Vous êtes sur la page 1sur 64

12e FESTIVAL DU CINÉMA

EUROPÉEN EN ESSONNE
Éditorial
Identités européennes ? Une affaire de points de vue ! European identities? A matter of point of view!

Quelques exemples parmi d’autres : la Grande-Bretagne, A few examples: Great Britain, Belgium, and Romania.
la Belgique, la Roumanie. Le plan de financement public Public funding for British cinema reduced to almost
du cinéma anglais quasiment réduit à zéro, un pays qui nothing, a country that may soon break up and free
risque l'éclatement et la circulation de citoyens movement of European citizens questioned. Three
européens remise en cause. Trois cinématographies qui cinema traditions that are close to us, three countries
nous sont proches, trois pays dont la situation au sein whose situation within Europe raises issues. What does
de l'Europe nous questionne. Quel rapport avec le it have to do with European cinema? It has only existed
Cinéma européen ? Il n’existe, s’affirme que dans ces in relation to these issues. This is that simple. Yesterday
problématiques. Tout simplement. Hier et aujourd'hui. and today. Identity has always been questioned in
Il n'a de cesse de questionner au présent son identité. Cinema. Plural identities. Complexities. In contrast to
Au pluriel serait plus judicieux. Complexités. À l'opposé prefabricated speeches and money-based motivations,
des discours préfabriqués, des motivations purement the authors whom we are delighted to welcome for this
économiques, les auteurs, que nous avons l'immense 12th festival put these issues at the heart of their
plaisir d'accueillir pour cette 12e édition, mais aussi creation. Uncertainty underlines the vitality and
les sélections en compétition et au-delà, font de ces modernity of European cinema. Regardless of whether
questions le sens même de leur création. Leurs doutes the films be from Slovenia, Italy, Hungary, Bulgaria,
témoignent de la vitalité et de la modernité du cinéma Norway, Russia, Germany, Romania, Sweden, Poland,
européen. Qu'il soit de Slovénie, d'Italie, de Hongrie, United Kingdom, Belgium, Austria or France. All authors
de Bulgarie, de Norvège, de Russie, d'Allemagne, de use the power of cinema: to make visible what is in front
Roumanie, de Suède, de Pologne, de Grande-Bretagne, of our eyes. “Where am I shooting from? How am I
de Belgique, d'Autriche, de France. Tous mettent en shooting? What am I looking at?”
scène cette force unique qu'est le cinéma : rendre
visible ce qui est pourtant sous nos yeux. « D'où je A matter of point of view indeed! And of vitality!
filme ? Comment je filme ? Qu'est-ce que je regarde ? » Vitality will be indeed present in the meetings organised
with the Guests of honours, the selection of films by
Une affaire de points de vue donc ! Et de vitalité ! directors, actors and journalists In residence and the
Celle-ci sera présente dans les différentes rencontres Cinema lessons. But also in the bridges linking various
avec nos Invités d'honneur, dans les Cartes Blanches des film genres (thriller, comedy, drama). Between fiction and
cinéastes, comédiens, journalistes En résidences, dans documentary.
les Leçons de Cinéma. Mais aussi dans les passerelles
entres les Genres (thriller, comédie, drame). Entre la Welcome then to Volker Schlöndorff and Jean-Claude
fiction et le documentaire. Carrière, Mathieu Amalric and the Larrieu brothers,
Olivier Assayas and Thierry Jousse, Tizza Covi and
Alors bienvenue à Volker Schlöndorff et Jean-Claude Rainer Frimmel, Georges Schwitzgebel, Jonathan
Carrière, à Mathieu Amalric et aux frères Larrieu, Lambert, Claire Burger and Marie Amachoukeli,
à Olivier Assayas et Thierry Jousse, à Tizza Covi et Christophe Kantcheff and Emmanuel Finkel, Katell
Rainer Frimmel, à Georges Schwitzgebel, à Jonathan Quillévéré, Léo Marchand and Anne-Laure Daffis, Vents
Lambert, à Claire Burger et Marie Amachoukeli, d'Est 03 Polish and French filmmakers.
à Christophe Kantcheff et Emmanuel Finkel, à Katell
Quillévéré, à Léo Marchand et Anne-Laure Daffis, To all directors and actors who will join us.
aux cinéastes polonais et français de Vents d'Est 03. To the members of the Juries: artists, college students,
junior high school and senior high school students.
À tous les cinéastes et comédiens qui nous rejoindront.
Aux jurys : artistique, étudiants, lycéens et collégiens. To all who make this lively festival!
À tous ceux qui rendent ce festival vivant !
Pascal Platel & Éric Dalizon
Président du Festival Délégué général
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Éditorial

Après plus d’un siècle de celluloïd, le cinéma


se prépare à devenir numérique. Alors que cette
révolution technologique risque d’entraîner une
très forte pression économique et commerciale,
le Conseil général de l’Essonne entend réaffirmer
son soutien aux salles art et essai, à Cinessonne
et au Festival du Cinéma Européen en Essonne.
Car c’est bien la dimension culturelle du travail
d’aménagement du territoire et de développement
des publics qui fonde l’aide coordonnée des
Communes, du Département et de la Région
à nos salles de proximité. Cet engagement sans
faille leur permet aujourd’hui de proposer au public
essonnien, cinéphile ou curieux, petit ou grand,
un festival d’une très grande qualité, riche
de rencontres et de découvertes.
Je tiens à cet égard à saluer l’imagination
et le talent de l’équipe de Cinessonne qui,
chaque année, parvient à mettre simplement
le cinéma européen à la portée de tous.
Je vous invite à venir profiter de cette véritable
fête en vous rendant nombreux en salle pendant
cette quinzaine !

After a century of celluloid-based films, digital


cinema emerges. While this technological
revolution may put a strong economic
and commercial pressure on film exhibitors,
the Conseil général de l’Essonne is decided
to continue supporting art house theatres,
Cinessonne and the Essonne European Film
Festival. This partnership coordinated by councils,
departments and regions is indeed based
on the importance given to arts and education
in regional planning. Our support without fail
has allowed our local cinemas to offer spectators,
fond of cinema or just curious, children and adults,
a great quality cinema, rich of encounters
and discoveries.
I would like to praise the imagination and talent
of the Cinessonne’s team, which each year brings
European cinema to a large public.
You are welcome to enjoy this real celebration
of cinema by all coming to our theatres
during this fortnight. Michel Berson
Président du Conseil général de l’Essonne

4
L'Europe aime les festivals européens Europe loves European Festivals
Lieux privilégiés de rencontres, d’échanges A privileged place for meetings, exchanges
et de découvertes, les festivals rendent and discovery, festivals provide a vibrant
vivante et accessible au plus grand nombre and accessible environment for the widest
la formidable diversité de talents, variety of talent, stories and emotions that
d’histoires et d’émotions que constituent constitute Europe’s cinematography.
les cinématographies européennes.
The MEDIA Programme of the European Union
Le programme MEDIA de l’Union européenne vise aims to promote European audiovisual heritage,
à promouvoir le patrimoine cinématographique to encourage the transnational circulation of films
européen, à encourager les films à traverser les and to foster audiovisual industry competitiveness.
frontières et à renforcer la compétitivité du secteur The MEDIA Programme acknowledged
audiovisuel. Le programme MEDIA a reconnu the cultural, educational, social and economic
l’importance culturelle, éducative, sociale role of festivals by co-financing 95 of them across
et économique des festivals en co-finançant Europe in 2009.
95 d'entre eux dans toute l’Europe en 2009. These festivals stand out with their rich and
Ces manifestations se démarquent par une diverse European programming, networking
programmation européenne riche et diverse, par and meeting opportunities for professionals
les opportunités de rencontres qu'elles offrent au and the public alike, their activities in support
public et aux cinéastes, par leurs actions de of young professionals, their educational initiatives
soutien aux jeunes auteurs, par leurs initiatives and the importance they give to strengthening
pédagogiques ou encore par l'importance donnée inter-cultural dialogue.
au dialogue inter-culturel. In 2009, the festivals supported by the MEDIA
En 2009, l'ensemble de ces festivals soutenus par Programme have screened more than
le programme MEDIA a programmé plus de 20 300 European works to more than 2.9 million
20 300 œuvres européennes pour le grand plaisir cinema-lovers.
de près de 2,9 millions cinéphiles.
MEDIA is pleased to support the 12th edition
MEDIA a le plaisir de soutenir la 12e édition of the European Film Festival in Essonne
du Festival du Cinéma Européen en Essonne (EFFE) and we extend our best wishes
(FCEE) et souhaite aux festivaliers de grands to all of the festival goers for an enjoyable
moments de plaisir. and stimulating event.

Union Européenne / European Union


MEDIA Programme
www.ec.europa.eu/information_society/media/index_en.htm

5
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Sommaire

Sélection officielle 9
Jury et Prix du Festival 10
Invités d’honneur 12
Longs métrages en compétition 20
Courts métrages en compétition 32

Autres sélections 37
Cinéastes en résidence 38
L’Europe comme ils la voient… 46
Vents d’Est 03 47
Du court au long 52
Avant-premières 54
Nuit du Thriller 55

Focus cinéma d’animation 56


Jeune public 58
Actions pédagogiques 61

Films du Jury 62
Remerciements et équipe 63
Merci d’être venu 65
Index des films 66

Tarif séance : 4 euros CINESSONNE


Pass Festival 6 places : 20 euros 15 place Jacques Brel – 91130 Ris-Orangis
Tarif de groupe pour les enfants : 2,50 euros Tél/Fax : +33 [0] 1 69 71 79
Toutes les séances du Festival sont publiques www.cinessonne.com
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Sélection officielle

Jury et Prix du Festival


Invités d’honneur
Longs métrages en compétition
Courts métrages en compétition
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Jury du Festival
Bérénice Balta, journaliste
Bérénice a collaborée plus de vingt ans au service Bérénice collaborated more than twenty years
culture de Radio France International. Elle a travaillé in the service culture of Radio France International.
pour Muze, Phosophore et Ciné Live. Elle continu She worked for Muze and Phosophore and Ciné Live.
d'écrire des chroniques cinéma et critiques de DVD She continuous to write critics cinéma of DVD
pour le magazine Le Français dans le monde. for the magazine Le Français dans le monde.

Caroline Ducey, comédienne


Née en 1977. Elle fait ses débuts au cinéma en 1994 dans Born in 1977. She started her career starring in Cédric
le film de Cédric Kahn Trop de bonheur. En 1999, elle est Kahn’s film Trop de bonheur in 1984. In 1999, she was
nominée pour le César du meilleur espoir féminin pour nominated at French Academy Award for her role in
Romance de Catherine Breillat. Elle joue ensuite pour Catherine Breillat’s film Romance. She works for well-
des réalisateurs confirmés comme Jacques Doillon, known filmmakers such as Jacques Doillon but also stars
mais également dans des premiers longs métrages in first feature length films such as Shimkent Hotel
comme Shimkent Hotel ou La Californie. and La Californie.

Antoine Arditti, réalisateur


Né en 1979 à Paris. En 2002 il réalise son premier court Born in 1979 in Paris. In 2002, he directed his first short
métrage Le Faux pli. De 2003 à 2007 il travaille comme film Le Faux pli. From 2003 to 2007, he worked as
concepteur et réalisateur de spots publicitaires et de advertising designer and film director as well as film title
génériques pour la télévision. En 2009 il réalise Yulia designer for television. In 2009, he directed Yulia (Special
(Prix spécial Collégiens et Lycéens du 11e Festival du Prize by junior and senior high school students at the
Cinéma Européen en Essonne). Depuis 2010 il travaille 11th Essonne European Film Festival). Since 2010 he
sur son prochain court métrage et réalise des vidéo-clips. works on his next short film and produces video clips.

Ivo M. Ferreira, réalisateur


Né en 1975, Portugal. Il a joué dans des productions Born in 1975, Portugal. He has acted in theatrical,
théâtrales, cinématographiques et pour la télévision dès cinematic and television productions since the age of
l’âge de cinq ans. Il a étudié à la London International five. He enrolled at a young age in the London
Film School et à l’université de Budapest. International Film School and the University of Budapest.
Il travaille comme réalisateur depuis 1997. April Shower, He has worked as a director since 1997. His last feature
son dernier long métrage, est sélectionné au 11e Festival length film, April Shower was nominated at the 11th
du Cinéma Européen en Essonne (2009). Essonne European Film Festival (2009).

Jean-Philippe Gaud, réalisateur, monteur


Né en 1969, à Draguignan. En 1998, il réalise son premier Born in 1969 in Draguignan. In 1998, he directed his first
court métrage Mabrouk Moussa. Il enchaîne avec Deux short film Mabrouk Moussa which was followed by Deux
fraises Tagada (2002) et Une journée sur la Terre (2004). fraises Tagada (2002) and Une journée sur la Terre (2004).
Il aborde la mise en scène d’opéra avec Paillasse et He directed operas such as Pagliacci and Le Barbier de
Le Barbier de Séville. En 2006 il tourne son premier Séville. In 2006 he shot his first documentary film,
documentaire Au quotidien. Il poursuit une carrière dans Au quotidien. He has also been working as editor for
le documentaire. Il crée Alias Films, produit, scénarise et documentary films. He created his own company, Alias
monte le long métrage Téhéran. Il est en écriture Films, which produced the feature length film Téhéran
de son premier long métrage Au-delà du détroit. on which he was scriptwriter, editor and producer.

10
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Prix du Festival
Festival Awards

Longs métrages
Feature Films

Grand Prix du Festival du Cinéma Européen en Essonne


8 000 € dont 7 000 € pour l’aide à la distribution et 1 000 € au réalisateur
€ 8,000, € 7,000 given for film distribution support and € 1,000 given to the filmmaker

Prix spécial du Jury


mention

Prix d’interprétation féminine et masculine


mentions

Prix du Public / Hôtel Mercure


Palmarès 2009 5 000 € pour l’aide à la distribution
Grand Prix du Festival Cinessonne € 5,000 for film distribution support
Helen
de Christine Molloy et Joe Lawlor (Irlande) Prix Étudiants* / Crédit Agricole
Prix Spécial du Jury 1 000 € au réalisateur
My Only Sunshine € 1,000 to the filmmaker
de Reha Erdem (Turquie)
Prix d'interprétation féminine * Prix décerné par un Jury composé d’une trentaine d’étudiants.
Kerry Fox et Anamaria Marinca
pour La Révélation de Hans-Christian L’essentiel des Prix attribués par le Jury du Festival est un soutien financier à la sortie des films en salle.
Schmid (Allemagne) Most of the Prizes awarded by the Festival provide a financial support to film distribution.
Prix d'interprétation masculine
Koen De Graeve et Kenneth Vanbaedan
pour La Merditude des choses Courts métrages
de Félix Van Groeningen (Belgique) Short Cuts
Prix du Public / Hôtel Mercure
La Merditude des choses Grand Prix du Conseil général de l’Essonne au court métrage *
de Félix Van Groeningen (Belgique) 7 500 € pour l’aide à la création
Prix Étudiants / Crédit Agricole € 7,500 for creation support
La Merditude des choses
de Félix Van Groeningen (Belgique) Prix spécial Lycéens du court métrage *
1 000 € au réalisateur
Grand Prix du Conseil général € 1,000 to the filmmaker
de l'Essonne
La Balançoire Prix spécial Collégiens du court métrage *
de Christophe Hermans (Belgique) 1 000 € au réalisateur
Prix spécial Lycéens € 1,000 to the filmmaker
Yulia de Antoine Arditti (France)
Prix spécial Collégiens Prix du Public du court métrage
du court métrage mention
Yulia de Antoine Arditti (France)
Prix du Public du court métrage * Ces trois Prix courts métrages seront décernés par des collégiens participant à Collège au cinéma,
Birds Get Vertigo too des lycéens inscrits dans les sections Cinéma et audiovisuel en Essonne
de Sarah Cunningham (France) des lycéens participant à un atelier cinéma en partenariat avec une salle de cinéma.

11
Volker Schlöndorff Réalisateur (Allemagne)
Filmographie/Filmography Né en 1939 à Wiesbaden (Allemagne), Volker Schlöndorff s'installe en France à l'adolescence.
Les Désarrois de l'élève Törless (1965) Après le lycée Henri IV, il obtient des diplômes de sciences politiques et de philosophie.
Vivre à tout prix (1967) Au cinéma, il fait ses armes en officiant comme assistant-réalisateur de Jean-Pierre
Michaël Kohlhaas, le rebelle (1969) Melville, Alain Resnais et Louis Malle. Il rentre en Allemagne en 1964 et réalise en 1966 son
La Soudaine richesse des pauvres premier long métrage, Les Désarrois de l'élève Törless, inspiré d'un roman de Robert Musil.
gens des Kombach (1970) Le film obtient le Prix de la Critique à Cannes. C’est en 1975 que Volker Schlöndorff
L'Honneur perdu rencontre le succès en Allemagne et en France avec L'Honneur perdu de Katharina Blum,
de Katharina Blum (1975) co-réalisé avec Margarethe Von Trotta, son épouse. Le réalisateur fait alors figure de chef
Le Coup de grâce (1976) de file de la Nouvelle Vague allemande. Il réalise ainsi en compagnie de Rainer Werner
Rien que pour le plaisir, Fassbinder et de Hans Peter Cloos, le documentaire politique L'Allemagne en automne
rien que pour le jeu (1977) (1978), qui relate les événements tragiques de l'enlèvement de Hans Martin Schleyer
L'Allemagne en automne (1978) à la mort d'Andreas Baader. Volker Schlöndorff atteint la consécration mondiale avec
Le Tambour (1979) Le Tambour (1979), tiré du roman de Günther Grass et Palme d'Or à Cannes.
Le Faussaire (1980) Grand amateur d'adaptations littéraires, le cinéaste travaille souvent ses scénarii avec
Der Kandidat (1980) Jean-Claude Carrière, s'attaquant à Marcel Proust et Michel Tournier (Un amour de Swann,
Un amour de Swann (1984) 1984 ; Le Roi des aulnes, 1996). Après plusieurs grosses coproductions dont La Servante
Mort d'un commis voyageur (1985) écarlate en 1990, Volker Schlöndorff revient à un cadre plus intimiste avec Les Trois Vies
Colère en Louisiane (1987) de Rita Vogt, en 2000. En 2004 il s'attache à suivre la résistance de prêtres condamnés
La Servante écarlate (1990) à végéter dans le bloc des curés à Dachau durant la Seconde Guerre mondiale dans
The Voyager (1991) Le Neuvième Jour, puis filme la Pologne du début de XXe siècle dans Strajk – Die Heldin von
Le Roi des aulnes (1996) Danzig. En 2007 il revient avec Ulzhan dont Jean-Claude Carrière est l’un des scénaristes.
Palmetto (1998) Le film, marque les retrouvailles du réalisateur et de l'acteur David Bennent, vingt-huit ans
Les Trois Vies de Rita Vogt (2000) après la Palme d'Or décernée à leur précédente collaboration, Le Tambour.
Le NeuvièmeJour (2004)
Strajk – L'Héroïne de Gdansk (2006)
Ulzhan (2008)

12
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Invité d’honneur
Born in 1939 in Wiesbaden (Germany). Volker Schlöndorff settled in France when he was
a teenager. He studied at the lycée Henri IV and then graduated in political sciences and
philosophy. He started out in the film industry working as assistant director for Jean-Pierre
Melville, Alain Resnais and Louis Malle. In 1964, he came back to Germany and in 1966 he
directed his first feature length film, Young Törless, based on a novel by Robert Musil and
winner of the Critics’ Prize at the Cannes Film Festival. Success in Germany and France
came in 1975 with the film The Lost Honor of Katharina Blum, co-directed with his wife
Margarethe von Trotta. A the time, Schlöndorff was seen as the head of German New Wave.
Indeed, he co-directed with Rainer Werner Fassbinder and Hans Peter Cloos the political
documentary film, Germany in Autumn (1978), which recounts the tragic events happening
in 1977, from Hans Martin Schleyer’s kidnapping to Andreas Baader’s death.
Volker Schlöndorff achieved world recognition with the film The Tin Drum, adapted from
Günter Grass’s novel and winner of the Palme d’Or at the Cannes Festival.
Very fond of literary adaptation, he often worked with Jean-Claude Carrière tackling Marcel
Proust and Michel Tournier (Un amour de Swann, 1984; Le Roi des aulnes, 1996). After several
blockbusters, among which was The Handmaid's Tale (1990), he went back to more intimate
films such as The Legend of Rita in 2000. In 2004, his film, The Ninth Day tells the story of the
resistance of priests imprisoned in the priestblock in Dachau during the Second World War.
In 2006, his film, Strike – Strajk – Die Heldin von Danzig is set in Poland at the beginning of
the 20th century. In 2007, the film, Ulzhan co-written with Jean-Claude Carrière marks the
reunion of Schlöndorff with the actor, David Bennent, twenty-eight years after their previous
collaboration in The Tin Drum, winner of the Palme d’Or at the Cannes Festival.

