altemer reprises nominales et pronominales © compistez'e texte avec les pronoms suivants : celui fautre les, le premier, qui tous deux, Pun. Un roi avait deux fils jumeaux. était blond comme le solcil, était brun comme Is nuit. Mais étaient forts, habiles et intelligents. Le roi voulut mettre & lépreuve pour savoir auquel des deux il laisserait son royaume. I fitvenir , celui qui était blond comme le soleil, et lui demanda ce quilui semblait juste. répondit qu’il sen remettzit& la sagesse de son pére. Le roi fit alors venir son second fils, Jui fit la méme réponse. 4“ @ supprimez, dans le texte suivant, les répétitions inutiles en remplacant, quand cest possible, les nomsen gras par des pronoms bien choisis. Le petit tailleur s‘enfonga dans la forét. Soudain, le petittailleur apercut les deux géants. Les deux géants dormaient sous un arbre. Le petit tailleur ramassa une grosse pierre et grimpa dans l'arbre. Alors, le petit tailleur laissa tomber la pierre sur la téte de un des géants. Le géant se réveilla. Le géant bondit comme un fou et frappa son tour son compagnon. Son compagnon lui rendit la monnaie de sa piéce et ils se mirent se battre pour de bon. oe a. Corrigez l'emploi des pronoms dans le texte suivant. En pleurant, Oriette remit la clé 4 la sorciére. Elle s’en alla aussitét avec la clé, sur une dragonne ailée. Elle crachait des flammes et répandait une odeur pestilentielle. Dés que la sorcidre fut partie, Oriette fit venir les deux meilleurs chevaliers du royaume et les supplia de récupérer la clé. Il était d’une force incroyable et possédait une épée tranchante, Il navait qu'une simple fronde, mais il étzit réputé pour son intelligence. Aussitét, les deux jeunes hommes se mirenten route. bb, Ajoutez a ce texte quatre phrases de votre invention. Relevez, dans le texte suivant, les différents groupes nominaux qui désignent Ulysse: quelle précision chacun d’eux apporte-til ? Aprésun difficile voyage qui a duré dix années, Ulysse, roi dithaque, antive enfin chez lu Lillustre Ulysse, modéle de patience, était rentré chez lui, mais il ne pouvait encore profiter de ce retour. Il lui fallait préparer sa vengeance. Et clest vétu en mendiant que le roi d'Ithaque devait observer son palais. Les seigneurs du royaume Pinsultaient et le frappaient. Mais le héros aux mille ruses allait leur donner une legon. La fidele Penelope réunit toutle monde dans le grande salle. Alors, le divin Ulysse révéla son identité, fer hone ened Complétez le texte avec les GN suivants : /affreux personnage, le bossu, notre héros, un malheureux jeune homme, le valeureux jeune homme. Quasimodo, au corps difforme et au visage épouvantable, était le sonneur de Notre-Dame. Lorsqu’il quittait la cathédrale, souvent, Ia foale sen prenait 4 hui, Pinsultant, le frappant méme parfois. rentvait alors plus malheureux encore que jamais. Cejour-la, duhautde satour, vit un garde royal malmener une gitane. Personne n’osait intervenir. avhésita pas: il slanca surle parvis et marcha droit versle garde. Celui-ci, lorsqu’ilvit aniver s recula. oO A votre tour, rédigez un petit texte en utilisant, pour désigner le personage fém de exercice 10, les groupes nominaux suivants: Esméralda, a danseuse, la malheureuse jeune fille, la divine créature. & @ 2. En vous appuyant sure tableau ci-contre, ‘aginez des expressions désignant Pénélope, la femme d'Ulysse. b, Rédigez ensuite les retrouvailles des deux époux. Votre texte comportera six & huit phrases. Vous veillerez a varier les groupes nominaux. LeRetourd Ups, illustration de William Russell Flirt titee d'une éaition de Vodyssée,1924, © Lebrecht Musie & ArtsiCor RELIER LES PHRASES ENTRE ELLES 9. Employer les mots de liaison ison : et, mais, alors, soudain, puis Le roipassait dans la forét. Soudain, il apercut la princesse et fut si charmé par sa beauté qu'il lui demanda si elle voulait lépouser. Elle ne épondit point, mais ft un signe de la téte, Alors Ic roila prit sur son cheval, ct retourna avec elle dans son palzis. . Soulignezle mot en gras qui introduit une action inattendue. b, Entourez le moten gras qui permet derelier deux actions qui se sulvent immédiatement. €.Soulignez en rouge le mot en gras qui exprime la suite logique de la phrase précédente. d. Entourez en vert celui qt deux idées contraires. Lisez le texte suivant et répondez aux questions. © Lajeune fille enveloppa le bijou dans un mouchoir, le glissa dans un sac et cacha le sac sous son lit, Puis elle repritses occupations comme si de rien n’était. a. Quel mot en gras permet de relier une suite d’actions continue ? b. A votre avis, pourquoi la derniére action est-elle séparée des autres ? Quel mot de liaison rintroduit ? €. Aveclequel de ces deux mots de liaison le sujet n’est-il généralement pas répété ? Avotreavis, pourqu Reliez les phrases suivantes avec le mot de liaison approprié : et (deux fois), mais, puis, alors (deux fois) ou soudain. 1.1 était parvenu au lieu de rendez-vous iln’y avait personne, 2.11 eut beau chercer, il ne vit aucune issue. ,il comprit qu'il était prisonnier. 3. Martin avancait aussi prudemment que possible. surgitun monstreredoutable. 4,La jeune femme sagenouilla devant le roi délivra son message sans un regard pour fer hone ted lafoule. ,elle repartit comme elle était venue. ‘Martin se trouvaface aface avec ledragon. silsaisitson épée........se préparaau combat. oe Remplacez puis par un motde liaison mieux choi 1. lprit son élan puis se jeta surle monstre. 2. Martin avanca aussi prudemment que possible. Puls il rébucha sur une pierre et le dragon s‘éveilla, 3, Martin sottit la plume de sa poche puis devint invisible. 4. Puis le jeune homme n’écouta pas les conseils de son pare. Il entra dans la chambre interdite puis ‘découvrit le portrait enchanteur. Puis, iltomba éperdument amoureux de la jeune femme quil voyait sur ce portait. 5. Le dragon poussa un hurlement terrible puis s‘écroula, Puis Kob sempara dela cl © compiétezies phrases par et ou par puis. Alora, justifiez votre choix. 1.lltira son épée. abattit son adversaire. silrejeignit ses compagnons leurdit: «Le travail est fait. » 2. Loiseau descendit commeune figche s‘empara du diamant. silse posa sur le toit se mita chanter. 