P. 1
Le Bien Public 8 Septembre 2010

Le Bien Public 8 Septembre 2010

|Views: 2,773|Likes:
Publié parstefano

More info:

Published by: stefano on Sep 28, 2010
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/30/2011

pdf

text

original

N° 231 - Mercredi 8 Septembre 2010 - 1 €- Fondé en 1851

BIENPUBLIC.COM
Vous souhaitez changer de
fournisseur d’électricité ou de gaz ?
www.clairenergie.fr pour éclairer votre choix
CLAIR’ENERGIE 21, une marque de confance proposée par le SICECO (www.siceco.fr)
2
3
2
5
9
9
4
SANTENAY
Organisés par le casino
et la ville de SANTENAY
Aire de loisirs - Av. des Sources
Placement libre - Places assises
Réservations :
Casino - 03 80 26 22 44
Office de tourisme
03 80 20 63 15 Dimanche 19 septembre Samedi 18 septembre
1
6
h
3
0
2
0
h
3
0
2
5

3
0

et ses musiciens
2
3
1
2
5
1
6
sous chapiteau
3
H
I
M
S
N
J
*
g
a
b
a
a
f
+
[
K
\
J
\
A
\
I
\
K
FOOTBALL
Les Bleus retrouvent
des couleurs
L’équipe de France s’est imposée
2-0 hier soir sur le terrain de la
Bosnie/Herzégovine. PAGE26
HANDBALL
LeDBHBveuts’ancrer
dansl’élite
Dixièmeslasaisonpassée, les
Dijonnaisespèrentfairemieuxpour
leurdeuxièmesaisonenD1. PAGE22
CONSOMMATION PAGE5
Hausse des tarifs
de l’électricité :
les maires inquiets
S’estimant mis devant le fait accompli, après
l’augmentation des tarifs EDF, les élus locaux
sont doublement soucieux, pour le budget de
leur commune et celui de leurs administrés.
SOCIAL. Environ12000personnes ont participé hier, à Dijon, Montbardet Beaune, à la journée d’action
contre les réformes des retraites et des lycées. Unvrai succès pour les manifestants. PAGES2, 3ET4
Desparapluiesanti-réforme
La foule était importante – et à l’abri –, hier, place de la Libération, à Dijon, pour manifester sa volonté farouche d’opposition à la réforme. Photo Philippe Bruchot
02 ÉVÉNEMENT COTE-D'OR
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
C’
était une journée
test pour les syndi-
cats, tous unis con-
tre la réforme des retraites.
Hier, quelque 7 700 person-
nes (selonlapolice) ont défilé
dans le centre-ville de Dijon ;
des chiffres nettement revus
à la hausse par les syndicats
qui en dénombraient 10 à
12 000. Quoi qu’il en soit, le
mouvement social du24juin,
avec ses 8 000 manifestants,
se voit renforcé par celui
d’hier, d’autant qu’il a plu
abondamment, échaudant
aupassagequelques velléités.
Comme annoncé, des sala-
riés du privé ont rejoint les
fonctionnaires. Se sont ajou-
tés au cortège nombre de re-
traités ou pré-retraités, à
l’imagedePatrick, 56ans, do-
miciliéàGenlis. «Jesuis infir-
mier dans le privé, je sors du
public. Ce n’est pas tant pour
moi que je suis là, c’est pour
ceux qui vont venir après. Il
faut réformer notre système,
c’est une évidence mais pas
en sacrifiant tous les acquis.
L’argent, il faut aller le cher-
cher là où il est. »
« Ce qu’on attend ?
Qu’on nous écoute »
Autre témoignage, celui de
cet employé de banque, à Di-
jon : «J’ai 54ans, je comptais
partir à la retraite à 60 ans,
j’aurai mes annuités, je ne
vois pas pourquoi j’irais jus-
qu’à 62 ans, alors qu’il y a des
tas de jeunes qui attendent…
J’espère que cette manifesta-
tionpourraamener aumoins
une réflexion, à défaut de
changement. »
Reste que, dans le cortège,
on retrouvait aussi d’autres
profils, du public cette fois,
comme ces enseignants, en
grève depuis lundi pour pro-
tester contre la réforme de
l’Éducation nationale. « Si
on manifeste, c’est à cause
des suppressions de postes et
de la formation des ensei-
gnants qui est à revoir », ob-
serve Justine, 23 ans, profes-
seur des écoles, à Dijon. « Ce
qu’on attend ? Qu’on nous
écoute. »
On l’aura compris, le mou-
vement social entre le 24 juin
et hier s’est maintenu sinon
renforcé. L’unité intersyndi-
cale a pu jouer aussi. Quant
aux revendications et aux do-
léances avancées par la plu-
part des manifestants, toutes
étaient empreintes d’espoir.
« On aimerait que le gouver-
nement nous écoute, nous ne
sommes pas dans l’opposi-
tion systématique, juste dans
une réalité sociale », confie
Sabine, jeune maman de 31
ans à la recherche d’un em-
ploi. «J’aimerais que nos élus
n’oublient pas que nous som-
mes avant tous leurs conci-
toyens. »
EMMANUELHASLE
e.hasle@lebienpublic.fr
Il s étai ent entre 7 700 et
12 000, hier, dans les rues
de Di j on, tous mobi l i sés
contre la réforme des retrai­
tes. Venaient aussi se gref­
fer au mouvement nombre
d’enseignants. Ambiance.
La pluie n’a pas douché la motivation des manifestants sur le pavé dijonnais. Photo Philippe Bruchot
RETRAITES. Malgrélapluie, lesmanifestationsorganiséeshier dansledépartement ont mobiliséautant sinon plusquelemouvement du24juin, notamment àMontbardet àDijon.
Mobilisationtrèssoutenuehier contrelaréforme
11 250.Selonlesyndicat CGT, 11 250 personnesont manifestéhier en
Côte­d’Or (contre8 850 le24juin), dont 900 àMontbardet 350 àBeaune.
8 000.Le24juin, àDijon, ilsétaient entre7 000 et 8 000 àdéfiler,
deux foisplusquelorsdelamanifestationdu27 mai.
Estimations.SelonlaCFDT, quelque2,5 millionsmanifestantsont étérecenséshier en
France, contre1 200 000 selonlapolice.

Il faut réformer notre système, c’est
une évidence, mais pas en sacrifiant
tous les acquis. ”
Patrick, 56 ans, infirmier dans le privé
ENCHIFFRES
34%Selon le service
communication du groupe
La Poste de Côte­d’Or, il y a
eu hier 34 % de grévistes,
tous services confondus,
soit plus qu’au niveau
national (22 %).
42, 9%C’est le
pourcentage de grévistes
recensés hier selon la
direction de la SNCF
Bourgogne Franche­Comté.
3Le Medef de Côte­d’Or a
réalisé hier un sondage flash
auprès de ses adhérents :
80 entreprises ont répondu
avec trois d’entre elles qui
ont affirmé avoir eu des
grévistes (entre 10 à 15 %
de leurs effectifs). Autre
indication, le Medef 21
indique que nombre de
salariés ont subi les
perturbations liées aux
transports en commun,
occasionnant des retards.
LeParti socialistedeCôte-d’Or semontreoffensif
Outrelaquasi­totalitédes membres delama­
joritémunicipaledijonnaise, onretrouvait hier
aumilieudesmanifestantsquelquespolitiques
depoids, tel queMichel Neugnot, conseiller ré­
gional et secrétairefédéral duPS pour laCôte­
d’Or : « La proposition faite par le gouverne­
ment est inacceptable. Onfait payer plutôt le
mondedutravail quelemondeducapital. Ce
quejecrainsduchef del’État, aprèsl’avoir vuà
Montbardvendredi, c’est qu’il nesoit tout à fait
coupédesréalités. J’ai étéfrappépar l’organi­
sationdesondéplacement : il estdansunebul­
le, avecsespropresjournalistes, et pour lapre­
mière fois, il n’a eu aucun contact spontané
aveclapopulation. Mêmeles ouvriers qui ont
applaudi ont ététriés sur levolet. Cequi expli­
quecet entêtement aveclaréformedesretrai­
tes, et cerefusdevoir laréalitéenface. »
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
CÔTE-D'OR / ÉVÉNEMENT
03
RETRAITES. Malgrélapluie, lesmanifestationsorganiséeshier dansledépartement ont mobiliséautant sinon plusquelemouvement du24juin, notamment àMontbardet àDijon.
Mobilisationtrèssoutenuehier contrelaréforme
11 250. Selonlesyndicat CGT, 11 250 personnesont manifestéhier en
Côte­d’Or (contre8 850 le24juin), dont 900 àMontbardet 350 àBeaune.
8 000. Le24juin, àDijon, ilsétaient entre7 000 et 8 000 àdéfiler,
deux foisplusquelorsdelamanifestationdu27 mai.
Estimations. SelonlaCFDT, quelque2,5 millionsmanifestantsont étérecenséshier en
France, contre1 200 000 selonlapolice.
2
2
1
5
0
4
1
£Encart
publicitaire
Renault Beaune
(éditions Région
dijonnaise, Beaune
et Dijon).
n
GRAINE
DEMOUTARDE
O
n aurait pu croire, avec un temps pareil, que les ma-
nifestations annoncées à Beaune, Montbard ou Di-
jon allaient prendre l’eau. Que nenni ! On pourrait pen-
ser, avec autant de parapluies sortis, que la réforme flotte
quelque peu. Il semble, pourtant, que le projet suive son
cours sans véritablement sortir de son lit, sans être stop-
pé par un quelconque barrage. Les uns annonçant une
« forte mobilisation », les autres s’attendant à cette « for-
te mobilisation » et préparant certaines des réponses
souhaitées. Avec, au final, une avancée pour les uns, un
recul pour les autres. Un pas de danse qui peut paraître
bien compris entre deux partenaires qui négocient de-
puis des mois. Un pas de danse qui, comme toute réfor-
me en France, doit, à un moment ou à un autre, passer
par la rue avant de s’apprêter à franchir un nouveau cap.
Espérons simplement que celui-ci se nomme espérance.
Car après tout, on aspire tous à être un jour d’heureux re-
traités !
Heureux
retraités !
PAR FRANCIS ZIEGELMEYER
SOMMAIRE
£Côte­d’Or p.05
£Faits divers p.06
£Justice p.07
£Carnet p.10
£France et Monde p.13
£Grand Angle p.16
£Bourse p.18
£Hippisme p.20
£Sports p.22
£Arts & Loisirs p.28
CONTACTS
ADRESSE
7, boulevard Chanoine­Kir
BP 21550
21015 Dijon Cedex
TÉLÉPHONE / FAX
03.80.42.42.42 / 03.80.42.42.10
MAIL
redaction@lebienpublic.fr
MONTBARD
Record. La mobilisation d’hier restera comme l’une des plus importantes des dix
dernières années en haute Côte­d’Or. Les rues de Montbard ont vu à 17 h 30 plus de
1 200 personnes se rassembler pour protester contre le projet de réforme des
retraites. C’est mieux que la dernière manifestation, celle du 24 juin, qui avait déjà
réuni, sur le même thème, plus d’un millier de personnes. Photo David Régazzoni
BEAUNE
Présents ! Ils ont été 330 selon les syndicats, 150 selon la police, à avoir répondu hier à
l’appel à la manifestation du front uni des sections locales CGT, CFDT et CFE­CGC. Pour la
cité beaunoise, ce nombre de manifestants est plutôt élevé. Dans la foule, Sylvie Martin,
chef de file de l’opposition PS au conseil municipal et conseillère régionale. PhotoG. B.
ÀSUIVRE…
Retrouvez des
témoignages de
manifestants en page 4
et les informations
nationales sur le
mouvement en page 13.
Sur
www.bienpublic.com,
retrouvez également
une vidéo du défilé
dans les rues de Dijon.
04
ÉVÉNEMENT / CÔTE-D'OR
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
ENBREF
SLOGAN
Mouillé
Dans unéclat de rire, et sous
une pluie battante qui ruis-
selle sur les parapluies, un
manifestant s’exclame : « la
réforme prend l’eau ».
APRÈS
LE MONDIAL
Recyclage
Ri en ne se per d avec l a
CFDT ! Un groupe, tout de
bleu vêtu, recyclait avec en-
thousiasme des vuvuzelas,
bleues évidemment. Dia-
gnostic confirmé par les pas-
sants : cet engin fait vrai-
ment un bruit infernal.
PARAPLUIE
Vœu pieu
Une femme défile abritée
sous un parapluie noir. Sur
le parapluie, écrit en blanc
comme sur une ardoise, une
revendication d’actualité,
« je veux du soleil ».
LE DÉFI
L’air de rien
La vie ne s’arrête pas pour
autant à Dijon. Un groupe
de touristes découvre la vil-
le sous un jour inhabituel,
emmené par un guide qui
leur lance un défi avec le
sourire : « on va traverser la
manif… prenons l’ air de
rien ! », et il s’entend répon-
dre : « ne vous inquiétez
pas, on est des anciens com-
battants ! »
ROSE
Ils se bidonnent
Chaque syndicat a sa façon
à lui de faire entendre ses re-
vendications. Porte-voix,
sifflets, pétards, chansons
reprises enchœur. Ausyndi-
cat Sud, c’est un bidon rose,
monté sur roulettes qui per-
met de rythmer marche et
slogans.
DANS LA FOULE
En famille
Certains manifestants sont
venus en famille. Comme
ceux-là : le père, la cinquan-
taine aux cheveux blancs, le
fils trente ans et toutes ses
dents, le petit-fils 7-8 ans et
très sérieux. Comme celui-
là, promenant une pousset-
te dans laquelle on peut de-
viner, caché sous une bâche
soi-disant transparente un
pet i t de 2- 3 ans. Ou cet
autre, dont la fillette blondi-
nette montée sur ses épau-
les, s’accroche avec convic-
tion au béret de papa.
I
l est là, place de la Libé-
ration, parapluie assorti
à la chemise. La mèche
échevelée, la moustache
philosophe, Patrick sourit à
l’un, serre la main à l’autre.
Seul, mais visiblement con-
naissant quelques person-
nes qui sont là aussi. Pour-
quoi il manifeste ?
Pour la retraite
« Je devais être à la retraite
l e 30 s e pt e mbr e , s i on
n’avait pas eu Fillon. Je tra-
vaille à La Poste. Je viens du
service actif (ndlr. il a été
facteur). J’aurais dû partir à
55 ans. Plus ça va, plus on
recule. J’ai les années de co-
tisation, mais avec le problè-
me des décotes, je ne pars
plus. Dans deux ans, je parti-
rai avec le même montant
ou presque. Non, je ne suis
pas syndiqué. Mais il y en a
ras-le-bol. Je plains les jeu-
nes qui rentrent dans la vie
active aujourd’hui. S’ils ne
se font pas leur retraite eux-
mêmes, ils n’auront rien. »
Patrick avance dans la fou-
le, et continue à parler.
Mais pas seulement
« Les loyers, le niveau de
vie… tout est cher. J’ai trois
gamins qui ne gagnent pas
des mille et des cents. Les
j eunes, j e les plains s’ ils
n’ont pas les parents derriè-
re. On est en train de faire
une population de pauvres.
Quand on nous parle du ni-
veau de vie qui augmen-
te… » Il a un sourire scepti-
que et ajoute, « public ou
privé, vous savez…On n’est
pas loinles uns des autres au
niveau des salaires ».
Il regarde autour de lui,
sourit. « Les gens, ils ont la
pressionpar rapport aubou-
lot. Plus ils bossent, moins
ils gagnent. Maintenant ça
sera plus longtemps… Ils
ont le moral dans les bas-
kets. »
« Ca ne peut
pas durer »
Il n’est ni révolté, ni indi-
gné. Juste unpeuamer. Juste
un peu « contre ». « Au ni-
veau des retraites, il faut fai-
re quelque chose, c’est sûr.
Mais si on faisait déjà payer
les grosses sociétés, la dette
serait en partie résorbée.
C’est sûr qu’on ne peut pas
continuer avec le taux de
chômage tel qu’on a. On dé-
localise, on veut faire du
profit sur tout… et on crée
du chômage ! Et du coup les
cotisations sont moins im-
portantes. »
« Quand j’entends à la télé
qu’à 60 ans on n’est pas fati-
gué… Je voudrais les voir,
tous les jours, par tous les
temps, sur un vélo. Je l’ai
fait, j’ai été facteur. Moi, j’ai
beaucoup de collègues qui
partent avec une décote. Ils
partent quand même, telle-
ment ils en ont marre, ils
sont fatigués. » Et il con-
clut : « si le gouvernement
ne réagit pas pendant qu’il
est temps, il suffira d’une bê-
tise pour tout enflammer et
que ça dégénère ».
Un cas à part, Patrick ?
Pas vraiment, hier, à Dijon.
Les mani f est ant s scan-
daient des slogans contre la
réforme du régime des re-
traites, certes. Mais les con-
versations, qui allaient bon
t r a i n da ns l e c or t è g e ,
avaient un objet beaucoup
plus large.
JOCELYNEREMY
SOCIAL. Unsentiment demalaise, hier, chez nombredemanifestants.
Laretraitemaispasseulement
Ils étaient des milliers, sous
la pluie, qui défilaient hier
dans les rues de Dijon. Par­
mi eux, Patrick, 55 ans, un
peu amer...
Patrick, non syndiqué, manifeste à Dijon. Photo LBP

J’espère
qu’ils vont se
rendre compte
que les gens sont
dans la rue. ”
Patrick, 55 ans
TÉMOIGNAGES
Et eux, pourquoi manifestaient-ils, hier à Dijon ?
Elletravaillaitdanslesecteur
privé. «Si jeviens, cen’estpas
pourmoi, biensûr, c’est pour
les jeunes. Quandil y ades
manifestationsdecet ordre-
là, detoutefaçon, quandça
touchelesdroitsdel’homme,
laretraite, lesfemmes, toutes
lesidéesgénéralesdéfendues
par le gouvernement…je
viens. »
ODETTE, 74 ANS
ex­comptable
« Lesdroitsdel’homme»
« Onn’enpeut plus, ce n’est
plus possible. Et la retraite
s’éloigne chaque jour. Déjà
deux ans, puis sans doute
d’autres reculs derrière.
Non, rien ne va en ce mo-
ment, rien. C’est trop, les
Roms reconduits, tout ça,
les politiques qui s’en met-
tent plein les poches, la sé-
cu… ras-le-bol ! »
PHILIPPE, 52 ANS
Dans l e privé
« Ras­le­bol »
« On est là pour les retrai-
tes, mais pas seulement. De
toute façon, nous, on n’en
aura pas ! Même si c’est im-
portant de les défendre.
Mais on manifeste aussi
pour la prévention sociale,
les droits sociaux. C’est im-
portant. Quand ils verront
que ça bouge, i l s feront
peut-être quelque chose. »
SIMON ET UN AMI, 26 ANS
étudiants
«Pourlesdroitssociaux»
«Pourquoinepaslaisserlibre
choixauxgens ?S’ils veulent
s’enaller avant entouchant
moins…Enplus, l’histoire
desfemmesmaintenant. Nos
gouvernants m’emmerdent.
Ils m’emmerdent depuis le
début. Là, c’est trop. Jeviens.
Enplus il pleut et les médias
s’attendent à ce qu’il n’y ait
personne…alors, jeviens. »
ÉVELYNE, 61 ANS
Ex­infirmière
« Là, c’est trop! »
05
CÔTE-D'OR
ÉLECTRICITÉ. Plusieursmairess’inquiètent desconséquencesdel’augmentationdestarifs.
Deséluscourt-circuités
Siceco. LeSyndicat intercommunal d’énergiesdeCôte­d’Or
monteaucréneaupar lebiaisdelafédérationà laquelleil appartient.
Difficultés. Lesfacturesd’électricitéimpayéessont en
augmentationde30 %enFrancesur unan.
« A
ucun d’entre
nous n’a reçu
d’ i nf or ma-
tion de la part d’EDF ! » Le
constat émane de Pascal
Grappin, le maire de Villebi-
chot, près de Nuits-Saint-
Georges, et il résume assez
bien le sentiment qui pré-
vaut, en cette rentrée parmi
nombre d’élus côte-d’oriens :
l’augmentation des tarifs de
l’électricité, décidée à la mi-
août, s’est faite sans qu’on
leur demande leur avis.
C’est d’autant plus gênant
que Pascal Grappin, mais
égal ement Anne- Mari e
Terrand, maire de Cussy-la-
Colonne, Hugues Antoine,
maire de Binges ou Gilbert
Menut, premier magistrat de
Talant, sont aussi vice-prési-
dents du Syndicat intercom-
munal d’énergie de Côte-
d’Or (Siceco). C’est autour
du président de cet organis-
me, Jacques Jacquenet, que
ces élus expriment aujour-
d’hui un fort dépit doublé
d’une véritable inquiétude.
« Le niveau d’augmenta-
tion des tarifs constaté »,
souligne Jacques Jacquenet
« foule au pied le cahier des
charges qui avait été arrêté
en octobre 2005 et qui pré-
voyait queles augmentations
ne dépasseraient pas le ni-
veau de l’inflation. » Selon le
Siceco, « l’augmentation an-
noncée de 3 %pour les parti-
culiers peut en réalité sur le
terrainatteindre 6%enfonc-
tion des options tarifaires et
des puissances souscrites. »
Une perspective inquiétan-
te pour ces maires qui savent
que nombre de leurs admi-
ni st rés ont déj à du mal ,
aujourd’hui à assurer le paie-
ment de leurs factures.
Dépense imprévue
Mais leur préoccupation
est aussi liée aux finances de
leurs communes. «LeSiceco
rassemble 662 communes »,
précise son président. L’aug-
mentation du mois d’août va
se traduire par une dépense
s u p p l é m e n t a i r e d e
200 000 €, et encore, cela ne
prend en compte que l’éclai-
rage public. Il faudra y ajou-
ter l’éclairage et le chauffage
des bât i ment s commu-
naux. »
Un alourdissement de la
facture qui n’avait pas été
budgété et qui imposera à de
nombreux maires de faire
des choix. « Le pire dans cet-
te situation », explique Hu-
gues Antoine, « c’est qu’on
incite les communes à maî-
triser leurs consommations
d’énergie en investissant
dans des installations plus
récentes et performantes
mais qu’avec une telle haus-
se, on va obtenir l’effet inver-
se, puisque les investisse-
ments vont être gelés ou
repoussés…»
BERTYROBERT
b.robert@lebienpublic.fr
Responsables du Siceco et
maires se sentent mis de­
vant le fait accompli avec
l’augmentation des tarifs in­
tervenue en août.
Jacques Jacquenet, président du Siceco(3
e
en partant de la g.) en compagnie d’élus. Photo B. R.
RÉACTION
À
Binges, villages de640
habitants près d’Arc-
sur-Tille,HuguesAntoineet
sonconseil municipal vont
devoi r f ai re des choi x.
«Nousavionsprévudestra-
vauxd’installationélectri-
que et le remplacement
d’unchauffage mais l’aug-
mentation des tarifs de
l’électriciténous obligeàre-
voir toutenotregestionsur
les trois ans qui viennent.
Nous allons aussi devoir
trancherentrel’électricitéet
unemploi pour unservice
périscolaire, qui concerne
notrevillageet trois autres
communes. »Faceàcettesi-
tuation, beaucoupde mai-
res se disent qu’à budget
constant, ils vont peut-être
devoir réduire le service et
couper plus tôt l’éclairage
urbain. Pour Anne-Marie
Terrand, maireduvillagede
Cussy-la-Colonne, ausud
deBligny-sur-Ouche, dont
lebudgetestde35 000€par
an«dont 10 000pour l’éco-
le», précise-t-elle, lasimple
installation de deux nou-
veaux foyers va nécessiter
unrenforcement duréseau
électrique, un renforce-
ment qu’il vafalloir envisa-
ger différemment, enfonc-
t i on de cet t e nouvel l e
donneéconomique.
HUGUES ANTOINE
Maire de Binges
« Une gestion
à revoir »
8 700 kmde réseau pour le Siceco
Le Syndicat intercommunal d’énergie de Côte­d’Or est en
charge de 8 700 kmde réseau électrique sur le département.
Lorsd’uneévaluationsur laqualitédel’alimentationenénergie,
menéed’août àdécembre2009sur 13départementsfrançais,
la Côte­d’Or est apparue comme très bien placée. « Avec les
nouveaux tarifs », souligne Jean­Michel Jeannin, directeur du
Siceco«lesusagersvont devoir serenseigner auprèsd’EDFet
être vigilants car certains abonnements “heures pleines/heu­
res creuses” vont être beaucoupplus difficiles à rentabiliser. »

J’espère au
moins que les
fruits de cette
augmentation
iront aux
investissements. ”
Pascal Grappin, maire
£Transport. On les voyait partout : sur les chemins, en ville, mais quelques accidents
dramatiques ont eu raison de la mode des quads. À lire en page 9
17 septembre.
Ce jour­là et pour
l’unique fois de l’année,
les pressoirs des Ducs
de Bourgogne seront
remis en route à
l’occasion de la Fête
de la pressée à
Chenôve.
06
CÔTE-D'OR / FAITS DIVERS
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
2
3
0
7
4
9
8
2
3
3
7
2
5
0
Vente de bois sur pied de l’ONF
(Agences Bourgogne-Est et Ouest)
198 lots
pour un volume de 82 556 m
3
(chêne : 16 700 m
3
; hêtre : 28 300 m
3
)
- le 9 septembre 2010
à 8 h 30
à la salle polyvalente
à Vanvey (21) :
Renseignements
ONF Châtillon-sur-Seine
Tél. 03.80.91.55.22
A
ndré-Jean Court, 54
ans, est décédé lun-
di vers 14 heures
dans un accident de scooter
avenue Eiffel à Dijon. Cet
artisan plombier-chauffa-
giste, vice-président de la
Fédération française du bâ-
timent de Côte-d’Or (FFB
21), était aussi président de
l’association « Artisans de
notre avenir » et tête de la
liste portant le même nom.
Cette liste a été créée par la
FFB 21 et la Confédération
générale du patronat des
petites et moyennes entre-
prises 21 (CGPME) pour
les élections à la chambre
de métiers et de l’artisanat
qui se dérouleront en octo-
bre.
« Adhérent fidèle de la
FFB21», selonunreprésen-
tant de cette dernière, il
s’était déj à présenté aux
élections à la Chambre de
métiers et de l’artisanat en
2005. Il était aussi adminis-
trateur de la Chambre dans
la liste d’opposition et fai-
sait partie du Conseil natio-
nal de l’artisanat (CNA).
« Ace titre, il se rendait ré-
gulièrement à Paris pour va-
l i der l es posi t i ons de l a
FFB sur l’artisanat », préci-
se ce même membre de la fé-
dération. Il était également
administrateur de l’Union
climatique de France où il
s’occupait notamment des
questions de développe-
ment durable.
« Proche et à l’écoute
des autres »
« I l a v a i t a u s s i u n
showroom avenue Eiffel »,
indique-t-on à la FFB21. « Il
v e na i t e n o u t r e , a v e c
d’autres actionnaires, de ra-
cheter la faïencerie de Lon-
gchamp, pour relancer une
production de carrelage. »
Pour la CGPME 21, cet
homme « jovial et enthou-
siaste, portait haut les cou-
leurs de l’artisanat. Très im-
pliqué dans la vie locale, il
était apprécié de tous ». Du
côté de la FFB 21, on évo-
que unhomme « proche et à
l’écoute des autres » et « qui
respectait tout le monde ».
VINCENT LINDENEHER
DIJON
Le pilote décédé à scooter
était André-Jean Court
L’ homme décédé l undi
après­midi dans un acci­
dent de motoavenue Eiffel à
Di j on ét ai t André­Jean­
Court, tête de liste aux élec­
tions de la Chambre de mé­
tiers.
André­Jean Court. Photo SDR
£Vous êtes témoin d’un fait divers ?
Téléphonez au 03.80.42.42.42.
« Les dégâts ont été relati-
vement limités. » Tels sont
les propos d’Anne Dallant,
nouvelle directrice de l’éco-
le des Beaux-arts de Dijon,
à propos de l’incendie sur-
venu, dimanche à 5 heures,
dans l a bi bl i ot hèque de
l’établissement, situé rue
Michelet.
Sel on l es premi ers él é-
ments, une demi-étagère de
livres a été détruite. Mais
surtout des lambris de la sal-
le classée monument histo-
rique ont été à nouveau en-
dommagés.
Déjà incendiée
en mars 2009
Un incident qui survient
alors que la même biblio-
thèque avait été incendiée
en mars 2009, et que les tra-
v a u x d e r e s t a u r a t i o n
n’ ét ai ent pas achevés .
Autant dire que l’origine de
l’incendie semble très sus-
pecte. A moins d’une cu-
rieuse loi des séries…
Après la rentrée du per-
sonnel administratif et tech-
nique le 23 août, celle des
élèves, prévue le 4 octobre,
ne subira aucune consé-
quence autre que celles cau-
sées par le précédent incen-
die. Celui-ci avait entraîné
le déplacement, au sein de
l’établissement, de livres à
disposition des élèves.
Par conséquent, l’école
f onct i onnera normal e-
ment.
A.­F. B.
BIBLIOTHÈQUEDESBEAUX-ARTS
Lasituationsuiteàl’incendie
ENBREF
DIJON
Ilfrappaitsacompagnesurlavoiepublique
Dimanche, à23 h 55, l’unitécynophiledelapolicenationaleest
intervenuerueMichelet àDijon, oùunhommede21ansfrap-
pait sacompagnesurlavoiepublique. L’auteurdescoupsaété
placéengardeàvue. Lavictimes’estvueétabliruncertificatd’in-
capacitédetravail dedeuxjours.
Ilavaitdeuxgrammesd’héroïnesurlui
Lundi, vers18h45, laBrigadeanticriminalitéainterpellé, rue
desNormaliens-Fusillés,unDijonnaisde27ansavec2gd’héroï-
nesurlui, ainsi que200€enpetitescoupures. L’automobiliste,
qui roulaitsanspermis, aétéplacéengardeàvue.
50grammesderésinedecannabisdécouverts
Samedi,lespoliciersdelaBacontinterpelléàDijontroisperson-
nes, lorsd’unetransactiondeventederésinedecannabis. Sur
l’uned’elles, lesgardiensdelapaixontdécouvert50grammesde
résinedecannabis.Laconductricedelavoiture,âgéede18ans,a
étémisehorsdecause. Sesdeuxcamarades, âgésde18ansetde-
meurantàMarsannay-la-Côte, ontétéplacésengardeàvue. Ils
ontfaitl’objetd’uneprocédurepourdétentiondestupéfiants.
Mineur,ilsepromenaitavecdeuxcouteaux
Lundi vers13 h 45, labrigadeVTTainterpelléunmineurde16
ansruedel’Arquebuse.L’adolescent,originairedeSaint-Forgeot
(71),avaitdeuxcouteauxsurlui.Aprèsavoirétéentenduaucom-
missariat, il aétéremisàcesparents. Lesarmesontétédétruites.
Ellecracheauvisaged’unfonctionnairedepolice
Dimanche, à5 h 26, lasectionderoulementdelapolice, in-
tervenantquai Gauthey, ainterpelléuneautomobilistequi
circulait manifestement enétat d’ébriété. Laconductrice,
ayantrefuséde«soufflerdansleballon», aégalementrefusé
defairel’objetd’uneprisedesang.Elleafiniparcracherauvi-
saged’unfonctionnairedepolice. Cettehabitanted’Arc-lès-
Gray, de40ans, aétéplacéeengardeàvue. Desprocédures
délictuellesontétéétabliesàsonencontre.
MalstationnéplaceWilson,ilavaitdeladrogueetdesarmes
Mardivers2 h 45, laBacainterpelléunautomobilistede22ans,
qui, aprèsavoirstationnéplaceWilson, seconfectionnait un
joint. Il avaitaussi surlui uncouteauaméricain, unpoingaméri-
cainetunepetitequantitédecannabis. Deplus, il aétécontrôlé
positifaudépistagedestupéfiants. Il aétéplacéengardeàvue.
Interpelléspourportd’arme
Lundivers23 h 50, laBacainterpellédeuxpersonnesruedeVe-
nise : l’unde18ans, l’autrede25. Ilsportaient chacununcou-
teau. L’undesdeux, déjàinterpellépourdesfaitssimilaires, aété
placéengardeàvue.
IlvoulaitvolerlesacàdosgéantdelaplaceBossuet
Mardi vers1 h 45, l’équipepolice-secoursainterpelléunjeune
Talantaisde22ansqui tentait dedéroberlesacàdosgéant de
marqueEastpakqui setrouveplaceBossuet enmontant surla
boutiqueJolicaprice. Lejeunehommeaétéplacéengardeàvue.
Ilvoulaitvolerlemontantdelanoteaurestaurant
Lundi vers13 h 05, unDijonnaisde36ansatentédesubtiliser
unesommede45€quiavaitétélaisséepardesclientssurlatable
d’unepizzeriaplacedelaRépubliquepourpayerlanote.Unpoli-
cierretraité, ayantassistéàlascène, l’ainterpelléavantd’appeler
lapolice. Levoleur, connupourdesfaitssimilaires, aétéplacéen
gardeàvue. Il seraconvoquédevantledéléguéduprocureur.
IvresurleboulevardJeanne-d’Arc
Dimanche, lespoliciersdel’Unitéterritorialedequartierontar-
rêté, boulevardJeanne-d’Arc, unautomobilistedijonnaisde40
ansquiavaitprislevolantavec1, 40grammesparlitredesang. Il
aétéplacéengardeàvue. Ceconducteurétaitrécidiviste.
V.L.ETA.­F.B.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
JUSTICE / CÔTE-D'OR
07
R
A
N
D
O
N
N
É
E
D
E
S
G
R
A
N
D
S
-
C
R
U
S
D
E
B
O
U
R
G
O
G
N
E
R
e
n
s
e
i
g
n
e
m
e
n
t
s
e
t
i
n
f
o
r
m
a
t
i
o
n
s
c
o
m
p
l
è
t
e
s
s
u
r
l
e
s
i
t
e
i
n
t
e
r
n
e
t
d
e
s
R
a
n
d
o
n
n
e
u
r
s
d
i
j
o
n
n
a
i
s
:
r
a
n
d
o
.
d
i
j
o
n
.
f
r
e
e
.
f
r
Bulletin d’engagement individuel 12 septembre 2010
Nom : .............................................................................. Prénom : ..........................................
Adresse : ..................................................................................................................................
Code postal : .................................... Ville : ..............................................................................
Pays : ...................................................... Tél. ........................................................
Courriel : ....................................................................................................................................
Né(e) le : .................................... Age : ............ans Sexe : M ❒ F ❒
N° licence FFCT : ......................................................................................................................
Fédérations et clubs étrangs N° de licence : ..............................................................................
Club : ........................................................ Ville : ..................................................................
Code postal : .................................... N° du club : ..................................................................
ROUTE
Parcours choisis
150 km 125 km 95 km 45 km Marche
(1)
-18 ans
(*)
licencié FFCT
-18 ans
(*)
non-licencié FFCT 2,00 2,00 2,00 2,00 2,00
Non-licencié FFCT 6,00 6,00 6,00 3,00 3,00
Licencié FFCT réduction - 2,00 - 2,00 - 2,00 - 1,00
TOTAL 1 =
Plateau-repas Echevronne
(2)
TOTAL 2 =
(*)
-18 ans accompagné d’un adulte ou muni d’une autorisation parentale.
(1)
Uniquement circuits au départ et autour d’Echevronne, 9 km le matin et 7 km l’après-midi.
(2)
Réservation plateau-repas jusquau mardi 7 septembre 2010.
(*)
-18 ans accompagné d’un adulte ou muni d’une autorisation parentale.
(1)
Randonnée pédestre guidée 25 km, Nuits-St-G./Echevronne/Nuits-St-G. (8 h 30 et 9 heures)
(2)
Réservation plateau-repas jusquau mardi 7 septembre 2010.
GRATUIT
9,00 9,00 9,00 9,00
VTT-MARCHE
Parcours choisis
60 km 45 km 30 km Marche
(1)
-18 ans
(*)
licencié FFCT
-18 ans
(*)
non-licencié FFCT 2,00 2,00 2,00 2,00
Non-licencié FFCT 6,00 6,00 3,00 3,00
Licencié FFCT réduction - 2,00 - 2,00 - 1,00
TOTAL 1 =
Plateau-repas Echevronne
(2)
TOTAL 2 =
9,00 9,00 9,00 9,00
Engagements à envoyer (chèque bancaise ou postal) : LES RANDONNEURS DIJONNAIS
21, rue Général-Fauconnet - 21000 DIJON - Pour renseignements seulement : 03 80 74 21 67
Courriel : rando.dijon@free.fr - AUCUN ENGAGEMENT NE SERA PRIS PAR TÉLÉPHONE
GRATUIT
2
3
2
6
3
2
2
lcs lou|ccs
cp|cumicnncs
en partenariat avec
OoUrses faisart partie UU Olalleroe Ue l´etoile
Fk80008$ :
bouc|es de cou|eurs d|fférentes
pour 5 km et 10 km
retrauvez Ie parcaurs sur Ie site
www.viIIe-st-apaIIinaire.fr
Pour toutes |es courses (5 ou 10 kmì,
départ rue No|rey et arr|vée
devant |a ma|r|e de Sa|nt-Apo|||na|re.
8£h$£I6h£M£hI$ :
03 80 78 07 44
ß08kI8£$ :
15 h 00, an|mat|on éco|e d'ath|ét|sme
F et N né(eìs en 2001-2002-2003
(bouc|e rougeì ; pouss|ns-pouss|nes
né(eìs en 1999-2000 (bouc|e rougeì
15 h 30, benjam|ns-benjam|nes né(eìs
avant 1997-1998 (bouc|e verteì ;
m|n|mes F/N né(eìs en 1995-199ô
(bouc|e verteì
16 h 00, 10 km : H et F né(eìs avant
1994 (2 grandes bouc|esì, 5 km : H et F
né(eìs avant 1994 (1 bouc|eì
dro|ts
d'engagements
avant
|'épreuve
|e jour
de |'épreuve
10 km 8 10
5 km 5 7
Ville de
8aint-Apollinaire
· l'esprit villade ·
A1HLL1ISML
$amedi
septemhre
A$F¡¡ 0|jon Ath|ét|sme, |es Fou|ées
ép|eum|ennes, 21850 St-Apo|||na|re

8uIIetin d'inscriptien à té|écharger
sur |e s|te v|||e-st-apo|||na|re.fr
(ong|et sportì et à reteurner
avant Ie 16 septembre 2010
2
3
3
0
7
4
8
18
U
ne dizaine d’enfants,
filles et garçons, âgés
de 10 à 14 ans ont
fréquenté assidûment le do-
micile de Michel Duprey de
nov e mbr e 2009 à j a n-
vier 2011. Il faut dire que
l’homme, 60 ans, divorcé,
qui proposait auxgamins, de
venir sécher les cours chez
lui, n’était pas non plus ava-
re de cadeaux.
Le problème, c’est que les
présents et gâteries réservés
aux gamins ont de quoi faire
blêmir d’effroi n’importe
quel parent. Monsieur, enef-
fet, attirait les petits en leur
proposant un peu de sous,
des cigarettes, des boissons
alcoolisées et, cerise sur le
gâteau, le visionnage de
films pornographiques agré-
menté de quelques magazi-
nes du même cru. Aussi assi-
du avec l es fi l l es que l es
garçons, il se plaisait égale-
ment à caresser les uns et les
autres « sans peloter (sic) »
et à embrasser « sans mettre
la langue (sic) »,
Son propre fils de 10 ans,
dont il avait la garde pen-
dant les vacances, servait
également d’appât pour fai-
re venir les copains.
Le président Chalopin a lu
hier, devant le tribunal, les
témoignages de tous les en-
fants concordent « chez Mi-
chel, on venait fumer ». Au
fil de l’enquête, on découvre
que le prévenu a proposé à
certaines filles de « cou-
cher » et « d’amener des pré-
servatifs ». Au cours de l’en-
quête, les enfants ont dit
qu’il n’y avait jamais eu pas-
sage à l’acte.
Deuxfamilles se sont néan-
moins porté partie civile. El-
les étaient représentées hier
à l’audience. Leurs avocates
respectives ont demandé
que le tribunal ordonne une
expertise psychologique des
enfants « qui se sont renfer-
més sur eux-mêmes et dont
les résultats scolaires se sont
effondrés ».
Une analyse psychiatrique
réalisée sur le prévenu a ré-
vélé un individu présentant
«des troubles graves, unétat
borderline (...), une vision
immature de la réalité (...),
une dangerosité potentielle
(...)». Le tribunal a condam-
né le prévenu à la peine de
24 mois dont 18 mois avec
sursis de mise à l’épreuve,
suivi médicaux judiciaire de
5 ans, inscription au Fichier
des infractions sexuelles (Fi-
geais). Interdiction d’entrer
en contact avec les victimes.
C.V.
TRIBUNALCORRECTIONNEL
Descigarettespour lespetits
Un habitant de Châtillon­
sur­Sei ne qui recevai ent
des mineurs à son domicile
a été condamné à 24 mois
de prison dont 18 avec sur­
sis.
ENBREF
AUFILDEL’AUDIENCE
Uncoupdecouteaupourvengersespneuscrevés
Unrèglement decomptes’est soldéparunepeinede4moisde
prisonavecsursispourunpèreetsonfilsquiavaientdécidédese
fairejustice. Lepère, auteurducoupdecouteau, aétéégalement
condamnéàverser150€. Lesfaitsavaient étécommisle28fé-
vrier2010àPagny-la-Ville.
Additionsaignantepourunefraudeauxprestations
UncoupleaétécondamnéhierpouravoirperçuleRMIindû-
ment ainsi quelesAPL. L’hommeet lafemmeont étécondam-
nésà9moisdeprisonavecsursis. Ilsdevronts’acquittersolidai-
rement delasommede3 216€àlaCAFet 15 435€auconseil
général.
Un dramatique accident
de la route avait coûté la vie
d’un cyclomotoriste de 74
ans, en novembre 2009, à
Corcelles- les- Monts. La
conductrice qui avait percu-
té le deux-roues comparais-
sait, hier, pour homicide in-
volontaire. Les magistrats
ont longuement entendu la
jeune femme sur les circons-
tances de l’accident survenu
après la tombée de la nuit,
sur la route qui relie Dijon à
Corcelles-les-Monts.
Une masse noire
Au fil de l’audience, les zo-
nes d’ombre du dossier ont
joué en la faveur de la jeune
fille. Tout laisse à penser que
le pilote ne portait pas son
casque mais un simple cha-
peau. Le casque, retrouvé à
côté de l’engin, ne portait
pas de marques du choc
alors que la victime avait été
grièvement blessée à la tête.
Le feu arrière de la mobylet-
te a également posé problè-
me. L’expertise n’a pas pu
déterminer s’il était en état
de marche au moment de
l’accident. Seule certitude,
les témoins de l’accident
n’ont pas vuce feuarrière, et
se souviennent simplement
de l a l umi èr e du phar e
avant. La conductrice, a ex-
pliqué avoir vu une masse
noire quelques secondes
avant le choc : « J’ai donné
un coup de volant, mais je
n’ai pas pul’éviter ». C’est el-
le qui a porté les premiers
secours au blessé. Interro-
gée par le président sur les
conséquences terribles de
l’accident, la jeune femme a
sangloté : « C’est terrible à
vivre, j ’ ai du mal à assu-
mer ».
Le procureur a évoqué le
défaut de maîtrise : « Il y a
une faute légère d’un côté et
une mor t écr as ant e de
l’autre ». Il a requis 8 mois
avec sursis. Le tribunal n’a
pas suivi le parquet et relaxé
purement et simplement la
jeune femme qui s’est effon-
drée dans les bras de ses pa-
rents.
C.V.
TRIBUNALCORRECTIONNEL
Homicide involontaire : la
jeune conductrice relaxée

On est dans la
corruption de
mineurs. Ils sont
tirés vers le bas. ”
Le procureur
08
CÔTE-D'OR
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
présente
Lamarche-sur-Saône
DIMANCHE 12 SEPTEMBRE
de 9 h 30 à 18 h 30
Squ’ART’expo
Org. : association Renouveau de la Chapelle
Galerie - Chapelle des Arts
Côte-d’Or
Renseignements :
03 80 47 10 14
Buffet
Buvette
Ambiance
musicale
Entrée
1€
à partir
de 10 ans
2
3
3
3
8
7
2
’’Arts en liberté’’
Peintres amateurs, chevronnés, professionnels
des sculpteurs, céramistes, verrier, vitrailliste
restaurateur d’œuvre d’art travailleront en public
pour certains et exposeront leurs œuvres aux abords
de la halte-nautique sur le magnifique site du square
de la Chapelle Notre-Dame de Lamarchotte paré des
premières couleurs d’automne.
70 exposants
venus de plusieurs départements
Supplément
gratuit
Journées
du
Patrimoine
le 10 septembre prochain
dans
votre
journal
2
3
2
6
4
1
1
£ J. Biétry codirigeante d’Eco-Services
£Rentrée 2010 : quel est le moral des
entreprises ?
£La visite de N. Sarkozy à Montbard
Demain dans Ecoplus 21, retrouvez
A
u début de l’année
2009, la commune de
Touillon décide de
procéder au renouvellement
des adjudications de ses terri-
toires de chasse.
M. Tarteret, membreducon-
seil, et par ailleurs président
d’une société de chasse im-
plantée sur le territoire com-
munal est légalement écarté
des différentes délibérations
afférentes à ce dossier, enver-
tudesaqualitéde«partieinté-
ressée », ouautrement dit, en
vertu du principe qu’on ne
peut être juge et partie.
Le 2 juillet de la même an-
née, trois lots sont ainsi attri-
bués. Malheureusement pour
M. Tarteret, il nefait paspartie
des heureux bénéficiaires. Se
retrouvant ainsi privé de terri-
toire, il décide de saisir la juri-
diction administrative pour
obtenir l’annulationde la dé-
cisionmunicipale.
Il fait valoir qu’unautrecon-
seiller municipal, dont le père
est président d’une société de
chassequi s’est vuattribuerun
lot, aparticipéàtouteslesdéli-
bérations, alors que lui aussi
semblait «directement inté-
ressé ». Mme le rapporteur
publicarapidement écartécet
argument, précisant que la
municipalité de Touillon
n’avait commis aucune faute
deDroit. Elleaconcluaurejet
de la requête. L’avocat de la
communearappeléquel’inté-
ressement ne peut être retenu
quesur latêtedes intéressés et
non sur des liens parentaux.
L’affaireaétémiseendélibéré.
JEAN­MICHELPETREAU
TRIBUNALADMINISTRATIF. ÀTouillon, l’affaire fait du bruit.
Unesociétédechasse
privéedeterritoire…
Privé de territoire, le prési­
dent d’une société de chas­
s e d e l a c o mmu n e d e
Touillon a saisi le tribunal
administratif.
Le19mars2008, lePréfetdel’Yonnesignaitun
arrêtépar lequel il autorisait l’exploitation
d’unecarrièrederochecalcaireainsi qu’une
installationdetraitement surleterritoiredela
communedeCourson-les-Carrièresparlaso-
ciété«laProvencale». Cettedécisionsoulevait
rapidement l’iredeplusieursassociationsde
défensedel’environnement, ainsi quedeparti-
culiers. Desrecoursontétéprésentésdevantla
juridictionadministrativeenvued’obtenirl’an-
nulationdel’arrêtélitigieux.
Lesdifférentsrequérantsontfaitvaloirdenom-
breusesirrégularitésdeprocédure, portantno-
tamment surlesconditionsdel’enquêtepubli-
quequi aprécédél’arrêté.
L’étuded’impactsurl’environnementetl’étude
desconséquenceshydro-géologiquesauraient
étéinsuffisantes.
Lesdifférentespartiesqui sesont exprimées
longuementàlabarren’ontpasébranlélescon-
victionsdeMmelerapporteurpublic,laquellea
démontréqueledossiernecontenaitpasd’illé-
galitésflagrantes. Elleaconcluaurejet desre-
quêtes. L’affaireaétémiseendélibéré.
L’EXPLOITATIOND’UNECARRIÈREENQUESTION
ENBREF
ALZHEIMER
ManifestationAlzheimer
enCôte-d’Or
Unemanifestationdansleca-
dre de laJournée mondiale
Alzheimer est organisée le
21septembreprochainàpar-
tirde9 h 30àSaint-Apollinai-
re, salleTabourot.
PATRIMOINE
«Toutsurlatransmission
dupatrimoine»
Uneréunionpubliqueest or-
ganiséelemercredi 6octobre
à18heures, auCentred’ani-
mationPierre-JacquesàFon-
taine-lès-DijonparàlaCham-
b r e s y n d i c a l e d e s
PropriétairesetCopropriétai-
resdeCôte-d’Or.
FETEDEL’HUMA
Voyagevendredi
LafédérationduPCFdeCôte-
d’Or organiseunvoyageen
bus à la fête de l’Humanité
vendredi(30€). Départàmidi
dusiègedelaFédération, 3
placeAbbé-ChanlonàDijon
et retour vers minuit . Lavi-
gnetted’entréeest à19€pour
les 3jours delafête. Inscrip-
tionau03.80.53.11.35.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
CÔTE-D'OR
09
Jeudi 9 SEPTEMBRE
le
Journal
de l’
Opéra
Le journal de l’Opéra de Dijon . NUMÉRO 4 . S
P
a
p
i
l
l
o
n
s
d’autom
ne OPÉRA
Madama Butterfly
Orlando
MUSIQUE
Chamber Orchestra of Europe I
Anima Eterna Brugge I
Les Dissonances - America, America
THÉÂTRE
L’Oiseau vert
DANSE
Sidi Larbi Cherkaoui
Maguy Marin
Compagnie Lanabel
Le journal de l’Opéra de Dijon . NUMÉRO 4 . SEPT. 2010
P
ap
illon
s
d’automne
à l’Opéra
OPÉRA
Madama Butterfly
Orlando
MUSIQUE
Chamber Orchestra of Europe I
Anima Eterna Brugge I
Les Dissonances - America, America
THÉÂTRE
L’Oiseau vert
DANSE
Sidi Larbi Cherkaoui
Maguy Marin
Compagnie Lanabel
Le journal de l’Opéra de Dijon . NUMÉRO 4 . SEPT. 2010
P
a
p
i
llo
n
s
d’autom
ne
à
l’O
péra
OPÉRA
Madama Butterfly
Orlando
MUSIQUE
Chamber Orchestra of Europe I
Anima Eterna Brugge I
Les Dissonances - America, America
THÉÂTRE
L’Oiseau vert
DANSE
Sidi Larbi Cherkaoui
Maguy Marin
Compagnie Lanabel
Supplément
gratuit
dans votre journal
2
3
3
6
4
3
5
« L’
e u p h o r i e ,
c’était il y aun
an. Mais de-
puis, onest revenuàquelques
cas beaucoup plus ponc-
tuels ». Dans son auto-école
de Beaune, André Labussière
a vule soufflé de la mode des
quadsretomberaussi vitequ’il
était monté. Il y a un an, des
jeunes arrivaient directement
avec leur quadpour passer le
permis approprié. Depuis, la
vaguevenueduCanadaet des
États-Unisaétérepousséepar
ladiguedelasécuritéroutière.
Plusieurs accidents spectacu-
laires, dont trois dramatiques
lors du récent Mondial du
quadde Pont-de-Vaux, ont ra-
fraîchi les plus audacieux.
Unemachinenerveuse
Jean-Marc, motard dijon-
nais, a, un temps, envisagé
l’achat d’un quad « pour le
plaisirdelarandoenpleinefo-
rêt sans descendre de ma ma-
chine ». Mais il a vite déchan-
té: «j’ai eu“lachance”defaire
des essais sous la pluie. Le
quad était intenable. Au pre-
mier virage, les roues ont glis-
sé. Le problème, c’est que le
quadest unemachinenerveu-
se, qui s’emballe facilement.
Laplupart desaccidentsmon-
trent d’ailleurs des pilotes
éjectés et des machines qui
l eur r et ombent des s us .
Quandellefait plusde300kg,
vous la sentez passer ! » De
quoi tasser, aussi, lesventesde
quads. Chez Boiget, à Queti-
gny, on confirme que la ten-
dance n’est pas vraiment au
beau : «onaencore quelques
acheteurs qui recherchent
une machine légère, passe-
partout, avec quatre roues
motrices. Maislatendanceest
plutôt àl’ “achat utilitaire”car
unquadpeut aussi aider à dé-
neiger, labourer oucarrément
exercer sonmétier d’agricul-
teur. »
Reste le quad comme pur
objet de plaisir, homologué
pour pouvoir rouler et se
montrer en ville. C’est sans
doute le moins risqué. Mais à
plus de 12000 euros pour les
plus grosses machines, ça fait
quandmême cher le coupde
frime !
FRÉDÉRICJOLY
f.joly@lebienpublic.fr
TRANSPORT
Quad : la mode s’essouffle
C’est un objet de rando mé­
canique, de sport, de tra­
vaux agricoles ou de frime.
Et pourtant la cote du quad
semble s’éroder lentement.
Les acheteurs de quad recherchent des sensations tout terrain. Photo Arnaud Finistre
A chaque quad son permis
La réglementation sépare clairement «quads légers», dont
la cylindrée ne dépasse pas les 50 cm³, et «quads lourds»,
au delà des 50 cm³. Pour piloter les premiers, il faut avoir le
Brevet de sécurité routière (BSR) avec option quadricycle à
moteur ou le permis B1 (pour voiturette) qu’on a automati­
quement si on a le permis B (permis voiture classique).
Pour piloter un quad lourd, il faut avoir le permis B1, A1
(motos légères), A (motos avec et sans side­car) ou B.
2
3
2
7
4
2
0
10 CARNET
Tél : 03.85.90.69.19
Fax : 03.85.94.02.54
www.bourgogne-obseques.com
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
2
3
3
4
3
9
5
AVIS DE DÉCÈS
La 19
e
section des médaillés
militaires a le regret de vous
faire part du décès de
Monsieur
Jacques NOIROT
Médaille militaire
Les obsèques auront lieu le
jeudi 9 septembre 2010 à
14 h 30 en l’église de
Marsannay-la-Côte.
MARSANNAY-LA-CÔTE
Le président des anciens
combattants invite les
adhérents de l’association à
rendre un dernier hommage
à leur camarade
Jacques NOIROT
La cérémonie sera célébrée
en l’église de Marsannay-la-
Côte à 14 h 30 le jeudi 9
septembre.
DIJON
Mme Catherine COURT,
son épouse ;
Sarah et Hervé,
Lucie, Mathieu,
ses enfants ;
Camille,
sa petite-fille ;
M. Alphonse MANIERE,
son beau-père ;
Liliane COMMISSAIRE,
Marie-Ange et Jean TERRADE,
Jacqueline et Alain HATTU,
ses sœurs et beaux-frères ;
ses neveux et nièces ;
et toute la famille,
ont la tristesse de vous faire
part du décès de
Monsieur
André-Jean COURT
survenu le 6 septembre
2010, à l’âge de 55 ans.
La cérémonie religieuse
aura lieu le vendredi 10 sep-
tembre à 10 heures en
l’église Sainte-Chantal.
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
Pompes funèbres générales Dijon
Tél. : 03 80 68 00 00
Le président William
FORESTIER, les membres
de son bureau et l’ensemble
des élus de la Chambre de
Métiers et de l’Artisanat de
la Côte-d’Or, ont la tristesse
de vous faire part du décès
de
Monsieur
André-Jean COURT
Membre depuis 1999
de l’Assemblée Générale
de la Chambre de Métiers
et de l’Artisanat
de la Côte-d’Or
L’amicale des donneurs de
sang de Châtillon a le regret
de vous faire part du décès
de
Gabrielle BOUHÉLIER
Épouse de Georges,
notre dévoué membre
Ses obsèques auront lieu le
jeudi 9 septembre à 15 heures,
en l’église d’Ampilly-le-Sec.
« Gabrille aurait préféré
donner son sang plutôt que
de le recevoir ».
LA ROCHE-VANNEAU
(Leugny)
ALISE-SAINTE-REINE
MUSSY-LA-FOSSE
VENAREY-LES LAUMES
Mme Marie-Jeanne BOURG-
THENADEY,
sa sœur ;
Claire et Nicolas,
Didier,
son filleul ;
Elise et Joël,
ses neveux et nièces ;
ses petits-neveux et petites-
nièces ;
Charlène,
sa petite-nièce adorée ;
ses cousins et cousines ;
ses voisins et amis,
ont la tristesse de vous faire
part du décès de
Monsieur
Alexis THENADEY
survenu le 6 septembre
2010 à l’âge de 85 ans.
Les obsèques auront lieu le
vendredi 10 septembre à
14 h 30 en l’église de
LaRoche-Vanneau suivies
de la crémation.
Inhumation de l’urne au
cimetière d’Arnay-sous-
Vitteaux auprès de ses
parents.
Alexis repose au centre fu-
néraire Carrère de Venarey-
Les Laumes.
La famille rappelle à votre
souvenir ses parents
Emile et Madeleine
THENADEY
décédés en 1986,
son cousin
François BAILLY
décédé en 2009.
Priez pour Eux !
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
LA ROCHE-VANNEAU
Les chasseurs de la Saint-
Hubert, ont la tristesse de
vous faire part du décès de
leur ami
Alexis THENADEY
Ses obsèques auront lieu le
vendredi 10 septembre 2010
à 14 h 30 en l’église de
La Roche-Vanneau.
QUINCIÉ
Monique BECK, son épouse ;
ses enfants, petits-enfants
et son arrière-petite-fille ;
les familles BECK, CATY,
FORASSACO, PACROT,
REYNAUD, VAIVRAND, ses
beaux-frères et belles-
sœurs, neveux et nièces ; sa
filleule ; parents et amis, ont
la douleur de vous faire part
du décès de
Bernard BECK
survenu le 4 septembre à
l’âge de 77 ans.
La cérémonie religieuse
aura lieu vendredi 10 sep-
tembre à 14 heures en
l’église de Beaujeu.
Ni fleurs, ni plaques, mais
des dons pour la recherche
contre le cancer.
M. BECK repose à la cham-
bre funéraire de Beaujeu.
AUXONNE
VILLERS-LES-POTS
Mme Dominique GAUER,
son épouse ;
Mme et M. Angélique
DUFRESNE,
Mlle Audrey GAUER,
ses enfants ;
Loïs, Mattéo, Jessy,
ses petits-enfants ;
Mme Monique ROSE,
sa belle-maman ;
toute la famille et ses amis,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Monsieur
Joël GAUER
dit « Jojo »
survenu à l’âge de 57 ans.
Les obsèques civiles auront
lieu le vendredi 10 septem-
bre 2010 à 9 h 45 au cime-
tière d’Auxonne.
Condoléances sur registres.
Jojo repose au funérarium
d’Auxonne salon Cassiopée.
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
Pompes funèbres générales Auxonne
Tél. : 03 80 31 08 17
PAGNY-LE-CHÂTEAU
Patrick et Sylvie PERRIN,
Didier et Dominique PERRIN,
Sylvie PERRIN et Jean-
Pierre,
Marie-Lise et Gilles MOÏNO,
Elisabeth PERRIN et Maurice,
Muriele PERRIN et Jean-
Claude,
ses enfants ;
ses petits-enfants et son
arrière-petit-fils ;
ainsi que toute la famille et
ses amis,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Monsieur
Guy PERRIN
Retraité SNCF
survenu le 6 septembre
2010 à l’âge de 76 ans.
La cérémonie religieuse
sera célébrée en l’église de
Pagny-le-Château le jeudi 9
septembre 2010 à 15 h 30
suivie de l’inhumation au
cimetière de Pagny-le-
Château.
Votre témoignage de sym-
pathie pourra s’inscrire sur
un livre d’amitié.
Fleurs naturelles unique-
ment.
Des dons pour l’association
Jean-Pierre PERE seront re-
cueillis.
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
La famille rappelle à votre
souvenir son épouse
Bernadette
décédée en 1997.
Pompes funèbres Roc-Eclerc Quetigny
Tél. : 03 80 71 92 92
FONTAINE-FRANÇAISE
Pierre BAGARINI,
son époux ;
Isabelle et Gérard MOLÉ,
Jean-Jacques et Agnès
BAGARINI,
ses enfants ;
Jessica, Romuald, Coralie,
Jennifer, Thomas,
ses petits-enfants ;
M. et Mme Arduino
MEZZAROBBA,
son frère ;
ses beaux-frères et belles-
sœurs ;
ses neveux, nièces ;
et toute la famille,
ont la tristesse de vous faire
part du décès de
Madame
Irène BAGARINI
née MEZZAROBBA
survenu le 5 septembre
2010, à l’âge de 84 ans.
Les obsèques auront lieu le
jeudi 9 septembre à 10 heures,
en l’église de Fontaine-
Française.
Condoléances sur registres.
Irène repose au funérarium
de Mirebeau-sur-Bèze.
Visites de 9 h à 12 h et 14 h
à 18 h.
Cet avis tient lieu de faire-
part.
La famille remercie par
avance toutes les personnes
qui prendront part à sa
peine.
SAINTE-MARIE-LA-
BLANCHE
BEAUNE
Mme Jacqueline CUSSY,
son épouse ;
Jean-Luc CUSSY,
son fils ;
Maurice et Liliane CUSSY,
son frère et sa belle-sœur ;
M. et Mme LACROIX,
ses beaux-parents ;
et toute la famille,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Monsieur
Emile CUSSY
survenu le 6 septembre à
l’âge de 66 ans.
La cérémonie religieuse
sera célébrée le jeudi 9 sep-
tembre à 14 h 15 en l’église
de Sainte-Marie-la-Blanche,
suivie de l’incinération dans
l’intimité familiale.
Les condoléances seront re-
çues sur registres.
La famille remercie l’ensem-
ble du personnel du service
médecine II de l’hôpital de
Beaune pour leur gentil-
lesse et dévouement.
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
Pompes funèbres Bordes - Beaune
Tél. : 03 80 22 29 07
DOLE - BESANÇON - DIJON
M. Serge REBILLET,
son époux ;
Monique REBILLET,
sa fille ;
Olivier CHARTON-REBILLET
et sa famille,
son petit-fils ;
les familles ROSE, FRANCOIS,
FOSTAN ;
Fatima BOMA,
sa petite-fille d’accueil,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Madame
Yvonne REBILLET
née TISSOT
survenu le 5 septembre
2010, à l’âge de 86 ans.
La cérémonie religieuse
sera célébrée le vendredi 10
septembre 2010 à 14 h 30 en
l’église de Saint-Jean
l’Evangéliste suivie de la
crémation.
Mme REBILLET repose à la
chambre funéraire de Dole
48, avenue de Landon, sa-
lon Gauguin.
Ni fleurs, ni plaques, ni cou-
ronnes.
Les condoléances seront re-
çues sur registres.
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
Pompes funèbres générales Dole
Tél. : 03 84 82 21 22
REMILLY-SUR-TILLE (21)
MALVILLERS (70)
Mme Denise LIGNY,
son épouse ;
Jean-Claude LIGNY,
Patricia et Bruno CAIZERGUES,
ses enfants ;
Charline, Julian,
ses petits-enfants ;
Michel LIGNY,
son frère ;
ainsi que toute la famille,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Monsieur
Charles LIGNY
survenu le 7 septembre
2010 à l’âge de 77 ans.
La cérémonie religieuse
sera célébrée en la salle de
cérémonie du crématorium
de Dijon-Mirande le ven-
dredi 10 septembre 2010 à
14 h 45 suivie de la créma-
tion.
Votre témoignage de sym-
pathie pourra s’inscrire sur
un livre d’amitié.
Pas de plaques, pas de
couronnes, mais une rose
pour l’accompagner sera la
bienvenue.
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
Pompes funèbres Roc-Eclerc Quetigny
Tél. : 03 80 71 92 92
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Tél : 03.85.90.69.19
Fax : 03.85.94.02.54
www.bourgogne-obseques.com
CARNET
11
La rubrique Carnet
continue page suivante
CHENÔVE - TALANT
Alain et Christiane RÉMOND,
ses neveux ;
Stéphane et Laurence
RÉMOND,
ses petits-neveux ;
Alexandre RÉMOND,
son arrière-petit-neveu ;
les familles LAGOUTTE,
BOUCHARD, BILLIER, VARET,
GRANGER ;
et ses amis,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Madame
Henriette BOUCHARD
née LAGOUTTE
survenu le 5 septembre
2010, dans sa 98
e
année.
Les obsèques seront célé-
brées en l’église Notre-
Dame de Talant, le vendredi
10 septembre à 10 heures.
Condoléances sur registres.
Inhumation au cimetière de
Talant dans l’intimité.
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
Pompes funèbres Meurdra - Dijon
Tél. : 03 80 65 21 22
GENLIS
Le maire, le conseil munici-
pal et le personnel de la
mairie de Genlis, ont le
regret de vous faire part du
décès de
Monsieur
Michel LEDOUX
Père de
Mme Anne GOUDIABY-LEDOUX,
agent municipal de
la ville de Genlis
Les obsèques auront lieu le
jeudi 9 septembre à 10 heures
en l’église de Genlis.
PONTAILLER-SUR-SAÔNE
M. Georges THIERCELIN,
son époux ;
Nicolas et Marc,
ses enfants ;
Albertine GREMILLARD,
sa maman ;
ses frères et sœurs ;
ses beaux-parents ;
ses beaux-frères et nièces ;
ainsi que toute la famille,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Madame
Georgette THIERCELIN
née GREMILLARD
survenu le 7 septembre
2010 à Dijon à l’âge de
49 ans.
La cérémonie religieuse
aura lieu le jeudi 9 septem-
bre 2010 à 15 h 30 en
l’église de Pontailler-sur-
Saône.
Pompes funèbres Dijonnaises
Tél. : 03 80 66 24 02
LONGECOURT-EN-PLAINE
Mme Suzanne GRALL,
son épouse ;
Joël et Annick GRALL,
Gilbert et Annick PETIT,
ses enfants ;
Jean-François BERARDINELLI
et Delphine DONNET,
Denis et Caroline GRALL,
Xavier et Nun GRALL,
Sara PETIT,
ses petits-enfants ;
Laura, Tanguy, Anaëlle,
Jade, Camilia,
ses arrière-petits-enfants,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Monsieur
Robert GRALL
Chevalier des
Palmes académiques
Médaillé d’Or communal
et départemental
survenu le 2 septembre
2010.
L’inhumation a eu lieu le
mardi 7 septembre au
cimetière de Montigny-sur-
Armançon.
Pompes funèbres générales Dijon
Tél. : 03 80 68 00 00
LONGVIC
CRÉCY-LA-CHAPELLE (77)
Patrick BECRET,
son fils ;
Monique,
sa belle-fille ;
Marilyne BECRET,
sa fille ;
Alain,
son gendre ;
Laetitia, Stéphanie et Brice,
ses petits-enfants ;
frères et sœurs, beaux-
frères et belles-sœurs ;
neveux et nièces ;
ainsi que toute la famille et
ses amis,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Madame
Mauricette ROUSSILHE
née BECRET
survenu le 5 septembre
2010 à Quetigny (21) à l’âge
de 74 ans.
Les obsèques religieuses
auront lieu le vendredi 10
septembre à 14 h 30 en
l’église Saint-Pierre de
Longvic.
La famille vous remercie par
avance et rappelle à votre
souvenir
Jean ROUSSILHE
son époux, décédé en fé-
vrier 1990.
Lost funéraire Dijon
Tél. : 03 80 36 51 74
DIJON - BOUSSEY
Philippe,
son neveu ;
Françoise,
sa nièce ;
Yvette CANTON,
sa compagne ;
ainsi que toute la famille,
ont la douleur de vous faire
part du décès brutal de
Monsieur
Gérard BRUGNOT
survenu le 5 septembre
2010 à l’âge de 65 ans.
La cérémonie religieuse
aura lieu le jeudi 9 septem-
bre 2010 à 15 heures en
l’église de Boussey.
Condoléances sur registres.
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
Pompes funèbres Roc-Eclerc Dijon
Tél. : 03 80 67 20 73
LAPERRIÈRE-SUR-SAÔNE
Les familles PAGOT, BERNARD,
LETENDRE, CHAUVIN et
DELION,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Madame
Geneviève CHAUVIN
survenu le 7 septembre
2010 dans sa 95
e
année.
La cérémonie religieuse
aura lieu le vendredi 10 sep-
tembre 2010 à 14 h 30 en
l’église de Laperrière-sur-
Saône, suivie de l’inhuma-
tion.
Condoléances sur registres.
La famille remercie par
avance toutes les personnes
qui s’associeront à sa peine.
Pompes funèbres Giraudet - Auxonne
Tél. : 03 80 31 12 20
QUETIGNY
Jeannette FETTERER,
son épouse ;
Gérard FETTERER,
Myriam et Pascal GOUDOT,
ses enfants ;
Yann, Stéphanie, Sébastien,
Christel, Rachel,
ses petits-enfants ;
Jade, Eléanore, Alex,
ses arrière-petits-enfants,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Monsieur
Bernard FETTERER
survenu le 2 septembre
2010 à l’âge de 80 ans.
Suivant ses volontés, la cé-
rémonie religieuse suivie de
la crémation ont eu lieu
dans l’intimité de la famille.
Pompes funèbres Roc-Eclerc Quetigny
Tél. : 03 80 71 92 92
ARCENANT
Mme Marie ECARD,
son épouse ;
Marie-Claire et Thierry
JOANNET,
Jean-François et Odile
ECARD,
Sylvie et Yves LAGOUCHE,
Thierry et Corinne ECARD,
Catherine et Pierre VAN den
BOSSCHE,
ses enfants ;
ses petits-enfants ;
ses arrière-petits-enfants ;
Mme Madeleine FOURNERET,
sa belle-sœur ;
ses cousins ;
et toute la famille,
ont la douleur de faire part
du décès de
Monsieur
Raymond ECARD
survenu le 7 septembre
2010 à l’âge de 73 ans.
Ses obsèques civiles auront
lieu le vendredi 10 septem-
bre 2010 à 15 heures au ci-
metière d’Arcenant.
PFG Nuits-Saint-Georges
Tél. : 03 80 61 08 98
PAINBLANC - NUAS
M. Raymond GUILLEMARD,
son époux ;
ses beaux-frères, belles-
sœurs ;
ses neveux et nièces ;
ses cousins et cousines ;
ainsi que toute la famille et
ses amis,
ont la grande douleur de
vous faire part du décès de
Madame
Thérèse GUILLEMARD
née BRULARD
survenu le 7 septembre
2010 à l’âge de 83 ans.
La cérémonie religieuse
aura lieu le vendredi 10 sep-
tembre 2010 à 15 heures en
l’église de Painblanc.
Condoléances sur registres.
Le présent avis tient lieu de
faire-part et de remercie-
ments.
Mme GUILLEMARD repose
à la chambre funéraire des
Ets Germain 5, rue des Trois
Tourelles 21230 Arnay-le-
Duc (salon Jupiter).
VAROIS-ET-CHAIGNOT
NEUILLY-LÈS-DIJON
Mme Monique COTTIN,
son épouse ;
Mme Maryline JEANNEY,
sa fille ;
M. Laurent JEANNEY,
son gendre ;
David, Roxanne, Opaline,
ses petits-enfants ;
les familles COTTIN, CLÉMENT,
ses frères, sœurs, beaux-
frères, belles-sœurs ;
neveux, nièces, cousins,
cousines ;
et ses amis,
vous font part du décès de
Monsieur
Henri COTTIN
survenu le 6 septembre
2010, dans sa 77
e
année.
Les obsèques seront célé-
brées en l’église de Varois-
et-Chaignot, le vendredi 10
septembre à 10 heures sui-
vies de la crémation.
Condoléances sur registres.
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
Pompes funèbres Meurdra - Dijon
Tél. : 03 80 65 21 22
MONTBARD
Mme Carole DOBERSET,
son épouse ;
Philippe et Danielle DOBERSET,
Catherine et Marc GUERARD,
ses enfants ;
Romain et Gaëlle, Pauline,
Julie, Benjamin,
ses petits-enfants ;
les familles CASTANO,
ont la douleur de vous faire
part du décès de
Monsieur
Robert DOBERSET
survenu à l’âge de 84 ans.
Les obsèques religieuses
seront célébrées le jeudi 9
septembre 2010 à 14 h 30 en
l’église Saint-Urse de
Montbard où l’on se réu-
nira.
Condoléances sur registres.
Inhumation dans l’intimité
de la famille.
Cet avis tient lieu de faire-
part.
La famille remercie à
l’avance toutes les person-
nes qui prendront part à son
deuil.
SEURRE
SAINT-MESMIN (10)
CORRENÇON-EN-
VERCORS (38)
Marie-Claude et Michel
BERTHELIN,
Pierre Michel et Geneviève
MONTIER,
ses enfants ;
ses petits-enfants, arrière-
petits-enfants ;
Mme Alice FATIEN,
sa sœur ;
ses neveux, nièces ;
M. et Mme Patrick BUR,
sa filleule ;
Joséfa GIRAUDON ;
et toute la famille,
ont la tristesse de vous faire
part du décès de
Madame
Suzanne MONTIER
née ROBERT
survenu le 5 septembre
2010, à l’âge de 98 ans.
La cérémonie religieuse
sera célébrée le vendredi 10
septembre à 15 heures, en
l’église de Seurre.
Les condoléances seront re-
çues sur registres.
Pas de plaques, fleurs natu-
relles uniquement.
Cet avis tient lieu de faire-
part et de remerciements.
Pompes funèbres Bordes - Seurre
Tél. : 03 80 21 03 20
REMERCIEMENTS
GENLIS - DIJON
La famille BARBIER MORARU
remercie très sincèrement
l’ensemble des personnes
qui ont exprimé leur sympa-
thie et leur affection lors du
décès de
Madame
Aline POMMERET
et les prie de trouver ici l’ex-
pression de sa gratitude.
12
CARNET / GRANDE RÉGION
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
9 h 30. - Martine Cailler, née
Chapuis. Eglise Sainte-Chan-
tal de Dijon.
10 h 30. - M. Robert Signoret,
71 ans. Eglise d’Arc-lès-Gray
(70).
11 heures. - Mme Sophie
Lauthissier, née Kruchlij, 86
ans. Eglise Saint-Joseph de
Dijon.
11 h 45. - Mme Gisèle
Guyard, dite « Mémé aux
chats », 89 ans. Crématorium
de Dijon-Mirande.
13 h 45. - Mme Christiane
Fourcault, née Pelletier, 75
ans. Crématorium de Dijon.
14 heures. - Mme Olga Pe-
rotti, 95 ans. Eglise Notre-
Dame d’Auxonne.
14 h 30. - M. Adrien Bonna-
venture, 96 ans. Centre funé-
raire 222, rue d’Auxonne à Di-
jon.
14 h 30. - M. Jean Corbier, 78
ans. Eglise de La Visitation à
Chevigny-Saint-Sauveur.
15 heures. - M. Enno Matta,
dit « Jean », 83 ans. Eglise
Saint-Symphorien à Nuits-
Saint-Georges.
15 h 45. - Thibault Iseppi, 20
ans. Crématorium de Dijon-
Mirande.
ANNIVERSAIRE
A
Jean GIRARDOT
Voici quinze ans que tu n’es
plus parmi nous.
Malgré le temps qui passe
tu es toujours dans mon
esprit, tu ne quittes jamais
mes pensées.
Je vis avec tous ces souve-
nirs qui font mal.
Ton épouse,
Simone ;
ta fille,
Marie-Christine ;
ton gendre,
Hervé ;
ton petit-fils,
Vincent.
OBSÈQUES
AUJOURD’HUI
Un accident de la route im-
pliquant deux véhicules lé-
gers et un poids lourd a fait
trois morts et quatre blessés
légers sur l’A5 dans l’Yonne,
samedi. L’accident s’est pro-
duit vers 9 heures, dans le
sens province-Paris, à Miche-
ry. Les victimes, deux jeunes
femmes de 17 et 22 ans, et un
jeune âgé de 24 ans, étaient
originaires de l’Yonne. Le
conducteur d’un véhicule
avec cinq personnes s’est as-
soupi et a percuté la voiture
des victimes. Sous le choc,
celle-ci s’est retournée, aglissé
et est venues’encastrer sousle
camion, qui était immobilisé
sur labanded’arrêt d’urgence.
Le conducteur est indemne
mais ses quatre passagers, lé-
gèrement blessés, ont été éva-
cués vers l’hôpital de Sens.
MICHERY(89)
Troismortsetquatreblessés
La réfectionde la chaussée
de la route départementale
606 par les services du con-
seil général de l’Yonne ris-
que de détériorer sérieuse-
ment l es condi t i ons de
circulation dans le centre-
ville d’Avallon. Plus précisé-
ment, les rues de Lyon et
Carnot seront fermées à la
circulationdumercredi 8 au
lundi 13 septembre (si les
conditions climatiques le
permettent).
AVALLON(89)
Embouteillages en vue
Après neuf licenciements
(sur 43salariés) dans le cadre
d’un plan de restructuration
principalement lié à la perte
du Grand Prix de France de
Formule 1, et avec une activi-
té«soutenue», selonleprési-
dent du directoire du circuit,
Magny-Cours viserait l’équili-
bre en 2011. « La baisse de
demandedes écuries decour-
se est compensée par une de-
mande au niveau de la moto
et un développement de la
part des constructeurs sur
des véhicules à énergies al-
ternatives », estime Serge
Saulnier. Côté divertisse-
ment, il yauraleBol d’Or mo-
to ou encore le Superbike.
MAGNY-COURS (58)
L’équilibre du circuit
espéré en 2011
L’agence de voyages Jovi-
tour (Joigny) a été victime
d’une escroquerie à la carte
bancaire sur une trentaine de
billets d’avion. Le préjudice,
de 63 000 €, a mis en péril
l’entreprise familiale.
Les faits remontent à no-
vembre 2009 : Jovitour est
alors contactée par le gérant
d’une société immobilière à
Pari s qui demandai t des
billets d’avionpour le monde
entier. Si toutes les condi-
tions semblaient convenir,
les cartes bancaires avaient
été volées ou les données
avaient été piratées. M. Du-
pont, qui avait fait les réserva-
tions, existe bien, mais s’était
fait voler sa carte bleue, son
chéquier et était victime
d’une usurpation d’identité.
Le tribunal de commerce
de Sens devait statuer hier
sur l’avenir de Jovitour.
JOIGNY(89)
Escroquerie àla carte bleue
ETAT CIVIL DU7 SEPTEMBRE
£NAISSANCES
10 boulevard Maréchal­de­
Lattre­de­Tassigny
Léna ATTIAS
Hugo DESROCHES
Ennio RENARD
Anaelle PAGE
Anthon BAULARD
Nathan PATRU
Roman MULER
Valentine PRIN­­RIGOLLET
Océane CORMILLOT
56, rue de la Préfecture :
Noa MOULIN
Etan MOULIN
Flora HELIOT
Alice DUMONT
Hafsa ZIDANE
Sheydène RÉMOND
Chloé MULLER
Laureline SANSON
Jade PELLETIER
Maynel DEFRANCE
£DÉCÈS
Ennio MATTA, tourneur retraité,
domicilié à Nuits­Saint­
Georges (Côte­d’Or), 7 rue de
Vergy.
Henri COTTIN, retraité,
domicilié à Varois et Chaignot
(Côte­d’Or), 25 rue du Breuil.
Jean WAWRZYNIAK, retraité,
domicilié à Dijon, 2 allée
Jacques Laurent.
Jacques LAUNAY, retraité,
domicilié à Dijon, 7 rue du
Chapitre.
£PUBLICATION
DEMARIAGE
Matthieu TAGLIONE, ingénieur
de développement et Emilie
LEGRAND, architecte
d’intérieur.
LONS-LE-SAUNIER(39)
Un parent d’élève attaque
le collège en justice
Parce que l’école Sainte-
Marie, à Lons-le-Saunier, a
refusé de réinscrire ses trois
enfants à la rentrée, une fa-
milleaportéplainte. Letribu-
nal donnera un jugement sur
le fond le 19 octobre.
D’un côté la famille Bade-
reddine et ses trois enfants,
qui s’est vue refuser la réins-
cription dans l’établissement
pour cette rentrée et a décidé
de se battre pour y rester, in-
voquant une « chasse » de la
direction à coups de sanc-
tions « injustes » ; en face,
une direction qui maintient
sa positionet invoque le « ca-
ractère propre » de son école
privée et « l’incapacité à con-
tinuer faute de dialogue et de
co-éducation avec les pa-
rents ».
La justice a été saisie dès le
printemps et deux audiences
ont déjàeulieudevant le juge
des référés. Lors de la derniè-
re, en date du 30 juillet, le tri-
bunal de grande instance de
Lons-le-Saunier a ordonné,
constatant « une contesta-
tion sérieuse que le juge des
référés ne saurait trancher »,
à titre conservatoire, le main-
tien des enfants au sein de
l’établissement scolaire dans
l’attente de la résolution de
l’affaire sur le fond, renvoyée
à l’audience du 19 octobre. Il
a également condamné l’éco-
le à payer les frais de justice
de la famille, élevés à 700
euros. Les trois enfants ont
doncfait leur rentrée, comme
si de rien n’était ou presque,
au collège et au lycée Sainte-
Marie, la semaine dernière.
L’année scolaire 2009-2010
a bien démarré, jusqu’à plu-
sieurs incidents à partir du
mois de mars. La petite a été
punie après avoir été trouvée
avec une cigarette dans les
toilettes, la grande a fini de-
vant le conseil de discipline
pour une plainte de harcèle-
ment sur un autre élève, dé-
noncé par un seul parent,
tandis que son frère prenait
un zéro au brevet blanc pour
bavardage. Rochdi Badered-
dine est bien conscient que
ses enfants ont de « petits »
problèmes de discipline.
Mais pour ce diplômé en
droit, séparé de leur maman,
si « les bêtises méritent évi-
demment punition, les sanc-
tions appliquées ont été arbi-
traires. » La situation s’est
dégradée lors du conseil de
discipline, en mars, au cours
duquel le père est intervenu
de façonassez virulente pour
défendre sa fille, menaçant
l’établissement de le traîner
en justice, ce qu’il a fait.
DELPHINEGIVORD
Rochdi Badereddine et ses enfants Clémence, Ewen et Marry
craignent une exclusion de l'école Sainte­Marie à Lons. Photo DR
13
FRANCE
et
MONDE
RETRAITES. Le projet du gouvernement a poussé dans la rue de nombreux manifestants, hier.
Tous unis contrelaréforme
Texte. Il prévoit de repousser l’âge minimum
de la retraite de 60 à 62 ans d’ici à 2018.
Débat. Pendant les manifestations, le débat sur la réforme
a débuté dans un climat houleux à l’Assemblée nationale.
L
es dirigeants syndi-
caux ont réussi leur
pari de mobiliser da-
vantage que lors de la précé-
dente journée d’action con-
tre cette réforme du système
de retraites, projet clé de la
fin du mandat de Nicolas
Sarkozy. Le 24 juin, les syn-
dicats avaient estimé que
deux millions de personnes
avaient défilé dans les rues,
contre 800 000 pour la poli-
ce.
La CGTa estimé le nombre
des manifestants contre la
r éf or me des r et r ai t es à
2,735 millions, une évalua-
tion à mi-chemin entre celle
de la CFDT (2,5 millions) et
celle de Solidaires (plus de
trois millions).
Chiffres supérieurs
à 1995 et 2003
Selon une comparaison
fournie par la CGT, le nom-
bre de manifestants est supé-
rieur à ceux des journées
d’actionen1995et 2003(2,2
et 2 millions), mais inférieur
à celui du pic de 2009 (3 mil-
lions).
Le cortège le plus massif a
défilé à Paris, regroupant
270 000 personnes selon les
syndicats, 80 000 pour la po-
lice, au son de vuvuzelas et
de slogans antigouverne-
mentaux, derrière une ban-
derole proclamant : « Re-
traites solidaires, emplois,
salaires, un enjeu de socié-
té ».
Quelque 1 120 000 person-
nes ont mani f est é dans
220 rassemblements, a de
soncôté indiqué le ministère
de l’Intérieur qui rappelle
qu’il y en avait eu 797 000 le
24juindernier en200défilés
et 1 130 000 le 13 mai 2003
avec 180 rassemblements.
Symbole de ce moment de
vérité pour cette réforme
présentée comme détermi-
nante dans l’optique de la
présidentielle de 2012, l’im-
posant cortège parisien parti
à14 h 30de laplace de laRé-
publique a dû se scinder en
deux, en raison de l’affluen-
ce. Les derniers manifes-
tants sont partis quatre heu-
res après le début du défilé.
La police a chiffré à 80 000
le nombre de participants
dans la capitale. Mais pour
l a CGT, i l s n’ét ai ent pas
moins de 270 000, soit plus
du double que lors de la der-
nière mobilisation contre le
projet en juin.
C’est « la plus grosse mobi-
lisation de ces dernières an-
nées », a assuré François
Chérèque (CFDT), préve-
nant que si le gouvernement
restait sourd face à ce coup
de semonce, les syndicats
n’auraient «pas d’autre solu-
tion que de continuer » le
mouvement social.
Partout dans le pays, les
grèves ont provoqué d’im-
port antes perturbations
dans les transports ferroviai-
re, urbain et aérien. Deux
t r ai ns à gr ande vi t es s e
(TGV) sur 5 circulaient, le
trafic était perturbé dans les
principaux aéroports.
Dans les collèges et les ly-
cées, les enseignants fai-
saient ainsi grève à 25,8 %,
selon le ministère de l’Edu-
cation (55 %à 60 %selon les
syndicats) contre seulement
10,3% en juin.
Si la mobilisation était for-
te dans le secteur public, bas-
tion traditionnel des syndi-
cats, beaucoup d’entreprises
dusecteur privé étaient aussi
représentées dans les cortè-
ges, i mport ants dans l es
grandes villes de provinces.
Des centaines de milliers de
mani festants ont défi l é,
hier, dans les rues pour un
retrait ou une refonte de la
réforme des retraites, projet
phare de Nicolas Sarkozy.
A Strasbourg, l’appel des syndicats a été entendu. Photo AFP
4millionsd’enfants
sont mortsaucoursdela
décennieécouléedufait
degouvernementsqui
n’ont pasmisenœuvre
depolitiquesmédicales
adéquatesendirection
despauvres, asouligné
l’ONGSavetheChildren.
£Immigration. La France s’est retrouvée sur le banc des accusés, hier, au Parlement
européen en raison de sa politique à l’égard des Roms. À lire en page 15
Dans le cadre de la journée d’action natio-
nale contre la réforme des retraites, le syn-
dicat FILPAC CGT du Livre nous prie
d’insérer le communiqué ci-dessous :
« La garantie de recevoir un salaire social à
partir de 60 ans jusqu’à la fin de ses jours est
l’un des fondements de la démocratie socia-
le. Le financement de ce système social est
fondé sur l’emploi et sur les cotisations so-
ciales. Voilà pourquoi la CGT se bat pour
sonmaintien, la retraite à taux pleinà 60ans
et avance des propositions de financement.
Le recul de l’âge légal de la retraite de 60 à
62 ans et celui de l’âge de départ à taux plein
sans décote de 65 à 67 ans, ainsi que l’allon-
gement de la durée de cotisation à 41 ans en
2012 à 41,5 ans en 2020, entraîneraient :
1. La baisse des pensions des futurs retrai-
tés, car ils seront rares ceux qui auront pusa-
tisfaire à l’exigence de cotiser plus long-
temps, à cause du chômage plus élevé et de
l’éviction par les entreprises des salariés
avant 60 ans pour deux tiers d’entre eux.
2. La détérioration de la situation des fem-
mes — déjà victimes de fortes inégalités en
termes d’emplois et de salaires — à cause de
leur précarité et de leur vie professionnelle
discontinue.
3. L’impossibilité pour les jeunes d’avoir une
carrière complète car ils entrent dans la vie
active de plus en plus tard.
4. L’obligation pour les salariés ayant com-
mencé à travailler avant 18 ans de cotiser
deux ans de plus pour pouvoir partir plus
tôt.
5. L’ignorance de la pénibilité car les tra-
vailleurs ayant effectué des travaux pénibles
ou ayant été exposés à des dangers devront
prouver qu’ils sont frappés d’un handicap
d’au moins 20 %.
6. L’affaiblissement du système par réparti-
tion par les mesures en faveur de l’épargne
salariale, pour ouvrir la voie à la capitalisa-
tion. »
COMMUNIQUÉ DELAFILPACCGT DULIVRE
Le président
de la République,
Nicolas Sarkozy,
proposera
dès aujourd’hui
des « avancées »
14
FRANCE ET MONDE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Tarif conseillé au 12/06/10, 2 000 € de bonus écologique déduits (selon les modalités prévues par la loi de finances 2010).
Prix du modèle présenté CR-Z Hybrid 1.5 i-VTEC Luxury avec peinture métallisée (400 €) et jantes 17” Pack Electra (990 €) : 25 190 €,
2 000 € de bonus écologique déduits. Consommation mixte : 5 l/100 km. Emissions de CO2 : 117 g/km.
Portes ouvertes selon autorisations préfectorales et municipales. *Donnez vie à vos rêves
GAMME CR-Z HYBRID À PARTIR DE 20 500 €
2
3
2
3
9
7
9
U
n homme, en garde à
vue depuis lundi, a re-
connu, hier, avoir tué
àcoups de couteauet de tour-
nevis la joggeuse disparue à
Marcq-en-Barœul, près de
Lille, et a mené les policiers à
son corps dans la forêt de
Phalempin, à une vingtaine
dekilomètres, selonunesour-
ce proche de l’enquête.
Déjà condamné
Des effets personnels deNa-
t a cha , â g é e de 29 a ns ,
auraient été retrouvés lundi
matin dans une forêt, près de
Marcq-en-Barœul, dans la
banlieue de Lille. La jeune
femme avait disparu diman-
che soir, entre 19 h 30 et
20 heures.
Le suspect aurait déjà été
condamné pour le viol d’une
autre joggeuse. Il avait été li-
béré récemment après avoir
purgé quatre ans de prisonde
sa peine, a indiqué cette sour-
ce. Il avait été condamné en
février 2006par lesassisesdes
Hauts-de-Seineà10ans deré-
clusion pour viol sous la me-
nace d’une arme, et avait été
libéré en 2009.
L’ homme s oupç onné
d’avoir tué la joggeuse doit
être déféré, ce matin, devant
un juge d’instruction pour
«enlèvement, séquestration»
et « viol suivi de meurtre » en
vue d’une mise en examen, a
annoncé, hier, le parquet.
DISPARITION
Unejoggeuseretrouvée
morteàMarcq-en-Barœul
Le corps de Natacha, la jeu­
ne femme portée disparue
depuis dimanche à Marcq­
en­Barœul (Nord), aurait été
retrouvé hier matin. Le sus­
pect, placé en garde à vue,
est passé aux aveux.
Le corps de la jeune femme a été retrouvé dans la forêt de
Phalempin, près de Lille. Photo AFP
n
POIVRE
ET SEL
L
e succès, pour les syndicats, de la journée « nationale »
d’hier n’est pas contesté : 2 500.000 manifestants selon
la CGT, deux fois moins d’après le ministère de l’Intérieur.
C’est le mouvement le plus suivi depuis celui de décembre
1995 qui avait sonné le glas du gouvernement Juppé. Mais
ce sont des souvenirs plus proches qui ont sans doute as-
sailli le Premier ministre. Il y a sept ans, le 13mai 2003, une
mobilisation record avait déjà déferlé contre une réforme
des retraites défendue par le ministre des Affaires sociales
nommé… François Fillon. Douze jours plus tard, une se-
conde journée d’actionavait rassemblé moins de monde et
le 10 juin, la discussion du texte commençait à l’Assemblée
avec des milliers d’amendements déposés par l’opposition
de gauche. Epilogue : le 3 juillet, la loi était votée.
Sans doute François Fillon, à en juger par son calme hier à
l’Assemblée, espère-t-il qu’un scénario analogue va se répé-
ter. Même espoir àl’Elysée : Nicolas Sarkozy est prêt àmul-
tiplier les concessions aux syndicats mais à la condition de
ne pas toucher au noyau dur de la réforme, le passage à
62 ans de l’âge légal de la retraite. C’est ce point, considéré
commel’indicedelasoliditéet delacrédibilitéduprésident
de la République, qui retient l’attention de la communauté
financière internationale. La digue, en quelque sorte, qu’el-
le cède est la voie serait ouverte à une augmentation de la
dette, des déficits, du chômage. Mais ce matin, après la dé-
monstration de force du partenaire-adversaire syndical,
MM. Sarkozy et Fillon doivent se demander non sans an-
goisse s’ils pourront tenir sur la position-clé des 62 ans.
Démonstration
PAR PHILIPPE ALEXANDRE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
FRANCE ET MONDE
15
L
es deux institutions de
l ’ UE, l e Parl ement
européen et la Com-
mission européenne, ont af-
fiché leurs différences sur le
sujet sensible à l’occasion
d’un débat sur la situation
des Roms enEurope, organi-
sé à Strasbourg à la suite des
expulsions décidées par la
France.
La commissaire européen-
ne chargée de la Justice, Vi-
viane Reding, s’est déclarée
satisfaite des « garanties »
que lui a fourni le gouverne-
ment français pour justifier
sa politique de reconduction
vers leur pays d’origine de ci-
toyens roumains et bulgares.
« Grâce à un dialogue très
intense entre la Commission
européenne et les autorités
françaises au cours des der-
nières semaines, une évolu-
tion certaine se dessine », a
estimé Mme Reding. « La
France a bien expliqué qu’il
n’y avait pas d’action ciblée
contre les Roms », a-t-elle
dit.
Le président de la Commis-
sion, José Manuel Barroso,
qui avait rencontré lundi
soir à Paris le président fran-
çais Nicolas Sarkozy, a lui
insisté sur les « obligations »
qui s’imposent à tous les ci-
toyens européens. « Il faut
toujours mettre l’accent en-
tre la liberté de circulationet
l a sécuri té. Si non, nous
aurons un danger d’exploita-
tion de ces questions par des
forces extrémistes qui pour-
ront exploiter de façon po-
puliste le sentiment d’insé-
curité », a-t-il dit.
Al’inverse, lechef des Libé-
raux au Parlement européen
Guy Verhofstadt a mis en
garde contre la « tentation
populiste, parfois raciste »,
qui s’exprime selon lui en
France et dans d’autres pays
de l’UE.
Le chef de file des socialis-
t es , l ’Al l emand Mar t i n
Schulz, a dénoncé lui « une
chasse aux sorcières » con-
tre les Roms.
Le socialiste autrichien
Hannes Swoboda et la libé-
rale roumaine Renate Weber
ont déclaré être « conster-
nés » par la position « inac-
ceptable »de la Commission
européenne. M. Swoboda a
exprimé la crainte que de-
mai n, encouragés par l a
Commission, d’autres pays
dont l’Italie ou la Hongrie
expulsent les Roms qui se
trouvent sur leur territoire.
Les groupes libéral, socia-
liste, vert et communiste du
PE ont présenté des projets
de résolution condamnant
les expulsions de citoyens
roumains et bulgares vers
leur pays d’origine par les
autorités françaises. Un vote
doit intervenir jeudi.
A Paris, le gouvernement
français a dénoncé des pro-
pos « totalement excessifs »
de certains députés euro-
péens.
« J’ai trouvé des propos,
dans la bouche d’eurodépu-
tés, totalement excessifs et
injustes à l’égard de la politi-
quedelaFranceàl’égarddes
Roms », a affirmé le secrétai-
re d’Etat français aux Affai-
res européennes, Pierre Lel-
louche.
M. Lellouche qui doit se
rendre demain et vendredi à
Bucarest avec le ministre
français de l’Immigration
Eric Besson, a de nouveau
mis en cause la Roumanie,
d’où vient l’immense majori-
té des Roms qui cherchent à
émigrer vers l’Europe de
l’Ouest.
IMMIGRATION. Lapolitiquefrançaisejugéecontraireaudroit delibrecirculation.
Roms:laFrancemontrée
dudoigtauParlementeuropéen
La France s’est retrouvée
sur le banc des accusés,
hier, au Parlement européen
en raison de sa politique à
l’égard des Roms mais qui
semble en passe d’être bé­
nie par la Commission.
Viviane Reding a rappelé que les Roms ne devaient pas devenir des « boucs émissaires ». Ph. AFP
Malgré les 16 degrés am-
biants, sanschauffageet une
humiditédeplusde80%, les
50mineurs espagnols enfer-
mésdepuisjeudi dansleurmi-
nedeGuardo, prèsdePalen-
ce, ont assuré, hier, qu’ilsn’en
bougeraient pasavant d’avoir
étépayés. «Legouvernement
nes’est toujourspaspronon-
cé», s’insurgeManuel Liñares
Grela, ledoyendesmineurs,
qui se t rouvent à pl us de
500mètressousterre.
Depuis cinqjours, unecin-
quantainedemineurs—âgés
de19à44ans—sontenfermés
danslaminedecharbonpour
réclamer leurs salaires qui
n’ontpasétépayésenaoût, en
raisondesdifficultésactuelles
dusecteur enEspagne. Pour
lesaideràluttercontrelefroid,
leursfamillesetlesautoritéslo-
calesleurontfaitparvenirdes
couvertures.
Ellesleuront également en-
voyédesmatelasquelesgueu-
lesnoiresont installéssurdes
chariots oudes tables pour
s’isoler dusol autravers du-
quel l’humiditésepropage.
Dans ces conditions, leur
santéestprimordialeetunmé-
decinest à leur disposition
pour leur rendre visite au
moindresigned’affaiblisse-
ment.
«Maiscen’estpasnotresan-
téqui nousimporte, explique
Manuel LiñaresGrela, ceque
nousvoulonsc’est quenotre
mess age par vi enne aux
oreilles dugouvernement. »
Ils craignent queleur salaire
deseptembreneleur soit pas
versé et que leur entreprise
mettelaclésouslaporte. Or,
«unmineurnepeut rienfaire
d’autrequedetravaillerdans
unemine», assureM. Liñares
Grela.
ESPAGNE
Aufonddelaminejusqu’àcequel’Etat les entende
Plusieurs élus
se sont indignés
de la clémence de
Bruxelles à l’égard
du gouvernement
français
ENBREF
INTERNET
La préfecture
de Haute-Saône
sur Facebook
Le préfet de Haute-Saône,
Eric Freysselinard, a lancé
lundi la page Facebook de
l’institution haute-saônoi-
se, première préfecture de
département à ouvrir sa
propre page sur ce réseau
social, pour « une nouvelle
et meilleurs communica-
tion ».
JUSTICE
L’ancien-PDG d’Elf
Loïk Le-Prigent
incarcéré
L’ex-PDG d’Elf Loïk Le
Floch-Prigent a été placé,
hier, en détention à la
prison de Fresnes dans le
Val-de-Marne par le par-
quet de Paris en applica-
tion d’une décision de la
cour d’appel de Versailles
révoquant partiellement
sa libération condition-
nelle, a indiqué une sour-
ce judiciaire. Il avait été
condamné en 2003 à de la
pri son ferme pour dé-
tournement de fonds.
LIBAN
Un soldat français
de la Finul en mission
meurt dans un accident
Un soldat français de la
Force des Nations unies au
Liban (Finul) a été tué acci-
dentellement, hier, et un
aut re a ét é bl essé al ors
qu’ils travaillaient sur un
chantier dans le sud du Li-
ban. L’accident est survenu
alors que ces militaires ren-
f orçai ent des « murs de
protection » pour le comp-
te du contingent indien, a
précisé à l’état-major des
armées à Paris, soulignant
que le chantier était situé
près du village de Kafer
Chouba. Le soldat tué pilo-
tait l’engin. Les deux mili-
taires appartiennent au 3
e
régiment du génie de Char-
leville-Mézières.
16
GRANDANGLE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
La route des nouveaux vins du Liban
Marsyas, Coteaux du Liban
et d’autres domaines sont en majoritédes pe-
tites ou moyennes caves qui misent sur la
qualité et figurent sur les cartes des vins à Pa-
ris ou à Londres.
« Après le vin d’Europe, celui du Nouveau
monde, c’est le vin de l’“Ancien monde”
(Grèce, Chypre, Palestine, Syrie) qui émer-
ge », explique M. Ghosn du domaine Mas-
saya. «Le Liban yjoue un rôle d’avant-garde,
poussé par sa tradition culinaire et viti-vini-
cole ».
« C’est un marché de niche si petit que cela
suscite une curiosité », affirment les frères
Sandro et KarimSaadé qui ont lancé Mar-
syas en 2005, avec l’aide de Stéphane Dere-
noncourt, figure de l’œnologie mondiale.
« L’avenir au Liban, ce sont les petits do-
maines », disent-ils, alors que le marchélocal
rest e largement domi né par les “deux
grands”, Ksara et Kefraya (deux tiers des ven-
tes).
« Les endroits célèbres pour la production
du vin depuis l’Antiquité, comme le Liban,
c’est attrayant pour le consommateur et cela
permet de relancer les projets », affirme M.
Derenoncourt.
Une passionintimement
liée auterroir
ForméàSaint-Emilion, SébastienKhourya
lancé en 2006 le Domaine de Baal deux se-
maines avant la guerre entre Israël et le Hez-
bollah. « Ce fut difficile, mais aujourd’hui,
nous exportons 40%delaproduction», dit-il.
En 2003, Nicolas Abi Khater lance Les Co-
teaux du Liban. Six ans plus tard, il meurt et
sa femme Roula prend la relève, aidée de
trois employés et son fils de 15ans. «Je ne sa-
vais pas ouvrir une bouteille de vin», plaisan-
te cette diplômée de musicologie, qui écoule
toute sa production à l’étranger.
Le PDGde Renault et Nissan, le Français
d’origine libanaise Carlos Ghosn, a créé la
surprise en lançant au printemps avec des
partenaires locaux le vin Ixsir.
Le succès du vin libanais a même encoura-
gé certains à s’y lancer dans des régions
autres que la Békaa.
Dans la région de Batroun (nord), où les
pentes contrastent avec le sol plat de la Bé-
kaa, le vin Atibaia de Jean Massoud verra le
jour en 2011. Parallèlement, le tourisme du
vin se développe et de plus en plus de Liba-
nais et d’étrangers visitant le temple romain
de Baalbeck font également une tournée
dans les caves.
£
Ramzi Ghosn du
domaine
Massaya
inspecte ses
réserves de vins
au village de
Taanayel dans la
vallée du Bekaa.
Photo AFP
LELIVRE
« En 2008 les vins
libanais ont
confirmé leur
notoriété acquise
au niveau
international
depuis quelques
années dans les
milieux
professionnels de
l’œnologie. La
stratégie adoptée
par les producteurs
depuis le début des
années quatre-
vingt-dix s’est
avérée payante. »
Les Paysages Vitico­
les de la Bekaa,
Jean­Pierre Bel, ED.
Books on demand,
2009, 232 p.
VITICULTURE. Au cœur de la vallée de la Békaa, la viticulture au Liban est en pleine renaissance : depuis quelques années, de nouveaux vignobles fleurissent et se font un nomà l’étranger.
Histoire / La culture de la vigne remonte au temps des Phéniciens qui l’introduisirent dans
de nombreux pays européens. Les Phéniciens ont fait du Liban le premier pays où les techniques
viticoles ont été développées, il y a près de 5 000 ans. On retrouve au nord de la vallée de la
Bekaa, un temple en l’honneur de Bacchus, le Dieu du vin.
Terroir / La Békaa, réputée pour donner les meilleurs crus du pays,
jouit de facteurs idéaux : altitude à 900 mètres, sol calcaire, pluie, étés
chauds et longs, notamment à Zahlé, royaume des vignobles où, d’après la
légende, Noé, premier vigneron selon la Bible, serait enterré.
Marché / L’industrie du vin, une fierté nationale, rapporte
environ 30 millions de dollars en chiffres d’affaires, dont 15 % à
l’export, notamment vers la Grande­Bretagne et la France. Le vin
est aussi de plus en plus consommé par les Libanais.
Tendance / En l’espace de 10 ans, le nombre de vins
a explosé : « de cinq en 1998, nous sommes aujourd’hui
plus de 30 », explique Ramzi Ghosn, du domaine Massaya,
précurseur avec son frère de la “nouvelle vague”.
Mode / « Les vins libanais sont à la mode », affirme Frédéric
Bernard, directeur général d’une société de négoce de vins de
Bordeaux, Bordeaux Tradition. « Ils sont moins standardisés que
ceux du Nouveau monde, on y trouve de vraies différences ».
16
GRANDANGLE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
La route des nouveaux vins du Liban
Les bouteilles du domaine Massaya sont exposées chez le
détaillant en vin du village de Taanayel. Photo AFP
Le bouchon du Coteaux Du Liban dans une cave de la ville de
Zahle dans la vallée du Bekaa. Photo AFP
Le propriétaire du domaine Massaya éclaire les fûts de vins, qui
indiquent le site internet du domaine. Photo AFP
VITICULTURE. Au cœur de la vallée de la Békaa, la viticulture au Liban est en pleine renaissance : depuis quelques années, de nouveaux vignobles fleurissent et se font un nomà l’étranger.
Histoire / La culture de la vigne remonte au temps des Phéniciens qui l’introduisirent dans
de nombreux pays européens. Les Phéniciens ont fait du Liban le premier pays où les techniques
viticoles ont été développées, il y a près de 5 000 ans. On retrouve au nord de la vallée de la
Bekaa, un temple en l’honneur de Bacchus, le Dieu du vin.
Terroir / La Békaa, réputée pour donner les meilleurs crus du pays,
jouit de facteurs idéaux : altitude à 900 mètres, sol calcaire, pluie, étés
chauds et longs, notamment à Zahlé, royaume des vignobles où, d’après la
légende, Noé, premier vigneron selon la Bible, serait enterré.
Marché / L’industrie du vin, une fierté nationale, rapporte
environ 30 millions de dollars en chiffres d’affaires, dont 15 % à
l’export, notamment vers la Grande­Bretagne et la France. Le vin
est aussi de plus en plus consommé par les Libanais.
Tendance / En l’espace de 10 ans, le nombre de vins
a explosé : « de cinq en 1998, nous sommes aujourd’hui
plus de 30 », explique Ramzi Ghosn, du domaine Massaya,
précurseur avec son frère de la “nouvelle vague”.
Mode / « Les vins libanais sont à la mode », affirme Frédéric
Bernard, directeur général d’une société de négoce de vins de
Bordeaux, Bordeaux Tradition. « Ils sont moins standardisés que
ceux du Nouveau monde, on y trouve de vraies différences ».
18
FRANCE ET MONDE / ÉCONOMIE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
LA BOURSE
MARCHÉS FINANCIERS
Séance du mardi 7 septembre 2010
Les chiffres clés
➲ SMIC :
➲ Taux de chômage :
➲ Plafond Sécurité Sociale :
➲ Ind. INSEE loyers :

