Vous êtes sur la page 1sur 5

Soutenance orale

Dans le cadre du Projet Personnel, j’ai voulu traiter un sujet


qui me tient à cœur parce qu'il est susceptible d'avoir
des conséquences sur notre planète et ses habitants. Le
problème soulevé est donc celui de l’effet de serre.

1-Qu'est-ce que l'effet de serre ?


L'effet de serre, c'est le réchauffement de
l'atmosphère causé par l'emprisonnement des rayons
solaires réfléchis par le sol sous forme de rayons infrarouges
vers les nuages. Ces rayons sont stoppés par les GES (gaz à
effet de serre) qui sont renvoyés vers le sol.
1-1 Mécanisme :
Le soleil rayonne de l'énergie solaire sur la terre. La majeure
partie de cette énergie (45%) est renvoyée dans l'espace.
Les gaz à effet de serre de l'atmosphère contribuent au
réchauffement global par absorption et réflexion de
l'énergie solaire. Ce phénomène naturel est appelé effet de
serre. On sait que l'effet de serre est corrélé avec le
changement de température.

1.2 Quels sont les GES ?


Les gaz responsables de l'effet de serre sont :
- Le dioxyde de carbone (CO2) provient essentiellement de la
combustion de combustibles fossiles tels que le charbon, le
pétrole et les gaz industriels, de la production électrique, du
transport et du chauffage.
- Le méthane (CH4) provient essentiellement de l'élevage
animal, le traitement des déchets
- L'ozone (O3) résulte d'un processus photochimique se
produisant à partir de gaz précurseurs d'origine tant
naturelle qu'humaine.

2-Causes de l’effet de serre :

On pourrait distinguer deux types de causes d’origines


différentes : tout d'abord, celles provenant directement de la
nature, puis celles qui sont dues à une action dévastatrice de
l'homme.

2.1 Les causes naturelles :


Les origines naturelles sont notamment les activités
géologiques de la terre, comme le volcanisme (les volcans en
éruption envoient du soufre dans l'air) et les évènements
météorologiques tels que les orages qui font apparaître du
dioxyde d'azote.

2.1 L'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.)


humaine :

La cause la plus directe pour les humains de la pollution est


la respiration. En effet, en respirant, on expire du CO2, qui
comme nous l'avons vu, est un polluant. Les émissions ont
commencé à augmenter de manière spectaculaire au début
du 18ème siècle à cause de la révolution industrielle. De
nombreuses activités qui produisent des gaz à effet de serre
sont aujourd'hui indispensables à l'économie mondiale et
font partie intégrante de la vie moderne.

3-Conséquences de l’effet de serre :

L'effet de serre peut avoir des conséquences bénéfiques


dans de rares cas, mais globalement, les changements qu'il
peut entraîné ne sont pas en notre faveur.
3.1 Une modification profonde du climat.

On constate que la température est en augmentation et le


réchauffement de la planète risque de diminuer les
précipitations.
3.2 Des conséquences sur les écosystèmes et sur les
espèces vivantes :

Les changements climatiques modifieront les


écosystèmes. Les espèces qui ne pourront pas s'adapter
ou migrer dans des zones plus favorables risquent de
disparaître. La taille de certains écosystèmes va
probablement diminuer, voir disparaître entraînant
rapidement une fonte des glaces, nocif pour les espèces.
3.1 Une augmentation de la fréquence des catastrophes
naturelles :
Les phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse,
glissement de terrains, inondation, cyclone...), deviendront
plus fréquents dans les zones habitées et seront,
susceptibles de porter atteinte à la sécurité.
3.1 Une baisse de la productivité de l'agriculture et un
manque d'eau généralisé :

– La diminution des précipitations et le réchauffement du


climat seront particulièrement néfastes pour les pays
chauds. L'agriculture et l'élevage y seront donc moins
productifs.
– L'effet de serre provoque une augmentation de la
chaleur, ce qui entraîne un besoin de la population en
eau. Plus grave, il y aura au niveau mondial une pénurie
d'eau potable, ce qui est source de tension et même
plus de conflits entre les pays.

4) Les solutions pour lutter contre l’effet de serre :

La solution au problème de l'augmentation de l'effet de serre


est loin d'être évidente. Il ne suffira pas d'arrêter de
produire des gaz à effet de serre pour que le réchauffement
de la planète cesse. Dans le meilleur des cas cela permettrait
de le stabiliser ou de ralentir sa progression.

4-1) Prise de conscience internationale:

– Un des moyens les plus évidents pour diminuer les


rejets de dioxyde de carbone est d'utiliser moins
d'énergie. La lutte contre le gaspillage d'énergie
permettra non seulement d'économiser nos ressources
et notre argent, mais aussi de ralentir notre émission de
dioxyde de carbone.

– L'utilisation des transports en commun permet


également de produire moins de gaz à effet de serre
que lorsque chaque voyageur utilise son propre
véhicule.
– Le remplacement du pétrole par le gaz naturel ou
l'hydrogène est actuellement à l'essai dans plusieurs
pays. Les énergies renouvelables pourraient nous
permettre de limiter notre dépendance envers la
combustion du pétrole, et par conséquent de produire
moins de gaz à effet de serre.

4-2) Autres solutions dans le domaine politique :

– -Protocole de Kyoto :

– -Traité de Copenhague :

Ces deux traités qui ont été signé ont pour objectif
de régler les problèmes d’émissions de gaz à effet de
serre (GES) afin de contrôler le réchauffement
planétaire dont l’homme serait responsable. Ils
doivent notamment «pousser» le développement de
nouvelles technologies à basse émission de CO2.

Conclusion :

L’effet de serre est devenu un phénomène mondial et très


préoccupant pour l’avenir de notre planète.
En effet, les émissions de gaz à effet de serre étant de plus
en plus nombreux, la température atmosphérique ne cesse
d’augmenter, provoquant fonte de glaces, augmentation du
niveau de l’eau, dégradation de l’atmosphère. Il est de notre
devoir d’agir pour les limitées et ainsi préserver notre air. La
lutte contre l'effet de serre est devenue un enjeu planétaire
majeur exigeant la collaboration de tous pour la préservation
de l'équilibre de l'écosystème.
C’est ensemble que nous pourrons lutter contre ce
phénomène climatique, certes on ne peut pas l’éliminer,
mais nous pouvons tout de même limiter les dégâts et à
continuer à respirer l’air à plein poumon.