Vous êtes sur la page 1sur 4

36

Quand le Val d’Oise se lâche !

Quand le Val d’Oise se lâche !

36 Quand le Val d’Oise se lâche ! Grand Pari(s) Le de Gilles Ouaki « Barbie

Grand

Pari(s)

Le

de Gilles Ouaki

« Barbie Bulle » : le flop a fait un buzz !

© Alexandra Lebon - Conseil général du Val d’Oise

yeux) : mais au lieu de venir exposer dans  le  Val  d’Oise,  fais  venir  ces  artistes  car  je  veux  que  le  département  bouge.  C’est  ça  aussi le « Grand Paris ». On s’est dit « faudrait  faire quelque chose » et c’est parti comme  ça. Didier m’a dit « fait venir tes copains »,  on va imaginer une série d’événements qui  s’adresseront à tous ». Peu  de  temps  après,  le  Conseil  général  organise  une  conférence  de  presse,  en  avril  dernier.  Didier  Arnal  et  Dominique  Gillot,  1re  vice-présidente  chargée  de  la  culture sont là, les (vrais) journalistes aussi.  On  attend…  Arrive,  bien  en  retard,  trois 

C’ est  une  initiative  pour  le  moins originale du Conseil  général  du  Val  d’Oise :  « le  Grand  Pari(s)  de  l’Art  contemporain ».

Il  s’agit  en  fait  de  populariser,  à  travers  divers  événements  disséminés  dans  le  département,  cet  art  « contemporain »  ou  « art du temps présent. Difficile,  surtout  pour  un  inculte  en  art  comme  l’auteur  de  ces  lignes  de  dire  ce  qu’est  l’Art  contemporain  (ou  art  actuel) :  certains disent qu’ils n’y comprennent rien,  d’autres rétorquent que c’est normal parce 

qu’il n’y rien à comprendre. D’autres encore  parlent de fumisterie, ou d’escroquerie. L’idée est venue, à en croire Gilles Ouaki,  d’une discussion que cet ancien journaliste  désormais autoproclamé artiste a eue un jour  avec  Didier  Arnal,  le  président  (PS)  du  Conseil  général.  Tous  deux  sont  de  Sarcelles.  « On  a  des  amis  communs,  m’a  raconté  Ouaki.  Un  jour  j’ai  discuté  avec  Didier Arnal, je lui ai dit ma passion pour  l’art contemporain et j’ai voulu lui présenter  mon expo « Bye Bye Polaroïd » dans laquelle  je  prends  des  photos  d’artistes.  Et  alors  il  me dit (c’est un mec qui n’a pas froid aux 

© Alexandra Lebon - Conseil général du Val dOise

Lors du lancement du « Grand Pari(s) » : l’écrivain Yann Queffelec, Didier Arnal, l’artiste Gérard Fromanger, Dominique Gillot, et le Ouaki

personnes que je ne connais pas… Ca doit être  les artistes… L’un d’entre eux se présente, d’un  air goguenard, comme le chauffeur du groupe.  Arnal  présente  l’opération  « le  Grand  Pari(s)  de l’Art contemporain. On sait que le chef de  l’exécutif  est  fâché  que  son  département  n’ait  quasiment  pas  été  inclus  dans  le  projet  du  Grand Paris. Il y a un risque de marginalisation  du Val d’Oise. C’est pour ça qu’il a multiplié les  initiatives  (plan  de  transport,  valorisation  des  différents sites d’activités du département, lettres  au  gouvernement…)  pour  tenter  d’accrocher  le  wagon  valdoisien  au  train  « grandparisien » 

L’adoption  de  l’expression  Grand  Pari(s)  pour  l’opération « artco » participe de cette campagne.  Arnal justifie le choix d’une telle initiative parce  qu’il  faut  que  la  culture  soit  accessible  pour  tous.  Le  département  a  un  riche  patrimoine  et un potentiel culturel intéressant. Il s’agit de  mettre  tout  ça  en  valeur,  en  créant  « quelque  chose  de  différent »,  capable  de  faire  partager  des  « émotions  culturelles »  aux  habitants  de  territoires différents comme « Roissy » ou le Vexin…  Il  s’agit  de  fédérer,  de  dialoguer,  de  partager et pour lui, l’art contemporain a cette  faculté.

Le spationaute Patrick Baudry au collège © Alexandra Lebon - Conseil général du Val d’Oise
Le spationaute Patrick Baudry au collège
© Alexandra Lebon - Conseil général du Val d’Oise

Avec

Roissy Copy,

37

roissy mail.com

entrez dans une nouvelle dimension

Réaliser un panneau de 1mx2m : aussi simple et rapide qu’une photocopie.

Table à technologie UV dernière génération :

impression sur tout support souple ou rigide, jusqu’à 50 mm d’épaisseur • qualité d’image au rendu photographique • utilisation intérieure et extérieure sans limite de temps.

Plus loin encore, avec la découpe sans limite !

Table de découpe de 1. 5 x 3 m :

support jusqu’à 50 mm d’épaisseur • des plus petites aux très grandes pièces • capable de découper ou fraiser les contours les plus fins.

capable de découper ou fraiser les contours les plus fins. Contactez-nous pour toute demande de devis

Contactez-nous pour toute demande de devis :

pc@roissycopy.com

01 34 29 01 41

© Alexandra Lebon - Conseil général du Val d’Oise

38

Quand le Val d’Oise se lâche !