K
K
K
J
EURONEXT
CAC 40
K
- 1,11 %
3643,81 pts
DOW JONES à 18h
EUROSTOXX 50
NIKKEI
BRENT à 18h
- 0,68 % à 10377,13 pts
- 0,96 % à 2727,16 pts + 0,09 % à 76,94 $
- 0,81 % à 9226 pts
+ 0,57 % / an
118,26 (2ème tr. 2010)
9,3 % (2ème tr. 2010)
8,86 € / heure
2885 € / mois
Ab Science 11,6 - 0,68 - 10,63
ABC Arbitrage 6,84 - 0,15 + 3,95
Accor 25,125 - 1,28 - 3,97
ADP 57,12 - 1,60 + 1,40
Air France-KLM 10,92 - 0,73 - 0,73
Air Liquide 86,55 - 0,38 + 11,37
Alcatel-Lucent 2,138 - 3,13 - 10,24
Alstom 38,695 - 1,12 - 21,13
Altamir Amboise 5,62 - 0,71 + 7,05
Alten 20,85 - 1,30 + 6,92
Altran Techno. 2,781 - 2,76 - 25,30
Anf Immobilier 30,4 - 0,98 + 3,34
April Group 20,95 + 0,05 - 13,43
A.P.R.R. 54,06 - 0,04 + 1,16
Areva CIP 319,3 - 1,47 - 8,51
Arkema 35,185 - 0,59 + 35,33
Assystem 12,16 - 0,33 + 51,81
Atos Origin 31,99 - 2,63 - 0,30
Audika 19,83 - 2,84 - 10,68
Axa 12,99 - 1,10 - 21,46
Beneteau 11,1 - 0,67 + 3,54
Bic 59,61 - 0,40 + 23,42
bioMerieux 82,18 - 1,37 + 0,61
BNP Paribas Act.A 52,73 - 2,17 - 5,67
Boiron 25,35 - - 14,96
Bollore 139,8 + 0,32 + 21,62
Bonduelle 68,55 - 0,65 - 13,73
Bongrain 53,15 - + 0,38
Bourbon 29,105 - 1,34 + 10,46
Boursorama 8,3 - 1,19 - 14,17
Bouygues 32,17 - 1,62 - 11,68
Bull 2,62 - 3,68 - 14,38
Bureau Veritas 47,71 - 0,51 + 31,05
Burelle 150 - 4,15 + 89,90
Camaieu - - + 15,84
Canal + 5,412 + 0,02 - 4,72
Cap Gemini 35,385 - 1,72 + 10,68
Carrefour 37,455 - 0,12 + 11,61
Casino Guichard 69,16 + 1,01 + 10,60
CDA-Cie des Alpes 19,87 - 0,75 - 19,59
Cegedim 53,83 + 0,88 - 6,38
CeGeREAL 22,2 + 0,77 - 12,94
CFAO 25,9 - 0,88 - 9,66
CGG Veritas 14,995 - 2,85 + 0,44
Christian Dior 86,08 - 1,24 + 19,96
CIC actions A 121 - 0,66 -
Ciments Francais 60,94 - 2,25 - 17,65
Club Med. 13,63 - 0,94 + 6,07
CNIM 70,77 - 0,32 - 0,32
CNP Assurances 14,15 - 0,21 - 16,47
Colas 152,94 - 0,03 - 12,35
Crcam Brie Pic2cci 17,8 - 3,00 + 7,36
CRCAM Paris et IDF 60,2 + 0,50 + 2,71
CRCAM Nord Fr. 19,1 - 0,93 - 3,05
Credit Agricole 10,64 - 2,79 - 13,92
Danone 43,175 - 0,87 + 0,81
Dassault-Aviation 600 - + 14,29
Dassault Systemes 49,295 - 0,62 + 24,01
Delachaux S.A. 54,1 + 0,41 + 31,98
Derichebourg 3,379 - 3,35 + 8,65
Devoteam 17,46 - 1,91 - 3,38
Edenred 13,59 - 0,40 + 4,54
EDF 32,83 - 0,24 - 21,01
Edf Energies Nouv. 31,15 - 1,11 - 13,50
Eiffage 36,82 - 1,60 - 6,67
Elect.Strasbourg 113,12 - 0,33 - 1,63
Entrep. Contract. 83,84 + 0,13 + 29,18
Eramet 208,3 - 1,79 - 5,64
Essilor Intl 48,115 - 0,43 + 15,25
Esso 93,2 + 0,20 + 7,62
Etam Develop. 31,52 + 0,38 + 76,29
Euler Hermes 59,77 - 0,47 + 14,30
Eurazeo 47,23 - 2,05 + 1,59
Euro Disney 4,16 - 1,42 - 14,23
Euro Ressources 3,8 + 2,98 + 4,11
Eurofins Scient. 36,075 - 1,58 - 5,54
Eurosic 25,01 - 0,68 + 8,74
Eutelsat Communic. 28,985 - 0,03 + 29,05
Exel Industries 28,35 - 0,49 + 13,40
Faiveley Transport 61,91 - 0,55 + 11,55
Faurecia 14,29 - 2,02 - 7,21
Fdl 18 + 0,28 + 0,28
F.F.P. 41,99 + 1,52 - 6,19
Fimalac 31 - 1,56 - 20,16
Fleury Michon 35 - 0,71 + 1,51
Fonciere des Murs 17,67 + 0,97 + 14,74
Fonc.Regions. 76,94 - 0,08 + 7,79
Fonc.Lyon. 31,52 - 0,51 - 5,91
Fonciere Massena 11,98 - + 13,13
Fonciere Paris-Fra 93,5 + 0,55 - 8,27
France Telecom 16,075 - 1,32 - 7,77
Gameloft 3,48 - 0,85 - 1,42
Gaumont 56,5 + 2,71 + 44,87
Gdf Suez 26,285 - 0,02 - 13,21
Gecimed 1,33 - + 8,13
Gecina 79,68 - 0,54 + 4,65
Generale de Sante 11,065 - 1,21 - 16,99
GFI Informatique 2,75 - 1,79 - 1,79
Gifi 47,85 - - 2,33
GL Events 20,55 - 0,24 + 19,89
Groupe Crit 19,7 - 1,15 + 9,44
Groupe Eurotunnel 6,293 - 1,63 - 3,78
Guerbet S.A 84 - 0,54 - 13,54
Guyenne Gascogne 81 - + 27,16
Haulotte Group 7,39 - + 17,12
Havas 3,461 - 2,23 + 24,01
Hermes intl 150,2 - + 60,97
Hi Media 2,95 - 0,67 - 40,16
Icade 77,68 + 0,78 + 16,37
Iliad 72,22 - 3,66 - 13,53
Imerys 40,685 - 1,86 - 3,17
IMS(Int.MetalSer) 9,85 + 0,51 + 2,39
Ingenico 19,91 - 0,80 + 23,31
Inter Parfums 24,6 + 0,16 + 50,27
Intle Plant.Heveas 65,75 - 0,38 + 42,93
Ipsen 26,97 - 1,03 - 30,42
Ipsos 30,74 - 0,82 + 45,27
JC Decaux 19,015 - 2,89 + 11,62
Kaufman et Broad 18 - + 6,01
Klepierre 25,29 - 0,08 - 10,92
Korian 16,5 - - 17,50
Lafarge 38,77 - 0,01 - 32,94
Lagardere 28,5 + 0,67 + 0,32
Lanson-Bcc 50,98 - 2,43 + 36,09
Laurent-Perrier 68,5 - 0,58 + 26,83
LDC 68,34 + 0,53 - 15,89
Legrand 24,545 - 1,01 + 26,03
Lisi (ex GFI Ind.) 44,15 - + 28,72
L'Oreal 81 - 1,14 + 3,85
LVL Medical Gpe - - - 5,32
LVMH Moet Hen. 97,05 - 0,43 + 23,82
M6-Metropole TV 16,635 - 2,23 - 7,43
Maisons Fce Conf. 29 - 0,85 + 14,17
Manitou 12,045 + 0,33 + 16,04
Manutan Inter. 45 + 0,56 + 12,53
Maurel et Prom 8,949 - 2,11 - 29,39
Medica 14,34 - + 10,31
Meetic 20,28 - 2,59 + 6,74
Mercialys 26,985 + 0,52 + 9,92
Mersen 26,92 - 0,92 + 5,98
Michelin 61,01 - 0,94 + 13,87
Natixis 4,561 - 2,63 + 28,59
Naturex 34,51 + 0,67 + 23,91
Naturex Preference - - -
Neopost 57 - 0,35 - 1,16
Neurones 6,71 - 0,15 + 10,73
Nexans 49,64 - 0,88 - 11,07
Nexity 25,575 - 0,39 + 0,45
NextradioTV 13,52 - 0,59 - 3,43
Nicox 2,52 - 2,21 - 56,75
Norbert Dentres. 51,16 - 3,12 + 34,07
NRJ Group 6,7 - 0,45 + 18,37
Odet(Financ.) 289 - 0,41 + 34,10
Orpea 30,245 - 0,71 - 4,38
PagesJaunes 7,645 - 1,09 - 1,99
Paris Orleans 19 + 0,64 - 8,87
Pernod Ricard 58,55 - 2,37 - 2,27
Peugeot 21,61 - 0,60 - 8,68
Pierre Vacances 49,05 - 3,67 - 8,74
Plastic Omn. 37,9 - 2,82 + 97,81
PPR 107,2 - 1,92 + 27,26
Publicis Groupe 34,515 - 0,86 + 21,11
Rallye 27,85 + 0,69 + 13,67
Recylex S.A. 6,72 - - 24,49
Remy Cointreau 43,965 - 0,08 + 23,48
Renault 34 - 1,00 - 6,08
Rexel 11,675 - 0,81 + 14,46
Rhodia 15,91 - 2,00 + 26,17
Robertet 103 - + 21,19
Rubis 70,32 - 0,11 + 13,97
Safran 20,345 - 0,93 + 48,61
SAFT 25,9 - 0,77 - 23,28
Saint-Gobain 31,045 - 1,44 - 18,45
Samse 58,86 + 3,44 + 3,26
Sanofi-Aventis 46,83 + 0,15 - 14,95
Sartorius Sted Bio 31,8 - + 13,57
Schneider Electric 86,02 - 0,73 + 5,18
Scor Se 17,045 - 2,04 - 2,60
Seb 60,01 - 0,12 + 51,16
Seche Environnem. 54,93 - 0,49 - 8,36
Sechilienne Sidec 20,965 - 0,62 - 26,05
SeLoger.com 29,3 - 2,63 + 30,11
Sequana 9,75 - 1,52 + 22,18
SIIC de Paris 18,14 - + 10,95
Silic 88,99 + 0,10 + 4,69
Smtpc 25,5 - 0,78 - 8,41
Societe Generale 42,61 - 3,85 - 12,95
Sodexo 47,1 + 0,51 + 18,15
Soitec 7,081 - 3,00 - 29,13
Somfy 150 + 0,91 + 17,19
Sopra group CA 53,9 + 0,54 + 8,89
Sperian 115,95 - 0,09 - 0,90
Stallergenes 60,9 + 2,01 + 3,48
Stef-TFE 38,97 + 2,39 - 9,37
Steria Groupe 20,035 - 1,35 - 6,86
Suez Env. 13,355 + 0,07 - 17,18
Sword Group 25,8 - + 5,26
Synergie 19 - + 6,20
Technicolor 3,959 - 1,54 - 19,86
Technip 52,94 - 2,11 + 7,17
Teleperformance 19,3 - 1,38 - 14,90
TF1 11,83 - 1,58 - 8,22
Thales 26,71 + 2,45 - 25,69
Theolia 1,43 - 0,69 - 26,55
Thermador Gp 107 - + 11,46
Tonn F.Freres 29,05 + 0,14 - 5,99
Total 38,3 - 1,52 - 14,90
Toupargel Groupe 14,81 - 1,13 - 3,20
Tour Eiffel 54,48 + 0,68 + 3,40
Transgene 14,36 - 0,49 - 30,93
Trigano 15,2 - 1,36 + 20,16
Ubisoft Entertain 7,241 - 2,06 - 27,01
Unibail-Rodamco 155,3 - 0,67 + 1,04
Union Fin.France 28 + 0,14 + 11,78
Valeo 28,115 - 2,23 + 14,61
Vallourec 69,51 - 1,81 + 9,42
Veolia Environ. 19,83 - 0,48 - 14,25
Vetoquinol 27,51 + 0,22 + 23,36
Vicat 49,64 + 0,46 - 15,58
Viel et Cie 2,75 + 0,36 - 6,46
Vilmorin & Cie 74,65 - 2,03 - 7,90
Vinci 36,78 - 1,16 - 6,82
Virbac 100,5 + 2,03 + 38,18
Vivendi 19,365 - 1,10 - 6,88
Vranken - Pommery 34 + 2,35 + 14,67
Wendel 45,055 + 0,31 + 5,27
Zodiac Aerospace 48,35 + 1,64 + 65,98
Valeurs assimilées
Dexia 3,238 - 3,75 - 27,40
EADS 18,17 + 0,61 + 29,00
STMicroelectr. 5,564 - 1,57 - 13,40
Valeurs zone euro
ArcelorMittal 24,76 + 0,28 - 23,06
Banimmo A (D) 14,76 - 2,25 - 2,32
Befimmo-Sicafi 60,03 - 0,23 - 2,86
Beni Stabili 0,64 - 3,03 + 4,92
Cofinimmo-Sicafi 95,88 - 0,07 - 2,77
Completel - - + 9,86
Corio 47,655 - 0,24 - 0,07
Dexia VVPR Sico. 0,004 - - 60,00
Eurocommercial 31,545 - 0,58 + 9,53
Fedon 4,52 - 0,44 - 32,44
Fiat Ord.Sico. 9,65 - 2,43 - 5,39
Gemalto 29,41 - 1,98 - 3,57
Montea C.V.A. 21,7 - - 12,82
Orco Prop. Grp 7,95 + 8,90 + 24,02
Rentabiliweb (D) 7,43 - 1,59 + 6,14
SES 18,26 - 0,49 + 15,90
United Anodisers 3,85 - 1,28 + 24,19
VastNed Retail 44,73 - 1,13 - 2,41
Valeurs internationales
AGTA Record 16 - + 0,31
Brasserie Cameroun 335 + 1,21 + 5,68
Bras.Ouest Africa. - - - 7,55
C.F.O.A - - + 12,56
Forest.Equatoriale - - + 72,41
HSBC Holdings 7,95 + 0,25 + 0,76
Latonia Invest. - - -
Nyse Euronext 23,035 + 0,04 + 30,47
Oxis Intl Rgpt 0,09 - - 43,75
Schlumberger 44,54 - 0,58 - 2,54
Televerbier - - + 18,34
Total Gabon 269,16 - 1,23 + 3,13
Zci Limited 1,17 - + 7,34
Etats Unis EUR/USD 0,7768 1,2874
Gde-Bret. EUR/GBP 1,1929 0,8383
Japon EUR/JPY 0,0092 108,42
Suisse EUR/CHF 0,7651 1,307
CHANGES
OR
A.P.R.R. 54,06 - 0,04 + 1,16
Belvedere 26,64 + 1,87 - 16,75
Bernard Loiseau 5,45 + 0,93 - 24,31
Clayeux - - + 140,22
Cottin Freres 4,81 - 1,03 + 3,44
Eurogerm 10,33 - - 5,49
Metalliance - - - 6,43
Rousselet Centr. - - - 6,54
Tonn F.Freres 29,05 + 0,14 - 5,99
Rhone Plus X CT C 395,1 - -
Ecur.Invest D 42,73 06/09/10
Valeurs francaises
Valeurs Dern.€ %veille %An
Valeurs VL Date
Sicav
Valeurs Dern.€ %veille %An
Régionales
Valeurs en € pour 1 €
Lingot de 1KG Env. 31000
Piece 20F 190
Once d'or PM (USD) 1223,5
Valeurs cours
A
ucoursd’uneréunion
àBruxelles, lesminis-
tres des Finances de
l’Unioneuropéenneont fran-
chi unpas important enap-
prouvant unprojet embléma-
tiquederenforcement dela
supervisionfinancière. La
créationdeplusieursorganes
supranationauxinédits doit
permettredetirerlesleçonsde
larécentecrisemondiale. «La
réformeapourbutdecréerun
nouveausocledesupervision
enEurope encomblant les
manques qui sont apparus
pendant lacrisefinancière»,
souligneuncommuniquédes
ministres. Ilsont, ainsi, donné
leur feuvert à unaccordde
principedéjàconclujeudi.
La réforme, qui survient
aprèsdesdécisionssimilaires
prises cet été par les Etats-
Unis, prévoit notamment la
miseenplacedetroisnouvel-
lesautoritéssupranationales
chargéesdesurveillerlesban-
ques, lesassureurset lesmar-
chés. Cesorganesauront leur
mot àdiredanslecontrôledu
secteur financier des diffé-
rentspays.
Eviterlesdérapages
Laréformeprévoit aussi la
miseenplaced’un«comité
européendurisquesystémi-
que», qui avertiralesautorités
nationales et émettrades re-
commandationsquandil dé-
tecteunproblèmeimportant
pourlastabilitéfinancièregé-
nérale. Il seraprésidépendant
cinqansparleprésident dela
Banquecentraleeuropéenne.
Enrevanche, unautreprojet
pharedel’Europe, lamiseen
placed’unetaxesur les tran-
sactions financières, s’avère
plusdifficileàconcrétiser. Au
niveaumondial, aucuncon-
sensusn’existeenraisondure-
fusdespaysémergentsoudu
Canada, mêmesi laFrance,
qui s’apprêteàprendrelapré-
sidenceduG20, n’entendpas
yrenoncer.
Par ailleurs, les Européens
ont fait unpasenavant enac-
tant, hierleprinciped’unesu-
pervisionauniveaueuropéen
desgrandeslignesdesprojets
debudgets nationauxavant
qu’ilsnesoientapprouvéspar
lesdifférentspays. Objectifs:
éviter les dérapages àtemps,
contrairement àcequi s’est
passéaveclaGrèce. Enrevan-
che, des divergences subsis-
tentsurdenouvellessanctions
contreles pays troplaxistes,
comme laprivationde sub-
ventionsoudedroitsdevote.
Les Européens vont se do­
ter d’une supervision finan­
cière renforcée pour tirer les
leçons de la crise, à la suite
d’un accord conclu, hier.
FINANCES. Les ministres de l’UEont approuvé un nouveau dispositif en tirant les leçons de la crise.
SupervisionfinancièrerenforcéeenEurope
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
FRANCE ET MONDE
19
L
es passagers londo-
ni ens ont ét é con-
traints, hier, de patien-
ter dans de longues files
d’attente pour prendre des
bus ou des bateaux sur la Ta-
mise, tandis que d’autres
choisissaient de prendre
l eur vél o ou de marcher
pour effectuer leurs trajets
quotidiens, alors que les li-
gnes du métro offraient un
service très réduit voire nul
hier matin.
800 suppressions d’em-
plois
La grève a débuté lundi à
17 heures (16 heures GMT),
alors qu’une autre vague
d’arrêts de travail devait
commencer à 21 heures
(20 heures GMT) en protes-
tation contre 800 suppres-
sions d’emplois sur un total
de 19 000 employés du mé-
tro.
Larégiepubliquedes trans-
ports londoniens (Tfl) et les
syndicats donnaient des in-
formations contradictoires
sur lesuivi delagrèvedans le
métro.
Tfl affirme que 40 %des ra-
mes de métro circulent, no-
tant qu’une seule ligne est
fermée.
Mike Brown, le directeur
du métro londonien, a expli-
qué «que les Londoniens su-
bissaient quelques perturba-
tions » tout en soulignant
« que la ville n’était pas para-
lysée et que les gens pou-
vaient toujours se dépla-
cer » .
Il a rappelé que 100 bus
supplémentaires avaient été
mobi l i sés, ai nsi que des
taxis, et que les Londoniens
étaient encouragés à pren-
dre les vélos en libre-service,
disponibles dans la capitale
depuis le mois d’août.
Mais le syndicat du trans-
port ferroviaire et maritime
(RMT) souligne pour sa part
que le soutien à la grève est
« très fort », affirmant que
11 000 employés ont cessé le
travail.
Il a aussi accusé les autori-
tés de se montrer négligentes
face aux exigences de sécuri-
té en réduisant les effectifs.
Bob Crow, le secrétaire-gé-
néral du RMT, a donné com-
me exemples trois incidents
récents, des alertes au feu
dans les stations d’Euston et
Oxford Circus et l’arresta-
t i on d’ un homme ar mé
d’une épée et de deux pisto-
lets chargés, pour souligner
la nécessité d’un maintien
des effectifs.
GRANDE-BRETAGNE. Desdizainesdestationsétaient fermées, hier, àLondres.
Lemétrolondonienengrève
Des millions de Londoniens
ont dû affronter, hier, une
grève du métro de 24 heu­
res, en protestation contre
des suppressi ons d’em­
plois.
Les Londoniens ont dû être patients, hier, pour circuler. Photo AFP
Le projet d’un groupe évan-
gélique américain de brûler
publiquement un exemplaire
du Coran le 11 septembre a
suscité, hier, de sévères mises
en garde, not amment de
l’Iran et du commandant des
forces internationales en
Afghanistanqui craint pour la
vie des soldats américains.
Le Dove World Outreach
Center (Centre colombe pour
aider le monde), groupe fon-
damentalistechrétienbaséen
Floride, prévoit de brûler un
exemplaire du Coran samedi
à l’occasion du neuvième an-
niversaire des attentats du 11
septembre 2001 aux Etats-
Unis.
Si ceprojet était mis àexécu-
tion, cela servirait la propa-
gande des talibans en Afgha-
ni st an et renf orcerai t l e
sentiment anti-américain
dans le monde musulman, a
averti le général David Pe-
traeus qui commande la For-
ce de l’Otan (Isaf) et les trou-
p e s a m é r i c a i n e s e n
Afghanistan. « Je suis très in-
quiet des répercussions possi-
bles », a-t-il déclaré.
Offense
« Cela pourrait mettre en
danger à la fois les troupes et
l’effort global en Afghanis-
tan. »Et d’ajouter : «C’est pré-
cisément le genre d’actions
que les talibans utilisent et ce-
lapourrait engendrer des pro-
blèmes significatifs. »
« Nous prenons les paroles
du général très au sérieux», a
réagi le pasteur de l’église,
Terry Jones. « Nous sommes
en fait très, très préoccupés »
par les conséquences évo-
quées par le général, a-t-il
ajouté, tout en se disant « fer-
mement résolu » à mener le
projet àbien. «Nousréalisons
que cet acte pourrait en effet
offenser (...) les musulmans »,
a-t-il ajouté. « Mais nous esti-
mons que le message que
nous essayons de faire passer
est bienplus important que le
fait que des gens soient offen-
sés. Nous croyons qu’on ne
peut pas reculer devant les
dangers de l’islam. »
L’initiative a également été
condamnée, hier, par le secré-
tairegénéral del’OtanAnders
Fogh Rasmussen, qui a souli-
gnéqu’elle«risqued’avoirdes
conséquences néfastes sur la
sécurité de nos troupes ».
De son côté, l’Iran a préve-
nu qu’une telle actiondéclen-
cherait des réactions « incon-
trôlables ».
En Indonésie, pays musul-
manlepluspeuplédumonde,
la minorité chrétienne craint
aussi des « tensions ».
L’Union des 20 000 églises
chrétiennes protestantes d’In-
donésieaenvoyéunelettreau
président américain Barack
Obama pour l’exhorter à in-
tervenir.
ÉTATS-UNIS
Ungroupeévangéliqueapour projet debrûler leCoran
ENBREF
IRAK
Un présentateur télé
assassiné à Bagdad
Un des présentateurs vedet-
tes de la chaîne publique al-
Iraqiya, Ryad al-Saraï âgé de
35 ans, a été assassiné, hier
matindans l’ouest de Bagdad
par des hommes armés alors
qu’il était auvolant de sonvé-
hicule. Outre des program-
mes politiques, il y présentait
plusieurs émissions religieu-
ses oùil tentait derapprocher
les points de vue entre sunni-
tes et chiites.
AÉRONAUTIQUE
L’avion Solar Impulse
prépare un survol
complet de la Suisse
L’équipe de l’avion expéri-
mental Solar Impulse pré-
pare un survol complet de
la Suisse uniquement pro-
pulsé à l’énergie solaire.
L’appareil, qui a effectué
début juillet unpremier vol
de 24heures sans interrup-
tionet uniquement propul-
sé par ses panneaux solai-
res et ses batteries, doit
décoller au petit matin de
l’aérodrome militaire de
Payerne (ouest) pour se
rendreàl’aéroport interna-
tional de Genève.
TOURISME
Une taxe de 14 dollars
pour les entrées sans visa
aux Etats-Unis
Les citoyens issus de pays bé-
néficiant d’une exemption de
visa pour l’entrée aux Etats-
Unis doivent désormais s’ac-
quitter d’une taxe de 14 dol-
lars pour entrer dans le pays,
selon une règle entrant en vi-
gueur aujourd’hui. Les pays
concernés sont, entre autres,
l’Allemagne, Andorre, l’Aus-
tralie, l’Autriche, la Belgique,
le Danemark, l’Espagne, la
Finlande, laFrance, laGrèce,
la Hongrie, l’Italie, le Japon,
Pays- Bas, le Portugal, le
Royaume-Uni, la Suède, la
Suisse.
MOZAMBIQUE
Des centaines
d’arrestations
lors des émeutes
contre la vie chère
Près de300personnes ont été
arrêtées au Mozambique au
cours des trois jours d’émeu-
tes contre la vie chère qui ont
fait treizemorts et plus de400
blessés la semaine dernière, a
indiqué, hier, la police.
Le mouvement
pourrait être suivi
par d’autres arrêts
de travail
en octobre
et novembre
20 HIPPISME
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Riglorieux du Bois grandissime favori
Disputé sur la piste de Marseille-Vivaux, la
caravane du GNT poursuit son chemin pour la
neuvième étape ce mercredi (2 650 mètres).
Riglorieux du Bois semble supérieur à tous
ses adversaires du jour. Il devrait s'imposer en
rendant vingt-cinq mètres à Onze des Rac-
ques, récent lauréat, et Orage Mauzun, très
régulier. Magnat Crown, en pleine forme, et le
délicat Prélude Gédé, vainqueur de cette cour-
se l'an dernier, sont à retenir ensuite en compa-
gnie de Nitry, Orléans Spring et autre Piccolo
San, revenu au mieux.
Tiercé
1 € 14-7-8
4 € 14-7-8-12
10 € 14-7-8-12-11
20 € 14-7-8-12-11-10
Quarté+
1,3 € 14-7-8-12
6,5 € 14-7-8-12-11
19,5 € 14-7-8-12-11-10
45,5 € 14-7-8-12-11-10-15
Quinté+
2 € 14-7-8-12-11
12 € 14-7-8-12-11-10
42 € 14-7-8-12-11-10-15
112 € 14-7-8-12-11-10-15-6
Propriétaire Entraîneur N° Cheval D ef . S/A D ist. D river Cote Gains
A. Mazzu R. Archenoul 1 MISTER D E TILLAY Q H10b. 2650 M. Messager 60/1 198.525
R. Mourlon R. Mourlon 2 MILORD D U BIWETZ M10n.p . 2650 B. Ruet 70/1 198.740
M. Busset N. Busset 3 NOBLE D ES HAMEAUX H9n. 2650 F. Jamard 50/1 201.505
M. Terrier N. Ensch 4 NATIF D E SOUVIGNÉ Q H9b. 2650 J.-C. Féron 90/1 201.650
Mme C. Treuillet Serge Peltier 5 POÈME D ES D OMBES M7n.p . 2650 L. Fresneau 45/1 202.180
Mme C. De Wulf G.-R. De Wulf 6 PICCOLO SAN M7al. 2650 M. Abrivard 4/1 205.170
C. Gauchet A. De Jésus 7 ONZE D ES RACQUES Q H8b. 2650 Y.-A. Briand 8/1 205.890
Comte P. de Senneville J.-P. Ducher 8 ORAGE MAUZUN Q H8al. 2650 J. Boillereau 22/1 206.790
D. Petit E. Gout 9 MON DANIEL Q H10n. 2650 E. Gout 30/1 208.040
M.-X. Charlot M.-X. Charlot 10 NITRY H9b. 2650 M.-X. Charlot 26/1 211.880
Ec. Sylvain Roubaud N. Ensch 11 PRÉLUD E GÉD É Q H7b. 2675 N. Ensch 6/1 278.640
Ec. Danover S. Provoost 12 MAGNAT CROWN Q H10n.p . 2675 F. Lecanu 15/1 290.340
Ec. des Charmes R. Mourice 13 PRÉSID ENT M7b. 2675 R. Mourice 40/1 334.570
Mme T. Fouassier J.-M. Bazire 14 RIGLORIEUX D U BOIS P H5b. 2675 J.-M. Bazire 5/1 356.550
F. Morant E. Varin 15 ORLÉANS SPRING Q F8n.p . 2675 E. Varin 11/1 384.354
LESPERFORMANCES
1 MISTER DE TILLAY 2650
H10b.(Boy du Pré et Gloire des Essarts )
1a Da 4a 3a 8m9a Da l M. Messager
Il vient de renouer avec le succès à
Divonne-les-Bains. Il change de
monde cette fois. Bien qu'il s'élance
en tête, il va devoir se surp asser
p our confirmer.
Divonne-les-Bains 28 Août 10 -
Bon terrain - Prix de Plainp alais -
Attelé - A réclamer - 10.000 € -
2.075 m- Autostart - 1. MISTERDE
TILLAY (1) 2075 1'16"5, (R. Arche-
noul) - 2. My Dream The Best (6)
2075 1'16"6 - 3. Mykonos d'Atrée
(3) 2075 1'16"7 11 Partants
2 MILORD DU BIWETZ 2650
M10n.p .(Fan Quick et Brise de la Tour )
5a 4a 6a 2a 2a 6a l B. Ruet
A 10 ans et face à une telle op p osi-
tion, il devrait ép rouver bien des
difficultés à se distinguer. A ranger,
en dép it de sa bonne forme, p armi
les outsiders.
Cagnes-sur-Mer 11 Août 10 - Bon
terrain - Prix de Cagnes-sur-Mer -
Attelé - 32.000 € - 2.925 m - 1.
Olala du Fruitier 2925 1'14"5 - 2.
Ouest Mabon 2925 1'14"6 - 3. Ora-
geux des Feux 2925 1'14"8 - 5.
MILORD DU BIWETZ 2925, (F.
Jamard) 14 Partants
3 NOBLE DES HAMEAUX 2650
H9n.(Blason Clayettois et Grâce des Hameaux )
4a 9a 10a 0a Da 6a 1a l F. Jamard
Ap rès avoir un p eu déçu dep uis la fin
du p rintemp s, il vient de courir en
p rogrès, se classant quatrième à
Divonne-les-Bains. Le lot est p lus
relevé cette fois.
Divonne-les-Bains 22 Août 10 -
Bon terrain - Grand Prix de Vitesse -
Course Europ éenne - Attelé -
32.000 €- 2.075 m- Autostart - 1.
Bexip op (8) 2075 1'15"4 - 2. Quany
de Génétine (3) 2075 1'15"6 - 3.
NocéendeDigeon(1) 20751'15"7-
4. NOBLE DES HAMEAUX (5) 2075
1'16", (C.-A. Mary) 10 Partants
4 NATIF DE SOUVIGNÉ 2650
H9b.(Dahir de Prélong et Ilona de Souvigné )
0a Dm0a 0a Da 10a 1a l J.-C. Féron
Il reste sur p lusieurs contre-p erfor-
mances, ap rès avoir remp orté sa
course courant juin à Marseille-
Borély. Il n'a p as d'énormes référen-
ces sur cette p iste.
Cagnes-sur-Mer 28 Août 10 - Bon
terrain - Prix Général du Lup in -
Course Europ éenne - Attelé -
36.000 €- 2.150 m- Autostart - 1.
Phil des Bassières (12) 21501'12" -
2. Ouest Mabon(8) 21501'12"2- 3.
Paon Royal (6) 2150 1'12"5 - np.
NATIFDESOUVIGNÉ2150(14) , (N.
Ensch) 15 Partants
5 POÈME DES DOMBES 2650
M7n.p .(Gazouillis et Une Ardéchoise )
8m10m6a Da 0a Da 0a l L. Fresneau
Il est très décevant ces derniers
temp s et sa sa forme est donc
sujette à caution. Face à de tels
adversaires, il va devoir se surp as-
ser p our esp érer briller.
Vincennes 03 Sep tembre 10 - Bon
terrain - Prix Alkeste - Monté -
50.000 € - 2.850 m - PP - 1.
Orchestra Sautonne 2850 1'13"4 -
2. Outsider deKacy28501'13"8- 3.
Précieux Perrine 2850 1'14"3 - 8.
POÈME DES DOMBES 2850, (F.
Nivard) 11 Partants
6 PICCOLO SAN 2650
M7al.(Jardy et Furieuse Top )
3a 1a 6a 3a 3a 9a l M. Abrivard
Ap rès s'être absenté des p istes de
sep tembre à fin avril, il a remp orté
un quinté à Cabourg p uis a terminé
troisième du Prix de Beaune à Vin-
cennes. Chance.
Vincennes 23 Août 10 - Terrain
collant - Prix de Beaune - Course
Europ éenne - Attelé - 55.000 € -
2.700m- GP- 1. QuickMaster 2700
1'15" - 2. Québir de l'Aube 2700
1'15"1 - 3. PICCOLO SAN 2700
1'15"2, (M. Abrivard) 16 Partants
7 ONZE DES RACQUES 2650
H8b.(In Love With You et Arisiera )
1a 0a 0a 0a 2a 7a 5a l Y.-A. Briand
Il vient de s'imp oser à Cagnes-sur-
Mer. De nouveau déferré des quatre
p ieds et associé à Yannick-Alain
Briand, lequel connaît bien le tracé, il
p eut confirmer.
Cagnes-sur-Mer 25 Août 10 - Bon
terrain- Prix de Saint-Martin- Vésu-
bie - Attelé - 32.000 €- 2.150 m -
Autostart - 1. ONZE DES RACQUES
(7) 2150 1'13"6, (C. Martens) - 2.
Nuage de la Basle (2) 2150 1'14" -
3. Nadia Peschard (5) 2150 1'14"3
12 Partants
8 ORAGE MAUZUN 2650
H8al.(Défi d'Aunou et Déesse Brune )
5a 4a 5a 4a 4a 4a 2a l J. Boillereau
Il s'était imp osé six fois en neuf
tentatives en 2009 et a collectionné
les accessits cette année. Déferré
des quatre p ieds, il bénéficie d'un
bon engagement.
Enghien 18 Août 10 - Bon terrain -
Prix du Pont de l'Alma - Course
Europ éenne - Attelé - 48.000 € -
2.150 m - Autostart - 1. Venividivici
Joe (3) 2150 1'13"9 - 2. Orgueil de
Nganda(6) 21501'14"1- 3. Passion
du Ham (12) 2150 1'14"4 - 5.
ORAGE MAUZUN (5) 2150 1'14"6,
(J.-M. Bazire) 16 Partants
9 MON DANIEL 2650
H10n.(Balexis du Mouty et Tibera Cuter )
0a 5a 8a 10a 1Da 2a 0a l E. Gout
Lauréat sur ce tracé au p rintemp s, il
vient de décevoir à p lusieurs rep ri-
ses et s'attaque à forte p artie mais
p eut comme bien d'autres viser la
cinquième p lace.
Cagnes-sur-Mer 28 Août 10 - Bon
terrain - Prix Général du Lup in -
Course Europ éenne - Attelé -
36.000 €- 2.150 m- Autostart - 1.
Phil des Bassières (12) 21501'12" -
2. Ouest Mabon(8) 21501'12"2- 3.
Paon Royal (6) 2150 1'12"5 - np.
MONDANIEL 2150(7) , (L. Gout) 15
Partants
10 NITRY 2650
H9b.(Echo et He Stella )
1a 0a 4a 5a 8a (09) 0a l M.-X. Charlot
Il s'est imp osé le 5 août sur ce tracé.
Absent dep uis, il p eut craindre la
p résence de chevaux du second
échelon mais reste comp étitif p our
les p laces.
Marseille-Vivaux 05 Août 10 - Bon
terrain - Prix Cantini - Course Euro-
p éenne - Attelé - 32.000 € -
2.675 m - 1. NITRY 2650 1'16"6,
(M.-X. Charlot) - 2. Picotin 2675
1'15"9 - 3. Obole Pettevinière 2675
1'16"2 13 Partants
11 PRÉLUDE GÉDÉ 2675
H7b.(Caballio In Blue et Idylle Gédé )
Da 0a 5a Da 1a 1a Da l N. Ensch
Lauréat de la dernière édition de
cette ép reuve, il a ensuite connu des
fortunes diverses, remp ortant deux
courses au p rintemp s, mais se mon-
trant surtout fautif.
Cagnes-sur-Mer 06 Août 10 - Bon
terrain - Prix «Nice-Matin» - Course
Europ éenne - Attelé - 50.000 € -
2.925 m - 1. Onyx d'Em 2950
1'14"1 - 2. Perle du Mouchel 2925
1'14"8 - 3. Plastic 2925 1'14"9 -
dai. PRÉLUDE GÉDÉ 2925 , (N.
Ensch) 11 Partants
12 MAGNAT CROWN 2675
H10n.p .(Eros du Rocher et Diana de Pitz )
5a 1a 0a 1a 6a 2a 8a l F. Lecanu
Il a remp orté deux courses en août.
Bon gaucher, il va devoir comp ter
sur un bon déroulement de course
aux vingt-cinq mètres mais n'est
p as hors d'affaire.
Waregem31Août 10- Bonterrain-
Grand Prix de la Ville de Waregem -
Gr. II - International - Attelé -
57.500 €- 2.350 m - 1. Decarone
2350 1'14"7 - 2. Rêve Avec Moi
2350 1'14"9 - 3. Norginio 2370
1'14"5- 5. MAGNATCROWN2370,
(F. Lecanu) 16 Partants
13 PRÉSIDENT 2675
M7b.(Gobernador et Kalamita )
7a 9a 5a Da 7a Da 0a l R. Mourice
Ce sujet délicat n'est p as p arvenu à
s'illustrer dep uis mars. Désormais
sous la coup e de Romuald Mourice,
il court ferré et semble barré dans ce
quinté.
Cagnes-sur-Mer 28 Août 10 - Bon
terrain- GrandPrixduConseil Géné-
ral des Alp es-Maritimes - Internatio-
nal - Attelé - 120.000€- 2.925m-
1. Quilien d'Isques 2925 1'13"5 - 2.
Orso November 2925 1'13"6 - 3.
Paradis Cordière 2925 1'13"8 - 7.
PRÉSIDENT 2925, (R. Mourice) 9
Partants
14 RIGLORIEUX DU BOIS 2675
H5b.(Indy de Vive et Glorieuse du Bois )
4a 1a 4a 1a 1a (09) 1a l J.-M. Bazire
Il n'a p as été revu dep uis fin juillet et
une quatrième p lace dans un lot
relevé à Enghien. Cela dit, il sera
logiquement installé grandissime
favori. Base.
Enghien28 Juillet 10 - Bon terrain -
Prix de la Chaussée d'Antin - Course
Europ éenne - Attelé - 75.000 € -
2.875 m - 1. Renommée d'Obret
2900 1'14"6 - 2. Caesar Sanna
2875 1'15"3 - 3. Ip er Roc 2875
1'15"4 - 4. RIGLORIEUX DU BOIS
2900, (J.-M. Bazire) 8 Partants
15 ORLÉANS SPRING 2675
F8n.p .(Bassano et Delmonica Sp ring )
6a Da 1a 8a 0a 9a 7a l E. Varin
Très utile, elle a souvent fait ses
p reuves dans de bons quintés p ari-
siens. Elle va découvrir cette p iste à
l'occasion de ce bel engagement au
p lafond des gains.
Vincennes 25 Août 10 - Bon terrain
- Prix de Château du Loir - Course
Europ éenne - Attelé - 65.000 € -
2.100 m - GP - Autostart - 1. Orly
Montaval (9) 21001'11"7- 2. Power
Jet (2) 2100 1'11"9 - 3. Must d'Oli-
vier (5) 2100 1'11"9 - 6. ORLÉANS
SPRING (1) 2100 1'12"1, (E. Varin)
14 Partants
LE CHOIX DE NOS CONFRÈRES
LEMAGE
14-6-8-7-12
CHERCHEURD'OR
14-11-10-8-6
Le Républicain Lorrain 14 8 6 7 11 10 12 15
Le Télégramme de Brest 14 6 7 11 15 8 12 2
3262 Conf . Courses 14 6 7 11 4 8 15 10
Bilto 14 6 11 7 8 10 15 12
Les 7 de Week-End 14 6 7 11 15 10 12 8
Tropic Courses 14 6 10 11 12 15 7 8
Le Parisien 14 7 8 15 12 6 11 3
France-Soir 14 11 7 6 8 15 10 12
Agence TIP 14 7 8 12 11 10 6 15
L'indépendant 14 6 7 15 10 11 12 8
Le D auphiné Libéré 14 6 11 7 15 12 8 10
D erniè res Nouvelles d'Alsace 14 6 11 7 12 8 15 10
Midi-Libre 14 6 15 7 8 10 9 12
N. R. du Centre-Ouest 14 6 11 7 15 12 8 10
Ouest-France 14 6 7 11 8 12 15 9
Matin Courses 14 7 6 11 12 15 8 9
Tip sur les Pistes 14 7 6 10 11 15 12 8
Ti r el i r e
1.450.000e
Quinté +Cet après-midi à Marseille-Vivaux
(Réunion I ­ 1
re
Prix «Paris­Turf» Geny.com ­ 9e étape du GNT, Course Nationale - Groupe III Attelé -
80.000 €- 2.650 mètres)
Bonus 4sur5
Il faut avoir trouvé 4 chevaux parmi les 5 premiers de
l’arrivée, quel que soit l’ordre.
2PRIX KERJACQUES
Attelé - 22.000 € - 2.650 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1T a c t i q u e F a v o r i t e M . M essag er 2650
2T o m i o d u M e l e u c L. Fresneau 2650
3T e r r o i r d ' A n j o u (P) Jér. Duclos 2650
4T o p a z e d e l a C r a u (Q) R. Le Vexier 2650
5T r u e L o v e d u B o u r g N. Julien 2650
6Tu l i p Oa ks F. Jamard 2650
7T a m a r a d a r c h e (Q) N. Ensch 2650
8T o u p i e T h o u r j a n M . Bachelot 2650
9T h e A l l B l a c k L. Gazeng el 2675
10 T h a l è s d ' H a u t e r b e J.-C. Féron 2675
11T r i skè l e d ' H e r m i n e M . Abrivard 2675
12T r é so r d e Q u e sn y (Q) Y.-A. Briand 2675
F a v o r i s : 12- 7- 4Ou t si d e r s : 3- 10
3 PRIX ALBERT VIEL
Attelé - Apprentis et Lads-jockeys -
22.000 € - 2.650 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1Q u i n t e t (Q) C. Haret 2650
2Q u e l B e a u K i n g (A) E. M ontoya 2650
3Oc é a n e d e V i l l i è r e (Q) K. Pras 2650
4Ol y m p u s d u B o u f f e y A. Tomaselli 2650
5Pa p y d e C e sn y M . M ortag ne 2650
6Q u i n t a V i e w F.-X. M ary 2650
7Pa sse Pa sse (Q) M lle E. S ebaldano 2650
8Q u i t a p a T. S énéchal 2650
9P r i d a m e M o n o c h r o m e (Q) N. Julien 2675
10 Op i u m d e s J o u r n e a u (Q) S . Rousselle 2675
11Or i a d L e sm e l c h e n (Q) S . S téfano 2675
12Q u e b r a c h o d u Pa r c (Q) J. Bueno 2675
13Pr o p o s d e S t a r J. Tomaselli 2675
14Q u é z a c d e R i g n y (Q) F. Carpentier 2675
15Q u e a d ' A l g o t D. Alexandre 2675
16Pi r a t e d ' Ur z y J. Nobecourt 2675
F a v o r i s : 6- 12- 11Ou t si d e r s : 2- 1- 7
4PRIX GÉRARDPRUDHON
Course Européenne - Monté -
28.000 € - 2.650 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre - Multi Régional
1R o x a d e s M u r a i l l e s (P) F. Jamard 2650
2Ne w S u n K. Pras 2650
3Q u a l i st o (A) M . Abrivard 2650
4Q u é b e c d e T i l l a r d (P) J. Nobecourt 2650
5Ot h e l l o d ' A n a m a F. Boulot 2650
6R u b i s d u C h a n o y (Q) P. M asschaele 2650
7Ne v e r H a p p y S . Romero 2650
8Ou i st i t i d ' A n j o u M lle L. Grosbot 2650
9Pé g a se d ' A n a m a T. Ag uiar 2650
10 Né o S i n c l a i r E. Fournig ault 2675
11M y ko n o s d ' A t r é e T. Guillaume 2675
12Ou r a si Di a m s M . Hadjira 2675
13Gi b a r t u r (Q) A. Tomaselli 2675
14Om e g a d e l ' I t o n (A) W. Jehanne 2675
F a v o r i s : 6- 4- 12Ou t si d e r s : 9- 8- 3
5PRIX DEPONT DEVIVAUX
Course Européenne - Attelé -
22.000 € - 2.650 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre - 2sur4 - Multi
1Pl e a sa n t J e t M . Abrivard 2650
2Or o s Gé d é (Q) N. Ensch 2650
3Ol y m p i o d e s L o y a u x L. Fresneau 2650
4Pi n ki e d u V e r n e t F. Jamard 2650
5Pr o t o n (Q) F.-X. M ary 2650
6Pr i d e m d u T r i o J.-C. Féron 2650
7Or e g o n C e r i se (P) K. Van Canneyt 2650
8Psc h i t t (Q) J. Boillereau 2650
9Om b r e d e s R a c q u e s (A) J.-C. S orel 2675
10 Na j a c (A) M . M essag er 2675
11No b l e d ' Et é D. Alexandre 2675
12Pr e m i è r e Ya d (A) S . Cing land 2675
13Or a g e u x d e s F e u x J. Guelpa 2675
14Oc l o r a n e (Q) Y.-A. Briand 2675
15No r t o n d e H o c R. M ourice 2675
16T r i a n g e l K Ä l l (Q) R. Le Vexier 2675
F a v o r i s : 14- 1- 5Ou t si d e r s : 2- 16- 12- 11
6PRIX DESOLIVIERS
Attelé - 22.000 € - 2.650 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1S t a y e r N. Julien 2650
2S e n z a Un a Do n n a (P) J.-C. S orel 2650
3S o l i t u d e d e Da i d o u (Q) N. Ensch 2650
4S é n i o r d ' A l i é n i s (P) M . Abrivard 2650
5S p i r i t d ' A l e x B. Bourneil 2650
6S t o r m (P) R. M ourice 2650
7S o l i d e d u J a y l e L. Gazeng el 2675
8S i r e d e l a C a l a d e S . Yana 2675
9S i m m b o so S . Cing land 2675
10 S a m b a F o r c e (P) E. Varin 2675
11S u m o Q u i c k M . M essag er 2675
12S a p h i r d u M e l e u c (Q) Y.-A. Briand 2675
F a v o r i s : 12- 6- 9Ou t si d e r s : 4- 1
7PRIX DEGROSBOIS
Attelé - 22.000 € - 2.650 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1R a g i n g B u l l (Q) E. Gout 2650
2R o l f Da i r i e (P) L. Gout 2650
3R é g a l A u m o n i è r e N. Ensch 2650
4R o d é o F i v e A. Blondeau 2650
5R a m e l é o n (Q) R. Gout 2650
6R ê v e r i e d e s A r t s (P) R. M ourice 2650
7R o q u e b r u n e M a g i c (A) C. Chevalier 2650
8R o se Gr e n a d i n e (Q) M . M essag er 2650
9R o b a B o c a i n J.-C. S orel 2675
10 R o d i n d u R i b S . Cing land 2675
11R a n j u e l a (Q) J. Guelpa 2675
12R o d g e r s M . Bachelot 2675
13R o i d u B e l H o st e (Q) J. Uroz 2675
14R o c k d e M a x (Q) J.-C. Féron 2675
15R i v a g e d ' Ol é r o n Y.-A. Briand 2675
F a v o r i s : 13- 8- 2Ou t si d e r s : 1- 3- 15
8PRIX DELAJOLIETTE
Attelé - Amateurs - 8.000 € -
2.650 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1Q u a l i n e M e r e t t (Q) M . Phil. Fontaine 2650
2Om é g a d e s A r p e n t s (Q) M . F. Jombart 2650
3Pr i n c e Da n g u e v i l l e (Q) M . J.-M . Roubaud 2650
4Q u a i No r d M . L. Guelpa 2650
5Po é si e d ' Er a b l e M . J.-M . Jolit 2650
6Od i a n a M lle M . Le Vexier 2650
7Op é r a d u Pa m (Q) M lle G. Ambrog io 2650
8Or i e n t a b l e R o a d (Q) M lle M . Callier 2650
9No n i x d e l a V a l l é e M lle S . Blanchetière 2675
10 Pe r m a n o t M me V. Boudier-Cormy 2675
11Na p o l i t a n o S u n M . A. M azzu 2675
12Ol i v i a d u M a z a M . F. Issautier 2675
13Pi b o r J a d o r (A) M . D. Crozet 2675
F a v o r i s : 10 - 9- 7Ou t si d e r s : 13- 1
MARSEILLE-VIVAUX £ R. 1- (13H20)
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
HIPPISME
21
1 PRIX DE «L'EST RÉPUBLICAIN»
1 3 Slim Shady (M. Guyon)
2 6 Lapao (J. Victoire)
3 12 Tiger Rock (G. Masure)
4 10 Peninsula (A. Crastus)
5 4 Gallardo (Ronan Thomas)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 8,80
- Pl. (3): 3,30 - (6): 6,00 - (12): 3,10.
Tiercé : (3-6-12) (pour 1 €) Ordre:
642,50 €. Désordre: 128,50 €.
Quarté+ : (3-6-12-10) (pour
1,30 €) Ordre: 6.788,08 €. Désor-
dre: 564,59 €. BONUS (3-6-12):
32,11 €.
Quinté+ : (3-6-12-10-4) (pour 2 €)
Ordre: 73.701,00 €. Désordre:
759,20 €. TIRELIRE 1.400.000 € -
Pas de gagnant. NUMÉRO PLUS
0027 BONUS 4 (pour 2 €) (3-6-12-
10): 84,20 €. BONUS 4sur5 (pour
2 €) 25,80 €. BONUS 3 (pour 2 €)
(3-6-12): 17,20 €.
2sur4 : (3-6-12-10) (pour 3 €):
40,80 €.
Multi : (3-6-12-10) (pour 3 €). En 4:
3.780,00 €, en 5: 756,00 €, en 6:
252,00 €, en 7: 108,00 €.
Trio : (3-6-12) (pour 1 €): 238,40.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (3-6):
74,10 - Pl. (3-6): 25,10 - (3-12):
12,90 - (6-12): 30,90.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3-6):
93,70.
Trio Ordre : (3-6-12) (pour 1 €):
1.279,90.
2 PRIX M
1 7 Breaking Ice (M. Guyon)
2 10 Tupelo (B. Raballand)
3 1 Delictuelle (T. Messina)
4 6 Bal Rocket (F. Leroy)
13 partants. Non partante : 8 Bloody
Sunday.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (7): 3,30
- Pl. (7): 3,80 - (10): 2,50 - (1): 1,90.
Trio : (7-10-1) (pour 1 €): 93,30.
Rapports spéciaux (8 non partant):
Gag.(7-10): 75,20.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (7-10):
75,20 - Pl. (7-10): 22,20 - (7-1):
9,90 - (10-1): 7,30. Rapports spé-
ciaux (8 non partant): Gag. (7): 3,30 -
Pl. (7): 3,80 - (10): 2,50 - (1): 1,90.
Trio Ordre : (7-10-1) (pour 1 €):
965,50.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (7-10):
179,80. Rapports spéciaux (8 non
partant): 3,30.
3 PRIX F RANCE BLEU SUD- LO RRAINE
1 6 Darielli (T. Huet)
2 4 Tam Asa (J. Victoire)
3 5 Solaréa (F. Prat)
4 8 Stareel (R. Marchelli)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 5,80
- Pl. (6): 2,20 - (4): 8,30 - (5): 2,70.
Trio : (6-4-5) (pour 1 €): 240,20.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (6-4):
89,50 - Pl. (6-4): 26,70 - (6-5): 8,20
- (4-5): 47,60.
Trio Ordre : (6-5-4) (pour 1 €):
928,20.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6-4):
138,50.
4 PRIX DU «RÉPUBLICAIN LO RRAIN»
1 3 Diodoros (O. Peslier)
2 1 Cartel (M. Guyon)
3 4 Perfect Season (M. Delalande)
4 8 Thanatos (M. Lopez)
9 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 3,30
- Pl. (3): 1,30 - (1): 1,70 - (4): 1,40.
Trio : (3-1-4) (pour 1 €): 5,50.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (3-1): 5,50
- Pl. (3-1): 2,50 - (3-4): 2,10 - (1-4):
3,00.
Trio Ordre : (3-1-4) (pour 1 €):
23,30.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3-1):
12,00.
5 PRIX DE LA MO SELLE
1 2 Patterning (M. Guyon)
2 6 Satwa Dream (J. Victoire)
3 1 Shalangar (M. Poirier)
4 8 Poletto (M. Delalande)
15 partants. Non partant : 9 Agent.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 7,90
- Pl. (2): 2,60 - (6): 2,80 - (1): 1,90.
Trio : (2-6-1) (pour 1 €): 34,10.
Rapports spéciaux (9 non partant):
Gag.(2-6): 33,60.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (2-6):
33,60 - Pl. (2-6): 11,70 - (2-1): 5,40
- (6-1): 7,20. Rapports spéciaux (9
non partant): Gag. (2): 7,90 - Pl. (2):
2,60 - (6): 2,80 - (1): 1,90.
Trio Ordre : (2-6-1) (pour 1 €):
142,40.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2-6):
74,00.
6 PRIX DE LA MEURTHE
1 8 Fellini (H. Grewe)
2 9 Capellini (O. Peslier)
3 5 Massena (G. Masure)
4 10 Fire Up (J.-M. Breux)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (8):
10,80 - Pl. (8): 2,30 - (9): 1,40 - (5):
2,10.
Trio : (8-9-5) (pour 1 €): 27,60.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (8-9):
11,90 - Pl. (8-9): 4,60 - (8-5): 11,20
- (9-5): 4,20.
Trio Ordre : (8-9-5) (pour 1 €):
189,70.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (8-9):
32,80.
7 PRIX DE LA CO MMUNAUTÉ URBAINE DU G RAND NANCY
1 2 Gemo Lotus (M. Guyon)
2 6 Narima (D. Bœuf)
3 13 Debussy (J. Victoire)
4 14 Shirin (A. Lemaitre)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 5,50
- Pl. (2): 1,50 - (6): 1,40 - (13): 1,90.
Trio : (2-6-13) (pour 1 €): 11,90.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (2-6): 6,50
- Pl. (2-6): 3,10 - (2-13): 6,00 - (6-
13): 4,80.
Trio Ordre : (2-6-13) (pour 1 €):
76,20.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2-6):
17,10.
8 PRIX WWW.G ENY .CO M
1 11 Beaubahhare (M. Guyon)
2 10 Vrilissos (R. Marchelli)
3 14 Kahyaz (F. Prat)
4 1 Lawick (J. Victoire)
5 9 Valtahir (G. Masure)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (11):
8,60 - Pl. (11): 2,80 - (10): 6,90 -
(14): 2,70.
Trio : (11-10-14) (pour 1 €):
416,80.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (11-10):
152,20 - Pl. (11-10): 42,60 - (11-
14): 7,20 - (10-14): 32,60.
Trio Ordre : (11-10-14) (pour 1 €):
1.812,70.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (11-10):
798,80.
2sur4 : (11-10-14-1) (pour 3 €):
20,70 €.
Multi : (11-10-14-1) (pour 3 €). En
4: 2.394,00 €, en 5: 478,80 €, en 6:
159,60 €, en 7: 68,40 €.
AUTEUIL £ HIER
1 PRIX MÉLI MÉLO
1 5 Pour Toi Danton (M. Carroux)
2 6 Régisseur (D. Cottin)
3 4 Prince du Pin (A. Duchêne)
4 2 Quick Dream (M. Regairaz)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 3,20
- Pl. (5): 2,00 - (6): 2,60.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5-6): 8,70.
Trio Ordre : (5-6-4) (pour 1 €): 53,50.
2 PRIX G EO RG ES PELAT
1 5 Nikita du Berlais (Cyr. Gombeau)
2 4 Spice (J. Da Silva)
3 1 Tanais du Chênet (R. Schmidlin)
4 3 Cutting Edge (M. Regairaz)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 5,20
- Pl. (5): 1,70 - (4): 2,10 - (1): 1,40.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5-4): 69,00.
Trio Ordre : (5-4-1) (pour 1 €): 239,50.
Trio : (5-4-1) (pour 1 €): 15,20.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (5-4):
30,00 - Pl. (5-4): 6,40 - (5-1): 3,00 -
(4-1): 3,90.
3 PRIX HENRI G LEIZES
1 10 Katenko (C. Pieux)
2 5 Advertising Space (Cyr. Gombeau)
3 1 Tip Dancer (E. Chazelle)
4 3 Parigny (J. Plouganou)
5 4 Hillbilly (J. Reveley)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (10): 2,30 - Pl.
(10): 1,50 - (5): 1,70 - (1): 2,10.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (10-5): 11,10.
Trio Ordre : (10-5-1) (pour 1 €): 33,40.
Trio : (10-5-1) (pour 1 €): 17,60.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (10-5):
7,00 - Pl. (10-5): 3,60 - (10-1): 5,30
- (5-1): 6,30.
2sur4 : (10-5-1-3) (pour 3 €): 4,80 €.
Multi : (10-5-1-3) (pour 3 €). En 4:
63,00 €, en 5: 12,60 €, en 6:
4,20 €, en 7: 3,15 €.
4 PRIX MÉLANO S
1 3 Cristal Bonus (D. Cottin)
2 6 Lucky To Be (J. Ricou)
3 1 Montpellier (Jo Audon)
4 8 Rosa d'Anjou (D. Berra)
9 partants. 2 St Nicolas d'Acy.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 8,10
- Pl. (3): 2,10 - (6): 1,60 - (1): 1,70.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3-6):
32,40. Rapports spéciaux (2 non
partant): 8,10.
Trio Ordre : (3-6-1) (pour 1 €): 176,80.
Trio : (3-6-1) (pour 1 €): 27,20.
Rapports spéciaux (2 non partant):
Gag.(3-6): 16,20.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (3-6):
16,20 - Pl. (3-6): 5,30 - (3-1): 6,30 -
(6-1): 5,00. Rapports spéciaux (2
non partant): Gag. (3): 8,10 - Pl. (3):
2,10 - (6): 1,60 - (1): 1,70.
Classic Tiercé : (3-6-1) (pour 1 €)
Ordre: 107, 90 €. Désordre:
16,80 €. Rapports spéciaux (2 non
partant). Couplé transformé (3-6):
16,20 €.
5 PRIX RICHARD ET RO BERT HENNESSY
1 7 Klark (G. Adam)
2 6 Quézac de la Roque (J. Plouganou)
3 5 Bambi du Rheu (R. O'Brien)
4 4 Berryville (D. Cottin)
7 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (7):
18,90 - Pl. (7): 6,20 - (6): 4,10.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (7-6): 80,20.
Trio Ordre : (7-6-5) (pour 1 €): 385,70.
6 PRIX DE G IEN
1 4 Marcus de la Borie (L. Philipperon)
2 16 Snow In Chope (Y. Michaux)
3 20 Ka Social (E. Lequesne)
4 3 Lesept (Jo Audon)
5 15 Gosse de Sèvres (Tho. Gillet)
20 partants. 18 Corsica Canyon.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 5,40 -
Pl. (4): 2,90 - (16): 18,20 - (20): 8,60.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (4-16):
325,10. Rapports spéciaux (18 non
partant): 5,40.
Trio Ordre : (4-16-X) (pour 1 €): 350,90.
Trio : (4-16-20) (pour 1 €): 1.401,90.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (4-16):
191,90 - Pl. (4-16): 53,60 - (4-20):
28,30 - (16-20): 214,40. Rapports
spéciaux (18 non partant): Gag. (4):
5,40 - Pl. (4): 2,90 - (16): 18,20 -
(20): 8,60.
2sur4 : (4-16-20-3) (pour 3 €):
276,90 €. Rapport spécial (18 non
partant): 12,00 €.
Multi : (4-16-20-3) (pour 3 €). En 4:
néant , en 5: néant , en 6:
4.632,60 €, en 7: 1.985,40 €.
7 PRIX O TEUIL SF
1 1 Riri Mag (A. Acker)
2 8 Rond de Cuir (J. Plouganou)
3 5 Rosignol Collonges (T. Majorcryk)
4 3 Quirwala (W. Denuault)
7 partants. Non partants : 7 Quello
Malta - 9 Rolino d'Airy.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 4,90
- Pl. (1): 1,70 - (8): 2,70 - (5): 1,70.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1-8): 56,00.
Trio Ordre : (1-8-5) (pour 1 €): 256,20.
Trio : (1-8-5) (pour 1 €): 37,30.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (1-8):
32,00 - Pl. (1-8): 6,60 - (1-5): 3,90 -
(8-5): 5,90.
8 PRIX DE L'O RLÉANAIS
1 10 Rubi Ball (D. Cottin)
2 2 Voyourovitch (Cyr. Gombeau)
3 5 Norville du Bois (X. Hondier)
4 6 Mobi (J. Plouganou)
12 partants. 3 Perdiccas.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (10): 2,20 -
Pl. (10): 1,50 - (2): 2,00 - (5): 2,60.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (10-2):
13,50. Rapports spéciaux (3 non
partant): 2,20.
Trio Ordre : (10-2-5) (pour 1 €):
88,80. Rapports spéciaux (3 non
partant): Gag.(10-2): 13,50.
Trio : (10-2-5) (pour 1 €): 35,00.
Rapports spéciaux (3 non partant):
Gag.(10-2): 9,20.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (10-2):
9,20 - Pl. (10-2): 4,20 - (10-5): 6,60
- (2-5): 10,40. Rapports spéciaux (3
non partant): Gag. (10): 2,20 - Pl.
(10): 1,50 - (2): 2,00 - (5): 2,60.
SAINT- CLO UD £RÉUNIO N 2 - (11H50)
1 PRIX CHÂPEAU RO UG E
Mâles - Course F - 24.000 € -
1.600 m
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé
Ordre
1Por Favor (9) M. Guyon 58
2Dildar (14) C .- P. L e m a i r e 58
3Shamekh (12) D. Boni lla 58
4Chicago San (6) M. Ba r z a lona 58
5Black Sheep (8) S. P a squi e r 58
6H appy M ons t er (E1) (7) S. Ma i llot 58
7Icebraker (5) T. Thulli e z 58
8Palo Dancer (E2) (15) F. L e fe bvr e 58
9Tart ampion (E1) (2) I . Me nd i z a ba l 58
10 Niréas (3) O. P e sli e r 58
11Tow er of E ngland (1) F. Blond e l 58
12Lus t re (16) P.- C . Boud ot 58
13G old A nd G old (4) T. Ja r ne t 58
14T ixt o (10) A. C r a stus 58
15A bs olut ly Yes (13) J. Augé 58
16Ch' t io Bilot e (E2) (11) T. Hue t 58
Favoris : 1- 2- 10 O ut s iders : 7- 3- 5
2 PRIX ALLÉE D'AMO UR
Femelles - Course F - 24.000 € -
1.600 m
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé
Ordre
1Pleas ant A f t ernoon (13) T. Ja r ne t 57
2G ourmandis e (5) G. Be noi st 57
3Kendorova (7) J. Augé 57
4E chappée Belle (1) C . Soum i llon 57
5Blue Blue Sea (12) S. P a squi e r 57
6St y le Show (11) J. Vi ctoi r e 57
7G olden Lilac (6) M. Guyon 57
8G oldt iming (8) Mlle P. P r od ' hom m e 54,5
9M armaglia (10) C .- P. L e m a i r e 57
10 E lus ive E ria (2) D. Boni lla 57
11Chahakoa (3) A. C r a stus 57
12E lle Sait (9) S. Rui s 57
13Q ueen M enant ie (4) I . Me nd i z a ba l 57
Favoris : 7- 6- 5O ut s iders : 10 - 9- 13
3 PRIX DICTA DRAKE
Jeunes Jockeys et Apprentis -
Course E - 24.000 € - 2.100 m
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé
Ordre
1Valpareis o (10) T. Nor m a nd 56
2Langley (4) T. Ba che lot 55,5
3Daliamoon (9) A. Ha m e li n 54,5
4Cat moves (1) E. Ha r d oui n 54
5J uvenil Delinq uent (2) A. C a r a m a noli s 53
6Cap Calva (8) M. Ta va r e s Da Si lva 53,5
7A rt émia (5) M. De la la nd e 53
8Dubai Smile (E1) (6) R. Br i a r d 53
9H onorat a (E1) (7) C . C a d e l 52
10 Lumiè re du Coeur (3) F. L e r oy 54
Favoris : 2- 9- 8O ut s iders : 4- 1
4 PRIX DES TO URELLES
Femelles - L. - 52.000 € - 2.500 m
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé
Ordre - Classic Tiercé
1Lunduv (6) D. Bœ uf 58,5
2Bigzam (4) I . Me nd i z a ba l 58,5
3Baby la (11) M. Guyon 58,5
4O ne Clever Cat (9) F. P r a t 58,5
5Terre du Vent (8) S. P a squi e r 58,5
6M argarit a (5) G. Ma sur e 58,5
7Coronat a (2) S. Rui s 58,5
8Supers t it ion (10) Gér. Mossé 58,5
9Ludiana (3) C .- P. L e m a i r e 54
10 Landing Sit e (1) A. C r a stus 54
11Foundat ion Filly (7) T. Thulli e z 54
Favoris : 3- 9- 8O ut s iders : 6- 11
5 PRIX LES ALLUETS- LE- RO I
A réclamer - Course F - 18.000 € -
3.000 m
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé
Ordre
1So Frenchy (10) C . Sa got 59,5
2Bloopers (12) C . Gue ud e 58
3Fée des A igles (9) M. Auti e r 58
4Flamenko (17) Y. Bour goi s 57,5
5M indt w is t (E1) (2) J. Mor e l 57,5
6Never Wait (6) F. L e r oy 57,5
7Tes keds gumman (3) M. P oi r i e r 57,5
8Sonorch (11) F. P a ni cucci 57,5
9Ikon (14) S. Br e ux 56
10 Bon' t horou (13) L . Hua r t 56
11H opef ull Baby (8) V. Vi on 56
12Norbriant (E1) (1) A. Bour ge a i s 56
13Bravis s ima (5) M. Foulon 56
14A elios (16) A. Ma le nfa nt 56
15H is t oire de J ouer (7) R. L e Dr e n- Dole uz e 56
16Iovia NON PARTANTE 56
17Dict at orial (4) D. Ba d e l 54,5
Favoris : 1- 8- 7O ut s iders : 9- 4- 5
6 PRIX CHUCHO TEUR
Handicap de catégorie divisé - 1re
épreuve - Course E - 19.000 € -
1.600 m
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé
Ordre - 2sur4 - Multi
1G alodor (14) Mlle D. Sa nti a go 60
2Cros s bill (2) T. Ba che lot 58,5
3Balor (3) F. L e fe bvr e 59
4Tat s uy a (5) C . Soum i llon 59
5A rmig erent (7) I . Me nd i z a ba l 58
6Topaze Dorée (11) M. Guyon 58
7Polis h R ings (13) T. Thulli e z 57
8Indran (1) Gér. Mossé 56
9Negramaro (10) S. Ma i llot 54,5
10 Pirat e Béré (9) G. Be noi st 54
11Kat alana (12) A. C r a stus 54
12Sprint Car (6) S. Rui s 53
13Leew an de l' O rme (4) D. Boni lla 53
14Las os (8) F. P r a t 51
Favoris : 2- 6- 5O ut s iders : 4- 1- 10 - 11
7 PRIX DE BRUNO Y
A réclamer - Course E - 18.000 € -
2.100 m
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé
Ordre
1Duellant (12) T. Ba che lot 60,5
2Lion des Flandres (6) F. L e r oy 59,5
3O ut er Cont inent (2) G. Be noi st 61
4Sun Societ y (5) M. Auti e r 57,5
5M oonlanding (7) S. P a squi e r 59
6Korovos NON PARTANT 57,5
7Wes t Wing (4) E. Bur e lle r 56
8Capt ain Camelot (8) I . Me nd i z a ba l 57,5
9J amindar (10) M. Ta va r e s Da Si lva 54
10 H uangdi (1) S. Ma i llot 57,5
11Borox (11) C .- P. L e m a i r e 57,5
12Tempels t ern (3) Gér. Mossé 57,5
Favoris : 1- 3- 2O ut s iders : 5- 7- 8
8 PRIX INCERTITUDE
Handicap de catégorie divisé - 2e
épreuve - Course E - 17.000 € -
1.600 m
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé
Ordre - 2sur4 - Multi
1Dais y Like (9) G. Be noi st 60
2Lars ony (7) F. Blond e l 60
3G uanaderia (3) M. Nobi li 59,5
4Pivon (14) G. Ma sur e 59
5Loch Dancer (5) T. Hue t 59
6M rs J ef f ers on (4) S. Rui s 59
7Black Ball (2) F. Spa nu 59
8R aj Love R oy ale (1) M. Ba r z a lona 58,5
9A kf aras (E1) (12) J. Vi ctoi r e 58,5
10 St art elle (11) E. Ha r d oui n 57
11M ariners Doll (E1) (6) A. C r a stus 58,5
12Tes t a M ora (8) P.- C . Boud ot 57,5
13Sucre Brun (13) M. Guyon 57,5
14G rape M elody (10) Mlle D. Sa nti a go 57,5
Favoris : 10 - 7- 8O ut s iders : 12- 13- 14
NANCY £ HIER
NANCY £RÉUNIO N 3 - (16H)
1 PRIX DE VANDŒUVRE
A réclamer - Course G - 13.000 € -
2.400 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre - 2sur4 - Multi
1Sham R is k (5) E. W i a nny 62
2Pers onal Pow er (1) Rona n Thom a s 60
3R éf lex (12) A. L a r ue 55,5
4R ous s eau (14) G. Bocska i 58
5Bet cherev (15) A. C ha m pe noi s 55,5
6Franzis kaner (7) R. Ma r che lli 58
7Weipert (10) M. Sa utje a u 58
8Danaw ind (4) E. Gue r a ca gue 58
9Tadoun de J uilley (13) F. For ési 58
10 Bares ca (8) S. Fa r ge a t 56,5
11Sat w a G irl (2) A. Bonne foy 56,5
12Fas t boy (9) E. Mi che l 56
13G roup Capt ain (6) T. P i ccone 56
14Brit ix (11) Y. Four na nd 56
15Biarrit z (3) C . P a sse r a t 52
16Dubaï Princes s (16) D. Br e ux 54,5
Favoris : 2- 7- 11O ut s iders : 8- 4- 3
2 PRIX DE LA BIDO UZE
Haies - 3 ans - 21.000 € - 3.400 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1Taikanous F. P a m a r t 69
2T ieps t ar (E1) E. C a r d on 68
3M elkior du Berlais (E1) E. L e que sne 68
4Divis ion A lpha D. C otti n 66
5Tropic de Brion J. Zuli a ni 65
6A uenw urf P.- A. Johnson 65
7Top Dis covery S. Fle ur i e 65
8Tazzaro C . C ha n 65
9Q uick Borough Jo Aud on 65
10 Nut ellas (E2) L . Bould oi r e s 64
11R us s ian Taï ga P. P e ti t 64
12Poket inas (E2) Tho. Gi lle t 63
13A now e de J élois R. O' Br i e n 63
Favoris : 1- 13- 8O ut s iders : 5- 4- 3
3 PRIX DE LA PLACE
STANISLAS
Handicap de catégorie - Course E -
17.000 € - 2.400 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1Dubbel Fres h (2) D. Br e ux 60
2Fix M e (14) T. Me ssi na 59,5
3M argut t e (5) T. Stosse 57,5
4Q uadraga (3) M. Sa utje a u 59
5King Like (7) F. For ési 59
6Warrent on (16) A. L a r ue 57
7Saint ong eais (6) A. Te i ssi e ux 58,5
8M agic A rt is t e (13) Mlle J. Hi m m e l 57,5
9Feat her H eight s (4) E. Gue r a ca gue 57,5
10 Kazoma Kat e (8) J.- M. Br e ux 56,5
11A mneris (9) C . P a sse r a t 54
12A us t ralian A irline (1) R. Ma r che lli 55
13T he Number Dream (12) S. Mouli n 51,5
14Sant arco (10) Y. Four na nd 52,5
15T he Wonder Land (15) Alxi Ba d e l 51,5
16Sims t ar du T hil (11) Mlle C . L a una y 51,5
Favoris : 4- 2- 8O ut s iders : 10 - 12- 15
4 PRIX SAINT- NICO LAS
Handicap de catégorie - Course E -
17.000 € - 1.350 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre - 2sur4 - Multi
1A rc de Triomphe (13) E. W i a nny 60
2La R og erais (4) R. Be che r 59,5
3Nachos (7) R. Ma r che lli 59
4Pis t e Perdue (9) Rona n Thom a s 58
5Papi Fernand (1) M. Sa utje a u 57,5
6G old A mber (2) B. Ra ba lla nd 55
7O n T he Side (16) J. C la ud i c 55
8Lit t le Bay (11) T. P i ccone 54,5
9Sendis h (E1) (6) J. P a r i z e 54
10 Vlat y pas (14) A. C ha m pe noi s 52
11Chikablue (8) T. Me ssi na 53,5
12M agic Sport (3) D. Br e ux 52,5
13Vive La Fort une (12) Alxi Ba d e l 52
14Wunderkind (5) A. L e m a i tr e 51,5
15M ilhaart h (15) Mlle C . L a una y 51
16Dream Q ues t (E1) (10) S. Mouli n 49,5
Favoris : 2- 8- 11O ut s iders : 14- 7- 4- 3
5 PRIX X. DE VREG ILLE
Steeple-chase - 4 et 5 ans -
24.000 € - 3.800 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1Solica du Lac M. Ma r sa c 67
2R os e St oria D. C otti n 69
3M aj or Dolois J. Zuli a ni 68
4A gonit o NON PARTANT 66
5A nt arè s du Berlais (E1) E. L e que sne 68
6R obin R oy al (E1) E. C a r d on 68
7R eine de Troncais M. Re ga i r a z 67
8Sourire du Chenê t (E1) E. C ha z e lle 67
9Tahit i Pearl L . Bould oi r e s 66
10 Coq uind' ouilly Tho. Gi lle t 63
11Les i T. Ma jor cr yk 63
12G es a M ixa E. Mi che l 63
Favoris : 2- 5- 6O ut s iders : 3- 11- 12
6 PRIX DE NEUVES-
MAISO NS
A réclamer - Course G - 13.000 € -
1.950 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1Beauvois in (10) M. F. Guy 62
2Sw ades h (12) T. Me ssi na 58,5
3Spit zbube (11) Mlle H. Mouchova 60
4Dulce et Decorum (5) J.- M. Br e ux 60
5Ces are (14) Rona n Thom a s 60
6A magnolio (4) F. For ési 58
7M ay w eat her (6) A. Sa ngla r d 56
8R oy o (15) A. C ha m pe noi s 53,5
9Son M ies q ue (9) Mlle C . L a una y 56
10 Tucumano (3) B. Ra ba lla nd 54,5
11Tamburini (8) R. Ma r che lli 56
12Prohibit ion (1) T. P i ccone 56
13M arloue d' A gros t is (16) E. Mi che l 54,5
14Folie des A igles (2) D. Br e ux 54,5
15T ina Frit t er (7) J. C la ud i c 54,5
16Lady Dana (13) S. Mouli n 52
Favoris : 2- 6- 5O ut s iders : 7- 12- 13
7 PRIX F RANCE- BLEU SUD
LO RRAINE
Haies - 5 ans et plus - 24.000 € -
3.800 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1Badman L . Bould oi r e s 70
2Pos s iamo T. Ma jor cr yk 69
3Sherkan du Berlais E. C ha z e lle 68
4G arus s ian E. C a r d on 68
5R ouet des O ngrais R. O' Br i e n 66
6Kampino C . C ha n 64
7Belamag e Y. Mi cha ux 63
8Celt ix D. C otti n 65
9A t uro P.- A. Johnson 65
10 Vallaria de Plés E. L e que sne 64
11M irabelle de Balme R. Fla m e nt 61
12Q uaille des Sacart M. Mony 61
13Skit t le M. Ma r sa c 63
14Pine O ak M. M.- F. We i ssm e i e r 63
Favoris : 9- 5- 14O ut s iders : 6- 2- 1
8 PRIX DE PO NT- À-
MO USSO N
Handicap de catégorie - Course E -
17.000 € - 1.950 m
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Ordre
1La Formia (12) E. W i a nny 60
2Kalaw a (6) Mlle J. Hi m m e l 59,5
3Tanaos (2) A. Te i ssi e ux 59
4Pegmalion (14) F. For ési 59
5H eart Forever (13) T. P i ccone 59
6H is t ory (15) Y. Four na nd 58
7Ledzep (9) S. Fa r ge a t 58
8Skipper Bleu (10) Rona n Thom a s 57,5
9Saga Dancer (7) D. Br e ux 57
10 Zos ime (8) F. C ha m pa gne 56
11M irag elevé (16) M. Sa utje a u 55
12Shake H ands (4) R. Ma r che lli 54,5
13Cat t elan (3) J. C la ud i c 53
14Sagamana (1) A. L e m a i tr e 51,5
15G rey Full (5) C . P a sse r a t 51
16It ' s For M e Clarac (11) S. Mouli n 50
Favoris : 4- 3- 9O ut s iders : 1- 7- 8
22
SPORTS
7Leader du
championnat WRC,
Sébastien Loeb
a l’occasion de
décrocher un septième
titre mondial consécutif
dès ce week­end au
Japon, à trois rallyes
de la fin de la saison.
£Handball. Découvrez deux pages spéciales pour tout savoir sur la première saison du
HBC Semur en Division 2 masculine. À lire en pages 24 et 25
HANDBALL. D1masculine. Christian Roy fait le point avant l’ouverture de la saison, samedi.
«Fairedemieuxenmieux»
Championnat. Le Dijon BHB débute samedi avec la
réception de Tremblay (20 heures) au palais des Sports.
Spéciales. A l’occasion de l’ouverture de la D1, découvrez
quatre pages spéciales D1 et DBHB, jeudi et vendredi.
C
hri sti an Roy, que
retenez-vous de la
première saison du
DBHB en élite ?
« On a beaucoup appris,
avec une charge de travail
insoupçonnée et des déboi-
res. Cela nous a montré que
le club devait se structurer
davantage. Même si nous
sommes déj à passés en
SASP, nous devons encore
nous améliorer car, pour
notre projet européen d’ici
deux à trois ans, c’est abso-
lument nécessaire. Heureu-
sement qu’au niveau de l’ef-
fectif, cela a tenu. Denis
Lathoud en a tiré le maxi-
mum. Sportivement et fi-
nancièrement, la saison a
été compliquée. »
Vous attendiez-vous à
une saison aussi difficile
en temps que promu ?
« Pas vraiment. On n’est
pas complètement préparé
à toutes les exigences de la
Ligue. C’est pour cette rai-
son que nous avons deman-
dé à la Ligue d’accompa-
gner mieux cette saison les
deux clubs qui montent de
D2. »
Parlons de cette nouvelle
saison : vous avez été plu-
tôt discrets sur le marché
des transferts, avec un dé-
part pour seulement deux
a r r i v é e s . Et a i t - c e un
choix ?
«Compl ètement. Mi s à
part Dan Ley qui souhaitait
partir, nous avons cherché
d’abord à garder tous nos
joueurs et nous avons pro-
longé notre joker médical
Diarra. Nous avons surtout
beaucoup misé sur un gar-
dien. C’était la priorité du
staff technique. Pour gran-
dir, il faut avoir une paire de
gardiens très forts. La ve-
nue de Neboja Stojinovic
(Montpellier) va dans ce
sens. C’est un vrai pro et un
compétiteur qui va nous
amener beaucoup. Nous
aurions voulu aussi un ar-
rière gauche gros tireur,
mais la masse salariale ne le
permettait pas. »
C’est souvent la deuxiè-
me année en élite qui est la
plus difficile, d’autant que
l’effet de surprise ne joue-
ra plus pour Dijon...
« Effectivement, c’est plus
difficile de confirmer. Mais
l’équipe a beaucoup pro-
gressé. Cette saison, on a un
effectif qui peut tourner.
Maintenant c’est à Denis
(Lathoud) de trouver de
nouvelles parades face à ses
adversaires. Cette saison en
LNH, les équipes n’ont pas
non plus beaucoup chan-
gé. »
Malgré la concurrence et
les difficultés économi-
ques, vous êtes parvenus à
augmenter votre budget...
« C’était indispensable. Si
on gardait le même budget
que la saison dernière, on
serait pratiquement con-
damné à la relégation. On a
augmenté notre budget de
300 000 euros en mettant
d’abord l’accent sur la réé-
valuation des joueurs. C’est
grâce aux bénévoles qui tra-
vaillent dans notre club que
nous pouvons nous permet-
tre de garder nos joueurs.
Mais ce système n’est pas
durable si nous voulons
grandir. »
Quels objectifs vous êtes-
vous fixés pour cette sai-
son ?
« Nous voulons faire de
mieux en mieux chaque sai-
son. Nous avons terminé
dixièmes la saison dernière
à un point du huitième. Ter-
miner entre la sixième et la
huitième place serait donc
un bel objectif. Maintenant
il s’agit de bien débuter à
domicile face à Tremblay
pour bi en l ancer l a sai -
son. »
g.santos@lebienpublic.fr
A quatre jours de l’ouvertu­
re du championnat, Chris­
t i an Roy, l e pr ési dent du
DBHB, nous l i vre ses i m­
pressions sur cette deuxiè­
me saison du club dijonnais
en D1.
Le DBHB a fait un gros effort financier pour faire venir Neboja
Stojinovic, le gardien de Montpellier. Photo Maud Grandjean

L’affluence
du public a bien
progressé. Elle
dépendra encore
de nos résultats. ”
LEDBHBENBREF
BUDGET
1762700C’est lebudget
prévisionnel moyeneneuros
établi au1
er
septembre2010
par leDijonBHBpour son
deuxièmeexerciceenLNH.
Lamassesalarialeà cette
mêmedateest de740 837
euros.
BILLETTERIE
Pour assister à unmatch de
D1 masculineaupalais des
Sports, leDBHBamis en
placecettesaisonquatre
tarifs par match : 11 € (7 € tarif
réduit), 15 € (10 € réduit) pour
les deux matches dits de
“gala”, Dijon­Montpellier et
Dijon­Chambéry.
L’abonnement pour lasaison
à domicilesera de95 euros.
Il comprendrales matches de
championnat, decoupedela
Ligueet decoupedeFrance.
TOURNOI
A l’occasiondelatrêve
internationale, leDBHB
organiserales 22 et 23 janvier
2011, le1
er
tournoi
international deDijon.
Les dirigeants ont déjà
l’assurancedelavenue
des Allemands de
Gummersbach, des
champions deSuisse
Schaffhausenet del’équipe
deSaint­Raphaël de
ChristianGaudin.
INTERVIEW
PARGEORGES SANTOS

Terminer
entre la sixième
et la huitième
place serait
un bel objectif. ”
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
CÔTE-D'OR / SPORTS
23
Lorsque Patrice Carteron
s’exprime au sujet de Lhadji
Badiane, il va droit au but.
«C’est unjoueur deLigue1»,
assure le coachdijonnais, qui
s’est une nouvelle fois servi
dans le vivier du Stade Ren-
nais pour renforcer son grou-
pe. « Maintenant, c’est à moi
de lui montrer qu’il a eu rai-
son de me faire venir », ré-
pond l’attaquant de 23 ans.
Révélé à Clermont
Enrejoignant Dijon, malgré
les réticences de l’entraîneur
rennais Frédéric Antonetti,
Badiane est venu chercher le
temps de jeu dont il n’a pas
bénéficié l’an passé.
« Je me suis blessé durant la
préparation, il y avait une
grosse concurrence et le club
ne voulait pas me prêter », ra-
conte celui qui s’était révélé à
Clermont en 2008-2009 (34
matches, 6 buts). Cet été aus-
si, le club breton n’était pas
très chaud pour lâcher un
joueur auquel il venait d’offrir
un nouveau contrat de deux
ans. Mais l’appel du terrain a
été plus fort que tout. « Ça
s’est fait à la dernière minu-
te », indique Lhadji Badiane,
qui n’appréhende pas ce dé-
tour en Ligue 2 comme une
régression. Au contraire.
« La Ligue 2, c’est plus ath-
létique, plus agressif. Tu as
moins de temps pour réagir
quandtuas leballon», décrit-
il. Çatombebien, Badianeest
réputé pour ses qualités de vi-
tesse et de percussion. Il peut
évoluer sur tous les postes of-
fensifs et espère surfer sur la
bonne dynamique dijonnaise
de ce début de saison. c’est
tout lemal qu’onlui souhaite.
M. B.
FOOTBALL. Ligue 2.
Badiane a faimde terrain
Lhadji Badiane va renforcer le
secteur offensif
dijonnais. Photo M. B.
Il est venuaudemi-fondpar
hasard. C’était en1987. Vingt-
troisanset sixtitresnationaux
plustard, BernardFiliatres’en
souvient commesi c’était hier.
« Uncollègue m’avait de-
mandésijevoulaisbienentraî-
ner, j’ai essayéet çam’aplu»,
raconte-t-il. «J’aiensuitebeau-
coupapprisenobservantPier-
rot Lachaise et j’ai fait mes
gammesavecDenisVernoy. »
Aufil des années, sous les
couleursdel’ASPTTDijon, il
seforgeuneréputationflatteu-
se, dirigeplusieurscoureurset
finit parconvaincreStéphane
Benetièredepédaler derrière
samoto.
Troisièmeen2001, premier
en2002(et 2004) devant Sa-
muel Dumoulinet deuxième
en2003, leduomontesurtou-
teslesmarchesdupodiumdes
championnatsdeFrance. Ber-
nardFiliatregagneraensuite
quatretitresavecDavidDere-
pas.
En2007, ilrejointleSCODi-
jonetcontinueàdévelopperla
plusvieilledisciplineducyclis-
me. «Toujours avecdes cou-
reursdijonnais», précise-t-il.
Depuisdeuxans,aveclecon-
coursduclub«et grâceàBer-
nardMaryqui adonnésonac-
cordpourquecelareprenne»,
il aremissur piedlatradition-
nelleréuniondedemi-fondor-
ganiséeauparavant par une
associationde club. Entre-
temps, il a aussi hissé deux
nouveauxcoureurs(Febvayet
Lazart) enfinale des cham-
pionnats deFranceet n’apas
l’intentiondes’arrêter.
M.B.
CYCLISME. Réunionde demi-fond, vendredi à Dijon.
La passionselonBernard
Bernard Filiatre et David Derepas ont décroché un quatrième
titre de champions de France au début de l’été. Photo SDR
G
énéral ement , l es
matches de prépa-
ration sont à pren-
dre avec des pincettes tant
tous leurs acteurs ont une
récurrente tendance à en
garder sous la semelle voire
sous le patin. Mais hier soir
à une semaine de la reprise
officielle de la saison – Di-
jon HC-Epinal le 14 sep-
tembre en coupe de la Li-
gue –, si les duels physiques
entre Dijonnais et Gapen-
çais ont été quelque peu
mis sous l’éteignoir, le reste
de la partition a valu le dé-
tour.
Dans un premier temps,
on a eu confirmation de la
solidité défensive dijonnai-
se. Avec un Jarvis efficace et
un Bozik très alerte dans
ses filets, l’édifice bourgui-
gnon s’est montré l ong-
temps imperméable. Gap
s’est régulièrement retrou-
vé sans solution à l’image
du tour de piste inoffensif
de Rambousek (18
e
).
Il a d’ailleurs fallu une er-
reur côte-d’orienne pour
voir Correia mettre fin à
154 minutes d’invincibilité
du portier dijonnais (1-1,
34’31). Et l’offensive dijon-
naise alors ? Avec un Sa-
doun sorti de sa t ani ère
(1-0, 10’39), il n’a manqué
qu’une grosse dose de réa-
lisme pour être totalement
prêt. Quemener a été canar-
dé (Steiner à 9’20, Mrena à
30’29...) mais souvent sans
réussite.
Ceci est à peaufiner dès
samedi à Villard. C’est fina-
lement un slap de «l’ an-
cien» Stephen Dugas, visi-
blement pas encore prêt à
partir en retraite, qui clôt
des débats animés (44’42).
L’ensemble prend tournure.
JÉRÔME ROBLOT
HOCKEY. Amical.
Le DHC n’a pas fait grève
A une douzaine de jours de
la reprise du championnat,
l es Ducs ont vai ncu Gap
( 2­1) et engrangent une
nouvelle victoire excellente
pour le moral.
Yanick Riendeau n’a pas été chanceux hier avec entre autres
un slap sur le poteau. Photo Clément Renard
ENBREF
FOOTBALL
Coupe de France : les équipes de CFA 2 en piste
Letiragedu3
e
tour delacoupedeFranceaeulieuhier, marqué
par l’entrée en lice des clubs de CFA2. Le tirage des Côte-
d’Oriens : Mâcon (PD)-Pouilly-en-A. (PL), Cuisery (D2)-Pon-
tailler/Lam. (PD), Cluny (PD)-Beaune (DH), Chenôve
(PH)-Branges (PL), Quetigny (PH)-Mireb./Bell.(PL) ou Fon-
taine-d’Ouche (PD), Sance (D1)-Dijon Parc (PL), Genlis
(PH)-La Chapelle-de-G. (DH), Meursault (PH)-Paray (DH),
Marsannay(PH)-LeCreusot JO(DH), Châtillon-Coll. (PD)-Se-
longey (CFA2), St-Julien-du-S. (D2)-Chevigny (DH), St-Floren-
tin (PH)-Montbard/Ven. (PH), Sens Franco-M. (PL)-Val de
Norges (PD). Les matches auront lieu le 19 septembre.
Coupe de Bourgogne : le 1
er
tour
Hier avait lieuégalement le tirage du1
er
tour éliminatoire de la
coupe de Bourgogne. Le tirage des Côte-d’Oriens : Semur/Ep.
(PH)-Appoigny(PL), Longvic(PH)-Is-sur-Tille(PL), Mercurey
(PL)-Fauverney/Rouvr. (PL), Auxonne (PL)-USCDijon(PH),
Abergement-de-Cuisery (D1)-St-Apollinaire (PL), Lux (PL)-St-
Jean-de-Losne (PD). Les matches auront lieu le 19 septembre.
Coupe nationale entreprises (1
er
tour) : SIMEL-Dijon Ensei-
gnants.
BASKET
Portes ouvertes à la JDA Dijon
La JDADijon Bourgogne (18, boulevard de l’Ouest à Dijon),
organise une après-midi portes ouvertes, le samedi 11 septem-
bre de 14à17heures. destinée auxbabys (nés àpartir de 2004)
et aux mini-poussins (nés à partir de 2002-2003). Des entraî-
neurs diplômés seront à votre dispositionpour vous conseiller
et un goûter sera offert.
LAFICHE
DIJON­GAP: 2­1
Dijon (patinoire Trimolet). ­ Dijon HC (Ligue Magnus) ­
Gap (Ligue Magnus) : 2­1 (1­0, 0­1,1­0). Arbitre : M. Du­
rand ass. Gremion et Courgeon.
Dijon HC : Sadoun 10’39 (ass. Dugas, Martin), Dugas 44’42
(ass. Sadoun, Dmytruk).
Gap : Correia 34’31 (ass. Zampa, Suchanek).
24
SPORTS / CÔTE-D'OR
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
HANDBALL. Pro D2. Le HBCSemur fait ses grands débuts, samedi, contre Sélestat.
Le jour de gloire est arrivé
L
a pe t i t e s a l l e de s
Sports du Champ-de-
Foire sera toujours
trop petite pour accueillir les
supporters du HBC Semur.
Elle fera même de nombreux
frustrés, samedi, pour le pre-
mier rendez-vous de l’histoi-
re duclubendivision2face à
Sélestat, un ancien pension-
naire de D1.
Qui aurait cru un jour que
la petite cité médiévale et ses
4500 âmes accueilleraient
un jour une équipe de l’anti-
chambre de l’élite. Mais à y
regarder de plus près, il n’y a
rien de surprenant. Ce club,
qui évoluait encore en N3 en
2005, a connuune ascension
fulgurante en cinq ans.
Emmené par un président
décidé et passionné, Thierry
Thomas, unentraîneur ambi-
tieux et talentueux, Thierry
Vamillier, et un petit groupe
de bénévol es f i dèl es, l e
HBCS a réussi à gravir rapi-
dement les échelons, évo-
luant en N2, seulement deux
saisons, puis deux nouvelles
saisons en N1 (Semur a fait
les barrages d’accession en
D2 dès sa 1
re
saison en N1).
Les défis des Thierry
La relation entre les deux
« Thierry » est sans doute
l’une des clés de cette réussi-
te semuroise. « Notre enten-
te marche à merveille. J’ai un
président qui, comme moi,
aime les défis », souligne le
coach. « Il se charge de s’oc-
cuper de trouver les fonds fi-
nanciers et me fait entière-
ment confiance pour tout ce
qui concerne le terrain. »
C’est à cette lourde tâche fi-
nancière que s’est attelée
Thierry Thomas – également
Pdg des Ateliers d’Arman-
çon – tout l’été. Car Semur
veut être à la hauteur de ce
rendez-vous historique.
Avec un budget qui avoisi-
nait les 500 000 euros la sai-
sondernière, leclubest passé
à une enveloppe qui devrait
tourner cette saison entre
650 et 700 000 euros (voir
encadré). Une augmentation
nécessaire pour pouvoir se
renforcer et ne pas faire illu-
sion en D2.
Un recrutement
judicieux
Si le HBCSemur n’aperdu,
s ur l e papi er, que deux
joueurs à l’intersaison, il a
surtout laissé partir sa pièce
maîtresse, le meilleur mar-
queur et joueur de la N1 la
saison dernière, Zvonko Se-
balj. « C’est un joueur impor-
tant mais je crois qu’il avait
fait le tour de la question
avec nous », souligne Thierry
Vamillier. Pour le remplacer,
ce derni er a f ai t appel à
Adriano Marlin, prometteur
demi-centre d’Angers. A ses
côtés arrivent des handbal-
leurs habitués aux joutes de
la D1 comme Dewit (Ces-
son) et Verdier (Aurillac) et
de la D2 comme Benkhala
(Villeurbanne). De quoi ap-
porter encore un peu plus de
physique et de puissance à
un sept semurois qui pouvait
déjà compter sur des joueurs
du calibre de Mocanu, Ko-
vac ou Roche.
« J’essaie toujours d’avoir
des joueurs qui me ressem-
blent, qui soient compéti-
teurs », souligne le coach du
HBCS. « Dans une petite vil-
le comme la nôtre, il faut que
le challenge sportif les attire.
Il faut savoir les convaincre,
qui plus est lorsqu’à 80 km
d’ici il y a unclub de D1. » Le
carnet d’adresse et le réseau
de Thierry Vamillier font le
reste. Il s’agiramaintenant de
ménager les susceptibilités
entre les “anciens” et les nou-
veaux. Un point sur lequel
Thierry Vamillier ne s’inquiè-
te pas trop : « Ils savent tous
où ils doivent aller. C’est une
équipe qui sait se battre et
c’est surtout là-dessus qu’on
gagnera des matches. »
Le maintien ou mieux
Equipe révélation des deux
dernières saisons de N1, le
HBCSemur pourrait-il deve-
nir unenouvellefois lepoil-à-
gratter de la D2 ? « On va
d’abord essayer de mettre
deux équipes derrière nous
au classement », déclare l’en-
traîneur auxois qui n’aime
pas toutefois le mot de main-
tien. « On y va pour faire
quelque chose de bien. Pour-
quoi pas étonner ? »
Des exploits auxquels tous
les Semurois nepourront pas
assister puisque seuls 500
spectateurs – conditions de
sécurité obligent – auront la
chance de voir évoluer le
HBCS à domicile.
« La salle, ce sera sans dou-
te notre seul regret cette sai-
son », confesse Thierry Va-
millier. « Mais tout dépendra
de la façon dont notre saison
évoluera. Un bon parcours
pourrait faire réfléchir nos
politiques. »
GEORGESSANTOS
g.santos@lebienpublic.fr
Samedi face à Sélestat, le
HBCSemur débuteralapre­
mière saison de son histoire
en D2. Un événement face
auquel Thierry Vamillier et
son club veulent être à la
hauteur.
Irfan Kovac et les Semurois reçoivent samedi l’un des candidats à la montée. Photo Maud Grandjean