Conversation avec Volker Schlöndorff et Jean-Claude Carrière


Samedi 9 octobre à 20 h 30 au cinéma Cyrano (Montgeron)
suivie de la projection des Désarrois de l’élève Törless à 21 h 30

Jean-Claude Carrière Scénariste, écrivain, comédien


Né dans l’Hérault en 1931. Après une licence de Lettres et une maîtrise d'Histoire,
© Christopher Anderson / Magnum Photos

Jean-Claude Carrière se consacre au dessin et à l'écriture. Il publie en 1957 son premier


roman, Lézard, et rencontre Pierre Étaix chez Jacques Tati avec qui il cosigne des courts
et des longs métrages. Il collabore dix-neuf ans avec Buñuel jusqu'à la mort du grand
réalisateur. Ami de longue date de Miloš Forman, Jean-Claude Carrière écrit les scénarii
de Taking Off (1971), Valmont (1989) et Les Fantômes de Goya (2007). Sa rencontre avec
Volker Schlöndorff conduit à l’écriture du Tambour (1979), Le Faussaire (1980),
Un amour de Swann (1984), Le Roi des aulnes (1996), Ulzhan (2008)…

Born in Hérault in 1931. After graduating in Literature and obtaining a post-graduate diploma
in History, Jean-Claude Carriere devoted himself to drawing and writing.
He published his first novel, Lézard in 1957 and met at Jacques Tati’s home Pierre Étaix,
with whom he wrote the scripts of short and feature films. He worked in collaboration with
Buñuel for nineteen years until this great filmmaker died. A long-time friend of Miloš Forman,
Jean-Claude Carriere wrote the scripts of Taking Off (1971), Valmont (1989) and Goya’s Ghosts
(2007)… His encounter with Volker Schlöndorff lead to the script writing of The Tin Drum
(1979), Circle of Deceit (1980), Swann in love (1984), The Ogre (1996) and Ulzhan (2008)…

13
FILMS DE VOLKER SCHLÖNDORFF

En présence de Volker Schlöndorff


Vendredi 8 octobre à 19 h 30 à l’Espace Jules Verne (Brétigny-sur-Orge)
projection unique du Tambour en copie numérique restaurée (Director’s cut)

Le Tambour (Die Blechtrommel)


Volker Schlöndorff, Pologne-RFA-France, 1979, couleur, 2 h 22 (2 h 42 Director’s cut), Vostf
Palme d'Or du 32e Festival de Cannes (1979). Interdit aux moins de 16 ans
Scénario/Screenplay : Volker Schlöndorff, Jean-Claude Carrière, Franz Seitz,
d'après le roman de Günter Grass, Le Tambour
Interprètes/Cast : David Bennent, Mario Adorf, Angela Winkler
À la fin des années 20, dans la région de Dantzig, Oskar, refusant le monde cruel
et surfait des adultes, décide à l'âge de trois ans de ne plus grandir.
At the end of the 20’s, in the area of Dantzig, Oskar refuses the cruel and overestimated
world of adults and, at the age of three decides no to grow up anymore.

Les Désarrois de l’élève Törless (Der Junge Törless)


Volker Schlöndorff, France-RFA, 1966, 1 h 17, Vostf
Prix de la Critique Internationale au 19e Festival de Cannes (1966). Interdit aux moins de 16 ans
Interprètes/Cast : Mathieu Carrière, Marian Seidovski, Barbara Steele
Sous la monarchie austro-hongroise, un pensionnaire de collège devient malgré lui
complice de vexations et brimades infligées à l'un de ses camarades.
Under the Austro-Hungarian Monarchy, a student of a school academy becomes involved
in bullying and humiliating other boys against his wishes.

Le Faussaire (Die Falschung)


Volker Schlöndorff, France-Allemagne, 1981, 1 h 48, Vostf
Scénario/Screenplay : Jean-Claude Carrière
Interprètes/Cast : Bruno Ganz, Hanna Schygulla, Jerzy Skolimowski
Un reporter allemand, en mission à Beyrouth, découvre la confusion de la guerre du Liban et
refuse à son retour en Europe de remettre quelques articles que ce soit à son rédacteur en chef.
A German reporter is sent to Beirut and discovers the confusion of the Lebanon War. Back
in Europe, he refuses to hand any article in to the editor in chief he works for.

Les Trois Vies de Rita Vogt (Die Stille nach dem Schuss)
Volker Schlöndorff, Allemagne, 1999, couleur, 1 h 41, Vostf
Interprètes/Cast : Bibiana Beglau – Prix d’Interprétation féminine du 2e Festival
du Cinéma Européen en Essonne (2000), Harald Schrott, Nadja Uhl
Rita Vogt est membre d'un groupe terroriste armé. Elle s'est engagée avec passion dans
une lutte sanguinaire par idéal anarchiste et par amour pour son leader.
Rita Vogt is a member of an terrorist armed group. She is passionately involved in their
bloody fight, following this way her anarchist ideal and her love for the group’s leader.

Ulzhan
Volker Schlöndorff, France-Kasakh-Allemagne, 2007, couleur, 1 h 45, Vostf
Scénario/Screenplay : Jean-Claude Carrière, Régis Ghezelbash
Interprètes/Cast : Philippe Torreton, Ayana Yesmagambetova, David Bennent
Quelque part au milieu des steppes d'Asie Centrale se trouve un trésor. Un homme
en a la clef, un fragment de carte antique.
Somewhere in the steppes of Central Asia lies a treasure. A man holds the key to it,
a fragment of an ancient map.

14
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Invité d’honneur
Olivier Assayas Réalisateur (France)
Né en 1955 à Paris. Olivier Assayas débute comme critique aux Cahiers du cinéma.
Il est alors un des premiers cinéphiles européens à porter son attention sur la Nouvelle
Vague du cinéma asiatique. Ne tardant pas à passer de la théorie à la pratique, Olivier
Assayas se fait remarquer grâce à ses courts métrages et son travail de scénariste sur
Rendez-vous, réalisé en 1985 par André Techiné. Il tourne l'année suivante son premier long
métrage, Désordre dans lequel apparaît déjà sa passion pour le rock. Loué pour l'élégance
de sa mise en scène, Olivier Assayas excelle à filmer de jeunes comédiennes qui ont pour
Filmographie/Filmography nom Judith Godrèche (Paris s'éveille en 1991) ou Virginie Ledoyen (L'Eau froide en 1994).
Désordre (1986) Olivier Assayas se lance également dans des projets ambitieux et éclectiques tels que la
L'Enfant de l'hiver (1989) fresque Les Destinées sentimentales avec Emmanuelle Béart et Charles Berling, le thriller
Paris s'éveille (1991) high-tech Demonlover, le mélodrame avec Clean (2004) et la série B, Boarding Gate
Une nouvelle vie (1993) avec Asia Argento. En 2008 il tourne L'Heure d'été avec Juliette Binoche. En 2009-2010,
L'Eau froide (1994) Olivier Assayas réalise une trilogie de 5 h 30 (diffusé sur Canal+ en février 2010) sur la vie
Irma Vep (1996) du terroriste vénézuélien Carlos.
Fin août, début septembre (1998)
Les Destinées sentimentales (2000) Born in 1955 in Paris. Olivier Assayas was a contributor to the Cahiers du cinéma. He was
Demonlover (2002) one of the first European at the time to pay attention to Asian Cinema. Moving rapidly from
Clean (2004) theory to practice, he directed short films and worked on the scripts of Rendez-vous by
Boarding Gate (2007) André Techiné in 1985. The following year, he directed his first feature length film Désordre
L'Heure d'été (2008) in which he showed his passion for rock music. Acclaimed for his elegant way of directing,
Carlos (2010) Olivier Assayas excels at directing young actors such as Judith Godrèche (Paris s'éveille,
1991) and Virginie Ledoyen (L'Eau froide, 1994). Olivier Assayas achieved various ambitious
projects such as an epic story, Les Destinées sentimentales with Emmanuelle Béart and
Charles Berling, a high-tech thriller Demonlover, a melodrama Clean (2004) and a B movie
Boarding Gate with Asia Argento. In 2008, he directed L'Heure d'été with Juliette Binoche.
In 2009-2010, Olivier Assayas made a 5 h 30 trilogy (shown on Canal+ TV Channel
in February 2010) based on the life of the Venezuelan terrorist Carlos.

Conversation avec Olivier Assayas animée par Thierry Jousse (cinéaste)


Lundi 11 octobre à 20 h 30 au centre culturel Robert Desnos (Ris-Orangis)
suivie de la projection de Carlos

Carlos
Olivier Assayas, France-Allemagne, 2010, couleur, 2 h 45, Vostf
Interprètes/Cast : Edgar Ramirez, Alexander Scheer, Nora Von Walstätten, Christoph Bach
Ilich Ramirez Sanchez, alias Carlos est au cœur de l’histoire du terrorisme international
des années 70 et 80. À la fois figure de l’extrême gauche romantique et mercenaire
opportuniste à la solde des services secrets de puissances du Moyen-Orient,
il a constitué sa propre organisation, basée de l’autre côté du rideau de fer,
active durant les dernières années de la guerre froide.
Ilich Ramirez Sanchez, Carlos is a central figure in the history of international
terrorism in the 70s and 80s. At once a figure of the extreme left and
an opportunistic mercenary in the pay of powerful Middle Eastern secret services,
he formed his own organization based on the other side of the Iron Curtain
which was active during the final years of the Cold War.

15
© Zanko Vision
Mathieu Amalric Comédien, réalisateur (France)
Filmographie sélective Né le 25 octobre 1965 à Neuilly-sur-Seine. Mathieu Amalric se voit proposer son premier
Selective filmography rôle en 1984 dans Les Favoris de la lune d’Otar Iosseliani. Il enchaîne les tournages en tant
Acteur qu'accessoiriste, régisseur ou cantinier. Stagiaire assistant réalisateur sur Au revoir les
La Sentinelle enfants de Louis Malle, Mathieu Amalric travaille aussi auprès de Joao César Monteiro
d'Arnaud Desplechin (1992) et Romain Goupil. Il accède à la notoriété dans Comment je me suis disputé… d'Arnaud
Comment je me suis disputé… Desplechin (César du Meilleur espoir en 1997). Mathieu Amalric tourne ensuite avec André
d’Arnaud Desplechin (1996) Techiné, Olivier Assayas ou Jean-Claude Biette et devient le compagnon de route des frères
Fin août, début septembre Larrieu. Après deux courts métrages, il réalise en 1997 le burlesque Mange ta soupe puis
d'Olivier Assayas (1998) Le Stade de Wimbledon (2001) et La Chose publique (2003). Devant la caméra, Mathieu
Rois et Reine Amalric retrouve en 2004 Arnaud Desplechin pour Rois et Reine et obtient le César du
d’Arnaud Desplechin (2004) Meilleur acteur. À Cannes, en 2007, il est omniprésent et bouleversant dans Le Scaphandre
Le Scaphandre et le Papillon et le Papillon, il fait partie de la troupe réunie par Valeria Bruni Tedeschi (Actrices) et campe
de Julian Schnabel (2006) le héros dans La Question humaine de Nicolas Klotz. Prenant part à des superproductions
Un conte de Noël françaises et internationales, il est en 2008 le lieutenant de Mesrine dans L'Ennemi public
d'Arnaud Desplechin (2007) n°1. Fidèle au cinéma d'auteur, il reste un pilier de la famille Desplechin et intègre celle de
L'Ennemi public n° 1 l'aîné Resnais (Les Herbes folles, 2009). Au Festival de Cannes 2010, Mathieu Amalric
de Jean-François Richet (2008) présente son film Tournée (Prix de la mise en scène). Il tourne acuellement le prochain film
Les Herbes folles de Marjane Satrapi et a réalisé Les Illusions comiques.
d'Alain Resnais (2009)
Poulet aux prunes Born 25 October 1965 in Neuilly-sur-Seine. Mathieu Amalric appeared in cinema for the first
de Marjane Satrapi (2010) time in Les Favoris de la lune by Otar Iosseliani. He worked as props man, location manager or
Réalisateur canteen man. He was Trainee Assistant Director on Louis Malle’s film Au revoir les enfants
Mange ta soupe (1997) and also worked with Joao César Monteiro and Romain Goupil. Success came with Arnaud
Le Stade de Wimbledon (2001) Desplechin’s film Comment je me suis disputé… (César for Most Promising Actor in 1997).
La Chose publique (2003) Mathieu Amalric worked afterwards with André Techiné, Olivier Assayas, Jean-Claude Biette
Tournée (2010) and started a collaboration with the Larrieu brothers. After making two short films, he
Les Illusions comiques (2010) directed in 1997 the comedy film Mange ta soupe followed by Le Stade de Wimbledon (2001)
and La Chose publique (2003). He was back in front of the camera in 2004 in Arnaud
Desplechin’s film, Rois et Reine for which he won the César for Best Actor. In 2007, he is
omnipresent in Cannes in The Diving Bell and the Butterfly, part of Valeria Bruni Tedeschi’s
team in the film Actrices, and lead character in La Question humaine by Nicolas Klotz. He took
part in French and international blockbusters and played the role of Mesrine’s lieutenant in
Mesrine: Public Enemy n1 in 2008. He still supports art house cinema and he is a mainstay
of Desplechin’s “family” of actors. He recently entered the circle of Resnais’ “family” as well
(Les Herbes folles, 2009). At the 2010 Cannes Festival, Mathieu Amalric presents his film
On Tour (Prize for Best Director). He is currently shooting the next film by Marjane Satrapi and
directed Les Illusions comiques.
16
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Invité d’honneur
Mercredi 20 octobre à 19 h 00 à l’Espace Marcel Carné (Saint-Michel-sur-Orge)

La Chose publique
Mathieu Amalric, France, 2003, couleur, 1 h 27
Interprètes/Cast : Jean-Quentin Chatelain, Anne Alvaro, Michèle Laroque, Bernard Menez
Un réalisateur reçoit une commande d'Arte pour sa nouvelle série Masculin-Féminin.
Suite à la loi sur la parité, il place très fièrement son intrigue dans le monde politique,
loin de la maison. Entre la chambre des députés et la chambre à coucher,
comment va-t-il satisfaire la commande ?
A film director is commissioned by the Arte television channel to make a film with the
theme of masculinity/femininity. Following the law on gender parity, he proudly sets his film
in the world of politics, far from domestic affairs. Entangled in the contradiction opposing
public affairs and private affairs, he is not sure if the making of the film is possible.

Mercredi 20 octobre à 21 h 30 à l’Espace Marcel Carné (Saint-Michel-sur-Orge)

Un homme un vrai
Arnaud et Jean-Marie Larrieu, France, 2002, 2 h 01
Interprètes/Cast : Mathieu Amalric, Hélène Fillières, Pierre Pellet
Au cours d'une soirée, Boris et Marilyne se déclarent un amour éternel.
Cinq ans plus tard, sur les îles Baléares, Marilyne fait une fugue amoureuse
au moment même où Boris s'apprête à la quitter.
During an evening, Boris and Marilyne declare themselves an eternal love.
Five years later, on the Balearic islands, Marilyne is doing a elopment
at the very moment when Boris is ready to leave her.

Conversation avec Mathieu Amalric et Arnaud et Jean-Marie Larrieu


Mercredi 20 octobre à 20 h 30 à l’Espace Marcel Carné (Saint-Michel-sur-Orge)
organisée en collaboration avec l’Association des Cinémas de Recherche d’Ile-de-France

Arnaud et Jean-Marie Larrieu Réalisateurs


Jean-Marie Larrieu est né en 1965, son frère, Arnaud, voit le jour en 1966 à Lourdes.
Dans les années 80 ils réalisent ensemble des courts métrages qui se font remarquer
lors des festivals. Leur premier long métrage, Fin d’été sort en 1999. En 2000, ils dirigent
Mathieu Amalric dans La Brèche de Roland. Quatre ans plus tard, ils réalisent Un homme,
un vrai. La montagne sert de décor à leurs prochains films : Peindre ou faire l’amour,
tourné dans les Alpes, Le Voyage aux Pyrénées avec Sabine Azéma et Jean-Pierre
Filmographie/Filmography Darroussin. Leur dernier film, Les Derniers Jours du monde (2009) narre l’itinéraire
Fin d'été (1999) sentimental de Robinson Laborde (Mathieu Amalric) sur fond apocalyptique.
La Brèche de Roland (2001)
Un homme, un vrai (2002) Jean-Marie Larrieu was born in 1965 and his brother, Arnaud in 1966 in Lourdes. In the 80’s,
Peindre ou faire l'amour (2005) they started to direct short films together, which were noticed in Festivals. Their first
Le Voyage aux Pyrénées (2008) feature length film, Fin d’été was released in 1999. In 2000, they directed La Brèche
Les Derniers Jours du monde (2009) de Roland starring Mathieu Amalric. Four years later, they directed Un homme, un vrai.
They drew inspiration from the mountains, to make their next films: Peindre ou faire l’amour
was shot in the Alps, Le Voyage aux Pyrénées starring Sabine Azéma and Jean-Pierre
Darroussin. Their last film, Les Derniers jours du monde (2009) tells the love life of Robinson
Laborde (Mathieu Amalric) set against the backdrop of apocalypse.
17
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Invité d’honneur
Georges Schwizgebel Réalisateur, producteur (Suisse)
Né en 1944 à Reconvilier en Suisse. Diplômé de l'École des arts décoratifs de Genève,
Georges Schwizgebel fait ses débuts professionnels au sein d'une agence de publicité
genevoise. Il travaille ensuite à la télévision où il participe à la réalisation de génériques
et s'initie à l'animation. En 1971, en compagnie de Claude Luyet et Daniel Suter, il fonde
le Studio GDS dans l'intention de produire et de réaliser des films d'animation. Georges
Schwizgebel a réalisé plus d'une quinzaine de films d'animation en trois décennies.
Filmographie/Filmography Économie efficace du trait, sens aigu du mouvement et accompagnement musical sont
Le Vol d'Icare (1974) sa marque de fabrique. Ses œuvres ont été primées dans les grands festivals du monde.
Perspectives (1975)
Hors-jeu (1977) Born in 1944 in Reconvilier in Switzerland. He graduated from the École des arts décoratifs
Le Ravissement in Geneva and started his professional life working for a Genevan advertising agency.
de Frank N. Stein (1982) He then worked for television writing film titles while developing his interest in animation
78 Tours (1985) filmmaking. In 1971 with Claude Luyet et Daniel Suter, he founded Studio GDS to produce
Nakounine (1986) and direct animated films. Georges Schwizgebel directed over fifteen animation films
Le Sujet du tableau (1989) in three decades. Economy of lines, acute sense of movement and music inspiration
La Course à l'abîme (1992) characterize his style. His work has been awarded prizes in prestigious international festivals.
L'Année du daim (1995)
Zig Zag (1996)
Fugue (1998) En présence de Georges Schwizgebel
La Jeune Fille et les Nuages (2000) Peintures animées, un programme de 15 courts métrages (1 h 15)
L'Homme sans ombre (2004) Vendredi 15 octobre à 14 h 00 et samedi 16 octobre à 20 h 30
Jeu (2006) au cinéma Jacques Prévert (Les Ulis)
Retouches (2008) Séances animées par Alexis Hunot, journaliste et enseignant
spécialiste du cinéma d’animation

Le Vol d’Icare Hors-jeu Le Ravissement 78 Tours


Georges Schwizgebel, Suisse, Georges Schwizgebel, Suisse, de Frank N. Stein Georges Schwizgebel, Suisse,
1974, gouache sur papier, sans 1977, peinture animée, sans Georges Schwizgebel, Suisse, 1985, peinture animée, sans
dialogue, 3’ dialogue, 6’ 1982 peinture animée, N&B et dialogue, 4’
Musique : François Couperin Musique : Guy Boulanger couleur, sans dialogue, 9’30 Musique : Alessandro Morelli
Des constructions d’images Description d’un jeu où l’une Musique : Michael Horowitz et Une valse à l’accordéon
illustrent le vol d’Icare. des deux équipes change les Rainer Boesch déclenche une courte histoire
Constructions of images evoke règles à son avantage. Les La création de la vie et la qui évoque le temps qui passe.
the Icarus’ flight. joueurs passent d’un sport à naissance d’un sentiment A waltz on the accordion
l’autre par le biais de amoureux représentées dans ce generates a short story
Perspectives métamorphoses successives. film par la lente formation d’une illustrating that time passes.
Georges Schwizgebel, Suisse, A description of a game image toujours plus réaliste.
1975, peinture animée, 1’30 between two teams where one The slow construction of an Nakounine
Musique : J.-S. Bach prélude VI of the team changes the rules. image, which becomes more Georges Schwizgebel, Suisse,
La mise en perspective d’une Players move from one sport and more realistic represent life 1986, animation et prises de
personne qui marche. to another via successive creation and the beginning vue, N&B et couleur, sans
The putting into perspective metamorphosis. of love. dialogue, 6’
of a person walking. Un trajet à vélo dans les rues de
la banlieue de Shanghai
jusqu’au centre de la ville…
A bicycle ride through the
suburbs streets of Shanghai to
the center of the city…

18
De haut en bas :
Le Ravissement de Frank N. Stein,
78 Tours,
Nakounine,
Le Sujet du tableau.

Le Sujet du tableau La Course à l’abîme L’Année du daim


Georges Schwizgebel, Suisse, Georges Schwizgebel, Suisse, Georges Schwizgebel, Suisse,
1989, peinture animée, sans 1992, peinture animée, sans 1995, peinture et pastel animés,
dialogue, 6’10 dialogue, 4’30 5’15
Grâce au peintre qui brosse son Musique : Hector Berlioz, Musique : Philippe Koller
portrait, un vieil homme La Damnation de Faust. L’histoire d’un jeune daim
retrouve la jeunesse et voyage Deux cavaliers suivent un trompé par les apparences,
d’un tableau à l’autre, croisant parcours en spirale illustrant adaptée d’un conte chinois.
une inconnue en rouge qu’il un fragment d’opéra. The tragic destiny of a young
finira par retrouver. Two riders move spirally from deer deceived by appearances,
Thanks to the painter making the edges to the centre of the adapted from a Chinese tale.
his portrait, an elderly man image illustrates a fragment
recovers youth and manages to of an opera.
wander through paintings,
passing a woman in red and
finding her again at the end.

Zig Zag Fugue La Jeune Fille et les Nuages


Georges Schwizgebel, Suisse, Georges Schwizgebel, Suisse, Georges Schwizgebel, Suisse,
1996, pastels animés, 0’36 1998, pastels animés, sans 2000, peinture animée, 4’30
Voyage en zigzag inspiré des dialogue, 7’12 Musique : Félix Mendelssohn
dessins de Rodolphe Töpffer. Musique : Michèle Bokanowski Des nuages ponctuent l’histoire
A zigzag journey inspired by Un personnage assoupi dans de Cendrillon.
the drawings of Rodolphe une chambre d’hôtel se laisse The story of Cinderella is
Töpffer. envahir par ses souvenirs. punctuated by clouds.
A person dozing in a hotel room
allows himself to be invaded by
memories.

