Vous êtes sur la page 1sur 15

Comment vivre joyeusement

Aujourd'hui, Osho nous enseigne que pour vivre joyeusement, il faut d'abord "Regardez
profondément dans votre cœur.
Ecoutez la calme petite voix intérieure. Et souvenez-vous d'une chose: la vie ne s'accomplit qu'à
travers les désirs, jamais à travers les ambitions.
La vie ne devient joyeuse qu'à travers le cœur, jamais à travers l'intellect.
L'intellect crée la science, le cœur crée la religion.
L'intellect peut vous donner une meilleure technologie, de meilleurs gadgets.
Le cœur vous donne les valeurs réelles, ultimes : amour, félicité, vérité, liberté, conscience, Dieu.
Et la vie sans ces valeurs est sans valeur." - Osho

Comment aimer vraiment_


Osho nous donne sa vision de l'amour et sa méthode pour aimer véritablement.

"L'amour est comme un oiseau libre d'aller partout, le ciel tout entier est sa liberté. Vous
pouvez attraper l'oiseau, vous pouvez le mettre dans une belle cage dorée, et l'on pourrait penser
que c'est le même oiseau que celui qui volait en liberté et qui avait le ciel tout à lui. Ce n'est le
même oiseau qu'en apparence, ce n'est pas lui, vous l'avez tué. Vous lui avez coupé les ailes. Vous lui
avez pris son ciel. Et les oiseaux se fichent de votre or : aussi précieuse soit-elle, votre cage est
une prison. Et c'est ce que nous faisons de notre amour : nous fabriquons des cages dorées. Nous
avons peur, parce que le ciel est immense, peur que l'oiseau ne revienne pas. Pour le tenir sous
contrôle, nous devons l'emprisonner. C'est ainsi que l'amour devient mariage.

L'amour est un oiseau qui vole : le mariage est un oiseau dans une cage dorée. Et l'oiseau, à coup
sûr, ne pourra jamais vous pardonner. Vous avez détruit toute sa beauté, toute sa joie, toute sa
liberté.

Les amoureux ont toujours peur. Ils ont peur parce que l'amour vient comme la brise. Vous ne
pouvez le créer, ce n'est pas quelque chose que l'on fabrique – il vient. Mais tout ce qui vient de lui-
même peut aussi repartir de lui-même ; c'est un corollaire naturel.
L'amour vient, et les fleurs s'épanouissent en vous, les chansons vous montent dans le cœur,
l'envie de danser... mais avec une peur cachée. Que se passera-t-il si cette brise qui vous est venue,
fraîche et parfumée, vous quitte demain ?... Car l'existence ne se limite pas à vous. Et la brise
n'est qu'une invitée : elle restera chez vous aussi longtemps qu'elle en aura envie, et elle pourra
partir d'un moment à l'autre. Ceci crée une peur chez les gens, et ils deviennent possessifs.

On devrait s'aimer, aimer intensément, aimer totalement, et ne pas se soucier du lendemain. Si


l'existence a été si merveilleuse aujourd'hui, faites-lui confiance : demain elle sera encore plus
belle et plus merveilleuse. A mesure que grandit votre confiance, l'existence se montre de plus en
plus généreuse à votre égard. Elle déversera plus d'amour sur vous. Elle fera pleuvoir sur vous
encore plus de fleurs de joie et d'extase.

Aimez intensément, totalement, et vous ne penserez jamais à créer d'asservissement, de


contrat. Vous ne penserez jamais à rendre quelqu'un dépendant. Si vous aimez, vous ne serez
jamais cruel au point de détruire la liberté de l'autre. Vous l'aiderez, vous élargirez son ciel. C'est
le seul critère de l'amour : il donne la liberté, et il donne inconditionnellement."

Comment aimer son travail


Aimer véritablement son travail consiste à l'accomplir sans rien attendre en retour, pas la moindre
récompense. C'est l'enseignement du jour : "Si chacun apprend cet art simple d'aimer son travail,
quel qu'il soit, d'y prendre plaisir sans demander aucune reconnaissance, nous aurions un monde plus
beau et joyeux.. Cependant le monde vous a enfermé dans un mode miséreux. Ce que vous faites
n'est pas bien parce que vous l'aimez, parce que vous le faites parfaitement -- mais parce que le
monde en reconnaît la valeur, le récompense, vous donne des médailles d'or, des prix Nobel..." -
Osho

Vivre intelligemment
Dans cette citation Osho nous présente une façon de vivre intelligemment. Pour le maître Zen, il
suffit de faire ce que l'on aime et d'une manière qui permette de rendre la vie de son entourage
plus agréable. "Faites simplement quoi que ce soit qui est agréable -- agréable pour vous et
agréable pour votre entourage. Faites simplement quelque chose qui vous apporte un chant et crée
un rythme de fête autour de vous. C'est cette vie que j'appelle une vie religieuse. Elle est sans
principe, elle est sans discipline. Elle est sans loi. Elle n'a qu'une approche unique et c'est vivre
intelligemment." - Osho

Une définition de la sagesse


Je vous propose une définition de la sagesse selon le maître Zen Osho : "Lorsque vous êtes à
même de voir sans poussière de savoir sur le miroir de votre âme, lorsque votre âme est sans
poussière de savoir, lorsqu'elle est simplement un miroir, elle reflète ce qui est. C'est la
sagesse. Cette réflexion de ce qui est, est sagesse." - Osho

Deviendrez-vous une fleur ?