J’essaie
toujours d’avoir
des joueurs qui me
ressemblent. ”
Thierry Vamillier
Un budget en augmentation
S’il n’atteignait pas les 500 000 euros la saison dernière, le
budget du HBC Semur devrait tourner entre 650 et 700 000
eurospour leprésent exercice, soit uneaugmentationdeplus
de40%, et seuil quasi minimal pour suivrelerythmedelaD2.
Si l’engouement est plus que palpable dans la salle semuroi­
se, le samedi les soirs de match, le jeu à sept fait également
recette dans l’Auxois au niveau financier. Plus d’une centaine
d’entreprises privées sont partenaires du club, ce qui repré­
sente 65 %du budget, complété par 20 %d’apport des col­
lectivités territoriales et par 15 %du fonctionnement du club
lui­même.
CALENDRIERDED2MDUHBCSEMUR
Phasealler
1
re
journée(sam. 11/09/10) :
Semur­Sélestat.
2
e
journée(ven. 17/09/10):
Besançon­Semur.
3
e
journée(sam. 25/09/10) :
Semur­Nancy.
4
e
journée(dim. 03/10/10) :
Créteil­Semur.
5
e
journée(sam. 09/10/10) :
Semur­Nanterre.
6
e
journée(ven. 15/10/10):
Saintes­Semur.
7
e
journée(sam. 23/10/10):
Semur­Villeurbanne.
8
e
journée(ven. 05/11/10):
Angers­Semur.
9
e
journée(sam. 13/11/10):
Semur­Billère.
10
e
journée(sam. 20/11/10):
Pontault/Combault­Semur.
11
e
journée(sam. 04/12/10):
Semur­Mulhouse.
12
e
journée(sam. 11/12/10):
Semur­Vernon.
13
e
journée(ven. 17/12/10):
Paysd’Aix­Semur.
Phaseretour
14
e
journée(sam. 05/02/11):
Sélestat­Semur.
15
e
journée(sam. 11/02/11):
Semur­Besançon.
16
e
journée(sam. 18/02/11):
Nancy­Semur.
17
e
journée(sam. 05/03/11):
Semur­Créteil.
18
e
journée(dim. 19/03/11):
Nanterre­Semur.
19
e
journée(sam. 26/03/11):
Semur­Saintes.
20
e
journée(ven. 01/03/11):
Villeurbanne­Semur.
21
e
journée(sam. 09/04/11):
Semur­Angers.
22
e
journée(ven. 15/04/11):
Billère­Semur.
23
e
journée(sam. 30/04/11):
Semur­Pontault/Combault.
24
e
journée(ven. 06/05/11):
Mulhouse­Semur.
25
e
journée(ven. 13/05/11):
Vernon­Semur.
26
e
journée(ven. 27/05/11):
Semur­Paysd’Aix.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
CÔTE-D'OR / SPORTS
25
HANDBALL. ProD2. Lechampionnat reprendsamedi.
Legrandsautdansl’inconnu
Debout (de gauche à droite) : Thierry Vamillier (entraîneur principal), Vincent Vauvilliers (entraîneur­adjoint), Thierry Thomas (président), Abdoulaye Sarr, Kévin
Savard, Adriano Marlin, Fraj Massaoud, Dragos Mocanu, Sébastien Grébonval, Guillaume Roche, Bram Dewit, Titouan Prudhomme. Accroupis (de gauche à
droite) : Thibaut Pickaerts, Pierrick Verdier, Pierrick Naudin, Irfan Kovac, Mickael Delannoy, Benoît Boudier, Nicolas Martin, Oualid Benkahla, Frédéric Gay
(entraîneur­adjoint et entraîneur de la réserve). Photo Christophe Gilles
LES MOUVEMENTS
ARRIVÉES
­ Pierrick VERDIER (Aurillac, D1)
­ Ouadi BENKAHLA (Villeurbanne, D2)
­ Fraj MASSAOUD (Châteauneuf, N1)
­ Bram DEWIT (Cesson, D1)
­ Adriano MARLIN (Angers, D2)
­ Abdoulaye SARR (Saint­Malo, N2)
­ Thomas DUREUIL (Dijon BHB2, N2).
DÉPARTS
­ Zvonko SEBALJ (Valence, N1)
­ Michaël TOUBOUL (Hazebrouck, N1
L’EFFECTIF
GARDIENS
1. Benoît BOUDIER
(36 ans, 1,80 m, 87 kg)
1. Oualid BENKAHLA
(23 ans, 1,82 m, 80 kg)
12. Fraj MASSAOUD
(31 ans, 1,89 m, 88 kg, TUN)
21. Tituan PRUDHOMME
(20 ans, 1,83 m, 92 kg)
JOUEURS DE CHAMP
2. Guillaume ROCHE
(31 ans, 2,02 m, 102 kg, pivot)
3. Pierrick NAUDIN
(20 ans, 1,87 m, 82 kg, arrière gauche)
6. Kévin SAVARD
(22 ans, 1,89 m, 82 kg, arrière gauche)
7. Bram DEWIT
(2 7 ans, 1 ,9 8 m, 9 7 kg, arriè re gauche,
BEL), in te r. A
9. Sébastien GREBONVAL
(27 ans, 1,95 m, 93 kg, pivot)
10. Nicolas MARTIN
(24 ans, 1,78 m, 75 kg, ailier gauche)
11. Mickael DELANNOY
(28 ans, 1,79 m, 80 kg, ailier droit)
14. Thibaut PICKAERTS
(27 ans, 1,82 m, 80 kg, ailier droit)
17. Pierre TORRES
(28 ans, 1,69 m, 80 kg, demi­centre)
24. Pierrick VERDIER
(21 ans, 1,78 m, 76 kg, ailier gauche)
28. Irfan KOVAC
(25 ans, 1,97 m, 98 kg, arrière droit, BOS)
77. Dragos MOCANU
(32 ans, 1,88 m, 99 kg, pivot, ROU)
83. Adriano MARLIN
(27 ans, 1,90 m, 87 kg, demi­centre)
93. Abdoulaye SARR
(24 ans, 1,98 m, 82 kg)
L’EFFECTIF2010­2011
LEHBCSEMUR
L’an dernier : 2
e
de la poule 1 de N1.
Président : Thierry Thomas.
Entraîneur : Thierry Vamillier.
Préparateur physique : Fabien Maurice.
Kinésithérapeute : Jean­Paul Lemaire.
Salle : salle des Sports, rue du Champ de Foire à Semur­en­
Auxois.
Couleurs : rouge et blanc.
Tél. : 03.80.96.64.71.
Contact email : 0421040@handball­france.eu
Site internet : www.hbcsemur.fr.
S’il y a eu quelques petites
modifications quant à la
composition de la poule de-
puis deux saisons, et l’acces-
sionduDBHBenD1, il sem-
bl e pour t a nt bi e n que
Semur, nouveaupensionnai-
re du niveau, va trouver un
championnat somme toute
très similaire. C’est-à-dire
plutôt compliqué, avec des
chausse-trappes lors de tou-
tes les journées.
D’ abord concernant l e
haut du panier. La présence,
presque accidentelle, de Pa-
ris, l’an dernier, semblait dé-
jà « boucher » une des deux
places d’accessit en élite.
Cette prévision ne s’est pas
démentie. Mais si les Pari-
siens ont retrouvé la D1, il se
pourrait bien que ces der-
niers soient remplacés, poste
pour poste, par des Cristo-
liens qui n’auront pas envie
de moisir à cet étage.
Par ailleurs, si Saint-Cyr,
qui frappait àladernièrepor-
te depuis quelque temps, a fi-
ni par trouver la clé, les pré-
tendants sont encore légion.
Sélestat, un peu juste pour
réintégrer l’élite jusqu’alors,
semble mieux armé. Nancy
en parle depuis plusieurs sai-
sons, tout comme Pays d’Aix,
qui a réalisé un gros turn-
over. Al’instar de Mulhouse,
que l’ex-Dijonnais Boillaud
et Gallotte n’ont pas rejoint
pour rester ad vitam eter-
namen D2.
Pontault-Combault, avec le
Bourguignon William Hol-
der, aux commandes, pour-
rait également en être.
Enfin, on serait tenté de di-
re qu’il y a, grosso modo,
tous les autres, qui vont ten-
ter, coûte que coûte, d’éviter
les deux dernières places, sy-
nonymes de relégation en
N1.
Deux relégables
La bonne nouvel l e du
championnat, c’est qu’il n’y a
plus que deux places de ban-
nis et nonquatre, cequi com-
ble une belle part du trou
béant qui menaçait toutes les
équipes moyennes. Semur,
qui s’est avéré cohérent, et
dans son recrutement et
dans sa préparation, pour-
rait ne pas être trop inquiété.
Billère a pris l’habitude
d’être solide. Mais les Ver-
non, Nanterre, Saintes, Vil-
leurbanne, Besançon – qui
n’a plus envie de faire l’as-
censeur – et Angers, sauvé in
extremis, seront à coup sûr
des adversaires difficiles à
manœuvrer, prêts à se jeter
sur la moindre formationqui
gambergerait un peu trop
longtemps.
S. L.
La Pro D2 passée au crible.
Une pression moins forte ?
Mehdi Ighirri, le demi­centre
d’une équipe mulhousienne
qui ne manque pas
d’ambitions cette saison.
Photo Maud Grandjean
26
SPORTS / FRANCE ET MONDE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
FOOTBALL. Euro 2012 (qualifications). La France s’impose en Bosnie.
Une réactionde haut vol
O
nosait à peine enrê-
ver. Battus par la
Biélorussie au Sta-
de de France vendredi, les
Bleus ont affiché un tout
autre visage en allant s’im-
poser hier soir en Bosnie
(2- 0) grâce à des buts de
Benzema et Malouda. Une
victoire très précieuse, puis-
qu’elle remet les hommes de
Laurent Blanc dans le droit
chemin vers la qualification
pour l’Euro 2012. Mais aus-
si très encourageante, au vu
du jeu proposé par les Trico-
lores,
Les Français réalisaient
tout d’abord une bonne pre-
mière mi-temps, grâce une
mei l l eure organi s at i on
autour d’un milieu de ter-
rain Mvila-Diaby-Diarra do-
minateur. Les Bleus récupé-
raient beaucoup de ballons
et privaient du même coup
de munitions de très discrets
attaquants bosniaques, à
l’image d’un Ibisevic trans-
parent.
Maîtres du milieu, plutôt
tranquilles derrière autour
d’un solide Rami, les hom-
me s de La ur e nt Bl a nc
éprouvaient en revanche
davantage de difficultés à
l’approche des trente der-
niers mètres. Remuant, Ben-
zema tentait bien sa chance,
d’abord seul face à deux dé-
f enseurs (12
e
) ou sur un
coup franc enroulé frôlant
la barre transversale (18
e
).
Affichant plus de dureté,
pressant leurs adversaires,
l es Bl eus montrai ent un
bien meilleur visage, mais à
l’image de Diaby – omnipré-
sent – seul face au gardien
après un relais avec Malou-
da, la précision manquait
dans le dernier geste (28
e
).
Une impression confirmée
par une dernière frappe de
Benzema captée par Hasa-
gic juste avant la mi-temps
(44
e
).
Le bijou de Benzema
Mais l’attaquant du Real
Madrid allait être récom-
pensé de sa bonne rentrée
avec les Bleus. A la 72
e
mi-
nute, il se trouvait à la récep-
tion d’un centre de Clichy,
mystifiait Spahic d’une rou-
lette en pleine surface et
trompait Hasagic (0-1).
Ce geste de grande classe
libérait les Bleus qui enfon-
çaient le clou à peine quel-
que minute plus tard par
Malouda à la conclusion
d’une belle action collective
menée par Benzema, Diaby
et Valbuena, passeur décisif
un peu chanceux pour le
coup (0-2, 78
e
).
Laurent Blanc tenait sa
première victoire, large-
me nt mé r i t é e t a nt s e s
joueurs ont dominé leurs
adversaires hier soir. Val-
b u e n a p u i s Be n z e ma
auraient même pu corser
l’addition en fin de match,
mais 2-0, c’était déjà large-
ment suffisant au bonheur
de cette nouvelle équipe de
France.
Les Bl eus ont su r éagi r
après leur défaite face à la
Biélorussie en dominant la
Bosnie­Herzégovine hier à
Sarajevo.
Yann Mvila et les Bleus ont affiché un bien meilleur visage hier soir. Photo AFP
BOSNIE­ FRANCE
0 - 2
LAFICHE
BOSNIE­HERZÉGOVINE­FRANCE: 0­2
Sarajevo (stade Asim Ferhatovic­Hase). ­ Bosnie­He­
rzégovine ­ France : 0­2 (0­0). Arbitre : M. Brych (ALL).
Environ 50 000 spectateurs.
But pour la France : Benzema (72
e
), Malouda (78
e
).
Avertissement à la Bosnie : Pjanic (45
e
), Ibricic (71) ; à la
France : Valnuena (40
e
).
Bosnie : Hasagic ­ Lulic, Spahic (cap.), Nadarevic, Mujdza ­
Rahimic (Zec, 74
e
) ­ Ibricic, Misimovic, Pjanic ­ Dzeko, Ibise­
vic (Jahic, 75
e
). Entr. : S. Susic.
France : Lloris ­ Clichy, Mexès, Rami, Sagna ­ Diaby, A.
Diarra (cap.), Mvila ­ Malouda (Matuidi, 80
e
), Benzema, Val­
buena. Entr. : L. Blanc.
LEGROUPED
Bosnie­Herzégovine ­ France...........0­2
Biélorussie ­ Roumanie.....................0­0
Albanie ­ Luxembourg.......................1­0
Classement
1. Albanie..............................................4
2. Biélorussie........................................4
3. Bosnie­Herzégovine.........................3
4. France..............................................3
5. Roumanie......................................... 2
6. Luxembourg..................................... 0
LESAUTRESMATCHES
G roupe A. ­ Turq uie­Belgiq ue : 3 ­2 ;
Autriche­Kazakhstan : 2­0 ; Allemagne­
Azerbaïdjan : 6­1.
Groupe B. ­ Russie­Slovaquie : 0­1 ; Ma­
cédoine­Arménie : 2 ­2 ; Eire­Andorre :
3­1.
Groupe C. ­ Serbie­Slovénie : 1­1 ; Italie­
Iles Féroé : 5­0.
G roupe E : Suède­Saint­Marin : 6 ­0 ;
Pays­Bas­Finlande : 2­1 ; Hongrie­Mol­
davie : 2­1.
Groupe F. ­ Géorgie­Israël : 0­0 ; Malte­
Lettonie : 0­2 ; Croatie­Grèce : 0­0.
Groupe G. ­ Bulgarie­Monténégro : 0­1 ;
Suisse­Angleterre : 1­3.
G roupe H. ­ Danemark­Islande : 1 ­0 ;
Norvège­Portugal : 1­0.
Groupe I. ­ Rép. tchèque­Lituanie : 0­1 ;
Ecosse­Liechtenstein : 2­1.
L’HOMMEDUMATCH
Libération. Hier soir,
Karim Benzema n’a pas
déçu pour son retour en
Bleu. Absent du Mondial
en Afrique du Sud, blessé
contre la Biélorussie, il a
été le leader de l’attaque
tricolore sur la pelouse de
Sarajevo. Incisif, il a
multiplié les appels de
balle et souvent tenté sa
chance. Son but, sur un
exploit personnel, est venu
récompenser sa bonne
prestation d’ensemble et
libérer des Bleus qui
butaient jusque­là sur la
défense bosniaque.
Photo AFP
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
FRANCE ET MONDE / SPORTS
27
ENBREF
FOOTBALL
Espoirs : une victoire
pour l’honneur
Déjà éliminés de la course à
l’Euro 2011, les Espoirs ont
terminé les qualifications
par une victoire sur la mo-
deste équipe de Malte (2-0),
hier au stade de la Licorne
d’Amiens, grâce àdes buts de
Kitambala (58
e
) et Yangam-
biwa (65
e
).
CYCLISME
Pas de Mondiaux
pour Voeckler
Laurent Jalabert ne pourra
pas compter sur Thomas
Voeckler pour les Cham-
pionnats du monde de Mel-
bourne (29 septembre-3 oc-
tobre), le coureur de Bbox
souffrant depuis le mois
d’août de problèmes gastri-
ques. En outre, le sélection-
neur de l’équipe de France
va devoir également se pas-
ser des services de plusieurs
cadres tricolores : Pierrick
Fedrigo, Sandy Casar, Chris-
tophe LeMevel et Benoit
Vaugrenard.
BASKET
Collet maintenu
à la tête des Bleus
Tout juste élu nouveau
président delaFIBA, Yvan
Mainini, qui va quitter le
15 septembre prochain la
présidence de la Fédéra-
tion française, a confirmé
Vincent Collet dans ses
fonctions pour 2011.
RUGBY
Un nouveau président
à Bourgoin
Le club de Bourgoin va être
repris par un groupe de cinq
investisseurs qui ont choisi
pour président ArnaudTour-
toulou, qui remplacera Gas-
ton Maulin, maintenu au
club en tant que président
d’honneur. L’élection aura
lieu dans deux semaines,
lors du prochain conseil
d’administration.
TENNIS
Coupe Davis :
Forget a choisi
Gaël Monfils, Richard Gas-
quet, Mi chaël Ll odra et
Gilles Simon ont été sélec-
tionnés hier par le capitaine
de l’équipe de France de
Coupe Davis, Guy Forget,
pour affronter l’Argentine en
demi-finale du 17 au 19 sep-
tembre à Lyon.
C’
est une petite re-
v a n c h e q u e v a
pouvoi r s’of f ri r
Roger Feder er l or s des
quart s de f i nal e de l ’ US
Open, où il retrouvera Ro-
bin Soderling, l’homme qui
avait mis finà sa série record
de 23 demi-finales d’affilée
en Grand Chelem, en juin à
Roland-Garros. Lundi soir,
le Suisse a dominé l’Alle-
mand Jurgen Melzer en hui-
tièmes de finale et n’a tou-
jours pas perduunset à New
York.
« Pas de secret
entre nous »
L’actuel numéro 2 mon-
dial ne compte qu’une seule
défaite contre le Suédois,
pour douze victoires depuis
2004. Mais quelle défaite !
Elle avait mis fin à une série
légendaire, qui restera peut-
être comme le record le plus
difficile à battre de Federer :
en six ans, de l’édition 2004
de Wimbledon à l’édition
2010 de l’Open d’Australie,
le Suisse a remporté 14 de
ses 16 titres du Grand Che-
lem, disputé six finales et at-
teint trois fois les demi-fina-
les, sans jamais le moindre
accident de parcours, ni for-
fait. IvanLendl, qui détenait
ce recordavant lui, s’était ar-
rêté à dix demi-finales con-
sécutives...
« Robin est vraiment très
fort depuis deux ans, il va fi-
nir dans le Top 5 à la fin de
l’année », a indiqué Federer.
« Je l’avais battu en quart de
finale ici l’an passé après un
match difficile, je m’attends
à la même chose. Il n’y a pas
de secret entre nous. »
Monfils a sa chance
« C’est toujours une super
sensationde jouer contre les
meilleurs du monde », se ré-
jouit pour sa part Soderling.
« C’est pour des matches
comme ça que tu t’entraî-
nes. Mais je pense que n’im-
porte quel joueur du Top 10
peut battre Roger. »
L’autre quart de finale du
bas de tableauopposera No-
vak Djokovic à Gaël Mon-
fils, un match qui semble
très ouvert, car le Français
est en grande forme physi-
que, comme l’ont montré
ses prouesses défensives fa-
ce à Gasquet, et le Serbe a
toujours du mal à gérer la
chaleur.
TENNIS. US Open (8
es
de finale).
De la revanche dans l’air
En quarts de finale, Roger
Federer retrouvera Robin
Soderling, une vieille con­
naissance qui avait privé le
Suisse d’une nouvelle de­
mi­finale à Roland­Garros
en juin dernier.
La motivation sera toute trouvée pour Roger Federer face à
Robin Soderling. Photo AFP
Malgré de nombreux for-
faits, la Lituanie sera présen-
te en quarts de finale du
champi onnat du monde
pour la troisième fois de son
histoire après 1998 et 2006.
Hier, dans le sillage de Linas
Kleiza (30 points), les Litua-
niens sont venus difficile-
ment à bout de la Chine (78-
67).
Après un bon début de
match (5-16, 8
e
), les Chinois
ont perdu pied en défense,
d’abord sur un 16-2 dans la
deuxième période (de 20-29,
13
e
, à 36-31, 27
e
), puis sur un
11-0 dans le troisième (de
48-48, 23
e
, à 59-48, 27
e
).
Jeudi en quarts de finale, la
Lituanie affrontera l’Argen-
tine, difficile vainqueur du
Brésil hier soir (93-89).
BASKET. Mondial 2010.
La Lituanie au rendez-vous
Linas Kleiza a porté les
Lituaniens vers la
victoire. Photo AFP
Andy Schleck et Stuart
O’Grady n’ont pas pris le dé-
part de la 10
e
étape de la
Vuelta hier matin, les deux
coureurs de la Saxo Bank
ayant été renvoyés par leur
manager Bjärne Riis pour
indiscipline. « Je sais que j’ai
enfreint une règle de l’équi-
pe en allant prendre un ver-
re après avoir dîné et c’est
pour cette raisonque Bjarne
a décidé de me renvoyer,
tout comme Suart O’Gra-
dy » a confié le Luxembour-
geois.
Andy Schleck était très
loin au classement général,
relégué à la 77
e
place. Les
deux frères quitteront Saxo
Bank à la fin de la saison,
tout comme Stuart O’Gra-
dy.
CYCLISME. Tour d’Espagne.
A. Schleck et O’Grady virés
Andy Schleck a été
sanctionné pour indiscipline.
Photo AFP
LES RÉSULTATS
MESSIEURS
Huitièmes de final e : Soderling ( SUE/N.5) bat Montanes ( ESP/N.21) 4­6, 6­3, 6­2,
6­3 ; Federer (SUI/N.2) bat Melzer (AUT/N.13) 6­3, 7­6 (7/4), 6­3 ; Youzhny (RUS/N.12)
bat Robredo (ESP) 7­5, 6­2, 4­6, 6­4.
DAMES
Huitièmes de f inal e : Kanepi ( EST/ N.31) bat W ickmayer ( BEL/ N.15) 0­ 6, 7­ 6 ( 7/ 2) ,
6­1 ; Wozniacki (DAN/N.1) bat Sharapova (RUS/N.14) 6­3, 6­4 ; Zvonareva (RUS/N.7)
bat Petkovic (ALL) 6­1, 6­2.
CLASSEMENTS
10
e
é ta pe : 1 . E rvi ti O l l o ( E SP / G C E )
4h13’32 ; 2. R. Zingle (FRA /COF) à 37’’ ;
3. Van Avermaet ( BEL/ OLO) m.t. ; 4. Fi­
netto ( I TA/ LI Q ) m.t. ; 5 . M oreno ( E SP /
ACA) m.t....
G é n é ra l : 1 . Rodr i guez ( E SP / KAT )
42h11’49’’ ; 2. Anton (ESP/EUS) à 2’’ ; 3.
N ibali ( I TA/ LI Q ) à 4 ’’ ; 4 . Tondo Volpini
(ESP/CTT) à 44’’ ; 5. Peraud (FRA/OLO) à
54’’...
RÉSULTATS
8
es
de f inal e. ­ Lituanie­ Chine : 78­ 67 ;
Argentine­Brésil : 93­89.
Les quarts de finale
Aujourd’hui : Serbie­Espagne, Turquie­
Slovénie.
Dema in : E tats­ Unis­ Russie, Lituanie­
Argentine.
28
ARTS
&
LOISIRS
CINÉMA. Les films de la semaine en Côte­d’Or.
Parcours decombattants
Original. Benda Bilili est l’histoire de cinq paraplégiques et trois
personnes valides qui forment ungroupe de musique au Congo.
Roman. Twelveest l’adaptationcinématographiqueduroman
éponymedeNick McDonell qui racontel’erranced’unjeunedealer.
T
wel ve (Ét ats- Uni s,
1 h 35) réalisé par Joel
Schumacher avec
Chace Crawford, Curtis ‘50
Cent’ Jackson, Rory Culkin.
Des adolescents riches et
désabusés, des fêtes sans
joie, des parents absents, un
peu de dope pour le grand
frisson et parmi eux, White
Mike, jeune dealer qui vient
de quitter son école privée
de l’Upper East Side à New
York.
White Mike ne fume pas,
ne boit pas, ne va pas dans
les fêtes, sauf pour vendre sa
nouvelle drogue, le Twelve.
Cette histoire commence
quand Charlie, le cousin de
White Mike, est assassiné…
et se terminera lors d’un an-
niversaire, dans la violence
et la perdition.
Copains pour toujours,
(États-Unis, 1 h 42) réalisé
par Denni s Dugan avec
AdamSandler, Kevin James,
Chris Rock. Après trente ans
sans se voir, cinq copains
d’enfance se retrouvent pour
partager un week-end avec
femmes et enfants. Leurs re-
lations reprennent làoùelles
en étaient restées trois dé-
cennies plus tôt.
Des hommes et des dieux
(France, 2 heures), réalisé
par Xavier Beauvois avec
Lambert Wilson, Michael
Lonsdale, Olivier Rabour-
din. Un monastère perché
dans les montagnes du Ma-
ghreb, dans les années 1990.
Huit moines chrétiens fran-
çais vivent enharmonie avec
l eurs frères musul mans.
Quand une équipe de tra-
vailleurs étrangers est mas-
sacrée par ungroupe islamis-
te, la terreur s’installe dans la
région. L’armée propose une
protection aux moines, mais
ceux-ci refusent. Doivent-ils
partir ? Malgré les menaces
grandissantes qui les entou-
rent, la décision des moines
de rester coûte que coûte, se
concrétise jour après jour…
Ce film s’inspire librement
de la vie des Moines Cister-
ciens de Tibhirine en Algérie
de 1993 jusqu’à leur enlève-
ment en 1996.
Eastern Plays (Bulgarie,
1 h 23), réalisé par Kamen
Kalev avec Christo Christov,
Ovanes Torosian, Saadet Isil
Aksoy. Itso a pris ses distan-
ces avec ses parents jusqu’au
jour où il secourt une famille
turque, agressée par ungrou-
pe de néo-nazis. Parmi eux,
se trouve son jeune frère
Georgi, qui participe depuis
peu à des ratonnades. En se
rapprochant de Georgi et de
la jolie Turque qu’il a sauvée,
l e tourmenté Itso entre-
prend un cheminement inté-
rieur qui pourrait l’entraîner
vers la voie du salut.
La sortie remarquée du do­
cumentaire Benda Bilili cô­
toie la comédie populaire
américaine Copains pour
toujours, et le drame réalis­
te Bulgare Eastern play.
Eastern Plays a été présenté à l’occasion de la quinzaine des réalisateurs pendant le festival de Cannes. Photo SDR
2films pour leprix
d’unpour les moins de
27 ans. Tous les samedis
dumois deseptembre,
pour l’achat d’uneplace
autarif habituel une
secondeplaceest
offertedans tous les
cinémas.
£Enquête. Le secret des pas de danse qui plaisent aux femmes aurait été révélé par une
équipe de chercheurs britanniques. À lire en page 30
Dans Copain pour
toujours, les vieux
amis découvrent
que vieillir ne
signifie pas
forcément grandir.
Benda Bilili, un documentaire musical très humain
Benda Bilili (France, 1 h 24), réalisé par Re­
naud Barret, Florent de La Tullaye, avec Cu­
bain Kabeya, Paulin Kiara­Maigi, Roger Lan­
du. Ricky avait un rêve : faire de Staff Benda
Bilili le meilleur orchestre du Congo. Roger,
enfant des rues, désirait plus que tout rejoin­
dre ces stars du ghetto kinois qui écument la
ville sur des fauteuils roulants customisés fa­
çon Mad Max. Mais avant tout il faut survivre,
déjouer les pièges de la rue de Kinshasa,
chanter et danser pour s’évader. Pendant cinq
ans, des premières chansons à leur triomphe
dans les festivals du monde entier, Benda bilili
nous raconte ce rêve devenu réalité.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
CINÉMA / ARTS
&
LOISIRS
29
TOUSLESFILMSAUJOURD’HUI dansl’agglomérationdijonnaise
Les horaires annoncés sont ceux des séances, sauf pour l’Eldorado (horaires des films).
NOUVEAUX
FILMS
£BENDABILILI
Documentaire musical de
Renaud Barret et Florent de la
Tullaye (France, 1h26).
DIJON, DEVOSGE : 14h05, 16h05,
18h05, 20h05, 22h05.
£COPAINS
POURTOUJOURS
Comédie de Dennis Dugan avec
Adam Sandler et Kevin James
(Etats­Unis, 1h42).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 13h55,
16h, 18h05, 20h10, 22h15.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 16h,
18h, 20h, 22h.
£DESHOMMES
ETDESDIEUX
Guerre de Xavier Beauvois avec
Lambert Wilson, Michael
Lonsdale, Olivier Rabourdin
(France, 2h).
DIJON, ELDORADO : 14h, 16h15,
18h30, 20h45.
DIJON, DARCY : 14h, 16h30, 19h15,
21h30. Son numérique DTS.
£EASTERNPLAYS
Drame de Kamen Kalev avec
Christo Christov, Ovanes
Torosian, Saadet Isil Aksov
(Bulgarie, 1h23).
DIJON, ELDORADO : 18h45, 22h.
£TWELVE
Comédie dramatique de Joel
Schumacher avec Chace
Crawford et 50 Cent (Etats­
Unis, 1h35). Avertissement.
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05,
14h, 16h05, 18h10, 20h15, 22h20.
TOUJOURS
ÀL'AFFICHE
£BEBAD
Comédie de Miguel Arteta avec
Michael Cera, Portia
Doubleday, Jean Smart, Erik
Knudsen (États­Unis, 1h31).
DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h
£CRIMED’AMOUR
Thriller d’Alain Corneau avec
Ludivine Sagnier, Kristin Scott
Thomas, Patrick Mille (France,
1h46).
DIJON, DARCY : 13h50, 15h55, 18h,
20h05, 22h10.
£CEQUEJEVEUX
DEPLUS
Comédie sentimentale de Silvio
Soldini avec Alba Rohrwacher,
Pierfrancesco Favino, Giuseppe
Battiston (Italie, 2h).
DIJON, ELDORADO : 16h30.
£D’AMOUR
ETD’EAUFRAÎCHE
Drame d’Isabelle Czajka avec
Pio Marmai, Anaïs Demoustier,
Laurent Poitrenaux (France,
1h30).
DIJON, ELDORADO : 16h.
£EXPENDABLES
Action de Sylvester Stallone
avec Sylvester Stallone, Jason
Statham, Jet Li (Etats­Unis,
1h45). Interdit aux moins de
12 ans.
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05,
14h, 16h05, 18h10, 20h15, 22h20.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 16h,
18h, 20h, 22h.
£INCEPTION
Science­fiction de Christopher
Nolan, avec Leonardo DiCaprio
(États­Unis, 2h22).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 16h15,
19h, 21h45.
DI JON, DEVOSGE : 17h, 20h45
(VOST).
DI JON, DARCY : 14h30, 17h30,
20h30.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 17h,
20h15.
£KRACH
Thriller de Fabrice Genestal
avec Lellouche, Vahina
Giocante, Charles Berling
(France, 1h27)
DIJON, DARCY : 14h, 20h.
£L’ÂGEDERAISON
Comédie romantique de Yann
Samuell avec Sophie Marceau
et Jonathan Zaccaï (France,
1h37).
DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h.
£L’APPRENTI
SORCIER
Fantastique de Jon Turteltaub
avec Nicolas Cage, Jay
Baruchel, Teresa Palmerd
(Etats­Unis, 1h49).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05,
13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50,
15h55, 18h, 20h05, 22h10.
£L’ARBRE
Comédie dramatique de Julie
Bertucelli avec Charlotte
Gainsbourg, Morgana Davies,
Marton Csokas, Arthur Dignam
(Australie­France, 1h40).
DIJON, DARCY : 14h, 16h, 18h, 20h,
22h.
£LATÊTEENFRICHE
Comédie dramatique de Jean
Becker avec Gérard Depardieu,
Gisèle Casadesus (France,
1h22).
DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h.
£LEBRUIT
DESGLAÇONS
Comédie dramatique de
Bertrand Blier avec Jean
Dujardin, Albert Dupontel, Anne
Alvaro (France, 1h27).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
14h10, 16h10, 18h10, 20h10, 22h10.
DIJON, DEVOSGE : 14h, 16h, 18h,
20h, 22h.
DIJON, DARCY : 14h, 16h, 18h, 20h,
22h. Son numérique SRD.
£LESAVENTURES
DEDONQUICHOTTE
Animation enfantine d’Antonio
Zurera (Espagne, 1h20)
DIJON, DEVOSGE : 14h30.
£LEVOYAGE
EXTRAORDINAIRE
DESAMY
Animation et aventure de Ben
Stassen (Belgique, 1h20).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
14h, 16h (en 3D).
DIJON, OLYMPIA : 14h, 16h.
£MARMADUKE
Comédie de Tom Dey avec Lee
Pace, Owen Wilson, Emma
Stone (Etats­Unis, 1h30).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
14h.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h10,
16h10, 18h10.
£NIGHTANDDAY
Action de James Mangold avec
Tom Cruise et Cameron Diaz
(Etats­Unis, 1h40).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 18h,
20h10, 22h20.
DIJON, OLYMPIA : 20h05, 22h10.
£ONCLEBOONMEE
Drame d’Apichatpong
Weerasethakul avec Thanapat
Saisaymar, Jenjira Pongpas,
Sakda Kaewbuadee (France,
Britannique, Espagne,
Thaïlande, Allemagne, 1h53)
DIJON, ELDORADO : 14h, 17h50, 20h.
£PIRANHA(3D)
Epouvante­horreur d’Alexandre
Aja avec Elisabeth Shue, Ving
Rhames (États­Unis, 1h29);
Interdit aux moins de 12 ans.
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05,
14h, 16h05, 18h10, 20h15, 22h20.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50,
15h50, 17h50, 19h50, 21h50. Projec-
tion en 3D. Son numérique DTS.
£POETRY
Drame de Lee Chang­Dong
avec Yoon Jung­hee, David Lee,
Kim Hira (Corée du Sud, 2h19).
DIJON, ELDORADO : 14h, 20h45.
£SALT
Thriller de Phillip Noyce avec
Angelina Jolie, Liev Schreiber,
Chiwetel Ejiofor (Etats­Unis,
1h41). Avertissement.
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05,
13h55, 16h, 18h05, 20h10, 22h15.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50,
15h55, 18h, 20h05, 22h10. Son numé-
rique DTS.
£SEXYDANCE3:
THEBATTLE(3D)
Musique de Jon Chu avec
Adam G. Sevani, Sharni Vinson,
Alyson Stoner (Etats­Unis,
1h47).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
13h55, 16h, 18h05, 20h10, 22h15.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 15h55,
20h05, 22h10. Son numérique DTS.
£SHREK4, IL ÉTAIT
UNEFIN...
Animation de Mike Mitchell
(États­Unis, 1h33).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05.
DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h.
£600KILOS
D’ORPUR
Aventure d’Eric Besnard avec
Clovis Cornillac, Audrey Dana,
Patrick Chesnais (France,
1h40).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 20h15,
22h20.
DIJON, DARCY : 16h, 18h, 22h.
£SUBMARINO
Drame de Thomas Vinterberg
(Danemark, 1h43)
DIJON, DEVOSGE : 15h50, 17h55
(VOST).
£TAMARADREWE
Comédie de Stephen Frears
avec Gemma Arterton, Tamsin
Greig, Roger Allam
(Britannique, 1h49).
DIJON, DEVOSGE : 13h50, 15h50,
17h55, 20h, 22h (VOST).
£THEKARATEKID
Comédie et action de Harald
Zwart avec Jaden Smith, Jackie
Chan, Taraji P. Hensonn (Etats­
Unis et Chine, 2h19).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
13h50, 16h30, 19h10, 21h50.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50,
16h30, 19h10, 21h50.
£TOYSTORY3
Animation de Lee Unkrich
(États­Unis, 1h40).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
13h40, 15h50, 18h.
DIJON, OLYMPIA : 13h50, 18h. Pro-
jection numérique en 3D. Son numéri-
que DTS.
£TWILIGHT:
HÉSITATION
Fantastique de David Slade
avec Kristen Stewart, Robert
Pattinson, Taylor Lautner
(États­Unis, 2h04).
DIJON, ABC : 14h, 16h30, 19h.
£UNEFAMILLE
TRÈSMODERNE
Comédie de Josh Gordon et
Will Speck avec Jason Bateman
et Jennifer Aniston (États­Unis,
1h42).
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 18h, 20h,
22h.
£LESPETITS
RUISSEAUX
Comédie de Pascal RABATE
avec Philippe Nahon, Daniel
Prévôt, Hélène Vincent (France,
1 h 35 )
DEVOSGE : 14h00
BIENPUBLIC.COM
Retrouvez les horaires
et les salles pour toute
la semaine et pour tout
le département.
Multinationale. Dans Crime d’amour, deux femmes se livrent à
une lutte de pouvoir au sein d’une grande entreprise. Photo SDR
30
ARTS
&
LOISIRS
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
n
LACUISINE
DEDANY
Quiche aux pêches
Préparation : 40 minutes Cuisson : 30 minutes Repos : 2 heures
Ingrédients (pour 4 personnes) : Pour la pâte : 125 g de farine, 75 g
de beurre mou, 50 g de sucre en poudre, 1 bonne pincée de sel. Pour
la garniture : 3 à 4 pêches blanches (500 g), ½ citron, 60 g de sucre
en poudre, 25 g de beurre mou, 2 œufs, 2 cuillerées à soupe rases de
farine, 10 cl de crème fraîche, 1 sachet de sucre vanillé.
Préparation
£Pourlapâte :
£Travailleraurobotla
farine, lesel, lebeurreramolli
àtempératureambiante, le
sucreenpoudreet
2cuilleréesàsouped’eau
froide, jusqu’àobtention
d’unepâtequi formeune
boule.
£L’envelopperdansdufilm
étirableetlalaisserreposer
2heuresauréfrigérateur.
£Préchaufferlefour
(thermostat6-7–200°C).
£Chemiserdepapier
cuissonunetourtièreàbord
hautde20centimètresde
diamètre, depréférenceà
fondamovible.
£Abaisserlapâteau
rouleausur3millimètres
d’épaisseuretengarnirla
tourtière. Piquerlefondavec
lesdentsd’unefourchette,
puisposerundisquede
papiercuissonsurlapâte.
£Recouvrirdelégumes
secs, enfourneràmi-hauteur
etfaireprécuireàblanc
10minutes.
£Pourlagarniture :
£Dansuneterrine,
travaillerlebeurreramolli à
températureambianteetle
sucreenpoudreen
pommade.
£Incorporerlezeste
finementrâpédudemi-
citron, puislesœufsunàun,
enbattantbienjusqu’àce
quelemélangeblanchisse.
£Ajouterlafarine, puisla
crèmefraîche, sanscesserde
fouetter.
£Pelerlespêches, lesouvrir
endeux, lesdénoyauteretles
couperentranchesde1
centimètre.
£Sortirlefonddetartedu
foursansl’éteindre, le
délesterdeslégumessecsety
disposerharmonieusement
lestranchesdepêches.
£Verserlapréparationpar-
dessusetremettreaufour20
à30minutes.
£Ausortirdufour,
saupoudrerlasurfacedela
quichedesucrevanillé, puis
démouleravecprécaution
surleplatdeservice.
£Servirchaud, tièdeou
froid, selonlegoût.
CONTACTEcrivez à Dany à « La cuisine de Dany » Le Bien
public, 7, bd Chanoine­Kir, 21000 Dijon ou par courriel : lacui­
sinededany@lebienpublic.fr
RÉSULTATS DES JEUX
P
our parvenir à cette
découverte, des psy-
chologues de l’Univer-
sité de Northumbria ont fil-
mé 19volontaires âgés de 18
à 35 ans en train de danser
sur un r yt hme si mpl e, à
l’aide de caméras en 3D.
Ils ont ensuite soumis leurs
performances à unaréopage
de 37 femmes hétérosexuel-
les. Mais pour ne pas fausser
l’appréciation de ces derniè-
res par un physique plus ou
moi ns atti rant, l es cher-
cheurs ont pris soinde trans-
férer les mouvements de
danse sur un “avatar” vir-
tuel, une sorte de manne-
quin blanc et asexué, sans si-
gne distinctif, recréé par
ordinateur. Résultats de l’ex-
périence : huit variables dif-
férentes permettent de diffé-
rencier un “bon” danseur
d’un“mauvais” pour les fem-
mes interrogées, en particu-
lier des mouvements amples
et variés du cou et du tronc.
Les mouvements
les plus attirants
Selon le Dr Nick Neave,
qui a dirigé ces travaux, pu-
bliés mercredi par le Royal
Society Journal, ces mouve-
ments « sont des signes de
force, de souplesse et de vi-
talité ».
Pour des raisons plus obs-
cures, l’amplitude des mou-
vements de l’épaule et du
poignet gauches, ou encore
la vitesse de déplacement du
genou droit, seraient égale-
ment déterminants.
Qualités universellement
révélatrices d’un mâle en
bonne santé et d’un père po-
tentiel, ou simple réminis-
cence de John Travolta se
déhanchant sur le tube des
Bee Gees dans La fièvre du
samedi soir ?
Pour généraliser les con-
clusions de l’étude, il fau-
drait confirmer les observa-
t i o n s p u r e m e n t
britanniques auprès d’un
grand nombre d’autres cul-
tures où les canons de la
danse sont différents.
ENQUÊTE
Lesecret des pas dedanse
qui plaisent auxfemmes
Une équipe de chercheurs
britanniques affirme avoir
décodé pour l a premi ère
fois les pas de danse qui
rendent les hommes atti­
rants aux yeux des femmes.

l’étude est la
première à
montrer ce qui
différencie un bon
danseur d’un
mauvais. ”
Docteur Neave
ENBREF
MUSIQUE
L’harmoniereprend
lesrépétitions
Si voussouhaitezpratiquerla
musiquecollectivedansunor-
chestre, l’harmoniedePerri-
gny-Lès-Dijonacceptetousles
instruments, àventsetpercus-
sions. Renseignements :
03.80.58.74.64 ; www. har-
monie.perrigny-les-dijon.fr
TRAIN
DuCreusotàlaSuisse
entrainàvapeur
L’associationdesCheminsde
Fer duCreusot organisedes
voyagesaveclacélèbreloco-
motiveàvapeur 241P17. Le
dimanche19septembrel’as-
sociationproposeuncircuit
Bel fort- Mul house- Bâl e-
Schaffhausen(aller-retour).
R e n s e i g n e m e n t s :
03.85.55.80.03.
PROMENADE
Premierrallyepromenade
desvendanges
AudépartdeBeaune, lesame-
di 25septembre2010,lerallye
desvendangesserasuivid’une
dégustationainsi qued’unre-
pas auCafé-restaurant dela
Gare. Rens. : 06.22.77.86.34.
Le patrondugéant internet
Google, Eric Schmidt, a évo-
qué mardi un lancement de
la plate-forme de télévision
dugroupe l’anprochainhors
des États-Unis. Google TV
doit débuter cet automne
aux États-Unis et « plus tard
dans le monde entier, sans
doute en 2011 », a-t-il dit
dans undiscours àl’occasion
du salon des hautes techno-
logies Ifa de Berlin. Google
TV doit permettre au télés-
pectateur d’accéder facile-
ment à l’internet sur sontélé-
viseur, par exemple pour
télécharger des films, gra-
tuits oupayants. Google s’est
associé pour l’occasion aux
constructeurs Sony et Logi-
tech. Outre Google, Apple
s’est lancé sur ce créneau et
des spéculations courent sur
les intentions d’un autre
géant américain, Amazon.
INTERNET
LancementGoogleTVen2011
Dans le cadre du salon de l’Essor à Dijon, c’est bien Colette
Lagneau qui a signé l’aquarelle Le pouvoir des fleurs. Photo LBP
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
ARTS
&
LOISIRS
31
E
ntre les dimanches
29 août et 5 septem-
bre, 12 444visiteurs se
sont rendus à la Biennale, in-
titulée « Les gens se rencon-
trent à travers l’architectu-
re », contre 11 585 en 2008.
Les 26, 27 et 28 août, 9 578
visiteurs avaient assisté au
vernissage, contre 9 472 - en
quatre jours - lors de la der-
nière édition.
La Biennale est dirigée cet-
te année par la Japonaise Ka-
zuyo Sejima. « En tant qu’ar-
chitecte, j’estime que nous
devons utiliser l’espace com-
me un médium pour expri-
mer nos pensées », avait ex-
pliqué Mme Sejima, 54 ans,
lors de la présentation de la
Biennale.
Une application Ipad
iBiennale, l’application
pour iPad développée pour
l’occasion, a déjà été télé-
chargée plus de 4 000 fois et
avec près de 500 télécharge-
ments par jour, cette applica-
tion est la 14
e
plus téléchar-
g é e d’ I t a l i e , s e l o n u n
communiqué de la Biennale.
Le Liond’or de la meilleure
participation nationale a été
décerné le 29 août au Ba-
hreïn, le Lion d’argent pour
un jeune participant promet-
teur revenant à l’équipe néer-
lando-belge d’OFFICE Kers-
t e n Ge e r s Da v i d Va n
Severen +Bas Princen.
En outre, un Li on d’ Or
d’honneur a été attribué à
l’architecte néerlandais Rem
Koolhaas, déjà récompensé
en 2000 par le prix Pritzker,
le “Nobel”de l’architecture.
L’architecte de 65 ans est
notamment connu pour le
projet du quartier d’affaires
Eurallille (Lille, France), la
Bibliothèque centrale de
Seattle(États-Unis), ouenco-
re le siège de la Télévision
chinoise d’État à Pékin.
La 12
e
Biennale d’architec-
ture de Venise se poursuit
jusqu’au 21 novembre.
ARCHITECTURE. Un nombre de visiteurs en hausse de 7,5 %par rapport à la précédente édition.
BiennaledeVenise: haussedelafréquentation
La 12e Biennale d’architec­
ture de Venise a connu une
forte affluence pendant sa
première semaine d’ouver­
ture.
!
Et si on sortait
Pour être présent dans cette rubrique, téléphoner au
ANTIQUITÉS
A découvrir à 15 mn de Dijon 1 000
m
2
d’antiquités + broc, déco de jar-
din. Vente et achat, se rend à domi-
cile 7j/7. M. CHARLOT Bessey-les-Ci-
teaux. 03.80.29.75.80.
Nouveau à Gilly-lès-Cîteaux. Anti-
quités-brocante : Le Grenier d’Alice,
2 rue des Abreuvoirs, face au pont
Chevalier. ✆03.80.62.40.76. Ouver-
ture : vendredi, samedi, dimanche,
lundi de 10h à 19h.
www.antiquiteslegrenierdalice.fr
BALS
Longvic L’Dénicheur. Vendredi 10 et
sam. 11 septembre, à 22 h. La meil-
leure disco de Côte d’Or A. Versail-
les. Entrée gratuite pour tous ven-
dredi, entrée gratuite aux dames
samedi avant 0h. Reprise dès le 4 oc-
tobre des lundis apr.-midi gratuits
avec orchestre. ✆06.21.12.36.81.
Auxonne, sam. 11 septembre, bal
des Pompiers, au centre de Secours,
à 21h. Entrée gratuite. L’après-midi
du 11 septembre, dès 14h, portes
ouvertes.
BROCANTE
Talant dim. 26 septembre : troc-
broc, 8 H/18 H, gymnase M.-Th.-Ey-
quem. Entrée : 1,50 . Organisé par
FC Talant. Buffet, buvette. Parking.
Réser. et inscript. au 06.85.09.28.93.
Ahuy, brocante à la Grange d’Ahuy,
impasse Caron samedi 18 et diman-
che 19 septembre de 9 h à 18 h.
Meubles anciens, bibelots, arts po-
pulaire, décoration, curiosités, pas
du vide-grenier. Entrée gratuite par-
cours fléché.
CONCERT
Neuilly-les-Dijon, concert Daniel Fer-
nandez Trio vendredi 17 septembre
à 20 h 30, centre polyvalent. Entrée
15 . Réservations 03.80.47.01.49 ou
03.80.47.05.00.
DANSE
Semaine de rentrée à Atout danse :
du 6 au 11 sept., tous les cours sont
à 2 . Valses - rock - tango - tango
argentin - passo - salsa - danse coun-
try - claquettes. 18 cours par se-
maine. www.atoutdanse.com
25 bis quai Gauthey, Dijon.
✆03.80.67.71.60.
DIVERS
Salon national Célibataires. 2 octo-
bre à Nuits-st-Georges. 14 à 19h
speed dating, animations, 20h dîner,
22h bal (entrée 16 ou 36 avec dî-
ner). 06.64.70.28.71- 06.23.67.56.28.
www.foire-celibataires.com
Le plus grand salon de France avec
+ de 800 célibat. par salon.
FÊTE AU VILLAGE
Sombernon, dimanche 12 septem-
bre, fête patronale de 17 h à 22 h, bal
avec François Guyot organisé par la
Football Club.
LOTO
Saulon-la-Chapelle. Loto pompiers,
sam. 18 sept. à 20h. Ouv. 18h. Foyer
rural, 18 part. dont 3 parties Plus.
Anim. Serge. Double chance, part.
spéc. à 2 (1 b. achat 300 ). Bon
d’achat 500 , TV 102 cm, canapé,
rem. Erdé, Nintendo, imprim. VTT,
électrom., lect. DVD port., 2 cafet.
Polti, Caddie, paniers, corb. fruits, ro-
settes, jambons, nombreux lots va-
leur. Buf., buv. Pas de réserv. 1 c. 5 ,
pl. 6 20 , pl. 9 25 , pl. 12 30 ...
Cessey sur Tille Samedi 11 sept. loto
du foot animée par l’ ASCC, 18 par-
ties, à gagner : centrale vapeur, con-
gél., écra plat 55 cm, console de
jeux, divers bons d’achat, bons
d’achat 200 , paniers garnis, casset-
tes de viande, etc. Ouverture des
portes à partir de 18h30. Jeu à
20h30. le carton 6 , 11 les 2, 15
les 3. plaques de 6 : 25 , bingo. Buf-
fet, buvette, barbecue.
Seurre, loto gourmand du Rallye,
vendredi 10 sept. à 20h30, ouvert.
18h30, s. des fêtes, animé par Mi-
chel. 3 demi-cochons, 2 demi-mou-
tons, gigots, jambons, rosettes, vo-
lailles, apéritifs, paniers garnis, b.
d’achats. 18 part. Bingo : bon 65 +
rosette. 1 c. : 6 , 2 : 11 , 3 : 15 ,
pl. 6 : 25 , pl. de 12 : 40 .
Beaune dimanche 12 septembre loto
des vendanges org. par l’Union lo-
cale des Retraités et pesonnes âgées
à la porte Marie de Bourgogne, 3
e
étage. Champagne, jambon, roset-
tes, corbeilles garnies, mini-four, ex-
presso, etc. 1 c. 8 , 18 les 3 +
tombola caddie garni. Nombreux
lots. 1 le billet. Ouverture portes
13 h, buffet, buvette.
Pavillon Bacchus, Toison d’Or, super
loto + bingo, vend. 10 sept. à 20h,
anim. Zézette. 18 parties + bingo. TV
LCD 82, ordi port., réfrig. Top, home
cinéma, b. d’achats 2x100 , 3x80 ,
2x70 , 50 , lecteur DVD portable,
paniers garnis. Tout le loto en 1, 2,
et 3 lignes. 1 c. offerte.
06.83.12.55.87 ou 03.80.62.38.74.
St-Jean-de-Losne, s. des fêtes, sam.
11 sept., à 20h30, loto bingo de
l’ASVBD Jogging animé par Totor.
3 800 de lots. TV 82cm, Wii, home
cinéma, 1/2 cochon, vélo dame, ellip-
tique fitness, cafetière Senséo, GPS
Tom Tom... 1 c. 6 , 2 c. 11 , 3 c.
15 , pl. 6 20 , carte sup. 5 .
Pavillon Bacchus, Toison d’Or, super
loto + bingo, samedi 11 sept. à 20h,
anim. Zézette. 18 parties + bingo.
Bons d’achat 400, 200, 100, 80, 70 ...
lave-vaisselle, congél., frigo top, TV
LCD, camescope num., app. photo
num., home cinéma, paniers garnis.
Tout le loto en 1, 2, et 3 lignes. 1 c.
offerte. 06.83.12.55.87.
Dole, super loto "Secteur Val
d’Amour", dimanche 12 septembre à
14 h, Self lycée Mont Roland.
90 bons d’achat dont 1 de 500 , 2 de
200 , 1 de 150 , 13 de 100 . Pré-
paré par Jean. Animé par Jean-
Claude.
Maison de Marsannay-la-Côte, sa-
medi 25 septembre, 20h, loto du
T.C.D. 18 part. + 3 sp., anim. Serge.
4 500 de lots, 2 500 en bons
d’achat (20 à 500 ), 1 sem. de loca-
tion en appart. bord mer dans le Var,
places concert Yannick Noah Zénith
Dijon, Ipod Shuffle, GPS, DVD port.,
barbecue Camping-gaz Texas Delux,
matelas d’appoint gonflable 2 pers.,
jambons, rosettes, nomb. corbeilles
gourmandes... 1 c. 5 , pl. 6 20 .
Pos. réserv. au ✆03.80.65.14.96.
Marsannay-la-Côte, à la maison de
Marsannay, grand loto le dimanche
19 septembre à 14 h., organisé par le
comité des fête, animé par Serge. 18
parties et un bingo américain.
3 000 de lots dont 1 820 en bons
d’achats, ( gros lot de 500 en bons
d’achats, coffret week-end, DVD por-
table, camescope, 2 places au zenith,
2 repas pour 2 personnes "soirée
Tartiflette" etc.) buvette, petite res-
tauration. Ouverture des portes à
13 h. 1 carton 5 , plaque de 6 : 20
etc., bingo 2 .
MARCHÉ DE NOËL
Marchés de Noël : 27/11 Strasbourg,
40 adult., 20 enft 4/12 ans ; 05/12
Nancy, marché et défilé St-Nicolas
avec chars illuminés, sociétés de
musique, groupes folkl. adultes 30 ,
enft 4/12 ans 15 . Rens./inscr./progr.
03.80.38.49.03.
PÉTANQUE
Ménétreux-le-Pitois, concours de pé-
tanque en doublette, dim. 12/09, à
partir de 13h. Ouvert à tous. Orga-
nisé par l’ASL, place Big Mat. Auto-
risé FFPJP. 10 , répartition des mi-
ses et prime.
Concours de pétanque org. par le
Comité des Fêtes de Saulon-la-Rue,
au foyer communal, sam. 11 sept.,
insc. dès 13h30, jet du but 14h préc.
10 /doubl. Mises redistribuées. Buf-
fet, buvette.
RESTAURANT
Délices des Grenouillers à Crugey
21360. 03.80.33.09.69 restaurant bar,
Vallée de l’Ouche. Spécialités cuis-
ses de grenouilles. Menu et carte.
Fermé lundi.
Hôtel Restau. de l’Ecu 7, rue A. Carré
à Montbard. Fermé jeudi midi et
dim. soir. 03.80.92.11.66
www.bourgogne-restaurant.com/ho
teldelecu
Retrouvez dans un cadre familial
une cuisine traditionnelle. En été,
profitez de la terrasse (50 couverts).
Salade géante, friture... Menu à par-
tir de 12,80 . ✆03.80.67.62.69.
www.coin-repas.com
106 rue d’ Auxonne à Dijon.
Restaurant les Gourmets du Lac à
Gevrey Chambertin, spécialités de
fritures d’ablettes fraiches, cuisses
de grenouilles, suggestions du WE.
Menu du jour 12.90 : choix d’en-
trée, viande ou poisson, dessert au
choix, café. Restaurant les Gour-
ments du Lac entre Gevrey Cham-
bertin et Saulon-la-Rue. Ouvert 7j/7.
Rens. réserv. 03.80.51.47.72.
TAROTS
Dijon, concours de tarot AODOMAB
samedi 11 septembre, inscriptions
10 à 20 h, 12 avenue G. Eiffel (face
église Ste Chantal). 1
er
prix : 150
base 15 tables. Lots consolation,
soupe à l’oignon offerte.
Concours de Tarot le vendredi 10
septembre à 20 h. à l’Entracte, à Lux.
Inscriptions 10 sur place. Qualifica-
tion coupe de Bourgogne. Rensei-
gnements ✆03.80.75.34.84.
THÉ DANSANT
Labergement-les-Seurre 4, rte de
Beaune, dancing rétro Le Palatino,
ouv. ts les vend. (gratuit pr les da-
mes, 7 pour les Mrs), sam. 20 à 2 h
du mat. (5 ), dim. et jours fériés 15
à 22 h. Sam. 11/09 soirée spéciale
rock’n roll, balboa, lindy-hop, swing,
etc. Dim. 12/09 orch. Benjamin Dura-
four. Entrée 10 . ✆ 06.23.76.59.00.
Moulin de Belle Isle à Bèze,
dimanche 12 septembre,
après-midi dansant, animé par Guy
Gougeon, de 15 h à 20 h.
✆06.83.34.06.36.
Rendez-vous à la Niche avec l’or-
chestre Alexis Balandier, dimanche
12 septembre de 15 h à 20 h. Bal
monté "la Niche" à Dommarien (52)
direction Langres à 40 km de Dijon.
✆03.25.88.88.80.
Montmirey-le-Château
Tous les dimanches, thé dansant à
14 h 30, avec orchestre Gaston Pia-
ney. Entrée 6 .
Rens. au 03.81.87.65.18.
Dancing Le Miami 71310 Mervans,
✆03.85.76.10.79. Ouvert tous les
vendredis de 22 h 30 à 4 h, années
80 disco. Entrée gratuite. Sam. 11
sept. de 22h30 à 4 h, animation DJ
Variétés années 80. Dim. 12 sept. à
partir de 14h30 orchestre "Karine Gi-
rault". Entrée 10 . Musette rétro
tous les jeudis à partir de 15 h.
Dancing Le Calicoba, rue Via-
latte, 39100 Dole. Vendredi et
samedi : Soirée Année 80.
Dim. 12 sept. de 15h à 23h :
orchestre Christophe Girard.
Lundi 13 sept. à partir de 15h :
accordéoniste Guy Gougeon
(Entrée 5 ). ✆03.84.79.27.87.
Dijon, Dancing "Le Bal", 10 rue M.
Yourcenar. Dimanche 12 septembre,
thé dansant de 15h à 20h, animé par
l’orchestre les Frères Blanchard . Ta-
rif 8 .
Dancing Ré-Création à Ciel. Réserv.
03.85.43.27.11. Vend. 10 sept. :
café-concert 21 h à 2h avec Rouge
Gorge, soirée Renaud, entrée 5 .
Sam. 11, de 23h à 5h : Disco 70/80 à
nos jours, DJ résident Erick. 1/2 tarif
pour femmes avant 0h. Entrée 10 +
1 conso. Dim. 12. de 14h30 à 20h :
orchestre "Taxi Musette".
VIDE-GRENIERS
Vide grenier Plombières le 12 sept.,
Patis communal, 8 h - 18 h. Organisé
par Foyer rural. 2 le ml. Entrée gra-
tuite. Buffet, buvette. Rens. :
06.79.81.76.32.
Til-Châtel : vide grenier le 12 sep-
tembre, de 8 H à 18 H, organisé par
l’association APPMA La Fario. 2 /
ml. Contact : 03.80.95.38.41 ou
06.66.66.49.62.
10
e
vide-grenier à Gissey-sous-Flavi-
gny, dim. 12 septembre, de 6h à 20h.
Gratuit exposants et visiteurs. Ré-
serv. au ✆03.80.96.28.16 ou
06.22.07.66.75. Buffet, buvette. Or-
gan. Gissey Distraction.
Beneuvre. Dim. 12 septembre, vide-
grenier. 1,50 le ml. Entrée gratuite
visiteurs. Buffet, buvette.
✆03.80.81.02.41 ou 03.80.81.07.04
ou 03.80.93.87.13. Organ. L’Avenir
du Mont Aigu.
Vide grenier à Norges-la-Ville Le 12
septembre 2010, exposant 2 le ml.
Entrée gratuite. Buffet, buvette, ma-
nège, glaces italiennes, poneys. or-
ganisé par "Norges - Animation".
✆09.51.61.77.25 ou 03.80.35.79.23.
Dijon, dim. 19 sept., stade des Bour-
roches, rue docteur Richet, vide gre-
nier de l’USCD Football, entrée gra-
tuite, exposants 3 le ml. Buffet,
buvette. Rens. et inscriptions
✆06.10.65.69.64 de 18 h à 20 h.
Quétigny, quartier des Allées Cava-
lières, 7
ème
vide-greniers (285 expo-
sants en 2009) dimanche 12 septem-
bre, exposants 2.50 le ml
(minimum 4 ml). Entrée gratuite.
Buffet, buvette.
Grosbois, dimanche 12 septembre,
sur les bords de la plage, vide-gre-
nier. Entrée gratuite. De 8 H à 18 H.
Rens. ✆06.70.01.62.99.
Vernois-les-Vesvres, dimanche 12
septembre, vide-greniers du Foyer
Rural, de 8 h à 18 h, exposants 4 m
gratuits + 1.50 le m supplémen-
taire. Visiteurs entrée gratuite, buf-
fet, buvette. Rens. 03.80.75.73.26.
Dim. 19 sept., Longchamp, vide-gre-
nier et foire artisanale. Entrée gra-
tuite. Repas, buffet, buvette Expos.
2 le ml. Apéritif offert aux expo-
sants. Organ. Comité des Fêtes. Info
03.80.37.77.29 ou 06.21.22.68.50.
Chaudenay (71), dim. 12 sept., 11
e
vide-grenier de 7h à 18h. Ent. grat.
Expo. 5 les 4 ml. Org. assoc. SE-
DAS qui vendra à cette occasion ses
anciens déguisements. Réserv.
✆03.85.87.26.62 ou 03.85.87.27.44.
Auxonne, dim. 12 septembre, vide-
grenier des Pompiers, au jardin de
l’Hôtel de Ville, de 8h à 18h. 2 le
ml. Entrée gratuite. Rens. et inscr. au
✆06.63.40.11.61. Buffet, buvette.
Dim. 19 septembre, 2
e
vide-grenier
au Lac de Sathenay à Gevrey-Cham-
bertin, Entrée gratuite visiteurs. Buf-
fet, buvette. . Organis. Restaurant
Les Gourmets du Lac, entre Gevrey-
Chambertin et Saulon-la-Rue. Ins-
crip. exposants 03.80.51.47.72. 2 le
ml par tranche de 5 mètres.
Vide-grenier à Poncey-lès-Athée,
dim. 12 septembre de 8h à 18h. En-
trée gratuite visiteurs. Exposants
1,50 le ml. Buffet, buvette. Organ.
mairie et C.C.A.S. ✆06.79.66.45.51.
Nuits-Saint-Georges vide grenier
brocante les 18 et 19 septembre, 6 h-
18 h au marché couvert et alentours.
Entrée gratuite. ✆06.61.40.49.54 ou
03.80.62.33.79.
32
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
2
2
5
1
8
7
9
ENBREF
CINÉMA
Décès du réalisateur
Clive Donner
Le réalisateur anglais Clive
Donner, surt out connu
pour la comédie américaine
What’s New Pussycat, est
décédé, hier, à Londres à 84
ans. Clive Donner était fier
d’avoir lancé de nombreux
acteurs britanniques, tels
Alan Bates, David Hem-
mi ngs et Ian McKel l en.
Mais pour le grand public, il
est surtout le réalisateur de
la comédie américaine à
succès What’s New Pussy-
cat, sortie en France 1965,
avec un casting prestigieux:
Woody Allen (qui avait éga-
lement écrit le scénario), Pe-
ter Sellers, Peter O’Toole,
Romy Schneider et Ursula
Andress, entre autres.
«D
e ce que j’ai pu
comprendre,
la situation est
à une échelle jamais vrai-
ment atteinte jusqu’à pré-
sent, c’est colossal», a com-
menté l’actrice américaine
devant des journalistes dans
un camp de s i ni s t r és à
Nowshera, dans le nord-
ouest. L’actrice s’est rendue
dès sonarrivée dans le nord-
ouest pour y rencontrer des
personnes déplacées ainsi
que des travailleurs humani-
taires.
C’est sa quatrième visite au
Pakistan depuis qu’elle est
devenue l’ambassadrice de
bonne volonté du HCR en
2001. La semaine dernière,
elle avait personnellement
fait un don de 100 000 dol-
lars et demandé dans un
message vidéo à la commu-
nauté i nternati onal e de
donner davantage pour les
sinistrés de cette catastro-
phe, qualifiée de «tsunami
au ralenti» par le secrétaire
général de l’Onu Ban Ki-
moon.
CINÉMA. L’actrice a rencontré des sinistrés des inondations au Pakistan.
Angelina, l’ambassadrice
Angelina Jolie a rencontré,
hier, au Pakistan, en tant
qu’ambassadrice de bonne
volonté du Haut­commissa­
riat pour les réfugiés (HCR)
de l’Onu, des sinistrés des
inondations.
Vêtue d’un long manteau noir, Angelina Jolie (à droite), 34 ans,
a longuement conversé avec des femmes sinistrées. Photo AFP
LES
GENS
N. KAMPUSCH ENLIBRAIRIE
L’AutrichienneNatascha
Kampusch, enlevéeet
séquestréependant huit ans
avant d’échapper àsonravisseur, publie
aujourd’hui sonautobiographie, intitulée
3096Tage(3096jours), soit letempsdesa
détention.
MAXIME SOURAÏEV PRIVÉ
DE DÉCORATION
Le cosmonaute russe
Maxime Souraïev, qui a
atterri le 18 mars après une mission de
six mois à bord de la station spatiale
internationale, s’est vu refuser la
décoration de « héros de la Russie ».
DIEUDONNÉ
SOUTIENT SAKINEH
L’humoristeDieudonné
M’BalaM’Balaaannoncé,
hier, qu’il partirait enIrandimancheafinde
«demander laclémencepour l’Iranienne
Sakineh»Mohammadi­Ashtiani, menacée
delapidation.
N° 231 - Fondé en 1851
Ne peut être vendu séparément
www.bienpublic.com
Notre agence locale
9, rue de Lorraine
21209 Beaune
03.80.26.34.50
agc.beaune@lebienpublic.fr
Beaune
ÉDITION
Mercredi 8 septembre 2010
BEAUNE PAGE5
Des pistes au
centre d’orientation
Des solutions sont proposées pour les
jeunes qui ont quitté le système scolaire.
Il était une fois
le 8 septembre 1944
Retour en images sur une date phare
dans l’histoire de la cité beaunoise.
BEAUNE PAGE4
Des nouveautés
pour les écoliers
LeRPI proposecetteannéedeuxgrands
projetsculturels. Cinémaenperspective.
MERCEUIL PAGE5
THURY
Le ballon rond
retrouve
le terrain
Les footballeurs
thurysiens entament
la saison à domicle
dimanche. PAGE 7
Évelyne Guyon et Alain Suguenot lors du dépot de gerbe. Photo Eric Chazerans
ÉVÉNEMENT. Évelyne Guyon a pris officiellement ses fonctions lundi.
Le dépot de gerbe a été son premier geste symbolique. PAGE 2
La sous-préfecture
toujours au féminin
SOMMAIRE
£Temps fort p.02
£Beaune p.03
£Pays beaunois p.06
£Morvan / Auxois / Ouche p.08
£La Côte p.10
£Plaine de Saône p.12
£Seurre p.13
£Dijon p.14
£Télévision p.20
£Détente p.22
£Météo p.24
NUITS
Le club de tir
se prépare
à cartonner
Les120licenciés
sepréparent àreprendre
l’entraînementpour
lanouvellesaison. PAGE 10
SEURRE
La cité a fêté
sa libération
avec faste
La commémoration
du 8 septembre 1944
a fédéré l’ensemble
de la population. PAGE 13
Cahier
Local
02 TEMPSFORT
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
NOMINATION. Évelyne Guyon a pris ses fonctions lundi à la sous­préfecture.
« Monbureausera
unlieuneutre »
Conseil. Le cœur de métier des sous­préfets, avec la
représentation et l’ingénierie d’État.
Bourgogne. Évelyne Guyon a commencé sa carrière dans
l’Yonne, où son mari est actuellement haut fonctionnaire.
« C’
e s t u n
beau mé-
tier, avec
un éventail très large et une
vraie richesse sur le plan hu-
main. » Humain, Évelyne
Guyonprononce ce mot dès
le début de l’entretien. Et à
l’entendre, on sait que dans
sa bouche, il n’est pas gal-
vaudé.
« Si je suis avant tout le re-
présentant de l’État, je vois
plus mon rôle comme une
sorte de chef d’orchestre,
sous l’autorité du préfet,
avec une équipe à manager.
L’objectif, c’est de promou-
voir le service public et de
travailler pour l’intérêt gé-
néral. »
Pour le remplir, Évelyne
Guy on a une mé t hode
éprouvée : « Je m’appuie
d’abord sur l’équipe de la
sous-préfecture. Ils habi-
tent ici, ils connaissent les
dossiers, ils sont une mé-
moire vivante. Nous som-
mes complémentaires : je
leur apporte un œil neuf. Et
puis j’aime le terrain. C’est
très important d’aller à la
rencontre des personnes.
C’est parfois un peu lourd,
mais c’est une grande source
de richesses. »
Cette méthode, le nouveau
sous-préfet de Beaune l’a af-
finée depuis son entrée dans
l’administration, en 1979.
Après avoir fait l’ ENA ?
Sourire de l’intéressée : « Je
ne suis pas du passé par là.
J’ai commencé ma carrière
dans le cadre national des
pr éf ect ur es , en bas de
l’échelle. Puis, au fil des ans,
j’ai passé tous les concours
internes. »
Pour cela, elle n’a pas mé-
nagé ses efforts. Elle avoue
avoir eu un peu de chance
aussi : « J’ai été repérée par
des préfets qui m’ont encou-
ragé à passer les concours,
c’était gratifiant. Aujour-
d’hui, j’essaie de faire la mê-
me chose. » Travail et chan-
ce ne font pas tout : Évelyne
Guyon a forcément du ta-
lent. Modeste, elle convient
avoir, « peut-être », une pré-
disposition pour les rela-
tions humaines. Voila qui
tombe bien : de l’intercom-
munalité à l’inscription des
climats au patrimoine mon-
dial de l’UNESCO, les dos-
siers sont nombreux, et les
arbitrages vont être néces-
saire. « Je serai joignable à
toute heure en cas de be-
soin. Mon bureau sera un
lieu neutre, où on ne fera
pas de politique, pour trou-
ver des terrains d’entente et
avancer ensemble. »
ERIC CHAZERANS
Évelyne Guyon est le nou­
veau sous­préfet de Beau­
ne. Rencontre avec une
représentante de l’État pour
qui l’humain est au cœur de
sa fonction.
Vite au travail. À peine sa prise de fonctions terminée, Évelyne Guyon s’est mise à son bureau Photo E.C

L’État
accompagne les
projets, c’est
central. Il faut
savoir les détecter
et les concrétiser. ”
Évelyne Guyon
Hommage Le nouveau sous­préfet, Évelyne Guyon, a
pris ses fonctions lundi, lors du traditionnel dépôt de
gerbe au monument aux morts. Photo E.C.
PARCOURS
Titulaire simplement du
baccalauréat, Évelyne
Guyon est entrée dans
l’administration en 1979, à
la préfecture de l’Yonne. Elle
a été titularisée sous­préfet
en 2005. Depuis 2008, elle
était chargée d’une mission
de prévention de la
délinquance à la préfecture
de police de Paris.
AÏKIDOCLUB BEAUNOIS
Reprisedes cours et inscriptions
L’Aïkido club beaunois fait sa rentrée,
le 14 septembre à 18 h 30, salle Jean
Desangle, rue des Rôles. Une journée
portes ouvertes aura lieu le 18 septembre
au même endroit à partir de 10 heures.
Infos : aikidoclubbeaunois.overblog.com
RANDONNÉE
Les Doubs avecles SACADO
Rendez­vous dimanche 12 septembre à
Verdun­sur­le­Doubs. Départs à 9 heures et
13 heures aux Buttes, à 9 h 30 à l’office de
tourisme à Verdun et à 13 h 30 place de la
mairie. Le repas sera tiré du sac.
Renseignements : 03.80.22.57.57
CONFÉRENCE
Bien ou maltraitancedes aînés
Lundi 13 septembre à 15 heures,
conférence organisée par CM3 à la maison
des associations de Beaune, sur la
Bientraitance / maltraitance de la personne
âgée, avec Jean­Pierre Egraz, président
d’ALMA. Entrée libre. Tél : 03.80.24.78.57.
PREMIERGESTESYMBOLIQUE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
BEAUNE
Cahier
Local
03
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
3
3
3
2
9
2
ANTIQUITÉ-BROCANTE
RENNER FRANÇOIS
Achète cher 7/7j tous meubles, objets anciens, bibelots, tableaux, pendules
bronzes, poupées et vieux jouets, violons, livres anciens
cartes postales, montres, pièces de monnaie, médailles tout genre...
Cheminées, dalles. Débarras maison, déplacement gratuit toutes régions
Tél. 03.80.76.07.03 - Velars-sur-Ouche 2331867
COUTURE
Conseil - Qualité - Rapidité sur vêtements tissu et cuir
RAPID’ COUTURE
Retouches : ourlet, pose fermeture, transformation
Accrocs cuir. Ameublement
Lundi 13 h 30 / 18 h 30 du mardi au vend. 9 h / 19 h. - sam. 9 h / 18 h.
BEAUNE- 24, faubourg Madeleine, galerie Casino 2
2
2
9
3
5
4
VINS
Nous rachetons vos vins
champagnes, chartreuse, rhums, cognacs, armagnacs...
Récents et très vieux, même imbuvables (collection)
Contacter Frédéric au 06.77.40.95.47 Je me déplace
2314541
INFOS SERVICE
£URGENCESGÉNÉRALES
15 17 18 112
Samu Police Pompiers N° général des secours
£AUTRESURGENCES
Commissariat de police. ­ Tél. 03.80.25.09.25.
Gendarmerie. ­ Rue des Blanches­Fleurs, tél. 03.80.25.98.00.
Urgence gaz. ­ Tél. 0.810.433.021.
Urgence électricité. ­ Tél. 0.810.333.021.
Urgence service des eaux. ­ Tél. 0.810.000.777.
Médecin de garde. ­ Tél. 03.80.24.96.32.
Urgences médicales. ­ Visites et urgences médicales de Beaune,
tél. 03.80.78.10.00. 24 heures/24.
Pharmacie de garde. ­ Des Ducs ­ Germain, 2, place au Beurre,
tél. 03.80.22.13.51. Après 21 heures, s’adresser au commissariat.
AUJOURD’HUI
£AUCINÉMA
Piranha 3D (3 € locations de
lunettes). – 13 h 45, 16 heures,
20 heures, 22 h 15.
Sexy dance 3D (3 € de
lunettes). – 16 heures,
18 heures, 20 heures, 22 h 15.
Tamara Drewe, vost. –
18 heures.
Le Bruit des glaçons. –
13 h 45, 16 heures, 18 heures,
20 heures.
Salt. – 13 h 45, 18 heures,
20 heures, 22 h 15.
Karaté Kid. – 13 h 45, 16 h 30,
19 h 45, 22 h 15.
Expendables unité spéciale
(interdit aux moins de 12 ans. ­
13 h 45, 16 heures, 20 heures,
22 h 15.
L’Apprenti sorcier. –
18 heures.
Le Voyage extraordinaire de
Samy 3 D (3 € de lunettes). –
13 h 45, 16 heures.
Inception. – 22 h 15.
£SURL’AGENDA
Exposition sur les climats de
Bourgogne ­ À l’Hôtel­Dieu,
passage Sainte­Hélène et
Porte­Marie­de­Bourgogne,
jusqu’au 14 novembre.
ÉTAT CIVIL
Naissances. ­ 27 août : Jade
Cauvard. 29 : Jeanne Maire.
30 : Timéo David, Eléa Robert.
Le 31 : Gabriel Jeannet,
Cassandra Sevestre, Victoria
Moufounda, Gabin Guillot.
1
er
septembre : Maël Ferreira
Silva.
n
CAPSUR
LECINÉMA
Un tueur en série sur les écrans beaunois
L
e box-office
1. Piranha 3D (1
re
se-
maine)
2. The expendables (3
e
se-
maine)
3. Salt (2
e
semaine)
La sélection ciné-clap et
l a n o u v e a u t é d e l a
semaine
Il s’agit cette semaine du
film The killer inside me
(VOST). Un long-métrage
anglo-américain signé Mi-
chael Wi nterbottom, l e
réalisateur d’Un cœur in-
vai ncu et de Tour nage
dans un jardin anglais. À
l’affiche de cette nouvelle
production : Casey Affleck
(le frère de Ben Affleck),
Jessica Alba et Kate Hud-
son. Casey Affleck y tient le
rôle d’un tueur sadique et
psychopathe à deux doigts
de se faire démasquer par
les forces de l’ordre. À no-
ter également du côté Ciné-
Clap : la diffusion pendant
toute la semaine en VOST
du dernier film de Stephen
Frears Tamara Drewe.
Le coup de cœur
Il est attribué au dernier
film de Claude Lelouch
C e s a mo u r s - l à a v e c
Audrey Dana, Laurent
Couson et Raphaël. Àl’affi-
che sur les écrans beaunois
dès la semaine prochaine
après une avant-première
en présence du réalisateur
la semaine dernière.
Le film de M. Winterbottom
est la sélection Ciné­Clap
de la semaine. Photo SDR
AÉROMODÉLISME
Interclubs. Comme chaque année, le Model’club du pays beaunois a organisé une
journée interclubs, dimanche, à l’aérodrome de Beaune­Challanges. La plupart des
clubs des environs ont répondu présent et environ trente modèles miniatures d’avions
de toute sorte se sont retrouvés pour plusieurs heures de vol et d’échange entre
pilotes. Photo LBP
SOCIAL
Retraites. En écho au mouvement national de grève, les sections locales de la CGT,
CFDT et CFE­CGC ont défilé côte à côte hier matin dans les rues de Beaune. De la
porte Saint­Nicolas à la place Madeleine, ils ont été environ 330 manifestants selon les
syndicats (150 selon la police) à fouler le pavé beaunois pour protester contre le projet
de réforme des retraites examiné à partir d’hier et pour une semaine à l’Assemblée
nationale. Photo LBP
Cahier
Local
04
BEAUNE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
ANNIVERSAIRE. Le 8 septembre 1944, les Alliés rentraient dans Beaune.
Plongéedans lesouvenir
8 septembre 1944 : la ville
de Beaune est libérée. 65
ans après, la ville n’a pas
oublié cette date. Ce soir, à
19 h 30, une cér émoni e
aura lieu au char l’Orléans II.
Retour en images sur la Li­
bération.
L
es années passent, les
cérémonies se succè-
dent, l’émotion est in-
tacte. Beaune se souviendra
à jamais du 8 septembre :
elle était libérée, et par des
soldats français en plus !
Les scènes de liesse, les dé-
filés ont été photographiés
et immortalisés. Aujour-
d’hui, plus d'un demi-siècle
a passé, mais les Beaunois
n’oublient pas ceux qui sont
tombés pour eux. Un hom-
mage sera renduendébut de
soirée aux soldats de la 1
re
DB et aux résistants.
1. Place Carnot, défilé de soldats alliés.
2. Un défilé de jeunes filles en uniforme passe
sous la porte Saint­Nicolas.
3. Place Carnot, l’harmonie de Beaune.
4. Rue des Tonneliers, trois militaires prennent
en charge des jeunes femmes. Photos archives
municipales de Beaune.
1
2
3 4
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
BEAUNE
Cahier
Local
05
L
a rentrée a été l'occa-
sion pour Amandine
Loisy, directrice du
RPI Merceuil - Montagny-lès-
Beaune, d'accueillir parents
et élèves en présence du mai-
re, Jean-Pierre Rebourgeon.
Le RPI compte sept classes
cette année : trois à Monta-
gny et quatre à Merceuil, soit
au total 164 élèves.
ÀMontagny, Laurence Bi-
jard s'occupe de la moyenne
section(19), CatherineMillot
desCP(21) et Laurent Vercel-
lonne des CM2 (26). Quant à
Merceuil, la petite section
(21) est avec Anne Bénard, la
grande (23) avec Rachel Las-
salle, les CE1 et CE2 (27)
avec Amandine Loisy et les
CE2 - CM1 (27) avec Valérie
Vaudoisey. Aurélie Germain
assurera, pour sa part, la dé-
charge de direction d'Aman-
dine Loisy. Rachel Lassalle
arrivée en grande section.
Laurence Male succède à
Marie-Line Tiercin, comme
aide-maternelleàMerceuil, et
deuxnouvelles employées vie
scolaire sont intégrées : Bri-
gitte Bourgeon et Catherine
Vigier Bonfils.
Pour Amandine Loisy, le
RPI adeuxgrands projets : ci-
néma et école en chœur.
« Nous souhaitons emmener
les enfants voir des films qu'ils
n'ont pas l'occasion de voir
avec leurs parents et comp-
tons retrouver d'autres écoles
delacirconscriptionpour no-
tre projet académique de
chant », a-t-elle expliqué.
Elle a ensuite accueilli les
CE1 et CE2, et le maire leur a
expliqué que la municipalité
gère le matériel et les locaux
dans lesquels des rénovations
ont été faites pendant les va-
cances. Avant de distribuer
stylos aux petits et dictionnai-
res de poche (offerts par le
conseil général) aux grands, il
a rappelé qu'une mallette nu-
mérique circule entre les
deux sites et qu'elle est à la
disposition des enseignants.
MERCEUIL
Des nouveautés au RPI
La rentrée s’est effectuée
au RPI en présence du mai­
re, Jean­Pi erre Rebour­
geon. L’occasion de pré­
s e n t e r t o u t e s l e s
nouveautés.
Des CE1 et CE2 intimidés par la présence de la directrice et du maire. Photo François Mancini
« C'est maintenant une tra-
dition établie à Tailly depuis
une trentaine d'années », ex-
pl i que l e mai r e Dani el
Croix, qui a accueilli après
la messe de la Saint-Fiacre
les paroissiens des cinq clo-
chers, l a popul at i on de
Ta i l l y e t d e s v i l l a g e s
envi ronnant s auxquel s
s'étaient joints des élus voi-
sins et Jean-Pierre Rebour-
geon, conseiller général du
canton.
« Il y avait autrefois beau-
coup de maraîchers dans le
village et saint Fiacre, leur
patron, est devenu tout na-
turellement celui de Tailly.
C'est l'occasion pour nous
de rassembler la population
autour d'un apéritif qui pré-
cède un repas champêtre et
convivial servi sous un cha-
piteau auquel vont partici-
p e r c e t t e a n n é e c e n t
cinquante personnes. »
TAILLY
Saint Fiacrefêté dans latradition
L'occasion de discuter en toute convivialité. Photo F. M.
Pour les j eunes âgés de
16ans et plus qui se retrouve-
raient sans solution ou sans
affectationàlarentrée scolai-
re, l’Éducationnationale met
en place des dispositifs de
scolarisationdans lecadrede
sa Mission générale d’inser-
tion. Il peut s’agir d’unescola-
risation sur des places cons-
tatées vacantes à l’issue de la
rentrée scolaire ou de dispo-
sitifs spécifiques, comme par
exemple l’AAR (Action d’ac-
cueil et de remobilisation)
implantée sur le lycée Clos-
Maire à Beaune. D’autres ac-
tions en fonction du niveau
dujeune et de sonprojet peu-
vent lui être proposées.
Afin de pouvoir bénéficier
de ces possibilités de scolari-
sation les jeunes sans solu-
tion doivent se faire connaî-
tre au CIOde Beaune le plus
rapidement possible. Ils se-
ront reçus par un conseiller
d’orientation psychologue
pour un entretien de situa-
tion à l’issue duquel des solu-
tions de scolarisation lui se-
ront proposées.
Pour cela, les jeunes doi-
vent prendre rendez-vous au
CIO de Beaune 68, rue du
Faubourg-Madeleine à Beau-
ne, t él . 03. 80. 24. 15. 70,
ouvert du lundi au vendredi
de 9 à 12 heures et de 13 h30
à 17 h 30.
CIO
Des pistes pour larentrée
ENBREF
CATÉCHISME
L’heuredes inscriptions
Les inscriptions au catéchisme (pour tous les enfants de
l’ensemble paroissial) seront prises samedi 11 septembre de
9 à 12 heures, 16, rue Paul-Laneyrie, pour les enfants
entrant en CE2 ou nés en 2002 ; et le même jour à la cure
Saint-Nicolas à 9 heures, pour les CM2 ; 10 h 30, pour les
CM1 ; 14 heures pour les 6
e
; et 15 h 30 pour les 5
e
.
Réunions supplémentaires les 13 (CM1 et CM2) et 14 sep-
tembre (6
e
et 5
e
) à 20 h 30 à la cure Saint-Nicolas.
ULRPA
Lotodes vendanges
L’ULRPA organise un loto des vendanges, dimanche
12 septembre à la Maison des associations, Porte-Marie-de-
Bourgogne. Parmi les lots : vin pétillant, jambon, rosettes,
corbeilles garnies, minifour, etc. La carte est à 8 €et 18 €les
trois. Une tombola à 1 € permettra de gagner un panier
garni. Nombreux lots. Ouverture des portes à 13 heures.
CHORALE
Anniversaire.LachoraledeBeauneenBourgognearepris
sesactivités. Placéesousla direction deson chef dechœur
Emmanuel Aubry, elleseprépareàfêterson50
e
anniversaire
en travaillant un pot­pourri desœuvresqu’ellea présentées
en public durant ce demi­siècle d'existence. Ce chœur est
toujours à la recherche de voix pour tous les pupitres.
Contact: tél. 06.08.85.74.57ou03.80.26.86.15. PhotoSDR
Cahier
Local
06
PAYS BEAUNOIS
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Le second Open golf orga-
nisé par la Confédération gé-
nérale des petites et moyen-
nes entreprises (CGPME) a
été un succès. Cette journée
mise au point par Geoffroy
Séculat, responsable local de
la CGPME Beaune/Nuits-
Saint-Georges, avraiment en-
chanté les adhérents sur le
golf de Levernois. « Soixan-
te-quatre joueurs ont parcou-
ru le golf pendant la jour-
née », a indiqué Geoffroy
Séculat.
Le palmarès. - Net cumulé :
1. Charly Knecht et Leconte
Daniel (55 pts) ; 2. Hélène
Mornand et Franck Douche
(52 pts) ; 3. François Saloff-
Coste et Jul i en Charti er
(48 pts). Brut cumulé : 1. Hé-
lène Mornand et Franck
Douche (38) ; 2. Charl y
Knecht et Daniel Leconte
(37) ; 3. Philippe Lecriny et
Philippe Besançon (36).
LEVERNOIS
Les patrons du green
Le moment des récompenses. Photo Jean­Pierre Ley
«L’
édifice étant ha-
bituellement fer-
mé et les Jour-
nées du patrimoine tombant
au moment des vendanges,
nousavonsdécidéd'enouvrir
les portes aujourd'hui », expli-
quelemaire, BernardGlante-
nay. La chapelle et l'inscrip-
tion commémorative de sa
fondation sont classées mo-
numents historiques. Devant
l'autel, on peut remarquer les
plaques qui se trouvaient à
l'église à la mémoire de Louis
Dubois, Claude Rossignol,
des abbés Bavardet Pillot. On
peut aussi y voir des tableaux
représentant saint François
deSales, patrondes journalis-
tes, et sainte Jeanne de Chan-
tal, née à Dijon, et qui fonda
l'ordredelaVisitation. Oncé-
lébrait la fête de la chapelle le
vendredi avant les Rameaux,
jour de la compassion de la
Vierge. Les paroissiens y al-
laient en procession le pre-
mier et le dernier dimanche
de mai, mois de Marie, le di-
manche de la Fête-Dieu et le
jour de l'Assomption.
VOLNAY
À ladécouverte
deNotre-DamedelaPitié
De nombreux habitants de
Volnay et de la région ont
prof i t é de l a j our née de
samedi pour découvrir la
chapelle Notre­Dame de la
Pitié.
Un nombreux public est venu découvrir l'intérieur de la
chapelle habituellement fermée au public. Photo François Mancini
n
CARNET
BLANC
LADOIX-
SERRIGNY
Nicolas et Véronique
Samedi à 16 heures, Aimé
Vuittenez, maire, auni par le
mariage Nicolas Bregand,
32 ans, responsable d'inter-
vention sur le réseau des
eaux, et Véronique Borsato,
29 ans, coiffeuse, domiciliés
à Villy-le-Brûlé, hameau de
Villy-le-Moutier. La cérémo-
nie religieuse a été célébrée
en l'église Saint-Marcel.
Photo Chantal Gauthray
ENBREF
MEURSAULT
Messes dans lesecteur paroissial
Vendr edi : de 17 heures à 18 h 30, permanence à
Meursault ; 17 h 45, chapelet.
Samedi : pas de messe.
Dimanche : 9 heures, messe à Volnay ; 10 h 30, messe
à Meursault.
Jeunes USM football
Les inscriptions des catégories U7, U8 et U9 ont lieuaujour-
d’hui de 16 à 18 heures au complexe Saint-Nicolas (con-
tact : M. Bordet, tél. 06.25.45.39.20). Le club recherche par
ailleurs des joueurs pour les catégories U12 et U13 (con-
tact : Franck Brebion, tél. 03.80.21.83.20).
Écoledetennis
Les inscriptions sont prises aujourd’hui, de 14 à 16 heures,
au complexe Saint-Nicolas, devant les courts extérieurs ou
dans la salle de handball en cas de pluie. Reprise dans la se-
maine du 15 septembre (contact : Corinne Buchaillat,
tél. 06.24.02.15.51).
MERCEUIL
Messedans lesecteur des cinq clochers
La messe du secteur paroissial de Bligny-lès-Beaune, Mer-
ceuil, Corcelles-les-Arts, Montagny-lès-Beaune et Tailly sera
célébrée dimanche 12 septembre, à 11 heures, en l'église de
Merceuil.
Laréinscriptiondes anciens
élèves aura lieu aujourd’hui,
de 17 à 19 heures, et celle des
nouveaux samedi 11, de
13 h 30 à 16 heures, à l'école
de musique. Les cours de for-
mation musicale se déroule-
ront le mercredi (16 h 30 à
17 h 30, 1
re
année ; 17 h 30 à
18 h 30, 2
e
année ; 13 h 30 à
14 h 30, 3
e
et 4
e
années ;
18 h 30 à 19 h 30, cours adul-
tes) et le samedi (10 à 11 heu-
res, 4
e
année ; 11 à 12 heures,
5
e
et 6
e
années). Les cours
d'éveil musical auront lieu le
mercredi de 11 h 15à 12heu-
res (enfants de4et 5ans) et de
13 h 30 à 14 h 15 (enfants de
6ans). Laclassedejardinmu-
sical accueille les enfants de 4
et 5 ans, celle d'éveil les en-
fants de6ans et les cours sont
ouverts à tous à partir de
7 ans. Les cours débuteront
lundi 20 septembre.
INFOJean­Yves Charles,
tél. 03.80.21.88.33 ; Bertrand
Gillet, tél. 06.61.78.80.92.
MEURSAULT
Inscriptions à l'écoledemusique
MEURSAULT
Cérémonie. Avecdeux joursd'avancesur ladateofficielle,
Jean­Claude Monnier, maire, Denis Thomas et les officiels
ont rendu hommage à ceux qui, aux côtés du général de
Gaulle, ont refusé la défaite. Harmonie en tête, porte­
drapeaux, élus et population ont défilé de la mairie jusqu'à
la place de l'Europe où s'est déroulée la cérémonie du
souvenir qui s'est terminéepar undépôt degerbe. PhotoF.M.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
PAYS BEAUNOIS
Cahier
Local
07
Outre les animations habi-
tuelles de l'année, régulières
(chorale, bibliothèque…)
ou événementielles (festival
d e t h é â t r e , t r o c d e
plantes…), le foyer rural de
Baubigny souhaite lancer
quelques nouveautés pour
cette rentrée.
Différentes propositions
ont déjà été évoquées : gym-
nastique et mise en forme,
théâtre enfants, initiation
a u x d a n s e s d e s a l o n ,
marche, informatique pour
début ants et confi rmés,
sentiers, troc-échange, etc.
Pour faire le point sur ces
projets (ou d'autres) et envi-
sager leur réalisation, une
réunion de rentrée aura lieu
samedi 18 sept embre, à
18 heures, au Mille-Club
d'Evelle, autour d'un apéri-
t i f a u q u e l c h a c u n e s t
convié.
BAUBIGNY
Unapéritif pourdes projets
Après un voyage enchan-
teur au pays des Mille et une
nuits la semaine dernière, le
Joacasino de Santenay pro-
pose, samedi 11 septembre,
une nouvelle soirée de fête.
Ce dîner-spectacle se dérou-
lera dans une toute autre am-
biance, celle d'un cabaret pa-
risien, avec un supershow
animépar les BodyAngel's et
leurs boys (dont le bel Ange-
lo), la ravissante Lola et ses
Chippengirl's. Une soirée
toute en séduction autour
d'un dîner dans la salle de
restaurant de l'établissement
de jeux santenois entière-
ment restructuré.
Prochains spectacles au
Joacasino : la revue Moulin
Rouge le vendredi 15 octo-
bre et larevue Paris Fantaisie
l e s amedi 30 oct obr e à
19 h 30. Sans oublier les fa-
meuses Nuits de la Mode
avec présentation des collec-
t i o n s a u t o mn e - h i v e r
2010/2011 par le comité
Miss Bourgogne, les lundi 11
e t mar di 12 oc t obr e , à
20 heures.
Soirée dîner-spectacle ca-
baret ce samedi 11 septem-
bre à 19 h 30. Prix incluant
repas et spectacle : 40 €. Sur
r é s e r v a t i o n a u t é l .
03.80.26.22.44. À noter :
l'entrée est réservée aux per-
sonnes majeures, munies
obligatoirement d'une pièce
d'identité.
SANTENAY
Ambiancecabaret parisien au Joacasino
Ambiance cabaret pour le nouveau spectacle de samedi soir
au Joacasino. Photo SDR
L'
entraîneur-joueur
Alexandre Drouhin
se veut plutôt opti-
miste pour ce nouveau dé-
part : « La préparation a été
suiviepar unegrandemajori-
té des joueurs. J'ai bonespoir
de réaliser un parcours simi-
laire à celui de l'an passé et
remplir l'objectif qui est de fi-
nir entre la 3
e
et la 5
e
place ».
Les deux victoires enregis-
trées face à CCOF (Centre
Côte-d'Or) et Magnien lors
des matches amicaux auront
sans doute donné confiance
au groupe thurysien.
Ce dernier enregistre l'arri-
vée de Quentin Rochette
(sans club) dans ses rangs.
Hormis cette arrivée, l'effec-
tif del'ASFRTest restéplutôt
stable à l'intersaison, ce qui
devrait permettre à plusieurs
jeunes de confirmer leurs
belles prestations du précé-
dent exercice. Devant ces
éléments encourageants, le
joueur Christophe Poisot re-
lativise en abordant deux
nouveaux points : l'incon-
nue liée aux nouvelles équi-
pes du championnat et le fai-
ble nombre de licenciés du
club.
«Lapoule de championnat
a énormément changé par
rapport à l'an passé. Il y a
beaucoup de nouvelles équi-
pes. Onne sait donc pas trop
oùl'onmet les pieds. Enplus,
nous ne sommes qu' une
quinzainedelicenciés et cela
risque de poser des problè-
mes certains dimanches »,
souligne-t-il.
THURY
Denouveau surlapelouse
Les footballeurs thurysiens
entament leur saison, di­
manche, à domicile face à la
réserve de l'ASPTT Dijon,
avec l’objectif de finir entre
la 3
e
et la 5
e
place de leur
poule.
L'ASFR Thury accueille l'ASPTT Dijon dimanche à 15 heures. Photo Aurélien Genest
ENBREF
CHAGNY
Exposition dephilatélie
à l’agencedetourisme
Dans le cadre des Journées du patrimoine, le Cercle philaté-
lique chagnotin organise une exposition intitulée “Les obli-
térations et flammes illustrées de Chagny”. Visible à l’agen-
ce de t our i s me, 2, r ue des Hal l es , à Chagny, du
vendredi 10 au dimanche 19 septembre. Entrée libre du
lundi au samedi, de 9 à 12 heures et de 14 à 18 heures,
dimanche, de 9 h 30 à 13 heures. Tél. 03.85.87.25.95.
NOLAY
Messedevillage
La messe hebdomadaire de village sera célébrée samedi
11 septembre à 18 heures, à l'église de La Rochepot.
NOLAY
Permanenceà lacure
Le père Constantin Yatala Nsomwe, curé de Nolay, tient
une permanence chaque vendredi, de 9 à 11 heures, à la cu-
re, 45, rue Saint-Quentin.
LE BIEN PUBLIC
03 80 42 42 60
SERVICE ABONNEMENTS
Cahier
Local
08
MORVAN / AUXOIS / OUCHE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
C
ette année, quarante
élèves de6
e
ont bénéfi-
cié de cette opération
au collège Claude-Guyot, re-
mis en personne par Fran-
çois Sauvadet, accompagné
entre autres, par le maire de
la commune, Claude Chave.
Un geste que Claude Chave
a tenu à saluer rappelant que
« l'éducation se doit d'être
une priorité ». Pas de longs
discours mais les différentes
personnalités présentes ont
eu l'occasion de prononcer
quelques mots de bienvenue
en présence de Mme Oudi-
net, proviseur du collège.
En se déplaçant à Arnay-le-
Duc, François Sauvadet a
voulu montrer son attache-
ment aux établissements de
proximité qu'il réaffirme vou-
loir « maintenir ». Des ru-
meurs persistantes pronosti-
quent la fermeture prochaine
des petits collèges de moins
de 200élèves. « J’y oppose le
démenti le plus formel », ex-
plique-t-il. Ainsi, la rentrée au
collège Claude-Guyot, ac-
cueillant cette année 185 élè-
ves, se place sous le signe des
innovations avec, notam-
ment, une salle de sciences
entièrement rénovée ainsi
que la mise en place d' un
tableau blanc interactif.
François Sauvadet a rappe-
lé à cet égard que plus de
6 millions d’euros ont été
consacrés à des travaux dans
divers collèges en 2010.
Pour Claude Chave, ces in-
vestissements opérés par le
conseil général vont dans la
bonne direction : « Notre
canton possède une jeunesse
formidable, pleine de vie que
nous devons écouter, accom-
pagner et motiver », a-t-il
tenu à conclure.
ARNAY-LE-DUC
Pourbien débuterlarentrée
Jeudi dernier, lors de la ren­
trée scolaire, et pour la troi­
sième année consécutive,
François Sauvadet a remis
aux élèves des dictionnai­
res offerts par le conseil gé­
néral.
François Sauvadet, conseiller général, a remis aux 40 élèves de
6
e
les dictionnaires à tous les nouveaux collégiens.
Photo MyriamHenry
Avec la visite d'Antheuil se
sont achevées les visites gui-
dées des villages du canton
organisées par l'office de tou-
risme et Noëlle Muratier.
Trente-cinq personnes sont
venues parcourir le village et
écouter les légendes du lieu
racontées par Janine Cha-
nussot. L'habitat est très an-
cien à Antheuil. On trouve
en effet des vestiges de l'épo-
que néolithique dans les bois
de Lavière et des ruines gal-
lo-romaines. Le village ac-
tuel date du début du XI
e
siè-
cl e. En 1004, l es t er r es
d'Anteuil sont données par
le duc de Bourgogne à l'ab-
baye Saint-Bénigne de Di-
jon. Les moines construisent
un prieuré qui sera prospère
jusqu'au XIII
e
siècle pour
disparaître au XV
e
. L'église
actuelle a été reconstruite en
1824 à l' emplacement de
l'ancien prieuré. De ce der-
nier, il reste un très ancien
bénitier du XI
e
siècle ainsi
qu'une cloche du XVI
e
siècle
et quelques statues ancien-
nes. Mais ce qui fait la noto-
riété d'Anteuil, ce sont ses
grottes et ses sorciers. Les
grottes comportent 3,8 km
de galeries en deux réseaux,
l e premi er découvert de
200met le second beaucoup
plus important mais ne com-
muniquant pas avec le pre-
mier de 3,6 km. Un ruisseau
en sort baptisé "Bel Affreux".
Un tel nomévoque le diable,
et pour le servir, des sorciers
habitent les grottes et le val-
lon. Historiquement, vivait à
Antheuil une famille Souce-
lier dont le nom a probable-
ment été déformé en sor-
ciers. La visite s'est terminée
par un pot sous le chapiteau
de l'association, et une sor-
cière en chair et en os y est
venue sur son balai !
ANTHEUIL
Dernièrevisiteguidéepourclorelasaison
Le groupe des visiteurs dans le vallon du Bel Affreux. Photo P. G.
THOREY-SUR-OUCHE
Fête. Une fête a été organisée par les Jeunes Agriculteurs
où de nombreux stands ont été proposés : miniferme,
exposition de matériel agricole, artisanat, produits du
terroir. Cinqéquipesont participéauxjeuxinterjeunes. Chez
lesgarçons, Sombernon et Venarey devancent Arnay. Chez
lesfilles, BlignydevanceSombernon. PhotoPhilippeGagnepain
ARNAY-LE-DUC
Exposition. MiriamStern et Théodora Lenka exposent sur
le thème du “silence”. Elles ont choisi la subtilité dans les
matières utilisées avec peu de couleurs. « J'aime trouver la
beauté dansunpetit détail », écrit Miriam. Pour Théodora, le
silence s'exprime en noir et blanc. Des élus ont assisté au
vernissage. L’exposition est visible jusqu’au dimanche
14septembre, de14à18heures. PhotoMoniqueSèvre
ENBREF
POUILLY-EN-AUXOIS
Lagénéalogiefaitsarentrée
Lespermanencesmensuellesdel'antenneduCGCO(Cerclede
généalogiedelaCôte-d'Or)reprennent demain, 12, espacePa-
triarche, de16à19heures. Initiationpourdébutant possible.
Renseignementsau03.80.90.87.15.
ARCONCEY
Réuniondechasse
L'Associationdechasseorganiseuneréunionaujourd’hui, à
18heures, àlasalledesfêtes.
n
CARNET
BLANC
BLIGNY-
SUR-OUCHE
Anne-Cécileet Emmanuel
Samedi après-midi, Michèle
Barbier, maire, auni par les
liensdumariageAnneCécile
Auvray, éducatricedejeunes
enf ant s à Chenôve, et
Emmanuel Cao- Thanh,
pompier professionnel à
Avallonetpompierbénévole
àBligny-sur-Ouche.
Photo P. G.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
MORVAN
Cahier
Local
09
ENBREF
SAULIEU
Ententesportivemorvandelle
Les joueurs de l’Entente sportive morvandelle débutent la
saison avec une victoire par forfait. En effet, l’équipe de
Laignes ne s’est pas déplacée à Saulieu et l’ESM se retrou-
ve qualifiée pour le deuxième tour de la coupe de Côte-
d’Or. Les hommes de Xavier Poisot ne sont pas pour autant
restés inactifs ; ils ont effectué un bon entraînement afin
d’être prêt pour le premier match de championnat qui aura
lieu dimanche prochain contre Saulon-Corcelles à Sau-
lieu.
Reprisedu judo
Les cours de judo reprennent aujourd’hui pour les petits et
vendredi pour les moyens et les grands. Les nouveaux ve-
nus disposeront de trois séances d'essai gratuites (kimonos
fournis). Le programme : aujourd’ hui, de 16 h 45 à
17 h 30, baby judo (4-5 ans) et de 17 h 30 à 18 h 30, mini-
poussins (CP-CE1) ; vendredi 10 septembre, de 18 h 30 à
19 h 30, poussins (CE2-CM1) et de 19 h 30 à 20 h 30, ben-
jamins et minimes (CM2 + collégiens), de 20 h 30 à
21 h 30, cadets, ados et adultes.
Les Jardins éphémères 2010
L’exposition des Jardins éphémères sur le thème des “In-
sectes” se tiendra samedi et dimanche prochains, au mar-
ché couvert. Entre 10 et 18 heures, le public pourra admi-
rer ces jardins miniatures et voter pour le plus réussi
d’entre eux. Entrée libre.
MARCHESEUIL
Randonnée
L'Association culture et loisirs reprendra l'activité randon-
née pédestre samedi 11 septembre. Rendez-vous à 14 heu-
res à la salle des fêtes pour une randonnée autour de Villar-
goix proposée par Jean Richard et intitulée “Sur les
chemins de mon enfance”. Une participation de 1 € par
personne sera demandée au départ.
THOISY-LA-BERCHÈRE
Lotovégétal
L'association Végétal en fête organise son cinquième loto
végétal dimanche 12 septembre à partir de 14 heures à la
salle Bazin de Thoisy-la-Berchère. Tous les lots ont un rap-
port au jardinage ou au jardin : tronçonneuse thermique,
rosiers, matériel de jardinage, etc.
MOLPHEY
Au Club des chênes
Le Club des chênes des Aînés ruraux de Molphey organise
un repas tête de veau dimanche 12 septembre, à 12 heures,
à la salle des fêtes de Molphey. Tarifs : adultes, 17 € ; en-
fants, 8 €. Boissons non comprises. Inscriptions au
03.80.64.20.13.
n
CARNET
BLANC
CENSEREY
Sylvain et Sandra
Dernièrement à la mairie
de Censerey, Geneviève
Mortier, maire de la com-
mune, a uni par les liens
du mariage Sandra Jean-
ni n et Syl vai n Fl eur y.
Le s t é mo i n s é t a i e n t
Olivier Jeannin et Jean-
Charles Fleury pour le ma-
ri é et Joy Touss ai nt et
Bérénice Rebour pour la
mariée.
Photo Marc Drissi
L
a Société française
pour l'étude et la pro-
tection des mammifè-
res (SFEPM) a proposé der-
ni è r e me nt s a 14
e
Nui t
européenne de la chauve-
souris sur plusieurs sites, un
peu partout en France.
Enpartenariat avec le Parc
naturel régional du Morvan,
la Nuit européenne de la
chauve-souris 2010 s’est dé-
roulée à Vézelay avec une
soirée organisée par l’Asso-
ciation des amis de Vézelay
et l’intervention de deux
personnes de l a Soci été
d’histoire naturelle d’Autun
(SHNA) : Alexandre Car-
tier et Ludovic Jouve.
La SHNA est une associa-
t i on l oi 1901 f ondée en
1886. Son siège social est si-
tué à Autun avec une anten-
ne à la Maison du parc de
Saint-Brisson qui accueille
onze salariés.
En Europe, les effectifs de
certaines espèces de chau-
ves-souris sont en régres-
sion alarmante depuis cin-
quante ans. C’est pourquoi
une trentaine de pays parti-
cipent désormais à la Nuit
européenne de la chauve-
souris afin de sensibiliser un
maximum de personnes sur
ces mammifères protégés.
Cette soirée à Vézelay s’est
déroulée en deux parties :
une conf érence en sal l e
avec une présentation du
mode de vie des chauves-
souris et les espèces présen-
tes enBourgogne. Puis a sui-
vi une balade nocturne le
long des remparts de la ville.
Terred’accueil
La commune de Vézelay
accueille en effet l’une des
plus importantes colonies
de mi se bas de l a régi on
dans unbâtiment privé. Plus
de 500 chauves-souris de
trois espèces se rassemblent
chaque été en cet endroit
pour donner naissance à
leur unique jeune de l’an-
née. C’est malheureusement
la perte des gîtes de mise bas
et d’hibernationqui est l’une
des causes principale de
baisse des effectifs. Vingt-
trois espèces de chauves-
souri s sont connues en
Bourgogne sur les 34 pré-
sentes en France ; toutes
sont à préserver car proté-
gées par la loi.
VÉZELAY
Lanuit des chauves-souris
Vézelay a participé derniè­
rement à la 14
e
Nuit euro­
pé e n n e de l a c h a u v e ­
souri s, organi sée par l a
Soci ét é f r ançai se pour
l'étude et la protection des
mammifères.
La noctule de Leisler, une
espèce arboricole. Photo SDR
La commune de Saulieu
vient de faire installer trois
bornes distributrices de sacs
pour les déjections canines
aux abords de la mairie, de
la place Monge et de la pro-
menade Jean- Macé, en-
droits stratégiques pour les
pr omeneur s de chi ens.
« Même si toutes les person-
nes concernées ne sont pas
encore habituées, les débuts
semblent prometteurs », ex-
plique Jean-Philippe Mes-
lin, adjoint au maire.
Cette disposition a été pri-
se suite aux nombreuses
plaintes de personnes face à
ce qui était devenuune vraie
nuisance. Aujourd'hui, ces
distributeurs sont appréciés
des propriétaires de chiens
bien qu'au tout début, no-
tons quand même qu'ils ont
été vandalisés et que les sacs
plastiques qui ne sont en
aucun cas destinés à un usa-
ge alimentaire, ont été déro-
bés pour être utilisés à des
fins diverses et variées. Sa-
chant qu'une borne sur pied
vaut 1 200 €, la municipali-
té compte avant tout sur le
civisme de chacun pour des
lieux propres et agréables à
vivre au quotidien.
SAULIEU
Halteauxdéjectionscaninesdanslesrues
Les distributeurs de sacs,
pour le bien­être de chacun.
Photo Élisabeth Berthier
ÀLiernais, il a été enregis-
tré 74,5 mm d'eau dans le
mois écoulé, contre une
moyenne de 71 mm depuis
1960 et presque identique
au même mois l'an dernier :
74,7 mm. Nous avons rous-
pété contre ces pluies, mais
heureusement, c'était plus
que les 15 mm d'août 1962,
et bien mieux, aussi, que les
164 mm des mois d' août
1960 et 2004. Constatons
seul ement qu' au l i eu de
quel ques bonnes pl ui es
d'orage avec le soleil ensui-
te, nous avons eu des pluies
bien moyennes mais fré-
quentes, donc plus gênan-
tes. Et que dire des tempé-
ratures !
LIERNAIS
Mois d'août moyennement humide
Cahier
Local
10
LA CÔTE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
J
oël Védrenne est décédé
à l'âge de 78 ans. Père de
cinq enfants, grand-père
de huit petits-enfants, il a su
transmettre à sa famille
l'amour de la vie et la pas-
sion du sport. Esprit libre,
Joël Védrenne ét ai t un
grand-père dynamique pos-
sédant une oreille attenti-
ve, toujours à l'écoute de
ses petits-enfants et privilé-
giant les liens sacrés de la
famille. Homme de projet
et passionné par son métier, il a participé avec ses deux
frères au développement économique de l'entreprise, hé-
ritée de la tradition familiale et dont la qualité des pro-
duits issus du terroir aura été l'objectif essentiel.
Serviable et débordant d'énergie, Joël Védrenne était éga-
lement un passionné de sports qu'il pratiquait régulière-
ment. Pilote chevronné, il compte parmi les fondateurs
de l'aéro-club de Nuits-Saint-Georges. Aventureux mais
prudent, il était en recherche permanente de nouveaux
horizons à partager, à découvrir. Il a également participé
à plusieurs missions humanitaires, au Kurdistan ou en
Bosnie. Généreux et fraternel, Joël Védrenne aimait à di-
re « qu'un plaisir non partagé, n'est pas un véritable plai-
sir ». Ses obsèques ont été célébrées vendredi en l'église
Saint-Symphorien de Nuits-Saint-Georges.
Joël Védrenne
n
CARNET
NOIR
ENBREF
NUITS-SAINT-
GEORGES
Aucinéma
Inception. - Thriller réalisépar
Christopher Nolan(2 h 28) :
aujourd’hui, demainet ven-
dredi à 20 h 30 ; samedi à
16 h 30 ; dimancheet lundi à
20 h 30. L'Apprenti sorcier. -
Réalisé par Jon Turteltaub
( 1 h 45) : auj ourd’ hui à
15heures ;samedià14 h 15et
20 h 30 ; dimancheà14 h 15
et 17heures ; mardi à20 h 30.
État civil
dumoisd’août
Naissances : Maxime Roma-
nole25août àDijon. Décès :
Claude Rajat, 75ans, décédé
le16août. FernandeClédic90
ans, veuveMilotdécédéele16
août. Georges Lécrivain 94
ans, décédé le 21août. Émile
Tournier 86ans, décédé le26
août. Marcel Padrines, 33ans,
décédé le 1
er
août à Dijon.
Henriette Denise, 92ans, dé-
cédée le 8 août à Beaune.
Cl aude Soi chet , 61 ans,
décédéle22août àBeaune.
C
rée en 1983, le Club
de t i r s por t i f e s t
aujourd'hui l'un des
pl us dynami ques de Cô-
te-d'Or avec ses 120 licen-
ciés. Ils bénéficient d'instal-
lations superbes sur le site
de l'ancienne carrière, route
de Chaux. La piste de dix
mètres, servant de cadre à la
saison d'hiver, accueille ré-
gulièrement les champion-
nats départementaux et par-
fois régionaux. Sur le site,
on pratique aussi le tir à
50 m avec carabine, pistolet
ou armes anciennes.
Les résultats obtenus en
2009-2010 se sont révélés
excellents puisque quatre
jeunes du club ont participé
aux championnats de Fran-
ce début juillet. Les adultes
se sont montrés tout aussi
performants avec deux par-
ticipations aux champion-
nats de France de tir à 10 m,
ai nsi que l ' obtenti on de
deux titres de champions de
France dans la catégorie ar-
mes anciennes. Cerise sur le
gâteau, André Demollière a
glané une médaille d'argent
par équi pes aux récents
championnats du monde
d'armes anciennes, disputés
fin août au Portugal.
Malgré un matériel de plus
en plus onéreux, l'inscrip-
tion à l'année reste relative-
ment modeste et l e cl ub
fournit aux moins de 18 ans
ve s t e s de t i r, g ant , c a-
c he - œi l , c a r a b i ne s e t
munitions.
Les grandes dates de la sai-
son 2010- 2011 à reteni r
sont : assemblée générale
du club, vendredi 8 octobre
à 20 h 30 ; championnats
départementaux en novem-
bre à Nuits-Saint-Georges ;
championnats régionaux en
décembre dans la Nièvre.
INFORenseignements et
inscriptions auprès du prési­
dent, André Couturier, au
03.80.62.77.60 ou http://tirs­
portif­nsg­free.fr.
NUITS-SAINT-GEORGES
Çavacartonnerpourletir
Le Cl ub de ti r sporti f re­
prend ses activités avec la
réouverture de l'école de tir
dès aujourd’hui et des en­
traînements réguliers le sa­
medi et dimanche pour les
adultes.
Un jeune membre du club à l'entraînement dans la salle de dix
mètres. Photo Olivier Dupont
NUITS-SAINT-GEORGES
Rentréepour lebasket
Des mini-poussin(e)s aux
seniors, les équipes filles et
garçons de l'ALN repren-
nent les entraînements cette
semaine. Pour obtenir des
renseignements et/ou s'ins-
crire, il suffit de venir à la sal-
le omnisports lors des entraî-
nements.
Les personnes désireuses
de s'essayer au basket et de
le découvrir seront les bien-
venues. Elles pourront faire
un essai lors des deux pre-
mières séances.
Les jours et horaires d'en-
traînements suivant les caté-
gories ont été fixés. Lundi :
de 17 h 30 à 19 heures, mini-
mes (1996-1997). Mercredi :
de 17 à 18 heures, baby
( 2 0 0 4 - 2 0 0 5 ) ; d e 1 8 à
19 heures, mini poussin(e)s
(2002-2003) ; de 19 heures à
20 h 30, cadet(te) s (1993-
1994-1995) ; de 20 h 30 à
22 heures, seniors masculins
(1992 et avant). Jeudi : de
17 h 15 à 18 h 45, poussin(e)
s (2000-2001) ; de 18 h 45 à
20 h 30, benjamin(e)s (1998-
1999). Vendredi : de 20 h 30
à 22 heures, seniors fémini-
nes (1992 et avant). Same-
di : à déterminer, loisirs.
INFORenseignements com­
plémentaires :
tél. 06.31.25.61.10,
06.19.63.16.64, 03.80.62.86.72
ou sur http://www.alnbas­
ket.com.
Semaine de reprise pour toutes les équipes de la section
basket de l'ALN. Photo O. D.
n
CARNET
BLANC
VOUGEOT
Thibaut et Eva
Il est des moments dans la
vie d'un maire plus émou-
vants que d'autres. Marier
sonenfant enest un. Same-
di, le maire Claude Charles
a marié sa fille. Thibaut Mi-
gnon, 25 ans, employé de
banque, a pris pour épouse
Eva Charles, employée de
banque, 26 ans. Les mariés
demeureront à Beaune.
Photo Michel Donaty
VILLY-
LE-MOUTIER
Sandraet Oliviet
Samedi, le maire Marcel
Jobarda uni par les liens du
mariage Olivier Dambri-
court, 42 ans, ingénieur, et
Sandra Le Mercier, 31 ans,
responsable de développe-
ment durable. Les trois
enfants du couple, Vickie,
Ma no n e t Ana ï s , o nt
assisté émus au mariage de
leurs parents. Les époux
d e m e u r e n t à
Gif-sur-Yvette.
Photo M. D.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
LA CÔTE
Cahier
Local
11
L
es comités Fnaca de
Brochon-Fixin, Bra-
zey-en-Plaine, Genlis,
Beaune, Nuits-Saint-Geor-
ges, Saint-Jean-de-Losne,
Seurre et Saulon-Noiron se
sont réunis vendredi der-
nier afin d’aborder l’année.
Sous la présidence de Jac-
ques Lamblot, cette réunion
a été animée par René Du-
four, du bureau départe-
mental, qui a tout d’abord
rappelé que l’année passée a
été remarquable, tant par
ses effectifs (4 978 adhé-
rents) que par les commé-
morations et plus particuliè-
rement l e 19 Mars qui a
rassemblé de très nombreu-
ses personnes.
Pour le futur, l’objectif est
de maintenir les effectifs, le
congrès national se déroule-
ra à Dijon du 8 au 10 octo-
bre prochain.
En revendication, l’aug-
mentation de la retraite du
combattant est toujours à
l’ordre du jour.
Une i nf ormat i on a ét é
donnée sur les différentes
décorations, puis sur la car-
te avec son prix inchangé,
soit 19 €. Le précongrès dé-
partemental aura lieu mer-
credi 2 mars 2011 à Mont-
bard ; quant aucongrès, il se
t i endra samedi 16 avri l
2011 à Nuits-Saint-Geor-
ges.
À l’issue de cette réunion,
le comité local a offert le
verre de l’amitié.
NOIRON-SOUS-GEVREY
LaFnacafait sarentrée
La Fnaca a tenu sa réunion
de rentrée à la salle des fê­
tes. Le congrès nati onal
était à l’ordre du jour, ainsi
que l’augmentation de la re­
traite du combattant.
Les différents comités du sud de la Côte­d'Or. Photo SDR
Le club de base-ball des
Cyclones de Fénay a été
créé en 1986 par Robert
Averso. Présidé actuelle-
ment par Romaric Diestre,
le club pratique le base-ball
et le softball.
Les Cyclones vont repren-
dre la saison des compéti-
tions, dimanche 19 septem-
b r e . Pour l ’ oc c a s i on,
Romaric Diestre a fait le
point sur ses équipes.
L' équi pe seni ors com-
prend trente licenciés et
s' entraî ne l e samedi , de
10 à 12 heures, sur leur ter-
rain de la route des Essarts
à Chevigny-Fénay, sous la
conduite de Florien Briche-
teaux et Sylvain Bernard.
Les premières rencontres
se dérouleront en plateau
contre les équipes Amou-
rail de Sens et Pyloner du
Creusot . Ensui t e, vi en-
dront les rencontres amica-
les en salle cet hiver, avant
la reprise du championnat
de Bourgogne mi-mars.
L'équipe jeunes est com-
posée de vingt licenciés. El-
le participera au champion-
nat d' hiver en salle et au
championnat de printemps
à l'extérieur. Les entraîne-
ments ont lieu le samedi à
partir de 10 heures.
L'équipe de softball mix-
te, une variante du base-
ball, est constituée de quin-
ze l i cenci és hommes et
femmes. Elle participera au
championnat d'hiver. L'en-
traînement à lieu aussi le
samedi à partir de 10 heu-
res.
Pour Romaric Diestre, ce
sport est adapté à toutes les
morphologies, donc prati-
cable par tous. « Dans nos
équipes, il règne une très
bonne ambiance ; tout se
passe dans la bonne hu-
meur avec un grand plaisir
de jouer ensemble. », expli-
que-t-il. Le club prête le ma-
tériel et offre la possibilité
de s'initier gratuitement.
CONTACTRomaric
Diestre, tél. 06.86.77.23.52 ou
Sylvain Bernard,
tél. 06.18.06.04.20.
FÉNAY
Les Cyclones reprennent labatte
Sylvain Bernard et Romaric Diestre. Photo Claudine Gauthey
QUEMIGNY-POISOT
Peinture. Le
vernissage de
l'exposition “Portraits”
(visible jusqu’au
11 septembre) de Jean
Troubat, présentée par
James Lignier a eu lieu
samedi à la salle
polyvalente. Une
trentaine de tableaux
ont été présentés par
l'artiste, habitant de la
commune. Photo Camille
Bailly
BROCHON
Paroisse. Le week­end pizza a été lancé samedi au clos
Saint­François, en fin de matinée, avec la participation
des Trompes de chasse. La vente, au profit de la chapelle
de la Sainte­Famille, s'est ensuite poursuivie jusqu'à
19 heures, puis dimanche à la sortie de la messe à
l'église Saint­Aignan de Gevrey­Chambertin. Comme les
années précédentes, cette opération a recueilli un grand
succès auprès des paroissiens, mais également des
Amis de nos petites sœurs. Photo C. B.
ENBREF
FÉNAY
Clubfédinois
Samedi, quatre-vingt-dixjeunessontvenuss'inscrireauClubfé-
dinois;presqueautantquelenombreatteintenfindesaison.Les
retardatairespeuventsefaireconnaîtrependantquelquesjours.
Lesadultesontégalementrenouveléleursinscriptions. L'orga-
nisationseradéfinitiveet communiquéelorsdel'assembléegé-
nérale, vendredi24 septembre,à18 h 45, àlasalledesfêtescom-
munale. Renseignements : http://tennis.fenay.perso.sfr.fr.
GEVREY-CHAMBERTIN
Insolite. Au détour
d'une promenade, il est
possible d’apercevoir
des vues surprenantes.
Cette montgolfière
donne l'impression de
s'être plantée sur une
échauguette du
château de Brochon.
Mais, bien entendu, il
ne s’agit là que d’une
illusion. Photo Hubert
Demus
Cahier
Local
12
PLAINE DE SAÔNE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
L
e pr ési dent Loui s
Barbe et son équipe
ont donné toutes les
directives afin que la jour-
née se passe le mieux possi-
ble, et une épreuve de tir à
la boîte de conserve a per-
mis de classer les partici-
pants sur la ligne de départ.
Armés de crayons, gom-
me, ciseaux, adhésifs, ainsi
que d' un matériel de re-
cherche (dictionnaire et
documentations diverses),
les bateaux ont sillonné la
Saône, à la découverte de
la faune et la flore, qui ont
fait l'objet de questions et
épreuves.
Un moment f est i f , qui
s ' es t t er mi né en f i n de
s oi r ée au campi ng Les
Herlequins pour les remi-
ses de coupes et un déli-
cieux dîner.
SAINT-JEAN-DE-LOSNE
RallyepromenadesurlaSaône
Samedi, onze équipages se
sont retrouvés au port de
pl ai sance pour un ral l ye
promenade nautique, orga­
ni sé par l a confréri e des
Avalants navieurs des che­
mins d'eau.
Avant le départ, la photo de famille. Photo Bruno Thiebergien
En ce début du mois de
septembre, quelques cou-
reurs de l'ASVBDont parti-
cipé au semi-marathon et
10 km du Bien public.
Durant le mois d'août, les
entraînements ne se sont
pas arrêtés pour les cinq
membres inscrits, afin de
pouvoir se lancer sur les
deux épreuves proposées.
Bernard Sagrange est par-
ti sur le 21 km et a terminé
119
e
sur 482, en 1 h 37'39".
Sur l es 1 178 i ns cr i t s
au 10 km, Yohan Leblanc
s’est classé 38
e
en 37'30" ;
Syl vai n Remond 50
e
en
38'25" ; Denis Chevalier 72
e
en 39'48" et Michel Leblanc
139
e
en 42'55".
Courir en toute conviviali-
té pour garder la forme, pré-
parer un 10 km ou un semi-
marathon, est possible en
rej oi gnant cet t e équi pe
sympathique et dynamique
à la salle multisports, les
mardis et jeudis, à partir de
18 h 30.
Pour des renseignements
complémentaires, prendre
contact avec M. Barberet.
au 03.80.39.25.01.
INFOSamedi 11 septembre,
la section organise un loto,
à 20 heures, animé par Totor,
à la salle polyvalente
de Saint­Jean­de­Losne.
Ouverture des portes
à 18 heures. Buffet, buvette.
SAINT-JEAN-DE-LOSNE
Bien commencer lasaison
Samedi, à la course du BP, les participants de l'ASVBD étaient plutôt fiers de leur performance.
Photo B. T.
À l’issue de la messe de sa-
medi, en l'église d'Esbarres,
Maria et Nicolas Reis ont
pris possession de la pietà,
qui trônera en bonne place
dans le foyer familial pour
une durée d'un an.
Cette tradition perdure de-
puis qu' une paroissienne
avait fait don de la statuette
à l'église d'Esbarres avant de
mourir, il a de nombreuses
années.
Le père Bonichon, alors
curé de la paroisse, avait
proposé que la pietà passe
tous les ans de famille en fa-
mille, afin qu’elle veille et
protège son foyer d'accueil.
Cette année n'a pas dérogé
à la traditionet la cérémonie
de passation, présidée par le
père Joseph Nkouka, curé
doyenduVal de Saône, a été
suivie de divers cantiques
dédiés à la Vierge Marie.
ESBARRES
Lapietà changedefamille
Maria et Nicolas Reis abriteront la pietà chez eux durant un an.
Photo B. T.
ENBREF
BRAZEY-EN-PLAINE
Inscriptions catéchisme: précisions
Les inscriptions au catéchisme prévues vendredi 10 sep-
tembre, de 18 à 20 heures, seront finalement prises entre
17 heures et 19 heures.
Twirling-Bâton
Le Twirling-Bâton La Libertine reprend ses activités same-
di 11 septembre à 14 heures au studio de danse. Toutes cel-
les qui aiment le maniement du bâton des majorettes, dès 5
ans, sont les bienvenues. Contact : Carine Vieux au
03.80.29.13.77 ou Élisabeth Brocot au 03.80.39.20.50.
TROUHANS
Vide-greniers dimanche
Le vide-greniers du club Rencontre et Amitié se déroulera
dimanche 12 septembre, de 7 à 19 heures, sur la place du
village. Entrée gratuite pour les visiteurs, 2 € le mètre li-
né ai r e pour l es expos ant s . Rens ei gnement s au
03.80.29.09.97.
MAGNY-LÈS-AUBIGNY
SainteMadeleinefêtéele18 septembre
La fête patronale de la Sainte-Madeleine se déroulera sa-
medi 18 septembre. Au programme : messe à 18 h 15 ; re-
mise de la médaille de vermeil départementale et commu-
nale à Rémy Marpeaux, maire du village, à 19 h 30, à
laquelle toute la population est invitée, suivie d'un vin
d'honneur ; à 20 heures, repas du Criem(Comité de restau-
ration intérieure de l'église de Magny-lès-Aubigny). Tarif
sans les boissons : 20 € (10 € pour les moins de 12 ans).
Renseignements et inscriptions jusqu'au 15 septembre
auprès d’Annie Lévèque au 03.80.29.82.50 ou Christiane
Roméro au 06.60.51.33.93.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
PLAINE DE SAÔNE
Cahier
Local
13
CHAMBLANC
Les habitants et les élus ont découvert l'œuvred'Anne-MarieJavouhey
Samedi, les habitants duter-
ritoire communautaire sont
venus nombreuxdécouvrir le
muséedédiéàAnne-MarieJa-
vouhey. Il a été ouvert il y a
quelques mois par l'associa-
tionSurlaroutedeslibertésde
Chamblanc à Mana. Guidés
par les sœurs Agnès, Aleth,
Chantal, Marie-Genevièveet
Pierre-Marie, de la commu-
nautédes Sœurs deCluny. ils
ont suivi le parcours d'Anne-
MarieJavouheyet sonœuvre
enfaveur del'abolitiondel'es-
clavage. Enfind'après-midi,
les élus duterritoire commu-
nautaireont réponduàl'invi-
tation. Onnotait, entreautres
élus, maires et conseillers mu-
nicipaux, les présences d'Em-
manuelle Coint, conseillère
régionaleet générale, deJean-
Luc Soller, président de la
communauté de communes,
et de Michel Bourdot, maire
deChamblancet président de
l'association.
À l'issue de la visite, un vin d'honneur a été offert aux élus dans la cour du lycée.
Photo Régine Clavreul
L
e 8 septembre 1944,
après des années de
cauchemar, les Seur-
rois en liesse accueillaient
ses libérateurs : les résistants
du Groupe Dubois, après la
prise de Dole, entraient dans
la ville par le faubourg Saint-
Georges.
Ceux-ci combattaient dans
leJura, laSaône-et-Loireet la
Côte-d’Or ; et, à la fin de la
guerre, trente-sept d'entre
eux étaient morts pour la
France.
Cette année, huit vétérans
du groupe ayant participé à
l a l i bér at i on de Seur r e
étaient présents à la cérémo-
nie commémorative, avec
les anciens combattants,
l'harmonie municipale, les
pompiers, les gendarmes, les
dix véhicules dumusée Seur-
rois et du Memory Bresse
Revermont, en présence de
Gérard Michéa, premier ad-
joint, Emmanuelle Coint,
conseillère générale et régio-
nale, les élus et de nombreux
Seurrois, tous unis dans le
souvenir.
Hommage
Le défilé parti de la mairie a
rejoint le monument aux
morts pour ledépôt degerbe.
Il s’est ensuite arrêté place de
la Libération où Thierry
Rouxel, président de l'Anacr
(Association nationale des
anciens combattants delaré-
sistance), et le responsable
du groupe Dubois ont rendu
hommage aux résistants et
déportés par undépôt deger-
be sur la stèle. Le Chant des
partisans a ensuite retenti,
suivi de La Marseillaise.
Le défilé s’est terminé place
du Champ-de-Foire où était
reconstitué le camp militaire
avec les véhicules d'époque.
Gérard Michéa a pris la pa-
role pour situer la libération
de Seurre dans son contexte
historique et souligner le
devoir mémoire pour tous.
Pour cela, la commune a
commencé un travail basé
sur la recherche de témoi-
gnages, de documents, pour
aboutir à une exposition sur
« Seurre de 1939 à 1945 ».
Emmanuelle Coint a re-
mercié les participants et in-
sisté sur la défense des va-
leurs dans la République.
Après le vin d'honneur, ser-
vi par la municipalité, les ha-
bitants ont visité l'exposition
au champ de foire jusqu'en
fin d'après midi.
De nombreux habitants et
personnalités étaient pré­
sents pour commémorer la
libération de Seurre. Une
mobilisation qui souligne
l’importance du devoir du
mémoire.
SEURRE
Lors du défilé des véhicules militaires devant le monument aux morts. Photo Pierre Turc
Lacommunes’est mobilisée
pourcélébrersalibération
SEURRE
Journée d’action. Face à la crise économique,
sociale et politique, cinquante personnes se sont
rencontrées à Seurre pour participer à la Journée
nationale d'action, hier. Ils se sont engagés à
construire un projet alternatif avec tous les acteurs du
mouvement social et citoyen. La fête de L'Humanité les
10 11 et 12 septembre à La Courneuve sera le temps
fort de la vie politique en France. Photo SDR
SEURRE
Cirque. Le cirque Zavatta présentera son nouveau
spectacle 2010, place du Champ­de­Foire, les 24 et 25
septembre, sous un chapiteau flambant neuf, pour un
moment de poésie et de rêves. Les billets seront en
vente à partir à l'espace tabac, 23, rue de la République
à Seurre, tél. 03.80.21.17.17. Photo P. T.
Cahier
Local
14
DIJON
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
2
7
4
3
0
9
BÂTIMENT - CONSTRUCTION
MTM
Vérandas - Volets roulants - Fenêtres PVC
Portails - Portes de garage
46, rue de Longvic - 21300 CHENÔVE - Tél. 03.80.52.14.15
2
3
2
8
3
5
7
2
3
1
0
5
5
6
MAÇONNERIE
MTM
Maçonnerie - Dalles de vérandas
Modifications d’ouvertures
Impasse Jean-Perrin
CHENÔVE - 03.80.52.14.15
FABRICANT BOIS
FABRICATION DE PIQUETS - VENTE
Chutes de bois mises en sac
ZAC La Nouroy - 21220 GEVREY-CHAMBERTIN
Tél. 06 14 95 20 92
philippe.pallain@sfr.fr 2
3
3
3
1
6
1
ARROSAGE
T.S.E.V
Conception, plan, réalisation et maintenance
de systèmes d’arrosage automatique.
Pose de cuves de récupération des eaux de pluie.
Renseignements au 03.80.43.28.77 ou 06.80.72.21.34
2
3
0
9
0
9
5
ANTIQUITÉ-BROCANTE
RENNER FRANÇOIS
Achète cher 7/7j tous meubles, objets anciens, bibelots, tableaux, pendules
bronzes, poupées et vieux jouets, violons, livres anciens
cartes postales, montres, pièces de monnaie, médailles tout genre...
Cheminées, dalles. Débarras maison, déplacement gratuit toutes régions
Tél. 03.80.76.07.03 - Velars-sur-Ouche 2331862
SERVICES À DOMICILE
ADOM SERVICES
Jardinage, petits bricolages, gros travaux ménagers
et vitrerie. 50 % déductibles d’impôt
DIJON - 2, rue de Bourges, 21000 - Tél. 06.43.57.32.06
www.adomservices-21.com 2
3
0
9
0
9
3
2333267
MONTE-ESCALIERS
Autonomie Confort Mobilité
Monte-escaliers droits ou tournants
Scooters électriques - Baignoires à porte
25 % crédit d’impôt possible
Visite et devis gratuits
Renseignements : tél. 0 811 652 161 (prix d’un appel local)
VINS
Nous rachetons vos vins
champagnes, chartreuse, rhums, cognacs, armagnacs...
Récents et très vieux, même imbuvables (collection)
Contacter Frédéric au 06.77.40.95.47 Je me déplace
2
3
1
4
5
4
2
2
3
2
5
3
3
0
Sous la présidence du lieu-
tenant-colonel Caseau, l'As-
sociation des officiers de ré-
s e r v e d e C ô t e - d ' O r
( AOR21) a organi sé, ce
week-end, son challenge de
tir annuel. Les membres de
l'Association des sous-offi-
ciers de réserve de Côte-
d’Or (ASOR21) se sont éga-
lement joints à eux. Ce chal-
lenge regroupait quarante ti-
reurs à la carabine 22 long
rifle et au pistolet.
L'AOR21, créée il y a plus
d'une centaine d'années, dé-
marre par ce challenge une
année qui s'annonce bien
remplie. En effet, dès les 24,
25 et 26 septembre, elle par-
ticipera à un raid dans le ca-
dre des Journées des réser-
vi st es à Gér ol shei m en
Rhénanie-Palatinat. Les 23
et 24 octobre, quatre cents
réservistes participeront au
Raid CO Côte-d'Or qui se
déroul era cette année à
Châtillon-sur-Seine. Ce raid
est l'un des plus importants
de France. Il regroupera
quarante-cinq équipes dont
dix venues de l' étranger.
S'en suivra, le 25 novembre,
une conférence sur l'Indo-
chine auquartier Deflandre,
avant la traditionnelle céré-
monie des vœux aux autori-
tés civiles et militaires le
13 janvier.
Résultats du challenge
AOR21. –1
r e
fémi ni ne :
Martine Ferrete. Invités : 1.
Michel Adam; 2. Jean-Marc
Bloquel. Membres : 1. Di-
dier Aguilar ; 2. Jean-Fran-
çois Roulot ; 3. Raymond
Ferrete. Parcours réserviste
(800 m course, lancer de
grenade et tir) : 1. Éric Jac-
quot. Challenge Rouy : 1.
Michel Escallier ; 2. Michel
Morot ; 3. Adeline Jacquot.
INFOAOR21,
Maison des associations,
2, rue des Corroyeurs à Dijon.
TIR
Les officiers deréserveont dégainé
Les participants au challenge. Photo Martine Clément
ENBREF
PAROISSE SAINT-JOSEPH
Rentréereligieuse
Samedi 11 septembre, entre 10 heures et 11 h30, est organi-
sé un P’tit Déj d’inscriptions à la paroisse Saint-Joseph de
Dijon. C’est la rentrée pour l’éveil à la foi, le catéchisme et
les aumôneries. Renseignements : 03.80.55.34.60.
ACCUEIL DES VILLES FRANÇAISES
Larentréeaveclanouvelleprésidente
La présidente de l’AVF (Accueil des villes françaises) et une
équipe d’accueillantes tiendront une permanence pour ac-
cueillir les personnes nouvellement arrivées dans la région,
du mardi 14 au vendredi 17 septembre, 64, rue Vannerie.
Renseignements : 03.80.67.18.60.
n
UNESEMAINE
UNBÉNÉVOLE
Yves Seguin : «Recruter est de plus enplus difficile »
Y
ves Seguin, 76 ans, est
depuis quatorze ans le
président de l’association
Retraités éducateurs sans
frontière, fondée en 1990.
L’ancien instituteur et maî-
tre d’application à l’école
Chevreul de Dijon est parti
de nombreuses fois au Bé-
ninet auNiger. Sa dernière
mission a été le Mali, « la
zone critique » comme il la
nomme. Le président ex-
plique que l’association a
pour vocation d’aller aider
les habitants et surtout les
instituteurs à faire l’école.
« Nous apportions des mé-
t hodes moi ns s t r i ct es
comme, par exemple, les
classes de découvertes ».
Yves Segui n a de beaux
souvenirs de ces missions
qui duraient deux à trois
mois : « L’accueil était cha-
leureux. Nous n’étions pas
là pour remplacer les en-
seignants mais pour les
conseiller et échanger avec
eux ». Le bénévole a été
particulièrement ému par
le Niger. « Maintenant,
l’association marche au ra-
lenti, nous ne sommes plus
qu’une demi-douzaine de
membres à Dijon, les cré-
dits manquent », se désole
Yves Seguin, qui s’est lancé
dans une nouvelle aventu-
re au côté de l’association
m a l i e n n e d e D i j o n .
« Comme j’ai la connais-
sance du pays, je peux me
rendre utile. » Concernant
l’exécution de l’otage Mi-
chel Germaneau, retenu
au Niger puis au Mali, Yves
Seguin se dit outré : « Dé-
jà, en 2005, le ministère
nous interdisait de rayon-
ner. Cela aurait pu nous ar-
river. Mais si j’étais plus
jeune, je n’hésiterais pas à
repartir en évitant quand
même les zones trop dan-
gereuses ». Concernant
l ’ associ at i on Ret rai t és
éducateurs sans frontière,
le président regrette que
les temps soient si durs :
« Depuis cinq ans, nous
avons des difficultés à re-
cruter. À Paris, il y avait
sept cents membres, ils ne
sont plus que cinq cents.
Pour continuer à se faire
connaître, l’association
participe chaque année au
Grand Dèj’, le rendez-vous
des associations.
Chaque mercredi, un béné­
vol e qui donne de son
temps pour une associa­
tion nous parle de son en­
gagement. Auj ourd’hui ,
Yves Seguin.
Yves Seguin. Photo LBP
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
DIJON
Cahier
Local
15
L
e groupe municipal
Initiatives Dijon a or-
ganisé, dimanche, son
traditionnel déjeuner de ren-
trée sous la houlette de son
président François-Xavier
Dugourd. Celui-ci n’a pas
manqué d’évoquer la situa-
tion politique et les princi-
paux dossiers locaux.
Emboîtant le pas au gou-
vernement, François-Xavier
Dugourd fait de la sécurité
une priorité. Il a évoqué le
nombre de voitures brûlées,
Les Tanneries, les caillassa-
ges et l’insuffisance de vidéo-
surveillance: «Lemairepeut
aussi agir en ce domaine ».
Autre grand dossier de ren-
trée : les transports. Le prési-
dent du groupe Initiatives ne
cache pas « être vigilant sur
la problématique financière
dutram. Il s’insurge contre la
réforme du réseau de bus :
« On met le paquet sur le
tram (...). La fréquence des
bus a été diminuée dans cer-
tains quartiers. Nous avons
recueilli nombre de doléan-
ces des Dijonnais. Il n’y a
plus de ligne directe allant du
campus à la gare (...) ». Le
troisième dossier concerne
l’économie. «Dijonnevapas
bien. Une série d’entreprises
connaissent des difficultés. Il
y a une st agnat i on de l a
p o p u l a t i o n ( . . . ) . L e
commerce dijonnais est im-
pacté, il diminue dans le cen-
tre-ville. » L’occasion pour
François-Xavier Dugourd
d’enfoncer le clou concer-
nant son opposition à l’ex-
tension de la Toison-d’Or :
« Nous allons conduire un
certain nombre d’actions
pour empêcher ce dossier
d’avancer (...). Il faudra abso-
lument favoriser l’accès au
cœur de ville en créant des
parkings ».
Les cantonales ont été éga-
l ement abor dées : « Le
contexte n’est pas facile, il va
falloir se mobiliser », a lancé
le président à ses troupes.
C. V.
POLITIQUE. Déjeuner derentréepour legroupemunicipal d’oppositionInitiatives
Troisgrosdossiersaumenu
Sé c u r i t é , t r a n s por t s ,
commerces sont les princi­
paux dossiers locaux de la
rentrée du groupe munici­
pal Initiatives Dijon.
François­Xavier Dugourd : " Nous avons du travail ". Photo C. V.