L’Homme sans ombre Jeu Retouches


Georges Schwizgebel, Canada, Georges Schwizgebel, Suisse, Georges Schwizgebel, Suisse,
2004, peinture animée, sans 2006, peinture animée, sans 2008, peinture animée, 5’35
dialogue, 9’35 dialogue, 3’50 Entre le flux et le reflux d’une
Un homme troque son ombre Musique : Serge Prokofiev, vague et celui de la respiration
contre la richesse, puis déçu du Scherzo n°2, op16 du concerto d’une jeune femme endormie,
résultat, doit se contenter des pour piano diverses peintures animées se
bottes de Sept lieues, qui Dans une chorégraphie succèdent en se modifiant les
l’aident à trouver sa voie. virevoltante et ludique, unes les autres.
A man exchanges his shadow une course effrénée vers Between a wave's rhythm and
for wealth. Disillusioned, he has l’immobilisation finale, the breath of a young woman
to be content with seven- comme métaphore de in her sleep, some animated
league boots, that help him find l’agitation moderne. paintings go on modifying
his way. A twirling and playful each other.
choreography, a frantic race
towards final immobilisation,
like a metaphor of modern
restlessness. De haut en bas :
L’Année du daim,
Fugue,
Retouches.

19
SÉLECTION OFFICIELLE

Le Dernier Voyage de Tanya (Silent Souls)


Aleksei Fedorchenko, Russie, 2010, couleur, 2010, 1 h 15, Vostf

Interprètes/Cast À la mort de son épouse Tanya, Miron aspire à un dernier voyage avec sa bien-
Igor Sergeyevn, Yuliya Aug, aimée respectant le rituel des Mériens, une ancienne tribu dont les traditions
Viktor Sukhorukov, Yuriy Tsurilo perdurent. Accompagné de son meilleur ami Aist, ils sillonnent la Russie.
Scénario/Screenplay Comme le veut la coutume, Miron partage avec son ami les secrets les plus
Denis Osokin intimes de sa vie conjugale…
Image/Cinematography
Mikhail Kritchman When his beloved wife Tanya dies, Miron decides to go on a last journey with her
Montage/Editing in accordance with the ritual of an ancient tribe, the Merjan whose customs have
Sergei Ivanov, Anna Vergun been preserved. He embarks on a journey all over Russia with his companion,
Son/Sound Aist. Observing the ancient ritual, Miron shares with his friend the intimate details
Kirill Vasilenko of his married life.
Elena Titova, Nelly Ivanova
Musique/Music
Andrei Karasyov Aleksei Fedorchenko
Décors/Production Design Né en 1966 en Russie. Après des études d’ingénieur, Aleksei Fedorchenko décide d’entrer
Andrey Ponckratov aux Studio de Cinéma de Sverdlovsk. Il étudie l’art dramatique à l’Institut National du
Aleksei Potapov Cinéma Russe et fait ses armes en réalisant des documentaires dont First on the Moon
Producteurs/Producers (2005) véritable falsification historique de la conquête spatiale à laquelle bon nombre se sont
Igor Mishin, Mary Nazari fait piéger. Le Dernier Voyage de Tanya remporte le Prix de la critique Internationale,
Production et celui de la meilleure Image à la Mostra de Venise en 2010.
April Mig Pictures
Media Mir Foundation Born in 1966 in Russia. After studying engineering, Aleksei Fedorchenko decided to join the
Distribution Sverdlovsk Film Studio. He studied drama at the Russian National Film Institute and started
Memento Films Distribution his career making documentaries, such as First on the Moon (2005), a falsification of the
9 cité Paradis, 75010 Paris, France history of the conquest of space, which trick many people. Silent Souls won the
Tel. + 33 [0] 1 53 34 90 20 International Critics’ Prize and the award for Best photography at the Venice Film Festival.
Fax + 33 [0] 1 42 47 11 24
distribution@memento-films.com
Filmographie/Filmography : First on the Moon (2005), The Railway (2008),
Le Dernier Voyage de Tanya (2010).

20
SÉLECTION OFFICIELLE

Des filles en noir


Jean-Paul Civeyrac, France, 2010, couleur, 1 h 25

Noémie et Priscilla, deux adolescentes de milieu modeste, nourrissent la même Interprètes/Cast


violence, la même révolte contre le monde. Elles inquiètent fortement leurs Élise Lhomeau, Léa Tissier,
proches qui les sentent capables de tout… Élise Caron
Scénario/Screenplay
Noémie and Priscilla, two working-class teenagers foster the same feelings Jean-Paul Civeyrac
of violence and rebellion towards the world. They greatly worry their close relatives Image/Cinematography
and friends, who feel they are ready for anything. Hichame Alaouié
Montage/Editing
Louise Narboni
Son/Sound
François Méreu, Sébastien Savine,
Stéphane Thiébaut
Décors/Production Design
Brigitte Brassart
Producteur/Producer
Philippe Martin
Jean-Paul Civeyrac Production
Né en 1964 à Firminy (Loire). Après des études de philosophie à Lyon-3, Les Films Pelléas
où il rédige un mémoire de maîtrise sur le film d’opéra, Jean-Paul Civeyrac devient lesfilmspelleas@pelleas.fr
élève en réalisation à La fémis. De 1999 à 2010, il co-dirigea avec Claire Simon Distribution
le département de réalisation de cette école. Les Films du Losange
22 avenue Pierre 1er de Serbie,
Born in 1964 in Firminy (Loire). After graduating in Philosophy from the University 75116 Paris, France
of Lyon-3 and writing a thesis on film-opera, Jean-Paul Civeyrac studied film directing Tel. +33 [0] 1 44 43 87 24
at La Femis, the French national film school. From 1999 to 2010, he and Claire Simon www.filmsdulosange.fr
were the heads of the school’s directing department.

Filmographie/Filmography : Ni d’Eve ni d’Adam (1997), Les Solitaires (2000), Fantômes (2001),


Le Doux Amour des hommes (2002), À travers la forêt (2005),
Malika s’est envolée (2008), Des filles en noir (2010).

21
SÉLECTION OFFICIELLE

Der Kameramörder
Robert Adrian Pejo, Autriche-Suisse-Hongrie, 2010, 1 h 35, Vostf

Interprètes/Cast Ce qui commence comme un week-end de détente sur les rives du lac de Neusiedl
Thomas Merab Ninidze, Sonja Dorka, se termine pour deux jeunes couples amis dans l’effroi et l’épouvante. Dans le
Gryllus, Heinrich Andreas Lust, village voisin, trois enfants ont disparu. L’atmosphère est tendue, et les masques
Eva Ursina Lardi tombent. Chacun des quatre protagonistes a quelque chose à cacher –
Scénario/Screenplay mais personne ne se doute à quel point l’horreur est proche…
Agnes Pluch, Robert Adrian Pejo,
Günter Pscheider What starts out as a relaxing weekend at lake Neusiedl ends in fear and horror for
Image/Cinematography two friendly couples. Three children have gone missing from the neighboring
Gergely Pohárnok village. As tensions increase people start showing their true colors. Every one of
Montage/Editing them has something to hide - but none of them are aware of what horrors lie just
Loredana Cristelli beneath the surface.
Son/Sound
Joe Knauer
Musique/Music
Peter von Siebenthal Robert Adrian Pejo
Producteurs/Producers Né en 1964 à Arad en Roumanie. En 1972 sa famille émigre en Autriche. Dès l’âge
Schmidt Judit, Peter Peter Wirth Fils de 13 ans, il réalise des courts métrages. De 1988 à 1991 il étudie à l’Institut des sciences
Production du théâtre et du film à Vienne. En 1992 il réalise son premier long métrage Lipstick.
Lotus film, Johnstrasse 83, Depuis 1996, il vit à New York. Sa filmographie comprend des documentaires primés
1150 Vienne, Autriche tels que Départ vers l’Eden (1995) ou R.I.P. (1996).
Tel. +43 1 786 33 87
Fax +43 1 786 33 87 11 Born in 1964, in Arad (Romania). In 1972 his family emigrated to Austria. From the age
office@lotus-film.at of 13 directed short films. He studied at the Theater and Film Science University of Vienna
Distribution between 1988 and 1991. In 1992 made his first professional feature film Lipstick. Since 1996
Thimfilm GmbH resides in New York City. His filmography also includes awarded documentaries The Road
Thim@thimfilm.at to Eden (1995), R.I.P. – Rest in Pieces (1996).

Filmographie/Filmography : Lipstick (1993), Départ vers l’Eden (1995), R.I.P. – Rest in Pieces (1996)
Pashamende Dallas (2005), Upstairs (2009), Der Kameramörder (2010).

22
SÉLECTION OFFICIELLE

La Lisière
Géraldine Bajard, France-Allemagne, 2010, couleur, 1 h 40

François, 30 ans, jeune médecin fraîchement diplômé, s’installe à Beauval, ville Interprètes/Cast
nouvelle pavillonnaire. À peine arrivé, il devient la cible d’un groupe d’adolescents Melvil Poupaud, Hippolyte Girardot,
qui trompe son ennui dans des jeux mortels, à la lisière de la forêt… Audrey Marnay, Phenix Brossard
Scénario/Screenplay
François, a 30-years old recently graduated doctor establishes himself in Beauval, Géraldine Bajard
a new residential area. As soon as he arrived, he becomes the target of a group of Image/Cinematography
teenagers, who kill boredom by playing dangerous game at the edge of the forest. Josée Deshaies
Montage/Editing
Bettina Böhler
Son/Sound
Olivier Dandré
Musique/Music
Mrs. Good
Décors/Production Design
Géraldine Bajard Daniel Bevan
Née en Suisse, de nationalité française, Géraldine Bajard a grandi en Arabie Saoudite, au Producteurs/Producers
Maroc, en Inde et en France. Après des études à Paris, elle s’installe à Berlin où elle étudie Britta Knöller
la mise en scène à la Deutsche Film-und-Fernsehakademie. Elle réalise plusieurs courts Hans-Christian Schmid
métrages pendant ses études tel Petit Conte pour enfant majeur et Squash. Géraldine Production
Bajard travaille comme assistante réalisatrice notamment pour Angela Schanelec, et Claire Cinema Defacto,
Denis, ainsi que comme consultante au scénario. La Lisière est son premier long métrage. 40 rue du Paradis,
75010 Paris, France
Born in Switzerland and a French citizen, Géraldine Bajard grew up in Saudi Arabia, Tel. +33 [0] 1 55 79 04 04
Morocco, India and France. She first studied in Paris and then went to Berlin to study info@cinemadefacto.com
directing at the Deutsche Film-und-Fernsehakademie. She directed several short films
during that time, such as Petit Conte pour enfant majeur and Squash. Géraldine Bajard
worked as assistant director for Angela Schanelec and Claire Denis, as well as script
consultant. La Lisière is her first feature length film

Filmographie/Filmography : La Lisière (2010).

23
SÉLECTION OFFICIELLE

Mardi, après Noël (Marti, Dupa Craciun)


Radu Muntean, Roumanie, 2009, couleur, 1 h 29, Vostf

Interprètes/Cast Paul Hangaru aime deux femmes. Adriana sa femme et mère de ses filles,
Dragos Bucur, Maria Popistasu, celle avec qui il a partagé le frisson de ces dix dernières années, et Raluca
Victor Rebengiuc, Mimi Branescu, qui l'a aidé à se trouver.
Mirela Oprisor
Scénario/Screenplay Paul Hangaru is in love with two women. Adriana, his wife and mother of his
Alex Baciu, Razvan Radulescu, daughters, the woman with whom he has shared the thrills of the past ten years
Radu Muntean and Ralucca who helped him redefine himself.
Image/Cinematography
Tudor Lucaciu RSC
Montage/Editing
Alexandru Radu
Son/Sound
Electric Brother
Décors/Production Design
Sorin Dima Radu Muntean
Producteur/Producer Né en 1971 à Bucarest. Diplômé de l’Académie de théâtre et de film de Bucarest en 1994,
Drago Vîlcu Radu Muntean commence la réalisation par la publicité. Il a d’ailleurs réalisé plus
Production de trois cents films publicitaires. Son premier film, La Rage, remporte le Prix du Meilleur
Multi Media Est premier film de l’Union des réalisateurs roumains de films. En 2008 son troisième long
www.mme.ro / miruna.jovin@mme.ro métrage Boogie est récompensé du Prix spécial du Jury au 10e Festival du Cinéma
Distribution Européen en Essonne (2008).
Shellac, Friche La Belle de Mai
41 rue Jobin,13 003 Marseille, France Born in 1971 in Bucarest, Radu Muntean graduated from the Bucarest Theater
Tel. +33 [0] 4 95 04 95 92 and Film Academy in 1994 and started filmmaking doing advertising. He directed more
Fax +33 [0] 8 26 42 10 23 than three hundred commercial movies. His first feature movie La Rage won the Best First
shellac@altern.org Film award from the Rumanian Union of Filmakers. In 2008, his third feature length film
Boogie won the Special Jury Prize at the 10th Essonne European Film Festival (2008).

Filmographie/Filmography : La Rage (2002), Le papier sera bleu (2006),


Boogie (2008), Mardi, après Noël (doc. 2009).

24
SÉLECTION OFFICIELLE

Memory Lane
Mikhaël Hers, France, 2010, couleur, 1 h 38

Août, Hauts-de-Seine, dans la banlieue sud-ouest de Paris, sept amis de 25 ans se Interprètes/Cast
retrouvent plus ou moins « fortuitement » à passer quelques jours dans cette ville Caroline Baehr, Lolita Chammah,
qui les a vus grandir. Chacun a ses raisons d'être là : certains y vivent encore, Louis-Ronan Choisy, Marie Rivière,
d'autres y reviennent pour des raisons familiales, d'autres y cherchent des traces Thibault Vinçon
d'une adolescence tenace, d'autres pensent peut-être échapper au désœuvrement Scénario/Screenplay
ou y trouver l'amour... Mariette Désert, Mikhaël Hers
Image/Cinematography
August, Hauts-de-Seine, in the south-west suburb of Paris, seven friends, aged 25, Sébastien Buchmann
meet more or less “by chance” to spend a few days in this town where Montage/Editing
they grew up. Each has his own reason for being there: some still live there, Pauline Gaillard
others have returned for family reasons, or in a nostalgic search for lingering traces Son/Sound
of their adolescence, some to escape apathy or to find love… Julien Gigliotti, Damien Guillaume,
Dimitri Haulet,
Claire-Anne Largeron
Mikhaël Hers Décors/Production Design
Né en 1975. Depuis sa sortie de La fémis en 2004, Mikhaël Hers a réalisé Charell, un moyen Catherine Cosme
métrage séléctionné, entre autres, à la Semaine de la Critique à Cannes en 2006 et primé au Producteur/Producer
festival d’Angers. Primrose Hill, également séléctionné à la Semaine de la Critique en 2007, Florence Auffret
a été primé aux festivals de Clermont-Ferrand et Pantin. Montparnasse, son troisième film, Production
à quant à lui débuté à la Quizaine des Réalisateurs à Cannes en 2009. Les Films de la Grande Ourse
Memory Lane est son premier long métrage Distribution
Ad Vitam, 71 rue de la Fontaine
Born in 1975. Since he graduated from Fémis in 2004, Mikhaël Hers has made Charell, a au Roi, 75011 Paris, France
mid-length film whose festival screening include the Critics’ Week at Cannes in 2006 and Tel. + 33 [0] 1 46 34 75 74
the Angers Festival, where it won a prize. Primrose Hill, also selected for the Critics’Week Fax + 33 [0] 1 46 34 75 09
in 2007, won awards at the Clermont-Ferrand and Pantin festivals. His third film, emmelie@advitamdistribution.com
Montparnasse, was screened in the Director’s Fortnight at Cannes in 2009. He also
receveided the Jean Vigo Prize in 2009. Memory Lane is his first film feature.

Filmographie/Filmography : Primrose Hill (2007), Montparnasse (2009), Memory Lane (2010).

25
SÉLECTION OFFICIELLE

Metropia
Tarik Saleh, Suède, 2009, couleur, animation, 1 h 20, Vostf

Voix/Voices Dans un futur pas si lointain, le monde est à cours de pétrole et les systèmes de
Vincent Gallo, Juliette Lewis, trains souterrains ont été connectés pour former un gigantesque réseau sous le sol
Alexander Skarsgård, Udo Kier, de l'Europe. Quand Roger, de Stockholm, entre dans ce système,
Stella Skarsgård, Sofia Helin il entend la voix d'un étranger dans sa tête...
Scénario/Screenplay
Stig Larsson, Fredrik Edin, In a not-so-distant future, the world is running out of oil and the underground train
Tarik Saleh systems have been connected into a gigantic subway network beneath Europe.
Caméra/Camera Whenever Roger from Stockholm enters this system
Sesse Lind he hears a stranger’s voice in his head...
Animation
Christian Ryltenius, Isak Gjertsen
Montage/Editing
Johan Söderberg
Son/Sound
Eddie Simonsen Tarik Saleh
Musique/Music Né en 1972 à Stockholm, Tarik Saleh est d’abord un graphiste reconnu, avant de se consacrer
Krister Linder aux images animées. Il réalise et coréalise un grand nombre de documentaires primés,
Direction Artistique/Art Direction dont GITMO : New Rules of War (2005) et Sacrificio : Who Betrayed Che Guevara (2001).
Martin Hultman Fondateur de Atmo Animation, société à l’origine de plus de 30 productions en animation,
Producteur/Producer présentateur de télévision célèbre, il écrit et produit également plusieurs projets TV.
Kristina Åberg
Production Born in 1972 in Stockholm, Tarik Saleh was a prominent graphic artist before crossing over
ATMO into moving images where he has directed and co-directed a number of award-winning
Distribution documentaries including GITMO : New Rules of War (2005) and Sacrificio : Who Betrayed
Swedish Film Institute Che Guevara (2001). Founder of Atmo Animation, who have since been behind over
30 animated productions, he has also written and produced several projects for TV
in addition to being a well-know TV presenter.

Filmographie/Filmography : Sacrificio : Who Betrayed Che Guevara (2001),


Gitmo : New Rules of War (2005), Metropia (2009).

26
SÉLECTION OFFICIELLE

Pal Adrienn (Adrienn Pal)


Àgnes Kocsis, Hongrie-Pays-Bas-Autriche-France, 2010, couleur, 2 h 16, Vostf

Piroska, une infirmière obèse, est devenue insensible à tout mais elle ne peut Interprètes/Cast
résister aux gâteaux à la crème. Piroska travaille au service des soins palliatifs, Eva Gabor, Izabella Hegyi,
la mort encercle sa vie. Un jour, elle part à la recherche de son amie d'enfance, Akos Horvath, Lia Pokorny,
perdue de vue depuis longtemps. En quête de ses souvenirs, Scénario/Screenplay
elle entreprend un voyage contradictoire dans sa propre mémoire Àgnes Kocsis
et dans celle des personnes qu’elle rencontre. Andrea Roberti
Image/Cinematography
Piroska, an overweight nurse has become insensitive to everything but can’t resist Adam Fillenz
creamy pastries. Piroska works in palliative care and death is part of her everyday Montage/Editing
life. One day, she sets off on a journey in search of her childhood friend, with whom Tamas Kollanyi
she lost touch a long time ago. Searching for her memories, she goes to meet her Son/Sound
past listening to the memories of people she encounters. Herman Pieete
Décors/Production Design
Adrienn Asztalos
Alexandra Maringer
Producteur/Producer
Àgnes Kocsis Ferenc Pusztai
Née en 1971 à Budapest. Attirée très jeune par le septième art, Àgnes Kocsis étudie Production
le cinéma à l'université d'Eötvös Loránd à Budapest et se spécialise dans la réalisation à KMH Film Productions
l'Académie hongroise de théâtre, film et télévision. Elle parfait son style, régulièrement www.kmhfilm.com
consacré à des personnages féminins au destin inattendu. Son premier long métrage, Distribution
Fresh Air, fut sélectionné au 8e Festival du Cinéma Européen en Essonne (2006). Shellac, Friche La Belle de Mai
41 rue Jobin,13 003 Marseille, France
Born in 1971 in Budapest. Àgnes Kocsis was interested in cinematography at a very young Tel. +33 [0] 4 95 04 95 92
age and studied film at the Eötvös Loránd University in Budapest. She then studied Fax +33 [0] 8 26 42 10 23
directing at the Hungarian Academy of Theatre, Film and Television. She refines her style shellac@altern.org
focusing on female characters and their unexpected fates. Her first feature length film
Fresh Air was selected at the 8th Essonne European Film Festival (2006).

Filmographie/Filmography : Fresh Air (2006), Pal Adrienn (2010).

27
SÉLECTION OFFICIELLE

Le Quattro Volte
Michelangelo Frammartino, Italie-Allemagne-Suisse, 2010, couleur, 1 h 28

Interprètes/Cast Un vieux berger vit ses derniers jours dans un paisible village médiéval perché
Guiseppe Fuda, Bruno Timpano, dans les montagnes de Calabre, à l’extrême sud de l’Italie. Il conduit ses chèvres
Nazareno Timpano sous des cieux désertés depuis longtemps par les villageois.
Scénario/Screenplay
Michelangelo Frammartino An old shepherd lives his last days in a peaceful medieval village perched
Image/Cinematography on the hills of Calabria at the southernmost tip of Italy. He herds goats under skies
Andrea Locatelli that villagers have deserted long ago.
Montage/Editing
Benni Atria
Maurizio Grillo
Son/Sound
Paolo Benvenuti
Simone Paolo Olivero
Décors/Production Design Michelangelo Frammartino
Matthew Broussard Né en 1968. Michelangelo Frammartino a étudié l’architecture à l’École Polytechnique
Producteurs/Producers de Milan, où il s’est également initié à l’audiovisuel. En 1992 il réalise son premier
Gregorio Paonessa court métrage Tracce, puis en 1995, sa première installation vidéo Presenze S-Connesse,
Marta Donzelli qui sera suivie de plusieurs autres. Son premier long métrage de cinéma, Il Dono (2003),
Production se place dans la ligne exigeante de ses précédents projets qui privilégient toujours
Vivo Film la recherche esthétique plutôt que les facilités narratives, ainsi que les collaborations
info@vivofilm.it avec des interprètes non professionnels.
Distribution
Les Films du Losange Born in 1968. Michelangelo Frammartino studied architecture at the Polytechnic University
22 avenue Pierre 1er de Serbie, of Milan, where he was also introduced to film and video productions. He directed his first
75116 Paris, France short film, Tracce in 1992 and showed in 1995 his first video installation,
Tel + 33 [0] 1 44 43 87 10 Presenze S-Connesse, which was followed by several others. His first feature length film
www.lesfilmsdulosange.fr Il Dono (2003) is in line with his other projects, which emphasize aesthetics rather
than easy narrative processes and star unprofessional actors.