Deviendrez-vous une fleur ou resterez-vous à l'état de graine ? A chaque moment, la Vie vous
propose ce choix. Alors que faîtes-vous ? "L'homme est né en tant que graine, il peut devenir une
fleur, il peut ne pas le devenir. Tout dépend de vous, ce que vous faites de vous-même. Tout
dépend de vous que vous mûrissiez ou non. C'est votre choix et à chaque instant le choix doit être
fait face, à chaque instant vous êtes à un carrefour." - Osho

L'amour et la liberté
Je vous invite à méditer sur cette belle citation concernant l'amour et la liberté : "L'amour est un
sous produit de la liberté, c'est la joie qui déborde de la liberté, c'est le parfum de la liberté. En
premier lieu la liberté doit être là, l'amour vient ensuite." - OSHO

Le moment présent
Intéressez vous au moment présent et non à ce qui devrait être. C'est le conseil du jour du sage
OSHO : "La plus grande obsession dont souffre l´humanité est celle de "ce qui devrait être".
C´est une sorte de folie. La personne véritablement saine n'est aucunement concernée par ce qui
devrait être. Sa seule préoccupation est l'immédiat de ce qui est.

Et vous serez étonné:

Si vous entrez dans l'immédiat, vous y trouverez l'ultime.

Si vous entrez dans ce qui est tout près vous y trouverez toutes les étoiles les plus lointaines.

Si vous entrez dans le moment présent, l'éternité tout entière est dans vos mains." - OSHO

Le bonheur ne peut venir que de soi.


L'histoire suivante démontre qu'aucune aide durable ne peut venir de l'extérieur. Notre bonheur
ne dépend que de nous-mêmes. "J'ai entendu parler d'un chasseur qui s'était perdu dans la jungle.
Durant 3 jours, il ne peut trouver personne à qui demander son chemin. La panique commençait à
monter en lui : trois jours sans nourriture et dans la peur constante des animaux sauvages. A l'aube
du quatrième jour, il aperçu un homme assis sous un arbre. Quelle ne fut pas sa joie ! Il se précipita
vers lui et l'étreignit. L'autre homme également le serra dans ses bras. Tous deux étaient
immensément heureux. Puis ils se demandèrent l'un à l'autre. "Pourquoi donc es-tu si joyeux ?"
"J'étais perdu, dit le premier, et j'espérais rencontrer quelqu'un." "Je suis aussi perdu, dit le
second, et j'espérais également rencontrer quelqu'un. Mais si nous sommes tous deux perdus...alors
notre joie est vaine. Maintenant nous sommes perdus ensemble !" - Osho

"Je fais de mon mieux avec l'intelligence, les connaissances et la conscience dont je dispose". -
Louise L. Hay

10 nouveaux conseils pour être heureux proposés par ERNIE J. ZELINSKI.


 Fréquentez les gens heureux
 Evitez les rabat-joie.
 Tombez amoureux d'une personne heureuse
 Mariez-vous avec.
 Evitez de tomber amoureux de 4 représentants du sexe opposé en même temps.
 Ne pensez surtout pas à épouser quelqu'un qui a plus de problèmes que vous.
 Tenez-vous avec des gens qui portent des montres Mickey Mouse. Et méfiez-
vous de ceux qui portent des montres Cartier.
 Si vous êtes pressé de trouver le bonheur, ralentissez. Donnez-lui au moins le
temps de vous rattraper.
 Ne vous contentez pas de vous éloigner des gens négatifs. Fuyez !
 Avant d'escalader la clôture pour voir si l'herbe est vraiment plus verte chez le
voisin, essayez d'abord d'arroser chez vous.

Comment faire une révolution efficace _ La seule méthode


"Il ne peut y avoir de révolution politique, de révolution sociale, de révolution économique. La seule
révolution est celle de l'esprit, elle est individuelle. Et si des milliers d'individus changent,
alors la société changera conséquemment et non vice versa. Vous ne pouvez pas changer la société
d'abord et espérer que les individus changeront par la suite." - Osho

Comment créer un monde de paix et plus riche


Il nous suffit d'abord d'accepter les gens que nous croisons dans notre vie comme ils sont. C'est la
méthode que propose Osho :

"Vous vous acceptez, cela vous rend capable d´accepter les autres. Et parce que quelqu´un les
accepte, ils apprennent pour la première fois la beauté de l´acceptation - combien paisible cela est
et ils commencent à accepter les autres. Si l´humanité tout entière arrive au point où tout le
monde est accepté tel qu´il est, pratiquement 90 % de la misère disparaîtra." – Osho

La réussite ne fait pas le bonheur


"On se laisse souvent intoxiquer par l'idée que la réussite, telle que nous la connaissons, nous
apportera le bonheur à coup sûr. Pourtant la réussite et le bonheur sont deux choses bien
différentes.

