Vous êtes sur la page 1sur 11

INTRODUCTION

C’est au lendemain de la première guerre mondiale que la


gérance libre a commencé à se développer dans le monde.
Se définissant comme un contrat par lequel le propriétaire d’un
fonds de commerce(personne physique ou morale) concède
totalement ou partiellement la location de son fonds à une
personne appelé le gérant(personne physique ou morale), qui
l’exploite à son compte à ses risques et périls,moyennant une
redevance fixe ou proportionnelle aux revenus procurés par
l'activité de l'exploitation mise en gérance ; la gérance libre
ou encore la location-gérance consacre la séparation de la
propriété et de l’exploitation du fonds de commerce.
Au vu de ce qui précède, l’interrogation suivante s’impose à
nous:
En quoi consiste essentiellement le contrat de gérance
libre ?

Pour mieux analyser ce problème, nous traiterons les


circonstances de la formation d’un contrat de location-gérance,
ses caractéristiques, et les droits et obligations résultant de
celui-ci.

I-LES CIRCONSTANCES DE FORMATION DU CONTRAT


DE GERANCE LIBRE

Un contrat de gérance libre peut intervenir dans les


circonstances suivantes :

• La maladie : le commerçant ou l’artisan frappé d’une


longue incapacité, peut louer son outil de travail en
attendant son rétablissement.

1
• Le décès : la présence d’un mineur parmi les héritiers
pourra amener ceux-ci à louer le fonds de commerce en
attendant que puisse être réglée la succession.

• L’incompatibilité : lorsqu’une personne exerce une


profession n’étant pas compatible avec l’activité
commerciale, celle-ci peut recourir à la location gérance.

• la continuation de l'exploitation d'une société en


redressement judiciaire seulement dans des conditions
exceptionnelles.

• Le coût d’achat élevé du fonds et la réticence des banques


à octroyer des prêts qui favorise le recours au contrat de
location –gérance par les personnes débutantes ou
n’ayant pas de moyen pour l’acquisition d’un bien meuble
incorporel.

• Le test du marché avant installation définitive :


En effet, ce type d'exploitation constitue un excellent outil
pour un commerçant qui avant son installation définitive,
entend tester le marché, en faisant une sorte d'essai,
situation dans laquelle, la technique de la location – gérance
lui aura ainsi permis de créer un système d'incubation pour
son entreprise, n'ayant pas nécessité de gros
investissements.

• La gestion décentralisée :
La gérance libre représente une excellente technique
juridique de gestion décentralisée, dans le secteur de la
distribution,à l'usage des pétroliers, notamment, par
l'implantation de stations service.

2
II-LES CARACTERISTIQUES DE LA
GERANCE LIBRE : les dispositions la régissant

1-La qualité du gérant libre

En vertu de l’article 153-1, la qualité de commerçant est


reconnue au gérant libre. Il est ainsi soumis à toutes les
obligations qui découlent de ce fait.

2- La nouveau statut du bailleur

L’article 153-2 : « Le bailleur est tenu soit de se faire radier du


registre de commerce, soit de faire modifier son inscription
personnel avec la mention expresse de la mise en gérance
libre. »
a pour conséquence le fait que dans les deux cas (la radiation
ou la modification), le bailleur cesse d’être commerçant et fait
ainsi figure de « rentier ».

NB : Dans le cas de la modification de son statut, le bailleur


cesse généralement de manière temporaire d’exercer son
activité commerciale puisque son fonds de commerce est loué.

3. Les mentions figurant dans les documents commerciaux


et sanctions en cas de non respect

Doivent figurer sur tous les documents se rapportant à l’activité


commerciale du gérant libre son numéro d’immatriculation
au registre de commerce, le siège du tribunal où il est
immatriculé et sa qualité de gérant libre du fonds.(Art 154-
1)

3
Dans le cas contraire, il se verra payer une amende allant de
2000 à 10.000 Dirhams. (Art 154 -2)

4. La publication du contrat

Selon :
• l’article 153-2 : « Tout contrat de gérance libre est publié
dans la quinzaine de sa date sous forme d’extrait au
bulletin officiel et dans un journal d’annonces
légales.»

Et

• l’article 153-4 : « la fin de la gérance libre donne lieu aux


mêmes mesures de publicité »
Nous pouvons affirmer que le début et la fin du contrat de
gérance libre sont marqués par la publication de l’acte dans le
bulletin officiel et dans un journal d’annonces légales.