Filmographie/Filmography : Il Dono (2004), Le Quattro Volte (2010).

28
SÉLECTION OFFICIELLE

Shahada
Burhan Qurbani, Allemagne, 2010, couleur, 1 h 28, Vostf

Ce film raconte l’histoire de Maryam, Samir et Ismail, trois jeunes musulmans Interprètes/Cast
de Berlin dont les valeurs et la foi sont ébranlées au cours de leur évolution. Maryam Zaree,
Trois êtres que la vie contraint à s’orienter de nouveau et à se demander qui ils Jeremias Acheampong,
sont, qui ils aiment et en quoi ils croient. Leurs chemins se croisent dans Carlo Ljubek, Marija Škaricic
la mosquée de Vedat, un religieux islamique éclairé. Scénario/Screenplay
Burhan Qurbani, Ole Giec
This film revolves around Maryam, Samir and Ismail, three young Muslims living Image/Cinematography
in Berlin. During the course of their stories, their faith, and their value systems Yoshi Heimrath
begin to falter. The film portrays three people forced by circumstances to find Montage/Editing
a new path in life and to ask themselves who they are, Simon Blasi
who they love and what they believe in. Their paths cross at a mosque Son/Sound
led by the enlightened Imam, Vedat. Magnus Pflüger
Musique/Music
Daniel Sus
Décors/Production Design
Barbara Falkner
Burhan Qurbani Producteurs/Producers
Né en 1980 à Erkelenz (Allemagne). Les parents de Burhan Qurbani ont quitté l’Afghanistan Susa Kusche, Uwe Spiller,
pour l’Allemagne en 1979. Après son Baccalauréat en 2000 à Stuttgart il devient assitant à Robert Gold
la mise en scène. Burhan Qurbani étudie la réalisation à l’académie du cinéma du Bade- Production
Wurtemberg à partir de 2002. Son court métrage Illusion reçoit le Prix allemand de la caméra Bittersuess Pictures GmbH
et le Prix de la critique allemande en 2008. Shahada est son premier long métrage de fiction. Distribution
Memento Films
Born in 1980 in Erkelenz (Germany). Burhan Qurbani’s parents left Afghanistan for Germany 9 cité Paradis, 75010 Paris, France
in 1979. After his high school graduation in Stuttgart, Burhan Qurbani worked as assistant Tel. +33 [0] 1 53 34 90 20
director. He went to study film directing at the Film Academy of Bade-Wurtemberg in 2002. Fax +33 [0] 1 42 47 11 24
His short film, Illusion was awarded the German Camera Prize and the German Film Critics sales@memento-films.com
Award in 2008. Shahada is his first fiction feature length film.

Filmographie/Filmography : Still on Earth (2005), Shahada (2010).

29
SÉLECTION OFFICIELLE

Slovenian Girl (Slovenka)


Damjan Kozole, Slovénie-Allemagne-Serbie, 2010, couleur, 1 h 30, Vostf

Interprètes/Cast Alexandra a 23 ans et étudie l'anglais à Ljubliana. Elle semble assez peu inspirée
Nina Ivanisin par ses études et met beaucoup plus de volonté à gagner de l'argent pour
Peter Musevski améliorer ses conditions de vie. Personne ne sait qu'Alexandra court les petites
Primoz Pirnat annonces sous le pseudonyme « The Slovenian girl » (la Slovène). Cette prostitution
Scénario/Screenplay est sa source secrète de revenus. « The Slovenian girl » acquiert rapidement une
Ognjen Svilicic, Matevz Luzar, relative célébrité dans les tabloïds. Ceci rend les choses de plus en plus difficiles
Damjan Kozole pour Alexandra qui doit continuer de mentir à ses amis et spécialement à son
Image/Cinematography père, un homme chaleureux et sincère. Elle n'a pas le choix, dire la vérité
Ales Belak signifierait tout perdre.
Montage/Editing
Andrija Zafranovic Alexandra, a 23 years-old girl studies English in Ljubliana. She doesn’t seem to be
Jurij Moskon very interested in her studies but is very willing to earn money and improve her life
Son/Sound conditions. No one is aware that Alexandra advertises herself under the pseudonym
Julij Zornik “The Slovenian girl”. Prostitution is the secret source of her income. “The Slovenian
Musique/Music girl” becomes rapidly well known in tabloids. This makes things harder for her as
Silence she has to lie to her friends and particularly to her father, a warm and sincere man.
Décors/Production Design She has no choice as she could lose everything in telling the truth.
Maja Moravec
Producteur/Producer
Danijel Hocevar Damjan Kozole
Production Né en 1964 à Brežice en ex-Yougoslavie. À 22 ans, Damjan Kozole réalise un premier court
Vertigo/Emotionfilm métrage à petit budget, The Fatal Telephone, une des premières productions indépendantes
Distribution de Yougoslavie. Ces films ont été primés dans un certain nombre de festivals internationaux.
Epicentre Films, 55 rue de la Mare,
75020 Paris, France. Born 1964 in Brežice. At 22 he created his first full-length low-budget film The Fatal
Tel. +33 [0] 1 43 49 03 03 Telephone, one of the first independent productions in the former Yugoslavia.
Fax +33 [0] 1 43 49 03 23 His films have been screened at many international festivals.
info@epicentrefilms.com
Filmographie/Filmography : Remington (1989), Rojevanje Leara (The Birth of Lear, 1993),
Stereotip (1997), Pornofilm (2000), Slovenian Girl (2010).

30
SÉLECTION OFFICIELLE

Wedding in Basarabia
Nap Toader, Roumanie, 2010, couleur, 1 h 32, Vostf

Jeunes mariés, Vlad, conducteur, et Vica, pianiste, vont avoir un bébé, et Interprètes/Cast
aimeraient avoir un toit pour vivre ensemble. N’ayant pas assez d’argent, ils Vlad Logigan, Victoria Bobu,
décident de se marier une nouvelle fois dans la région natale de Vica en Constantin Florescu, Igor Christol,
Bessarabie où les invités offrent de l’argent en guise de cadeaux. Silvia Berova
Scénario/Screenplay
A newlywed couple, Vlad, a builder and Vica, a pianist expects a baby and would Napoleon Helmis
like to have their own home to start their family. As they don’t have the money to Image/Cinematography
do so, they decide to have a second marriage in Vica’s native region, in Basarabia Silviu Stavila
where guests give money instead of presents. Montage/Editing
Corina Stavila
Son/Sound
Mihai Bogos
Musique/Music
Anatol Stefanet
Production
Mediana Communication
Dan Ratiu
Str Paul Chinezu 5
300048 Timisoara, Roumanie
Tel. +40 256 221 484
Nap Toader (Napoleon Helmis) Fax +40 741 157 070
Né en 1969 en Roumanie. Il a obtenu son diplôme à l’université du théâtre et du Film media@mediana.fr
de Bucarest en 1996. Il enseigne maintenant la réalisation au sein de l’université.
Wedding in Basarabia est son deuxième long métrage.

Born in 1969 in Romania. He graduated from Bucarest National Theatre and Film Academy
in 1966. He now teaches directing at the University. Wedding in Basarabia his second
feature length film.

Filmographie/Filmography : Les Filles italiennes (2004), Mariage en Basarabie (2010).

31
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Courts métrages
Pour cette nouvelle édition, nous sommes heureux de vous
proposer quatre programmes de courts métrages.
Vous pourrez ainsi découvrir une sélection des meilleurs films Chienne d’histoire
européens de fiction ou d’animation de l’année et défendre Serge Avédikian, France, 2010,
votre film « coup de cœur » en votant pour le Prix du public. couleur, animation, 15’
Production : Sacrebleu Productions
This year, we are happy to devote four programms of short films. Palme d’Or - Festival de Cannes 2010
You will be able to discover a selection Constantinople 1910. Les rues de la
of the best european fiction and animation films ville sont envahies de chiens errants.
of the year and to support your favourite film Le gouvernement en place depuis
by voting for the Public Prize. peu, fait appel à des experts
européens pour choisir une méthode
d’éradication.
Constantinople 1910. The city’s
streets are invaded by stray dogs. The
recently formed government calls for
Prix du Public du court métrage European experts to eradicate them.
Vendredi 15 et Samedi 16 octobre à l’Espace Marcel Carné
(Saint-Michel-sur-Orge) – 4 programmes et rencontres sous réserve
Dimanche 17 octobre au Cinéma Agnès Varda Programme 1
(Juvisy-sur-Orge) – 4 programmes et rencontres sous réserve

L’homme qui dort The Boy Who Wanted to Be a Lion Stanka Goes Home
Inès Sedan, France, 2009, couleur, Alois Di Leo, Grande-Bretagne, 2010, Maya Vitkova, Bulgarie, 2010, couleur,
animation, 12’ couleur, animation, 9’, Vostf fiction, 15’, Vostf
Production : Sacrebleu Productions Production : Polly Stokes Production : Viktoria Films
Sofia est une femme qui vit avec son Max est un garçon sourd de 7 ans qui Lorsqu’une vieille femme malade,
mari qu’elle aime profondément. grandit dans les années 1960. Un jour, madame Stanka Atanasova rentre
Mais son mari est un homme qui dort il part visiter un zoo avec son école, dans son immeuble, elle s’aperçoit
toujours ; Sofia doit admettre que où il voit un lion pour la première fois. que l’ascenseur est en panne. Stanka
peut-être il ne se réveillera jamais. Un sentiment commence à naître, doit prendre l’escalier pour monter au
Sofia is a woman who lives with her qui va lui changer sa vie à jamais. neuvième étage.
husband, whom she deeply loves. Max is a seven-year-old deaf boy When Mrs. Stanka Atanasova, an
But her husband is a man who is growing up in the 1960s. One day elderly and sick woman, enters her
always asleep and Sofia needs to he goes on a school trip to the zoo, block of flats, she discovers that the
accept that he may never wake up. where he sees a lion for the first time. elevator is out of order. Stanka must
A feeling begins to grow inside him use the stairs to get to the ninth floor.
that will change his life forever.

Autres courts métrages Programme 2


32
Kokon (Cocon) Micky Bader (Micky se baigne) Vasco Dans le décor
Till Kleinert, Allemagne, 2009, Frida Kempff, Suède-Danemark, 2009, Sébastien Laudenbach, Belgique- Olivier Volcovici, France, 2009,
couleur, fiction, 8’ couleur, documentaire, 14’, Vostf France, 2010, N&B, animation, 11’ couleur, fiction, 30’
Production : Deutsche Film und Production : Medima Film Production : Les Films du Nord Production : Sésame Films
Fernsehakademie Berlin (DFFB) Micky est membre du club de Assis sur une dune, regardant Pierre se pose des questions de
Un adolescent se fait couper baignade de sa région depuis près l'horizon, Vasco croit y voir une mécanique. Il perd le sommeil.
les cheveux. de cinq ans. Chaque jour, à chaque myriade de baleines l'appelant sans Des hommes attendent sur le bord
A teenager gets a haircut. saison, elle nage avec ses amis. répit. Mais derrière lui l'appelle sa de la route avant d'être fauchés
Son expérience nous mène à une mère, baleine d'un autre type. par une voiture. Le toit d'une école
réflexion sur nous-même et sur le fait Sitting on a dune and looking at the s'effondre. Des parents sont inquiets.
que notre existence n’est que le fruit horizon, Vasco thinks he sees a myriad Il y a quelque chose de pourri au
d’une coïncidence. of whales calling him relentlessly. royaume de l'assurance.
Micky has been a member of the local Behind him calls his mother, another Pierre wonders about mechanics.
bathing club for almost half a decade. kind of whale. He loses sleep. Men wait on the side
Every day, every season, she swims of the road before being run over by a
with her friends. From her story we car. The rooftop of a school collapses.
gain a perspective on ourselves, Parents are worried. Something is
and on how our existence is but rotten in the realm of insurance.
the fruit of coincidence.

Esterhazy Echo Le Silence sous l’écorce Deyrouth


Izabela Plucinska, Allemagne- Magnus Von Horn, Pologne, 2009, Joanna Lurie, France, 2009, couleur, Chloé Mazlo, France, 2010, couleur,
Pologne, 2009, couleur, animation, couleur, fiction, 15’, Vostf animation, 11’ animation, documentaire, 17’
25’, Vostf Production : PWSFTviT Production : Lardux Films Production : Les Films Sauvages
Production : Donten & Lacroix Films Deux garçons assassinent une jeune Réveillé en pleine nuit par un violent Été 2006. Paris, France. Chloé a
Le héros est Esterhazy, un petit lapin fille. À travers la reconstitution du incident, un jeune esprit quitte son décidé de célébrer l'anniversaire de
issu de la dynastie Esterhazy de crime et la rencontre avec la famille arbre endommagé pour se confronter ses parents en France en partant au
Vienne. Il est envoyé à Berlin en 1989 de la victime, ils vont revivre le crime à d'étranges phénomènes. Liban par voie terrestre. Tout comme
par le patriarche, le comte Esterhazy brutal qu’ils ont commis et se Il entraîne son amie dans une ivresse eux l'avaient fait pour fuir la guerre,
pour trouver une grosse lapine confronter aux sentiments qu’ils ont gloutonne au cœur d'une vaste forêt, mais dans le sens inverse…
costaude près d’un mur mystérieux. ressentis et qu’ils ressentent encore. sombre et glacée. Summer 2006. Paris, France.
The hero is a young, purblind and Two boys have murdered a young Awoken in the middle of the night by Chloé has decided to celebrate the
sawn-off bunny Esterhazy of the girl. Through crime reconstruction a violent incident, a young spirit anniversary of her parents, who live
Esterhazy-Dynasty in Vienna. He is and meeting the family of the victim leaves his damaged tree to encounter in France and to go to Lebanon by
sent by the Patriarch Count Esterhazy they now have to relive the brutal strange phenomena. He drags his road. She’s going to do what they did
to Berlin in 1989 to find a huge, crime they committed and confront friend with euphoria into a vast, dark when they flew the war, but going
healthy and beefy bunny woman near the feelings they felt and still feel. and cold forest. the other way.
by some mysterious Berlin Wall.

33
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Courts métrages
Paris monopole
Antonin Peretjatko, France, 2009,
couleur, fiction, 18’
Production: Chaya Films
Autres courts métrages Sabrinette, victime de la crise,
cherche un appartement.
Quand on cherche avec le plan du
Monopoly, on espère forcément
tomber sur la case chance.
Sabrinette, a victim of the crisis looks
for a flat. When travelling with a
monopoly map, people can only hope
to arrive on one of the chance spaces.

Tre Ore
Annarita Zambrano, France-Italie,
2010, couleur, fiction, 12’, Vostf Programme 3
Production : Sensito films
Rome aujourd'hui. Un père condamné
pour meurtre, une fillette qui n'a pas
froid aux yeux. Le Tibre sépare la ville
et unit leurs vies... Le temps
d'un après-midi.
Roma, nowadays. The father is
convicted for murder, his daughter
speaks her mind. The river Tiber
splits the city, yet it is bonding their
lives together... for a few hours in
an afternoon.
Sur la tête de Bertha Boxcar Sinna Mann (Le Colérique)
Angela Terrail et Soufiane Adel, Anita Killi, Norvège, 2009, couleur,
France, 2010, couleur, fiction, 25’ animation, 20’, Vostf
Production : R!Stone Productions Production : Trollfilm as
Une casse automobile de banlieue. Le Colérique est un film sur des
Plutôt que d’errer au milieu des tours secrets qui devraient le rester.
sans horizons de sa grande banlieue, Angry Man is a film about secrets
Johnny Johnson, en rupture avec sa that should remain secret.
famille, invente des machines pour
s'extirper de son univers morose.
The Sick Boy and the Tree A breaker’s yard in the suburbs.
Paul Jaeger, France, 2009, couleur, Rather than wandering around in the
animation, 4’, Vostf middle of the towers of the remote
Production : Paul Jaeger suburb he lives in, Johnny Johnson,
Un jeune garçon malade s'accroche estranged from his family invents
à son dernier espoir... machines that help him to escape his
A young and sick boy hangs on morose universe.
his last hope...
Programme 4
34
Fröken Märkvärdig & Karriären Touch (Érintés) Betty B & the The’s Birthday
(Miss remarkable and her career) Ferenc Cako, Hongrie, 2010, Felix Stienz, Allemagne, 2009, Jenifer Malmqvist, Suède-Pologne,
Joanna Rubin Dranger, animation, couleur, 6’ couleur, fiction, 13’ 2010, couleur, fiction, 18’, Vostf
Suède-Danemark-Irlande, 2010, Production: C.A.K.O. Studio Ltd. Production : Strangenough pictures Production: Good World, Botniafilm
N&B, animation, 30’, Vostf Ferenc Cakó se rappelle son père La vie de Tobias B est un fiasco. C’est Sara prépare une surprise pour
Production : Lisbet Gabrielsson Film AB décédé qui était artiste. Ce n’est pas un petit qui n’a ni boulot, ni amis, ni l’anniversaire de sa femme Katarina
Un film d’animation à l’humour un film biographique traditionnel joie de vivre. Mais un soir, il rencontre avec l’aide de leur fille Johanna et de
macabre où l’on fait face à nos mais plutôt un voyage artistique Betty B, la célèbre chanteuse du leur ami Fredrik. Mais Katarina a
démons intérieurs, aux attentes engageant nos émotions les plus groupe Betty B and the The’s. quelque chose à lui dire. Sara doit
écrasantes de nos parents et à une profondes dans le labyrinthe que Tobias B.’s life is not crowned with gérer cette nouvelle inattendue tout
carrière en crise. représentent la société et les relations success. A short man with no work en préparant la fête d’anniversaire.
A gallows humorous animated film hommes-femmes and no friends and no smile on his Sara prepares a surprise for her wife
about inner demons, crushing Ferenc Cakó recalls his late father, face. One evening he comes across to Katarina's birthday with the help of
parental expectations and a career who was an artist. It is not a Betty B. the huge singer of the Band: their daughter Johanna and their friend
meltdown. traditional biographical film, instead, Betty B. & the The’s. Fredrik. But Katarina has something to
it is an artistic drive involving the tell her. Sara must handle the
depths and heights of emotions in the unexpected news while taking care of
labyrinth of society and man-woman the birthday party.
relationships.

La Ballade de Jean-Paul Colivia (La Cage) Stretching 8 et des poussières


Pauline Gay, France, 2010, couleur, Adrian Sitaru, Roumanie, 2009, François Vogel, France, 2009, couleur, Laurent Teyssier, France, 2009,
fiction, 15’ couleur, animation, 17’ expérimental, 4’30 couleur, fiction, 23’
Production : La fémis Production : 4 proof film Production : Drosofilms Production : Tita productions
Montez à bord du pick-up de Le dîner. Le père et la mère mangent Un personnage excentrique pratique Dans le midi de la France, un jeune
Jean-Paul. Il vous emmène au snack lorsque le fils arrive portant dans ses une sorte de gymnastique urbaine. homme lutte, par amour, pour sortir
bus. Là bas, il vous présentera ses bras une colombe blessée. Qu’est-ce Il nous concocte des exercices de la précarité.
amis... Mais aujourd'hui, ils lui que c’est que ça ? Demande le père. rythmiques loufoques le long des rues In the south of France, a young man
réservent une petite surprise. À ton avis, à quoi ça ressemble ? de Manhattan… fights to keep his lover by coming out
Get into Jean-Paul's pick-up. Répond le fils. La mère jette un regard An eccentric character develops a of job insecurity.
He'll drive you to the snack van. à la colombe et continue ce qu’elle kind of urban gymnastics.
There, he'll introduce his friends faisait. He practices zany exercises along
to you... But today, they've decided Dinner. Father and Mother are eating the streets of Manhattan…
to surprise him... when the son shows up, carrying an
injured dove in his arms. What is
that? Asks the father. What does it
look like? Replies the son. The mother
has a look at the dove and continues
doing what she is doing.

35
12e FESTIVAL DU CINÉMA Nouveaux regards
cinématographiques européens
EUROPÉEN EN ESSONNE 10 films courts / 10 pays

Crossing Borders
Nous vous invitons à venir découvrir la collection Crossing Borders / À la frontière #1 proposée
par l’Agence du court métrage et plusieurs festivals. Ce programme exprime une volonté de mettre
en avant de nouvelles formes cinématographiques, mêlant différentes techniques de narration
tout en s’affranchissant des frontières inhérentes à un genre ou à l’identité culturelle de l’auteur.

You are welcome to discover Crossing Borders, a selection of films proposed by the Agence du court
metrage in partnership with several festivals. This program aims at showing new cinema art forms,
which combine various narrative techniques and try to go beyond the limit of a genre or a cultural identity.

Mardi 12 octobre à 20 h 45
à l’Espace Marcel Carné (Saint-Michel-sur-Orge)
Séance présentée par Fabrice Marquat, Chargé de la Diffusion Internationale & programmes complets à l’Agence du court métrage.

Cold Water (Guerre (eau) froide) Papillon d’amour Mammifère (Mammal)


Teresa Villaverde, Portugal, 2004, Nicolas Provost, Belgique, 2003, expérimental, Astrid Rieger, Allemagne, 2006, fiction, 7’20,
documentaire, 5’, sans dialogue 4’, sans dialogue sans dialogue
Images floues, vies brisées. Qu’est-ce que la vie Des images de Rashomon de Kurosawa sont Un fils se sépare de sa mère qui ne cesse de le
d’un homme à la recherche d’une vie meilleure ? soumises à un effet de miroir. traiter comme un petit enfant bien qu’il soit adulte.
Blurry images, broken lives. What is the life of a A mirror effect is applied on some images of A son is leaving his mother, who keeps treating
man in search of a better life? Rashomon by Kurosawa. him like a child although he’s an adult.