La réussite conventionnelle : une superbe maison, une villa au bord de la mer, trois ou
quatre voitures de luxe, une conjointe très belle et un travail à très hauts revenus, ne servent en
général qu'à rendre la vie extrêmement pénible pour une grande majorité de personnes.

La réussite peut être bien plus remplie de désillusions que l'échec car elle ne nous apporte pas
obligatoirement les bienfaits que nous attendions d'elle.

Une fois atteinte la réussite dont nous avions toujours rêvé peut nous paraître bien futile surtout
si nous avons travaillé toute notre vie pour y arriver et que, pour atteindre cet objectif, nous
n'avons jamais vraiment vécu." - Ernie J. ZELINSKI

Se faire des amis : Les 7 règles à respecter sont les suivantes :


1. Un ami est d'abord quelqu'un qui nous ressemble ou à qui on aimerait
ressembler. Il est donc plus facile d'être ami avec quelqu'un avec qui on a des
points communs.
2. Etre aimable si l'on veut être apprécié en retour.
3. Etre à l'écoute de la personne avec qui on voudrait être ami.
4. Lui parler de ce qui l'intéresse.
5. Lui inspirer confiance : ne pas faire à son ami ce que nous ne voudrions pas qu'il
nous fasse.
6. Lui porter secours quand c'est nécessaire
7. Partager du temps et des activités avec son ami.
8. Votre cœur est votre seul enseignant
9. "Vous devez vous prévenir de tant de gens si bien intentionnés, faiseurs de
bien, qui vous conseillent constamment d'être ceci, d'être cela. Écoutez-les et
remerciez-les. Ils ne pensent pas à mal mais ce qui advient est le mal. Ecoutez
simplement votre propre cœur. C'est votre seul enseignant. Dans le vrai voyage
de la vie, votre propre intuition est votre seul enseignant." - Osho

Comment se faire des amis selon Dale Carnegie


"Comment se faire des amis ?" est le sujet d'un livre de Dale Carnegie, devenu rapidement un best-
seller. Dans cet ouvrage, l'auteur américain apporte les réponses aux questions suivantes :

 Comment influencer les autres?


 Comment gagner la sympathie des gens ?
 Comment rallier les autres à mon point de vue ?
 Comment critiquer sans irriter ni offenser ?

Comment influencer les autres ?

 Ne critiquez pas, ne condamnez pas, ne vous plaignez pas.


 Complimentez honnêtement ET sincèrement.
 Motivez souvent pour faire ce que vous proposez : la meilleure façon d'influencer une
personne est de lui parler de ce qu'elle veut.

Comment gagner la sympathie des gens ?


 Intéressez-vous réellement aux autres.
 Ayez le sourire.
 Rappelez-vous que le nom d’une personne revêt pour elle une grande importance.
 Sachez écouter. Encouragez les autres à parler d’eux-mêmes.
 Parlez à votre interlocuteur de ce qui l’intéresse.
 Faites sentir aux autres leur importance et faites-le sincèrement.

Comment rallier les autres à mon point de vue ?

 Evitez les controverses, seul moyen de s’en sortir vainqueur.


 Respectez les opinions de votre interlocuteur. Ne lui dites jamais qu’il a tort.
 Si vous avez tort, admettez-le promptement et énergiquement.
 la douceur et la bonté sont toujours plus fort que la violence et la fureur.
 Posez des questions qui font dire oui immédiatement.
 Laissez votre interlocuteur parler tout à son aise.
 Accorder à votre interlocuteur le plaisir de croire que l’idée vient de lui.
 Efforcez-vous sincèrement de voir les choses du point de vue de votre interlocuteur.
 Accueillez avec sympathie les idées et les désirs des autres.
 Faites appel aux sentiments élevés.
 Démontrez spectaculairement vos idées. Frappez la vue et l’imagination.
 Lancez un défi pour déclencher une réaction.

Comment critiquer sans irriter ni offenser ?

 Commencez par des éloges sincères


 Faites remarquer erreurs ou défauts de manière indirecte.
 Mentionnez vos erreurs avant de corriger celles des autres.
 Posez des questions plutôt que de donner des ordres directs.
 Laissez votre interlocuteur sauver la face.
 Louez le moindre progrès et louez tout progrès. Faites cela chaleureusement et
généreusement.
 Donnez une belle réputation à mériter.
 Encouragez. Que l’erreur semble facile à corriger.
 Rendez les autres heureux de faire ce que vous suggérez.