L’extension
envisagée
de la Toison-d’Or
peut porter
un coup fatal
au centre-ville.”
François-Xavier Dugourd
ENBREF
EXPOSITION
Ledessinateur Battistini
à Limoges
Le Dijonnais Laurent Battis-
tini, que l’on connaît bien
comme dessinateur humo-
ristique de presse, propose
une exposition, “Battistini
fait le grand sot”, jusqu’au
6 octobre à Limoges. Il s’agit
d’une exposition des dessins
sportifs, réalisés pour lapres-
se, de Battistini. Le vernissa-
ge a eu lieu hier à Chéops,
rue de l’Ancienne-École-
Normale-d’Instituteurs à
Limoges.
BASKET
Porteouverte
Une journée porte ouverte
(babys et minipoussins) à
l’école de minibasket aura
lieu le 11 septembre, de 14 à
17 heures. Elle est organisée
par la JDA Dijon-Bourgo-
g ne , 18, boul e v a r d de
l’Ouest. Renseignements :
03.80.28.85.11.
VACCINATION
Séancedevaccinations
Aujourd’hui aura lieu une
séance de vaccinations gra-
tui te. Rensei gnements :
03.80.74.70.70.
L’ e n t r a î n e m e n t a u
CTPCO a repris samedi,
après seulement un mois
d’arrêt pour Flavien Gous-
tard. L’occasion de faire le
bilan de la saison écoulée.
On peut dire que l’objectif
a été largement atteint : un
titre de champion de France
individuel au pistolet 10 m,
un ti tre de champi on de
France par équipe avec le
CTPCO au pistolet 25 m, et
deux titres de vice-cham-
pion de France au pistolet
25 m. Mais également quali-
fications et participations
aux championnats d’Euro-
pe en Norvège et aux cham-
pionnats du monde à Mu-
nich au cours desquels son
meilleur résultat sera une
12
e
place en vitesse olympi-
que aupistolet 25m. Il faut y
ajouter des médailles d’or
par équipe et des podiums
en Autriche, en République
tchèque, en Allemagne, etc.
Et aussi, 9 500 plombs tirés,
15 000 munitions de 22,
c’est pour les grands dépla-
cements, stages et compéti-
tions, 12 000 km en voiture,
4 000 kmen train et environ
25 000 km en avion.
Pour Flavien Goustard,
u n e n o u v e l l e a n n é e
commence avec le passage
chez les seniors, de grands
et beaux défis à relever, se
hisser parmi les meilleurs,
comme il a su si bien le faire
en juniors, mais aussi l’ob-
tention de son BTS en fin
d’année scolaire.
TIRAUPISTOLET
Nouvelleétapepour Flavien Goustard
Flavien Goustard débute une première saison comme senior.
Photo archives René Gauthey
CONCOURS
Un vol découverteà laclé
L'aéro-club de Dijon-Da-
rois a reçu récemment l'as-
sociation Amitiés africai-
nes de Dijon pour la remise
des lots de la tombola orga-
nisée dernièrement, à l'oc-
casion du concert humani-
taire en faveur de l'école
Vivenda à Kpalimé au To-
go. Colette Mischler, retrai-
tée, a gagné un vol décou-
verte au cours duquel elle a
pu piloter l'avion, accom-
pagnée d'un instructeur.
L' associ at i on Ami t i és
africaines vient en aide aux
enfants sourds et muets de
l'école Vivenda.
Le projet pour les années
à venir est la création, pour
ces enfants, d'un internat et
d'une cantine scolaire.
INFOSite de l'association
Amitiés africaines :
www.amities­africaines.org/ ;
site de l'aéro­club de Darois :
aeroclub.cotedor.free.fr/.
Laurent Grandguillaume, Jean Wiacek et les participants
se sont retrouvés pour faire des heureux. Photo Gérard Puech
Cahier
Local
16 PROMOTION
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AMÉRICAINE
1.Renevey-Lucand 1h09’21''
2.Noel-Brigand 1h09’53''
3.Joly-Vautier 1h11’33''
4.Thomas-Tuis 1h11’41''
5.Febay-Pelletier 1h13’43''
6.Leroy-P.Eugene 1h15’00''
7.Segay-Leguy 1h15’54''
8.Berthault-Castille 1h16’03''
9.Bornel-Tisserant 1h17’29''
10.Jordan-Vautier 1h17’52''
11.Magnien-Demoury 1h18’09''
12.Nivot-Zucco 1h19’10''
13.Froidevaux-Babonnet 1h19’43''
14.Dantonel-Eudes 1h20’12''
15.Barthonier-Ducote 1h20’31''
16.Boyaux-Boyaux 1h21’14''
17.Lavenu-Sureau 1h21’24''
18.Brousse-Guillot 1h21’41''
19.Demoury-Barbieux 1h21’58''
20.Rodot-Bourcier 1h22’27''
21.Nivot-Jeanniard 1h22’37''
22.Truchot-Rousseaux 1h22’57''
23.Segard-Fabre 1h23’07''
24.Pillot-Anjoubault 1h23’11''
25.Isconte-Caillault 1h23’33''
26.Leblanc-Remond 1h23’44''
27.Paggi-Paggi 1h24’07''
28.Jolivet-Renaut 1h24’13''
29.Chevalier-Hurtaud 1h24’22''
30.Lementec-Le Mentec 1h24’49''
31.Vandroux-Sanchez 1h24’54''
32.Brullebaut-Deschaseaux 1h25’25''
33.Giboulot-Cheron 1h25’48''
34.Largant-Largant 1h26’11''
35.Colin-Dinger 1h26’18''
36.Sellier-Tupin 1h26’59''
37.Aigon-Aigon 1h27’40''
38.Jeanniard-Pelletier 1h27’43''
39.Bouchetard-Follot 1h27’47''
40.Bourgeois-Grux 1h28’50''
41.Dental-Portier 1h29’08''
42.Pothier-Da Cunha Vaz 1h29’09''
43.Viard-Dental 1h29’09''
44.Borne-Fertier 1h29’23''
45.Bassi-Bassi 1h29’54''
46.Fusaro-Begrand 1h29’59''
47.Mimeur-Mimeur 1h30’28''
48.Clever-Giboulot 1h30’42''
49.Menard-Vandeschrick 1h30’58''
50.Pacotte-Cerqueira 1h31’16''
51.Nicolier-Thibert 1h31’56''
52.Hoarsan-Dufant 1h31’57''
53.Rebetez-Chaumard 1h32’08''
54.Jorland-Jorland 1h32’13''
55.Gaugry-Mery 1h32’16''
56.Virion-Hot 1h32’36''
57.Basset-Hermitant 1h32’40''
58.Marin-Roux 1h32’55''
59.Godot-Roche 1h33’09''
60.Marchand-Garnier 1h33’11''
61.Touzeau-Fatet 1h33’24''
62.Mattioli-Bornot 1h33’30''
63.Deschamps-Meneghelli 1h33’49''
64.Simon-Simon 1h33’52''
65.Larosa-Cassarino 1h33’55''
66.Bellissent-Lapalus 1h34’24''
67.Pelcar-Dechazeau 1h34’27''
68.Huart-Folio 1h34’42''
69.Guilbert-Goncalves 1h34’45''
70.Boizeau-Nissen 1h34’49''
71.Bresson-Bresson 1h34’57''
72.Jacotot-Jacotot 1h35’04''
73.Petijean-Colin 1h35’10''
74.Riu-Crapeau 1h35’12''
75.Badet-Durand 1h35’28''
76.Turrel-Roblot 1h35’32''
77.Legros-Paroty 1h35’35''
78.Godot-Baudot 1h36’14''
79.Galus-Decheane 1h36’35''
80.Cruz-Bilbot 1h37’02''
81.Nageotte-Nageotte 1h37’05''
82.Maurage-Maurage 1h37’15''
83.Maurage-Giboulot 1h37’38''
84.Chauvot-Mei 1h37’46''
85.Marc-Marc 1h38’26''
86.Maurice-Bruchon 1h38’27''
87.Jaffeux-Jaffeux 1h38’29''
88.Hiarsan-Hoarsan 1h38’34''
89.Huguenot-Champy 1h38’48''
90.Gambey-Gambey 1h39’36''
91.Bleschet-Barthen 1h40’06''
92.Godot-Leguy 1h40’20''
93.Beauvais-Beauvais 1h40’30''
94.Nagotte-Chauche 1h40’31''
95.Rousset-Joubart 1h40’47''
96.Michelin-Babouhot 1h40’52''
97.Josserand-Oudot 1h41’22''
98.Bertin-Deplanque 1h41’23''
99.Hennequin-Deflandre 1h41’28''
100.Giboulot-Melin 1h41’34''
101.Hallenet-Vandeschrick 1h41’58''
102.Laroche-Gilbert 1h42’14''
103.Mineur-Christ 1h42’15''
104.Colabella-Gauthie 1h42’17''
105.Guyenot-Seghetto 1h42’18''
106.Lemoine-Lemoine 1h42’41''
107.Joha-Dupuis 1h43’00''
108.Sivignon-Breton 1h43’01''
109.Duvernet-Variot 1h43’11''
110.Bonandrini-Biacone 1h43’44''
111.Aller-Aller 1h44’11''
112.Desjardin-Mimeur 1h45’08''
113.Bricheteau-Guinot 1h45’12''
114.Pillot-Anjoulbault 1h45’15''
115.Duthu-Duthu 1h45’42''
116.Tonot-Kamboua 1h45’45''
117.Deschamps-Limbardet 1h45’51''
118.Carre-Laure 1h46’02''
119.Dromas-Amant 1h46’43''
120.Thomeuf-Thomeuf 1h46’44''
121.Leblanc-Kolla 1h47’04''
122.Gelin-Piller 1h47’21''
123.Crespo-David 1h47’37''
124.Patey-Couturier 1h48’20''
125.Bonnemain-Fousset 1h48’21''
126.Menard-Brechoire 1h48’26''
127.Bougaud-Contet 1h48’54''
128.Graw-Danet 1h49’48''
129.Laleaux-Durupt 1h49’54''
130.Saussier-Aymonier 1h49’58''
132.Bernard-Mielle 1h51’32''
133.Etievant-Becaniel 1h51’54''
134.Boulange-Vegas 1h52’02''
135.Etinault-Mildner 1h52’10''
136.Cousin-Cousin 1h52’13''
137.Claeysen-Claeysen 1h52’43''
138.Galus-Trinoti 1h54’28''
139.Gilbert-Gilbert 1h55’11''
140.Jacquier-Mathias 2h01’43''
141.Sivignon-Vaille .........................2h05’33''
INDIVIDUEL
1. Paul Lalire 1h14’46''
2. Morgan Dumas 1h15’14''
3. Jean Theurel 1h15’48''
4. Stéphane Bernardot 1h17’12''
5. Eric Carre 1h18’28''
6. David Prunier 1h18’30''
7. Pascal Mielle 1h18’35''
8. Christophe Louet 1h18’47''
9. Sébastien Monot 1h19’00''
10. Jérome Dugat 1h19’35''
11. Timoté Gaudry 1h19’52''
12. Maxime Chevalier 1h20’02''
13. Jean-Charles Lalevee 1h20’07''
14. Grégory Rabillon 1h20’35''
15. Frédéric Legrand 1h20’41''
16. Julien Seguin 1h21’07''
17. Pierre-Yves Mauron 1h21’30''
18. Renaud Vanlande 1h21’36''
19. Thierry Sonzongny 1h21’49''
20. Nicolas Roy 1h21’54''
21. Jérome Bossu 1h22’12''
22. Christophe Hugot 1h22’16''
23. Bertrand Fraisse 1h22’19''
24. Rémy Dumont 1h22’44''
25. Nicolas Debois 1h22’49''
26. Florent Desbrosse 1h23’21''
27. Eric Chanussot 1h23’51''
28. Bruno Beacco 1h24’02''
29. ??? 1h24’06''
30. Florian Febraroli 1h24’09''
31. Rodolphe Segay 1h24’15''
32. Damien Morland 1h24’17''
33. Christophe Jomas 1h24’32''
34. Justin Girardin 1h24’36''
35. Sébastien Macherbet 1h24’44''
36. Xavier Rossigneux 1h25’00''
37. Jérome Leveque 1h25’04''
38. Landry Cherubini 1h25’05''
39. François Cornn 1h25’13''
40. Philippe Seguin 1h25’23''
41. Sylvain Gauffroy 1h25’58''
42. Didier Lequin 1h26’02''
43. Arnaud Garnier 1h26’15''
44. Laurent Simonneau 1h26’19''
45. Romain Dental 1h26’49''
46. Gérald Funes 1h26’52''
47. David Frere 1h27’07''
48. Frédéric Dupuy 1h27’28''
49. Marc Laborey 1h27’33''
50. Mathieu Dumas 1h27’43''
51. Denis Herbe 1h28’04''
52. Denis Jacquin 1h28’14''
53. Frédéric Laudet 1h28’30''
54. Patrick Dumas 1h29’08''
55. Bertrand Mignot 1h29’09''
56. David Longepierre 1h29’13''
57. Stéphanie Vaxillaire 1h29’30''
58. Emmanuel Corneloup 1h29’42''
59. Cyril Ducet 1h29’48''
60. Julien Perderiset 1h29’53''
61. Grégory Rolland 1h30’08''
62. Marc Chaveriat 1h30’24''
63. Jaques Berland 1h30’30''
64. Loïc Galand 1h30’53''
65. Pascal Py 1h31’03''
66. Nicolas Hebinger 1h31’05''
67. Virgine Fraisse 1h31’25''
68. Benoît Goffette 1h31’31''
69. Christophe Gueutin 1h31’38''
70. Jarno Legros 1h31’45''
71. Geoffroy Perez 1h31’47''
72. Francis Demesy 1h31’48''
73. Ludivic Hamy 1h31’50''
74. Yann Sirieix 1h31’50''
75. Christian Bonnet 1h32’16''
76. David Seghetto 1h32’16''
77. Jean-Luc Monnier 1h32’28''
78. Alain Masset 1h32’32''
79. David Guyenet 1h32’34''
80. Mathieu Pretet 1h32’43''
81. Bernard Bouley 1h32’46''
82. Jean-Luc Gautherrot 1h32’59''
83. Christian Martin 1h33’09''
84. Jean-Michel Mery 1h33’09''
85. Fabrice Belnez 1h33’24''
86. Sébastien Couroux 1h33’33''
87. Jérome Mongouachon 1h33’57''
88. Patrick Moreau 1h34’13''
89. Lionel Brazier 1h34’31''
90. Pascal Begard 1h34’41''
91. ???? 1h34’41''
92. Didier Rouget 1h34’46''
93. Benjamin Ferran 1h34’54''
94. Bruno Thomas 1h35’22''
95. Christophe Rousset 1h36’06''
96. Eric Hennequin 1h36’32''
97. Olivier Lalouette 1h36’51''
98. Laurent Pierre 1h37’05''
99. Roland Scrive 1h37’09''
100. André Bricard 1h37’19''
101. Sébastien Huet 1h37’30''
102. Frédéric Gigney 1h37’31''
103. Julie Cornemillot 1h37’53''
104. Marc Passerat 1h38’18''
105. Eric Loyer 1h38’22''
106. Michael Cousin 1h38’24''
107. Charles-Antoine Petit 1h38’25''
108. Julien Poz 1h38’27''
109. David Maty 1h38’28''
110. Fabien Dorey 1h38’41''
111. Samuel Campana 1h38’43''
112. Jaques Petit 1h39’13''
113. Philippe Gandrey 1h39’21''
114. Pierre Charles Sarrazin 1h39’52''
115. Nicolas Couturier 1h39’55''
116. Paul Janisz 1h39’56''
117. Alexandre Leibungduth 1h39’59''
118. Marc Lindimer 1h40’00''
119. Thomas Herbe 1h40’07''
120. John Verslype 1h40’33''
121. Thomas Bonandrini 1h40’44''
122. Cédric Marquet 1h40’47''
123. Philippe Blanchard 1h40’57''
124. Régis Remoriquet 1h41’03''
125. Martin Dechaene 1h41’09''
126. Patrick Bielonko 1h41’09''
127. Yann Jouanin 1h41’12''
128. Louis Edouard Babonnet 1h41’17''
129. Damien Terrezano 1h41’21''
130. Samuel Gevrey 1h41’27''
131. Anthony Demoulin 1h42’06''
132. Sébastien Poizot 1h42’13''
133. Denis Menard 1h42’38''
134. Alexandre Lacot 1h42’49''
135. Patrik Jomas 1h43’17''
136. Anthony Cases 1h43’28''
137. Pierre Maire 1h43’38''
138. Patrick Epivent 1h43’55''
139. Mathieu Gobillot 1h43’57''
140. Christophe Taillefer 1h44’00''
141. Raphaël Guyon 1h44’13''
142. Benoît Faivre 1h44’14''
143. Carl Gandrey 1h44’28''
144. Bruno Afonso-Raposo 1h44’33''
145. Renaud Baillou 1h44’37''
146. Jocelyn Traque 1h44’43''
147. Dominique Bernard 1h45’12''
148. Luc Boibessot 1h45’48''
149. Olivier Drigny 1h45’55''
150. Laurent Bernard 1h45’59''
151. Philippe Dagain 1h46’02''
152. Emmanuel Legros 1h46’16''
153. Marie-Claude Bricard 1h46’28''
154. Maximilien Serafin 1h46’34''
155. Benjamin Campana 1h46’34''
156. Marie-Claire Tassin 1h46’38''
157. Patrick Paroty 1h46’39''
158. Bruno Costille 1h46’58''
159. Jean-Michel Laurent 1h47’09''
160. Ludovic Menard 1h47’11''
161. Lilian Parod 1h47’15''
162. Aurélien Bely 1h47’16''
163. Cyrille Calinaud 1h47’26''
164. Sébastien Judas 1h47’34''
165. David Sombstay 1h47’38''
166. Philippe Foissard 1h47’48''
167. Guillaume Thibert 1h47’59''
168. Véronique Lambert 1h48’06''
169. Arsene Haral 1h48’41''
170. Théo Herbera 1h48’42''
171. Johann Deuvot 1h49’09''
172. Nicolas Isambert 1h49’11''
173. Jean-Louis Metra 1h49’32''
174. Jean-Michel Concina 1h49’50''
175. Rachelle Doras 1h49’56''
176. Serge Cornot 1h50’09''
177. Jean-Philippe Meuriot 1h50’17''
178. Richard Meyer 1h51’11''
179. Sophie Jason 1h51’12''
180. Séverine Naudin 1h51’22''
181. Philippe Blanchot 1h51’53''
182. Sébastien Dumont 1h52’28''
183. Yves Decailliot 1h52’41''
184. Stéphane Giroux 1h52’43''
185. Stéphane Cornot 1h52’44''
186. Jean-Marc Bernard 1h52’50''
187. Didier Deschamps 1h53’47''
188. Christophe Ferran 1h53’47''
189. Patrick Lebeault 1h53’47''
190. Jean-Louis Gilbert 1h55’20''
191. Sandrine Renard 1h55’30''
192. Carlos Capela 1h56’38''
193. Karine Lombard 1h56’39''
194. Olivier Dufour 1h57’00''
195. Arnaud Riffel 1h57’43''
196. Eddy Monin 1h57’59''
197. Etienne Macheret 1h59’16''
198. Rudolphe Boulon 2h00’46''
199. Mylène Miranda 2h00’58''
200. Sébastien Brisard 2h00’59''
201. Cyril Bernard 2h01’11''
202. Roch Mutin 2h01’11''
203. Hélène Queru 2h01’21''
204. Cyril Queru 2h01’21''
205. Frédérique Charmoille 2h01’22''
206. Gérard Gilquin 2h02’43''
207. Philippe Combot 2h04’17''
208. Jean-Marc Fizaine 2h10’16''
209. Carole Isambert 2h10’26''
DUATH’KIDS
1. Dorian Basset 13’55''
2. Alex Basset 14’21''
3. Cléophan Chassignet 14’27''
4. Valentine Godot 14’36''
5. Dorian Fournier 15’27''
6. Thomas Boulon 16’16''
7. Mathilde Lemoine 16’16''
8. Esteban Thibaut 16’27''
9. Eva Desjardin 16’29''
10. Léa Mercey 16’38''
11. Alois Dupuy 16’41''
12. Lilian Gobled 16’42''
13. Riwien Baucherel 16’50''
14. Martin Courvoisier 16’59''
15. Pierre Cousin 17’16''
16. Hipollyte Legrand 17’19''
17. Jules Bertin 17’24''
18. Antoine Bernard 17’37''
19. Félicien Tritoni 17’40''
20. Nicolas Charles 17’43''
21. Thomas Vadot 17’58''
22. Aymeric Laissus 18’01''
23. Théo Metra 18’04''
24. Cloé Laudet 18’17''
25. Thomas Mulet 18’21''
26. Théo Guinot 18’25''
27. Loïc Truchot 18’27''
28. Stevan Saint Gilles 18’37''
29. Martin Patouillet 18’44''
30. Julien Santagostinobaldi 18’45''
31. Florent Castille 18’48''
32. Adrien Clement 18’49''
33. Maxandre Laudet 18’51''
34. Tom Bernadot 18’52''
35. Guillaume Mignot 18’53''
36. Mathieu Blanchard 18’54''
37. Félicie Milliere 18’55''
38. Lisa Maurage 18’55''
39. Thomas Gauthier 18’55''
40. Emma Diolot 18’56''
41. Clémence Menard 18’56''
42. Valentine Touzeau 18’56''
43. Nathan Doras 18’56''
44. Julie Ferrier 18’58''
45. Laura Galus 18’59''
46. Robin Ducotte 19’00''
47. Charline Marc 19’02''
48. Florentin Seghetto 19’04''
49. Corentin Maret 19’06''
50. Emma Jaffiol 19’08''
51. Antoine Jacotot 19’10''
52. Benjain Sireix 19’10''
53. Pauline Louet 19’11''
54. Mathis Jaffiol 19’22''
55. Maxime Potey 19’37''
56. Louis Sireix 19’40''
57. Alexandre Auriac 19’40''
58. Léo Gutfrind 19’45''
59. Cloé Giroud 19’46''
60. Vincent Boulon 19’56''
61. Antoine Thilloux 19’56''
62. Jessica Girot 20’02''
63. Apolline Touzeau 20’03''
64. Léonie Milliere 20’04''
65. Coralie Macherbet 20’10''
66. Brieuc Rousset 20’21''
67. Ines Artola Chandelot 20’32''
68. Clémentine Tritoni 20’33''
69. Marine Huet 20’48''
70. Marion Paulin 21’03''
ATHLÉ-VTT. Duathlon des Sables 2010.
Un succès populaire
Près de 500 coureurs et cy-
clistes ont participé diman-
che matin à l’édition 2010
du Duathlon des Sables, à
Arc-sur-Tille. Voici l’intégra-
lité des classements.
Le podium de la course individuelle photo R.L.
Cahier
Local
20 TÉLÉVISION
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
PEOPLE
Mélissa et Jamel au Toy Story Playland
Mélissa Theuriau et Jamel
Debbouze étaient visible-
ment conquis, ce week-end,
par les trois nouvelles at-
tractions du Toy Story Play-
land de Disneyland Paris.
Samedi soir, lors de la céré-
monie d'ouverture, la journaliste de M6 n'a pas perdu
une minute: elle a immédiatement testé la vertigineuse
simulation de saut en parachute. Le lendemain, le couple
s'est promené, main dans la main, dans les allées du parc.
Toujours très disponible, Jamel n'a pas hésité à signer des
autographes, voire à prendre la pose avec son épouse.
MÉDIAS
Patrick Sébastien sur une liste noire?
Patrick Sébastien réagit sur
son site Internet au sujet de
l'hypothétique liste noire
d'animateurs que Nicolas
Sarkozy ne souhaiterait plus
voir sur France télévisions:
«Si on ne me renouvelle pas
mon contrat, cela voudra dire que cette liste existe vrai-
ment». Toujours prompt à s'ériger en victime, Sébastien
peut en profiter pour y trouver un imparable moyen de
pression. Cette «liste noire» apparaît en effet au moment
où il négocie les deux prochaines saisons avec son nou-
veau patron, Rémy Pflimlin.
SOLIDARITÉ
Denis Brogniart au secours de Haïti
pour Architectes de l'urgence
Parrain de la fondation Ar-
chitectes de l'urgence, De-
nis Brogniart s'envolera mi-
septembre pour leur plus
gros chantier: Haïti. «On
parle beaucoup de ceux qui
soignent et sauvent dans
l'humanitaire, mais très peu de ceux qui relogent. Pour-
tant, Dieu sait que c'est important», rappelle l'animateur
de «Koh-Lanta». «La fondation intervient pour recons-
truire dans les zones dévastées. Mais, dans un premier
temps, elle aide surtout les secouristes. Ces derniers, lors-
qu'ils arrivent, n'ont qu'une envie: se précipiter dans les
décombres, mais on ne sait pas si ces derniers ne vont
pas s'effondrer davantage. Ils sont là pour apporter leur
expertise.» À propos de sa mission sur place, huit mois
après le tremblement de terre, Denis Brogniart confie:
«Je vais mettre la main à la pâte. De toute façon, je ne
peux pas m'imaginer dormir dans un bel hôtel et venir
avec des souliers vernis. Je vais partager l'existence de ces
gens qui se démènent». Pour plus d'infos: www.archi-ur-
gent.com
INDISCRETIONS
INFORMATION
Tony Blair reçoit
David Pujadas
Al'occasion de la sortie de
ses «Mémoires» (Albin Mi-
chel), l'ancien Premier mi-
nistre de Grande-Bretagne,
Tony Blair (photo), a reçu
le journaliste David Puja-
das. L'entretien, réalisé à
Londres, sera retransmis
demain durant le journal de 20 heures de France 2.
SÉRIE
«Dr House» et «Dexter» en plein virage
On pouvait se demander
si, à force de cynisme et
de pathologies compli-
quées, Dr House n'allait
pas tourner en rond, et sa
série avec.
Ou si, une fois marié et père
de famille, le serial killer
Dexter allait se ranger. C'é-
tait sans compter avec
l'imagination des scéna-
ristes. Au Festival améri-
cain de Deauville, le public
a découvert, à la fin de la
saison 4 de «Dexter» et en
présence de son créateur,
Clyde Phillips, un rebon-
dissement qui l'a laissé sans
voix. Quant au premier épi-
sode de la saison inédite
de «Dr House», il l'a stupé-
fié. Pour ménager le sus-
pense, on dira juste qu'il
change... de maison.
JEU
Julien Lepers rêve
de journal télévisé
J. Lepers: «L'émission commençait à dater un peu, il fallait la dépoussiérer: ça bouge plus!»
«Questions pour un cham-
pion» fait peau neuve.
Nouveau décor, nouvelles
musiques, nouvelles ques-
tions donnent un look diffé-
rent à l'émission «histo-
rique» de France 3. Pourtant
celle-ci, ainsi que son pré-
sentateur, ne semble jamais
s'essouffler.
Quelles sont les évolutions
de «Questions pour un
champion» en cette rentrée?
L'émission commençait à
dater un peu, il fallait la dé-
poussiérer. Nous avons donc
changé le décor et le plateau.
Il y a de nouvelles lumières
et de nouvelles couleurs. Ces
évolutions la modernisent
vraiment. Pour moi, elle
rentre désormais dans la caté-
gorie des émissions du dé-
but du XXIe siècle: ça bou-
ge plus!
Vous avez aussi travaillé
le casting...
Oui! Une nouvelle équipe
chargée du casting a pris le
pouvoir. La façon de sélec-
tionner les candidats a donc
changé: ils sont plus typés,
avec de fortes personnalités.
C'est une émission qui, de
toute façon, ne vieillit pas,
non?
C'est vrai, même son pré-
sentateur ne prend pas une
ride! (Rires.) Je ne sais pas
quel est son secret... En fait,
je reste passionné par ce que
je fais. Je prends toujours le
même plaisir à animer
«Questions pour un cham-
pion». Si je n'aimais plus le
faire, je risquerais de ne pas
passionner ceux qui nous re-
gardent. Or, je suis content
de m'adresser auxgens, car je
sais qu'ils adorent le jeu et
qu'ils l'attendent tous les soirs.
À l'étranger aussi, grâce à
TV5Monde, l'émission est
très suivie. Au Maghreb et
en Afrique noire notamment,
elle possède un réel impact.
Avez-vous d'autres envies?
L'année dernière, j'avais fait
«Le tournoi d'orthographe»
parce que c'était nouveau.
Daniela Lumbroso a été
choisie pour cette année,
mais je reste ouvert à toutes
les propositions. Parexemple,
j'aimerais présenter un jour-
nal télévisé. Ça m'intéresse-
rait et ça ne doit pas être bien
sorcier de lire un prompteur!
Mais, en ce moment, j'aime
aussi beaucoup les émissions
économiques et bien sûr les
émissions musicales. Je conti-
nue d'ailleurs les tournées en
France, Belgique et Suisse
avec mon orchestre et à com-
poser des chansons.
PROPOS RECUEILLIS PAR
PATRICIA LARCHER-REVERDY
INFO France 3 - 18 h 00
«Questions pour
un champion»
«Questions pour un
champion» existe à l’antenne
de France 3 depuis 22 ans.
L’émission a subi de
nombreux liftings depuis sa
création: elle aurait ainsi
utilisé une dizaine de décors.
Cependant, les règles du jeu
n’ont jamais évolué. Seule
une question a été ajoutée
cette année pour départager
les finalistes.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
TÉLÉVISION
Cahier
Local
21
TNT
6. 20 Zoé Kézako 2 épisodes.
6. 45 TFou 11.05 Secret Story
11.55 Petits plats en équi-
libre L'abricot. 12.00 Les
douze coups de mi di 13.00
Journal 13.55 Les Cordier,
j uge et fl i c Fi l m TV. Policier.
Lames de fond. 15.30 Femmes
de l oi Fi l m TV. Policier. Un
amour de jeunesse. 17.25 New
York police judiciaire 18.20
Secret Story 19.10 Une
fami l l e en or 20.00 Journal
20.35 C' est ma Terre
20.45 SÉRIE
Mentalist
Policière. 3 épisode inédits.
Avec : Simon Baker, Robin Tun-
ney, Owain Yeoman, Tim Kang.
TROU NOIR.
Un pédophile récemment
libéré de prison a été abat-
tu près du bureau du CBI. Les
indices incriminent Lisbon, qui
avait procédé à l'arrestation
du défunt.
Dirty Sexy Money
Drame. 2 épisodes inédits.
L'ARRIVÉE INATTENDUE.
Simon offre à Nola la solution
à ses problèmes, Nick dé-
couvre que Karen est encein-
te de Simon.
0. 40 Affaires non classées
2 épisodes inédits.
15.05 Dossiers secrets 15.35
Pacifi que sud 16.30 Afrique :
le grand Rift 17.25 C l'info
17.30 C à di re ? ! 17.44
Comprendre la route, c'est
pas sorcier 17.45 C dans
l' air 19.00 C à vous 19.55
Histoire classée 20.25 C à
vous l a sui te
20.35 MAGAZINE
La maison France 5
Loisirs. Prés.: Stéphane The-
baut. 50 minutes.
21.25 Silence, ça pousse !
22.10 C'est notre affai re Le
déstockage. 22.45 C dans l' air
23.50 Planète très insolite
TF1
23.05 SÉRIE
6. 30 Télématin 9. 10 Des
j ours et des vi es 9.35
Amour, gl oi re et beauté 9.55
C'est au programme 10.55
Motus 11.30 Les z'amours
12.00 Tout le monde veut
prendre sa place 13.00 Jour-
nal 14.00 Toute une histoire
15.10 Comment ça va bien !
16.15 Le Renard 17.25 En
toutes lettres 18.05 On n'de-
mande qu' à en ri re 19.00
N'oubliez pas les paroles
20.00 Journal
20.35 FI LM TV
Les Petits Meurtres
d'Agatha Christie
Policier. Fra. 2009. Réal.: Eric Wo-
reth. 1h40. Inédit. Avec: Antoine
Duléry, Marius Colucci, Anna
Cottis, Claire Magnin.
LE CHAT ET LES SOURIS.
Le commissaire Larosière et
l'inspecteur Lampion enquêtent
dans un pensionnat pour
jeunes filles de la haute so-
ciété, où plusieurs meurtres
ont été commis.
Dans l'univers de...
Prés.: Laurie Cholewa. 1 h 30.
MICHEL BOUJENAH.
Laurie Cholewa convie Michel
Boujenah à évoquer sa vie et
les grands moments de sa car-
rière.
23.50 Journal de la nuit
0. 05 La nui t du ramadan
France 2
22.15 DIVERTISSEMENT
6. 00 EuroNews 6. 45 Ludo
11.00 Mercredi C sorties
11.15 Pl us bel l e l a vi e 11.45
12/13 13.00 Direct chez
vous ! 13.35 En course sur
France 3 13.50 Inspecteur
Derrick 14.55 Inspecteur
Barnaby Fi l m TV. Policier. GB.
2002. Les sonneries de la
mort. 16.45 Sl am 17.25 Des
chiffres et des l ettres 18.00
Questions pour un champion
18.40 19/20 20.10 Plus belle
l a vi e
20.35 DOCUMENTAIRE
Vu du ci el
Environnement. Fra. 2010. Réal.:
Thierry Machado et Anastasia Mi-
kova. Inédit.
LES HÉROS DE LA NATURE:
SÉNÉGAL.
Gros plan sur un écologiste
libanais qui a toujours vécu
au Sénégal, Haïdar El Ali, mais
aussi sur un sauveur d'ours,
Kartick Satyanarayan, qui agit
en Inde.
22.15 Soi r 3
Entre deux vies:
Samy Naceri
Société. Fra. 2009. Réal.: Fred
Journel. 1 h 30. Inédit.
Retour sur le parcours de l'ac-
teur Samy Naceri.
0. 20 Vi ngt ans de ri re à
Montreux 2. 05 Soi r 3 2.30
Pl us bel l e l a vi e
France 3
22.50 DOCUMENTAIRE
10.25 La Nui t au musée 2
Film. Comédie. 12.15 Une
minute avant (C) Film. Court
métrage. 12.20 L'édition
spéciale (C) 14.00 Royal
Pai ns 14.40 Hannah Monta-
na, l e fi l m Film. Comédie.
16.20 La Proposition Film.
Comédie sentimentale. 18.15
Les Simpson (C) 18.40 Le JT
de Canal + (C) 19.05 Le
grand journal (C) Invités:
Lambert Wilson, Henry Quinson,
Franck Dubosc, Cédric Villani.
20.50 FILM
Le Hérisson
Drame. Fra. 2009. Réal.: Mona
Achache. 1 h 35. Avec : Josia-
ne Balasko, Garance Le Guiller-
mic, Togo Igawa, Anne Brochet.
Une concierge des beaux
quartiers parisiens se lie
d'amitié avec sa voisine de 11
ans, brillante et suicidaire. Un
nouveau voisin bouleverse
leurs destins.
Darwin 2.0
Comédie. Fra. 2010. Réal.: Vin-
cent Amouroux et Franck Pitiot.
1h 10.
Avec: Quentin Baillot, Mario
Pecqueur.
23.35 The Pacifi c 3 épisodes.
2. 15 Trompe-l'oeil Fi l m TV.
Policier.
Canal+
22.25 FI LM TV
11.20 Les derniers Romains
12.15 Max l a Menace 12.45
Arte journal 13.00 Tous
Européens ! 13.30 Globalmag
14.00 Plitvice 14.45 Berna-
dett e 55 Film. Biographie.
16.45 Les secrets des tribus
17.35 X:enius 18.05 360°,
GEO 19.00 Arte journal 19.30
Sur les volcans du monde
19.55 Life, l' aventure de la
vi e Les mammifères.
20.40 55 FILM
Salvador Allende
Documentaire. Blg - Chl - Fra.
2003. Réal.: Patricio Guzmán.
1 h 40.
En 1970, Allende est élu
président du Chili. Ses réformes
lui attirent les foudres des
conservateurs qui, soutenus par
les Etats-Unis, organisent un
putsch.
22.20 Le dessous des cartes
A quoi sert le patrimoine de
l'Unesco?
Reservoir Dogs
Policier. EU. 1992. Réal.: Quen-
ti n Tarantino. 1 h 35. VOST.
Avec: Harvey Keitel, Tim Roth,
Michael Madsen.
0. 10 Histoire de l'hélicoptère
1. 05 11 septembre 2001 Le
cauchemar américain. 3.00
Lions Love Film. Essai.
Arte
22.35 55 FILM
7. 30 Disney Kid Club 8.20
M6 Ki d 8. 50 M6 boutique
9. 50 Sue Thomas, l'oeil du
FBI 2 épisodes. 11.40
Missing : disparus sans lais-
ser de trace 12.45 Le 12.45
12.55 Missing : disparus sans
laisser de trace Sous influen-
ce. 13.45 Merci, les enfants
vont bien ! 55 Fi l m TV.
Comédie. 2 épisodes. 17.45 Un
dîner presque parfai t 18.45
100% Mag 19.45 Le 19.45
20. 05 Un gars, une fi l l e
20.40 TÉLÉ-RÉALITÉ
Recherche
appartement...
«Recherche appartement ou
maison». Inédit.
Au sommaire: Dominique et
Sylvain: Il y a deux ans, Syl-
vain s'est installé chez Domi-
nique dans le studio de
24m qu'elle loue dans le
XIIIe arrondissement de Paris.
Mais cette vie d'étudiant ne
les amuse plus du tout.
Recherche appartement
ou maison
50 minutes. Inédit.
3 ÉPISODES DONT 1 INÉDIT.
Rania et Yann habitent Bou-
logne-Billancourt, dans l'Ouest de
Paris. Ils rêvent de construire une
seconde chambre.
0. 30 Capital 2. 25 M6 Musi c
M6
21.30 TÉLÉ-RÉALITÉ
France 5
11.30 Alerte Cobra 13.15
TMC i nfos tout en images
13.30 Le meilleur
d'«Incroyable mais vrai, le
mag' » 15.25 Jamie Oliver, au
secours des cantines 16.25
Ma drôl e de vi e 18.15
MacGyver 19.05 L'Agence
tous risques 2 épisodes.
20.50 FI LM TV
Mes deux maris
Comédie. Fra. 2005. Réal.: Hen-
ri Helman. 2 heures. Avec : Na-
tacha Amal, Bruno Slagmulder.
22.50 90' Faits divers Estelle
Mouzin: les mystères d'une
disparition. 0. 30 90' Enquêtes
2. 02 Musi c i n the Ci ty
TMC
10.30 @ vos cl i ps 11.25 E-
classement 12.30 Talent tout
neuf 12.45 Les Simpson 2
épisodes. 13.40 Le Cl own 2
épisodes. 15.50 Talent tout
neuf 16.00 Fan de stars
17.50 Le Caméléon 2
épisodes. 19.30 Les Simpson
2 épisodes. 20.15 AZAP
20.35 FI LM TV
Vol 714 : au bout
de l'enfer
Catastrophe. All. 2009. Réal.: Tho-
mas Jauch. 1 h 45.
22.20 Panique en plein ciel
Fi l m TV. Catastrophe. 23.50 La
Météorite du siècle Fi l m TV.
Science-fiction.
W9
9. 15 Naruto 2 épisodes. 10.10
Les enquêtes impossibles
12.00 Les Vacances de
l'amour 2 épisodes. 13.50
Cl ara et son j uge Fi l m TV.
Drame. 15.30 Medicopter 2
épisodes. 17.15 Dawson 3
épisodes. 19.40 Dragon Ball Z
2 épisodes.
20.35 FI LM TV
Panique sur la côte
Suspense. E U - AfS. 2005.
Réal.: Paul Shapiro. 1 h 45.
Avec : Shannon Lucio.
22.20 Megalodon Fi l m TV.
Science-fiction. EU. 2002.
1 h 40. 0. 00 Journal 0. 10 Ça
va se savoi r
NT1
Retrouvez l es programmes
de France 5 en bas de page.
qCANAL+ 16H20
LA PROPOSITION FILM. COMÉDIE SENTIMENTALE
EU. 2009. Réal.: Anne Fletcher. 1 h 45. VM.
qCINÉ PREMIER 20H40
JOHN RAMBO FI LM. ACTION
EU - All. 2008. Réal.: Sylvester Stallone. 1 h 30. VM.
qCANAL+ CINÉMA 20H45
SUCK FI LM. FANTASTIQUE
Can. 2009. Réal.: Rob Stefaniuk. 1 h 30. VM.
qARTE 22H35
RESERVOIR DOGS FILM. POLICIER
EU. 1992. Réal.: Quentin Tarantino. 1 h 35. VOST.
qEUROSPORT 13H45
MASTERS DE SHANGHAI SNOOKER
3e jour. En di rect. En Chi ne.
qEUROSPORT 16H00
TOUR D'ESPAGNE 2010 CYCLISME
11e étape: Vilanova i la Geltru - Andorre (208,4 km). En direct
qSPORT+ 17H00
CHAMPIONNAT DU MONDE 2010 BASKET-BALL
1er quart de finale. En direct. A Istanbul (Turquie).
qSPORT+ 19H00
TRIATHLON LONGUE DISTANCE DE L'ALPE D'HUEZ
TRIATHLON
SPORT
FILMS
Cahier
Local
22 DÉTENTE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Chapitre V
– E
t nous ? Est-ce
que nous n’avons
pas souffert ? Est-ce que
nous n’avons pas aussi en-
duré, comme eux, ces qua-
tre ans de douleur ? Pas
de la même façon, je le
sais bien. Mais tout de
même ! J’y ai laissé un fils,
dans cette boucherie, vous
un frère ! Alors quoi ? Est-
ce que ça ne compte pas ?
Les deux femmes sen-
tent que la colère masque
les larmes et se gardent
bien de l’ interrompre.
Émilie, surprise également
de la voix tremblante de
cette grosse femme solide,
a tourné la tête vers elle et
l’a écoutée quelques ins-
tants. Mais ses pensées se
sont vite détournées de
ces problèmes qu’elle ne
veut plus évoquer et ont
repris le cours de leur rê-
verie.
– Alors, moi, je dis que,
au nom de cette douleur,
nous avons aussi acquis
des droits. Au moins le
droit d’être respectées !
D’être considérées. Et pas
toujours ravalées derrière
les hommes, comme si
nous étions… je ne sais
pas… secondaires !
Elle sent elle-même que
son discours s’emballe et
risque de choquer ses
compagnes. Pour l’adou-
cir, elle sourit et ajoute :
– Je revendique le droit à
être accompagnée de mon
mari pour m’acheter une
robe neuve !
Blanche et madame La-
garde se mettent à rire. El-
les acquiescent vigoureu-
sement. Pui s Bl anche
demande :
– Et que cherchez-vous,
alors, dans votre petite es-
capade à Lyon ? Vous sa-
vez que je connais un cha-
pelier de grand renom…
Elles retrouvent, dans
ces sujets, la légèreté qui,
à maintes reprises déjà,
les a affranchies de leurs
souffrances ; elles bavar-
dent ainsi jusqu’à ce que
le train s’immobilise sur
le quai de Perrache.
(A suivre)
N
o
130 — Editions Armançon
FEUILLETON
L’Impossible
Armistice
Claire Aronica
Les Profs, la BD recommandée anti-morosité par l’Éducation
nationale !
Suivez le prof d’histoire débutant, le prof de gym
sur-vitaminé, la prof de français sexy, le prof de philo blasé
et la prof d’anglais peau de vache dans leur croisade contre
l’ignorance et le poil dans la main !
L
e
s
P
r
o
f
s
t
o
m
e
1
3
©
B
a
m
b
o
o
é
d
i
t
i
o
n
-
P
i
c
a
&
E
r
r
o
c
-
w
w
w
.
b
a
m
b
o
o
.
f
r
LA BANDE DESSINÉE
CETTE BANDE DESSINÉE VOUS EST OFFERTE PAR VOTRE PARTENAIRE
Les profs
5/30 (© ed. Bamboo, Charnay-lès-Mâcon)
(sortie nationale de l’album en librairie, octobre 2010)
Notre publication adhère au
Directeur général
Directeur de la publication :
Christophe MAHIEU
Président d’honneur : François BACOT
LE BIEN PUBLIC - Société anonyme
Siège social : 7, boulevard Chanoine-Kir - BP 21550
21015 Dijon Cedex - Tél. 03.80.42.42.42
Imprimerie : S.A. Les Journaux de Saône-et-Loire
71880 CHATENOY-LE-ROYAL
Principal actionnaire : S.A.S EBRA
Commission paritaire : 0411 C 80667
ISSN 0998-4593
Dépôt légal : A parution
Audience : 164 000 lecteurs LNM
Rédacteur en chef : . . . . . . . . . . . . Michel MEKKI
Directeur de la publicité : . . . . . Christian ROUX
Directeur des ventes : . . . . . Cédric LE BORGNE
Abonnements : . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.60
Rédaction : . . . . . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.24
Publicité :. . . . . . . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.34
Publicité extralocale : . . . Quotidiens associés
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . tél. 01.53.75.78.20
2
3
3
3
9
1
5
Retrouvez les infos
www.bienpublic.com
e
n
d
ire
ct
su
r
:
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
DÉTENTE
Cahier
Local
23
SUDOKU
N° 1
7
8 2 6 1
4 7
5 3 8 1
1 2 3 8
9 4
5 2
6 8 9 7
9
N° 3
5 8
6 5 9 1
7 4 5
7 4 3 5
3 8 2
2
2 1 7 3
7 9 6 4
2 4 9
N° 2
Solutions des jeux
H A S M
P A R T I T I O N
N O E O L L E
A D U L E R E R
I T E R E R O
I C I R I O N
A N T E E V
E P I E A N A S
E R S E R O
F O R M E R I I
R I M I T E R
A L
E
U
T
N
E R
E
N
R
I
N
S
E
E
N ° 1
5 1 8 3 2 6 9 4 7
6 4 3 5 9 7 8 2 1
2 7 9 1 4 8 3 5 6
8 2 6 7 1 9 4 3 5
9 3 4 6 8 5 7 1 2
1 5 7 2 3 4 6 8 9
4 8 5 9 6 2 1 7 3
7 9 1 8 5 3 2 6 4
3 6 2 4 7 1 5 9 8
N ° 2
3 6 5 4 9 7 1 8 2
8 2 7 6 1 5 9 3 4
4 9 1 3 8 2 6 7 5
5 4 3 8 7 6 2 9 1
7 1 6 9 2 3 5 4 8
9 8 2 5 4 1 7 6 3
1 5 9 7 3 4 8 2 6
6 3 8 2 5 9 4 1 7
2 7 4 1 6 8 3 5 9
N ° 3
C A T H E D R A L E
A M O U R E U S E S
T A U R E A P I C
A N S E I D E L
P I S E N E R V A
U T E R U S I V
L E A R P E T T E
T F R E I N E R
E V O E R S O T
R O U S S E S P U
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 0
MOTS CROISES - Force 1 MOTS FLECHES - Force 3
Horizontalement
– A – Edifice religieux. – B – Elles
ont trouvé chaussure à leur pied.
– C – Vache qui n’a pas encore
vêlé. Paroi verticale. – D – Les
navires peuvent y trouver un bon
mouillage. Poisson d’eau douce.
– E – Si on le presse, il en sort du
lait. Fit bouillir. – F – Petit œuf y
deviendra grand. – G – Bande à
coller. Un débutant dans l’ap-
prentissage d’un métier manuel.
– H – Modérer l’allure. – I – Cri
des Bacchantes en l’honneur de
Dionysos. Ses propos sont stu-
pides. – J – Leur chevelure est
flamboyante. Ou su.
Verticalement
– 1 – Envoyer subitement au loin. – 2 – Champignon vénéneux, voire mortel. Bande
sonore originale. – 3 – Tente d’éclaircir sa voix. Atteint de désordre mental. – 4 –
Tête de cochon. Aussi difficiles à trouver qu’un merle blanc. – 5 – Durée de géo-
logues. Région de Haute-Normandie. – 6 – Petit morceau de brunoise. Prend l’air.
– 7 – Le coup de pied de l’âne. Adverbe de lieu. – 8 – Elles font saillies sur une
surface plane. – 9 – Devises roumaines. D’une manière excessive. – 10 – Objet
d’un odieux commerce. Gardé pour soi.
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
MET EN ÉTAT
D’INFÉRIORITÉ
PAGE
DE NOTES
PRIMATE
POINT
NOVATEUR
TOMBE
EN RIDEAU
GROSSE LUNE
DU GENRE
MASCULIN
EMPEREUR
ROMAIN,
DESPOTE
SANGUINAIRE
JUSTE SAUVÉ
DES EAUX
TÉMOIGNER DE
L’ADMIRATION
REMETTRE ÇA
SITUE
LE LIEU
SERT
DE PILIER
RELUQUÉ
DONNER
NAISSANCE
FIXATEUR
TRAÎNE EN
LONGUEUR
b b b b
d d d a
a
a
a
a
a
CELA DONNE
DU COURAGE
FLÂNE
AU TABLEAU
PÉRIODIQUE
SI PEU !
PROPRES
À CERTAINS
CYCLES
CHEZ
LA FEMME
APPARAÎT DANS
UNE TRAGÉDIE
D’EURIPIDE
SONT MIS
EN ÉVIDENCE
ASSEZ LÉGER
CLOS
ÉCRITURES
FINES
FILS DE NOÉ
ARRIVE
EN FIN DE
JOURNÉE
POINTE
DE
ROCHER
CELA FAIT
LA PAIRE
BONNE
DISPOSITION
PARLER
D’AILLEURS
FILET POUR
SOULIGNER
COMMETTRE
UN FAUX
NOTE
COURANT
EN IRLANDE
c
d
c
c
d
c
c
d
d
c
d
c
c
d
d
c
d
d
c
c
c
d
c
c
HOROSCOPE
BÉLIER (21/03-20/04)
TRAVAIL : Vous vous trouvez
dans une excellente phase. Profi-
tez-en pour tenter l’impossible. AMOUR :
Vous choisissez d’apaiser et de régler tous
les malentendus et de redonner à vos liens
toute leur saveur. SANTE : Digestion diffi-
cile.
TAUREAU (21/04-21/05)
TRAVAIL : Trop de susceptibilité
aujourd’hui ! Cela n’arrange pas
vos rapports avec votre entourage profes-
sionnel. AMOUR : Vous êtes un peu mala-
droit et peut-être sous pression. Détendez-
vous et apprenez à dire les choses. SANTE :
Evitez les excitants.
GÉMEAUX (22/05-21/06)
TRAVAIL : Tout concorde à votre
réussite. Vous connaîtrez une
journée totalement bénéfique et construc-
tive. AMOUR : On vous témoignera de
beaux sentiments. Vous en apprécierez et
la richesse et la façon dont ils sont prodi-
gués. SANTE : Excellente.
CANCER (22/06-22/07)
TRAVAIL : Suivez votre intuition.
Et surtout, ne vous découragez
pas face au moindre obstacle. AMOUR :
Bonne entente avec l’être cher. C’est une
journée sereine et équilibrée qui vous at-
tend. SANTE : Reposez-vous.
LION (23/07-23/08)
TRAVAIL : Répartissez vos ef-
forts. Vous êtes plein de bonne
volonté mais guère économe pour votre
énergie. AMOUR : Bonheur conjugal in-
tense. C’est un peu plus agité pour les su-
jets célibataires. SANTE : Massages
conseillés.
VIERGE (24/08-22/09)
TRAVAIL : Votre bon sens vous
sert. Vous saurez agir efficace-
ment, en fonction des événements annon-
cés. AMOUR : Vous êtes trop imaginatif.
On a du mal à vous suivre et à vous com-
prendre. Eclaircissez les choses ! SANTE :
Excellente forme.
BALANCE (23/09-22/10)
TRAVAIL : Ne tentez pas le ha-
sard. Vous risqueriez d’essuyer de
cruelles déconvenues. Le mieux est d’at-
tendre des jours plus favorables. AMOUR :
Harmonie avec certains natifs des Scor-
pion. A vous de savoir en profiter. SANTE :
Trop de nervosité.
SCORPION (23/10-22/11)
TRAVAIL : Vos efforts seront ré-
compensés. Vous en tirerez satis-
faction et pourrez repartir de plus belle.
AMOUR : Solo, des rencontres chaleureu-
ses et inédites sont annoncées. Vous allez
vous régaler ! SANTE : Moyenne.
SAGITTAIRE (23/11-21/12)
TRAVAIL : Vous saurez vous
montrer efficace et concis et vous
réussirez là où d’autres ont échoué. Bravo !
AMOUR : Une Balance dans votre cœur.
Une rencontre qui peut vous conduire à vi-
vre des moments d’une rare intensité.
SANTE : Excellente.
CAPRICORNE (22/12-20/01)
TRAVAIL : Des événements inat-
tendus vont survenir. Vous serez
sans doute un peu surpris et même embar-
rassé. A vous de bien réagir ! AMOUR :
Faites confiance à l’être aimé. SANTE : Fai-
tes du sport.
VERSEAU (21/01-19/02)
TRAVAIL : C’est le moment de
vous reposer. Cette détente sera
profitable pour la suite des évènements.
AMOUR : Solitude bénéfique. Parfois, il
importe de passer des moments seul pour
faire le point. SANTE : Reposez-vous.
POISSONS (20/02-20/03)
TRAVAIL : Vénus affine vos
échanges et met en valeur les af-
faires commerciales. Toutefois, attendez-
vous à des interférences relationnelles.
AMOUR : L’amitié est au beau fixe. Cela
vous permettra de passer une journée
agréable et sereine en compagnie de ceux
que vous aimez. SANTE : Petits problèmes
d’allergie.
Cahier
Local
24 MÉTÉO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AUJOURD’HUI
AUJOURD’HUI EN FRANCE
DEMAIN ÉPHÉMÉRIDE
LES PROCHAINS JOURS
TEMPÉRATURES EN BOURGOGNE
Beau temps
Brouillard
Ciel voilé
Belles éclaircies
Variable, averses
15
18 27
Variable, orageux
Neige
Pluie
Orages
Direction et force
du vent
Matin Après-midi Températures
Il y a un an Hier
PARIS Strasbourg
Lille
Brest
Nantes
Bordeaux
Lyon
Toulouse
Nice
Marseille
Ajaccio
DIJON
Montbard
Beaune
Digoin
Tournus
Louhans
Le Creusot
Montceau-les-Mines
Cluny
Villefranche-sur-Saône
MÂCON
Bourg-en-Bresse
Chalon-sur-Saône
Autun
Charolles
Dole
Châtillon-sur-Seine
Pouilly
Arnay-le-Duc
Saulieu
Fontaine-Française
Auxonne
Avallon
DIJON
Montbard
Beaune
Digoin
Tournus
Montceau-les-Mines
MÂCON
Chalon-sur-Saône
Louhans
Autun
Charolles
Châtillon-sur-Seine
Pouilly
Arnay-le-Duc
Saulieu
Fontaine-Française
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
12 17
12 17
12 17
12 17
13 18
14 18
19 14
12 17
12 17
14 18
13 18
14 19
13 18
13 18
14
13
18
18
13 19
14 18
13 18
13 18
14 18
14 18
14 18
7H07
20H06
7H07
19H42
7H09
20H04
8H30
20H06
1118
1117
11 17
11 17
12 18
12 18
13 19
12 19
1119
12 19
12 19
12 19
1118
12 18
12 18
11 18
14 19
12 18
12 18
12 20
14 21
15 23
1725
14 19
1416
18 26
19 25
11 21
11 21
9 20
11 21
9 23
9 23
7 22
9 23
9 24
10 24
9 24
10 24
11 23
12 24
12 22
12 24
Vendredi Lundi Samedi Dimanche
251
40
40
30
40
11 27
Eclaircies l'après-midi. Ce mercredi, la journée débutera sous un ciel encore bien nuageux accompagné
d'averses. Une amélioration est ensuite prévue l'après-midi avec le développement d'éclaircies. Les températures
seront assez fraîches, voisines de 18 degrés au meilleur de la journée. Jeudi, des éclaircies le matin laisseront la
place à un ciel plus variable avec un risque d'averses l'après-midi. VINCENT MUNKA, METEONEWS
MERCREDI 8 SEPTEMBRE 2010
e
jour de l’année
LE SAINT DU JOUR
Saint-Corbinien
DICTON DU JOUR
“La nativité de la Vierge fait fuir les hirondelles.”
D’AUTRES 8 SEPTEMBRE
COTES DE LA SAÔNE (hier vers 11h)
Saint-Albin -0.36
Gray 0.64
Auxonne 0.22
Doubs Besançon 2.07
Verdun 0.97
Chalon 1.81
Mâcon 1.57
Né probablement près de Paris, mort vers 730 en
Bavière dont il avait entrepris la conversion.
1910 naissance du comédien Jean-Louis Barrault
1946 naissance du secours catholique
1949 mort du compositeur allemand Richard Strauss
1969 mort de l'exploratrice et femme de lettres Alexan-
dra David-Neel
1979 mort de l'actrice Jean Seberg
Conance: 8/10
16 18
Conance: 8/10
Conf. 8/10 Conf.5/10 Conf. 7/10 Conf. 6/10 Vendredi, les conditions
s'amélioreront avec le
retour d'un temps sec et
assez ensoleillé sur
l'ensemble de la région.
L'embellie se poursuivra
les jours suivants avec
des températures de plus
en plus douces.
LIQUIDATION
CARRELAGE
EN VRAIE PIERRE
VASQUES,
EVIERS
BACS A DOUCHE,
PLAN DE TRAVAIL,
EN PIERRE,
TOTALE
AVANT TRAVAUX
EKOLUX
EKOLUX
La pierre n’est plus un luxe !
Vente soumise à autorisation préfectorale N° 2010-21
Art. L310-1 du code de commerce et décret n° 2005-39
18 janvier 2005 modifiant le décret n° 96-1097 du 16 décembre 1996
www.ekolux.com
2
3
3
2
6
7
7
. c
o
m
03 80 51 08 15 MARSANNAY-LA-CÔTE - DERRIERE LE BOWLING
EKOLUX DIJON SUD
MERCREDI
VOTRE PETITE ANNONCE
annonces.fr
bourgogne
£Créez vos alertes
£Affinez vos
critères de
recherche
£Découvrez plus
de photos
0 810 12 12 28
PRIX D’UN APPEL LOCAL DEPUIS UN POSTE FIXE
N°Azur
Mercredi 8 Septembre 2010
N° 231 - Troisième Cahier
Downsizing. Objectif sobriété
Le retour du bicylindre
Fiat lance la voiture à essence la plus sobre du marché.
Grâce à son tout
nouveau moteur
TwinAir, Fiat propose
une version « éco-
responsable » de
la citadine 500. Pour
le constructeur italien,
ce bicylindre de 85 ch
marque une avancée
significative dans son
engagement pour la
préservation de l'envi-
ronnement. Également
dotées de la dernière
évolution de la plate-
forme Blue & Me,
les Fiat 500 et 500C
limitent leur consom-
mation à 4,1 l/100 km.
PAGE 2
PRÉSENTATION
VW Sharan
Vaste, confortable et
agréable à conduire,
le nouveau Volkswagen
Sharan réalise un quasi
sans-faute. PAGE 4
Kawasaki
KLX 250
Bien plus sage et
abordable qu’une vraie
moto tout-terrain, le trail
KLX 250 brille par sa
polyvalence. PAGE 5
STOPANNONCES
Retrouvez nos
petites annonces
et nos offres spéciales
en pages intérieures
Nouveau TOURAN à découvrir aux portes ouvertes chez MGC MOTORS Dijon-Nord
MGC MOTORS Dijon-Sud, MGC MOTORS Beaune, MGC MOTORS Châtillon-sur-Seine
2313723
02 AUTO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
Fiat. 500 TwinAir
Ce n’est pas la taille qui compte
875 cm
3
pour 85 ch : ces carac-
téristiques dignes d'une moto de
moyenne cylindrée sont bien
celles d'une voiture. La Fiat 500
animée par le moteur TwinAir est
ce qui se fait de plus poussé en
matière de « downsizing ».
L
a Fiat 500 a été pré-
sentée en 2007, 50 ans
exactement après la
sortie du modèle originel.
Depuis, cette deuxième
génération a conquis les
quartiers chics des agglomé-
rations. Un succès qui per-
met à Fiat de célébrer
chaque anniversaire de sa
citadine par le lancement
d'une version inédite. En
2008, la 500 Abarth pro-
conducteurs apprécieront
de pouvoir choisir entre les
modes Normal et Eco,
grâce à une simple touche.
Pour une conduite dyna-
mique, le premier fournit le
couple maximum disponi-
ble, soit 145 Nm, tandis
que le second privilégie
l'aspect « écologique » du
moteur en limitant son cou-
ple à 100 Nm. Certes, cette
500 s'exprime dans une
sono-rité peu flatteuse, mais
sa voix de crécelle est trom-
peuse. Elle a en effet assez
de souffle pour accélérer de
0 à 100 km/h en seulement
11 s et pour grimper jusqu'à
173 km/h. On est d'ailleurs
surpris par l'élasticité de son
moteur qui reprend sans dif-
ficulté dès 1 500 tr/min.
Même sur les grands axes,
la citadine italienne évolue
sereinement, sans vibra-
tions gênantes. Et dire qu'il
n'y a que deux cylindres
sous son capot !
Nicolas Miland
Copilote. Son dispositif GSI suggère au conducteur
le moment opportun pour changer de vitesse.
Sobriété. Animée par deux cylindres énergiques,
la Fiat 500 TwinAir ne consomme que 4,1 l/100 km.
500 TwinAir 0.9
Longueur : 3,54 m
Largeur : 1,62 m
Coffre : de 185 à 550 l
Moteur : ess. 875 cm
3
Puissance : 85 ch
Couple : 145 Nm
Vitesse maxi : 173 km/h
0-100 km/h : 11 s
Conso. mixte : 4,1 l/100 km
Rejets de CO2 : 92 g/km
Bonus écolo : 1 000 €
Atouts
Le bilan environnemental
La réactivité
Lʼagrément de conduite
Le look
La gamme étendue
Faiblesses
La sonorité
Lʼespace à bord
Tarifs
500 TwinAir : 13 400 €
500C TwinAir : 16 200 €
FICHE TECHNIQUE
Pour les trois ans de la 500, Fiat lui
offre une mécanique révolutionnaire :
un bicylindre TwinAir de 85 ch
posait une vision athléti-
que du modèle. L'année
suivante, c'était une 500C
découvrable qui s'invitait
sur le marché. En septem-
bre 2010, pour les trois ans
de la 500, Fiat lui offre
une mécanique révolution-
naire : un bicylindre Twin-
Air de 875 cm
3
dévelop-
pant 85 ch.
Moteur à deux pattes
Conçu par Fiat Power-
train Technologies, ce
moteur TwinAir profite des
avancées du système Multi-
Air qui, associé à une dyna-
mique des fluides spéci-
fique, permet d'obtenir un
meilleur rendement de la
combustion. Avec lui, Fiat
pousse encore plus loin
le concept de « down-
sizing », qui consiste à
associer un bloc de faible
cylindrée à un turbocom-
presseur pour délivrer les
mêmes performances qu'un
plus gros moteur tout en
consommant moins. Ce
principe permet à la 500
TwinAir de limiter ses rejets
de CO2 à 92 g/km sans
nuire à son agrément. À
titre de comparaison, son
précédent moteur 1.2 8v
développe 23 % de puis-
sance en moins. Les perfor-
mances du bicylindre sont
en fait équivalentes au
1.4 16v, mais sa consom-
mation est inférieure de
30 % ! Ainsi motorisée,
la Fiat 500 devient donc
la moins polluante des voi-
tures à essence. Toujours
dans le cadre de la préser-
vation de l'environnement,
cette 500 TwinAir est équi-
pée du système Start &
Stop, qui gère la coupure
momentanée du moteur et
son redémarrage auto-
matique en circulation
urbaine. Grâce à lui, la
réduction de consomma-
tion est estimée à 12 %.
Associé au Start & Stop, le
dispositif Gear Shift Indica-
tor (GSI) constitue un véri-
table copilote, puisqu'il
suggère au conducteur le
moment le plus opportun
pour changer de vitesse.
En mode Eco
En plus d'une mécanique
dernier cri, cette Fiat 500
embarque une technologie
de pointe. Son système
d'infodivertissement Blue
& Me dispose notamment
du logiciel ecoDrive, qui
analyse la conduite de
l'automobiliste et l'aide, via
un écran couleur tactile, à
optimiser sa consommation.
Les plus consciencieux des
Extérieur. Toujours très chic, la 500 se pare de
bleu pour exprimer son respect de lʼenvironnement.
Intérieur. Simple et intuitif, le navigateur portable
multifonction Blue & Me MAP permet de garder le contact.
Mercedes CLS
Deuxième opus. Avec la CLS, Mercedes avait inventé le segment des
coupés 4-portes en 2004. Présentée lors du prochain Mondial
de Paris, la nouvelle génération de ce majestueux
navire de presque 5 m est inspirée par le design de
la supercar SLS. Elle sera d'abord motorisée par
un nouveau 6-cylindres diesel biturbo de 265 ch.
Chevrolet Orlando
Finalisé. Deux ans après y avoir présenté son
Orlando Concept, Chevrolet
reviendra à Paris avec le
modèle de série. Ce mono-
space compact se distingue
par des rangées de sièges en gradins.
★★★★★
LA
NOTE
MGC Motors
www.mgcmotors.com
DIJON-NORD (AHUY)
PORTES OUVERTES LES 11 ET 12 SEPTEMBRE
2313724
Groupe VOLKSWAGEN France SA - RC Soissons B 602 025 538
Tél. 03 80 59 22 22
DIJON-SUD (CHENÔVE)
Tél. 03 80 51 76 51
BEAUNE (LADOIX-SERRIGNY)
Tél. 03 80 26 40 53
CHÂTILLON-SUR-SEINE
Tél. 03 80 91 12 82
04
AUTO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
Volkswagen. Sharan
L'ami de la famille
Avec son Sharan, deuxième du
nom, Volkswagen se rappelle au
bon souvenir des familles.
L
e lancement d'un grand
monospace est un évé-
nement, tant l'espèce
semble aujourd'hui menacée.
Après déjà quinze ans de
carrière, le Sharan passe la
main à une deuxième géné-
ration qui n'aura pas affaire à
une concurrence bien dense.
Mis à part Vokswagen, seuls
PSA, Renault et surtout Ford
se disputent encore les
miettes d'un segment désor-
mais famélique. Fidèle aux
habitudes de la maison, ce
nouveau Sharan ne prend
pas trop de risques. Même
s'il n'a plus rien à voir avec
celui de son prédécesseur,
son style, très classique, s'ins-
crit dans la veine des der-
nières Golf et Polo, dont il
adopte la calandre épurée et
le regard aiguisé. Sa sil-
houette cubique s'apparente
à celle d'un Touran à
l'échelle 3/2. En effet, ce
deuxième Sharan prend du
volume, en s'allongeant de
Non, les grands monospaces ne sont pas morts ! En voici un tout nouveau specimen.
Le Sharan TDI est
le plus sobre des
grand monospaces
Véhicules à bas coût : la recette miracle ?
À savoir
22 cm (4,85 m). Des portes
coulissantes font aussi leur
apparition, de quoi monter
plus facilement à bord de ce
monospace accueillant.
C'est sa version TDI 140 ch,
à 34 390 €, qui devrait repré-
senter le gros des ventes de
ce Sharan, qui peut être asso-
cié à une boîte DSG à dou-
ble embrayage, à un système
Start & Stop et à la récupé-
ration de l'énergie au frei-
nage. Avec 5,4 l/100 km et
143 g de CO2/km, ce Sharan
TDI 140 se veut tout simple-
ment le grand monospace le
plus sobre du marché. Cette
vertu environnementale ne
l'empêche pas d'offrir un réel
agrément de conduite. Son
comportement est tellement
incisif qu'il ferait presque ou-
blier sa tonne sept. Le quatre-
cylindres se montre quant à
lui parfaitement à la hauteur
de la tâche, tout en restant
silencieux. Le confort de sus-
pension est également au
rendez-vous. Bref, les Ford
S-Max et Galaxy ou le
Renault Espace n'ont qu'à
bien se tenir !
Nicolas Miland
Le colosse de Wolfsburg a particulièrement soigné sa
modularité. Chaque siège des deuxième et troisième rangs
est escamotable dans le plancher, automatiquement, via
une simple manette. Le coffre de 711 litres en configuration
cinq places atteint jusqu'à 2 297 litres tous sièges rabattus.
Il ne faudra pas espérer partir en vacances à sept avec des
bagages pour tout le monde, mais même dans cette confi-
guration, les 267 litres de la soute ne sont pas ridicules.
LE ZOOM
DE LA SEMAINE
Duster, le SUV à prix dʼami
POLE POSITION
Tests EuroNCAP
Tous étoilés
Une pluie d'étoiles s'est abattue sur les quatre derniers
modèles testés par l'organisme indépendant EuroNCAP. En
dépit de normes de plus en plus sévères, les Citroën C4,
Honda CRZ, Hyundai iX35 et Suzuki Swift ont toutes reçu
les cinq étoiles maximales récompensant leur très haut
niveau de sécurité et d'assistances.
Nouvelle DS4
Citroën prend de la hauteur
Après avoir levé le rideau sur sa nouvelle C4, Citroën en
dévoile la déclinaison huppée DS4. Cette future concur-
rente des berlines compactes premium, Audi A3, BMW
Série 1 et consorts, se caractérise par une garde au sol
généreuse et donc une position de conduite élevée. Pour
justifier son statut haut de gamme, cette seconde représen-
tante de la famille DS possède un habitacle aux matières
cossues et des mécaniques musclées, dont le THP 200 ch de
la Peugeot RCZ. Elle sera commercialisée mi-2011.
Peugeot 3008 Hybrid4
Des chifres spectaculaires
Jusqu'à présent exclusivement pensée pour des moteurs
à essence, l'hybridation s'adapte enfin au diesel. Une
innovation signée Peugeot qui va faire grand bruit, tant
les prestations annoncées sont phénoménales. La 3008
Hybrid4 à transmission intégrale et boîte robotisée (sans
embrayage) développe 200 ch, mais ne consomme que
3,8 l/100 km pour 99 g de CO2/km ! Quelques détails
esthétiques, tels une calandre à lamelles et un aileron
arrière, la distinguent des autres 3008. À découvrir lors
du Mondial d'octobre.
Dans le sillage de Dacia
Design sans fioritures, fini-
tions basiques et équipe-
ment minimal, la recette du
low cost n'est guère appétis-
sante. En 2004, quasiment
personne n'aurait parié sur
le succès de Dacia lorsqu'il
introduisit sa Logan en
France. Mais la crise est
passée par là et les mentali-
tés ont évolué. La filiale
roumaine de Renault a enre-
gistré une croissance de
39,5 % en 2009, sur un mar-
ché automobile en hausse
de 10,7 %. Parfaitement
adaptée au contexte, la stra-
tégie de Dacia vise à limiter
les frais de développement
en mutualisant les éléments
de ses véhicules. Résultat :
ses récents Sandero (7 800 €)
et Duster (11 900 €) coû-
tent près de 50 % de moins
que leurs concurrents res-
pectifs ! Et à leur prix imbat-
table s'ajoute un coût d'entre-
tien minimal, une consom-
mation réduite et une fiabi-
lité reconnue. Que désirer
de plus ? Pas grand chose,
à en croire l'orientation de
nombreux constructeurs
généralistes vers le low cost.
Selon une récente
enquête Cetelem, 18 % des
Français seraient prêt à
acheter une voiture à bas
coût, contre 5 % en 2006.
On comprend ainsi pour-
quoi les ventes de Chevro-
let ont bondit de 82,3 % en
2009. Sa citadine Matiz
GPL a profité pleinement
des primes gouvernemen-
tales, passant sous le seuil
des 5 000 € ! Le hit parade
des prix d'ami est complété
par les Suzuki Alto, Nissan
Pixo, Kia Picanto et Toyota
Aygo, sans oublier les trico-
lores Peugeot 107, Citroën
C1 et Renault Twingo.
Mais avec une telle offre,
toute la difficulté pour ces
derniers est de ne pas alté-
rer leur image de marque.
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010 MOTO
05
Kawasaki. KLX 250
Un joujou extra
Kawasaki redonne ses lettres de
noblesse au trail avec la KLX 250.
Une petite moto passe-partout,
aussi amusante sur une route de
montagne qu’un chemin vicinal,
mais injustement méconnue.
L
es temps changent,
mais l’esprit demeure.
Si les trails n’ont plus
le vent en poupe, ces motos
bonnes à tout faire, à l'aise
sur route comme en tout-
terrain, permettent à moin-
dres frais de prendre du
plaisir sur deux roues, en
toutes circonstances.
Derrière une allure plutôt
sportive, la Kawasaki KLX
250 cache une étonnante
polyvalence. Moins affûté
qu’une machine de compé-
tition, ce trail ne délivre
que 22 ch. Une puissance
modeste qui pourrait faire
sourire, mais qui s’avère
bien suffisante pour affron-
ter les petites routes, les
coins de rue et les sentiers
bucoliques. Pas de débauche
technologique sur ce modèle
au prix contenu de 4 899 €.
Son cadre périmétrique
reste en acier, mais l’injec-
tion électronique gère tout
de même l’alimentation
pour une consommation
record de 3,5 l/100 km ! En
revanche, son équipement
reste rudimentaire et son
confort sans concession,
SÉCURITÉ
Sports TV
La Sécurité routière s'asso-
cie aux chaînes de télévision
pour sensibiliser le grand
public aux dangers de la
route. Les 45 programmes
d'une minute chacun, diffu-
sés en début de soirée sur
France Télévisions, du lundi
au vendredi jusqu'au 30 octo-
bre, et sur TF1, les samedis
jusqu'au 18 décembre,
s'adressent à tous les usa-
gers, automobilistes, mais
aussi motards. Marion Jollès,
du magazine Automoto, y
aborde par exemple les
dangers du débridage des
cyclomoteurs.
à l'image de sa selle ferme et
haut perchée (890 mm), qui
semble taillée pour un fakir !
Facile d’accès
Légère, très fine entre les
jambes, cette petite Kawa-
saki se manie comme un
vélo, virevoltant d’un virage
à l’autre et s’arrêtant en
quelques mètres. Peu de
risques d’affoler les radars :
sa vitesse de pointe culmine
à 110 km/h. Son moteur
souple se montre silencieux
et peu polluant, parfaite-
ment adapté aux prome-
nades discrètes et respec-
tueuses de l’environnement.
Logique pour une marque
dont la couleur embléma-
tique est le vert ! Ses pneus
trail permettent de passer
sans transition de la route à
la terre afin de poursuivre
l’évasion. Et s’il vient à son
pilote l’envie d’aller un peu
plus loin, de vrais pneus à
crampons étendront large-
ment le potentiel de cette
moto. La polyvalence et la
facilité de conduite restent
donc les points forts de la
Kawasaki KLX 250. Son
confort rudimentaire limite
toutefois les longues esca-
pades, tout comme son
autonomie, avec seulement
7,7 litres dans le petit réser-
voir…
Bertrand Thiébault
Facile sur la route comme sur les chemins, ce trail est à l’aise quel que soit le terrain !
Comme un vélo,
elle virevolte d’un
virage à l’autre
et s’arrête en
quelques mètres
GAZ
MAGAZINE
Road Trip
En kiosque
Road Trip Magazine est
un tout nouveau titre
consacré au voyage à
moto. Des plus belles
routes françaises aux des-
tinations lointaines, les
récits illustrés sont
enrichis de conseils pra-
tiques. Au sommaire du
numéro 1 : l'Amérique du
Sud en Harley Street
Glide et La Ronde céve-
nole en Honda Goldwing.
Dépaysement garanti ! Ce
bimestriel inclue égale-
ment un road book déta-
chable et un calendrier
des sorties. Prix : 5,50 €
Modèle
Moteur : monocylindre 4T
Cylindrée : 249 cm
3
Puissance : 22 ch
Couple maxi : 20,5 Nm
Poids à sec : 138 kg
Vitesse maxi : 110 km/h
Atouts
Lʼagilité
La consommation
Faiblesses
Le confort
Lʼautonomie
Tarif
4 899 €
FICHE TECHNIQUE
Confederate Motorcycles
LE ZOOM
DE LA SEMAINE
Pour passionnés richissimes
La démesure américaine
Confederate Motorcycles est
un constructeur hors-
norme. Depuis 1991, ses
motos sculpturales sont
dignes de tous les superla-
tifs. En véritable orfèvre, il
crée des machines intem-
porelles, sans limites, pas
même financières. Réali-
sées comme des œuvres
d'art, à l'unité, elles ne reçoi-
vent que des matériaux
nobles, des pièces en maté-
riaux nobles, toutes fabri-
quées à la main, dans un
design gothique revu et
corrigé au goût de l'Oncle
Sam.
Cette marque cultive l'art
de la rébellion. Son nom
Confederate joue d'ailleurs
la provocation, en évo-
quant la sécession des États
du Sud, l'esclavage et le
racisme. Mais la marque
réécrit l'histoire à sa façon,
en exprimant sa différence.
Sa première création, la
Hellcat, incarne l'aventure.
Avec sa ligne unique au
monde, dépouillée de tout
artifice, elle exhibe comme
des biceps ses pièces
taillées dans la masse et
impose une position de
conduite contraire aux lois
universelles. Une Confede-
rate ose tout ! C'est à ça
qu'on la reconnaît. Encore
plus gothique, la Wraight
enfonce le clou avec son
design extraterrestre, mêlant
les technologies de pointe
à l'acier. Elle devance
la dernière œuvre en date :
la Fighter. Assemblée avec
le plus grand soin, son
squelette mécanique revi-
site le mythe du cheval de
fer avec génie. Ce construc-
teur de motos s’adresse aux
passionnés richissimes,
capables de débourser plus
de 80 000 $ pour le plaisir...
Avis aux amateurs, la
marque a débarqué en
Europe cette année.
N° 231 - Fondé en 1851
Ne peut être vendu séparément
www.bienpublic.com
Notre agence locale
7, boulevard Chanoine-Kir
BP 21550, 21015 Dijon cedex
secretariat.dijon@lebienpublic.fr
Dijon
ÉDITION
Mercredi 8 septembre 2010
TALANT PAGE8
Les loisirs jouent
l’opération séduction
Le salon Tal’en loisirs a permis à tous
de découvrir l’offre de loisirs de la ville.
La rue Charrue
en perte de vitesse
Sixlocauxsont aujourd’hui vacants. Les
commerçantsdonnent leur point devue.
DIJON PAGE6
Le nouveau défi
de Flavien Goustard
Le tireur au pistolet espère briller
dans sa nouvelle catégorie.
DIJON PAGE5
LONGVIC
Les P’tits
Solidaires
ont un an
Située route de Dijon,
la microcrèche
accueille les enfants
de 2 mois à 4 ans. PAGE 12
La famille del Mar, prête pour le grand rendez­vous de dimanche. Photo LBP
VÉLOTOUR. Dimanche, la famille del Mar participera pour la seconde
fois à la randonnée cycliste à travers Dijon. PAGE 2
La ville à deux-roues
FONTAINE
Les travaux
de l’été
dans les écoles
Comme chaque été,
les établissements ont
fait l’objet d’une «grosse
révision». PAGE 9
FOUCHANGES
La Vignotte
monte
en selle
Huit clubs équestres
côte-d’oriens ouvrent
leurs portes au public
dimanche. PAGE 11
SOMMAIRE
£Dijon p.03
£Chenôve / Marsannay­la­Côte p.07
£Talant p.08
£Fontaine­lès­Dijon p.09
£Saint­Apollinaire / Quetigny p.10
£Chevigny­Saint­Sauveur p.11
£Longvic p.12
£Ouche p.13
£Saône et Tille p.14
£La Côte p.15
£Annonces p.17
Cahier
Local
02 TEMPSFORT
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
EXPOSITION
Habitants Atypiques
Chacun chercheson toit
Du 6 au 30 novembre à Latitude21, 33, rue
Montmuzard, découvrez cette exposition
sur un habitat unique, plein d’inventivité,
bien différent des grandes villes.
INFO 03.80.48.09.12.
SPECTACLE
Lanuit au jardin
Le 18 septembre à 20 heures, au Jardin des
Sciences, parc de l’Arquebuse, est
proposée, par la Compagnie des Faux­
Fuyants, une dernière balade de nuit avant
l’arrivée officielle de l’automne.
INFO 03.80.45.49.92.
FESTIVAL
Tribu festival : l’Expression musicale
Du 24 septembre au 3 octobre à Dijon et
son agglomération, sont présentées des
expressions musicales diverses et variées
offrant un tour de monde en musiques
(jazz, musiques africaines, rap, etc...).
INFO 03.80.28.80.42.
I
ls sont six et ils sont fin
prêts. Dimanche, la fa-
mille del Mar, installée à
Dijon depuis une dizaine
d’années, va participer pour
la seconde fois au Velotour.
«Nous avons été séduits par
l’idée de cette balade à vélo
sans danger pour les enfants
et qui permet de redécou-
vrir Dijon sous un autre an-
gle», explique la maman,
Mari a. Après avoi r rat é
l’édition 2009, les del Mar
vont de nouveau grimper
sur leurs vélos de bonne
heure dimanche matin, « et
ce sont les enfants qui nous
ont poussés à participer de
nouveau », précise Maria.
Du haut de ses 13 ans, la
grande sœur, Paloma, a ain-
si très envie d’être à diman-
che. « Il y a deux ans, c’était
vraiment super. J’avais par-
ticulièrement aimé le passa-
ge à l’Hôtel de La Cloche ou
dans les studios de France
Bleu Bourgogne ».
Même enthousiasme dans
la roue de Pierre-Louis, 12
ans : « en 2008, nous avions
descendu les marches du
square Darcy avec nos vé-
los. C’était rigolo. » Diman-
che, il aura dans son sillage
sa petite sœur, Gaëlle, 8 ans,
elle aussi ravie de reprendre
le départ, même si, il y a
deux ans, elle avait eu une
petite frayeur, dans le par-
king Grangier, où « ça des-
cendai t vi t e, et dans l e
noir.» Dimanche, elle va
pourtant (re)prendre son
courage à plein guidon, his-
toire de montrer l’exemple
au mi not de l a f ami l l e,
Théophile, 3 ans, conforta-
blement installé dans son
siège à l’arrière du vélo de
son papa. Sérieux comme
un Lance Armstrong à l’ap-
proche de la Grande bou-
cle, il assure d’ailleurs qu’il
va, dimanche, faire… “de la
voiture” !
Le Velotour, c’est aussi
160 bénévoles mobilisés di-
manche. Et parmi eux, un
autre Théophile, Deligny.
«Je connais bien la famille
Deballon. C’est elle qui m’a
entraîné dans l’aventure,
dès la première édition, en
1996. Le Velotour, c’est l’oc-
casion pour les Dijonnais
de se réapproprier leur pa-
trimoine, des lieux qu’ils
connaissent finalement peu
comme l’Hôtel de la Cloche
ou les jardins de la Drac. Ce
serait d’ailleurs un complé-
ment intéressant à la jour-
née d’accueil des nouveaux
habitants organisée par la
ville de Dijon, mais aussi
aux journées du patrimoine,
elles aussi programmées en
septembre. Pour moi qui
suis étudiant en tourisme,
c’est aussi l’occasion de voir
comment se gère un événe-
ment de cette envergure, de
la communication à l’ac-
cueil des participants, en
passant, bien évidemment
par la sécurité sur le par-
cours. Tous ensemble, nous
voulons faire du Velotour
un événement avant tout
convivial.»
Enfin, le Velotour traver-
sera cette année une douzai-
ne de nouveaux lieux de la
vie dijonnaise. La Vapeur,
avenue de Stalingrad, en fe-
ra partie.
La salle de rock est ravie
d’«ouvrir le lieu à un public
familial qu’on ne voit pas
forcément pour nos con-
certs. Nous avons aussi en-
vie de participer aux jour-
nées du pat ri moi ne. Le
Velotour sera une étape de
plus dans cette réflexion.»
FRÉDÉRIC JOLY
f.joly@lebienpublic.fr
Dimanche, le Velotour per­
mettra de nouveau au pu­
blic de (re)découvrir la ville à
vélo. Rencontres sur la ligne
de départ.
La famille del Mar au grand complet, prête pour le Velotour 2010. Photo LBP

Dès que
nous en avons
l’occasion,
nous parlons
du Velotour
à nos amis. ”
M aria
Rendez-vousdimanchematin
Levélotour a lieucedimanche12septembre. Levillagedé­
part­arrivée sera situé au parc de la Toison d’Or. Chaque
participant recevraunpack avecdes surprises pour les en­
fants, uneparticipationàlatombola, uncarnet deroute, un
brassard, la plaque de cadre 2010, des cadeaux de parte­
naires... L’inscriptionest gratuite pour les enfants de moins
de12ans. Ellecoûtera12€jusqu’au11septembrepuis15€
lejour J. Quatrevaguesdedépart sont prévues, de8heures
à 12 heures. Infos complémentaires sur www.velotour.fr
VÉLO. Lacinquièmeéditiondelarandonnéecyclistealieudimancheà Dijon.
DanslaroueduVelotour
10000.C’est lenombred’inscrits que leVelotour espèreatteindre
dimanche.
4. Commeles pôles animation aupalais des Sports, square
Clemenceau, IntermarchéDrapeauet château dePouilly.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
DIJON
Cahier
Local
03
n
HISTOIRE
D’UNJOUR
E
n fin de semaine dernière, une famille tchétchène est
revenue à Dijon après un exil passé en Pologne, en
Belgique, un premier passage à Dijon et un “détour” par
le centre de rétentionde Lyon. La préfecture et la Cimade
ont trouvé des solutions d’hébergement d’urgence jus-
qu’à hier matin, date à laquelle l’avenir de la famille s’est
de nouveau transformé en point d’interrogation. Les bé-
névoles de la Cimade sont les premiers à admettre «qu’au
regard de la loi, il n’y a rien à redire. Mais quand on sait
que cette famille compte quatre enfants âgés de 3, 4, 5 et
7 ans, on ne peut que se demander de quoi, demain, leur
avenir sera fait ».
La loi et l’exil, cruel mariage
n
LE
CHIFFRE
150
C’est le nombre de bourses aux
permis de conduire qui est pré-
vu cette année. Une prise en
charge à 80 %, plafonnée à
1 500 €, est mise en place par la Ville de Dijon, avec l’ap-
pui de l’État et du conseil régional, afin de faciliter l’accès
à l’emploi des jeunes. Encontrepartie de cette bourse, des
conditions sont requises : le jeune doit effectuer 70 heu-
res de bénévolat dans une association en lien avec son
projet professionnel et suivre des modules de prévention
routière. Il doit également avoir entre 18 et 25 ans, être
déscolarisé, suivi par une mission locale, être inscrit
comme demandeur d’emploi à la recherche actif d’un tra-
vail et, enfin, avoir effectué un bilan de santé.
LES ZOZYOS DE PIERRE GALLION
INFOS SERVICE
£URGENCESGÉNÉRALES
15 17 18 112
Samu Police Pompiers N° général des secours
£AUTRESURGENCES
GAZ : 0.800.473.333.
ÉLECTRICITÉ : 0.810.333.021.
SERVICE DES EAUX : 0.810.874.874.
SOS MÉDECINS : 36.24.
SOS 21 DIJON : 03.80.78.68.68.
MAISON MÉDICALE DE GARDE DE L’AGGLOMÉRATION
DIJONNAISE : 58, rue de la Préfecture à Dijon. Ouverte
tous les jours de 20 heures à minuit, samedis de 15 heures à minuit,
dimanches et jours fériés de 9 à 13 heures et de 15 heures à minuit.
Pour consulter, appeler le 15.
CLINIQUE DE CHENÔVE, service d’urgence :
42, boulevard Henri­Bazin à Chenôve, tél. 03.80.58.62.00.
PHARMACIES DE GARDE, tél. 39.15 : pharmacie Bruant,
M. Paget, 22, rue de la Liberté à Dijon ; pharmacie des Mélodies,
Mme Robert, 2, rue Sacha­Distel à Chevigny­Saint­Sauveur.
Jusqu’à 23 heures.
MÉDECIN DE GARDE : régulation par le 15 pour connaître
le médecin de garde.
ENBREF
EXPOSITION
Bourses d’échanges defèves degalettes des Rois
Dimanche 3 octobre, à Dijon, se tiendra la première bourse
d’échanges de fèves de galettes des Rois.
2
3
3
7
5
1
3
■ DIJON Centre-ville
Antarès
LIVRAISON IMMÉDIATE
■ DIJON Toison-d’Or
Ilet Bleu
LIVRAISON IMMÉDIATE
■ MESSIGNY-
ET-VANTOUX
Les Hauts de la Combe
LIVRAISON 2012
■ CANNES
Aliénor - Colline d’Or
Cannes Montaigne
LIVRAISON IMMÉDIATE
NOUVEAU
■ GENLIS
Le Champ aux fées
LIVRAISON IMMÉDIATE
■ TALANT
Le Clos des Charmes
DÉMARRAGE DES TRAVAUX
ENBREF
GASTRONOMIE
L’Atelier des chefs
À l’occasion de Cuisines en
fête, un événement dédié à
la cuisine maison est organi-
sée à Dijon le 25 septembre
L’Atelier des chefs. Au pro-
gramme : cours parents-en-
fants, de 11heures à 12h30,
et découverte des secrets de
la moutarde grâce à l’atelier
création. Renseignements :
01.53.20.18.08.
SANTÉ
Conférence-débat
Jeudi 7 octobre, à partir de
14 h 30, au centre hospita-
lier La Chartreuse, se tien-
dra une conférence-débat
sur les soins palliatifs et ac-
compagnement des person-
nes en fin de vie. Renseigne-
ments : 03.80.42.48.04.
Cahier
Local
04
DIJON
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
2
7
4
3
0
9
BÂTIMENT - CONSTRUCTION
MTM
Vérandas - Volets roulants - Fenêtres PVC
Portails - Portes de garage
46, rue de Longvic - 21300 CHENÔVE - Tél. 03.80.52.14.15
2
3
2
8
3
5
7
2
3
1
0
5
5
6
MAÇONNERIE
MTM
Maçonnerie - Dalles de vérandas
Modifications d’ouvertures
Impasse Jean-Perrin
CHENÔVE - 03.80.52.14.15
FABRICANT BOIS
FABRICATION DE PIQUETS - VENTE
Chutes de bois mises en sac
ZAC La Nouroy - 21220 GEVREY-CHAMBERTIN
Tél. 06 14 95 20 92
philippe.pallain@sfr.fr 2
3
3
3
1
6
1
ARROSAGE
T.S.E.V
Conception, plan, réalisation et maintenance
de systèmes d’arrosage automatique.
Pose de cuves de récupération des eaux de pluie.
Renseignements au 03.80.43.28.77 ou 06.80.72.21.34
2
3
0
9
0
9
5
ANTIQUITÉ-BROCANTE
RENNER FRANÇOIS
Achète cher 7/7j tous meubles, objets anciens, bibelots, tableaux, pendules
bronzes, poupées et vieux jouets, violons, livres anciens
cartes postales, montres, pièces de monnaie, médailles tout genre...
Cheminées, dalles. Débarras maison, déplacement gratuit toutes régions
Tél. 03.80.76.07.03 - Velars-sur-Ouche 2331862
SERVICES À DOMICILE
ADOM SERVICES
Jardinage, petits bricolages, gros travaux ménagers
et vitrerie. 50 % déductibles d’impôt
DIJON - 2, rue de Bourges, 21000 - Tél. 06.43.57.32.06
www.adomservices-21.com 2
3
0
9
0
9
3
2333267
MONTE-ESCALIERS
Autonomie Confort Mobilité
Monte-escaliers droits ou tournants
Scooters électriques - Baignoires à porte
25 % crédit d’impôt possible
Visite et devis gratuits
Renseignements : tél. 0 811 652 161 (prix d’un appel local)
VINS
Nous rachetons vos vins
champagnes, chartreuse, rhums, cognacs, armagnacs...
Récents et très vieux, même imbuvables (collection)
Contacter Frédéric au 06.77.40.95.47 Je me déplace
2
3
1
4
5
4
2
2
3
2
5
3
3
0
Sous la présidence du lieu-
tenant-colonel Caseau, l'As-
sociation des officiers de ré-
s e r v e d e C ô t e - d ' O r
( AOR21) a organi sé, ce
week-end, son challenge de
tir annuel. Les membres de
l'Association des sous-offi-
ciers de réserve de Côte-
d’Or (ASOR21) se sont éga-
lement joints à eux. Ce chal-
lenge regroupait quarante ti-
reurs à la carabine 22 long
rifle et au pistolet.
L'AOR21, créée il y a plus
d'une centaine d'années, dé-
marre par ce challenge une
année qui s'annonce bien
remplie. En effet, dès les 24,
25 et 26 septembre, elle par-
ticipera à un raid dans le ca-
dre des Journées des réser-
vi st es à Gér ol shei m en
Rhénanie-Palatinat. Les 23
et 24 octobre, quatre cents
réservistes participeront au
Raid CO Côte-d'Or qui se
déroul era cette année à
Châtillon-sur-Seine. Ce raid
est l'un des plus importants
de France. Il regroupera
quarante-cinq équipes dont
dix venues de l' étranger.
S'en suivra, le 25 novembre,
une conférence sur l'Indo-
chine auquartier Deflandre,
avant la traditionnelle céré-
monie des vœux aux autori-
tés civiles et militaires le
13 janvier.
Résultats du challenge
AOR21. –1
r e
fémi ni ne :
Martine Ferrete. Invités : 1.
Michel Adam; 2. Jean-Marc
Bloquel. Membres : 1. Di-
dier Aguilar ; 2. Jean-Fran-
çois Roulot ; 3. Raymond
Ferrete. Parcours réserviste
(800 m course, lancer de
grenade et tir) : 1. Éric Jac-
quot. Challenge Rouy : 1.
Michel Escallier ; 2. Michel
Morot ; 3. Adeline Jacquot.
INFOAOR21,
Maison des associations,
2, rue des Corroyeurs à Dijon.
TIR
Les officiers deréserveont dégainé
Les participants au challenge. Photo Martine Clément
ENBREF
PAROISSE SAINT-JOSEPH
Rentréereligieuse
Samedi 11 septembre, entre 10 heures et 11 h30, est organi-
sé un P’tit Déj d’inscriptions à la paroisse Saint-Joseph de
Dijon. C’est la rentrée pour l’éveil à la foi, le catéchisme et
les aumôneries. Renseignements : 03.80.55.34.60.
ACCUEIL DES VILLES FRANÇAISES
Larentréeaveclanouvelleprésidente
La présidente de l’AVF (Accueil des villes françaises) et une
équipe d’accueillantes tiendront une permanence pour ac-
cueillir les personnes nouvellement arrivées dans la région,
du mardi 14 au vendredi 17 septembre, 64, rue Vannerie.
Renseignements : 03.80.67.18.60.
n
UNESEMAINE
UNBÉNÉVOLE
Yves Seguin : «Recruter est de plus enplus difficile »
Y
ves Seguin, 76 ans, est
depuis quatorze ans le
président de l’association
Retraités éducateurs sans
frontière, fondée en 1990.
L’ancien instituteur et maî-
tre d’application à l’école
Chevreul de Dijon est parti
de nombreuses fois au Bé-
ninet auNiger. Sa dernière
mission a été le Mali, « la
zone critique » comme il la
nomme. Le président ex-
plique que l’association a
pour vocation d’aller aider
les habitants et surtout les
instituteurs à faire l’école.
« Nous apportions des mé-
t hodes moi ns s t r i ct es
comme, par exemple, les
classes de découvertes ».
Yves Segui n a de beaux
souvenirs de ces missions
qui duraient deux à trois
mois : « L’accueil était cha-
leureux. Nous n’étions pas
là pour remplacer les en-
seignants mais pour les
conseiller et échanger avec
eux ». Le bénévole a été
particulièrement ému par
le Niger. « Maintenant,
l’association marche au ra-
lenti, nous ne sommes plus
qu’une demi-douzaine de
membres à Dijon, les cré-
dits manquent », se désole
Yves Seguin, qui s’est lancé
dans une nouvelle aventu-
re au côté de l’association
m a l i e n n e d e D i j o n .
« Comme j’ai la connais-
sance du pays, je peux me
rendre utile. » Concernant
l’exécution de l’otage Mi-
chel Germaneau, retenu
au Niger puis au Mali, Yves
Seguin se dit outré : « Dé-
jà, en 2005, le ministère
nous interdisait de rayon-
ner. Cela aurait pu nous ar-
river. Mais si j’étais plus
jeune, je n’hésiterais pas à
repartir en évitant quand
même les zones trop dan-
gereuses ». Concernant
l ’ associ at i on Ret rai t és
éducateurs sans frontière,
le président regrette que
les temps soient si durs :
« Depuis cinq ans, nous
avons des difficultés à re-
cruter. À Paris, il y avait
sept cents membres, ils ne
sont plus que cinq cents.
Pour continuer à se faire
connaître, l’association
participe chaque année au
Grand Dèj’, le rendez-vous
des associations.
Chaque mercredi, un béné­
vol e qui donne de son
temps pour une associa­
tion nous parle de son en­
gagement. Auj ourd’hui ,
Yves Seguin.
Yves Seguin. Photo LBP
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
DIJON
Cahier
Local
05
L
e groupe municipal
Initiatives Dijon a or-
ganisé, dimanche, son
traditionnel déjeuner de ren-
trée sous la houlette de son
président François-Xavier
Dugourd. Celui-ci n’a pas
manqué d’évoquer la situa-
tion politique et les princi-
paux dossiers locaux.
Emboîtant le pas au gou-
vernement, François-Xavier
Dugourd fait de la sécurité
une priorité. Il a évoqué le
nombre de voitures brûlées,
Les Tanneries, les caillassa-
ges et l’insuffisance de vidéo-
surveillance: «Lemairepeut
aussi agir en ce domaine ».
Autre grand dossier de ren-
trée : les transports. Le prési-
dent du groupe Initiatives ne
cache pas « être vigilant sur
la problématique financière
dutram. Il s’insurge contre la
réforme du réseau de bus :
« On met le paquet sur le
tram (...). La fréquence des
bus a été diminuée dans cer-
tains quartiers. Nous avons
recueilli nombre de doléan-
ces des Dijonnais. Il n’y a
plus de ligne directe allant du
campus à la gare (...) ». Le
troisième dossier concerne
l’économie. «Dijonnevapas
bien. Une série d’entreprises
connaissent des difficultés. Il
y a une st agnat i on de l a
p o p u l a t i o n ( . . . ) . L e
commerce dijonnais est im-
pacté, il diminue dans le cen-
tre-ville. » L’occasion pour
François-Xavier Dugourd
d’enfoncer le clou concer-
nant son opposition à l’ex-
tension de la Toison-d’Or :
« Nous allons conduire un
certain nombre d’actions
pour empêcher ce dossier
d’avancer (...). Il faudra abso-
lument favoriser l’accès au
cœur de ville en créant des
parkings ».
Les cantonales ont été éga-
l ement abor dées : « Le
contexte n’est pas facile, il va
falloir se mobiliser », a lancé
le président à ses troupes.
C. V.
POLITIQUE. Déjeuner derentréepour legroupemunicipal d’oppositionInitiatives
Troisgrosdossiersaumenu
Sé c u r i t é , t r a n s por t s ,
commerces sont les princi­
paux dossiers locaux de la
rentrée du groupe munici­
pal Initiatives Dijon.
François­Xavier Dugourd : " Nous avons du travail ". Photo C. V.

