Vous êtes sur la page 1sur 15

3 petites comédies

AVERTISSEMENT
Ce texte a été téléchargé depuis le site

http://www.leproscenium.com

Ce texte est protégé par les droits d’auteur.


En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir
l’autorisation de l’auteur soit directement auprès de lui, soit auprès
de l’organisme qui gère ses droits (la SACD par exemple pour la
France).

Pour les textes des auteurs membres de la SACD, la SACD peut


faire interdire la représentation le soir même si l'autorisation de
jouer n'a pas été obtenue par la troupe.

Le réseau national des représentants de la SACD (et leurs


homologues à l'étranger) veille au respect des droits des auteurs et
vérifie que les autorisations ont été obtenues et les droits payés,
même a posteriori.

Lors de sa représentation la structure de représentation (théâtre,


MJC, festival…) doit s’acquitter des droits d’auteur et la troupe doit
produire le justificatif d’autorisation de jouer. Le non respect de
ces règles entraine des sanctions (financières entre autres) pour la
troupe et pour la structure de représentation.

Ceci n’est pas une recommandation, mais une


obligation, y compris pour les troupes amateurs.
Merci de respecter les droits des auteurs afin que les troupes et le
public puissent toujours profiter de nouveaux textes.

15
3 petites comédies

1) Le Départ pour Mortebrêle

2) Le Romancier

3) La Petite Voiture

15
3 petites comédies

Le Départ pour Mortebrêle

PERSONNGES :

Sylvie

Nadia

Maxime

2 copines partent pour la fête du village avec un copain dont elles se moquent tout le temps.
Une panne d’essence compromet leur plan.

15
3 petites comédies

Sylvie rencontre Nadia en allant chez Maxime. Elles discutent :


Sylvie : Oh salut, ouah super ta robe !

Nadia : Merci. La tienne n’est pas mal du tout.

Sylvie : Mais qu’est-ce qu tu fais là ?

Nadia : Ben, je vais chez Max, il doit m’amener à la fête à Mortebrêle.

Sylvie: Ben moi aussi ! Ca alors !

Nadia Bon on y va !
Elles arrivent chez Maxime, elles frappent à la porte plusieurs fois car Maxime ne répond
pas, il écoute de la musique. Puis il les entend
Maxime: Salut !

Nadia : Salut, alors tu es prêt ?

Maxime : Prêt ? Prêt pour quoi faire ?

Nadia : Non c’est pas vrai ! Tu as oublié !

Sylvie : Il a oublié, non mais c’est pas vrai !

Nadia : Oublié quoi ?

Sylvie et Nadia :La fête ! Que tu dois nous amener à la fête

Sylvie: La fête à Mortebrêle. Notre voiture est en panne

Nadia Oui, en panne,… d’essence. Bon tu es prêt ?

Maxime : Ah oui, j’avais oublié. Bon attendez-moi dans la voiture, j’en ai pour 2
minutes.

Sylvie : Elle est ouverte ?

Maxime : Oui, oui.


elles montent dans la voiture, se regardent et disent ensemble :

On fouille ?
elles fouillent et trouvent un carnet.

Sylvie : Regarde ce carnet.

Nadia : trop mortel, qu’est-ce qu’il y a marqué

15
3 petites comédies

elles jettent des coups d’œil pour surveiller le retour de Maxime

Sylvie : Thibault… aller chercher le livre Cyrano de Bergerac….

Nadia : Regarde, Coralie, c’est écrit en gros et en rouge.

Sylvie: Tu crois que c’est sa copine ?


Maxime arrive, vite Aurélie range le carnet. Camille monte derrière. Pendant le trajet,
Camille se maquille :
Nadia : Dis c’est pas toi qui m’as pris mon mascara?

Sylvie: Et pourquoi ce serait moi ?

Nadia : Tu es la dernière à l’avoir touché.


Sylvie s’aperçoit qu’elle le tient à la main, elle le cache au moment où Aurélie se retourne.
Maxime : C’est super loin Mortebrêle, j’y serai pas allé ; mais bon, comme je suis aussi
invité.

les deux : Quoi ?

Nadia : Toi aussi

Sylvie : tu es invité ?

Maxime : Oui et alors, ça vous dérange.

Les deux : Non, non !( elles se regardent)

Nadia : Tu as mis de l’essence.

Sylvie : parce que nous…

Maxime : Bien sûr, je ne tombe pas en panne d’essence moi, ce n’est pas comme
certaines qui ont besoin d’un copain parce que leur voiture…

Les deux : Oh ça va !
Ils roulent un moment, ils chantent. « 1km à pied » de plus en plus vite et fort : délire…
freinage brusque.
Maxime :Non mais, t’as pas vu la priorité, non mais ils sont fous dans ce bled. Les
routes de campagne c’est encore plus dangereux que les autoroutes.

