Vous êtes sur la page 1sur 127
ise enpratique | EXERCICES EN CONTEXTE H@CHETTE T Fie. Vales Francais langue éirangere Sommaire Saluer— Se présenter ~Parler de soi et des autres — Chaplitre 1 - Prendre contact ‘informer et informer sur les personnes A. Compréhension 5 B. Prononciation 10 RYTHME ~ Les syllabes accentuées (1) 10 INTONATION — Affirmer, questionner +t C. Expression 412 Décrire ses activités — tre 2 - Parler de ses activités et de ses goats Exprimer ses goits ~ Comparer Cha A. Compréhension 18 B. Prononciation st) RYTHME ~ La disparition des sons et la langue familiére (1) 20 INTONATION ~ Manifester son enthousiasme, son manque d’enthousiasme 24 C. Expression = Formuler un projet — Proposer une activité — Chapitre 3 - Faire des projets et prendre rendez-vous Fixer un rendez-vous A. Compréhension 25 B. Prononciation 29 RYTHME — Les syllabes accentuées (2) 29 RYTHME ~ La langue familiére (2) 30 INTONATION ~ S’énerver, protester 30 C. Expression 3 Situer et décrive un flew = Chapitre 4 - Demander son chemin et décrire un lieu_Demander son chemin ~ indiquer un itinéraire A. Compréhension . 35 B. Prononciation ... 40 RYTHME ~ Les liaisons obligatoires et les enchainements consonantiques 40 INTONATION — Questionner, demander confirmation a C. Expression : a ‘informer sur un objet ~ Décrre un objet ~ Chapitre 5 - Parler d'un objet Acheter ~ Expliquer un probléme ~ Proposer une solution A. Compréhension B. Prononciation RYTHME — L'insistance INTONATION — Hésiter INTONATION = Rassurer C. Expression 888seR S"informer et informer sur des services — Chapitre 6 - Demander et donner des renseignements faire une réservation A. Compréhension 53 B. Prononciation 87 RYTHME — Les liaisons facultatives et les niveaux de langue 87 INTONATION — Marquer I’évidence 58 INTONATION — Exprimer son soulagement, sa déception 58 G. Expression 89 Raconter ~ Demander des précisions — Ghapitre 7 ~ Raconter une histoire personnelle Expliquer=Justifier A. Compréhension 62 B. Prononciation 67 RYTHME — Les enchainements vocaliques 67 INTONATION — Questionner, s’étonner 67 ©. Expression 63 “Anmoncer un programme — Chapitre 8 ~ Parler de ce qui vase passer faite des prévisions ~ Donner des consignes A. Compréhension 2 B, Prononciation 7 RYTHME — L’énumération 7 INTONATION - Ordonner, demander poliment 7 ©. Expression 78 Chapitre 9 - Donner des cons A. Compréhension 82 B. Prononciation a6 RYTHME — Les interjections 86 INTONATION — Suggérer, protester 86 C. Expression 87 Chapitre 10 - Exprimer une opi Donner son avis ~ Réagir A une opinion ~ Argumenter A. Compréhension 90 B. Prononciation 95 RYTHME — Les silences et les pauses 98 INTONATION — Argumenter 96 RYTHME — La langue familiére (3) 7 C. Expression 97 Annexes TRANSCRIPTIONS 404 CADRE DE LA COMMUNICATION 119 FICHES OUTILS POUR S’EXPRIMER 120 TABLEAU RECAPITULATIF DES SITUATIONS 125 ALPHABET PHONETIQUE INTERNATIONAL 127 INDEX DES OBJECTIFS FONCTIONNELS .. 128 PRENDRE CONTACT > Saluer > Se présenter » Parler de sol et des autres > S'informer et informer sur les personnes pay COMPREHENSION Pour chaque siewation, déserminea le cadre de la commuvication & Vaide du questionnaire, page L19. » SITUATION 1 [Ed Févonder aux questions. aa eR Comment sappelle le jeune homme ? 1 2. Pourquoi veur-il parler 4M. Perrault? ...... 3. Décriver-le physiquement : ... 4, Comment peutcon le contacter ? 5. Notez la date et 'heure du rendez-vou B Vrai, faux, on ne sait pas ? Cochez. 7 Vrai Faux On ne sait pas 1, La secrétaire s'appelle Mme Briand. a a a 2, Le jeune homme est érudiant. a a a 3. Mest francais. a a a 4, Tha fait de la figuration dans un film. a a Q 5. ese libre apres le 15 juin. Q a a 6. M. Perrault cherche seulement des hommes. a u 7. Sionaseize ans, on peut étre sélectionné, a a a 8. Tl faut avoir les yeux marron. a a a Dans quel ordre entendez-vous ces phrases ? Sparases = Eutende ce qui ex dit — Numérotez dei as. Allé ! Roland Perraule 4 Fappareil 5. Ne quitter pas, je vous le passe. ce. Pourrai je parler a... ? 4. Je vous appelle de la part de... c. C'est de la part de qui? a Cochez ce que vous entendez ou corrigez. 1. Entre quinze et vingcecunans. 2. Dix-neuf ans, a 3. 181m, a 4. A partir du 5. a 5. Le 7, Qa 6. 18 heures. a » SITUATION 2 B Vrai, faux, on ne sait pas ? Cochez. (Coniprendhe ve quien dt} vrai Faux Onne sait pas 1. Les deus femmes se rencontrent souvent au marche, a a a 2. Mme Jeanet a été malade a a 3. Mime Jeanet a deux perits-enfants, a a a 4, Ses enfants sont écudiants, a a a 5, Sa fille exerce une profession médicale. u a a 6. Mme Driss aime voyager. a a a 7. Mme Driss a une fille marie. a a a 8, La fille de Mme Driss va travailler 4 Marseille. a a a Choisissez les dessins qui correspondent a la situation. ‘Mme Jeanet est la personne = Mme Driss est la personne : a a: _Prendre contact _ Dans quel ordre entendez-vous ¢ Numérotez de 1 a7. phrases 2 ~~ Basendre ce qui est dit |- Félicitations ! Ga fait longtemps qu’on ne s'est pas vues | Tous mes veeux de bonheur aux futurs mariés | Ah, est une nouvelle, ga! Rien de neuf, Er aurrement, vos enfants? ome ao Meilleure santé & vous. » SITUATION 3 & B Répondez aux questions. -— | Camprendve ce qui est dit \— 1, A quelle heure le rendez-vous est-il fixe ? Qui est en avance ? Ben arrive avant ou apres 6 heures et demic ? 4, A quelle heure doit partir Serge ? 5. Notez wois informations concernant Nadia : 6. Notez une information concernant Ben Cochez ce que vous entendez. f =F Eo coctez ce ——e— tf Bptencdve ce gui est dit |- 5 : a 6 heures, 6 hei a c A quelle heure tu leur as dit? ise heres ot quart = b. Gheures, 6 heures moins le quart, 2 2. Tuas bien apporté tous les documents? * Ce #lest pas un probleme, 4 b. Pas de probleme. a 3. Tuas trouvé facilement ? a. Oui, je connaissais. o b. Oui, je connais. a a 2 . a. ‘Tant pis, on va commencer. Qa 4. Quiest-ce qu’on fair? z b. Au pire, on va commencer. a ‘i a. Excusez-moi. 5. Alors, Ben?! 2 b. Excuse-moi. a Matern Prendre contact i Cochez ce que vous entendez ou corrigez. Je crois qu'on ese pluréc en avance Comment vas-tu ? Nadia, je te présente Serge. Ree Laurence m’a souvent parlé de toi Ah, le voil& | Alors, Ben 2! Je suis un peu en retard, Doooacod aay Ben, cest Nadia qui va travailler avec nous » SITUATION 4 = 44] Répondez aux questions. Quelle est la profession de Max ? Ob tavalle-ril? Quel age a-eil? A quel age a-t-il commence ce travail ? A quelle heure commence l'émission Conzacts ae ae Avec qui Max act-il des contacts ? . 12 Cochez les informations correctes. ‘Max sait écourer les gens. Test autoritaire, Il parle avec les auditeurs. Tl impose souvent son avis. Test curieux. AveRepe boouoga Test ouvert. 5s = a Prendre contact Dans quel ordre entendez-vous les questions ? 7 : Friendie ce git ee dis — Numérotez de 1 a7. # a. Fet-ce que vous sentez que vous avez une responsabilité vis-a-vis d'ews ? b. Vous res & peine plus agé que vos audireurs, alors ? c. Vous aver quel age? d. Quelle ese la qualité essencielle qu'il faut avoir pour faire ce que vous faites ? e. Vous étes quoi pour eux? f. Erestece que vous avez des contacts directs avec eux ? Er pourquoi vous appellent-ils? Zi Reconstituez les phrases. Un peu plus, quand méme, a. ils ont besoin de communiquer Ex, a, b. vous étes quoi pour eux? 3. Ehbien, <._jesuis avant tout un animateur radio. 4, Ils sont quelquefois assez timides, d. vous voyez. 5. Alors, je les écoure, ¢. étre curieux. 6. Alors, en fait, £ tout simplement. Mais, vous savez, & nos auditeurs sont en général des adolescents. Je dirais... avant tout, h. Pécoute les jeunes. 1 2 3 4 [5 6 | 8 > SITUATION 5 & GB Complétez le tableau, _ PRENOM FONCTION M. Escude Mme Périner Mile Solé Pea. Prendre contact [e] Eig comes i 1. Je suis chargée de la 2. Jesuis responsable du 3. C'est moi qui vais m'occuper de toutes les questions d. 4. Je suis, bien stir, a votre... 5. N’hésitez pas me. PRONONCIATION » RYTHME Les syllabes accentuées (1) Entende ce qui ex ... Si vous avez un probléme. Dans une phrase, la derniére syllabe de chaque groupe de mots est accentuée. ‘rés bien, je vous passe ma secrétaire. Je me sens fatiguée, ce matin. = écoutez et lisez & voix haute. Cese entendu. Bien, c'est entendu. Bien, est entendu pour le 17 j 2, Elle est assistante de direction. Elle est assistante de direction wilingue. Elle est assistance de direction trilingue dans un laboratoire. 3. On va commencer la réunion. On va commencer la réunion sans lui, On va commencer la réunion sans lui parce que je dois partir tot. 4, N’hésitez pas. Nihésitez pas a me poser des questions. N’hésitez pas & me poser des questions si vous avez un probléme. - aC Prendre contact wm Ecoutez et soulignez les syllabes accentuées. 1, Alors, ici, je suis chargé de organisation. Nous avons un intérér en commun, la musique, Us me disent ce qu'ils aiment, ce quills ont envie dentendre. re Ben, voici Nadia, elle va travailler avec nous. Mon mati vient de prendre sa retraite, on va voyager un peu, je suis contente. >» INTONATION 7 Affirmer, questioner Uintensité et la hauteur de la voix donnent des indications sur le sens. de la phrase. Tres bien, je Dans une affirmation, la fin de la phrase Ils vont bien. est matqjuge par un accent descendant. Dans une question simple, la demigre Tu viens ? = syllabe est marquée par un accent montant. BH Ecoutez et lisez A voix haute. 1. Vous étes plus agé que vos auditeurs. f Vous éres plus agé que vos auditeurs ? 2. Je vous le passe. / Je vous le passe ? 3. Ils vone cravailler tous les deux dans un cabinet darchicectes. / Tls vont travailler tous les deux dans un cabinet d’architectes ? 4. aun numéro ott l'on peuc le joindre. / Il a un numéro ot 'on peut le joindre ? Ts vont bien, / Ils vone bien ? ei 1. Etvous aver une adresse électronique ou un numéro ott l'on peut vous joindre ? lisez & voix haute. ‘Mon mari vient de prendre sa retraite, on va pouvoir voyager un peu plus, je suis contente. 3. Erelle va vivre la-bas ? 4. Vous cherchez des jeunes pour de la figuration ? 5. Onvva siasseoir prés de la fenéere, comme ga, on les verra arriver. Notre directeur est absent ce matin, mais vous pourrez le rencontrer cet aprés-midi Comment vas-tu ? Tu as trouvé facilement ? fears + Prendre contact Big écouter et cocher, . Affirmation Question 1 Ld a z Q Q 3 a a 4, Qa Q & Qa Q 6. Q Q 7 Qa a EXPRESSION Ea téléphone, qui prononce ces phrases ? Prendre-contact Cochez. 2u téléphone La personne La personne qui appelle qui répond Pourrais-je parler 3 M. Ravel, sil vous plait ? a a Qui la demande ? Je téléphone de la part de Sonia Berger. Je voudrais parler & Mme Chapier, s'il vous plait. Mlle Lefevre esc 1? Cest de la part de qui? a a u a a a Qui esc Pappareil ? Jaurais youlu parler & Claude Blane, s'il vous plait Ne quittez pas, je vous la passe boooocooe ood Patrick Roy, j'écoure. | CHAPIT pe _Prendre contact Dans quelles situations utilise-t-on ces phrases ?__ © ggaqiv 2 une Cochez la/les réponse(s) correcte(s). injormatin 1. Fdicitations ! a. Aprés de bons résukats, a b. Pour Panniversaire de quelqu’'un. a 2. C’est une bonne nouvelle, ga! a. Quand on salue une nouvelle employée, a b. Quand on apprend quelque chose qui fait plaisiz, 2 3, Tous mes veux de bonheur! 2. Pour le mariage de quelqu'un. a b. Quand une personne va occuper un nouveau poste. 4, Rien de neuf! 2. Quand on ne connait pas les nouvelles. a b. Quand Ja situation reste inchangée, a 5. Bienvenue! a. A une personne qui est en avance. Qa b. Aune personne qui artive. a 6. Bon courage! 2, Quand une personne va passer un examen, o b. Quand une personne a beaucoup de travail & faire, Se précentey. Parler de so), 1 a. les yeux vers, 2. Je fais b. Anne-Lise, 3. Pai c. dix-neuf ans, 4, Jeme sens encore d. aductrice 5. Jevis e 165m. 6. Jeparle £ anglais et italien. 7. Jemappelle g. bien fatigné 8. Jesuis h. a Marseille 1 2 4 3 6 7 8 > FICHE OUTILS | créez votre propre fiche avec les expressions qui vous sont utiles. | — saluer I 4 | Se présenter, présenter quelqu’un oe | | parler de soi et des autres | Sinformer sur les personnes Pour les jeux de réle suivants, aidez-vous de votre fiche outils ou des propositions page 120. es. Prendre contact 25] Jouez la situation. Se-préseaten, Sinformer &t informer « Agence Artés recherche, pour |a période du 15 mai au 15 juillet, | des jeunes gens entre 15 et 20 ans, grands, yeux sombres, pour | de la figuration au festival de théatre de rue ¢’Aurillac (Cantal). JS personnes Now : Lopez Now: Bonnet Nom: N’Diop Préuow : Vincent Phéow : Marie Préwom : Yous Ace: 7 ans Ace: 19 ans Ace : 19 ans Yeux: marron Yeux : marron Yeux: noirs Cueveux : blonds CHeveux: roux J | cHevtux: noirs Tas : 80m. Talus 1,78 m. Talus: 1,90 m | Ta. : 04 7405 30.96 Ta. | 0478 31 28 97 Th : 04 77 412106 E-mu; vlopez@aol.com E-MAIL: sans, | ema: youss@wanadoo.fr Diseonmeitités : juin et juillet Dispontpuités ; du 20 mai Disronraiutés ; du ie mai ] | avis juillet J | au zenuier Vous choisissez d'etre un de ces jeunes. Vous appelez l'agence Artés pour poser votre candidature. Epes la situation Parier de so) etdes autres ‘Vous retrouvez par hasard un(e) copain/copine d’école que vous n'avez. pas vule) depuis deux ans. Vous échangez des nouvelles sur luifelle, sur vous, sur sa/votre famille grésenter. ah salle Eg out la situation. far __ Easement 6 Vous accueillez dans votre classe, pour une période de deux semaines, votre correspondant(e) francais(e) dont vous avez déja parlé & vos amis. Vous le/la présentez A vos amis. Egpcux lasituation, arte de gg Vous étes D]/médecin/moniteur d'auto-école... Vous parlez de vos responsabilités, des qualités nécessaires pour exercer cette profession, Vous faites cette présentation, sous forme d'une interview. EB) de vous. — "partes 8 501 Vous exercez une profession. Vous la présente & un groupe de jeunes lors d'un Forum des métiers. PARLER DE “= SES ACTIVITES ET DE SES GOUTS > Décrire ses activités » Exprimer ses gofits » Comparer oto Saat aero} Pour chague situation, détermines le cadre de La communication a Vaide du questionnaire, page 119. » SITUATION 1 = Hi Vrai, faux, on ne sait pas ? Cochez. {Compras qui ci di} vrai Faux On ne sait pas 1. Cest le week-end. a a a 2. Audrey habite chez ses parents. a a a 3. Elle est étudiante. Qa Q Q 4. Elle a dix-huit ans. 4 a Q 5. Elle mec un quart d’heure pour aller ala fac, a a 6. Elle a vingr heures de cours. a a a 7. Ellea des cours de théatre. a a a 8. Elle sest fait beaucoup d’amis. a a a Ea cechez ¢e que vous entendez ou corrigez. 1. J'ai cours chaque jour & 9 heures. ud 2. Jee vais a la fac en cram, 3. Je mets beaucoup de temps. Je pars vers 8 heures, 8 heures et quart. 5. Jelis. ». On tic souvent. oooca On va faire du volley. LAPITRE WA ao re » SITUATION 2 ee aa B Soulignez ce que vous entendez. G Cochez ce que vous entendez ou corrigez. aw Parler de ses activités et de ses goats Dans quel ordre entendez-vous ces phrases ? Numérotez de 1 a5. Cest aussi bien d'étre la. C'est mieux que d’étre seule dans ma petite chambre. Je ne supporre pas. Ta es concente ? “Tis apprécies la maison ! Samira afbabite plus & Pars. Elle préftre sa nouvelle vie. Elle travaille dans une agence de voyages. Elle prend les transports en commun tous les jours. Elle sort tous les soirs, Elle invite Seéphanie. I n'y a rien & voir! / Ga n'a rien 8 voir! Cese beaucoup mieux. / C'est bien mieux. ai, faux, on ne sait pas ? Cochez. " Comprendre ce gui est dit Vrai Faux On ne sait pas a a a a a a a Q a Q Q a a a a a Q iece qui nidin — Les gens sont plus chaleureux. / Les gens sont plus malheureux. J’ai beaucoup moins de temps. / J'ai beaucoup plus de temps. Ga fic presque trois mois... «s+ deux collegues avec qui je nventends bien. Je fais du spore. Je me léve a 8 heures ex demie. Je fais un tas de choses. On mest qu’ trois heures de Paris. oouoouuyg » SITUATION 3 = = -vo-t: BR | Parler de ses activités et de ses goats Vrai, faux, on ne sa hez. Compt ular Vrai Faux On ne sait pas Claire passe toujours ses vacances & Phétel. a Q a Elle a vingt ans Qo a a 3. Elle part au mois d’aoat. a a a 4. Bille va toujours au méme endroit. a a a 5. Jonathan aime la nouveauté. a a a 6. Tha passé ses dernitres vacances 4 Técranger. a a a 7. I part en vacances en avion. a a a Claire ec Jonathan vont partir ensemble en vacances. a a Ey owest-ce qu’ils aiment ? Associez. - - 1. Retrouver des amis, 2. Partir & Pétranger. 3. Vivre des expériences différentes. a. Claire Rester sur la plage. b. Jonathan 5. Rencontrer de nouvelles personnes. 6. Aller en discothéque. 1 9 3 4 5 6 8 Soulignez ce que vous entendez. —{Entendre ce qui ext dit — On y retourne tous les éeés. / On y revient tous les és. On est tts heureux d'y retourner. / On est erés heureux de se retrouver. Les vacances, Cest découvrir... / Les vacances, ga doic étre découvrir... Crest trés original ! / Ce n'est pas erés original ! Ce qui m’ineéresse, c'est faire des rencontres. / Ca m'intéresse de faire des rencontres. ee Parler de ses activités et de ses goits » SITUATION 4 vrai, faux, on ne sait pas ? Cocher, -{_Comprendre ce qui ext dis} vrai Faux — Onne sait pas 1, Paul Richard travaille pour un grand magazine. a a Q 2. Iva souvent au bord de la mer. a 3. Il fait de la planche & voile avec des amis. a a a 4, Iconnait bien PAdantique a a a 5, Thaime les grosses vagues. a a a 6. I reste toujours sur la meme plage. a a a 14] Cochez les réponses correctes. Paul Richard parle : 1. de mauvaises conditions climatiques a 2, de la rapidicé a 3. dun vene léger a 4, de impression de liberté a 5. de beaux paysages 2 _ Cest la planche a voile. n sua Moi, Cest glisser sur Peau wees Cest un vent fort. ! ae Non, franchement, \.....04 B Soulignez ce que vous entendez. Je suis ers ineéressé par... / Je suis intéressé par... Jaime beaucoup ¢a. J J'adore ca. Jen fais aussi souvent que possible. / Jen fais le plus souvent possible. aN ly aune chose qui me plait. / Ily a autre chose qui me plait. [#] —, | Parler de ses activités et de ses goats >» SITUATION 5 ze Dans quel ordre entendez-vous les personnes ? {Comprendre ce gui est dit — 7 ? Meg Rn a) oe 2 awe ie A 2 i e. f 8: T T af] ob « d € f g rn, in. n’, ny’. an’ B Cochez les réponses correctes. Accepte de goiiter Accepte de goiiter N'accepte pas mais n'indique et indique de gotiter pas son choix son choix Personne 1 a a a Personne 2 a a a Personne 3 Q Qa Q Personne 4 a a a Personne 5 a a a a a a a a a FG scutigner ce que vous entendez. Eutendie ce gui die} Crest bon, mais... / Elle est bonne, mais. 2. Gane miintéresse pas, merci. / Ca ne m’intéresse pas, non merci. Je teouve que la premitre est meilleure. / Je trouve que la premitre est bien meilleure. +. Je my connais. / Je m'y connais bien. Jen consomme énormément. / Je n'en consomme pas énormément. Je n'aime pas trop les desserts. / Je n’aime pas tellement les desserts. 19 Eaeren Parler de ses activités et de ses gots ka Dans quel ordre entendez-vous ces phrases ?- Numérotez de1as. Ex jaime bien Pautze aussi. Bon, je veux bien goticer. i Ah, Cest difficile de dire laquelle est la meilleure |... d. Moi? Ecouter, je suis assez pressée. e Hum la premitre n'est pas mal. PRONONCIATION » RYTHME La disparition des sons et la langue familiére (1) cee suc 1. Leeneseprononce pas alafind’un ung filld [ynfij] mot. 2. Dans la langue standard, 4 intérieur _seul¢ment [soelma] d'un mot ou d'un groupe de mots, | Cest bien dg vous voir. le e ne se prononce pas s'il n'est | [sebjedvuvwar] précédé que d'une seule consonne prononcée 3. Stil est précédé de plus d'une Ja premierd semaing a la fac. ‘consonne prononcée, Il est articulé. [tapramjersamenalafak] 4. Quand plusieurs e se succédent, Je tg le dis. [setledi] on en prononce un sur deux. Ig te If dis. [ztaldi] eee Dans la langue orale familiére, Qu’esi-ce que tf en penses ? peouccs certains sons ne sont pas prononcés, —_[keskatGpés} par exemple le u de tudevant 8 ty habites ? [utabit] tune voyelle ou un h muet : Cochez si vous entendez le e. 7 1. Avec Ig chocolat, c'est meilleur. a | 6 Cest celle dj maman. a 2, Jai beaucoup df cours. a | 7. Ons@ connait bien. a 3, _ Ils prennenc [gj cemps. 2 | 8 Caprend beaucoup dgjcemps. 2 4, Crest un voisin avec qui j@ m‘entends bien, Q | 9. J voyage toujours en train. =O 5. Jai horreur d@| ga! a | 10. Cesr difficile dg dire non o Parler de ses activités et de ses goits @ Ecoutez, barrez les ¢ et u qui ne sont pas prononcés et lisez a voix haute. 1. Tues contente de ce que tu fais ? Le temps passe vite ! 3. Twapprécies la prof? 4, Tuas beaucoup de cours ? 5. ‘Tate rends compte du changemenc { 6, Tuas sympathisé avec d'autres ? 7. Je veux bien golirer & ce nouveau fromage. 8. Cane miincéresse pas autant que le cinéma 9. Je n'ai plus de transports en commun, cest ce qui y a de bien: > INTONATION =I Manifester son enthousiasme, son manque d’enthousiasme (~ Uintensité et fa hauteur de la voix Gris aigu) ae donnent des indications sur |'émotion. /aigu | Dans une exclamation, la voix est plushaute [moyen et plus forte. Selon le contexte, une grave == exclamation peut exprimer lenthousiasme. A Vinverse, la méme phrase, déctarative, peut exprimer le manque d'enthousiasme. Je l'aime bien. 1, Cesc mieux que seule dans ma chambre universitaire } 2. Je prends le mécro tous les matins. 3. Game fait plaisir! Ce n'est pas vraiment mieux qu’ Nantes. Er en plus, je n'ai plus besoin de prendre les transports en commun ! Crest erés original. Moi, le jardinage, ca ne miintércsse pas vraiment. 21 Ecoutez et cochez. Avec enthousiasme Sans enthousiasme Avec enthousiasme Sans enthousiasme a a 5. a a B a a a a a a 7, a a 4 a Q 8, a a ud ités et de ses goats EB remeroter de 1 a5, du plus positif au plus négatif. txprimes so, 5,5 a. Je n’aime pas tellement. oe b. Sadore, cc. Jai horreur de ga. d. Jaime bien. ec. Jaime beaucoup. Beep assecien tes expressions équivalentes. ea copartt 1, Nous apprécions. a. Nous aimons énormément... 