L’extension
envisagée
de la Toison-d’Or
peut porter
un coup fatal
au centre-ville.”
François-Xavier Dugourd
ENBREF
EXPOSITION
Ledessinateur Battistini
à Limoges
Le Dijonnais Laurent Battis-
tini, que l’on connaît bien
comme dessinateur humo-
ristique de presse, propose
une exposition, “Battistini
fait le grand sot”, jusqu’au
6 octobre à Limoges. Il s’agit
d’une exposition des dessins
sportifs, réalisés pour lapres-
se, de Battistini. Le vernissa-
ge a eu lieu hier à Chéops,
rue de l’Ancienne-École-
Normale-d’Instituteurs à
Limoges.
BASKET
Porteouverte
Une journée porte ouverte
(babys et minipoussins) à
l’école de minibasket aura
lieu le 11 septembre, de 14 à
17 heures. Elle est organisée
par la JDA Dijon-Bourgo-
g ne , 18, boul e v a r d de
l’Ouest. Renseignements :
03.80.28.85.11.
VACCINATION
Séancedevaccinations
Aujourd’hui aura lieu une
séance de vaccinations gra-
tui te. Rensei gnements :
03.80.74.70.70.
L’ e n t r a î n e m e n t a u
CTPCO a repris samedi,
après seulement un mois
d’arrêt pour Flavien Gous-
tard. L’occasion de faire le
bilan de la saison écoulée.
On peut dire que l’objectif
a été largement atteint : un
titre de champion de France
individuel au pistolet 10 m,
un ti tre de champi on de
France par équipe avec le
CTPCO au pistolet 25 m, et
deux titres de vice-cham-
pion de France au pistolet
25 m. Mais également quali-
fications et participations
aux championnats d’Euro-
pe en Norvège et aux cham-
pionnats du monde à Mu-
nich au cours desquels son
meilleur résultat sera une
12
e
place en vitesse olympi-
que aupistolet 25m. Il faut y
ajouter des médailles d’or
par équipe et des podiums
en Autriche, en République
tchèque, en Allemagne, etc.
Et aussi, 9 500 plombs tirés,
15 000 munitions de 22,
c’est pour les grands dépla-
cements, stages et compéti-
tions, 12 000 km en voiture,
4 000 kmen train et environ
25 000 km en avion.
Pour Flavien Goustard,
u n e n o u v e l l e a n n é e
commence avec le passage
chez les seniors, de grands
et beaux défis à relever, se
hisser parmi les meilleurs,
comme il a su si bien le faire
en juniors, mais aussi l’ob-
tention de son BTS en fin
d’année scolaire.
TIRAUPISTOLET
Nouvelleétapepour Flavien Goustard
Flavien Goustard débute une première saison comme senior.
Photo archives René Gauthey
CONCOURS
Un vol découverteà laclé
L'aéro-club de Dijon-Da-
rois a reçu récemment l'as-
sociation Amitiés africai-
nes de Dijon pour la remise
des lots de la tombola orga-
nisée dernièrement, à l'oc-
casion du concert humani-
taire en faveur de l'école
Vivenda à Kpalimé au To-
go. Colette Mischler, retrai-
tée, a gagné un vol décou-
verte au cours duquel elle a
pu piloter l'avion, accom-
pagnée d'un instructeur.
L' associ at i on Ami t i és
africaines vient en aide aux
enfants sourds et muets de
l'école Vivenda.
Le projet pour les années
à venir est la création, pour
ces enfants, d'un internat et
d'une cantine scolaire.
INFOSite de l'association
Amitiés africaines :
www.amities­africaines.org/ ;
site de l'aéro­club de Darois :
aeroclub.cotedor.free.fr/.
Laurent Grandguillaume, Jean Wiacek et les participants
se sont retrouvés pour faire des heureux. Photo Gérard Puech
Cahier
Local
06
DIJON
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AMÉNAGEMENT. Ruecommerçante, ruedepassage, et pourtant sixlocauxsont aujourd’hui fermés.
LarueCharrueauralenti ?
L
a rue Charrue, tout le
monde la connaît ou y
passe, àpiedouenvoi-
ture. Courte rue à forte iden-
tité, passage obligé pour se
rendre dans le cœur de ville,
cette voie semble au ralenti.
Pas moins de six locaux sont
vacants, l es commerces
ayant fermé ces derniers
mois. Reste quelques ques-
tions : est-ce dû à la conjonc-
ture économique ? Le cen-
tre-ville souffre-t-il d’une
perte d’activité ? Existe-t-il
des projets pour cette rue ?
Évoquer le contexte écono-
mique est incontournable.
« Nous sommes sur un mar-
ché de niches pour la plu-
part, mais oui, nous subis-
sons plus ou moins les effets
de lacrise », confirme ce pro-
fessionnel du hi-fi haut de
gamme. Quant à l’activité
même du centre-ville, là en-
core, l’ensemble des com-
merçants explique qu’il y a
des « disparités entre les
rues. La rue du Bourg n’a
rien à voir avec la rue Char-
rue, il y a des indépendants
ici, inscrits dans l’histoire de
la ville et du quartier », com-
mente Jean-Luc Morizot,
fourreur de la rue Charrue.
Ces fermetures successives,
comment faut-il les com-
prendre alors ? Pour cet
autre commerçant qui a pré-
féréconserver l’anonymat, la
rue Charrue est « paradoxa-
le. C’est vrai que cette rue a
une forte identité mais en
même temps tout est fragile.
Et puis il y a le tramway... »
Le tramway j ustement.
Une étude a été commandée
par la Ville de Dijon au pre-
mier semestre 2010pour cer-
ner l’état du commerce en
centre-ville. Tout ça dans le
prolongement de l’arrivée
du tramway, histoire d’anti-
ciper les conséquences et les
éventuelles doléances des in-
téressés.
Un projet
de“zonederencontre”
Pour Jean-Luc Morizot, il
existe bel et bien une “con-
certation” en cours entre les
élus de la Ville de Dijonet les
commerçants de la rue Char-
rue. « Pour l’instant, ils sont
plus préoccupés par le tram-
way, c’est normal. Mais je
leur ai soumis, avec l’accord
de nombreux commerçants
de la rue, un projet de zone
de rencontre, une zone à
20 km/h avec une mise en
voie piétonnière ponctuelle
mais pas fermée aux voitu-
res. »
Autrement dit, cette propo-
sition de “zone de rencon-
tre” à20km/hressemblerait,
en termes urbanistiques, à la
rue Amiral-Roussin (en pa-
vés, sans dénivelé), s’éten-
dant ainsi jusqu’au parking
souterrain Sainte- Anne.
Autre idée avancée par M.
Morizot, la gratuité de ces
mêmes parkings pendant
quatre heures, histoire de re-
dynamiser ce quartier et de
favoriser la venue des con-
sommateurs...
EMMANUEL HASLE
e.hasle@lebienpublic.fr
PRATIQUELa rue Charrue
relie la place des Cordeliers à
la rue Piron.
Que se passe­t­il rue Char­
rue ? Les commerces fer­
ment alors que cette voie
est très empruntée. Él é­
ments de réponse avec les
commerçants.
Six commerces sont vacants. Un projet de zone semi­piétonnière a été déposé. Photo E. H.
Qu a t r e - v i n g t - t r o i s
médailles dutravail ont été
r e mi s e s a u p e r s o nne l
duCentrehospitalieruniversi-
taire(CHU), aucours d’une
cérémonie, peut-êtreunpeu
protocolaire,maisnéanmoins
traditionnelleetconviviale.
«Les professionnels méri-
tentcesmédailles.Ilsontfaitet
font vivrel'établissement en
consacrant plusieursannées
auservice des patients... »,
en ces termes le sénateur-
maire François Rebsamen,
égal ement prési dent du
conseil de surveillance, a
ouvert leban, enprésencede
BarthélémyMaillol, directeur
général adj oi nt, et Al ai n
Millot, adjointàlamunicipali-
té. LeCHUest lepremierem-
ployeur delaCôte-d'Or, tous
métiers confondus : infir-
miers, aides-soignants, puéri-
cultrices, personnel adminis-
tratif, techniciens...
Lesmédaillesd'or(23), d'ar-
gent(34)etdebronze(20)«té-
moignent delareconnaissan-
cedel'institutionàl'égarddu
travail »a concluFrançois
Rebsamen.
CHU
Lepersonnel hospitalier à l’honneur
Le maire François Rebsamen, ici avec les récipiendaires, est très attaché à cette cérémonie
qui honore le personnel hospitalier. Photo Anne­Françoise Sage­Pruvost
CENTRE SOCIAL
Un goûter presqueparfait
L'accueil de loisirs du cen-
tre social du Parc a convié
tous les enfants présents au
mois d’août à “un goûter
presque parfait”, préparé
par les enfants de 3 à 14 ans,
pour clôturer l' été, juste
avant la reprise de l'école.
Plusieurs repas à thèmes
avaient été réalisés en août,
avec le but de s’ouvrir sur le
monde. Le Laos et la Tur-
quie avaient été mis à l'hon-
neur par le biais des agents
de services originaires de
ces deux pays. Ces repas ont
été l'occasion pour les en-
fants de créer un petit livre
de cuisine à destination des
parents.
Un petit journal La Gazet-
te duParc a vule jour durant
ce mois et a permis de rela-
ter les différentes sorties ain-
si que les liens créés avec les
autres centres de loisirs,
dont celui d' Ouges, où se
sont rendus les petits.
Un goûter préparé par tous les aoûtiens. Photo Angèle Gramignano
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AGGLOMÉRATIONDIJONNAISE
Cahier
Local
07
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
3
3
3
2
8
7
PUBLICITÉ
LOGO DECO, enseignes lumineuses, panneaux
et véhicules publicitaires, lettrages en relief ou adhésifs
gravure, toutes signalétiques, sérigraphie, impression
numérique, chevalets, création de logo, impression
sur textiles, imprimerie tous supports, film solaire
26, rue du 6-Juillet - 21300 CHENÔVE- 03 80 51 99 88 - www.logodeco.net
2
3
3
1
9
9
7
Dimanche dernier, la ker-
messe organisée comme
chaque année par l’associa-
tion Saint-Vincent a connu
un vif succès.
Le soleil était au rendez-
vous dans le parc de la Mai-
son des sociétés, ainsi que
l es habi tués venus pour
participer aux nombreux
jeux proposés aux grands
comme aux petits : pêche à
la ligne, lapinodrome, la
roue du vin, le chamboule
tout.
L' occasi on égal ement
d'apprendre quelques dan-
ses traditionnelles, valses,
rond d'Argenton, avec les
Grappilleurs, groupe folk-
lorique bourguignon en-
gendrant toujours la bonne
humeur, et de reprendre
quelques refrains populai-
res. Les bénévoles, après
avoir été en quête des lots
chez les différents commer-
çants et vignerons du coin,
coller des affiches annon-
çant la kermesse et installé
les différentes structures,
étaient là fidèles au poste,
pour tenir les stands, faire
les gaufres et animer les
jeux.
Grâce à toutes ces bonnes
volontés, cette fête fut une
vraie réussite et les bénéfi-
ces partagés entre l'assso-
ciation, l'aumônerie, la pa-
r oi s s e et l es s cout s de
Marsannay permettront de
mettre en place de nom-
breuses activités. Rendez-
vous est d’ores et déjà don-
né l'an prochain.
MARSANNAY-LA-CÔTE
Unekermessefort réussie
La paroisse de Marsannay-
la-Côte – villages de Marsan-
nay-la-Côte, Perrigny-lès-Di-
jon, Couchey - accueille les
enfants en groupe de caté-
chisme dès le CE2 jusqu’au
CM2.
Chaque mois, les rassem-
blements avec tous les en-
f ants ont l i eu l e mardi à
17 h 45 ou le mercredi à
10 h 30, selon les niveaux et
les disponibilités de chacun.
Les autres semaines, les réu-
nions ont toujours lieu par
groupes de quartier à des ho-
raires adaptés. La paroisse
invite tous les parents à venir
inscrire ou réinscrire leurs
enfants : soit à la cure de
Marsannay-la-Côte, 4, rue du
Château, vendredi 10 sep-
t embr e, de 17 heur es à
18 h 30, ou samedi 11 sep-
tembre, de 11 à 12 heures ;
soit aucentre Martin-Luther-
King (centre commercial
Champagne-Haute), aujour-
d’hui, de 16 à 18 heures.
Éveil à lafoi
Pour les enfants de la ma-
ternelle auCE1, plusieurs cé-
lébrations sont prévues au
cours de l’année, avec un
prêtre et une équipe de pa-
rents. La messe de rentrée
paroissiale aura lieu samedi
25 septembre, à 18 heures,
au centre Martin-Luther-
King.
Les premières réunions de
parents se tiendront à la cu-
re, mardi 14 septembre, de
20 h 30 à 22 heures, ou jeudi
16 septembre, de 20 h 30 à
22 heures.
INFORenseignements :
Anne­Marie Payen,
tél. 03.80.59.83.36.
Éveil à la foi,
Anne­Marie Laidant,
tél. 03.80.51.16.56.
MARSANNAY-LA-CÔTE
Rentréedu catéchisme
R
etour sur une saison
exceptionnelle : en
juillet 2009 avec un
concert à Pierre-de-Bresse,
la soirée marocaine en octo-
bre, les grands concerts de
Sainte-Cécile en novembre,
sans oublier le concert à
Saint-Laurent-en-Grand-
vaux (Jura) en novembre.
L’année 2010 n’est pas en
reste avec le concert pour
les vœux aumaire, la partici-
pation de l’ensemble de cla-
ri nettes à l a messe de l a
Saint-Vincent. Les musi-
ciens ont animé le grand
concert de printemps en
mai dernier et le festival À
tout vent les 22 et 23 mai
avec le premier concours in-
ternati onal pour j eunes
chefs d’orchestre entière-
ment dédié à la musique
d’harmonie.
Pour se détendre, la “Ban-
da” de la musique s’est pro-
duite à Seurre pour la fête de
la Musique, puis au château
Bazard, rue de la Préfecture,
à Dijon.
La Musique municipale
s’est présentée cet été au
premier concours interna-
t i onal de Dunkerque et
Lens dénommé “Coups de
vents” ; les musiciens ont
obtenu un 3
e
prix à Dunker-
que en catégorie B et le prix
de la Ville de Lens avec les
félicitations au chef Thierry
Wéber. Leur prestation, très
honorable, leur a permis de
se confronter à d’autres mu-
siques et peu de sociétés ont
obtenu une reconnaissance
à ce concours de haut ni-
veau. « Que tous les musi-
ciens et musiciennes impli-
qués dans ce concour s
soient remerciés de leur im-
plication », soulignent le
président Guy Descieux et
le chef Thierry Wéber.
Pour l’heure, les musiciens
travaillent à la préparation
des concerts de la Sainte-Cé-
cile (patronne des musi-
ciens) qui seront donnés les
20 et 21 novembre à la salle
Louis-Curel à Chenôve et
sur le concert du 27 novem-
bre à Bois-d’Amont (Jura).
INFOLes personnes
qui désirent rejoindre
l’ensemble de Chenôve
sont invitées à prendre
contact avec la Musique
municipale, sur place,
au 7, rue de Longvic,
ou par mail :
mmc­harmonie@hotmail.fr/.
CHENÔVE
Unesaison magistrale
Après cette saison passée,
très riche en événements, la
Musi que muni ci pal e de
Chenôve reprendses activi­
tés pour l a sai son 2010­
2011 qui s’annonce sous les
meilleurs auspices.
Les musiciens et leur chef T. Weber au concours international de Dunkerque. Photo SDR
ENBREF
CHENÔVE
Inscriptions pour lagymnastiquevolontaire
Les inscriptions pour la saison2010-2011de la sectiongym-
nastique volontaire de l’Indépendante de Chenôve sont pri-
ses tous les soirs de la semaine au gymnase Louis-Curel, où
les entraînements ont lieu tous les mardis et jeudis de
20 h 30 à 21 h 30. Renseignements complémentaires :
tél. 03.80.51.30.50 (club) ou 03.80.51.02.74 (gardien).
MARSANNAY-LA-CÔTE
66
e
anniversairedelaLibération
Les habitants de la commune sont invités à participer nom-
breux à la cérémonie commémorative du 66
e
anniversaire
de la libération de Marsannay, vendredi 10 septembre, à
18 h 45, place Jean-Bart pour la formation du défilé, suivi
d’un dépôt de gerbes au monument aux morts.
PERRIGNY-LÈS-DIJON
Cérémoniecommémorativedelalibération
La cérémonie commémorative de la libération de Perrigny
se déroulera vendredi 10 septembre, à 19 heures, au monu-
ment aux morts, en présence du maire et du conseil munici-
pal, des anciens combattants, du corps des sapeurs-pom-
piers, des présidents d'associations, des directrices et
enfants des écoles. Au cours de cette cérémonie, un hom-
mage sera rendu à ceux qui sont tombés pour la France et la
liberté. Toute la populationest invitée à la cérémonie qui se-
ra clôturée par un vin d'honneur offert par la municipalité à
la salle polyvalente.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AGGLOMÉRATIONDIJONNAISE
Cahier
Local
09
L
a rentrée scolaire est
stressante pour les
élèves. Mais pas seule-
ment ! Elle l’est aussi pour le
centre technique municipal
(CTM). Le jour J, les établis-
sements scolaires doivent
être impeccables.
Les équipes du CTM se
sont activées tout l’été pour
répondre aux demandes
d’aménagements divers des
enseignants, réalisés les tra-
vaux nécessaires d’entretien
et suivre les différentes en-
treprises qui interviennent
hors régie.
Un tableau blanc
interactif aux Carrois
Cette année, pas de tra-
vaux spectaculaires, hormis
l’installation d’un tableau
blanc interactif à l’école élé-
mentaire des Carrois pour la
classe de CE2 de Frédérique
Pernette (pour un montant
de 6 000 €, dont la moitié est
subventionnée par l’État).
Cependant, à l’occasion de
chaque rentrée, les établisse-
ments scolaires de la ville
font l’objet « d’une grosse ré-
vision », selon les termes de
Pascal Angebault, directeur
du CTM : net t oyage des
cours, des grilles, des bacs à
sable, des espaces verts, re-
bouchage des trous, révision
des luminaires, des fenêtres
de la plomberie, des sanitai-
res, de l’électricité, des alar-
mes incendie. «C’est ungros
travail »qui mobilise tous les
agents du CTM. S’ajoutent à
cela les aménagements et
travaux particuliers, selon
les besoins de chaque éta-
blissement, tels que les réfec-
tions des sols (dans les éco-
les maternelles des Saverney
et des Carrois) ou l’entretien
de l’ensemble des boiseries
extérieures (à l’école primai-
re Portefeuilles). Le mon-
tant des travaux s’élève cette
année à 73 000 € TTC dont
20 000 € de renouvellement
des sols, 20 000 € pour la
peinture et le renouvelle-
ment des menui s er i es ,
7 400 € pour le mobilier et
6 400 € pour les travaux de
toiture. Àcelas’ajoutent tou-
tes les heures effectuées par
le personnel du CTM.
FONTAINE-LÈS-DIJON. Des travaux ont été réalisés durant l’été.
Les écoles sous contrôle
Les établissements scolai­
res font l’objet de travaux
divers durant l’été. Cette
année, ceux­ci s’élèvent à
73 000 €.
Christine Spiegel, adjointe, Patrick Chapuis, maire, Mme Lebris, directrice de l'élémentaire
des Carrois, Gérard Pastor, adjoint, Frédérique Pernette, enseignante, Lydie Bossé, responsable
du service des affaires scolaires, et Pascal Angebault, directeur du CTM. Photo Frédérique Aubert
Samedi en fin de matinée,
dans le Val-Suzon, sur la
route qui relie Messigny-et-
Vantoux à Sainte-Foy, une
haie de porte-drapeaux pla-
cés sous le commandement
de Georges Charlut, du Co-
mité d'entente dijonnais des
anciens combattants, enca-
drait la stèle commémorant
l es accrochages des FFI
(Forces françaises de l’inté-
rieur) avec l'armée alleman-
de qui coûta la vie au lieute-
nant Sambin le 8 septembre
1944.
Cette cérémonie rassemble
chaque fois de nombreux
participants parmi lesquels,
cette année, le député Ber-
nard Depierre, le sénateur-
maire honoraire Henri Re-
vol, le président de l'Amicale
des anciens combattants
Jacques Beurtheret, le major
Rapita, commandant de la
brigade de gendarmerie de
Messigny-et-Vantoux, Jean-
Pierre Potron, maire de la
commune, et le sergent Hen-
ri Lhuillier, survivant de l'ac-
crochage.
Le 8 s ept embr e 1944,
après une halte au café de
Messigny-et-Vantoux, les
deux occupants d'une moto
f ont r out e dans l e Val -
Suzon, l e sergent Henri
Lhuillier, pilote, avec pour
passager le lieutenant Ray-
mond Sambin, unofficier de
liaison des FFI aux brillants
états de service 1939-1940.
La mission du lieutenant
Sambin était sans doute de
col l ecter des rensei gne-
ments sur les mouvements
de troupes dans la région.
Peu après la halte de Jou-
vence, les deuxmotards sont
victimes d'une crevaison. Le
pilote part chercher de l'aide
à Messigny, distant d'un peu
plus d'un kilomètre, tandis
que le lieutenant reste seul
près de la moto. Un détache-
ment allemand faisant route
dans le Val massacre alors
s auvagement Raymond
Sambin. L'état-major FFI,
basé depuis quelques jours
au chât eau de Vant oux
ayant été aussitôt prévenu,
un groupe du maquis Chau-
mette se rend sur place. Un
important accrochage entre
Allemands et combattants
FFI se déroule alors à l'en-
trée du Val-Suzon. Pour évi-
ter un encerclement, le déta-
chement allemand décide
de rompre le combat, ramas-
se ses morts - au moins deux
- et rebrousse chemin.
Le 8 septembre au soir, le
corps du lieutenant Sambin
est ramené au château de
Vantoux. Les combats de
Messigny et le sacrifice du
lieutenant Sambinont à tout
jamais marqué les esprits,
comme le rappelle la stèle.
MESSIGNY-ET-VANTOUX
Hommageau lieutenant Raymond Sambin
Henri Lhuillier, rescapé de l'embuscade, Bernard Depierre,
le député, Jean­Pierre Potron, le maire, et Jacques Beurtheret,
le président des Anciens Combattants, ont déposé des gerbes
sur la stèle dédiée au lieutenant Sambin. Photo Pierre Gallion
ENBREF
FONTAINE-
LÈS-DIJON
RéunionsmensuellesFnaca
Laprochaineréunionmen-
suelledelaFnacasetiendrale
10septembre, à18h15, dans
lasalledel'Âge-d'Orducentre
d'animationPierre-Jacques.
AHUY
Marche
L'associationFamillesrurales
organise, dimanche12sep-
tembre, samarchederentrée.
Le rendez-vous des partici-
pants est fixé à 9 heures au
complexesportifd'Ahuy,pour
unretour vers 12heures au
mêmeendroit.Letracéemmè-
neralesmarcheurssurlessen-
tiersd'Ahuy, d'Hautevilleetde
Vantoux. Unapéritif seraof-
fert par l'association. Si le
tempslepermet, il serapossi-
bledepique-niquersurplace.
SAVIGNY-LE-SEC
Marchegourmande
L'AmicaledesSavignyendi-
jonnais organise, dimanche
12septembre, une marche
gourmandeàtraverslesrues
duvillageet danslanatureen-
vironnante. Tout aulongde
celle-ci, sixétapes sont pré-
vuesavecdesspécialitésculi-
naires. Il est toujourspossible
des'inscrireauprèsdeChris-
tianNoirotau06.74.11.86.10.
Laparticipationest de28€
avec al cool (à boi re avec
modération) oude22€sans
alcool.
MESSIGNY-
ET-VANTOUX
VoyageàAuxerre
LeclubAmitiéetLoisirsorga-
nise une sortie à Auxerre
ouver t e aux adhér ent s
commeauxnon-adhérentssa-
medi 2 octobre. Départ de
Messigny à 10heures pour
Auxerre, déjeuner-croisière
puisdirectionSaint-Bris-le-Vi-
neux pour visiter des caves
Bailly-Lapierre, sous50mde
roche, avec dégustationde
crémant deBourgogne. Tarif
parpersonne: 75€. Quelques
places sont encoredisponi-
bles. Renseignements et ins-
criptions : SylvieouMireille
Loudjani au03.80.35.43.89
ouau03.80.35.42.18.
Affouages2010-2011
Pourlacampagned'affouages
2010-2011, les inscriptions
sontprisesenmairie. Rendez-
vousplacedel'Églisesamedi
9octobre, à9heures, pour la
distributiondeslotspartirage
ausort.
Cahier
Local
10
AGGLOMÉRATION DIJONNAISE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Septembre 2009 a été mar-
qué, à Varois-et-Chaignot,
par l'arrivée de saint Fiacre
et son 52
e
chapitre d'introni-
sati on. Septembre 2010
marque le départ de saint
Fiacre qui a séjourné une an-
née durant au village. Avant
son départ pour Longvic, les
membres de la confrérie ont
fait l'inventaire des objets
appartenant au saint à la bê-
che. Au nombre de cent
neuf, les bijoux en argent of-
ferts à saint Fiacre depuis la
première intronisation, ont
été minutieusement inven-
toriés par Jean-François La-
rue, président de la confrérie
de Dijon, en présence de
Vincent Delatte, maire de
Varois-et-Chaignot, et de
Claude Darciaux, députée-
maire de Longvic, où la sta-
tue séjournera pendant une
année. Comme le veut la tra-
dition, la commune de Va-
rois-et-Chaignot a offert un
bijou, en l'occurrence une
lune en argent, ciselée de
fruits et légumes, venue gros-
sir le trésor de saint Fiacre.
Les adhérents de l'associa-
t i on Varoi s- J ardi ns ont
rendu hommage au saint en
fabriquant unchar représen-
tant unmoulinpour le défilé
de samedi dernier dans les
rues de Dijon.
VAROIS-ET-CHAIGNOT
Saint Fiacrearejoint Longvic
Dernière création des jardiniers, le moulin a rejoint le défilé jusqu'à Longvic. Photo Corinne Royer
ENBREF
SAINT-APOLLINAIRE
Baladedumercredi
Saint-ApoDétenteorganiseunebaladeaujourd’hui. Rendez-
vous à13h50àlaMaisondes associations pour undépart à
14heuresenvoiturepourMarsannay-la-Côte.
Commémoration
Àl’occasiondu66
e
anniversairedelalibérationdeSaint-Apolli-
naire, lacommuneaccueilleraunedouzainedevéhiculesdu
Muséebourguignonpourlapréservationdesvéhiculesmilitai-
resqui arriverontenconvoi depuislamairiejusqu’àl’esplanade
François-Manière, vers10h40, samedi 11septembre. Lacéré-
monieaumonumentauxmortsauralieuà11heuresetserasui-
vied’unvind’honneurservi àlaMaisondesassociations.
SAINT-JULIEN
Inscriptionsaufoyer
Lesinscriptionsaufoyeraurontlieumercredi 15septembre, de
17à19heures, àlasalledesfêtes. Lesactivitésreprendrontlase-
mainedu20septembre.
Vide-greniers
Levide-greniersorganiséparMotoverteValdeNorgesetiendra
dimanche3octobre,de8à18heures,auparcdesécolesdeSaint-
Julien. Unbuffet, unebuvette, desanimationset desjeuxagré-
menterontlajournéedechine.Tarifs:1€pourlesvisiteursetgra-
tuitpourmoinsde16ans.Pourlesexposants,lemètrelinéaireest
à2€. Réservationset renseignementsau03.80.23.23.51ouau
03.80.23.20.29.
SAINT-APOLLINAIRE. La kermesse paroissiale s’est déroulée dimanche.
Uneréussitetotale
Avec une messe en plein air
et des animations diverses,
la kermesse organisée au
clos Saint­François a réuni
de nombreux fidèles.
L
a kermesse paroissia-
le organisée diman-
che par l'association
diocésaine s'est déroulée au
clos Saint-François sous un
soleil radieux.
Des animations
et unenouveauté
De nombreux fidèles sont
venus assister à la messe en
plein air et ont pu profiter
des différentes animations
et stands mis en place par
les bénévoles. Un spectacle
de magie et une représenta-
tion des Phoenix Girls, sec-
tion de danse pompons de
l'ASC (Association sportive
et culturelle), sont venus
agrémenter la journée.
Parmi les nouveautés, les
balades à poney pour les en-
fants ont été fort appréciées.
Les bénéfices de la journée
contribueront à l'entretien
de l a chaudi ère du cl os
Saint-François.
1 Les Phoenix Girls
ont montré
tout leur savoir­faire.
2 Au cours
de la journée,
les enfants pouvaient
se faire maquiller.
3 Une nouveauté
cette année,
les balades à poney.
Photos Martine Clément
1
2 3
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AGGLOMÉRATIONDIJONNAISE
Cahier
Local
11
C
réé en 1972, le club
équestre de LaVignot-
te à Fouchanges est
particulièrement réputé pour
la qualité de son école d’équi-
tation. Les quinze cavaliers
du club ont d’ailleurs partici-
pé, enjuillet, auchampionnat
de France Club à Lamotte-
Beuvron.
Pierre Millot, instructeur di-
plômé d’État dirige le club.
« L’un de nos points forts :
uneapprocheduponeyadap-
té aux enfants. Nous favori-
sons la relationavec l’animal.
Elle doit être ludique pour
privilégier le plaisir. Les bases
techniques sont introduites
aufur et àmesure, dès l’âgede
5ans », expliquel’instructeur.
Pour ceux qui souhaite-
raient découvrir le club et ses
activités, une journée portes
ouvertes sera organisée di-
manche 12 septembre. « Il
s’agit d’une journée nationale
delafédération, tous les clubs
y participent », souligne Pier-
re Millot. Le programme de
cette manifestation permet-
tra à chacun de découvrir
toutes les activités du club. À
14 heures, le coup d’envoi se-
ra donné par une visite du
club suivie de baptêmes gra-
tuits. « L’année dernière,
nous avons donné cent vingt
baptêmes et cinq cents à six
cents personnes sont ve-
nues », précise le dirigeant.
Le spectacle sera également
au rendez-vous avec des re-
prises de dressage en musi-
que. Des démonstrations de
horse-ball sont également
prévues. Le clou de la fête se-
ra le concours de sauts d’obs-
tacles avec l’épreuve des six
barres. « C’est une bonne oc-
casiondedécouvrir lemonde
du cheval », souligne Pierre
Millot. Eneffet, lecentren’est
pas seulement une école
d’équitation. Ses activités
sont multiples.
INFODimanche12 septembre,
à partir de 14 heures, au centre
équestre La Vignotte.
Le centre équestre de l a
Vignotte ouvrira ses portes
au public le 12 septembre.
L’occasi on de découvri r
l’univers des chevaux, des
poneys et de l eurs cava­
liers.
FOUCHANGES
Les jeunes participants au championnat de France Club. Photo LBP
À LaVignotteet au galop !

La relation
avec l’animal
est primordiale.
Les petits y sont
très sensibles.”
Pierre Millot, instructeur
Nouvelle dénomination
pour le club de karaté de
Sennecey-lès-Dijon qui de-
vient pour la nouvelle sai-
son Sennecey Arts martiaux
21. La présidence du club
est assurée par Cindy Bour-
geot. Les entraînements du
club recommenceront de-
main, à 18 heures, à la salle
polyvalente de Sennecey-
lès-Dijon.
Les nouveaux horaires
des cours
Le mardi de 18 à 19 heures
pour le cours enfants et dé-
butants, de 19 à 20 heures
pour les adultes et les débu-
tants et, de 20à 21heures, se
dérouleront les cours de ka-
raté loisir ou chacun peut
faire du combat, de la self-
défense ou travailler les ka-
tas. Le jeudi de 18 à 19 heu-
res pour les enfants et de 19
à 20 heures pour les adultes
et les débutants.
INFOContacter L. Bourgeot
au 03.80.47.38.42
ou C. Bourgeot
au 06.72.23.17.80.
SENNECEY-LÈS-DIJON
Les entraînements
d’arts martiaux reprennent
Cindy Bourgeot assure
la présidence du club.
Photo René Gauthey
QUETIGNY
Fanfare municipale.
Les musiciens étaient à
Oyonnax le 4 septembre.
Samedi 11 septembre, ils
animeront le vide­greniers
de Quetigny. La fanfare
recrute des musiciens
pour étoffer ses pupitres.
Contacter la présidente
Michèle Bruley au
06.08.36.01.42. Répétitions
les mardis à 20 h 30 au
chalet de la musique.
ENBREF
QUETIGNY
Volley loisirs
L’amicale de volley reprend ses entraînements aujourd’hui,
de 20 à 22 heures, au gymnase Mendès-France. Contact :
jean-jacques.herrmann2@wanadoo.fr/.
Gymnastiquerythmique: inscriptions
Le club de gymnastique rythmique de l’AS Quetigny reçoit
les nouvelles inscriptions aujourd’hui, de 18 à 20 heures, au
gymnase Mendès-France. Autre rendez-vous, la journée des
associations, samedi 11 septembre, de 13 à 19 heures, salle
Mendès-France.
SENNECEY-LÈS-DIJON
Reprisedes activités del’Association familiale
L'Association familiale propose de nombreuses activités.
Celles-ci reprendront prochainement au centre polyvalent.
Les inscriptions se font aujourd’hui, salle de l’Afas, 2 bis, rue
du Stade, de 16 à 19 heures, et samedi 11 septembre, lors du
forumdes associations, salle polyvalente, de 10 à 13 heures.
Se munir de son ancienne carte de membre, d’une attesta-
tion d’assurance responsabilité civile et d’un certificat
médical.
Forum des associations
Le forumdes associations aura lieusamedi 11septembre, de
10 à 13 heures, au centre polyvalent. Le programme :
10 heures, ouverture du forum ; 10 h 30, démonstrations et
initiationproposées par les associations ; 12heures, verre de
l'amitié ; 13 heures, clôture du forum.
NEUILLY-LÈS-DIJON
Trente-huit années d’amitié fêtées
La municipalité et le comité de jumelage accueilleront leurs
amis allemands autour du verre de l'amitié vendredi 10 sep-
tembre en mairie. Le week-end se poursuivra par une visite
duchâteaude Pierre-de-Bresse samedi après-midi. Les mem-
bres ducomité de jumelage et leurs invités se rendront ensui-
te au restaurant La Grotte à Sagy pour une soirée dansante.
Cahier
Local
12
AGGLOMÉRATION DIJONNAISE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
usages en France métropolitaine
Offre soumise à conditions valable en France métropolitaine du 10/06/2010 au 20/10/2010 sur réseau
et terminal compatibles. Détails en point de vente et sur orange.fr
(1) Prix de vente conseillé au 08/09/2010 dans la boutique Orange de Chenove sous réserve de souscription concomitante au
forfait Smart édition spéciale Quiksilver avec un engagement de 12 mois minimum. Mobile également disponible sans offre
Orange selon tarif en point de vente. (2) Offre différée de remboursement valable du 10/06/10 au 20/10/10 pour l'achat du
Samsung Galaxy Naos d'un montant supérieur ou égal à 51€ et la souscription ou le réengagement (via le Programme Changer
de Mobile) concomitant à un forfait mobile Orange éligible d'une durée de 12 mois minimum. Offre limitée à un remboursement
par coffret et à 5 remboursements par foyer (même nom, même adresse). Voir conditions complètes de remboursement et
coupon-réponse dans le chéquier promo d'août disponible en point de vente. (3) Offre également disponible avec engagement
de 12 mois pour 3€ de plus par mois. Crédit équivalent à 1h30 d'appels voix métropolitains (hors n
os
spéciaux et de services).
Orange France, SA au capital de 2 096 517 960€ - RCS Créteil 428 706 097.
C.Cial Géant Casino - 58 rue de Longvic - Chenôve
du 8/09/10 au 18/09/10
2
3
3
5
1
1
0
ENBREF
LONGVIC
Réunion au relais
assistantes maternelles
Le relais assistantes mater-
nelles (Ram) organise sa
réunion de rentrée demain,
à 20 heures, à l'espace Va-
lentin. Renseignements :
Ram, 3, rue Capitaine-Li-
t ol f f , 21600 Long v i c ,
tél. 03.80.48.02.27.
Escrime : réunion
d’information
La s ect i on es cr i me de
l' ALC organise une réu-
nion d'information aujour-
d’hui, à 18 h 15, salle poly-
valente du groupe scolaire
Roland-Carraz. La remise
des tenues et matériels aux
anciens adhérents s'effec-
tuera vendredi, de 18 h 30 à
20 h 30. Pour tout rensei-
gnement, s'adresser à l'ALC
tél. 03.80.48.08.18.
Handball : visitemédicale
La visite médicale des équi-
pes jeunes du club de hand-
ball a lieu aujourd’ hui à
partir de 13 h 30. Rensei-
gnements : Jean-Luc Beau-
geois au 03.80.43.28.27 ou
au 06.22.32.80.99.
OUGES
Conseil municipal
La prochaine réunion du
conseil municipal a lieu
a uj our d’ hui , s a l l e du
c o ns e i l mu ni c i p a l , à
20 heures en séance publi-
que.
C
et t e s t r uct ur e ac-
cueille, du lundi au
vendredi de 6 heures
à 20 h 30 et le samedi de
8 heures à 13 h 30, dix en-
fants de 2 mois à 4 ans.
Le personnel encadrant est
composé de deuxassistantes
maternelles, d'une auxiliaire
de puériculture, d'une titu-
laire du CAP petite enfance
et d'une infirmière puéricul-
trice. Les locaux sont très
fonctionnels avec des salles
dédiées à chaque activité :
dortoir de dix lits, salle de re-
pas, salle d'activité, cuisine...
La présidente de l'associa-
tion, Sylvie Athoty est très
satisfaite de cette première
année d'existence. Elle rap-
pelle que beaucoup de diffi-
cultés ont été surmontées
pour arriver à la création de
cette structure. Il a fallu no-
tamment recruter du per-
sonnel compétent, ce qui n'a
pas toujours été très facile, et
me t t r e l e s l oc a ux a ux
normes.
Le principe de cette micro-
crèche est de permettre de
suivre le rythme de vie de
chacun en gardant un très
bon relationnel avec les pa-
r ent s. Ceux- ci peuvent
d'ailleurs venir quand ils le
souhaitent. Sylvie Athoty in-
dique que l' on rencontre
souvent des parents entre 12
et 14 heures. Elle aj oute
qu'un nouveau projet de mi-
crocrèche est à l'étude dans
l a commune de Neui l l y.
L'association est actuelle-
ment à la recherche de fi-
nancement pour faire avan-
cer ce projet.
Pour fêter dignement ce
premier anniversaire, la mi-
crocrèche a organisé, ven-
dredi, samedi et lundi, trois
jours de festivités.
LONGVIC
Un premieranniversaire
pourLes P'tits Solidaires
La microcrèche Les P'tits
So l i d a i r e s , s i t u é e a u
72, route de Dijon, au niveau
du parking du stade Bou­
rillot, vient de fêter sa pre­
mière année d’existence.
La microcrèche accueille les enfants de 2 mois à 4 ans. Photo Emmanuel Clémence
ENBREF
CHEVIGNY-
SAINT-SAUVEUR
Voyage
L' a s s oc i a t i on Hi e r e t
Aujourd' hui propose, de-
main, un voyage entre Bour-
gogne et Comté. Départ à
7 h 30 devant la mairie, re-
tour vers 18 h 15. Adhé-
rents, 35 € ; non-adhérents,
40 €. Rensei gnement s :
M . D e m o n g e o t a u
03.80.46.66.20.
Aïkiryu : reprise
et inscriptions
L'Académie d'aïkiryu, art
martial issu de l'aïkido, re-
prend son enseignement.
Reprise des cours et inscrip-
tions au gymnase Boivin,
pour l es adul tes et ados
aujourd’hui à 17 h 30, ainsi
qu' à l ' es pace Li ber t é à
19 heures pour l'aïkiryu-taï-
so. Rensei gnement s au
0 6 . 8 8 . 4 8 . 0 3 . 2 8 o u a u
03.80.46.99.26 ou sur le site
www.aacs.asso.fr/.
Rentréedu rugby
Les entraînements à Chevi-
gny Rugby reprennent à par-
tir d’aujourd’hui, de 14 h 30
à16h15, auterrainde rugby
du gymnase Jean-Marc-Boi-
vin. Inscriptions de 14 à
16 heures. Pour pl us de
renseignements : Edmond
Amblard, tél. 03.45.08.35.13
ou 06.88.47.98.93 ; Patrick
Touve, tél. 06.65.72.38.70
ou bor de l ai s e l oi g ne @
hotmail.fr/.
L'association de jumelage a
organiséuntournoi depétan-
que tripartite entre les villes
de Florennes, Maxdorf et
Longvic. Douze équipes se
sont affrontées. Àl'issue des
parties, des récompenses ont
été remises aux trois équipes
g a g n a n t e s . Ma r l è n e
Mouillot, présidente de la
Riac (Rencontres internatio-
nales amicales et culturelles),
aremis àUteNagleder, lapré-
sidenteallemande, letrophée
Léva qu’elle doit conserver
une année pour le remettre
l’an prochain en Belgique au
président Michel Lyssens.
LONGVIC
Pétanqueavec“lesjumeaux”
Le tournoi de pétanque tripartite s'est déroulé cette année
à Maxdorf en Allemagne. Photo SDR
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
OUCHE
Cahier
Local
13
2
3
1
9
3
0
0
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
3
3
3
2
9
6
VINS
Nous rachetons vos vins
champagnes, chartreuse, rhums, cognacs, armagnacs...
Récents et très vieux, même imbuvables (collection)
Contacter Frédéric au 06.77.40.95.47 Je me déplace
2314544
À
9 h 30, le rendez-
vous des pèl eri ns
était fixé sur le pla-
teau Saint-Joseph, pour un
départ à pied et en prières,
jusqu'au sommet de la mon-
tagne d'Étang.
Emmenés par les pères
Joanet et Andrion, une cin-
quantaine de pèlerins ont
récité le chapelet et chanté
durant toute l' ascension,
s'arrêtant de temps à autre
pour méditer.
La messe a été célébrée,
à l'ombre des grands arbres,
au pi ed de l a s t at ue de
Notre-Dame d'Étang.
Un peu d’histoire
Le 2 juillet 1435, une peti-
te statue de pierre représen-
t ant l a Vi erge Mari e est
trouvée au sommet de la
montagne d'Étang, domi-
nant Vel ars- sur- Ouche,
dans des circonstances mi-
raculeuses. Selon les ex-
perts, cette statue aurait été
sculptée deux ou trois siè-
cles auparavant et a été en-
terrée pour échapper, sans
doute, à quelque envahis-
seur ou profanateur.
Cette découverte déchaîne
une incroyable liesse dans
toute la région et devient ra-
pidement le but de nom-
breuses processions et sour-
ce de miracles comme celui
de l'enfant d'Urcy, aveugle
de naissance, qui a recouvré
la vue après avoir été con-
duit près de Notre-Dame.
La statuette “miraculeuse”
mesure 14 cm et repose sur
un socle en noyer ; elle est
en pierre blanche d'Asniè-
res, polychrome et date du
début du XI
e
ou peut-être
même du IX
e
siècle.
INFOSources : Oui, bulletin
de Notre­Dame d'Étang.
VELARS-SUR-OUCHE
Un dimanchedeprières
Le traditionnel pèlerinage à
Notre­Dame d'Étang s’est
déroulé dimanche matin par
une magnifique journée en­
soleillée et a accueilli une
cinquantaine de pèlerins.
Les pèlerins en procession. Photo Colette Petot
L' association Mécapas-
sion 21 organise sa première
Rétroscapade dimanche
12septembre.
Ce rallye promenade touris-
tique est organisé enpartena-
riat avec la Communauté de
communes de la Vallée de
l’Ouche (CCVO), le conseil
général delaCôte-d’Or, lecafé
Le Liberté de Dijon, et le CAT
Le Goëlandde Chenôve.
Cette manifestation se dé-
roulera à partir de Fleurey-
sur-Ouche avec des départs
échelonnés entre 8 h 10 et
8 h 40, depuis la Maison des
associations (ancienne gare) ;
ce sera unmoment privilégié
pour admirer de superbes vé-
hicules anciens et de collec-
tion. La journée sera clôturée
par un sympathique apéritif
organisé par la CCVO.
L’arrivée est prévue à Barbi-
rey-sur-Ouche, à partir de
18 heures, où le public ama-
teur de beaux véhicules est
cordialement invité.
INFORenseignements :
MP21.fr/ ou 06.49.45.23.30.
FLEUREY-SUR-OUCHE
Des véhicules anciens
sur ledépart
Cahier
Local
14
SAÔNE ET TILLE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
F
amilles rurales est une
association familiale
créée après la guerre et
qui comprend aujourd'hui
seize fédérations régionales,
soixante-seize fédérations
départementales et trois mil-
le associations locales dont
dix-sept en Côte-d'Or, le tout
chapeauté par la Fédération
nationale à Paris.
L’association emploie au
niveau du département deux
salariés à temps complet qui
s'occupent pour l'un d’eux
des activités propres de la fé-
dération : suivi des dix-sept
associations locales par un
appui technique, prépara-
tion des fiches de paies, mais
également de la partie défen-
se du consommateur, de la
formation au Bafa et de l'or-
ganisation des voyages pour
les aînés, et pour l'autre des
services à la personne, activi-
té démarrée il y a deux ans et
qui emploie une trentaine de
salariés pour du ménage, re-
passage, garde d'enfants à
domicile, jardinage et petit
bricolage.
Activités
en pleineexpansion
Ces activités vont se déve-
lopper avec l'obtention de
l'agrément qualité qui per-
mettraàl’associationdes'oc-
cuper des personnes dites
fragiles et des gardes d'en-
fants de moins de trois ans.
À Arc-sur-Tille, l'associa-
tion existe depuis 1987 avec
lacréationd'une garderie pé-
riscolaire.
Dès 1988, une halte-garde-
rie parentale est créée et
quelques années plus tard,
les mercredis loisirs font leur
apparition. Fermés faute de
participants, ils ont rouvert il
y a cinq ans et connaissent
depuis trois ans un gros suc-
cès.
Puis les activités de Fa-
milles rurales se sont déve-
loppées à Arc-sur-Tille, avec
la mise en place de l'aide aux
devoirs il y a trois ans.
Côté culturel, une troupe
de théâtre, Arc-en-Scène,
existe depuis plus de dix ans,
et à la rentrée deux groupes
de théâtre enfants ont été
créés pour les 8-10 ans et les
10-12 ans.
A partir de septembre, Fa-
milles rurales reprend l'acti-
vité informatique et propose
des cours pour tous âges et
tous niveaux.
Unenouveauté
cetteannée
L'activité phare de cette
rentrée 2010 est bien sûr
l'ouverture du multi-accueil
pour les enfants de la nais-
sance à 4 ans, pour laquelle
Familles rurales a obtenu
une délégationde service pu-
blic.
Toutes ces activités sont di-
rigées par Jacques Contet,
président bénévole de l'asso-
ciation locale, mais égale-
ment président de la fédéra-
tion de Bourgogne ainsi que
de celle de Côte-d'Or. Fa-
milles rurales emploie à Arc-
sur-Tille douze salariés quali-
fiés dont deux à temps com-
plet (les directrices du multi-
accueil et des mercredis loi-
sirs), avait en 2010 187 fa-
mi l l es adhérentes, et en
comptera avec les nouvelles
activités plus de200en2011.
L'activité périscolaire con-
cerne 220 enfants dont 37 à
l'aide aux devoirs.
La carte d'adhésion à Fa-
milles rurales est familiale et
est valable toute l' année,
pour toutes les activités de
l'association sur le territoire
national.
INFOwww.famillesrura­
les.org/cote_d'or
ARC-SUR-TILLE
Familles rurales :
des activités pourtous
À Arc­sur­Tille, l’associa­
tion Familles rurales, qui
existe depuis 1987, propo­
se de nombreuses activités
destinées aux enfants, ado­
lescents et aînés.
Jacques Contet,
président de Familles rurales.
Photo Corinne Royer
TALMAY
Pêche. La valeur n'attend
pas le nombre des années !
Félix, 10 ans, est fier de
montrer sa première carpe
prise à Talmay dans l'étang
du Guy. À la plombée, sur
du vingt centièmes, avec
un hameçon de douze
esché de maïs, la lutte a
été dure. Camille et Louise
ont encouragé Félix, et
c'est Léo le cousin qui a
épuisé cette superbe carpe
miroir pesant 4,900 kg.
PhotoDanielleRobert
ENBREF
BINGES
Sortieau zood'Amnéville
les Loulous de Binges organisent unvoyage auzood'Amné-
ville samedi 11 septembre. Le prix est de 47 €, ramené à
27 € par personne (voyage + entrée). Ils restent encore
quinze places. Pour tous renseignements et inscriptions,
contacter Marianne Voituret au 03.80.31.70.09 ou Rosely-
ne Bonnotte au 03.80.31.92.04.
Cet t e année, au moi s
d’avril, la communauté de
communes de la plaine des
Tilles a embauché un agent
technique pour s'occuper de
la base de loisirs pendant la
période estivale. Le contrat
de Vincent Maudonnet se
termine le 30 septembre
prochain.
Vu le travail accompli tout
au long de l'été, sa présence
a été nécessaire d'avril à sep-
tembre. Mais, il reste encore
beaucoup de tâches à effec-
tuer sur la base (taille des ar-
bres, entretien des chemins,
réparations diverses, net-
toyage, rangement, ainsi que
dans les zones artisanales
(désherbage des trottoirs,
nettoyage des puits perdus,
entretien des arbres…) et
autour des bassins de pêche.
De plus, la gestion inter-
communale du broyeur à
végétaux et du minibus re-
quiert du temps et de la dis-
ponibilité.
Vincent Maudonnet ayant
donné entière satisfaction
de par ses compétences et
sonassiduité, la communau-
té de communes de la plaine
des Tilles a décidé de l’em-
baucher en contrat à durée
indéterminée, consciente de
la nécessité d'un agent poly-
valent au service de la col-
lectivité, qui pourra, si le
besoin s'en fait sentir, égale-
ment effectuer des tâches
d'entretien dans les commu-
nes.
ARC-SUR-TILLE
Vincent Maudonnet
décrocheun CDI
Vincent Maudonnet
a entretenu la base de loisirs
tout l'été. Photo C. R.
LAMARCHE-SUR-SAÔNE
Fleurissement. L'association Renouveau de la
chapelle et la municipalité organisent chaque année un
concours de maisons et balcons fleuris. Le jury, composé
de membres de l'association et du conseil municipal,
sont venus à deux reprises cet été. Dernièrement, afin de
départager ces amateurs de fleurs et de décorations, le
jury s’est réuni. Photo Geneviève Odier
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
LA CÔTE
Cahier
Local
15
L
es comités Fnaca de
Brochon-Fixin, Bra-
zey-en-Plaine, Genlis,
Beaune, Nuits-Saint-Geor-
ges, Saint-Jean-de-Losne,
Seurre et Saulon-Noiron se
sont réunis vendredi der-
nier afin d’aborder l’année.
Sous la présidence de Jac-
ques Lamblot, cette réunion
a été animée par René Du-
four, du bureau départe-
mental, qui a tout d’abord
rappelé que l’année passée a
été remarquable, tant par
ses effectifs (4 978 adhé-
rents) que par les commé-
morations et plus particuliè-
rement l e 19 Mars qui a
rassemblé de très nombreu-
ses personnes.
Pour le futur, l’objectif est
de maintenir les effectifs, le
congrès national se déroule-
ra à Dijon du 8 au 10 octo-
bre prochain.
En revendication, l’aug-
mentation de la retraite du
combattant est toujours à
l’ordre du jour.
Une i nf ormat i on a ét é
donnée sur les différentes
décorations, puis sur la car-
te avec son prix inchangé,
soit 19 €. Le précongrès dé-
partemental aura lieu mer-
credi 2 mars 2011 à Mont-
bard ; quant aucongrès, il se
t i endra samedi 16 avri l
2011 à Nuits-Saint-Geor-
ges.
À l’issue de cette réunion,
le comité local a offert le
verre de l’amitié.
NOIRON-SOUS-GEVREY
LaFnacafait sarentrée
La Fnaca a tenu sa réunion
de rentrée à la salle des fê­
tes. Le congrès nati onal
était à l’ordre du jour, ainsi
que l’augmentation de la re­
traite du combattant.
Les différents comités du sud de la Côte­d'Or. Photo SDR
Le club de base-ball des
Cyclones de Fénay a été
créé en 1986 par Robert
Averso. Présidé actuelle-
ment par Romaric Diestre,
le club pratique le base-ball
et le softball.
Les Cyclones vont repren-
dre la saison des compéti-
tions, dimanche 19 septem-
b r e . Pour l ’ oc c a s i on,
Romaric Diestre a fait le
point sur ses équipes.
L' équi pe seni ors com-
prend trente licenciés et
s' entraî ne l e samedi , de
10 à 12 heures, sur leur ter-
rain de la route des Essarts
à Chevigny-Fénay, sous la
conduite de Florien Briche-
teaux et Sylvain Bernard.
Les premières rencontres
se dérouleront en plateau
contre les équipes Amou-
rail de Sens et Pyloner du
Creusot . Ensui t e, vi en-
dront les rencontres amica-
les en salle cet hiver, avant
la reprise du championnat
de Bourgogne mi-mars.
L'équipe jeunes est com-
posée de vingt licenciés. El-
le participera au champion-
nat d' hiver en salle et au
championnat de printemps
à l'extérieur. Les entraîne-
ments ont lieu le samedi à
partir de 10 heures.
L'équipe de softball mix-
te, une variante du base-
ball, est constituée de quin-
ze l i cenci és hommes et
femmes. Elle participera au
championnat d'hiver. L'en-
traînement à lieu aussi le
samedi à partir de 10 heu-
res.
Pour Romaric Diestre, ce
sport est adapté à toutes les
morphologies, donc prati-
cable par tous. « Dans nos
équipes, il règne une très
bonne ambiance ; tout se
passe dans la bonne hu-
meur avec un grand plaisir
de jouer ensemble. », expli-
que-t-il. Le club prête le ma-
tériel et offre la possibilité
de s'initier gratuitement.
CONTACTRomaric
Diestre, tél. 06.86.77.23.52 ou
Sylvain Bernard,
tél. 06.18.06.04.20.
FÉNAY
Les Cyclones reprennent labatte
Sylvain Bernard et Romaric Diestre. Photo Claudine Gauthey
QUEMIGNY-POISOT
Peinture. Le
vernissage de
l'exposition “Portraits”
(visible jusqu’au
11 septembre) de Jean
Troubat, présentée par
James Lignier a eu lieu
samedi à la salle
polyvalente. Une
trentaine de tableaux
ont été présentés par
l'artiste, habitant de la
commune. Photo Camille
Bailly
BROCHON
Paroisse. Le week­end pizza a été lancé samedi au clos
Saint­François, en fin de matinée, avec la participation
des Trompes de chasse. La vente, au profit de la chapelle
de la Sainte­Famille, s'est ensuite poursuivie jusqu'à
19 heures, puis dimanche à la sortie de la messe à
l'église Saint­Aignan de Gevrey­Chambertin. Comme les
années précédentes, cette opération a recueilli un grand
succès auprès des paroissiens, mais également des
Amis de nos petites sœurs. Photo C. B.
ENBREF
FÉNAY
Clubfédinois
Samedi, quatre-vingt-dixjeunessontvenuss'inscrireauClubfé-
dinois;presqueautantquelenombreatteintenfindesaison.Les
retardatairespeuventsefaireconnaîtrependantquelquesjours.
Lesadultesontégalementrenouveléleursinscriptions. L'orga-
nisationseradéfinitiveet communiquéelorsdel'assembléegé-
nérale, vendredi24 septembre,à18 h 45, àlasalledesfêtescom-
munale. Renseignements : http://tennis.fenay.perso.sfr.fr.
GEVREY-CHAMBERTIN
Insolite. Au détour
d'une promenade, il est
possible d’apercevoir
des vues surprenantes.
Cette montgolfière
donne l'impression de
s'être plantée sur une
échauguette du
château de Brochon.
Mais, bien entendu, il
ne s’agit là que d’une
illusion. Photo Hubert
Demus
Cahier
Local
16 PROMOTION
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AMÉRICAINE
1.Renevey-Lucand 1h09’21''
2.Noel-Brigand 1h09’53''
3.Joly-Vautier 1h11’33''
4.Thomas-Tuis 1h11’41''
5.Febay-Pelletier 1h13’43''
6.Leroy-P.Eugene 1h15’00''
7.Segay-Leguy 1h15’54''
8.Berthault-Castille 1h16’03''
9.Bornel-Tisserant 1h17’29''
10.Jordan-Vautier 1h17’52''
11.Magnien-Demoury 1h18’09''
12.Nivot-Zucco 1h19’10''
13.Froidevaux-Babonnet 1h19’43''
14.Dantonel-Eudes 1h20’12''
15.Barthonier-Ducote 1h20’31''
16.Boyaux-Boyaux 1h21’14''
17.Lavenu-Sureau 1h21’24''
18.Brousse-Guillot 1h21’41''
19.Demoury-Barbieux 1h21’58''
20.Rodot-Bourcier 1h22’27''
21.Nivot-Jeanniard 1h22’37''
22.Truchot-Rousseaux 1h22’57''
23.Segard-Fabre 1h23’07''
24.Pillot-Anjoubault 1h23’11''
25.Isconte-Caillault 1h23’33''
26.Leblanc-Remond 1h23’44''
27.Paggi-Paggi 1h24’07''
28.Jolivet-Renaut 1h24’13''
29.Chevalier-Hurtaud 1h24’22''
30.Lementec-Le Mentec 1h24’49''
31.Vandroux-Sanchez 1h24’54''
32.Brullebaut-Deschaseaux 1h25’25''
33.Giboulot-Cheron 1h25’48''
34.Largant-Largant 1h26’11''
35.Colin-Dinger 1h26’18''
36.Sellier-Tupin 1h26’59''
37.Aigon-Aigon 1h27’40''
38.Jeanniard-Pelletier 1h27’43''
39.Bouchetard-Follot 1h27’47''
40.Bourgeois-Grux 1h28’50''
41.Dental-Portier 1h29’08''
42.Pothier-Da Cunha Vaz 1h29’09''
43.Viard-Dental 1h29’09''
44.Borne-Fertier 1h29’23''
45.Bassi-Bassi 1h29’54''
46.Fusaro-Begrand 1h29’59''
47.Mimeur-Mimeur 1h30’28''
48.Clever-Giboulot 1h30’42''
49.Menard-Vandeschrick 1h30’58''
50.Pacotte-Cerqueira 1h31’16''
51.Nicolier-Thibert 1h31’56''
52.Hoarsan-Dufant 1h31’57''
53.Rebetez-Chaumard 1h32’08''
54.Jorland-Jorland 1h32’13''
55.Gaugry-Mery 1h32’16''
56.Virion-Hot 1h32’36''
57.Basset-Hermitant 1h32’40''
58.Marin-Roux 1h32’55''
59.Godot-Roche 1h33’09''
60.Marchand-Garnier 1h33’11''
61.Touzeau-Fatet 1h33’24''
62.Mattioli-Bornot 1h33’30''
63.Deschamps-Meneghelli 1h33’49''
64.Simon-Simon 1h33’52''
65.Larosa-Cassarino 1h33’55''
66.Bellissent-Lapalus 1h34’24''
67.Pelcar-Dechazeau 1h34’27''
68.Huart-Folio 1h34’42''
69.Guilbert-Goncalves 1h34’45''
70.Boizeau-Nissen 1h34’49''
71.Bresson-Bresson 1h34’57''
72.Jacotot-Jacotot 1h35’04''
73.Petijean-Colin 1h35’10''
74.Riu-Crapeau 1h35’12''
75.Badet-Durand 1h35’28''
76.Turrel-Roblot 1h35’32''
77.Legros-Paroty 1h35’35''
78.Godot-Baudot 1h36’14''
79.Galus-Decheane 1h36’35''
80.Cruz-Bilbot 1h37’02''
81.Nageotte-Nageotte 1h37’05''
82.Maurage-Maurage 1h37’15''
83.Maurage-Giboulot 1h37’38''
84.Chauvot-Mei 1h37’46''
85.Marc-Marc 1h38’26''
86.Maurice-Bruchon 1h38’27''
87.Jaffeux-Jaffeux 1h38’29''
88.Hiarsan-Hoarsan 1h38’34''
89.Huguenot-Champy 1h38’48''
90.Gambey-Gambey 1h39’36''
91.Bleschet-Barthen 1h40’06''
92.Godot-Leguy 1h40’20''
93.Beauvais-Beauvais 1h40’30''
94.Nagotte-Chauche 1h40’31''
95.Rousset-Joubart 1h40’47''
96.Michelin-Babouhot 1h40’52''
97.Josserand-Oudot 1h41’22''
98.Bertin-Deplanque 1h41’23''
99.Hennequin-Deflandre 1h41’28''
100.Giboulot-Melin 1h41’34''
101.Hallenet-Vandeschrick 1h41’58''
102.Laroche-Gilbert 1h42’14''
103.Mineur-Christ 1h42’15''
104.Colabella-Gauthie 1h42’17''
105.Guyenot-Seghetto 1h42’18''
106.Lemoine-Lemoine 1h42’41''
107.Joha-Dupuis 1h43’00''
108.Sivignon-Breton 1h43’01''
109.Duvernet-Variot 1h43’11''
110.Bonandrini-Biacone 1h43’44''
111.Aller-Aller 1h44’11''
112.Desjardin-Mimeur 1h45’08''
113.Bricheteau-Guinot 1h45’12''
114.Pillot-Anjoulbault 1h45’15''
115.Duthu-Duthu 1h45’42''
116.Tonot-Kamboua 1h45’45''
117.Deschamps-Limbardet 1h45’51''
118.Carre-Laure 1h46’02''
119.Dromas-Amant 1h46’43''
120.Thomeuf-Thomeuf 1h46’44''
121.Leblanc-Kolla 1h47’04''
122.Gelin-Piller 1h47’21''
123.Crespo-David 1h47’37''
124.Patey-Couturier 1h48’20''
125.Bonnemain-Fousset 1h48’21''
126.Menard-Brechoire 1h48’26''
127.Bougaud-Contet 1h48’54''
128.Graw-Danet 1h49’48''
129.Laleaux-Durupt 1h49’54''
130.Saussier-Aymonier 1h49’58''
132.Bernard-Mielle 1h51’32''
133.Etievant-Becaniel 1h51’54''
134.Boulange-Vegas 1h52’02''
135.Etinault-Mildner 1h52’10''
136.Cousin-Cousin 1h52’13''
137.Claeysen-Claeysen 1h52’43''
138.Galus-Trinoti 1h54’28''
139.Gilbert-Gilbert 1h55’11''
140.Jacquier-Mathias 2h01’43''
141.Sivignon-Vaille .........................2h05’33''
INDIVIDUEL
1. Paul Lalire 1h14’46''
2. Morgan Dumas 1h15’14''
3. Jean Theurel 1h15’48''
4. Stéphane Bernardot 1h17’12''
5. Eric Carre 1h18’28''
6. David Prunier 1h18’30''
7. Pascal Mielle 1h18’35''
8. Christophe Louet 1h18’47''
9. Sébastien Monot 1h19’00''
10. Jérome Dugat 1h19’35''
11. Timoté Gaudry 1h19’52''
12. Maxime Chevalier 1h20’02''
13. Jean-Charles Lalevee 1h20’07''
14. Grégory Rabillon 1h20’35''
15. Frédéric Legrand 1h20’41''
16. Julien Seguin 1h21’07''
17. Pierre-Yves Mauron 1h21’30''
18. Renaud Vanlande 1h21’36''
19. Thierry Sonzongny 1h21’49''
20. Nicolas Roy 1h21’54''
21. Jérome Bossu 1h22’12''
22. Christophe Hugot 1h22’16''
23. Bertrand Fraisse 1h22’19''
24. Rémy Dumont 1h22’44''
25. Nicolas Debois 1h22’49''
26. Florent Desbrosse 1h23’21''
27. Eric Chanussot 1h23’51''
28. Bruno Beacco 1h24’02''
29. ??? 1h24’06''
30. Florian Febraroli 1h24’09''
31. Rodolphe Segay 1h24’15''
32. Damien Morland 1h24’17''
33. Christophe Jomas 1h24’32''
34. Justin Girardin 1h24’36''
35. Sébastien Macherbet 1h24’44''
36. Xavier Rossigneux 1h25’00''
37. Jérome Leveque 1h25’04''
38. Landry Cherubini 1h25’05''
39. François Cornn 1h25’13''
40. Philippe Seguin 1h25’23''
41. Sylvain Gauffroy 1h25’58''
42. Didier Lequin 1h26’02''
43. Arnaud Garnier 1h26’15''
44. Laurent Simonneau 1h26’19''
45. Romain Dental 1h26’49''
46. Gérald Funes 1h26’52''
47. David Frere 1h27’07''
48. Frédéric Dupuy 1h27’28''
49. Marc Laborey 1h27’33''
50. Mathieu Dumas 1h27’43''
51. Denis Herbe 1h28’04''
52. Denis Jacquin 1h28’14''
53. Frédéric Laudet 1h28’30''
54. Patrick Dumas 1h29’08''
55. Bertrand Mignot 1h29’09''
56. David Longepierre 1h29’13''
57. Stéphanie Vaxillaire 1h29’30''
58. Emmanuel Corneloup 1h29’42''
59. Cyril Ducet 1h29’48''
60. Julien Perderiset 1h29’53''
61. Grégory Rolland 1h30’08''
62. Marc Chaveriat 1h30’24''
63. Jaques Berland 1h30’30''
64. Loïc Galand 1h30’53''
65. Pascal Py 1h31’03''
66. Nicolas Hebinger 1h31’05''
67. Virgine Fraisse 1h31’25''
68. Benoît Goffette 1h31’31''
69. Christophe Gueutin 1h31’38''
70. Jarno Legros 1h31’45''
71. Geoffroy Perez 1h31’47''
72. Francis Demesy 1h31’48''
73. Ludivic Hamy 1h31’50''
74. Yann Sirieix 1h31’50''
75. Christian Bonnet 1h32’16''
76. David Seghetto 1h32’16''
77. Jean-Luc Monnier 1h32’28''
78. Alain Masset 1h32’32''
79. David Guyenet 1h32’34''
80. Mathieu Pretet 1h32’43''
81. Bernard Bouley 1h32’46''
82. Jean-Luc Gautherrot 1h32’59''
83. Christian Martin 1h33’09''
84. Jean-Michel Mery 1h33’09''
85. Fabrice Belnez 1h33’24''
86. Sébastien Couroux 1h33’33''
87. Jérome Mongouachon 1h33’57''
88. Patrick Moreau 1h34’13''
89. Lionel Brazier 1h34’31''
90. Pascal Begard 1h34’41''
91. ???? 1h34’41''
92. Didier Rouget 1h34’46''
93. Benjamin Ferran 1h34’54''
94. Bruno Thomas 1h35’22''
95. Christophe Rousset 1h36’06''
96. Eric Hennequin 1h36’32''
97. Olivier Lalouette 1h36’51''
98. Laurent Pierre 1h37’05''
99. Roland Scrive 1h37’09''
100. André Bricard 1h37’19''
101. Sébastien Huet 1h37’30''
102. Frédéric Gigney 1h37’31''
103. Julie Cornemillot 1h37’53''
104. Marc Passerat 1h38’18''
105. Eric Loyer 1h38’22''
106. Michael Cousin 1h38’24''
107. Charles-Antoine Petit 1h38’25''
108. Julien Poz 1h38’27''
109. David Maty 1h38’28''
110. Fabien Dorey 1h38’41''
111. Samuel Campana 1h38’43''
112. Jaques Petit 1h39’13''
113. Philippe Gandrey 1h39’21''
114. Pierre Charles Sarrazin 1h39’52''
115. Nicolas Couturier 1h39’55''
116. Paul Janisz 1h39’56''
117. Alexandre Leibungduth 1h39’59''
118. Marc Lindimer 1h40’00''
119. Thomas Herbe 1h40’07''
120. John Verslype 1h40’33''
121. Thomas Bonandrini 1h40’44''
122. Cédric Marquet 1h40’47''
123. Philippe Blanchard 1h40’57''
124. Régis Remoriquet 1h41’03''
125. Martin Dechaene 1h41’09''
126. Patrick Bielonko 1h41’09''
127. Yann Jouanin 1h41’12''
128. Louis Edouard Babonnet 1h41’17''
129. Damien Terrezano 1h41’21''
130. Samuel Gevrey 1h41’27''
131. Anthony Demoulin 1h42’06''
132. Sébastien Poizot 1h42’13''
133. Denis Menard 1h42’38''
134. Alexandre Lacot 1h42’49''
135. Patrik Jomas 1h43’17''
136. Anthony Cases 1h43’28''
137. Pierre Maire 1h43’38''
138. Patrick Epivent 1h43’55''
139. Mathieu Gobillot 1h43’57''
140. Christophe Taillefer 1h44’00''
141. Raphaël Guyon 1h44’13''
142. Benoît Faivre 1h44’14''
143. Carl Gandrey 1h44’28''
144. Bruno Afonso-Raposo 1h44’33''
145. Renaud Baillou 1h44’37''
146. Jocelyn Traque 1h44’43''
147. Dominique Bernard 1h45’12''
148. Luc Boibessot 1h45’48''
149. Olivier Drigny 1h45’55''
150. Laurent Bernard 1h45’59''
151. Philippe Dagain 1h46’02''
152. Emmanuel Legros 1h46’16''
153. Marie-Claude Bricard 1h46’28''
154. Maximilien Serafin 1h46’34''
155. Benjamin Campana 1h46’34''
156. Marie-Claire Tassin 1h46’38''
157. Patrick Paroty 1h46’39''
158. Bruno Costille 1h46’58''
159. Jean-Michel Laurent 1h47’09''
160. Ludovic Menard 1h47’11''
161. Lilian Parod 1h47’15''
162. Aurélien Bely 1h47’16''
163. Cyrille Calinaud 1h47’26''
164. Sébastien Judas 1h47’34''
165. David Sombstay 1h47’38''
166. Philippe Foissard 1h47’48''
167. Guillaume Thibert 1h47’59''
168. Véronique Lambert 1h48’06''
169. Arsene Haral 1h48’41''
170. Théo Herbera 1h48’42''
171. Johann Deuvot 1h49’09''
172. Nicolas Isambert 1h49’11''
173. Jean-Louis Metra 1h49’32''
174. Jean-Michel Concina 1h49’50''
175. Rachelle Doras 1h49’56''
176. Serge Cornot 1h50’09''
177. Jean-Philippe Meuriot 1h50’17''
178. Richard Meyer 1h51’11''
179. Sophie Jason 1h51’12''
180. Séverine Naudin 1h51’22''
181. Philippe Blanchot 1h51’53''
182. Sébastien Dumont 1h52’28''
183. Yves Decailliot 1h52’41''
184. Stéphane Giroux 1h52’43''
185. Stéphane Cornot 1h52’44''
186. Jean-Marc Bernard 1h52’50''
187. Didier Deschamps 1h53’47''
188. Christophe Ferran 1h53’47''
189. Patrick Lebeault 1h53’47''
190. Jean-Louis Gilbert 1h55’20''
191. Sandrine Renard 1h55’30''
192. Carlos Capela 1h56’38''
193. Karine Lombard 1h56’39''
194. Olivier Dufour 1h57’00''
195. Arnaud Riffel 1h57’43''
196. Eddy Monin 1h57’59''
197. Etienne Macheret 1h59’16''
198. Rudolphe Boulon 2h00’46''
199. Mylène Miranda 2h00’58''
200. Sébastien Brisard 2h00’59''
201. Cyril Bernard 2h01’11''
202. Roch Mutin 2h01’11''
203. Hélène Queru 2h01’21''
204. Cyril Queru 2h01’21''
205. Frédérique Charmoille 2h01’22''
206. Gérard Gilquin 2h02’43''
207. Philippe Combot 2h04’17''
208. Jean-Marc Fizaine 2h10’16''
209. Carole Isambert 2h10’26''
DUATH’KIDS
1. Dorian Basset 13’55''
2. Alex Basset 14’21''
3. Cléophan Chassignet 14’27''
4. Valentine Godot 14’36''
5. Dorian Fournier 15’27''
6. Thomas Boulon 16’16''
7. Mathilde Lemoine 16’16''
8. Esteban Thibaut 16’27''
9. Eva Desjardin 16’29''
10. Léa Mercey 16’38''
11. Alois Dupuy 16’41''
12. Lilian Gobled 16’42''
13. Riwien Baucherel 16’50''
14. Martin Courvoisier 16’59''
15. Pierre Cousin 17’16''
16. Hipollyte Legrand 17’19''
17. Jules Bertin 17’24''
18. Antoine Bernard 17’37''
19. Félicien Tritoni 17’40''
20. Nicolas Charles 17’43''
21. Thomas Vadot 17’58''
22. Aymeric Laissus 18’01''
23. Théo Metra 18’04''
24. Cloé Laudet 18’17''
25. Thomas Mulet 18’21''
26. Théo Guinot 18’25''
27. Loïc Truchot 18’27''
28. Stevan Saint Gilles 18’37''
29. Martin Patouillet 18’44''
30. Julien Santagostinobaldi 18’45''
31. Florent Castille 18’48''
32. Adrien Clement 18’49''
33. Maxandre Laudet 18’51''
34. Tom Bernadot 18’52''
35. Guillaume Mignot 18’53''
36. Mathieu Blanchard 18’54''
37. Félicie Milliere 18’55''
38. Lisa Maurage 18’55''
39. Thomas Gauthier 18’55''
40. Emma Diolot 18’56''
41. Clémence Menard 18’56''
42. Valentine Touzeau 18’56''
43. Nathan Doras 18’56''
44. Julie Ferrier 18’58''
45. Laura Galus 18’59''
46. Robin Ducotte 19’00''
47. Charline Marc 19’02''
48. Florentin Seghetto 19’04''
49. Corentin Maret 19’06''
50. Emma Jaffiol 19’08''
51. Antoine Jacotot 19’10''
52. Benjain Sireix 19’10''
53. Pauline Louet 19’11''
54. Mathis Jaffiol 19’22''
55. Maxime Potey 19’37''
56. Louis Sireix 19’40''
57. Alexandre Auriac 19’40''
58. Léo Gutfrind 19’45''
59. Cloé Giroud 19’46''
60. Vincent Boulon 19’56''
61. Antoine Thilloux 19’56''
62. Jessica Girot 20’02''
63. Apolline Touzeau 20’03''
64. Léonie Milliere 20’04''
65. Coralie Macherbet 20’10''
66. Brieuc Rousset 20’21''
67. Ines Artola Chandelot 20’32''
68. Clémentine Tritoni 20’33''
69. Marine Huet 20’48''
70. Marion Paulin 21’03''
ATHLÉ-VTT. Duathlon des Sables 2010.
Un succès populaire
Près de 500 coureurs et cy-
clistes ont participé diman-
che matin à l’édition 2010
du Duathlon des Sables, à
Arc-sur-Tille. Voici l’intégra-
lité des classements.
Le podium de la course individuelle photo R.L.
Cahier
Local
20 TÉLÉVISION
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
PEOPLE
Mélissa et Jamel au Toy Story Playland
Mélissa Theuriau et Jamel
Debbouze étaient visible-
ment conquis, ce week-end,
par les trois nouvelles at-
tractions du Toy Story Play-
land de Disneyland Paris.
Samedi soir, lors de la céré-
monie d'ouverture, la journaliste de M6 n'a pas perdu
une minute: elle a immédiatement testé la vertigineuse
simulation de saut en parachute. Le lendemain, le couple
s'est promené, main dans la main, dans les allées du parc.
Toujours très disponible, Jamel n'a pas hésité à signer des
autographes, voire à prendre la pose avec son épouse.
MÉDIAS
Patrick Sébastien sur une liste noire?
Patrick Sébastien réagit sur
son site Internet au sujet de
l'hypothétique liste noire
d'animateurs que Nicolas
Sarkozy ne souhaiterait plus
voir sur France télévisions:
«Si on ne me renouvelle pas
mon contrat, cela voudra dire que cette liste existe vrai-
ment». Toujours prompt à s'ériger en victime, Sébastien
peut en profiter pour y trouver un imparable moyen de
pression. Cette «liste noire» apparaît en effet au moment
où il négocie les deux prochaines saisons avec son nou-
veau patron, Rémy Pflimlin.
SOLIDARITÉ
Denis Brogniart au secours de Haïti
pour Architectes de l'urgence
Parrain de la fondation Ar-
chitectes de l'urgence, De-
nis Brogniart s'envolera mi-
septembre pour leur plus
gros chantier: Haïti. «On
parle beaucoup de ceux qui
soignent et sauvent dans
l'humanitaire, mais très peu de ceux qui relogent. Pour-
tant, Dieu sait que c'est important», rappelle l'animateur
de «Koh-Lanta». «La fondation intervient pour recons-
truire dans les zones dévastées. Mais, dans un premier
temps, elle aide surtout les secouristes. Ces derniers, lors-
qu'ils arrivent, n'ont qu'une envie: se précipiter dans les
décombres, mais on ne sait pas si ces derniers ne vont
pas s'effondrer davantage. Ils sont là pour apporter leur
expertise.» À propos de sa mission sur place, huit mois
après le tremblement de terre, Denis Brogniart confie:
«Je vais mettre la main à la pâte. De toute façon, je ne
peux pas m'imaginer dormir dans un bel hôtel et venir
avec des souliers vernis. Je vais partager l'existence de ces
gens qui se démènent». Pour plus d'infos: www.archi-ur-
gent.com
INDISCRETIONS
INFORMATION
Tony Blair reçoit
David Pujadas
Al'occasion de la sortie de
ses «Mémoires» (Albin Mi-
chel), l'ancien Premier mi-
nistre de Grande-Bretagne,
Tony Blair (photo), a reçu
le journaliste David Puja-
das. L'entretien, réalisé à
Londres, sera retransmis
demain durant le journal de 20 heures de France 2.
SÉRIE
«Dr House» et «Dexter» en plein virage
On pouvait se demander
si, à force de cynisme et
de pathologies compli-
quées, Dr House n'allait
pas tourner en rond, et sa
série avec.
Ou si, une fois marié et père
de famille, le serial killer
Dexter allait se ranger. C'é-
tait sans compter avec
l'imagination des scéna-
ristes. Au Festival améri-
cain de Deauville, le public
a découvert, à la fin de la
saison 4 de «Dexter» et en
présence de son créateur,
Clyde Phillips, un rebon-
dissement qui l'a laissé sans
voix. Quant au premier épi-
sode de la saison inédite
de «Dr House», il l'a stupé-
fié. Pour ménager le sus-
pense, on dira juste qu'il
change... de maison.
JEU
Julien Lepers rêve
de journal télévisé
J. Lepers: «L'émission commençait à dater un peu, il fallait la dépoussiérer: ça bouge plus!»
«Questions pour un cham-
pion» fait peau neuve.
Nouveau décor, nouvelles
musiques, nouvelles ques-
tions donnent un look diffé-
rent à l'émission «histo-
rique» de France 3. Pourtant
celle-ci, ainsi que son pré-
sentateur, ne semble jamais
s'essouffler.
Quelles sont les évolutions
de «Questions pour un
champion» en cette rentrée?
L'émission commençait à
dater un peu, il fallait la dé-
poussiérer. Nous avons donc
changé le décor et le plateau.
Il y a de nouvelles lumières
et de nouvelles couleurs. Ces
évolutions la modernisent
vraiment. Pour moi, elle
rentre désormais dans la caté-
gorie des émissions du dé-
but du XXIe siècle: ça bou-
ge plus!
Vous avez aussi travaillé
le casting...
Oui! Une nouvelle équipe
chargée du casting a pris le
pouvoir. La façon de sélec-
tionner les candidats a donc
changé: ils sont plus typés,
avec de fortes personnalités.
C'est une émission qui, de
toute façon, ne vieillit pas,
non?
C'est vrai, même son pré-
sentateur ne prend pas une
ride! (Rires.) Je ne sais pas
quel est son secret... En fait,
je reste passionné par ce que
je fais. Je prends toujours le
même plaisir à animer
«Questions pour un cham-
pion». Si je n'aimais plus le
faire, je risquerais de ne pas
passionner ceux qui nous re-
gardent. Or, je suis content
de m'adresser auxgens, car je
sais qu'ils adorent le jeu et
qu'ils l'attendent tous les soirs.
À l'étranger aussi, grâce à
TV5Monde, l'émission est
très suivie. Au Maghreb et
en Afrique noire notamment,
elle possède un réel impact.
Avez-vous d'autres envies?
L'année dernière, j'avais fait
«Le tournoi d'orthographe»
parce que c'était nouveau.
Daniela Lumbroso a été
choisie pour cette année,
mais je reste ouvert à toutes
les propositions. Parexemple,
j'aimerais présenter un jour-
nal télévisé. Ça m'intéresse-
rait et ça ne doit pas être bien
sorcier de lire un prompteur!
Mais, en ce moment, j'aime
aussi beaucoup les émissions
économiques et bien sûr les
émissions musicales. Je conti-
nue d'ailleurs les tournées en
France, Belgique et Suisse
avec mon orchestre et à com-
poser des chansons.
PROPOS RECUEILLIS PAR
PATRICIA LARCHER-REVERDY
INFO France 3 - 18 h 00
«Questions pour
un champion»
«Questions pour un
champion» existe à l’antenne
de France 3 depuis 22 ans.
L’émission a subi de
nombreux liftings depuis sa
création: elle aurait ainsi
utilisé une dizaine de décors.
Cependant, les règles du jeu
n’ont jamais évolué. Seule
une question a été ajoutée
cette année pour départager
les finalistes.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
TÉLÉVISION
Cahier
Local
21
TNT
6. 20 Zoé Kézako 2 épisodes.
6. 45 TFou 11.05 Secret Story
11.55 Petits plats en équi-
libre L'abricot. 12.00 Les
douze coups de mi di 13.00
Journal 13.55 Les Cordier,
j uge et fl i c Fi l m TV. Policier.
Lames de fond. 15.30 Femmes
de l oi Fi l m TV. Policier. Un
amour de jeunesse. 17.25 New
York police judiciaire 18.20
Secret Story 19.10 Une
fami l l e en or 20.00 Journal
20.35 C' est ma Terre
20.45 SÉRIE
Mentalist
Policière. 3 épisode inédits.
Avec : Simon Baker, Robin Tun-
ney, Owain Yeoman, Tim Kang.
TROU NOIR.
Un pédophile récemment
libéré de prison a été abat-
tu près du bureau du CBI. Les
indices incriminent Lisbon, qui
avait procédé à l'arrestation
du défunt.
Dirty Sexy Money
Drame. 2 épisodes inédits.
L'ARRIVÉE INATTENDUE.
Simon offre à Nola la solution
à ses problèmes, Nick dé-
couvre que Karen est encein-
te de Simon.
0. 40 Affaires non classées
2 épisodes inédits.
15.05 Dossiers secrets 15.35
Pacifi que sud 16.30 Afrique :
le grand Rift 17.25 C l'info
17.30 C à di re ? ! 17.44
Comprendre la route, c'est
pas sorcier 17.45 C dans
l' air 19.00 C à vous 19.55
Histoire classée 20.25 C à
vous l a sui te
20.35 MAGAZINE
La maison France 5
Loisirs. Prés.: Stéphane The-
baut. 50 minutes.
21.25 Silence, ça pousse !
22.10 C'est notre affai re Le
déstockage. 22.45 C dans l' air
23.50 Planète très insolite
TF1
23.05 SÉRIE
6. 30 Télématin 9. 10 Des
j ours et des vi es 9.35
Amour, gl oi re et beauté 9.55
C'est au programme 10.55
Motus 11.30 Les z'amours
12.00 Tout le monde veut
prendre sa place 13.00 Jour-
nal 14.00 Toute une histoire
15.10 Comment ça va bien !
16.15 Le Renard 17.25 En
toutes lettres 18.05 On n'de-
mande qu' à en ri re 19.00
N'oubliez pas les paroles
20.00 Journal
20.35 FI LM TV
Les Petits Meurtres
d'Agatha Christie
Policier. Fra. 2009. Réal.: Eric Wo-
reth. 1h40. Inédit. Avec: Antoine
Duléry, Marius Colucci, Anna
Cottis, Claire Magnin.
LE CHAT ET LES SOURIS.
Le commissaire Larosière et
l'inspecteur Lampion enquêtent
dans un pensionnat pour
jeunes filles de la haute so-
ciété, où plusieurs meurtres
ont été commis.
Dans l'univers de...
Prés.: Laurie Cholewa. 1 h 30.
MICHEL BOUJENAH.
Laurie Cholewa convie Michel
Boujenah à évoquer sa vie et
les grands moments de sa car-
rière.
23.50 Journal de la nuit
0. 05 La nui t du ramadan
France 2
22.15 DIVERTISSEMENT
6. 00 EuroNews 6. 45 Ludo
11.00 Mercredi C sorties
11.15 Pl us bel l e l a vi e 11.45
12/13 13.00 Direct chez
vous ! 13.35 En course sur
France 3 13.50 Inspecteur
Derrick 14.55 Inspecteur
Barnaby Fi l m TV. Policier. GB.
2002. Les sonneries de la
mort. 16.45 Sl am 17.25 Des
chiffres et des l ettres 18.00
Questions pour un champion
18.40 19/20 20.10 Plus belle
l a vi e
20.35 DOCUMENTAIRE
Vu du ci el
Environnement. Fra. 2010. Réal.:
Thierry Machado et Anastasia Mi-
kova. Inédit.
LES HÉROS DE LA NATURE:
SÉNÉGAL.
Gros plan sur un écologiste
libanais qui a toujours vécu
au Sénégal, Haïdar El Ali, mais
aussi sur un sauveur d'ours,
Kartick Satyanarayan, qui agit
en Inde.
22.15 Soi r 3
Entre deux vies:
Samy Naceri
Société. Fra. 2009. Réal.: Fred
Journel. 1 h 30. Inédit.
Retour sur le parcours de l'ac-
teur Samy Naceri.
0. 20 Vi ngt ans de ri re à
Montreux 2. 05 Soi r 3 2.30
Pl us bel l e l a vi e
France 3
22.50 DOCUMENTAIRE
10.25 La Nui t au musée 2
Film. Comédie. 12.15 Une
minute avant (C) Film. Court
métrage. 12.20 L'édition
spéciale (C) 14.00 Royal
Pai ns 14.40 Hannah Monta-
na, l e fi l m Film. Comédie.
16.20 La Proposition Film.
Comédie sentimentale. 18.15
Les Simpson (C) 18.40 Le JT
de Canal + (C) 19.05 Le
grand journal (C) Invités:
Lambert Wilson, Henry Quinson,
Franck Dubosc, Cédric Villani.
20.50 FILM
Le Hérisson
Drame. Fra. 2009. Réal.: Mona
Achache. 1 h 35. Avec : Josia-
ne Balasko, Garance Le Guiller-
mic, Togo Igawa, Anne Brochet.
Une concierge des beaux
quartiers parisiens se lie
d'amitié avec sa voisine de 11
ans, brillante et suicidaire. Un
nouveau voisin bouleverse
leurs destins.
Darwin 2.0
Comédie. Fra. 2010. Réal.: Vin-
cent Amouroux et Franck Pitiot.
1h 10.
Avec: Quentin Baillot, Mario
Pecqueur.
23.35 The Pacifi c 3 épisodes.
2. 15 Trompe-l'oeil Fi l m TV.
Policier.
Canal+
22.25 FI LM TV
11.20 Les derniers Romains
12.15 Max l a Menace 12.45
Arte journal 13.00 Tous
Européens ! 13.30 Globalmag
14.00 Plitvice 14.45 Berna-
dett e 55 Film. Biographie.
16.45 Les secrets des tribus
17.35 X:enius 18.05 360°,
GEO 19.00 Arte journal 19.30
Sur les volcans du monde
19.55 Life, l' aventure de la
vi e Les mammifères.
20.40 55 FILM
Salvador Allende
Documentaire. Blg - Chl - Fra.
2003. Réal.: Patricio Guzmán.
1 h 40.
En 1970, Allende est élu
président du Chili. Ses réformes
lui attirent les foudres des
conservateurs qui, soutenus par
les Etats-Unis, organisent un
putsch.
22.20 Le dessous des cartes
A quoi sert le patrimoine de
l'Unesco?
Reservoir Dogs
Policier. EU. 1992. Réal.: Quen-
ti n Tarantino. 1 h 35. VOST.
Avec: Harvey Keitel, Tim Roth,
Michael Madsen.
0. 10 Histoire de l'hélicoptère
1. 05 11 septembre 2001 Le
cauchemar américain. 3.00
Lions Love Film. Essai.
Arte
22.35 55 FILM
7. 30 Disney Kid Club 8.20
M6 Ki d 8. 50 M6 boutique
9. 50 Sue Thomas, l'oeil du
FBI 2 épisodes. 11.40
Missing : disparus sans lais-
ser de trace 12.45 Le 12.45
12.55 Missing : disparus sans
laisser de trace Sous influen-
ce. 13.45 Merci, les enfants
vont bien ! 55 Fi l m TV.
Comédie. 2 épisodes. 17.45 Un
dîner presque parfai t 18.45
100% Mag 19.45 Le 19.45
20. 05 Un gars, une fi l l e
20.40 TÉLÉ-RÉALITÉ
Recherche
appartement...
«Recherche appartement ou
maison». Inédit.
Au sommaire: Dominique et
Sylvain: Il y a deux ans, Syl-
vain s'est installé chez Domi-
nique dans le studio de
24m qu'elle loue dans le
XIIIe arrondissement de Paris.
Mais cette vie d'étudiant ne
les amuse plus du tout.
Recherche appartement
ou maison
50 minutes. Inédit.
3 ÉPISODES DONT 1 INÉDIT.
Rania et Yann habitent Bou-
logne-Billancourt, dans l'Ouest de
Paris. Ils rêvent de construire une
seconde chambre.
0. 30 Capital 2. 25 M6 Musi c
M6
21.30 TÉLÉ-RÉALITÉ
France 5
11.30 Alerte Cobra 13.15
TMC i nfos tout en images
13.30 Le meilleur
d'«Incroyable mais vrai, le
mag' » 15.25 Jamie Oliver, au
secours des cantines 16.25
Ma drôl e de vi e 18.15
MacGyver 19.05 L'Agence
tous risques 2 épisodes.
20.50 FI LM TV
Mes deux maris
Comédie. Fra. 2005. Réal.: Hen-
ri Helman. 2 heures. Avec : Na-
tacha Amal, Bruno Slagmulder.
22.50 90' Faits divers Estelle
Mouzin: les mystères d'une
disparition. 0. 30 90' Enquêtes
2. 02 Musi c i n the Ci ty
TMC
10.30 @ vos cl i ps 11.25 E-
classement 12.30 Talent tout
neuf 12.45 Les Simpson 2
épisodes. 13.40 Le Cl own 2
épisodes. 15.50 Talent tout
neuf 16.00 Fan de stars
17.50 Le Caméléon 2
épisodes. 19.30 Les Simpson
2 épisodes. 20.15 AZAP
20.35 FI LM TV
Vol 714 : au bout
de l'enfer
Catastrophe. All. 2009. Réal.: Tho-
mas Jauch. 1 h 45.
22.20 Panique en plein ciel
Fi l m TV. Catastrophe. 23.50 La
Météorite du siècle Fi l m TV.
Science-fiction.
W9
9. 15 Naruto 2 épisodes. 10.10
Les enquêtes impossibles
12.00 Les Vacances de
l'amour 2 épisodes. 13.50
Cl ara et son j uge Fi l m TV.
Drame. 15.30 Medicopter 2
épisodes. 17.15 Dawson 3
épisodes. 19.40 Dragon Ball Z
2 épisodes.
20.35 FI LM TV
Panique sur la côte
Suspense. E U - AfS. 2005.
Réal.: Paul Shapiro. 1 h 45.
Avec : Shannon Lucio.
22.20 Megalodon Fi l m TV.
Science-fiction. EU. 2002.
1 h 40. 0. 00 Journal 0. 10 Ça
va se savoi r
NT1
Retrouvez l es programmes
de France 5 en bas de page.
qCANAL+ 16H20
LA PROPOSITION FILM. COMÉDIE SENTIMENTALE
EU. 2009. Réal.: Anne Fletcher. 1 h 45. VM.
qCINÉ PREMIER 20H40
JOHN RAMBO FI LM. ACTION
EU - All. 2008. Réal.: Sylvester Stallone. 1 h 30. VM.
qCANAL+ CINÉMA 20H45
SUCK FI LM. FANTASTIQUE
Can. 2009. Réal.: Rob Stefaniuk. 1 h 30. VM.
qARTE 22H35
RESERVOIR DOGS FILM. POLICIER
EU. 1992. Réal.: Quentin Tarantino. 1 h 35. VOST.
qEUROSPORT 13H45
MASTERS DE SHANGHAI SNOOKER
3e jour. En di rect. En Chi ne.
qEUROSPORT 16H00
TOUR D'ESPAGNE 2010 CYCLISME
11e étape: Vilanova i la Geltru - Andorre (208,4 km). En direct
qSPORT+ 17H00
CHAMPIONNAT DU MONDE 2010 BASKET-BALL
1er quart de finale. En direct. A Istanbul (Turquie).
qSPORT+ 19H00
TRIATHLON LONGUE DISTANCE DE L'ALPE D'HUEZ
TRIATHLON
SPORT
FILMS
Cahier
Local
22 DÉTENTE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Chapitre V
– E
t nous ? Est-ce
que nous n’avons
pas souffert ? Est-ce que
nous n’avons pas aussi en-
duré, comme eux, ces qua-
tre ans de douleur ? Pas
de la même façon, je le
sais bien. Mais tout de
même ! J’y ai laissé un fils,
dans cette boucherie, vous
un frère ! Alors quoi ? Est-
ce que ça ne compte pas ?
Les deux femmes sen-
tent que la colère masque
les larmes et se gardent
bien de l’ interrompre.
Émilie, surprise également
de la voix tremblante de
cette grosse femme solide,
a tourné la tête vers elle et
l’a écoutée quelques ins-
tants. Mais ses pensées se
sont vite détournées de
ces problèmes qu’elle ne
veut plus évoquer et ont
repris le cours de leur rê-
verie.
– Alors, moi, je dis que,
au nom de cette douleur,
nous avons aussi acquis
des droits. Au moins le
droit d’être respectées !
D’être considérées. Et pas
toujours ravalées derrière
les hommes, comme si
nous étions… je ne sais
pas… secondaires !
Elle sent elle-même que
son discours s’emballe et
risque de choquer ses
compagnes. Pour l’adou-
cir, elle sourit et ajoute :
– Je revendique le droit à
être accompagnée de mon
mari pour m’acheter une
robe neuve !
Blanche et madame La-
garde se mettent à rire. El-
les acquiescent vigoureu-
sement. Pui s Bl anche
demande :
– Et que cherchez-vous,
alors, dans votre petite es-
capade à Lyon ? Vous sa-
vez que je connais un cha-
pelier de grand renom…
Elles retrouvent, dans
ces sujets, la légèreté qui,
à maintes reprises déjà,
les a affranchies de leurs
souffrances ; elles bavar-
dent ainsi jusqu’à ce que
le train s’immobilise sur
le quai de Perrache.
(A suivre)
N
o
130 — Editions Armançon
FEUILLETON
L’Impossible
Armistice
Claire Aronica
Les Profs, la BD recommandée anti-morosité par l’Éducation
nationale !
Suivez le prof d’histoire débutant, le prof de gym
sur-vitaminé, la prof de français sexy, le prof de philo blasé
et la prof d’anglais peau de vache dans leur croisade contre
l’ignorance et le poil dans la main !
L
e
s
P
r
o
f
s
t
o
m
e
1
3
©
B
a
m
b
o
o
é
d
i
t
i
o
n
-
P
i
c
a
&
E
r
r
o
c
-
w
w
w
.
b
a
m
b
o
o
.
f
r
LA BANDE DESSINÉE
CETTE BANDE DESSINÉE VOUS EST OFFERTE PAR VOTRE PARTENAIRE
Les profs
5/30 (© ed. Bamboo, Charnay-lès-Mâcon)
(sortie nationale de l’album en librairie, octobre 2010)
Notre publication adhère au
Directeur général
Directeur de la publication :
Christophe MAHIEU
Président d’honneur : François BACOT
LE BIEN PUBLIC - Société anonyme
Siège social : 7, boulevard Chanoine-Kir - BP 21550
21015 Dijon Cedex - Tél. 03.80.42.42.42
Imprimerie : S.A. Les Journaux de Saône-et-Loire
71880 CHATENOY-LE-ROYAL
Principal actionnaire : S.A.S EBRA
Commission paritaire : 0411 C 80667
ISSN 0998-4593
Dépôt légal : A parution
Audience : 164 000 lecteurs LNM
Rédacteur en chef : . . . . . . . . . . . . Michel MEKKI
Directeur de la publicité : . . . . . Christian ROUX
Directeur des ventes : . . . . . Cédric LE BORGNE
Abonnements : . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.60
Rédaction : . . . . . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.24
Publicité :. . . . . . . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.34
Publicité extralocale : . . . Quotidiens associés
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . tél. 01.53.75.78.20
2
3
3
3
9
1
5
Retrouvez les infos
www.bienpublic.com
e
n
d
ire
ct
su
r
:
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
DÉTENTE
Cahier
Local
23
SUDOKU
N° 1
7
8 2 6 1
4 7
5 3 8 1
1 2 3 8
9 4
5 2
6 8 9 7
9
N° 3
5 8
6 5 9 1
7 4 5
7 4 3 5
3 8 2
2
2 1 7 3
7 9 6 4
2 4 9
N° 2
Solutions des jeux
H A S M
P A R T I T I O N
N O E O L L E
A D U L E R E R
I T E R E R O
I C I R I O N
A N T E E V
E P I E A N A S
E R S E R O
F O R M E R I I
R I M I T E R
A L
E
U
T
N
E R
E
N
R
I
N
S
E
E
N ° 1
5 1 8 3 2 6 9 4 7
6 4 3 5 9 7 8 2 1
2 7 9 1 4 8 3 5 6
8 2 6 7 1 9 4 3 5
9 3 4 6 8 5 7 1 2
1 5 7 2 3 4 6 8 9
4 8 5 9 6 2 1 7 3
7 9 1 8 5 3 2 6 4
3 6 2 4 7 1 5 9 8
N ° 2
3 6 5 4 9 7 1 8 2
8 2 7 6 1 5 9 3 4
4 9 1 3 8 2 6 7 5
5 4 3 8 7 6 2 9 1
7 1 6 9 2 3 5 4 8
9 8 2 5 4 1 7 6 3
1 5 9 7 3 4 8 2 6
6 3 8 2 5 9 4 1 7
2 7 4 1 6 8 3 5 9
N ° 3
C A T H E D R A L E
A M O U R E U S E S
T A U R E A P I C
A N S E I D E L
P I S E N E R V A
U T E R U S I V
L E A R P E T T E
T F R E I N E R
E V O E R S O T
R O U S S E S P U
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 0
MOTS CROISES - Force 1 MOTS FLECHES - Force 3
Horizontalement
– A – Edifice religieux. – B – Elles
ont trouvé chaussure à leur pied.
– C – Vache qui n’a pas encore
vêlé. Paroi verticale. – D – Les
navires peuvent y trouver un bon
mouillage. Poisson d’eau douce.
– E – Si on le presse, il en sort du
lait. Fit bouillir. – F – Petit œuf y
deviendra grand. – G – Bande à
coller. Un débutant dans l’ap-
prentissage d’un métier manuel.
– H – Modérer l’allure. – I – Cri
des Bacchantes en l’honneur de
Dionysos. Ses propos sont stu-
pides. – J – Leur chevelure est
flamboyante. Ou su.
Verticalement
– 1 – Envoyer subitement au loin. – 2 – Champignon vénéneux, voire mortel. Bande
sonore originale. – 3 – Tente d’éclaircir sa voix. Atteint de désordre mental. – 4 –
Tête de cochon. Aussi difficiles à trouver qu’un merle blanc. – 5 – Durée de géo-
logues. Région de Haute-Normandie. – 6 – Petit morceau de brunoise. Prend l’air.
– 7 – Le coup de pied de l’âne. Adverbe de lieu. – 8 – Elles font saillies sur une
surface plane. – 9 – Devises roumaines. D’une manière excessive. – 10 – Objet
d’un odieux commerce. Gardé pour soi.
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
MET EN ÉTAT
D’INFÉRIORITÉ
PAGE
DE NOTES
PRIMATE
POINT
NOVATEUR
TOMBE
EN RIDEAU
GROSSE LUNE
DU GENRE
MASCULIN
EMPEREUR
ROMAIN,
DESPOTE
SANGUINAIRE
JUSTE SAUVÉ
DES EAUX
TÉMOIGNER DE
L’ADMIRATION
REMETTRE ÇA
SITUE
LE LIEU
SERT
DE PILIER
RELUQUÉ
DONNER
NAISSANCE
FIXATEUR
TRAÎNE EN
LONGUEUR
b b b b
d d d a
a
a
a
a
a
CELA DONNE
DU COURAGE
FLÂNE
AU TABLEAU
PÉRIODIQUE
SI PEU !
PROPRES
À CERTAINS
CYCLES
CHEZ
LA FEMME
APPARAÎT DANS
UNE TRAGÉDIE
D’EURIPIDE
SONT MIS
EN ÉVIDENCE
ASSEZ LÉGER
CLOS
ÉCRITURES
FINES
FILS DE NOÉ
ARRIVE
EN FIN DE
JOURNÉE
POINTE
DE
ROCHER
CELA FAIT
LA PAIRE
BONNE
DISPOSITION
PARLER
D’AILLEURS
FILET POUR
SOULIGNER
COMMETTRE
UN FAUX
NOTE
COURANT
EN IRLANDE
c
d
c
c
d
c
c
d
d
c
d
c
c
d
d
c
d
d
c
c
c
d
c
c
HOROSCOPE
BÉLIER (21/03-20/04)
TRAVAIL : Vous vous trouvez
dans une excellente phase. Profi-
tez-en pour tenter l’impossible. AMOUR :
Vous choisissez d’apaiser et de régler tous
les malentendus et de redonner à vos liens
toute leur saveur. SANTE : Digestion diffi-
cile.
TAUREAU (21/04-21/05)
TRAVAIL : Trop de susceptibilité
aujourd’hui ! Cela n’arrange pas
vos rapports avec votre entourage profes-
sionnel. AMOUR : Vous êtes un peu mala-
droit et peut-être sous pression. Détendez-
vous et apprenez à dire les choses. SANTE :
Evitez les excitants.
GÉMEAUX (22/05-21/06)
TRAVAIL : Tout concorde à votre
réussite. Vous connaîtrez une
journée totalement bénéfique et construc-
tive. AMOUR : On vous témoignera de
beaux sentiments. Vous en apprécierez et
la richesse et la façon dont ils sont prodi-
gués. SANTE : Excellente.
CANCER (22/06-22/07)
TRAVAIL : Suivez votre intuition.
Et surtout, ne vous découragez
pas face au moindre obstacle. AMOUR :
Bonne entente avec l’être cher. C’est une
journée sereine et équilibrée qui vous at-
tend. SANTE : Reposez-vous.
LION (23/07-23/08)
TRAVAIL : Répartissez vos ef-
forts. Vous êtes plein de bonne
volonté mais guère économe pour votre
énergie. AMOUR : Bonheur conjugal in-
tense. C’est un peu plus agité pour les su-
jets célibataires. SANTE : Massages
conseillés.
VIERGE (24/08-22/09)
TRAVAIL : Votre bon sens vous
sert. Vous saurez agir efficace-
ment, en fonction des événements annon-
cés. AMOUR : Vous êtes trop imaginatif.
On a du mal à vous suivre et à vous com-
prendre. Eclaircissez les choses ! SANTE :
Excellente forme.
BALANCE (23/09-22/10)
TRAVAIL : Ne tentez pas le ha-
sard. Vous risqueriez d’essuyer de
cruelles déconvenues. Le mieux est d’at-
tendre des jours plus favorables. AMOUR :
Harmonie avec certains natifs des Scor-
pion. A vous de savoir en profiter. SANTE :
Trop de nervosité.
SCORPION (23/10-22/11)
TRAVAIL : Vos efforts seront ré-
compensés. Vous en tirerez satis-
faction et pourrez repartir de plus belle.
AMOUR : Solo, des rencontres chaleureu-
ses et inédites sont annoncées. Vous allez
vous régaler ! SANTE : Moyenne.
SAGITTAIRE (23/11-21/12)
TRAVAIL : Vous saurez vous
montrer efficace et concis et vous
réussirez là où d’autres ont échoué. Bravo !
AMOUR : Une Balance dans votre cœur.
Une rencontre qui peut vous conduire à vi-
vre des moments d’une rare intensité.
SANTE : Excellente.
CAPRICORNE (22/12-20/01)
TRAVAIL : Des événements inat-
tendus vont survenir. Vous serez
sans doute un peu surpris et même embar-
rassé. A vous de bien réagir ! AMOUR :
Faites confiance à l’être aimé. SANTE : Fai-
tes du sport.
VERSEAU (21/01-19/02)
TRAVAIL : C’est le moment de
vous reposer. Cette détente sera
profitable pour la suite des évènements.
AMOUR : Solitude bénéfique. Parfois, il
importe de passer des moments seul pour
faire le point. SANTE : Reposez-vous.
POISSONS (20/02-20/03)
TRAVAIL : Vénus affine vos
échanges et met en valeur les af-
faires commerciales. Toutefois, attendez-
vous à des interférences relationnelles.
AMOUR : L’amitié est au beau fixe. Cela
vous permettra de passer une journée
agréable et sereine en compagnie de ceux
que vous aimez. SANTE : Petits problèmes
d’allergie.
Cahier
Local
24 MÉTÉO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AUJOURD’HUI
AUJOURD’HUI EN FRANCE
DEMAIN ÉPHÉMÉRIDE
LES PROCHAINS JOURS
TEMPÉRATURES EN BOURGOGNE
Beau temps
Brouillard
Ciel voilé
Belles éclaircies
Variable, averses
15
18 27
Variable, orageux
Neige
Pluie
Orages
Direction et force
du vent
Matin Après-midi Températures
Il y a un an Hier
PARIS Strasbourg
Lille
Brest
Nantes
Bordeaux
Lyon
Toulouse
Nice
Marseille
Ajaccio
DIJON
Montbard
Beaune
Digoin
Tournus
Louhans
Le Creusot
Montceau-les-Mines
Cluny
Villefranche-sur-Saône
MÂCON
Bourg-en-Bresse
Chalon-sur-Saône
Autun
Charolles
Dole
Châtillon-sur-Seine
Pouilly
Arnay-le-Duc
Saulieu
Fontaine-Française
Auxonne
Avallon
DIJON
Montbard
Beaune
Digoin
Tournus
Montceau-les-Mines
MÂCON
Chalon-sur-Saône
Louhans
Autun
Charolles
Châtillon-sur-Seine
Pouilly
Arnay-le-Duc
Saulieu
Fontaine-Française
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
12 17
12 17
12 17
12 17
13 18
14 18
19 14
12 17
12 17
14 18
13 18
14 19
13 18
13 18
14
13
18
18
13 19
14 18
13 18
13 18
14 18
14 18
14 18
7H07
20H06
7H07
19H42
7H09
20H04
8H30
20H06
1118
1117
11 17
11 17
12 18
12 18
13 19
12 19
1119
12 19
12 19
12 19
1118
12 18
12 18
11 18
14 19
12 18
12 18
12 20
14 21
15 23
1725
14 19
1416
18 26
19 25
11 21
11 21
9 20
11 21
9 23
9 23
7 22
9 23
9 24
10 24
9 24
10 24
11 23
12 24
12 22
12 24
Vendredi Lundi Samedi Dimanche
251
40
40
30
40
11 27
Eclaircies l'après-midi. Ce mercredi, la journée débutera sous un ciel encore bien nuageux accompagné
d'averses. Une amélioration est ensuite prévue l'après-midi avec le développement d'éclaircies. Les températures
seront assez fraîches, voisines de 18 degrés au meilleur de la journée. Jeudi, des éclaircies le matin laisseront la
place à un ciel plus variable avec un risque d'averses l'après-midi. VINCENT MUNKA, METEONEWS
MERCREDI 8 SEPTEMBRE 2010
e
jour de l’année
LE SAINT DU JOUR
Saint-Corbinien
DICTON DU JOUR
“La nativité de la Vierge fait fuir les hirondelles.”
D’AUTRES 8 SEPTEMBRE
COTES DE LA SAÔNE (hier vers 11h)
Saint-Albin -0.36
Gray 0.64
Auxonne 0.22
Doubs Besançon 2.07
Verdun 0.97
Chalon 1.81
Mâcon 1.57
Né probablement près de Paris, mort vers 730 en
Bavière dont il avait entrepris la conversion.
1910 naissance du comédien Jean-Louis Barrault
1946 naissance du secours catholique
1949 mort du compositeur allemand Richard Strauss
1969 mort de l'exploratrice et femme de lettres Alexan-
dra David-Neel
1979 mort de l'actrice Jean Seberg
Conance: 8/10
16 18
Conance: 8/10
Conf. 8/10 Conf.5/10 Conf. 7/10 Conf. 6/10 Vendredi, les conditions
s'amélioreront avec le
retour d'un temps sec et
assez ensoleillé sur
l'ensemble de la région.
L'embellie se poursuivra
les jours suivants avec
des températures de plus
en plus douces.
LIQUIDATION
CARRELAGE
EN VRAIE PIERRE
VASQUES,
EVIERS
BACS A DOUCHE,
PLAN DE TRAVAIL,
EN PIERRE,
TOTALE
AVANT TRAVAUX
EKOLUX
EKOLUX
La pierre n’est plus un luxe !
Vente soumise à autorisation préfectorale N° 2010-21
Art. L310-1 du code de commerce et décret n° 2005-39
18 janvier 2005 modifiant le décret n° 96-1097 du 16 décembre 1996
www.ekolux.com
2
3
3
2
6
7
7
. c
o
m
03 80 51 08 15 MARSANNAY-LA-CÔTE - DERRIERE LE BOWLING
EKOLUX DIJON SUD
MERCREDI
VOTRE PETITE ANNONCE
annonces.fr
bourgogne
£Créez vos alertes
£Affinez vos
critères de
recherche
£Découvrez plus
de photos
0 810 12 12 28
PRIX D’UN APPEL LOCAL DEPUIS UN POSTE FIXE
N°Azur
Mercredi 8 Septembre 2010
N° 231 - Troisième Cahier
Downsizing. Objectif sobriété
Le retour du bicylindre
Fiat lance la voiture à essence la plus sobre du marché.
Grâce à son tout
nouveau moteur
TwinAir, Fiat propose
une version « éco-
responsable » de
la citadine 500. Pour
le constructeur italien,
ce bicylindre de 85 ch
marque une avancée
significative dans son
engagement pour la
préservation de l'envi-
ronnement. Également
dotées de la dernière
évolution de la plate-
forme Blue & Me,
les Fiat 500 et 500C
limitent leur consom-
mation à 4,1 l/100 km.
PAGE 2
PRÉSENTATION
VW Sharan
Vaste, confortable et
agréable à conduire,
le nouveau Volkswagen
Sharan réalise un quasi
sans-faute. PAGE 4
Kawasaki
KLX 250
Bien plus sage et
abordable qu’une vraie
moto tout-terrain, le trail
KLX 250 brille par sa
polyvalence. PAGE 5
STOPANNONCES
Retrouvez nos
petites annonces
et nos offres spéciales
en pages intérieures
Nouveau TOURAN à découvrir aux portes ouvertes chez MGC MOTORS Dijon-Nord
MGC MOTORS Dijon-Sud, MGC MOTORS Beaune, MGC MOTORS Châtillon-sur-Seine
2313723
02 AUTO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
Fiat. 500 TwinAir
Ce n’est pas la taille qui compte
875 cm
3
pour 85 ch : ces carac-
téristiques dignes d'une moto de
moyenne cylindrée sont bien
celles d'une voiture. La Fiat 500
animée par le moteur TwinAir est
ce qui se fait de plus poussé en
matière de « downsizing ».
L
a Fiat 500 a été pré-
sentée en 2007, 50 ans
exactement après la
sortie du modèle originel.
Depuis, cette deuxième
génération a conquis les
quartiers chics des agglomé-
rations. Un succès qui per-
met à Fiat de célébrer
chaque anniversaire de sa
citadine par le lancement
d'une version inédite. En
2008, la 500 Abarth pro-
conducteurs apprécieront
de pouvoir choisir entre les
modes Normal et Eco,
grâce à une simple touche.
Pour une conduite dyna-
mique, le premier fournit le
couple maximum disponi-
ble, soit 145 Nm, tandis
que le second privilégie
l'aspect « écologique » du
moteur en limitant son cou-
ple à 100 Nm. Certes, cette
500 s'exprime dans une
sono-rité peu flatteuse, mais
sa voix de crécelle est trom-
peuse. Elle a en effet assez
de souffle pour accélérer de
0 à 100 km/h en seulement
11 s et pour grimper jusqu'à
173 km/h. On est d'ailleurs
surpris par l'élasticité de son
moteur qui reprend sans dif-
ficulté dès 1 500 tr/min.
Même sur les grands axes,
la citadine italienne évolue
sereinement, sans vibra-
tions gênantes. Et dire qu'il
n'y a que deux cylindres
sous son capot !
Nicolas Miland
Copilote. Son dispositif GSI suggère au conducteur
le moment opportun pour changer de vitesse.
Sobriété. Animée par deux cylindres énergiques,
la Fiat 500 TwinAir ne consomme que 4,1 l/100 km.
500 TwinAir 0.9
Longueur : 3,54 m
Largeur : 1,62 m
Coffre : de 185 à 550 l
Moteur : ess. 875 cm
3
Puissance : 85 ch
Couple : 145 Nm
Vitesse maxi : 173 km/h
0-100 km/h : 11 s
Conso. mixte : 4,1 l/100 km
Rejets de CO2 : 92 g/km
Bonus écolo : 1 000 €
Atouts
Le bilan environnemental
La réactivité
Lʼagrément de conduite
Le look
La gamme étendue
Faiblesses
La sonorité
Lʼespace à bord
Tarifs
500 TwinAir : 13 400 €
500C TwinAir : 16 200 €
FICHE TECHNIQUE
Pour les trois ans de la 500, Fiat lui
offre une mécanique révolutionnaire :
un bicylindre TwinAir de 85 ch
posait une vision athléti-
que du modèle. L'année
suivante, c'était une 500C
découvrable qui s'invitait
sur le marché. En septem-
bre 2010, pour les trois ans
de la 500, Fiat lui offre
une mécanique révolution-
naire : un bicylindre Twin-
Air de 875 cm
3
dévelop-
pant 85 ch.
Moteur à deux pattes
Conçu par Fiat Power-
train Technologies, ce
moteur TwinAir profite des
avancées du système Multi-
Air qui, associé à une dyna-
mique des fluides spéci-
fique, permet d'obtenir un
meilleur rendement de la
combustion. Avec lui, Fiat
pousse encore plus loin
le concept de « down-
sizing », qui consiste à
associer un bloc de faible
cylindrée à un turbocom-
presseur pour délivrer les
mêmes performances qu'un
plus gros moteur tout en
consommant moins. Ce
principe permet à la 500
TwinAir de limiter ses rejets
de CO2 à 92 g/km sans
nuire à son agrément. À
titre de comparaison, son
précédent moteur 1.2 8v
développe 23 % de puis-
sance en moins. Les perfor-
mances du bicylindre sont
en fait équivalentes au
1.4 16v, mais sa consom-
mation est inférieure de
30 % ! Ainsi motorisée,
la Fiat 500 devient donc
la moins polluante des voi-
tures à essence. Toujours
dans le cadre de la préser-
vation de l'environnement,
cette 500 TwinAir est équi-
pée du système Start &
Stop, qui gère la coupure
momentanée du moteur et
son redémarrage auto-
matique en circulation
urbaine. Grâce à lui, la
réduction de consomma-
tion est estimée à 12 %.
Associé au Start & Stop, le
dispositif Gear Shift Indica-
tor (GSI) constitue un véri-
table copilote, puisqu'il
suggère au conducteur le
moment le plus opportun
pour changer de vitesse.
En mode Eco
En plus d'une mécanique
dernier cri, cette Fiat 500
embarque une technologie
de pointe. Son système
d'infodivertissement Blue
& Me dispose notamment
du logiciel ecoDrive, qui
analyse la conduite de
l'automobiliste et l'aide, via
un écran couleur tactile, à
optimiser sa consommation.
Les plus consciencieux des
Extérieur. Toujours très chic, la 500 se pare de
bleu pour exprimer son respect de lʼenvironnement.
Intérieur. Simple et intuitif, le navigateur portable
multifonction Blue & Me MAP permet de garder le contact.
Mercedes CLS
Deuxième opus. Avec la CLS, Mercedes avait inventé le segment des
coupés 4-portes en 2004. Présentée lors du prochain Mondial
de Paris, la nouvelle génération de ce majestueux
navire de presque 5 m est inspirée par le design de
la supercar SLS. Elle sera d'abord motorisée par
un nouveau 6-cylindres diesel biturbo de 265 ch.
Chevrolet Orlando
Finalisé. Deux ans après y avoir présenté son
Orlando Concept, Chevrolet
reviendra à Paris avec le
modèle de série. Ce mono-
space compact se distingue
par des rangées de sièges en gradins.
★★★★★
LA
NOTE
MGC Motors
www.mgcmotors.com
DIJON-NORD (AHUY)
PORTES OUVERTES LES 11 ET 12 SEPTEMBRE
2313724
Groupe VOLKSWAGEN France SA - RC Soissons B 602 025 538
Tél. 03 80 59 22 22
DIJON-SUD (CHENÔVE)
Tél. 03 80 51 76 51
BEAUNE (LADOIX-SERRIGNY)
Tél. 03 80 26 40 53
CHÂTILLON-SUR-SEINE
Tél. 03 80 91 12 82
04
AUTO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
Volkswagen. Sharan
L'ami de la famille
Avec son Sharan, deuxième du
nom, Volkswagen se rappelle au
bon souvenir des familles.
L
e lancement d'un grand
monospace est un évé-
nement, tant l'espèce
semble aujourd'hui menacée.
Après déjà quinze ans de
carrière, le Sharan passe la
main à une deuxième géné-
ration qui n'aura pas affaire à
une concurrence bien dense.
Mis à part Vokswagen, seuls
PSA, Renault et surtout Ford
se disputent encore les
miettes d'un segment désor-
mais famélique. Fidèle aux
habitudes de la maison, ce
nouveau Sharan ne prend
pas trop de risques. Même
s'il n'a plus rien à voir avec
celui de son prédécesseur,
son style, très classique, s'ins-
crit dans la veine des der-
nières Golf et Polo, dont il
adopte la calandre épurée et
le regard aiguisé. Sa sil-
houette cubique s'apparente
à celle d'un Touran à
l'échelle 3/2. En effet, ce
deuxième Sharan prend du
volume, en s'allongeant de
Non, les grands monospaces ne sont pas morts ! En voici un tout nouveau specimen.
Le Sharan TDI est
le plus sobre des
grand monospaces
Véhicules à bas coût : la recette miracle ?
À savoir
22 cm (4,85 m). Des portes
coulissantes font aussi leur
apparition, de quoi monter
plus facilement à bord de ce
monospace accueillant.
C'est sa version TDI 140 ch,
à 34 390 €, qui devrait repré-
senter le gros des ventes de
ce Sharan, qui peut être asso-
cié à une boîte DSG à dou-
ble embrayage, à un système
Start & Stop et à la récupé-
ration de l'énergie au frei-
nage. Avec 5,4 l/100 km et
143 g de CO2/km, ce Sharan
TDI 140 se veut tout simple-
ment le grand monospace le
plus sobre du marché. Cette
vertu environnementale ne
l'empêche pas d'offrir un réel
agrément de conduite. Son
comportement est tellement
incisif qu'il ferait presque ou-
blier sa tonne sept. Le quatre-
cylindres se montre quant à
lui parfaitement à la hauteur
de la tâche, tout en restant
silencieux. Le confort de sus-
pension est également au
rendez-vous. Bref, les Ford
S-Max et Galaxy ou le
Renault Espace n'ont qu'à
bien se tenir !
Nicolas Miland
Le colosse de Wolfsburg a particulièrement soigné sa
modularité. Chaque siège des deuxième et troisième rangs
est escamotable dans le plancher, automatiquement, via
une simple manette. Le coffre de 711 litres en configuration
cinq places atteint jusqu'à 2 297 litres tous sièges rabattus.
Il ne faudra pas espérer partir en vacances à sept avec des
bagages pour tout le monde, mais même dans cette confi-
guration, les 267 litres de la soute ne sont pas ridicules.
LE ZOOM
DE LA SEMAINE
Duster, le SUV à prix dʼami
POLE POSITION
Tests EuroNCAP
Tous étoilés
Une pluie d'étoiles s'est abattue sur les quatre derniers
modèles testés par l'organisme indépendant EuroNCAP. En
dépit de normes de plus en plus sévères, les Citroën C4,
Honda CRZ, Hyundai iX35 et Suzuki Swift ont toutes reçu
les cinq étoiles maximales récompensant leur très haut
niveau de sécurité et d'assistances.
Nouvelle DS4
Citroën prend de la hauteur
Après avoir levé le rideau sur sa nouvelle C4, Citroën en
dévoile la déclinaison huppée DS4. Cette future concur-
rente des berlines compactes premium, Audi A3, BMW
Série 1 et consorts, se caractérise par une garde au sol
généreuse et donc une position de conduite élevée. Pour
justifier son statut haut de gamme, cette seconde représen-
tante de la famille DS possède un habitacle aux matières
cossues et des mécaniques musclées, dont le THP 200 ch de
la Peugeot RCZ. Elle sera commercialisée mi-2011.
Peugeot 3008 Hybrid4
Des chifres spectaculaires
Jusqu'à présent exclusivement pensée pour des moteurs
à essence, l'hybridation s'adapte enfin au diesel. Une
innovation signée Peugeot qui va faire grand bruit, tant
les prestations annoncées sont phénoménales. La 3008
Hybrid4 à transmission intégrale et boîte robotisée (sans
embrayage) développe 200 ch, mais ne consomme que
3,8 l/100 km pour 99 g de CO2/km ! Quelques détails
esthétiques, tels une calandre à lamelles et un aileron
arrière, la distinguent des autres 3008. À découvrir lors
du Mondial d'octobre.
Dans le sillage de Dacia
Design sans fioritures, fini-
tions basiques et équipe-
ment minimal, la recette du
low cost n'est guère appétis-
sante. En 2004, quasiment
personne n'aurait parié sur
le succès de Dacia lorsqu'il
introduisit sa Logan en
France. Mais la crise est
passée par là et les mentali-
tés ont évolué. La filiale
roumaine de Renault a enre-
gistré une croissance de
39,5 % en 2009, sur un mar-
ché automobile en hausse
de 10,7 %. Parfaitement
adaptée au contexte, la stra-
tégie de Dacia vise à limiter
les frais de développement
en mutualisant les éléments
de ses véhicules. Résultat :
ses récents Sandero (7 800 €)
et Duster (11 900 €) coû-
tent près de 50 % de moins
que leurs concurrents res-
pectifs ! Et à leur prix imbat-
table s'ajoute un coût d'entre-
tien minimal, une consom-
mation réduite et une fiabi-
lité reconnue. Que désirer
de plus ? Pas grand chose,
à en croire l'orientation de
nombreux constructeurs
généralistes vers le low cost.
Selon une récente
enquête Cetelem, 18 % des
Français seraient prêt à
acheter une voiture à bas
coût, contre 5 % en 2006.
On comprend ainsi pour-
quoi les ventes de Chevro-
let ont bondit de 82,3 % en
2009. Sa citadine Matiz
GPL a profité pleinement
des primes gouvernemen-
tales, passant sous le seuil
des 5 000 € ! Le hit parade
des prix d'ami est complété
par les Suzuki Alto, Nissan
Pixo, Kia Picanto et Toyota
Aygo, sans oublier les trico-
lores Peugeot 107, Citroën
C1 et Renault Twingo.
Mais avec une telle offre,
toute la difficulté pour ces
derniers est de ne pas alté-
rer leur image de marque.
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010 MOTO
05
Kawasaki. KLX 250
Un joujou extra
Kawasaki redonne ses lettres de
noblesse au trail avec la KLX 250.
Une petite moto passe-partout,
aussi amusante sur une route de
montagne qu’un chemin vicinal,
mais injustement méconnue.
L
es temps changent,
mais l’esprit demeure.
Si les trails n’ont plus
le vent en poupe, ces motos
bonnes à tout faire, à l'aise
sur route comme en tout-
terrain, permettent à moin-
dres frais de prendre du
plaisir sur deux roues, en
toutes circonstances.
Derrière une allure plutôt
sportive, la Kawasaki KLX
250 cache une étonnante
polyvalence. Moins affûté
qu’une machine de compé-
tition, ce trail ne délivre
que 22 ch. Une puissance
modeste qui pourrait faire
sourire, mais qui s’avère
bien suffisante pour affron-
ter les petites routes, les
coins de rue et les sentiers
bucoliques. Pas de débauche
technologique sur ce modèle
au prix contenu de 4 899 €.
Son cadre périmétrique
reste en acier, mais l’injec-
tion électronique gère tout
de même l’alimentation
pour une consommation
record de 3,5 l/100 km ! En
revanche, son équipement
reste rudimentaire et son
confort sans concession,
SÉCURITÉ
Sports TV
La Sécurité routière s'asso-
cie aux chaînes de télévision
pour sensibiliser le grand
public aux dangers de la
route. Les 45 programmes
d'une minute chacun, diffu-
sés en début de soirée sur
France Télévisions, du lundi
au vendredi jusqu'au 30 octo-
bre, et sur TF1, les samedis
jusqu'au 18 décembre,
s'adressent à tous les usa-
gers, automobilistes, mais
aussi motards. Marion Jollès,
du magazine Automoto, y
aborde par exemple les
dangers du débridage des
cyclomoteurs.
à l'image de sa selle ferme et
haut perchée (890 mm), qui
semble taillée pour un fakir !
Facile d’accès
Légère, très fine entre les
jambes, cette petite Kawa-
saki se manie comme un
vélo, virevoltant d’un virage
à l’autre et s’arrêtant en
quelques mètres. Peu de
risques d’affoler les radars :
sa vitesse de pointe culmine
à 110 km/h. Son moteur
souple se montre silencieux
et peu polluant, parfaite-
ment adapté aux prome-
nades discrètes et respec-
tueuses de l’environnement.
Logique pour une marque
dont la couleur embléma-
tique est le vert ! Ses pneus
trail permettent de passer
sans transition de la route à
la terre afin de poursuivre
l’évasion. Et s’il vient à son
pilote l’envie d’aller un peu
plus loin, de vrais pneus à
crampons étendront large-
ment le potentiel de cette
moto. La polyvalence et la
facilité de conduite restent
donc les points forts de la
Kawasaki KLX 250. Son
confort rudimentaire limite
toutefois les longues esca-
pades, tout comme son
autonomie, avec seulement
7,7 litres dans le petit réser-
voir…
Bertrand Thiébault
Facile sur la route comme sur les chemins, ce trail est à l’aise quel que soit le terrain !
Comme un vélo,
elle virevolte d’un
virage à l’autre
et s’arrête en
quelques mètres
GAZ
MAGAZINE
Road Trip
En kiosque
Road Trip Magazine est
un tout nouveau titre
consacré au voyage à
moto. Des plus belles
routes françaises aux des-
tinations lointaines, les
récits illustrés sont
enrichis de conseils pra-
tiques. Au sommaire du
numéro 1 : l'Amérique du
Sud en Harley Street
Glide et La Ronde céve-
nole en Honda Goldwing.
Dépaysement garanti ! Ce
bimestriel inclue égale-
ment un road book déta-
chable et un calendrier
des sorties. Prix : 5,50 €
Modèle
Moteur : monocylindre 4T
Cylindrée : 249 cm
3
Puissance : 22 ch
Couple maxi : 20,5 Nm
Poids à sec : 138 kg
Vitesse maxi : 110 km/h
Atouts
Lʼagilité
La consommation
Faiblesses
Le confort
Lʼautonomie
Tarif
4 899 €
FICHE TECHNIQUE
Confederate Motorcycles
LE ZOOM
DE LA SEMAINE
Pour passionnés richissimes
La démesure américaine
Confederate Motorcycles est
un constructeur hors-
norme. Depuis 1991, ses
motos sculpturales sont
dignes de tous les superla-
tifs. En véritable orfèvre, il
crée des machines intem-
porelles, sans limites, pas
même financières. Réali-
sées comme des œuvres
d'art, à l'unité, elles ne reçoi-
vent que des matériaux
nobles, des pièces en maté-
riaux nobles, toutes fabri-
quées à la main, dans un
design gothique revu et
corrigé au goût de l'Oncle
Sam.
Cette marque cultive l'art
de la rébellion. Son nom
Confederate joue d'ailleurs
la provocation, en évo-
quant la sécession des États
du Sud, l'esclavage et le
racisme. Mais la marque
réécrit l'histoire à sa façon,
en exprimant sa différence.
Sa première création, la
Hellcat, incarne l'aventure.
Avec sa ligne unique au
monde, dépouillée de tout
artifice, elle exhibe comme
des biceps ses pièces
taillées dans la masse et
impose une position de
conduite contraire aux lois
universelles. Une Confede-
rate ose tout ! C'est à ça
qu'on la reconnaît. Encore
plus gothique, la Wraight
enfonce le clou avec son
design extraterrestre, mêlant
les technologies de pointe
à l'acier. Elle devance
la dernière œuvre en date :
la Fighter. Assemblée avec
le plus grand soin, son
squelette mécanique revi-
site le mythe du cheval de
fer avec génie. Ce construc-
teur de motos s’adresse aux
passionnés richissimes,
capables de débourser plus
de 80 000 $ pour le plaisir...
Avis aux amateurs, la
marque a débarqué en
Europe cette année.
N° 231 - Fondé en 1851
Ne peut être vendu séparément
www.bienpublic.com
Notre agence locale
7, boulevard Chanoine-Kir
BP 21550, 21015 Dijon cedex
secretariat.dijon@lebienpublic.fr
Région
Dijonnaise
ÉDITION
Mercredi 8 Septembre 2010
Steve Laumier, moniteur au club de la Vignotte est champion de France de Hunter. Photo C. V.
ÉQUITATION. Huit clubs équestres côte­d’oriens ouvrent leurs portes au public à l’occasion de
la journée nationale du cheval le 12 septembre. Zoomsur celui de Fouchanges. PAGE 2
La Vignotte monte en selle
FONTAINE­FRANÇAISE PAGE9
Équipepédagogique
renouveléeaucollège
Huit nouveaux professeurs viennent
de faire leur rentrée à Henri­Berger.
L’accueil de loisirs
attend les enfants
Denombreusesactivitésseront offertes
danslenouveaucentrequi ouvrecematin.
MAGNY­SUR­TILLE PAGE5
L’action des
pompiers confortée
Une convention vient d’être signée
entre la commune et le SDIS.
MARSANNAY­LE­BOIS PAGE11
SOMMAIRE
£Temps fort p.02
£Plaine de Saône p.03
£Saône et Tille p.08
£Vingeanne p.09
£Seine et Tilles p.11
£Ouche p.13
£La Côte p.14
£Dijon p.15
£Annonces p.17
£Télévision p.20
£Météo p.24
GENLIS
Les échos
de la rentrée
des plus jeunes
Les directeurs des écoles
maternelles se sont
montrés satisfaits. PAGE 5
BOURBERAIN
La traversée
du village
enfin sécurisée
Huitannéesdetravaux
aurontéténécessaires
pourdesruessûres. PAGE9
BÈZE
Le traitement
des eaux usées
au point mort
Auregretdesassociations,
l’assainissementcollectif
n’avancepas. PAGE10
Cahier
Local
02 TEMPSFORT
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
C
rée en 1972, le club
équestre de la Vignot-
te à Fouchanges est
particulièrement réputé
pour la qualité de son école
d’équitation. 15 cavaliers du
club (notre photo ci-contre)
ont d’ailleurs participé en
juillet au championnat de
France Club à Lamotte-Beu-
vron. Les jeunes cavaliers et
cavalières sont entraînés par
Steve Laumier, qui vient de
remporter le titre de cham-
pion de France Hunter en
Style Elite. Àce propos, l’as-
sociation des cavaliers de
Fouchanges remercie tous
ceux qui ont œuvré pour que
la participation du club au
championnat de France soit
possible : « Un remercie-
ment tout particulier aux
mairies de Saint-Julien, Lon-
gvic et Orgeux ainsi qu’aux
nombreux partenaires ».
Pour diriger l’établissement,
on retrouve Pierre Millot,
instructeur diplômé d’état.
« L’un de nos points forts,
c’est une approche du poney
adapté aux enfants. Nous fa-
vorisons la relation avec
l’animal. Elle doit être ludi-
que pour privilégier le plai-
sir. les bases techniques sont
introduites au fur et à mesu-
re dès l’âge de 5 ans » expli-
que l’instructeur. Pour ceux
qui souhaiteraient découvrir
le club et ses activités une
journée portes ouvertes sera
or gani s ée l e di manche
12 septembre. « Il s’ agi t
d’une journée nationale de
la fédération, tous les clubs y
participent » souligne Pierre
Millot. Le programme de
cette manifestation permet-
tra à chacun de découvrir
toutes les activités duclub. À
14 heures, le coup d’envoi
sera donné par une visite du
club suivie de baptêmes gra-
tuits. « L’année dernière
nous avons donné 120 bap-
têmes et 500 à 600 person-
nes sont venues à l’occasion
de ces portes ouvertes » pré-
cise le dirigeant. Le specta-
cle sera également au ren-
dez-vous avec des reprises
de dressage enmusique. Des
démonstrations de horse-
ball sont également prévues.
Le clou de la fête sera le con-
cours de saut d’obstacles
avec l’épreuve des six barres.
« C’est une bonne occasion
de découvrir le monde du
cheval », souligne Pierre
Millot. En effet, le centre
n’est pas seulement une éco-
le d’équitation. Ses activités
sont multiples. N’hésitez
pas donc pas à franchir les
portes duclubce dimanche !
INFOFouchanges se trouve
entre Arceau et Beire­le­Châ­
tel, à 5 kilomètres au nord
d’Arc­sur­Tille.
Le centre équestre de la Vi­
gnotte ouvrira, dimanche,
ses portes au public. L’oc­
casion de découvrir l’uni­
vers des chevaux, des po­
neys et de leurs cavaliers.
Les jeunes participants au championnat de France Club. Photos LBP

