Vous êtes sur la page 1sur 4

rI:.

Oise Hebdo - N"860 - 25 août 2010


~ éd. Beauvaisis Vexin
D 551ER

L ots de pays» « 1 a c ar e
du la el
• Pour faire partie du réseau

t revivre es campagnes bistrot de pays. Il faut :


- Etre situé dans une commu­
ne rurale de moins de 2000
habitants.
Des enseignes "bistrot de de la charte "bistrot de pays", - Constituer l'un des derniers
pays" flambant neuves fleuris­ le maire se déclare partant commerces du village.
sent depuis deux ans aux faça­ pour l'expérimenter et les per­ - Etre ouvert toute l'année.
des de certains cafés et restau­ miers établissements sont - Proposer, autant que possi­
rants de l'Oise. Elles sont l'a­ labellisés à l'aide de crédits de ble, les services de base non
boutissement du projet de l'Etat. assurés par ailleurs dans le
Bernard Reynal, actuel prési­ Parti du village de village (tels que le dépôt de
dent de la fédération "bistrot Forcalquier, le concept s'est pain, de tabacs, de journaux,
de pays» qui a créé ce label en diffusé en particulier dans le petite épicerie...).
1993 pour redonner du tonus à sud est de la France. La région - Disposer des principaux
l'économie et à la vie sociale Provence-Alpes-Côte d'Azur a documents d'information tou­
des campagnes. emboîté le pas, suivie de Midi­ ristique locale.
«Je suis parti du principe Pyrénées. Ces deux régions - Organiser des animations
que parmi les trois pôles d'ani­ ont finir par demander à festives et culturelles (au
mation des villages : le curé et Bernard Reynal de' créer une moins trois par an).
son église, le professeur et son fédération nationale dont il - Promouvoir les produits du
école et le bistrotier et son serait le président. Si aujourd'­ terroir.
bistrot, je ne pouvais agir que hui la majorité des bistrots sont - Proposer au minimum une
sur le troisième", explique ce concentrés dans le sud : une restauration de type casse­
Corrézien, chargé un temps du soixantaine en Provence­ croûte, basée sur les produits
développement local et touris­ Alpes-Côte d'Azur et une cin­
Cérémonie de remise des enseignes aux nouveaux bistrots de pays de l'Oise. régionaux.

tique de communes rurales au quantaine en Midi-Pyrénées, reçu leurs enseignes lors d'une les dix intronisés «bistrots de ture de l'Oise. Elle renforce le - Dans le cas où une restau­

sud ouest de Brive-la­ l'enseigne a fait du chemin et cérémonie organisée le 28 pays" ont gardé leur appela­ lien avec les producteurs ration complète est assurée,

Gaillarde. "Les curés étaient conquis six autres régions : le novembre 2009 par Yves tion. Un café a souhaité arrêter locaux susceptibles de fournir proposer des repas où les

partis depuis longtemps et les Limousin, le Languedoc­ Rome et Jacky Lebrun, prési­ le projet. Un autre n'était plus aux restaurateurs la matière recettes et les produits du

écoles fermaient en faveur de Roussillon, le Rhône-Alpes, la dents respectivement du en mesure de respecter les première nécessaire à la réali­ terroir tiennent une place pré­

regroupements scolaires. Les Franche-Comté, la Conseil général et de la CCI de conditions imposées dans la sation des plats régionaux. Par pondérante.

bistrotiers, souvent âgés et ne Champagne-Ardennes et l'Oise. charte. Cinq établissements se le biais de l'animation des

sachant pas se vendre, subsis­ depuis 2008 la Picardie. sont ajoutés à la liste, portant cafés, c'est toute l'industrie

taient difficilement". «Nous avons été les pre­ UNE SÉLECTION au nombre de treize les bistrots locale qui se trouve stimulée.