2. Je préfere... b. fai horreur de ga. 3. Jene supporte pas. c. Jesus intéressé(e) par... 4, Camiintéresse, d. Ca nous plait bien... 5. Je n’aime pas tellement. e. Je n'apprécie pas beaucoup 6. Nous détestons. £ Nous n’aimons absolument pas... Nous adorons... g. Jaime mieux... aad 3 ae eee | I L Ei} cochez te réponse correcte, a Indique une différence Indique une équivalence 1, C'est beaucoup mieux ! a a 2. C'est absolument pareil. a a 3, Cest moins bien. a Q 4. Cana rien & voir! Qa Qa 5. Elle est meilleure. a a 6. C'est la méme chose. Qa Qa 7, Gase resemble. a a 8 Ce nest pas différent. a a 9. Crest le jour et la nuit, a a 10. C'est incomparable. a a esas ese +: z ‘ Parler de ses activités et de ses goats » FICHE OUTILS Créez votre propre fiche avec les expressions qui vous sont utiles. T Déerive ses activités | Exprimer ses golits de maniére positive Exprimer ses golits de maniére négative Comparer | | Pour les jeux de réle suivants, aidez-vous de votre fiche outils | ou des propositions page 120. | peers 2s fee la situation. ges octivités: exprimer ses. gout! M. Boyer Mme Boyer Julic Boyer ‘Thomas Boyer ‘Vous avez passé vos vacances avec la famille Boyer. Vous patlez. de chaque membre de la famille votre amie). Vous lui décrivez les activités de loisirs et les gotits de chacun. Eve la situation. Déctire 525 activitds ous venez d’étre engagé(e) & un nouveau poste, dans une société située 45 minutes de cher. vous. Vous expliquez en quoi consiste cet emploi, ce qui vous plait le plus. moins, et comment se déroulent vos journées. 29 Re toree. zs se -Parler de ses activités et de ses goiits 27 oe la situation Exprimer ses RET GE y a eee a gouts Formuler un projet » Proposer une activité » Fixer un rendez-vous PREHENSION Pour chaque situation, dérerminez le cadre de la communication & Vaide du questionnaire, page 119. > SITUATION 1 DI = PRODUITS Résio i Répondez aux questions. Comprendire ce gui ext dit Okt Cécile veur-elle aller ? 2. Qui va venir voir Michel 3. Qui va faire le guide ? 4. Qui insiste ? Bw. faux on ne sait pas ? Cochez. Vrai Faux On ne sait pas Nathalie laisse un message sur le répondeur de Cécile. a a 2. Cécile ne sait pas quoi faire le week-end prochain. a a Nathalie habite & Paris. a ) a Nathalie r’est pas contente de faire le guide. a a a 5. La Foire de Paris dure tout le week-end, a a a Nathalie doit rappeler Cécile. a a a Eamon ; Faire des projets et prendre rendez-vous Byscui nez ce que vous entendez. c aera | 1. Jeveux aller la Foire de Paris, / Je compte aller & la Foire de Paris. 2. Je voulais savoir si tu étais libre. / Je voudrais savoir si tu étais libre. 3. Dis-moi, tu veux aller 4 la Foire de Paris ? / Dis-moi, tu peux aller 4 la Foire de Paris ? 4, Ine connait pas du tout Paris. / Il ne connait pas tout Paris. 5. Notre programme pour le week-end est super. / Notre programme pour le week-end est clair » SITUATION 2 = B Répondez aux questions. ite (Compre ee afer | Pourquoi le trafic est-il percurbé ? Comment réagit Virginie ? Yar Que doivent faire les voyageurs : ouvent des problémes sur cette ligne Bebe — apres la premiére annonce ? ~aprts la deuxiéme annonce ? B Quels sont les projets de chacun ? Cochez. Virginie Clémence Alain 1, Faire un voyage. a a a 2. Gagner de argent. a a a 3. Faire du théétre a a a 4, Trowver un travail. a a Q 5. Partir en Turquie. a a o 6. Faire un stage en Irlande. a a a a Dans quel ordre entendez-vous ces phrases? Numérotez de 14s. a, Je compre bien trouver un job. sss b. Tuas envoy des CV? c. Ex toi, Clémence, ru fais quoi ? d. Je ne savais pas que tu aimais ga! sun e. Vivement la fin de Pannée ! f Tl fauc que je me renseigne, g. Er quvest-ce que vous faites cet été ? h. Pai bien envie de faire un stage. a; Faire des projets et prendre rendez-vous >» SITUATION 3 7 | Répondez aux questions. ee - — | Comprendre ce qui ex dit Quels soar les jours de la semaine mention Quel est le jour du rendez-vous ? su Oita lieu le rendez-vous? Gv. faux, on ne sait pas ? Cochez. vrai Faux One sait pas 1. Les personnes se retrouvent routes les semaines. a a a 2. Les personnes sortent de la bangue. a a a 3, Les personnes sont toutes occupées mercredi matin, a a a 4, Séverine ne veut pas reporter son rendez-vous chez le dentist, ay a 5. Le dentisce ne regoit pas le jeudi. Q Q a 6. Le rendez-vous & la banque sera annulé a a a 7. Les personnes vont se léphoner pour confirmer le rendez-vous, a a a 8 Qui dit quoi Entendre ce qui est dit Majid Théo Séverine Je suis libre mercredi matin et vendredi matin jusqu’a midi a a a 2. Mercredi matin, j'ai plein de trucs & faire. a a a 3. Vendredi matin, j'ai rendez-vous chez le dentist u a a 4. Je peux peut-éure me libérer jeudi aprés-midi a a a 3. Jiral un autre jour, a a a 5. Jeudi, oui, pour moi, ga va! a a a > On dic’ la fac, 4 14 heures? a a a 5. Salut, & jeudi ! a a a j10) Soulignez ce que vous entendez. Alors, on se retrouve ol? / Alors, on se retrouve quand 2 Je Pai déja déplacé deux fois. / Je lai dgj& reporté deux fois. Je dois aller & la banque. / Je dois passer & la banque. + Jeudi, ga vous irait & tous les deux ? / Jeudi, ga vous ira & tous les deux ? Sil ya un contretemps, on s'appelle. / Si on n'a pas le cemps, on s'appelle. aeons Faire des projets et prendre rendez-vous > SITUATION 4 i rai, faux, on ne sait pas ? Cochez. i a Saas aameiaeaiaemmaiaaeenin Comprendre ce qui est dit_| Vrai Faux On ne sait pas La réceptionniste s'appelle Mme Chartier. a a a Stéphane doit signer un contrat avec Mme Charrie. a a Les personnes fixent un rendez-vous professionnel, a a Stéphane cravaille mercredi a a a IL rappelle le méme jour. a a a Il rappelle pour annuler le rendez-vous. a a a Taun probleme d’ordre professionnel. a a a 8. Les personnes conviennent d'un autre rendez-vous, a a B Cochez ce que vous entendez ou corrigez. 1, Je yous appelle, comme prévu. a 2, Vous étes disponible? a 3. Jene peux ni le mardi ni le vendredi, a 4, Vers 15 heures, est-ce que Cest possible? 5. Vous attendez ? a 6. Jedois reporter notre rendez-vous de lund. 7. Yaiun empéchement a » SITUATION 5 =) B uel dessin correspond au projet = de Thierry Barceau ? spree Peg ES aQ bQ cO “ _ oo Be Faire des projets et prendre rendez-vous Z Cochez les slogans que Thierry Barceau pourrait prononcer. Rejoignez notre association ! Parlons ensemble ! Regroupons-nous ! Construisons un nouvel immeuble ! Fermons la rue 4 la citculation ! 6. Cresta nous de décider! Acceptons les décisions de la mairie ! 8. Soyons roujours plus nombreux ! a a a a a a a a est de développer la vie de quartier, dencourager le dialogue. qui améliorent notre cadre de vie. commen par exemple, est de transformer cette n Unde J'ai besoin de vous pour appuyer cctte PRONONCIATION » RYTHME =I Les syllabes accentuées (2) L 2. . 3. Pour imaginer des... 4 5 Pour indiquer la continuité de la phrase, I la derniére syllabe de chaque groupe de mots | est marquée par un accent montant. Pour indiquer la fin de la phrase, la derniére syllabe accentuée d'une phrase déclarative est marquée par un accent descendant. | Sije ne trouve rien ( Teontinuité), je serai bien embétée (1. fin). GH Ecoutez, soulignez les syllabes accentuées et lisez a voix haute. Je suis vraiment embérée. ‘On n'est pas pressés, on va artendre un peu! Te ne suis pas libre avanc la fin de la semaine, + Vendredi matin, pas de probléme. 5. S'ily aun contretemps, on s‘appelle, Moi, je suis libre mereredi matin ec vendredi matin jusqu’a midi Bonjour, madame, je vous appelle, comme prévu, pour prendre rendez-vous. Je snis désolé de vous déranger, mais je dois reporter notre rendez-vous de lundi. 20 | Faire des projets et prendre rendez-vous >» RYTHME & La langue familiére (2) Dans la langue orale familiére, certains sons ou mots ne sont pas prononcés = le Ides pronoms ii(s)et elle(s) devant fle veut aller a la Foire. {ls connaissent Paris. une consonn [evaalealafwar] [ikonesparil = la négation n anne t'empéche pas de venir. | [satapespadvania) ~ le pronom ildes expressions jifautet flya. I faut lui proposer. Il y a des jours comme ga. [ifolyipropoze] [jadezurkomsal Danis certains cas, la prononciation change. Je suis occupé. [Jyiokype] 17! Ecoutez et barrez les sons ou les mots qui ne sont pas prononcés. Il veut savoir si tu es libre aussi. Elle ne peut pas passer [e week-end avec nous. Ga ne mlamuse pas. Il faurc artendye longcemps, tu crois ? Il n'y a pas de mécro. Ils vont m'offtir le voyage. “Tu ne peux pas le déplacer ? Il aly a pas de probléme. NOW RON S e GB fcout: etcochez, a Frangais familier Francais standard ts a a 2. a a Ey a a 4, a a 5. a a 6. a a Ps a a 8. a a 9. a a 10. a a >» INTONATION s’énerver, protester Selon le contexte, une exclamation peut _—'|_ Oh! encore! Ca n’arréte pas, il ya toujours ‘exprimey |"énerverient ou la protestation. un probleme! = 7 cue Faire des projets et prendre rendez-vous Ecoutez et cochez lorsque la phrase exprime |'énervement ou la protestation. Enervement / Protestation Enervement / Protestation Q a 2 a a 5. Qa Qa 4 a es a 5 Q 1 10. Qa EXPRESSION Ebicochez les expressions utilisées pour formuler ome un projet. ere 1. Je compre partir demain matin, Nous allons revenir dans lew jours Mon bur est de progresser. Ils vone a la gare. bouoocu Jai lintention de rester une semaine. C'est une bonne intention, ou Notre projet est de tout changer. Si je réussis, je vais au Canada, bo ). envisage de m’installer 4 Marseille Associez les phrases équivalentes. LES ae &] quiv. —_____ 2 eyous On se retrouve ot ? a. Je peux déplacer mon rendez-vous. 2. On dit quelle heure ? ba te convient ? 3. Onne peut pas se libérer. ¢. Vous proposer & quelle heure ? + Gateva? d. On se donne rendez-vous ott ? 5. Je peux reporter. On aun empéchement. 1 2 + 4 | 3 3 n pour proposer une activit ca Vexpressi poser | ivi Proposer aa el une activies Vous venez avec nous au cinéma ? Allez, ga ne vous empéche pas de nous accompagner ! m’achéte un dictionnaire. UL faut que j ‘Ta alas pas envie d'une petite promenade & pied ? La séance débure & 14 heures. Jai deux places, on y va ensemble ? Le samedi, ca ne mlarrange pas! ooouconuc 8. Un restau chinois, ga vous iraic? > FICHE OUTILS créez votre propre fiche avec les expressions qui vous sont utiles. Formule un projet Proposer une activité Fixer un rendez-vous | Pour les jeux de réle suivants, aidez-vous de votre fiche outils ou des propositions page 121. ERp ue la situation. _ Fernie Une activie ‘Vous proposez 3 un(e) ami(e) de partir avec vous dimanche faire un pique-nique. IV/Elle hésite parce que son fitze est de passage, 24 ae la situation. formaler un projet ‘Avec un(e} ami(e), vous organisez votre prochain week-end. Vous discutez avec lui / elle. Vous vous mettez d’accord. SES PROJETS SMSTERD Ese VOS PROJETS. | logement chez des amis M logement I'hétel. Visite du musée Yan Gogh Visite de ta bosllique Son Marco Promenade sur @s concux Tour et photos sur les canaux en gondole Achots au marché oux fleurs Visite cl'une exposition de peinture [=] ; oo Ed Faire des projets et prendre rendez-vous EBipiouce la situation. Formuler un projet Vous parlez de vos projets de vacances avec deux ami(e)s. Vous a" amile) 2° ami(e) — permis de conduire — séjour chez une tante —deux semaines de travail ~stage de langue d'un mois | | —stage de voile avec des dans une agence de photos cousins. — voyage en famille Eg) over la situation. Fixer ut = rer Vous vouler organiser un rendez-vous de travail avec des collages pendant vos heures de bureau, Vous essayez de trouver une demi-journée libre pour tous les trois, cette semaine. (Une personne proposera de sc libérer.) [33] Eee > Faire des projets et prendre rendez-vous Jouez la situation tee i ee ee render-vous Vous prenez 1un rendez-vous formel par téléphone (un rendez-vous médical, un rendez-vous pour un entretien d’embauche...), puis vous rappelez pour déplacer le rendez-vous. Formutey un projet uation Ex la si ‘Avec un petit groupe d'amis, vous souhaives créer une association de prét, d’échange er de vente doceasion de CD et de DVD. Vous expliquez vorte projet aux étudianes de votre école et les encourages a y participer. say ae saiulee Jouez la situation. roe fixer zlasituation, |||___+#s_sC eee ame Vous voulez eréer une revue de quartier/d’école/de centre sporti. Vous présentez votre projet & vos amis en expliquant les différentes rubriques que vous prévoyer. Vous leur demandez de vous aider. Vous leur donner rendez-vous pour le lancement du premier numéro lors de la féte de fin d’année, Ep reriez de vous. : oe un pxeies Quels sone vos projets pour l'av ir ? Pour l'année prochaine, pour dans cing ans, pour dans dis ans ? F DEMANDER SON CHEMIN ET DECRIRE UN LIEU » Situer et décrire un lieu » Demander son chemin » Indiquer un itinéraire Oa ceo) Pour chaque situation, détermines le cadve dela communication a Uside du questionnaire, page 119 > SITUATION 1 Choisissez le dessin qui correspond 4 la situation, aQ bQ «2 Comprendre ce qui est dit — B Cochez les réponses correctes. Dans la situation, on parle : des prix bon marché o 5. duconfore a 2. dela situation au centre-ville Q | 6 delagastronomie a des nombreuses animations a | 7. des activités sportives a + des jardins a 8 delavue a CHAPITRE [em Demander son chemin et décrire un lieu Eg seuti nez ce que vous entendez. _ ame 1, Dis jours en Créte. / Dix jours en Gréce 2. Pour moins de 200 curos./ Pour moins de 300 euros. 3, Situé en bord de mer, / Situé au bord de la mer. 4, A20 minutes de 'acroport. / A 25 minutes de Faéroport. 5, Restaurant qui domine la baie. / Restaurant qui domine la mer. 6. Comme si vous étiez dans un bateau ! / Comme si vous étiez sur un bateau ! » SITUATION 2 2 EE vee fous, on ne sa pas ? Cochez. f mprendre ce qui es dit vrai Faux On ne sait pas 1, La dame veut acheter un appartement, a a a 2. Elle cherche un studio. a a a 3. File veut habiter dans le quartier de Ia Bastille, Q a 4, La cuisine est équipé a a a 5. Lappartement est prés d'une station de métro. a a 6, Ilse trouve dans un passage calme. Qa a Q 7. Unlya pas dascenseur. a a a 8. Test exposé au sud. a a a Ee completes. _ ae La surface du studio Le montant du loyer Le numéro de agence rue de la Roquett Lheure d’ouvercare de l'agence Vheure de fermerure de agence =. wawpe G Cochez ce que vous entendez ou corrigez. je ce quiet dis — Je vous téléphone & propos de l'annonce. Jaimerais avoir quelques renseignements. Et illest dans quel quarcier ? Lest trés bien sicué. Erle loyer ese de combien ? Les charges sont incluses, BY Je suis trés intéressée. oocuuuuL pu ay Il vous suffic de passer > SITUATION 3 =) Ba: faux, on ne sait pas ? Cochez. B Soulignez ce que vous entendez. >» SITUATION 4 ‘Vrai Lautomobiliste est seul dans la voiture. La situation se passe un dimanche. Lautomobiliste est dans la bonne direction. Ine connait pas la ville de Lamastre Hy a.une fére a Lamastre. Les rues du centre-ville sone étroites La station-service est indiquée par un panneau oocvuuceu Dans quel ordre entendez-vous ces phrases ? Numérotez de 1 a7. Vous continuez encore un pew, Vous verrez le panneau Vous allez faire demi-tour Vous allez passer un premier carrefour, Vous allez traverser le pont. ‘Vous entrez en ville. Vous tournez A gauche, On en vient, / J'en viens. Elle est ouverte 6 jours sur 7. / Elle est ouverte 7 jours sur 7. Crese sur certe route-la 2) C'est dans cette rue-Id ? Crest bien ga ? / Crest bien 1a? Crest loin d'ici? / Ga fait loin d'ici? a. Demander son chemin et décrire un lieu Faux On ne sait pas a a a a a a a a a i) a a i) a invenare ce qui es dit — Eisen - Demander son chemin et décrire un lieu 10} Cochez les réponses correctes. ~Comprendre ce qui est dis — Dans a situation, on parle: 1. des marchés u 2. des peintres a 3. des villages a 4, dela gastronomic u 5. d’événements culturels u 6. des cortidas a 7. de spore a 8. de loisirs u FE Associex _ Soa a a. plages b. collines ¢. flamants roses 1. Provence festival 2, Marseille <. villages typiques 3. Avignon £ Vignes 4, Camargue & région sauvage 5, Cote d'Azur fh. ruclles étroites i. bouillabaisse je pont kk. devages de taureaux 1 2 3 4 5 > que vous entendez. FE seutisre: «Ses petits ports. / Les petits ports. Entendre ce qui est dit Huit cent mille habicants. / Six cent mille habitants. epee Goater & la bouillabaisse. / Gotter la bouillabaisse. Vous atrivez en Camargue. / Vous arriverer en Camargue. Chaque année. / Chaque éé. ao Des millions de vacanciers. / Des milliers de vacanciers. vu EE Demander son chemin et décrire un liew > SITUATION 5 i Cochez les meubles et les objets qui sont - 5 me Se St es oO ets qul sont ___ Gonprendre ce gu et dit }— apportés dans l’appartement. ait S unfauteuil | unelampe et ee ce a une table a | unlie a tun micro-ondes a uneables =O une machine Slaves. = une chaine stéréo un réftigéraeur O un canapé a un tapis a unordinateur un buffet a une cuisinigre Q des chaises Q un miroir a une commode Q i. “Batis quel type Cappancenient va haber le gard fc nnacnitianas 2. Les meubles et objets sont installés dans trois endroits différents, Complécez le tableau. (_NOMDELENDROIT | MEUBLES ET OBJETS m) & Cochez ce que vous entender ou corrigez. Ciaiegind + On va étre vite fixes, 2. Oivest-ce quion met les meubles ? On le met sur la mezzanine. 4. La télé dans le coin, en face, la. Le petic frigo prés de Pévier, Le micro-ondes au-dessous. Baisse un peu & gauche. ooooooaon Jenfen veux plus. CHAPITRE a Demander son chemin et décrire un lieu PRONONCIATION >» RYTHME Les liaisons obligatoires et les enchainements consonantiques é | On prononce la consonne finale écrite d’un mot avec fa voyelle initiale du mot suivant lorsque le premier mot est : =un pronom vous en avez [vuznave] = un déterminant tun établissement [4netablisma] les anciens hétels {lezasiézotei] = une préposition ou un adverbe | eqgoit fenut} monosyllabique © tr8s dlevé [trezelve] = un nombre sixans [siza} vingt Stages [vétetas] (On enchaine ia consonne prononcée qui Aun kilometre environ termine un mot avec la voyelle du mot suivant. _[acekilometraviro] i Ecoutez et indiquez les liaisons et les enchainements consonantiques. Je vous appelle & propos de 'annonce. Ce studio est situé dans un endroit animé. Iaune chambre dans un ancien immeuble erés agréable d vivee. Nous allons au festival cous les ans en aoait Ils habitent un appartement rés ensoleillé et bien équipé. Ily ena un autre un pew plus loin, NAWEawNS ‘Vous en avez pour un instant Ecoutez, indiquez les liaisons et les enchainements consonantiques et lisez & voix haute. Cet immeuble a été construic il y a trois ans, Nous voudrions une maison de deux étages. Nous aurons un interpréte pour visiter le musée soils. Je cherche un atelier assez vaste & partager, nous sommes six architectes. , Nous nc sommes pas retournés & Toulouse depuis vinge ans, En Alsace, vous appré 1 2. 3. 4, Nous irons demain en Italic et nous résidcrons dans un hatel trois 5, 6. jeter la visite en bateau de Strasbourg et son centre historique 8. A Beaune, nous avons visité les célébres hospices. 9. Vézelay et son imposante basilique romane vous attendent en Bourgogne. 10, Adeux heures en TGY de Paris, Lyon est un centre industriel important. = oo. Be Demander son chemin et décrire un lieu >» INTONATION Questionner, demander confirmation Selon le contexte, une interrogation peut aigu signifier qu'on demande confirmation. ‘Vous avez dit Lamastre, c'est bien ca? FEE Ecoutez et tiser a voix haut : es 1. C'est un grand appartement ? / C'est un grand appartement ? 2. Ise trouve au rez-deschaussée ? / Il se trouve au rer-de-chaussée ? 3. Vol et sgjour, cout est compris ? / Vol et séjour, tout est compris ? 4, Le restaurant domine la baie ? / Le restaurant domine la baie ? 5. Cesc sur cetce rouce-ld ? / C'est sur cette roure-la ? Entendez-vous une demande de confirmation ou une question ? Cochez et répétez. 1 2B 4 5 [6 | 7 Demande de confirmation a a a alfalfa a Question o | @: |e | oe} oo} foo EXPRESSION Associez ns (20 oe foun tiew 1, Lamaison se crouve un garage de 20 m’, 2. Elle fait b. en face de la poste. 3. Ellea ¢. cing grandes pices. 4. Elle est plus de 150 m habitables. 5. Flle comprend e. une maison bretonne. 6 Iya f unarrét de bus a 100 m. |7. Crest gpeince en crépi blanc. 1 2 a 4 b 6 7 [2] feerved - Demander son chemin et décrire un lieu an Demander Fon Quand utilise-t-on ces phrases ? Cochez. chemin, indig Eiijouera tilisestron's: ee » indiquer “nN itingraire Pour demander Pour indiquer son chemin _un itinéraire 1. Vous saver ot clest ? a a 2. Crest juste a droite aprés le feu. a a 3. Je peux y aller & pied, ce n'est pas trop loin ? a a 4, Esece quily a un bureau de change pres d'ici? a a 5. Vous pouver répéter ? Aprés le rond-point, je... ? a a 6. Vous traversez le carrefour. Q a 7. Pour la gare de Lyon, Cest quel bus ? a Q gituer un ew se-t-on ces phrases ? Cochez Eee _ rete un itineeaie® Dans Dans Dans une station larue unmagasin de métro 1. C'est en face du rayon vérements. a a Qa 2. Deésolé, je ne suis pas du quartier, a a 3. Vous prenez la ligne 4, direction Porte d'Orléans, Q a a 4. Clest juste aprés les surgel a a a 5. Clest direct ow est-ce qu'il faut changer ? a Q a 6. Vous remonter la rue jusqu’au feu. a a u 7. La correspondance est sur le quai. a a a 8. Les caisses sont 8 coté de Paccuell. a a a > FICHE OUTILS Créez votre propre fiche avec les expressions qui vous sont utiles. Situer un lieu Demander son chemin oe Indiquer un itinéraire Pour les jeux de réle suivants, aidez-vous de votre fiche outils ou des propositions page 121. caarire: (ll Demander son chemin et décrire un liew ER) cee la situation. meee Intéressé(e) par certe petite annonce, Proche commerces, SNCF, RER. Pavillon récent. Rez-de- choussée : entrée, cuisine équipée, double séjour, cheminée, vous edléphoner aus proprigtaire pour avoir des renseignements plus précis. | we, coreg double caller Etege = 4 chambres, 2 soles de Vous lui demandez de visirer. boins, WC. Totol 185 m% Terrain 650 m*. 265 000 €. 01 64 28 46 12 ov 06 81 42 65 77 Jouez la situation. ingiguer a —_ ——} yn itinératt Vous indiquez 4 un(e) ami(e) comment venir chez vous & pied/en voiture! en transports en commun, Ep ue la situation. Sitwer et ae, - 7 crire un Hew Vous téléphonez 3 cet habitant nisois pour proposer un échange avec vorre apparrement/maison que vous lui déctivez. | Echange du au 31 aodt —Nice—Beou ‘Vous lui posez des questions pour avoir des informations | F3 face a la mer, tout confort — Parking plus précises sur son appartement & Nice. | Etudie toutes propositions d’échange avec letranger. 