Vous êtes sur la page 1sur 20

LYOPHILISATION

1- Définition 2- Principe 3- Réalisation technique/Formulation 4- Appareillage 5- Contrôles de la lyophilisation 6- Applications

LTE 3, 2009-2010

Lyophilisation

Définition :

dessiccation par sublimation de la glace de solutions, suspensions, tissus animaux, végétaux préalablement congelés.

• Sublimation : passage direct de l'eau de l‘état solide à l’état gazeux.

P mm

Hg

4,58

4

Liquide Solide Vapeur -1 0 +1 +2 T °C
Liquide
Solide
Vapeur
-1
0
+1
+2
T °C

2- Principe de la lyophilisation

• Dessiccation par sublimation :

P mm

Hg

– Etape de congélation de l'eau

– Mise sous vide + apport d’énergie

• Sublimation:

4,58

4

– Changement d’état de l’eau (P et T) par consommation de la chaleur latente de sublimation

• Piégeage de la vapeur d’eau émise

Liquide Solide Vapeur -1 0 +1 +2 T °C
Liquide
Solide
Vapeur
-1
0
+1
+2
T °C

Vide < 1 mPa Piège : -50°C

3- REALISATION TECHNIQUE

La congélation

Elle doit être précoce et rapide :

- pour éviter la formation de gros cristaux,

- pour atteindre rapidement le point eutectique de cristallisation des mélanges.

COURBE DE CONGELATION Mélange eutectique
COURBE DE CONGELATION
Mélange eutectique
CONGELATION RAPIDE
CONGELATION RAPIDE

3- REALISATION TECHNIQUE

LA SUBLIMATION Le chauffage

Apporter au produit à dessécher, suffisamment d’énergie pour permettre la sublimation.

LA SUBLIMATION Le chauffage • Réalisation pratique : transferts par conduction - résistances électriques dans

LA SUBLIMATION Le chauffage

• Réalisation pratique : transferts par conduction - résistances électriques dans les parois du plateau, - circulation de fluides chauds dans les canalisations se trouvant dans l’épaisseur du plateau.

Il ne faut cependant pas décongeler le produit !

3-REALISATION TECHNIQUE/FORMULATION

DESSICCATION

• Dessiccation primaire : humidité résiduelle autour de 4% p/p.

• Dessiccation secondaire : dernière étape ; la température augmente et la pression est très réduite pour assurer une meilleure désorption des dernières traces d’eau. Humidité résiduelle inférieure à 1% p/p.

• Cuve : Enceinte en acier inoxydable • Etagères: 4- APPAREILLAGE – Support au produit

• Cuve : Enceinte en acier inoxydable

• Etagères:

4- APPAREILLAGE
4- APPAREILLAGE

– Support au produit

– Apporter l’énergie (Congélation ou Chauffage)

• Piège ou condenseur (dans la cuve ou séparé)

• Groupe frigorifique

• Pompe à vide

4-APPAREILLAGE : système continu

Mise sous vide

Refroidissement

Chauffage
Chauffage

http://www.gea-pe.fr

5- CONTRÔLES DE LA LYOPHILISATION

• Taux d'humidité résiduelle – Mesure par la méthode gravimétrique (pesée avant et après séjour à l’étuve

à100°)

– Méthode de Karl Fischer (réactif pyridine iodo-sulfureux).

• Vitesse de dissolution du produit

• Dosage du principe actif

6- APPLICATIONS DE LA LYOPHILISATION

La lyophilisation offre de nombreux avantages :

- Conservation de substances fragiles,

- Stabilité chimique,

- Conservation de la mémoire de forme,

- Facilité de solubilisation,

- Extraction de solvants.

APPLICATIONS …

APPLICATIONS … Café et boissons Fruits Cosmétiques Ferments Médicaments Fleurs Pièces archéologiques Espèces

Café et boissons

APPLICATIONS … Café et boissons Fruits Cosmétiques Ferments Médicaments Fleurs Pièces archéologiques Espèces

Fruits

APPLICATIONS … Café et boissons Fruits Cosmétiques Ferments Médicaments Fleurs Pièces archéologiques Espèces

Cosmétiques

APPLICATIONS … Café et boissons Fruits Cosmétiques Ferments Médicaments Fleurs Pièces archéologiques Espèces

Ferments

… Café et boissons Fruits Cosmétiques Ferments Médicaments Fleurs Pièces archéologiques Espèces

Médicaments

… Café et boissons Fruits Cosmétiques Ferments Médicaments Fleurs Pièces archéologiques Espèces animales (musées)

Fleurs

… Café et boissons Fruits Cosmétiques Ferments Médicaments Fleurs Pièces archéologiques Espèces animales (musées)

Pièces archéologiques

… Café et boissons Fruits Cosmétiques Ferments Médicaments Fleurs Pièces archéologiques Espèces animales (musées)

Espèces animales (musées)

APPLICATIONS en pharmaceutique

- Conservation des substances médicamenteuses fragiles :

origine humaine (plasma, dérivés du sang…)

origine animale (sérums, enzymes…)

origine végétale ( extraits de plantes médicinales, antibiotiques…)

- Conservation des greffons

- Conservation de la matière vivante (vaccins, ferments lactiques…)

- Applications à la technologie

Applications à la technologie pharmaceutique

- conservation d’un produit instable en solution

- dessiccation d’un produit de bas pt de fusion sans le faire fondre

- obtention d’un produit poreux facile à remettre en solution ou en suspension

- répartition d’un produit solide en petites doses

- obtention de produits pulvérulents stériles

- fabrication de lyophilisats pour la voie orale

Changements d’états de l’eau

Liquide

Changements d’états de l’eau Liquide Solide Vapeur S o l i d e Congélation Sublimation Condensation

Solide

Changements d’états de l’eau Liquide Solide Vapeur S o l i d e Congélation Sublimation Condensation

Vapeur

Changements d’états de l’eau Liquide Solide Vapeur S o l i d e Congélation Sublimation Condensation

Solide

Changements d’états de l’eau Liquide Solide Vapeur S o l i d e Congélation Sublimation Condensation

Congélation

Changements d’états de l’eau Liquide Solide Vapeur S o l i d e Congélation Sublimation Condensation

Sublimation

Changements d’états de l’eau Liquide Solide Vapeur S o l i d e Congélation Sublimation Condensation

Condensation