5. Les dettes du bailleur

a.) Dettes antérieures relatives à l’exploitation du fonds

Les créances antérieures (dettes dues par le bailleur)relatives à


l’exploitation du fonds par le bailleur sont exigibles dans la
mesure où le contrat de gérance libre est de nature à porter
préjudice aux créanciers du bailleur du fonds et c’est le
tribunal du ressort qui le déclare.(cf. art 152-2)

*Délai de la demande d’exigibilité de la créance

4
Il est de trois (3) mois à partir de la quinzaine de la
publication du contrat dans le bulletin officiel et dans un
journal d’annonces légales comme le stipule même
l’article 152-3 : « la demande tendant à déclarer l’exigibilité
desdites créances doit, à peine de forclusion,être introduite
dans le délai de trois mois à compter de la date prévue au
deuxième alinéa de l’article 153 ci-dessous »

NB : Définition de la forclusion

Par l’effet de la forclusion, le titulaire d’un droit perd la faculté


de l’invoquer en raison de l'expiration d'un délai d'exercice de
ce Droit. Il s’agit d’une forme particulière de déchéance, c’est à
dire d’une véritable perte du droit par son titulaire.

Cependant, dans certains cas, un relevé de forclusion peut être


invoqué.

b.) Dettes durant l’exploitation du fonds par le gérant libre

Le bailleur est aussi en cas de dettes contractées par le


gérant libre co-responsable mais cela à partir de la date de
publication de l’acte et pendant les six mois suivants la date
de publication.
Cela est stipulé dans l’article 155.

6.Les dettes du locataire gérant

La fin de la gérance libre rend immédiatement exigibles les


dettes contractées par le gérant libre, tel que l’affirme
clairement l’article 157 « la fin de la gérance libre rend
immédiatement exigibles les dettes afférentes à
l’exploitation du fonds contractées par le gérant libre
pendant la durée de la gérance ».

5
7. Nullité du contrat

Article 158 :« Tout contrat de gérance libre consenti par le


propriétaire ou l’exploitant d’un fond de commerce ne
remplissant pas les conditions prévues par les articles
ci_dessus , est nul .toutefois les contractants ne peuvent
invoquer cette nullité à l’égard des tiers » .

Cela signifie que la validité du contrat de location-gérance


est subordonnée aux énonciations des ARTICLES 152 à 157.
De plus, étant donné que la notion d’effet relatif dans le
contrat, existe et que de ce fait les obligations ne concernent
que les contractants, on ne peut faire intervenir d’autres
personnes et leur faire subir les effets de la nullité du contrat.
Nous avons notamment le cas du défaut de publication de la fin
de la gérance qui entraîne comme sanction,son inopposabilité
aux tiers qui sont censés ne pas connaître la situation juridique
nouvellement créée.

Par ailleurs, selon la Cour d'appel de commerce -


Casablanca
Arrêt n° 1903/2004 du 03 juin 2004
Dossier numéro : 2219/203/9
« La nullité du contrat de gérance libre déclarée par
le juge pour inobservation des dispositions des
articles 152 et suivants du code de commerce,
n'exonère point les deux parties au contrat
d'honorer leurs obligations réciproques convenues
dans ledit contrat »
.

III-LES DROITS ET OBLIGATIONS DES PARTIES

6
1. Concernant le propriétaire du fonds de commerce

• Le propriétaire du fonds de commerce doit :


-avoir exploité pendant deux ans au moins
-demander l'autorisation au propriétaire des locaux s'il a un
bail commercial qui impose une exploitation personnelle du
fonds de commerce
-se faire radier ou modifier son inscription personnelle avec
la mention expresse de mise en gérance libre (art 153-2)

• Un avis doit être publié dans les 15 jours de la date de


signature du contrat de location-gérance dans un journal
d'annonces légales.

• La responsabilité financière du propriétaire du fonds peut


être engagée. En effet, jusqu'à la publication du contrat
de location-gérance et pendant un délai de 6 mois à
compter de cette date, le propriétaire du fonds de
commerce est solidairement responsable avec le locataire
gérant :

-des dettes contractées par celui-ci à l'occasion de


l'exploitation du fonds de commerce.