Magnetic North (Nord magnétique) Plastic and Glass (Du plastique et du verre) Ona Koja Mjeri
Miranda Pennell, Grande-Bretagne-Finlande, Tessa Joosse, France-Pays-Bas, 2009, (Celle qui donne le rythme)
2003, expérimental, 8’20, Vostf documentaire, 9’, Vostf Veljko Popovic, Croatie, 2008, animation, 6’40,
Dans un pays de neige et de glace, les Dans une usine de recyclage du Nord de la sans dialogue
aspirations de quelques enfants et adolescents. France, la musique et la poésie s’emparent des Des humains décervelés par une télévision
In a country made of snow and ice, children’s ouvriers et des objets. greffée devant leurs visages, un clown aux
and teenagers’ aspirations are portrayed. In a recycling factory in Northern France, music allures de dictateur...
and poetry take possession of workers and objects. Brainless humans with a television grafted on
Kleit (La Robe) their face, a clown who looks like a dictator…
Mari-Liis Bassovskaja et Jelena Girlin, Estonie, Les Murmures de la forêt
2007, expérimental, 6’30, sans dialogue (Forest Murmurs) Plivnuti Polibkmem (Baisés crachés)
Une femme tente de se remémorer les temps Jonathan Hodgson, Grande-Bretagne, 2006, Milos Tomic, République Tchèque, 2007,
forts de sa vie, peut-être en rêves. animation, 12’, Vostf expérimental, 11’, sans dialogue
A woman is trying to remember the highlight Exploration inventive des histoires macabres Une fantaisie. Jakub voit la vie sous un angle
moments of her life, which may appear in her qui se racontent autour de la forêt d’Epping. différent, il passe ses journées allongé par terre.
dreams. An inventive investigation on the macabre A fantasy. Jakub looks at life under a new
stories that are told in the Epping Forest perspective. He spends his days lying on the floor.
Za Plotem (Dehors) neighbourhood.
Marcin Sauter, Pologne, 2005, documentaire,
12’, Vostf
Tentative de retour vers l’enfance : les vacances, la
chaleur de l’été, les petites choses à découvrir…
An attempt to return to childhood: the holidays,
the summer heat, the little things to discover…

Programme élaboré par l’Agence du court métrage en collaboration avec La Pellicule Ensorcelée, le Festival Aye Aye Film Festival (Nancy),
le Festival International du court métrage de Clermont-Ferrand, le Festival européen du film court de Brest,
le Festival Itinérances d’Alès, et Un festival c’est trop court (Nice).

36
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Autres sélections

Cinéastes en résidence
Pierre Étaix, l’intégrale
L’Europe comme ils la voient…
Vents d’Est 03
Du court au long
Nuit du Thriller
Avant-premières
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
En résidence

Tizza Covi et Rainer Frimmel Réalisateurs (Italie, Autriche)


Filmographie/Filmography Tizza Covi et Rainer Frimmel sont nés tous les deux en 1971, l’une est italienne
That’s All (Das Ist Alles, 2001) et l’autre autrichien, ils ont le même parcours professionnel : ils étudient la photographie
Babooska (2005) et sont tous les deux avides de voyages et de rencontres. Ils se rencontrent en Autriche
La Pivellina (2009) où ils entament une collaboration artistique se dirigeant vers le documentaire.
Puis ils créent la société de production « Vento Films » où ils réalisent le documentaire
Babooska puis la fiction La Pivellina.

Tizza Covi and Rainer Frimmel were both born in 1971, one is Italian and the other Austrian.
They have the same career path: they studied photography, as they were eager to travel
and meet people. They met in Austria and started working together on documentary
projects. They created the production company “Vento Films” to produce their documentary
film Babooska and then the fiction film La Pivellina.

Projections des films en présence de Tizza Covi et Rainer Frimmel


Samedi 16 et dimanche 17 octobre
à l’Espace Marcel Carné (Saint-Michel-sur-Orge)
38
Le Film et la Vie
Dans La Pivellina, Patty et Tairo visitent un musée de cire, la vieille dame espérant illustrer
les leçons d’histoire qu’elle fait réciter à son jeune protégé. Mais au musée, les grands
hommes ainsi figés n’ont jamais paru aussi dérisoires : ces pâles poupées ne peuvent
rivaliser avec l’énergie vitale qui déborde de la séquence suivante, un simple apéritif en
famille. Ce contraste entre l’imitation ratée de vies illustres et la captation réussie de vies
« minuscules » résume à lui seul le travail de Tizza Covi et Rainer Frimmel. Diplômés de la
Graphische Lehranstalt de Vienne, ils sont photographes de formation. Dans leurs portraits
de forains ou de villageois russes, leur regard est à hauteur d’homme, sans mépris ni
idéalisation. Après plusieurs courts métrages, Frimmel tient la caméra et Covi prend le son
dans Das ist Alles (2001), un documentaire sobre et émouvant sur le passé d’habitants
d’un village de l’Est de la Prusse conquis par les Soviétiques pendant la Seconde Guerre
mondiale. Mais c’est dans Babooska (2005) que leur méthode documentaire s’affine :
cette chronique de la vie d’un cirque itinérant italien réussit à faire jouer chacun
par lui-même avec naturel et humour. Avec La Pivellina (2008), ils franchissent le pas
de la fiction, filmant l’arrivée inattendue d’une fillette abandonnée chez Patty et Walter,
artistes de cirque déjà filmés dans Babooska. La part romanesque du scénario s’allie
à la vitalité du documentaire dans un tournage à la fois endurant et économe, au plus près
de l’intimité des « acteurs ».

Film and Life


In The Pivellina, Patty and Tairo visit a wax museum, the old lady hoping to give life to
the history lessons, which her young protégé is learning. However, the great men thus
sculpted have never looked so pathetic: These pale puppets can not compete with the
vital energy bursting out of the characters in the next sequence: a family sharing drinks.
The contrast between the failed imitation of renowned figures and the brilliant depiction
of “minuscule” lives define by itself the work of Tizza Covi and Rainer Frimmel. They
graduated from Graphische Lehranstalt in Vienna and they both have a background in
photography. Their portraits of circus people or Russian countrymen are shot at head
height, neither with contempt nor with idealisation. After several short films, Frimmel
held the camera and Covi recorded sound for the film Das Ist Alles (2001), a sober and
moving documentary film telling the story of the inhabitants of a village in Eastern
Prussia, which was invaded by the Soviet Union during the Second World War. Their
documentary techniques became more refined with Babooska (2005): The story of an
Italian travelling circus in which everyone succeeds in playing themselves spontaneously
and with humour. They moved to fiction with La Pivellina (2008), which tells the story of
an abandoned little girl who arrives unexpectedly at the home of Patty and Walter, the
circus artists filmed in Babooska. Fiction and reality combine with each other in a film,
which is both tough and modest, close to the intimacy of “actors”.

Charlotte Garson

FILMS DE TIZZA COVI ET RAINER FRIMMEL

That’s All (Das Ist Alles)


Tizza Covi et Rainer Frimmel, Autriche, 2001, couleur, documentaire, 1 h 38, Vostf
Interprètes/Cast : Nadja Letschunkis, Alexej Letschunkis, Tigran Gülüyman
Narré à la première personne par ses deux protagonistes, That’s All est le récit
de plusieurs vies, qui même si elles sont loin d’approcher la fin sont bien placées
pour regarder en arrière et se souvenir.
Narrated in first person by its own protagonists, That’s All is the recount of a bunch
of lives that, even when they’re nowhere near the end, are in a good position
to look back and remember...

39
FILMS DE TIZZA COVI ET RAINER FRIMMEL

Babooska
Tizza Covi et Rainer Frimmel, Italie-Autriche, 2005, couleur, documentaire, 1 h 40, Vostf
Interprètes/Cast : Babooska Gerardi, Michele Pellegrini, Azzurra Gerardi
Babooska raconte par épisodes le combat existentiel quotidien des nomades modernes
en Italie. Les réalisateurs accompagnent pendant une année la jeune artiste Babooska,
qui gère avec sa famille un cirque.
Babooska tells the episodic story of the day-to-day struggle of modern nomads in Italy.
The directors follow during a whole year Babooska, a young artist who runs a circus
with her family.

La Pivellina
Tizza Covi et Rainer Frimmel, Italie-Autriche, 2009, couleur, 1 h 40, Vostf
Interprètes/Cast : Patrizia Gerardi, Asia Crippa, Walter Saabel
Artistes de cirque, Patty et son mari Walter vivent dans un camping à la périphérie
de Rome. Un soir d'hiver, Patty trouve dans un parc voisin une fillette
de deux ans abandonnée par sa mère. Contre l'avis de Walter, elle décide
de garder l'enfant chez elle.
Patty and her husband Walter are circus artists and live in a campsite in
the neighbourhood of Rome. One winter night, Patty finds in a park nearby a two-years
old girl abandoned by her mother. Against Walter’s opinion, she decides to keep
the child with her.

CARTE BLANCHE À TIZZA COVI ET RAINER FRIMMEL

Les Damnés de l’océan Mamma Roma La Ballade de Bruno (Stroszek)


(The Docks of New York) Pier Paolo Pasolini, Italie, 1962, N&B, Werner Herzog, RFA, 1976, couleur,
Josef Von Sternberg, États-Unis, 1928, 1 h 50, Vostf 1 h 47, Vostf
N&B, muet, 1 h 26 Interprètes/Cast : Anna Magnani, Ettore Interprètes/Cast : Eva Mattes, Bruno S.,
Interprètes/Cast : Georges Bancroft, Garofalo, Franco Citti Clemens Scheitz
Betty Compson, Olga Baclanova Lorsque son souteneur se marie, Mamma À sa sortie de prison, Bruno S. décide
Un matelot, travaillant dans un navire Roma, prostituée vieillissante, de s'amender. Son ami Scheitz l'aide à
qui vient d’accoster dans le port de New abandonne son métier. Elle décide alors reconstruire sa vie. Les deux hommes
York, sauve une jeune femme qui tentait de récupérer son fils, Ettore, qu'elle avait rencontrent Eva, une jeune prostituée
de mettre fin à ses jours. Après une laissé en pension pendant seize ans, qui cherchent à fuir sa condition.
soirée arrosée, un pasteur les marie sur et tente de reprendre une vie stable Ils s'exilent alors aux États-Unis.
le bateau qui doit bientôt repartir. et de s'insérer dans une société plus Released from prison, Bruno S. decides to
A sailor, who works on a ship that has conventionnelle. redeem himself. Scheitz, his friend helps
just docked in New York Harbour, saves a When her pimp gets married, Mamma him to start a new life. The two men
woman from committing suicide. After a Rossa, a middle-age prostitute quits her meet Eva, a young prostitute who tries
drunken night, a minister marries them job.She brings her son Ettore, who was to escape her living conditions.
on a ship that is about to leave. left in care during sixteen years to live They migrate to the United-States.
with her and attempts to build a stable
life in a more conventional society.

40
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
En résidence

Claire Burger et Marie Amachoukeli Réalisatrices (France)


Marie Amachoukeli et Claire Burger se rencontrent sur les bancs de La fémis. Filmographie/Filmography
Marie est issue du département scénario et Claire du département montage. Forbach (2008)
Ensemble, elles réalisent le film Forbach [Grand Prix du Festival de C’est gratuit pour les filles (2009)
Clermont-Ferrand (2009) / Deuxième Prix Cinéfondation au 61e Festival de Cannes (2008)].
En 2009, les deux réalisatrices s'associent de nouveau pour C’est gratuit pour
les filles, qui remportent en 2010 le César du Meilleur Court métrage.

Marie Amachoukeli and Claire Burger met at the Femis School. Marie graduated in Writing
and Claire in Editing. Together, they made the film Forbach [Grand Prix
at the Clermont-Ferrand Festival (2009) / Second Prize Cinefondation at the 61st Cannes
Festival (2008)]. In 2009, the two women directed the film C’est gratuit pour les filles,
which won the French Academy Award for Best Short Film in 2010.

Rencontre avec Claire Burger, Marie Amachoukeli, Tizza Covi et Rainer Frimmel
Samedi 16 octobre à 19 h 30 à l’Espace Marcel Carné (Saint-Michel-sur-Orge)

Forbach
Claire Burger, France, 2008, couleur, fiction, 35’
Interprètes/Cast : Samuel Koenig, Angélique Koenig, Mario Koenig
Samuel revient à Forbach, sa ville natale, pour recevoir une médaille.
Dans cette ancienne cité minière de Lorraine, on est fier de sa réussite parisienne :
l’enfant du pays est en passe de devenir un comédien célèbre.
Samuel goes back to Forbach, his native town, to receive a medal.
In this former mining town of Lorraine, people are proud of his Parisian success:
The native son is on his way to become a famous actor.

C’est gratuit pour les filles


Claire Burger et Marie Amachoukeli, France, 2009, couleur, fiction, 23’
Interprètes/Cast : Laetitia Hadri, Yéliz Alniack, Aurore Dos Santos
Dans quelques jours, Laetitia obtiendra son brevet professionnel de coiffure.
Elle et sa meilleure amie Yéliz, pourront concrétiser leur rêve : ouvrir un salon ensemble.
Mais avant de passer son examen, Laetitia veut aller à une fête.
In a few days, Laetitia will get her Professional Diploma in Hairdressing.
She and her best friend Yéliz will be able to achieve their dream: to open a salon together.
But before taking the exam, Laetitia wants to go to a party.

41
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
En résidence

Jonathan Lambert Comédien (France)


Filmographie/Filmography Né le 23 juin 1973 à Paris. Il rejoint le cours Florent et le conservatoire d'art dramatique de
Palais Royal ! Paris. En 1994, Jonathan Lambert, apparaît sur le petit écran dans l'émission de C'est tout
de Valérie Lemercier (2005) Coffe. Puis jusqu'en 2000, il travaille comme journaliste chroniqueur pour le magazine
Steak Exclusif sur TF1. Il rallie l'équipe de La Grosse Émission sur Comédie! et y présente ses
de Quentin Dupieux (2007) premiers sketchs, le public découvre alors ses personnages : Damien Baizé, Remi le primeur,
Hero Corp Gribouille. Puis il rejoint l'Hypershow de Frédéric Beigbeder sur Canal+, c'est là qu'il trouve
de Simon Astier (2008) et développe son personnage de Mr Pringle. Parallèlement, il sévit tous les jours
La Loi de Murphy à la radio aux côtés d'Arthur. En 2007 on le retrouve dans les émissions de Laurent Ruquier,
de Christophe Campos (2009) On n’est pas couché ! Cette même année, il présente son premier one-man-show :
Protéger et Servir L'homme qui ne dort jamais.
d’Éric Lavaine (2010)
L’amour c’est mieux à deux Born 23 June 1973 in Paris. He studied at the Cours Florent and then at the Conservatoire
de Dominique Farrugia d’Art Dramatique of Paris. In 1994, Jonathan Lambert participated in the TV show
et Arnaud Lemort (2010) C’est tout Coffe. He then worked until 2000 as an editor for the TV magazine Exclusif on
TF1 channel. He joined the team of La Grosse Emission on Comédie! Channel and showed
his first comedy sketches introducing various characters: Damien Baizé, Remi le primeur,
Gribouille. Later on, he starred on Frédéric Beigbeder’s Hypershow on Canal+ Channel
where he developed the character of Mr Pringle. He also participated in Arthur’s radio show.
In 2007, he was one of the guests in Laurent Ruquier’s TV show, On n’est pas couché!
The same year, he presented his first one-man show: L’homme qui ne dort jamais.

42
Rencontre avec Jonathan Lambert
Dimanche 10 octobre à partir de 15 h 00 au Ciné 220 (Brétigny-sur-Orge)

CARTE BLANCHE À JONATHAN LAMBERT

Dimanche 10 octobre à 15 h 00 au Ciné 220 (Brétigny-sur-Orge)

L’Attaque de la moussaka géante (The Attack of the Giant Mousaka)


Panos H. Koutras, Grèce, 1999, couleur, 1 h 43, Vostf
Interprètes/Cast : Yiannis Aggelakis, Myriam Vourou, Christos Mantakas
Une portion de moussaka, par l'intervention d'une soucoupe volante, se transforme
en monstre géant qui envahit les rues d'Athènes, tuant au hasard.
A piece of Mousaka thrown from a flying saucer becomes a giant monster invading the
streets of Athens and killing at random.

Dimanche 10 octobre à 17 h 45 au Ciné 220 (Brétigny-sur-Orge)

Hôtel Paradiso (Guest House Paradiso)


Adrian Edmondson, Grande-Bretagne, 1999, 1 h 29, Vostf
Interprètes/Cast : Adrian Edmondson, Rik Mayall, Vincent Cassel
Charitablement ignoré des guides touristiques, le Paradiso est un hôtel bon marché de
Grande-Bretagne. Situé à proximité d'une centrale nucléaire, ce sinistre établissement
inspire les pires craintes. Richie Twat, un chef ivrogne et immigré clandestin, et son
souffre-douleur Eddie Elizabeth Ndingombada, un réceptionniste habitué des hôpitaux.
Ignored mercifully by tourist guides, the Paradiso hotel is a cheap hotel in Great Britain.
Located near a nuclear power station, this sinister building only inspires fear. Richie Twat,
a drunkard illegal immigrant is the manager. He is assisted by his personal punch-bag,
Eddie Elizabeth Ndingombada, a receptionist, who is also a regular user of hospital services.

Lundi 11 octobre à 16 h 30 au Ciné 220 (Brétigny-sur-Orge)

L’Ibis rouge
Jean-Pierre Mocky, France, 1975, couleur, 1 h 30
Interprètes/Cast : Michel Serrault, Michel Simon, Évelyne Buyle
Un étrangleur maniaque, Jérémie, tue des jeunes femmes pendant que Raymond
tente de persuader sa femme, Évelyne, de l'aider à rembourser une forte dette
de jeu en vendant ses bijoux.
A maniac strangler, Jérémie kills young women while Raymond tries to persuade his wife
to sell her jewels in order to pay back his gambling debts.

43
PIERRE ÉTAIX,
L’INTÉGRALE

Pierre Étaix Réalisateur, comédien


Filmographie/Filmography Né en 1928 à Roanne. Son travail au cirque, au music-hall, au cinéma, ses écrits et son
Courts métrages œuvre picturale témoignent qu'il est le digne héritier d'une longue tradition clownesque
Rupture (1961) qu'il a su prolonger jusque dans ses films, comme ses prédécesseurs, de Charlie Chaplin
Heureux Anniversaire (1962) à Buster Keaton, l'avaient fait en leur temps. Dessinateur, gagman, musicien, metteur en
En pleine forme (1971) scène, décorateur de théâtre, mime, cinéaste, homme de télévision, poète, Étaix démarre
Longs métrages sur les planches qu'il ne quittera jamais. Mais il est fasciné par le cinéma qu'il découvre
Le Soupirant (1963) en travaillant avec Jacques Tati. Il se lance au début des années 1960, avec son ami
Yoyo (1965) Jean-Claude Carrière, dans la réalisation. Dès 1962 il se voit remporter l'Oscar du meilleur
Tant qu'on a la santé (1966) court métrage pour son film Heureux Anniversaire. Ces dix années de collaboration vont
Le Grand Amour (1969) donner naissance à cinq longs métrages et trois courts qui parcouront le monde jusqu'au
Pays de Cocagne (1971) moment où, conséquences des contrats et des batailles juridiques, les films ne pourront plus
être visibles. Aujourd'hui, alors que l'imbroglio vient d'être résolu et qu'Étaix a récupéré
les droits de ses films, nous pouvons enfin redécouvrir ces chef-d'œuvres poétiques
et burlesques, en version restaurée !

Born in 1928 in Roanne (France). His work in circus, music hall, cinema, his writings and
pictorial work all testify to his being a worthy heir to a long clowning tradition which he has
successfully transmuted into his films, just as his predecessors -from Charlie Chaplin to
Buster Keaton did in their time. Illustrator, gagman, musician, director, theater set designer,
mime, filmmaker, man of television, poet, Étaix started on stage and never left it. He has
been however fascinated by cinema and he started working in filmmaking with Jacques
Tati. He became a director at the beginning of the 60’s working with his friend Jean-Claude
Carrière. In 1962, his short film Heureux Anniversaire won the Academy Award for Best
Short Film. Ten years of collaboration with Jean-Claude Carrière produced five feature-
length films and three short films which were shown worldwide until they were quarantined
due to contract and legal issues. Now that this legal imbroglio has been resolved and that
Étaix has regained ownership of his films, restored prints of these poetic and burlesque
masterpieces can be shown worldwide!
44
Longs métrages Courts métrages
Feature Films Short Cuts

Le Soupirant En première partie du Soupirant


Pierre Étaix, France, 1963, N&B, 1 h 23 Rupture
Interprètes/Cast : Pierre Étaix, Karin Vesely, Claude Massot Pierre Étaix, France, 1961, N&B, 11’
Un jeune chercheur solitaire, obéissant à une suggestion Interprètes/Cast : Anny Elsen,
de son père, décide soudainement de se marier. Avec qui ? Pierre Étaix, Anne-Marie Royer
Il se lance dans une aventure aux pièges multiples. Un homme reçoit une lettre de
A young lonely researcher decides to listen to his father’s rupture de sa bien-aimée, qui lui
advice and to get married. But with whom? This is a new renvoie sa photo déchirée.
adventure with multiple tricks. L'amoureux blessé décide de
répondre à cette missive.
Yoyo A man receives a Dear John letter
Pierre Étaix, France, 1965, N&B, 1 h 32 from his beloved, who sends back a
Interprètes/Cast : Pierre Étaix, Claudine Auger, Luce Klein torn picture of him. The hurt lover
Un milliardaire s'ennuie et rêve d'un amour perdu avec decides to respond to the letter.
une écuyère de cirque. Une crise économique bouleverse
l'ordre du monde. Un enfant de la balle qui devient un
clown célèbre et veut restaurer le château de son père.
Et l'appel de la route qui est toujours là.
A multimillionaire is bored and dreams about his past
love for a circus equestrian rider. An economic crisis
turns the world upside down. A born-in-a-trunk child
who became a famous clown wants to restore his
father’s castle. The call of the road remains there.
Rupture
Tant qu'on a la santé
Pierre Étaix, France, 1966, N&B, 1 h 20 En première partie de Yoyo
Interprètes/Cast : Pierre Étaix, Denise Péronne Heureux anniversaire
Un jeune homme candide tente de vivre dans le monde Pierre Étaix, France, 1962, N&B, 12'
que nous avons organisé. Dans le bruit, la précipitation, Interprètes/Cast : Pierre Étaix,
l'artifice, la cohue. Comment faire ? Robert Plome, Georges Loriot
A naive young man tries to live in the world we built. Une jeune femme prépare la table
Noise, haste, tricks, crush… How to do it? pour fêter son anniversaire de
mariage. Le mari se trouve coincé
Le Grand Amour dans les encombrements parisiens.
Pierre Étaix, France, 1969, couleur, 1 h 27 A young woman prepares the table
Interprètes/Cast : Pierre Étaix, Annie Fratellini to celebrate her wedding
La province tranquille, les ragots tout puissants, anniversary. Her husband is stuck in
le confort domestique, le couple équilibré, le travail Parisian traffic.
productif : et le grand amour, dans tout ça ?
The quiet provinces, almighty gossips, domestic En première partie du Grand Amour
comfort, a stable couple, productive work… En pleine forme
What about true love? Pierre Étaix, France, 1971,
couleur et N&B, 12'
Pays de cocagne Interprètes/Cast : Pierre Étaix
Pierre Étaix, France, 1971, couleur, 1 h 20 En 1971, Pierre Étaix revient sur le
Interprètes/Cast : Pierre Étaix montage de Tant qu'on a la santé.
Des gens en vacances, une tournée publicitaire, et l'œil Il en extrait une séquence qui devient
de Pierre Étaix qui regarde et qui montre. C'est le le court métrage En pleine forme.
comique involontaire, celui de tous les jours, le trésor de In 1971, Pierre Étaix went through
la vie, qui nous est offert, inattendu, irrésistible. Tant qu'on a la Santé editing again.
People on holidays and an advertising tour shown He takes out a sequence that become
through Pierre Étaix’s eye. This is day-to-day the short film En pleine forme.
unintentional comic, a treasure of life that is unexpected
and irresistible.