Quand le Val d’Oise se lâche !

du Val d’Oise 38 Quand le Val d’Oise se lâche ! Un autre regard sur la
Un autre regard sur la propreté Une Culture orientée vers le Client . Depuis 1963,

Un autre regard sur la propreté

Une Culture orientée vers le Client . Depuis 1963, nous nous sommes développés en toute indépendance grâce au respect de nos valeurs : formaliser et tenir nos engage- ments, personnaliser notre service, écouter en permanence nos clients. Le Respect des Hommes. Au sein d’organisa- tions à taille humaine, nous entretenons avec nos 26.000 collaborateurs une relation de confiance, facteur d’attache- ment au Groupe et d’efficacité de nos équipes. Le Professionnalisme . En adaptant systématiquement notre organisation à vos besoins, nous pouvons vous offrir un service de meilleure qualité et compétitif. Notre expertise a été validée par une certification ISO 9001 Version 2000

pour l’ensemble de nos prestations. GSF est présent sur tous les secteurs avec des prestations spécifiques en santé, hospitalier, industries mais aussi en agro alimentaire. Une équipe d’ingénieurs et d’experts assure une veille et une assis- tance technique sur la totalité des sites présents en France. Des formations sont dispensées à tous les niveaux assurant la qualification et le savoir faire de nos collaborateurs. Une Vision Internationale. À travers nos filiales, nous sommes présents aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Espagne et à Monaco. Avec quatre partenaires partageant nos valeurs, nous avons créé European Customer Services, un GEIE opérant dans onze pays d’Europe.

Services, un GEIE opérant dans onze pays d’Europe. F RANCE • É TATS -U NIS •

FRANCE ÉTATS-UNIS CANADA ROYAUME-UNI ESPAGNE Membre du GEIE E.C.S.

www.gsf.fr

GSF CONCORDE : 47, AVENUE DE L’EUROPE - VILLA D’ENTREPRISE MALNOUE - 77184 EMERAINVILLE

TEL. 01 64 61 57 15 - FAX 01 64 61 57 20

MITRY MORY : TEL. 01 60 93 90 90 - FAX 01 60 93 90 96

PARIS NORD : TEL. 01 48 17 00 59 - FAX 01 48 63 23 41

ROISSY VAL D’OISE : TEL. 01 34 29 35 36 - FAX 01 34 29 35 45

ROISSY PARK : TEL. 01 34 29 01 15 - FAX 01 34 29 98 78

GSF AERO : LE MESNIL AMELOT : TEL. 01 60 27 23 10 - FAX 01 60 27 23 15

Silhouettes de Fromanger à Argenteuil

Après la présentation de Didier Arnal, le « chauffeur »  cause. Verbe haut, carrure imposante, je commence  à  comprendre  qu’il  n’est  pas  chauffeur,  ce  que  je  croyais vraiment au début. Comme il ne s’était pas  présenté,  je  me  risque  à  lui  demander  qui  il  est…  Ambiance…  Il  me  répond,  sans  dire  son  nom,  en  disant  qu’il  est  photographe  d’art,  ou  quelque  chose  comme  ça  et  qu’il  a  exposé  récemment  à  « Triffouilly-les-Oies », ou un bled du genre, en Basse  – Normandie… Je crois qu’il blague du coup et je  me remets à penser que c’est vraiment le chauffeur.  En  fait,  c’était  le  fameux  Ouaki !  (enfin,  j’ai  appris  qu’il était fameux…). C’est  donc  lui  qu’avait  choisi  Arnal  pour  imaginer  et animer le « Grand Pari(s) de l’art contemporain.  Comme je m’étais promis d’évoquer cette initiative  originale  dans  ce  numéro  (et  aussi  parce  qu’on  a  créé  une  rubrique  « Culture  et  spectacle »  dans  www.roissymail.com),  j’ai  cherché  à  le  rencontrer.  Il  accepte  de  venir  dans  mes  terres  et  on  devait  manger ensemble. Il décommande le matin même…  J’ai fini par l’avoir une heure au téléphone. C’est un  personnage,  une  grande  gueule,  mais  il  a  fini  par  me charmer. Il fut reporter-photographe au Parisien,  grand-reporter  à  Paris-Match…  C’est  là  qu’il  s’est  fait  connaître  avec  des  photos  tantôt  tragiques,  (cadavre  d’un  gangster,  ou  l’attentat  de  la  rue  des  Rosiers) tantôt glamour avec les stars de Cannes. Il  a eu plusieurs prix, dont le Grand Prix de la Ville  de paris et le Grand prix « Paris Match ». Depuis il  a viré artiste, soit dans la photo (il expose souvent)  soit  dans  des  cercles  « artco »  dont  je  serais  bien  incapable de vous décrire l’activité.

roissy mail.com

39

L’artiste Stéphane Pencréac’h en plein délire © Alexandra Lebon - Conseil général du Val d’Oise
L’artiste Stéphane Pencréac’h en plein délire
© Alexandra Lebon - Conseil général du Val d’Oise