Vous êtes sur la page 1sur 5

La lecture et l’écriture : pour que les garçons s’y intéressent

1) Catégorie :
• Projet (recherche-action)

2) Problème de départ :
• Depuis plusieurs années, au Québec et ailleurs dans le monde, on constate que,
comparativement aux filles, les garçons éprouvent plus de difficultés d’apprentissage,
accumulent plus de retards scolaires, redoublent davantage et abandonnent l’école plus
souvent que les filles. Par ailleurs, on observe que ce problème est encore plus marqué
dans les milieux socioéconomiques défavorisés.
• Depuis quelques années, de nombreuses mesures sont expérimentées dans les milieux
scolaires pour favoriser la réussite scolaire des garçons. Malgré ces efforts, il semble
qu’aucune pratique propre à la lecture et à l’écriture n’ait fait l’objet d’une évaluation
formelle au sein de l’école québécoise (Lévesque et Lavoie, 2007).

3) Objectifs :
• Introduire dans des écoles en milieu défavorisé un ensemble de dispositifs
d’enseignement-apprentissage de la lecture et de l’écriture.
• Démontrer les effets de ces dispositifs sur les comportements de lecteurs/scripteurs, les
conceptions par rapport à la lecture et à l’écriture et le rendement scolaire des
garçons.
• Évaluer la mise en place d’un dispositif de cercles de lecture pères-fils en milieu
défavorisé.
• Élaborer des propositions pour favoriser le transfert de ces dispositifs dans les milieux
scolaires.

4) Milieu de réalisation :
• Deux écoles primaires et une école secondaire de la Commission scolaire des Phares
• Familles

5) Clientèle visée :
• Garçons âgés de 9 à 13 ans
• Leur père

Cette fiche est tirée du site Web suivant : http://rire.ctreq.qc.ca/. Page 1 sur 5
6) Mots clés :
• Réussite scolaire des garçons en lecture et en écriture, cœuréaction, partenariat école-
famille-communauté, projet, recherche-action, lecture, écriture, réussite des garçons,
milieu défavorisé, cercle de lecture, motivation, modèle masculin, réussite éducative

7) Description :
• De 2002 à 2007, un projet de recherche-action a été expérimenté à la Commission
scolaire des Phares en collaboration avec M me Natalie Lavoie et M. Jean-Yves Lévesque,
deux professeurs-chercheurs de l’Université du Québec à Rimouski.
• Pour ce faire, différents dispositifs ont été expérimentés et évalués dans des classes
mixtes de quatrième année du primaire à la deuxième année du secondaire
(cheminement régulier et particulier). Les interventions mises en place touchaient
l’ensemble des élèves des classes concernées, les filles étant vues comme des
partenaires.
• À travers cette démarche, la collaboration des pères des garçons, de gens de la
communauté et d’un organisme en alphabétisation a été sollicitée.

8) Étapes de réalisation :
• Une personne qui voudrait élaborer un projet similaire dans un milieu scolaire pourrait
se baser sur la démarche suivante :
I. Phase de préparation : lecture des propositions (à la fin du rapport de recherche)
quant à la mise en place des dispositifs, organisation physique de la classe (coin
lecture), planification d’activités.
II. Mise en place de l’intervention : organisation d’activités en lecture et en écriture,
identification des élèves à risque, communication avec les parents et les autres
intervenants.
III. Réalisation : mise en place des interventions différenciées en classe et des cercles
de lecture pères-fils, collaboration plus étroite avec les parents et les
intervenants.
IV. Démarche d’évaluation continue : évaluation des impacts des interventions,
apport de modifications ou mise en place de nouveaux dispositifs en collaboration
avec les autres intervenants, poursuite de la démarche.

9) Activités/Interventions :
• Voici quelques exemples des dispositifs qui ont été mis en place dans les classes :
o Lecture de textes à voix haute, notamment par des pères et des hommes de la
communauté (valorisation des modèles masculins associés à la lecture).
o Discussions organisées ou réactions écrites à la suite des lectures.
o Lectures personnelles selon les champs d’intérêt de chacun, mais avec le souci
d’élargir l’univers culturel des jeunes.
o Ateliers sur la manière de structurer un texte (littéraire ou courant) et sur la
révision de textes.
o Modelage par l’enseignante de la démarche de rédaction et de révision d’un texte.
o Écriture et révision en trio.

Cette fiche est tirée du site Web suivant : http://rire.ctreq.qc.ca/. Page 2 sur 5
• En dehors de la classe, une autre activité a été mise en place : les cercles de lecture
pères-fils. Une fois par deux semaines, les pères et leur fils étaient invités à lire un
texte et à participer à une rencontre. Durant cette rencontre, ils devaient réaliser en
dyade une « mission de lecture », puis échanger avec les autres participants.

10) Ressources nécessaires :


• Ressources humaines :
o Équipe de professionnels (enseignants du primaire et du secondaire,
orthopédagogues, directions d’écoles, etc.)
o Bénévoles : pères des enfants et gens de la communauté
• Ressources financières :
o Le budget nécessaire va varier en fonction du matériel dont disposent les écoles. En
effet, la plupart possèdent déjà des ressources matérielles nécessaires à
l’organisation des activités (livres variés ou de plusieurs copies du même livre). Il
est aussi possible de louer les livres.