3. Cendrillon avait prestement sauté du pigeonnier. ‘couru jusqu’au noisetier ; a, elle avait retiré ses beaux habits ; elle était allée avec son vilain tablier gris se mettre ans les cendres dela c, aphe ee Enchainer des phrases Complétezle texte avec les mots de alors (2 fois), et, mais (2 fois), puis ison qui conviennent, choisis dans la liste suivante : Le fils du roi dit qu’il fallait faire venir Cendrillon, lamére refusa. ily tenait absolument, on dut appeler Cendrillon, D’abord elle se lava les mains etle visage, elle vint s'incliner devant le fils duroi, qui luitendit le soulier d'or. Elle s'assit surun escabeau, retira son pied du lourd sabotde bois le mit dans la pantoufle qui lui allait commeun gant. le prince la reconnut. 45 (7 jez le début d'une histoire. Pour cela, utilisez les phrases suivantes en les complétant. 1.11 était une fois un roi et une reine qui avaient un fils le plus bel lls lui avaient formellement interdit de Un jour que le jeune garcon jouait dans le jardin, il apercut un faon et IIse rappela les paroles de ses parents mais, II poursuivit Yanimal pendant de longues minutes, puis, Alorsil 7.Soudain oO En vous appuyant sur la bande dessinée ci-contre, rédigez en huit a dix phrases le début D> d'une histoire. Vous utiliserez les mots de on suivants : un jour, mais, et, soudain, alors. } le 83s Rythmer le récit gréce aux mots de proposé. Quelle est la nuance apportée ? 1. Quand elle fut partie, le nain appela son serviteur. Aussitét qu’ Nuance: 2..Au moment oii Ie nuit tombait, ils cherchérent un refuge. Comme Nuance: 3. Au moment oii il toucha la rose, celle-ci disparut. Apeine Nuance: 4, Pendant qu’ils mangezient, la maison semblait se transformer. Amesure qu’ Nuance: Q RELIER LES PHRASE ENTRE ELLES PatriciaLyfoung, La Rose écarlate, tome 1, © Delcourt. buts de phrases suivants, racontez d'un prince dans une forét 1.A peine eutil franchi Vorée de la forét. 2.A mesure quiil avanc 3.Soudain... 4.Comme il approchait de la maison... 5.Alor ne Ecrire une suite de conte Lisez le début de ce conte et écrivez-en la suite en imaginant ce que feront tour tour le chien, le lapin, I’ane et le cochor Faites ensuite une ou deux phrases pour tert er histoire. W assiincroyabie que cola puisse paratne, i futuntemps oles animauxt’avaient pas de quene, ‘Vous avez bien entendu:: pas de queue. Nile renard, ni I’dne, nile lapin, nile chien, niles autres. Etcelales rendait fort tristes. [...] Imaginez la surprise de tout ce petit monde lorsqu’on annonga qu'une grande foire allait avoir lieu, et qu'on allaity vendre, devinez quoi : des queues ! =I faut que j’y sois le premier, pensa le renard. Ecil partit ventre Aterre, courant plus vite qu'il ne Favait jamais fait. Harriva bon premier &lafoire. Des queues, il y en avait, oui, et de toutes sortes : des grandes, des minces, des courtes, des, longues. Sans parler des queues en forme de feuille, de pompon ou de ficelle, des queues lisses comme le verre ou aussi rapeuses que le bois. Cétait merveille de voir cela, et le renard cut tout loisir de choisir la plus rousse, la plus touffue, en.un mot laplus belle. Sur le chemin du retour, il rencontra le chien qui loucha sur le panache roux. A Kipling Mito comme, « Pourquoi es animanx ont une queue», © Delagrave CTT ne Ecrire une histoire a partir d'un résumé Voici un résumé de I re de Philémon et Baucis. Zoeus ot Hermes, qui voyagent & travers la Gréce sous Vapparence de deux vagabonds, cherchent une demente pour la nuit. Partout, on lenr refuse Phespitalité. Seul un couple de vieilles personnes trés pauvres, Philémon et sa femme Baucis, acceptent de les loger et de les nourrir, Bn partant, Zeus et Hermes récompensent les deux vieillards. A partir de ce résumé, rédigez l'histoire détaillée, en soignant l'utilisation des pronoms et des mots de liaison. Vous utiliserezen particulier les mots de liaison suivants : 4an jour, mais, enfin, au petit matin. [EEIEET Vous pouvez vous aider des questions suivantes pour inventer les détails de votre réci ~ Oi Zeus et Hermés frappent-ils d’abord ? Comment sont-ils accueillis ? ~ Olifrappent-ils ensuite? — A quel moment arrivent-ils chez les deux vieillards ? ~ A quoi leur maison ressemble-t-elle ? Vous pouvez la décrire en deux ou trois phrases. — Comment les deux vieillards accueillent-ils les voyageurs ? Que leur servent-ils manger? ii les font-ils dormir ? Ot dorment-ils eux-mémes ? — Comment Zeus et Hermas es récompensent:ils ? ene Ecrire un récit épique a partir d'une image La Bible raconte comment le berger Davida vaincu en combat singulier le géant Goliath, apras que celui-ci 'eut défié. Racontez ce combat en une douzaine de phrases, au présent de narration. Utilisez des verbes d'action aussi précis que possible pour donner de la force la scéne. Vous commencerez par la phrase suivante: « Ayant entendu les paroles du géant, David s‘avance sans crainte. » Votrerécit s’achavera avec la mort du géant. , &double face (1,33 «1,77 m), musée du Louvre, © RMN/Grand Palais (musée du Louvre)/F. Raux. OTE] Ecrire a partir de son expérience personnelle Vous étes témoin d’un incident (bagarre, acci la scéne & une autre personne. Soyezattent lent...) entre deux éléves. Vous racontez a la fagon dont vous désignez les deux éléves en question, afin d’éviter toute ambiguité. Votre récit fera une quinzaine de lignes. z fait la vérification demandée. Cochez la case quand vous ave: 7 (Ci chacune de mes phrases contient au moins un verbe conjugué, aussi précis que possible. i utilise des points et ces virgules pour séparernettement les actions du récit. [11,’0i employé des pronoms variés. Li Mes phrases sont relies entreelles par des mors de liaison. 4“ JE RETIENS Cortana verboo (Give aor take, partir.) ont finsena enor poue Oe ea CLL GAL Le 10. Chasser les verbes passe-partout Ee kerk ee @© ov Dansla classe, nous sommes un groupe de bons camarades. > . 3.Le renard était au fond de sa taniére. > enfant est tout seul devant!’école. -> Lzetitia est dans mon quartier, sa maison est & c6té de la mienne et nous sommes souvent ‘ensemble le mercredi aprés-mi contenir. Pensez a vous aider d’un dic ionnaire. 