Sylvie : Ouf ! qu’est-ce que j’ai eu peur ! Préviens la prochaine fois que tu freines.

Maxime : C’est ça, tu veux un texto aussi !

Nadia Quand même, fais attention.

15
3 petites comédies

Maxime: Et les filles, ça va. J’ai évité un accident de justesse, alors calmez-vous !
Elles se regardent : Excuse !
Ils roulent et chantent. La voiture tombe en panne
Maxime : Ah plus d’essence, je croyais que Mortebrêle était plus prêt.

Nadia : Pourquoi tu t ’es pas arrêté à la station il y a 12 kms ?

Maxime : Je pensais en avoir assez.

Sylvie : Bon, alors ouvre le capot

Maxime : Le capot ? pourquoi faire. il ouvre le capot

Camille : Pour mettre de l’essence, évidemment !

Nadia : Il fait noir là dedans. Et quelle saleté, c’est tout noir.

Sylvie : : C’est là dans ce trou qu’on met l’essence ?

Nadia : je sais pas exactement, c’est trop noir on voit rien.

Maxime : (faisant le tour du véhicule) C’est là le réservoir d’essence et il n’y en a plus. Il


ne reste plus qu’à du stop
il fait du stop, il n’y a personne qui passe.

Maxime : Ca sert à rien, on est en pleine campagne, y a pas un chat qui passe sur cette
route.

Nadia : Et en plus avec ta façon de faire du stop, si quelqu’un passe on est sûr qu’il
s’arrête pas laisse-moi faire.
elle fait du stop à sa manière, sa copine vient l’aider, elles chantent : musique : danse
autostopeuses.. Une voiture passe ;

Les deux : Eh ! Attendez, attendez !

Maxime : Super efficace les filles.

Sylvie :: Bon, on va pas rester là. On va à la station.

Nadia : : on ne va pas faire 12 bornes !

Sylvie : : C’est ça ou on rate la fête.


.
Nadia : : Ok, on y va. Tu viens ?

Maxime : Non je vous attends, je garde la voiture. Dépêchez-vous !


elles sortent en râlant : jeu derrière scène : on entend parler :

15
3 petites comédies

Sylvie : Quelle gadoue ! C’est plein de boue sur ce chemin.

Nadia : Oh je me suis cassé un talon.

Ensemble : Des rats !

Pendant ce temps, Maxime prend un bouquin et lit. :


Maxime: J’ai un peu froid voyons s’ il reste du café dans le thermo
Il va vers le coffre et découvre le bidon d’essence
Oh ! Oh ! de l’essence, j’avais oublié que j’en avais pris au cas où !
Elles reviennent épuisées

Nadia :: Fermée, la station est fermée !

Ensemble : C’est quoi……..CA !

Maxime : Un petit bidon d’essence, j’avais prévu

Sylvie : Tu pouvais pas t’en rappeler plus tôt !

il met l’essence, et ils repartent. un peu fâchés au début, puis ils chantent .Même chanson
« 1 km à pied… ».

Accident
Maxime : Mais qu’est-ce qu’il fait là ce poteau au milieu de la route ?!

Nadia : C’est pas le poteau qui est au milieu la route, c’est toi qui est au milieu du bas-
côté!

Maxime : Bon ça va ! On va pas en faire un plat. je vais redresser le capot et c’est bon.

Sylvie : Eh bien moi, je continue à pied

Nadia : Moi aussi ! Mortebrêle n’est plus très loin


elles partent. Jeu avec lampes de poche

Nadia : Des rats !

Sylvie: Quelle horreur !

Parallèlement, Maxime répare la voiture, redémarre. arrive à la fête, danse. Puis arrêt de la
musique Les filles arrivent, sales, fatiguées :
Nadia Non mais c’est fini, la fête est finie !

Sylvie : ’y crois pas ! On arrive trop tard ! Je sens que je fais faire une crise de nerfs

Ensemble : Tout ça c’est de ta faute !

15
3 petites comédies

Sylvie : Oui, si tu avais mis de l’essence, si tu n’avais pas eu un accident

Maxime : Eh stop les filles ! Ca suffit de m’accuser. Je vous rappelle que c’est vous qui
êtes venues me chercher. Moi j’écrivais mon roman tranquillement, alors débrouillez-
vous.

Sylvie s’éloigne en rouspétant, elle se remaquille Nadia la rejoint, voit son mascara :

Nadia : Mais c’est mon mascara, c’est toi qui . me l’as piqué ! Voleuse !
dispute, pendant ce temps Maxime part en voiture. Elles s’aperçoivent qu’il est parti

Les deux :Max ! eh oh ! max!