- des impôts directs concernant l'exploitation du


fonds de commerce pendant la durée de la location-gérance.

NB : Il existe une exception quant aux contrats passés par


des mandataires de justice concernant la responsabilité
financière du bailleur. En effet l’article 156 énonce
que : « Les dispositions de l’article précédant ne
s’appliquent pas aux contrats de gérance libre par des
mandataires de justice chargés à quelque titre que ce soit
de l’administration d’un fonds de commerce à condition
qu’ils aient été autorisés desdits contrats par l’autorité de
laquelle ils tiennent leur mandat et qu’ils aient satisfait aux
mesures de publicité prévue »

7
NB : l’article précédant mentionné dans l’article 156 est
l’article 155

• Il a en outre le droit de recevoir une redevance fixe ou


proportionnelle aux revenus procurés par l'activité de
l'exploitation mise en gérance.

• Il a aussi le droit de ne pas renouveler le bail au terme du


contrat, à moins d'une clause de reconduction.

2. Concernant Le locataire gérant

• Le locataire gérant doit :


- avoir la capacité d'exercer le commerce.
- s'immatriculer au Registre du commerce.
- s'engager à exploiter le fonds sans changer l'activité.

• La fin de la gérance donne lieu aux mêmes mesures de


publicité que la mise en gérance et rend immédiatement
exigibles les dettes afférentes à l'exploitation du fonds,
contractées par le locataire – gérant pendant la durée de
la gérance. (cf. arts 153-3 et 157)

• Les bénéfices ou les pertes sont à la charge du gérant,


ainsi que toutes les charges d’exploitation : salaires,
loyers, assurances, entretien, redevances, impôts…

8
• Le contrat de gérance libre place le locataire gérant dans
une situation assez précaire :
- il n’a droit à aucun renouvellement et à aucune
indemnité de départ ou d’éviction (et ce, quels que
soient le travail ou les travaux qu'il a effectué) si le
propriétaire entend reprendre son fonds.
- il ne peut pas non plus prétendre à une indemnité
compensatrice pour l’éventuelle plus-value qu´il
aurait apporté au fonds.
- Il peut même, dans certains établissements
vétustes, être obligé de réaliser les travaux de
rénovation, avec pour seul bénéfice de faire de
meilleures affaires grâce à ceux-ci.
- Vue que la location – gérance est une situation qui
revêt un caractère plutôt provisoire, de courte ou
moyenne durée (elle excède rarement trois ans (3)).
Durant cette période, le locataire – gérant exploite,
et à la fin du contrat a le devoir de remettre en
l'état le fonds de commerce au propriétaire

• La prérogative de la gérance libre représente ici un droit


pour le gérant, qui est de lui permettre d'exploiter un
fonds de commerce tout en étant son propre patron.

• Il a le droit d’être soutenu financièrement par le bailleur


face aux dettes qui pourraient intervenir, ce à partir de la
publication du contrat dans un bulletin officiel et dans un
journal d’annonces jusqu’à l’écoulement d’une période de
six mois.

9
IV-PIECES A FOURNIR POUR L’ETABLISSEMENT

D’UNE GERANCE LIBRE

Personnes physiques (gérance libre)


Pièces à fournir dans le cas de personnes physiques (gérance libre)
:
- Contrat de location ou de gérance libre signé et enregistré (5 exemplaires) ;
- Parution au Journal d’Annonces Légales de l’acte de gérance (1 exemplaire) ;
- Parution dans le Bulletin Officiel de l’acte de gérance (1 exemplaire) ;
- Copie du CIN du locataire en gérance libre (5 exemplaires) ;
- Copie des inscriptions modèle n°7 délivrée au nom du bailleur, par le secrétaire
greffier du Tribunal compétent, le cas échéant (5 exemplaires);
- Si l’activité est réglementée, copie de l’autorisation , du diplôme ou du titre
nécessaire à l’exercice de l’activité entreprise, le cas échéant (5 exemplaires) ;

CONCLUSION

En définitive il apparaît que la gérance libre consiste en


la mise en location d’un fond de commerce. Cet acte est régi
par les dispositions figurant dans le code de commerce et
portant sur la location-gérance ,et a pour conséquence la
formation de droits et d’obligations pour les parties(le
propriétaire du fonds et le gérant libre)

10
11