En 1991, il rédige le concept


et la charte qu'il propose sans
miers à mettre en place le
réseau dans le nord, explique
DRASTIQUE
N'est pas bistrot de pays qui
de l'Oise en 2010.
Une fois l'établissement
La CCI se réunira à la fin du
mois de septembre avec les
Appel à
succès aux instances ministé­
rielles. C'est lors d'une confé­
Audrey Grenard, chargée de
mission à la Chambre de com­
veut! Les cafés et les restau­
rants sélectionnés s'engagent
choisi, son gérant doit suivre
une formation le préparant à
gérants des bistrots de pays de
l'Oise pour dresser un bilan de
candidature
rence sur le développement merce et d'industrie de l'Oise à respecter une charte de qua­ son futur rôle de représentant l'année et préparer une mani­ La Chambre de commerce et
rural à Fayence dans le Var que (CCI) et responsable du rése­ lité avec des critères dras­ de la marque. Les propriétaires festation commune avant la fin d'industrie de l'Oise recrute
le projet de Bernard Reynal seau isarien. La CCi a sélec­ tiques qui conditionnent le apprennent notamment à dres­ de l'année pour promouvoir le dix nouveaux établissements
retient l'attention des élus pré­ tionné dix établissements selon renouvellement annuel de leur ser des assiettes composées label. Bernard Reynal espère pouvant correspondre aux
sents. Le maire de Forcalquier, une grille d'audit. Notre choix a agrément. de produits du terroir, appren­ atteindre toujours plus de critères de la charte. L:objet
un village des Alpes de Haute­ ensuite été validé par la fédéra­ Le processus de labellisation nent à répondre aux demandes régions afin que le nombre des est d'atteindre le nombre de
Provence, lui demande com­ tion des bistrots de pays qui a dure entre six et douze mois de renseignements touris­ bistrots de pays passe de 250 20 bistrots labellisés en 2011.
ment il peut mettre en place délivré un agrément valable un pour permettre aux gérants de tiques ou se forment aux règles à plus de 1000 avant son pro­ Renseignements
des actions concrètes pour an." s'approprier le référentiel de la d'hygiène à suivre. chain départ en retraite. auprès d'Audrey Grenard
maintenir un lieu d'échange Les dix premiers établisse­ marque et de s'y adapter. En La CCI travaille en partena­ au 03.44.79.80.06 ou
dans sa commune. A la lecture ments labellisés en 2008 ont 2009, deux établissements sur riat avec la Chambre d'agricul- AudeMAVANS audrey.grenard@cci-oise.fr

« ouacs de pays» ...


Bar tabac La Renaissance à Silly-le-Long A Rethondes
Contraint de renoncer
Le Grand Maréchal déserte

au restaurant... et au label
..C'est bien simple, depuis
ma labe/lisation, je considère
Lorsque Sandrine Bigare et que rien n'a été fait pour pro­
sont époux ont repris le bar r mouvoir mon bar». Jean­
tabac presse et restaurant «La Claude Andiel, le gérant du
Renaissance», a Silly-le-Long bar-restaurant «Le Grand
(canton de Nanteuil-Ie- " Maréchal» à Rethondes. A la
Haudouin), il y a trois ans, le fois bar, brasserie, restaurant,
couple avait demandé presque dépôt de pain, épicerie et
tout de suite à bénéficier du hôtel, l'établissement était
label «Bistrot de Pays». parmi les dix premiers sélec­
« Nous avions reçu de la
documentation par courrier, se
- .
Le bar tabac de Silly-le-Long n'est plus Bistrot de Pays
tionnés dans l'Oise par le
réseau. Un an plus tard, le
rappelle la patronne de l'éta­ depuis un an, à cause de la crise économique. patron demande à en sortir.
blissement. Mon mari s'en est Entre autres griefs, Jean­
occupé. Il y avait des stages Claude Andiel trouve le tarif de Jean-Claude Andiel défend fièrement les bistrots
très intéressants, notamment la cotisation annuelle trop ruraux et il souhaite le faire à sa façon.
sur la manière de rédiger un Saint-Aubin-en-Bray
élevé pour le service rendu par
menu ou sur la mise en valeur la fédération. «Le seul outil de rence les adhérents sur son pompe pour la remise des
des produits locaux."
Seulement, les fermetures
Le Relais des Fontainettes
promotion que j'ai reçu est un site Internet, et diffuse chaque enseignes mais personne n'a
lot de sets de table et une années des brochures par le cherché à me contacter pour
d'entreprises autour du village
ont touché de plein fouet le
n'a jamais rien reçu
enseigne. J'attendais de la biais de salons professionnels. comprendre pourquoi je me
fédération plus de communica­ Et ..Le Grand Maréchal" n'a retirais du label, et c'est un
commerce. «Nous faisions 150 Si une convention ..Bistrot de Pays" de l'Oise a effectivement
tion.» pas été le plus mal servi, puis­ chauffeur de la CCI qui est
couverts par jour, nous som­ été signée au Relais de Fontainettes de Saint-Aubin-en-Bray, le
«Personne, insiste le qu'il a été largement médiatisé, venu reprendre la pancarte. »
mes tombés à quinze, poursuit 22 janvier 2008, l'établissement n'a jamais été enregistré offi­
mécontent, n'est venu me dire: lors d'un reportage consacré ..Depuis que je suis en poste
Sandrine Bigare. Nous avons ciellement en tant que tel. Les deux co-propriétaires n'ont plus
"Je suis venu chez vous parce par TF1 aux bistrots de pays... à la fédération c'est le seul cas
dû faire un choix et arrêter la obtenu la moindre nouvelle de la part du Département depuis
que j'ai vu l'enseigne bistrot de Quoi qu'il en soit, la CCI de de désistement que j'ai rencon­
restauration. Nous avons ce jour-là, où ils avaient pourtant reçu la presse en présence
pays·. Nous disposons juste de l'Oise, chargée du suivi des tré", relativise Bastien Giraud,
ensuite prévenu la chambre de d'Yves Rome, le président du conseil général, de Jean-Louis
quelques brochures pour faire restaurateurs, a effectué le chargé de mission du suivi et
commerce et d'industrie.» Et le Aubry, conseiller général du canton du Coudray-Saint-Germer,
notre promotion. Nous ne som­ retrait de l'enseigne du Grand de l'appui du réseau de la fédé­
label leur a été retiré il y a un de Jacky Lebrun, le président de la Chambre de Commerce et
mes même pas représentés Maréchal. Sarcastique, le ration «Bistrots de pays».
an. Dommage. de l'Industrie de l'Oise et de Michel Mayer, le maire de Saint­
Aubin-en-Bray. J. C. dans les offices de tourisme". gérant tient à préciser "II y a eu
F.N. Pourtant, la fédération réfé- une cérémonie en grande A.M.

OISE HEBDO
,i': .
:..... :>.;,;:.; ...:.. BEAUVAISIS VEXIN
.:." ' ..
25/08/2010
'
, '1 ~.; .'

.. : ~ !

... ~. . ,,'
' .. .. ' ...... .
~'
DOSSIER

~Abbaye à Saint-Martin-aux-Bois

« e label no s ratnène

eaucoup de clients»

Estampillé "Bistrot de pays" assure aux visiteurs de passer Christian Hautecloche offre à
en avril dernier, le restaurant un bon moment en compagnie ses visiteurs une vue priv­
de l'abbaye, à Saint-Martin­ d'un restaurateur sympathique, ilégiée sur l'abbatiale de Saint­
aux-Bois, sur le plateau picard, tout en goûtant des plats Martin-aux-Bois, splendide édi­
à fait ses premiers pas avec le régionaux bons marché. fice de la fin du Xème siècle.
label. "Nous étions en travaux, Outre ses qualités de restau­
et je n'ai pas encore eu le rant, l'établissement de Perrine VERSCHELDEM
temps de tout mettre en
œuvre", s'excuse le proprié­
taire, Christian Hautecloche.
Par exemple, il ne propose
-TAURANT
pas encore d'autres services
que la restauration, contraire­ ~Auberge Les Tilleuls à Heilles
ment à ce qu'impose la charte
«Bistrot de pays".
En revanche, la carte du
«Faire plaisir
restaurant propose d'ores et
déjà un menu "Bistrot de pays"
à base de spécialités picardes.
Pour 25 euros, les gourmets
et ouvrir sur le monde»
. Charles Edouard Barbier, dans les Alpes, et pour les Charles Edouard Barbier
pourront goûter un tatin de le propriétaire de l'Auberge amateurs, un sorbet parfum ayant obtenu ce label quasi­
canard et son foie gras, avant Les Tilleuls récemment rhubarbe... Laquelle pousse ment dès l'ouverture de son
de se régaler d'un sauté de labellisée "Bistrot de Pays", dans le jardin potager de affaire. "Le label apporte
chapon aux girolles accompag­ n'a que 23 ans mais plus l'auberge, aux côtés des surtout de la visibilité : on
né par son gratin maison. d'un tour dans son sac, de poireaux, des navets et des est sur le site Internet des
Un petit bout de fromage, et la ficelle picarde à la soirée carottes. bistrots de pays, on est
hop! le chef enchaîne avec un alsacienne ou orientale. À l'Auberge Les Tilleuls, aussi sur leur brochure, cela
clafoutis au cidre maison, avant Sa recette est simple on peut donc déguster des représente donc une sacrée
de servir une coupe de glace mais efficace ! produits du terroir, guincher publicité», reconnaît le
normande pour faire passer le Ingrédient n01 : mettre l'ac­ sur des musiques exo­ gérant des Tilleuls, qui pré­
tout. Le menu comporte égaIe­ cent sur les produits du ter­ tiques, admirer les œuvres cise: «Je savais déjà que je
ment une bolée de cidre, pour
accompagner ce repas origi­
A la carte roir, avec, à la carte, ficelle d'une artiste peintre locale voulais ce label avant même
Restaurant de l'Abbaye, 487 rue de l'Abbaye 60240 Saint­ et escalope de volaille mais aussi récupérer ses d'acheter l'auberge.»
nal. Et pour les fidèles, picarde et le fameux "porc colis, acheter des timbres et Il nourrit déjà d'autres
Christian Hautecloche change Martin-aux-Bois. Tel: 03 44 50 61 24.
Restaurant, traiteur, bar, plats à emporter. picard saveur d'antan», même retirer de l'argent. Un projets : "Je veux dévelop­
son menu «bistrot de pays" nourri uniquement au lait et peu syndicat d'initiative, per davantage encore
régulièrement. Spécialités : salade au maroilles, poulet au cidre, plats mijotés
maison, marmite du jour. au lin. l'Auberge Les Tilleuls a l'aspect traiteur, faire plus
Le restaurateur essaye de se Ingrédient n02 : ajouter un gagné son pari de la polyva­ de mariages, de céré­
fournir chez des producteurs Ouvert tous les midis du lundi au dimanche de 10 heures à 15
heures 30. Le soir uniquement sur réservation sauf les ven­ zeste d'exotisme, une fois lence. monies et de dÎners d'af­
locaux, comme le prévoit la par mois, "pour faire plaisir faire. De plus, je souhait­
charte. Il travaille actuellement dredis et samedis soirs de 18 heures à 22 heures. Fermé le
mercredi. aux habitués, changer un I:AUBERGE LES TILLEULS erais déplacer la terrasse
avec un maraîcher bio et com­ peu et ouvrir sur le monde», EST PASSÉE c6té jardin. Cela apporterait
mence à démarcher les sous la forme d'une théma­ DE 900 A5200 CLIENTS plus de calme et de tranquil­
agriculteurs des environs, tique culinaire ou bien En l'espace d'un an, le lité aux clients qu'actuelle­
même s'il constate que ces encore d'une soirée jeune entrepreneur a réussi ment roté route.» Charles
partenariats ne sont "pas évi­ dansante comme Charles à passer de 900 à 5200 Edouard Barbier espère
dents à trouver". Edouard l'a fait en juillet. clients : chapeau bas! bien passer le cap des 8000
Cinq mois après l'avoir Les autres ingrédients ? Difficile de dire dans quelle clients l'année prochaine !
obtenu, le restaurateur, qui fig­ N'oublions pas la crème mesure l'enseigne "Bistrot
ure aussi dans le guide du glacée artisanale, produite de pays» l'y a aidé, puisque Chloé CAUCHEBRAIS
Routard 2009, récolte déjà les
fruits de son nouveau label.
"En mai, juin et juillet, on avait
pas mal de monde. Souvent,
A la carte
42, rue Fortin Hermann, 60250 Heilles. Tél. 03 44 07 62 65.
les gens nous disent qu'ils
auberge-des-tilleuls@laposte.net - Ouvert le mardi de ah à 15h. du mercredi au samedi
viennent ici parce qu'ils ont vu
de 10h à 21 h, le dimanche de 10hà 15h. Fermé le lundi.
que c'était un Bistrot de pays,
Menu du midi: 14,50 euros. Carte: de 20 à 35 euros. Spécialités: foie gras maison, ficelle
note le cuisinier, C'est une
picarde, escalope de volaille picarde, souris d'agneau rôtie à l'ail et au thym.
référence". Une référence qui

~Auberge du Clocher à Villeneuve-sur-Verberie


«Cesprit bistrot c'est l'accueil et la bonne humeur»
Sur la devanture, un pan­ pays", en mai 2010, pour le caustique Jako, les vaillé au Ritz place
neau indique «Auberge du asseoir sa réputation. Mais cartes postales envoyées Vend6me et dans une
Clocher». Mais pour tout le pour ce Lyonnais d'origine, par les clients, les dédi­ chaÎne de Chez Maxim's.»
monde, cette auberge, ayant repris cet établisse­ caces d'artistes de passage L.:auberge, déjà
située sur la RD932 coupant ment avec son épouse et les portraits de Coluche, référencée dans le Guide du
le village en deux, c'est Agnès il y a une vingtaine l'idole de sa femme. «Ici, les routard depuis 1996 et le
chez «Jako". d'années, le label «bistrot» gens ne viennent pas seule­ Petit Futé, ouvre quasiment
Le patron, Jacques est un gage de qualité. ment pour avoir une belle tous les jours de la semaine
Grand, n'a pas attendu «Dans ma région, un bistrot assiette mais aussi un et dispose d'une terrasse
d'obtenir le label «Bistrot de n'a rien de péjoratif. Au con­ accueil et la bonne humeur. côté jardin, à l'abri du trafic
traire, c'est signe de qualité C'est ça l'esprit de bistrot.. , routier.
et de convivialité. Cela cor­ clame-t-il. «Avec notre nouveau
A la carte respond exactement à ce
que l'on fait dans notre étab­ ETUDE DE JOCKEY
label, nous allons pouvoir
encore mieux nous faire
Menu autour de 20 lissement", explique le Arrivé dans l'Oise en connaÎtre, souligne son
euros gérant qui fait de la cuisine 1971, avec sa petite valise épouse et associée, Agnès,
Spécialités lyonnaises «de grand-mère», avec de jockey pour intégrer l'é­ qui songe à rebaptiser le
(tête de veau, pied de beaucoup de spécialités cole de Chantilly, Jako s'est restaurant. Ici, pour tout le
cochon, quenelles) et cui­ lyonnaises comme le pied reconverti au bout de monde, c'est chez Jako
sine traditionnelle. de cochon, le saucisson neuf ans dans la restaura­ mais beaucoup ne nous
Ouvert tous les jours chaud à la beaujolaise, l'an­ tion. "J'ai suivi une forma­ trouvent pas sur les pages
sauf mardi soir et mercredi douillette mâconnaise ou tion de cuisinier au Manoir jaunes parce qu'ils ne con­
Adresse : 30 rue des l'incontournable quenelle. de Gouvieux puis fait des naissent pas le véritable
Flandres 60140 Villeneuve Sans oublier les petits stages dans des bonnes nom de l'établissement.»
sur Verberie proverbes plein d'humour tables de Chantilly et de la
Jacques Grand dit (<fa 0» et son épouse Agnès sont
03.44.54.700.13 inscrits sur une ardoise par région parisienne. J'ai tra- fiers d'avoir obtenu le label «Bistrot de pays». L.L.

OISE HEBDO
........ . . ',~ ':. '.: . BEAUVAISIS VEXIN
' ... '

, "
(
.: ...... .... ;.
"
25/08/2010
. ~".; .
..... '~ .:. ,. ~:
DOSSIER

Le Relais champenois La Fontaine Pinchon

à Elincourt-Sainte-Marguerite à Boulogne-la-Grasse

«La bO.a..a..a..a.e cuisine de terroir «Ce label


que nous al ons déguster» m'a apporté

Prendre le temps de redé­


couvrir le plaisir de la table
avec de vrais produits du ter­
cf ~ la notoriété»
roir, c'est dans cet esprit que le Léo Balbiano s'est installée label, Léo Balbiano confie ne
Maryse et James se sont lan­ dans la commune de pas avoir à se plaindre. Au
cés dans l'aventure du Relais Boulogne-la-Grasse, il y a onze contraire. "Ce label m'a appor­
-Champenois, en septembre ans. Mais ce n'est que depuis té la notoriété. Je suis passé
2007. "Nous avons commencé deux ans que le restaurateur a dans l'esprit de certaines per­
par le bar mais très vite, nous rejoint le label «Bistrots de sonnes d'un vulgaire café dans •
Pays». un vulgaire village perdu dans Léo Balbiano, patron de
tenions à relancer la restaura­
tion. Nous avons travaillé sur la «Un représentant du label la campagne à. un établisse­ la Fontaine Pinchon.
petite salle et maintenant la ter­ est venu me présenter les ment reconnu. Il y a des gens
rasse sur l'arrière cour. Notre caractéristiques ses caractéris­ qui n'auraient pas poussé la du Matz, exposition d'artistes
objectif était de proposer un tiques. Mon bar-restaurant s'y porte de la Fontaine Pinchon si locaux.. .) que dans la restaura­
endroit agréable qui devait prête tout à fait. J'étais pile-poil je n'avais pas rejoint les tion (avec des plats comme la
donner envie aux clients de se dans les critères. Par exemple, "Bistrots de Pays".» tarte au rollot ou encore la
détendre», explique James il faut organiser deux manifes­ Léo Balbiano propose dans ficelle picarde), j'essaie de
Rousseau. tations par an et de mon côté, son restaurant des animations mettre en valeur la région au
Et bien que le nom ne le lais­ je dois en être à six en moyen­ d'intérêt régional. "Aussi bien cœur de laquelle nous nous
se pas entendre, il y a un petit ne.» dans les animations (contes trouvons."
air de sud de la France aussi Quant aux retombées de ce picards, souvenir de la bataille A.C.
bien dans l'ambiance que de la
décoration. Les produits eux,­
sont bel et bien du terroir.
«Nous proposons des plats
La Fontaine Saint-Jean
Maryse Demarcy et James Rousseau ont ouvert leur
typiques à base de établissement en 2007. Depuis, la clientèle afflue. à Saint-Jean aux bois
Champagne. Une bonne cuisi­
ne du terroir parce que finale­ commerces de la commune. Le gens qui n'avaient pas les pos­
ment, c'est ce que nous
aimons non seulement prépa­
bouche à oreille est notre
meilleure publicité.
sibilités de partir en vacances
mais qui avaient envie de se
«Un repère pour
rer mais aussi déguster», Régulièrement les week-ends faire plaisir en allant au restau­
explique avec un large sourire
Maryse.
nous recevons les associations
de chasseurs, de motards, de
rant. Encore une fois, pour
prendre du bon temps.»
nos clients»
"II y avait un réel besoin pratiquants de quad, etc... Je Au delà des spécialités culi­
dans le secteur. Il y a de nom­ sl.!.is très heureuse dans cet naires le Relais champenois «Le concept bistrot de pays Ils travaillaient déjà les
breuses entreprises et nous établissement et être référencé propose également les servi­ correspondait à notre état produits du terroir pour
sommes l'un des tous derniers Bistrot de Pays, c'est claire­ d'esprit et nous appliquions réaliser entre autres des terri­ connaissent bien le label et
ces tabac, presse, jeux à grat­
ment un plus que nous appré­ déjà les règles imposées par nes et du foie gras maison sont contents de voir qu'il y a
ter, relais postes ou encore le
la charte». C'est donc tout mais reconnaissent bien volon­ aussi des bistrots de pays chez
cions. Cela permet de nous service pizza sur place ou à
naturellement que Patrick et tiers que leur implication dans nous. Ils sont rassurés de voir
A la carte faire connaÎtre au-delà des
frontières du canton», poursuit
emporter. Et comme si cela ne
suffisait pas, des soirées Armelle Bonneau, propriétaires le réseau des bistrots les moti­ le logo qui leur est familier."
Le Relais champenois, du restaurant la Fontaine Saint ve à rechercher les meilleurs explique Armelle Bonneau.
Maryse. gospels et des dîners specta­
2 rue du Mal Leclerc. Jean à Saint-Jean-aux-Bois produits des producteurs «Les clients, notamment les
Et de citer un exemple conc­ cle sont régulièrement organi­
Tél. 03 44 96 04 44 ret. «II y a quelques semaines, ont adhéré au label dès sa locaux. Patrick Bonneau préci­ étrangers, ont besoin de repè­
sées.
mise en place en Picardie en se : «Je vendais des bières res. Ils voyagent toujours avec
Spécialités - coq au cham­ nous avons reçu un couple qui O. B.-S.
2008. allemandes et belges et je me des guides et nous pensons
pagne, melons au ratafia, testait au gré de leurs envies
suis mis à étoffer ma gamme que le label bistrot de pays est
potée champenoise, filet les bistrots référencés. C'est
agréable», explique le couple. de bières françaises. Je propo­ pour eux un gage de qualité."
mignon aux cèpes, croustil­ se aussi des cidres Meyer, que ajoute le couple. L:organisation
lants au maroilles - 1 Passionnés par leur métier,
j'utilise dans certaines recet- d'audits chaque année par la
le contact humain et l'envie de
Ouvert de 7 à 22 heures du tes. Nous fédération est aussi vue
faire vivre leur commune,
mardi au vendredi, de 8 heu­ détenons comme un atout pour les res­
Maryse et James n'ont pas
res à minuit le samedi et de 8 un savoir­ taurateurs, qui tiennent à
fermé durant tout l'été. «Nous
heures à 22 heures le diman­ faire ici conserver un standard de qua­
avons touché une nouvelle
che. alors pour- lité des produits et de l'accueil.
clientèle à ce moment-là. des
quoi aller A.M.
ailleurs?"
Le Poirier Vert à Nam~ Le couple de
restaurateurs est
A la carte
La Fontaine Saint-Jean
très satisfait de l'im­
La tradition pact qu'a l'enseigne sur les
clients. "Les touristes du sud
21, rue des plaideurs.
Tél. 03 44 421812.
Spécialités de gibier,

modernisée champignon, terrines de san­


glier, foie gras.
Le Tire-bouchon à Rémy Ouvert de 7 h à 23 h. Fermé
le mardi soir, le mercredi et le
dimanche soir.
Un bistrot convivial
Arnaud et Pascale Monnet, propriétaires
A la carte du bar-restaurant le Tire-Bouchon à Rémy
Le Tire-bouchon, ont pu accrocher leur enseigne «bistrot de
535, rue de Noyon. pays» en 2008.
Tél. 03 44 42 27 74 Situé dans la rue principale de Rémy, le
Restaurant, bar, terrasse. bistrot est un lieu de convivialité du village. ~
Les restaurateurs proposent une cuisine
La salle du restaurant, sobre et authentique.
Restaurant à midi et les familiale et sont fiers de travailler avec les
Parmi les cinq plus récents au romarin, la carte réserve vendredi et samedi soir. entreprises locales pour les repas du midi.
labellisés, le restaurant du bien des surprises. Muriel Ouvert de 7h30 à 20 heures Après une école hôtelière, Arnaud Monnet a
Poirier Vert à Nampcel est tenu Ohenin anime son établisse­ du lundi au vendredi, de 9h à travaillé à Angers avant de revenir dans son
par Muriel Ohenin, qui se tar­ ment en organisant des exposi­ 13h et de 17 h à 21 h le same­ village natal pour racheter le fonds de com­
gue de servir une cuisine raffi­ tions de tableaux, des exposi­ di. Fermé le dimanche. merce en 2005. Il connaît déjà les lieux
née et revisite des recettes tra­ tions sur le village et les alen­ puisque son père a tenu le même bar vingt
ditionnelles françaises. La res­ tours. Elle a également fait ans avant lui. Le jeune cuisinier s'essaie à
tauratrice ose tout: des rillettes venir une troupe de théâtre des plats originaux comme la fricassée d'es­
de saumon à la noix de cajou jouer dans la salle et participe cargots au porto ou le croustillant de
en passant par de la mousse aux "journées du terroir" orga­ maroilles au miel de Thiescourt sur salade.
au chocolat blanc et basilic ou nisées par Radio Puisaleine. L:établissement accueille diverses exposi­
des meringuettes aromatisées tions de tableaux.
choco-cookie à la grenade ou A.M. A. M. Façade du bar-restaurant Le Tire-Bouchon.

