Vous êtes sur la page 1sur 2

Chirurgie Digestive D4

Dossier 4
Mme X, âgée de 67 ans, consulte son médecin traitant en raison de douleurs abdominales fréquentes. A
l’interrogatoire, vous apprenez que ces douleurs abdominales sont présentes depuis plusieurs années, mais ont
augmenté depuis 7 mois, après le décès de son mari. Les douleurs sont plus intenses après les repas, et sont souvent
accompagnées de constipation et de ballonnements.

Ses antécédents principaux sont une HTA traitée par un IEC, un diabète non insulino-dépendant traité par
metformine. Son père est décédé d’un cancer du côlon à l’âge de 84 ans.

L’examen clinique retrouve une patiente en bon état général, il n’existe pas d’amaigrissement récent. La palpation
abdominale met en évidence une sensibilité du cadre colique, sans défense ni contracture.

Pour soulager ses troubles, Mme X consomme régulièrement des laxatifs vendus en pharmacie, et des antalgiques
tels que le paracétamol.

Questions 1
Quel est le diagnostic le plus probable ? Pourquoi ?

Questions 2
Demandez-vous des examens complémentaires ? Pourquoi ?

La patiente vous rapporte un examen réalisé il y a 5 ans.


Questions 3
Décrivez cet examen. Cette anomalie permet-elle d’expliquer les troubles actuels ?

Quelques mois plus tard, alors que votre patiente est satisfaite de votre traitement, elle revient vous voir en raison de
douleurs abdominales évoluant depuis la veille, associées à une asthénie, à une fièvre élevée, jusqu’à 39.2°C selon
elle. Elle vous explique qu’en raison de ces douleurs, elle n'a pas pu manger depuis la veille, mais elle ne vous
rapporte aucun vomissement, ni de trouble du transit.

A l’examen clinique, vous retrouvez une patiente fébrile à 38.7°C, la TA est à 14/8, le pouls à 106/min.
La palpation abdominale retrouve une douleur prédominant en fosse iliaque gauche, sans défense. Le reste de
l’examen est normal.

Questions 4
Quel est le diagnostic le plus probable ? Quels examens complémentaires prescrivez-vous ? Justifiez.

Le diagnostic que vous avez évoqué est confirmé. Il n’existe pas de signe de complication.

Question 5
Quel est votre traitement ?

Malgré votre traitement, la patiente vous rappelle une semaine plus tard car sa douleur a augmenté, et elle se sent
« très faible ». A l’examen, vous constatez une persistance de la fièvre à 38.6°C. La palpation abdominale retrouve
une défense prédominant en FIG.

Vous prescrivez l’examen radiologique suivant :

Questions 6
Commentez cet examen. Quel est votre diagnostic ?

Questions 7
Quel traitement conservateur pouvez-vous proposer ? Quels sont les avantages pour la patiente ?

Question 8
Que proposez-vous à cette patiente après la résolution de cet épisode ? Pourquoi ?