11) Rôle des participants :


• Les enseignants :
o parcourent les propositions soumises dans le rapport de recherche;
o mettent en place les différents dispositifs ciblés dans leur classe;
o réalisent des observations en classe;
o apportent des modifications ou de nouveaux dispositifs à leurs interventions de
façon à répondre aux besoins de leurs élèves;
o invitent les parents à remplir une grille d’observation à propos des habitudes de
lecture de leur garçon à la maison;
o recrutent les pères à l’aide de plusieurs techniques afin de les inciter à participer à
la démarche et collaborent avec eux.
• Les orthopédagogues :
o collaborent avec les enseignants dans la mise en place des dispositifs;
o apportent leur expertise pour faire le suivi et adapter les interventions.
• Les pères :
o animent des activités de lecture orale en classe;
o assistent aux rencontres et remplissent les documents requis;
o participent aux cercles de lecture pères-fils.

12) Résultats de l’expérimentation/Fondements scientifiques :


• Les principaux résultats de cette recherche sont prometteurs : on constate qu’à long
terme, la mise en place des dispositifs a eu des effets positifs sur les comportements de
lecteurs et de scripteurs des garçons. On remarque notamment que :
o les garçons ont une perception plus positive de la lecture et qu’ils démontrent un
plus grand intérêt lors des périodes de lecture à haute voix;
o ils lisent une plus grande variété de livres et de façon plus régulière;

Cette fiche est tirée du site Web suivant : http://rire.ctreq.qc.ca/. Page 3 sur 5
o ils participent davantage aux activités et sont davantage concentrés lors des
périodes de lecture libre en classe;
o ils sont plus habiles pour réagir oralement ou par écrit à un texte;
o ils participent plus activement aux cercles de lecture.
• Pour ce qui est de l’écriture, après seulement deux années d’expérimentation, on
observe certains changements positifs dans les conceptions des garçons et une légère
amélioration de leur rendement au regard de la structure des textes littéraires et
courants.
• On constate, par ailleurs, que les dispositifs de lecture et d’écriture expérimentés
semblent fructueux pour maintenir davantage les garçons dans un cheminement scolaire
régulier, pour leur éviter des redoublements et une orientation en cheminement
particulier.
• Pour consulter le rapport de recherche intégral, voir le :
http://www.innovons.qc.ca/documents/J-4-10_Leve_JY-Doc-Reflexion.pdf.

13) Matériel associé au projet :


• Document synthèse de la recherche-action : La lecture et l’écriture chez les garçons…
de A à Z.
• Les auteurs ont rédigé un certain nombre de propositions afin de guider les
interventions qui sont mises en place en lecture et en écriture en classe. Celles-ci se
trouvent de la page 114 à la page 118 du rapport de recherche.
• À la suite de cette recherche, une monographie destinée au transfert des connaissances
auprès des conseillers pédagogiques et des enseignants a été publiée : Levesque, J.-Y.,
Lavoie, N., avec la coll. de Marin, Jessy (2009). La lecture et l’écriture : pour que les
garçons s’y intéressent. Rimouski : Éditions Appropriation. Cette publication a reçu
l’appui du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Elle est disponible auprès des
auteurs.

14) Information complémentaire :


• L’information contenue dans cette fiche a été tirée, intégralement ou en partie, des
références suivantes :
o http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/publications/publications/SICA/DRSI/LaLect
ureEtLEcritureChezLesGarcons_DeAaZ.pdf;
o http://www.innovons.qc.ca/documents/J-4-10_Leve_JY-Doc-Reflexion.pdf ;
o http://www.uqar.ca/uqar-info/1207/Recherchegarconslecture.asp ;
o http://www2.csphares.qc.ca/documents/pdf/lephare/2007/le_phare-
juin_2007.pdf;
o http://www2.csphares.qc.ca/documents/pdf/communique_presse/2003-
2008/communique_de_presse_reussite_des_garcons.pdf.

Cette fiche est tirée du site Web suivant : http://rire.ctreq.qc.ca/. Page 4 sur 5
15) Contacts :
• Jean-Yves Lévesque, auteur
Université du Québec à Rimouski (UQAR)
300, allée des Ursulines, bureau A-112
Rimouski (Québec) G5L 3A1
Tél. : 418 723-1986 ou 1-800-511-3382, poste 1856
Courriel : jean-yves_levesque@uqar.qc.ca

• Natalie Lavoie, auteure


Université du Québec à Rimouski (UQAR)
300, allée des Ursulines, bureau A-102
Rimouski (Québec) G5L 3A1
Tél. : 418 723-1986 ou 1-800-511-3382, poste 1321
Courriel : natalie_lavoie@uqar.qc.ca

• Thérèse Martin, agente d’information


Commission scolaire des Phares
435, avenue Rouleau
Rimouski (Québec) G5L 8V4
Tél. : 418 723-5927, poste 1012
Courriel : tmartin@csphares.qc.ca

Cette fiche est tirée du site Web suivant : http://rire.ctreq.qc.ca/. Page 5 sur 5