04 70 11 43 22 (entre 19 et 22 heures) Vous lui expliquez ott vous habitez, comment se rendre chez vous. Vous lui présencez votre région/ville. epeercer Eee la situati Des travaux vont étre faits dans vorze chambre. Pendant ce temps, yous allez partager un Tee celle de votre frére/sceur/ami(e). Vous discutez ensemble de l'arrangement provisoire de la chambre et vous n'étes pas toujours d'accord sur 'emplacement des objets. Ppreries oe vous, a ‘Vous présentez votre région/pays. Vous parlez de 'endroit ott vous habitez. Décrite un ley [3] PARLER D’UN OBJET » S‘informer sur un objet » Décrire un objet » Acheter » Expliquer un probleme » Proposer une solution ae ae eee Pour chaque sieuation, détermines le eadve de la communication i Vaide due questionnaire, page 119. > SITUATION 1 = Ey a vrai, faux, on ne sait pas ? Cochez Comprendre ce qui est dit — vrai Faux One sait pas 1. La jeune fille a laissé sa valise dans lavion. a a a 2. Elle ne sait plus si son nom ese dessus. a a a 3. Lemploye vérifie le contenu de la valise. Qa a a 4, La jeune fille ne retrouve pas ses dossiers, a a a 5. Elle signe un papier. a a a 6, Elle va aller au commissariat tout de suice. a a a B Retrouvez les caractéristiques de la valise. 1. Sanaille 3. Sacouleur: .. 2. Sa matiére 4, Son contenu 7 cr: Parler d’un objet B Cochez ce que vous entendez ou corrigez. _ 1. Je peux vous aider ? a see at 2. Belle est grande comment? a 3. Jene sais pas comment ga sappelle. 4, Garessemble du cuir. sie 3. Tlyaun nom dessus? a 6. Bon, vous attendez, je vais voir. a 7. Je peux regarder ? IO ani Jevais vous demander de signer ici. » SITUATION 2 B Vrai, faux, on ne sait pas ? Cochez. _ Gaara EEE Wai Faux On ne sait pas 1. On appelle le maman de Caroline Bouchard. a a a 2. La dame veur acheter un appareil photo pour son petic-fils. a a 3. Elle a une marque préférée. a a 4 4. Le garcon a repéré un apparel gris. a a a 5. Le modéle propos est fragile. a a a 6. Le gargon fait de bonnes photos. Qa a Q 7. La dame va payer par chéque. a a a 8. Lappareil est vendu avec des piles. a a a B Cochez la réponse correcte. Le vendeur insiste sur : 1. Putilisation facile de Pappareil a 4. sasolidité a 2. sa couleur a 5. la beauté des photos a 3. son prix intéressant a [Ey seutignes Je peux vous aider ?/ Je peux vous renseigner ? vous entend: —Enstendre ce qui est dit q Er vous avez un modele préfixé ? / Et vous avez une marque préférée 3. Hava un modéle qui lui plait. / Il ava un modéle qui me plait. 4. C’est un excellent rapport qualicé-prix, / C'est un erés bon rapport qualité-prix: Vous pouvez aller régler & la caisse. / Vous pouvez aller payer & la caisse. Parler d’un objet » SITUATION 3 Ed aueltes sont les caractéristiques Comprendrece qui est dit de chaque objet ? Associez. a. Ine prend pas beaucoup de place. b, Test comme une calculatrice. Le lecteur de cartes 1 ¢. Ilesten promotion. 2. Le clavier musical d. Il permet d’animer des fétes. 3. Lentraineur douceur e. Test vendu avec un étui. f — Tpeur s'utiliser avec un casque, gl faic eravailler bes muscles. 1 3 Ebb coche: les nombres que vous entendez 7 Serene ou corrigez. EE Le 23 Q 2, 180€ a 3. 13kilbs O 4 Im Qa 5. 1,80 m a 6. 50cm Qa 7. 25% a 8 72€ Q 9. 92€ Q Bi Soulignez ce que vous entendez, Vous avez la possibilicé de régler avec la carte... / Vous aver la possiilité de payer avec la carte... Il vous permet de lire... / Il permet de lite... Test livré avec son étui. # Tl est lived avec l'étui Tlest peu encombrant. / Il est un peu encombrant. Il nlese pas trop lourd. / Il n'est pas tres lourd [5] >» SITUATION 4 _ cv Parler d’un objet ve faux, on ne sait pas ? Cochez. er Vrai Faux On ne sait pas Le client a acheté un barbecue par correspondance. a a a Le client habite rue Voltaire. a a Le client a regu le méme barbecue en cadeau. a a Qa Le client a ouvert le paquet. a a Q Le barbecue est sous garantie. a a a Le client va rapporter un barbecue au magasin. a a a La vendeuse propose tout de suite de rembourser le client. a a Le client va passer au magasin le jour méme. a a a Dan: lL ordr tendez-vous hrases ? meaty Rp bens sue! ordre entender-vous ces phrases? ea mo ao 12 Ea ce que vous enten 4 Numérotez de 1 a6. i Je pense que ga devrait pouvoir arranger. Est-ce que l'emballage esc ouvert ? A votre service, mansieur, Monique, & votre service. Crest possible aussi, monsieur. Vous aver gardé votre ticker de caisse ? Je vous ai acheté un barbecue, / J'ai acheté un barbecue Je leur avais prété votre catalogue. / Je leur avais montré vorre catalogue. Jevoudrais savoir... sije peux vous en vendre un. / Je voudrais savoir... sije peux vous en rendre un. On vous fait un avoir. / On vous fera un avoir Je ne peux pas étre remboursé ? / Je ne vais pas étre remboursé ? ic Pres 5 [3] Parler d’un objet >» SITUATION 5 Br pendee guy auastians: — Comprendre ce quiet dit 1. Quels sone les jours et les horaires ott on peut appeler Compuassistance ? 2. Bst-ce que c'est la premite fois que la cliente téléphone ? 3. Quel est son probleme? I 4. Le technicien trouve-til Porigine du problme ? snus a) 5. Quest-ce quiil propose & la cliente ?... j14! Qui dit quoi ? Associez. _ oo a. Oui, cest ca. b. Gane change rien 1. Ladiente c Cayest Le technicien d. Cest bizarre. fe. Cenfest pas normal, ¢ £ Cadépend. B Complétez. ~Envendie ce qui et dit | 1. Sivous , taper 1. 2. Sivous , taper 2. 3. Si vous i i , taper 3, Dans quel ordre entendez-vous ces phrases ? Numerotez de i a6. a. Vous alles cliquer sur Piedne d'un de vos fournisseurs @acces, b. Vous avez un modem au moins ? On va essayer de voir ¢a. Vous allez cliquer dessus. ¢. Vous pouvez me rappeler vorre numéro de dossier ? £ Vous aver. une fenétre, normalement, qui s'afiche. a = cies: EE Parler d’un objet eg PRONONCIATION >» RYTHME Vinsistance Pour ingister ou attirer ‘attention sur un mot Je veux cet eppareil photo. ou sur ure phrase complete, la premiere Je suis é=pou-van-t6. 0u toutes les syilabes sont accentuées. Mest tras bien, cet apparell On peut aussi répéter les mots sous une autre Cette machine, elle est trés pratique. forme pour les mettre en relief. 171 Ecouter et lisez & voix haute. - _ Cest inacceptable ! Cest toi qui vas Cen servir, ce nest pas moi ! Ecles pellicules, on les achéce ot ? Ae LP Elle est comment, votre valise ? Mais votre ticker de caisse, vous Paver gardé ? au Non, c'est un A, comme Anne. Mon numéro de dossier, je vous Pai déja donné. Ques Je niai pas dit « demain », jai dic « matin », -ce quil dit, le message affiché ? yen > INTONATION = Hésiter aigu Pour exprimer une hésitation, on allonge moyen ee la derniére syllabe d'un groupe de mots. ate Ss = Le groupe est souvent suivi d’une pause. ee eS = Cest un peu... comment dire... cher. nal Ecoutez et lisez 4 voix haute. Je cherche un appaceil photo... ewh... numérique, Jai perdu ma valise... euh... en fait, je Pai laissée dans le train, Ga ressemble &.., & un velo d'appartement. Je Vai vu dans votre magasin rue... rue Voltaire. vob Je voudrais savoir... euh... si je peux en rendre un. 6. Buh... je ne sais pas, moi 1... euh... combien de temps vous la garderez ? Sewanee 5 Parler d’un objet @ Entendez-vous une hésitation ? Cochez. 1 oO [yee 5 a a 6 a >» INTONATION = Rassurer Eg Ecoutez et lisez a voix haute. Ne vinguite pas, mamie. Pas de probléme, madame, avec ce genre d’appareil, on n'a pas besoin de pellicules. Ne vous en faites pas, mademoiselle, ils sont quelque part Mais oui, il est équipé d'un casque, vos voisins ne seront pas dérangés Bien stir, monsieus, vous pouvez étre remboursé. Bon, on va essayer de voir ga ensemble. NAY Re D Ne vous faites pas de soucis, madame, on va trouver une solucion. EXPRESSION Ces phrases décrivent-elles un objet aa eaasellee dle Gat Décrire y ou parlent-elles de son utilisation ? Cochez. mobfet Description Utilisation Ga ressemble & un appareil photo. a a ‘Cest comme un piano. Crest pour écrire, Crest facile a transporter Ga sere’ faire de la musique. Il vous permet de vous connecter. Crest urts fragile. Avec ga, on peut couper. ooguugy oocouvvugoo I est peu encombrant. Elle est lege. I prend peu de place. oooca oaoag On sen sext pour faire des copies. —. | Parler d’un objet Bye parle ? Associez. a see eabies a. Vous allez régler ala caisse. 28 = 6. Il faic combien ? c. Jepeux vous aider ? 1. Le vendeur d. Vous avez une marque préférée ? €. Cesc un excellene rapport qualité-prix f£ Vous offrez une réduction ? 2. Le client Je peux vous renseigner ? b. Faivu un modele qui me plate. i, Je cherche quelque chose de solide. j. Vous payez comment ? kA votre service. EEjces phrases évoquent-elles un probleme _ Bae ou une solution ? Cochez. in probiame Proline solution [Ett 1. Qa va pouvoir s'arranger ? a a 2. Je arrive pas a le faire marcher a a 3. On va voir ca ensemble a a 4, Ne clinquite pas, on va trouver la réponse, a Je ne sais plus quoi faire ! a a On ne peut vraiment pas me rembourser? a On va essayer d'arranger ga. a a 8. Comment je vais faire ? Qa Qo 9, Ne vous en faites pas, ai la réponse ! a g 10. Jai cet appareil en double. a a » FICHE OUTILS Créez votre propre fiche avec les expressions qui vous sont utiles. grinformer S'informer sur un objet Décrire un objet Acheter Expliquer un probleme Proposer une solution Pour les jeux de réle suivants, aidez-vous de votre fiche outils ou des propositions page 122. Tone 5 Parler d’un objet ezlasituation, 0 ES Nebjet; acheter Vous cherchez un cadeau pour une personne de vorre entourage, Vous niaver pas d'idée précise. Vous vous informez auprés du vendeus, vous choisissez le troisitme article qui vous est proposé et vous payez. Ej icve la situation. ae Une) ami(e) vous demande des précisions sur un objet que vous venez d'acherer vous répondez 8 ses questions. Eu: la situation. = a ert un objet Vous éres a Ia réception de vorre école/& aéroport/a la gare/a l'hotel! dans un restaurant... et vous demandez un objet que vous avez perdu ou oubli Vous le décrivez de manitre précise. ’employé(e) ne trouve pas voure objet. Vous insistez. 7 Vous avez acheté un objet mais vous changer d’avis/il est endommagé/il fait double emploi. Expliaget an proplemer ———- groposer une salution la situatio Vous retournez au magasin pour essayer dobtenit un échange/un avoir/le remboursement, Le vendeur/la vendeuse n'est pas daccord. Il/Elle appelle son dizecteur/sa directrice des ventes. Vous discurez du probléme ous les trois eae Expliguey Epcue: la situation, Eh Gran Proposer 4Ne soiution Vous avez acheté un appateil électronique mais il ne fonccionne pas, Vous appelez le service aprés-vente pour régler le probléme. Vous discutez au téképhone pour trouver une solution. Parlez de vous. Décrive u Jez deivouss ——————— objer Vous possédez un objet que vous aimez beaucoup. Présenter-le Dites d’oi il vient ct pourquoi vous y tenez. DEMANDERET = DONNER DES RENSEIGNEMENTS > S'informer et informer sur des services » Faire une réservation COMPREHENSION Pour chaque situation, dérerminez le cadre de la communication & Vaide du questionnaire, page 119. » SITUATION 1 b ‘ons. foes [fiteondez aux questions, 0 tegen Oi travaille l'homme ? Que lui demande la femme ? 1 2 3. Quel est le problme ? 4 Que propose l'homme > .. B Soulignez ce que vous entendez. Entendve ce qui ee Je voudrais vous réserver une table. / Je voudrais réserver une table. d,. 2. Combien de personnes ? / Combien de couverts ? 3. Ga fair tard. / Ca fera card. 4, Jesnis désolé, est compler. / Je regrette, c'est complet, 5. Je voudrais bien, oui. / Je veux bien, oui. 6. Mais ne tardez pas !/ Mais n’actendez pas | | Cochez ce que vous entendez ou corrigez. 1. Le vendredi 6. a 2. Nous sommes neuf. Q 3. Pas avant 21h 30, a 4. Vers 20 heures. a 5. Crest le 02 72 362040. a (8) Demander et donner des renseignements >» SITUATION 2 Ee. faux, on ne sait pas ? Cocher. _ Lhomme vient de voyager en avion. vrai Lemployée lone des voirures. Thomme a une place pour le rournoi. Il est tour seul VR we I voudrair une voiture pour trois jours. 6, Illa rendra bund aprés-midi. oocoug GB Soulignez ce que vous entendez. 1, Air Lux 207 / Air Lux 217, 2. Porte numéro 24 / Porte numéro 34. 3, 51,70€/ 51,60 €. 4, AlléeG/ Allée J. 1 Beyrouch, 2 sone invités & se présenter ... 3. a remplit, 4, Vous avez votre Jos CE UME sn 5. Vous signer... ici. 6. Les soneeen de fa voiture sont & T'intérienr. >» SITUATION 3 & Vrai Les deux gargons habirent & Paris. Ils parlent tour de suite & une horesse. Les enfants de moins de trois ans ne paient pas. aehr Les deux garcons vont payer 20 euros, Le parc est ouvert coure l'année sans interruption, Le week-end, le parc reste ouvert plus tard qu’en semaine On est au mois de mai. ooovouug S“Camprendre ce gui est dis Faux On ne sait pas a oooou Entendre ce qui est dit a uouoo sill vous plait ? Faux One sait pas cooooa a a oOoogoen wr Demander et donner des renseignements coche: les réponses correctes. Lhétesse informe sur : 1 om 3 les différentes attractions a les prix a Vitinéraite a 4, les jours d’ouverture a 5. les horaires Qa [Ey sssociez eau shat EEE 1. Vous voulez tout savoir sur le parc, a. taper 3, 2. Pour connaitre les tarifs, b. taper « diese » @). 3. Pour savoir comment accéder au parc, cc. taper « étoile » (*), 4, Pour avoir tous les horaires, ds capez 1 5. Pour dialoguer avec une héresse, e. tapez 2. i 2 {10} Soulignez ce que vous entendez. 1 2 4. 5. Je suis la pour vous renseigner. / Je peux vous renseigner, Je pourmais savoir combien coiite le billet. / Je vouclrais savoir combien cotite le billet. Lente est gratuite, / Les entrées sont gratuites C'est pour onze ans inclus, / C'est pour onze ans et plas, Tu veux autre chose ?/ Tu veux savoir autre chose ? >» SITUATION 4 EB Hi Vrai, faux, on ne sait pas ? Cochez. oe 4, ay Vrai Faux Onnne sait pas Lhomme qui appelle ne connait pas cette banque. a a a Son ami va habiter & Lyon, a a a Son ami est célibataire, a a a Lemployé demande une faccure EDF ec un passeport. a a a Pour étre & la BLC, il faut déposer de argent. a a a Lami souhaite avoir une carte bancaire, a a a Pour une carte, il faut atcendre trois semaines environ, = a a HAPITRE Ma Demander et donner des rens! ignements 12 Soulignez ce que vous entendez. Ensendre ce qui ext die} 1, Je voudrais quelques renseignements. | Je voudrais des renseignements. w Ul voudrait ouvrir un compte. / Tl aimerait ouvrir un compre. 3. Ecoutez, c'est vraiment tres simple. / Ecoutez, c'est trés simple. 4, Il faut un justificacif de domicile, / Il lui faut un justificatif de domicile. 5. Becest quel délai pour avoir un carnet de chéques ? / Er quel est le délai pour avoir un carnet de cheques ? 6. Je vais lui cransmettre toutes ces informations. / Je vais lui donner toutes ces informations, » SITUATION 5 me. faux, on ne sait pas ? Cochez. 1 Comprendre ce qui ea dis — Vrai Faux Onne sait pas 1. Les voyageuss doivent mettre leurs bagages dans un endroit spécial. a a 4 2. Iya des voitures réservées pour les fumeurs, a a a 3. Les voyageurs peuvent téléphoner dans le train. au a a 4, Les espaces nursery sone au milicu du train. a a a 5. Les bars sont ouverts tout le temps du voyage. a a Q 6. Tous les passagers remplissent une carte. a a a 7. Iyaunconeréle de police dans le train. a a a 8 Onne contréle pas les passagers de I'Union européenne. a a BE coche ce que vous entender ou corrigez, Be hece gubend 1. Bienvenue a bord de Eurostar. a 2. ... 410 heures 15, heure locale. Qa 3, Nous vous demandons de bien voulvit vérifier... a 4, Nous vous informons qu’ est stricrement interdic de Famer. a 5. Vous y trouverez des sandvwichs. a sia 6... une fiche d’immigration qui sera donnée. Q 7. Nous sommes & votre disposition... a PRONONCIATION >» RYTHME CHAPITR Demander et donner des renseignements Les liaisons facultatives et les niveaux de langue Les liaisons facultatives sont les liaisons = que le locuteur fait seulement s'il le désire ; = quidonnent au discours un caractére plus formel. f Pag avant ce soir. [pazavésaswan] (forme!) Pas avant ce soir. [paavtisswar} (familier) Quand on voit [katswwal (formel) Quand on voit [kasvwal (familie) coutez et lisez & voix haute. Alors, vendredi, pag aprés minuit. / Alors vendredi, pas aprés minuit. 2. Nous sommes yn peu en retard. / Nous sommes un peu en retard. 3. Mais il parait que est trés bien, / Mais il parait que c'est trés bien. 4, Le pare est interdit aux voitures. / Le pare est interdit aux voicures, 5. C’estabsolument impossible ce soir. / C'est absolument impossible ce soir. Entendez-vous du francais familier ou du francais formel ? Cochez. Soulignez la liaison quand vous l'entendez. 1. Clest une] Clio verte. . Les papiers de la voiture [sone a] lintérieus Vous [devez apporter] une pice d’identité a PY Ue] ligne vocale, je déeste ! Cfest ouvery] rous les jours? . Nous [roudrions ung] voiture pour 48 heures. re . I ui [faut un) justiticacif de domicile. 9. Lest [scrictement interdit] de fumer dans le train. 10. Ils Hoivent avoir] beaucoup de monde aussi ! il [veut une] carte bancaire, ¢ fest un] peu plus long, Francais familier Franais formel i) a a a a a u a a a a a a a a a a a a a a Demander et donner des renseignements > INTONATION & Marquer I’évidence Pour marquer I'évidence, on peut — interrompre une phrase et laisser [ le destinataire la poursulvre mentalement. a Ecoutez et lisez a voix haute. se i: 1, Cest complet. Vous savez, un vendredi... Nous n'avons plus beaucoup de choix, avec le tournoi, Bien sts; pour les enfants de dix ans... Et une pitce Pidentité, Vous comprencz... Crest un peu plus long. Pour une carte bancaire AvRwn Atcention | Les bagages devant les portes... > INTONATION = Exprimer son soulagement, sa déception aigu moyen Geer eee la derniére syllabe d'une phrase exclamative est marquee par un accent montant. Pour exprimer la déception, la derniere syliabe d'une phrase exclamative ‘est marquée par un accent descendant. Ez Entendez-vous une déception ou un soulagement ? Coche’ Déception —Soulagement is a a 2. 3. a o 4 a Q 5. a a 6. a a 7. a a a; Demander et donner des renseignements me parle ? Cochez. 7 a des services Client — Employé 1. Quels sont les horaires d’ouverture ? a a 2. Jevoudrais savoir ce qu'il faut comme papiers. a 3. Vous devez remplir ce formulaire. a a 4, Clest ouvert jusqu’’ quelle heure? a a 5. Pour une cing places, il Faut comprer 35 € par jour a u 6. Nous sommes ouverts tous les jours, y compris les jours fériés. a 7. Quel est le délai pour un nouveau chéquier ? a a 8. Est-ce que le petit déjeuner est compris? a a 9, Nous voudrions une chambre pour deux nuits a a 10. Vous avez réserve ? o a Ou peut-on entendre ces phrases ? ‘ite vecte(s)) TT APE Fes ervat ion Cochez la ou les réponse(s) correcte(s). 1. Combien de personnes éres-vous ? a. Au restaurant, a b. Au théiere a 2. Désolé, madame, nous sommes complets ce soit. 2. Au restaurant, a b. Ala gare. a 3. Vous voulez combien de places ? a. APhécel. a b. Au thédtre. a 4, Il fauc verser des arthes ? a, APhOcel. a b. Ala gare. a Jappelle pour annuler la réservation, a. ATagence de voyages. 0 b. Au théitre. a 6. Vous devez confirmer au plus tard 48 heures avant le départ. a. A l'aéroporr. Qa b, AThétel Q 7. Vous avez retenu & quel nom ? a APhérel. ua b, Au thééere a ime Demander et donner des renseignements [a] —— » FICHE OUTILS Créez votre propre fiche avec les expressions qui vous sont utiles. S'informer sur des services Informer sur des services |_ Fate une réservation Pour les jeux de réle suivants, aidez-vous de votre fiche outils ou des propositions page 122. Epoue: la situation. Fai adver ation Vous téléphonez au théatre pour réserver—§ @¥s——___________.a pour le jeudi 15, Il n'y a pas de places | * Catégorie 1:52 € | + Catégorie 2:42 € + Catégorie 3: 18 € ations: 20h 30. disponibles avant le mereredi 21 Rep Marinées : dimanche et mereredi : 15 heures Reldche : mardi, oo Eiboues ta situation. __ ee ‘Vous voulez louer un vélo. Vous allez dans une agence de location. Vélo de ville ov VIT 20 € par vélo et une piéce d'identité) Enfants (jusqua 10 ans) Pour une semaine : 20,5 € Pour un weekend : 13,4 € (soredi et dimanche} Peur une journée: 5,8 € yaoi Cr Demander et donner des renseignements ER cue la situation, Siinjormer sty pera eae —_——— des services Vous étes intéresse(c) par la visite d'un chateau et de ses jardins. Vous téléphonez pour obcenir toutes les informations nécessaires (horaites, trifs de groupe, durée de Ia visite, ete.) rE Horaires Tarif Visite guidée Oe cae: age 9 heures-18 heures adultes: 10 € départs : 11 heures, (15 mai-15 octobre) enfants (3-12 ans) 6,3 € 13 heures et 15 heures 10 heures-16 heures gratuit pour les enfants duréede la visite: | (15 mars-15 mai) de moins de trois ans 1 heure 30 | fermé le jeud ‘groupes: 7,5 € par personne | a parc seul: 1,25€ el Z = Ep icue: a situation. S'infotmer ey - Ede servicge Vous soubaitez vous inscrize dans un centre de formation pour des cours informatiquelde cuisine/de photo... Vous vous informez sur les prix, les conditions d'inscription, les conditions de paiement, les horaites, etc a Un couple d’amis va venir stinstaller dans voce pays. Vous leur donnez des informations informer sup des services sur les démarches pour trouver un appartement, ouvtir un compre baneaire, louer une inscrire les enfants dans une école/une université, s'inscrire 2 une activité de loisirs, etc. Parlez de vous informer #0 Sit ts Err Vous présentez un lieu que vous aimez 3 un(e) ami(e) de passage dans vorre région. Vous expliquez ce qu'on y trouve. Vous lui donnez les informations pratiques sur cet endrois. RACONTER UNE HISTOIRE PERSONNELLE > Raconter » Demander des précisions » Expliquer » Justifier OWS ea ace) Pour chaque situation, détermines le cave de la communication & Laide du questionnaire, page 119. >» SITUATION 1 = oi Répondez aux questions. ~ nprendre ce qui est dit_}- 1. Ol M, Delpeuch a-t-il mal ? 2. M, Delpeuch a-til bien dormi ?... 3. Quia déménage ? soni 4, Qu’est-ce que M. Delpeuch a pris dans ses bras ? 5. M, Delpeuch est-il combé 6. Quiest-ce que Mme Delpeuch a acheré ? B Soulignez ce que vous entendez. Bande pend 1, Quvest-ce qui vous arrive ? / Quiest-ce qui vous est an 2, Jai voulu aider mon fils. / Je voulais aider mon fils 3. Vous avez acheré des médicaments ? / Vous avez pris des médicaments ? 4, Je nai pas pu vous appeles. / Je n'ai pas voulu vous appeler. Dans quel ordre entendez-vous ces phrases ? Numérotez dei as. a. Je me suis allongé. b. Je me suis baissé pour soulever un carton. c. Jai séussi & masseois, d. Je suis resté coincé comme ga un bon moment. ce. Jai pu rentrer chez moi. a; | Raconter une histoire personnelle >» SITUATION 2 Fl [Epievonden aux questions, tegen E Oli se passe la sete ? Quel age 2 Mme Gondal Olt sone allés les gens du village ? R@Ne Maintenane, combien y a-t-il d’habicants & Lieutadés ? Bysocie:. ; ; + Elle s'est marige I a. Ale naissance de Marie-Jeanne. 2, Levillage comptaic plus de 1 000 habitants b. Pannée dernitre 3. Les gens ont quitté le village cal age de dix-huit ans. 4, La population est de 150 habitants environ d. dans les années 50-60. 