L'amour et la fleur en plastique


"Je suis contre les fleurs en plastique. Les vraies fleurs ont de nombreuses différences, les fleurs
en plastique sont permanentes - l'amour plastique sera permanent.
La vraie fleur n´est pas permanente, elle change d'instant en instant. Aujourd'hui elle danse dans
le vent et au soleil et sous la pluie.
Demain vous ne serez pas à même de la trouver, elle aura disparue, aussi mystérieusement qu'elle
est apparue. L'amour vrai est comme une vraie fleur." - Osho

Ne blâmez pas les autres


"Ne blâmez pas les autres. Quoiqu'ils soient, ils le sont. En fait toute la tromperie du monde et la
fourberie du monde vous aide à être vigilant. Si ce monde ne peut pas vous aider à être vigilant
alors quel monde sera à même de vous rendre vigilant, de vous rendre prudent ? C'est un bon
monde, il vous donne le formidable défi d'être prudent." - Osho
L'affirmation positive _ "Je fais de mon mieux avec l'intelligence, les connaissances et la
conscience dont je dispose." - Louise L. Hay

Comment ne plus se mettre en colère


"La colère est toujours un signe de faiblesse. Expliquez plutôt pleinement et simplement votre
point de vue. Peut être que l'autre personne trouvera que vous avez raison et sera reconnaissante
envers vous. Ou peut être l'autre personne peut avoir de meilleures raisons que vous, alors vous
serez reconnaissant envers cette autre personne parce qu'elle vous aide à être vigilant." - Osho

Penser n'est pas vivre


"Ceux qui veulent seulement penser à propos de la vie, à propos de vivre, à propos de l'amour
pour eux, passé et futur sont parfaitement magnifiques parce qu'ils donnent d´infinies possibilités.
Ils peuvent décorer leur passé, le rendre autant magnifique qu'ils le désirent bien qu'ils ne l'aient
jamais vécu. Lorsque c'était le présent, ils n´étaient pas là.
Ce sont simplement des ombres, des réflexions. Ils courraient continuellement et tout en courant
ils ont vu certaines choses qu'ils pensent avoir vécu." - Osho

Ne portez pas attention à ce que l'on pense de vous


"Tout homme qui a quelque sens de son individualité vit de son propre amour, de son propre travail,
sans du tout porter attention à ce que les autres pensent de lui." - Osho

Connais-toi _ toi même


"Connaître le monde entier n'est rien lorsque cela est comparé avec connaître votre propre
mystère intérieur de vie."- Osho

Croître comme une graine.


"Vous êtes né uniquement en tant que Graine. Il vous faut croître jusqu'au point où vous fleurissez
et cet épanouissement sera votre contentement, votre accomplissement. Cet épanouissement n'a
rien à voir avec le pouvoir, n'a rien à voir avec l´argent n'a rien à faire avec la politique Il a quelque
chose à faire incontestablement avec vous, c'est un processus individuel." - Osho

Sagesse et savoir
"La sagesse n'a rien à voir avec le savoir, rien du tout. Elle a à faire avec l´innocence. Quelque
chose de la pureté du cœur est une nécessité. Quelque chose du vide de l´être est nécessaire à la
sagesse pour croître." - Osho

L'affirmation positive _ "Au fond la vie est très simple : on reçoit ce que l'on donne." - Louise L.

L'affirmation positive _ "Je respecte mon corps et le protège parce que j'accorde beaucoup
d'importance à ma santé." - Louise L. Hay

L'affirmation positive _ "Je pardonne to ut le PASSE. Je décide de vivre joyeusement


dans le PRESENT." - Louise L. Hay
L'objet du désir
"Le désir est magnifique, il n'a rien de mauvais en soi simplement, libérez-le des objets. Libre des
objets...et le désir est divin." - Osho

Enfer et Paradis
"Il n'y a pas de paradis et il n'y a pas d'enfer. Ils ne sont pas géographiques, ils font partie de
votre psyché. Ils sont psychologiques.
_ Vivre une vie de spontanéité, de vérité, d'amour et de beauté revient à être au paradis.
_ Vivre une vie d'hypocrisie, de mensonge et de compromission, vivre selon les autres c'est vivre
en enfer.
_ Vivre dans la liberté est paradisiaque et vivre dans l'attachement est infernal." – Osho