Nadia : Il faut rentrer à pieds.

elles se regardent : LES RATS !!!!

NOIR

15
3 petites comédies

Le Romancier

La commissaire Jacky Roultabille est en planque, et attend sa copine. Un curieux personnage


l’épie…

PERSONNAGES :

le commissaire :Jacky

le romancier : Maxence

La copine : Michèle

15
3 petites comédies

Jacky: T’as vu ce type là-bas ? Pas franc du collier.

Michèle : Pourquoi tu dis ça ? Il mange son sandwich.

Jacky: : Je le trouve bizarre. Bon, ça fait rien.

Michèle : Dis, t’as pas quelque chose à grignoter, j’ai la dalle !

Jacky: Je n’ai pas grand chose, juste une barre de céréales. En ce moment, je suis un
peu sèche. Le portable me coûte un max. Si tu veux, on partage, moi non plus
je n’ai pas mangé à midi. Et j’ai super faim. Je suis restée en planque depuis 7h
du mat.

Michèle: Non mais attends ! Qu’est-ce que tu dis ? Moi ? pas manger ? Ca va pas la tête,
je me suis empiffrée de pâtes à la bolognaise, un régal. Non, c’est juste parce
que j’ai envie de me mettre un petit truc sous la dent. Donne ta barre.

Jacky: T’es pas bien ou quoi ? T’as bouffé comme une morfale et tu veux me prendre
une simple barre de céréales. Alors que moi, je n’ai rien mangé depuis ce
matin.

Michèle: ( lui arrache des mains la barre) : Bon, tu la donnes oui ! (elle sort)

Jacky: Mais t’es super minable ! Tu peux partir, je n’ai plus besoin d’une soi-disant
copine ! Non, mais, j’y crois pas ! Complètement débile cette nana !

Pendant le monologue qui suit, Maxence écoute, prend des notes, s’arrête lorsque Jacky se
retourne……..
Jacky est très concentrée, très occupée à réfléchir. Elle marche de long en large, se retourne
car elle sent quelqu’un qui la suit……..

Jacky : 6 heures de planque cette nuit ! 6 heures pour rien. Ils n’ont pas bougé de chez eux.
Mais je les aurai ! Les 4 Caponés qu’ils se font appeler! Ils viennent de sortir de tôle, ils en
ont pris pour 5 ans et je suis sûre qu’à peine dehors, ils font refaire un casse. Je les aurai ! Ils
sont tellement minables ! Minables mais dangereux !
Bon, c’est pas tout ça. Moi, j’ai super faim et Michèle qui me pique ma barre de céréales. Non
mais j’y crois pas !
Elle la cherche du regard.
Et voilà , elle s’est tirée. Elle devait me remplacer pour la surveillance ! Non, mais je suis
poire avec les copines !

Arrive Maxence…..

Maxence : ( le gars au sandwich) Salut, alors, on se promène ?

Jacky: Qu’est-ce que tu veux ?

Maxence : Et t’énerve pas ! cool. T’as une belle montre, dis donc. Donne-la moi.

Jacky: Ca va pas, non ! C’est un cadeau de Noël !

15
3 petites comédies

Maxence: (il menace , méchamment) : Ca je m’en fous. Tu me la files, sinon…

Jacky: Ok, tiens, prends-la.

Maxence: T’as une super casquette. Elle sera super chouette sur moi, donne !

Jacky: Ok, ok ! Je vais pas me battre avec toi ! T’es le plus fort !

Maxence : Montre tes poches ! Aboule ton fric, et ton portable ! Allez plus vite que ça !

Elle lui donne tout.

Maxence : Tu vois quand tu veux, t’es gentille. Demain, même heure, même endroit avec
10 briques compris ?! Et pas un mot aux poulets, sinon ! (il menace avec son
revolver, et commence à s’en aller)

Jacky: Attends p’tit gars ! T’as oublié ça !


(elle le menace d’un revolver) : Commissaire Roultabille, de la brigade
spéciale grand banditisme ! Allez en route et fais pas le mariol !

Maxence : Ah !Voilà bien ma chance ! Pour la première fois que j’essaie le roman policier
que je viens de terminer ! Il doit y avoir un problème …

Jacky : Silence ! J’me fais peut-être avoir avec les copines, mais dans le métier, j’suis la plus
forte !

Maxence : Non, mais attendez ! Je suis écrivain ! Attendez ! Attendez !

Jacky : Tais-toi et avance !

15
3 petites comédies

La Petite Voiture

PERSONNGES :

Maman

Paulette

Maman accompagne sa fille Paulette à un anniversaire. Quelques péripéties en cours de


route….
Bien jouer sur le fait que la voiture est petite.