5. Décole a di fermer ses portes e. aujour?hui. | 1 2 ] 3 4 | 5 ] Ee coches ce que vous entendez ou corrigez. — intendre ce gui est dit _ Elle a eu dix enfants. Ly avaie une épicerie, une boucherie, deux boulangeries. Le seul commerce qui manquait... Les gens sone partis du village. ooouca 1 2 a 4. Pour les médicaments, on devait aller a la ville voisine, 5 6, +» toutes ces époques quelle a connues. (erevaeaesl 7 _Raconter une toire personnelle > SITUATION 3 vrai Gomprendre ce qui ext dit — vrai Faux On ne sait pas 1. Philippe appelle Thérése. a a a 2, Jean a appelé Philippe. o a a 3. Philippe connait la nouvelle. a a Q 4. Les voleurs sont entrés par la fenétre. a a a 3. Caacu lieu dans la matinée, a a a 6. Les voleurs one pris un vieil appareil photo. a u a 7. Thérese est malade. a a a 8. La police n’est pas venue, a a 9. Les voisins travaillent dans une compagnic d'assurances. 2 a a EE) voces, - ee se: tan oenentenda: b. Ils ont fracturé la porte d’entrée oe és dient plusieurs 2, Baspelicles dls éeaent au tava, 3, Les voisins é.Tssone venus asser vice : Di imcpeme deeded g Ils ont emporté le magnétoscope 1 2 | 3 B Soulignez ce que vousentendez, 0 -Findiecequlendis Ila raconté pour ton cambriolage... / Il m’a dit pour ton cambriolage.. Ex quand est-ce que ga s'est passé? / Et quand «: que ga se passe? Quand je suis entrée vers midi ec demi. / Quand je suis rentrée vers midi et demi. Je n'ai pas compris cour de suite. / J'ai compris tout de suite. Erils onc emporté beaucoup de choses ? Et ils ont apporté beaucoup de choses ? i 2, 3. 4, 5. 6. tun bracelet qui était ma grand-mére. / .., un bracelet qui venait de ma grand-mére. Jai tout de suite alerté la police. | J'ai tour de suite appelé la police. = —, Raconter une histoire personnelle » SITUATION 4 & F = i i me faux, on ne sait pas ? Coche: ——""Comprendre ce qui est dit \— vrai Faux _Onne sait pas 1. Lajeune fille attend depuis 45 minutes. a 26 a 2. Pierre rerourne chez lui pour prendre des documents a oa c 3. I habite au rez-de-chaussée a oa a 4, Lamire de Pierre est partie en week-end. a 0 a 5. Pierre attend le bus. 4 a a 6. Le chauffeur de la voiture ne freine pas. aoa a Retrouvez l’ordre des actions. Numérotez de 1 as. a. Tlachangé de véeemenss. b, Ila xépondu au eéléphone. c. Une voiture est arrivée trés vite. d. Ila retrouvé son amie Marine. €. Test remonté prendre son parapluie. GB Soulignez ce que vous entendez. Bend ce gr er dir 1. Ga fait déja trois quarts dheure, / Ca fait wois quarts Pheure. Ce nest pas ma faure, / Ce alest vraiment pas ma fauce. Le réléphone sonne. / Le téléphone a son, 4, Done, jéais dans la rue, / Péais done dans la rue, 5. Jéais au feu, / Partendais au feu. 6. Jai dii retourner une deuxitme fois chez moi. / Pai dé rontrer une deuxitme fois chez moi. a Raconter une histoire personnelle » SITUATION 5 El rm _ faux, on ne sait pas ? Cochez. ———_Comprenave ce qui est dit |— vrai Faux ORME sait pas Le monsieur est Pemployeur de la jeune file. os ..a a 2. La jeune fille a partagé un appartement avec une Anglaise. qa a 3. Ellea appris italien. a a Q 4, Elle ese débutante en informatique. Oke ie a 5. Elle a travaillé en Ameérique latine sans éere payée. a 2a Q 6. Elle vendu des jouets en Amérique latine. a. 8 a 7. Elle parle trois langues étrangeres. Goo a 8, Ellea un emploi en ce moment a oa a 141 Associez os a, Elle a amélioré ses compérences en informatique. b. Ellea été vendeuse 1. En Angleterre c. Ellea étudié la langue. 2. En France d. Ellea fait un chantier de reconscruction. 3. En Iralie e. Elle a cravaillé dans un hétel. 4, En Amérique lacine f, Elle est restée six mois dans une école. g Elle ese restée neuf mois, h. Elle sest occupée de touristes, 4 2 = 4 Hs gnez ce que vous entendez. A eden) 1, Je suis restée moins longremps que prévu. / Je suis restée plus longtemps que prévu. 2. Paccompagnais des groupes de courisces. / Jai accompagné des groupes de touristes 3. Vous 'avez indiqué ? / Vous ne aver pas indiqué ? 4, Je suis reparcie en Amérique latine. / Je suis partie en Amérique latine. 5. Vous avez un parcours intéressant, / Vous avez eu un parcours intéressant. 6. Je pense que vous n'y voyez pas d'inconvénient ? / Je pense que vous ny verrez pas d’inconvénient ? CHAPITRE Raconter une histoire personnelle PRONONCIATION > RYTHME = Les enchainements vocaliques On ne s'interrompt pas entre les voyelles prononcées de deux mots qui se suivent. On enchaine la voyelle finale du premier mot et la voyelle initiale du deuxiéme mot. s'aiun mal de dos épouvantable. [3edmaldadoepuvatabl] [lapopylatSedasdsekdtabitédvirs] | o im Ecoutez, indiquez les enchainements vocaliques et lisez a voix haute. Voici auparavant une chanson. 2. J'ai voulu aider mon fils & porter un carton. 3. Ma femme mia acheté des calmants et une bande, 4. Marie-Jeanne, qui a quatre-vingt-seize ans, est invitée 4 la radio. 5. Elle sesc mariée & lage de dix-huit ans et a eu six enfants, 6. Jrai habité au Chili et en Angleterre. mbien d’enchainements vocaliques entendez-vous ? 1. Aun momene, j'ai apergu un arbre, 2. Jraiatcendu comme ¢a un bon moment. ee 3, I fallair aller & la ville voisine. 4, Jai vécu A Londres et & Amsterdam, 5. Caaéré une bonne expérience. i 6. Cam’a appris également & me connaitre. os >» INTONATION Questionner, s’étonner Une phrase exclamative peut exprimer M'étonnement, la surprise. La derhiére syllabe de la phrase moyen — est marquée par un accent montant. gee Dans une phrase interrogative, la voix monte moins haut que | moyen dans une phrase exclamative. F grave ae = | ‘Tues au courant ? (question) Giés aigu) = aie : == © aigu neta! 7 Raconter une 1a} Ecoutez et lisez & voix haute. & : Vous n’aver. pas pu vous relever ! toire personnelle Ila pu rentrer chez lui? Elle « eu six enfants ! La population est de 150 habicants seulement ! Elle a trouvé la porte d’enerée encrouverce ? VRwee 6. “Tues remonté chez toi encore une fois ! ~ Elle a aidé une organisation internationale ? Ga lui a appris quelque chose ? WH Ecoutez et cochez. _ _ Question —_Etonnement Question —_Etonnement 1 a a 6 a a 2. a a 7 a a 3 a a 6) 1) a 4 a a 9-10 a 5 Q a 1008 a EXPRESSION pemander Eg Associez les questions et les réponses. des precisions: rep justifies 1, Qulesece qui sest passé exactement ? a. Non, et pourtant, nous étions plusiewss 2, Ex personne nla rien dit? b, Juste quand je parcais, 3, Comment ¢tait-il habillé ? c. J étais juste devant la pharmacie. Pourquoi est-ce que vous nlavez pas réagi? dl faisait trop sombre, je n'ai pas pu le voir. Mais qui est-ce qui vous a regu ? e. Unemployé, cest stir, mais j'ai oublié son nom. Oi est-ce que vous vous trouvier précisémenc? f Je regardaisailleurs & ce moment, je nai sien vu SAY . A quel moment cest arrive ? g. Parce que j'avais peur. ieee 3 4 5 6 7 a, Raconter une histoire personnelle El Associez les contraire : __ Fie 1. Ala naissance de. a, Juste avant, 2. Lannée demi b, Audépart. 3. Hier matin. cc. Avowre arrivée, 4, Juste apres. dd. Demain soir. 5. Avorre retour. e Alamortde. 6. ATarrivée. £ Lan prochain. T ; T 1 | a. 3 4 | 5 6 geste ex les équivalents. _ - Se ines 1. Dans les années $0, a. Quand j'avais quinze ans. 2, Ence moment. b. Pour fini. 3. D'abord. c. Durance. 4, ATage de quinze ans. d. A présent. 5, Pendant. e. Entre 1950 et 1960. 6. Enfin. f Pour commeneer. 1 2 4 | 5 6 i. Cochez I’équivalent correct. ‘Vous aver. passé deux ans en Anglete Quiest-ce qui s'ese passé ? Qurestece qui vous est arrive ? Pen ai profité pour partir en vacances. aaconter Vous étes resté deux ans en Angleterre, Vous étes passé par I’Angleterre Vous avez compris ? Quiest-ce qui s'est produit ? Qu’est-ce qui s'est passé ? Vous étes arrivé quand ? J'ai bien profité de mes vacances. Jai saisi Poccasion pour partir en vacances. ooce ooco Pewandis 7 Raconter une histoire personnelle > FICHE OUTILS Créez votre propre fiche avec les expressions qui vous sont utiles. Raconter Demander des précisions Expliquer, justifier Pour les jeux de réle suivants, aidez-vous de votre fiche outils ou des propositions page 123. eee Raconter Jouez la situatio gees 2 CS —— demande; des précisions Vous allez voir vorte médecin : vous vous étes blessé(c) en faisant du sport. Vous lui décriver précisément ce qui s'est passé. EBjices: la situation. ee - - expliquel ‘Vous habicez fe méme quartier depuis longtemps et vous raconcez les diffézents changements qui y sont intervenus (les constructions, les commerces, les transports, les habisants...) ei Racon Jouez la situation. Astenter, demande, ' 485 Brécisions ‘Vous vous étes fait voler votre sac dans la rue. Une autre personne sest fait renverser par le pickpocket ct est blessée. ‘Vous allez tous les deux au commissariat. Vous racontez la scéne & un policier. Il vous demande de nombreus EE cues la situation. = Ee eee 2conter ‘Vous passer un entretien d’embauche pour un poste de juriste peécisions. dans une société franco-allemande. Aidez-vous du CV ci-dessous. Etudes de droit: _universifé de Strasbourg Stages: — notaire (Strasbourg) = cabinet d’avocats (Vienne, Autriche} Séjours al'étranger: — Zurich : six mois = Berlin: un an Pate ASN sarin charisee En Raconter une histoire personnelle Parlez de vous. paconters —_—\ expliauer Vous présentez e¢ expliquez vorre parcours personnel (vos érudes, votre formation, vos expériences...}. Ey revez de vous. Vous racontez une grande joie, une grande peur, un réve bizarre, une premiére = Raconter experience... 7" PARLER DE CE QUI VA SE PASSER > Annoncer un programme » Faire des prévisions » Donner des consignes ay COMPREHE Od Pour chaque situation, déterminez le cadre de la communication t Vaide du questionnaire, page 119. > SITUATION 1 1 | Cochez les réponses correctes : Fammmaraaaaa La femme parle 1. d'un dossier a 4. de clés a 2. douvriers a 5. d'une réunion 3 3. d'une voiture 4 6. d'un diner a By. faux, on ne sait pas ? Cochez. Vrai Faux On ne sait pas 1. La femme demande un service a Aude, a a a 2. I manque un dossier & la femme a a a 3. Delphine est la sceur d’Ande. a a a 4, Les ouvriers doivent actendre la femme pour entrer chez elle. a a 5. Ande est urés occupée cet aprés-midi. a a Q 6. La femme va chez Mme Bardinet jeudi. a a a 7. ‘Toute la famille va chez Delphine ce soir a a a 8. Aude est lycéenne a a a B Soulignez ce que vous entendez. “_Entendre ce qui ext die) Merci de nous laisser un message. / Merci de nous laisser vorre message Des choses a te demander ! / Trois choses a te demander ! 1 2 3. Sois gentille de 'apporter. / Sois gentille de me l'apporcer. 4, Tale verras sur mon bureau. /Tu le crouveras sur mon bureau. 5. Vavois, sil te plait, Mme Bardinet. / Va, sil te plait, chez Mme Bardinee. 6. Diseui que est d’accord pour Is réunion. / Dis-lui que je suis d'accord pour la réunion, —_ canis: Cn va se passer Parler de ce qi Dans quel ordre entendez-vous ces phrases ? Numérotez de1ac. a. Rappelle-leur... voir. Ne dérange pas vout } d. Sois gencille c. Noublie p: £ Ne tlinguitte pas... > SITUATION 2 Vrai, faux, on ne sait ? Cochez. Fe vis faux. om ne sait pas 7 coches, Canis oa) Vrai Faux On ne sait pas 1. Anita avair rendez-vous avec la femme Q a a 2. Anita est anglaise. a a a 3. Anita doit laisser Bérénice faire ce qu'elle veur. a a a 4, Bézénice dort aprés le déjeuner. a a a 5. Anita fera ce qu'elle voudra 'aprés-midi a a a 6. La femme cravaille le week-end. a a a 7. Anita pourra faire venir des copains. a a a 8, Le mari de la femme est & Fécranger. a a a G Cochez ce que vous entendez ou corrigez auenidre ce gui ext dit 1. Je veux vous présenter now fille. a 2. Je vous demande de hui parler seulement anglais. = 3 a & 3 5. Vous travaillerez deux week-ends sur tois a Dans quel ordre entendez-vous ces phrases. Numérotez de1as. a. II faudra que vous la fassiez dgjeuner. b. Vous Femménerez au jardin. ©. Elle jouera un peu avec vous. sia d. Jeserai vers 17 heures. c. Elle fat la sieste au moins deux heures. 3 a Parler de ce qui va se passer % >» SITUATION 3 » 050 SS oo | 2. ple a a @&- e 1S oye 5. dines es 6. nsige GB Ecrivez le nom de chaque région mentionnée et le numéro ep apap dp du/des dessin(s) correspondant au temps prévu. ame # Régions Temps prévu 8 Quelles sont les températures mentionnées ? Complétez. Villes Températures i 2 i Soulignez ce que vous entendez. Eoande cs qld Vous annonce quel temps? / Vous nous annoncez quel temps? Les averses s'accompagneront d’orages. / Les averses seront accompagnées d'orages. Les nuages seront nombreux. / Les nuages resteront nombreux, Les nuages disparaitront en cours de matinge, / Les nuages disparaitront dans la maringe, Quanc aux rempéranures, elles ironr de 10 °C... / Quant aux températures, clles seront de 10% Aueene Artention au brouillard qui est encore épais. / Attention au brouillard qui est erés épais. — eee. | Parler de ce qui va se passer > SITUATION 4 & Ee ise 2 sait pas ? Coc! on Comprendire ce gui est dit — Vrai Faux Onnne sait pas 1, M, Lagrange est passé & l'agence, a a a 2. Ta choisi une excursion, a a a 3. La organisé le programme. a a a 4, Texcursion dure deux jours. a a a 5. M, Lagrange sera accompagné de neuf personnes. a 4 a 6. Le-voyage se fera en wain. a a a 7. Lavisite du musée de la Préhiscoire est prévue, a 4 4 8. M, Lagrange connait déja Sarlar. a a a me Associez. = Le dépare aura lieu a. deux heures 2. Le-voyage prendra b. a 5 heures du matin, 3. La re de la vieille ville durera «en fin d’aprés-midi, 4. Le repas durera d. trois heures. 5. Le site préhistorique sera visité e. vers 21 heures. 6. Ils iront aux grottes de Lascaux £ apres le restaurant. 7. Le retour est prévu g toute la matinée. eae 3 4 5 é fF Soulignez ce que vous entende: {7 Brtendre ce qui er dir \— 1, Je vous appelle pour vous donner le programme. / Je vous appelle pour vous préciser le programme, 2. Vous devez tous étre devant la mairie a cing heures. / Vous devez éxre devant la mairie 4 cing heures. Lautocar vous y attendra, / Lautocar vous attendra. Oui, mais il faur crois heures. / Oui, mais il faut bien crois heures, Vous pourrer gotiter les spécialités régionales. / Vous gotirerez les spécialités régionales. 6. Vous y serez en fin d'aprés-midi. / Vous y arriverez en fin daprés-midi. Eee s _Parler de ce qui ase passer » SITUATION & = vrai, it pas ? Cochez. es ss Pig viet fusion me saiti pas? Corton | ov mae gitar Wai Faux. Onne sait pas 1. M, Duponsay soccupe des finances. a a a 2. Finorama est en difficulré a a a 3. M, Duponsay explique l'évolution pour 'aa prochain, = a a 4, M, Duponsay est allé au Portugal. a Q Q 5. Finorama produit du matériel électronique. a a a 6. Finorama installera d'autres usines en Europe seulement. a a 7. Les sites en France devront fermer, a a a 8, Les actionnaires ont des questions a poser. Q a a & Cochez les réponses correctes. M. Duponsay parle : 1. des bons résultats a 2. du chifive d'affaires a 3. d'un développement régulier a 4, de projets incertains a 5. dela recherche de nouveaux marchés ia Dans quel ordre entendez-vous ces phrases ? Numérotez de 1 as. . Nous ouvtirons quatre nouvelles unieés de production. Nous aurons un chiffte d'affaires de 2 millions d’euros. Le bilan de notre groupe sera globalement posicif. Toutes nos usines en France resterone bien stir en activité ean oe ‘Nous continuerons & prospecter le marché chinois 117] Cochez ce que vous entendez ou corrigez. ie Pour les prochaines années a ‘Cente année, En novembre prochain, Pat rapport i an dernier. Pour les années a venir, oouun aos Diici cing ans. — = carr» Parler de ce qui va se passer PRONONCIATION » RYTHME = Uénumération Dans une énumération, ta demnigre syllabe de chaque groupe de mots est marquée par une accentuation suivie d'une légére pause. iVest sur mon bureau, 4 droite, sous fe cahier rouge. Cee) 13] Ecoutez et lisez a voix haute. 1. Dans le Nord, la Picardie, |'Tle-de-France, il y aura des pluies et des averses. 2. Le dossier, c'est le rouge, sur la pile de gauche, derritre le eéléphone 3. Vous Pemmitnerez au jardin, vous la ferez déjenner ec vous lui ferez faire une sieste. 4, Les rempératures seront de 10 °C. & Brest, Lille, Lyon et Strasbourg, 5. Vous visiverez Sarlat, vous déjeunerez et, Paprés-midi, vous serez libre 6. La vieille ville de Sarlat, un déjeuner au restaurant, les grovtes de Lascaux, voila une journée bien remplie ! 7. Nous ouvrivons quatre univés : une en Hongtie, une au Porcugal ex dews en Asie 8. La progression, le développement, le bilan de nos activités sont excellents. > INTONATION Ordonner, demander poliment Dans une phrase impérative qui donne un aigu ordre, le ton de la voix descend du plus aigu moyen au plus grave. Dans une phrase impérative qui formule une aigu demande polie, "intonation est laméme que moyen pour une phrase déclarative grave Préviens-moi si tu as un empéchement.| ‘On peut aussi formuler une demande polie ag Se moyen par une phrase Interrogative. grave Tu pours mel'apporter? 7 n im écouter et lisez & voix haute. Ne lui cédez absolument rien. 2. Parlez-lui seulement anglais. 3. Er surtout, noublie pas les clés 4. Soyer bien cous a 'heure 5. Vous devez absolument nous prévenir en eas de retard. 6. Pourrez-vous lui rappeler de me remettre ce dossier avane demain ? ~ Vous rapporterez le dossier demain soir sans faute. 8. Tl faur d tour prix que tw ailles voir Mme Bardinee. 20} Ecoutez et cochez ce qui est exprimé. Ordre Demande polie ib a a 2 a a 3. a a 4, a a 5. a a 6. a a Hh a a 8 a a EXPRESSION onner une consigne, consignes Elce: phrases servent-elles ad annoncer un programme ou faire une prévi Cochez. Le ciel sera tres nuageux. Sois gentille de me Papporter, midi. Vous y serez en fin dap LL 2. 3, 4, Vous ne lui parlerez pas en frangai 5. Vous serez libre tous les jours & 17 heures. 6, Pense & bien fermer & cle. 7. Essayez darriver a Pheure ! 8. Toutes nos usines resteront en activité Consigne a oo oooa o on? une powner des des previsions Programme/prévision a boooouo annonce’ melfaire rogramme/f CHAP | Fee Parler de ce qui va se passer EBB ettes dans Vordre. Puis réécrivez les phrases Annoncer en ajoutant les indicateurs de temps. E” Programme Un week-end 4 Nice a. Nous assisterons & un spectacle de danses folkloriques Notre accompagnateur nous emmenera 3 I’hétel. ¢. Nous arriverons & Nice. d. Nous nous zetrouverons a V'agroport de Paris-Orly, a Nous quitterons Nice pour découvrir la Cére d'Azur Nous visiterons la vieille ville et le bord de mer. g. Nous reprendrons lavion pour Par a notre arrivée & Nice — le soir — dimanche dans la soirée — le samedi dans la journée — le lendemain = samedi 17 septembre i: 8 heures — envivon deus heures plus tard ERjrem otez de 1 a5, du plus autoritai Doane au moins autorita’ —SOC~SC dees const a. Sois gentille de m'apporter mon dossier. b. Peux-tu mlapporter mon dossier ? ¢. Pourrais-ru penser a mlapporter mon dossier ! dd. Apporte-moi mon dossier. ¢. Noublie pas de m'apporter mon dossier. Parler de ce qui va se passer 80 | > FICHE OUTILS Créez votre propre fiche avec les expressions qui vous sont utiles. Annoncer un programme, faire des prévisions [ oonner des consignes Reale} Pour les jeux de réle suivants, aidez-vous de votre fiche outils ou des propositions page 123. Ej cue: la situation : Donner _____ lssseonsrgnee Vous laissez un message sur le répondeur de vorre secrétaire, Oui, Yoonne, bonjour, aujourd bri, jarriverai un peu plus tard. Continuez le message en prenant en compte les éléments suivants : + Finir de taper le rapport Valéac (le dossier est dans mon bureau, troisigme tiroir de gauche, dans une chemise verte). * Réserver un billet d'avion pour Hambourg pour le 25 aoiie r6r le matin (vol Air France exigé). + Rappeler & Hervé quil doir impérativement réserver la salle de réunion pour vendsedi 10 heures. ponner des consignes Egy ou: la situation Vous avez engagé uin jeune homme qui devra s‘occuper de votre animal domestique pendant vos congés d’été. Vous lui donner des consignes précises pour que tour aille bien, Fxg oue la situation Faire des prévis fons Vous res présentaceur de la méséo et vous présentez un bulletin méeéo pour la saison de vorre choix. Vous pouver choisir une région de France en vous aidant de la carte ou choisir vorte pays/région. -inek Nana CHAPITRE Parler de ce qui va se passer Annoncer 00 Eid icuez la situation. programmes . - donner des eonsignes Vous étes un(e) spécialiste de musique afticaine/de peinture Phuile/de golf et vous aver organisé un stage d’une semaine, Vous présentez votre programme aux participants. Vous leur donnez quelques consignes pour le bon déroulement du stage. Ep ouez la situation. ANnoncer an —— rrr Vous aver niservé un séjour ’une semaine dans un club de vacances Vous avez encore des questions & poser. Vous zetournez ou vous téléphonez & l'agence de voyages. La personne vous donne les dernitres informations concernant le programme du séjour EBB) over a situation, ae ies pIes1ene Vous organisez un week-end avec trois bons amis dans une région que vous connaissez bien. Ensemble, vous discutez de ce que vous allez faire. Vous aver chacun des gotits et des moyens financiers différents. [30 Hts la situation. : _ Ffatre des Previsions CChoisissez une entreprise de votre pays et présentez en quelques minutes ses perspectives davenir, » Conseiller » Suggérer » Dissuader le] DONNER DES CONSEILS A m™ COMPREHENSION Pour chaque sisuation, détermines le cadve de la communication 2 Uaide du questionnaire, page 119. » SITUATION 1 El 1, Est-ce que Mme Lopez a dgja vu le médecin ? wanna 2. Quels sont les problémes de Mme Lopez ? 3, Quelle est la profession de Mme Lope: 4, Quand doieelle retourner voir le médecin ? B Soulignez ce que vous entendez. meagan 1. Alors, madame Lopez, vous allez un peu mieux ?/ Alors, madame Lopez, vous allez miews ? 2. Je ne supporte pas les médicaments. / Je ne supporte pas bien les médicaments. 3, Je me sens erés fariguée. / Je suis tres fatiguée. 4, Je warrive pas & dormir. / Je warrive pas A m’endormin. 5, J'ai seulement besoin de me reposer. / J'ai seulement besoin de repos. B Cochez ce que vous entendez ou corrigez. 