1.Cette armoire a de nombreux secrets. > 2. Anatole a des lunettes. > 3.La carafe aun litre d'eau. -> 4,Préts pour la dictée, les élaves ont tous leur stylo a la main, > 7A, ENRICHIR LE RECIT : DESCRIPTION ET CIRCONSTANCES Leroia un splendide chateau. -> © Moditiez tes phrases suivantes de maniére a remplacer «Ilya » par un verbe de sens plus précis : dormir, enjamber, se dresser, couler, garder. Exemple : ily avait un millier d’étoiles dans le ciel. > Un millier d’étoiles illuminaient le ciel. 1L ily avait un grand arbre devant moi. > ly avait un chien derriére la grille. > 3. lly aun petit pont surla rividre. > lly2.un chaton dans la corbeille. -> 5. lly aune riviére au fond dela vallée. -> Remplacez le verbe faire par l'un des verbes suivants :fabriquer, accomplir, causer, commettre, effectuer, préparer. Pensez a vous aider d’un 1. Ulysse a fait un long voyage. 2. La tempéte a fait de nombreux dégats. 3. Aujourd’hui, ce sont les enfants qui font le repas. 4, Cet homme sera jugé pourle crime qu'il a fait 5. Timothéea fait son probleme de mathématiques sans erreur. 6. Le cordonnier fait de trés belles chaussures. © keécrivez les phrases en remplagant les verbes en vert par des verbes de sens plus précis. 11. Un avion fait de longues trainées blanches dans le ciel. Grand-Mére est au coin dufeu. Le vieilard avait un étrange habit. Le clown fait une demiare pirouette puis salue le public. Les champignons sont sous la mousse. Proftant de fabsence du berger, les moutons Sont partis. 51 Ingrid est partie a Lyon il ya peine deux semaines. &.Larbitre a son sifflet a la main pendant toute la durée du match. Aa ed é Réécrivez le texte de maniére a remplacer chaque élément en rouge par un verbe plus expressif : se situer, se cacher, régner, s’aligner, se dresser, décorer. Lécole demon quartier est au fond d’une rue étroite. Dans la cour, on voit de magnifiques tilleulssouslesquels nous nousasseyons’été. Ma classe estau premierétage. Alintérieur, on voit les rangées de tables. Sur les murs, on voit des dessins d’éléves. Partout, il yala plus grande propreté. fo: Tous les matins, dés qu'il est réveillé, Yann ales mémes gestes. Il fait taire son réveil qui est sur la table de nuit et fait quelques mouvements de gymnastique. Une fois qu'il est levé, il part vers la salle de bain pour faire sa toilette. Comme il fait trés attention & son apparence, il a toujours de beaux vétements. Il a un dernier regard vers le miroir, puis il part dans la cuisine oiil avale avec plaisir le petit-déjeuner que lui 2 fait son grand frére. Rassasié, ila un soupir de satisfaction. Enfin, il sort de la maison. ivez ce texte de mani re & supprimer les répétitions. le ee ee era kd Réécrivez les phrases en supprimant les verbes étre et avoir selon le modéle suivant : Hentra dans la classe, il était essouftié. -> Essoufflé, ilentradans la classe. 1. Coralie sursauta, elle était surprise. > 2.Marc courait a en perdre haleine, ilavait les cheveux tout ébouritfés >. 3. Le curieux personnage restait a, sans bouger, il avait le regard perdu. >. 4. Victor était affolé, il s’enfuit sur le champ. > 5. Elle était tres convaincante, elle obtint de lui tout ce qu’elle souhaitait. > © surtemodéte det'exercice 9, completez les phrases s 1. Magnifiquement vétue, 2. Lair bien décidé, 3. Le regard effrayé, 4, Préts 8 tout, 5. Rayonnant de bonheur, Transformez les phrases selon le modéle suivant: lis étaient aveuglés par une formidable ueur. -> Une formidable lueur les aveuglait. 1. Toute la montagne était enveloppée de brume. > 2. Le vieux manoir était encerclé par une forét magique. -> 3. Sa somptueuse chevelure était omée d'une simple fleur. -> 4. Ce triste jardin abandonné était envahi de ronces. -> 5. La lueur de ses yeux était ternie par la souffrance. > © Enune dizaine phrases, décriveztimage ci-contre. Vous éviterez d’employer les verbes étre, avoir, faire et partir. Jacques Tardi, Le Démon dela tour Eifel, © Casterman, Oe ea CLL GAL Le 11. Enrichir le nom avec des adjectifs Savoir qualifier un nom oO Lisez le texte suivant. "Dans le ciel de velours violet, les étoiles brillaient, innombrables. Ce n'étaient plus les douces étoiles de été. Elles scintillaient durement, claires, froides, cristallisées par le Le pacipe paso gel de la nuit. eee | Maegan dema i, 068 dle le. commun adjactit a. Que décrit 'auteur ? gelée= adjectit b, Relevez tous les adjectifs qui qualifient les étoiles. © completez par un adjectif qualiticatit. 1. Nous avancions sur une route bordée de marronniers. Des les premiers pas dehors, je me sents. 3.Une fumée s'élevait des toits du village. 4.Respire la odeur du pain sortant du four! 5.Un brouillard envahit les rues de laville. © cries cs phrases on complitan amotsutigné en vr par Vundes adc suivants : aveuglant, riant, doux, lourd, torrentiel, large. Vous veillerez & bien placer vos adjectifs et a les accorder. 1.Un édaif transperce les ténabres. 2. La elarté de la lune éclaire ma chambre. 3.Une pluie se déverse sur les champs. 4.Des nllages ‘amoncélent a thorizon. 7A, ENRICHIR LE RECIT : DESCRIPTION ET CIRCONSTANCES 5. Un tuisseau serpente dans une vallée, Encadrez chaque nom par les adjectifs proposés entre parenthéses. Veilleza l'ordre des mots. Exemple : une robe : blanche, longue -> une fongue robe blanche. Teun gargon (maladroit, grand). > 2. une eau (belle, pure). 3. un mot (doux, petit). > 3 4.un arbre (grand, majestueux) > 5.unenuit (pluvieuse, sombre). > 3 6. une route (sinueuse, longue) choisirez dans la liste suivante : épaisse ; bleue ; minuscule ; sombre ; rapide ; souple ; immobile ; rouge ; colorée; mordoré; étincelant ; agile ; spectaculaire ; scintillante. Pensez a vous aider d'un dictionnaire! 