La relation
avec l’animal est
primordiale. Les
petits y sont très
sensibles”
Pierre Millot, instructeur
C’est la rentrée aussi pour les poneys. Les cours ont repris depuis le 1
er
septembre.
ÉQUITATION. Le centre de la Vignotte organise une journée portes ouvertes ce dimanche.
À Fouchanges, et augalop !
Journée du cheval. 1 500 clubs dont huit en Côte­d’Or
ouvriront leurs portes le 12 septembre.
Montures. Le club compte 15 chevaux et 20 poneys. des
chevaux sont également pris en pension.
EXPOSITION
Habitants Atypiques
Chacun chercheson toit
Du 6 au 30 novembre à Latitude21, 33, rue
Montmuzard, découvrez cette exposition
sur un habitat unique, plein d’inventivité,
bien différent des grandes villes.
INFO03.80.48.09.12.
SPECTACLE
Lanuit au jardin
Le 18 septembre à 20 heures, au Jardin des
Sciences, parc de l’Arquebuse, est
proposée, par la Compagnie des Faux­
Fuyants, une dernière balade de nuit avant
l’arrivée officielle de l’automne.
INFO03.80.45.49.92.
FESTIVAL
Tribu festival : l’Expression musicale
Du 24 septembre au 3 octobre à Dijon et
son agglomération, sont présentées des
expressions musicales diverses et variées
offrant un tour de monde en musiques
(jazz, musiques africaines, rap, etc...).
INFO03.80.28.80.42.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
PLAINE DE SAÔNE
Cahier
Local
03
2
3
1
9
3
1
5
2
3
3
6
3
1
8
n
CARNET
BLANC
AUXONNE
JessicaetDavid
Samedi, lemaireRaoul Lan-
gloisauni parlesliensduma-
riageDavidCamus, pompier
professionnel, et Jessica
Brion, infirmière, enprésen-
cedeleurstémoins : Sébas-
tienGoujon, Bruno Bou-
chard, Lindsey Lebrunet
BlandineDucrocq. Lesma-
riéssesont ensuiterendusà
l'égliseNotre-Dameoùlesat-
tendaitlepèreMichel.
Photo Cécile Robert
P
our Christophe Butin
devenir pharmacien
n’étaitpasunevocation.
«Jesavaisquejenevoulaispas
fairemédecinedonc, par dé-
faut, j’ai choisi lapharmacie. »
Après sonbac, Christophe
Butinrejointdonclafacultéde
pharmaciependant sixanset
suit soncursusavecdeuxan-
nées enécoledecommerce.
«Cen’estpasrarequelesphar-
maciensfassent cetyped’étu-
des»surtoutquandilssedesti-
nentàtravaillerenofficine.
Pourtant, lechoixpremier
deChristopheButinn’était
pas de travailler derrière le
comptoir d’unepharmacie :
«Jepréféraisl’industriephar-
maceutique, plus axéesur la
commercialisation, mais, au
bout desixmois, cen’était pas
concluant,alorsjemesuisdiri-
géversl’officine. »
«Unsystème
àconserver»
C’est endirigeant sonentre-
priseet aucontact desclients
quecet hommedecinquante
et unansappréciesonmétier.
«Lesgensnousfont confian-
ce, ilsnousparlent beaucoup,
ilsseconfientetonestdisponi-
ble. C’esttrèsvalorisant. »
Pourtant, laprofessionde
pharmacienn’estpastoujours
évidente : «Mêmesi lesystè-
medesantéfrançaisapparaît
fragile,àcausedesondéficitfa-
ramineux, il faut leconserver
carc’estunmodèle», souligne
lepharmacien, qui est pleine-
ment conscient desonrôlefa-
ceàcettesituation,«cesontles
pharmaciensqui ont lancéet
développélesgénériques,c’est
unmoyendesauvegarder le
systèmedesantécar il yades
différencesdeprixconsidéra-
bles. Il faut aussi fairefaceàla
réticencedecertainsmalades
etmédecins».
Pour lui, le pharmacien
«c’est ledernier intervenant
delachaînedesoin, leseul en-
droit enrapport aveclasanté
oùonpeut venirsansrendez-
vous ». Il s’assureaussi dela
bonnecompréhensiondel’or-
donnance, apporte les pre-
mierssoinspourlespetitsbo-
bos et cons ei l l e quant à
l’automédicationpour les
gensquiviennentpourdepeti-
tespathologies.
«Despathologies
nonremboursées»
Surcesujet, ChristopheBu-
tinasonavis :«Dansquelques
années, il yauradespatholo-
giesqui nesesoigneront plus
quecommeça, carellesnese-
ront plus remboursées com-
me l a toux ou l e rhume. »
Néanmoins,lepharmacienne
restepas unvendeur passif.
«Onquestionne sur les be-
soins de médicaments, les
symptômesmais, unefoisque
lemédicamentestàlamaison,
onnesaitpascequelesgensen
font. C’estlàqu’il yaunrisque,
parfois onpenseprendrele
bonproduitàtort».
Unesourcedeconseils
Lireunenoticen’estpastou-
joursévidentetlemédicament
étant unedenréeparticulière
«qui nécessitel’avisd’unmé-
decinoud’unpharmacien»et
ChristopheButinn’hésitepas
àrépondrequandunmalade
téléphonepourdesconseils.
Il préciseégalement que«si
onagagnésixansd’espérance
devie, c’est unpeugrâceaux
médicaments».
Toutefois, lessept millepro-
duits disponibles nes’adres-
sentpasqu’auxmalades : «on
vientaussi ychercherdubien-
être, unecrème, unfortifiant
maistoujourssouscouvert de
laqualitépharmaceutique».
NADÈGEHUBERT
AUXONNE
Son métierlui vabien
Le hasard a conduit Chris­
tophe Butin à devenir phar­
macien. Il exerce cette pro­
fession depuis 1984 et s’est
installé à Auxonne en 1988.
Christophe Butin, pharmacien. Photo N. H.
Lecomitécantonal del’Ami-
cale ARM-AFNs’est réuni
afin d’établir le calendrier
de ses prochaines manifesta-
tions.
Vendredi 29 oct obre :
assemblée générale de l’asso-
ciation du Mémorial AFN
Côte-d’Or. Une délégationdu
comité, accompagné dupor-
te-drapeau, participera à la
réunionet à la cérémonie au
mémorial.
Samedi 20 novembre :
unrepas dansant aura lieude
12 h 30à 20heures, à la salle
Événementielle d’Auxonne.
Lerepasseraservi parlasocié-
té Maldant- Pécou, de Perri-
gny-sur-l’Ognon, et l’anima-
tion par l’orchestre Lucy
Raphaël de l’Horme(Loire).
Samedi 15 janvier 2011 :
unejournéeconsacréeauxfa-
milles, afinde partager la ga-
lettedesRois, sedérouleraàla
salle des fêtes de Tillenay, à
partir de15heures.
Dimanche 20 février : l’as-
semblée générale, aura lieuà
10 heures, salle des Halles à
Auxonne.
Samedi 19mars : lacérémo-
nie cantonale du souvenir
commémorant le49
e
anniver-
saire de la fin de la guerre
d’Algérie, sedérouleraàAthée
(à 13 heures : repas dansant,
salledes fêtes des Maillys).
AUXONNE
Entrecérémonies et festivités
ENBREF
PONCEY-LÈS-ATHÉE
Concours de pétanque
de l’Ouillotte samedi
L’association sportive et culturelle de l’Ouillotte organise,
samedi 11 septembre, sur la place du village, son con-
cours de pétanque en doublette, ouvert à tous les ama-
teurs de plus de dix ans. Les inscriptions se feront à partir
de 14 heures et le jet du but aura lieu à 15 heures. Inscrip-
tions : 8 €/doublette (non-cotisants), et 6 €/doublette
(cotisants à l’association). Partage de la mise et une cou-
pe, selon le nombre de participants. Buffet, buvette.
ATHÉE
Portes ouvertes
à la maison de retraite
La maison de retraite d'Athée ouvrira ses portes au public,
samedi 11 septembre, de 14 h 30 à 16 h 30. Au program-
me : vente de gâteaux, boissons et objets réalisés par les
personnes âgées, jeux gratuits pour petits et grands et
grande tombola avec de nombreux lots offerts par les
commerçants auxonnais, animation musicale.
AUXONNE
Samedi : concours de pétanque de la Ville
dans la cour du château
Samedi 11 septembre, à l’occasion des fêtes patronales, la
Joyeuse Pétanque auxonnaise organise le traditionnel
concours de la Ville d’Auxonne, dans la cour du château
Louis-XI. Ce concours est ouvert aux Auxonnais et aux
licenciés des clubs sportifs auxonnais. Jet du but à 14 h 30
précises. Concours en doublettes formées, formule A, B,
C. Frais de participation : 10 € par équipe. Récompenses :
les mises plus 153 € offert par la Ville plus coupes.
Buvette, buffet.
Cahier
Local
04
PLAINE DE SAÔNE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
GENLIS. Les maternelles La Chênaie et Jacques­Prévert ont reçu leurs petits élèves.
Des directeurs satisfaits
L
e directeur Martial Ma-
thiron a retrouvé son
équi pe pr êt e à ac-
cueillir les 100 élèves répartis
en quatre classes.
Les tout-petits sont confiés à
Delphine Beudet et Sandrine
Dumont ; les petits moyens à
Al i ne De r e c l e nne , l e s
moyens-grands seront sous
l'autorité d’Aurélie Taillan-
dier et la deuxième classe de
moyens-grands sous la hou-
lette de Martial Mathiron, di-
recteur, remplacé une jour-
née par semaine par Charles
Surjat.
Le personnel enseignant est
aidé efficacement dans sa tâ-
che par trois agents territo-
riaux des écoles maternelles
et une employée de vie scolai-
re. Au niveau des locaux,
Martial Mathiron s'est décla-
ré très satisfait des travaux
ef f ect ués dans l a s al l e
informatique, touteslesprises
électriques et les connexions
réseau ayant été remplacées.
Nouvelledirectrice
à Jacques-Prévert
Parents et enfants de la ma-
ternelle Jacques-Prévert ont
fait la connaissance, jeudi
dernier, de Marie-Noëlle
Deville qui succède à Régine
Ducor deaux, par t i e en
retraite.
Marie-Noëlle Deville a en-
seigné vingt-trois ans à Lon-
gecourt-en-Plaine et, suite à
une fermeture de classe, a été
nommée adjointe à la direc-
trice à Izeure. Depuis le 1
er
septembre, elleassuredoncla
direction de l'école Jacques-
Prévert, qui compte cette an-
née 144 élèves répartis en
cinq classes. La classe des
tout-petits est dirigée par Ma-
rie-Noëlle Deville, remplacée
les lundis par Charles Surjat ;
les petits ont étéconfiés àEm-
manuelle Jouain, les moyens
à Aur él i e Mai l l ar d, l es
moyens-grands à Murielle
Genet et la grande section à
Céline Lequin et Emmanuel-
le Ranier, chacune d'elles as-
surant un mi-temps.
Quatre agents spécialisés
territoriaux des écoles mater-
nelles et une employée de vie
scolaire assistent l'équipe pé-
dagogique.
Marie-Noëlle Deville a tou-
tefoissoulignéqueleseffectifs
des classes s'échelonnent en-
tre 27 et 30 élèves ; elle s'est
déclarée très satisfaite des lo-
caux scolaires très agréables
et fonctionnels.
Les maternelles La Chênaie
et Jacques­Prévert ont con­
nu une rentrée marquée par
des pleurs, par l'anxiété de
certains parents mais aussi
par des rires d'enfants heu­
reux de se revoir.
Les enseignants et le personnel de La Chênaie. Photo Michel Mangold
Le Real Cycles & Sports a
ouvert sesportesle1
er
septem-
bre au 38 avenue Général-de-
Gaulle. Il assure la vente et
la réparation des cycles et
multisports.
Rémi Beudet, associé à son
père Alain, a décidé de lancer
cette activité commerciale
suite à une étude de marché
prouvant qu’unefortedeman-
de existait et que l'absence de
ce type de magasin spécialisé
était ressentie tant à Genlis
que dans le canton.
« Les clients pourront ac-
quérir des cycles detous types
et de toutes marques sur com-
mande et trouver tous les
accessoires liés à la pratique
du cyclisme », précise Rémi,
qui assurera avec son père
l'entretiendes cycles et toutes
les réparations liées à leur
utilisation.
Après des études de gestion,
Rémi Beudet a été gendarme
adjoint à Avallon, dans l'équi-
pecyclisteduPSIG. Il aensui-
teexercélemétier devendeur
réparateur decycles, cequi lui
a procuré l'expérience profes-
sionnelle requise et nécessai-
re. Quant à son père Alain,
il est diplômé de mécanique
générale.
Les pêcheurs auront à dis-
positionunrayonde matériel
pour la pêche au coup, aux si-
lures, auxcarnassiers etc., ain-
si que les appâts nécessaires.
Rémi et Alain Beudet sou-
haitent s' intégrer dans le
milieucommercial local et as-
sociatif de la ville et sont dis-
posés à suivre et à s'associer
aux événements sportifs lo-
caux d'autant plus que la fa-
mille d'Alain compte 3 géné-
rations dans la compétition
cycliste.
INFOHoraire d’ouverture :
lundi de 14 à 19 heures, mardi,
mercredi, jeudi, vendredi
et samedi de 9 h 30 à 12 heures
et de 14 à 19 heures.
GENLIS
Real Cycles&Sports, uneenseignedepros
Rémi et Alain Beudet proposent des cycles de tous types.
Photo M. M.
ENBREF
GENLIS
Reprisedes activités
au club philatélique
Le club philatélique reprend ses activités et se réunira
vendredi 10septembre, de20 h 15à22heures, salleCharles-
Vanel, avenue Général-de-Gaulle à Genlis. Les personnes
intéressées par les timbres (échanges, achats, informations
sur l'actualité philatélique...) peuvent contacter le président
Jacques Consolini, 2, rue de Bresse, à Genlis, ou au
03.80.31.22.93.
Collectedesang le15 septembre
L'Établissement français du sang organise, mercredi 15 sep-
tembre, à l'Agora, une collecte de sang qui se déroulera de
8 heures à 11 h 30. Cette opération concerne les personnes
â g é e s e n t r e 1 8 e t 7 0 a n s , e n b o n n e s a n t é ,
pesant plus de 50kg. Si les donneurs habituels reçoivent une
invitation à se présenter, les autres personnes sont vivement
invitées à se rendre à cette collecte. Le problème récurrent
de besoin en sang peut être résolu en partie à condition que
les donneurs donnent le plus régulièrement possible, soit
quatre fois pour les femmes et six fois pour les hommes sur
douze mois. En cas d'impossibilité pour cette date, les don-
neurs peuvent se présenter vendredi 24 septembre, de 16 à
19heures, salle de laGrande-Ferme àLongecourt-en-Plaine.
LONGCHAMP
Assembléegénéraledu secteur paroissial
L'assemblée générale du secteur paroissial se tiendra ven-
dredi 10 septembre, à 20 h 30, à la salle paroissiale.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
PLAINE DE SAÔNE
Cahier
Local
05
Dans le cadre de l’Année
de la Russie en France, la
bibliothèque municipale, en
partenariat avec les média-
t hèques de Genl i s et de
Côte-d'Or, recevra, demain à
19heures, àlapetitesalledes
fêtes, l'auteur Robert Viel-
Glotoff qui présentera son li-
vre Christophor Glotoff,
l'homme du Baïkal, dans le-
quel il retrace la vie extraor-
dinaire de son père.
Au cours de ce qui sera
l'hommage d'un fils à son pè-
re, décédé en août dernier,
les participants assisteront à
la projection d'un filmpuis à
la présentation du livre de
Robert Viel. Ils pourront en-
suite poser leurs questions et
lever le verre de l' amitié.
Pour la bonne organisation
de la soirée, réservation au
03.80.31.39.66.
Uneviedelutte
Christophor Glotoff est né
en Sibérie en 1913 et a tout
connu de l'enfer du commu-
nisme d' État. À 14 ans, il
quitte sa famille et entame
un long périple, apprenant
t o u s l e s mé t i e r s p o u r
survivre.
Il passe deux ans dans un
camp de travail avec des
conditions effroyables avant
de s'évader. Il est ensuite in-
corporé dans l'armée russe et
l utte contre l e nazi sme.
Enrôlé de force dans l'armée
allemandeil arriveenFrance
où, toujours sous l'uniforme
nazi, il prend contact avec la
résistance française et re-
joint lemaquis Langlois dans
larégionde Pierre-de-Bresse.
La guerre finie il s'installe
en Bourgogne. En mai 2008
il est décoré de la Médaille
de la reconnaissance de la
nation française et de deux
croix du combattant volon-
taire de la Résistance.
Le 21 février 2010 il ob-
tient, enfin, la nationalité
française. Il s'est éteint le
7 août dernier à l'aube de ses
98 ans.
LONGEAULT
Mon père, cehéros
ENBREF
VARANGES
Vide-greniers aveclaRingoledimanche
Dimanche 12 septembre, l’association la Ringole, organise
son vide-greniers, sur le parking de la mairie. Tarif expo-
sants : 2 €le mètre linéaire. Buffet, buvette. Gratuit pour les
vi s i t eur s . Rens ei gnement s et i ns cr i pt i ons au :
03.80.47.90.52 et 03.80.10.20.85.
À partir d’ auj ourd’ hui,
l'accueil de loisirs Les Ch'tis
Lutins, installé dans les lo-
caux du presbytère, ouvrira
à nouveau ses portes, tous
les mercredis des périodes
scolaires, aux enfants de 3 à
12 ans.
Cet accueil, géré par la mu-
ni ci pal i té, est ouvert de
7 h 30 à 18 h 30, avec possi-
bilité d'inscriptions par de-
mi-journée, avec ou sans re-
pas. Des activités ludiques
sur différentes thématiques,
jeux, bibliothèque, sorties
etc. sont prévues au pro-
gramme. Ai nsi , auj our-
d’hui : bibliothèque (livres
sur l'univers), décoration
des locaux, activités et jeux
choisis par les enfants. Le
15 septembre, les enfants
pourront découvrir les pla-
nètes de notre système so-
laire avec création d' une
maquette ; le 22 septembre :
une sortie au planétarium
est prévue l'après-midi et,
pour les petits, visite au mu-
sée d'histoire naturelle ; le
29 septembre, le matin : bi-
bl i ot hè que ( l i vr e s s ur
l' automne) et confection
d'un gâteau d'anniversaire
pour les enfants nés en sep-
tembre, l' après-midi sera
consacrée à une sortie à
A c r o I s i s à
Dole (selon le nombre d'en-
fants inscrits).
En 2011 l'accueil de loisirs
sera ouvert les premières se-
maines des vacances de fé-
vrier et d'avril et les quinze
premiers jours de juillet.
INFOInscriptions :
au 03.80.28.99.70
(accueil du mercredi)
ou 03.80.31.28.04 (mairie).
LONGCHAMP
Les mercredis des Ch'tis Lutins
C
ecentreseragérépar
ADPEP21(Associa-
tiondépartementale
despupillesdel’enseignement
publicdelaCôte-d’Or)et diri-
gépar AmandineFrega, qui
accueillera les enfants les
mercredis.
La réunionde la semaine
dernières’esttenueenprésen-
ce des parents, de Nicolas
Bourny, maire, desadjoints ;
des responsables d’ADPEP
21, Vincent Bonnaire(direc-
teur deservice) et Romuald
Duplessy(responsableduser-
vice loisirs éducatifs) ont
présentéleurserviceetundia-
poramaregroupantlesprinci-
palesactivitésproposéesaux
enfants.
Pourcomplétercediapora-
ma, unedocumentationcom-
plèteaétéremiseauxparents.
Aucoursdelasoirée, lesres-
ponsablesdel’ADPEP21etla
municipalité, ontpurépondre
àtouteslesquestionsdespa-
rents et présenter lesecteur
animationd’ADPEP21, qui
gèreet animedes centres de
loisirs, enpartenariat avecla
VilledeDijon, l’Éducationna-
tionale, le conseil général ;
entre autres, des séj ours
vacancesenclassesdécouver-
tes, (centredemontagneLes
Jacobeys, à Prémanon), et
conduit desactionsd’éduca-
tionpédagogique.
L’accueil deloisirspropose-
radesactivitésludiquesetcul-
turellesvisantàfavoriserl’épa-
nouissement des enfants en
respectant leurs besoins et
leursdésirs, enprivilégiant le
développement del’autono-
mieet lerespect desrèglesde
vieencollectivité. Il fonction-
neralesmercredisenjournée
et/oudemi-journéeavecou
sansrepas,lesécoles(primaire
etmaternelle)etlasalledesfê-
tes seront mis àdisposition
pourunbonfonctionnement.
INFORenseignements
etinscriptions :
accueil deloisirs, école
élémentaire, 4, rueduMoulin,
21110Magny­sur­Tille,
tél. 03.80.76.90.95 ; courriel :
service.animation@pep21.org/.
MAGNY-SUR-TILLE
Lecentreaccueil deloisirs
ouvrecematin
La semaine dernière, à la
salle des fêtes, la municipa­
lité a organisé une réunion
de lancement du nouveau
centre accueil de loisirs qui
ouvre ses portes auj our­
d’hui de 7 h 30 à 18 h 30.
La réunion de lancement de l’accueil de loisirs s’est tenue à la salle des fêtes. Photo Chantal Malatesta
n
CARNET
BLANC
TART-LE-BAS
Stéphanieet Laurent
Samedi, Jean-Paul Besan-
çon, premier adjoint, a uni
par les liens du mariage
sa fille Stéphanie, 33 ans,
serveuse de restaurant, et
Laurent Coupat, 40 ans,
serveur de restaurant, en
présence de leurs témoins,
famille et amis.
Photo Bruno Sylvestre
LONGEAULT
Ophélieet Olivier
Samedi, le maire Daniel
Chetta a uni par les liens
du mariage Olivier Fourot,
30 ans, technicien respira-
toire, et Ophélie Lepetit-
pas, 26 ans, assi st ant e
sociale, en présence de
leurs témoins respectifs, fa-
mille et amis.
Photo Michel Mangold
Cahier
Local
06
PLAINE DE SAÔNE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
L
e pr ési dent Loui s
Barbe et son équipe
ont donné toutes les
directives afin que la jour-
née se passe le mieux possi-
ble, et une épreuve de tir à
la boîte de conserve a per-
mis de classer les partici-
pants sur la ligne de départ.
Armés de crayons, gom-
me, ciseaux, adhésifs, ainsi
que d' un matériel de re-
cherche (dictionnaire et
documentations diverses),
les bateaux ont sillonné la
Saône, à la découverte de
la faune et la flore, qui ont
fait l'objet de questions et
épreuves.
Un moment f est i f , qui
s ' es t t er mi né en f i n de
s oi r ée au campi ng Les
Herlequins pour les remi-
ses de coupes et un déli-
cieux dîner.
SAINT-JEAN-DE-LOSNE
RallyepromenadesurlaSaône
Samedi, onze équipages se
sont retrouvés au port de
pl ai sance pour un ral l ye
promenade nautique, orga­
ni sé par l a confréri e des
Avalants navieurs des che­
mins d'eau.
Avant le départ, la photo de famille. Photo Bruno Thiebergien
En ce début du mois de
septembre, quelques cou-
reurs de l'ASVBDont parti-
cipé au semi-marathon et
10 km du Bien public.
Durant le mois d'août, les
entraînements ne se sont
pas arrêtés pour les cinq
membres inscrits, afin de
pouvoir se lancer sur les
deux épreuves proposées.
Bernard Sagrange est par-
ti sur le 21 km et a terminé
119
e
sur 482, en 1 h 37'39".
Sur l es 1 178 i ns cr i t s
au 10 km, Yohan Leblanc
s’est classé 38
e
en 37'30" ;
Syl vai n Remond 50
e
en
38'25" ; Denis Chevalier 72
e
en 39'48" et Michel Leblanc
139
e
en 42'55".
Courir en toute conviviali-
té pour garder la forme, pré-
parer un 10 km ou un semi-
marathon, est possible en
rej oi gnant cet t e équi pe
sympathique et dynamique
à la salle multisports, les
mardis et jeudis, à partir de
18 h 30.
Pour des renseignements
complémentaires, prendre
contact avec M. Barberet.
au 03.80.39.25.01.
INFOSamedi 11 septembre,
la section organise un loto,
à 20 heures, animé par Totor,
à la salle polyvalente
de Saint­Jean­de­Losne.
Ouverture des portes
à 18 heures. Buffet, buvette.
SAINT-JEAN-DE-LOSNE
Bien commencer lasaison
Samedi, à la course du BP, les participants de l'ASVBD étaient plutôt fiers de leur performance.
Photo B. T.
À l’issue de la messe de sa-
medi, en l'église d'Esbarres,
Maria et Nicolas Reis ont
pris possession de la pietà,
qui trônera en bonne place
dans le foyer familial pour
une durée d'un an.
Cette tradition perdure de-
puis qu' une paroissienne
avait fait don de la statuette
à l'église d'Esbarres avant de
mourir, il a de nombreuses
années.
Le père Bonichon, alors
curé de la paroisse, avait
proposé que la pietà passe
tous les ans de famille en fa-
mille, afin qu’elle veille et
protège son foyer d'accueil.
Cette année n'a pas dérogé
à la traditionet la cérémonie
de passation, présidée par le
père Joseph Nkouka, curé
doyenduVal de Saône, a été
suivie de divers cantiques
dédiés à la Vierge Marie.
ESBARRES
Lapietà changedefamille
Maria et Nicolas Reis abriteront la pietà chez eux durant un an.
Photo B. T.
ENBREF
BRAZEY-EN-PLAINE
Inscriptions catéchisme: précisions
Les inscriptions au catéchisme prévues vendredi 10 sep-
tembre, de 18 à 20 heures, seront finalement prises entre
17 heures et 19 heures.
Twirling-Bâton
Le Twirling-Bâton La Libertine reprend ses activités same-
di 11 septembre à 14 heures au studio de danse. Toutes cel-
les qui aiment le maniement du bâton des majorettes, dès 5
ans, sont les bienvenues. Contact : Carine Vieux au
03.80.29.13.77 ou Élisabeth Brocot au 03.80.39.20.50.
TROUHANS
Vide-greniers dimanche
Le vide-greniers du club Rencontre et Amitié se déroulera
dimanche 12 septembre, de 7 à 19 heures, sur la place du
village. Entrée gratuite pour les visiteurs, 2 € le mètre li-
né ai r e pour l es expos ant s . Rens ei gnement s au
03.80.29.09.97.
MAGNY-LÈS-AUBIGNY
SainteMadeleinefêtéele18 septembre
La fête patronale de la Sainte-Madeleine se déroulera sa-
medi 18 septembre. Au programme : messe à 18 h 15 ; re-
mise de la médaille de vermeil départementale et commu-
nale à Rémy Marpeaux, maire du village, à 19 h 30, à
laquelle toute la population est invitée, suivie d'un vin
d'honneur ; à 20 heures, repas du Criem(Comité de restau-
ration intérieure de l'église de Magny-lès-Aubigny). Tarif
sans les boissons : 20 € (10 € pour les moins de 12 ans).
Renseignements et inscriptions jusqu'au 15 septembre
auprès d’Annie Lévèque au 03.80.29.82.50 ou Christiane
Roméro au 06.60.51.33.93.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
PLAINE DE SAÔNE
Cahier
Local
07
CHAMBLANC
Les habitants et les élus ont découvert l'œuvred'Anne-MarieJavouhey
Samedi, les habitants duter-
ritoire communautaire sont
venus nombreuxdécouvrir le
muséedédiéàAnne-MarieJa-
vouhey. Il a été ouvert il y a
quelques mois par l'associa-
tionSurlaroutedeslibertésde
Chamblanc à Mana. Guidés
par les sœurs Agnès, Aleth,
Chantal, Marie-Genevièveet
Pierre-Marie, de la commu-
nautédes Sœurs deCluny. ils
ont suivi le parcours d'Anne-
MarieJavouheyet sonœuvre
enfaveur del'abolitiondel'es-
clavage. Enfind'après-midi,
les élus duterritoire commu-
nautaireont réponduàl'invi-
tation. Onnotait, entreautres
élus, maires et conseillers mu-
nicipaux, les présences d'Em-
manuelle Coint, conseillère
régionaleet générale, deJean-
Luc Soller, président de la
communauté de communes,
et de Michel Bourdot, maire
deChamblancet président de
l'association.
À l'issue de la visite, un vin d'honneur a été offert aux élus dans la cour du lycée.
Photo Régine Clavreul
L
e 8 septembre 1944,
après des années de
cauchemar, les Seur-
rois en liesse accueillaient
ses libérateurs : les résistants
du Groupe Dubois, après la
prise de Dole, entraient dans
la ville par le faubourg Saint-
Georges.
Ceux-ci combattaient dans
leJura, laSaône-et-Loireet la
Côte-d’Or ; et, à la fin de la
guerre, trente-sept d'entre
eux étaient morts pour la
France.
Cette année, huit vétérans
du groupe ayant participé à
l a l i bér at i on de Seur r e
étaient présents à la cérémo-
nie commémorative, avec
les anciens combattants,
l'harmonie municipale, les
pompiers, les gendarmes, les
dix véhicules dumusée Seur-
rois et du Memory Bresse
Revermont, en présence de
Gérard Michéa, premier ad-
joint, Emmanuelle Coint,
conseillère générale et régio-
nale, les élus et de nombreux
Seurrois, tous unis dans le
souvenir.
Hommage
Le défilé parti de la mairie a
rejoint le monument aux
morts pour ledépôt degerbe.
Il s’est ensuite arrêté place de
la Libération où Thierry
Rouxel, président de l'Anacr
(Association nationale des
anciens combattants delaré-
sistance), et le responsable
du groupe Dubois ont rendu
hommage aux résistants et
déportés par undépôt deger-
be sur la stèle. Le Chant des
partisans a ensuite retenti,
suivi de La Marseillaise.
Le défilé s’est terminé place
du Champ-de-Foire où était
reconstitué le camp militaire
avec les véhicules d'époque.
Gérard Michéa a pris la pa-
role pour situer la libération
de Seurre dans son contexte
historique et souligner le
devoir mémoire pour tous.
Pour cela, la commune a
commencé un travail basé
sur la recherche de témoi-
gnages, de documents, pour
aboutir à une exposition sur
« Seurre de 1939 à 1945 ».
Emmanuelle Coint a re-
mercié les participants et in-
sisté sur la défense des va-
leurs dans la République.
Après le vin d'honneur, ser-
vi par la municipalité, les ha-
bitants ont visité l'exposition
au champ de foire jusqu'en
fin d'après midi.
De nombreux habitants et
personnalités étaient pré­
sents pour commémorer la
libération de Seurre. Une
mobilisation qui souligne
l’importance du devoir du
mémoire.
SEURRE
Lors du défilé des véhicules militaires devant le monument aux morts. Photo Pierre Turc
Lacommunes’est mobilisée
pourcélébrersalibération
SEURRE
Journée d’action. Face à la crise économique,
sociale et politique, cinquante personnes se sont
rencontrées à Seurre pour participer à la Journée
nationale d'action, hier. Ils se sont engagés à
construire un projet alternatif avec tous les acteurs du
mouvement social et citoyen. La fête de L'Humanité les
10 11 et 12 septembre à La Courneuve sera le temps
fort de la vie politique en France. Photo SDR
SEURRE
Cirque. Le cirque Zavatta présentera son nouveau
spectacle 2010, place du Champ­de­Foire, les 24 et 25
septembre, sous un chapiteau flambant neuf, pour un
moment de poésie et de rêves. Les billets seront en
vente à partir à l'espace tabac, 23, rue de la République
à Seurre, tél. 03.80.21.17.17. Photo P. T.
Cahier
Local
08
SAÔNE ET TILLE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
F
amilles rurales est une
association familiale
créée après la guerre et
qui comprend aujourd'hui
seize fédérations régionales,
soixante-seize fédérations
départementales et trois mil-
le associations locales dont
dix-sept en Côte-d'Or, le tout
chapeauté par la Fédération
nationale à Paris.
L’association emploie au
niveau du département deux
salariés à temps complet qui
s'occupent pour l'un d’eux
des activités propres de la fé-
dération : suivi des dix-sept
associations locales par un
appui technique, prépara-
tion des fiches de paies, mais
également de la partie défen-
se du consommateur, de la
formation au Bafa et de l'or-
ganisation des voyages pour
les aînés, et pour l'autre des
services à la personne, activi-
té démarrée il y a deux ans et
qui emploie une trentaine de
salariés pour du ménage, re-
passage, garde d'enfants à
domicile, jardinage et petit
bricolage.
Activités
en pleineexpansion
Ces activités vont se déve-
lopper avec l'obtention de
l'agrément qualité qui per-
mettraàl’associationdes'oc-
cuper des personnes dites
fragiles et des gardes d'en-
fants de moins de trois ans.
À Arc-sur-Tille, l'associa-
tion existe depuis 1987 avec
lacréationd'une garderie pé-
riscolaire.
Dès 1988, une halte-garde-
rie parentale est créée et
quelques années plus tard,
les mercredis loisirs font leur
apparition. Fermés faute de
participants, ils ont rouvert il
y a cinq ans et connaissent
depuis trois ans un gros suc-
cès.
Puis les activités de Fa-
milles rurales se sont déve-
loppées à Arc-sur-Tille, avec
la mise en place de l'aide aux
devoirs il y a trois ans.
Côté culturel, une troupe
de théâtre, Arc-en-Scène,
existe depuis plus de dix ans,
et à la rentrée deux groupes
de théâtre enfants ont été
créés pour les 8-10 ans et les
10-12 ans.
A partir de septembre, Fa-
milles rurales reprend l'acti-
vité informatique et propose
des cours pour tous âges et
tous niveaux.
Unenouveauté
cetteannée
L'activité phare de cette
rentrée 2010 est bien sûr
l'ouverture du multi-accueil
pour les enfants de la nais-
sance à 4 ans, pour laquelle
Familles rurales a obtenu
une délégationde service pu-
blic.
Toutes ces activités sont di-
rigées par Jacques Contet,
président bénévole de l'asso-
ciation locale, mais égale-
ment président de la fédéra-
tion de Bourgogne ainsi que
de celle de Côte-d'Or. Fa-
milles rurales emploie à Arc-
sur-Tille douze salariés quali-
fiés dont deux à temps com-
plet (les directrices du multi-
accueil et des mercredis loi-
sirs), avait en 2010 187 fa-
mi l l es adhérentes, et en
comptera avec les nouvelles
activités plus de200en2011.
L'activité périscolaire con-
cerne 220 enfants dont 37 à
l'aide aux devoirs.
La carte d'adhésion à Fa-
milles rurales est familiale et
est valable toute l' année,
pour toutes les activités de
l'association sur le territoire
national.
INFOwww.famillesrura­
les.org/cote_d'or
ARC-SUR-TILLE
Familles rurales :
des activités pourtous
À Arc­sur­Tille, l’associa­
tion Familles rurales, qui
existe depuis 1987, propo­
se de nombreuses activités
destinées aux enfants, ado­
lescents et aînés.
Jacques Contet,
président de Familles rurales.
Photo Corinne Royer
TALMAY
Pêche. La valeur n'attend
pas le nombre des années !
Félix, 10 ans, est fier de
montrer sa première carpe
prise à Talmay dans l'étang
du Guy. À la plombée, sur
du vingt centièmes, avec
un hameçon de douze
esché de maïs, la lutte a
été dure. Camille et Louise
ont encouragé Félix, et
c'est Léo le cousin qui a
épuisé cette superbe carpe
miroir pesant 4,900 kg.
PhotoDanielleRobert
ENBREF
BINGES
Sortieau zood'Amnéville
les Loulous de Binges organisent unvoyage auzood'Amné-
ville samedi 11 septembre. Le prix est de 47 €, ramené à
27 € par personne (voyage + entrée). Ils restent encore
quinze places. Pour tous renseignements et inscriptions,
contacter Marianne Voituret au 03.80.31.70.09 ou Rosely-
ne Bonnotte au 03.80.31.92.04.
Cet t e année, au moi s
d’avril, la communauté de
communes de la plaine des
Tilles a embauché un agent
technique pour s'occuper de
la base de loisirs pendant la
période estivale. Le contrat
de Vincent Maudonnet se
termine le 30 septembre
prochain.
Vu le travail accompli tout
au long de l'été, sa présence
a été nécessaire d'avril à sep-
tembre. Mais, il reste encore
beaucoup de tâches à effec-
tuer sur la base (taille des ar-
bres, entretien des chemins,
réparations diverses, net-
toyage, rangement, ainsi que
dans les zones artisanales
(désherbage des trottoirs,
nettoyage des puits perdus,
entretien des arbres…) et
autour des bassins de pêche.
De plus, la gestion inter-
communale du broyeur à
végétaux et du minibus re-
quiert du temps et de la dis-
ponibilité.
Vincent Maudonnet ayant
donné entière satisfaction
de par ses compétences et
sonassiduité, la communau-
té de communes de la plaine
des Tilles a décidé de l’em-
baucher en contrat à durée
indéterminée, consciente de
la nécessité d'un agent poly-
valent au service de la col-
lectivité, qui pourra, si le
besoin s'en fait sentir, égale-
ment effectuer des tâches
d'entretien dans les commu-
nes.
ARC-SUR-TILLE
Vincent Maudonnet
décrocheun CDI
Vincent Maudonnet
a entretenu la base de loisirs
tout l'été. Photo C. R.
LAMARCHE-SUR-SAÔNE
Fleurissement. L'association Renouveau de la
chapelle et la municipalité organisent chaque année un
concours de maisons et balcons fleuris. Le jury, composé
de membres de l'association et du conseil municipal,
sont venus à deux reprises cet été. Dernièrement, afin de
départager ces amateurs de fleurs et de décorations, le
jury s’est réuni. Photo Geneviève Odier
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
VINGEANNE
Cahier
Local
09
P
our cette occasion, Ro-
bert Marichy, maire de
Bourberain, a accueilli
François Sauvadet, président
du conseil général, Rémi De-
lattedéputédelacirconscrip-
tion, Nicolas Urbano, con-
seiller général du canton,
Jacques Jacquenet, président
duSiceco, les élus ducanton,
une délégation du Souvenir
français et les habitants du
village venus nombreux à
cette occasion.
Huit années detravaux
Les travaux ont été réalisés
en quat r e t r anches en-
tre 2001 et 2009. En tout, ils
auront coûté près de 6 mil-
lions d’euros.
Ces travaux, dont le conseil
génér al a ét é l e maî t r e
d’œuvre et le maître d’ouvra-
ge ont eu lieu dans le but de
sécuriser et d’aménager la
RD 960. La commune de
Bourberain a participé à la
hauteur de 256 000 € HT.
Dans ce cadre a eu lieu la mi-
seenplaced’unminigiratoire
et la mise en sécurité du car-
refour de la route RD28G.
Cette route est dorénavant
interdite aux poids lourds
pour une plus grande sécuri-
té des usagers.
Lemonument
aux morts déplacé
Durant ces travauxaeulieu
une coordination entre la re-
mise à neuf de la voirie par
conseil général et le Siceco
en ce qui concerne l’enfouis-
sement des lignes électriques.
LeSicecoapris enchargeces
travaux pour 170 347 €.
Le monument aux morts a
été déplacé à cette occasion
et se trouve sur la place amé-
nagée, désormais appelée
place du Souvenir-Français.
Les travaux ont été effec-
tués dans le cadre du plan de
relance : 20 000 € ont été at-
tribués dans le cadre de la ré-
serve parlementaire par Ré-
mi Delatte.
Un hommage a été rendu à
François Launois, initiateur
de ces travaux.
Les enfants du village ont
participé à un lâcher de bal-
lons et un concours de des-
sins, organisés par la munic-
palité.
1. Les élus
inaugurent
la place du
Souvenir­Français.
2. Le carrefour
de la RD 960
et de la RD 28G
a été entièrement
réaménagé.
Photos Rémy Monget
2
1
BOURBERAIN. La traversée du village a fait peau neuve et une place a été inaugurée.
Priorité àlasécurité
Vendredi dernier a eu lieu
l’inauguration officielle de la
t r aver sée du vi l l age de
Bourberain et l’aménage­
ment de la place du Souve­
nir­Français.
L’équipe pédagogique du
collège Henri- Berger de
Fontaine-Française a été re-
nouvelée. Huit nouveaux
professeurs sur une équipe
comptant au total dix-huit
ensei gnant s ont rej oi nt
l’équipe pédagogique ducol-
lège en cette rentrée 2010 :
M. Courtois (professeur de
mathématiques), M. Duc
(professeur de sciences phy-
siques), Mme Gautheron et
M. Genevoix (professeurs
d' hi st oi re- géographi e) ,
Mme Masson(professeur de
SVT), Mme Oliveira (profes-
seur d' anglais), Mme De-
caux (professeur d'arts plas-
t i q ue s ) , Mme Pr e i oni
(professeur d'EPS).
FONTAINE-FRANÇAISE
Nouvelleéquipeau collègeHenri-Berger
Huit nouveaux professeurs ont rejoint l’équipe pédagogique. Photo R. M.
ENBREF
MIREBEAU-SUR-BÈZE
Affouages
Lesinscriptionspour lesdemandesd'affouage : boisàfaçonner
auprix forfaitaire de 11,50 €sont à déposer enmairie jusqu'au
vendredi 15 octobre, aux heures d'ouverture au public suivan-
tes : les lundis et mercredis, de 8 h 30 à 12 heures et de 14 à
18 heures ; les mardis et jeudis, de 8 h 30 à 12 heures ; les ven-
dredis, de 8 h 30 à 12 heures et de 14 à 17 heures.
MONTIGNY-MORNAY-VILLENEUVE
L’association Courir pour Tomrecherchedes bénévoles
Jeudi 9septembre, àlasalledes fêtes deMontigny-sur-Vingean-
ne, à 20 h 30, se tiendra une réunion d'information pour la
deuxièmeéditiondeCourir pour Tom. Pour unebonneorgani-
sation, l'association recherchedes bénévoles afind'encadrer et
organiser la course. Contact : Jean-Hervé Catrin, tél.
06.20.89.38.48 ou 03.80.75.31.44.
FONTAINE-FRANÇAISE
Sortiethéâtre
La commission famille de Fontaine-Française organise une
sortie au théâtre de Gray vendredi 24 septembre, à 20 h 30 :
Les Noces de Stravinsky, un chef-d’œuvre d’Igor Stravinsky al-
liant musiqueet danse. Tarif : 14,50€par groupededixperson-
nesminimumaveclacommissionfamille. Réservationavantce
soir. Renseignements et réservation au 03.80.75.82.98.
Cahier
Local
10
VINGEANNE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Les cent soixante-dix élèves
répartis en sept classes de
l'école élémentaire les Meix-
Fleuris, qui regroupe, au sein
d'un Sivos, les communes de
Belleneuve, Savolles, Magny-
Saint-Médard et Trochères,
ont fait leur rentrée, la semai-
ne dernière, sous la houlette
d'un nouveau directeur.
Georges Binet, un Mirebel-
lois âgé de 50 ans, enseigne
depuis 1978. Sa première af-
fectation a été Beire-le-Châ-
tel, puis Renève, Étevaux, Mi-
rebeau-sur-Bèze. De 1991 à
1994, il fait des remplace-
ments, puis revient à Mire-
beau pendant six ans.
Nommédirecteur àNeuilly-
lès-Dijonen2000, il enassure
la direction jusqu'en 2003,
tout en étant délégué USEP.
En 2004, il repart pour trois
années de remplacement et
s'investit dans le centre de
classe de découverte à Curtil-
Saint-Seine. En 2007, il re-
vient au pays et fait partie de
l'équipe pédagogique mire-
belloise jusqu'à cette rentrée
2010 où il prend la direction
del'écoledeBelleneuve, rem-
plaçant Martine Pernot par-
tie à Is-sur-Tille.
Son projet d' école : “La
communication à travers dif-
férents supports et le vocabu-
laire pour une bonne relation
parents-enseignants, ensei-
gnants-élus et équipe éducati-
ve”.
Son vœu : “Ut i l i ser au
mieux les nouveaux bâti-
ments et leurs équipements
mis à la disposition de l'équi-
pe éducative composée de
neuf enseignants”, et ce avant
le lancement d'un projet sur
l'informatique afin que les
élèves acquièrent une bonne
utilisationdes technologies et
une meilleure appréhension
de la lecture.
BELLENEUVE
Les Meix-Fleuris accueille
un nouveau directeur
Georges Binet a pris la direction de l'école élémentaire.
Photo Annie Louet
L’association Bèze Assai-
nissement s’est réunie la se-
maine dernière, avec la vo-
lonté de voir la commune
dotée d’un assainissement
“tout collectif”.
Benoît Rabiet, président
de cette association créée
en février 2007, précise :
« Nous nous interrogeons
sur l’état d’avancement du
projet d’assainissement de
la commune de Bèze. Bien
que nous ayons pu consta-
ter ces deux dernières an-
nées des avancements sur
ce dossier (acquisition de la
parcelle nécessaire à la sta-
tion d’épuration), il semble
que, suite à un refus de sub-
ventionde la part du conseil
général, le projet, pourtant
crucial pour notre commu-
ne et également pour l’en-
semble de la région, soit à
nouveau bloqué. Nous som-
mes fortement déçus que la
protection de la Bèze n’ait
pas retenu l’attention du
conseil général ».
D’autre part, l’association
espère une réunion publi-
que afin d’exposer à l’en-
semble de la population les
sol uti ons envi sageabl es
pour dot er l a commune
d’un réseau d’assainisse-
ment (avec ou sans subven-
tion), ainsi que les attendus
du Service public d’assainis-
s e me n t n o n c o l l e c t i f
(SPANC).
BÈZE
Projet d’assainissement collectif :
entredéception et espoir
Les membres du bureau de l'association Bèze
assainissement. Photo Rémy Monget
L
e dynamisme asso-
ciatif, élément essen-
tiel de la vie des villa-
g e s d u c a n t o n d e
Mirebeau-sur-Bèze, a prou-
vé sa capacité de rassem-
bler et d'animer dans un es-
pr i t de c onvi vi al i t é e t
d'intégration sociale.
Ce rendez- vous, le cin-
quièmedu nom, a montré le
grand i nt érêt du publ i c
pour l'engagement des bé-
névoles afin que les campa-
gnes restent vivantes et con-
t i n u e n t d ' a t t i r e r d e
nouvelles populations.
Les associations (arts du
spectacle, arts plastiques et
visuels, bibliothèques, jeu-
nesse, jumelage, musiques
et danses, parcs et jardins,
patrimoine, multiples acti-
vités) ont été nombreuses à
proposer une mul ti tude
d'activités sportives et cul-
turelles qui permettent d'ar-
borer une riche offre de loi-
s i r s e t q u i d e v r a i e n t
contenter les envies de tou-
te la population cantonale
mirebelloise. Elles ont mê-
me proposé des démonstra-
tions de danses, de gymnas-
tique et des mini-concerts.
Les élus des communes, de
la communauté de commu-
nes et du Pays Pl ai ne de
Saône-Vingeanne, engagés
à accompagner les associa-
tions, sont venus témoigner
de leur soutien pour que se
développent, au travers de
ce tissu associatif, une iden-
tité culturelle et une fierté à
vivre ensemble dans le can-
ton et dans le Pays.
À noter que ce Forum se
déroulait également à Fon-
taine-Française, Pontailler-
sur - Saône et Auxonne,
communautés partenaires
du Pays Plaine de Saône-
Vingeanne.
MIREBEAU-SUR-BÈZE
Dynamismeassociatif
La cinquième édition du Fo­
rum des associations, qui
s’est tenue au gymnase, sa­
medi après­midi, a attiré
une foule de visiteurs.
Beaucoup de visiteurs se sont rendus au 5
e
Forum des associations. Photo A. L.
ENBREF
VIÉVIGNE
Reprisedes activités du club les Pervenches
Le club les Pervenches, qui regroupe les communes d'Ar-
ceau, Beire-le-Châtel et Viévigne, reprendra ses activités
jeudi 9 septembre, à 14 h 30, à la salle des fêtes de Viévigne.
Jeux ou diapos sont au programme de ce premier rendez-
vous de la saison.
MIREBEAU-SUR-BÈZE
Rentréedu club Soleil d'automne
La rentrée du club Soleil d'automne aura lieu jeudi 9 sep-
tembre, au centre socioculturel, à 13 h 30 pour le chant et
14 h 30 pour les jeux.
BÈZE
Vide-greniers delasolidarité
L'association la Hache organise un vide-greniers de la soli-
darité auprofit de “Marie”, dimanche 26 septembre, auparc
de la Source. Exposants : 2 € le ml (1 ml minimum) ; ouver-
ture de 7 à 18 heures. Inscription avant le 23 septembre.
Paiement à la réservation. Contact : Alain Limousin,
tél. 03.80.75.37.54 ou 06.30.47.81.38.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
SEINE ET TILLES
Cahier
Local
11
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
RENNER FRANÇOIS
Achète cher 7/7j tous meubles, objets anciens, bibelots, tableaux, pendules
bronzes, poupées et vieux jouets, violons, livres anciens
cartes postales, montres, pièces de monnaie, médailles tout genre...
Cheminées, dalles. Débarras maison, déplacement gratuit toutes régions
Tél. 03.80.76.07.03 - Velars-sur-Ouche 2331878
2
3
3
3
2
7
9
ANTIQUITÉ-BROCANTE
MARSANNAY-LE-BOIS. Lessapeurs­pompiersvont bénéficier d’unemoto­pomperemorquable.
NouveaudépartpourleCPI
M
ardi dernier, une
r é uni on a y a nt
p o u r o b j e t l a
signature d'une convention
entre le Service départe-
ment al d' i ncendi e et de
secours (SDI S 21) et l a
commune s’est tenue à la
mairie.
Mais avant cette signatu-
re, très importante pour les
soldats du feu, de nombreu-
ses questions ont été soule-
vées par les pompiers du
Centre de première inter-
vention(CPI) présents (mi-
se en œuvre, finalité, forma-
tion, permanences, etc.) et
ce sont tour à tour, le colo-
nel Chauvin, directeur dé-
partemental, et Claude Vi-
not, président du SDIS, qui
ont apporté des réponses.
Conforter l’action
du centre de secours
Cette convention est le
fruit des conclusions d'un
projet de service visant à
améliorer la couverture
opérationnelle du corps dé-
partemental des sapeurs-
pompiers par convention-
nement ou intégration des
CPI communaux. Elle per-
met de conforter l'action du
centre de secours d'Is-sur-
Tille en venant renforcer
ses effectifs sur les lieux mê-
me d'une intervention.
Pour ce faire, les sapeurs-
pompiers volontaires du
CPI communal classé 2
e
ca-
tégorie vont tous souscrire
un engagement au corps
départemental qui leur per-
mettra de bénéficier des
mêmes formations, modali-
tés et matériels que leurs
collègues des centres de se-
cours : c'est ce qu'on appel-
le la double appartenance
corps communal/corps dé-
partemental.
Le SDIS mettra à disposi-
tion du CPI une moto-pom-
pe remorquable, venant en
complément d'un véhicule
de première intervention
communal. Les sapeurs-
pompiers pourront réaliser
des missions de premiers
secours sur les communes
de Chaignay, Épagny, Savi-
gny-le-Sec et Marsannay,
mais aussi renforcer le cen-
tre de secours précité sur
son secteur opérationnel.
Le SDIS offre, au travers
de cette convention, un ap-
pui financier, administratif
et technique à la commune
qui met à disposition ses sa-
peurs-pompiers pour les
missions du corps départe-
mental, tout en continuant
d'assumer pleinement cer-
taines charges de fonction-
nement.
Les élus et représentants
du SDIS, qui ont signé cet-
te convention – Pierre Bé-
zian, maire, et Claude Vi-
not, président du SDIS –
ont souligné l'importance
de cette signature pour la
distribution et la pérennisa-
tion des secours en zone ru-
rale.
Une convention vient d’être
signée entre le SDIS 21 et la
commune de Marsannay­
le­Bois. Elle permettra no­
tamment de pérenniser les
secours en zone rurale.
Assis : Pierre Bézian, maire, Claude Vinot, président du SDIS, le colonel Chauvin, directeur
départemental. Debout : le commandant Rémi Coulon, chef du projet CPI, Raynald Stoerckel,
adjoint, les sapeurs­pompiers du CPI et l'adjudant­chef Bruno Mousseron. Photo Annie Ruelle