1, Pourquoi est-ce que vous ne partez pas un peu? Vous ne pourriez pas vous libérer ? Mais je vous conseille de faire attention. ouca Il faue vraiment que vous vous reposiez quelque temps. Je vous propose de continuer ce traitement oo 6. Exrevenez me voir d'ici un mois. Donner des conseils » SITUATION 2 = Ge faux, on ne sait pas ? Cochez. —— ——~_Camprenidre ce qui est dit Vrai Faux Onne sait pas 1, Lhomme veut cavoyer des livres et des photos. a Qa a 2. IL faur que le paquet artive samedi. a a a 3. Cest pour Panniversaire de sa fille. a a a 4, homme saic ce qu’est Chronopost. a a a 5. Lemployé lui conseille le Colissimo. a a Q 6. Le paquer va partir en recommandé a a a B Complétez le tableau. AVANTAGE 1. Colis ordinaire | 2. Colissimo pera 3. Chronopost Ee resi ot _Bitende ee gui et dit — 1. Paice paquet a. caattive aprés-demair 2. Vous pouves 'envoyer ble Colissimo 3. UU faudeuit que c. Renvoyer 4. Vous étes sir d, cnvoyer votre paquet en recommandé. 5. Tlyaut mieux e. par Colissimo, 6, Je-vous conseille £ d.avoic le paquet le jour méme, 1 = 5 6 w » SITUATION 3 & i ? ae a Vrai, faux, on ne sait pas ? Cochez. Goma Vrai Faux Onne sait pas 1. Les skieurs sont moneés a pied a a a 2. Ils se connaissent depuis une semaine. a a a 3. La piste noire est plus difficile que la rouge. a a a 4, Lucas et Arnaud ont le méme niveau de ski. a a a 5. Lucas refuse de descendre une piste noite. a a a 6. Lucas n'a pas envie de commencer par une piste noire. = Q a 7. Is vont faire du slalom. Qa a a oe Donner des conseils B Répondez aux questions. 1. Que propose le moniteur de ski, au début * Que veur Arnaud ? Comment réagic Lucas ? Qu | 9 EERE : PY ce qui est décidé finalement ? sv. 1, On ne pourraic pas a. de commencer par quelque chose de pas trop difficile 2. Clese micux b. est préparer un slalom, 3. I vaur mieux c ne pas forcer au dépare. 4, Ce quon devrait faire, d. ne pas rester la discurer, 5. On ferait mieux de ca faire attention. 6, Tuas intérér fen faire une autre ? 1 | 2 | 3 | 5 6 > SITUATION 4 108 faux, on ne sait pas ? Cochez. ‘amprendre ce qui est dit_| vrais Faux Onnne sait pas 1, Peu de jeunes ont appelé, a a a 2. Les auditeurs qui ont appelé veulent du teavail pour été. a a 3. Véronique va aller a la plage. a Q a 4, Jes jeunes ant encore beaucoup de temps devant eux, a a 5. ILnlya que trois possibilités pour trouver du travail a a a 6. Iesiste un sie Internet pour les offres. a a a 7. Les jeunes sone stirs de trouver grice & Interne. a a a Hl De quels métiers parle-t-on ? Cochez, a S 1, U moniteur 4, O professeur 7. Uvendeur 2. Dlivreur 5, danseur 8, O baby-sitter 3, Qanimateur 6, D producteur 9, D maitre nageur - cH —_— . | Donner des conseils coutez et complétez. ——— ——" Entendhe ce qui et dis} 1. Moi, IL... Chers jeunes audiceurs, noon Voir du c6té des plages comme moniteurs de planche & voile .. dans une colonie de vacances. Vous .. . Jes contacter directement. 5. Mais, en faic, pour consulter routes les offtes, soe Aun site Internet, » SITUATION 5 ; loan a 13 aux questions, 00 f nde ce qui ext dit |- 1. Quand Sandra va-telle faire son premier essai? 2. Oitcela va. I se passer 2 Que sest-il passé dans les Alpes dernitrement ?. 3. 4, Avec qui Sandra va-t-elle sauter ?.. 5. Quel sport pratique Sandra habituellement ? 6. Quels sont les autres sports que Marie propose Za Vrai, faux, on ne sait pas ? Cochez, Vrai Faux One sait pas 1, Dvaprés Marie, le saur 4 l'élastique est un sport dangereus. a a 2. Sandra a déja sauré & l'élastique. a a a 3. Elle va sauter avee dautres personnes dans an chub. a a a 4, Sandra a appris dans le journal quill y avait eu un accident. a a 5, Sandra aime les sensations fortes a ag a 6, Les parents de Sandra aimenc le spore, a a Qa 7. Sandra va suivre les conseils de Marie. a a a Dans quel ordre entendez-vous ces phrases? a aseedl Numérotez de 1 a6. z a. Tu connais les gens avec qui tu vas sauter ? b. Ce n'est pas la peine de les provoquer ! c. Non, ce n’ese pas un club. gd. Cest une bande de copains. c. Les accidents, ¢a peut arriver tous les jours ! £ Ceseun club agréé, jespere ? 88 feNonees 9 Donner des conseils i Soulignez ce que vous entendez. “Tia ne lis pas les journaux ? / Ti ne lis jamais les journaus ? Tuas entendu parler de cet accident ? / Tu alas pas entendu parler de cer accident ? Ti es vraiment folle | / Tu es complétement folle ! Pourquoi tu ne choisis pas plurdt du parachure ?/ Pourquoi tu ne fais pas plutdt du parachute ? Ta te rends compre du risque ? / Tu te rends compre des risques ? yeep 6. Sion écourait, on ne feraic rien, quoi !/ Si on récoutait, on ne ferait jamais rien, quoi ! PRONONCIATION >» RYTHME Les interjections Quiest=ce que tu racontes, 1a? (a= maintenant, ence moment.) Je cherche un job pour me faire de l'argent 4 Foral, 1a, quoi, hein, dis ont de poche, quoi. un sens différent du sens habituel. (Quoi = en réalité, en fait, en résumé.) Ils rythment la phrase Tu viendras, hein ? i etajoutent une nuance au propos. (Hein = promets-moi de venir.) Tuen penses quoi de tout ca, dis ? (is = je veux absolument avoir ton avis sur la question.) a et lisez & voix haute. Je me sens tres fatiguée et je dors mal, quoi 2, Je crois sculement que j'ai besoin de repos, 1a. 3, Ex qu‘en pensenc tes parents, dis ? 4, Mais tu ne te rends pas compte, 1a! 5. ‘Tar vas tour nectoyer, hein ? 6. ‘Tas intérée A faire attention, hein ! = Sion récoutait, on ne ferait jamais rien, quoi ! >» INTONATION = Suggérer, protester Une phrase exclamative ou interrogative peut Tune vas pas me dive que tu comptes l'aider ! tre employée pour exercer une influence sur (Je ne pense pas que tu devrais.) ledestinataire, suggérer quelque chose ou ‘Tu vas accepter ce tvavail ? protester, par exemple. (a te suggére de refuser.) = 4 Donner des conseils 13] Entendez-vous une suggestion ? Cochez. Suggestion . Je ne supporte pas bien mes médicaments. . Pourquoi est-ce que vous ne partez pas un peu? . Au début, c'est normal, ne yous inquiéter, pas ! Pre . Yous pouttiez aussi travailler dans un café, je ne sais pas... Vous avez moins mal, quand méme ? Ty aurair peut-tcre des possibilités comme animaccur Si, je Cassure ! . Mais enfin, ce n’est pas parcil ! NA 9. Crest vrai, il faudrait que vous vous reposiez quelque temps ! 10. Surtout, n’hésicez pas & prendre vos parapluies, coogounooug & Entendez-vous une protestation ? Cochez. Protestation Protestation 1 a 5. a 2, a 6. a 3 a a 4, Q EXPRESSION Ces phrases expriment-elles un conseil __ Peareeites ou une proposition ? Cochez. Conseil Proposition Sif tais coi, je divais la vérieé ! a a I] faut vraiment que vous vous reposiez. quelque temps. Je vous propose de poussuivee ce traitement, Revenez me voir d'ici un mois, si vous pouvez! Je peux envoyer le paquer, si tu yeux. Moi, & votre place, jirais voir! Vous n'aver.qu’a appeler Jean directement ! Et si on s‘adressair a une agence pour l'emploi ? [=] ene wanee a Donner des conseils Bpsseciee. : pissuader 1. Tupeux 2. Siffétais toi 3. Nroublie pas 4, Invite 5. Tu devrais 6. Pourquoi 1. Ge rest pas la peine a. le hors-piste. 2. Tuesfalle, d. are prudencs 3. Vous avez intérét «est dangereux | 4, Vous ne vous rende pas compte, dh su nas pas lu les journaux! 5. Jevous déconséille £. de provoquer des accidents. 1 | 2 | 4 | 5 EBgssecies. ae SUggérer Marie si elle esc libre. inviter Maric si elle ese libre. nlinvites-tu pas Marie si elle est libre ? inviter Marie si elle est libre. jfinviterais Marie si elle est libre. @inviter Marie si elle est libre. >» FICHE OUTILS ( Conseiller, suggérer | [_ bissuader | ou des propositions page 124. Créez votre propre fiche avec les expressions qui vous sont utiles. Pour les jeux de réle suivants, aidez-vous de votre fiche outils ee caps Donner des conseils ER} ve la situation Ver pW OOM Vous fumez, vous ne pratiquez aucun sport et vous aver des <<, iD i I Vuj : ; cae van Vujovic problémes respiratoires. Vous allez consulter le médecin, Vous lui Généraliste Consultations rous les jours saul mardi matin et judi Jouez la situation. ie | Conseijiey Unle) de vos ami(e)s prépare sa valise pour partir en vacances, II/Elle part dans les Alpes expliquez pour Noél. /II/Elle part dans le sud de la France, au printemps. / IVElle part en Bretagne pour 'éré. IVElle ne connait pas bien le climat de le région. Vous lui en parler et vous lui donne des conseils sur ce quilfelle doit emporter EB cee la situatio ‘Vous renconcrez. quelqu’'un qui aimeraie venir vivre dans vorre pays. Vous lui donnez — consetiler des conseils sur la région & choisir en fonction du climat, sur la manitre Paborder les gens de votre pays. Eiove la situation, Dissuadey Unie) de vos ami(e)s veut faire un sport d risques/adopter un gros chien/déménager pour habiter & la campagne/arréter ses études/faire de Vauto-stop, etc Vous essayez de l’en dissuader. aia conseitiets Eg ovez la situation a epages suggelet ‘Vous voulez emprunter une grosse somme d'argent & votre banque, Vous allez voir votre conseiller financier. Vous écoutez ses conseils et ses suggestions Eee la situation. : - Conseiltey Que faire pour se faire des amis/perdee des kilos avant léeé/écudier gratuitementidevenic riche et célébre/paraitre plus jeunc/arréter de fumes, etc. ? Vous demandez au conseiller-psychologue de la radio. TI vous répond. e -. EXPRIMER UNE OPINION Donner son avis » Réagir A une opinion » Argumenter HENSIO Pour chague situation, détermines le cadre de la communication i Vaide du questionnaire, page 119. > SITUATION 1 Ey. feu. ee arc Ee. Comprendie ce qt ee dt — vrai Faux Onne sait pas 1. Il fic beau depuis plusieurs jours. a a a 2. Ona vole la voiture de M. Choukroun. a a a 3, Le jeune Perez-a volé une voiture a a a 4, ML Choukroun et Lisa discureat souvent ensemble, a a Q 5. M, Chouktoun veut téléphoner & la police. a a a 6. Lisa n'est pas d'accord avec M, Choukroun a a a 7. Lisa propose une solution. a a a 8. _M. Choukroun dit qu'il est gén¢ par les poubelles dans le me, a a ~~ Eneendve ce ques dit ZB seulignez ce que vous entendez. 1. Hya vraimenc longeemps qu'elle ese li. / Ga fait yraimenc longeemps qu'elle est lh, 2, Elle est peut-étre on panne, / Flle a peur-érre eu une panne, 3. Je-erois quill faudraic appeler le commissariat ! / Je crois que je vais appeler le commissariac! 4, Je vews dite que je n'ai pas envie... / Cest-i-dire que je n'ai pas envie.. 5. Onvva lui demander ce quelle pense. / On va lui demander ce qu'elle en pense. parce _Exprimer une opinion Dans quel ordre entendez-vous ces phrases ? Numérotez de1 as. a. Vous pensez vraiment ? b. Vous exagérer ! c. Vous croyez? d. Quiest-ce qu’on peut faire? e. Vous expliquez ¢a comment ? » SITUATION 2 == ? Cochez. B Quelle est l’opinion des personnes { Comprendre ce gui et die | Pour Contre Ni pour ni contre Personne 1 Q Q Qa Personne 2 a Qa a Personne 3 Qa a a Personne4 a a Personne 5 Qo a a Personne6 a Q Personne 7 Q a Qo | 5 les réponses correctes. - Les personnes parlent de : 1, produits solaires =O 5. séduction a 2. beaucé a 6. parfum a 3. plage a 7. maladie de la pean O 4. coups de soleil a 8. danger a 1. Je trouve a. qu’on peut étre raisonnable, 2. Onalimpression b. est qu’ils sont contents. 3. Pour moi, le bronzage, cc. Cest de l'esclavage ! 4. Moi, je pense 4. qu’on fasse attention, 5. Je crois que tout ca, qu'on est en forme, 6. Sils continuens, £ que caembellit. 7. Tl faue & Cest ridicule ! 1 2 3 4 | 5 6 7 Exprimer une opinion | 7 ee que vous entendez ou corrigez. Ema 1. Que pensez-vous du bronzage ? a 2. Je trouve ¢a joli. a 3, Il faue passer des heures au soleil a 4, On nest jamais obligé de s exposer. a 5. Tl faut reconnaitre qu'une personne bronzée... 6. ss pace que Cest la mode de bronzer a 7. Non, vraiment, c'est idiot ! a 8. Jenlai pas dopinion particuliére. a » SITUATION 3 = wi est dit — Eyes: sont les arguments pour ou contre chaque objet ? Cochez. Comprendre ce ¢ Dictionnaire livre Dictionnaire électronique 1, Hest dépassé, a a 2. Ony trouve la réponse plus vite. a a 3. Ilvasse développer dans Vavenir. a a 4, Il prend peu de place. a a 5. Test moins pratique quand on voyage. a a 6. ese plus complet pour les spécialistes. a a B Qui dit quoi ? Associez. —{"Bhntendee ce qui est dit — a. Je voyage beaucoup. 1. Carole b. Je suis la fois d'accord et pas daccord. 2. Mara On trouve la réponse beaucoup plus vite. 3. José d. J'enai essayé plusieurs. €. Crest vrai que ce alest pas toujours complet. fF. On trouve exactement les mémes contenus. Exprimer une opinion 10) Ecoutez et complétez. _ ; Eee 1. Moi, je suis raiioreercey sone be dictionnaire électronique. 2 Cest ce rest pas toujours compler 3. Jesuis. et pas d'accord avec Carole. 4.0 Je suis... on ne trouvera plus que des dicos électroniques. 5. Cet .. ils ont le méme contenu. 6. Pespere que... aiderone nos audiseurs. » SITUATION 4 & Fi tevonder aux question Quest-ce que la mare veut donner ? w.. Qulestece que la mare veut jeter ? Quelles sont les deus raisons données ? a 4, Pourquoi la jeune fille refuse-t-elle ?. 5. Qu’est-ce que la jeune fille décide de faire a la fin —{_Comprendre ce qui es dit | iB vrai, faux, on ne sait pas ? Cochez. Vrai Faux On ne sait pas 1, La mére propose de l'aide a sa fille a a a 2. Les vieux livres sont des souvenirs. a a a 3. La famille a de grands albums photos. a a Q 4. Fabienne a lu tous les vieux livres. Qa a a 5. Ce sont les grands-parents qui ont acheté les livres. a Q Q 6, Fabienne a commencé une collection de cartes postales. = a Q 7. Les livres ne sont pas trés propres. a a a Es nez ce que vous entendez. ee hae 1, Ob, non, pas question ! / Oh, non, pas de question ! 2. Tune les as pas lus ! / Tu ne les as méme pas lus ! 3. Jeles lirai un jour! / Je les lirai bien un jour ! Je les vends peur-étre trés cher !/ Je les vendrai peut-eere erés cher! Ca méconnait ! / Ca m’étonnerait ! Laisse-moi le faite { / Laisse-moi faire ! ays HerarErE «0 Exprimer une opinion Dans quel ordre entendez-vous ces phrases ? Numérotez de 1 a6. a. ya coutes nos photos, les films... ! b. Cesont des souvenirs, quoi ! Mais, enfin, maman, ce a’est pas pareil ! d. Mais, maman, je veux les garde, e. Qh, écoute, des souvenirs, on en a d'autres. £ Mais regarde toute la place que ga prend ! » SITUATION 5 & Vrai, faux, on ne sait pas ? Coche: “Comprenddre ce qui est dit — Vrai Faux On ne sait pas 1. La chaine a connu une gréve des techniciens. a a a 2. La gréve a duré 48 heures, a a u 3, Elle est maintenant terminge a a a 4, Les discussions ne sont pas fines. a a a 5. Gilles Lesueur ne pense pas trouver d'accord. a a a 6. Le directeur va donner de l'argent au personnel. a a a Gach les réponses correctes. La personne parle : des moments difficiles du droit de greve de lavenir des employé des salaires s de la perte de temps ocouoocu ay des horaires de travail Seo cua Exprimer une opinion h dez o i f ia Cochez ce que vous entendez ou corrigez “Faeule gated) En ce qui concerne la gréve.. vs je suis heureux de vous annoncer... 1 a 3. Hest clair que routes les questions. 4 Pentends que chacun soit raisonnable. Crest vrai que des décisions... a a a Nous avons ce dossier délicar & traiter. a a a a Pour ma part, je ne peux pas accepter. 8. Nous devons aller a l'essentiel, a RONONCIATION > RYTHME Les silences et les pauses (2oars teclsngue oralenias pauses ~ Comment allez-vous ? donnent un sens a I’expression. ~ Bien, merci, avec ie soleil qui revient | Elles correspondent aux points On va pouvoir profiter de nos jardins. et virgules de I'écrit. =ien, merci. Avec le soleil qui revient, on va pouvoir Laplace de la pause fait varier profiter de nos jardins. lesens GE Ecoutez et lisez a voix haute. s 1. Jeme sens mieux dés que je suis un peu bronzée, Je suis plus gale. Je me sens mieux. ID8s que je suis un peu bronzée, je suis plus gaie 3. Si vous voulez, On peut se donner rendez-vous vers huir heures ? 4, Si vous voulez, on peut se donner rendez-vous. Vers huit heures ? Je suis pour le dictionnaire électronique quand on voyage. C’est plus pratique a Je suis pour le dictionnaire électronique. Quand on voyage, c'est plus pratique. eee) Exprimer une opinion Ecoutez et rétablissez la ponctuation. (Metter une majuscule, si nécessaire.) 1. Jenne suis pas @accord avec les gréves nous ne sommes plus libres v Je ne suis pas d'accord avec les greves nous ne sommes plus libres 3. Nous allons étre en vacances dans une semaine nous partons & Ia montagne 4, Nousallons érre en vacances dans une semaine nous partons & fa montagne 5. Il faut rester allongé des heures au soleil pour érre tout rouge non merci 6. Ll faut rester allongé des heures au soleil pour écre tout rouge non merci » INTONATION Argumenter (alg = = Miegareeere moyen a a une phrase ou pour asia appuyerson argumentation, phase neutre ‘on peut préférey une phrase Tu ne veux pas que notre rue devienme une poubelle. de tonalité inferrogative Tle ou exclamative, plutot E i — que déclarative, pour awe impliquer le destinataire ee Tune veux pas que notie ue devienne une poubelle 2! +) E = Eg tcouter et cochez. _ Intonation _Intonation Intonation Intonation expressive neutre expressive neutre 1. a a 7 a a a a 8 a a 3 a a 9 a a 4. a a 10. a a 5. a a ML. a a 6 a a 12. a a Exprimer une opinion > RYTHME La langue familiére (3) Entendez-vous du frangais standard ou du francais familier ? Cochez. Frangais Frangais Francais Frangais standard familier standard familier 1: a a 8 a a iz Qa 9, a 2 Qo Qa 10, Q a 4 a a 1 a a 5. a a | 2. a a 6 a u 13, a a Ds a a 14 a a EXPRESSION 2 ssociez les équivalents. Réagir # Une opinion Quiest-ce que vous pensez de... ? Vous étes stir 2... Ca ne veut pas dire que... . Vous n’étes pas juste ! Vous exagére? ! Quelle est votre opinion sur Vous expliquez ga comment ? Je trouve ga étrange... Vous pensez vraiment ?.. Ga ne signifi pas que... Ga me parait quand méme bizarre. Vous justifiez ¢a comment ? Pe 10 Exprimer une opinion ane? son oie Ebjcoche: cee ee aune On est du On n'est pas opinion dumémeavis du mémeavis Nil'un ni autre 1. Twas tore. o a a 2. Je suis bien de votre avis. a a a 3. Absolument pas. a a a 4, Tout a fair. u a a 5. Cest la méme chose. a a a 6. Lest vrai que a a a 7. Jem’y oppose toralement. a a a 8. On ne peut pas dire ¢a! a a a 9. Vous avez parfaitement raison, = a a 10. Ca sevient au méme, Q a Q bp essocie Argumenter 1, Siles employés seprennent le tzavail, 4, pourtant vous restez des heures sur la plage. on continue, , mais c'est moins complet. 2. Cese un sport dangereus, Cest vrai, ¢. ot puis, surtour, ce nlest pas cher. 3. Cest plus pratique, certes, d. sinon, on ferme. 4, Vous maintenez votre décision ¢€, mais je suis sir que nous pourrons Parseindze. 5, Tu dis que Cesc un abjectif trop ambitiews f mais alors pourquoi y a-til aurant de gens qui 6. Vous ne supportez pas le soleil le pratiquent ? . Moi, je suis pour : d’abord c'est commode, oa méme si rout le monde pense que vous vous trompez.? 1 | we 3 4 5 6 7 >» FICHE OUTILS Créez votre propre fiche avec les expressions qui vous sont utiles. Donner son avis Réagir 4 une opinion — de maniére positive — de maniére négative, argumenter | = de maniére neutre ‘Argumenter Pour les jeux de réle suivants, aidez-vous de votre fiche outils ou des propositions page 124. Exprimer une opinion ax son avis ER cue lasituation, vregiea une opinion Votre voisin(e) vous parle des nouveaux locataizes et de leurs enfants. II/Elle les trouve bruyants et a Pintencion de se plaindse : vous r’étes pas d'accord. Fecal Donner Jouez la situation. Sa -Sstes eee —___— — Bima 2Dinion jous discutez avec des collegues de vorre entreprise car il serait question Pimposer un uniforme au travail. Vous faites part de vos doutes et vous donne votre opinion. Savi nia anak Eg owes la situation. reagir A une opinion Alors que votre ami(¢) critique toujours Internet, vous défendez ce moyen de communication, Isolen Pas de « vraie » vie. Coit. dance, Informations en temps réel Echar UX. Focilité d'utilisation Richesse et variété de la documentation ¢ Vous eae B ‘ Donner Jouez la situation anet son evil: air a ing Votre meilleur(c} ami(e) et vous parlez de la nouvelle interdiction de circuler en voiture dans votre quartier : vous discutez de cette décision, vous n'étes pas d'accord. Ep ove la situation. argumentet Votre pere veut vider le grenier de la maison de vos grands-parents. Ilya de views vétements qui vous appartiennent et du matériel hi-fi que personne n'utilise plus, Vous le dissuadez de le faire. ees Exprimer une opinion Jouez la situation acgumenter Vous recommandez & un(e) ami(e) d'aller consulter un(e) voyant(e). I/Elle n'est pas convaincu(e). Vous l'en persuadez. El Que pensez-vous ? Dans ka rue, un(e) journaliste vous demande vorre opinion sur Penner son avis = la grtve des conducteurs de métro pour Ja secraite & quarance-cing ans ; — une statue représentant un cube géants ~ les vacances & l'étranger. Ebiiouc rensez-vous? une opinion En groupe, vous choisisser différenes themes de discussion. Cha sn expose son opinion. Vous en discucez. —Sorames-nous dans une civilisation de loisies ? = argent rend-il heureux ? = La politique a-telle de Pavenir ? — La nouvelle économie électronique sera-t-elle incontournable & l'avenir ? CHAPITRE 1 PRENDRE CONTACT » Situation 1: Candidature La seonguame, — Allé | BRUNO. ~ Alld, oui, bonjour, pourzais-je parler & M. Perrault, s'l vous plait ? LA SECRETAIRE. - Oui, c'est de la pare de qui? BRUNO, — Bruno Ferrand. La SRCRETAIRE, ~ Ne quittez pas, je vous le passe. Roland Prreativt, — All6 | Roland Perraule a Fopparel BRUNO. — Bonjour, monsieur. Je vous appelle de la pare de Mme Briand, ROLAND PeRRAvLr. — Ah, oui, je vois. Mme Briand ma parlé de vous. BRUNO. ~ Vous chercher des jeunes pour de la figue ration dans une publicicé ? Rotann PeRRAULT, ~ Oui, des jeunes gens, entre quinze ecvingc ans, grands, yeux class, est important. BRUNO. ~ Jai dix-neuf ans, je fais 1,91 m et jai les yeux vert. Roan Perravit, ~ Bien. Vous étes libre le mois prochain ? Bruno. ~ A partir du 15, aprés mes examens. ROLAND PERRAULT. ~ Parfaic, done vous pouvez venir Je 17, pour ka sélection ? BRUNO. ~ Oui, pas de probleme ! Rowan Perrauit. ~ Tits bien, je vous repasse ma seerétaize. Elle va prendre vos coordonnées. BRUNO. — Merci beaucoup, au revoit, monsicur, La SECREAIRE, Alors, vous me redonnez vowe nom, sil vous plait ? BRUNO. ~ Ferrand. LA SECRETAIRE. — 21, a-n-t? BRUNO. — Non, 2 5. a-n-d. Bruno, LASECRETAIRE. - Ah, oui... Bon... etest-ce que vous avez une adresse dlectronique ou un numéro ott on peut vous joindre ? F BRUNO. ~ Mon é-mail, c'est b.ferrand, rout en minuscules, arobase euronet.fr, ec mon téléphone est le O1 43 71 26 30. TRANSCRIPTIONS La SECRETAIRE. — Bien, clest aoté. Done c'est entendu pour le 17 juin, cese & 10 heures précises. Bruno. — Trés bien, merci, Au 17 alors ! La SECRETAIRE, — Au revoir, monsieut. BRUNO. — Au