45
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
L’Europe comme ils la voient…

Christophe Kantcheff (rédacteur en chef adjoint de Politis)


invite Emmanuel Finkiel (réalisateur)
Jeudi 21 octobre à l’Espace Marcel Carné
(Saint-Michel-sur-Orge)

Nulle part terre promise Cela tient à quoi, la sensation d’être de plain-pied dans le cinéma ? Au début de Nulle part terre
Emmanuel Finkiel, France, promise, qu’Emmanuel Finkiel a réalisé dix ans après le mémorable Voyages, on voit une jeune
2008, couleur, 1 h 34 femme, une étudiante, visiter une exposition de films muets ; la même, ensuite, sa main collée sur la
Interprètes/Cast : fenêtre d’un train tandis que le paysage défile à l’arrière-plan ; puis une petite ouverture grillagée et
Elsa Amiel, Nicolas Wanczyski, des hommes, des Kurdes, avec enfants, reclus dans un camion dissimulés clandestinement dans son
Haci Alsan, Emmanuel Salinger chargement ; enfin, un jeune technocrate dans une usine dont on démonte les machines et qu’on
emporte, tandis que les ouvriers manifestent leur colère désespérée. Rien de commun, a priori, entre
ces personnages et ces situations, et pourtant, déjà, une tension et une chambre d’échos qui se met
en place. Alors, d’où vient cette sensation forte de cinéma ? De plans inventifs dénués de gratuité,
d’une captation du réel ayant la force du documentaire, d’un montage au cordeau qui rend cohérente
une partition éclatée. Dès les premières minutes, aucun doute : Nulle part terre promise est un grand
film. C’est même l’un des plus beaux films français de ces dernières années, et on ne le sait pas assez.

What makes us feel like we are fully immersed in cinema? At the beginning of Nulle part terre
promise, shot five years after the memorable film Voyages, a young woman, a student visits an
exhibition on silent films; then she is on a train pressing her hand against the window while the
landscape unfolds in the background; next we see a small grilled opening and behind it are men,
Kurds, with children, hidden in a truck, and finally there is a young technocrat standing in a factory,
whose machines are dismantled and taken away while workers show desperate anger. There is
apparently nothing in common between these characters and situations, and yet a thread of tensions
underlies the sequences, which echo each other. So, what makes it so cinematographic? Inventive
meaningful shots, a way of harnessing the reality with images that are as powerful as documentary
images and a very effective editing bring together fragmented parts. After watching the first few
minutes, there is no doubt: Nulle part terre promise is a great film. We could even say that it’s one
of the most beautiful French films of the last few years and this hasn’t been said enough.

Christophe Kantcheff
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Vents d’Est 03
Du samedi 9 au lundi 11 octobre au cinéma Jacques Tati (Orsay)

Pour la troisième année le 12e Festival du Cinéma Européen en Essonne poursuit ses échanges
artistiques autour de la jeune création européenne. Trois jours de projections et de rencontres artistiques
en présence de jeunes cinéastes polonais et français. Fruit de nos passionnantes rencontres avec le
Festival Era New Horizon de Wroclaw (Pologne) et La fémis (France). Mais aussi d'une étroite
collaboration avec l'Institut Polonais (Paris) et Kino Polska 3 (www.institut-pologne.net).
11 jeunes cinéastes, polonais et français, encore peu connus en France, qui en quelques
courts métrages ont déjà dessiné un style, une trajectoire cinématographique, que leurs futurs longs
métrages devraient affirmer.
6 programmes de courts métrages accompagnés de dialogues entres réalisateurs, producteurs,
distributeurs et le public, sur la création cinématographique en Pologne et en France d'aujourd'hui
et de demain.

For the third year, the 12th Essonne European Film Festival supports artistic exchanges between young
European artists. Three days of screenings and meetings with young Polish and French filmmakers are
the result of exciting meetings at the Era New Horizon Festival - Wroclaw (Poland) and of our
partnership with the Paris Polish Institute and Kino Polska 3 (www.institut-pologne.net).
11 young Polish and French filmmakers, who are not yet well-known in France are present.
Their short films already show particular styles and personal paths, that future feature length films
should only strengthen.
6 programs of short films followed by discussions between directors, producers, distributors and
the public on present and future film creation in Poland and in France.

La fémis Era New Horizon


Présidée par le cinéaste Raoul Peck, La fémis Le festival de film international ERA NEW HORIZONS est le plus
forme chaque année une cinquantaine grand festival de cinéma en Pologne et est considéré comme un
d’élèves à 10 métiers du cinéma : scénario, des événements cinématographiques les plus importants en
production, réalisation, image, son, montage, Europe centrale. Le festival présente des films intransigeants,
scripte, décor, exploitation et distribution de innovants et originaux du monde entier qui explorent de nouvelles
films. La fémis produit une centaine de courts formes de langage et d’expression. Le festival est aussi un soutien
métrages par an, sélectionnés dans plus de pour promouvoir le cinéma polonais dans le pays et à l'étranger.
150 festivals nationaux et internationaux. Nous sommes très honorés de présenter notre sélection de courts
Approximately 50 students graduate each year métrages polonais au Festival du Cinéma Européen en Essonne
from the 10 different departments of La Femis, cette année.
the French Film School headed by the ERA NEW HORIZONS International Film Festival is the biggest
filmmaker Raoul Peck: Screenwriting, film festival in Poland and is regarded as one of the most
Production, Direction, Picture, Sound, Editing, important film events in Central Europe. The festival presents
Script, Set Design, Distribution and Exhibition. uncompromising, innovative and original cinema from all over the
La fémis produces hundred of short films world that explores new horizons in film language, expression and
a year, selected in more than 150 national storytelling. The festival also gives weight to promote Polish
and international festivals. cinema in the country and abroad. We are very honored to present
our selection of Polish shorts at Cinessonne Film Festival this year.
La fémis
6 rue Francoeur, 75018 Paris Era New Horizons
Tel. +33 [0] 1 53 41 21 00 www.enh.pl
femis@femis.fr
www.lafemis.fr

47
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE Vents d’Est 03
[1] Kuba Czekaj [4] Marcin Maziarzewski
Né en 1984 à Wrocław. Il est actuellement étudiant en Né en 1981. Il étudie actuellement la réalisation à la Faculté
réalisation en quatrième année à la Faculté Kieslowski Kieslowski de Radio et Télévision de l’université de Silésie
1 de Radio et Télévision de l’université de Silésie à Katowice. à Katowice. Scénariste et réalisateur de courts métrages
Born in 1984 in Wrocław. He is currently a fourth-year student et de documentaires. Bad Lyrics est son film de fin d’études.
of film directing at the K. Kieslowski Faculty of Radio Born in 1981, he is currently studying Film Direction at the
and Television of the University of Silesia in Katowice. Radio and TV Faculty of the University of Silesia in Katowice.
Screenwriter and director of short films and documentaries.
[2] Leszek Korusiewicz Bad Lyrics is his diploma film.
2
Né en 1978 à Katowice. Il est diplômé de l’université
de Silésie en philosophie. Il est actuellement étudiant [5] Adriana Swiatek
en réalisation à la Faculté Kieslowski de Radio et Télévision Née en 1984. Elle est diplômée en journalisme
de l’université de Silésie à Katowice. et communication sociale de l’université de Silésie et a aussi
Born in 1978 in Katowice. He graduated with a degree étudié le théâtre dans cette même université. Créatrice
3
in philosophy from the University of Silesia. A student of film de représentations théâtrales et réalisatrice de reportages.
directing at Krzysztof Kie lowski Radio and Television Faculty Born in 1984, graduated in Journalism and Social
of University of Silesia in Katowice. Communication from the University of Silesia, also a student
of Theatre Studies there. Creator of theatre performances
[3] Maciej Madracki and reportages.
Né en 1984 à Kraków. Il a étudié le cinéma à l’Institut des arts
4 audiovisuels de l’université de Jagiellonian. Depuis 2007, [6] Bartosz Warwas
il étudie la réalisation à la Faculté Kieslowski de Radio et Né en 1984 à Kraków. Diplômé en philologie polonaise
Télévision de l’université de Silésie à Katowice. Il est l’auteur de l’université de Jagiellonian. Depuis 2006, il étudie
de films expérimentaux et de courts métrages vidéo. la réalisation à l’École nationale de Film, Télévision et Théâtre
Born in 1984 in Kraków. Student of Film Studies at the de Łód . Ses films ont été présentés lors de festivals à Bilbao,
Jagiellonian University, Institute of Audiovisual Arts. San Francisco, Rio de Janeiro…
5
Since 2007 studies Directing at the Faculty of Radio Born in 1978 in Kraków. Graduate of Polish Philology at the
and Television of the University of Silesia in Katowice. Jagiellonian University. Since 2006, he has been studying
Author of experimental films and short videos. directing at the National Film, Television and Theatre School
in Łód . His films were presented on festivals in Bilbao,
San Francisco, Rio de Janeiro…
6

Programme 1 – Samedi 9 octobre à 17 h 00 au cinéma Jacques Tati (Orsay)

L’Inconnu Sur mon coma bizarre glissent des ventres


Aurélien Vernhes-Lermusiaux, France, 2007, fiction, de cygnes
couleur, 22’. Production : Les Films au long cours Vincent Cardona, France, 2009, fiction, couleur, 17’,
L’existence d’Yvan, la cinquantaine, bascule le soir 3e année en Réalisation, La fémis
où il découvre le corps inanimé d’un jeune homme Bérénice vit sur une péniche à l’arrêt sur un bras de
dans la cour de sa maison. fleuve jamais fréquenté. Son problème est le suivant :
The life of Yvan, a 50ish man changes dramatically the day comment se débarrasser d’un cadavre auquel on est
he discovers a lifeless body in his courtyard. sentimentalement attaché ?
Bérénice lives on a barge at rest on a quiet river. She has
Le Rescapé a problem: how to get rid of a corpse which she is
Aurélien Vernhes-Lermusiaux, France, 2009, fiction, emotionally attached to?
couleur, 30’. Production : Noodles Productions
Marc, un garçon de 12 ans, reprend conscience dans un Coucou-les-nuages
champ. Il a le corps meurtri par des blessures. Vincent Cardona, France, 2010, fiction, couleur, 38’,
De retour à son domicile, il provoque d’étranges réactions travail de fin d’études, 4e année en Réalisation, La fémis
de la part de ses proches. Que lui est-il arrivé ? Frida est amoureuse de Hans mais Hans n’a qu’un rêve :
Marc, a young twelve-year old boy, regains consciousness partir dans l’espace. Il pense avoir trouvé le moyen
in a field. His body is wounded by multiple injuries. Back to de le faire.
his home, he provokes strange reactions from his relatives. Frida loves Hans but Hans has a single dream: space
What happened to him ? travel. And he thinks he has found a way to do it.

48
11 RÉALISATEURS INVITÉS
[7] Vincent Cardona [9] Vincent Mariette
Vincent Cardona est né en Bretagne en 1980. Après des Vincent Mariette est diplômé de La fémis en 2009,
études de lettres et de philosophie à Nantes, il intègre en scénario. La rencontre avec Amaury Ovise, lui permet
le département Réalisation de La fémis. Diplômé en juin 2010, de réaliser Cavalier seul. Il développe actuellement 7
Coucou-les-Nuages est son film de fin d’études. Il a obtenu Chiens errants, son premier long métrage, et vient de réaliser
le 2e Prix à la Cinéfondation, Festival de Cannes 2010. un court métrage pour la Collection Canal+ 2010,
Vincent Cardona was born in 1980 in Brittany, France, where he Le Meilleur Ami de l’homme.
studied literature and philosophy before entering La fémis, in Vincent Mariette graduated in screenwriting from La fémis
Directing department. He was graduate in june 2010 and in 2009. Amaury Ovise supported him to direct
Coucou-les-Nuages won the second price at Cinéfondation 2010. his film Cavalier seul. He is currently working on his first 8
feature length film Chiens errants and has just
[8] Céline Guénot finished directing a short film entitled
Enfance et adolescence en banlieue parisienne, les vacances Le Meilleur Ami de l’homme for Canal+ 2010 Collection.
à Brest, le cinéma comme lieu de fuite, les études un peu
dans tous les sens, un peu partout, Paris, Lyon, Londres [10] Christophe Nanga-Oly
9
et New York. De l’Histoire par goût des histoires, une thèse Christophe Nanga-Oly a été diplômé avec les félicitations
sur la cinémathèque et le MoMA, et puis La fémis du Jury en juin 2010 du département Réalisation de La fémis.
et la joyeuse aventure des tournages. Rêve bébé rêve est son film de fin d’études.
Childhood and teenage years in Parisian suburbs, summer Christophe Nanga-Oly is in his last year as a student of film
holidays in Brest, films to escape life, various schools a bit directing at La fémis. Dream Baby Dream is his graduation film.
everywhere, Paris, Lyon, London and New York. 10
Stories because she likes stories, a thesis on French [11] Aurélien Vernhes-Lermusiaux
cinémathèque and on MoMA and then La fémis and happy Très tôt, il suit des études de cinéma qu’il poursuit pendant
adventures in filmmaking. plusieurs années, attiré par le cinéma expérimental,
c’est aussi dans la fiction et le documentaire qu’il s’exprime.
Il a travaillé avec André Téchiné, Sharunas Bartas...
11
Il est étudiant au Fresnoy, Studio National des Arts
Contemporains et il prépare son premier long métrage.
He started studying cinema and filmmaking at a very early
age and pursues his studies for several years focusing on
experimental films as well as fiction and documentary films.
He worked with André Téchiné, Sharunas Bartas etc.
He is a student at Fresnoy, Studio National des Arts
Contemporains and is working on his first feature length film.

Programme 2 – Samedi 9 octobre à 20 h 30 au cinéma Jacques Tati (Orsay)

Ciemnego pokoju nie trzeba sie bac Praca maszyn (The Work of Machines)
(Don’t Be Afraid of the Dark Room) Maciej Madracki, Michal Madracki ,Gilles Lepore, Pologne,
Kuba Czekaj, Pologne, 2009, fiction, couleur, 35’, Vostf 2010, documentaire, couleur, 38’, Vostf
L’histoire d’un amour éperdu d’une fillette de onze ans Dans un centre commercial, deux filles jouent sur un
pour son père. Lata doit écrire une chanson pour la fête manège; dans un immense stade, un match se joue pour
que son école organise pour la fête des pères. quelques supporters. C’est là où Le Travail des machines
Story of boundless love of an eleven-year-old girl named commence. En 1968, une danse célébrant une usine est
Łata for her father. Łata is preparing a song for a school inventée. Retrouvant des souvenirs, les auteurs cherchent
academy organised for the upcoming Father’s Day. à reconstruire la chorégraphie oubliée de cette danse.
In a shopping centre, two girls are playing on a merry-go-
Za horyzont (Beyond the Horizon) round; in a huge stadium, a match for a few fans is being
Kuba Czekaj, Pologne, 2007, fiction, couleur, 32’, Vostf played. This is where The Work of Machines starts. In 1968,
Malina et Zarek tuent leur ennui en faisant des films a dance in honour of a certain Plant was created. Following
idiots avec leurs téléphones portables. Tout va changer the memories, the authors managed to reconstruct the
pour eux le jour où ils deviennent témoins d’un crime. forgotten choreographic routine.
Malina and Zurek “kill” a bordom, making silly films by
the camera of their cell phone. One day they became the
witnesses of a crime, which will change a lot in them.

49
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Programme 3 – Dimanche 10 octobre à 15 h 00 au cinéma Jacques Tati (Orsay)
Vents d’Est 03
Koluszki blues (Nowhere Blues)
Bartosz Warwas, Pologne, 2009, documentaire, couleur, 19’, Vostf
Loin, très loin, dans une petite ville au-delà des montagnes, et par-delà une énorme forêt, Warkocz est piégé.
Seul le grand amour peut le délivrer. Attendant patiemment que celui-ci arrive, Warkocz peigne sa longue barbe
qui contient tous ses pouvoirs…
Far, far away, in a small town beyond distant mountains and an enormous forest, Warkocz is trapped. Only Great Love
can release him. While waiting patiently for It to come, Warkocz is combing his long beard which houses all his powers...

MC.Czlowiek z winylu (MC. Man of Vinyl)


Bartosz Warwas, Pologne, 2010, documentaire, couleur, 21’, Vostf
Jamais auparavant autant de gens n’avaient dû autant de choses au même homme. L’histoire presque vraie d’un homme
sans qui rien ne serait arrivé : la chute du mur de Berlin, la chute du rideau de fer et même les pantalons bouffants…
Never before so many owed so much to one man only... Almost true story of a man without whom nothing would happen:
there would be no Fall of the Berlin Wall, no Fall of the Iron Curtain and even no dropped-crotch trousers...

Pod wiatr nie poplynie slodki zapach kwiatow (The Scent of the Flowers Does Not Blow Against the Wind)
Leszek Korusiewicz, Pologne, 2009, couleur, 20’, Vostf
Andrzej (Bartosz Opania), cascadeur dans des films populaires est un mari et un père heureux. Le métier particulier
d’Andrzej ne semble pas déranger le calme de sa vie de famille.
Andrzej (Bartosz Opania), a popular film stunt is a happy husband and father. It appears that the specific work
of Andrzej does not disturb his calm family life.

Szelest (The Whisper)


Leszek Korusiewicz, Pologne, 2010, fiction, couleur, 20’, Vostf
Un merveilleux endroit retiré dans les montagnes, les vacances annuelles de Basia et Andrzej, un couple qui s’ennuie.
Il passe leur temps à parler de rien jusqu’à ce qu’un jeune couple, Maja et Borys, s’égare accidentellement jusqu’à leur maison.
Enchanting remote place in the mountains, the annual holiday of a bored couple, Basia and Andrzej.
They spend time talking about nothing but only until a young couple, Maja and Borys, accidentally stray to their house.

Rite de passage
Adriana Swiatek, Pologne, 2009, fiction, N&B, 19’, Vostf
Jan part pour son dernier voyage durant lequel le temps est suspendu et le présent se mêle au passé. Il semble que pour
partir, Jan doit d’abord se rendre sur la terre de ses ancêtres. Ils sont les seuls à pouvoir l’aider à passer sur l’autre rive.
Jan goes on his last journey during which time is suspended and the present mingles with the past. It appears that in order
to leave, the man first has to come back to the land of his ancestors. Only they can help him to make it to the other bank.

Programme 4 – Dimanche 10 octobre à 18 h 30 au cinéma Jacques Tati (Orsay)

Moussa L’Echappée
Christophe Nanga-Oly, France, 2009, fiction, couleur, 13’, Céline Guénot, France, 2009, fiction, couleur, 13’,
3e année en Réalisation, La fémis 3e année en Réalisation, La fémis
Moussa est un jeune clandestin sans papier à Paris. Walentyna, une jeune polonaise, débarque à Saint-
Affrontant la difficulté à intégrer un monde nouveau Nazaire dans l’espoir de retrouver, son mari employé
qui ne l’attend pas, Moussa n’oublie pas qu’il fut aimé. sur les chantiers navals et qui a subitement cessé
Moussa is a young illegal in Paris. Facing difficulties to de donner des nouvelles.
integrate a new world which does not wait for him, Walentyna comes from Poland to St-Nazaire,
Moussa does not forget that he had been loved. looking for her husband, a worker at the shipyards
who seems to have suddenly disappeared.
Rêve bébé rêve
Christophe Nanga-Oly, France, 2010, fiction, couleur, 58’, Hors de l’abri
travail de fin d’études, 4e année en Réalisation, La fémis Céline Guénot, France, 2010, fiction, couleur, 20’,
Yan est musicien, il rencontre Leïla, ils s’aiment. travail de fin d’études, 4e année en Réalisation, La fémis
Soudain sa vie bascule. À Brest, quatre destins croisés pour une histoire noire,
Yan is a musician. He meets Leila, They fall in love. bercée des sons de l’arsenal et des bars du port, dans une
Suddenly, Yan’s life is turned upside down. ville où les sombres échos du passé résonnent avec les
souffrances contemporaines de l’exil et de la clandestinité.
In Brest, a mosaic of four destinies. The sounds of the
arsenal and the noise coming from the harbour’s bars
give rhythm to a dark story, in a city where ghosts
of the past echo contemporary tragedies of exiles
and illegal immigrants.

