Vous êtes sur la page 1sur 1
Tours, le 28 mai 2010 ‘Au moment oli notre entreprise vient de perdre 400 000 euros suite a trois journées de non Parution, l'intersyndicale appelle a une gréve ilimitée. Un nouveau mouvement aujourd hui corserail l'addition de quelque 300 000 euros supplémentaires. Devant cet état de fait, il nous parait impératif de rappeler l'ensemble de la collectivité un certain nombre de paramétres qui constituent notre réalité quotidienne: 4. Nous avons frélé la cessation de paiement et la catastrophe en matiére d'emplois au cours de 'année 2009. 2. Il @ fallu avoir recours & un plan de réduction des effectifs qui, en diminuant nos charges, n’a pas pour autant reconstitué nos finances. 3. Nous sommes lourdement endettés auprés de divers organismes et comme chacun sait, les dettes ne sont pas des dons. Il nous faut donc les rembourser. 4. Les économies a réaliser sur "la masse salariale" ne sont en réalité que des dispositions inévitables si lon veut échapper au pire. La direction de la NR, comme dans d'autres journaux, a une responsabilité qu’elle entend assumer : ne pas accepter ce qui mettrait en péril 'avenir de la maison et celui des emplois. 5. Larrivée de La Montagne a hauteur de 10%, si 'AGE du 19 juin prochain entérine, ne résoudra aucunement la problématique d'exploitation a laquelle nous serons confrontés pour les années a venir. Pour autant, le Directoire a entendu le message de la collectivité et fait de vraies propositions a I'Intersyndicale, jeudi 27 mai, en particulier en matiére de salaire + Celle de ne pas toucher a la valeur du point, done de garantir les revenus. * Celle d'appliquer les accords de branche sur les minima et de payer la prime de 200€ en juillet, 4 laquelle pourrait s'en ajouter une autre, au mois d’octobre, si la situation le permet; ‘* Celle de ne pas toucher a la PNH 2010 et de mensualiser celle-ci & compter de 2011 (74€/mois). Ce matin encore, nous venons de préciser a 'Intersyndicale que 1a prime exceptionnelle octobre pourrait se monter, pour tous les salariés, a 1306, sans étre conditionnée aux résultats. Sur Vannée 2010, le _versement_des deux primes correspondrait a Féquivalent de 0.71% d’augmentation sur les salaires réels, mais sans l'effet report qui a toujours été désastreux pour nos comptes. Bien entendu, cette prime de 130 € reste conditionnée a larrét immédiat du mouvement de grave, a la signature des accords sur les effectifs & rimprimerie, et 4 une réduction du nombre de jours de RTT, acceptable par tous. Nous ne pourrons pas aller plus en avant dans nos propositions que nous estimons justes ot réalistes. Si la situation reste bloquée, nous n’aurons d'autres solutions que d'envisager des mesures beaucoup plus drastiques dont personne ne sortira gagnant. Le Directoire