____________________________________________________________________

Mes relations avec les autres


Toi et moi vivons une relation que j'apprécie et que je veux sauvegarder. Cependant, chacun de nous
demeure une personne distincte ayant ses besoins propres et le droit de les satisfaire. Lorsque tu
éprouveras des problèmes à satisfaire tes besoins, j'essaierai de t'écouter, de t'accepter
véritablement, de façon à te faciliter la découverte de tes propres solutions plutôt que de te
donner les miennes.
Je respecterai aussi ton droit de choisir tes propres croyances et de développer tes propres
valeurs, si différentes soient-elles des miennes.
Quand ton comportement m'empêchera de satisfaire mes besoins, je te dirai ouvertement et
franchement comment ton comportement m'affecte, car j'ai confiance que tu respectes
suffisamment mes besoins et mes sentiments pour essayer de changer ce comportement qui pour
moi est inacceptable. Aussi, lorsque mon comportement sera inacceptable pour toi, je t'encourage à
me le dire ouvertement et franchement pour que je puisse essayer de le changer.
Quand aucun de nous ne pourra changer son comportement pour satisfaire les besoins de l'autre
reconnaissons que nous avons un conflit, engageons-nous à le résoudre sans recourir au pouvoir ou à
l'autorité pour gagner aux dépens de l'autre qui perdrait.
Je respecte tes besoins et je dois aussi respecter les miens. Efforçons-nous donc de toujours
trouver à nos inévitables conflits des solutions acceptables pour chacun de nous. Ainsi tes besoins
seront satisfaits ainsi que les miens. Personne ne perdra, nous y gagnerons tous les deux. De cette
façon, en satisfaisant tes besoins, tu pourras t'épanouir en tant que personne et moi de même.
Nous créerons ainsi une relation où chacun de nous pourra devenir ce qu'il est capable d'être. Et
nous pourrons poursuivre notre relation dans le respect mutuel et dans la paix.
Le Secret pour mourir heureux
Olivier Roland,
Il y a des millions de blagues qui pourraient être faites avec le titre ci-dessus, la moitié d’entre
elles peu élégantes. Mais cet article n’est pas l’une d’entre elles - il est à propos de ce qui est
important dans la vie, comment vous voulez vivre, et comment vous voulez mourir. Il est à propos de
vivre une vie pleine de sens, et de laisser une trace dans les mémoires après que vous ayez quitté
cette Terre. Pour
mourir heureux, vous devez vivre votre vie avec cette fin à l’esprit.
Vivre une vie pleine de sens. C’est plus facile à dire qu’à faire, bien sûr. Je vais chercher
une grande manière de trouver ce but dans ma vie, et de vivre chaque jour avec ce but dans mon
esprit, et d’aligner mes actions de tous les jours avec ce but. Mais tout d’abord, posons cette
question évidente : “Pourquoi cela est important ?”

Considérons pour un moment la vie que la plupart d’entre nous menons : nous nous levons le matin,
nous faisons ce que nous avons à faire pour la journée, si nous sommes chanceux nous avons un peu
de temps pour nous relaxer ou faire quelque chose d’amusant, et si nous sommes encore plus
chanceux nous avons un peu de temps à passer avec les personnes que nous aimons. Et cela se
répète sans cesse avec d’infinies variations jusqu’à ce que nous devenions vieux.
Qu’est-ce qui se passe alors ? Nous jetons un regard sur nos vies, et peut-être que nous
aimerions avoir fait les choses différemment, ou aimerions avoir accomplis quelque chose. Mais
après un certain point, c’est un peu trop tard. Cet article est à propos de faire quelque chose
maintenant, à propos de choisir de vivre différemment avant qu’il ne soit trop tard.

Perspective
C’est un problème pour beaucoup de monde : les gens veulent réaliser de grandes choses, mais avec
tout ce qu’ils ont a faire dans leur vie, ils n’ont pas assez de temps. Ma réponse habituelle est :
“Libérez du temps” Mais comment libérer du temps lorsque l’on a tant de choses à faire et si peu
de temps? De deux façons:
_ Diminuez les activités qui gâchent votre temps, ou
_ Simplifiez vos engagements. Une lectrice,

Sylvana m’a demandé : J’aimerai recevoir une pièce de 10 cents à chaque fois que j’entend quelqu’un
faire un commentaire négatif à propos de moi, à propos des autres, à propos d’eux-mêmes. Ce
dernier est vraiment le pire. Je pourrai prendre ma retraite avec ces centimes.

Le fait est que, la vie pourrait être bien meilleure pour beaucoup de personnes si elles pouvaient
juste remarquer leurs habitudes de pensées négatives et les remplacer par des positives.

La pensée négative, dans toute sa splendeur, a une manière bien à elle de s’infiltrer dans nos
conversations et nos pensées sans même que nous ne nous en rendions compte.

La clé du succès est d’apprendre à détecter ces pensées et de les écraser comme de
vulgaires insectes. Ensuite remplacez-les par des pensées positives. Vous remarquerez une
grande différence dans tout ce que vous faites.

Comme le DALAÏ LAMA le dit, “Le moyen de dépasser les pensées négatives et les émotions
destructrices est de développer des émotions opposées, positives, qui sont plus fortes et plus
puissantes.”

Jetons un œil sur les 10 manières les plus communes qui font émerger les pensées négatives
Devenez bon à détecter ces schémas, et entraînez-vous à les remplacez par des schémas de pensée
positive.
compassion
“Si vous voulez que les autres soient heureux, pratiquez la compassion. Si vous voulez être
heureux, pratiquez la compassion.” - DALAÏ LAMA

Je crois que la compassion est une des rares choses que nous pouvons pratiquer et qui va nous
donner un bonheur immédiat et à long-terme dans nos vies. Je ne parle pas des gratifications à
court terme de plaisirs comme le sexe, les drogues ou le casino (bien que je ne cogne pas dessus),
mais quelque chose qui vous apportera la vérité et le bonheur durable. Du genre qui tient.

