Vous êtes sur la page 1sur 2

Rencontre avec un écrivain.

Les élèves de 6e du collège ont rencontré la veille des


vacances de mai, un auteur dont ils avaient lu et étudié
le roman en classe : Frédéric Pichon.

Jeudi 6 mai, 8 heures, c’est l’effervescence pour les élèves de 6e.

Ils vont rencontrer, et pour certains c’est une véritable expérience, l’auteur d’un
roman qu’ils ont lu et étudié en classe : « Le village inconnu » (L’histoire d’un
enfant qui découvre un village caché au fond de la forêt guadeloupéenne et
décide par amour, d’y vivre).

L’écrivain se présente, met très vite les élèves (dont certains sont très intimidés)
à l'aise.

Il raconte, se raconte. Il parle de son métier d’écrivain, de son amour des mots. Il
nous dit qu’il a commencé à écrire pour sa fille, pour lui raconter des histoires.

Il nous fait part de ses expériences. Il a été journaliste, a écrit pour de prestigieux
magazines, a enseigné le français, (notamment à la prison de Baie-Mahault). Il dit
l’importance de la lecture, de la culture.

Il raconte ses nombreux voyages (surtout en Amérique de sud), les recherches


qu’il a dû faire et les contacts qu’il a dû nouer, avec des archéologues par
exemple pour l’écriture d’ « Un amérindien dans la tempête ».

Il présente ses romans, raconte son bonheur d’écrire, explique son travail. Il écrit
essentiellement pour la jeunesse et ses œuvres commencent à devenir très
populaires en Guadeloupe mais aussi en métropole où elles sont de plus en plus
étudiées en classe.

« Anaëlle la mal aimée », son dernier roman, connait ainsi un vif succès. Parce
qu’elle raconte la violence au collège, cette histoire bouleversante plaît beaucoup
au jeune public.
Très vite les questions fusent. Les élèves avaient préparé l’interview en cours. On
veut en savoir un peu plus. Quand avez-vous commencé à écrire ? Comment
trouve-t-on un éditeur ? Aimeriez vous que vos œuvres soient adaptées au
cinéma ? Où trouvez-vous votre inspiration ?...

Frédéric Pichon se prête volontiers au jeu et répond avec beaucoup de gentillesse


à toutes les questions.

Il restera encore un peu plus, pour les (nombreuses) dédicaces et les inévitables
photos.

Ce fut une expérience très enrichissante tant pour les enseignants que pour les
élèves et, Frédéric Pichon l’affirme, pour l’écrivain aussi !

Les œuvres de Frédéric Pichon seront très prochainement disponibles au CDI et


peuvent être commandées au collège à un tarif préférentiel et… dédicacées :

« Le monde d’Aline », « Tim et Paola à la recherche du paradis perdu », «


L’amitié est dans le champ de canne », « Un amérindien dans la tempête », « Le
village inconnu », « Anaëlle la mal aimée »

Vous aimerez peut-être aussi