1. La mer s'étalait sous le sol et 2. Une forét se dressait face & nous, et 3. Lienfant sauta la bariiére, et 4, Une maison se distinguaitau loin, et 5, L'édait apparut soucain, et ohe ** Décrire de maniére positive ou négative Complétez ce texte par des adjectifs de votre choix, en imaginant le paysage par beau temps. Comparez avec vos camarades. | Par un matin , Victor se rendit au village voisin, a une journée de marche de chez lui. air était... icy a. et le voyage s'annongait ll parcourutla plaine jusqu’a étang bordé de peupliers . Lombre des nuages slissaie surlean -Tarriva bientora Porée une forét et suivit le chemin qui serpentait entre les arbres couverts de mousse : Sous la votte des branchages, la lumiére se faisat de plus en pls....0.0.0.00.000000004 Il déboucha bientét dans une clairiére 85 7A, ENRICHIR LE RECIT : DESCRIPTION ET CIRCONSTANCES oO a. Lisez ce texte, entourez les adjectifs qui précisent la couleur des noms en rouge. b. Soulignez les différentes comparaisons qui précisent cette couleur. ‘Aularge dans lamer, Peauest bleue commeles pétales du plus beau bleuetettransparente comme le plus pur cristal ; mais elle est si profonde qu'on ne peuty jeter Fancre. AYendroit le plus profond s’léve le chateau du Roi de la Mer. Le chateau était entouré d'un grand jardin avec des fruits rayonnants comme de lor, les fleurs semblaient de feu, car leurs tiges et leurs pétales pourpres ondulaient comme des flammes. Le sol était fait du sable le plus fin, mais bleu commele soufte en flames. ‘apis Andersen Le Pete Stee © Complétez les phrases suivantes par un adjectif et une comparaison évocatrice. Exemple : La riviére coulait... -> La riviére coulait, scintillante comme un long ruban d’argent. 1. Ses yeux brillatent,. 2. Les eaux du lacdormaient, 3. Le soleil apparut A 'horizon, 4, La lune passait derriére les nuages, 6. La neige recouvrait les collines, a. Insistez sur la beauté des licux en remplacant les adjectifs en vert par 'un des synonymes suivants : tendre, limpides, nacrées, azuré, doré, chamarrées, riantes. ‘Aidez-vous d'un dictionnaire. Lors de son voyage au pays des morts, Enée visite les Champs-Elysées Marriva dans de belles vallées aux pelouses vert clair. . parsemées de fleurs multicolores -Unrvisseau auxeaux transparentes et bordé de pierres brillantes bergait les Ombres de son chant. Dans le ciel bleu _, un éternel soleil resplendissait. Surles plages de sable jaune , leshéros s'exercaient au maniement des armes. bb. Insistez sur l'aspect effrayant des lieux en remplacant les adjectifs en rouge par 'un des synonymes suivants: vertigineuses, livide, dévasté, obscure, ténébreux, muettes, hideuse, accablée. { Enée parvient au royaume de Pluton. ) Is allaient, & pas lents, dans lanuit noire... A travers Fombre, & travers les demeures silencieuses ... du royaume de Pluton, Is empran- terent un chemin sombre... avant de parvenir a entrée de gorges immenses ... cooossueonneona La habitaient les Maladies pales ...000.0000ssy Ia Vieillesse triste , la pauvreté silaide etla Mort au visage désolé : 87 Ca ea CU GU eo Led 12. Enrichir la hrase avec des compléments circonstanciels aiken EEC eee @ Liser texte suivant. © I1était tombé dela neige toute la nuit; dansnotre cour, ilyen avait deux pieds d'épaissenr. Du cété dela foret, la lande wétait plus qu’une large plaine blanche. Surles coteaux, les maisons grisatres fumaientlentement. a. Observez les mots et groupes de mots en vert. Lequel répond a la question : -0u? Quand? -Comment ? bb. Relevez deux autres groupes qui précisent le lieu oi se déroule l'action. © inventer des phrases qui répondent aux questions suivantes. 1.Pendant combien de temps Noémle a-telle dessiné? 2.04 Rémi a-til perdu son gilet? 3.Pourquoi Jasper sest-il mis en colére?. 4.0u sen vont tous ces oiseaux ? Comment est-il venu? © complétez les phrases en répondant aux questions posées. 1. Edipe va consulter l'oracle de Delphes| (pourquoi 2) |. (Quand ?)], Pénélope défait sa tapisseria| (dans quel but?) . 3.5oudain le monste sort|(@ou?) | (comment?) | ‘DaprésEugine Le Ro, Jaco le Crue 7A, ENRICHIR LE RECIT : DESCRIPTION ET CIRCONSTANCES 4. Uys appear] cycle avec quel bjt?) ‘Edie rencontre le sphinx) (oi?) et le vainc| (comment ?) oe Complétez les phrases en ajoutant deux compléments circonstanciels de votre choix. Précisez 8 chaque fois quelle question ils répondent (ol? quand ? comment ? pourquol ?). 1. Stéphane pache Questions: 2. Agnas marche . Questions: Gabrielle apprend ses legons Questions: Léonard va Questions: Détachez en tate de phrase les compléments circonstanciels selon le modéle 5 Coralie prépare le café tous les matins. -> Tous les matins, Coralie prépare le café. ‘JE RETIENS 11 Jean nourrt le chat chaque jour. > Lorequila sont placésen tate ide phrase, lescomplémentea circonstanciela ‘sont soles parurevirgul. La neige est éternelle au sommet des montagnes. > Un vieillard m’adressa soudain le parole. > Le groupe se remit tout & coup en marche. > 5. llenfila en toute hate ses vitements. > eo Détachez en téte de phrase les compléments circonstanciels en inversant le sujet selon le modéle suivant : Mille boules étincelaient sur le sapin. -> Sur le sapin étincelaient mille boules. 1. Une sculpture ridicule trénait au milieu du parc. > 2. Les patisseries les plus alléchantas se trouvaient derriére la vitrine de la boulangerie. > 3. Le printemps reviencra bient6t. > 4, Le Pare Noél apparaft chaque année ala méme époque. > oO Ajoutez un sujet aux phrases suivantes en veillant a 'accord du verbe. 1. Au milieu de la nuit retentit 2. Devant nous se trouvaient 3, Sous chaque asslette était cachée 4A midi entra \ FO Observez les deux vignettes suivantes. CA WUT. 60 #O (aS eee cd Enrichissez ce texte en ajoutant des compléments circonstanciels qui répondent aux questions en jaune. (WGGanaA), ce fur le grand jour de la remise des diplémes. [(Ouand 2), les étudiants commencérent a affiuer [(@’0u2)). Certains venaient | (comment?) | d'autres |(comment) | [GET ity ext bientot un grand rassemblement de jeunes gens qui attendaient [{eOMMERE?)] lediscours du président. [(Quand 2)| | (comment 2) | 'minent personnage fit enfin son entrée. Jason et ses compagnons approchérent [#) de la grote. Jason s‘avanga le premier |]. ®|Surgit un aigle géant{#]. Les compagnons de Jason se cachérent [Boson fit fece & Foiscau et lefrappa [il [i]. L’ciseau tomb [il Ne JAMaAis Teavaiues Y ‘CUE DANE DE BONUS. NAIGONG. “1e JOURNALDE SeiROUFeADON AOI DU COFFRE Franquin, Gaston 12, © Dupuis. (ISTSHTH! De quelle maniére le personnage entre-t-il ? Quand ? Ou? Dans quel but ? +r paragraphe, racontez la scéne en vous aidantdes Dans un pret + Employez les verbes enjamba semblait, se trouvait. + Répondez aux questions posées ci-dessus par des compléments circonstancials, dont deux détachés en tate de phrase. TEIGATE Ot se trouve le personage ? Comment réagit-il ? Pourquoi ? Racontez la scne dans un second paragraphe en employant les expressions suivante: avec précaution - D'un pas silencieux — Soudain ~ sur le sol - demaniére inquiétante. 