Vous êtes sur la page 1sur 1

Anne lombarde

Le Crdit Lyonnais condamn par la Cour dAppel de Paris


Cour dAppel de Paris, le 7 avril 2016 N 15/23325
Dans cette affaire le contrat de prt consenti des consommateurs non
professionnels prcisait expressment que le taux dintrt serait appliqu sur la base dune
anne bancaire de 360 jours. Pour chapper la sanction devenue aussi classique que

systmatique (la substitution du taux dintrt lgal au taux contractuel), la Banque


argumentait que malgr la clause expresse du contrat indiquant un calcul sur la base de 360
jours, les intrts taient calculs, en ralit, sur 365 jours

Parce quil est toujours difficile de jouer au mathmaticien face un professionnel du

crdit dont on connait la rticence livrer une information simple, claire et exacte, le
consommateur na eu dautre choix que de recourir une expertise prive de son contrat de

prt. Il est ainsi arriv dmontrer que, contrairement ses allgations, la banque
contrevenait aux dispositions lgales en matire de crdit immobilier.

Ds lors, la cour dappel sanctionne ltablissement indlicat et remplace le taux

conventionnel initialement prvu par le taux dintrt lgal.

Plus dinformations sur

www.mySMARTcab.fr

RS