15
3 petites comédies

Paulette, petite fille va à l’anniversaire d’une copine, elle est très excitée. La maman est très
calme. Au cours du sketch, la maman devient hyper énervée et Paulette très sereine.
Maman : Tu as attaché ta ceinture ?

Paulette : Oui maman… On est bientôt arrivé ?

Maman : Ma chérie, on vient juste de partir, regarde, on voit encore la maison.

Paulette : Maman, j’ai faim.

Maman : Ca ne m’étonne pas, tu n’a rien mangé au repas de midi, tu es tellement excitée
d’aller chez ta copine. Au fait comment s’appelle t-elle ?

Paulette : Jacquelette.

Maman : Drôle de nom. Enfin, bon. Tu seras sage.

Paulette : Oui Maman… On est bientôt arrivé ?

Maman : Pas encore. Occupe-toi un peu.

Paulette : On joue à ni oui ni non ?

Maman : Non, je conduis.

Paulette : T’as perdu !

Maman : écoute, je ne joue à ni oui…

Paulette : T’as perdu !

Maman : Ca suffit ! Tu n’as qu’à compter les oiseaux.

Paulette : D’accord. Un, deux…tourne à droite, à droite…….


Maman freine brutalement. Elle sort de la voiture : bien montrer le fait qu’elle soit
minuscule.
Maman : mais il n’y a pas de route par là ! Pourquoi tu me dis de tourner ?

Paulette : Y avait un oiseau, tu allais l’écraser.


Elle remonte dans la voiture
Maman : Ecoute Paulette. Je conduis alors tu restes calme, oui !

Paulette : Perdu !

Maman : Je t’ai dis que je ne jouais pas à ni oui ni non


Paulette : T’as perdu, t’as perdu.
le portable sonne.

15
3 petites comédies

Maman : Allô ? Ah c’est toi. Je suis sur la route

Paulette : T’as pas droit de téléphoner

Maman : Tais-toi Paulette. Quoi qu’est-ce que tu dis… J’entends pas.


Un piéton traverse, elle l’évite et sort de la route. Paulette pleure Maman sort Paulette de la
voiture : jeu de voiture minuscule
Maman : Tu n’as rien Paulette.

Paulette : J’ai eu très peur maman. Tu as failli écraser le monsieur qui traversait

Maman : Bon tout va bien. Tu as raison Paulette, je n’aurais pas dû téléphoner en


conduisant. Allons tout va bien partons.
Elles remontent dans la voiture
Maman : Tu vas bien t’amuser chez ta copine. Tu as pris le cadeau ?

Paulette cherche dans la voiture, devant, derrière

Paulette : Maman, le cadeau… il est pas là, il est là-bas

Maman : Dans la malle, ce n’es tpas grave

Paulette : Non, plus loin…

Maman : Quoi ? Tu as oublié le cadeau de ta copine, et c’est maintenant que tu t’en


aperçois, après 38 kms. Tu te moques de moi ? Eh bien tu iras sans cadeau.

Paulette : Je veux le cadeau.

Maman : Ce n’est pas grave. Dis-moi plutôt par où il faut passer.

Paulette : Alors, elle m’a expliqué. C’est toujours tout droit, toujours tout droit, toujours
tout droit, tu tournes et toujours tout droit toujours tout droit, tu tournes….

Maman : Oh ça va ! toujours tout droit, toujours tout droit, toujours tout droit, tu sais où
c’est oui ou non ?

Paulette : Perdu ! T’as dit oui

Maman : Arrête un peu Paulette. Alors tu connais le chemin ?

Paulette : Je sais, elle me l’a dit. C’est toujours tout droit, toujours tout droit, toujours
tout droit, tu tournes et toujours tout droit toujours tout droit, tu tournes….

Maman : Stop ! Tais-toi. Je ne veux plus t’entendre.

Musique. On voit le temps qui passe.

15
3 petites comédies

Maman : Et voilà , on est perdues ! Ce n’est pas possible, avoir une enfant pareil ! Non,
mais c’est pas possible… C’est quoi cette odeur ? Ca sent mauvais.

Paulette : Cette odeur…. c’est moi !

Maman : Quoi ? Ne me dis pas que…

Paulette : Et si Maman, c’est moi.

Maman : Tu pouvais pas demander

Paulette : Tu m’as dit : plus un mot, alors je me suis tais.

Maman : Tue. Je me suis tue. Ah non, ce n’est pas vrai

Paulette : Perdu, t’as dit non ! Là regarde, des ballons, on est arrivées. Super.
Maman et Paulette descendent de la voiture.
Maman : Eh bien ma chérie, tu iras te dé… crotter chez ta copine. A ce soir.
Maman remonte dans la voiture.
Paulette : Au revoir…. maman. …l’odeur… C’était pas moi….c’était une boule puante.

15