7, ENRICHIR LE RECIT : DESCRIPTION ET CIRCONSTANCES racks rc Asn) oO Transformez es phrases de maniére a mettre en valeur le sujet, selon le modéle suivant : Un cri lugubre retentit quand les douze coups deminuit sonnérent. Au douziéme coup de minuit retentit un cri lugubre. JEREMENS 1. Une mixture répugnante bouillonnait au fond d’une marmite suspendue a la cheminée, Lorequun complément ? circonstancle eat : : placd entétede 2. Une belle princesse était emprisonnée tout en haut de la plus haute tour. phrase, le sujet ot parfolo > inverse, ol sagt und Dane ce a9, onne me pas devirgile. 3.La plus belle ame qui fat se cachait sous cette horrible et effrayante apparence. = Il saisit le précieux bijou d’une main assurée, lentement, sans faire de bruit. 1. On avait déposé un bien curieux paquet sur le pas de la porte, sans que personne n’aitt rien remarqué. > 2.Le jeune homme chercha celle qui avait pris son cceur dans tous les recoins du royaume, une année durant.> II découvrit la plus belle princesse qu’on ett jamais vue dans la dernidre salle du palais, sur un litd’or et d'ivoire incrusté de plerreries. > © casper arcasteaiermctescpanan amare tcausi en gras et un COD de votre choix. 1Le marin retrouve [CERES (EERE). > 2. Eile guettait [€Etemps], [ECmaniere, .. > 3. eC temps)|, [CC lieu), [EC Hew, 1e jeune homme apercut. Ky cnc en nen nae bm see ccm a) : afi Vous créerez du suspens a l'aide de compléments circonstanciels variés que vous accumulerez tantét en début de phrase tantéten milieu de phrase. 6 Red EEtttsssSsSC STE] Etofter un conte a. Lisez le conte suivant. Tiy a bien longtemps, trés, trés loin en Chine, un views cultivateur nommé Yukong vivait parmises enfants et ses petits-enfants. Ils travaillaient sur des terres qui métaient pas & eux. Les cultures s’étendaient en sillons réguliers autour des collines. Le soir, aprés une longue journée de labeur, ils se retrouvaient avec joie. Mais Yukong pensait toujours & la terre que son pare lui avait Iaissée au pied des montagnes dusud. Ses fils étaient grands et forts, et ses petits-fils nombreux. Illes rassembla un jour et ils décidérent d’aller cultiver la terre qui était 4 eux. AVaube, ils partirent. Enfin ils arrivérent, heureux de retroaver leur terre et leurs cabanes. Dfapré Cones i, alae, M. Miche Laneac, © Section dupe Cato, Hlanmation bb, Imaginez le voyage que font Yukong et sa famille pour retrouver leur terre « au pied 7 Quels paysages traversentils ? des montagnes du sud » : combien de temps dure- Le trajet est: Racontez en trois paragraphes introduits 4 chaque fois par un indice de temps différent: d’abord, plus tard, aprés des heures et des heures de marche, le matin suivant, la nuit venue, au bout detrois jours... [EEE Pour donner du rythme a votre récit, organisez chaque paragraphe de le maniére suivante: = dans un premier temps, racontez la progression du groupe en employant des verbes d’action : traverser, parvenir, atteindre, se mettre en marche, peiner, déboucher sur, parcourit, presser le pas, sediriger versun; + dans un second temps, décrivez le paysage qui environne les personages. EET oe Imaginer un épisode de la Bible Qu’ar Racontez en trois paragraphes : + Premier paragraphe : dans une breve introduction, rappelez dans quelles circonstances Adam et Eve ont été chassés du Paradis. Pensez, si vous ne le savez pas, & faire une recherche. + Deuxiéme paragraphe : cest I'hiver. Décrivez comment est la nature, ce que ressentent Adam et Eve, 'endroit oit ils se réfugient. += Troisiéme paragraphe : le printemps arr ules a chassés du Para je-t-ila Adamet Eve aprés que 62 Ce eet au aera pO yes EE Observez ce tableau. Imaginez V'arrivée d’Enée sur les rives du Tartare, le fleuve des Enfers, et décrivez ce qu'il y voit. Vous emploierez les adjectifs suivants : sombre, ténébreux, incertain, bléme, pourpre, aveuglant, transpercant. Pour bien organiser votre description, utilisez des expressions choisies parmi les suivantes : devant lui, d sa gauche, au milieu, lelong de, tout au fond, é ses pieds, cu-dessus de sa téte, plus loin, & Uhorizon. Jan Brueghel (1568-1625), Ende et a Sibyle aux Enfrs (1588), huile surcuivre 26,4x 35,3 cm, coll privée, © Bridgeman Ar Library. “ai mis une virgule chaque fois que cela est nécessaite. ‘Yai vérfié que les adjectifs sont correctement accordés. “Jai évité les répétitions chaque fois que cela est possible. “Jal vérfié que les verbes sont correctement conjugués. 63 OO es a aud 13. Faire parler des personnages ae TS 0 Lisez le texte suivant. Perrine entra chez un boulanger : « Voulez-vous me vendre une livre de pain ? > Elle mit sur le comptoir sa piéce de cent francs : « Voici cent francs, je vous prie de me rendre la monnaie. » La boulangére pritla piéce de cent francs et lexamina. « Qurest-ce que cest que ca? demanda-t-elle en 'examinant. = Vous voyez bien, c'est cent francs. —Quiest-ce qui ta dit d’essayer de me passer cette pid — Personne», balbutia Perrine. Daprés H.Malot, Efile a. Soulignez de deux couleurs différentes les paroles de Perrine et de la boulangére (1. 1-3). Quel signe de ponctuation les encadre? 'b. Quel signe de ponctuation apparait lorsque les deux personages dialoguent ? Ot? introduit les paroles de Perrine au début du texte? Quel signe de ponctuati d.Aqu fervent les deux verbes en rouge ? Oise trouvent les sujets de ces verbes ? Quel groupe de mots précise ce que fait la boulangére en parlant? isez attentivement ce texte. Crest alors qu’apparut le renard : Bonjour, dit le renard. Bonjour, répondit poliment le petit prince, qui se retournamaisne vitrien. Je suis la, dit la voix, sous le pommier... Qui es-tu? dite Petit Prince. Tues bien joli... Je suis un renard, ditle renard. Viens jouer avec ‘moi, lui proposale Petit Prince. yaprés Antoine de Saint Bxupéry, Le Pit Price, © Gallinard a. Soulignez de deux couleurs les personages. & b. Recopiez le texte en rétablissant la présentation du dialogue. férentes ce que dit le narrateur et ce que disent Cada © completez ces phrases en imaginant les paroles prononcées par les personages. Attention & bien tenir compte du verbe de parole. 