50
PROGRAMMES
Programme 5 – Lundi 11 octobre à 14 h 30 au cinéma Jacques Tati (Orsay)

Exercice « 1 plan » Les Ventriloques À nous deux Inouïe mélodie


La fémis, Département Vincent Cardona, France, 2008, Céline Guénot, France, 2008, Christophe Nanga-Oly, France,
Réalisation, 2e année couleur couleur, 2 x 7’30 2008, couleur, 2 x 12

Café pilori
Vincent Mariette, France, 2010, couleur, 9’40
Scène libre de Chiens errants réalisée dans le cadre d’emergence 2010, 12e session
La mort de leur père détesté est l’occasion pour Léon et Bruno de se revoir. La crémation se déroule dans la ville
de leur enfance, aujourd’hui désertée. Sur place, ils font la rencontre de leur demi-sœur, Chloé.
The death of their hated father is the opportunity for Léon and Bruno to see again itself. The cremation takes place
in the city of their childhood, today left. On the spot, they meet their half sister, Chloé.

L’Inconnu
Aurélien Vernhes Lermusiaux, France, 2007, fiction, couleur, 22’
Production : Les Films au long cours (voir Programme 1)

Warszawianka (La Varsovienne)


Marcin Maziarzewski, Pologne 2007, fiction, couleur, 12’, Vostf
C’est l’histoire d’une jeune femme qui perd son mari pendant le soulèvement de Varsovie en 1944.
Elle doit non seulement faire face à sa propre souffrance mais aussi l’annoncer à sa belle-mère.
This is a story of a young girl who lost her husband during the Warsaw Uprising in 1944.
Not only must she faces this painful experience, but also she has to tell her mother-in-law about the tragedy.

Triathlon
Bartosz Warwas, Pologne, 2007, fiction, couleur, 8’, Vostf
Il était une fois, dans un pays lointain, au-delà des mers et des îles, au-delà des hautes montagnes, au-delà des larges
rivières, un homme qui avait un paquet de problèmes. Un jour, il décide d’y faire face.
Once upon a time in a country beyond many seas and islands, beyond high mountains, beyond large rivers,
lived a Man who had a lot of problems. One day he decided to face it...

Papieros (The Smoke)


Leszek Korusiewicz, Pologne, 2007, fiction, couleur, 12’, Vostf
1944. Soulèvement de Varsovie. Deux soldats polonais sont pris sous le feu d’un sniper allemand.
Il n’y a pas d’issue possible. Ils se disputent la dernière cigarette qu’ils appellent « prémortelle ».
Year 1944. Warsaw uprising. Two polish soldiers are caught under the fire of a German sniper. Any action is impossible,
so they fight with each other over the last cigarette – they call it “premortal”.

Rite de passage
Adriana Swiatek, Pologne, 2009, fiction, N&B, 19’, Vostf (voir Programme 3)

Programme 6 – Lundi 11 octobre à 20 h 30 au cinéma Jacques Tati (Orsay)

Cavalier seul Le Meilleur Ami de l’homme


Vincent Mariette, France, 2009, fiction, couleur, 30’, Vincent Mariette, France, 2010, fiction, couleur, 12’
travail de fin d’études, 4e année en Scénario, La fémis Production : Les Films du Worso
De retour d’Arménie où il représentait son père pour Henri, la quarantaine fatiguée, travaille comme maître
affaires, Jérôme Kafedjian constate l’arrêt du chantier dont chien dans une gare de banlieue. Son patron
il est à l’initiative : un mémorial du génocide arménien, lui explique qu’il va falloir se débarrasser
très attendu par sa communauté. Un mystérieux étranger de son vieux Rottweiler, son seul ami.
vient lui révéler que son père est en faillite. Henri, a tired 40ish man, works as a dog-handler
Back from Erevan, where he went on a business trip in a suburban station. His boss tells him that he needs
on behalf of his father, Jerome Kafedjian sees that to get rid, of his old Rottweiler, his only friend.
the construction of the long expected Armanian genocide
memorial which his father initiated has stopped. Brzydkie slowa (Bad Lyrics)
A mysterious stranger reveals to him that Marcin Maziarzewski, Pologne, 2009, fiction,
his father is bankrupt. couleur, 29’, Vostf
Piotr est un ingénieur du son atteint d’une maladie rare,
Warszawianka (La Varsovienne) le syndrome de la Tourette qui lui fait hurler
Marcin Maziarzewski, Pologne, 2007, fiction, involontairement des mots obscènes et des insultes.
couleur, 12’, Vostf (voir Programme 5) Piotr is a sound producer suffering from a rare disease –
Tourette syndrome – causing him to involuntarily yell
obscene words and insults.

51
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Du court au long
Du court au long s’attache au parcours de cinéma d’un jeune réalisateur :
Katell Quillévéré, sélectionnée et primée en 2006 lors du 8e Festival du Cinéma Européen
en Essonne. Elle était membre du Jury artistique de la 9e édition.

From short to long tells the journey of a young filmmaker: Katell Quillévéré, selected
and awarded a prize in 2006 at the 8th Essonne European Film Festival. She was a member
of the 9th Festival’s Jury.

Katell Quillévéré Réalisatrice (France)


Filmographie/Filmography Née en 1980 à Abidjan. Katell Quillévéré fait des études de cinéma et de philosophie
Courts métrages à l’université Paris-8. En 2004, elle crée et organise avec Sébastien Bailly les trois premières
À bras le corps (2005) éditions des Rencontres du Moyen Métrage de Brive. Parallèlement, elle réalise
Heureux anniversaire (2007) À bras le corps, son premier court métrage découvert à la Quinzaine des Réalisateurs
En pleine forme (2009) et sélectionné aux Césars 2007. Depuis elle a réalisé deux autres courts métrages,
Long métrage L'Imprudence, et L'Échappée, sélectionnés dans de nombreux festivals.
Un poison violent (2010) Un poison violent est son premier long métrage.

Born in Abidjan in 1980. Katell Quillévéré studied cinema and philosophy at the University
of Paris-8. In 2004, she and Sébastian Bailly created and organized the three first editions
of Rencontres du Moyen-Metrage de Brive. At the same time, she directed À bras le corps,
her first short film shown at the Cannes Director’s Fortnight and nominated for the 2007
French Adademy Awards. Since then she directed two other short films, L’Imprudence
and L’Échappée, selected at several festivals. Love Like Poison is her first feature film.

52
En présence de la réalisatrice
Jeudi 21 octobre à partir de 20 h 30 au cinéma Le Calypso (Viry-Chatillon)
20 h 30 : Présentation de ses trois courts métrages
22 h 30 : Un poison violent

À bras le corps L’Imprudence L’Échappée


Katell Quillévéré, France, 2005, Katell Quillévéré, France, 2007, fiction, Katell Quillévéré, France, 2009, fiction,
couleur, 19’ couleur, 17’ couleur, 17’
Interprètes/Cast : Elvaize Arroudj, Interprètes/Cast : Pénélope Lévêque, Interprètes/Cast : Pénélope Lévèque,
Chérif Arroudj, Anne Carmignani, Laurent Delbecque Lazlo Smith, Caroline Baehr
Hélier Cisterne Production : Les Films du Bélier Production : Paraiso Production
Production : Le G.R.E.C. Deux adolescents de quinze ans se Dans sa chambre, Mona, une jeune
Deux enfants se réveillent pour partir à retrouvent dans leur village pour les adolescente se prépare. Elle attend
l’école. Comme chaque matin, ils vacances. Le garçon entraîne la jeune l'arrivée de celui dont elle est éprise.
s’inventent des jeux, perpétuent leurs fille dans les bois, pour une promenade In her bedroom, Mona, a young teenager
rituels, faits de cruauté et de complicité. dont elle devient le guide. is getting ready. She is waiting for the
Two children are waking up to go to Two 15-year-old teenagers meet in their boy she is in love with.
school. As every morning, they invent village during the holidays. The boy
games and go through rituals made of takes the girl on a walk in the woods.
cruelty and complicity. She soon takes the lead.

Un poison violent
Katell Quillévéré, France, 2010, fiction couleur, 1 h 32
Interprètes/Cast : Lio, Michel Galabru, Clara Augarde
Production : Les Films du Bélier
Distribution : Sophie Dulac Distribution
Cet été-là, tout change pour Anna. À son retour de l’internat, elle découvre que son
père a quitté la maison. Sa mère, effondrée par cet abandon, trouve refuge auprès
du jeune prêtre du village. Anna se raccroche à son grand-père, tendre et fantaisiste.
Elle prépare aussi sa confirmation, dernière étape dans sa vie de croyante.
This summer, everything is changing for Ana. As she comes back from boarding
school, she finds out that her father has left home. Her mother, feeling desperate
and abandoned finds consolation in the young priest of the village.
Ana holds onto her grandfather, a loving and original man. She also prepares her
confirmation, the last step in the life of a believer.

53
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Avant-premières
En présence de Olivier Babinet et Fred Kihn Samedi 9 octobre à 20 h 30
aux Cinoches (Ris-Orangis)
Robert Mitchum est mort
Olivier Babinet et Fred Kihn, France, 2010, couleur, 1 h 31
Interprètes/Cast : Olivier Gourmet, Pablo Nicomedes, Bakary Sangaré. Distribution : Shellac
Franky, acteur de seconde zone est embarqué par son manager Arsène dans une voiture volée,
pour rencontrer son réalisateur fétiche, au-dessus du cercle Polaire. Une odyssée « mélancomique »
à travers l’Europe.
Francky, an unemployed actor is carried away by his manager in a stolen car. Arsène claims that
he has an appointment with Francky’s idolized Director above the Article Circle.
A “melancomical” odyssey across Europe.

En présence de Sophie Letourneur Dimanche 10 octobre à partir de 17 h 00


au cinéma Jacques Prévert (Les Ulis)
Roc & Canyon
Sophie Letourneur, France, 2008, couleur, 55’
Interprètes/Cast : Marion Abeille, Gabrielle Mathivet, Augustin Hüe, Chloé Sire
Dans le train qui les mène en colonie, des adolescents se jaugent du coin de l'œil. Augustin garde
obstinément son baladeur sur les oreilles. Plus délurées, Chloé et Marion ont déjà convié le grand
et beau Gabriel à jouer aux cartes.
In the train driving them to a holiday camp, teenagers size up each other out of the corner of their
eye. Augustin keeps obstinately his headphones on. More self-confident, Chloé and Marion have
already asked the handsome Gabriel to play cards.

La Vie au ranch
Sophie Letourneur, France, 2010, couleur, 1 h 30 (Sortie nationale : 13 octobre 2010)
Intreprètes/Cast : Sarah-Jane Sauvegrain, Eulalie Juster, Mahault Mollaret. Distribution : Shellac
Pam a 20 ans. Sa bande de copines se retrouve toujours sur le canapé du ranch, l'appart’
qu'elle partage avec Manon.
Pam is 20. Her group of friends always ends on the couch of the Ranch, the flat she shares with Manon.

Dimanche 10 octobre à 20 h 00 au Ciné 220 (Brétigny-sur-Orge)


Rubber
Quentin Dupieux, France, 2010, couleur, 1 h 25
Interprètes/Cast : Stephen Spinella, Roxane Mesquida, Jack Plotnick
Dans le désert californien, des spectateurs incrédules assistent aux aventures d’un pneu tueur et
télépathe, mystérieusement attiré par une jolie jeune fille. Une enquête commence.
In the Californian desert, an incredulous audience attends a telepathic tire’s adventures which is
mysteriously attracted by a beautiful young lady. An investigation begins.

En présence de Hélène Angel Mardi 12 octobre à 20 h 30


au cinéma Lino Ventura (Athis-Mons)
Propriété interdite
Hélène Angel, France, 2009, couleur, 1 h 20
Interprètes/Cast : Charles Berling, Valérie Bonneton. Distribution : Epicentre Films
Un couple quadragénaire et bourgeois arrive à la campagne dans une vieille maison familiale
pour la revendre. Ils s'y installent quelque temps afin de la rafraîchir et d'en tirer le meilleur prix.
Mais très vite la femme, Claire, se montre perturbée.
A 40ish and bourgeois couple arrives in the countryside in the old family house that they wish
to sell. They settle there for a while to renovate it and sell it at the best price. But soon, the wife,
Claire, appears to be disturbed.
54
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Nuit du Thriller
Thriller Night
Red Riding Trilogy + Cellule 211
Samedi 16 octobre à partir de 20 h 30 au cinéma Le Calypso (Viry-Chatillon)

Red Riding Trilogy est l’adaptation d’une série de romans de


David Peace connue sous les noms de « Quatuor du Yorkshire ».
Trois réalisateurs décident de s’attaquer à cette œuvre majeur du polar.
L’action débute en 1974, au cœur du Yorkshire, en Angleterre. Le meurtre
d’une petite fille amorce un thriller haletant où se mêlent pédophilie,
criminalité, corruption policière et manipulations politiques.

The Red Riding Trilogy is a television adaptation of English author David


Peace's Red Riding Quartet. Three filmmakers work on the adaptation
of these cult noir novels. The story starts in 1974, at the heart of Yorkshire
in England. This panting thriller starts with the murder of a little girl and
deals with paedophilia, crime, police corruption and political manipulation.

1974 (Episode 1) 1980 (Episode 2) 1983 (Episode 3) Cellule 211


Julian Jarrold, Grande-Bretagne, James Marsh, Grande-Bretagne, Anand Tucker, Grande-Bretagne, Daniel Monzón, Espagne, 2008,
2009, couleur, 1 h 41, Vostf 2009, couleur, 1 h 33, Vostf 2009, couleur, 1 h 40, Vostf couleur, 1 h 50, Vostf
Interprètes/Cast : Andrew Garfield, Interprètes/Cast : Andrew Garfield, Interprètes/Cast : Mark Addy, Interprètes/Cast : Luis Tozar, Alberto
Sean Bean, Rebecca Hall Paddy Considine, Peter Mullan Petter Mulan, Sean Bean Ammam, Carlos Bardem, Marta Etura
Dans le Yorkshire, la corruption « L'Éventreur » terrorise le Yorkshire Nouvelle disparition d'une petite fille. Juan,un jeune maton, visite la prison
généralisée des services de police depuis six longues années. La police Le superintendant Maurice Jobson un jour avant son affectation.
fait régner la paranoïa et la méfiance. locale étant dans une impasse, relève des similitudes troublantes Sa bonne volonté sera récompensée
Un jeune journaliste, Eddie Dunford, l'inspecteur Peter Hunter arrive de avec les enlèvements de 1974. par une mutinerie…
tente de découvrir la vérité sur Manchester pour reprendre l'enquête. Another little girl has gone missing. Juan, a young prison officer, visits
une série d'enlèvements d'enfants. “The Ripper” has terrorized Yorkshire Detective Chief Superintendent the prison the day before he is to
In Yorkshire, police institutionalised for six long years. As the local police Maurice Jobson notices disturbing report for duty. His good will will
corruption gives rise to paranoia finds itself at an impasse, Detective similarities with the 1974’s be rewarded for a riot.
and distrust. A young journalist, Peter Hunter is sent from Manchester kidnappings.
Eddie Dunford attempts to search to lead the investigation.
for the truth into a series of
child kidnappings.

55
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Focus cinéma d’animation
Séance « Comment ça se fait… Un film d’animation ? »
Tout au long de l’année vous pourrez suivre le processus de fabrication du nouveau court métrage
d’animation La Vie sans truc réalisé par Anne-Laure Daffis et Léo Marchand.
Ils nous expliqueront toutes les étapes de fabrication et les ficelles de création d’un film d’animation.

Vendredi 22 octobre à 14 h 00 au cinéma Jacques Prévert (Les Ulis)

Projection des courts métrages


suivie d’une discussion avec les réalisateurs
Les cow-boys n’ont pas peur de mourir (11’, 2008)
La Saint Festin (15’, 2007)
On a beau être bête, on a faim quand même (17’, 2001)

Présentation de leur nouveau film La Vie sans truc


Bénini le plus grand magicien de Napoli ! Tu parles !
Il vient de paumer les jambes d’Amabilé, sa sublime assistante, dans le numéro
de la femme coupée en deux ! Pour la consoler, il lui a promis de lui payer des vacances
à la mer. C’est bien beau ! Mais maintenant qu’il est sans boulot, va falloir qu’il aille faire
le guignol au pôle emploi, comme tout le monde !

Atelier « Le Doublage Voix » au cinéma (durée 2 h) – A partir de 6/7 ans


Cet atelier ludique, animé par Jean-Carl Feldis, a pour but de sensibiliser les participants sur le travail
de la « La Voix » au cinéma. À partir de différents extraits de films nous découvrirons la difficulté
du travail d’un comédien qui double une scène : le placement de sa voix, la justesse, le jeu d’acteur.
Nous comparerons une version française à sa version originale.

Mercredi 6 octobre à 14 h 30 et jeudi 7 octobre à 9 h 30


au cinéma Jacques Prévert (Les Ulis)
Dimanche 10 octobre à 15 h 00
au cinéma Atmosphère (Marcoussis)
Mercredi 13 octobre à 10 h 00
au cinéma Le Cyrano (Montgeron)
Vendredi 15 octobre à 10 h 00
au cinéma Cinétampes (Étampes)
Dimanche 17 octobre à 15 h 00
au Ciné 220 (Brétigny-sur-Orge)
Mercredi 20 octobre à 14 h 30
à l’Espace Carné (Saint-Michel-sur-Orge)

56
Face à Face / Programme de 9 courts métrages (durée 1 h 23)
En collaboration avec l’association française du cinéma d’animation et l’Agence du court métrage
nous vous proposons une soirée de films d’animation regroupant un collectif de productions.

Vendredi 22 octobre 20 h 30 au cinéma François Truffaut (Chilly-Mazarin)


Cette séance sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur et producteur du film Gloaming.

The Gloaming Les Perdrix


No Brain, France, 2010, 13’. Catherine Buffat et Jean-Luc Gréco, France,
Production : Autour de minuit et Sabotage 2009, 6’. Production : Les Films à Carreaux
Un personnage crée un monde qui échappe Une fiction impressionniste.
à son contrôle. An impressionist fiction.
A character creates a world, which he doesn’t
control. Mei Ling
Stéphanie Lansaque et François Leroy, France,
Thé Noir 2008, 15’. Production : Je Suis Bien Content
Serge Elissalde, France, 2008, 5’. Mei Ling jeune chinoise oisive vit seule dans
Production : Les Films de l’Arlequin son appartement en attendant son amant.
Thé noir ou comment une simple tasse de thé Jusqu’au jour où elle découvre un poulpe caché
peut provoquer une horrible crise d’angoisse. dans l’évier.
Black Tea or how a simple cup of tea can provoke Mei Ling, an idle young Chinese girl, lives alone
a horrible anxiety attack. in her flat waiting for her lover. One day, she finds
an octopus hidden in the sink.
Love Patate
Gilles Cuvelier, France, 2010, 13’. Ru
Production : Papy 3D Florentine Grelier, France, 2009, 9’.
Love Patate : des frites, un triangle amoureux, Productions : Les Trois Ours
une patate balafrée, un gros nez, le Nord et les Sentinelles Éternelles
de la France et un lapin. Parle-moi… La fusion sexuelle ne suffit pas à
Love potato: Chips, a love triangle, a slashed Céline qui aimerait tout connaître de Matthieu.
potato, a big nose, North of France and a rabbit. Talk to me… Sexual fusion is not enough
for Céline who wishes to know everything De haut en bas :
Masques about Matthieu. Les Perdrix,
Mei Ling,
Jérôme Boulbès, France, 2009, 7’. Ru,
Productions : Lardux films et Sens fictions Même en rêve Même en rêve.
productions Alice Taylor, France, 2006, 8’.
Deux masques se font face à face sous une Production : Caïman production
multitude de regards inquiétants. Juliette se réveille un matin dans son lit
Two masks face each other under the gaze se croyant auprès de son amant.
of a multitude of strange stares. Elle le presse de partir de peur que Simon
son mari ne les surprenne.
Le Cirque Juliette wakes up one morning thinking she’s
Nicolas Brault, France, 6’. lying next to her lover. She urges him to leave
Productions : Folimage et ONF before her husband Simon catches them.
Ce film s’apparente à un naufrage, le naufrage
d’une ville qui, dressée sous les assauts répétés
de la pluie, voit ses habitants sombrer en son sein.
The film looks like a sinking, the sinking
De haut en bas :
of a city, whose inhabitants disappear under Masques,
repeated rainfalls. Le Cirque.

57
12e FESTIVAL DU CINÉMA Le guide scolaire et jeune public
EUROPÉEN EN ESSONNE est disponible sur le site :
www.cinessonne.com

Jeune public
Séances en avant-première
Ciné croissants
Mercredi 20 octobre à 10 h 30 au cinéma Jacques Prévert (Les Ulis)

Petites histoires d’animaux


6 courts métrages d’animation en marionnette, sans paroles, 51’
Boris Khranevitch, Roman Katchanov, Léonid Zaroubine,
Mikhaël Aldachine, Léonid Domnine, URSS, 1967-1993
La Trouvaille, un homme trouve un œuf dans la forêt ; La Moufle, une petite fille vit seule
dans un appartement avec sa maman. Elle aimerait beaucoup avoir un petit chien ;
Le Cadeau, c’est l’hiver, un hiver terrible. Les animaux ne trouvent plus rien à manger ;
L’Autre côté, deux petits vers se rencontrent sous terre et s’aventurent vers le dehors.
À partir de 2/3 ans Un dangereux oiseau les y surprend…
En partenariat avec l’AFCA La Trouvaille, a man finds an egg in the forest ; La Moufle, a little girl lives with her mum
in a flat. She really would like to have a little dog ; Le Cadeau, this is winter, a terrible
winter. Animals can’t find anything to eat ; L’Autre côté, two little worms who met
underground come outside. A dangerous bird has seen them…

Vendredi 22 octobre à 10 h 00 au cinéma Jacques Prévert (Les Ulis)

L’Envol (The Eagle Hunter’s Son)


René Bo Hansen, Allemagne-Suède, 1 h 27, Vostf
Bazarbai a d’autres rêves que les jeunes nomades de son âge. Il ne veut pas marcher
sur les traces de son père ni devenir un grand chasseur d’aigle royal. D’ailleurs il n’aime
pas les aigles. Il ne pense qu’à quitter les vastes plaines de Mongolie et découvrir
avec son grand frère l’effervescence d’Oulan-Bator, la capitale.
Barzabai has not the same dreams as other young nomads of his age. He doesn’t want to
follow his father’s steps or become a great golden eagle hunter. Indeed, he doesn’t like
À partir de 9 ans eagles. He only thinks about leaving the vast plains of Mongolia to go with his elder
Sortie nationale le 17 novembre 2010 brother to Oulan-Bator and discover the exciting capital city.