revoir, madame. » Situation 2 : Quoi de neuf? Le caissizn, — Alors, 22,21 euros, s'il vous plait. MME Daiss, ~ Qui, voila, Tiens, madame Jeanet, comment allez-vous ? Ca fait longtemps qu'on ne s'est pas vues ! MME JeaNer. ~ Crest vrai, je ne suis pas beaucoup sortie ces derniéres semaines, et puis j'ai eu une agtosse grippe, et aprés une bronchite. Je ne suis pas encore complétement guétie, d'ailleurs. Je me sens encore bien fatiguée. Mute Dass. — Ah bon ?! Ah, la santé, vous saver |. Er aurement, vos enfants Mur Jeane. - Mls vont bien, Merci, Hervé prépare ses examens et Amélie a teouvé un poste qui lui plait beaucoup : elle est assistance de direction tilingue dans un laboraoire pharmaceutique. ‘Mp _DRiss, — Mais cese erés bien, fdicitations } ‘MME JEANET. — Merci. Et vous, madame Driss ? Me Driss. — Oh, rien de neuf. Si! Mon mari vient de prendre sa setaite, alors on va pouvoir voyager un peu plus, je suis bien contente MME JEANET, - Ecoutez, cest hien, sil ne s‘ennuic pas! Mu Daiss. — Non, et puis on a le mariage de Clotilde & préparer, elle se marie le mois prochain, & Marseille Mute Jkanet, —Ah, cest une nouvelle, ga! Br elle va vivre li-bas? Moe Daiss. ~ Oui, mon furur gendre est dela région ex puis, vous saver, ils vont travailler tous les deux dans un cabinet d’archirecves. Mut Jeansr. — Ecoutez, c'est bien ! Moe Driss. - Oui, om est orés contents! Allez, je me dépéche parce que je suis pressée. Meilleure santé & vous, et bon courage 3 Hervé pour ses examens ! MMP Jeane, — Merci, c'est gentil. Au revoir, madame Driss, et cous mes veeux de bonheur aux futurs mariés ! ee TRANSCRIPTIONS » Situation 3 : Rendez-vous de trav: Srace, ~ Salur, Laurence, ¢a-va Je crois qu’on est un peu en avance. Viens, on va sasseoir Ia, prés de la fenétre, comme ca, on les verra artiver. Laurence. —A quelle heure eu leur as die? SERGE. ~ 6 heures, 6 heures et quart LAURRNCR. ~ Ils vont arriver, Dis-moi, Serge, eu as bien apporté rous les documents ? Sexe. ~ Oui, oui, pas de probléme. J'ai méme cher- ché sur Internet et jai plein de nouveaux trucs. LAURENCE. — C'est génial | Tiens, voila Nadia. Ponesuelle, comme coujours. Comment vasetu ? Ta as trouve facilement ? NADIA. = Oui, je connaissais. LAURENCE. ~ Nadia, je ce présente Serge. Serge, Nadi. Sercr. ~ Salut! Napta,— Saluc! Senge. — Laurence m'a beaucoup parlé de coi. toi qui parles quatre langues ev... LAURENCE. ~.., ec qui fais @excellents gateaus Napa, = Oui, pour les langues, est vrai, mais pour les giteausx, je ne sais pas | Laurence. — Bon, ilest 6 heures et demie, Ben esten retard, comme d'habitude. Qu‘est-ce qu'on fair? est SERGE. — Tant pis, on va commencer & travailler sans Ini parce que je dois partir au plus card 4 8 heures, LAURENCE, ~ "Tu as raison, Cese toujours la méme chose avec lui... ! Nabis, - Moi aussi, je suis assez pressée aujourd'hui Laurence, — Ah, le voild ! Alors, Bea ?! BEN. — Bonsois, rout le monde ! Excusez-moi, je suis ven pew en retard. LAURENCE, - Eh oui, ca ne change pas ! Ben, c'est Nadia, elle va travaillee avec nous sur le projet BEN, — Bonjour. Nant, — Bonsoir. SERGT. ~ Allez vite, on commande et on commence | LAURENCE, ~ Mademoiselle, s'il vous plait, on peut commander ? > Situation 4 : Animateur radio : un métier, une passion Le JOURNALISTE, ~ Max, bonsois, vous étes ani- mateur RadioJeunes, responsable de la program mation musicale. Vous étes trés connu du jeune public, Vous avez commencé ily a dix ans. Vous avez quel age 2 Max. - 30 ans. Le JOURNALISTE. ~ Vous étes & peine plus agé que vos auditeurs, alors ? Max. — Oh, un peu plus, quand méme, nos audirewrs sont en général des adolescents. Lr JOURNALISTE, ~ Et, est-ce que vous avez des contacts directs avec eux ? Max, ~ Oui, & partir de 22 heures, anime Pémission Contacts et, Ta, €eoute les jeunes. LE JOURNALISTR. — Et pourquoi vous appellene-ils ? Max. — Eh bien, il ont besoin de communiquer avec quelqu’un. Ils sont quelquefois assez. rimides, vous voyex, ot ils préferent parler de fagon anonyme. Alors, je les écoute, rout simplement. Le JOURNALISTE. ~ Boa, aloss, en fas, vous étes quoi pour eux? Un copain, un grand fiére, un conseiller? ‘MAX. — Un peu des trois. Je suis Ia sils ont besoin de ‘moi. Nous avons un intérét commun, la musique et ils me disent ce quils aiment, ce quills ontenvie d’en- tendre et, parfois, [a conversation va un peu plus loin, Le JOURNALISTE. - Est-ce que vous sentez que vous avez une responsabilité vis--vis d'ewx ? Max. ~ Evidemment. [e sais quiils ont confiance en moi. Je suis rés atcentif mais, vous saver, je suis avant tour un animaceur radio : mon travail, est de faire aimer la musique, de répondre aux désirs de nos jeunes auditeurs Le JOURNALISTE. ~ Alors, dites-moi, quelle est la qualité essentielle qu'il faut avoir pour faire ec que vous faites ? Max. — Je dirais... avant tour, éere curieux, ne pas avoir peur de opinion des autres mais ne pas juger non plus. Rescer 8s ouvert en somme. Le JOURNALISTE, — Max, brave pour ce que vous faites et merci d'avoir répondu & mes questions. » Situation 5 aventure nvenue au stage de sport~ Bonjour a tous et bienvenue & notre stage sport-aven- ture. Je mlappelle Marie-Héléne Solé, en général on mappelle Mahé ! Le directeur du centre, M. Paul Escude, es absent ce matin, mais vous pourrez le rencontzer cee aprés- midi — son bureau est au premier étage. Alors, ici, je suis directrice adjointe, chargée de la coordination. Je suis aussi responsable du planaing, est A-dire que c'est moi qui vais moccuper de toutes les questions organisation, des emplois du temps pour les différentes activicés que vous aller choisir, Fr, je suis, bien site & voure disposition pour rendre vorre séjour le plus ageéable possible. Ah, oui ! Mon bureau est au rez-de-chaussée, mhésivez pas & me poser vos questions si vous aver un probleme. Bon, je vais vous faire visiter nos locaux ec vous pré- seater & la responsable des activités, Marie Périnet, dont le bureau est 4 cdté du mien. me suivre... Si vous voulez CHAPITRE 2 PARLER DE SES ACTIVITES ET DE SES GoUTS ituation 1: Premiére semaine a la fac La MERE. ~ Alors, Audrey, commen ga s'est passé, ra premitre semaine de fac ? Tu es eontente ? Aubrey, ~ Oui, mais Cest aussi bien dére fa en week-end, ec de vous voir! Je retrouve mes habicude ma chambre, le jardin... clest mienx que d'éxee seule dans ma petive chambre & Strasbourg | Levine, — Ab, eh bien, tuvois, tu apprécies la maison ! La MERE. ~ Alors, raconte-nous 1a nouvelle vie détudiante ! AUDREY, ~ Jai cours rous les jours 8.9 heures, enfin sauf le jeudi ott je commence 2 2 heures, le vais & la fac en tram — avec le bus, je mets trop de eemps. Je pats vers § heures, 8 heures et quart. C'est direct, comme ¢a,je rai pas besoin de changer, je suis assise, je lis. Le PERE, ~ Tuas beaucoup de cours ? AUDREY, ~ Vingr heures en tout, Par petits groupes ct seulement deux en amphi, heurcuscment, parce que je ne supporte pas, on est erop nombreux! Le vine, ~ Ec les professeurs ? Aupaey, ~ Ah, les profs, je ne les connais pas encore tous | Celui de théatre, il est drole, on tit tout le temps, je Paime bien ! La sine, — Et cu as déja sympathise avec d'autres écudiants ? AUDREY, ~ Ben, cest encore un peu tit! Il ya une fille qui a Pair sympa. On a bien envie de faire du volley ensemble, on va voir! ‘La MERE. ~ Bon, allez, on passe table > situation 2 : Alors, la province ? STEPHANIE. Allo ! Santa. — Stéphanie? Bonjour, c'est Samira STEPHANIE, — Samira ! Ah, ga me fait plaisir | Alors, quest-ce que cu deviens ? Satta, ~ Eh bien, ¢a fait presque wois mois que jai quiteé Pacis | Stephanie, ~ Déa ! Le temps passe vite province, qu’est-ce que tu en penses ? Sanna. ~ Ca ra rien & voir ! C'est beaucoup mieux qu’ Paris les gens sont plus chaleureux, ils prennent le temps de vivre. STEPHANtE, — Oui ? Er ron nowveat travail ? Sans, — C'est super ! C'est une petite agence, onze employés au total, cout le monde est reés sympa, on dgjoune ensemble & midi, il ya vraiment une bonne ambiance. Il y a surtout deux callagues avec qui je imfentends bien, on se balade, on fait du sport, on va au bord dela mer. STEPHANIE — Er cu habites oft ? Samra, — Alors, [a, j'ai cu le chanee de trouver un appartement tout prés, Le matin, je me léve & 8 heures, plus de transports en commun, eu re rends compre ! Le soit, je peux faire un tas de choses, jai P ep beaucoup plus de temps quavant ! Srtpriantt, ~ Alors, si je comprends bien, Paris ne te manque pas ? Samana, — Non, pas du cour! En plus, Nantes est une ville qui bouge beaucoup — musées, cinémas, concerts, thétes... Il faut veaimene que tu viennes me voir ! Tu sais, on sYest gud trois heures de Paris en TGV! STEPHANIE, — Avec plaisit, d'accord ! Au fait, con nouveau numéro, cest quoi ? Alors, la > Situation 3 : Et pour vous, les vacances ? Le JOURNALISTE, ~ Bonjour & tous, et merci a Claire et Jonathan qui ont accepré de venir nous raconter comment ils organisent leurs vacances d’éré, Claire ? CLAIRE. ~ Pour moi, Cest us simple. Comme dha bitudle, ce sera ile de Ré Le journatiste, ~ Comme d'hahitude ? Expliquer- nous un peu ca. Claire, — Eh bien, mes parents ont acheté une rési- dence secondaire la-bas il ya vingt ans, et, euh, on y retourne tous les étés au mois de juille, Je retrouve une bande de copains, on se connait depuis qu'on est 103 TRANSCRIPTIONS cout petits, et chaque année, on ese trts heureux de se retrouver ensemble, Le JouRNALISTE, - Et vous Jonathan ? JonatHan, - Pour moi, les vacances, cest découvrir de nouveaux pays, Pautres fagons de vivre. Jradoze voyager, si possible a létranger. Mais je voudrais demander & Claize ce qu'elle fais depuis vinge ans coujours au méme endroic, Laine, — Oh, ce n'est pas tr8s original ! On va ala pplage, on bronze, on fait de la planche & voile, le soir on sort en boite ou bien on organise des fétes, ¢2 dépend, JONATHAN. - Mm... passionnant! Le JOURNALISTE, ~ Jonathan, ga n'a pas Tair de vous plaire! JONATHAN, = Non !... Moi rester au méme endroit, je detesce ! Ce qui miintéresse, Cest faire des ren- contres. ['ai besoin de voir des gens différents, Ce que j'aime surtout, c'est Vinconnu, Généralement, je ‘voyage en erain ou en cat Le JOURNALISTE. ~ Ce qui est sir, C'est que vous ne partirez pas ensemble ! Eh bien, une petice page de publicité et on retrouve Claire et Jonathan pour poursuivre cette discussion, > situation 4: La planche 4 voile, |’adore ca! La JOURNALISTE. ~ Paul Richard, on yous connait & travers tous vos reportages, mais en dehors de par- courir le monde, vous avez une autre passion ? Paut, RICHARD. - Oui, comme vous le saver, je suis tus intéressé par tout ce qui conceme la mer. Ma passion, Cest la planche 2 voile, j'adore ga ! J'ai commence 4 onze ans et j'en fais le plus souvent pos- sible, suztouc sur la céte Atlantique oi, 1, on peut dire que les conditions sone vraiment excellentes. Ce que aime, moi, c'est glisser sur l'eau & grande vitesse et aussi faire des figures acrobariques. Vidéal, est un vent fort et de belles vagues. Ex puis, dans ce spor, il y aautre chose qui me plait également, c'est la sensa- tion de liberté er la possibilité de découvrir des endroits inconnus. Vous voye, on a un matériel rela- tivement léger et, avec ga, vous comprenez, on peut Sapprocher eres facilement de sites magnifiques. ‘Non, franchement, cst vraiment fabuleux ! > Situation 5 : Quelle créme préférer-vous ? LENQUETRICE, ~ Madame, vous pouvez m’accorder deux minutes, sil vous plait ? C'est pour tester ces cerémes au chocolat, UNE MERE DE FAMILLE, ~ Moi ? Ecouter, je suis assez pressée... Bon, je veux bien goiter... hum... la premiere n'est pas mal... er jaime bien Paucre aussi, ah, Cest difficile de dite laquelle ese la meilleuze | Lenquernice, - Ex toi? SON PEICT GARGON. ~ Hum, cest bon, mais j'aime micux celle de ma maman, Lexquerrice. = Merci, e¢ vous, madame. gotttez ? UNE AUIRE CLIENTE, ~ Ca ne minteresse pas, merci, LENQUETRICE, ~ Je ninsiste pas... et vous, monsieur ? UN MONSIEUR, ~ Oui... je trouve que la premizre est bien meilleuze, et je peux vous dire que je my connais parce que, le chocolat, moi, j'adore ga! LUNE AUTRE DAME. ~ Moi aussi 'en consomme énor- mément... et je suis daccord avec ce monsieur, je préfire la premitte Lenquérrice, — Bon, Er vous, monsieus, sil vous plait, vous voulez bien gotiter ? UN AUTRE CLIENT. - Non merci je n’aime pas telle- ment les desserts, et les crémes, désolé, j'ai honreur de al LENQUETRICE. - Ah |... Et vous, mademoiselle ? UNE JEUNE FILEE. - D’accord... Ah, j'aime beaucoup celle-ci, elle ese dalicieuse. C'est quelle marque ? LeNQUETRICE, ~ Je ne peux pas vous dire la marque, ‘mais vous le saurez bientac! . vous CHAPITRE 3 FAIRE DES PROJETS ET PRENDRE RENDEZ-VOUS » Situation 1: Tu es libre samedi ? « fei Nathalie et Michel Duret, bonjour. En notre absence, nlbéitea pas & nous laser umn message, nous our rappellerons, merci. » Cie, ~ Salur, Nathalie, C'est Cecile. Je tappelle parce que, samedi prochain, je compte aller a la Foire de Paris et je voulsis savoir si cu étais libre pour venie avec moi, Rappelle-moi. Bisous. Cecme, Allo NatHauie, - Cécile, cest Nathalie Cécue. — Ab, Nathalie, tu vas bien ? NArHALIE. ~ Oui, super. Dis-moi, tu veux aller &Ja Foire de Paris, C'est ga? Cécie. — Oui, Alors, tu veux venir ? NATHALIE, — Malheureusement, non, Michel a regu, un coup de fil hier soir d'un cousin de province qui viene passer le week-end a Paris et donc il va dormir chez nous CECILE. ~ Mais ga ne Cempéche pas de venir avec moi, samedi ! Narnatir, ~ Cécile, ga dépend de ce que nous allons faire avec le cousin il ne connatt pas du cout Paris ec imagine quil a Vintention de visier un maximum de choses. Je crois que notre programme pour le week-end est clair. Nous allons faize le guide ! Ca ne mlamuse pas tellement, Michel non plus daillears, mais on ne peut pas faire aurrement. Céciue, ~ Ha peur-étre envie de visiter la Foire de Paris, son cousin, il fzut lui proposer. Natnaue, ~ Toi, alors, quand tu as une idée dans ka tte! Eeoute, je vais lui en parler et on verta bien ! Céciie. ~ Bon, Pattends ron coup de fl, et sinon jrai couce seule, NaTHatit, ~ Comme tu veux, mais tu pourrais aussi venir avec nous, je suis sire que tu dcouveirais plein de choses. Cécmr, ~ Oui, peut-éire. On verra, Allez, bisous ec sije ne suis pas I, ru me laisses un message. Narnatie, — D’accord, je Cembrasse, > situation 2 : Qu’est-ce que vous faites cet 6? + Vorre attention, sil vows plate ! Suite a un incident technique, le trafic est fortement perturbé sur la ligne 4, direction Porte d'Orléans. Nous vous demandons de bien voudoir patienter quelques instanes. » Vircinte, - Encore ! Ca n'arréte pas, il y a toujours un probleme! ALAIN, — Arréce de riler, Virginie ! On n'est pas pressés, on va astendre un peu! ‘Vircinte, - Oh li fi, vivemenc la fin de Panne! Pai hite d'etre au mois de juillet! CLEMENCE ALAN. ~ Bx qu’est-ce que vous faces coc éeé? ‘VinGINIE. — Je compte bien trouver un job pour me faire un peu dargent de poche. CLEMENCE, Virainite. — Oui, & plusicurs agences de voyages et puis & des banques aussi Oh oui, moi aussi ! Tuas envoyé des CV? TRANSCRIPTIONS ALAIN. ~ Ee tu n’as pas eu de répons: VinciNtt, — Non, et je me dis que, si je ne srouve sien, je serai vraiment embécée. Je dois partir Pannée prochaine faire un stage en Irlande. Si je n'ai pas argent, je ne pourrai pas y aller, Ec toi, Clémence, tu fais quoi? Curnnncr, — Eh bien, moi, jai de la chance! Je suis jnvicée chez des amis en Turquie et, si je séussis mon bac, mes grands-parents mioffienc le voyage ! ALain. ~ Er moi, en aout, j'ai bien envie de faire un stage de chéatre, Il faut que je me renseigne. Vincite, ~ Du théitre ? C'est bien ! CLEMENCE, — Je ne savais pas que tu aimais ga, Asin ! « Vorve attention, sl vows plait. Nows vous informans giten raison alien incident technique, le mafic es totale ment inserrompu sur la ligne 4. Nous vous invitons & prendre les correspondances et nous vous remercions de totre comprébension. » Vincinte, — Bon, eh bien, on va rentrer A pied | > Situation 3 : Alors, on se retrouve quand ? SEVERINE, — Bon, eh bien, tu vois, Majid, on I’ presque fini cet exposé, finalement ! Mami. — Oui, ona bien travail aujourd'hui! Alors, on se retrouve quand ? Moi, je suis libre mercredi matin et vendredi matin jusqu’a midi Et ci, Théo ? Tito. — Euh... moi, mercredi matin, j'ai plein de tus & faire, mais vendredi matin, pas de probléme Ex toi, Séverine SFVERINE, — Alors, attends, je regarde... Oh, non, vendredi matin, j'ai rendez-vous cher le dentiste. “Thifo. — Ah... Et cu ne peux pas le déplacer ? SEvERINE. — Non, ce rest vraiment pas possible, je Tai deja reporté deux fois ! MAjiD. = Ecoutez, il n'y a pas de probléme. Sica vous arrange, moi, je peux peut-étce me libérer jeudi aprés-midi, je dois passer & la banque mais je vais annuler mon rendez-vous. Jrai un autre jour. Jeudi, ga vous irait 3 tous les deux ? ‘THEO. — Jeudi, oui, pour moi, cava! StvErmve, — Jeudi ? C'est parfait ! Mais oft? MAjib. ~ Impeccable ! On dic & la fac, 2 14 heures ? Ex puis sly a un concretemps, on sappelle THEO. - D'accord, ga marche. Bon, allez, j'y vais. Ajeudi! Map er Severine. ~ Salut, & jeudi ! TRANSCRIPTIONS > situation 4 : Changement de rendez-vous STEPHANE KELLER, ~ All! Je suis bien au CIB? La RECEPTIONNISTE. ~ Oui, STFFHANE KFLTPR. — Je voudmas parler’’ Mme Chartier, Sil vous plate, La RECEFTIONNISTE. — Oui, vous @tes... ? STEPHANE KILIER, ~ Stéphane Keller. LA RECEFTIONNISTE. — Ne quitter pas, je vous la passe. Mur CHaRartr, — Allé ! Bonjour, monsieur Keller STEPHANE KELLER, ~ Bonjous, madame, je vous appelle, comme prévu, pour prendre render-vou ‘Mute CHARRIER, — Bien sis, La semaine prochaine, vous étes libre ? Srépane Ketter, ~ Oui, tous les jours sauf’ mer- credi, Mae Crarwen, - Bon, moi, je ne peux ai mardi ai vendredi, Bon... je vous propose lundi matin, & 9 heures 30. Srernane KELLER, — Je préférerais un peu plus card, vers 11 heures, est-ce que cest possible ? Mot CHARRIER. = 11 heures ? Trés bien. SYEPHANE KETIER, ~ Bien, merci. A lundi, alors ‘Mote Caner, ~ Oui, a lundi matin, SreniaNe KELLER, ~ All ! Le CIB? La RECEFTIONNISTE, = Out. SvEPHANE KFLIER, — Excusez-moi, j'ai appelé ce matin, j'aimerais pasler & nouveau 4 Mme Charries, sil vous plait La RECEFTIONNISTE, = Oui, c'ese de la part de qui ? SvErHaNe KeL1ER, ~ Stéphane Keller La RECEPTIONNISTE. ~ Oui, monsieur Keller, vous patientez ? Elle esc en ligne. Sriprmane KELLER. - Oui, bien six, Mate Cuanaier, — All6, monsieur Keller! Srereane Keven. — Madame Chartier, je suis désolé de vous déranger, mais je dois reporter notre rendez-vous de hundi, J'ai un empéchement de dernigre minute, Un probleme familial Mae CHanarer. — Ce n'est pas trop grave, espére ? STEPHANE KELLER, - Non, non Mvr Carrier, - Ah, alors, jeudi aprés-midi, vous pouvez ? SrePitaNt KELLER, — Oui, cest parfait, Maz CHaruer. ~ Disons... 15 hewes ? SrepHane Kre1rr. — Tres bien, je vous remercie, A jeudi, alors. Mae Cuareter. ~ Oui, au revois > ation 5 : Pour une rue plus conviviale Chers voisins, chers habicants de la rue des Lauriers, pour ceux qui ne me connaissent pas, je me présente : je m'appelle Thierry Barceau et 'habite cette cue depuis quinze ans. $i je vous ai réunis ce sois, est pour vous annoncer que je viens de créer une ass0- ciation : Bienvenue, rue des Lauriers. Mon bucest de développer la vie de quartier et jai aussi intention d encourager le dialogue entre riverains, la fois pour régler tous les petits problémes de vic quoridienne mais aussi pour imaginer des projets qui améliorent notre cadre de vie, Un de mes réves, par exemple, est de transformer cewe rue en rue pigconne, den faire un jardin oit tour le monde pourrait se retsouver et discuser ! Ce réve peut devenir réalité si nous tra- vaillons ensemble. J'ai besoin de vous pour appuyer cette initiative et faire des propositions précises & la mairie, Plus nous sezons nombreux, plus nous aurons de chances | Vous saver, l'avenir de notre rue est encre Je vous laisse maintenant la parole, nos main CHAPITRE 4 DEMANDER SON CHEMIN ET DECRIRE UN LIEU > situation 1: Vacances de réve ! Partez avec nous pour des vacances de céve ! Nous vous propesons dix jours en Créte, & un rarif exceptionnel ! Vol, séjour et pension complete, tour compris, pour moins de 300 € ! Vous logerez & Thtel Hélénis, situé en bord de mes, & 20 minutes de laéroport d’Héraklion, Les bungalows, dispersés au milieu de magnifiques jardins, présentent rout le confort d'un éablissement 3 écoiles. Vous appré- cierez la cuisine locale et le cadre exceptionnel du restaurant qui domine la baie, Comme si vous étiez sur un bareau ! Pour plus @informations, consuleez vite notte site voyageluxe.con a » Situation Lewrtovt, — Agence Lebrun, j'écoure, La CLENTE. ~ Bonjour, monsicur. Je vous appelle 4 propos de annonce que vous avez mise dans Paris Paname. LEWPLOYE. - Ah, oui. Pour quel appartement ? La CUENTE. ~ Le studio & louer. Jaimerais avoir quelques renseignements, Vous dites « bien agencé », ais il est comment exacternent ? LeEmpLove. — En fait, il comprend une grande piéce, une vraie cuisine oit vous pouvez mettre une table, des chaises... une salle de bains et les WC séparé La cuenre, ~ Il ese grand alors ? Lewrrovt. — Oui, jl fair un peu plus de 30 mv LA CLIENTE. Ec il se trouve dans quel quartier ? UEMPLOVE, ~ Alors, il se trouve au métro Bastille, I est ers bien situé parce qu'il est dans un passage privé, done ce alese pas bruyant, vous voyez. Vous avez Vavantage d’ére au calme dans un quartier animé. LA CUENTE, ~ Ah! Oui, ecilest & quel érage ? Uewiove, — Au cinguiéme avec ascenseus, dans un immeuble ancien, En plus, esc un studio erés clas, iI donne plein sud et vous aver la vue sur le port de la Bastille. La cUPNTE, ~ Eee loyer est de combien ? LEMpLovt. ~ Alors, le loyer est de 710 € par mois ex les charges sont comprises. Dans les charges, vous avez, bien sir, le chauflage collect et eau chaude. LA CLIENTE. ~ Ecoutez, ga m’intéresse beaucoup. Est- ce que je peux le visiter ? LEMPLOYE. ~ Sans probléme. II vous suffic de passer aTfagence, nous sommes au 4, rue de la Roquerte et quelqu’un vous y emmenera, Nous sommes ouverts, du lundi au samedi, sans interruption, de 9 heures & 19 heures. LA CLIENTE, ~ Je vous remercie, Au revoir, monsieur. LrMp.oye, — Au revoir, madame. > situation 5 : OU trouver de l'essence ? Lavromoritiste. ~ Pardon, vous saver ot on peut crouver de essence, par ici? Louis, ~ Vous avez une station-service la sortie du village, juste apres le virage, sur ka droite. LUAUTOMOBILISTE, ~ On en vient mais elle est fermé HENRIETTE. ~ Mais oui, Louis, ta sais bien que cest fermé le dimanche ! Louis. Ah, oui, c'est vrai, j’avais oubli¢ ! HENRIETTE, — Maisil y en a une autre A Lamascre, je suis sire qu'elle est ouverte 7 jours sur 7. Louts. ~ Bien stir, mais peur-éure qu’a cause de la fete aujourd'hui, la circulation est interdite dans le centre-ville, LAUTOMOBILISTE. — Je vais essayer quand méme. Crest sur cette roure-ti ? Louts. — Oui, cest ca. Vous allez faire demi-rour. A un kilométre environ, vous allez passer un premier carrefour, vous continuez encore un peu et vous tour- nevi gauche. Vous verted le panneat, Cest indique ! Lavromosiuists. ~ Vous avez dit Lamasure, cest bien ga? Ex aprés ? LOUIS. ~ Si vous pouvez, vous entrez en ville, vous allez eraverser le pont, et tour droit, la station-service se uouve su la grande place & c6té de Méglise. UausoMOBILISTE. - Ca fait loin d'ici ? Louts. ~ Ob... 7, 8 kilomatres, vous en aver pour un petic quart d’heute. Lavrosostuiste, Diaccord, merci beaucoup ! LOUIS, ~Je vous en prie, Au revair et bonne chance. > situation Aujourd’hui, notre émission Coup dei! nous emméne dans le Midi. Deuxiéme région frangaise par le nombre de touristes quelle regoit, la Provence est célébre pour ses mare chés aux riches odeurs et aux belles couleurs, ses vignes, sa layande, ses petics ports au bord de la Méditerranée, ses villages eypiques pecchés sur des collines ee accueil chaleurec de ses habitants. La plus grande ville, Marseille, compte environ huit cent mille habitanes, C'est une ville cosmopolite et cies vivance, Il auc visiter le poreet ses ruelles éroites ct, bien stir, choisic un petit restaurant pour goiter la bouillabaisse, spécialité gastronomique de cette ville. Mais la Provence, c'est aussi Avignon et son célébre palais des Papes et le prestigieus festival de theatre qui a lieu tous les ans en juillet, sans oublier Ie fameux pont ! En descendant le Rhéne vers le sud, vous arriverez.en ‘Camargue, une région sauvage conaue pour ses éle- vages de taurcaux, ses flamants rases. Ajoutons que beaucoup de girans y habicent et organisent des fetes a différents momenis de Pannée. Pour termines, parler de la Provence, Cest bien sir aussi parler de la Cate d'Azur avec ses plages, ol chaque éé, se pressent des milliers de vacanciers du monde entier. a Provence TRANSCRIPTIONS > situation 5 : 04 est-ce qu'on met les meubles ? Erienne. — Attends ! Tu crois qu’on va pouvoir rentret tout ga dans ton studio ? PascaL. = Je pense bien ! On va vite étre fixés, ailleurs. Cest la, on est arrives, Enimynt. ~ Boa, alors, dabord, olt et-ce qu'on met les meubles ? PascaL. ~ Ecoute, attends, attends un petit peu : avant de commences, on va réfléchir calmement. Le Tic, om Je monte sur la mezzanine, il ya juste la place. Era cdré, on peut méme mercre La petite commode. ETENN . ~ Ta es stir que cava tenis? Pascal. — Mais oui évidemment, ne ten fais pas, ai tour mesuré, Le scul probleme, c'est que Fesealier est tun peu raide et erés évoic. Ca ne va pas érre simple ExIENNE.