Année lombarde

La BANQUE DE NOUVELLE CALÉDONIE, filiale du groupe Banque
Populaire Caisse d’Épargne. condamnée par la Cour d’Appel de
Nouméa
Cour d’Appel de Nouméa, le 4 juin 2015 (N° 14/00014)
La Cour d’Appel de Nouméa substitue le taux d’intérêt légal au taux d’intérêt

conventionnel en raison du défaut d’information de la banque Nouvelle Calédonie.

Dans le cas d’espèce, la Cour a relevé que la Banque de Nouvelle Calédonie n’avait pas

informé ses clients que le taux conventionnel était calculé sur la base d’une année Lombarde,
soit 360 jours.

De ce fait, la Cour d’Appel prononce la déchéance de la banque Nouvelle Calédonie du

droit aux intérêts conventionnels pour l’ensemble des prêts contractés. Par conséquent seul
le montant des taux d’intérêt légaux sont dus par les emprunteurs. La différence entre les

sommes déjà réglées au titre des intérêts au taux conventionnel et le montant dû sur la base
des intérêts légaux s’impute sur le capital restant dû.

QGF

Plus d’informations sur

www.mySMARTcab.fr

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful