Vous êtes sur la page 1sur 8

VOCABULAIRE TECHNIQUE DE LA TUYAUTERIE

1- Tubes

Fonction : Transporter les fluides ( liquide ou gaz ) ou les solides ( pulvérulents =


sous forme de poudre )
Le sens de circulation est généralement indiqué sur le les tubes , ainsi que la nature
du fluide qui est repérée par des bandes de couleur .

AIR COMPRIME

Désignation normalisée :
Il existe trois types de désignation normalisée :

- 1er type : désignation ISO


Ex : Ø 80 x 4
Ø80 = De = diamètre extérieur = 80 mm
4 = ep = épaisseur des parois = 4 mm

Nota : Diamètre intérieur = Di = De –2x épaisseur = 80 – 8 = 72 mm

- 2eme type : Norme DIN ( Deutsche Industrie Normen )

Exemple : DN 80 PN 20

DN = Diamètre Nominal = 80 mm
PN = Pression Nominale = 20 bars

La Pression Nominale est la pression que peut supporter le tube en fonctionnement .


Plus cette pression est élevée , plus l’épaisseur des parois du tube est grande .
On a donc par exemple des tubes :

DN80 PN6
DN80 PN12
DN80 PN20

Qui ont tous un diamètre nominal de 80 mm mais dont l’épaisseur de la paroi est de
plus en plus grande .

Pression nominale de service et pression d’essai

Le Tube DN 80 PN 20 est prévu pour fonctionner à une pression de 20 bars , toutefois


il est testé à une pression égale à 1.5 fois la pression nominale . Cette pression est
appelée Pression d’essais .

Vocabulaire technique de la tuyauterie – page 1


Pour PN 6 , la pression d’essais est de 1,5x6 bars = 9 bars
Pour PN 20 ; la pression d’essais est de 1,5x 20 bars = 30 bars

- 3eme type : Normes de l’industrie pétrolière ( ASME = American Society of


Mechanical Engeneers )

Ex : 6’’ Sch 10 ; 6’’ Sch 40 .

6’’ Sch 10 se lit : Tube de diamètre nominal 6 pouces SCHEDULE 10

Le SCHEDULE correspond à l’épaisseur de la paroi .

ATTENTION : Schedule 10 ne veut pas dire que l’épaisseur de la paroi est de 10 mm

Exemple : Sch10 = épaisseur de paroi de 0,120 ‘’ pour un diamètre de 4’’


Sch40 = épaisseur de paroi de 0,237 ‘’ pour un diamètre de 4’’

Plus le Schedule est élevé , plus l’épaisseur de la paroi sera grande et donc plus la
pression de service sera grande .

Ligne Moyenne d’une tuyauterie

C’est la ligne des centres de gravité de la tuyauterie .


C’est cette ligne que l’on va représenter lorsque l’on devra dessiner une
représentation isométrique monofilaire ou unifilaire .

Ligne Principale et Dérivation

ABC = Ligne principale


BD = Dérivation

Matière

La matière dans laquelle est réalisé le tube dépend de la nature du fluide transporté.
Si le fluide transporté est peu corrosif ( il attaque peu l’acier ) , alors on utilise de
l’acier d’usage général S235 .
Comme cet acier est généralement étiré , on le nomme Tu 235

Si le fluide transporté est corrosif ( il attaque l’acier ) , alors on utilise de l’acier allié
ou fortement allié .
On peut utiliser aussi des matières plastiques ( PVC ) .
Vocabulaire technique de la tuyauterie – page 2
Masse linéaire

Les tubes sont caractérisés par leur masse linéaire exprimée en Kg /m.
C’est la masse de 1 mètre de tube .

2- Brides

Fonction : Raccorder des tubes entre eux ou à des équipements extérieurs avec
possibilité de démontage .
Il existe deux grands types de brides : Brides à col ( Ex «  Welding Neck  » ) et les
Brides plates .

Bride «  Welding Neck » Bride plate

3- Raccord en Té

Fonction :Raccorder une dérivation sur une ligne principale

Lorsque la Dérivation est raccordée sur la ligne principale au moyen d’une soudure ,
sans passer par un Té de dérivation , on parle de «  Piquage ».
Cela correspond à une intersection cylindre-cylindre .
Vocabulaire technique de la tuyauterie – page 3
4 – Raccord conique

Ils permettent de raccorder des tubes de diamètres différents .

Sens de circulation du fluide

Convergent Divergent

Nota :
A Débit ( quantité de matière transportée ) constant , la vitesse du fluide

- Augmente dans le cas d’un convergent


- Diminue dans le cas d’un divergent

Dans le cas d’un divergent , il y a donc risque de dêpot de matières en suspension


( mélangées au fluide ) dans le cas d’un divergent .
Il faut donc prévoir un robinet de vidange , ou un tampon d’accés tout de suite
après un divergent pour pouvoir nettoyer l’intérieur du tube .

5- Filtres

Fonction :Filtrer le fluide .

Il s’agit d’arrêter les impuretés qui pourraient boucher la tuyauterie .


Les filtres sont caractérisés par la taille des impuretés qu’ils peuvent arrêter , exprimée en
microns ( µm )

6 - Pompe – Compresseur

Fonction :Faire circuler le fluide .


Pompe pour les liquides
Compresseur pour les gaz
La technologie utilisée dépend de la viscosité du fluide .

Vocabulaire technique de la tuyauterie – page 4


Pompes à palettes pour fluides peu visqueux

Pompe à engrenages pour l’huile , à vis pour le pétrole .

7 – Robinet – vanne

Fonction : Interrompre ou Autoriser la circulation du fluide .


Ce robinet peut être manuel ou motorisé ( électrique , pneumatique )
Il existe différentes technologies : à siège , à boisseau sphérique , à papillon

Vocabulaire technique de la tuyauterie – page 5


8 – Soupape de sécurité

Fonction : Limiter pression dans la ligne de tuyauterie .

Si la pression augmente en un point du fluide ( En B par exemple ) , la soupape


s’ouvre et laisse passer une parti du débit du fluide dans la dérivation BD .
Lorsque la pression retombe , la soupape se ferme .

Ex : «  Groupe de sécurité » placé sur un chauffe-eau .

9- Appareils de mesure

Ils permettent de donner des indications sur les caractéristiques du fluide transporté

Débitmètre = Débit (Quantité de matière transportée durant un intervalle de temps )


Thermomètre = Température
Manomètre = pression

Manomètre à cadran Débitmètre

Compteur d’eau ( Débitmètre )

Vocabulaire technique de la tuyauterie – page 6


10- Supportages

Ils ont pour fonction de supporter la ligne de tuyauterie et ses divers équipements ,
d’absorber les efforts liés à la circulation du fluide et les vibrations ( « Coups de
bélier  » lors de l’ouverture brutale d’un robinet par exemple ) .

Supportage amorti Collier

Vocabulaire technique de la tuyauterie – page 7


Détermination de la distance entre les supportages ( Normes TECHNIP )

Ligne moyenne
déformée ( exagérée )
L

Soit L la longueur du tube

Y la déformation maximale de la ligne moyenne ( « Flèche  » ) sous l’effet de son


propre poids, des équipements et de la masse du fluide transporté .

D la distance entre les supportages .

On doit choisir D de manière à ce que Y soit inférieure au minimum des deux


valeurs :
- 2 mm
- L / 2000

Exemple 1 : Si L = 3000 mm


Alors L / 2000 = 1.5 mm
On doit placer les supportages de manière à ce que Y soit plus petit au minimum de
[ 2mm ; 1.5 mm ] c’est à dire 1.5 mm.

Exemple 1 : Si L = 5000 mm


Alors L / 2000 = 2.5 mm
On doit placer les supportages de manière à ce que Y soit plus petit au minimum de
[ 2mm ; 2.5 mm ] c’est à dire 2 mm.

Vocabulaire technique de la tuyauterie – page 8

Vous aimerez peut-être aussi