Vous êtes sur la page 1sur 2

Séance n°4 : Diffraction d’une onde mécanique

Objectifs : - introduire les conditions d’obtention du phénomène de diffraction


- étudier les paramètres influençant la diffraction
- définir un milieu dispersif

I) Mise en évidence expérimentale du phénomène de diffraction :


1) Expérience sur la cuve à ondes :
Des ondes rectilignes se propagent à la surface de l’eau en direction d’un obstacle (fente)

Figure 1: l’ouverture est de grande dimension par rapport à la longueur d’onde a>λ
L’onde est alors simplement diaphragmée sauf sur les bords de l’ouverture où
on distingue quelques rides circulaires .
Figure 2 : L’ouverture est de dimension voisine de la longueur d’onde a=λ
L’ouverture se comporte comme une source émettant des rides circulaires.
C’est le phénomène de diffraction qui modifie la direction de propagation
de l’onde sans en modifier la longueur d’onde.
2)Conclusion :
Le phénomène de diffraction d’une onde par un obstacle ou une fente de dimension
inférieure ou voisine de λ , se traduit par une modification de la direction de propagation
sans modification de la longueur d’onde.
Ce phénomène propre à toutes les ondes se produit aussi avec les ondes sonores (λ≈1m)
qui ainsi contournent facilement les obstacles ou se diffractent par les portes et fenêtres,
nous permettant ainsi d’entendre tous les bruits de la rue ou d’un couloir.

II) Etude des paramètres influençant la diffraction :


1) Influence de la direction de propagation :

Quelle que soit la direction incidente de propagation de l’onde, l’obstacle se comporte


comme une source émettrice.

Marchand Philippe Lycée F.Daguin Mérignac


2) Influence de la dimension a de l’ouverture :
La diffraction apparaît dés que a≈λ.

L’angle θ du champ de diffraction est inversement proportionnel à a.

III) Phénomène de dispersion d’une onde :


1) Milieu dispersif :
Un milieu est dispersif si la vitesse des ondes qui s’y propagent dépend de la
fréquence.
2) Mise en évidence expérimentale :
A l’aide de la cuve à ondes et d’un stroboscope mécanique qui immobilise la pointe source
on mesure la fréquence f puis on filme les ondes afin de déterminer λ.
On fait ensuite varier f (voir TP).

Fréquence 14,7Hz 15,8Hz 19,6Hz 22,1Hz 25,6Hz

longueur 1,9cm 1,8cm 1,6cm 1,5cm 1,33cm


d’onde
vitesse 0,28m/s 0,29m/s 0,31m/s 0,33m/s 0,34m/s

L’eau est donc un milieu dispersif puisque la vitesse de l’onde dépend de sa fréquence

Marchand Philippe Lycée F.Daguin Mérignac