La clé pour développer la compassion dans votre vie est d’en faire une pratique
quotidienne.

Méditez dessus le matin _ pensez-y quand vous interagissez avec les autres, et réfléchissez-y la
nuit. De cette manière, cela deviendra une part de votre vie. Ou comme le DALAI LAMA le dit,
“C’est ma simple religion. Il n’y a pas besoin de temples, pas de besoin d’une philosophie compliquée.
Notre propre esprit, notre propre cœur est notre temple; la philosophie est la gentillesse.”

Définition _Utilisons la définition de Wikipédia de la Compassion :


La compassion est le sentiment par lequel on est porté à percevoir ou ressentir la souffrance des
autres, et poussé à y remédier. Le mot compassion provient du latin cum PATIOR,
« je souffre avec ». Il s’agit donc d’un calque latin du grec SYM PATHEIA, sympathie, dont le
sens avait dévié. D’où le besoin de ce mot, ainsi que de celui d’empathie. « Pitié » et « apitoiement »
sont tous deux devenus péjoratifs, mais signifient originellement compassion, comme «miséricorde»
et son synonyme « commisération ».

Bénéfices _ Pourquoi développer la compassion dans votre vie ? Hé bien, des études
scientifiques suggèrent qu’il y a des bénéfices physiques à pratiquer la compassion - les personnes
qui la pratiquent produisent 100 pour cent en plus de DHEA, qui est l’hormone qui contrebalance le
processus de vieillissement, et 23 pour cent en moins de CORTISOLE - l’hormone du stress.

Mais il y a d’autres bénéfices également, et ils sont émotionnels et spirituels. Le bénéfice principal
est que cela vous aide à être plus heureux, et rend les autres autour de vous plus heureux. Si nous
sommes d’accord sur le fait que c’est un but commun à chacun d’entre nous d’être heureux, alors la
compassion est un des outils principaux pour atteindre ce bonheur. Il est ainsi de la plus haute
importance que nous cultivions la compassion dans nos vies et pratiquions la compassion chaque jour.

Comment faire cela ? Ce guide contient 7 pratiques différentes que vous pouvez essayer et peut-
être incorporer dans votre vie de tous les jours.

Stress _ Vous voyez souvent des articles sur les manières de décompresser après une
journée stressante, que je trouve toujours utiles, mais pour moi le conseil le plus important serait
de supprimer la source du problème, et de supprimer le stress avant même qu’il ne se produise.
En éditant avec précaution votre vie, et en changeant certaines habitudes, vous pouvez éliminer la
plupart (pas toutes) des sources de stress dans votre vie.

Je ne crois pas qu’une vie sans stress soit possible. Le stress est une réponse aux challenges de la
vie, et une vie sans challenges est trop ennuyeuse à contempler. Cependant, je crois que la majorité
du stress de notre vie n’est pas nécessaire, et qu’il peut être éliminé en suivant quelques simples (et
parfois pas si simple) étapes. Cela ne peut pas être accompli en une nuit - j’élimine les sources de
stress de ma vie depuis un moment maintenant, et je n’ai pas encore fini. Mais je pense que c’est un
objectif qui en vaut la peine.

Tout d’abord examinons un exemple - c’est un peu extrême, mais il montre bien les facteurs de
stress typiques de la vie de tout un chacun. Disons que Fred se lève le matin, assez tard, et que
maintenant il doit se dépêcher pour être prêt. Il est tellement pressé qu’il renverse son café sur
son pull et doit le changer, puis il se coupe en se rasant. Il sort de chez lui, puis doit revenir parce
qu’il a oublié sa mallette. Il va à sa voiture et réalise qu’il a oublié ses clés.

Maintenant il est sur le chemin du travail et au milieu d’une heure de fort trafic - et son humeur
commence à s’enflammer lorsque quelqu’un passe devant lui. Il klaxonne les automobilistes, les
maudit, et arrive au travail en retard et de mauvaise humeur. Il parle sèchement à quelqu’un et est
maussade et revêche tout le matin. Son bureau est couvert de piles de papier, et il ne peut pas
trouver le rapport sur lequel il doit travailler. Sa boîte de réception déborde et il voit qu’il a 36
emails auxquels il doit répondre. Il sait qu’il est en retard sur deux projets et que son supérieur
n’est pas content. Il doit finir 5 tâches avant la réunion de 11H, et il a des réunions tout l’après-
midi.

Vous avez compris l’idée. Sa journée ne se passe pas bien, et il repart chez lui au moment du pic de
trafic du soir. Il arrive tard à la maison, épuisé, complètement stressé, son esprit encore tourné
vers ces projets en retard et toujours non terminés, sa boîte de réception et sa boîte email encore
pleines, et toutes les choses qui se sont ajoutés à ce qu’il doit faire demain. Sa maison est en
désordre et il parle sèchement à sa famille. Ses enfants n’ont pas fait les choses exactement
comme il leur a dit de les faire, donc il commence à leur crier dessus. Il a un dîner gras et rapide
devant la télé et s’enferme dans sa bulle avant de s’endormir, tard.