OISE HEBDO
BEAUVAISIS VEXIN
25/08/2010
~ ,,' .: ~ t,
DOSSIER

La Table de Fleury, à Fleury La p'tite Cour à Rainvillers


«La confiance des clients, «Des étrangers nous
c'est notre récompense» appellent régulièrement»
Une carte qui fleure bon le Depuis le 26 avril dernier, le
terroir, avec notamment sa fla­ restaurant «La p'tite cour» de
miche picarde, des services de
proximité à gogo proposés à la
.r,
Rainvillers, bénéficie lui aussi
du label «Bistrot de pays» et sa
clientèle. Le bar Tabac, restau­ propriétaire, Brigitte
rant, La table de Fleury mérite Alchamolac, en est tout à fait ­
bien son label Bistrot de Pays. satisfaite. «Nous avons beau­

Tenue depuis le 1er juillet


coup de nouveaux clients
1984 par Ivan Marie, l'ancien depuis que nous avons reçu
maire, la Table de Fleury fut l'un l'enseigne «Bistrot de pays» 1
des premiers lauréats du Gmce à la vitrine qu'offre le site
département à recevoir, en Internet, des étrangers majori­
novembre 2008 au cours d'une tairement anglais, des
Parisiens et des Isariens de '~~~~~~~~:~I
cérémonie organisée à
Beauvais, le label Bistrot de tout le département nous ":~
Pays, véritable gage d'authenti­ La Table de Fleury est le dernier commerce d'un villa­ appellent régulièrement pour
cité des produits proposés à la ge de 498 habitants. réserver des tables» , se
vente qui vise à sauvegarder et félicite-t-elle.
pérenniser les commerces en ment organiser quelques ani­ «Notre fromage de tête a
milieu rural. mations. Encore une fois à ce
Le bar-presse PMU, restau­ jeu, la famille Marie se pose là.
A la carte énormément de succès. Je
reçois aussi régulièrement des
rant - dernier commerce d'un «Ici on réserve d'une année sur La Table de Fleury, compliments pour nos ficelles
117, rue du Moulin.
village de 498 habitant - fait offi­ l'autre, pour la soirée de la picardes et notre Parmentier de «Bistrot de Pays» depuis le 26 avril dernier, rétablisse­
ce dépôt de gaz, et même de Saint Valentin. Les gens ne Tél. 03 44 49 04 60 canard", ajoute-t-elle.
Tabac, presse, jeux à ment réputé pour ses terrines et desserts maison «à
petite épicerie de dépannage. connaissent pas encore le Particulièrement connu pour
gratter, loto PMU, petite volonté» a vu le nombre de ses clients augmenter.
«On veut offrir un vrai service menu ni l'animation qu'on va ses spécialités : ses fameuses
épicerie, dépôt de gaz.
de proximité. Voilà pourquoi on programmer mais ils savent
a accepté le label quand ils qu'on leur servira toujours de
Spécialités : Flamiche terrines maison, son foie gras,
son ragoût de Saint Jacques et
A la carte
picarde, paëlla aux fruits
sont venus nous le proposer. bons produits. Leur confiance,
de mer, tête de veau, pin­ gambas, ses grillades d'été, le La p'tlte cour, 4, rue de l'Eglise, 60155 Rainvillers.
Pour nous, cela n'a pas été dif­ c'est notre véritable récompen­
tadeau au cidre restaurant «La p'tite cour» est Tél. 03 44 05 97 62
ficile de rentrer dans leurs critè­ se pour nous». Placée sur un également apprécié pour sa Ouvert du mardi au venchdï soir de 10 heures à 17 heures et de
res, on correspondait déjà au circuit touristique entre ·Ie Maeyaert... Bar-Presse «farandole de desserts maison 18 h 30 à 22 heures le samedi soir et le dimanche midi de 10
profil recherché», explique musée de la Nacre de Méru et ouvert de 06h à 21 h30. à volonté». «De même, en heures à 16 heures, le restaurant dispose également d'un bar,
Fermé le lundi après­
Frédérique Marie, qui repren­ les villages classés du Vexin, la
midj,Restaurant ouvert entrée, nous disposons trois d'une terrasse, d'une sane privée pour repas d'affaires ou céré­
dra bientôt les rênes du com­ Table de Fleury demeure une
vendredi et samedi soir terrines différentes sur la table monies, propose des pizzas à emporter et organise occasion­
merce familiale. Pour être belle escale.
et tous les midi. et nous laissons les gourmands nellement les soirées du Club des bons vivants.
bistrot de pays, il faut égale- Grégory MESNIL se servir... » Joseph CANU

A la carte Les jardins du Vidamé à Gerberoy


Le Jardin du Vidamé
Tél : 03 44 82 45 32
les-jardins-du-vidame.com
Ouvert du 1er octobre au 31
Thé et chambres d'hôte
mars, ouvert vendredi, same­ Céline Tro et Benoît Guilloux un salon de thé, restaurant n'étant pas du métier.
di, dimanche, lundi, de 11heu­ ont ouvert Les Jardins du dans l'ancienne écurie, une ter­ En plus de la restau­
res à 20 heures. Vidamé, au sein de la plus peti­ rasse ombragée et des chamb­ ration, Céline Tro et
Du 1er avril au 30 septembre te ville de France, Gerberoy, res d'hôtes (en dehors du cadre Benoït Guilloux offrent de
ouvert tous les jours de 11 réputée pour ses roses, ses jar­ Bistrot de Pays). Entrant déjà multiples services tels que
heures à 20h heures. dins, etles nombreux tournages dans le cadre du label, les pro­ dépôt de pain (bio d'avril à sep­
Spécialités : rillettes de qu'elle accueille. priétaires ont choisi d'y adhérer, tembre), cartes postales, une
canard, fromages· locaux, Ils ont choisi d'implanter leur séduits par la charte qualité qui sélection d'objets, de livres
salade du primeur, soupe bio. Bistrot de Pays il y a deux ans leur assurait une reconnaissan­ concernant la maison et le jar­
carbonnade flamande, bœuf dans la jolie demeure familiale ce, et un cadre de suivi pour la din, produits du terroir et witi.
bourguignon... de Benoît Guilloux, proposant qualité des services proposés, L. E.

La Molière, à Serans Le Baroudeur à Hétomesnil


«Un gage ~<Le service avant tout»
Alexandra Bertrand et
de qualité» Antoine Anquetil tiennent un
bistrot authentique, dans un

Cela fait 21 ans que Geneviève Balland est à la tête du


cadre rural et dynamique à pro­
restaurant La Molière à Serans. Une bonne table de la ximité du conservatoire de la
région nichée à la limite du Val d'Oise qui offre un beau vie agricole et rurale de l'Oise
décor rustique 100 % Vexin dans sa salle de 50 couverts qui propose en été, un labyrin­
où trône une grande cheminée de pierre décorée de cas­ the dans un champ de maïs.
seroles en cuivre, une seconde salle en mezzanine et Sous le label Bistrot de Pays,
une terrasse fleurie. Seule au piano, Geneviève Balland Alexandra et Antoine proposent
concocte une cuisine savoureuse et traditionnelle. Un restaurant à la déco rustique, au Baroudeur, de multiples ser­
L:obtention de ce label, il y a deux ans fut pour elle une 100% Vexin. vices: tabac, jeux, épicerie,
sorte de reconnaissance, «qui ne m'attire aucune dépôt de pain, relais poste, witi.
contrainte, avoue-t-elle, au contraire, je pense que cela
nous apporte une certaine visibilité sur (e guide et sur le
A la carte Les propriétaires regrettent de
ne plus pouvoir proposer le
site Internet. J'ai beaucoup de personnes qui viennent du Accueil de mariages, anniversai­ dépôt de presse qui vient de
Sud de la France et qui apprécient de voir Je panneau sur res, cérémonies... leur être retiré par courrier
ma porte. C'est assurément un gage de qualité pour cette Les spécialités: magret de expliquant que ce dépôt n'était projet. Pour l'heure, les proprié­
clientèle» canard au cassis, escargots à «pas assez rentable", selon le taires ne proposent pas encore A la carte
Mais peut être aussi une bouée de' sauvetage après le l'infusion d'absinthe, mille-feuilles dépôt de presse de Beauvais. de gîte. Ils attendent de finir les Le Baroudeur
passage de la tempête de la crise financière. de saumon à la danoise, tatin de «Nous allons leur renvoyer un travaux engagés mais le gîte 10 Place de Courroy
Ancienne employée de banque, elle s'est lancée dans figues au jambon serrano, spécia­ courrier, se défend Alexandra. est programmé et devrait ouvrir Tél : 03 44 46 88 70
l'aventure le 1er avril 1989. Au début, le commerce mar­ lités de moules et omelettes, des­ Le service avant tout!» d'ici deux à trois ans. Ouverture:
chait fort à Serans et puis, la grande distribution a eu rai­ serts maison... Installés depuis septembre Deux ans après leur installa­ Ouvert tous les jours de 7
son des dernieres enseignes. «Depuis 15 ans il ne se Ouverture : 2008, les propriétaires ont choi­ tion, Alexandra dit déjà ressen­ heures à 20 ·heures. Fermé
passe plus rien ici. Je suis la dernière, tout le monde a Ouvert tous les jours de 10h à si d'adhérer au label après tir l'impact positif lié à la com­ le mercredi.
fermé, et il ne faut pas compter sur le maire pour obtenir 21h. avoir vu un exemple qui les munication et la charte qualité Spécialités : poulet au cidre,
un coup de main !". Fermé le dimanche soir et le lundi avait séduits. La lecture de la du label, avec le soutien des filet mignon au maroilles,
Aujourd'hui pas question de quitter le label Bistrot de soir. charte qualité les a confortés pouvoirs publics locaux. oeufs cocottes picards, bœuf
pays. «Grace à lui, on a peut-être modéré la baisse d'ac­ Les autres soirs : sur réservation. dans ce choix de Bistrot de à la bière...
tivité", conclut-elle. Grégory MESNIL Pays qui correspondait à leur L. E.

'::--., .­ OISE HEBDO


,
BEAUVAISIS VEXIN
"
•... 0·.
. '" ~ .: .'
",; .'
25/08/2010
" .~ .
.' -: .'; " ~.