Le SDIS offre
un appui financier,
administratif
et technique
à la commune. ”
ENBREF
MAREY-SUR-TILLE
Retrouvailles
Après un arrêt en 2007, le club le Fil d'argent de Marey-
sur-Tille a décidé de réunir ses adhérents et voyageurs
autour d’un repas au restaurant du Lac, à Is-sur-Tille.
Quarante-six personnes se sont ainsi retrouvées autour
d’un repas pour évoquer leurs meilleurs moments de dé-
tente, de jeux, et de voyages des trente dernières années
passées ensemble.
LUX
Rentrée. Cinquante­huit enfants ont repris le chemin de l’école à Lux. Dix­sept élèves
sont en petite et moyenne section de maternelle avec Mme Nazat ; dix­neuf élèves en
grande section et CP­CE1 avec Mlle Vernochet et vingt­deux élèves en CE2­CM1­CM2
avec Mlle Bethomier (80 %) et Mlle Volcher. Photo Muriel Avril
Cahier
Local
12
SEINE ET TILLES
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
usages en France métropolitaine
Offre soumise à conditions valable en France métropolitaine du 10/06/2010 au 20/10/2010 sur réseau
et terminal compatibles. Détails en point de vente et sur orange.fr
(1) Prix de vente conseillé au 08/09/2010 dans la boutique Orange de Chenove sous réserve de souscription concomitante au
forfait Smart édition spéciale Quiksilver avec un engagement de 12 mois minimum. Mobile également disponible sans offre
Orange selon tarif en point de vente. (2) Offre différée de remboursement valable du 10/06/10 au 20/10/10 pour l'achat du
Samsung Galaxy Naos d'un montant supérieur ou égal à 51€ et la souscription ou le réengagement (via le Programme Changer
de Mobile) concomitant à un forfait mobile Orange éligible d'une durée de 12 mois minimum. Offre limitée à un remboursement
par coffret et à 5 remboursements par foyer (même nom, même adresse). Voir conditions complètes de remboursement et
coupon-réponse dans le chéquier promo d'août disponible en point de vente. (3) Offre également disponible avec engagement
de 12 mois pour 3€ de plus par mois. Crédit équivalent à 1h30 d'appels voix métropolitains (hors n
os
spéciaux et de services).
Orange France, SA au capital de 2 096 517 960€ - RCS Créteil 428 706 097.
C.Cial Géant Casino - 58 rue de Longvic - Chenôve
du 8/09/10 au 18/09/10
2
3
3
5
1
1
0
L’
Association des pas-
sionnés de l'écriture,
du livre et de la lec-
ture (Apelle) a été reçue à
l'École musée de Champa-
gny par l' historien Pierre
Gounand, président de l'as-
sociation de l'École musée.
La présidente de l'Apelle,
Françoise Colin, la secrétai-
re, Florence Bardin-Ber-
thoux, le trésorier, Pierre
Maximilien Jenoudet, ainsi
que les membres de la délé-
gation ont suivi les explica-
tions duprésident Gounand
dans les trois parties de l'éta-
blissement.
Après la salle de classe –
où s’est déroulé un exercice
de dictée à la plume et à l'en-
cre violette – la visite a con-
tinué dans l'appartement de
l'instituteur, pour se termi-
ner avec l' exposition sur
“Juin 1940 à Champagny et
dans les villages voisins”.
Après une halte conviviale
dans un restaurant de Saint-
Seine-l'Abbaye, le groupe a
visité l'église abbatiale, gui-
dé par Solange Petitot, vice-
présidente.
L'Apelle participe à diver-
ses animations, notamment
dans le cadre des Conversa-
tions des mardis soirs aures-
taurant de Verdi, place Émi-
le-Zola à Dijon.
INFOApelle,
60, rue Berbisey, 21000 Dijon.
e­mail : lapelle21@gmail.com/.
Site : lapelle.over­blog.com/.
CHAMPAGNY
Desécrivainsàl'Écolemusée
Dernièrement, les membres
de l’association Apelle se
sont rendus à l’École musée
de Champagny. Au pro­
gramme : dictée, visites, ex­
position…
Les membres de l’Apelle se sont prêtés à l’exercice de la dictée. Photo Françoise Probst
n
CARNET
BLANC
SELONGEY
Marcet Isabelle
Michel Verney, premier ad-
joint, officier d'état civil en
l'absence du maire, a uni
par les liens du mariage
Marc Ti radon, 38 ans,
technicien en radioprotec-
t i on, et I s abel l e Del y,
27 ans, technicienne en
radioprotection, tous deux
domiciliés à Selongey.
Photo Maryse Morlot
TROUHAUT
Repascommunal. Tradition oblige : la veille de la fête du
village, un repas est organisé au lavoir. Les cinquante
participants ont partagé la soirée et les spécialités
culinairesdansuneambiancedétendue. PhotoF. B.
GRANCEY-LE-CHÂTEAU
Randonnée. Organisée par l'Amicale des sapeurs­
pompiers, cent vingt­cinq marcheurs et cent vététistes
ont pris le départ au terrain de camping pour des
circuits de 10, 20, 30 ou 40 km. De beaux parcours en
sous­bois ou sur des petites routes, très bien balisés,
ponctués régulièrement de points de ravitaillement.Un
véritable succès pour la dixième édition de cette
manifestation. Photo Jacqueline Folléa
ENBREF
SALIVES
MarcheurgenceTibet
Le15septembreprochain, unemarcheauralieuaudépart du
pieddudonjonàSalives.Deuxparcours :un5-6kilomètresavec
undépart à10heureset un8-10kilomètresendébut d'après-mi-
di. Cetterandonnéetraditionnelleet symboliqueest ouverteà
tous. Organiséeparl'associationUrgenceTibet qui est présidée
parGéraldFacquer, elleapourobjectif desoutenirlepeupleti-
bétainpourquecessent l’oppressionet ladiscrimination.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
OUCHE
Cahier
Local
13
2
3
1
9
3
0
0
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
3
3
3
2
9
6
VINS
Nous rachetons vos vins
champagnes, chartreuse, rhums, cognacs, armagnacs...
Récents et très vieux, même imbuvables (collection)
Contacter Frédéric au 06.77.40.95.47 Je me déplace
2314544
À
9 h 30, le rendez-
vous des pèl eri ns
était fixé sur le pla-
teau Saint-Joseph, pour un
départ à pied et en prières,
jusqu'au sommet de la mon-
tagne d'Étang.
Emmenés par les pères
Joanet et Andrion, une cin-
quantaine de pèlerins ont
récité le chapelet et chanté
durant toute l' ascension,
s'arrêtant de temps à autre
pour méditer.
La messe a été célébrée,
à l'ombre des grands arbres,
au pi ed de l a s t at ue de
Notre-Dame d'Étang.
Un peu d’histoire
Le 2 juillet 1435, une peti-
te statue de pierre représen-
t ant l a Vi erge Mari e est
trouvée au sommet de la
montagne d'Étang, domi-
nant Vel ars- sur- Ouche,
dans des circonstances mi-
raculeuses. Selon les ex-
perts, cette statue aurait été
sculptée deux ou trois siè-
cles auparavant et a été en-
terrée pour échapper, sans
doute, à quelque envahis-
seur ou profanateur.
Cette découverte déchaîne
une incroyable liesse dans
toute la région et devient ra-
pidement le but de nom-
breuses processions et sour-
ce de miracles comme celui
de l'enfant d'Urcy, aveugle
de naissance, qui a recouvré
la vue après avoir été con-
duit près de Notre-Dame.
La statuette “miraculeuse”
mesure 14 cm et repose sur
un socle en noyer ; elle est
en pierre blanche d'Asniè-
res, polychrome et date du
début du XI
e
ou peut-être
même du IX
e
siècle.
INFOSources : Oui, bulletin
de Notre­Dame d'Étang.
VELARS-SUR-OUCHE
Un dimanchedeprières
Le traditionnel pèlerinage à
Notre­Dame d'Étang s’est
déroulé dimanche matin par
une magnifique journée en­
soleillée et a accueilli une
cinquantaine de pèlerins.
Les pèlerins en procession. Photo Colette Petot
L' association Mécapas-
sion 21 organise sa première
Rétroscapade dimanche
12septembre.
Ce rallye promenade touris-
tique est organisé enpartena-
riat avec la Communauté de
communes de la Vallée de
l’Ouche (CCVO), le conseil
général delaCôte-d’Or, lecafé
Le Liberté de Dijon, et le CAT
Le Goëlandde Chenôve.
Cette manifestation se dé-
roulera à partir de Fleurey-
sur-Ouche avec des départs
échelonnés entre 8 h 10 et
8 h 40, depuis la Maison des
associations (ancienne gare) ;
ce sera unmoment privilégié
pour admirer de superbes vé-
hicules anciens et de collec-
tion. La journée sera clôturée
par un sympathique apéritif
organisé par la CCVO.
L’arrivée est prévue à Barbi-
rey-sur-Ouche, à partir de
18 heures, où le public ama-
teur de beaux véhicules est
cordialement invité.
INFORenseignements :
MP21.fr/ ou 06.49.45.23.30.
FLEUREY-SUR-OUCHE
Des véhicules anciens
sur ledépart
Cahier
Local
14
LA CÔTE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
L
es comités Fnaca de
Brochon-Fixin, Bra-
zey-en-Plaine, Genlis,
Beaune, Nuits-Saint-Geor-
ges, Saint-Jean-de-Losne,
Seurre et Saulon-Noiron se
sont réunis vendredi der-
nier afin d’aborder l’année.
Sous la présidence de Jac-
ques Lamblot, cette réunion
a été animée par René Du-
four, du bureau départe-
mental, qui a tout d’abord
rappelé que l’année passée a
été remarquable, tant par
ses effectifs (4 978 adhé-
rents) que par les commé-
morations et plus particuliè-
rement l e 19 Mars qui a
rassemblé de très nombreu-
ses personnes.
Pour le futur, l’objectif est
de maintenir les effectifs, le
congrès national se déroule-
ra à Dijon du 8 au 10 octo-
bre prochain.
En revendication, l’aug-
mentation de la retraite du
combattant est toujours à
l’ordre du jour.
Une i nf ormat i on a ét é
donnée sur les différentes
décorations, puis sur la car-
te avec son prix inchangé,
soit 19 €. Le précongrès dé-
partemental aura lieu mer-
credi 2 mars 2011 à Mont-
bard ; quant aucongrès, il se
t i endra samedi 16 avri l
2011 à Nuits-Saint-Geor-
ges.
À l’issue de cette réunion,
le comité local a offert le
verre de l’amitié.
NOIRON-SOUS-GEVREY
LaFnacafait sarentrée
La Fnaca a tenu sa réunion
de rentrée à la salle des fê­
tes. Le congrès nati onal
était à l’ordre du jour, ainsi
que l’augmentation de la re­
traite du combattant.
Les différents comités du sud de la Côte­d'Or. Photo SDR
Le club de base-ball des
Cyclones de Fénay a été
créé en 1986 par Robert
Averso. Présidé actuelle-
ment par Romaric Diestre,
le club pratique le base-ball
et le softball.
Les Cyclones vont repren-
dre la saison des compéti-
tions, dimanche 19 septem-
b r e . Pour l ’ oc c a s i on,
Romaric Diestre a fait le
point sur ses équipes.
L' équi pe seni ors com-
prend trente licenciés et
s' entraî ne l e samedi , de
10 à 12 heures, sur leur ter-
rain de la route des Essarts
à Chevigny-Fénay, sous la
conduite de Florien Briche-
teaux et Sylvain Bernard.
Les premières rencontres
se dérouleront en plateau
contre les équipes Amou-
rail de Sens et Pyloner du
Creusot . Ensui t e, vi en-
dront les rencontres amica-
les en salle cet hiver, avant
la reprise du championnat
de Bourgogne mi-mars.
L'équipe jeunes est com-
posée de vingt licenciés. El-
le participera au champion-
nat d' hiver en salle et au
championnat de printemps
à l'extérieur. Les entraîne-
ments ont lieu le samedi à
partir de 10 heures.
L'équipe de softball mix-
te, une variante du base-
ball, est constituée de quin-
ze l i cenci és hommes et
femmes. Elle participera au
championnat d'hiver. L'en-
traînement à lieu aussi le
samedi à partir de 10 heu-
res.
Pour Romaric Diestre, ce
sport est adapté à toutes les
morphologies, donc prati-
cable par tous. « Dans nos
équipes, il règne une très
bonne ambiance ; tout se
passe dans la bonne hu-
meur avec un grand plaisir
de jouer ensemble. », expli-
que-t-il. Le club prête le ma-
tériel et offre la possibilité
de s'initier gratuitement.
CONTACTRomaric
Diestre, tél. 06.86.77.23.52 ou
Sylvain Bernard,
tél. 06.18.06.04.20.
FÉNAY
Les Cyclones reprennent labatte
Sylvain Bernard et Romaric Diestre. Photo Claudine Gauthey
QUEMIGNY-POISOT
Peinture. Le
vernissage de
l'exposition “Portraits”
(visible jusqu’au
11 septembre) de Jean
Troubat, présentée par
James Lignier a eu lieu
samedi à la salle
polyvalente. Une
trentaine de tableaux
ont été présentés par
l'artiste, habitant de la
commune. Photo Camille
Bailly
BROCHON
Paroisse. Le week­end pizza a été lancé samedi au clos
Saint­François, en fin de matinée, avec la participation
des Trompes de chasse. La vente, au profit de la chapelle
de la Sainte­Famille, s'est ensuite poursuivie jusqu'à
19 heures, puis dimanche à la sortie de la messe à
l'église Saint­Aignan de Gevrey­Chambertin. Comme les
années précédentes, cette opération a recueilli un grand
succès auprès des paroissiens, mais également des
Amis de nos petites sœurs. Photo C. B.
ENBREF
FÉNAY
Clubfédinois
Samedi, quatre-vingt-dixjeunessontvenuss'inscrireauClubfé-
dinois;presqueautantquelenombreatteintenfindesaison.Les
retardatairespeuventsefaireconnaîtrependantquelquesjours.
Lesadultesontégalementrenouveléleursinscriptions. L'orga-
nisationseradéfinitiveet communiquéelorsdel'assembléegé-
nérale, vendredi24 septembre,à18 h 45, àlasalledesfêtescom-
munale. Renseignements : http://tennis.fenay.perso.sfr.fr.
GEVREY-CHAMBERTIN
Insolite. Au détour
d'une promenade, il est
possible d’apercevoir
des vues surprenantes.
Cette montgolfière
donne l'impression de
s'être plantée sur une
échauguette du
château de Brochon.
Mais, bien entendu, il
ne s’agit là que d’une
illusion. Photo Hubert
Demus
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
DIJON
Cahier
Local
15
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
2
7
4
3
0
9
BÂTIMENT - CONSTRUCTION
MTM
Vérandas - Volets roulants - Fenêtres PVC
Portails - Portes de garage
46, rue de Longvic - 21300 CHENÔVE - Tél. 03.80.52.14.15
2
3
2
8
3
5
7
2
3
1
0
5
5
6
MAÇONNERIE
MTM
Maçonnerie - Dalles de vérandas
Modifications d’ouvertures
Impasse Jean-Perrin
CHENÔVE - 03.80.52.14.15
FABRICANT BOIS
FABRICATION DE PIQUETS - VENTE
Chutes de bois mises en sac
ZAC La Nouroy - 21220 GEVREY-CHAMBERTIN
Tél. 06 14 95 20 92
philippe.pallain@sfr.fr 2
3
3
3
1
6
1
ARROSAGE
T.S.E.V
Conception, plan, réalisation et maintenance
de systèmes d’arrosage automatique.
Pose de cuves de récupération des eaux de pluie.
Renseignements au 03.80.43.28.77 ou 06.80.72.21.34
2
3
0
9
0
9
5
ANTIQUITÉ-BROCANTE
RENNER FRANÇOIS
Achète cher 7/7j tous meubles, objets anciens, bibelots, tableaux, pendules
bronzes, poupées et vieux jouets, violons, livres anciens
cartes postales, montres, pièces de monnaie, médailles tout genre...
Cheminées, dalles. Débarras maison, déplacement gratuit toutes régions
Tél. 03.80.76.07.03 - Velars-sur-Ouche 2331862
SERVICES À DOMICILE
ADOM SERVICES
Jardinage, petits bricolages, gros travaux ménagers
et vitrerie. 50 % déductibles d’impôt
DIJON - 2, rue de Bourges, 21000 - Tél. 06.43.57.32.06
www.adomservices-21.com 2
3
0
9
0
9
3
2333267
MONTE-ESCALIERS
Autonomie Confort Mobilité
Monte-escaliers droits ou tournants
Scooters électriques - Baignoires à porte
25 % crédit d’impôt possible
Visite et devis gratuits
Renseignements : tél. 0 811 652 161 (prix d’un appel local)
VINS
Nous rachetons vos vins
champagnes, chartreuse, rhums, cognacs, armagnacs...
Récents et très vieux, même imbuvables (collection)
Contacter Frédéric au 06.77.40.95.47 Je me déplace
2
3
1
4
5
4
2
2
3
2
5
3
3
0
Sous la présidence du lieu-
tenant-colonel Caseau, l'As-
sociation des officiers de ré-
s e r v e d e C ô t e - d ' O r
( AOR21) a organi sé, ce
week-end, son challenge de
tir annuel. Les membres de
l'Association des sous-offi-
ciers de réserve de Côte-
d’Or (ASOR21) se sont éga-
lement joints à eux. Ce chal-
lenge regroupait quarante ti-
reurs à la carabine 22 long
rifle et au pistolet.
L'AOR21, créée il y a plus
d'une centaine d'années, dé-
marre par ce challenge une
année qui s'annonce bien
remplie. En effet, dès les 24,
25 et 26 septembre, elle par-
ticipera à un raid dans le ca-
dre des Journées des réser-
vi st es à Gér ol shei m en
Rhénanie-Palatinat. Les 23
et 24 octobre, quatre cents
réservistes participeront au
Raid CO Côte-d'Or qui se
déroul era cette année à
Châtillon-sur-Seine. Ce raid
est l'un des plus importants
de France. Il regroupera
quarante-cinq équipes dont
dix venues de l' étranger.
S'en suivra, le 25 novembre,
une conférence sur l'Indo-
chine auquartier Deflandre,
avant la traditionnelle céré-
monie des vœux aux autori-
tés civiles et militaires le
13 janvier.
Résultats du challenge
AOR21. –1
r e
fémi ni ne :
Martine Ferrete. Invités : 1.
Michel Adam; 2. Jean-Marc
Bloquel. Membres : 1. Di-
dier Aguilar ; 2. Jean-Fran-
çois Roulot ; 3. Raymond
Ferrete. Parcours réserviste
(800 m course, lancer de
grenade et tir) : 1. Éric Jac-
quot. Challenge Rouy : 1.
Michel Escallier ; 2. Michel
Morot ; 3. Adeline Jacquot.
INFOAOR21,
Maison des associations,
2, rue des Corroyeurs à Dijon.
TIR
Les officiers deréserveont dégainé
Les participants au challenge. Photo Martine Clément
ENBREF
PAROISSE SAINT-JOSEPH
Rentréereligieuse
Samedi 11 septembre, entre 10 heures et 11 h30, est organi-
sé un P’tit Déj d’inscriptions à la paroisse Saint-Joseph de
Dijon. C’est la rentrée pour l’éveil à la foi, le catéchisme et
les aumôneries. Renseignements : 03.80.55.34.60.
ACCUEIL DES VILLES FRANÇAISES
Larentréeaveclanouvelleprésidente
La présidente de l’AVF (Accueil des villes françaises) et une
équipe d’accueillantes tiendront une permanence pour ac-
cueillir les personnes nouvellement arrivées dans la région,
du mardi 14 au vendredi 17 septembre, 64, rue Vannerie.
Renseignements : 03.80.67.18.60.
n
UNESEMAINE
UNBÉNÉVOLE
Yves Seguin : «Recruter est de plus enplus difficile »
Y
ves Seguin, 76 ans, est
depuis quatorze ans le
président de l’association
Retraités éducateurs sans
frontière, fondée en 1990.
L’ancien instituteur et maî-
tre d’application à l’école
Chevreul de Dijon est parti
de nombreuses fois au Bé-
ninet auNiger. Sa dernière
mission a été le Mali, « la
zone critique » comme il la
nomme. Le président ex-
plique que l’association a
pour vocation d’aller aider
les habitants et surtout les
instituteurs à faire l’école.
« Nous apportions des mé-
t hodes moi ns s t r i ct es
comme, par exemple, les
classes de découvertes ».
Yves Segui n a de beaux
souvenirs de ces missions
qui duraient deux à trois
mois : « L’accueil était cha-
leureux. Nous n’étions pas
là pour remplacer les en-
seignants mais pour les
conseiller et échanger avec
eux ». Le bénévole a été
particulièrement ému par
le Niger. « Maintenant,
l’association marche au ra-
lenti, nous ne sommes plus
qu’une demi-douzaine de
membres à Dijon, les cré-
dits manquent », se désole
Yves Seguin, qui s’est lancé
dans une nouvelle aventu-
re au côté de l’association
m a l i e n n e d e D i j o n .
« Comme j’ai la connais-
sance du pays, je peux me
rendre utile. » Concernant
l’exécution de l’otage Mi-
chel Germaneau, retenu
au Niger puis au Mali, Yves
Seguin se dit outré : « Dé-
jà, en 2005, le ministère
nous interdisait de rayon-
ner. Cela aurait pu nous ar-
river. Mais si j’étais plus
jeune, je n’hésiterais pas à
repartir en évitant quand
même les zones trop dan-
gereuses ». Concernant
l ’ associ at i on Ret rai t és
éducateurs sans frontière,
le président regrette que
les temps soient si durs :
« Depuis cinq ans, nous
avons des difficultés à re-
cruter. À Paris, il y avait
sept cents membres, ils ne
sont plus que cinq cents.
Pour continuer à se faire
connaître, l’association
participe chaque année au
Grand Dèj’, le rendez-vous
des associations.
Chaque mercredi, un béné­
vol e qui donne de son
temps pour une associa­
tion nous parle de son en­
gagement. Auj ourd’hui ,
Yves Seguin.
Yves Seguin. Photo LBP
Cahier
Local
16 PROMOTION
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AMÉRICAINE
1.Renevey-Lucand 1h09’21''
2.Noel-Brigand 1h09’53''
3.Joly-Vautier 1h11’33''
4.Thomas-Tuis 1h11’41''
5.Febay-Pelletier 1h13’43''
6.Leroy-P.Eugene 1h15’00''
7.Segay-Leguy 1h15’54''
8.Berthault-Castille 1h16’03''
9.Bornel-Tisserant 1h17’29''
10.Jordan-Vautier 1h17’52''
11.Magnien-Demoury 1h18’09''
12.Nivot-Zucco 1h19’10''
13.Froidevaux-Babonnet 1h19’43''
14.Dantonel-Eudes 1h20’12''
15.Barthonier-Ducote 1h20’31''
16.Boyaux-Boyaux 1h21’14''
17.Lavenu-Sureau 1h21’24''
18.Brousse-Guillot 1h21’41''
19.Demoury-Barbieux 1h21’58''
20.Rodot-Bourcier 1h22’27''
21.Nivot-Jeanniard 1h22’37''
22.Truchot-Rousseaux 1h22’57''
23.Segard-Fabre 1h23’07''
24.Pillot-Anjoubault 1h23’11''
25.Isconte-Caillault 1h23’33''
26.Leblanc-Remond 1h23’44''
27.Paggi-Paggi 1h24’07''
28.Jolivet-Renaut 1h24’13''
29.Chevalier-Hurtaud 1h24’22''
30.Lementec-Le Mentec 1h24’49''
31.Vandroux-Sanchez 1h24’54''
32.Brullebaut-Deschaseaux 1h25’25''
33.Giboulot-Cheron 1h25’48''
34.Largant-Largant 1h26’11''
35.Colin-Dinger 1h26’18''
36.Sellier-Tupin 1h26’59''
37.Aigon-Aigon 1h27’40''
38.Jeanniard-Pelletier 1h27’43''
39.Bouchetard-Follot 1h27’47''
40.Bourgeois-Grux 1h28’50''
41.Dental-Portier 1h29’08''
42.Pothier-Da Cunha Vaz 1h29’09''
43.Viard-Dental 1h29’09''
44.Borne-Fertier 1h29’23''
45.Bassi-Bassi 1h29’54''
46.Fusaro-Begrand 1h29’59''
47.Mimeur-Mimeur 1h30’28''
48.Clever-Giboulot 1h30’42''
49.Menard-Vandeschrick 1h30’58''
50.Pacotte-Cerqueira 1h31’16''
51.Nicolier-Thibert 1h31’56''
52.Hoarsan-Dufant 1h31’57''
53.Rebetez-Chaumard 1h32’08''
54.Jorland-Jorland 1h32’13''
55.Gaugry-Mery 1h32’16''
56.Virion-Hot 1h32’36''
57.Basset-Hermitant 1h32’40''
58.Marin-Roux 1h32’55''
59.Godot-Roche 1h33’09''
60.Marchand-Garnier 1h33’11''
61.Touzeau-Fatet 1h33’24''
62.Mattioli-Bornot 1h33’30''
63.Deschamps-Meneghelli 1h33’49''
64.Simon-Simon 1h33’52''
65.Larosa-Cassarino 1h33’55''
66.Bellissent-Lapalus 1h34’24''
67.Pelcar-Dechazeau 1h34’27''
68.Huart-Folio 1h34’42''
69.Guilbert-Goncalves 1h34’45''
70.Boizeau-Nissen 1h34’49''
71.Bresson-Bresson 1h34’57''
72.Jacotot-Jacotot 1h35’04''
73.Petijean-Colin 1h35’10''
74.Riu-Crapeau 1h35’12''
75.Badet-Durand 1h35’28''
76.Turrel-Roblot 1h35’32''
77.Legros-Paroty 1h35’35''
78.Godot-Baudot 1h36’14''
79.Galus-Decheane 1h36’35''
80.Cruz-Bilbot 1h37’02''
81.Nageotte-Nageotte 1h37’05''
82.Maurage-Maurage 1h37’15''
83.Maurage-Giboulot 1h37’38''
84.Chauvot-Mei 1h37’46''
85.Marc-Marc 1h38’26''
86.Maurice-Bruchon 1h38’27''
87.Jaffeux-Jaffeux 1h38’29''
88.Hiarsan-Hoarsan 1h38’34''
89.Huguenot-Champy 1h38’48''
90.Gambey-Gambey 1h39’36''
91.Bleschet-Barthen 1h40’06''
92.Godot-Leguy 1h40’20''
93.Beauvais-Beauvais 1h40’30''
94.Nagotte-Chauche 1h40’31''
95.Rousset-Joubart 1h40’47''
96.Michelin-Babouhot 1h40’52''
97.Josserand-Oudot 1h41’22''
98.Bertin-Deplanque 1h41’23''
99.Hennequin-Deflandre 1h41’28''
100.Giboulot-Melin 1h41’34''
101.Hallenet-Vandeschrick 1h41’58''
102.Laroche-Gilbert 1h42’14''
103.Mineur-Christ 1h42’15''
104.Colabella-Gauthie 1h42’17''
105.Guyenot-Seghetto 1h42’18''
106.Lemoine-Lemoine 1h42’41''
107.Joha-Dupuis 1h43’00''
108.Sivignon-Breton 1h43’01''
109.Duvernet-Variot 1h43’11''
110.Bonandrini-Biacone 1h43’44''
111.Aller-Aller 1h44’11''
112.Desjardin-Mimeur 1h45’08''
113.Bricheteau-Guinot 1h45’12''
114.Pillot-Anjoulbault 1h45’15''
115.Duthu-Duthu 1h45’42''
116.Tonot-Kamboua 1h45’45''
117.Deschamps-Limbardet 1h45’51''
118.Carre-Laure 1h46’02''
119.Dromas-Amant 1h46’43''
120.Thomeuf-Thomeuf 1h46’44''
121.Leblanc-Kolla 1h47’04''
122.Gelin-Piller 1h47’21''
123.Crespo-David 1h47’37''
124.Patey-Couturier 1h48’20''
125.Bonnemain-Fousset 1h48’21''
126.Menard-Brechoire 1h48’26''
127.Bougaud-Contet 1h48’54''
128.Graw-Danet 1h49’48''
129.Laleaux-Durupt 1h49’54''
130.Saussier-Aymonier 1h49’58''
132.Bernard-Mielle 1h51’32''
133.Etievant-Becaniel 1h51’54''
134.Boulange-Vegas 1h52’02''
135.Etinault-Mildner 1h52’10''
136.Cousin-Cousin 1h52’13''
137.Claeysen-Claeysen 1h52’43''
138.Galus-Trinoti 1h54’28''
139.Gilbert-Gilbert 1h55’11''
140.Jacquier-Mathias 2h01’43''
141.Sivignon-Vaille .........................2h05’33''
INDIVIDUEL
1. Paul Lalire 1h14’46''
2. Morgan Dumas 1h15’14''
3. Jean Theurel 1h15’48''
4. Stéphane Bernardot 1h17’12''
5. Eric Carre 1h18’28''
6. David Prunier 1h18’30''
7. Pascal Mielle 1h18’35''
8. Christophe Louet 1h18’47''
9. Sébastien Monot 1h19’00''
10. Jérome Dugat 1h19’35''
11. Timoté Gaudry 1h19’52''
12. Maxime Chevalier 1h20’02''
13. Jean-Charles Lalevee 1h20’07''
14. Grégory Rabillon 1h20’35''
15. Frédéric Legrand 1h20’41''
16. Julien Seguin 1h21’07''
17. Pierre-Yves Mauron 1h21’30''
18. Renaud Vanlande 1h21’36''
19. Thierry Sonzongny 1h21’49''
20. Nicolas Roy 1h21’54''
21. Jérome Bossu 1h22’12''
22. Christophe Hugot 1h22’16''
23. Bertrand Fraisse 1h22’19''
24. Rémy Dumont 1h22’44''
25. Nicolas Debois 1h22’49''
26. Florent Desbrosse 1h23’21''
27. Eric Chanussot 1h23’51''
28. Bruno Beacco 1h24’02''
29. ??? 1h24’06''
30. Florian Febraroli 1h24’09''
31. Rodolphe Segay 1h24’15''
32. Damien Morland 1h24’17''
33. Christophe Jomas 1h24’32''
34. Justin Girardin 1h24’36''
35. Sébastien Macherbet 1h24’44''
36. Xavier Rossigneux 1h25’00''
37. Jérome Leveque 1h25’04''
38. Landry Cherubini 1h25’05''
39. François Cornn 1h25’13''
40. Philippe Seguin 1h25’23''
41. Sylvain Gauffroy 1h25’58''
42. Didier Lequin 1h26’02''
43. Arnaud Garnier 1h26’15''
44. Laurent Simonneau 1h26’19''
45. Romain Dental 1h26’49''
46. Gérald Funes 1h26’52''
47. David Frere 1h27’07''
48. Frédéric Dupuy 1h27’28''
49. Marc Laborey 1h27’33''
50. Mathieu Dumas 1h27’43''
51. Denis Herbe 1h28’04''
52. Denis Jacquin 1h28’14''
53. Frédéric Laudet 1h28’30''
54. Patrick Dumas 1h29’08''
55. Bertrand Mignot 1h29’09''
56. David Longepierre 1h29’13''
57. Stéphanie Vaxillaire 1h29’30''
58. Emmanuel Corneloup 1h29’42''
59. Cyril Ducet 1h29’48''
60. Julien Perderiset 1h29’53''
61. Grégory Rolland 1h30’08''
62. Marc Chaveriat 1h30’24''
63. Jaques Berland 1h30’30''
64. Loïc Galand 1h30’53''
65. Pascal Py 1h31’03''
66. Nicolas Hebinger 1h31’05''
67. Virgine Fraisse 1h31’25''
68. Benoît Goffette 1h31’31''
69. Christophe Gueutin 1h31’38''
70. Jarno Legros 1h31’45''
71. Geoffroy Perez 1h31’47''
72. Francis Demesy 1h31’48''
73. Ludivic Hamy 1h31’50''
74. Yann Sirieix 1h31’50''
75. Christian Bonnet 1h32’16''
76. David Seghetto 1h32’16''
77. Jean-Luc Monnier 1h32’28''
78. Alain Masset 1h32’32''
79. David Guyenet 1h32’34''
80. Mathieu Pretet 1h32’43''
81. Bernard Bouley 1h32’46''
82. Jean-Luc Gautherrot 1h32’59''
83. Christian Martin 1h33’09''
84. Jean-Michel Mery 1h33’09''
85. Fabrice Belnez 1h33’24''
86. Sébastien Couroux 1h33’33''
87. Jérome Mongouachon 1h33’57''
88. Patrick Moreau 1h34’13''
89. Lionel Brazier 1h34’31''
90. Pascal Begard 1h34’41''
91. ???? 1h34’41''
92. Didier Rouget 1h34’46''
93. Benjamin Ferran 1h34’54''
94. Bruno Thomas 1h35’22''
95. Christophe Rousset 1h36’06''
96. Eric Hennequin 1h36’32''
97. Olivier Lalouette 1h36’51''
98. Laurent Pierre 1h37’05''
99. Roland Scrive 1h37’09''
100. André Bricard 1h37’19''
101. Sébastien Huet 1h37’30''
102. Frédéric Gigney 1h37’31''
103. Julie Cornemillot 1h37’53''
104. Marc Passerat 1h38’18''
105. Eric Loyer 1h38’22''
106. Michael Cousin 1h38’24''
107. Charles-Antoine Petit 1h38’25''
108. Julien Poz 1h38’27''
109. David Maty 1h38’28''
110. Fabien Dorey 1h38’41''
111. Samuel Campana 1h38’43''
112. Jaques Petit 1h39’13''
113. Philippe Gandrey 1h39’21''
114. Pierre Charles Sarrazin 1h39’52''
115. Nicolas Couturier 1h39’55''
116. Paul Janisz 1h39’56''
117. Alexandre Leibungduth 1h39’59''
118. Marc Lindimer 1h40’00''
119. Thomas Herbe 1h40’07''
120. John Verslype 1h40’33''
121. Thomas Bonandrini 1h40’44''
122. Cédric Marquet 1h40’47''
123. Philippe Blanchard 1h40’57''
124. Régis Remoriquet 1h41’03''
125. Martin Dechaene 1h41’09''
126. Patrick Bielonko 1h41’09''
127. Yann Jouanin 1h41’12''
128. Louis Edouard Babonnet 1h41’17''
129. Damien Terrezano 1h41’21''
130. Samuel Gevrey 1h41’27''
131. Anthony Demoulin 1h42’06''
132. Sébastien Poizot 1h42’13''
133. Denis Menard 1h42’38''
134. Alexandre Lacot 1h42’49''
135. Patrik Jomas 1h43’17''
136. Anthony Cases 1h43’28''
137. Pierre Maire 1h43’38''
138. Patrick Epivent 1h43’55''
139. Mathieu Gobillot 1h43’57''
140. Christophe Taillefer 1h44’00''
141. Raphaël Guyon 1h44’13''
142. Benoît Faivre 1h44’14''
143. Carl Gandrey 1h44’28''
144. Bruno Afonso-Raposo 1h44’33''
145. Renaud Baillou 1h44’37''
146. Jocelyn Traque 1h44’43''
147. Dominique Bernard 1h45’12''
148. Luc Boibessot 1h45’48''
149. Olivier Drigny 1h45’55''
150. Laurent Bernard 1h45’59''
151. Philippe Dagain 1h46’02''
152. Emmanuel Legros 1h46’16''
153. Marie-Claude Bricard 1h46’28''
154. Maximilien Serafin 1h46’34''
155. Benjamin Campana 1h46’34''
156. Marie-Claire Tassin 1h46’38''
157. Patrick Paroty 1h46’39''
158. Bruno Costille 1h46’58''
159. Jean-Michel Laurent 1h47’09''
160. Ludovic Menard 1h47’11''
161. Lilian Parod 1h47’15''
162. Aurélien Bely 1h47’16''
163. Cyrille Calinaud 1h47’26''
164. Sébastien Judas 1h47’34''
165. David Sombstay 1h47’38''
166. Philippe Foissard 1h47’48''
167. Guillaume Thibert 1h47’59''
168. Véronique Lambert 1h48’06''
169. Arsene Haral 1h48’41''
170. Théo Herbera 1h48’42''
171. Johann Deuvot 1h49’09''
172. Nicolas Isambert 1h49’11''
173. Jean-Louis Metra 1h49’32''
174. Jean-Michel Concina 1h49’50''
175. Rachelle Doras 1h49’56''
176. Serge Cornot 1h50’09''
177. Jean-Philippe Meuriot 1h50’17''
178. Richard Meyer 1h51’11''
179. Sophie Jason 1h51’12''
180. Séverine Naudin 1h51’22''
181. Philippe Blanchot 1h51’53''
182. Sébastien Dumont 1h52’28''
183. Yves Decailliot 1h52’41''
184. Stéphane Giroux 1h52’43''
185. Stéphane Cornot 1h52’44''
186. Jean-Marc Bernard 1h52’50''
187. Didier Deschamps 1h53’47''
188. Christophe Ferran 1h53’47''
189. Patrick Lebeault 1h53’47''
190. Jean-Louis Gilbert 1h55’20''
191. Sandrine Renard 1h55’30''
192. Carlos Capela 1h56’38''
193. Karine Lombard 1h56’39''
194. Olivier Dufour 1h57’00''
195. Arnaud Riffel 1h57’43''
196. Eddy Monin 1h57’59''
197. Etienne Macheret 1h59’16''
198. Rudolphe Boulon 2h00’46''
199. Mylène Miranda 2h00’58''
200. Sébastien Brisard 2h00’59''
201. Cyril Bernard 2h01’11''
202. Roch Mutin 2h01’11''
203. Hélène Queru 2h01’21''
204. Cyril Queru 2h01’21''
205. Frédérique Charmoille 2h01’22''
206. Gérard Gilquin 2h02’43''
207. Philippe Combot 2h04’17''
208. Jean-Marc Fizaine 2h10’16''
209. Carole Isambert 2h10’26''
DUATH’KIDS
1. Dorian Basset 13’55''
2. Alex Basset 14’21''
3. Cléophan Chassignet 14’27''
4. Valentine Godot 14’36''
5. Dorian Fournier 15’27''
6. Thomas Boulon 16’16''
7. Mathilde Lemoine 16’16''
8. Esteban Thibaut 16’27''
9. Eva Desjardin 16’29''
10. Léa Mercey 16’38''
11. Alois Dupuy 16’41''
12. Lilian Gobled 16’42''
13. Riwien Baucherel 16’50''
14. Martin Courvoisier 16’59''
15. Pierre Cousin 17’16''
16. Hipollyte Legrand 17’19''
17. Jules Bertin 17’24''
18. Antoine Bernard 17’37''
19. Félicien Tritoni 17’40''
20. Nicolas Charles 17’43''
21. Thomas Vadot 17’58''
22. Aymeric Laissus 18’01''
23. Théo Metra 18’04''
24. Cloé Laudet 18’17''
25. Thomas Mulet 18’21''
26. Théo Guinot 18’25''
27. Loïc Truchot 18’27''
28. Stevan Saint Gilles 18’37''
29. Martin Patouillet 18’44''
30. Julien Santagostinobaldi 18’45''
31. Florent Castille 18’48''
32. Adrien Clement 18’49''
33. Maxandre Laudet 18’51''
34. Tom Bernadot 18’52''
35. Guillaume Mignot 18’53''
36. Mathieu Blanchard 18’54''
37. Félicie Milliere 18’55''
38. Lisa Maurage 18’55''
39. Thomas Gauthier 18’55''
40. Emma Diolot 18’56''
41. Clémence Menard 18’56''
42. Valentine Touzeau 18’56''
43. Nathan Doras 18’56''
44. Julie Ferrier 18’58''
45. Laura Galus 18’59''
46. Robin Ducotte 19’00''
47. Charline Marc 19’02''
48. Florentin Seghetto 19’04''
49. Corentin Maret 19’06''
50. Emma Jaffiol 19’08''
51. Antoine Jacotot 19’10''
52. Benjain Sireix 19’10''
53. Pauline Louet 19’11''
54. Mathis Jaffiol 19’22''
55. Maxime Potey 19’37''
56. Louis Sireix 19’40''
57. Alexandre Auriac 19’40''
58. Léo Gutfrind 19’45''
59. Cloé Giroud 19’46''
60. Vincent Boulon 19’56''
61. Antoine Thilloux 19’56''
62. Jessica Girot 20’02''
63. Apolline Touzeau 20’03''
64. Léonie Milliere 20’04''
65. Coralie Macherbet 20’10''
66. Brieuc Rousset 20’21''
67. Ines Artola Chandelot 20’32''
68. Clémentine Tritoni 20’33''
69. Marine Huet 20’48''
70. Marion Paulin 21’03''
ATHLÉ-VTT. Duathlon des Sables 2010.
Un succès populaire
Près de 500 coureurs et cy-
clistes ont participé diman-
che matin à l’édition 2010
du Duathlon des Sables, à
Arc-sur-Tille. Voici l’intégra-
lité des classements.
Le podium de la course individuelle photo R.L.
Cahier
Local
20 TÉLÉVISION
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
PEOPLE
Mélissa et Jamel au Toy Story Playland
Mélissa Theuriau et Jamel
Debbouze étaient visible-
ment conquis, ce week-end,
par les trois nouvelles at-
tractions du Toy Story Play-
land de Disneyland Paris.
Samedi soir, lors de la céré-
monie d'ouverture, la journaliste de M6 n'a pas perdu
une minute: elle a immédiatement testé la vertigineuse
simulation de saut en parachute. Le lendemain, le couple
s'est promené, main dans la main, dans les allées du parc.
Toujours très disponible, Jamel n'a pas hésité à signer des
autographes, voire à prendre la pose avec son épouse.
MÉDIAS
Patrick Sébastien sur une liste noire?
Patrick Sébastien réagit sur
son site Internet au sujet de
l'hypothétique liste noire
d'animateurs que Nicolas
Sarkozy ne souhaiterait plus
voir sur France télévisions:
«Si on ne me renouvelle pas
mon contrat, cela voudra dire que cette liste existe vrai-
ment». Toujours prompt à s'ériger en victime, Sébastien
peut en profiter pour y trouver un imparable moyen de
pression. Cette «liste noire» apparaît en effet au moment
où il négocie les deux prochaines saisons avec son nou-
veau patron, Rémy Pflimlin.
SOLIDARITÉ
Denis Brogniart au secours de Haïti
pour Architectes de l'urgence
Parrain de la fondation Ar-
chitectes de l'urgence, De-
nis Brogniart s'envolera mi-
septembre pour leur plus
gros chantier: Haïti. «On
parle beaucoup de ceux qui
soignent et sauvent dans
l'humanitaire, mais très peu de ceux qui relogent. Pour-
tant, Dieu sait que c'est important», rappelle l'animateur
de «Koh-Lanta». «La fondation intervient pour recons-
truire dans les zones dévastées. Mais, dans un premier
temps, elle aide surtout les secouristes. Ces derniers, lors-
qu'ils arrivent, n'ont qu'une envie: se précipiter dans les
décombres, mais on ne sait pas si ces derniers ne vont
pas s'effondrer davantage. Ils sont là pour apporter leur
expertise.» À propos de sa mission sur place, huit mois
après le tremblement de terre, Denis Brogniart confie:
«Je vais mettre la main à la pâte. De toute façon, je ne
peux pas m'imaginer dormir dans un bel hôtel et venir
avec des souliers vernis. Je vais partager l'existence de ces
gens qui se démènent». Pour plus d'infos: www.archi-ur-
gent.com
INDISCRETIONS
INFORMATION
Tony Blair reçoit
David Pujadas
Al'occasion de la sortie de
ses «Mémoires» (Albin Mi-
chel), l'ancien Premier mi-
nistre de Grande-Bretagne,
Tony Blair (photo), a reçu
le journaliste David Puja-
das. L'entretien, réalisé à
Londres, sera retransmis
demain durant le journal de 20 heures de France 2.
SÉRIE
«Dr House» et «Dexter» en plein virage
On pouvait se demander
si, à force de cynisme et
de pathologies compli-
quées, Dr House n'allait
pas tourner en rond, et sa
série avec.
Ou si, une fois marié et père
de famille, le serial killer
Dexter allait se ranger. C'é-
tait sans compter avec
l'imagination des scéna-
ristes. Au Festival améri-
cain de Deauville, le public
a découvert, à la fin de la
saison 4 de «Dexter» et en
présence de son créateur,
Clyde Phillips, un rebon-
dissement qui l'a laissé sans
voix. Quant au premier épi-
sode de la saison inédite
de «Dr House», il l'a stupé-
fié. Pour ménager le sus-
pense, on dira juste qu'il
change... de maison.
JEU
Julien Lepers rêve
de journal télévisé
J. Lepers: «L'émission commençait à dater un peu, il fallait la dépoussiérer: ça bouge plus!»
«Questions pour un cham-
pion» fait peau neuve.
Nouveau décor, nouvelles
musiques, nouvelles ques-
tions donnent un look diffé-
rent à l'émission «histo-
rique» de France 3. Pourtant
celle-ci, ainsi que son pré-
sentateur, ne semble jamais
s'essouffler.
Quelles sont les évolutions
de «Questions pour un
champion» en cette rentrée?
L'émission commençait à
dater un peu, il fallait la dé-
poussiérer. Nous avons donc
changé le décor et le plateau.
Il y a de nouvelles lumières
et de nouvelles couleurs. Ces
évolutions la modernisent
vraiment. Pour moi, elle
rentre désormais dans la caté-
gorie des émissions du dé-
but du XXIe siècle: ça bou-
ge plus!
Vous avez aussi travaillé
le casting...
Oui! Une nouvelle équipe
chargée du casting a pris le
pouvoir. La façon de sélec-
tionner les candidats a donc
changé: ils sont plus typés,
avec de fortes personnalités.
C'est une émission qui, de
toute façon, ne vieillit pas,
non?
C'est vrai, même son pré-
sentateur ne prend pas une
ride! (Rires.) Je ne sais pas
quel est son secret... En fait,
je reste passionné par ce que
je fais. Je prends toujours le
même plaisir à animer
«Questions pour un cham-
pion». Si je n'aimais plus le
faire, je risquerais de ne pas
passionner ceux qui nous re-
gardent. Or, je suis content
de m'adresser auxgens, car je
sais qu'ils adorent le jeu et
qu'ils l'attendent tous les soirs.
À l'étranger aussi, grâce à
TV5Monde, l'émission est
très suivie. Au Maghreb et
en Afrique noire notamment,
elle possède un réel impact.
Avez-vous d'autres envies?
L'année dernière, j'avais fait
«Le tournoi d'orthographe»
parce que c'était nouveau.
Daniela Lumbroso a été
choisie pour cette année,
mais je reste ouvert à toutes
les propositions. Parexemple,
j'aimerais présenter un jour-
nal télévisé. Ça m'intéresse-
rait et ça ne doit pas être bien
sorcier de lire un prompteur!
Mais, en ce moment, j'aime
aussi beaucoup les émissions
économiques et bien sûr les
émissions musicales. Je conti-
nue d'ailleurs les tournées en
France, Belgique et Suisse
avec mon orchestre et à com-
poser des chansons.
PROPOS RECUEILLIS PAR
PATRICIA LARCHER-REVERDY
INFO France 3 - 18 h 00
«Questions pour
un champion»
«Questions pour un
champion» existe à l’antenne
de France 3 depuis 22 ans.
L’émission a subi de
nombreux liftings depuis sa
création: elle aurait ainsi
utilisé une dizaine de décors.
Cependant, les règles du jeu
n’ont jamais évolué. Seule
une question a été ajoutée
cette année pour départager
les finalistes.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
TÉLÉVISION
Cahier
Local
21
TNT
6. 20 Zoé Kézako 2 épisodes.
6. 45 TFou 11.05 Secret Story
11.55 Petits plats en équi-
libre L'abricot. 12.00 Les
douze coups de mi di 13.00
Journal 13.55 Les Cordier,
j uge et fl i c Fi l m TV. Policier.
Lames de fond. 15.30 Femmes
de l oi Fi l m TV. Policier. Un
amour de jeunesse. 17.25 New
York police judiciaire 18.20
Secret Story 19.10 Une
fami l l e en or 20.00 Journal
20.35 C' est ma Terre
20.45 SÉRIE
Mentalist
Policière. 3 épisode inédits.
Avec : Simon Baker, Robin Tun-
ney, Owain Yeoman, Tim Kang.
TROU NOIR.
Un pédophile récemment
libéré de prison a été abat-
tu près du bureau du CBI. Les
indices incriminent Lisbon, qui
avait procédé à l'arrestation
du défunt.
Dirty Sexy Money
Drame. 2 épisodes inédits.
L'ARRIVÉE INATTENDUE.
Simon offre à Nola la solution
à ses problèmes, Nick dé-
couvre que Karen est encein-
te de Simon.
0. 40 Affaires non classées
2 épisodes inédits.
15.05 Dossiers secrets 15.35
Pacifi que sud 16.30 Afrique :
le grand Rift 17.25 C l'info
17.30 C à di re ? ! 17.44
Comprendre la route, c'est
pas sorcier 17.45 C dans
l' air 19.00 C à vous 19.55
Histoire classée 20.25 C à
vous l a sui te
20.35 MAGAZINE
La maison France 5
Loisirs. Prés.: Stéphane The-
baut. 50 minutes.
21.25 Silence, ça pousse !
22.10 C'est notre affai re Le
déstockage. 22.45 C dans l' air
23.50 Planète très insolite
TF1
23.05 SÉRIE
6. 30 Télématin 9. 10 Des
j ours et des vi es 9.35
Amour, gl oi re et beauté 9.55
C'est au programme 10.55
Motus 11.30 Les z'amours
12.00 Tout le monde veut
prendre sa place 13.00 Jour-
nal 14.00 Toute une histoire
15.10 Comment ça va bien !
16.15 Le Renard 17.25 En
toutes lettres 18.05 On n'de-
mande qu' à en ri re 19.00
N'oubliez pas les paroles
20.00 Journal
20.35 FI LM TV
Les Petits Meurtres
d'Agatha Christie
Policier. Fra. 2009. Réal.: Eric Wo-
reth. 1h40. Inédit. Avec: Antoine
Duléry, Marius Colucci, Anna
Cottis, Claire Magnin.
LE CHAT ET LES SOURIS.
Le commissaire Larosière et
l'inspecteur Lampion enquêtent
dans un pensionnat pour
jeunes filles de la haute so-
ciété, où plusieurs meurtres
ont été commis.
Dans l'univers de...
Prés.: Laurie Cholewa. 1 h 30.
MICHEL BOUJENAH.
Laurie Cholewa convie Michel
Boujenah à évoquer sa vie et
les grands moments de sa car-
rière.
23.50 Journal de la nuit
0. 05 La nui t du ramadan
France 2
22.15 DIVERTISSEMENT
6. 00 EuroNews 6. 45 Ludo
11.00 Mercredi C sorties
11.15 Pl us bel l e l a vi e 11.45
12/13 13.00 Direct chez
vous ! 13.35 En course sur
France 3 13.50 Inspecteur
Derrick 14.55 Inspecteur
Barnaby Fi l m TV. Policier. GB.
2002. Les sonneries de la
mort. 16.45 Sl am 17.25 Des
chiffres et des l ettres 18.00
Questions pour un champion
18.40 19/20 20.10 Plus belle
l a vi e
20.35 DOCUMENTAIRE
Vu du ci el
Environnement. Fra. 2010. Réal.:
Thierry Machado et Anastasia Mi-
kova. Inédit.
LES HÉROS DE LA NATURE:
SÉNÉGAL.
Gros plan sur un écologiste
libanais qui a toujours vécu
au Sénégal, Haïdar El Ali, mais
aussi sur un sauveur d'ours,
Kartick Satyanarayan, qui agit
en Inde.
22.15 Soi r 3
Entre deux vies:
Samy Naceri
Société. Fra. 2009. Réal.: Fred
Journel. 1 h 30. Inédit.
Retour sur le parcours de l'ac-
teur Samy Naceri.
0. 20 Vi ngt ans de ri re à
Montreux 2. 05 Soi r 3 2.30
Pl us bel l e l a vi e
France 3
22.50 DOCUMENTAIRE
10.25 La Nui t au musée 2
Film. Comédie. 12.15 Une
minute avant (C) Film. Court
métrage. 12.20 L'édition
spéciale (C) 14.00 Royal
Pai ns 14.40 Hannah Monta-
na, l e fi l m Film. Comédie.
16.20 La Proposition Film.
Comédie sentimentale. 18.15
Les Simpson (C) 18.40 Le JT
de Canal + (C) 19.05 Le
grand journal (C) Invités:
Lambert Wilson, Henry Quinson,
Franck Dubosc, Cédric Villani.
20.50 FILM
Le Hérisson
Drame. Fra. 2009. Réal.: Mona
Achache. 1 h 35. Avec : Josia-
ne Balasko, Garance Le Guiller-
mic, Togo Igawa, Anne Brochet.
Une concierge des beaux
quartiers parisiens se lie
d'amitié avec sa voisine de 11
ans, brillante et suicidaire. Un
nouveau voisin bouleverse
leurs destins.
Darwin 2.0
Comédie. Fra. 2010. Réal.: Vin-
cent Amouroux et Franck Pitiot.
1h 10.
Avec: Quentin Baillot, Mario
Pecqueur.
23.35 The Pacifi c 3 épisodes.
2. 15 Trompe-l'oeil Fi l m TV.
Policier.
Canal+
22.25 FI LM TV
11.20 Les derniers Romains
12.15 Max l a Menace 12.45
Arte journal 13.00 Tous
Européens ! 13.30 Globalmag
14.00 Plitvice 14.45 Berna-
dett e 55 Film. Biographie.
16.45 Les secrets des tribus
17.35 X:enius 18.05 360°,
GEO 19.00 Arte journal 19.30
Sur les volcans du monde
19.55 Life, l' aventure de la
vi e Les mammifères.
20.40 55 FILM
Salvador Allende
Documentaire. Blg - Chl - Fra.
2003. Réal.: Patricio Guzmán.
1 h 40.
En 1970, Allende est élu
président du Chili. Ses réformes
lui attirent les foudres des
conservateurs qui, soutenus par
les Etats-Unis, organisent un
putsch.
22.20 Le dessous des cartes
A quoi sert le patrimoine de
l'Unesco?
Reservoir Dogs
Policier. EU. 1992. Réal.: Quen-
ti n Tarantino. 1 h 35. VOST.
Avec: Harvey Keitel, Tim Roth,
Michael Madsen.
0. 10 Histoire de l'hélicoptère
1. 05 11 septembre 2001 Le
cauchemar américain. 3.00
Lions Love Film. Essai.
Arte
22.35 55 FILM
7. 30 Disney Kid Club 8.20
M6 Ki d 8. 50 M6 boutique
9. 50 Sue Thomas, l'oeil du
FBI 2 épisodes. 11.40
Missing : disparus sans lais-
ser de trace 12.45 Le 12.45
12.55 Missing : disparus sans
laisser de trace Sous influen-
ce. 13.45 Merci, les enfants
vont bien ! 55 Fi l m TV.
Comédie. 2 épisodes. 17.45 Un
dîner presque parfai t 18.45
100% Mag 19.45 Le 19.45
20. 05 Un gars, une fi l l e
20.40 TÉLÉ-RÉALITÉ
Recherche
appartement...
«Recherche appartement ou
maison». Inédit.
Au sommaire: Dominique et
Sylvain: Il y a deux ans, Syl-
vain s'est installé chez Domi-
nique dans le studio de
24m qu'elle loue dans le
XIIIe arrondissement de Paris.
Mais cette vie d'étudiant ne
les amuse plus du tout.
Recherche appartement
ou maison
50 minutes. Inédit.
3 ÉPISODES DONT 1 INÉDIT.
Rania et Yann habitent Bou-
logne-Billancourt, dans l'Ouest de
Paris. Ils rêvent de construire une
seconde chambre.
0. 30 Capital 2. 25 M6 Musi c
M6
21.30 TÉLÉ-RÉALITÉ
France 5
11.30 Alerte Cobra 13.15
TMC i nfos tout en images
13.30 Le meilleur
d'«Incroyable mais vrai, le
mag' » 15.25 Jamie Oliver, au
secours des cantines 16.25
Ma drôl e de vi e 18.15
MacGyver 19.05 L'Agence
tous risques 2 épisodes.
20.50 FI LM TV
Mes deux maris
Comédie. Fra. 2005. Réal.: Hen-
ri Helman. 2 heures. Avec : Na-
tacha Amal, Bruno Slagmulder.
22.50 90' Faits divers Estelle
Mouzin: les mystères d'une
disparition. 0. 30 90' Enquêtes
2. 02 Musi c i n the Ci ty
TMC
10.30 @ vos cl i ps 11.25 E-
classement 12.30 Talent tout
neuf 12.45 Les Simpson 2
épisodes. 13.40 Le Cl own 2
épisodes. 15.50 Talent tout
neuf 16.00 Fan de stars
17.50 Le Caméléon 2
épisodes. 19.30 Les Simpson
2 épisodes. 20.15 AZAP
20.35 FI LM TV
Vol 714 : au bout
de l'enfer
Catastrophe. All. 2009. Réal.: Tho-
mas Jauch. 1 h 45.
22.20 Panique en plein ciel
Fi l m TV. Catastrophe. 23.50 La
Météorite du siècle Fi l m TV.
Science-fiction.
W9
9. 15 Naruto 2 épisodes. 10.10
Les enquêtes impossibles
12.00 Les Vacances de
l'amour 2 épisodes. 13.50
Cl ara et son j uge Fi l m TV.
Drame. 15.30 Medicopter 2
épisodes. 17.15 Dawson 3
épisodes. 19.40 Dragon Ball Z
2 épisodes.
20.35 FI LM TV
Panique sur la côte
Suspense. E U - AfS. 2005.
Réal.: Paul Shapiro. 1 h 45.
Avec : Shannon Lucio.
22.20 Megalodon Fi l m TV.
Science-fiction. EU. 2002.
1 h 40. 0. 00 Journal 0. 10 Ça
va se savoi r
NT1
Retrouvez l es programmes
de France 5 en bas de page.
qCANAL+ 16H20
LA PROPOSITION FILM. COMÉDIE SENTIMENTALE
EU. 2009. Réal.: Anne Fletcher. 1 h 45. VM.
qCINÉ PREMIER 20H40
JOHN RAMBO FI LM. ACTION
EU - All. 2008. Réal.: Sylvester Stallone. 1 h 30. VM.
qCANAL+ CINÉMA 20H45
SUCK FI LM. FANTASTIQUE
Can. 2009. Réal.: Rob Stefaniuk. 1 h 30. VM.
qARTE 22H35
RESERVOIR DOGS FILM. POLICIER
EU. 1992. Réal.: Quentin Tarantino. 1 h 35. VOST.
qEUROSPORT 13H45
MASTERS DE SHANGHAI SNOOKER
3e jour. En di rect. En Chi ne.
qEUROSPORT 16H00
TOUR D'ESPAGNE 2010 CYCLISME
11e étape: Vilanova i la Geltru - Andorre (208,4 km). En direct
qSPORT+ 17H00
CHAMPIONNAT DU MONDE 2010 BASKET-BALL
1er quart de finale. En direct. A Istanbul (Turquie).
qSPORT+ 19H00
TRIATHLON LONGUE DISTANCE DE L'ALPE D'HUEZ
TRIATHLON
SPORT
FILMS
Cahier
Local
22 DÉTENTE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Chapitre V
– E
t nous ? Est-ce
que nous n’avons
pas souffert ? Est-ce que
nous n’avons pas aussi en-
duré, comme eux, ces qua-
tre ans de douleur ? Pas
de la même façon, je le
sais bien. Mais tout de
même ! J’y ai laissé un fils,
dans cette boucherie, vous
un frère ! Alors quoi ? Est-
ce que ça ne compte pas ?
Les deux femmes sen-
tent que la colère masque
les larmes et se gardent
bien de l’ interrompre.
Émilie, surprise également
de la voix tremblante de
cette grosse femme solide,
a tourné la tête vers elle et
l’a écoutée quelques ins-
tants. Mais ses pensées se
sont vite détournées de
ces problèmes qu’elle ne
veut plus évoquer et ont
repris le cours de leur rê-
verie.
– Alors, moi, je dis que,
au nom de cette douleur,
nous avons aussi acquis
des droits. Au moins le
droit d’être respectées !
D’être considérées. Et pas
toujours ravalées derrière
les hommes, comme si
nous étions… je ne sais
pas… secondaires !
Elle sent elle-même que
son discours s’emballe et
risque de choquer ses
compagnes. Pour l’adou-
cir, elle sourit et ajoute :
– Je revendique le droit à
être accompagnée de mon
mari pour m’acheter une
robe neuve !
Blanche et madame La-
garde se mettent à rire. El-
les acquiescent vigoureu-
sement. Pui s Bl anche
demande :
– Et que cherchez-vous,
alors, dans votre petite es-
capade à Lyon ? Vous sa-
vez que je connais un cha-
pelier de grand renom…
Elles retrouvent, dans
ces sujets, la légèreté qui,
à maintes reprises déjà,
les a affranchies de leurs
souffrances ; elles bavar-
dent ainsi jusqu’à ce que
le train s’immobilise sur
le quai de Perrache.
(A suivre)
N
o
130 — Editions Armançon
FEUILLETON
L’Impossible
Armistice
Claire Aronica
Les Profs, la BD recommandée anti-morosité par l’Éducation
nationale !
Suivez le prof d’histoire débutant, le prof de gym
sur-vitaminé, la prof de français sexy, le prof de philo blasé
et la prof d’anglais peau de vache dans leur croisade contre
l’ignorance et le poil dans la main !
L
e
s
P
r
o
f
s
t
o
m
e
1
3
©
B
a
m
b
o
o
é
d
i
t
i
o
n
-
P
i
c
a
&
E
r
r
o
c
-
w
w
w
.
b
a
m
b
o
o
.
f
r
LA BANDE DESSINÉE
CETTE BANDE DESSINÉE VOUS EST OFFERTE PAR VOTRE PARTENAIRE
Les profs
5/30 (© ed. Bamboo, Charnay-lès-Mâcon)
(sortie nationale de l’album en librairie, octobre 2010)
Notre publication adhère au
Directeur général
Directeur de la publication :
Christophe MAHIEU
Président d’honneur : François BACOT
LE BIEN PUBLIC - Société anonyme
Siège social : 7, boulevard Chanoine-Kir - BP 21550
21015 Dijon Cedex - Tél. 03.80.42.42.42
Imprimerie : S.A. Les Journaux de Saône-et-Loire
71880 CHATENOY-LE-ROYAL
Principal actionnaire : S.A.S EBRA
Commission paritaire : 0411 C 80667
ISSN 0998-4593
Dépôt légal : A parution
Audience : 164 000 lecteurs LNM
Rédacteur en chef : . . . . . . . . . . . . Michel MEKKI
Directeur de la publicité : . . . . . Christian ROUX
Directeur des ventes : . . . . . Cédric LE BORGNE
Abonnements : . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.60
Rédaction : . . . . . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.24
Publicité :. . . . . . . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.34
Publicité extralocale : . . . Quotidiens associés
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . tél. 01.53.75.78.20
2
3
3
3
9
1
5
Retrouvez les infos
www.bienpublic.com
e
n
d
ire
ct
su
r
:
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
DÉTENTE
Cahier
Local
23
SUDOKU
N° 1
7
8 2 6 1
4 7
5 3 8 1
1 2 3 8
9 4
5 2
6 8 9 7
9
N° 3
5 8
6 5 9 1
7 4 5
7 4 3 5
3 8 2
2
2 1 7 3
7 9 6 4
2 4 9
N° 2
Solutions des jeux
H A S M
P A R T I T I O N
N O E O L L E
A D U L E R E R
I T E R E R O
I C I R I O N
A N T E E V
E P I E A N A S
E R S E R O
F O R M E R I I
R I M I T E R
A L
E
U
T
N
E R
E
N
R
I
N
S
E
E
N ° 1
5 1 8 3 2 6 9 4 7
6 4 3 5 9 7 8 2 1
2 7 9 1 4 8 3 5 6
8 2 6 7 1 9 4 3 5
9 3 4 6 8 5 7 1 2
1 5 7 2 3 4 6 8 9
4 8 5 9 6 2 1 7 3
7 9 1 8 5 3 2 6 4
3 6 2 4 7 1 5 9 8
N ° 2
3 6 5 4 9 7 1 8 2
8 2 7 6 1 5 9 3 4
4 9 1 3 8 2 6 7 5
5 4 3 8 7 6 2 9 1
7 1 6 9 2 3 5 4 8
9 8 2 5 4 1 7 6 3
1 5 9 7 3 4 8 2 6
6 3 8 2 5 9 4 1 7
2 7 4 1 6 8 3 5 9
N ° 3
C A T H E D R A L E
A M O U R E U S E S
T A U R E A P I C
A N S E I D E L
P I S E N E R V A
U T E R U S I V
L E A R P E T T E
T F R E I N E R
E V O E R S O T
R O U S S E S P U
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 0
MOTS CROISES - Force 1 MOTS FLECHES - Force 3
Horizontalement
– A – Edifice religieux. – B – Elles
ont trouvé chaussure à leur pied.
– C – Vache qui n’a pas encore
vêlé. Paroi verticale. – D – Les
navires peuvent y trouver un bon
mouillage. Poisson d’eau douce.
– E – Si on le presse, il en sort du
lait. Fit bouillir. – F – Petit œuf y
deviendra grand. – G – Bande à
coller. Un débutant dans l’ap-
prentissage d’un métier manuel.
– H – Modérer l’allure. – I – Cri
des Bacchantes en l’honneur de
Dionysos. Ses propos sont stu-
pides. – J – Leur chevelure est
flamboyante. Ou su.
Verticalement
– 1 – Envoyer subitement au loin. – 2 – Champignon vénéneux, voire mortel. Bande
sonore originale. – 3 – Tente d’éclaircir sa voix. Atteint de désordre mental. – 4 –
Tête de cochon. Aussi difficiles à trouver qu’un merle blanc. – 5 – Durée de géo-
logues. Région de Haute-Normandie. – 6 – Petit morceau de brunoise. Prend l’air.
– 7 – Le coup de pied de l’âne. Adverbe de lieu. – 8 – Elles font saillies sur une
surface plane. – 9 – Devises roumaines. D’une manière excessive. – 10 – Objet
d’un odieux commerce. Gardé pour soi.
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
MET EN ÉTAT
D’INFÉRIORITÉ
PAGE
DE NOTES
PRIMATE
POINT
NOVATEUR
TOMBE
EN RIDEAU
GROSSE LUNE
DU GENRE
MASCULIN
EMPEREUR
ROMAIN,
DESPOTE
SANGUINAIRE
JUSTE SAUVÉ
DES EAUX
TÉMOIGNER DE
L’ADMIRATION
REMETTRE ÇA
SITUE
LE LIEU
SERT
DE PILIER
RELUQUÉ
DONNER
NAISSANCE
FIXATEUR
TRAÎNE EN
LONGUEUR
b b b b
d d d a
a
a
a
a
a
CELA DONNE
DU COURAGE
FLÂNE
AU TABLEAU
PÉRIODIQUE
SI PEU !
PROPRES
À CERTAINS
CYCLES
CHEZ
LA FEMME
APPARAÎT DANS
UNE TRAGÉDIE
D’EURIPIDE
SONT MIS
EN ÉVIDENCE
ASSEZ LÉGER
CLOS
ÉCRITURES
FINES
FILS DE NOÉ
ARRIVE
EN FIN DE
JOURNÉE
POINTE
DE
ROCHER
CELA FAIT
LA PAIRE
BONNE
DISPOSITION
PARLER
D’AILLEURS
FILET POUR
SOULIGNER
COMMETTRE
UN FAUX
NOTE
COURANT
EN IRLANDE
c
d
c
c
d
c
c
d
d
c
d
c
c
d
d
c
d
d
c
c
c
d
c
c
HOROSCOPE
BÉLIER (21/03-20/04)
TRAVAIL : Vous vous trouvez
dans une excellente phase. Profi-
tez-en pour tenter l’impossible. AMOUR :
Vous choisissez d’apaiser et de régler tous
les malentendus et de redonner à vos liens
toute leur saveur. SANTE : Digestion diffi-
cile.
TAUREAU (21/04-21/05)
TRAVAIL : Trop de susceptibilité
aujourd’hui ! Cela n’arrange pas
vos rapports avec votre entourage profes-
sionnel. AMOUR : Vous êtes un peu mala-
droit et peut-être sous pression. Détendez-
vous et apprenez à dire les choses. SANTE :
Evitez les excitants.
GÉMEAUX (22/05-21/06)
TRAVAIL : Tout concorde à votre
réussite. Vous connaîtrez une
journée totalement bénéfique et construc-
tive. AMOUR : On vous témoignera de
beaux sentiments. Vous en apprécierez et
la richesse et la façon dont ils sont prodi-
gués. SANTE : Excellente.
CANCER (22/06-22/07)
TRAVAIL : Suivez votre intuition.
Et surtout, ne vous découragez
pas face au moindre obstacle. AMOUR :
Bonne entente avec l’être cher. C’est une
journée sereine et équilibrée qui vous at-
tend. SANTE : Reposez-vous.
LION (23/07-23/08)
TRAVAIL : Répartissez vos ef-
forts. Vous êtes plein de bonne
volonté mais guère économe pour votre
énergie. AMOUR : Bonheur conjugal in-
tense. C’est un peu plus agité pour les su-
jets célibataires. SANTE : Massages
conseillés.
VIERGE (24/08-22/09)
TRAVAIL : Votre bon sens vous
sert. Vous saurez agir efficace-
ment, en fonction des événements annon-
cés. AMOUR : Vous êtes trop imaginatif.
On a du mal à vous suivre et à vous com-
prendre. Eclaircissez les choses ! SANTE :
Excellente forme.
BALANCE (23/09-22/10)
TRAVAIL : Ne tentez pas le ha-
sard. Vous risqueriez d’essuyer de
cruelles déconvenues. Le mieux est d’at-
tendre des jours plus favorables. AMOUR :
Harmonie avec certains natifs des Scor-
pion. A vous de savoir en profiter. SANTE :
Trop de nervosité.
SCORPION (23/10-22/11)
TRAVAIL : Vos efforts seront ré-
compensés. Vous en tirerez satis-
faction et pourrez repartir de plus belle.
AMOUR : Solo, des rencontres chaleureu-
ses et inédites sont annoncées. Vous allez
vous régaler ! SANTE : Moyenne.
SAGITTAIRE (23/11-21/12)
TRAVAIL : Vous saurez vous
montrer efficace et concis et vous
réussirez là où d’autres ont échoué. Bravo !
AMOUR : Une Balance dans votre cœur.
Une rencontre qui peut vous conduire à vi-
vre des moments d’une rare intensité.
SANTE : Excellente.
CAPRICORNE (22/12-20/01)
TRAVAIL : Des événements inat-
tendus vont survenir. Vous serez
sans doute un peu surpris et même embar-
rassé. A vous de bien réagir ! AMOUR :
Faites confiance à l’être aimé. SANTE : Fai-
tes du sport.
VERSEAU (21/01-19/02)
TRAVAIL : C’est le moment de
vous reposer. Cette détente sera
profitable pour la suite des évènements.
AMOUR : Solitude bénéfique. Parfois, il
importe de passer des moments seul pour
faire le point. SANTE : Reposez-vous.
POISSONS (20/02-20/03)
TRAVAIL : Vénus affine vos
échanges et met en valeur les af-
faires commerciales. Toutefois, attendez-
vous à des interférences relationnelles.
AMOUR : L’amitié est au beau fixe. Cela
vous permettra de passer une journée
agréable et sereine en compagnie de ceux
que vous aimez. SANTE : Petits problèmes
d’allergie.
Cahier
Local
24 MÉTÉO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AUJOURD’HUI
AUJOURD’HUI EN FRANCE
DEMAIN ÉPHÉMÉRIDE
LES PROCHAINS JOURS
TEMPÉRATURES EN BOURGOGNE
Beau temps
Brouillard
Ciel voilé
Belles éclaircies
Variable, averses
15
18 27
Variable, orageux
Neige
Pluie
Orages
Direction et force
du vent
Matin Après-midi Températures
Il y a un an Hier
PARIS Strasbourg
Lille
Brest
Nantes
Bordeaux
Lyon
Toulouse
Nice
Marseille
Ajaccio
DIJON
Montbard
Beaune
Digoin
Tournus
Louhans
Le Creusot
Montceau-les-Mines
Cluny
Villefranche-sur-Saône
MÂCON
Bourg-en-Bresse
Chalon-sur-Saône
Autun
Charolles
Dole
Châtillon-sur-Seine
Pouilly
Arnay-le-Duc
Saulieu
Fontaine-Française
Auxonne
Avallon
DIJON
Montbard
Beaune
Digoin
Tournus
Montceau-les-Mines
MÂCON
Chalon-sur-Saône
Louhans
Autun
Charolles
Châtillon-sur-Seine
Pouilly
Arnay-le-Duc
Saulieu
Fontaine-Française
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
12 17
12 17
12 17
12 17
13 18
14 18
19 14
12 17
12 17
14 18
13 18
14 19
13 18
13 18
14
13
18
18
13 19
14 18
13 18
13 18
14 18
14 18
14 18
7H07
20H06
7H07
19H42
7H09
20H04
8H30
20H06
1118
1117
11 17
11 17
12 18
12 18
13 19
12 19
1119
12 19
12 19
12 19
1118
12 18
12 18
11 18
14 19
12 18
12 18
12 20
14 21
15 23
1725
14 19
1416
18 26
19 25
11 21
11 21
9 20
11 21
9 23
9 23
7 22
9 23
9 24
10 24
9 24
10 24
11 23
12 24
12 22
12 24
Vendredi Lundi Samedi Dimanche
251
40
40
30
40
11 27
Eclaircies l'après-midi. Ce mercredi, la journée débutera sous un ciel encore bien nuageux accompagné
d'averses. Une amélioration est ensuite prévue l'après-midi avec le développement d'éclaircies. Les températures
seront assez fraîches, voisines de 18 degrés au meilleur de la journée. Jeudi, des éclaircies le matin laisseront la
place à un ciel plus variable avec un risque d'averses l'après-midi. VINCENT MUNKA, METEONEWS
MERCREDI 8 SEPTEMBRE 2010
e
jour de l’année
LE SAINT DU JOUR
Saint-Corbinien
DICTON DU JOUR
“La nativité de la Vierge fait fuir les hirondelles.”
D’AUTRES 8 SEPTEMBRE
COTES DE LA SAÔNE (hier vers 11h)
Saint-Albin -0.36
Gray 0.64
Auxonne 0.22
Doubs Besançon 2.07
Verdun 0.97
Chalon 1.81
Mâcon 1.57
Né probablement près de Paris, mort vers 730 en
Bavière dont il avait entrepris la conversion.
1910 naissance du comédien Jean-Louis Barrault
1946 naissance du secours catholique
1949 mort du compositeur allemand Richard Strauss
1969 mort de l'exploratrice et femme de lettres Alexan-
dra David-Neel
1979 mort de l'actrice Jean Seberg
Conance: 8/10
16 18
Conance: 8/10
Conf. 8/10 Conf.5/10 Conf. 7/10 Conf. 6/10 Vendredi, les conditions
s'amélioreront avec le
retour d'un temps sec et
assez ensoleillé sur
l'ensemble de la région.
L'embellie se poursuivra
les jours suivants avec
des températures de plus
en plus douces.
LIQUIDATION
CARRELAGE
EN VRAIE PIERRE
VASQUES,
EVIERS
BACS A DOUCHE,
PLAN DE TRAVAIL,
EN PIERRE,
TOTALE
AVANT TRAVAUX
EKOLUX
EKOLUX
La pierre n’est plus un luxe !
Vente soumise à autorisation préfectorale N° 2010-21
Art. L310-1 du code de commerce et décret n° 2005-39
18 janvier 2005 modifiant le décret n° 96-1097 du 16 décembre 1996
www.ekolux.com
2
3
3
2
6
7
7
. c
o
m
03 80 51 08 15 MARSANNAY-LA-CÔTE - DERRIERE LE BOWLING
EKOLUX DIJON SUD
MERCREDI
VOTRE PETITE ANNONCE
annonces.fr
bourgogne
£Créez vos alertes
£Affinez vos
critères de
recherche
£Découvrez plus
de photos
0 810 12 12 28
PRIX D’UN APPEL LOCAL DEPUIS UN POSTE FIXE
N°Azur
Mercredi 8 Septembre 2010
N° 231 - Troisième Cahier
Downsizing. Objectif sobriété
Le retour du bicylindre
Fiat lance la voiture à essence la plus sobre du marché.
Grâce à son tout
nouveau moteur
TwinAir, Fiat propose
une version « éco-
responsable » de
la citadine 500. Pour
le constructeur italien,
ce bicylindre de 85 ch
marque une avancée
significative dans son
engagement pour la
préservation de l'envi-
ronnement. Également
dotées de la dernière
évolution de la plate-
forme Blue & Me,
les Fiat 500 et 500C
limitent leur consom-
mation à 4,1 l/100 km.
PAGE 2
PRÉSENTATION
VW Sharan
Vaste, confortable et
agréable à conduire,
le nouveau Volkswagen
Sharan réalise un quasi
sans-faute. PAGE 4
Kawasaki
KLX 250
Bien plus sage et
abordable qu’une vraie
moto tout-terrain, le trail
KLX 250 brille par sa
polyvalence. PAGE 5
STOPANNONCES
Retrouvez nos
petites annonces
et nos offres spéciales
en pages intérieures
Nouveau TOURAN à découvrir aux portes ouvertes chez MGC MOTORS Dijon-Nord
MGC MOTORS Dijon-Sud, MGC MOTORS Beaune, MGC MOTORS Châtillon-sur-Seine
2313723
02 AUTO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
Fiat. 500 TwinAir
Ce n’est pas la taille qui compte
875 cm
3
pour 85 ch : ces carac-
téristiques dignes d'une moto de
moyenne cylindrée sont bien
celles d'une voiture. La Fiat 500
animée par le moteur TwinAir est
ce qui se fait de plus poussé en
matière de « downsizing ».
L
a Fiat 500 a été pré-
sentée en 2007, 50 ans
exactement après la
sortie du modèle originel.
Depuis, cette deuxième
génération a conquis les
quartiers chics des agglomé-
rations. Un succès qui per-
met à Fiat de célébrer
chaque anniversaire de sa
citadine par le lancement
d'une version inédite. En
2008, la 500 Abarth pro-
conducteurs apprécieront
de pouvoir choisir entre les
modes Normal et Eco,
grâce à une simple touche.
Pour une conduite dyna-
mique, le premier fournit le
couple maximum disponi-
ble, soit 145 Nm, tandis
que le second privilégie
l'aspect « écologique » du
moteur en limitant son cou-
ple à 100 Nm. Certes, cette
500 s'exprime dans une
sono-rité peu flatteuse, mais
sa voix de crécelle est trom-
peuse. Elle a en effet assez
de souffle pour accélérer de
0 à 100 km/h en seulement
11 s et pour grimper jusqu'à
173 km/h. On est d'ailleurs
surpris par l'élasticité de son
moteur qui reprend sans dif-
ficulté dès 1 500 tr/min.
Même sur les grands axes,
la citadine italienne évolue
sereinement, sans vibra-
tions gênantes. Et dire qu'il
n'y a que deux cylindres
sous son capot !
Nicolas Miland
Copilote. Son dispositif GSI suggère au conducteur
le moment opportun pour changer de vitesse.
Sobriété. Animée par deux cylindres énergiques,
la Fiat 500 TwinAir ne consomme que 4,1 l/100 km.
500 TwinAir 0.9
Longueur : 3,54 m
Largeur : 1,62 m
Coffre : de 185 à 550 l
Moteur : ess. 875 cm
3
Puissance : 85 ch
Couple : 145 Nm
Vitesse maxi : 173 km/h
0-100 km/h : 11 s
Conso. mixte : 4,1 l/100 km
Rejets de CO2 : 92 g/km
Bonus écolo : 1 000 €
Atouts
Le bilan environnemental
La réactivité
Lʼagrément de conduite
Le look
La gamme étendue
Faiblesses
La sonorité
Lʼespace à bord
Tarifs
500 TwinAir : 13 400 €
500C TwinAir : 16 200 €
FICHE TECHNIQUE
Pour les trois ans de la 500, Fiat lui
offre une mécanique révolutionnaire :
un bicylindre TwinAir de 85 ch
posait une vision athléti-
que du modèle. L'année
suivante, c'était une 500C
découvrable qui s'invitait
sur le marché. En septem-
bre 2010, pour les trois ans
de la 500, Fiat lui offre
une mécanique révolution-
naire : un bicylindre Twin-
Air de 875 cm
3
dévelop-
pant 85 ch.
Moteur à deux pattes
Conçu par Fiat Power-
train Technologies, ce
moteur TwinAir profite des
avancées du système Multi-
Air qui, associé à une dyna-
mique des fluides spéci-
fique, permet d'obtenir un
meilleur rendement de la
combustion. Avec lui, Fiat
pousse encore plus loin
le concept de « down-
sizing », qui consiste à
associer un bloc de faible
cylindrée à un turbocom-
presseur pour délivrer les
mêmes performances qu'un
plus gros moteur tout en
consommant moins. Ce
principe permet à la 500
TwinAir de limiter ses rejets
de CO2 à 92 g/km sans
nuire à son agrément. À
titre de comparaison, son
précédent moteur 1.2 8v
développe 23 % de puis-
sance en moins. Les perfor-
mances du bicylindre sont
en fait équivalentes au
1.4 16v, mais sa consom-
mation est inférieure de
30 % ! Ainsi motorisée,
la Fiat 500 devient donc
la moins polluante des voi-
tures à essence. Toujours
dans le cadre de la préser-
vation de l'environnement,
cette 500 TwinAir est équi-
pée du système Start &
Stop, qui gère la coupure
momentanée du moteur et
son redémarrage auto-
matique en circulation
urbaine. Grâce à lui, la
réduction de consomma-
tion est estimée à 12 %.
Associé au Start & Stop, le
dispositif Gear Shift Indica-
tor (GSI) constitue un véri-
table copilote, puisqu'il
suggère au conducteur le
moment le plus opportun
pour changer de vitesse.
En mode Eco
En plus d'une mécanique
dernier cri, cette Fiat 500
embarque une technologie
de pointe. Son système
d'infodivertissement Blue
& Me dispose notamment
du logiciel ecoDrive, qui
analyse la conduite de
l'automobiliste et l'aide, via
un écran couleur tactile, à
optimiser sa consommation.
Les plus consciencieux des
Extérieur. Toujours très chic, la 500 se pare de
bleu pour exprimer son respect de lʼenvironnement.
Intérieur. Simple et intuitif, le navigateur portable
multifonction Blue & Me MAP permet de garder le contact.
Mercedes CLS
Deuxième opus. Avec la CLS, Mercedes avait inventé le segment des
coupés 4-portes en 2004. Présentée lors du prochain Mondial
de Paris, la nouvelle génération de ce majestueux
navire de presque 5 m est inspirée par le design de
la supercar SLS. Elle sera d'abord motorisée par
un nouveau 6-cylindres diesel biturbo de 265 ch.
Chevrolet Orlando
Finalisé. Deux ans après y avoir présenté son
Orlando Concept, Chevrolet
reviendra à Paris avec le
modèle de série. Ce mono-
space compact se distingue
par des rangées de sièges en gradins.
★★★★★
LA
NOTE
MGC Motors
www.mgcmotors.com
DIJON-NORD (AHUY)
PORTES OUVERTES LES 11 ET 12 SEPTEMBRE
2313724
Groupe VOLKSWAGEN France SA - RC Soissons B 602 025 538
Tél. 03 80 59 22 22
DIJON-SUD (CHENÔVE)
Tél. 03 80 51 76 51
BEAUNE (LADOIX-SERRIGNY)
Tél. 03 80 26 40 53
CHÂTILLON-SUR-SEINE
Tél. 03 80 91 12 82
04
AUTO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
Volkswagen. Sharan
L'ami de la famille
Avec son Sharan, deuxième du
nom, Volkswagen se rappelle au
bon souvenir des familles.
L
e lancement d'un grand
monospace est un évé-
nement, tant l'espèce
semble aujourd'hui menacée.
Après déjà quinze ans de
carrière, le Sharan passe la
main à une deuxième géné-
ration qui n'aura pas affaire à
une concurrence bien dense.
Mis à part Vokswagen, seuls
PSA, Renault et surtout Ford
se disputent encore les
miettes d'un segment désor-
mais famélique. Fidèle aux
habitudes de la maison, ce
nouveau Sharan ne prend
pas trop de risques. Même
s'il n'a plus rien à voir avec
celui de son prédécesseur,
son style, très classique, s'ins-
crit dans la veine des der-
nières Golf et Polo, dont il
adopte la calandre épurée et
le regard aiguisé. Sa sil-
houette cubique s'apparente
à celle d'un Touran à
l'échelle 3/2. En effet, ce
deuxième Sharan prend du
volume, en s'allongeant de
Non, les grands monospaces ne sont pas morts ! En voici un tout nouveau specimen.
Le Sharan TDI est
le plus sobre des
grand monospaces
Véhicules à bas coût : la recette miracle ?
À savoir
22 cm (4,85 m). Des portes
coulissantes font aussi leur
apparition, de quoi monter
plus facilement à bord de ce
monospace accueillant.
C'est sa version TDI 140 ch,
à 34 390 €, qui devrait repré-
senter le gros des ventes de
ce Sharan, qui peut être asso-
cié à une boîte DSG à dou-
ble embrayage, à un système
Start & Stop et à la récupé-
ration de l'énergie au frei-
nage. Avec 5,4 l/100 km et
143 g de CO2/km, ce Sharan
TDI 140 se veut tout simple-
ment le grand monospace le
plus sobre du marché. Cette
vertu environnementale ne
l'empêche pas d'offrir un réel
agrément de conduite. Son
comportement est tellement
incisif qu'il ferait presque ou-
blier sa tonne sept. Le quatre-
cylindres se montre quant à
lui parfaitement à la hauteur
de la tâche, tout en restant
silencieux. Le confort de sus-
pension est également au
rendez-vous. Bref, les Ford
S-Max et Galaxy ou le
Renault Espace n'ont qu'à
bien se tenir !
Nicolas Miland
Le colosse de Wolfsburg a particulièrement soigné sa
modularité. Chaque siège des deuxième et troisième rangs
est escamotable dans le plancher, automatiquement, via
une simple manette. Le coffre de 711 litres en configuration
cinq places atteint jusqu'à 2 297 litres tous sièges rabattus.
Il ne faudra pas espérer partir en vacances à sept avec des
bagages pour tout le monde, mais même dans cette confi-
guration, les 267 litres de la soute ne sont pas ridicules.
LE ZOOM
DE LA SEMAINE
Duster, le SUV à prix dʼami
POLE POSITION
Tests EuroNCAP
Tous étoilés
Une pluie d'étoiles s'est abattue sur les quatre derniers
modèles testés par l'organisme indépendant EuroNCAP. En
dépit de normes de plus en plus sévères, les Citroën C4,
Honda CRZ, Hyundai iX35 et Suzuki Swift ont toutes reçu
les cinq étoiles maximales récompensant leur très haut
niveau de sécurité et d'assistances.
Nouvelle DS4
Citroën prend de la hauteur
Après avoir levé le rideau sur sa nouvelle C4, Citroën en
dévoile la déclinaison huppée DS4. Cette future concur-
rente des berlines compactes premium, Audi A3, BMW
Série 1 et consorts, se caractérise par une garde au sol
généreuse et donc une position de conduite élevée. Pour
justifier son statut haut de gamme, cette seconde représen-
tante de la famille DS possède un habitacle aux matières
cossues et des mécaniques musclées, dont le THP 200 ch de
la Peugeot RCZ. Elle sera commercialisée mi-2011.
Peugeot 3008 Hybrid4
Des chifres spectaculaires
Jusqu'à présent exclusivement pensée pour des moteurs
à essence, l'hybridation s'adapte enfin au diesel. Une
innovation signée Peugeot qui va faire grand bruit, tant
les prestations annoncées sont phénoménales. La 3008
Hybrid4 à transmission intégrale et boîte robotisée (sans
embrayage) développe 200 ch, mais ne consomme que
3,8 l/100 km pour 99 g de CO2/km ! Quelques détails
esthétiques, tels une calandre à lamelles et un aileron
arrière, la distinguent des autres 3008. À découvrir lors
du Mondial d'octobre.
Dans le sillage de Dacia
Design sans fioritures, fini-
tions basiques et équipe-
ment minimal, la recette du
low cost n'est guère appétis-
sante. En 2004, quasiment
personne n'aurait parié sur
le succès de Dacia lorsqu'il
introduisit sa Logan en
France. Mais la crise est
passée par là et les mentali-
tés ont évolué. La filiale
roumaine de Renault a enre-
gistré une croissance de
39,5 % en 2009, sur un mar-
ché automobile en hausse
de 10,7 %. Parfaitement
adaptée au contexte, la stra-
tégie de Dacia vise à limiter
les frais de développement
en mutualisant les éléments
de ses véhicules. Résultat :
ses récents Sandero (7 800 €)
et Duster (11 900 €) coû-
tent près de 50 % de moins
que leurs concurrents res-
pectifs ! Et à leur prix imbat-
table s'ajoute un coût d'entre-
tien minimal, une consom-
mation réduite et une fiabi-
lité reconnue. Que désirer
de plus ? Pas grand chose,
à en croire l'orientation de
nombreux constructeurs
généralistes vers le low cost.
Selon une récente
enquête Cetelem, 18 % des
Français seraient prêt à
acheter une voiture à bas
coût, contre 5 % en 2006.
On comprend ainsi pour-
quoi les ventes de Chevro-
let ont bondit de 82,3 % en
2009. Sa citadine Matiz
GPL a profité pleinement
des primes gouvernemen-
tales, passant sous le seuil
des 5 000 € ! Le hit parade
des prix d'ami est complété
par les Suzuki Alto, Nissan
Pixo, Kia Picanto et Toyota
Aygo, sans oublier les trico-
lores Peugeot 107, Citroën
C1 et Renault Twingo.
Mais avec une telle offre,
toute la difficulté pour ces
derniers est de ne pas alté-
rer leur image de marque.
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010 MOTO
05
Kawasaki. KLX 250
Un joujou extra
Kawasaki redonne ses lettres de
noblesse au trail avec la KLX 250.
Une petite moto passe-partout,
aussi amusante sur une route de
montagne qu’un chemin vicinal,
mais injustement méconnue.
L
es temps changent,
mais l’esprit demeure.
Si les trails n’ont plus
le vent en poupe, ces motos
bonnes à tout faire, à l'aise
sur route comme en tout-
terrain, permettent à moin-
dres frais de prendre du
plaisir sur deux roues, en
toutes circonstances.
Derrière une allure plutôt
sportive, la Kawasaki KLX
250 cache une étonnante
polyvalence. Moins affûté
qu’une machine de compé-
tition, ce trail ne délivre
que 22 ch. Une puissance
modeste qui pourrait faire
sourire, mais qui s’avère
bien suffisante pour affron-
ter les petites routes, les
coins de rue et les sentiers
bucoliques. Pas de débauche
technologique sur ce modèle
au prix contenu de 4 899 €.
Son cadre périmétrique
reste en acier, mais l’injec-
tion électronique gère tout
de même l’alimentation
pour une consommation
record de 3,5 l/100 km ! En
revanche, son équipement
reste rudimentaire et son
confort sans concession,
SÉCURITÉ
Sports TV
La Sécurité routière s'asso-
cie aux chaînes de télévision
pour sensibiliser le grand
public aux dangers de la
route. Les 45 programmes
d'une minute chacun, diffu-
sés en début de soirée sur
France Télévisions, du lundi
au vendredi jusqu'au 30 octo-
bre, et sur TF1, les samedis
jusqu'au 18 décembre,
s'adressent à tous les usa-
gers, automobilistes, mais
aussi motards. Marion Jollès,
du magazine Automoto, y
aborde par exemple les
dangers du débridage des
cyclomoteurs.
à l'image de sa selle ferme et
haut perchée (890 mm), qui
semble taillée pour un fakir !
Facile d’accès
Légère, très fine entre les
jambes, cette petite Kawa-
saki se manie comme un
vélo, virevoltant d’un virage
à l’autre et s’arrêtant en
quelques mètres. Peu de
risques d’affoler les radars :
sa vitesse de pointe culmine
à 110 km/h. Son moteur
souple se montre silencieux
et peu polluant, parfaite-
ment adapté aux prome-
nades discrètes et respec-
tueuses de l’environnement.
Logique pour une marque
dont la couleur embléma-
tique est le vert ! Ses pneus
trail permettent de passer
sans transition de la route à
la terre afin de poursuivre
l’évasion. Et s’il vient à son
pilote l’envie d’aller un peu
plus loin, de vrais pneus à
crampons étendront large-
ment le potentiel de cette
moto. La polyvalence et la
facilité de conduite restent
donc les points forts de la
Kawasaki KLX 250. Son
confort rudimentaire limite
toutefois les longues esca-
pades, tout comme son
autonomie, avec seulement
7,7 litres dans le petit réser-
voir…
Bertrand Thiébault
Facile sur la route comme sur les chemins, ce trail est à l’aise quel que soit le terrain !
Comme un vélo,
elle virevolte d’un
virage à l’autre
et s’arrête en
quelques mètres
GAZ
MAGAZINE
Road Trip
En kiosque
Road Trip Magazine est
un tout nouveau titre
consacré au voyage à
moto. Des plus belles
routes françaises aux des-
tinations lointaines, les
récits illustrés sont
enrichis de conseils pra-
tiques. Au sommaire du
numéro 1 : l'Amérique du
Sud en Harley Street
Glide et La Ronde céve-
nole en Honda Goldwing.
Dépaysement garanti ! Ce
bimestriel inclue égale-
ment un road book déta-
chable et un calendrier
des sorties. Prix : 5,50 €
Modèle
Moteur : monocylindre 4T
Cylindrée : 249 cm
3
Puissance : 22 ch
Couple maxi : 20,5 Nm
Poids à sec : 138 kg
Vitesse maxi : 110 km/h
Atouts
Lʼagilité
La consommation
Faiblesses
Le confort
Lʼautonomie
Tarif
4 899 €
FICHE TECHNIQUE
Confederate Motorcycles
LE ZOOM
DE LA SEMAINE
Pour passionnés richissimes
La démesure américaine
Confederate Motorcycles est
un constructeur hors-
norme. Depuis 1991, ses
motos sculpturales sont
dignes de tous les superla-
tifs. En véritable orfèvre, il
crée des machines intem-
porelles, sans limites, pas
même financières. Réali-
sées comme des œuvres
d'art, à l'unité, elles ne reçoi-
vent que des matériaux
nobles, des pièces en maté-
riaux nobles, toutes fabri-
quées à la main, dans un
design gothique revu et
corrigé au goût de l'Oncle
Sam.
Cette marque cultive l'art
de la rébellion. Son nom
Confederate joue d'ailleurs
la provocation, en évo-
quant la sécession des États
du Sud, l'esclavage et le
racisme. Mais la marque
réécrit l'histoire à sa façon,
en exprimant sa différence.
Sa première création, la
Hellcat, incarne l'aventure.
Avec sa ligne unique au
monde, dépouillée de tout
artifice, elle exhibe comme
des biceps ses pièces
taillées dans la masse et
impose une position de
conduite contraire aux lois
universelles. Une Confede-
rate ose tout ! C'est à ça
qu'on la reconnaît. Encore
plus gothique, la Wraight
enfonce le clou avec son
design extraterrestre, mêlant
les technologies de pointe
à l'acier. Elle devance
la dernière œuvre en date :
la Fighter. Assemblée avec
le plus grand soin, son
squelette mécanique revi-
site le mythe du cheval de
fer avec génie. Ce construc-
teur de motos s’adresse aux
passionnés richissimes,
capables de débourser plus
de 80 000 $ pour le plaisir...
Avis aux amateurs, la
marque a débarqué en
Europe cette année.
N° 231 - Fondé en 1851
Ne peut être vendu séparément
www.bienpublic.com
Notre agence locale
6, rue Auguste-Carré
BP 14, 21501 Montbard cedex
03.80.89.91.11
agc.montbard@lebienpublic.fr
Haute
Côte-d’Or
ÉDITION
Mercredi 8 septembre 2010
SEMUR­EN­AUXOIS PAGE5
Hand : la capacité
revue àla baisse
Pour desraisonsdesécurité, seuls500
spectateursseront admisdanslegymnase.
Les dessous
de Sainte-Reine
Les Journées du patrimoine permettront
de (re)découvrir les trésors de l’hôpital.
VENAREY­LESLAUMES PAGE4
Un guide peut en
cacher un autre
Un étudiant a pris le rôle de guide au
pied levé durant un après­midi.
JUILLY PAGE6
L'équilibre est l'un des quatres modules proposés aux seniors. Photo archives LBP
SANTÉ. Un programme de prévention est proposé aux seniors, axé sur quatre ateliers :
mémoire, équilibre, alimentation et médicaments. Présentation. PAGE 2
Vieillir sans être vieux
VÉZELAY
Les chauves-
souris font
grise mine
Les effectifs seraient
en régression alarmante
depuis 50 ans. PAGE 7
COURBAN
Unevoixrusse
redonnedel’âme
àlachapelle
Ludmilla Tcherkassova
a enchanté ce haut lieu
des Templiers. PAGE 9
PONTIGNY
Cent ans
de débats
intellectuels
De grands noms ont
participé aux Décades
au siècle dernier. PAGE 10
SOMMAIRE
£Temps fort p.02
£Montbardois p.03
£Montbardois / Auxois p.04
£Auxois p.05
£Morvan p.07
£Châtillonnais p.09
£Yonne p.10
£Annonces p.17
£Télévision p.20
£Détente p.22
£Météo p.24
Cahier
Local
02 TEMPSFORT
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
SANTÉ. UneprésentationdesdifférentsateliersaétéfaiteàSemur­en­Auxois.
Vieillircertes,maisvieillirbien
Vieillesse. Bienvieillir, c’est avant tout utiliser sesfonctions
(l’équilibre, lamémoireet l’alimentation) aumieux.
Modules. Leprogrammedesantépubliquesepenchesur quatre
axes : mémoire, équilibre, alimentationet médicaments.
M
émoire et équilibre
sont révélateurs du
vieillissement. Per-
tedemémoireouperted’équi-
libre perturbent cependant la
vie quotidienne des seniors.
Outre la qualité de vie et
l’autonomie, il s’agit aussi de
préserver le lien social et lut-
ter contre l’isolement.
Pour ce faire, des program-
mes sont proposés pour pal-
lier ces soucis. Àl’image de la
Fédération départementale
des retraités (Fapa) qui vient
d’organiser une réunion d’in-
formationà l’espace sociocul-
turel du Mail à Semur-en-
Auxois. Il s’agissait eneffet de
présenter les quatre ateliers
du programme : la mémoire,
l’équilibre, l’alimentation et
les médicaments.
L’importancedu
physiqueet dumoral
Durant des séances collecti-
ves, animées par des bénévo-
les et des professionnels de la
santé, chacun de ces points
est développé à travers des
exercices et des conseils.
Auniveaudelamémoire, un
programme d’activationcéré-
brale a été mis en place afin
« d’apprendre à réapprendre
et de se souvenir d’informa-
tions ». Ainsi les mémoires vi-
sio-spatiale, auditive, différée
ouverbale sont passées enre-
vue ; des fonctions transposa-
bles à la vie quotidienne.
L’équilibre est une des fonc-
tions qui retient leplus l’atten-
tiondes participants. L’appré-
hensionde tomber ouencore
le traumatisme de la chute
sont souvent les causes de
l’isolement des seniors. « Les
chutes peuvent conduire à un
abandon des activités habi-
tuelles. Cela peut être unpro-
blème physique ou moral »,
constate Geoffray Rollot,
chargé de mission à la Fapa.
Ajoutant : « Si on tombe, on
doit pouvoir se relever tout
seul. » Ce module propose
donc des exercices spécifi-
ques.
Avec l’âge, la perte du goût
se fait ressentir et engendre
une inadaptationde l’alimen-
tation. Le module sur l’ali-
mentationpermet de corriger
cela avec l’intervention d’un
dentiste et d’une diététicien-
ne.
Enfin, dernier axe : celui
concernant le médicament.
«Lecorps devient plus fragile
et est plus réceptif aux médi-
caments. Il s’agit de mieux
connaîtrelemédicament et sa
prise. »Effet, automédication,
générique…sont autant de
thèmes abordés.
«Tout est lié »
Unéchange avec les partici-
pants s’est ensuite engagé. La
question de l’équilibre et des
chutes est une nouvelle fois
ressortie, comme celui sur la
mémoire. « Quand ontombe
plusieursfois, c’est durdecon-
tinuer, ensuite on appréhen-
de », note une participante.
«65%des 60ans seplaignent
de trous de mémoire, c’est
normal. Mais aujourd’hui
avec la maladie d’Alzheimer,
les gens sont inquiets », cons-
tate Geoffray Rollot.
Autre questionnement sou-
levé : «Est-onencore capable
d’apprendre tout ça ? ». Ré-
ponse : « Quand on se sent
concerné, onretient mieux. »
Bienvieillir, faire attentionà
soi tout en gardant autono-
mie et liensocial, tel est le but
ici. « Tout est lié », conclut
Geoffray Rollot.
CHRISTELLEPOMMERET
Préserver une qualité de vie
et son autonomie, c’est ce
que beaucoup recherchent
passé 60 ans. Un program­
me propose des modules
de prévention à cet effet.
Des modules sont mis en place pour permettre aux seniors de garder une autonomie. Photo Ch. P.

Vieillir le plus
longtemps
possible dans
les meilleures
conditions.”
Une intervenante
CEQU’ILSENPENSENT
Pourquoi participer à ces modules ?
SIMONE
77 ans,
retraité,
Semur­en­Auxois
«J’ai déjàparticipé àunmo-
dule. C’est utile, convivial,
le tout en apprenant quel-
que chose. J’ai fait plusieurs
chutes et question mémoi-
re, je suis comme tout le
monde. Je suis à la retraite
et cela m’oblige à sortir de
chez moi. Mais j’ai aussi des
impératifs à côté. »
« Utilitéet convivialité»
« Ce genre de programme
est très bien, c’est nécessaire
si on veut garder son auto-
nomie. Moi ce serait pour
travailler mon équilibre et
ma mémoire. Je ne suis pas
du tout physionomiste et
c’est un problème. Et en
vieillissant, on a de moins
en moins d’équilibre. »
RENÉ
88 ans,
retraité,
Semur­en­Auxois
«C’estnécessaire»
« Je suis venue pour voir si
on peut rendre service sur
la commune et relayer l’in-
formation. De par ma pro-
fession (assistante sociale),
je suis très impliquée et je
sais ce que signifie “garder
son autonomie”. C’est pri-
mordial et d’autant plus en
campagne. »
ANNICK
64 ans,
conseillère
municipale,
Pont­et­Massène
« Garder l’autonomie »
L’EXPERT
L
e programme proposé
relève de la santé pu-
blique comme l’explique
Geoffray Rollot : « C’est
un programme de santé
publique, un programme
de prévention globale arti-
culé autour de quatre mo-
dules en expliquant que
tout est lié. Chaque per-
sonne est actrice de sa san-
té (le vieillissement est lié à
80 % du fait de son com-
portement). Donc agir sur
son comportement, c’est
être acteur de sa santé, de
vieillir dans de meilleures
conditions, mais aussi fa-
voriser les liens sociaux.
Au fil des séances, on voit
le comportement évoluer
surtout sur le long terme,
d’oùla nécessité d’être assi-
du. Pour l’équilibre, c’est
probant. » Un programme
également de proximité
qui répond au territoire.
« Nous allons dans des zo-
nes au plus près de la de-
mande. »
GEOFFRAY
ROLLOT
Chargé
de mission
Être acteur
de sa santé
Autres réunions
­Baigneux­les­Juifs: le16 septembre, à14 h 30, àlaMarpa :
moduleéquilibre.
­Montbard: le17 septembre, à14 h 30, aucentresocial Ro­
main­Rolland : réuniond’information.
­Montigny­sur­Aube: le21septembre, à15heures, àlasalle
cantonale : réuniond’information.
­Recey­sur­Ource: le24 septembre, à15heures, aufoyer ru­
ral : PacEuréka.
Renseignements Fapa, té l. 03.8 0.30.07 .8 1. C ourriel :
fapa21@club­internet.fr/.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
MONTBARDOIS
Cahier
Local
03
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
3
3
3
2
8
0
ANTIQUITÉ-BROCANTE
RENNER FRANÇOIS
Achète cher 7/7j tous meubles, objets anciens, bibelots, tableaux, pendules
bronzes, poupées et vieux jouets, violons, livres anciens
cartes postales, montres, pièces de monnaie, médailles tout genre...
Cheminées, dalles. Débarras maison, déplacement gratuit toutes régions
Tél. 03.80.76.07.03 - Velars-sur-Ouche 2331869
L’
association Patri-
moine en musique
invite en concert,
samedi 18 sept embre, à
Saint-Urse, deux solistes in-
ternationaux, le violoniste
Régis Pasquier et la pianiste
Yoko Kaneko.
À Saint-Urse
Musicien prodige, Régis
Pasquier a reçu un premier
prix de violon à 12 ans au
Conservatoire de Paris et
triomphé à New York deux
ans plus tard, avant de me-
ner une carrière de concer-
tiste sur les cinq continents
sous l'égide de quelques-uns
des maîtres du violon, Isaac
Stern, David Oïstrakh et
Zino Francescatti, avec qui
il enregistra un disque.
Il a été également violon
solo de l'orchestre de Fran-
ce de 1977 à 1988 et profes-
seur au Conservatoire na-
tional supérieur de musique
depuis 1985. Ses enregistre-
ment s di scographi ques
sont mul t i pl es et apr ès
avoir reçu en 1991 une Vic-
toire de la musique comme
“meilleur soliste de l' an-
née”, il en fut encore lauréat
avec un disque enregistré
avec le pianiste Jean-Claude
Pennetier.À Montbard, il
sera en compagnie d' une
pianiste qui, elle aussi, fait
une carrière internationale,
Yoko Kaneko, entrée en
1987 au Conservatoire de
Paris et couronnée en 1991
par un premier prix de pia-
no et de musique de cham-
bre. Elle a fondé le Quatuor
Gabriel avec lequel elle a
enregistré plusieurs albums
et depuis 2004, elle accom-
pagne les classes de Régis
Pasquier au CSMP. Inspi-
rée par les pianos anciens,
elle acquiert la pratique de
ces instruments avec le pia-
niste et claveciniste Jos Van
Immerseel, avec qui elle
donnera des concerts et en-
registrera un album.
À Saint-Urse, le 18 sep-
tembre, à 20 h 30, Régis
Pasquier et Yoko Taneko
joueront des œuvres de Pa-
gani ni , De Fal l a, Ravel ,
Saint-Saëns et Tartini. En-
trée : 20 €, réservations à
l ' of f i ce de t our i s me de
Montbard.
Au café Culture
RadioColoriage
Le même soir à 19 heures,
dans le cadre du café Cultu-
re de Radio Coloriage, un
concert vitaminé est organi-
sé par Polazic avec la venue
de Monsieur Durand, un
chanteur populaire qui in-
terprète seul des morceaux
count r y, r ock' n' r ol l et
autres blues en français, à
découvrir en même temps
que ce nouveau lieu cultu-
rel ouvert toute la semaine
de 10 h 30 à 21 heures, sauf
le mardi.
À labibliothèque…
Chaque année, la biblio-
thèque Jacques-Prévert pra-
tique ce que l'on appelle le
“désherbage” de ses collec-
tions et propose au public
d'acquérir BD, revues, CD,
vidéos, livres au cours d'une
grande braderie, à des prix
défiant toute concurrence.
Cette année, plus de trois
mille documents seront ain-
si mis en vente vendredi
17 s e pt e mbr e , de 10 à
12 heures et de 15 heures à
18 h 30, et samedi 18 sep-
tembre, de 10 à 17 heures
sans i nterrupti on, avec,
pour animer le tout, la parti-
cipation du Capharnaüm
Quartet.
et au Phénix
À noter encore sur les ta-
blettes, au Phénix, samedi
25 septembre, à 14 h 30, la
projection d'un film de Thi-
rery Kruger, Sous les pavés,
la terre, en présence du ci-
néaste qui pourra commen-
ter la présentation de réali-
s a t i o n s é c o l o g i q u e s
concrètes pour se loger, se
nourrir et se mouvoir.
MONTBARD
Unerentréeculturelle
diversifiée
Musique classique, varié­
tés, braderie, projection­
rencontre, la rentrée cultu­
relle montbardoise est des
plus variées.
Régis Pasquier sera
accompagné de Yoko
Kaneko. Photo LBP
L’atelier théâtre est dirigé
par Ismaël Gutierrez, metteur
en scène et comédien. Il est
accueilli par la MJC André-
Malrauxpour latroisième an-
née consécutive.
Cet atelier, ouvert à tous à
partir de 15 ans, offre l’oppor-
tunité de découvrir et d’ap-
profondir les techniques de
travail du comédien. Il ne
s’agit pas d’une troupe consti-
tuée qui aurait pour objectif
de créer des spectacles, mais
plutôt d’approcher le jeu de
l’acteur avec les méthodes
d’une école de théâtre. Dé-
couvrir son potentiel, tra-
vailler sa voix, explorer ses li-
mites, valoriser ses atouts par
le travail de l’improvisation,
du stretching et des exercices
de bases. Deux intervenants
permettront uneapprochedu
travail vocal et corporel :
Maurizio Prosperi (répétiteur
àl’opéradeDijon) et Nathalie
Bellenoue (danseuse et cho-
régraphe). L’atelier auralieuà
la salle Paul-Langevin. Début
des cours fin septembre.
INFORenseignements et
inscriptions : en­scene­atelier.fr
ou à la MJCAndré­Malraux,
tél. 03.80.92.12.31.
MONTBARD
Sedécouvrir avecl’atelier théâtre
ENBREF
MONTBARD
Logement à loyer maîtrisé : Réunion demain à lamairie
Le conseil général de Côte-d’Or souhaite favoriser la pro-
duction de logements à loyer maîtrisé dans le parc ancien
privé. Il invite les propriétaires bailleurs et les porteurs de
projet locatif à une permanence qui se tiendra demain, à la
mairie, de 9 h 30 à midi. Chacunpourra obtenir les informa-
tions utiles sur les possibilités de financement des travaux,
les demandes de subventions et des conseils administratifs.
Cinéma
Au Phénix aujourd’hui : L’Italien, à 20 h 30.
Goûter derentréedel’UNRPA
À partir de 14 h 30, jeudi 16 septembre, à la MJC. Inscrip-
tions auprès de Micheline Rosticher, tél. 03.80.89.07.79,
Monique Eyraud, tél. 03.80.92.42.95, Gérard Deligny,
tél. 06.61.56.49.49.
Pétanque
La Boule montbardoise organise un concours de pétanque
place Jean-Jaurès, samedi 11 septembre. Challenge Domini-
que-Schnepp. 10 € par doublette. Mises + 30 %. Inscrip-
tions à 13 h 30. Début des parties à 15 heures.
AbbayedeFontenay
Dimanche 12 septembre, une messe annuelle est célébrée
dans l’abbatiale à 10 heures, suivie d’un buffet champêtre à
12 h 30 (sur réservation). Projection du filmL’Aventure mo-
nothéiste à 15 heures, suivie à 16 heures, d’une table ronde :
« Pourquoi existe-t-il trois monothéismes ? ». Entrée (pro-
jection et table ronde) : 9,20 € ; 5,50 €moins de 26 ans. Par-
ticipationaubuffet : 20 € ; 12 €moins de 26 ans. Renseigne-
ments : tél. 03.80.92.15.00 ; www. abbayedefontenay.com/.
ASNIÈRES-EN-MONTAGNE
Journées du patrimoine
Dans le cadre des journées européennes du patrimoine les
18 et 19 septembre, le château de Rochefort sera ouvert et
des visites guidées gratuites seront proposées, dont une noc-
turne aux flambeaux le samedi à 21 heures.
INFOS SERVICE
£URGENCES
Pharmacie de garde. –
Buffon, 1 rue Anatole­Hugot à
Montbard, tél. 03.80.92.02.51.
Hôpital de Montbard. –
Tél. 03.80.92.63.00.
Hôpital de Semur. –
Tél. 03.80.89.64.64.
Service des eaux de
Montbard. – En dehors des
heures d’ouverture de mairie,
tél. 03.80.92.41.35.
EDF dépannage. –
Tél. 0.810.333.021.
GDF dépannage. –
Tél. 0.810.433.021.
£LEJOURNAL
Agence Le Bien public. –
6, rue Auguste­Carré. BP 14.
Rédaction, tél. 03.80.89.91.11.
Fax 03.80.89.91.17.
Ouverte de 9 à 12 heures et de
14 à 18 heures.
Cahier
Local
04
MONTBARDOIS / AUXOIS
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
L
es visites effectuées du-
rant tout l'été par les
cinqguidesdel'associa-
tion Desnoyers-Blondel ont
permis de découvrir cet éta-
blissement dont la construc-
tion (chapelle, apothicairerie,
réfectoire, salle du conseil)
date du XVIII
e
siècle. Même
si les travaux dans la chapelle
(évalués à 200 000 euros et
pour lesquels un appel d’of-
fres a été lancé) s'imposent au
visiteur, ce dernier n'a pu res-
ter insensibledevant les treize
“cartons” de la vie de sainte
Reine, l'austère reliquaire,
l'imposante salle du conseil
misenvaleur par l'association
Desnoyer-Blondel depuis
1992, datedepuislaquelleson
président, Jacques Bauger, n'a
cessé d'œuvrer pour conser-
ver ce patrimoine avec ses 12
bénévoles actifs et ses soixan-
te membres.
Ces visites ont permis de
comprendre la “bataille de
l'eau” entre religieux et com-
merçants d'Alise, de se fami-
liariser avec cette eau (aux
propriétés sulfureuses, alcali-
nes et détersives) et ses vertus,
et de jouir des jardins qui ti-
rent profit des anciens contre-
forts du bâtiment. À l’inté-
rieur, l'apothicairerie, qui
remonte à 1768, a séduit les
amateurs de beau mobilier
(meubles à chasubles, tiroirs
d'encoignures…), tout autant
que les passionnés de phyto-
thérapie, depharmacopée, de
simples et de remèdes debon-
ne “fame”. Apothicairerie du
temps de Jean-Baptiste Po-
quelin avec ses “chevrettes”,
ses “pots canons”, ses piluliers
(184 pots), ses mortiers en
bronze, sacollectiond'écritoi-
res en faïence, ses tables
d'apothicairerie en pierre de
Flavigny au superbe aspect
marmoréen.
La salle du conseil d'admi-
nistration de l'hôpital lève un
peu le voile sur ce que fut Ali-
se : parquet style Versailles,
collection de clés, galerie de
portraits fort différents (dont
celui de Marie Leszczinska,
épouse du roi), en attendant
de révéler sa bibliothèque ri-
che de 1 500 ouvrages. À
proximité, la trousse à trépa-
nationdu XVIII
e
, la chaise, le
lit de malade laissent deviner
les soins et les pratiques d'an-
tan.
INFOJournées du patrimoine :
19 et 20 septembre (de 14 h 30 à
18 heures). Entrée pour les
visites : 26 rue de l'Hôpital, à
Alise­Sainte­Reine.
VENAREY-LESLAUMES. Lepatrimoines’ouvreaupublicles 19et 20septembre.
Lestrésorsdel’hôpital
Les Journées du patrimoine
des 19 et 20 septembre vont
p e r me t t r e à c e u x q u i
n’auraient pu le faire durant
l’été de découvrir l’hôpital
Sainte­Reine.
Ici, la poudre de vipère voisine avec l'encens mâle, là, le santal
blanc avec le camphre… Photo Chantal Blancher
Les footballeurs rémigeois
recevaient Brienon(promo-
tion de District), une équipe
qui évolue deux crans au-
dessus dans la hiérarchie,
pour le compte du troisiè-
me t our de l a coupe de
France.
Ils n’ont pas été ridicules,
même s’ils ont parfois abusé
du jeu long. Ils se sont incli-
nés sur deux buts bien évita-
bles, le premier à la suite
d’une mésentente gardien-
arrière (25
e
minute), le se-
cond sur un coup du sort,
une f rappe manquée se
transformant en passe de
but pour l’avant-centre qui
marquai t d’ un ti r croi sé
avec la complicité du po-
teau (88
e
minute). Les Ré-
migeois avaient auparavant
égalisé (80
e
minute) sur une
attaque à droite menée par
Bastien Peteuil qui lobait le
gardien venu à sa rencon-
tre. Jonathan Meunier, l’en-
traîneur, a eu deux balles de
but, aux 63
e
et 92
e
minutes,
tandis que Philippe Barbo-
sa avait sauvé deux fois sa
cage devant des attaquants
isolés. Un bon match de
rentrée pour les Rémigeois
avant, la semaine prochai-
ne, le début des rencontres
de championnat.
Saint­Rémy : 1 ­ Brienon : 2
(0­1 à la pause). But : Bastien
Peteuil.
SAINT-RÉMY
Football : les Rémigeois s'inclinent sans démériter
Saint­Rémy (accroupi) recevait Brienon. Photo Hubert Delmas
ENBREF
VENAREY-
LESLAUMES
Bourseauxvêtements
L’associationEntr’aideorga-
nisesabourseauxvêtements
d’hiveretobjetsdepuéricultu-
re à la salle des fêtes. Vente
aujourd’hui de9à19heureset
demainde9à12heures.
ALISE-
SAINTE-REINE
Gymnastiquevolontaire
LareprisedesGauloisesvives
auralieulundi 13septembreà
lasalledesfêtes. Lescoursont
lieu les lundi à 18 h 30 et
19 h 30et jeudi à19et 20heu-
res. Renseignements : tél.
03.80.96.82.12.
Parcours-découverte
Unparcours-découverte
“Aufil del’eauàAlise-Sain-
te-Reine”est organisédi-
manche 12 septembre à
10heuressurlesited’Alésia.
Le parcours-découverte
proposeunebaladeàpied
originaleetconviviale, pour
comprendrel’importance
des sources et lechemine-
mentdel’eauàtraverslevil-
laged’Alise-Sainte-Reine
dusiègede52avant J.-C. à
l’époquemoderne, accom-
pagnéd’ununiversitaire.
Durée : 3heures. Tarifadul-
te : 9€(droit d’entrée in-
clus). Réservations : tél.
03. 80. 96. 96. 23 ou con-
tact@alesia.com/.
BUSSY-LE-GRAND
Journéesdupatrimoine
Durant lesJournéesduPatri-
moine,samedi18etdimanche
19septembre, l’accèsaumu-
séeGorslineseragratuitde10
à12heures et de15à19heu-
res. Le thème “Les Grands
Hommes” seradéveloppéà
travers l’évocationdelaren-
contre entre deux artistes,
bourguignons d’adoption,
DouglasGorsline(peintreil-
lustrateur américain) et Joa-
chimBonnemaison(photo-
graphecontemporain).
MOUTIERS-
SAINT-JEAN
LafaïencerieauXVIII
e
siècle
L’associationMonsieur Vin-
centorganiseuneconférence,
samedi 2octobre, à10 h 30à
la salle communale, suivie
d’unrepas.Participationaure-
pas : 12€, 8€pour lesmoins
de8ans. Renseignements et
i n s c r i p t i o n s :
tél. 06.74.65.93.67.
HISTORIQUE
ORIGINEDELA
CONSTRUCTION
DEL'HÔPITAL
C'est l'afflux des pèlerins à la
source miraculeuse (60 000
par an) qui incita deux
Parisiens, MM Desnoyers et
Blondel, à solliciter saint
Vincent de Paul pour édifier
un bâtiment pour accueillir
les malades. Soutenu par
Anne d'Autriche et son
époux le roi Louis XIV,
l'édifice fut érigé par lettre
patente en date du 23 mars
1959. Construit en forme de
“H”, l'édifice ne fut jamais
terminé faute d'argent et
confié durant trois cents ans
aux sœurs de la Charité
(de 1666 à 1968). La
restauration et l'édification
des bâtiments modernes
actuels ne furent entreprises
qu'en 1970.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AUXOIS
Cahier
Local
05
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
3
3
3
2
9
3
VINS
Nous rachetons vos vins
champagnes, chartreuse, rhums, cognacs, armagnacs...
Récents et très vieux, même imbuvables (collection)
Contacter Frédéric au 06.77.40.95.47 Je me déplace
2314545
ESPACES VERTS
JCP Espaces Verts (Nouvelle adresse)
Tonte, taille, création, plantation
Travaux de nettoyage - Défrichage, débroussaillage
Entretien maison secondaire
Spécial STOP TAUPE sur site internet
Semur - Avallon : tél. 06 83 34 19 71 www.jcpespacesverts.fr
2
3
3
0
0
3
5
VIDANGE
Nettoyage de puits, E
TS
MILLOT
Fosses septiques, toutes eaux, bacs à graisse
égouts, puits, tous débouchages
SEMUR - Tél. 03.80.96.62.64 - AVALLON - 03.86.34.07.83
2
3
3
1
4
2
1
ENBREF
SEMUR-EN-AUXOIS
Les entraînements reprennent au Basket-Club
La reprise des entraînements des minis-poussins, pous-
sins et benjamins (7-12 ans) aura lieu la troisième semaine
de septembre : les lieux et horaires seront communiqués
ultérieurement. Les entraînements des minimes et cadets
(13-17 ans) se dérouleront jeudi de 18 heures à 19 h 30 au
gymnase 1, les seniors (18 ans et plus), vendredi de 21 à
23 heures au gymnase 1. Renseignements : Thierry Mas-
son, tél. 03.80.97.36.67.
LANTILLY
Les lanternes flottantes du Brésil
Vendredi 10 septembre, des dizaines de lanternes illumi-
neront le château de Lantilly à la tombée de la nuit, avec
Tura et son équipe, professionnels cervolistes brésiliens.
À partir de 20 heures. Prix libre. Renseignements :
tél. 03.86.20.01.22 ou 03.58.05.50.11. E-mail : cha-
teau.lantilly@free.fr/.
PRÉCY-SOUS-THIL
Soirée à thème
Samedi 11 septembre à 20 h 30 à la salle du foyer rural de
Précy, une soirée en salle et en extérieur est proposée
autour du thème : “Bocages pour la biodiversité”. Une soi-
rée gratuite ouverte à tous sans réservation. Prévoir lampe
de poche ou frontale. Durée : 2 heures. Site Internet :
www.parcdumorvan.org/. E-mail : biodiversité@parcdu
morvan.org/.
École de musique
L'école de musique de l'Auxois-Morvan du site de Précy-
sous-Thil organise aujourd’hui de 16 à 19 heures au
1
er
étage de la mairie, une permanence pour les inscrip-
tions 2010-2011. Formation et culture musicale (éveil à
partir de la grande section maternelle et cycle 1 à partir du
CE1) ; formation orale (chœur d'enfants, groupe 1 avec
les élèves école primaire, groupe 2 avec élèves fin primai-
re et collège) ; formation instrumentale, piano et guitare à
partir du CE1. Nouveau : atelier découverte avec violon,
v i ol onc e l l e e t ma ndol i ne . Re ns e i g ne me nt s :
tél. 03.80.97.04.25.
La contenance du gymna-
se 2 revue à la baisse pour
cause de respect des consi-
gnes de sécurité et due au
niveau désormais profes-
sionnel de l'équipe fanion
du Handball-Club Semur
(HBC), les responsables de
ce dernier ont donc décidé
de limité à 500 le nombre
de personne admises le soir
des matchs.
Le tout pour un confort
de chaque supporters et
pour permet t re au cl ub
d'évaluer avec précision le
nombre d'entrées de cha-
que match de champion-
nat.
En conséquence, pl u-
sieurs mesures ont été pri-
ses comme le montrent les
recommandations suivan-
tes.
Abonnés et abonnés pri-
v i l é g i é s ( c o nj o i nt d e
j oueurs). - La carte don-
nant accès aux treize ren-
contres est à retirer à la
Maison du hand.
Cart es sponsors. - Les
sponsors titulaires de car-
tes devront confirmer leur
présence au secrétariat de
la Maison du hand avant le
vendredi, 16 heures.
Invitations. - Toutes les
per s onnes bénéf i ci ant
d'une invitation devront re-
tirer une contremarque à la
Maison du hand avant le
vendredi, 16 heures.
Bi l l etteri e cl assi que. -
Billets au tarif unique de
6 € (personnes de plus de
12 ans). Possibilité de se les
procurer aux offices du tou-
risme de Semur, Venarey et
Précy-sous-Thil (avant ven-
dredi, 16 heures) ou à la
Maison du hand.
L i c e n c i é s H B C S . -
Billets au tarif unique de
2 €, à retirer obligatoire-
ment à la Maison du hand,
vendredi avant 16 heures.
Les éventuels derniers
billets disponibles seront
mis en vente au guichet du
g y m n a s e à p a r t i r d e
18 h 30.
Aucune personne ne sera
admi se dans l a sal l e s' i l
n' est pas en possessi on
d'une carte ou d'un billet.
Tarifs. - Cartes abonne-
ments, 70 € ; cartes spon-
sors supplément aires et
cartes conjoints joueurs,
60 € ; billets adultes et en-
fants (plus de 12 ans), 6 € ;
licenciés du clubs, 2 €.
INFOMaison du Hand,
secrétariat HBC Semur, 7,
rue du Champ­de­Foire
(à côté du gymnase)
21140 Semur­en­Auxois.
Tél. 03.80.96.64.71.
E­mail : 0421040@handball­
france.eu/.
SEMUR-EN-AUXOIS
Réserver ses places pour lehandball
P
our leurs retrouvailles,
l e s Aî n é s r u r a u x
s'étaient donnés ren-
dez-vous à La Vieille Auber-
ge à Vitteaux pour un repas
convivial qui a réuni une
quarantaine de convives
autour dune bonne table et
dans une ambiance chaleu-
reuse.
Prochain rendez-vous
samedi
Le président Claude Mu-
raioli s'est réjoui de rassem-
bler les sociétaires dans l'ami-
tié, avant de fixer le prochain
rendez-vous, samedi 11 sep-
tembre, pour une balade du
côté de Nuits-Saint-Georges
et de Savigny-lès-Beaune.
Les Aînés ruraux du Club
La Charmée se retrouvent
chaque quatrième mardi du
mois à partir de 14 h 30, à la
salle des fêtes de Braux, pour
un après-midi autour des
jeux où, avant de se quitter,
un goûter est offert à tous.
BRAUX
Retrouvailles
pourles Aînés ruraux
Les Aînés ruraux du Club de
La Charmée de Braux se
sont retrouvés pour démar­
rer une nouvelle saison de
rencontres et d'animations
dans le village.
Les Aînés ruraux réunis pour le premier rendez­vous de la saison. Photo Liliane Duchâteau
Cahier
Local
06
AUXOIS
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Auto
Étienne Bouhot et C. Le-
morillon ont remporté le
Rallye des Hautes-Côtes sur
une Ci t r oë n C2 pa r mi
182 équipages au départ.
Foot
Semur-Époisses - Monti-
gny-sur-Aube seniors B :
0-2. Qualificationde l'USSE
pour le deuxième tour de la
coupe départementale. Les
visiteurs ont ouvert la mar-
que en deuxième période
par B. Vittaut puis G. Gour-
gouillon a doublé la mise.
Saint-Euphrône - Seniors
A-AJ Sacribaine : 3-1. Les
joueurs de Julien Pruvot
passent le premier tour de la
coupe départementale grâ-
ce au doublé de la recrue
Romain Loureiro, complété
par un but de R. Couet.
Athlétisme
Quatre athlètes du Semur-
Athlétisme-Aventure se sont
élancés le week-end dernier
depuis Chamonix sous un
ciel couvert pour le tour du
Montblanc (ultra-trail) long
de 166 km. Mai s apr ès
3 heures de course et comp-
te tenu des fortes pluies et
montées des eaux, l'organi-
sation a décidé de suspen-
dre puis d'arrêter l'épreuve.
Elle a proposé en contrepar-
tie un trail plus court que
peu de participants ont ac-
cepté de réaliser.
Éric Devilaine, Olivier
Martin, Claude Pozzobonet
Jean-Marc Lépée ont décidé
de s'aligner finoctobre sur le
T r a i l d e s Te m p l i e r s
(111 km).
Ski nautique
Pour son avant dernier
concours de la saison, Jo-
hann Lanier (Club nautique
semurois) en déplacement
dans le sud-ouest à Agen, a
raf l é deux médai l l es de
bronze, l'une en slalom et
l'autre en figure. Le cham-
pionde Bourgogne enfigure
se rendra dimanche pro-
chainsur le lac de Der (Hau-
te-Marne) pour terminer
son excellente saison.
Cyclisme
David De Vecchi a rem-
porté deux cyclosportives
de 160 km coup sur coup,
les deux dans la Nièvre : la
Jean-François-Bernard de-
vant 80 coureurs et la Jean-
Paul-Garde parmi 60 par-
tants. Ànoter la présence de
Yves Bottini sur le 90 km.
Prix de Molesmes Ufolep
(21). - 1
re
catégorie : 15. Pa-
trick Marion. 4
e
catégorie :
12. Michel Neugnot.
Prix de Chaveyrat Ufolep
( 0 1 ) . - 3
e
c a t é g o r i e :
1. Guillaume Curé.
Pri x de Ti l l enay FSGT
ouvert Ufolep par catégo-
rie d’âge (21). - 3. Patrick
Marion ; 12.Michel Neu-
gnot.
Prix d’Épinac FFC (71). -
Cadet s : 8. Luc Paupy ;
2-3-J : 16. David De Vecchi.
SEMUR-EN-AUXOIS
Résultats sportifs
Plus de 70 élus, représen-
tant près de 50 communes de
Côte-d’Or et de l'Yonne, ont
réponduàl’invitationdeVeo-
liaEauqui organisait uneréu-
nion d’information sur le thè-
me de l ’ e a u pot a bl e , à
l’Hostelleriedel’Aussois àSe-
mur-en-Auxois.
Unétat des lieux des techni-
ques de radio- relevé des
compteurs d’eaupotableaété
présenté aux maires, notam-
ment en citant l’exemple du
télé-relevé sur la ville de
Beaune où les habitants ont
accès à leur consommation
d’eau sur Internet.
Les participants ont assisté
à une démonstration de la
borne monétique permettant
de lutter contre les vols d’eau
sur les poteaux d’incendie.
De telles bornes sont déjà en
place à Châtillon-sur-Seine et
Avallon.
SEMUR-EN-AUXOIS
Informationsurl’eaupotable
pourlesélus
Cyril Chassagnard, directeur de l’agence Côte­d’Or Yonne
de Veolia Eau, donne des informations aux élus. Photo SDR
JUILLY. Faute de guide à Magny­la­Ville, le groupe a pu découvrir le village.
Unevisiteaupiedlevé
«À
toute chose mal-
heur est bon», ce
proverbe pour-
rait résumer la dernière visite
de village organisée par la
Maisonpour tous. Unproblè-
me de communication a con-
duit une vingtaine de person-
nes à se retrouver devant
l’églisedeMagny-la-Villesans
interlocuteur. Grâce à l’ama-
bilité d’Eugène Gobled, mai-
redelacommune, legroupea
pu découvrir l'intérieur de ce
lieu de culte, propriété com-
mune de Souhey et Magny
construit en 1864. Sans gui-
de, avec peu d’explications
concernant l'église, le village
et encore moins le châteaude
Souhey, les visites program-
mées étaient compromises.
Dans legroupe, AntoineLa-
caille, étudiant en histoire et
archéologie qui guide l’été les
visiteurs dans latour del’Orle
d’Or, s’est vuproposer d’orga-
niser au pied levé une visite
de son village, Juilly.
Un passionné d’histoire
Cet étudiant passionné
d’histoire qui effectue des re-
cherches sur son village, a
commencépar unebrèvepré-
sentationhistoriquedeJuilly :
une cinquantaine d'habitants
actuellement (six foyers de
serfs en 1400, 45 en 1700),
Juilly est cependant mention-
né dès 1040, sous le nomde
Julliacus (domaine de Jullius)
et des seigneurs du nom de
De Juilly y vivent depuis le
XII
e
siècle. Le village a chan-
gé brièvement de nom, avec
Juilley, Julley-lès-Semur, Jully,
pour sefixer àsonnomactuel
vers 1810-1820. Juilly a de
tout temps fait partie de la pa-
roisse de Saint-Euphrône,
tout comme Pont-et-Massène
et Villars-Villenotte. Après la
présentation de la mairie si-
tuée sur la place du village,
érigéeen1895, sur l’écolepré-
sente à Juilly de 1842 à 1937,
quelques anecdotes sur les re-
lations entre les institutrices
et la mairie, puis la découver-
te d’un calvaire rénové, le
groupes’est dirigévers cequ'il
reste du château.
Lechâteau
Ce château (fort) mention-
né dès 1451 dans des “cher-
ches de feux”. Il faut l’imagi-
ner, expliqueleguide, avecun
pont-levis, à la place de l'ac-
tuelle rue, abandonné vers
1720, ses murailles, ses tours,
son pigeonnier énorme, sa
cour et bassecour, sachapelle
(derrière le pigeonnier), son
four banal (pas loin du pont-
levis, où se réunissaient les
habitants au son de la cloche
de la chapelle), ses fossés de
5 m de large pour 1,50 m de
profondeur environ, aban-
donné au début XIX
e
siècle,
ses jardins, vergers, etc. Après
avoir pénétré dans la basse
cour, le groupe à découvert le
pigeonnier de plus près avec
ses quelques 6 000 trous de
boulin. Le château a vu pas-
ser notamment deux grandes
familles : les De Sommièvres
au XVI
e
e t XVII
e
siècle et les
De Thyard de 1712 à 1779.
Puis la visite s'est terminée
dans la rue du milieu, avec la
chapelleconstruitepar unen-
fant du pays, Charles Marie
Michel Moreau (qui a été ar-
chiprêtredeSaint-Bénignede
Dijon), en1858, restauréepar
un artiste peintre voisin.
Pour finir, en redescendant
la rue, Antoine Lacaille a par-
lé brièvement de la villa sup-
posée gallo-romaine de Leu-
rey, qui se trouve non loin de
Juilly sur la route qui redes-
cend à Pouillenay, mention-
née sur le cartulaire de Flavi-
gny de 722 et qui devait se
trouver sur la route antique
d'Alésia à Saulieu et Autun.
Cette visite impromptue a
enchanté les participants qui
ont remercié Antoine La-
caille pour ces explications.
La dernière visite de village
organi sée par l a Mai son
pour tous a permis, grâce à
l ’i nterventi on d’un j eune
étudiant, de découvrir la
commune de Juilly.
Le groupe dans l'église de Magny­la­Ville. Photo LBP
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
MORVAN
Cahier
Local
07
ENBREF
SAULIEU
Ententesportivemorvandelle
Les joueurs de l’Entente sportive morvandelle débutent la
saison avec une victoire par forfait. En effet, l’équipe de
Laignes ne s’est pas déplacée à Saulieu et l’ESM se retrou-
ve qualifiée pour le deuxième tour de la coupe de Côte-
d’Or. Les hommes de Xavier Poisot ne sont pas pour autant
restés inactifs ; ils ont effectué un bon entraînement afin
d’être prêt pour le premier match de championnat qui aura
lieu dimanche prochain contre Saulon-Corcelles à Sau-
lieu.
Reprisedu judo
Les cours de judo reprennent aujourd’hui pour les petits et
vendredi pour les moyens et les grands. Les nouveaux ve-
nus disposeront de trois séances d'essai gratuites (kimonos
fournis). Le programme : aujourd’ hui, de 16 h 45 à
17 h 30, baby judo (4-5 ans) et de 17 h 30 à 18 h 30, mini-
poussins (CP-CE1) ; vendredi 10 septembre, de 18 h 30 à
19 h 30, poussins (CE2-CM1) et de 19 h 30 à 20 h 30, ben-
jamins et minimes (CM2 + collégiens), de 20 h 30 à
21 h 30, cadets, ados et adultes.
Les Jardins éphémères 2010
L’exposition des Jardins éphémères sur le thème des “In-
sectes” se tiendra samedi et dimanche prochains, au mar-
ché couvert. Entre 10 et 18 heures, le public pourra admi-
rer ces jardins miniatures et voter pour le plus réussi
d’entre eux. Entrée libre.
MARCHESEUIL
Randonnée
L'Association culture et loisirs reprendra l'activité randon-
née pédestre samedi 11 septembre. Rendez-vous à 14 heu-
res à la salle des fêtes pour une randonnée autour de Villar-
goix proposée par Jean Richard et intitulée “Sur les
chemins de mon enfance”. Une participation de 1 € par
personne sera demandée au départ.
THOISY-LA-BERCHÈRE
Lotovégétal
L'association Végétal en fête organise son cinquième loto
végétal dimanche 12 septembre à partir de 14 heures à la
salle Bazin de Thoisy-la-Berchère. Tous les lots ont un rap-
port au jardinage ou au jardin : tronçonneuse thermique,
rosiers, matériel de jardinage, etc.
MOLPHEY
Au Club des chênes
Le Club des chênes des Aînés ruraux de Molphey organise
un repas tête de veau dimanche 12 septembre, à 12 heures,
à la salle des fêtes de Molphey. Tarifs : adultes, 17 € ; en-
fants, 8 €. Boissons non comprises. Inscriptions au
03.80.64.20.13.
n
CARNET
BLANC
CENSEREY
Sylvain et Sandra
Dernièrement à la mairie
de Censerey, Geneviève
Mortier, maire de la com-
mune, a uni par les liens
du mariage Sandra Jean-
ni n et Syl vai n Fl eur y.
Le s t é mo i n s é t a i e n t
Olivier Jeannin et Jean-
Charles Fleury pour le ma-
ri é et Joy Touss ai nt et
Bérénice Rebour pour la
mariée.
Photo Marc Drissi
L
a Société française
pour l'étude et la pro-
tection des mammifè-
res (SFEPM) a proposé der-
ni è r e me nt s a 14
e
Nui t
européenne de la chauve-
souris sur plusieurs sites, un
peu partout en France.
Enpartenariat avec le Parc
naturel régional du Morvan,
la Nuit européenne de la
chauve-souris 2010 s’est dé-
roulée à Vézelay avec une
soirée organisée par l’Asso-
ciation des amis de Vézelay
et l’intervention de deux
personnes de l a Soci été
d’histoire naturelle d’Autun
(SHNA) : Alexandre Car-
tier et Ludovic Jouve.
La SHNA est une associa-
t i on l oi 1901 f ondée en
1886. Son siège social est si-
tué à Autun avec une anten-
ne à la Maison du parc de
Saint-Brisson qui accueille
onze salariés.
En Europe, les effectifs de
certaines espèces de chau-
ves-souris sont en régres-
sion alarmante depuis cin-
quante ans. C’est pourquoi
une trentaine de pays parti-
cipent désormais à la Nuit
européenne de la chauve-
souris afin de sensibiliser un
maximum de personnes sur
ces mammifères protégés.
Cette soirée à Vézelay s’est
déroulée en deux parties :
une conf érence en sal l e
avec une présentation du
mode de vie des chauves-
souris et les espèces présen-
tes enBourgogne. Puis a sui-
vi une balade nocturne le
long des remparts de la ville.
Terred’accueil
La commune de Vézelay
accueille en effet l’une des
plus importantes colonies
de mi se bas de l a régi on
dans unbâtiment privé. Plus
de 500 chauves-souris de
trois espèces se rassemblent
chaque été en cet endroit
pour donner naissance à
leur unique jeune de l’an-
née. C’est malheureusement
la perte des gîtes de mise bas
et d’hibernationqui est l’une
des causes principale de
baisse des effectifs. Vingt-
trois espèces de chauves-
souri s sont connues en
Bourgogne sur les 34 pré-
sentes en France ; toutes
sont à préserver car proté-
gées par la loi.
VÉZELAY
Lanuit des chauves-souris
Vézelay a participé derniè­
rement à la 14
e
Nuit euro­
pé e n n e de l a c h a u v e ­
souri s, organi sée par l a
Soci ét é f r ançai se pour
l'étude et la protection des
mammifères.
La noctule de Leisler, une
espèce arboricole. Photo SDR
La commune de Saulieu
vient de faire installer trois
bornes distributrices de sacs
pour les déjections canines
aux abords de la mairie, de
la place Monge et de la pro-
menade Jean- Macé, en-
droits stratégiques pour les
pr omeneur s de chi ens.
« Même si toutes les person-
nes concernées ne sont pas
encore habituées, les débuts
semblent prometteurs », ex-
plique Jean-Philippe Mes-
lin, adjoint au maire.
Cette disposition a été pri-
se suite aux nombreuses
plaintes de personnes face à
ce qui était devenuune vraie
nuisance. Aujourd'hui, ces
distributeurs sont appréciés
des propriétaires de chiens
bien qu'au tout début, no-
tons quand même qu'ils ont
été vandalisés et que les sacs
plastiques qui ne sont en
aucun cas destinés à un usa-
ge alimentaire, ont été déro-
bés pour être utilisés à des
fins diverses et variées. Sa-
chant qu'une borne sur pied
vaut 1 200 €, la municipali-
té compte avant tout sur le
civisme de chacun pour des
lieux propres et agréables à
vivre au quotidien.
SAULIEU
Halteauxdéjectionscaninesdanslesrues
Les distributeurs de sacs,
pour le bien­être de chacun.
Photo Élisabeth Berthier
ÀLiernais, il a été enregis-
tré 74,5 mm d'eau dans le
mois écoulé, contre une
moyenne de 71 mm depuis
1960 et presque identique
au même mois l'an dernier :
74,7 mm. Nous avons rous-
pété contre ces pluies, mais
heureusement, c'était plus
que les 15 mm d'août 1962,
et bien mieux, aussi, que les
164 mm des mois d' août
1960 et 2004. Constatons
seul ement qu' au l i eu de
quel ques bonnes pl ui es
d'orage avec le soleil ensui-
te, nous avons eu des pluies
bien moyennes mais fré-
quentes, donc plus gênan-
tes. Et que dire des tempé-
ratures !
LIERNAIS
Mois d'août moyennement humide
Cahier
Local
08
MORVAN / AUXOIS / OUCHE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
C
ette année, quarante
élèves de6
e
ont bénéfi-
cié de cette opération
au collège Claude-Guyot, re-
mis en personne par Fran-
çois Sauvadet, accompagné
entre autres, par le maire de
la commune, Claude Chave.
Un geste que Claude Chave
a tenu à saluer rappelant que
« l'éducation se doit d'être
une priorité ». Pas de longs
discours mais les différentes
personnalités présentes ont
eu l'occasion de prononcer
quelques mots de bienvenue
en présence de Mme Oudi-
net, proviseur du collège.
En se déplaçant à Arnay-le-
Duc, François Sauvadet a
voulu montrer son attache-
ment aux établissements de
proximité qu'il réaffirme vou-
loir « maintenir ». Des ru-
meurs persistantes pronosti-
quent la fermeture prochaine
des petits collèges de moins
de 200élèves. « J’y oppose le
démenti le plus formel », ex-
plique-t-il. Ainsi, la rentrée au
collège Claude-Guyot, ac-
cueillant cette année 185 élè-
ves, se place sous le signe des
innovations avec, notam-
ment, une salle de sciences
entièrement rénovée ainsi
que la mise en place d' un
tableau blanc interactif.
François Sauvadet a rappe-
lé à cet égard que plus de
6 millions d’euros ont été
consacrés à des travaux dans
divers collèges en 2010.
Pour Claude Chave, ces in-
vestissements opérés par le
conseil général vont dans la
bonne direction : « Notre
canton possède une jeunesse
formidable, pleine de vie que
nous devons écouter, accom-
pagner et motiver », a-t-il
tenu à conclure.
ARNAY-LE-DUC
Pourbien débuterlarentrée
Jeudi dernier, lors de la ren­
trée scolaire, et pour la troi­
sième année consécutive,
François Sauvadet a remis
aux élèves des dictionnai­
res offerts par le conseil gé­
néral.
François Sauvadet, conseiller général, a remis aux 40 élèves de
6
e
les dictionnaires à tous les nouveaux collégiens.
Photo MyriamHenry
Avec la visite d'Antheuil se
sont achevées les visites gui-
dées des villages du canton
organisées par l'office de tou-
risme et Noëlle Muratier.
Trente-cinq personnes sont
venues parcourir le village et
écouter les légendes du lieu
racontées par Janine Cha-
nussot. L'habitat est très an-
cien à Antheuil. On trouve
en effet des vestiges de l'épo-
que néolithique dans les bois
de Lavière et des ruines gal-
lo-romaines. Le village ac-
tuel date du début du XI
e
siè-
cl e. En 1004, l es t er r es
d'Anteuil sont données par
le duc de Bourgogne à l'ab-
baye Saint-Bénigne de Di-
jon. Les moines construisent
un prieuré qui sera prospère
jusqu'au XIII
e
siècle pour
disparaître au XV
e
. L'église
actuelle a été reconstruite en
1824 à l' emplacement de
l'ancien prieuré. De ce der-
nier, il reste un très ancien
bénitier du XI
e
siècle ainsi
qu'une cloche du XVI
e
siècle
et quelques statues ancien-
nes. Mais ce qui fait la noto-
riété d'Anteuil, ce sont ses
grottes et ses sorciers. Les
grottes comportent 3,8 km
de galeries en deux réseaux,
l e premi er découvert de
200met le second beaucoup
plus important mais ne com-
muniquant pas avec le pre-
mier de 3,6 km. Un ruisseau
en sort baptisé "Bel Affreux".
Un tel nomévoque le diable,
et pour le servir, des sorciers
habitent les grottes et le val-
lon. Historiquement, vivait à
Antheuil une famille Souce-
lier dont le nom a probable-
ment été déformé en sor-
ciers. La visite s'est terminée
par un pot sous le chapiteau
de l'association, et une sor-
cière en chair et en os y est
venue sur son balai !
ANTHEUIL
Dernièrevisiteguidéepourclorelasaison
Le groupe des visiteurs dans le vallon du Bel Affreux. Photo P. G.
THOREY-SUR-OUCHE
Fête. Une fête a été organisée par les Jeunes Agriculteurs
où de nombreux stands ont été proposés : miniferme,
exposition de matériel agricole, artisanat, produits du
terroir. Cinqéquipesont participéauxjeuxinterjeunes. Chez
lesgarçons, Sombernon et Venarey devancent Arnay. Chez
lesfilles, BlignydevanceSombernon. PhotoPhilippeGagnepain
ARNAY-LE-DUC
Exposition. MiriamStern et Théodora Lenka exposent sur
le thème du “silence”. Elles ont choisi la subtilité dans les
matières utilisées avec peu de couleurs. « J'aime trouver la
beauté dansunpetit détail », écrit Miriam. Pour Théodora, le
silence s'exprime en noir et blanc. Des élus ont assisté au
vernissage. L’exposition est visible jusqu’au dimanche
14septembre, de14à18heures. PhotoMoniqueSèvre
ENBREF
POUILLY-EN-AUXOIS
Lagénéalogiefaitsarentrée
Lespermanencesmensuellesdel'antenneduCGCO(Cerclede
généalogiedelaCôte-d'Or)reprennent demain, 12, espacePa-
triarche, de16à19heures. Initiationpourdébutant possible.
Renseignementsau03.80.90.87.15.
ARCONCEY
Réuniondechasse
L'Associationdechasseorganiseuneréunionaujourd’hui, à
18heures, àlasalledesfêtes.
n
CARNET
BLANC
BLIGNY-
SUR-OUCHE
Anne-Cécileet Emmanuel
Samedi après-midi, Michèle
Barbier, maire, auni par les
liensdumariageAnneCécile
Auvray, éducatricedejeunes
enf ant s à Chenôve, et
Emmanuel Cao- Thanh,
pompier professionnel à
Avallonetpompierbénévole
àBligny-sur-Ouche.
Photo P. G.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
CHÂTILLONNAIS
Cahier
Local
09
À
l’initiative d’Élisa-
beth Becker Brandt,
propriétaire du do-
maine, un premier concert a
inauguré samedi ce haut
lieu des templiers.
Les chants religieux ont
été interprétés par la chan-
teuse d’origine russe Lud-
milla Tcherkassova, accom-
p a g n é e a u p i a n o p a r
Corinne Guérin-Leblanc.
Dans ce décor ancestral,
les interprétations de Mo-
zart, Schubert, Bizet, Bach,
Verdi ont apporté une émo-
tionparticulière dans l’assis-
tance. Notamment l’Ave
Maria de Bach-Gounod,
Schubert et Verdi, qui ont
redonné à cet édifice sa di-
mension spirituelle.
Qualité del’acoustique
La qualité de l’interpréta-
tion et l’acoustique de ce
lieu ont offert une harmonie
appréciée par le public et
ont créé l es condi t i ons
d’une soirée culturelle réus-
sie.
À la fin du concert, Daniel
Russo, professeur à l’univer-
sité de Bourgogne en histoi-
re de l’art médiéval, et Eric
Pallot, architecte en chef
des monuments historiques,
ont souligné les particulari-
tés de cette chapelle d’ex-
ception. Ils ont précisé la
concordance entre le ryth-
me de son architecture et le
rythme des voix.
Ce premier concert en a
été une démonstration con-
vaincante et laisse à penser
qu’ i l s e r a l e pr é l ude à
d’autres manifestations.
COURBAN
Larenaissancedelachapelle
delacommanderie
La chapelle de la comman­
derie d'Épailly a retrouvé,
l’espace d’une soirée, une
âme avec la voix de Lud­
milla Tcherkassova.
Ludmilla Tcherkassova a interprété des chants religieux.
Photo Georges Morin
Jean-Michel Girardeau,
président de l’Animation
vixoise, s’est montré satisfait
de la nombreuse participa-
tion au concours de pétan-
que organisé samedi dans le
village. Les différentes par-
ties du concours se sont dé-
roul ées j usqu’ à 22 h 30.
Alain Aubert, le maire, a en-
registré 48 équipes en dou-
blette, équipe de dames, d’en-
fants et mixtes. Douzepoules
de quatre joueurs ont donc
été constituées. Beau temps,
ombrage, buvette et ambian-
ce conviviale ont contribué à
ce succès. Vainqueurs en
compl ément ai re Teddy
Hollard bat Patrice Sambret-
ta 13-12, et en principale,
Brode bat Serré 13-12.
VIX
Quarante-huit équipes pour
leconcours depétanque
Maxime, le plus jeune joueur,
pointe à la demande de son
papa qui fait équipe avec
lui. Photo Lucia Rambaud
Certaines activités ont re-
pris à la Maison des jeunes
et de la culture de Sainte-
Colombe-sur-Seine. Voici le
programme des différentes
animations proposées par
la MJC.
Gymnastique volontai-
re. - Ani mée par Gaël l e
Lannois, lundi de 16 h 30 à
17 h 30, à la salle des fêtes.
Forfait annuel, 63 € ; adhé-
sion, 12 €.
Aérogym. - Animée par
Syl vi e Hor t a, l undi de
18 h 30 à 19 h 30, à la salle
des fêtes. Forfait annuel,
63 € (ou 83 € pour aérogym
plus step) ; adhésion, 12 €.
Reprise lundi 20 septembre.
Step. - Animée par Sylvie
Horta, lundi de 19 h 30 à
20 h 30, à la salle des fêtes.
Forf ai t annuel , 63 € (ou
8 3 € p o u r a é r o g y m
plus step) ; adhésion, 12 €.
Reprise lundi 20 septembre.
Remise en forme. - Ani-
mée par Babache, mardi de
19 à 20 heures, à la salle des
fêtes.
Full-contact. - Animée
par Babache, mardi de 18 à
19 heures, à la salle des fê-
tes.
Danse country. - Animée
par Jean- Mi chel Bel l ay,
mardi à partir de 20 h 15
(tous les 15 jours), à la salle
des fêtes. Prochaine séan-
c e ma r d i 2 1 s e p t e m-
bre. Forfait annuel, 62 € ;
adhésion, 12 €.
Informatique. - Animée
par Benoit Thomas. Reprise
d’une nouvelle session mar-
di 28 septembre (inscrip-
tion auprès de la secrétaire
de mairie de Sainte-Colom-
be). Forf ai t annuel 24 €
pour dix séances ; adhé-
sion, 12 €.
Peinture. - Mardi au cen-
tre de loisirs. Les adhérents
mettront en commun leur
savoir-faire pour encadrer
les débutants. Forfait, 28 € ;
adhésion, 12 €.
Randonnée pédestre. -
Animée par Jean-Pierre Tre-
moulet et Yvon Ormancey ;
un dimanche par mois. Ad-
hésion, 12 €.
Cinéma. - Projection assu-
rée par l es tourneurs de
l ’ UDMJC ; un j eudi par
mois à 20 h 30, salle des fê-
tes. Prochaine séance jeudi
23 septembre : L’Âge de rai-
son avec Sophie Marceau.
À not er que l a MJ C de
Sainte-Colombe recherche
pour les jeunes et enfants
âgés de 6 ans et plus un ani-
mateur ou une animatrice
pour assurer une activité de
dans e ( moder n j azz ou
autre), le mercredi après-mi-
di à partir de 16 heures.
INFOTél. 03.80.91.19.74.
SAINTE-COLOMBE-SUR-SEINE
Leprogrammedes activités à laMJC
INFOS SERVICE
£URGENCES
Pharmacie de garde. – Tél. 03.80.81.50.99.
Hôpital. – Tél. 03.80.81.73.00.
Service des eaux. – Tél. 0.810.000.777.
ERDF dépannage. – Tél. 0.810.333.021.
GRDF dépannage. – Tél. 0.810.433.021.
Urgences vétérinaires. – Tél. 03.80.91.13.75 ou 03.80.81.83.12.
£LEJOURNAL
Agence du Bien public. – Boulevard Gustave­Morisot. Rédaction,
publicité, abonnements. Tél. 03.80.91.10.10. Fax : 03.80.91.27.50.
Ouverte de 9 à 12 heures et de 14 à 17 heures.
E­mail : agc.chatillon@lebienpublic.fr/.
ENBREF
LEUGLAY-VOULAINES
Collectedesang
La prochaine collecte de sang aura lieu jeudi 16 septembre
de 15 h 30 à 19 h 30, à la salle polyvalente de Leuglay-Vou-
laines.
LAIGNES
Commémoration delalibération
Les habitants du canton de Laignes sont invités à partici-
per à la commémoration de la libération du canton de Lai-
gnes aujourd’hui. Rassemblement à 18 h 30 au monument
aux morts, route de Châtillon-sur-Seine, pour le dépôt de
gerbe, puis au monument de la résistance. Allocution du
maire sur la place de la Mairie. Remise du diplôme d’hon-
neur aux combattants de l’armée française. Vin d’honneur
offert par la municipalité. Distribution de bonbons aux en-
fants.
MONTIGNY-SUR-AUBE
Habitat locatif
Dans le cadre de son dispositif opérationnel pour favoriser
la création de logements à loyer maîtrisé dans le parc an-
cien privé, le conseil général a mis en place une permanen-
ce à Montigny, vendredi 10 septembre, de 9 h 30 à 11 h 30
à la mairie où les propriétaires bailleurs ou porteurs de pro-
jet locatif pourront obtenir toutes les informations utiles.
Les propriétaires peuvent contacter les techniciens du
CDAH / PACT au 0800.101.128 (appel gratuit).
Cahier
Local
10
YONNE
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Le groupe bi en connu
dans la région Pain d'Maïs
sera en concert à la Fontai-
ne, à Foissy-lès-Vézelay, sa-
medi 11 septembre, à partir
de 20 h 30. Formation al-
l i ant énergi e, l yri sme et
swing, Pain d’Maïs fait dan-
ser tarddans la nuit. Regrou-
pé autour de l’accordéonis-
te-chanteur Éric Martin et
du guitariste Alain Serres, le
groupe distille un cocktail
de valses, two steps, blues et
rocks issus de la musique ca-
jun et zydeco. Pain d'Maïs
s’appuie sur la très solide ex-
périence de ses membres
ayant joué avec un ou plu-
sieurs groupes tels Vermen-
ton-Plage, Chère Alice ou
Trans Bayou Express. Bien
installé dans le paysage ca-
jun français, le groupe se
produit partout en Europe.
INFOEntrée libre. Rensei­
gnements : tél. 03.86.33.22.03.
FOISSY-LÈS-VÉZELAY
Pain d'Maïs en concert
Pain d'Maïs se produit souvent sur les scènes de la région. Le
groupe sera à Foissy le 11 septembre. Photo SDR
E
n 1906, après la sépa-
ration de l'Église et de
l'État, Paul Desjardins
acheta les bâtiments claus-
traux de l'abbaye. Entre 1910
et 1939, il invita de presti-
gieux écrivains, philosophes,
musiciens et artistes venus du
mondeentier, pour ydébattre
des sujets les plus brûlants de
l' époque, dont nombreux
sont restés actuels. Soninten-
tion était « d'introduire, dans
un logis de Saint-Bernard, les
procédés libérateurs inventés
par Socrate, remis en vigueur
par Montaigne ».
Pendant dix journées (déca-
des), chaque année, de nom-
breuses personnes se ren-
daient donc à ces réunions
intellectuelles, dites Décades
de Pontigny, afin de s'entrete-
nir et de discourir sur des su-
jets littéraires, philosophi-
ques ou religieux. Pontigny
bénéficia rapidement du sou-
tiendugroupe de la toute jeu-
ne Nouvelle Revue française.
Chaque jour, un écrivain, un
universitaire ou un scientifi-
que traitait un sujet souvent
lié aux événements mon-
diaux(guerre, droitsdel'hom-
me, Société de nations). Paul
Desjardins aélargi l'esprit des
discussions en y intégrant
l'art, les nouvelles sciences de
la psychologie, ainsi que les
nouvelles expériences péda-
gogiques. André Gide, Roger
Martin du Gard, André Mau-
rois, Jacques Rivière, Fran-
çois Mauriac, Antoine de
Saint-Exupéry, Raymond
Aron, Gaston Bachelard
étaient des habitués de Ponti-
gny. Malgré la confiscation
des archives par la Gestapo
qui voyait en Pontigny un im-
portant foyer d'activisme an-
tinazi, il existe encore de
nombreuses traces de ces
échanges dans les correspon-
dances, les journaux intimes
et les mémoires des partici-
pants.
INFORenseignements :
tél. 03.86.47.54.99. E­mail :
amis.de.pontigny@wanadoo.fr/.
PONTIGNY. Les Amis de Pontigny proposent de nombreuses manifestations.
LecentenairedesDécades
Les Décades de Pontigny,
instaurées par Paul Desjar­
dins, sont des réunions in­
tellectuelles auxquelles les
plus grands noms ont parti­
cipé.
André Gide, entouré de ses amis, à Pontigny, en 1923.
Photo SDR
ENBREF
FLOGNY-
LA-CHAPELLE
Écoledemusique
L'écoledemusiquedeFlogny-
la-Chapelleouvreses portes
aupublicjeudi9septembre,de
16 h 30à19heures, afindefai-
redécouvrirsesmultiplesacti-
vi tés. Rensei gnements :
tél. 06.12.77.71.85.
AVALLON
Alcoolassistance
L'associationAlcool assistan-
ce organise une rencontre
pourtousceuxqui ontunpro-
blèmeavecl'alcool, vendredi
10septembre, à20 h 30, àl'hô-
tel deGouvenain. Renseigne-
ments : tél. 03.86.82.88.79.
Dondusang
L'EFS(Établissement fran-
çaisdusang)proposeunema-
tinéededondusang, vendredi
10 septembre, de 8 h 15 à
12 h 15, placedesCapucins.
Horairedelabibliothèque
ducentre-ville
Les horaires delabibliothè-
que Gaston-Chaissac pen-
dant les périodes scolaires
sont lessuivants : mardi de14
à 18 heures ; mercredi de
10 h 30 à 12 heures et de
14heuresà18 h 30 ; jeudi de
15à18heures ;vendredide14
à17heures ; samedi de9heu-
res à12 h 30et de 13 h 30à
16 h 30.
VIVIERS
Balalaïka
Ungrandconcertdebalalaï-
kaavectroisartistesrusses
renommés auralieuven-
dr edi 10 s ept embr e, à
20 h 30, auchâteaudeVi-
viers. Tarif : 10et 15€. Ren-
s e i g n e m e n t s a u
03.86.75.90.04.
SORMERY
Gymvolontaire
Lescoursdegymnastiquevo-
lontairereprennent tous les
mardis,de19à20heures,dans
lasalledes fêtes. Renseigne-
ments : tél. 03.86.56.38.56.
TONNERRE
Bourseauxvêtements
L'Associationdebonnehu-
meurproposeunebourseaux
vêtementsd'hiverdanslasalle
polyvalente. La vente aura
lieuvendredi10septembre,de
17 à 21 heures, et samedi
11septembre,de9à17heures.
R e n s e i g n e m e n t s :
tél. 03.86.55.50.20.
PROGRAMME
Touteslesconférencesontlieu
à15heuresdansl'abbayede
Pontigny.Tarif : 5€.
Samedi11septembre :
«L'utopieintellectuelled'un
groupe,larevue(NRF),
l'universitépopulaireetles
Décades»,parMichelDrouin.
Samedi25septembre. : «Aux
originesdesentretiensde
Pontigny»,parDavidSteel.
Samedi2octobre : «Jean
Coutrotetlessyndicats
ouvriersàPontigny»,par
AnnickOhayon.
Samedi9octobre : «Paul
Desjardins,Pontignyet
l'intellectuelrépublicainau
XX
e
siècle»,parFrançois
Chaubet.
Samedi16octobre : «Les
DécadesdePontignyàtravers
lesjournauxintimesetles
correspondances»,parClaire
Paulhan.
Le syndicat d’initiative in-
tercommunal entre Cure et
Yonne, avec le soutien de la
municipalité et des grottes
d’Arcy-sur-Cure, organise,
vendredi 10 septembre, à
20 heures, dans la salle des
fêtes, une conférence excep-
tionnelle intitulée « Vingt
ans de recherches de l a
grande grotte d’Arcy-sur-
Cure ».
Cette conférence sera ani-
mée par Dominique Baffier,
conservateur général du pa-
trimoine de la grotte Chau-
vet, et l'archéologue Michel
Girard.
En 1990, ont été découver-
tes des peintures pariétales,
les plus anciennes actuelle-
ment connues après celles
de la grotte Chauvet, dans
les grottes préhistoriques
d' Arcy. Les peintures da-
tent, pour les plus ancien-
nes, d'environ 28 000 ans.
INFOEntrée libre. Rensei­
gnements : tél. 03.86.81.54.26.
ARCY-SUR-CURE
Vingt ans derecherches
aux grottes
Des peintures ont été
découvertes il y a 20 ans
dans les grottes. Photo SDR
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
SEINE ET TILLES
Cahier
Local
11
n
CARNET
BLANC
SELONGEY
Marcet Isabelle
Michel Verney, premier ad-
joint, officier d'état civil en
l'absence du maire, a uni
par les liens du mariage
Marc Ti radon, 38 ans,
technicien en radioprotec-
t i on, et I s abel l e Del y,
27 ans, technicienne en
radioprotection, tous deux
domiciliés à Selongey.
Photo Maryse Morlot
TROUHAUT
Repascommunal. Tradition oblige : la veille de la fête du
village, un repas est organisé au lavoir. Les cinquante
participants ont partagé la soirée et les spécialités
culinairesdansuneambiancedétendue. PhotoF. B.
GRANCEY-LE-CHÂTEAU
Randonnée. Organisée par l'Amicale des sapeurs­
pompiers, cent vingt­cinq marcheurs et cent vététistes
ont pris le départ au terrain de camping pour des
circuits de 10, 20, 30 ou 40 km. De beaux parcours en
sous­bois ou sur des petites routes, très bien balisés,
ponctués régulièrement de points de ravitaillement.Un
véritable succès pour la dixième édition de cette
manifestation. Photo Jacqueline Folléa
ENBREF
SALIVES
MarcheurgenceTibet
Le15septembreprochain, unemarcheauralieuaudépart du
pieddudonjonàSalives.Deuxparcours :un5-6kilomètresavec
undépart à10heureset un8-10kilomètresendébut d'après-mi-
di. Cetterandonnéetraditionnelleet symboliqueest ouverteà
tous. Organiséeparl'associationUrgenceTibet qui est présidée
parGéraldFacquer, elleapourobjectif desoutenirlepeupleti-
bétainpourquecessent l’oppressionet ladiscrimination.
L’
Association des pas-
sionnés de l'écriture,
du livre et de la lec-
ture (Apelle) a été reçue à
l'École musée de Champa-
gny par l' historien Pierre
Gounand, président de l'as-
sociation de l'École musée.
La présidente de l'Apelle,
Françoise Colin, la secrétai-
re, Florence Bardin-Ber-
thoux, le trésorier, Pierre
Maximilien Jenoudet, ainsi
que les membres de la délé-
gation ont suivi les explica-
tions duprésident Gounand
dans les trois parties de l'éta-
blissement.
Après la salle de classe –
où s’est déroulé un exercice
de dictée à la plume et à l'en-
cre violette – la visite a con-
tinué dans l'appartement de
l'instituteur, pour se termi-
ner avec l' exposition sur
“Juin 1940 à Champagny et
dans les villages voisins”.
Après une halte conviviale
dans un restaurant de Saint-
Seine-l'Abbaye, le groupe a
visité l'église abbatiale, gui-
dé par Solange Petitot, vice-
présidente.
L'Apelle participe à diver-
ses animations, notamment
dans le cadre des Conversa-
tions des mardis soirs aures-
taurant de Verdi, place Émi-
le-Zola à Dijon.
INFOApelle,
60, rue Berbisey, 21000 Dijon.
e­mail : lapelle21@gmail.com/.
Site : lapelle.over­blog.com/.
CHAMPAGNY
Desécrivainsàl'Écolemusée
Dernièrement, les membres
de l’association Apelle se
sont rendus à l’École musée
de Champagny. Au pro­
gramme : dictée, visites, ex­
position…
Les membres de l’Apelle se sont prêtés à l’exercice de la dictée. Photo Françoise Probst
Cahier
Local
12
OUCHE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
3
3
3
2
9
6
VINS
Nous rachetons vos vins
champagnes, chartreuse, rhums, cognacs, armagnacs...
Récents et très vieux, même imbuvables (collection)
Contacter Frédéric au 06.77.40.95.47 Je me déplace
2314544
À
9 h 30, le rendez-
vous des pèl eri ns
était fixé sur le pla-
teau Saint-Joseph, pour un
départ à pied et en prières,
jusqu'au sommet de la mon-
tagne d'Étang.
Emmenés par les pères
Joanet et Andrion, une cin-
quantaine de pèlerins ont
récité le chapelet et chanté
durant toute l' ascension,
s'arrêtant de temps à autre
pour méditer.
La messe a été célébrée,
à l'ombre des grands arbres,
au pi ed de l a s t at ue de
Notre-Dame d'Étang.
Un peu d’histoire
Le 2 juillet 1435, une peti-
te statue de pierre représen-
t ant l a Vi erge Mari e est
trouvée au sommet de la
montagne d'Étang, domi-
nant Vel ars- sur- Ouche,
dans des circonstances mi-
raculeuses. Selon les ex-
perts, cette statue aurait été
sculptée deux ou trois siè-
cles auparavant et a été en-
terrée pour échapper, sans
doute, à quelque envahis-
seur ou profanateur.
Cette découverte déchaîne
une incroyable liesse dans
toute la région et devient ra-
pidement le but de nom-
breuses processions et sour-
ce de miracles comme celui
de l'enfant d'Urcy, aveugle
de naissance, qui a recouvré
la vue après avoir été con-
duit près de Notre-Dame.
La statuette “miraculeuse”
mesure 14 cm et repose sur
un socle en noyer ; elle est
en pierre blanche d'Asniè-
res, polychrome et date du
début du XI
e
ou peut-être
même du IX
e
siècle.
INFOSources : Oui, bulletin
de Notre­Dame d'Étang.
VELARS-SUR-OUCHE
Un dimanchedeprières
Le traditionnel pèlerinage à
Notre­Dame d'Étang s’est
déroulé dimanche matin par
une magnifique journée en­
soleillée et a accueilli une
cinquantaine de pèlerins.
Les pèlerins en procession. Photo Colette Petot
L' association Mécapas-
sion 21 organise sa première
Rétroscapade dimanche
12septembre.
Ce rallye promenade touris-
tique est organisé enpartena-
riat avec la Communauté de
communes de la Vallée de
l’Ouche (CCVO), le conseil
général delaCôte-d’Or, lecafé
Le Liberté de Dijon, et le CAT
Le Goëlandde Chenôve.
Cette manifestation se dé-
roulera à partir de Fleurey-
sur-Ouche avec des départs
échelonnés entre 8 h 10 et
8 h 40, depuis la Maison des
associations (ancienne gare) ;
ce sera unmoment privilégié
pour admirer de superbes vé-
hicules anciens et de collec-
tion. La journée sera clôturée
par un sympathique apéritif
organisé par la CCVO.
L’arrivée est prévue à Barbi-
rey-sur-Ouche, à partir de
18 heures, où le public ama-
teur de beaux véhicules est
cordialement invité.
INFORenseignements :
MP21.fr/ ou 06.49.45.23.30.
FLEUREY-SUR-OUCHE
Des véhicules anciens
sur ledépart
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
DIJON
Cahier
Local
13
Bonnes Adresses
Commerçants, artisans pour figurer dans cette rubrique :
03 80 42 42 34
2
2
7
4
3
0
9
BÂTIMENT - CONSTRUCTION
MTM
Vérandas - Volets roulants - Fenêtres PVC
Portails - Portes de garage
46, rue de Longvic - 21300 CHENÔVE - Tél. 03.80.52.14.15
2
3
2
8
3
5
7
2
3
1
0
5
5
6
MAÇONNERIE
MTM
Maçonnerie - Dalles de vérandas
Modifications d’ouvertures
Impasse Jean-Perrin
CHENÔVE - 03.80.52.14.15
FABRICANT BOIS
FABRICATION DE PIQUETS - VENTE
Chutes de bois mises en sac
ZAC La Nouroy - 21220 GEVREY-CHAMBERTIN
Tél. 06 14 95 20 92
philippe.pallain@sfr.fr 2
3
3
3
1
6
1
ARROSAGE
T.S.E.V
Conception, plan, réalisation et maintenance
de systèmes d’arrosage automatique.
Pose de cuves de récupération des eaux de pluie.
Renseignements au 03.80.43.28.77 ou 06.80.72.21.34
2
3
0
9
0
9
5
ANTIQUITÉ-BROCANTE
RENNER FRANÇOIS
Achète cher 7/7j tous meubles, objets anciens, bibelots, tableaux, pendules
bronzes, poupées et vieux jouets, violons, livres anciens
cartes postales, montres, pièces de monnaie, médailles tout genre...
Cheminées, dalles. Débarras maison, déplacement gratuit toutes régions
Tél. 03.80.76.07.03 - Velars-sur-Ouche 2331862
SERVICES À DOMICILE
ADOM SERVICES
Jardinage, petits bricolages, gros travaux ménagers
et vitrerie. 50 % déductibles d’impôt
DIJON - 2, rue de Bourges, 21000 - Tél. 06.43.57.32.06
www.adomservices-21.com 2
3
0
9
0
9
3
2333267
MONTE-ESCALIERS
Autonomie Confort Mobilité
Monte-escaliers droits ou tournants
Scooters électriques - Baignoires à porte
25 % crédit d’impôt possible
Visite et devis gratuits
Renseignements : tél. 0 811 652 161 (prix d’un appel local)
VINS
Nous rachetons vos vins
champagnes, chartreuse, rhums, cognacs, armagnacs...
Récents et très vieux, même imbuvables (collection)
Contacter Frédéric au 06.77.40.95.47 Je me déplace
2
3
1
4
5
4
2
2
3
2
5
3
3
0
Sous la présidence du lieu-
tenant-colonel Caseau, l'As-
sociation des officiers de ré-
s e r v e d e C ô t e - d ' O r
( AOR21) a organi sé, ce
week-end, son challenge de
tir annuel. Les membres de
l'Association des sous-offi-
ciers de réserve de Côte-
d’Or (ASOR21) se sont éga-
lement joints à eux. Ce chal-
lenge regroupait quarante ti-
reurs à la carabine 22 long
rifle et au pistolet.
L'AOR21, créée il y a plus
d'une centaine d'années, dé-
marre par ce challenge une
année qui s'annonce bien
remplie. En effet, dès les 24,
25 et 26 septembre, elle par-
ticipera à un raid dans le ca-
dre des Journées des réser-
vi st es à Gér ol shei m en
Rhénanie-Palatinat. Les 23
et 24 octobre, quatre cents
réservistes participeront au
Raid CO Côte-d'Or qui se
déroul era cette année à
Châtillon-sur-Seine. Ce raid
est l'un des plus importants
de France. Il regroupera
quarante-cinq équipes dont
dix venues de l' étranger.
S'en suivra, le 25 novembre,
une conférence sur l'Indo-
chine auquartier Deflandre,
avant la traditionnelle céré-
monie des vœux aux autori-
tés civiles et militaires le
13 janvier.
Résultats du challenge
AOR21. –1
r e
fémi ni ne :
Martine Ferrete. Invités : 1.
Michel Adam; 2. Jean-Marc
Bloquel. Membres : 1. Di-
dier Aguilar ; 2. Jean-Fran-
çois Roulot ; 3. Raymond
Ferrete. Parcours réserviste
(800 m course, lancer de
grenade et tir) : 1. Éric Jac-
quot. Challenge Rouy : 1.
Michel Escallier ; 2. Michel
Morot ; 3. Adeline Jacquot.
INFOAOR21,
Maison des associations,
2, rue des Corroyeurs à Dijon.
TIR
Les officiers deréserveont dégainé
Les participants au challenge. Photo Martine Clément
ENBREF
PAROISSE SAINT-JOSEPH
Rentréereligieuse
Samedi 11 septembre, entre 10 heures et 11 h30, est organi-
sé un P’tit Déj d’inscriptions à la paroisse Saint-Joseph de
Dijon. C’est la rentrée pour l’éveil à la foi, le catéchisme et
les aumôneries. Renseignements : 03.80.55.34.60.
ACCUEIL DES VILLES FRANÇAISES
Larentréeaveclanouvelleprésidente
La présidente de l’AVF (Accueil des villes françaises) et une
équipe d’accueillantes tiendront une permanence pour ac-
cueillir les personnes nouvellement arrivées dans la région,
du mardi 14 au vendredi 17 septembre, 64, rue Vannerie.
Renseignements : 03.80.67.18.60.
n
UNESEMAINE
UNBÉNÉVOLE
Yves Seguin : «Recruter est de plus enplus difficile »
Y
ves Seguin, 76 ans, est
depuis quatorze ans le
président de l’association
Retraités éducateurs sans
frontière, fondée en 1990.
L’ancien instituteur et maî-
tre d’application à l’école
Chevreul de Dijon est parti
de nombreuses fois au Bé-
ninet auNiger. Sa dernière
mission a été le Mali, « la
zone critique » comme il la
nomme. Le président ex-
plique que l’association a
pour vocation d’aller aider
les habitants et surtout les
instituteurs à faire l’école.
« Nous apportions des mé-
t hodes moi ns s t r i ct es
comme, par exemple, les
classes de découvertes ».
Yves Segui n a de beaux
souvenirs de ces missions
qui duraient deux à trois
mois : « L’accueil était cha-
leureux. Nous n’étions pas
là pour remplacer les en-
seignants mais pour les
conseiller et échanger avec
eux ». Le bénévole a été
particulièrement ému par
le Niger. « Maintenant,
l’association marche au ra-
lenti, nous ne sommes plus
qu’une demi-douzaine de
membres à Dijon, les cré-
dits manquent », se désole
Yves Seguin, qui s’est lancé
dans une nouvelle aventu-
re au côté de l’association
m a l i e n n e d e D i j o n .
« Comme j’ai la connais-
sance du pays, je peux me
rendre utile. » Concernant
l’exécution de l’otage Mi-
chel Germaneau, retenu
au Niger puis au Mali, Yves
Seguin se dit outré : « Dé-
jà, en 2005, le ministère
nous interdisait de rayon-
ner. Cela aurait pu nous ar-
river. Mais si j’étais plus
jeune, je n’hésiterais pas à
repartir en évitant quand
même les zones trop dan-
gereuses ». Concernant
l ’ associ at i on Ret rai t és
éducateurs sans frontière,
le président regrette que
les temps soient si durs :
« Depuis cinq ans, nous
avons des difficultés à re-
cruter. À Paris, il y avait
sept cents membres, ils ne
sont plus que cinq cents.
Pour continuer à se faire
connaître, l’association
participe chaque année au
Grand Dèj’, le rendez-vous
des associations.
Chaque mercredi, un béné­
vol e qui donne de son
temps pour une associa­
tion nous parle de son en­
gagement. Auj ourd’hui ,
Yves Seguin.
Yves Seguin. Photo LBP
Cahier
Local
14
DIJON
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
L
e groupe municipal
Initiatives Dijon a or-
ganisé, dimanche, son
traditionnel déjeuner de ren-
trée sous la houlette de son
président François-Xavier
Dugourd. Celui-ci n’a pas
manqué d’évoquer la situa-
tion politique et les princi-
paux dossiers locaux.
Emboîtant le pas au gou-
vernement, François-Xavier
Dugourd fait de la sécurité
une priorité. Il a évoqué le
nombre de voitures brûlées,
Les Tanneries, les caillassa-
ges et l’insuffisance de vidéo-
surveillance: «Lemairepeut
aussi agir en ce domaine ».
Autre grand dossier de ren-
trée : les transports. Le prési-
dent du groupe Initiatives ne
cache pas « être vigilant sur
la problématique financière
dutram. Il s’insurge contre la
réforme du réseau de bus :
« On met le paquet sur le
tram (...). La fréquence des
bus a été diminuée dans cer-
tains quartiers. Nous avons
recueilli nombre de doléan-
ces des Dijonnais. Il n’y a
plus de ligne directe allant du
campus à la gare (...) ». Le
troisième dossier concerne
l’économie. «Dijonnevapas
bien. Une série d’entreprises
connaissent des difficultés. Il
y a une st agnat i on de l a
p o p u l a t i o n ( . . . ) . L e
commerce dijonnais est im-
pacté, il diminue dans le cen-
tre-ville. » L’occasion pour
François-Xavier Dugourd
d’enfoncer le clou concer-
nant son opposition à l’ex-
tension de la Toison-d’Or :
« Nous allons conduire un
certain nombre d’actions
pour empêcher ce dossier
d’avancer (...). Il faudra abso-
lument favoriser l’accès au
cœur de ville en créant des
parkings ».
Les cantonales ont été éga-
l ement abor dées : « Le
contexte n’est pas facile, il va
falloir se mobiliser », a lancé
le président à ses troupes.
C. V.
POLITIQUE. Déjeuner derentréepour legroupemunicipal d’oppositionInitiatives
Troisgrosdossiersaumenu
Sé c u r i t é , t r a n s por t s ,
commerces sont les princi­
paux dossiers locaux de la
rentrée du groupe munici­
pal Initiatives Dijon.
François­Xavier Dugourd : " Nous avons du travail ". Photo C. V.