Encore une fois, c’est un peu extrême, mais vous pouvez voir par cette illustration quelles sortes de
choses stressent les personnes. Il y en a beaucoup d’autres bien sûr, et je ne les couvrirai pas tous.

Mais ces sources de stress peuvent être éliminées en y réfléchissant un peu.

Lève-tôt : 3 Moyens Rapides pour Aider à Soigner l’Insomnie


Olivier Roland,
Le lecteur Vincent m’a demandé, à propos du fait de devenir un lève-tôt et de l’insomnie :
Ma question est ceci : tu proposes quelques conseils géniaux qui fonctionnent bien, mais que faire si
nous souffrons d’insomnie ?
Je demande cela parce que il est environ 7H30 ici en Géorgie, et je n’ai toujours pas fermé l’oeil.
Je me suis couché vers 1H du matin (nous avions de la compagnie qui est restée tard) et je n’ai pas
pu dormir. En général, lire ou respirer profondément ralenti mon rythme cardiaque et met mon
esprit en sommeil (si je suis dans un lit) mais au moins une fois par semaine - aujourd’hui, par
exemple - aucunes de ces astuces ne fonctionne et je fini par rester dans mon lit à contempler le
plafond toute la nuit.

C’est une excellente question, et puisqu’il y a de nombreuses causes de l’insomnie, je ne peux donner
une réponse définitive. Mais il y a environ un an et demi, j’ai eu quelques problèmes avec l’insomnie.
Maintenant je suis un lève-tôt et je n’ai plus de problèmes pour dormir toute la nuit. Je ne peux pas
garantir que ces astuces fonctionneront pour tout le monde, mais elles m’ont définitivement aidée :

1 - Sport. Si vous commencez à faire du sport et fatiguez vraiment votre corps, vous vous
sentirez bien et épuisé quand viendra le moment d’aller vous coucher. Quand j’ai commencé à courir,
en particulier sur de longues distances (cela m’a pris du temps pour y arriver), j’allai dans mon lit et
accueillait avec joie le délice du sommeil.

2 - Se lever tôt. Afin de courir, je suis devenu un lève-tôt, en utilisant les astuces de l’article
Les 10 avantages de se lever tôt, et comment le faire. Elles ont fonctionné, et l’autre coté de
l’équation, c’est que j’étais tellement fatigué une fois la nuit tombée qu’après un moment, je ne
pouvais plus du tout rester éveillé. Si vous commencez à vous lever tôt, vous pourrez être fatigué
pendant quelques jours … et probablement, vous serez forcé de dormir plus tôt, ou de vous lever
plus tard. L’un ou l’autre. L’astuce suivante m’a aidée à me coucher plus tôt au lieu de me lever plus
tard.

3 - Aller au lit. Si vous êtes fatigué, vous pouvez encore rester éveillé longtemps si vous
regardez la télé ou êtes devant l’ordinateur. C’est facile - je l’ai beaucoup fait. Mais si vous
éteignez ces choses et lisez dans votre lit, vous allez probablement vous endormir… si vous êtes
vraiment fatigué, grâce aux deux astuces que j’ai donné plus haut. Faites du sport et levez-vous
tôt, et ensuite allez dans votre lit et lisez. Vous vous endormirez.

Cette cure contre l’insomnie, pour moi, n’a pas fonctionné du jour au lendemain. Mais je ne crois pas
que cela prenne autant de temps que cela avant que cela commence à fonctionner. Vous ne pouvez
pas continuer sans un temps de sommeil adéquat longtemps avant que votre corps et votre esprit ne
vous rattrape. Donc rattrapez en vous couchant plus tôt

Rationalisez Votre Vie


Olivier Roland,
Si vous avez déjà ressenti votre vie comme si elle était un peu chaotique ou peu structurée, c’est la
plupart du temps parce que vous n’avez pas assez réfléchi aux divers systèmes dans votre vie -
comment vous faites pour gérer toutes les choses qu’il y a dans votre vie - et vous n’avez pas
rationalisé ces systèmes autant que possible. Qu’est-ce que ces systèmes ? Essentiellement tout ce
qui se produit régulièrement dans votre vie - les courses, la blanchisserie, les emails, le petit-
déjeuner des enfants, etc. Et les systèmes peuvent être à la fois simples ou compliqués- en
fonction de la quantité de réflexion que vous y avez mis et du degré jusqu’à quel point vous les avez
rationalisés.