1. Avant de sortir, Tristan appelle son chik » de >interroge le professeur. 3. Jeanne s‘exclameen voyant les poupées dans la vitrine : « » 4. Pirlouit examina le ciel puis affirma: « » 5.Clara confie a sa cousin 6« »,suppligrent les enfants, © Recopiez ces phrases en remplacant le verbe dire par Vun des verbes de parole suivants :conseiller, demande, s‘exclamer, sécrier, epondre. Pensez 3 vous aider d'un dictionnaire. 1.« Quelle heure est-il ? dit Hervé. > = llest 15h30, dit la passante. » -> « Lisez bien la consigne», dite professeur. > «Quelle horreur!» dit la coiffeuse. > «< Quecest beau !» dit. > oe Complétez ces phrases par une proposition incise en utilisant pour chacune l'un des verbes de parole suivants: s’excuser, avouer, protester, s’étonner, souffier, murmuter. 1.« Non, non et non !Je mirai pas au cinéma !» 2.« Ne faites surtout pas de bruit, . Sinon, iis vont nous entendre. » 3.« Je suis désolé, mais je ignore »,. 4.«Comment 2! tu nes pas encore partie ? » 5.«Cest moi, , Cest moi qui ai cassé la vitre. » 6.« La bonne réponse, c'est le b », o Réécrivez ces phrases en employant le discours direct. Attention a la ponctuation ! Exemple : igor annonce é ses invités que le repas est servi. -> « Le repasest servi! »annonce Igor a ses invités. 1.Iréne avoue & son professeur qu'elle n’a pas f Gabriel raconte a ses amis que sa petite sceur lui a mangé tous ses bonbons. 3.Flore promet a sa sceur qu'elle ira se promener avec elle tout a 'heure. 65 Animer le récit par un dialogue @ completez ce dialogue. Alors que Roland roule en scooter sans son casque, un policier P'arréte. «Bh ! jeune homme ! Ohi est votre casque ? - balbutie. 5 = Vous ne savez donc pas que c'est dangereux et que le port du casque est obligatoire ? Comment vous appelez-vous ? ~Présentez-moi vos papiers. » Roland cherche vainement dans sa sacoche. II se décide a avouer, embarrassé «Je suis désolé, mais je les ai oubliés & la maison. ~Trés bien, puisque c'est comme ca, vous allez me suivre au commissariat. - , supplie — Bon, ga passe pour cette fois, mais que je ne vous y reprenne pas !» ivez ce texte sous forme de dialogue. Ignace entend la sonnette et s’étonne. Il demande & Ophélie si elle attend une visite. Celle-ci lui répond que non et lui dit d'aller ouvzir, quiils verront bien qui cest. Mais Ignace déclare qu'il n’a pas envie de se lever et qu'elle n’a quay aller elle-méme. Ophélie proteste parce que c'est toujours 2 elle de tout faire dans la meison. Elle ajoute qu'elle en a vraiment assez et que, cette fois, elle ne bougera pas. isez la fable sui Laigle et la tortue Une tortue demandait & un aigle de lui apprendre & voler. Il avait beau Iui représenter que cela n’était pas dans sa nature, la tortue n’en mettait dans sa demande que plus insistance. 11 la prit donc entre ses serres, Fenleva dans les airs, puis la licha. La tortue toma sur les rochers et se brisa. ‘sop, tables, uad. anonyme. a. Que demande la tortue a laigle ? b. Pourquoi Faigle commence-t-il par refuser ? fer foes en eee ea €. Pourquoi accepte-t:il finalement ? Réécrivez la fable en insérant un dialogue entre les deux animaux. © Lisez le texte suivant. — Bt que dira papa ? demanda Fortunato en ricanant, s'il sait qu’on est entré dans sa maison? —Vaurien ! dit 'adjudant* Gamba en le prenant par Foreille, peut-étre qu’en te donnant une vingtaine de coups tu parleras enfin. Et Fortunato ricanait toujours. «Mon pére est Mateo Falcone !» dit-l avec emphase?. Draprés. Mévimée, Note akon. 1. Grade militaire. - 2. Bnergie, exagération. a. Soulignez les propositions incises. b. Relevez les groupes de mots qui précisent les attitudes des personnages qui parlent. Quelle est leur fonction ? Ajoutez des propositions incises précisant attitude du personnage qui parle. delve, 1 qui dit que je suis ivre? » 2.« Jem'en vais tout droit le dire &maman », 3. « Jen’en peux plus ! Aidez-moi !» 4.A peine le rideau se leve-til que les spectateurs applaudissent. 1. Das qui Ulysse entendit les sirénes, il fut subjugué. 2. Das que les enfants se mirent a manger, ils entendirent une petite voix. 3. Das que vous étes rentrés, le téléphone a sonné. Complétez le texte par les expressions suivantes: Et voici qu’, @ peine... que; sit6t; alors. débarqueés sur'ile, nous découvrons, au sein d'un vallon, les palais de Circé batis en pierres polies. Autour de ceite demeure étaient des loups sauvages et des lions que la déesse avait domptés en leur donnant de funestes breuvages. nous a+t-ellle apercus Circé accourt, ouvre ses portes brillantes, nous invite & la suivre, et tous mes guerriers entrentimprademment dans le palais. Elle les introduit , etles faitasseoir surdes trones et sur des siéges ; puis elle prépare un breuvage quiils boivent avecavidité. ils se transforment en cochons les uns apres les autres. Drpits tombe, code fe © a. Relisez le texte de 'exercice précédent. Circé prépare un breuvage magique ui transforme les compagnons d'Ulysse en cochons. b. Racontez la préparation de ce breuvage. Vous rédigerez un paragraphe dans loquel vous insisterez sur la succession des actions. Aidez-vous du tableau ci-dessous. J.W.Waterhouse (1849-1917), Gireé ta Sorciére (1911), huile sur toile, photo © Peter Nhum/ Bridgeman Art Library. n OO es a aud 15. Organiser son texte en paragraphes Savoir délimiter les paragraphes d’un texte sez le texte suivant. Un riche et puissant prince, aimé de son peuple, refusait de se marier czr il considérait que les femmes étaient toutes trompeuses. Mais son peuple voulait quill pense a sa succession ct le supplis it de prendre femme. Un jour quill sétait égaré dans la forét, il rencontra une jeune bergére dont il tomba follement amoureux. Il décida de 'épouser et I’emmena avec lui. De combien de paragraphes ce texte est-il constitué ? A quoi le voyez-vous ? bb. Trouvez un titre pour chaque paragraphe ex imant I'idée principale qu’ll contient. Premier paragraphe : Second paragraphe : Lisez le texte suivant. 