L’extension
envisagée
de la Toison-d’Or
peut porter
un coup fatal
au centre-ville.”
François-Xavier Dugourd
ENBREF
EXPOSITION
Ledessinateur Battistini
à Limoges
Le Dijonnais Laurent Battis-
tini, que l’on connaît bien
comme dessinateur humo-
ristique de presse, propose
une exposition, “Battistini
fait le grand sot”, jusqu’au
6 octobre à Limoges. Il s’agit
d’une exposition des dessins
sportifs, réalisés pour lapres-
se, de Battistini. Le vernissa-
ge a eu lieu hier à Chéops,
rue de l’Ancienne-École-
Normale-d’Instituteurs à
Limoges.
BASKET
Porteouverte
Une journée porte ouverte
(babys et minipoussins) à
l’école de minibasket aura
lieu le 11 septembre, de 14 à
17 heures. Elle est organisée
par la JDA Dijon-Bourgo-
g ne , 18, boul e v a r d de
l’Ouest. Renseignements :
03.80.28.85.11.
VACCINATION
Séancedevaccinations
Aujourd’hui aura lieu une
séance de vaccinations gra-
tui te. Rensei gnements :
03.80.74.70.70.
L’ e n t r a î n e m e n t a u
CTPCO a repris samedi,
après seulement un mois
d’arrêt pour Flavien Gous-
tard. L’occasion de faire le
bilan de la saison écoulée.
On peut dire que l’objectif
a été largement atteint : un
titre de champion de France
individuel au pistolet 10 m,
un ti tre de champi on de
France par équipe avec le
CTPCO au pistolet 25 m, et
deux titres de vice-cham-
pion de France au pistolet
25 m. Mais également quali-
fications et participations
aux championnats d’Euro-
pe en Norvège et aux cham-
pionnats du monde à Mu-
nich au cours desquels son
meilleur résultat sera une
12
e
place en vitesse olympi-
que aupistolet 25m. Il faut y
ajouter des médailles d’or
par équipe et des podiums
en Autriche, en République
tchèque, en Allemagne, etc.
Et aussi, 9 500 plombs tirés,
15 000 munitions de 22,
c’est pour les grands dépla-
cements, stages et compéti-
tions, 12 000 km en voiture,
4 000 kmen train et environ
25 000 km en avion.
Pour Flavien Goustard,
u n e n o u v e l l e a n n é e
commence avec le passage
chez les seniors, de grands
et beaux défis à relever, se
hisser parmi les meilleurs,
comme il a su si bien le faire
en juniors, mais aussi l’ob-
tention de son BTS en fin
d’année scolaire.
TIRAUPISTOLET
Nouvelleétapepour Flavien Goustard
Flavien Goustard débute une première saison comme senior.
Photo archives René Gauthey
CONCOURS
Un vol découverteà laclé
L'aéro-club de Dijon-Da-
rois a reçu récemment l'as-
sociation Amitiés africai-
nes de Dijon pour la remise
des lots de la tombola orga-
nisée dernièrement, à l'oc-
casion du concert humani-
taire en faveur de l'école
Vivenda à Kpalimé au To-
go. Colette Mischler, retrai-
tée, a gagné un vol décou-
verte au cours duquel elle a
pu piloter l'avion, accom-
pagnée d'un instructeur.
L' associ at i on Ami t i és
africaines vient en aide aux
enfants sourds et muets de
l'école Vivenda.
Le projet pour les années
à venir est la création, pour
ces enfants, d'un internat et
d'une cantine scolaire.
INFOSite de l'association
Amitiés africaines :
www.amities­africaines.org/ ;
site de l'aéro­club de Darois :
aeroclub.cotedor.free.fr/.
Laurent Grandguillaume, Jean Wiacek et les participants
se sont retrouvés pour faire des heureux. Photo Gérard Puech
❏ 300 numéros............. 306 € 00
❏ 150 numéros............. 153 € 00
❏ 75 numéros................... 76 € 50
❏ 25 numéros* ................. 25 € 50
❏ 1 an......................................78 € 00
❏ 6 mois ............................... 39 € 00
❏ 3 mois ............................... 18 € 00
❏ Haute Côte-d’Or
❏ Région dijonnaise
❏ Beaune
❏ Dijon
TARIFS SEMAINE
TARIFS DIMANCHE
EDTIONS LOCALES
Vos coordonnées
Nom : ..............................................
Prénom : ........................................
Adresse : .......................................
...........................................................
CP : .................................................
Ville : ...............................................
Tél. : ................................................
e-mail : ........................@................
Mise en route souhaitée le :
............... /............... / .................
Date et signature obligatoires :
............... /............... / .................
Règlement
❏ Prélèvement* (valable uniquement pour les 25 numéros)
Si vous choisissez le prélèvement, nous vous ferons parvenir un formulaire d’autorisation
❏ Carte bancaire N°
Expire fin Cryptogramme
(inscrire les 3 derniers chiffres au dos de la CB)
SERVICE ABONNEMENTS - BP 21550 - 21015 DIJONCEDEX
Tél. 03 80 42 42 60 - Fax 03 80 42 42 50
e ma i l : a b o n n e me n t s @l e b i e n p u b l i c . f r
Bureaux ouver ts de 8 h 30/12 h 00 et de 14 h 00/18 h 00
ABONNEMENT
2
3
3
7
3
3
4
Cahier
Local
16 PROMOTION
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AMÉRICAINE
1.Renevey-Lucand 1h09’21''
2.Noel-Brigand 1h09’53''
3.Joly-Vautier 1h11’33''
4.Thomas-Tuis 1h11’41''
5.Febay-Pelletier 1h13’43''
6.Leroy-P.Eugene 1h15’00''
7.Segay-Leguy 1h15’54''
8.Berthault-Castille 1h16’03''
9.Bornel-Tisserant 1h17’29''
10.Jordan-Vautier 1h17’52''
11.Magnien-Demoury 1h18’09''
12.Nivot-Zucco 1h19’10''
13.Froidevaux-Babonnet 1h19’43''
14.Dantonel-Eudes 1h20’12''
15.Barthonier-Ducote 1h20’31''
16.Boyaux-Boyaux 1h21’14''
17.Lavenu-Sureau 1h21’24''
18.Brousse-Guillot 1h21’41''
19.Demoury-Barbieux 1h21’58''
20.Rodot-Bourcier 1h22’27''
21.Nivot-Jeanniard 1h22’37''
22.Truchot-Rousseaux 1h22’57''
23.Segard-Fabre 1h23’07''
24.Pillot-Anjoubault 1h23’11''
25.Isconte-Caillault 1h23’33''
26.Leblanc-Remond 1h23’44''
27.Paggi-Paggi 1h24’07''
28.Jolivet-Renaut 1h24’13''
29.Chevalier-Hurtaud 1h24’22''
30.Lementec-Le Mentec 1h24’49''
31.Vandroux-Sanchez 1h24’54''
32.Brullebaut-Deschaseaux 1h25’25''
33.Giboulot-Cheron 1h25’48''
34.Largant-Largant 1h26’11''
35.Colin-Dinger 1h26’18''
36.Sellier-Tupin 1h26’59''
37.Aigon-Aigon 1h27’40''
38.Jeanniard-Pelletier 1h27’43''
39.Bouchetard-Follot 1h27’47''
40.Bourgeois-Grux 1h28’50''
41.Dental-Portier 1h29’08''
42.Pothier-Da Cunha Vaz 1h29’09''
43.Viard-Dental 1h29’09''
44.Borne-Fertier 1h29’23''
45.Bassi-Bassi 1h29’54''
46.Fusaro-Begrand 1h29’59''
47.Mimeur-Mimeur 1h30’28''
48.Clever-Giboulot 1h30’42''
49.Menard-Vandeschrick 1h30’58''
50.Pacotte-Cerqueira 1h31’16''
51.Nicolier-Thibert 1h31’56''
52.Hoarsan-Dufant 1h31’57''
53.Rebetez-Chaumard 1h32’08''
54.Jorland-Jorland 1h32’13''
55.Gaugry-Mery 1h32’16''
56.Virion-Hot 1h32’36''
57.Basset-Hermitant 1h32’40''
58.Marin-Roux 1h32’55''
59.Godot-Roche 1h33’09''
60.Marchand-Garnier 1h33’11''
61.Touzeau-Fatet 1h33’24''
62.Mattioli-Bornot 1h33’30''
63.Deschamps-Meneghelli 1h33’49''
64.Simon-Simon 1h33’52''
65.Larosa-Cassarino 1h33’55''
66.Bellissent-Lapalus 1h34’24''
67.Pelcar-Dechazeau 1h34’27''
68.Huart-Folio 1h34’42''
69.Guilbert-Goncalves 1h34’45''
70.Boizeau-Nissen 1h34’49''
71.Bresson-Bresson 1h34’57''
72.Jacotot-Jacotot 1h35’04''
73.Petijean-Colin 1h35’10''
74.Riu-Crapeau 1h35’12''
75.Badet-Durand 1h35’28''
76.Turrel-Roblot 1h35’32''
77.Legros-Paroty 1h35’35''
78.Godot-Baudot 1h36’14''
79.Galus-Decheane 1h36’35''
80.Cruz-Bilbot 1h37’02''
81.Nageotte-Nageotte 1h37’05''
82.Maurage-Maurage 1h37’15''
83.Maurage-Giboulot 1h37’38''
84.Chauvot-Mei 1h37’46''
85.Marc-Marc 1h38’26''
86.Maurice-Bruchon 1h38’27''
87.Jaffeux-Jaffeux 1h38’29''
88.Hiarsan-Hoarsan 1h38’34''
89.Huguenot-Champy 1h38’48''
90.Gambey-Gambey 1h39’36''
91.Bleschet-Barthen 1h40’06''
92.Godot-Leguy 1h40’20''
93.Beauvais-Beauvais 1h40’30''
94.Nagotte-Chauche 1h40’31''
95.Rousset-Joubart 1h40’47''
96.Michelin-Babouhot 1h40’52''
97.Josserand-Oudot 1h41’22''
98.Bertin-Deplanque 1h41’23''
99.Hennequin-Deflandre 1h41’28''
100.Giboulot-Melin 1h41’34''
101.Hallenet-Vandeschrick 1h41’58''
102.Laroche-Gilbert 1h42’14''
103.Mineur-Christ 1h42’15''
104.Colabella-Gauthie 1h42’17''
105.Guyenot-Seghetto 1h42’18''
106.Lemoine-Lemoine 1h42’41''
107.Joha-Dupuis 1h43’00''
108.Sivignon-Breton 1h43’01''
109.Duvernet-Variot 1h43’11''
110.Bonandrini-Biacone 1h43’44''
111.Aller-Aller 1h44’11''
112.Desjardin-Mimeur 1h45’08''
113.Bricheteau-Guinot 1h45’12''
114.Pillot-Anjoulbault 1h45’15''
115.Duthu-Duthu 1h45’42''
116.Tonot-Kamboua 1h45’45''
117.Deschamps-Limbardet 1h45’51''
118.Carre-Laure 1h46’02''
119.Dromas-Amant 1h46’43''
120.Thomeuf-Thomeuf 1h46’44''
121.Leblanc-Kolla 1h47’04''
122.Gelin-Piller 1h47’21''
123.Crespo-David 1h47’37''
124.Patey-Couturier 1h48’20''
125.Bonnemain-Fousset 1h48’21''
126.Menard-Brechoire 1h48’26''
127.Bougaud-Contet 1h48’54''
128.Graw-Danet 1h49’48''
129.Laleaux-Durupt 1h49’54''
130.Saussier-Aymonier 1h49’58''
132.Bernard-Mielle 1h51’32''
133.Etievant-Becaniel 1h51’54''
134.Boulange-Vegas 1h52’02''
135.Etinault-Mildner 1h52’10''
136.Cousin-Cousin 1h52’13''
137.Claeysen-Claeysen 1h52’43''
138.Galus-Trinoti 1h54’28''
139.Gilbert-Gilbert 1h55’11''
140.Jacquier-Mathias 2h01’43''
141.Sivignon-Vaille .........................2h05’33''
INDIVIDUEL
1. Paul Lalire 1h14’46''
2. Morgan Dumas 1h15’14''
3. Jean Theurel 1h15’48''
4. Stéphane Bernardot 1h17’12''
5. Eric Carre 1h18’28''
6. David Prunier 1h18’30''
7. Pascal Mielle 1h18’35''
8. Christophe Louet 1h18’47''
9. Sébastien Monot 1h19’00''
10. Jérome Dugat 1h19’35''
11. Timoté Gaudry 1h19’52''
12. Maxime Chevalier 1h20’02''
13. Jean-Charles Lalevee 1h20’07''
14. Grégory Rabillon 1h20’35''
15. Frédéric Legrand 1h20’41''
16. Julien Seguin 1h21’07''
17. Pierre-Yves Mauron 1h21’30''
18. Renaud Vanlande 1h21’36''
19. Thierry Sonzongny 1h21’49''
20. Nicolas Roy 1h21’54''
21. Jérome Bossu 1h22’12''
22. Christophe Hugot 1h22’16''
23. Bertrand Fraisse 1h22’19''
24. Rémy Dumont 1h22’44''
25. Nicolas Debois 1h22’49''
26. Florent Desbrosse 1h23’21''
27. Eric Chanussot 1h23’51''
28. Bruno Beacco 1h24’02''
29. ??? 1h24’06''
30. Florian Febraroli 1h24’09''
31. Rodolphe Segay 1h24’15''
32. Damien Morland 1h24’17''
33. Christophe Jomas 1h24’32''
34. Justin Girardin 1h24’36''
35. Sébastien Macherbet 1h24’44''
36. Xavier Rossigneux 1h25’00''
37. Jérome Leveque 1h25’04''
38. Landry Cherubini 1h25’05''
39. François Cornn 1h25’13''
40. Philippe Seguin 1h25’23''
41. Sylvain Gauffroy 1h25’58''
42. Didier Lequin 1h26’02''
43. Arnaud Garnier 1h26’15''
44. Laurent Simonneau 1h26’19''
45. Romain Dental 1h26’49''
46. Gérald Funes 1h26’52''
47. David Frere 1h27’07''
48. Frédéric Dupuy 1h27’28''
49. Marc Laborey 1h27’33''
50. Mathieu Dumas 1h27’43''
51. Denis Herbe 1h28’04''
52. Denis Jacquin 1h28’14''
53. Frédéric Laudet 1h28’30''
54. Patrick Dumas 1h29’08''
55. Bertrand Mignot 1h29’09''
56. David Longepierre 1h29’13''
57. Stéphanie Vaxillaire 1h29’30''
58. Emmanuel Corneloup 1h29’42''
59. Cyril Ducet 1h29’48''
60. Julien Perderiset 1h29’53''
61. Grégory Rolland 1h30’08''
62. Marc Chaveriat 1h30’24''
63. Jaques Berland 1h30’30''
64. Loïc Galand 1h30’53''
65. Pascal Py 1h31’03''
66. Nicolas Hebinger 1h31’05''
67. Virgine Fraisse 1h31’25''
68. Benoît Goffette 1h31’31''
69. Christophe Gueutin 1h31’38''
70. Jarno Legros 1h31’45''
71. Geoffroy Perez 1h31’47''
72. Francis Demesy 1h31’48''
73. Ludivic Hamy 1h31’50''
74. Yann Sirieix 1h31’50''
75. Christian Bonnet 1h32’16''
76. David Seghetto 1h32’16''
77. Jean-Luc Monnier 1h32’28''
78. Alain Masset 1h32’32''
79. David Guyenet 1h32’34''
80. Mathieu Pretet 1h32’43''
81. Bernard Bouley 1h32’46''
82. Jean-Luc Gautherrot 1h32’59''
83. Christian Martin 1h33’09''
84. Jean-Michel Mery 1h33’09''
85. Fabrice Belnez 1h33’24''
86. Sébastien Couroux 1h33’33''
87. Jérome Mongouachon 1h33’57''
88. Patrick Moreau 1h34’13''
89. Lionel Brazier 1h34’31''
90. Pascal Begard 1h34’41''
91. ???? 1h34’41''
92. Didier Rouget 1h34’46''
93. Benjamin Ferran 1h34’54''
94. Bruno Thomas 1h35’22''
95. Christophe Rousset 1h36’06''
96. Eric Hennequin 1h36’32''
97. Olivier Lalouette 1h36’51''
98. Laurent Pierre 1h37’05''
99. Roland Scrive 1h37’09''
100. André Bricard 1h37’19''
101. Sébastien Huet 1h37’30''
102. Frédéric Gigney 1h37’31''
103. Julie Cornemillot 1h37’53''
104. Marc Passerat 1h38’18''
105. Eric Loyer 1h38’22''
106. Michael Cousin 1h38’24''
107. Charles-Antoine Petit 1h38’25''
108. Julien Poz 1h38’27''
109. David Maty 1h38’28''
110. Fabien Dorey 1h38’41''
111. Samuel Campana 1h38’43''
112. Jaques Petit 1h39’13''
113. Philippe Gandrey 1h39’21''
114. Pierre Charles Sarrazin 1h39’52''
115. Nicolas Couturier 1h39’55''
116. Paul Janisz 1h39’56''
117. Alexandre Leibungduth 1h39’59''
118. Marc Lindimer 1h40’00''
119. Thomas Herbe 1h40’07''
120. John Verslype 1h40’33''
121. Thomas Bonandrini 1h40’44''
122. Cédric Marquet 1h40’47''
123. Philippe Blanchard 1h40’57''
124. Régis Remoriquet 1h41’03''
125. Martin Dechaene 1h41’09''
126. Patrick Bielonko 1h41’09''
127. Yann Jouanin 1h41’12''
128. Louis Edouard Babonnet 1h41’17''
129. Damien Terrezano 1h41’21''
130. Samuel Gevrey 1h41’27''
131. Anthony Demoulin 1h42’06''
132. Sébastien Poizot 1h42’13''
133. Denis Menard 1h42’38''
134. Alexandre Lacot 1h42’49''
135. Patrik Jomas 1h43’17''
136. Anthony Cases 1h43’28''
137. Pierre Maire 1h43’38''
138. Patrick Epivent 1h43’55''
139. Mathieu Gobillot 1h43’57''
140. Christophe Taillefer 1h44’00''
141. Raphaël Guyon 1h44’13''
142. Benoît Faivre 1h44’14''
143. Carl Gandrey 1h44’28''
144. Bruno Afonso-Raposo 1h44’33''
145. Renaud Baillou 1h44’37''
146. Jocelyn Traque 1h44’43''
147. Dominique Bernard 1h45’12''
148. Luc Boibessot 1h45’48''
149. Olivier Drigny 1h45’55''
150. Laurent Bernard 1h45’59''
151. Philippe Dagain 1h46’02''
152. Emmanuel Legros 1h46’16''
153. Marie-Claude Bricard 1h46’28''
154. Maximilien Serafin 1h46’34''
155. Benjamin Campana 1h46’34''
156. Marie-Claire Tassin 1h46’38''
157. Patrick Paroty 1h46’39''
158. Bruno Costille 1h46’58''
159. Jean-Michel Laurent 1h47’09''
160. Ludovic Menard 1h47’11''
161. Lilian Parod 1h47’15''
162. Aurélien Bely 1h47’16''
163. Cyrille Calinaud 1h47’26''
164. Sébastien Judas 1h47’34''
165. David Sombstay 1h47’38''
166. Philippe Foissard 1h47’48''
167. Guillaume Thibert 1h47’59''
168. Véronique Lambert 1h48’06''
169. Arsene Haral 1h48’41''
170. Théo Herbera 1h48’42''
171. Johann Deuvot 1h49’09''
172. Nicolas Isambert 1h49’11''
173. Jean-Louis Metra 1h49’32''
174. Jean-Michel Concina 1h49’50''
175. Rachelle Doras 1h49’56''
176. Serge Cornot 1h50’09''
177. Jean-Philippe Meuriot 1h50’17''
178. Richard Meyer 1h51’11''
179. Sophie Jason 1h51’12''
180. Séverine Naudin 1h51’22''
181. Philippe Blanchot 1h51’53''
182. Sébastien Dumont 1h52’28''
183. Yves Decailliot 1h52’41''
184. Stéphane Giroux 1h52’43''
185. Stéphane Cornot 1h52’44''
186. Jean-Marc Bernard 1h52’50''
187. Didier Deschamps 1h53’47''
188. Christophe Ferran 1h53’47''
189. Patrick Lebeault 1h53’47''
190. Jean-Louis Gilbert 1h55’20''
191. Sandrine Renard 1h55’30''
192. Carlos Capela 1h56’38''
193. Karine Lombard 1h56’39''
194. Olivier Dufour 1h57’00''
195. Arnaud Riffel 1h57’43''
196. Eddy Monin 1h57’59''
197. Etienne Macheret 1h59’16''
198. Rudolphe Boulon 2h00’46''
199. Mylène Miranda 2h00’58''
200. Sébastien Brisard 2h00’59''
201. Cyril Bernard 2h01’11''
202. Roch Mutin 2h01’11''
203. Hélène Queru 2h01’21''
204. Cyril Queru 2h01’21''
205. Frédérique Charmoille 2h01’22''
206. Gérard Gilquin 2h02’43''
207. Philippe Combot 2h04’17''
208. Jean-Marc Fizaine 2h10’16''
209. Carole Isambert 2h10’26''
DUATH’KIDS
1. Dorian Basset 13’55''
2. Alex Basset 14’21''
3. Cléophan Chassignet 14’27''
4. Valentine Godot 14’36''
5. Dorian Fournier 15’27''
6. Thomas Boulon 16’16''
7. Mathilde Lemoine 16’16''
8. Esteban Thibaut 16’27''
9. Eva Desjardin 16’29''
10. Léa Mercey 16’38''
11. Alois Dupuy 16’41''
12. Lilian Gobled 16’42''
13. Riwien Baucherel 16’50''
14. Martin Courvoisier 16’59''
15. Pierre Cousin 17’16''
16. Hipollyte Legrand 17’19''
17. Jules Bertin 17’24''
18. Antoine Bernard 17’37''
19. Félicien Tritoni 17’40''
20. Nicolas Charles 17’43''
21. Thomas Vadot 17’58''
22. Aymeric Laissus 18’01''
23. Théo Metra 18’04''
24. Cloé Laudet 18’17''
25. Thomas Mulet 18’21''
26. Théo Guinot 18’25''
27. Loïc Truchot 18’27''
28. Stevan Saint Gilles 18’37''
29. Martin Patouillet 18’44''
30. Julien Santagostinobaldi 18’45''
31. Florent Castille 18’48''
32. Adrien Clement 18’49''
33. Maxandre Laudet 18’51''
34. Tom Bernadot 18’52''
35. Guillaume Mignot 18’53''
36. Mathieu Blanchard 18’54''
37. Félicie Milliere 18’55''
38. Lisa Maurage 18’55''
39. Thomas Gauthier 18’55''
40. Emma Diolot 18’56''
41. Clémence Menard 18’56''
42. Valentine Touzeau 18’56''
43. Nathan Doras 18’56''
44. Julie Ferrier 18’58''
45. Laura Galus 18’59''
46. Robin Ducotte 19’00''
47. Charline Marc 19’02''
48. Florentin Seghetto 19’04''
49. Corentin Maret 19’06''
50. Emma Jaffiol 19’08''
51. Antoine Jacotot 19’10''
52. Benjain Sireix 19’10''
53. Pauline Louet 19’11''
54. Mathis Jaffiol 19’22''
55. Maxime Potey 19’37''
56. Louis Sireix 19’40''
57. Alexandre Auriac 19’40''
58. Léo Gutfrind 19’45''
59. Cloé Giroud 19’46''
60. Vincent Boulon 19’56''
61. Antoine Thilloux 19’56''
62. Jessica Girot 20’02''
63. Apolline Touzeau 20’03''
64. Léonie Milliere 20’04''
65. Coralie Macherbet 20’10''
66. Brieuc Rousset 20’21''
67. Ines Artola Chandelot 20’32''
68. Clémentine Tritoni 20’33''
69. Marine Huet 20’48''
70. Marion Paulin 21’03''
ATHLÉ-VTT. Duathlon des Sables 2010.
Un succès populaire
Près de 500 coureurs et cy-
clistes ont participé diman-
che matin à l’édition 2010
du Duathlon des Sables, à
Arc-sur-Tille. Voici l’intégra-
lité des classements.
Le podium de la course individuelle photo R.L.
Cahier
Local
20 TÉLÉVISION
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
PEOPLE
Mélissa et Jamel au Toy Story Playland
Mélissa Theuriau et Jamel
Debbouze étaient visible-
ment conquis, ce week-end,
par les trois nouvelles at-
tractions du Toy Story Play-
land de Disneyland Paris.
Samedi soir, lors de la céré-
monie d'ouverture, la journaliste de M6 n'a pas perdu
une minute: elle a immédiatement testé la vertigineuse
simulation de saut en parachute. Le lendemain, le couple
s'est promené, main dans la main, dans les allées du parc.
Toujours très disponible, Jamel n'a pas hésité à signer des
autographes, voire à prendre la pose avec son épouse.
MÉDIAS
Patrick Sébastien sur une liste noire?
Patrick Sébastien réagit sur
son site Internet au sujet de
l'hypothétique liste noire
d'animateurs que Nicolas
Sarkozy ne souhaiterait plus
voir sur France télévisions:
«Si on ne me renouvelle pas
mon contrat, cela voudra dire que cette liste existe vrai-
ment». Toujours prompt à s'ériger en victime, Sébastien
peut en profiter pour y trouver un imparable moyen de
pression. Cette «liste noire» apparaît en effet au moment
où il négocie les deux prochaines saisons avec son nou-
veau patron, Rémy Pflimlin.
SOLIDARITÉ
Denis Brogniart au secours de Haïti
pour Architectes de l'urgence
Parrain de la fondation Ar-
chitectes de l'urgence, De-
nis Brogniart s'envolera mi-
septembre pour leur plus
gros chantier: Haïti. «On
parle beaucoup de ceux qui
soignent et sauvent dans
l'humanitaire, mais très peu de ceux qui relogent. Pour-
tant, Dieu sait que c'est important», rappelle l'animateur
de «Koh-Lanta». «La fondation intervient pour recons-
truire dans les zones dévastées. Mais, dans un premier
temps, elle aide surtout les secouristes. Ces derniers, lors-
qu'ils arrivent, n'ont qu'une envie: se précipiter dans les
décombres, mais on ne sait pas si ces derniers ne vont
pas s'effondrer davantage. Ils sont là pour apporter leur
expertise.» À propos de sa mission sur place, huit mois
après le tremblement de terre, Denis Brogniart confie:
«Je vais mettre la main à la pâte. De toute façon, je ne
peux pas m'imaginer dormir dans un bel hôtel et venir
avec des souliers vernis. Je vais partager l'existence de ces
gens qui se démènent». Pour plus d'infos: www.archi-ur-
gent.com
INDISCRETIONS
INFORMATION
Tony Blair reçoit
David Pujadas
Al'occasion de la sortie de
ses «Mémoires» (Albin Mi-
chel), l'ancien Premier mi-
nistre de Grande-Bretagne,
Tony Blair (photo), a reçu
le journaliste David Puja-
das. L'entretien, réalisé à
Londres, sera retransmis
demain durant le journal de 20 heures de France 2.
SÉRIE
«Dr House» et «Dexter» en plein virage
On pouvait se demander
si, à force de cynisme et
de pathologies compli-
quées, Dr House n'allait
pas tourner en rond, et sa
série avec.
Ou si, une fois marié et père
de famille, le serial killer
Dexter allait se ranger. C'é-
tait sans compter avec
l'imagination des scéna-
ristes. Au Festival améri-
cain de Deauville, le public
a découvert, à la fin de la
saison 4 de «Dexter» et en
présence de son créateur,
Clyde Phillips, un rebon-
dissement qui l'a laissé sans
voix. Quant au premier épi-
sode de la saison inédite
de «Dr House», il l'a stupé-
fié. Pour ménager le sus-
pense, on dira juste qu'il
change... de maison.
JEU
Julien Lepers rêve
de journal télévisé
J. Lepers: «L'émission commençait à dater un peu, il fallait la dépoussiérer: ça bouge plus!»
«Questions pour un cham-
pion» fait peau neuve.
Nouveau décor, nouvelles
musiques, nouvelles ques-
tions donnent un look diffé-
rent à l'émission «histo-
rique» de France 3. Pourtant
celle-ci, ainsi que son pré-
sentateur, ne semble jamais
s'essouffler.
Quelles sont les évolutions
de «Questions pour un
champion» en cette rentrée?
L'émission commençait à
dater un peu, il fallait la dé-
poussiérer. Nous avons donc
changé le décor et le plateau.
Il y a de nouvelles lumières
et de nouvelles couleurs. Ces
évolutions la modernisent
vraiment. Pour moi, elle
rentre désormais dans la caté-
gorie des émissions du dé-
but du XXIe siècle: ça bou-
ge plus!
Vous avez aussi travaillé
le casting...
Oui! Une nouvelle équipe
chargée du casting a pris le
pouvoir. La façon de sélec-
tionner les candidats a donc
changé: ils sont plus typés,
avec de fortes personnalités.
C'est une émission qui, de
toute façon, ne vieillit pas,
non?
C'est vrai, même son pré-
sentateur ne prend pas une
ride! (Rires.) Je ne sais pas
quel est son secret... En fait,
je reste passionné par ce que
je fais. Je prends toujours le
même plaisir à animer
«Questions pour un cham-
pion». Si je n'aimais plus le
faire, je risquerais de ne pas
passionner ceux qui nous re-
gardent. Or, je suis content
de m'adresser auxgens, car je
sais qu'ils adorent le jeu et
qu'ils l'attendent tous les soirs.
À l'étranger aussi, grâce à
TV5Monde, l'émission est
très suivie. Au Maghreb et
en Afrique noire notamment,
elle possède un réel impact.
Avez-vous d'autres envies?
L'année dernière, j'avais fait
«Le tournoi d'orthographe»
parce que c'était nouveau.
Daniela Lumbroso a été
choisie pour cette année,
mais je reste ouvert à toutes
les propositions. Parexemple,
j'aimerais présenter un jour-
nal télévisé. Ça m'intéresse-
rait et ça ne doit pas être bien
sorcier de lire un prompteur!
Mais, en ce moment, j'aime
aussi beaucoup les émissions
économiques et bien sûr les
émissions musicales. Je conti-
nue d'ailleurs les tournées en
France, Belgique et Suisse
avec mon orchestre et à com-
poser des chansons.
PROPOS RECUEILLIS PAR
PATRICIA LARCHER-REVERDY
INFO France 3 - 18 h 00
«Questions pour
un champion»
«Questions pour un
champion» existe à l’antenne
de France 3 depuis 22 ans.
L’émission a subi de
nombreux liftings depuis sa
création: elle aurait ainsi
utilisé une dizaine de décors.
Cependant, les règles du jeu
n’ont jamais évolué. Seule
une question a été ajoutée
cette année pour départager
les finalistes.
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
TÉLÉVISION
Cahier
Local
21
TNT
6. 20 Zoé Kézako 2 épisodes.
6. 45 TFou 11.05 Secret Story
11.55 Petits plats en équi-
libre L'abricot. 12.00 Les
douze coups de mi di 13.00
Journal 13.55 Les Cordier,
j uge et fl i c Fi l m TV. Policier.
Lames de fond. 15.30 Femmes
de l oi Fi l m TV. Policier. Un
amour de jeunesse. 17.25 New
York police judiciaire 18.20
Secret Story 19.10 Une
fami l l e en or 20.00 Journal
20.35 C' est ma Terre
20.45 SÉRIE
Mentalist
Policière. 3 épisode inédits.
Avec : Simon Baker, Robin Tun-
ney, Owain Yeoman, Tim Kang.
TROU NOIR.
Un pédophile récemment
libéré de prison a été abat-
tu près du bureau du CBI. Les
indices incriminent Lisbon, qui
avait procédé à l'arrestation
du défunt.
Dirty Sexy Money
Drame. 2 épisodes inédits.
L'ARRIVÉE INATTENDUE.
Simon offre à Nola la solution
à ses problèmes, Nick dé-
couvre que Karen est encein-
te de Simon.
0. 40 Affaires non classées
2 épisodes inédits.
15.05 Dossiers secrets 15.35
Pacifi que sud 16.30 Afrique :
le grand Rift 17.25 C l'info
17.30 C à di re ? ! 17.44
Comprendre la route, c'est
pas sorcier 17.45 C dans
l' air 19.00 C à vous 19.55
Histoire classée 20.25 C à
vous l a sui te
20.35 MAGAZINE
La maison France 5
Loisirs. Prés.: Stéphane The-
baut. 50 minutes.
21.25 Silence, ça pousse !
22.10 C'est notre affai re Le
déstockage. 22.45 C dans l' air
23.50 Planète très insolite
TF1
23.05 SÉRIE
6. 30 Télématin 9. 10 Des
j ours et des vi es 9.35
Amour, gl oi re et beauté 9.55
C'est au programme 10.55
Motus 11.30 Les z'amours
12.00 Tout le monde veut
prendre sa place 13.00 Jour-
nal 14.00 Toute une histoire
15.10 Comment ça va bien !
16.15 Le Renard 17.25 En
toutes lettres 18.05 On n'de-
mande qu' à en ri re 19.00
N'oubliez pas les paroles
20.00 Journal
20.35 FI LM TV
Les Petits Meurtres
d'Agatha Christie
Policier. Fra. 2009. Réal.: Eric Wo-
reth. 1h40. Inédit. Avec: Antoine
Duléry, Marius Colucci, Anna
Cottis, Claire Magnin.
LE CHAT ET LES SOURIS.
Le commissaire Larosière et
l'inspecteur Lampion enquêtent
dans un pensionnat pour
jeunes filles de la haute so-
ciété, où plusieurs meurtres
ont été commis.
Dans l'univers de...
Prés.: Laurie Cholewa. 1 h 30.
MICHEL BOUJENAH.
Laurie Cholewa convie Michel
Boujenah à évoquer sa vie et
les grands moments de sa car-
rière.
23.50 Journal de la nuit
0. 05 La nui t du ramadan
France 2
22.15 DIVERTISSEMENT
6. 00 EuroNews 6. 45 Ludo
11.00 Mercredi C sorties
11.15 Pl us bel l e l a vi e 11.45
12/13 13.00 Direct chez
vous ! 13.35 En course sur
France 3 13.50 Inspecteur
Derrick 14.55 Inspecteur
Barnaby Fi l m TV. Policier. GB.
2002. Les sonneries de la
mort. 16.45 Sl am 17.25 Des
chiffres et des l ettres 18.00
Questions pour un champion
18.40 19/20 20.10 Plus belle
l a vi e
20.35 DOCUMENTAIRE
Vu du ci el
Environnement. Fra. 2010. Réal.:
Thierry Machado et Anastasia Mi-
kova. Inédit.
LES HÉROS DE LA NATURE:
SÉNÉGAL.
Gros plan sur un écologiste
libanais qui a toujours vécu
au Sénégal, Haïdar El Ali, mais
aussi sur un sauveur d'ours,
Kartick Satyanarayan, qui agit
en Inde.
22.15 Soi r 3
Entre deux vies:
Samy Naceri
Société. Fra. 2009. Réal.: Fred
Journel. 1 h 30. Inédit.
Retour sur le parcours de l'ac-
teur Samy Naceri.
0. 20 Vi ngt ans de ri re à
Montreux 2. 05 Soi r 3 2.30
Pl us bel l e l a vi e
France 3
22.50 DOCUMENTAIRE
10.25 La Nui t au musée 2
Film. Comédie. 12.15 Une
minute avant (C) Film. Court
métrage. 12.20 L'édition
spéciale (C) 14.00 Royal
Pai ns 14.40 Hannah Monta-
na, l e fi l m Film. Comédie.
16.20 La Proposition Film.
Comédie sentimentale. 18.15
Les Simpson (C) 18.40 Le JT
de Canal + (C) 19.05 Le
grand journal (C) Invités:
Lambert Wilson, Henry Quinson,
Franck Dubosc, Cédric Villani.
20.50 FILM
Le Hérisson
Drame. Fra. 2009. Réal.: Mona
Achache. 1 h 35. Avec : Josia-
ne Balasko, Garance Le Guiller-
mic, Togo Igawa, Anne Brochet.
Une concierge des beaux
quartiers parisiens se lie
d'amitié avec sa voisine de 11
ans, brillante et suicidaire. Un
nouveau voisin bouleverse
leurs destins.
Darwin 2.0
Comédie. Fra. 2010. Réal.: Vin-
cent Amouroux et Franck Pitiot.
1h 10.
Avec: Quentin Baillot, Mario
Pecqueur.
23.35 The Pacifi c 3 épisodes.
2. 15 Trompe-l'oeil Fi l m TV.
Policier.
Canal+
22.25 FI LM TV
11.20 Les derniers Romains
12.15 Max l a Menace 12.45
Arte journal 13.00 Tous
Européens ! 13.30 Globalmag
14.00 Plitvice 14.45 Berna-
dett e 55 Film. Biographie.
16.45 Les secrets des tribus
17.35 X:enius 18.05 360°,
GEO 19.00 Arte journal 19.30
Sur les volcans du monde
19.55 Life, l' aventure de la
vi e Les mammifères.
20.40 55 FILM
Salvador Allende
Documentaire. Blg - Chl - Fra.
2003. Réal.: Patricio Guzmán.
1 h 40.
En 1970, Allende est élu
président du Chili. Ses réformes
lui attirent les foudres des
conservateurs qui, soutenus par
les Etats-Unis, organisent un
putsch.
22.20 Le dessous des cartes
A quoi sert le patrimoine de
l'Unesco?
Reservoir Dogs
Policier. EU. 1992. Réal.: Quen-
ti n Tarantino. 1 h 35. VOST.
Avec: Harvey Keitel, Tim Roth,
Michael Madsen.
0. 10 Histoire de l'hélicoptère
1. 05 11 septembre 2001 Le
cauchemar américain. 3.00
Lions Love Film. Essai.
Arte
22.35 55 FILM
7. 30 Disney Kid Club 8.20
M6 Ki d 8. 50 M6 boutique
9. 50 Sue Thomas, l'oeil du
FBI 2 épisodes. 11.40
Missing : disparus sans lais-
ser de trace 12.45 Le 12.45
12.55 Missing : disparus sans
laisser de trace Sous influen-
ce. 13.45 Merci, les enfants
vont bien ! 55 Fi l m TV.
Comédie. 2 épisodes. 17.45 Un
dîner presque parfai t 18.45
100% Mag 19.45 Le 19.45
20. 05 Un gars, une fi l l e
20.40 TÉLÉ-RÉALITÉ
Recherche
appartement...
«Recherche appartement ou
maison». Inédit.
Au sommaire: Dominique et
Sylvain: Il y a deux ans, Syl-
vain s'est installé chez Domi-
nique dans le studio de
24m qu'elle loue dans le
XIIIe arrondissement de Paris.
Mais cette vie d'étudiant ne
les amuse plus du tout.
Recherche appartement
ou maison
50 minutes. Inédit.
3 ÉPISODES DONT 1 INÉDIT.
Rania et Yann habitent Bou-
logne-Billancourt, dans l'Ouest de
Paris. Ils rêvent de construire une
seconde chambre.
0. 30 Capital 2. 25 M6 Musi c
M6
21.30 TÉLÉ-RÉALITÉ
France 5
11.30 Alerte Cobra 13.15
TMC i nfos tout en images
13.30 Le meilleur
d'«Incroyable mais vrai, le
mag' » 15.25 Jamie Oliver, au
secours des cantines 16.25
Ma drôl e de vi e 18.15
MacGyver 19.05 L'Agence
tous risques 2 épisodes.
20.50 FI LM TV
Mes deux maris
Comédie. Fra. 2005. Réal.: Hen-
ri Helman. 2 heures. Avec : Na-
tacha Amal, Bruno Slagmulder.
22.50 90' Faits divers Estelle
Mouzin: les mystères d'une
disparition. 0. 30 90' Enquêtes
2. 02 Musi c i n the Ci ty
TMC
10.30 @ vos cl i ps 11.25 E-
classement 12.30 Talent tout
neuf 12.45 Les Simpson 2
épisodes. 13.40 Le Cl own 2
épisodes. 15.50 Talent tout
neuf 16.00 Fan de stars
17.50 Le Caméléon 2
épisodes. 19.30 Les Simpson
2 épisodes. 20.15 AZAP
20.35 FI LM TV
Vol 714 : au bout
de l'enfer
Catastrophe. All. 2009. Réal.: Tho-
mas Jauch. 1 h 45.
22.20 Panique en plein ciel
Fi l m TV. Catastrophe. 23.50 La
Météorite du siècle Fi l m TV.
Science-fiction.
W9
9. 15 Naruto 2 épisodes. 10.10
Les enquêtes impossibles
12.00 Les Vacances de
l'amour 2 épisodes. 13.50
Cl ara et son j uge Fi l m TV.
Drame. 15.30 Medicopter 2
épisodes. 17.15 Dawson 3
épisodes. 19.40 Dragon Ball Z
2 épisodes.
20.35 FI LM TV
Panique sur la côte
Suspense. E U - AfS. 2005.
Réal.: Paul Shapiro. 1 h 45.
Avec : Shannon Lucio.
22.20 Megalodon Fi l m TV.
Science-fiction. EU. 2002.
1 h 40. 0. 00 Journal 0. 10 Ça
va se savoi r
NT1
Retrouvez l es programmes
de France 5 en bas de page.
qCANAL+ 16H20
LA PROPOSITION FILM. COMÉDIE SENTIMENTALE
EU. 2009. Réal.: Anne Fletcher. 1 h 45. VM.
qCINÉ PREMIER 20H40
JOHN RAMBO FI LM. ACTION
EU - All. 2008. Réal.: Sylvester Stallone. 1 h 30. VM.
qCANAL+ CINÉMA 20H45
SUCK FI LM. FANTASTIQUE
Can. 2009. Réal.: Rob Stefaniuk. 1 h 30. VM.
qARTE 22H35
RESERVOIR DOGS FILM. POLICIER
EU. 1992. Réal.: Quentin Tarantino. 1 h 35. VOST.
qEUROSPORT 13H45
MASTERS DE SHANGHAI SNOOKER
3e jour. En di rect. En Chi ne.
qEUROSPORT 16H00
TOUR D'ESPAGNE 2010 CYCLISME
11e étape: Vilanova i la Geltru - Andorre (208,4 km). En direct
qSPORT+ 17H00
CHAMPIONNAT DU MONDE 2010 BASKET-BALL
1er quart de finale. En direct. A Istanbul (Turquie).
qSPORT+ 19H00
TRIATHLON LONGUE DISTANCE DE L'ALPE D'HUEZ
TRIATHLON
SPORT
FILMS
Cahier
Local
22 DÉTENTE
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
Chapitre V
– E
t nous ? Est-ce
que nous n’avons
pas souffert ? Est-ce que
nous n’avons pas aussi en-
duré, comme eux, ces qua-
tre ans de douleur ? Pas
de la même façon, je le
sais bien. Mais tout de
même ! J’y ai laissé un fils,
dans cette boucherie, vous
un frère ! Alors quoi ? Est-
ce que ça ne compte pas ?
Les deux femmes sen-
tent que la colère masque
les larmes et se gardent
bien de l’ interrompre.
Émilie, surprise également
de la voix tremblante de
cette grosse femme solide,
a tourné la tête vers elle et
l’a écoutée quelques ins-
tants. Mais ses pensées se
sont vite détournées de
ces problèmes qu’elle ne
veut plus évoquer et ont
repris le cours de leur rê-
verie.
– Alors, moi, je dis que,
au nom de cette douleur,
nous avons aussi acquis
des droits. Au moins le
droit d’être respectées !
D’être considérées. Et pas
toujours ravalées derrière
les hommes, comme si
nous étions… je ne sais
pas… secondaires !
Elle sent elle-même que
son discours s’emballe et
risque de choquer ses
compagnes. Pour l’adou-
cir, elle sourit et ajoute :
– Je revendique le droit à
être accompagnée de mon
mari pour m’acheter une
robe neuve !
Blanche et madame La-
garde se mettent à rire. El-
les acquiescent vigoureu-
sement. Pui s Bl anche
demande :
– Et que cherchez-vous,
alors, dans votre petite es-
capade à Lyon ? Vous sa-
vez que je connais un cha-
pelier de grand renom…
Elles retrouvent, dans
ces sujets, la légèreté qui,
à maintes reprises déjà,
les a affranchies de leurs
souffrances ; elles bavar-
dent ainsi jusqu’à ce que
le train s’immobilise sur
le quai de Perrache.
(A suivre)
N
o
130 — Editions Armançon
FEUILLETON
L’Impossible
Armistice
Claire Aronica
Les Profs, la BD recommandée anti-morosité par l’Éducation
nationale !
Suivez le prof d’histoire débutant, le prof de gym
sur-vitaminé, la prof de français sexy, le prof de philo blasé
et la prof d’anglais peau de vache dans leur croisade contre
l’ignorance et le poil dans la main !
L
e
s
P
r
o
f
s
t
o
m
e
1
3
©
B
a
m
b
o
o
é
d
i
t
i
o
n
-
P
i
c
a
&
E
r
r
o
c
-
w
w
w
.
b
a
m
b
o
o
.
f
r
LA BANDE DESSINÉE
CETTE BANDE DESSINÉE VOUS EST OFFERTE PAR VOTRE PARTENAIRE
Les profs
5/30 (© ed. Bamboo, Charnay-lès-Mâcon)
(sortie nationale de l’album en librairie, octobre 2010)
Notre publication adhère au
Directeur général
Directeur de la publication :
Christophe MAHIEU
Président d’honneur : François BACOT
LE BIEN PUBLIC - Société anonyme
Siège social : 7, boulevard Chanoine-Kir - BP 21550
21015 Dijon Cedex - Tél. 03.80.42.42.42
Imprimerie : S.A. Les Journaux de Saône-et-Loire
71880 CHATENOY-LE-ROYAL
Principal actionnaire : S.A.S EBRA
Commission paritaire : 0411 C 80667
ISSN 0998-4593
Dépôt légal : A parution
Audience : 164 000 lecteurs LNM
Rédacteur en chef : . . . . . . . . . . . . Michel MEKKI
Directeur de la publicité : . . . . . Christian ROUX
Directeur des ventes : . . . . . Cédric LE BORGNE
Abonnements : . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.60
Rédaction : . . . . . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.24
Publicité :. . . . . . . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.34
Publicité extralocale : . . . Quotidiens associés
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . tél. 01.53.75.78.20
2
3
3
3
9
1
5
Retrouvez les infos
www.bienpublic.com
e
n
d
ire
ct
su
r
:
LE BIENPUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
DÉTENTE
Cahier
Local
23
SUDOKU
N° 1
7
8 2 6 1
4 7
5 3 8 1
1 2 3 8
9 4
5 2
6 8 9 7
9
N° 3
5 8
6 5 9 1
7 4 5
7 4 3 5
3 8 2
2
2 1 7 3
7 9 6 4
2 4 9
N° 2
Solutions des jeux
H A S M
P A R T I T I O N
N O E O L L E
A D U L E R E R
I T E R E R O
I C I R I O N
A N T E E V
E P I E A N A S
E R S E R O
F O R M E R I I
R I M I T E R
A L
E
U
T
N
E R
E
N
R
I
N
S
E
E
N ° 1
5 1 8 3 2 6 9 4 7
6 4 3 5 9 7 8 2 1
2 7 9 1 4 8 3 5 6
8 2 6 7 1 9 4 3 5
9 3 4 6 8 5 7 1 2
1 5 7 2 3 4 6 8 9
4 8 5 9 6 2 1 7 3
7 9 1 8 5 3 2 6 4
3 6 2 4 7 1 5 9 8
N ° 2
3 6 5 4 9 7 1 8 2
8 2 7 6 1 5 9 3 4
4 9 1 3 8 2 6 7 5
5 4 3 8 7 6 2 9 1
7 1 6 9 2 3 5 4 8
9 8 2 5 4 1 7 6 3
1 5 9 7 3 4 8 2 6
6 3 8 2 5 9 4 1 7
2 7 4 1 6 8 3 5 9
N ° 3
C A T H E D R A L E
A M O U R E U S E S
T A U R E A P I C
A N S E I D E L
P I S E N E R V A
U T E R U S I V
L E A R P E T T E
T F R E I N E R
E V O E R S O T
R O U S S E S P U
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 0
MOTS CROISES - Force 1 MOTS FLECHES - Force 3
Horizontalement
– A – Edifice religieux. – B – Elles
ont trouvé chaussure à leur pied.
– C – Vache qui n’a pas encore
vêlé. Paroi verticale. – D – Les
navires peuvent y trouver un bon
mouillage. Poisson d’eau douce.
– E – Si on le presse, il en sort du
lait. Fit bouillir. – F – Petit œuf y
deviendra grand. – G – Bande à
coller. Un débutant dans l’ap-
prentissage d’un métier manuel.
– H – Modérer l’allure. – I – Cri
des Bacchantes en l’honneur de
Dionysos. Ses propos sont stu-
pides. – J – Leur chevelure est
flamboyante. Ou su.
Verticalement
– 1 – Envoyer subitement au loin. – 2 – Champignon vénéneux, voire mortel. Bande
sonore originale. – 3 – Tente d’éclaircir sa voix. Atteint de désordre mental. – 4 –
Tête de cochon. Aussi difficiles à trouver qu’un merle blanc. – 5 – Durée de géo-
logues. Région de Haute-Normandie. – 6 – Petit morceau de brunoise. Prend l’air.
– 7 – Le coup de pied de l’âne. Adverbe de lieu. – 8 – Elles font saillies sur une
surface plane. – 9 – Devises roumaines. D’une manière excessive. – 10 – Objet
d’un odieux commerce. Gardé pour soi.
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
MET EN ÉTAT
D’INFÉRIORITÉ
PAGE
DE NOTES
PRIMATE
POINT
NOVATEUR
TOMBE
EN RIDEAU
GROSSE LUNE
DU GENRE
MASCULIN
EMPEREUR
ROMAIN,
DESPOTE
SANGUINAIRE
JUSTE SAUVÉ
DES EAUX
TÉMOIGNER DE
L’ADMIRATION
REMETTRE ÇA
SITUE
LE LIEU
SERT
DE PILIER
RELUQUÉ
DONNER
NAISSANCE
FIXATEUR
TRAÎNE EN
LONGUEUR
b b b b
d d d a
a
a
a
a
a
CELA DONNE
DU COURAGE
FLÂNE
AU TABLEAU
PÉRIODIQUE
SI PEU !
PROPRES
À CERTAINS
CYCLES
CHEZ
LA FEMME
APPARAÎT DANS
UNE TRAGÉDIE
D’EURIPIDE
SONT MIS
EN ÉVIDENCE
ASSEZ LÉGER
CLOS
ÉCRITURES
FINES
FILS DE NOÉ
ARRIVE
EN FIN DE
JOURNÉE
POINTE
DE
ROCHER
CELA FAIT
LA PAIRE
BONNE
DISPOSITION
PARLER
D’AILLEURS
FILET POUR
SOULIGNER
COMMETTRE
UN FAUX
NOTE
COURANT
EN IRLANDE
c
d
c
c
d
c
c
d
d
c
d
c
c
d
d
c
d
d
c
c
c
d
c
c
HOROSCOPE
BÉLIER (21/03-20/04)
TRAVAIL : Vous vous trouvez
dans une excellente phase. Profi-
tez-en pour tenter l’impossible. AMOUR :
Vous choisissez d’apaiser et de régler tous
les malentendus et de redonner à vos liens
toute leur saveur. SANTE : Digestion diffi-
cile.
TAUREAU (21/04-21/05)
TRAVAIL : Trop de susceptibilité
aujourd’hui ! Cela n’arrange pas
vos rapports avec votre entourage profes-
sionnel. AMOUR : Vous êtes un peu mala-
droit et peut-être sous pression. Détendez-
vous et apprenez à dire les choses. SANTE :
Evitez les excitants.
GÉMEAUX (22/05-21/06)
TRAVAIL : Tout concorde à votre
réussite. Vous connaîtrez une
journée totalement bénéfique et construc-
tive. AMOUR : On vous témoignera de
beaux sentiments. Vous en apprécierez et
la richesse et la façon dont ils sont prodi-
gués. SANTE : Excellente.
CANCER (22/06-22/07)
TRAVAIL : Suivez votre intuition.
Et surtout, ne vous découragez
pas face au moindre obstacle. AMOUR :
Bonne entente avec l’être cher. C’est une
journée sereine et équilibrée qui vous at-
tend. SANTE : Reposez-vous.
LION (23/07-23/08)
TRAVAIL : Répartissez vos ef-
forts. Vous êtes plein de bonne
volonté mais guère économe pour votre
énergie. AMOUR : Bonheur conjugal in-
tense. C’est un peu plus agité pour les su-
jets célibataires. SANTE : Massages
conseillés.
VIERGE (24/08-22/09)
TRAVAIL : Votre bon sens vous
sert. Vous saurez agir efficace-
ment, en fonction des événements annon-
cés. AMOUR : Vous êtes trop imaginatif.
On a du mal à vous suivre et à vous com-
prendre. Eclaircissez les choses ! SANTE :
Excellente forme.
BALANCE (23/09-22/10)
TRAVAIL : Ne tentez pas le ha-
sard. Vous risqueriez d’essuyer de
cruelles déconvenues. Le mieux est d’at-
tendre des jours plus favorables. AMOUR :
Harmonie avec certains natifs des Scor-
pion. A vous de savoir en profiter. SANTE :
Trop de nervosité.
SCORPION (23/10-22/11)
TRAVAIL : Vos efforts seront ré-
compensés. Vous en tirerez satis-
faction et pourrez repartir de plus belle.
AMOUR : Solo, des rencontres chaleureu-
ses et inédites sont annoncées. Vous allez
vous régaler ! SANTE : Moyenne.
SAGITTAIRE (23/11-21/12)
TRAVAIL : Vous saurez vous
montrer efficace et concis et vous
réussirez là où d’autres ont échoué. Bravo !
AMOUR : Une Balance dans votre cœur.
Une rencontre qui peut vous conduire à vi-
vre des moments d’une rare intensité.
SANTE : Excellente.
CAPRICORNE (22/12-20/01)
TRAVAIL : Des événements inat-
tendus vont survenir. Vous serez
sans doute un peu surpris et même embar-
rassé. A vous de bien réagir ! AMOUR :
Faites confiance à l’être aimé. SANTE : Fai-
tes du sport.
VERSEAU (21/01-19/02)
TRAVAIL : C’est le moment de
vous reposer. Cette détente sera
profitable pour la suite des évènements.
AMOUR : Solitude bénéfique. Parfois, il
importe de passer des moments seul pour
faire le point. SANTE : Reposez-vous.
POISSONS (20/02-20/03)
TRAVAIL : Vénus affine vos
échanges et met en valeur les af-
faires commerciales. Toutefois, attendez-
vous à des interférences relationnelles.
AMOUR : L’amitié est au beau fixe. Cela
vous permettra de passer une journée
agréable et sereine en compagnie de ceux
que vous aimez. SANTE : Petits problèmes
d’allergie.
Cahier
Local
24 MÉTÉO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
AUJOURD’HUI
AUJOURD’HUI EN FRANCE
DEMAIN ÉPHÉMÉRIDE
LES PROCHAINS JOURS
TEMPÉRATURES EN BOURGOGNE
Beau temps
Brouillard
Ciel voilé
Belles éclaircies
Variable, averses
15
18 27
Variable, orageux
Neige
Pluie
Orages
Direction et force
du vent
Matin Après-midi Températures
Il y a un an Hier
PARIS Strasbourg
Lille
Brest
Nantes
Bordeaux
Lyon
Toulouse
Nice
Marseille
Ajaccio
DIJON
Montbard
Beaune
Digoin
Tournus
Louhans
Le Creusot
Montceau-les-Mines
Cluny
Villefranche-sur-Saône
MÂCON
Bourg-en-Bresse
Chalon-sur-Saône
Autun
Charolles
Dole
Châtillon-sur-Seine
Pouilly
Arnay-le-Duc
Saulieu
Fontaine-Française
Auxonne
Avallon
DIJON
Montbard
Beaune
Digoin
Tournus
Montceau-les-Mines
MÂCON
Chalon-sur-Saône
Louhans
Autun
Charolles
Châtillon-sur-Seine
Pouilly
Arnay-le-Duc
Saulieu
Fontaine-Française
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
DIJON
Montbard
MÂCON
Autun
12 17
12 17
12 17
12 17
13 18
14 18
19 14
12 17
12 17
14 18
13 18
14 19
13 18
13 18
14
13
18
18
13 19
14 18
13 18
13 18
14 18
14 18
14 18
7H07
20H06
7H07
19H42
7H09
20H04
8H30
20H06
1118
1117
11 17
11 17
12 18
12 18
13 19
12 19
1119
12 19
12 19
12 19
1118
12 18
12 18
11 18
14 19
12 18
12 18
12 20
14 21
15 23
1725
14 19
1416
18 26
19 25
11 21
11 21
9 20
11 21
9 23
9 23
7 22
9 23
9 24
10 24
9 24
10 24
11 23
12 24
12 22
12 24
Vendredi Lundi Samedi Dimanche
251
40
40
30
40
11 27
Eclaircies l'après-midi. Ce mercredi, la journée débutera sous un ciel encore bien nuageux accompagné
d'averses. Une amélioration est ensuite prévue l'après-midi avec le développement d'éclaircies. Les températures
seront assez fraîches, voisines de 18 degrés au meilleur de la journée. Jeudi, des éclaircies le matin laisseront la
place à un ciel plus variable avec un risque d'averses l'après-midi. VINCENT MUNKA, METEONEWS
MERCREDI 8 SEPTEMBRE 2010
e
jour de l’année
LE SAINT DU JOUR
Saint-Corbinien
DICTON DU JOUR
“La nativité de la Vierge fait fuir les hirondelles.”
D’AUTRES 8 SEPTEMBRE
COTES DE LA SAÔNE (hier vers 11h)
Saint-Albin -0.36
Gray 0.64
Auxonne 0.22
Doubs Besançon 2.07
Verdun 0.97
Chalon 1.81
Mâcon 1.57
Né probablement près de Paris, mort vers 730 en
Bavière dont il avait entrepris la conversion.
1910 naissance du comédien Jean-Louis Barrault
1946 naissance du secours catholique
1949 mort du compositeur allemand Richard Strauss
1969 mort de l'exploratrice et femme de lettres Alexan-
dra David-Neel
1979 mort de l'actrice Jean Seberg
Conance: 8/10
16 18
Conance: 8/10
Conf. 8/10 Conf.5/10 Conf. 7/10 Conf. 6/10 Vendredi, les conditions
s'amélioreront avec le
retour d'un temps sec et
assez ensoleillé sur
l'ensemble de la région.
L'embellie se poursuivra
les jours suivants avec
des températures de plus
en plus douces.
LIQUIDATION
CARRELAGE
EN VRAIE PIERRE
VASQUES,
EVIERS
BACS A DOUCHE,
PLAN DE TRAVAIL,
EN PIERRE,
TOTALE
AVANT TRAVAUX
EKOLUX
EKOLUX
La pierre n’est plus un luxe !
Vente soumise à autorisation préfectorale N° 2010-21
Art. L310-1 du code de commerce et décret n° 2005-39
18 janvier 2005 modifiant le décret n° 96-1097 du 16 décembre 1996
www.ekolux.com
2
3
3
2
6
7
7
. c
o
m
03 80 51 08 15 MARSANNAY-LA-CÔTE - DERRIERE LE BOWLING
EKOLUX DIJON SUD
MERCREDI
VOTRE PETITE ANNONCE
annonces.fr
bourgogne
£Créez vos alertes
£Affinez vos
critères de
recherche
£Découvrez plus
de photos
0 810 12 12 28
PRIX D’UN APPEL LOCAL DEPUIS UN POSTE FIXE
N°Azur
Mercredi 8 Septembre 2010
N° 231 - Troisième Cahier
Downsizing. Objectif sobriété
Le retour du bicylindre
Fiat lance la voiture à essence la plus sobre du marché.
Grâce à son tout
nouveau moteur
TwinAir, Fiat propose
une version « éco-
responsable » de
la citadine 500. Pour
le constructeur italien,
ce bicylindre de 85 ch
marque une avancée
significative dans son
engagement pour la
préservation de l'envi-
ronnement. Également
dotées de la dernière
évolution de la plate-
forme Blue & Me,
les Fiat 500 et 500C
limitent leur consom-
mation à 4,1 l/100 km.
PAGE 2
PRÉSENTATION
VW Sharan
Vaste, confortable et
agréable à conduire,
le nouveau Volkswagen
Sharan réalise un quasi
sans-faute. PAGE 4
Kawasaki
KLX 250
Bien plus sage et
abordable qu’une vraie
moto tout-terrain, le trail
KLX 250 brille par sa
polyvalence. PAGE 5
STOPANNONCES
Retrouvez nos
petites annonces
et nos offres spéciales
en pages intérieures
Nouveau TOURAN à découvrir aux portes ouvertes chez MGC MOTORS Dijon-Nord
MGC MOTORS Dijon-Sud, MGC MOTORS Beaune, MGC MOTORS Châtillon-sur-Seine
2313723
02 AUTO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
Fiat. 500 TwinAir
Ce n’est pas la taille qui compte
875 cm
3
pour 85 ch : ces carac-
téristiques dignes d'une moto de
moyenne cylindrée sont bien
celles d'une voiture. La Fiat 500
animée par le moteur TwinAir est
ce qui se fait de plus poussé en
matière de « downsizing ».
L
a Fiat 500 a été pré-
sentée en 2007, 50 ans
exactement après la
sortie du modèle originel.
Depuis, cette deuxième
génération a conquis les
quartiers chics des agglomé-
rations. Un succès qui per-
met à Fiat de célébrer
chaque anniversaire de sa
citadine par le lancement
d'une version inédite. En
2008, la 500 Abarth pro-
conducteurs apprécieront
de pouvoir choisir entre les
modes Normal et Eco,
grâce à une simple touche.
Pour une conduite dyna-
mique, le premier fournit le
couple maximum disponi-
ble, soit 145 Nm, tandis
que le second privilégie
l'aspect « écologique » du
moteur en limitant son cou-
ple à 100 Nm. Certes, cette
500 s'exprime dans une
sono-rité peu flatteuse, mais
sa voix de crécelle est trom-
peuse. Elle a en effet assez
de souffle pour accélérer de
0 à 100 km/h en seulement
11 s et pour grimper jusqu'à
173 km/h. On est d'ailleurs
surpris par l'élasticité de son
moteur qui reprend sans dif-
ficulté dès 1 500 tr/min.
Même sur les grands axes,
la citadine italienne évolue
sereinement, sans vibra-
tions gênantes. Et dire qu'il
n'y a que deux cylindres
sous son capot !
Nicolas Miland
Copilote. Son dispositif GSI suggère au conducteur
le moment opportun pour changer de vitesse.
Sobriété. Animée par deux cylindres énergiques,
la Fiat 500 TwinAir ne consomme que 4,1 l/100 km.
500 TwinAir 0.9
Longueur : 3,54 m
Largeur : 1,62 m
Coffre : de 185 à 550 l
Moteur : ess. 875 cm
3
Puissance : 85 ch
Couple : 145 Nm
Vitesse maxi : 173 km/h
0-100 km/h : 11 s
Conso. mixte : 4,1 l/100 km
Rejets de CO2 : 92 g/km
Bonus écolo : 1 000 €
Atouts
Le bilan environnemental
La réactivité
Lʼagrément de conduite
Le look
La gamme étendue
Faiblesses
La sonorité
Lʼespace à bord
Tarifs
500 TwinAir : 13 400 €
500C TwinAir : 16 200 €
FICHE TECHNIQUE
Pour les trois ans de la 500, Fiat lui
offre une mécanique révolutionnaire :
un bicylindre TwinAir de 85 ch
posait une vision athléti-
que du modèle. L'année
suivante, c'était une 500C
découvrable qui s'invitait
sur le marché. En septem-
bre 2010, pour les trois ans
de la 500, Fiat lui offre
une mécanique révolution-
naire : un bicylindre Twin-
Air de 875 cm
3
dévelop-
pant 85 ch.
Moteur à deux pattes
Conçu par Fiat Power-
train Technologies, ce
moteur TwinAir profite des
avancées du système Multi-
Air qui, associé à une dyna-
mique des fluides spéci-
fique, permet d'obtenir un
meilleur rendement de la
combustion. Avec lui, Fiat
pousse encore plus loin
le concept de « down-
sizing », qui consiste à
associer un bloc de faible
cylindrée à un turbocom-
presseur pour délivrer les
mêmes performances qu'un
plus gros moteur tout en
consommant moins. Ce
principe permet à la 500
TwinAir de limiter ses rejets
de CO2 à 92 g/km sans
nuire à son agrément. À
titre de comparaison, son
précédent moteur 1.2 8v
développe 23 % de puis-
sance en moins. Les perfor-
mances du bicylindre sont
en fait équivalentes au
1.4 16v, mais sa consom-
mation est inférieure de
30 % ! Ainsi motorisée,
la Fiat 500 devient donc
la moins polluante des voi-
tures à essence. Toujours
dans le cadre de la préser-
vation de l'environnement,
cette 500 TwinAir est équi-
pée du système Start &
Stop, qui gère la coupure
momentanée du moteur et
son redémarrage auto-
matique en circulation
urbaine. Grâce à lui, la
réduction de consomma-
tion est estimée à 12 %.
Associé au Start & Stop, le
dispositif Gear Shift Indica-
tor (GSI) constitue un véri-
table copilote, puisqu'il
suggère au conducteur le
moment le plus opportun
pour changer de vitesse.
En mode Eco
En plus d'une mécanique
dernier cri, cette Fiat 500
embarque une technologie
de pointe. Son système
d'infodivertissement Blue
& Me dispose notamment
du logiciel ecoDrive, qui
analyse la conduite de
l'automobiliste et l'aide, via
un écran couleur tactile, à
optimiser sa consommation.
Les plus consciencieux des
Extérieur. Toujours très chic, la 500 se pare de
bleu pour exprimer son respect de lʼenvironnement.
Intérieur. Simple et intuitif, le navigateur portable
multifonction Blue & Me MAP permet de garder le contact.
Mercedes CLS
Deuxième opus. Avec la CLS, Mercedes avait inventé le segment des
coupés 4-portes en 2004. Présentée lors du prochain Mondial
de Paris, la nouvelle génération de ce majestueux
navire de presque 5 m est inspirée par le design de
la supercar SLS. Elle sera d'abord motorisée par
un nouveau 6-cylindres diesel biturbo de 265 ch.
Chevrolet Orlando
Finalisé. Deux ans après y avoir présenté son
Orlando Concept, Chevrolet
reviendra à Paris avec le
modèle de série. Ce mono-
space compact se distingue
par des rangées de sièges en gradins.
★★★★★
LA
NOTE
MGC Motors
www.mgcmotors.com
DIJON-NORD (AHUY)
PORTES OUVERTES LES 11 ET 12 SEPTEMBRE
2313724
Groupe VOLKSWAGEN France SA - RC Soissons B 602 025 538
Tél. 03 80 59 22 22
DIJON-SUD (CHENÔVE)
Tél. 03 80 51 76 51
BEAUNE (LADOIX-SERRIGNY)
Tél. 03 80 26 40 53
CHÂTILLON-SUR-SEINE
Tél. 03 80 91 12 82
04
AUTO
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
Volkswagen. Sharan
L'ami de la famille
Avec son Sharan, deuxième du
nom, Volkswagen se rappelle au
bon souvenir des familles.
L
e lancement d'un grand
monospace est un évé-
nement, tant l'espèce
semble aujourd'hui menacée.
Après déjà quinze ans de
carrière, le Sharan passe la
main à une deuxième géné-
ration qui n'aura pas affaire à
une concurrence bien dense.
Mis à part Vokswagen, seuls
PSA, Renault et surtout Ford
se disputent encore les
miettes d'un segment désor-
mais famélique. Fidèle aux
habitudes de la maison, ce
nouveau Sharan ne prend
pas trop de risques. Même
s'il n'a plus rien à voir avec
celui de son prédécesseur,
son style, très classique, s'ins-
crit dans la veine des der-
nières Golf et Polo, dont il
adopte la calandre épurée et
le regard aiguisé. Sa sil-
houette cubique s'apparente
à celle d'un Touran à
l'échelle 3/2. En effet, ce
deuxième Sharan prend du
volume, en s'allongeant de
Non, les grands monospaces ne sont pas morts ! En voici un tout nouveau specimen.
Le Sharan TDI est
le plus sobre des
grand monospaces
Véhicules à bas coût : la recette miracle ?
À savoir
22 cm (4,85 m). Des portes
coulissantes font aussi leur
apparition, de quoi monter
plus facilement à bord de ce
monospace accueillant.
C'est sa version TDI 140 ch,
à 34 390 €, qui devrait repré-
senter le gros des ventes de
ce Sharan, qui peut être asso-
cié à une boîte DSG à dou-
ble embrayage, à un système
Start & Stop et à la récupé-
ration de l'énergie au frei-
nage. Avec 5,4 l/100 km et
143 g de CO2/km, ce Sharan
TDI 140 se veut tout simple-
ment le grand monospace le
plus sobre du marché. Cette
vertu environnementale ne
l'empêche pas d'offrir un réel
agrément de conduite. Son
comportement est tellement
incisif qu'il ferait presque ou-
blier sa tonne sept. Le quatre-
cylindres se montre quant à
lui parfaitement à la hauteur
de la tâche, tout en restant
silencieux. Le confort de sus-
pension est également au
rendez-vous. Bref, les Ford
S-Max et Galaxy ou le
Renault Espace n'ont qu'à
bien se tenir !
Nicolas Miland
Le colosse de Wolfsburg a particulièrement soigné sa
modularité. Chaque siège des deuxième et troisième rangs
est escamotable dans le plancher, automatiquement, via
une simple manette. Le coffre de 711 litres en configuration
cinq places atteint jusqu'à 2 297 litres tous sièges rabattus.
Il ne faudra pas espérer partir en vacances à sept avec des
bagages pour tout le monde, mais même dans cette confi-
guration, les 267 litres de la soute ne sont pas ridicules.
LE ZOOM
DE LA SEMAINE
Duster, le SUV à prix dʼami
POLE POSITION
Tests EuroNCAP
Tous étoilés
Une pluie d'étoiles s'est abattue sur les quatre derniers
modèles testés par l'organisme indépendant EuroNCAP. En
dépit de normes de plus en plus sévères, les Citroën C4,
Honda CRZ, Hyundai iX35 et Suzuki Swift ont toutes reçu
les cinq étoiles maximales récompensant leur très haut
niveau de sécurité et d'assistances.
Nouvelle DS4
Citroën prend de la hauteur
Après avoir levé le rideau sur sa nouvelle C4, Citroën en
dévoile la déclinaison huppée DS4. Cette future concur-
rente des berlines compactes premium, Audi A3, BMW
Série 1 et consorts, se caractérise par une garde au sol
généreuse et donc une position de conduite élevée. Pour
justifier son statut haut de gamme, cette seconde représen-
tante de la famille DS possède un habitacle aux matières
cossues et des mécaniques musclées, dont le THP 200 ch de
la Peugeot RCZ. Elle sera commercialisée mi-2011.
Peugeot 3008 Hybrid4
Des chifres spectaculaires
Jusqu'à présent exclusivement pensée pour des moteurs
à essence, l'hybridation s'adapte enfin au diesel. Une
innovation signée Peugeot qui va faire grand bruit, tant
les prestations annoncées sont phénoménales. La 3008
Hybrid4 à transmission intégrale et boîte robotisée (sans
embrayage) développe 200 ch, mais ne consomme que
3,8 l/100 km pour 99 g de CO2/km ! Quelques détails
esthétiques, tels une calandre à lamelles et un aileron
arrière, la distinguent des autres 3008. À découvrir lors
du Mondial d'octobre.
Dans le sillage de Dacia
Design sans fioritures, fini-
tions basiques et équipe-
ment minimal, la recette du
low cost n'est guère appétis-
sante. En 2004, quasiment
personne n'aurait parié sur
le succès de Dacia lorsqu'il
introduisit sa Logan en
France. Mais la crise est
passée par là et les mentali-
tés ont évolué. La filiale
roumaine de Renault a enre-
gistré une croissance de
39,5 % en 2009, sur un mar-
ché automobile en hausse
de 10,7 %. Parfaitement
adaptée au contexte, la stra-
tégie de Dacia vise à limiter
les frais de développement
en mutualisant les éléments
de ses véhicules. Résultat :
ses récents Sandero (7 800 €)
et Duster (11 900 €) coû-
tent près de 50 % de moins
que leurs concurrents res-
pectifs ! Et à leur prix imbat-
table s'ajoute un coût d'entre-
tien minimal, une consom-
mation réduite et une fiabi-
lité reconnue. Que désirer
de plus ? Pas grand chose,
à en croire l'orientation de
nombreux constructeurs
généralistes vers le low cost.
Selon une récente
enquête Cetelem, 18 % des
Français seraient prêt à
acheter une voiture à bas
coût, contre 5 % en 2006.
On comprend ainsi pour-
quoi les ventes de Chevro-
let ont bondit de 82,3 % en
2009. Sa citadine Matiz
GPL a profité pleinement
des primes gouvernemen-
tales, passant sous le seuil
des 5 000 € ! Le hit parade
des prix d'ami est complété
par les Suzuki Alto, Nissan
Pixo, Kia Picanto et Toyota
Aygo, sans oublier les trico-
lores Peugeot 107, Citroën
C1 et Renault Twingo.
Mais avec une telle offre,
toute la difficulté pour ces
derniers est de ne pas alté-
rer leur image de marque.
bourgogneannonces.fr
 0 810 12 12 28 N° Azur
LE BIEN PUBLIC
Mercredi 8
septembre 2010 MOTO
05
Kawasaki. KLX 250
Un joujou extra
Kawasaki redonne ses lettres de
noblesse au trail avec la KLX 250.
Une petite moto passe-partout,
aussi amusante sur une route de
montagne qu’un chemin vicinal,
mais injustement méconnue.
L
es temps changent,
mais l’esprit demeure.
Si les trails n’ont plus
le vent en poupe, ces motos
bonnes à tout faire, à l'aise
sur route comme en tout-
terrain, permettent à moin-
dres frais de prendre du
plaisir sur deux roues, en
toutes circonstances.
Derrière une allure plutôt
sportive, la Kawasaki KLX
250 cache une étonnante
polyvalence. Moins affûté
qu’une machine de compé-
tition, ce trail ne délivre
que 22 ch. Une puissance
modeste qui pourrait faire
sourire, mais qui s’avère
bien suffisante pour affron-
ter les petites routes, les
coins de rue et les sentiers
bucoliques. Pas de débauche
technologique sur ce modèle
au prix contenu de 4 899 €.
Son cadre périmétrique
reste en acier, mais l’injec-
tion électronique gère tout
de même l’alimentation
pour une consommation
record de 3,5 l/100 km ! En
revanche, son équipement
reste rudimentaire et son
confort sans concession,
SÉCURITÉ
Sports TV
La Sécurité routière s'asso-
cie aux chaînes de télévision
pour sensibiliser le grand
public aux dangers de la
route. Les 45 programmes
d'une minute chacun, diffu-
sés en début de soirée sur
France Télévisions, du lundi
au vendredi jusqu'au 30 octo-
bre, et sur TF1, les samedis
jusqu'au 18 décembre,
s'adressent à tous les usa-
gers, automobilistes, mais
aussi motards. Marion Jollès,
du magazine Automoto, y
aborde par exemple les
dangers du débridage des
cyclomoteurs.
à l'image de sa selle ferme et
haut perchée (890 mm), qui
semble taillée pour un fakir !
Facile d’accès
Légère, très fine entre les
jambes, cette petite Kawa-
saki se manie comme un
vélo, virevoltant d’un virage
à l’autre et s’arrêtant en
quelques mètres. Peu de
risques d’affoler les radars :
sa vitesse de pointe culmine
à 110 km/h. Son moteur
souple se montre silencieux
et peu polluant, parfaite-
ment adapté aux prome-
nades discrètes et respec-
tueuses de l’environnement.
Logique pour une marque
dont la couleur embléma-
tique est le vert ! Ses pneus
trail permettent de passer
sans transition de la route à
la terre afin de poursuivre
l’évasion. Et s’il vient à son
pilote l’envie d’aller un peu
plus loin, de vrais pneus à
crampons étendront large-
ment le potentiel de cette
moto. La polyvalence et la
facilité de conduite restent
donc les points forts de la
Kawasaki KLX 250. Son
confort rudimentaire limite
toutefois les longues esca-
pades, tout comme son
autonomie, avec seulement
7,7 litres dans le petit réser-
voir…
Bertrand Thiébault
Facile sur la route comme sur les chemins, ce trail est à l’aise quel que soit le terrain !
Comme un vélo,
elle virevolte d’un
virage à l’autre
et s’arrête en
quelques mètres
GAZ
MAGAZINE
Road Trip
En kiosque
Road Trip Magazine est
un tout nouveau titre
consacré au voyage à
moto. Des plus belles
routes françaises aux des-
tinations lointaines, les
récits illustrés sont
enrichis de conseils pra-
tiques. Au sommaire du
numéro 1 : l'Amérique du
Sud en Harley Street
Glide et La Ronde céve-
nole en Honda Goldwing.
Dépaysement garanti ! Ce
bimestriel inclue égale-
ment un road book déta-
chable et un calendrier
des sorties. Prix : 5,50 €
Modèle
Moteur : monocylindre 4T
Cylindrée : 249 cm
3
Puissance : 22 ch
Couple maxi : 20,5 Nm
Poids à sec : 138 kg
Vitesse maxi : 110 km/h
Atouts
Lʼagilité
La consommation
Faiblesses
Le confort
Lʼautonomie
Tarif
4 899 €
FICHE TECHNIQUE
Confederate Motorcycles
LE ZOOM
DE LA SEMAINE
Pour passionnés richissimes
La démesure américaine
Confederate Motorcycles est
un constructeur hors-
norme. Depuis 1991, ses
motos sculpturales sont
dignes de tous les superla-
tifs. En véritable orfèvre, il
crée des machines intem-
porelles, sans limites, pas
même financières. Réali-
sées comme des œuvres
d'art, à l'unité, elles ne reçoi-
vent que des matériaux
nobles, des pièces en maté-
riaux nobles, toutes fabri-
quées à la main, dans un
design gothique revu et
corrigé au goût de l'Oncle
Sam.
Cette marque cultive l'art
de la rébellion. Son nom
Confederate joue d'ailleurs
la provocation, en évo-
quant la sécession des États
du Sud, l'esclavage et le
racisme. Mais la marque
réécrit l'histoire à sa façon,
en exprimant sa différence.
Sa première création, la
Hellcat, incarne l'aventure.
Avec sa ligne unique au
monde, dépouillée de tout
artifice, elle exhibe comme
des biceps ses pièces
taillées dans la masse et
impose une position de
conduite contraire aux lois
universelles. Une Confede-
rate ose tout ! C'est à ça
qu'on la reconnaît. Encore
plus gothique, la Wraight
enfonce le clou avec son
design extraterrestre, mêlant
les technologies de pointe
à l'acier. Elle devance
la dernière œuvre en date :
la Fighter. Assemblée avec
le plus grand soin, son
squelette mécanique revi-
site le mythe du cheval de
fer avec génie. Ce construc-
teur de motos s’adresse aux
passionnés richissimes,
capables de débourser plus
de 80 000 $ pour le plaisir...
Avis aux amateurs, la
marque a débarqué en
Europe cette année.

You're Reading a Free Preview

Télécharger