— Non, Cest bon. On y arrivera. Ca va aller. PascaL. - Ensuite, je 'ai pas beaucoup le choix, Le canapé va aller contre le mus de gauche er la élé dans le coin, en face, I Emenne. ~ Erle buffec? Pascat. A droite de la fenétre. On metera la table et les chaises devant. Quiest-ce qu'lly a encore placer ? EmreNNE, ~ Pour le salon, c'est cour. PascaL. - Bon, impeccable. Pour la cuisine, c'est facile, Le petit frigo pres de Pévier et le micro-ondes aurdessus. Bon, écoure, je crois qu'on a fait le cour, il n'y a plus qu’a sy mettre, Allez, cest parti! Pascal. — Ga y est, tout est en place ! Bon, il reste le tapis et mon grand miroir. On s'en occupe tout de suite ? ETIENNE. ~ Si tu veux, pendant qu’on y est ! Allez ! ‘Alors, le tapis sous la table, logique. Je soulave et tu le mets ? Ec pour le miroir ? PASCAL. - Ecoute, je vais lacctocher au milieu du mur, je pense que ca va faire bien, comme ca ETIENNE. — Non, un peu plus bas, c'est mieux. Voila, comme ga. Mais enfin, I, il n'est pas vraiment droit, baisse un peu & gauche, Stop, cest parfaic ! Pascal. — Ecoute, on va arréter, pour Je reste je vertai plus card. Je n'en peux plus. Viens, on a bien meérité un petic restau. Je Cinvite, CHAPITRE 5 PARLER D’UN OBJET > situation 1: Au bureau des objets trouvés Lesiove, - Bonjour, mademoisele, Je peux vous sider ? Sowan. — Bonjour, monsicur. J'ai perdu ma valise, En fir, je fai laissée dans le ain ce matin, Le train de Surasbourg, de 11 heures LEMLont. ~ Elle est commens, voere valise? Souan. = Pas ers grande, bicolore, vert foncé ec beige, en..., je ne sais pas comment ga Sappelle, C'est leges, ca ressemble & du tissu, Cest du syncherique. LEMPLOVE, = Oui, je vois. Ilya vorre nom dessus ? SOUND. = Je ne me souviens plus. Lewriort. = Bon, attend, je vais voir. Lewpovt. ~ Voila, j'ai cette valise. Souan. ~ Ah oui, cest la mienne, Javais des docu- ments trés importants dedans, Je peux verifier ? LEMPLOYE. ~ Oui, je vous en prie, Alors... ? ly a routes vos affaies ? Souap, — Euh..., mes vérements, mes affaires personnelles, oui, mais je ne vois pas mes dossiers, Oh la Fi! Commene je vais faire ? ERMPLOVT. — Bon, vous aller passer au commissariat pour faire une déclaracion. Ne vous en faites pas, mademoiselle, ils sont quelque part, ces documents et, en attendane, je vais vous demander de signer ici, sillvous plait... Voila, merci... Sova. - Merci, monsieur. LempLoyé. - Au revoir, mademoiselle, bonne chance » situation 2: Un beau cadeau « La petite Caroline Bouchard attend sa maman Faceueil an ree-de-chanssée dai magasin. » Le VENDEUR. — Bonjour, madame, je peux vous renscigner ? La CLinwve, - Oui, merci, je cherche un apparcil photo numérique LE VENDEUR, ~ Alors, voyons... C'est pour vous ? La CLIENTE, ~ Non, cest un cadeau pour mon petit- fils qui a creize ans. Le VENDEUR, — Et vous aver. une marque préférée ? LA CLIENTE, Non, pas vraiment, mais ui, ila vir un modele qui lui plai. LE VENDEUR. Tres bien, Lequel ? Le PeTIFtts, — Celui cout & droite, le gris, Le VENDEUR, — II est parfai, fait des phocos magnifiques. La CUIENTE. - Oui. Mais il fait combien 2 Lz VENDEUR. ~ Il est un peu cher, Cest vrai, mais est un excellent rapport qualité-prix, 1 240 curos. il est facile & utiliser et La cient. — Oh [a [a ! Oui, vous avez raison, il est un peu cher. Le PETTEFILS. - Ne Cinguitce pas, mamie, je vais y faire attention ! Le VENDEUR, ~ Ne vous faites pas de soucis, madame, il esr tis solide, votre peri-fls pourra Femportet parrout, Cest un appareil qui me craint pas les chocs. Le perricsits. ~ Ia une mémoire de combien ? Le venveur. - Ila une carte de 4 Mo. La cuuenze, - C'est bien, euh,.. 5a me parait bien compliqué. Ec les pellicules, elles sont chéres ? Le PeTIT-FIIs. ~ Mais, mamie, avec ce gence dappa- reil, on n'a plus besoin de pellicules ! La CLIENTE. ~ Bon, écoure, est toi qui vas fen servir, ce s'est pas moi | Bien, alors je vous le prends. Un eadeau, cest un cadeau ! Lr potrerits. — Oh! merci, mamie !Tu es géniale | LE VENDEUR. - Vous payez comment? La cURNTR. — Par carte Le-VENDFUR, — Trs bien, écouter, vous pouver aller régler & la caisse. La cient. ~ Merei beaucoup, monsicur, LE VENDEUK, ~ Je vous en prie, madame. Au revoir, ‘madame, au revoir, jeune homme. > Situation 3 : Bonnes affaires CoursesMatin bonjour ! Soyer les bienvenus sur TeleAchats, Alors, ce matin, nous vous proposons un lecteur de cartes & puce, un clavier musical et Paffaire & saisin, un entraineur douceur pour retrouver youre igne ! Er n’oubliez pas que vous avez la possiilite de payer avec la carte CoursesMatin. D abord, le lecteur de cartes 3 puce. Il vous permec de ire toures vos cartes, il sere. controler vos crédits, vos dépenses... Il ressemble & une calculacrice de poche. Il est livré avec Pérui que vous voyer li. II ne cotite que 23 euros, C'est bon marché pour tous les services cu'il vous rend | Maintenant, le clavier musical ! Il ese peu encom- brant, Vous pouver animer une soirée entre copains oe TRANSCRIPTIONS ou bien vous pouver vous amuser cher vous, avee un casque pour ne pas désanger les voisins | Cela va plaire & tous les fans de musique ! Son prix : 190 euros! Er Paffaire du jour ! Cec entraineur douceur ! Regardez, Cest comme un vélo d’appartement mais gui fait cravailler out votse corps. Il ese solide, il est en acier Il nest pas és lourd : 14g. Il prend peu de place: 1 mde haut, 1,20 m de long et 50 cm de large Er aujourdhui, nous vous offrons une réduction de 20 % : 72 euros au lieu de 90! Alors, pour commander un de ces articles, appelez- nous ait 0800 808 808 | Bonne journée et & demain ! » situation 4 : Echange ou remboursement 1a VENDEUSE, ~ Le magasin Grandclair, Monique, 2 votre service, bonjour! Le cuiENY. — Bonjour, euh... voila, Ia semaine dernitre, j'ai acheté un barbecue & gaz qui était en promotion & 172 euros dans vocre magasin de la rue Voltaire. La VeNvEUSE, — Oui Lr CUNT, ~ Alors, il ya des amis qui viennent de mofftir exactement le méme ! Je leur avais moneré vorre catalogue, alors, maintenant, j'ai deux barbecues ot je voudrais savoir... sje peux vous en rendre un. Ls VENDEUSE, ~ Est-ce que l'emballage est ouvert ? Le CLIENT. = Non, je n'y ai pas rouché, Quand jai vu que ca venait du méme magasin, jai tour de suite compris, La vENorUsi, — Er vous avez gardé votre ticker de caisse ? Le CLIENT, = Oui, oui, je Pai conservé pour la garantic, pour la dace d’achat. La VENDEUSE. — Bon, alors je pense que ga devrait pouvoir s'arranger. Vous pouver. passer au magasin le plus rapidement possible? Avec vorre article dans son emballage d'origine et votre ticker de caisse, bien sti. Comme ga, on vous fera un avoir correspondant ala somme de votre achat et vous l'udliserez pour acheter un autre article LR CIENT: = Mais si je ne rouve rien, uh... je ne sais pas, moi, je ne peux pas érve rembouisé ? La VENDEUSE,~ Si, cest possible aussi, monsicur Le CLIENT. - Bon, trés bien, je vous remercic. A bientét. LA VENDFUSE, — Oui, & bientét, a votre service, monsiewt, au revoir. jos oo ae TRANSCRIPTIONS > situation 5 : Je n’arrive pas & me connecter « Vous étes en communication avec Compussistance. Vos services sont ouverts du lundi au semedi, de 7 heures & 22 heures. Si vows désiree contacter noere service commercial, apex 1. Si vous toubaitex Passis- tance d'un de nos techuiciens, tape 2. Si vous voules nous abonner, tapez 3 CompuAsitance, asistance technique, me quittez pas, wn technicien va vous répondre, Le délai diaccente ext de. moins d'une minute. » Le TECHNICIEN. - Majid Ali, bonjour. L& CLIENTE. — Oui, bonjour, J'ai appelé la semaine dernitre, deja. LE TECHNICIEN, ~ Oui, trés bien. Vous pouvez me rappeler vorre numéro de dossier ? La CLIENTE. - Oui, c'est le W200N, N comme Nicolas LE TECHNICIEN. — Oui, vous éces Mme Anne Aubry, a Flumec? LA CLIENTE, — Oui, c'est ga. Le TeCHNICIEN. — Je vous éeoure. La CLIENTE. —Bon, voila. J'ai acheré mon ordinateur ily a trois semaines et je n'artive pas 2 me connecter a Internet. Je me suis abonnée & plusieurs fournis- seurs d'accés mais ca ne change rien. Je ne sais plus quoi faire! LE TECHNICIEN. ~ Bon, alors, on va essayer de voir ga ensemble. Dites-moi d'abord, vous mappelez d'un «cléphone portable ou bien & partic de votre poste fixe? LA CLENTE. - De mon portable. LE TECHNICIN, ~ Tiés bien, maintenant vous allez liquer sur l'icdne d'un de vos fournisseurs d'acces, slimpoxce lequel La chiENTP. — Oui, gay est LE TECHNICIEN. ~ Bon, vous avez une fenétre, norma lement, qui saffiche avec le message « Se connecter maintenant» 2 La CuIENTE, - Oui Le ‘TRCHNICIEN, — Vous alex cliquer dessus. Quiest= cce qui se passe ? La CLIENTE, — Hy aun message qui dit « Accts impossible» LE TECHNICIEN, - Ab, oui, C'est bizarre, Vous avez un modem au moins ? La ctmnte. - Oui, évidemment, un modem intégré, LE TECHNICIEN. — Oui, ce n’est pas normal, ca, je pense gui va filloir nous apporcee Punicé cencrale La CuueNTe, ~ Ah... et combien de temps vous la garderez ? Li THCHNICIEN. ~ Ga dépend, madame, il faur que je voie, La chien, ~ Boa, je viens dés demain, Merci, monsicur, CHAPITRE 6 DEMANDER ET DONNER DES RENSEIGNEMENTS > situation 1: C'est complet ! Lr RESTAURATEUR. ~ AIl6, restaurant Chee Pierre, bonjour ! La cuiewre, ~ Oui, Bonjour, je voudrais vous sésee- ver une rable pour le vendredi 10 au soir. LE RESTAURATEUR. — Oui, combien de couverts ? La CLIENTE. — Nous sommes neuf. LE RESTAURATCUR. — Alors, le 10. pas avant 22 h 30... La cuieNTE. - Oh! ca fair tard, on voulaic venir vers 20 heures LE RESTAURATEUR. — Ah, non, je regrette, cest complet. Vous savez, un vendredi... Je peux vous indiquer le numéro du Lion dor, c'est a méme maison, Cest juste a cite. LA CLIENTE, — Ah, je veux bien, ou Le RESTAURATEUR. — Alors, est le 02 71 36 20 14. Mais ne tardez pas ! Us doivent avoir beaucoup de monde aussi! oui, mais alors La CLIENTE, - Eh bien, écoucez, je vous remercie, fappelle tour de suite } > Situation 2 : Location de voiture « Départ a destination de Beyrouth, vol Air Lux 217. Les passagers sont invités & se présenter en salle @embarquement, porte nuonéro 34. » Lesomime. - Tu entends, ché dgja !Ah, tiens, cest ft! LeMpLovit. - Madame, monsieur, bonjour! LHOMME, - Bonjous, nous voudrions lover une voiture pour 48 heures. Quest-ce que vous avez de disponible accuellement ? notre avion repart LewPLovEt. — Alors, nous n'avons plus beaucoup de choix, avec le tournoi... Il nous reste une Mondeo cing places, une Espace sepe places... LBOMME. - Oh, écouter... faurais préféré quelque chose de plus petir, de plus économique. LewoLovée, Ak, attendez, oui, 'ai une Clio ! Loum. - Ab, oui, Cest mieux! Et ga fit combien, pour deux jours ? Lewpovts. ~ Cest 31,70 curos la journée, avec ilomeétrage illimité. Vous ramenez le véhicule ici? LHOMME. - Oui, lundi matin, LEMPLOYEE. - Bon, trs bien, je vous donne le formulaire & remplir... Vous avez vorce permis de conduire ex une carte de crédit, s'il vous plait ? Hose, - Oui. Voila. UeMpLovEe, - Merci. Vous signez le contrat ici Alors, Cest une Clio verte, elle est garée au troisieme sous-sol, allée J. Voici la elé, les papiers de la voiture sont & lintérieus, Er lundi, vous la lissez au méme endroit. LHoMe. — Ecouter, ese parfait! Merci, mademoi- selle, au revoir, LespLoves, — Bonne soi « Arvivée en provenance de Buenos Aires, via Madrid, vol Air France 609, porte numéro 27. » « Dernier appel: les pasiagers de wol a destination de Beyrouth... » » Situation 3 : Parc Astérix, bonjour SOFIAN. —"Ti es dja allé au Pace Astérix 2 BERTRAND. — Non, je ne sais méme pas oi est exac- rement, Mais il paraic que Cest super et que cere année, ily a de nouvelles attractions ! SOFAN, —J'ai le numéro, on peut téléphoner ? Alors 08 36.68 30 10. Ah, ces une ligne vocale, Je déteste! « Bonjour et bienvenue au Pare Astérix. Si vous voulez tour savoir sur te pare, tapes vite sur la touche éeoile de vosre téphone, Parfait. Pour connaitre les tarifi taper 1 5 pour savoir comment acceder au parc, eipez 2 pour avoir tous les horaires, tapes 3 ; et, pour en sovnir plus ox dialoguer avec une hitese, tapez sur la touche ditse. » BERTRAND. — Tape ditse, LHOTESSE, — Pare Astérix, bonjour, je suis Ik pour vous renseigner. SOFIAN. — Oni, bonjour, madame, je voudrais savoir combien cotic Ic biller d'entrée, sl vous plait LHOresse, — entrée est gratuite pour les enfants de moins de trois ans. De trois 4 onze ans, c'est 21 € et A partir de douze ans ec pout les adultes, cest 28 € SOLAN. ~ Moij'ai onze ans et demi er mon copain a dix ans. EMOPESSE. = 21 € Cest pour onze ans inclts. done est bien pour vous deux. SOFIAN, —Et, Cest ouvert cous les jours ? LHOrESse, — Oui, & partir de mai, le parc est ouvert tous les jours de 10 heures 4 18 heures et le week-end. et les jours fétids de 9h 30821 heures. SOFIAN. ~ D’accord, merci beaucoup. LHOrESSE, ~ Ta veux savoir autre chose ? Soran. - Euh... Non merci Dxoresse. - Eh bien, att revoir et a bientér, SOFIAN. — Au revoir. > Situation 4 : Ouvrir un compte en banque Lenetove. — Allb BLC, jécoure Le CLIENT. — Bonjour, monsieur. Je suis client dle votre banque et je voudrais quelques renscignements, pour un ami étranger. Il voudraie ouvrir un compte en France et if aimerait savoir quelles sont les démarches nécessaites. LEMPLOvE, Il va habiter en France ? Le curr: - Oui. LepLovt, - Keouter, ese crés simple, il lui faut ua, justificatif de domicile, une facture EDF, par exemple Lr cuENT. ~ D’accord, LeMrtove. — Et ensuite, une pidce didentisé : son passeport, C'est cour. LE CLENT. - Ah oui, ga suffir ? Il na pas besoin de verser une somme sinimale ? LEMPLOvE. = Non, tila BLC, ce n'est pas névessaire ‘Vous pouver ouvrir un compte sans verser d argent. LE CLIENT, ~ D’acaord. Bon, bien, c'est parfait. Ex quel est le délai pour avoir un carnet de chéques ? LEMPLOYE. — Une semaine environ, $'il veut une carte bancaire, c'est un peu plus long, disons erois semaines. Le CLIENT. ~ D'accord, bien, mesci beaucoup, je vais Joi transmettre toutes ces informations. Lrxiovt. - Ab, j'oubliais, dites-lui de prendre render-vous avant, sa vaut micux, Le CLINT, - Diaccard, merci encore. CEMPLOYE. — Je vous en prie. 414 TRANSCRIPTIONS > Situation 5 : Bienvenue a bord de l’Eurostar Mesdames et messieurs, bienvenue & bord de ("Eurostar 9015 a destination de Londres oft nous attiverons & 10 h 13, heuze locale, Notre trajet durera exactement trois heures ct nous roulerons 2 une viresse de 300 km/heure jusqu’’t notre arrivée au tunnel sous la Manche, Par mesure de sécurité, nous vous demandons de bien vouloir verifier que vos bagages sont placés dans les compactimenes prévus & cet effet 4 chaque exeré- mmité des voitures ct quis ne génent pas Paccés aux portes. ‘Nows vous rappelons qu'il et strictemene interdit de fumer dans le train, sauf dans les voieuzes fumeurs ‘Quatre cabines de téléphone et deux espaces nursery sont a votre disposition, Deus bars sitaés en céce et cen milieu de crain seront ouverts dans peu de temps. ‘Vous y rouveres des sandivichs ec un grand choix de boissons et de plas, chauds ou froids. Les voyageurs non ressortissants de Union euro- pécnne sont pris de remplir une fiche d'immigra- tion qui seta distribuée par nocte chef de train. Elle vous sera demandée par le service de contréle des douanes ila gare de Waterloo, Nous restons & votre disposition pendant toute la durée de notte voyage que nous vous souhaitons le plus agréable possible. CHAPITRE 7 RACONTER UNE HISTOIRE PERSONNELLE > situation 1 : Chez le médecin Le DocTEUR BONNET, — Bonjour, monsieur Delpeuch, entrez, je vous en pric M, DELPEUCH. ~ Bonjour doctenr LE DOCTEUR BONNET. ~ Asseyer-vous. Ca sa pas Fair aller aujourd'hui, qu‘est-ce qui vous arrive ? M. Devrevce, — Oh bhi, decteus, j'ai un mal de dos Epouvancable! Je n'ai pas fermé Pevl de la nui. Le poctrur BoNnet. - Allons bon, qu'estce qui Sest passé? M, Detreucet, — Fh bien, c'esc un peu de ma faute, vous saver. LE DOCTEUR BONNEY. ~ Qu’est-ce que vous aver done fair? M, Dewrsvcs. ~ Eh bien, hier matin, j'ai voulu aider mon fils qui déménageait. A un moment, je me suis baissé pour soulever un carton etalors ki, impos- sible de me relever ! Je suis sesté coincé comme ga un bon moment, ct puis, finalement, j'ai réussi 2 asseoir. Alors quand jai pu rentrer chez moi, je me suis allongé immédiatement. Le DOCTEUR BONNE. — Et vous avez pris des médicaments ? M. Deirevcu. — Oui, ma femme m’aachete des cal- mants et de la pommade, elle m’a fait des massages, je wai pas voulu vous appeler hier soit. Maintenant, cavaun peu mieux, mais jai encore mal. Le DOCTEUR BONNET, = Ban, nous allons voir ga Vous enlevez votre pull > Situation 2: La doyenne du village Chers auditeurs, bonjour ! Aujourd’hui, nous sommes en direct de Lieucads, un petit village du Massif central, et nous allons passer une demi-heure en compagnie de Marie-Jeanne Gondal, la doyenne du village, qui a quatre-vingt-seize ans ! Marie- Jeanne s'est marige 4 lage de dix-huit ans er a eu six enfants. Nous linterrogerons, bien sir, sur ses souvenirs. Mais elle nous parlera surtout de la trans formation de Licucadés, En effet, 2 la naissance de Marie-Jeanne, le village comprait un peu plus de 1 000 habitants. Ily avait une épicerie, une bouche- rie, deux boulangeries, ec méme une boutique de vétements ! Le seul commesce qui manguait étaic la pharmacie ; pour les médicaments, il falaic aller & la ville voisine. Perit & petis, principalement dans les années 50-60, les gens ont quite le village, ils sone allés sinscaller & Paris et, aujourd'hui, la population est de 150 habicants environ. Ec puis, l'année dernitre, Pécole a da fermer ses portes... Dans un instant, nous éeourerons Marie-Jeanne nous parler de toutes ces époques quelle a connues, mais voici auparavant une chanson de Jean Chaumont. > situation 3 : Cambriolage TueKése, - All, oui! Priore. ~ Allo, Thérése ? Oui, cest Philippe. Dis- moi, je viens d’avoir Jean au céléphone, il ma dit pour ton cambriolage “TrifRESP, - Bonjour, oui... tu es au courant! Pruuirre, — Oh [a [a ! Ex quand est-ce que ga Sest passé? ‘THERkSF. — Lundi dernier. Praippe. — Oh ‘Tetxése. — Le matin. Jai quitté la maison vers 8 heures et demie et, quand je suis rentrée vers midi et demi, jai trouvé la porte de apparcement entrou- verte, j'ai compris tout de suite, tu penses, tour était sens dessus dessous ! Paws, — Is one feaccuré la porve d’entrée ! Ec ils ‘ont emporté beaucoup de choses ? ‘TuitResr. — Malheureusement, oui ! Je pense quills éient plusicurs parce qu'ils ont emporté le magné- toscope, un superbe appareil photo qu’on venait de Sacherer, la chaine hifi, Vordinateur, des casserces vidéo... Er, le plus imporcant, ua bracelet qui venait de ma grand-mére, 5a, cu vois, ga m'a fait mal au coeur... Bref, j'ai cout de suite appelé la police, ils sont venus assez vite, mais ils ne peuvent pas faire grand-chose, tu sas. PHILIPPE. — Et personne n'a rien vu ? Rien entendu? THERESE, — Non, les voisins aussi écaient au travail | Non, personne n'a rien remarqué ! Done, mainte- nant il ne me reste plus qu’a faire ma déclaration pour les assurances. A ce propos, je vais te quitter parce que je voudrais moccuper de tous ces papiers cet aprés-midi, Ecoute, je te rappelle plus tard, parce que, Ia, je n’ai vraiment pas le comps. D’accord ? Pamurre, — Entendu ! A plus card, Thérése, et bon courage ! THERESE, ~ Merci, au revoir | > Situation 4: Tu es en retard MARINE, ~ Alors, Piette, ca fair ois quarts dheure que je attends ec sous a pluie en plus ! PIERRE. ~ Excuse-moi, mais ce n’ese vraiment pas de ma faute, je vais te raconter. D’abord, je suis des- cendu de chee moi, je n'avais pas vu quil pleuvait, alors, je suis remonéé prendre mon parapluic. Au moment de repartir, le téléphone sonne, c'écait ma ‘mére qui voulait me raconter son week-end, je lui ai it que jérais pressé et finalement je repars. Done, 'étais dans la rue, jallis & la station de mécro, je marchais assez vice 4 cause de la pluie et, a un moment, jétais au feu pour traverser, on était plu- sieurs dailleurs, une voiture est arvivée crés vite et on a tous été éclaboussés. Les gens étaienc furieux | Ee moi, jal dd rerourner une deuxitme fois chee moi pour me changer parce que j'érais trempé. Voila, c'est pour g2 que je suisen retard, quoi ! Bon, ben, tu ne ren veux pas? Magint. ~ Non, mais en ce moment, ga Parrive souvent quand méme ! » Situation 5 : Un bon CV M. Lovne', — Mademoiselle, sur vorre CY, je lis que vous aver passé deux ans en Angleterre et un an en Italic? IeNE. — Oui, juste aprts mon bac, je suis partie a Londres pour perfectionner mon anglais. Je suis restée six mois dans une école et, pendant mon séjour, j2i renconteé quelqu'un qui avait un petit magasin de jouets et qui m’a proposé de travailler comme vendeuse, j'ai accepté et finalement je suis restée plus longremps que prévu. M. Louse. — TRENE, ~ Ca, cest une aure histoire, Pavais rencon- té-un Italien et je suis allée vivre & Florence, Li-bas, jai mavaillé dans un hécel,j'en ai aussi proficé pour étudier la langue. M., LOUBET. - Vous étiez réceptionnisee, est ga? IRENE, ~ Oui, et puis, de temps en temps, j'accom- pagnais des groupes de touristes, M. Louser. ~ Bien, Era votre retour d’Tualie, vous avez fait quoi? Sc en Italie? Inne. ~ Dabord, je me suis inscrice dans un orga- nisme de formation, Jai fait un stage d’informatique pour me perfectionner, Er puis, comme je ne voulais pas mlinstaller tour de suite en France, je suis repartie 4 ranger. M, LOUBET. ~ Vous ne l'avez pas indiqué ? IRENE. — Non, parce que c'est un peu particulier, Je suis partie en Amérique latine pendant neuf mois comme bénévole pour une organisation internation nale, Cétait pour participer & la reconstruction une éeole qui avaic écé détruite dans un cremble- mone de terre M. Louser. — C'est us loin de la vente de jouets ou. du tourisme ! Ike, ~ Oui, en effet, mais ga m'a appris beaucoup de choses ! M, Lovwer, - Done, vous parler couramment anglais ec italien, IniNE. ~ Er j'ai aussi un erés bon niveau d'espagnol, M, Loner: ~ Vous aver un parcours intéressant. fe vous crois cour & fait capable d'oceuper un poste assistante, Vous aurez,peut-étre des déplacements & faire & Vécranger, mais je pense que vous n'y verrez pas d'inconvéniene ? TRANSCRIPTIONS TRENE. Non, pas du tout, au contraire ! M, Lowaer. = Vous étes disponible quand ? Vous pourriez commencer le mois pzochain ? TRENE. - Oui, sans probleme. M, Louner, ~ Bien, dés que j'ai quelque chose, je vous appelle, Notre agence recoic beaucoup de demandes en ce moment. CHAPITRE & PARLER DE CE QUI VA SE PASSER >» Situation 1: Quelques consignes « Von éres bien au 03 69 00 50 31, merci de nous laisser un message, nous vous rappellerons des notre retour » — Oui, Aude, c'est maman, j'espere que tu vas écou- ter le répondeur avant ce soir! Bon, trois choses & te demander ! Alors, d'abord, jai oublié un dossier important a la maison, Sois gentille de me l'apporter chez Delphine ce soir ; tu Te crouveras sur mon bureau, c'est le rouge, sur la pile de gauche. Mais ne dérange pas tout! Ec ne Vinguitte pas si les ouvriers passent pour les rravaux : ils one les clés, Rappelle-leur simplement aque je les verrai demain comme convent. Autze chose, Puisque tu auzas le temps cer aprés-midi, va voir, sil te plait, Mme Bardiner, et dis lui que je suis d’accord pour la réunion de jeudi cher elle Voili, merci, ma chétic, a ce soir chez Delphine avec papa. Er surtout rvoublie pas mon dossier ! Bisous ! > Situation 2: Un emploi du temps chargé LA JBUNE FILLE, ~ Bonjous, madame, je sus la jeune fille au pair La Dante, — Oui, bonjour, Anita, je vous artendais. Entrez, Vous pouves laisser vorre valise ici je vais vous présenter notre fille, Bérénice, et vous montrer la maison, bien sir. Bérénice, viens voir Anica! La JEUNE FILLE. parle déja? 14 DAME, ~ Elle commence. Mais je vous demande- rai de Iui parler seulement anglais. Asseyez-vous, Anita. La Jeune AI terai exactement ? Bonjour, Bécénice ! Est-ce qu'elle Oui, merci, Alo, qu'est-ce que je La pas. - Votre travail sora de vous occuper de Bérénice, elle est assez capricieuse, ne lui cédez rien | La JEUNE FILL, ~ D’accord ! Er comme horaires ? La DAME, ~ Vous serez libre tous les jours & partir de 17 heures pour pouvoir suivre vos cours de frangais. La JEUNE FILLE, — Je ne travaillerai jamais le soir ? LA DAME, —Ah si, quelquefois, mais jamais plus un soir par semaine. Alors, le matin, vous lemmenetez, au jardin public, il faudra que vous La fassiez dgjeu- ner vers midi, midi et demi, et puis ensuite, elle fait la sieste, au moins deux heures l'aprés-midi. Aprés, elle jouera un peu avec vous, ef moi je serai IB vers 17 heures. La JEUNE FILLE, ~ Tits bien, Et le week-end ? La paMe, — nd sur trois. ‘Vous pouvez. nacurellemenc inviter des amis, mais, prévenez-nous quand méme avant |. Vous travaillerez un weeks Ah, jientends mon mari qui rentre, vous alle five sa connaissance. > Situation 3: Météo Le PRESPNTATEUR, — Inter-infos, il est 7 h 28. Nous sommes aujourd’ hui le 21 mars et nous retrouvons, Béatrice Fouvert pour la méeéo. Béatrice, alors, vous nous annoncez quel temps pour ce premier jour de printemps ? Bearnuce Fouvere, ~ Eh bien, Patrick, le psintemps re nous améne pas le beau temps. En effet, sur la majeure partic du pays, le temps sera convert et plu- viewx toute la journée. Dans le Nord, la Picardie et l'ile-de-Franee, les pluies et les averses s'accompagneront d'orages dans l'aprés- midi. Sur la Bretagne, les Pays de Loire er la Normandie, le vent du sud-ouest soufflera & 70 kana, Le ciel sera rts nuageux avec des averses de gréle en fin de matings, Dans le Centre ot sur le Massif central, les pluies du matin laisseront la place a quelques éclaircies dans laprés-midi. Sur les Alpes et les Pyrénées, la neige tombera au-dessus de 1800 mécres. Il pleuvra faiblement de la Bourgogne a PAlsace mais les nuages resteront nombreux toute Ja journée, Dans le sud. de PAquitaine & la Provence, Jes nuages disparaitront en cours de macinée pour Jaisser Ta place a un beau soleil qui brillera coue Taprs-midi, ‘Quant aux températures, elles iront de 10 °C.& Brest, Lille et Strasbourg jusqu‘a 16 °C. 8 Toulouse et Nice. Les températures maximales seront enregistrées & Ajaccio ob le chermomture marquera 21 °C. Auromobilistes, aecention au brouillard qui est encore épais sur le quart nond-est du pays. LE PRESENTATEUR. ~ Merci, Beatrice ! > Situation 4 : Une journée en Périgord Lempvovit, — Allé ! lei agence Dordogne Explo. Pourrais-je parler & M. Lagrange, sil vous plait ? ‘M, Lacanct. ~ Oui, est moi-méme. Lewptoven, — Vous avez réservé une excursion pour un groupe de dix personnes jeudi prochain, et je vous appelle pour vous préciser le programme, M. LaGrancr. — Ah! Trés bien ! LEMPLOYEE, ~ Bon, voila, alors, vous devez étre devant la mairie& 5 heures, lautocar yous y attends, ‘M. LaGrance. —A5 heures du matin ? Ga faic t6t ! Lewpiowt, ~ Oui, mais il faur bien trois heures de route pour aller & Sarlat, Alors, soyez bien tous & M'heure parce que c'est une excursion d'une journée ex si vous voulez en profiter... M, LaGrance, — Oui, cost vrai, vous aver. raison Lewetovir. - Alors, en azzivant, vous visitezez la vieille cicé avec ses maisons du XIV sigcle, M, LacRance. - Mais il nous faudra route la matinge ? LewpLovée. ~ Oui, er vous déjeunerez dans un petit, restaurant ott yous pourrez goiter les spécialités régionales, M, LAGRANGE, ~ Nous aurons combien de temps ? Levpovde. — Deux heures, pas plus, parce qu’ apres, vous irez sur le site préhistorique de Thomme de (Cro-Magnon. M, LAGRANGE, ~ Ah, bien ! Ec les growes de Lascaux? Lemp ove, — Vous y serez en fin d'aprés-midi, Ne soyer pas décus, vous savez qu'on ne peut plus visiter les grottes originales mais des copies seulement, M, LaGRANG mage, dailleurs. LewpLovge. - Ben, oui. Mais la reconstitution est tts bien faire, Voila ! Et vous serez. de retour vers, 21 heures. M, LaGRANG informations. — Ab, oui ! Et ga, cese bien dom- Bien, je vous remercie de routes ces EMPLOYEE. ~Je vous en pric. Au revoir, M. Lagrange. M, LAGRANGE. - Au revoir, mademoiselle, TRANSCRIPTIONS > situation 5 : Perspectives M. BARTEAU, PRESIDENT-DIRECTEUR GENERAL. — Mesdames et messiews les actionnaires, nous allons continuer cette réunion de cravail sur Favenir de notre groupe Finorama par intervention de M, Duponsay, directeur financier, qui va nous parler dd la bonne situation financitve de nowe enteepsise et aussi de ses perspectives de développement pour les prochaines années M. DUPONSAY, ~ Mesdames, messieurs, bonsoir, Effectivement, le bilan de notre groupe sera globale- ment positif cette année, puisque nous aurons un chiffte affaires de 2 millions d'euros en décembre prochain, c'est-&-dire une augmentation de 2,6 % par rapport & l'année dernitre, La progression de notre groupe est constante et nos prévisions pour les années & venir sont trés encourageantes, En ce qui concerne notre développement, nous ouvrirons quatre nouvelles unités de production de céléviseurs ex magnécoscopes dici cing ans : une en Hongrie, une au Portugal ct deux en Asie, Nous continucrons & prospecter le marché chinois pour trouver des four- nisseurs de matériel micro et aussi pour nous ouvrir de nouveaux marchés. Toutes nos usines en France resteront bien siren activité. Voila dans les grandes lignes nos principales orientations. Je suis prét a répondre a d’éventuelles questions. CHAPITRE 9 DONNER DES CONSEILS > situation 1: Il faut poursuivre le traitement Le MEDECIN. — Alors, madame Lopez, vous allez mieux ? La PATIENTE. ~ Ah non, docteur, je ne supporce pas les médicaments que vous m'avez donnés Faucze joux Le MEDECIN, ~ Ah? Pourquoi ? La PaTiEN te, pas Le MEDECIN. - Oui, au début du traitement, cest normal, mais ne vous inquiézez pas ! Vous avez moins ‘mal cout de méme? LA PATIENTE. — Oui, mais je me sens crés fatiguée et je dors mal, quoi! Je n/arsive pas & mfendormir et je ime réveille plusieurs fois par nuit. Le MEDECIN, — Vous avez des soucis actuellement ? Game donne des nausées, je ne sais TRANSCRIPTIONS La ramiENTE, —Non, pas particulitrement, Je crois que j'ai seulement besoin de repos, de vacances, quoi! LE MEDECIN, — Pourquoi est-ce que vous ne partez pas un peu ? Vous ne pouvez pas vous libérer ? La PATIENT. —Non, non, je ne peux pas laisser mon magasin comme ga ! Le MEDECIN. — Je comprends. Mais je vous conseille de faire awention. Il faut vraimene que vous vous reposiez quelque temps. LA vATIENTE, ~ Crest difficile |. Le MEprciN, — Ecoutez, en attendant, je vous pro- pose de poursuivre ce traicement. Patience, il faut au moins essayer quelques semaines... Et revenez me voir @ici un mois. LA PATIENTE. ~ D’accord, Je vous remercie, docteur. » Situation 2 : Pour envoyer un paquet LEMPLOYEE. — Monsicur, c’est & vous ! M. FERRoT, — Bonjour, madame, j'ai ce paquet a envoyer. C’est pour Strasbourg, C'est pour un anniversaire, LEMPLOYEE, ~ Vous pouvez l'envoyer par Colissimo ou en colis ardinaire M. Ferror. - Ah, oui ! Mais Cest quill faudrait que ga arzive aprés-demain. LEMPLOVEE.— Bon. Bien, alors, pas en colis ordinaize parce que ca prendra trop de temps. Non, il n'y a que le Colissimo si vous éxes vraiment pressé M, Fernor, - Ab, oui ! Et clest quoi, Chronapost, le EMPLOYEE, ~ Ca, cese pour les envois eres urgents. Avee ce systéme, vous étes sir d'avoir le paquet le jour méme ou le Jendemain au plus tard. Mais cest beaucoup plus cher. M, Ferro. ~ Ah! Et combien ? Lewpover, — Entre 15 et 18 euros. M, Fennor,— Ab, oui, effectivement. Cest assez cher. LeMpover. — Bon... Sicest un cadeau important, il vaut micux envoyer votre paquet en recommandé, de toute maniére, M, Ferror photos LewpLoyee. - Ab { Ben, alors, je vous conselle le Colissimo. Compte ten de Pheurg, il sera livré dans dew jours er ca cotive beaucoup moins cher. Vous en aves pour 3,40 euros M, Ferro. ~ Tits bien. Allons pour un Colissimo ! Ah, ben, non, ce sont des livres et des > situation 3 : Legon de ski Le MONITEUR DE ski. — Bon, vous nlaver pas wop firoid ? Blle est vraiment interminable, cette montée en télésiage ! LUCAS, ~ Henreusement, on va se réchauffer en des- cendanc ! LE MONITEUR DE Skt, — Justement, comme Cest le dernier cours, voild ce que je vous propose. On fait une premitre descente par la rouge, la piste de Bellegarde... ARNAUD, ~ Ab non, on U'a déja faite plusieurs fois! (On ne pourraie pas en faire une autre ? Enfia, je ne sais pas, la noire ? Lucas. Pas pour une premizre descente, u es fou ! ‘Crest mieux de commencer par quelque chase de pas trop difficile ! ARNAUD, — Mais Lucas, c'est notre dernier jour. On. aca un entrainement pendant une semaine, on est en forme maintenant! ‘Le MONITEUR DE Skt, ~ Noa, Amaud, il vant micux ane pas forcer au départ, Ce quion devrait faire, est préparer un slalom dans la partie raide, avant la forée, Ga Rous mettra en jambes. ARNAUD. — D’accord ! Ertu crois qu'on aura le cemps de faire un peu de hors-piste ? Lucas. ~ Mais tu ne re rends pas compce li, Arnaud, est hyperdangereux ! ARNAUD, Allez... si... ce sezait génial ! Er puis, on ne prendra pas de risques puisgu’on sera avec un moniceur. ‘LE MONITEUR DE SKI, ~ Bon, allez, on ferait mieux de ne pas rester li 3 discuter. On perd du temps. On y va ? Deux ow trois rouges avec slalom, plusieurs noires une fois que vous sezez bien échaus, et accord, on terminera par du hors-piste | ARNAUD. ~ Super ! Bon, Lucas, eu passes le premier et... tu as intérét& faire attention, hein, ga glisse! Lucas, = Ah, erés drdle ! Le MONITEUR DE Ski. — Allez, les gars, c'est parti ! ‘Arnaud, cues fou |... Gava ? Tu es fait mal ? > situation 4: Ala recherche d’un job d’été Le jouRNALISTE, — Les grandes vacances approchent et les jeunes auditeurs sont nombreux 2 nous appeler. Is cherchent un job pour se faire de Pargent de poche. Véronique, aver-vous des réponses 8 leur donner? ‘Vexoniqut. ~ Oui, mon cher Archut. Les petits boulots sont trés demandés et on est & la mi-juin,.. Alors moi, je me dépécherais Caller voir du cété des plages oi il ne mangue pas d'accasions intéressantes, vendre des glaces par exemple. Il y aurait peut-étre des possibilités comme monireurs de planche & voi ou de rollers, mais, chers jeunes auditeurs, vous pourricr également cavailler dans une colonie de vacances comme animateuts, 2 condition d'avoie le brever, bien sit, et de faire vite... Er puis, dans ceztaines régions, les producteurs de fruits ont besoin de bras pour la cucillerte. Vous n'aver.qu’a les contacter disectement, ‘Mais, en fait lz solution la plus simple pour consul ter toutes les offre, cest de vous connecter & un site Internet, Je vous donne Padresse, alors norez bien : Cest wwwejobvacances.com, tout attaché, au plutiel, wwwjobvacances.com, Je vous redonne la parole, Arthur... et bonnes vacances & tous. Lh JOURNALISTE. — Merci, Véronique, nous allons continuer I’émission avec. > Situation 5: Un sport & risques ! ‘Mai. ~ Salus, Sandra SANDRA. ~ Salut, Marie, Ta sais quoi ? Je vais faire mon premier saut a T'élastique samedi prochain en Normandie ! Mante. ~ Toi ? Mais eu es folle, ru ne lis pas les journaux ? Sana. ~ Si, mais ois est le probleme? ‘Manuz, ~ Ti n’as pas encendu parler de eet accidenc qui sescpassé dans les Alpes, oii un garcon de quinze ans a failli mourir en sautant d'un pone justement ? Sanpra. —Ecoute, Marie, les accidents, ga peut arri- ver cous kes jours, mimporte oit! Mante. — Ce sfest pas la peine de les provoquer ! Et cu connais, au moins, les gens avee qui tu vas sauter ? Crest un club ageé, 'espere ? Sanoka.— Non, ee n'est pas un club, c'est une bande de copains qui sautent caus les week-ends, et depuis longtemps déja ! Maare. ~ Ta es complécement folle ! Et puis, eu n’es pas tellement sportive, toi! Sanpra. — Oh, je warréte pas de nager & la piscine !... Tu sais, en sautant, on éprouve des sensations super, il parait. Manie, ~ Pourquoi cu ne fais pas plutée du pars chute ? Ou du Deltaplane ? Avec un élastique, tu te rends compte des risques ? Et qu'en pensent tes parents, dis? SANDRA.— Rien du cour, tu sais, en et le sport... Mati, ~ Moi, si jétais eux, je Cincerdirais dy aller, SaNDRA.— Oh, tu es pénible, Sion ¢écoutait, on ne ferait jamais tien, quoi! Mante, - , mais pas ca ! La wiper. pe SANDRA, ~ Sandra, eu peux venir mettze la table ? Il est Pheure de diner... et invite Marie si elle est libre | CHAPITRE 10 EXPRIMER UNE OPINION > Situation 1 : C'est bizarre, cette voiture ! Lisa. — Bonjour, monsieur Choulroun, comment allez-vous ? (M. CHOUKROUN, — Tits bien, Lisa, merci. Lisa, — Ab ! je voulais vous félicicer pour vos ros Ils sone mageifiques } M, CHOUKROUN, — Oui, C'est gentil ; et avec le soleil qui reviene, on va pouvoir enfin profiter de nos jardins. Dites, je voulais vous demander : qulest-ce que vous penser de cette voiture, [a ? A mon. avis, est une voiture valée, hein ! Lisa. — Vous croyer ? Ce n'est pas celle du jeune Perez? M. CHOUKROUN, — Non, In, je Pai vu partir avec sa voiture ce matin. Celle-ls, ga fait vraiment long- temps quelle est la. Liss. — Oui, mais enfin, ga ne veut pas dize que clese une voiture volke ! M. CHOuKOUN. ~ Vous expliquez ga comment, vous? Lisa, — Je ne sais pas, elle est peur-éire en panne ou bien.. M. CHOUKROUN. ~ Ca me parait quand méme bizarre. Une voiture qui reste comme ga dans la rue, ce mest pas normal LISA. — Qu’estce qu'on peut faire? M. CHOUKKOUN, ~ Je czois quill faudrait appeler le commissariat ! Lisa. ~ Vous pensez veaimenc ? M. CHOUKROUN, - C'est-iedire que je n'ai pas envie que noxe rue devienne une poubelle ! Lisa, — Vous exagérez | TRANSCRIPTIONS M. CHOUKROUN, — Ah ciens, justement, voila ‘Mme Raféne, on va lui demander ce quelle en pense, elle! > situation 2 : Que pensez-vous du bronzage ? Le JOURNALISTE. — Voici I'té qui revient, les vacances qui approchent et les ventes de crémes bronzantes qui explosene. A heute ait je vous parle, je suis au rayon cosmétiques des Galeries Lafayette en compagnie de plusieurs clientes. Alors, mes- dames, que penser-vous du bronzage ? PERSONNE 1. — Moi, je trouve ga erés joli, je trouve aque ca embellit, je me sens mieux dés que je suis un peu bronzée, je suis plus gaie. PERSONNE 2. ~ C'est vrai, rout de suite, on a lim- pression qu'on escen forme sion ade belles couleurs. Le JOURNATISTE, ~ Er vous, mademoiselle ? PrRsONWe 3. — Pour moi, le bronzage, c'est de TTesclavage! Tl fauc rester des heures au soleil pour étre cout rouge ou brie, merci! Le Jounaliste. = Bon... madame ? PeRSONNE 4. = Ecourez, moi, je pense qu'on peut étte raisonnable... on west jamais obligé de sexposer pendanc des heures... Enfin, il faut admectre qu'une personne bronaée a plus de succés qu’une autre, Le JOURNALISTE. - Merci, madame. Vous, qu’est-ce ue vous en pensez ? PERSONNE 5. ~ Moi, je crois que tout ga, C'est idi- cule ! On risque un cancer de la peau tout simple- ment parce que Cest la mode d'étre bronzé ! Non, vraiment, cest absurde ! Tu ne crois pas ? PERSONNE 6. — Le bronzage *... euh... Crest bien, non ? Bon, en effet, ga peut étre dangereusx mais les gens le savent, done s‘ils continuent, Cest quiils sont contents, hein ? Le JOURNALISTE, ~ Mademoiselle, et vous, votre opinion? PERSONNE 7. — Bof ! Je n’ai pas d’opinion parti- culigze... mais couc de méme, il faut qu'on fasse attention avec le soll ‘Le JOURNALISTE. ~ b Merci coutes ! > Situation 3 : Pour ou contre ? LE JOURNALISTE. Bonjour & tous, Novre émision Pour ou consre porte aujourd'hui sur les diction naires, Préférez-vous le dictionnaire livre traditionnel ou le dictionnaize électronique ? Nous avons ttois auditeurs en ligne & qui je laisse la parole. All6, vous des? Lauprrrice 1. — Carole, Moi, je suis absolument pour le dictionnaire électronique car je voyage beaur coup et c'est vraiment plus pratique. C'est vrai que ce rest pas toujours complet mais on trouve a réponse beaucoup plus vite. Le JOURNALISTE. ~ Merei, Carole, Notre deuxitme auditrice, Mara, Cest ga? LAUDITRICE 2. ~Cest ga, oui, Mara. Eh bien, je suis {la fois d'accord ec pas d'accord avec Carole. Enfin, jesuis du méme avis qu'elle quand elle dit que le dic cionnaire traditionnel est dépassé. Mais e ne suis pas daccord quand elle dic que le dico électronique est moins complet. Il y a dix ans, oui, Cétait vrai, mais maingenant, non. Sion met un certain prix, on trouve exacrement les mémes contenus, A mon avis, Ja question ne se pose méme plus. II n'y a que des avantages et aucun inconvénient. Dans les années & vents, je suis certaine qu’on ne trouvera plus que des dicos électroniques. Le JournarisTr. — Merci beaucoup. Je donne la parole & José maintenant. Lavpirtur 3. — Bonjour, On ne trouvera plus que des dictionnaires électroniques, dit Mara ? Eh bien, Fespere que non ! Cest faux de dire qu'lls ont le méme contenu. Je suis traducteur, jen ai essayé plusieurs :je-vous assure quaucun ne ma donné des réponses aussi précises que le gros dictionnaire papier ! Le seul avantage que je vois, d'accord, c'est quil prend peu de place, Quand on voyage, Cest idéal, mais pour les spécialistes, c'est insuffisant, hein ! Le yournauisre. —Eh bien, un grand merci tous les tuois. Jespere que vos opinions aideront nos audi- teurs & faire leur propre choix. A demain pour un autre sujet > situation 4 : Pas question de jete La Mine, ~ Fabienne, cu peux m’aider 3 mettre tout «a dans les sacs ? FABIENNE, ~ Pourquoi, quiest-ce que tu fais, La MERE. ~ Eh bien... cous ces vieus livres qu'on ne Ticpas, je les donne, et puis ces vieiles cartes postales, je les mers & la poubelle... FABIENNE.— Oh, non, pas question !Je garde tout ga! LA MERE. ~ Mais regarde toute la place que ga prend | FAlENNE.— Mais, maman, je veux les garder, ce sont des souvenirs, quoi! LA MERE. - Qh, écoute, des souvenirs, on en 2 autres, et puis il ya rouces nos photos, les films... !

Vous aimerez peut-être aussi