1 était une fois un vieux chateau au coeur d’une forét épaisse oi vivait une vieille femme qui était magicienne. Si quelqu’un approchait du chateau 4 plus de cent pas, il était forcé de s'arréter et ne pouvait plus bouger de la tant quelle ne avait pas délivré. Or, il était une fois une jeune fille qui s'appelait Jorinde ; elle était plus belle que toutes les autres filles. Et puis ily avait un trés beau jeune homme nommé Joringel: ils étaient promis Yun aVautre. Un jour, ils allérent se promener dans la forét. C’était une belle soirée, le soleil brillait entre les trones d’arbres, clair sur le vert sombre de la forét. Drapes). Grin, Conte rll, Délimitez les trois paragraphes de ce texte en vous aidant des titres proposés. + (ENTSTUTEMNTE : « Le chateau » De + CETTE: « Jorinde et Joringel » De A + EEE: « La promenade » De: © decouper ce texte en trois paragraphes auxquels vous donnerez un titre. Cendrillon se présenta au bal vétue de sa robe dor. Ni ses soeurs, ni sa mardtre ne la reconnurent. Elles pensérent que c’était la fille d’un roi étranger, tant elle était belle. Soudain, le fils du roi Papercut. Il vint & sa rencontre, la prit par la main et dansa avec elle. Ne voulant danser avec nulle autre, il ne lui licha plus la main. Bt ils dansérent ainsi jusqu’au soir. Enfin, le moment de rentrer arriva. Son cavalier Ini proposa de Ia raccompagner. Mais elle refusa et s'éclipsa discrétement. A: Titre: « De:. A Titre: Remettez dans ordre ces quatre phrases de maniére a construire un paragraphe cohérent. a. Il provoque alors une pluie interminable et sauveles fillettes. b. Leurs parants décident de les punir en les envoyant chez la vi mais seulement sil ne pleut pas. ¢ Delphine et Marinette ont cassé un pré ux plat. d. Heureusement, Alphonse, le chat de la ferme, a le pouvoir de faire pleuvoir en se passant la pate derriare loreille, Ordre des phrases: © Femettez dans ordreles quatre paragraphes de ce texte. 2. Un jour qu’elle se perdit en forét, alle apercut une jolie maison, ott vivait une famille ours,lepére, a mére et leur petit ours. Partis en promenade, les trois ours avaient laissé a porte entrouverte, b, De retour, les trois ours furent bien étonnés de trouver leur maison en désordre et une fillette endormie. Boucle d'or ouvrit alors les yeux et les vit penchés sur elle. Efirayée, elle s‘enfuit en courant. Et la famille ours ne la revit plus jamais. & Curieuse, Boucle d’or entra dans la maison. Elle gotta aux trois bols de gruau posés sur latable se glissa dans les trois lts et sendormit dans celui de Vourson. d. Tout prés de la forét vivait une petite fille qu'on appelait Boucle dor. Ordre des paragraphes: et finit celui de Vourson. Elle essayales trois chaises et cassa celle de l'ourson. Ellemonta a étage, 3 phe se ae ek) isez le paragraphe suivant. Lorsqu’il vit les parents bien loin au dernier tourmant du sentier, le loup fit le tour de la maison en boitant d'une patte, mais les portes étaient bien fermées. Du coté des cochons et des vaches, il ’avait rien a espérer. Ces espéces n’ont pas assez desprit pour quion puisse les persuader de se laisser manger. Alors le loup s’arréta devant la cuisine, posa ses pattes sur le rebord de la fenétre et regarda 4 'intérieur du logis. Masel Ayn, Ls Cones du cht pr, © Gallimard a. Donnez-lui un titre. b, Rédigez un second paragraphe ayant pour titre «A V'intérieur du logis ». isez attent fement ce texte. Arachné, une jeune fille de Lydie, qui excellait dans Part du tissage, se vantait de surpasser en talent Athéna elle-méme. Les gens, éblouis par son magnifique travail, pensaient qu’elle était Péléve de la déesse. Arachné, ne ponvant soufftir qu’on Ini donne pour maitresse une immortelle, la défia. La déesse, irritéc, se déguisa cn vicille femme ct rendit visite 4 Arachné. Elle tenta de la convaincre de se montrer moins orgueilleuse et de reconnaitre la supériorité du talent @Athéna. [a] Le concours commenca. La déesse représenta le désaccord quelle avait euavec Poséidon. Arachné tissa Zeus et ses amantes. Chacune s’activa & surpasser l'autre, mais la déesse dut bien reconnaitre la supériorité du talent de la jeune mortelle. a. Le deuxime paragraphe est incomplet : complétez-le. Racontez dans un quatriéme paragraphe lafin de histoire. fer fos en eee er CT Se os oe Lisez le texte suivant. Les flammes avaient envahi tout le batiment. Les vitres se félaient et tombaient avec bruit. La charpente cédait. Encore un moment et toutallaits'abimer. On n’attendait plus que la catastrophe. On entendait les petites voix répéter : « Maman ! Maman ! » On éiait au comble de Pefoi. Tout coup, a la fenétre voisine de celle of étaient les enfants, une haute figure apparut. Toutes les tétes se levérent, tous les yeux devinrent fixes. Un homme était li-haut, un homme était dans la fournaise. Cette figure se découpait en noir surla flamme, mais elle avait des cheveux blancs. On reconnut le marquis de Lantenac. 1 disparut, puis il reparut. Duprés Victor Hugo, Quanvngt- ee, . Quels sont les différents événements de ce passage ? b. Observer la disposition en paragraphes :que met-clle on valeur ? ¢. Quelle remarque pouvez-vous faire sur la longueur du dernier paragraphe ? Quel effet cela produit-il ? Avotre tour, racontezles exploits d'un personage. Aidez-vous de Illustration ci-contre. Vous veillerez a la disposition en paragraphes pour mettre en valeur ses actions. Orr Constant Seldier, lMustration tree dun conte d’Andersen, (© Mary Evans Picture Library. 