Une Diète Médiatique _ Olivier Roland,


Je suis un ex-rédacteur de journal, et une des choses que j’ai appris est d’éditer brutalement.
Supprimez tout ce qui n’est pas nécessaire, et vous aurez une vie plus riche. Je recommande
fortement d’éditer votre vie. Édition d’aujourd’hui : Une Diète Médiatique _ Cela va être un
article controversé, indubitablement, car il va vous demander de considérer d’abandonner les
choses auxquelles vous êtes le plus ADDICT : la télévision, les DVD, les films, les news, les
magazines, les journaux et … wow! … Internet. Ne criez pas déjà, cependant : ce n’est pas un
changement permanent, mais plus un appel pour une expérience. _ Prenez une minute pour penser à
combien d’information vous traitez chaque jour. Si vous êtes comme moi et d’autres personnes, vous lisez
beaucoup de vos new s sur Internet, et vous lisez aussi beaucoup de blogs. Vous pouvez aussi lire des livres
et des magazines et des journaux. Vous regardez aussi probablement beaucoup la télé, d’où vous prenez de
la détente et des new s. Vous pouvez regarder beaucoup de DVD, et écouter la radio pendant que vous allez
au travail. Au travail, vous pouvez avoir des mémos et des emails et des milliards d’autres morceaux
d’informations qui viennent à vous. Vous pouvez faire partie d’un forum online, d’un site social, d’un groupe de
discussion, ou d’une MAILING LIST (ou tout cela à la fois !).

C’est une surcharge d’information.


Nos cerveaux ne sont pas conçus pour traiter autant d’informations. Nous pouvons le faire, mais
cela nous occasionne beaucoup de stress, et nous ne pouvons pas réfléchir à l’information
suffisamment longtemps pour qu’elle nous apporte une vraie valeur. Nous sommes au milieu d’une
vaste rivière d’information, et elle s’écoule autour de nous constamment. Et ensuite il y a tout ce
temps que nous dépensons avec tous les médias. Prenez une minute pour réfléchir à tout ce temps
que vous passez online (typiquement quelques heures), à regarder la télévision ou les DV Ds
(typiquement quelques heures de plus), et lire toutes les choses mentionnées plus haut (encore une
heure ou deux). Maintenant pensez à combien d’objectifs vous pourriez accomplir si vous sortiez
ces activités de votre vie. Le temps que vous gagneriez serait immense. Donc que faire avec cela ?
Parfois, il est bon d’être drastique. Essayez la diète médiatique. Mais est-ce seulement possible ?
Oui, ça l’est. Voici quelques idées :

- Si vous vous sentez téméraire, arrêtez tout pendant une semaine. Enfin, tout ce qui n’est
pas essentiel - vous pourriez avoir besoin de choses comme les emails pour travail, mais pouvez-
vous vraiment dire que lire les blogs est essentiel ? Est-ce que la télévision est essentielle ? La
plupart du temps non. Arrêtez et voyez si vous pouvez tenir une semaine.

- Diète pour un jour. Vous ne pouvez pas tenir une semaine ? Essayez une journée. Arrêter
Internet, la télé, la radio, et la lecture (autre que de la fiction) pendant une journée serait plutôt
drastique pour beaucoup d’entre nous. Voyez si vous pouvez tenir.

- Faites une diète sur un média spécifique, et tournez. Au lieu de tout arrêter, essayez d’arrêter
seulement la télé pour une semaine. Ensuite essayez d’arrêter les journaux et les magazines.
Ensuite … si vous l’osez… essayez d’arrêter les blogs. Puis vos sites web favoris (que ce soit
SCOOPEO, Yahoo, un forum, ou quoi que ce soit d’autre).

- Quand vous pratiquez votre diète, travaillez sur des objectifs spécifiques. Ne remplacez pas un
média par un autre, ou par une autre source de perte de temps. Ayez un objectif que vous aimeriez
accomplir pour ce jour, ou cette semaine. Voyez si vous pouvez utiliser ce temps que vous
dépenseriez normalement sur un média pour accomplir des actions qui vous emmènent plus loin vers
vos objectifs.

- Suivez vos activités, tracez votre temps. Essayez de tenir le compte du temps que vous passez
dans les médias pour une journée, sans les arrêter. Ajoutez-le à une feuille de calcul Excel à la fin
de la journée. Voyez combien de minutes vous consacrez à chaque type de média. Cela peut vous
ouvrir les yeux.

- Une fois que votre diète est terminée, repensez votre nourriture médiatique. Vous pouvez
découvrir qu’arrêter la télé, par exemple, n’est pas aussi dur que vous l’auriez pensé, et que vous
avez été capable d’accomplir beaucoup de choses. Peut-être que vous voudrez vous tenir à l’écart
de la télévision pour de bon, ou au moins la réduire drastiquement. Au lieu de replonger
immédiatement dans vos anciennes habitudes médiatiques, utilisez vos médias avec plus de
précautions à présent. Voyez si vous pouvez vivre avec moins, et travaillez plus sur vos objectifs.

Imaginez la quiétude que vous pourrez obtenir du fait de stopper cette rivière d’information qui
vous submerge chaque jour. Imaginez la concentration que vous pourriez avoir sans toutes ces
distractions. Imaginez que votre vie pourrait être changée pour le mieux avec ce tout petit
changement. Cela peut sembler difficile de quitter une addiction, mais ne pensez-vous pas que cela
en vaut la peine ? Au moins laissez-lui une chance et essayez-la.

_____________________________________________________________________