8 16 PTE] Ecrire un récit & partir d'une image Observezla photographie suivante. Imaginezun récit dans lequel vous insérerez un dialogue entre ces trois garcons. [NEM Pour préparer ce travail, répondez aux questions suivantes : = OU sont ces enfants ? = Qui sontils ? Comment se nommentils ? Que s’est-il passé ntils ? entre eux? Pourquoi — Quelles sont les étapes de votre récit? Vous veillarez a varier les verbes de parole et A respecter la ponctuation. Robert Doisneau (1912-1994), Linréparable Gachis, les ecollers, photographie, 1956, © R.Doisneau/Rapho. OEM] Nettre en place ta progression d'un conte Ve le début et la fin d’un conte. A vous d’écrire les étapes intermé (DSU I était une fois un roi qui avait trois fils ; deux d’entre eux étaient intelligents et avisés ; le troisigme quant a lui ne parlait pas beaucoup, il était simple d'esprit et s’appelait simplement Idiot. Quand le roi se fit vieux et faible, et qu’il se mit penser & sa mort, il ne ssut pas lequel de ses fils devrait hériter de son royaume. Il leur parla ainsi : « Partez, et c'est celui d'entre vous qui me rapportera le tapis le plus délicat qui sera coi a ma mort » [E11 Lldiot hérita donc de la couronne etl régna pendant longtemps et avec sagesse Grimm, 12s Tris Plumes, Cons pur senforts a maton, tradN. Rimasson Fertin, fost Cor Imaginezen trois étapes successives comment IIdiot s’y prend pour trouver le tapis et pour quelles raisons les deux autres fréres échouent. oe) Enchainer les étapes d’un conte Voicile début d'un conte. | Imaginez la suite de ce conte en veillant a faire un paragraphe pour chaque étape de votre réci Vi etait une fois un vieux et une viele qui avaient une fille, Devenu veuf, le vieux se remaria. La méchante maratre prit la fillette en haine, ne cessant de Ia battre et ne révant qu’a sen débarrasser. Un jour que le pére était absent, elle dit & sa belle- fille : « Va chez-ma sceur, ta tante, et demande-Iui une aiguille et du fil pour te coudre une chemise! » Or, cette tante n’était autre que la Baba Yaga en personne. apis Afanssey, Cones polar, [XIE Vous utiliserez au début de chaque paragraphe les indices de temps suivants : Sit6t orrivée~ Elle n‘avait as plus tétcommencé que... - De nouveau -A peine avait-elle commencé que... ~ Alors - Enfin. Vous veillerez a insérer du dialogue en respectant la ponctuation. SEA Animer un récit Voici le début d’un poémede René-Guy Cadou. Vous visitez la demeure du peoéte : l'un des meubles Gani qui entre par hasard dans la demeure d’un poéte Prendla parole pour vous Ne sait pas que les meubles ont pouvoir sur lui, ee Que chaque noeud du bois renferme davantage le temps oi il était encore arbre sia rs Jusqu‘au Jour ot tl estarrive Des cris Poiseaux que le coeur de la forét. dans cette maison. René-Gy Cadou, Ls ies monk, © Sezhes 95t [EXIST Faites un récit 8 'intérieur duquel vous donnerez la parole au meuble pour qu'll conte sa vie. Insistez sur les différentes étapes de cette vie en employant de nombreux indices de temps. Rendez ce récit émouvant en variant les tournures de phrases : phrases exclamatives et interrogatives Japprends ame relire [ai aivisé mon texte en paragraphes en vellant aux étapes du récit. 1 Sai employé des mots de liaison pour situer les actions dans le temps. Jai introduit des passages dialogués. sa respecte la ponctuation du dialogue et varié les verbes de parole. CUS Analyser un sujet et comprendre ce qu’il faut faire Pour réussir votre rédaction, il faut bien comprendre ce que fon attend de vous en fonction du sujet. SIM en eo oe eee ad © Quelle sorte de texte dois je éerire ? Un poéme, un récit, une scéne de théatre ? Reformulez avec vos propres mots ce que vous devez raconter. © Quand histoire se passe-t-elle ? Se passe-telle de nos jours ? Est-ce une histoire des temps anciens ? Quel indice de temps pouvez-vous utiliser pour situer action au début de votre récit ? © Qui est le personnage principal ? Faut-il raconter l'histoire a la 1" personne (dire «je») ou la 3 personne (dire «il »ou «elle ») 7 © Quels temps verbaux dois-je employer ? Le passé simple et imparfait ? Le présent ? SARE © Pour écrire un conte ou une suite de conte :rendez nettement visibles les différentes étapes du cont ~ en choisissant bien vos mots de liaison; > fiches, p.45-46 ~ en étant particuliérement attentifs au découpage de votre texte en paragraphes. fiche 15, p.70-72 il faut mettre Vaction en valeur. ;on de facon a donner Pour écrireun récit épiqu ~ Choisissez bien vos mots de du rythme au réci ~ Remplacez les verbes passe-partout par des mots orécis fiche 9, p. 45-46 qui donnerent dela force a votre propos riche 10, p.50-52 © Pour écrireune scéne de théatre: respectez la présentation du texte théatral. = Utilisez une ponctuation expressive pour rendre le dialogue plus vivant. fiche2, p. 14-15 © Pour écrire une fable : rendez votte récit vivant : ~ en insérant des dialogues ; fiche 13,p.64-65, ~ en décrivant en quelques mots le cadre ou les personages. fiche 11, p. 55-57 © Pour écrireun récit personnel : penseza bien ordonner les événements grace aux indices de temps. fiche 14, p.69-71 Rendez votre récit vivant en utlisant : ~ des dialogues, fiche 13,p.64 ~ quelques descriptions. + fichelt, p. 55-57 Apprendre 4 se relire Vous venez de terminer le brouillon de votre rédaction. Voici les points les plus importants que vous devez vVérifier afin d'améliorer votre travail. AEM ses > Ponctucr # Chacune de mes phrases commence parune majuscule. # Chacune de mes phrases est complete sans étre trop longue. J'ai utilisé une ponctuation variée. « Jai mis des virgules chaque fois que cela est nécessaire. Sa ere » Jai divisé mon texte en paragraphes . ce Pour mettre en évidence les étapes + Jai employé desadjectits anaes qui permetient de décrire des lieux ou de rsonnages. J'ai employé des mots de liaison aLainaaiics 1er ‘action dans le temps. Jai inséré des passages dialogués en respectant la ponctuation du dialogue. Jai rendu certains passages plus vivants en employant des verbes d'action variés. Index des notions Adjectif >p.5457Négation >p.3033 Attente, effet d' >p.61 Atténuation: >p.32 B >p.7275 >p.1619 ‘Comparaison >p.s7 Phrase exclamative >p.14is ‘Complément circonstancie! >p.5#61 Phrase interrogative > p.14,26-29,31 Conte > p.20,48,62, 76,77 Phrase nonverbale >p.1011 Phrase verbale >p.811 Phrases (enchainer des) > p.19, 45-46 Oo Point 3pi2t5,16 Description > p.52-53, 56 Ponctuation expressive > p.1ais Dialogue > p.6467 Pronom > p.27, 40-43 > p.65 Pronom personnel > p.27-28, 31,3639 Proposition incise >p.65,67 Ecriture personnelle > p.20,49 a Evénement, mettre en valeur un >p.75 _ Récit organisation du) >p.70,74 Répétition > p.37-38,52 Reprise (nominale, pronominale) > p.41-43 Rythme: > p.46-47 > p.60-70 Insistance (effet d’) > p.33,39 8 Interro-négation > p.32,35 Simultanéité >p.70 Sujet >p.9,16,19 Sujet (inversion du) > p. 26-27, 59,65 Liaison (mots de) > p.44-a7 Suspense @P22. oO Majuscule >p.i6 Verba... P89 Verbe (choix du) > P.50-53 Virgule >p.12,59