Dimanche 24 octobre à 15 h 00 au cinéma Atmosphère (Marcoussis)


Mardi 26 octobre à 10 h 00 au Ciné 220 (Brétigny-sur-Orge)

En présence de Valentin et Jérémy animateurs de Cinéma Public Films


qui dévoileront toutes les ficelles de fabrication du film
Lundi 25 octobre à 10 h 00 au Ciné 220 (Brétigny-sur-Orge)

Capelito, le champignon magique


8 courts métrages d’animation, couleur, sans dialogues, 40’
Estudio Rodolfo Pastor, Espagne 2010
Distribution : Cinéma Public Films
Découvrez les aventures de Capelito le champignon magique qui réussit à se sortir
de situations loufoques grâce à son nez : dès qu’il appuie sur celui-ci, il change de forme !
Meet Capelito, the magic mushroom who can escape crazy situations thanks
to his nose: As soon as he touches it, his body shape changes!
À partir de 2/3 ans
Sortie nationale le 27 octobre 2010

58
Séance suivie d’une rencontre avec l’ingénieur du son Loïc Burkhardt
Mercredi 27 octobre à 14 h 00 à l’Espace Marcel Carné (Saint-Michel-sur-Orge)

Une vie de chat


Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli, France, 2010, animation, couleur, 1 h 10
Interprètes/Cast : voix Dominique Blanc, Bruno Salomone, Jean Benguigui
avec la participation de Bernadette Lafont. Distribution : Gébéka Films
Un chat mène une double vie secrète : il passe ses journées avec Zoé, la fille d’un
commissaire de police, mais la nuit il accompagne un voleur sur les toits de Paris. Alors que
la mère de Zoé enquête sur les cambriolages nocturnes, un autre truand kidnappe la fillette…
A cat lives a secret double life: He spends his days with Zoe, the daughter of a police
À partir de 6/7 ans inspector, but at night he joins a thief on the roof of Paris. While Zoe’s mother investigates
Sortie nationale le 15 décembre 2010 the night burglaries, another criminal kidnaps the little girl.

Mercredi 3 novembre à 10 h 30 au Ciné 220 (Brétigny-sur-Orge)

Perdu ? Retrouvé ! (Lost and Found)


Philip Hunt, Grande-Bretagne, 2008, images de synthèse, 37’
« Mais que fait-il là ? Et d'où vient-il ? » « Du Pôle Nord ! Bien sûr… il doit y retourner ! »
Quand le petit garçon découvre un pingouin tout triste sur le pas de sa porte,
il décide de le ramener chez lui. Ainsi, il ne devrait plus être triste...
En complément de ce programme, les courts métrages Pink Nanuq et L'Éléphant.
“What is he doing here? Where does he come from?” “From the North Pole!
He must return there for sure!” When a small boy finds a sad penguin on his doorstep,
À partir de 4 ans he decides to bring him back home. Thus, he should not be sad anymore…
Sortie nationale le 1er décembre 2010 The program includes the short films Pink Nanuq and The Elephant.

À partir de 12 ans
Benda Bilili !
Renaud Barret et Florent de la Tullaye, France, 2010, documentaire, couleur, 1 h 27, Vostf
Ricky a un rêve : faire partie du staff de Benda Bilili le meilleur orchestre du congo Kinshasa.
Roger, enfant des rues, désire plus que tout rejoindre ces stars du ghetto qui écument
la ville sur des fauteuils roulants customisés façon Mad Max.
Ricki has a dream: to make Staff Benda Bilili the best band in Congo Kinshasa. Roger,
a street child, more than ever wants to join these stars of the ghetto, who get around
in customized tricycles. Together, they must avoid the pitfalls of the street, stay united
and find the force to hope in music.

Liberté
Tony Gatlif, France, 2010, 1 h 51
Interprètes/Cast : Marc Lavoine, Marie-Josée Croze, James Thiérrée, Rufus, Mathias
Laliberté, Kevyn Diana, Carlon Brandt, Georges Babluani, Arben Bajraktaraj, Iljir Selimoski.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Théodore le vétérinaire et maire d'un village situé
en zone occupée a recueilli P'tit Claude, dont les parents ont disparu. Mademoiselle
Lundi, l'institutrice fait la connaissance des Tsiganes. Elle s'arrange pour qu’ils soient
scolarisés. Mais les contrôles d'identité imposés par le régime de Vichy se multiplient
et les Tsiganes, peuple nomade, n'ont plus le droit de circuler librement.
During the Second World War, in a village located in the occupied zone, Theodore,
the village’s veterinary and mayor takes in P’tit Claude, whose parents have disappeared.
Miss Monday, the schoolteacher becomes acquainted with a gypsy community.
She makes arrangements for the children to go to school. But identity checks imposed
by the Vichy government are becoming more numerous.

59
12e FESTIVAL DU CINÉMA Le guide scolaire et jeune public
est disponible sur le site :
EUROPÉEN EN ESSONNE www.cinessonne.com

Jeune public
À partir de 9 ans
Les Mains en l’air
Romain Goupil, France, 2010, 1 h 30
Interprètes/Cast : Valeria Bruni-Tedeschi, Hippolyte Girardot, Linda Doudaeva, Jules
Ritmanic, Louna Klanit, Louka Masset, Jérémie Youssaf, Drama Sarambouna, Malika
Douadaeva, Romain Goupil.
22 mars 2067, Milana se souvient de ce qui lui est arrivé, il y a soixante ans… En 2009,
Milana, d’origine tchétchène, est élève en classe de CM2 à Paris. Ses copains, sa bande,
ce sont Blaise, Alice, Claudio, Ali et Youssef. Mais un jour Youssef, qui n’a pas de papiers,
est expulsé. Puis, c’est au tour de Milana d’être menacée. Se sentant alors en danger, les
enfants décident de réagir. Ils prêtent serment de toujours rester ensemble et organisent
un complot pour sauver Milana…
22 March 2067. Milana remembers what happened to her sixty years ago. In 2009, Milana,
a girl of Chechen descent is in Grade 5 at school in Paris. Her friends are Blaise, Alice,
Claudio, Ali and Youssef. One day, Youssef who has no residence permit is deported.
Milana is soon threatened to be expelled as well. Feeling in danger, children decide
to react. They take the oath to stay together forever and conspire to save Milana.

Rouge comme le ciel (Rosso come il cielo)


Cristiano Bortone, Italie, 2004, 1 h 30 Vostf
Mirco perd la vue à l’âge de dix ans et doit poursuivre sa scolarité dans un institut
spécialisé. Loin de son père, il ne peut plus partager avec lui sa passion du cinéma.
Il trouve pourtant le moyen de donner vie aux histoires qu’il s’invente : il enregistre
des sons sur un magnétophone puis coupe les bandes, les colle et les réécoute.
L’école très stricte n’approuve pas du tout ses expériences et fait tout pour l’en écarter.
Mirco loses eyesight at the age of ten and needs to go in a specialised school to study.
As he is far away from his father, he can not share with him his passion for cinema anymore.
He still finds ways to give life to the stories he invents: He records sounds on a tape
recorder, cuts the tapes, sticks them and listen to them again. The staff of this very strict
school doesn’t approve his experiences at all and does everything to stop him.

À partir de 2/3 ans


En promenade…
6 courts métrages d’animation, 2004-2009, 36’
Siri Melchior, Jutta Schümann, Uzi et Lotta Geffenldad, Reinis Kalnaellis,
Raimke Groothuizen, Alicja Jaworski, Danemark-Allemagne-Pays-Bas-Suède-Lettonie
Partez à la rencontre d’un petit homme qui décroche la lune, d’oiseaux aux histoires
étonnantes ou de lapins aventureux… Une promenade pleine de tendresse, de douceur
et de rires pour les plus petits spectateurs.
Come and meet the little man who can catch the moon, birds telling amazing stories and
adventurous rabbits… A sweet, tender and funny tale for the youngest public.

60
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Actions pédagogiques
En partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles,
l’Éducation Nationale, la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports et le fort
soutien du Conseil général de l’Essonne, l’association Cinessonne mène un travail spécifique
de sensibilisation au 7e Art.

Gros plan sur le documentaire européen


La projection des films sera accompagnée de discussions avec les réalisateurs
Lundi 18 octobre à 9 h 30 et 14 h 00 aux Cinoches Salle Jean-Louis Barrault (Ris-Orangis)

Babooska
Tizza Covi et Rainer Frimmel, Italie-Autriche, 2005, documentaire, 1 h 40, Vostf
Interprètes : Babooska Gerardi, Michele Pellegrini, Azzurra Gerardi
Babooska raconte par épisodes le combat existentiel quotidien des nomades modernes en Italie. Les
réalisateurs accompagnent pendant une année la jeune artiste Babooska, qui gère avec sa famille un cirque.
Babooska tells the episodic story of the day-to-day struggle of modern nomads in Italy. The directors
follow during a whole year Babooska, a young artist who runs a circus with her family.

Entre nos mains


Mariana Otero, France, 2010, documentaire, 1 h 28. Distribution : Diaphana
Confrontés à la faillite de leur entreprise de lingerie, des salariés tentent de
la reprendre sous forme de coopérative.
When confronted with their lingerie factory going bankrupt, the employees
attempt to take it over by forming a cooperative.

4e film européen
pour les classes de 4e et de 3e Collège au cinéma
Nous proposons aux élèves et aux enseignants de découvrir le film La Pivellina de Tizza Covi et Rainer Frimmel,
« Cinéastes en résidence » (cf. p. 38-39) en partenariat avec le comité de pilotage du dispositif Collège au cinéma.

Séminaire d’éducation à l’image : le point de vue au cinéma


Eugénie Zvonkine attachée d’enseignement et de recherche au département cinéma de Paris-8 abordera ce sujet
à partir de Blow Up de Michelangelo Antonioni.

Blow Up
Michelangelo Antonioni, Grande-Bretagne-Italie-États-Unis, 1966, couleur, 1 h 50 Vostf
Interprètes/Cast : David Hemmings, Vanessa Redgrave, Sarah Miles, Verushka von Lehndorff.
Palme d’Or au 20e Festival de Cannes (1967)
À Londres, Thomas, un photographe de mode, se rend dans un parc où un couple qui s’embrasse
attire son attention. Il prend des clichés. La jeune femme exige les négatifs.
Thomas, a London fashion photographer walks to a park where a young couple kissing draws his
attention. He takes pictures of them. The young woman demands the negatives.

Vents d’Est 03 Jurys des courts métrages en compétition


Une sélection d’une vingtaine de courts métrages européens
Lundi 11 octobre à 14 h 30 est présentée à deux jurys de collégiens et lycéens.
au cinéma Jacques Tati (Orsay)
Stage Enseignants
11 jeunes réalisateurs français et Pendant 4 jours des enseignants inscrits au plan de formation académique
polonais échangeront avec les lycéens participeront aux projections des 12 longs métrages en compétition
autour de leurs films. (cf. p. 47-51) en compagnie des deux jurys artistique et étudiants.
61
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Films du Jury
Sélection de films réalisés ou interprétés par les membres du Jury du Festival 2010.
Selection of films made or performed by members of the 2010 Festival’s Jury.

April Showers (Aguas Mil)


Ivo M. Ferreira, Portugal, 2008, couleur, 1 h 30, Vostf
Interprètes/Cast : Gonçalo Waddington, Joana Seixas, Hugo Tourrita
Dix ans après la dictature au Portugal, Pedro prend une décision importante : faire face
à sa famille et au passé de son pays. Il rassemble les indices pratiquement effacés
par le temps et rencontre par hasard des gens qui préferent rester oubliés.
Decades after the dictatorship in Portugal, Pedro is reaching an important decision: to face
his family and country’s past. He sets about collecting clue almost obliterated by time and
come across people who would prefer to remain forgotten.

La Cage
Alain Raoust, France, 2001, couleur, 1 h 41
Interprètes/Cast : Caroline Ducey, Roger Souza, Beppe Clerici
Anne Verrier, 25 ans, a passé sept ans en prison pour homicide. Mais sa liberté et sa
récente intégration sociale ne l'affranchissent pas de son passé. Elle n'a qu'un but :
retrouver le père de celui qu'elle a tué.
Anne Verrier, a 25 years old woman, has spent seven years in prison for homicide.
Her return to the community doesn’t mean she has free herself. She has only one goal:
to find the father of the boy she killed.

Téhéran (Tehroun)
Nader Takmil Homayoun, France-Iran, 2010, couleur, 1 h 35, Vostf
Scénario/Screenplay : Jean-Philippe Gaud
Interprètes/Cast : Ali Ebdali, Sara Bahrami, Farzin Mohades
Ibrahim a quitté sa province et sa famille pour tenter sa chance à Téhéran.
Dans cette jungle urbaine, le rêve peut rapidement virer au cauchemar. Mêlé à un trafic
de nouveau-nés, Ibrahim plonge dans Tehroun, les bas-fonds de la ville…
Ibrahim has left his village and family to try his luck in Teheran. In this urban jungle,
the dream can rapidly turn into a nightmare. Implicated in trafficking new born babies,
Ibrahim is forced to go deep into Tehroun, the slums of the city…

Yulia
Antoine Arditti, France, 2009, animation, N&B, 5’45
Soudainement arrachée à ses fourneaux, Yulia se retrouve parachutée dans une pièce
sans issue comportant cinq manettes fixées au mur. En les actionnant, elle déclenche
une série d’événements absurdes qui la conduiront à trouver l’âme sœur.
Yulia suddenly vanishes out of her kitchen. She finds herself in a closed room with five
levers fixed to the wall. By setting them in motion, she starts off a series of absurd events
that will lead her to finding a soul mate.

62
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Remerciements et équipe
Conseil général de l’Essonne, Conseil Régional d’Ile-de-France, Direction des Affaires L’équipe du festival
Culturelles d’Ile-de-France, Programme Média Union Européenne, Délégation
académique à l’action culturelle du Rectorat de Versailles, Inspection Académique de Président : Pascal Platel
l’Essonne, Fondation Aéroports de Paris.
Délégué général : Éric Dalizon
Marta Bényei (Magyar Filmunio), Klaudia Podsiadlo et Grazyna Arata (Institut Polonais Adjointe de direction : Alice Beaucourt
de Paris), Anne Laurent (Austrian Film Commission), Sara Ruster, Andreas Foc et Coordination Conseil général : Marine Lépine
Gunnar Almér (Swedish Film Institute). Programmation Jeune public : Mélanie Hurey
Programmation des Courts métrages : Alice
Volker Schlöndorff, Jean-Claude Carrière, Mathieu Amalric, Olivier Assayas, Georges Beaucourt, Mélanie Hurey, Pascal Platel
Switzgebel, Tizza Covi et Rainer Frimmel, Jonathan Lambert, Arnaud et Jean-Marie Conception du projet : Sonia Brun de Géa, Nicolas
Larrieu, Thierry Jousse, Emmanuel Finkel, Anne-Laure et Daffis Léo Marchand, Chemin, Lorenzo Ciesco, Laurence Fauré, Magali
Stéphanie Lansaque et François Leroy, Mariana Otero. Ferrandon, Louis Jacquart, Damien Janiak, Gaël Le
Moing, Pascal Platel, Clémence Romeuf, Michel
Angelika Stute (Europäisches Filmzentrum Babelsberg), Quentin Mevel (Acrif), Daniel Têtedoux
Burlac (Saga films), Lalaïna Brun (MK2).
Chargé de production et partenariats : Olivier Eloy
Roman Gutek, Joanna Lapinska, Magda Sztozc (Era New Horizon, Pologne), Pascale Assistant de production : Justine Chabroullet des
Borenstein, Geraldine Amgar, Emmanuel Papillon (La fémis). Tuves
Assistant de production stagiaire : Istvan Drouyer
Kuba Czekaj, Maciej Madracki, Bartosz Warwas, Leszek Korusiwicz, Marcin Suivi des copies, librairie : Gautier Dulion
Maziarzewski, Adrian Swiatek, Céline Guénot, Chirtophe Nanga Oly, Vincent Cardona, Relations publiques, accueil des équipe : Fannie
Vincent Mariettte, Aurélien Vernhes Lermusiaux. Schmidt
Régisseurs : Olivier Berclaz, Sébastien Floris,
Ad Vitam (Emmélie Grée), Carlotta Films (Inès Delvaux), Cinéma Defacto, Cinéma Guillaume Tourres
Public Films, CTV International, Epicentre Films (Daniel Chabannes), Films Sans Relation Presse : Stéphane Ribola
Frontière (Christophe Calmels), Les Grands Films Classiques, Insomnia Sales (Luc Sous-Titrage : Fabian Terrugi (Softitrage),
Tonga), Les Films du Préau, Les Films du Losange (Régine Vial, Olivier Masclet), JPM Francisco Baudet (Compagnie du Théâtre et du
Distribution, MC4, MK2, Memento Film (Franck Salaün), Shellac Distribution (Lucie Cinématographe)
Commiot), Sophie Dulac, Tamasa Distribution, UFO, UIP, Zootrope Films. Traduction Vents d’Est 03 : Karolina Kunicka-
Guerin et Dagmara Szlagor (Struktura)
Charlotte Garson (Cahiers du Cinéma), Christophe Kantcheff (Politis). Interprète Vents d’Est 03 (Pologne) : Marta
Trawinska
Stéphanie Etienne et la Fondation Aéroports de Paris, Véronique Viner-Flèche et Mise en lumière : Kollectif Alambic
Télérama, Ouardia Teraha et Cahiers du Cinéma, Maud Petit et Nova, Patricia Pichon Transport copies : Transport Levasseur
et Libération, Joël Fenoyer et Hôtel Mercure, Lorène Binois et la Fnac, Philippe Torossian
et Renault EDAM, Alain Barthélémy et le Crédit Agricole, et aux annonceurs présents Rédaction du catalogue : Alice Beaucourt, Éric
dans le catalogue. Dalizon, Olivier Eloy, Mélanie Hurey
Traduction / Interprète : Eva Le Pallec
Sylvain Gonzalez (Tita production), Fabrice Marquat et Olivier Berclaz (l’Agence du Conception graphique : guillaume@cyclope.net
court métrage), Antoine Lepetit (Dharamsala), Arna Marie Bersaas et Toril Simolsen Conception insertion publicitaire : Création Homa
(Norgevian Film Institute), Felix Stienz et Marcus Forchner (Strangenough Production), Régie publicitaire : Isabelle Amar Communication
Thom Palmen (Botnia Film), Sacrebleu production, Julien Silloray (Sésame Films), Éric-
John Bretmel (Les Films Sauvages), Katarzyna Wilk (Krakow Film Foundation), Anja Web Master : Antoine Coquelle
Sosic (New Europe Film Sales), Julia Schymik (German Film and Television Academy Bande annonce : Digital Kartel
Berlin),Benoit (Lardux films), Erik Andersson (Medimafilm), Lisbet Gabrielsson (Film Laboratoire : CinéDia
AB), Éric Chabot ( Chaya Films), Maya Vitkova, Mikhal Bak, Rudolph Falaise (R!Stone Musique : Silvouplay
Production), Polly Stokes, Monica Lazurean Gorgan et Iulia Weiss (4 Proof film), Paul
Jaeger, Nathalie Landais (Sensito Films), François Ladesus (les Films du nord), Amaury Accueil et organisation de la manifestation dans
Ovise (Kazak Productions), Morgane Le Roy (emergence) les salles : Les équipes du cinéma Ventura (Athis-
Mons), du Ciné 220 (Brétigny-sur-Orge), du cinéma
Marie-Christine Bach (rectorat de Versailles), Eugénie Zvonkine (intervenante en Truffaut (Chilly-Mazarin), Cinétampes (Étampes), du
cinéma), Isabelle Signoret (Inspection académique de l’Essonne), Jacques Rigard cinéma Agnès Varda (Juvisy-sur-Orge), du cinéma
(intervenant et enseignant en cinéma), Alexis Hunot (enseignant et journaliste Jacques Prévert (Les Ulis), du cinéma Atmosphère
spécialiste en cinéma d’animation). (Marcoussis), du Cyrano (Montgeron), du cinéma
Jacques Tati (Orsay), des Cinoches (Ris-Orangis), de
Emmanuelle et Marie (Les Films du Préau), Swiss Films, Valentin Rebondy et Jérémy Bois l’Espace Marcel Carné (Saint-Michel-sur-Orge),
(Cinéma Public Films), Juliette Crochu (association française du cinéma d’animation). du Cinéma Le Calypso (Viry-Chatillon).

63
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Merci d’être venus
Thank you for coming

Merci à Dominique Abel, Alexander Abela, Hélène Abraham, Lenny Abrahamson, Pierre Aïm, Maud Alpi, Rabah
Ameur-Zaimeche, Laurent Aknin, Asitha Ameresekere, Roy Andersson, Bérénice André, Cédric Anger, Grazyna Arata,
Stéphane Aubier,Victor Barcena, Dominique Baumard, Cyril Bedel, François Bégaudeau, Sébastien Bénédict, Maurice
Bénichou, Emmanuelle Bercot, Jean-Jacques Bernard, Sébastien Betbeder, Romuald Beugnon, Jean-Luc Bideau,
Philippe Blasband, Fabrice Blin, Olivier Blond, Jérôme Bonnell, Harry Bos, Didier Boujard, Sacha Bourdo, Pierre-Yves
Borgeaud, Nathalie Bourgeois, Nathalie Boutefeu, Serge Bozon, Jacek Bromski, Juan-Luis Buñuel, Claire Burger,
Robolphe Burger, Daniel Burlac, Guillaume Canet, Maryline Canto, Nae Caranfil, Pierre Carles, Jean-Claude Carrière,
Amira Casar, Neus Catala, Alain Cavalier, Noëlle Châtelet, Lucile Chaufour, Anne-Claire Cieutat, Christine Citti, Anne
Colin du Terrail, Jean-Louis Comolli, Elizabeth Conter, Frédéric Coquelin, Sandra Coralo, Gérard Corbiau, Bruno Cras,
Pol Cruchten, Sarah Cunningham, Antoine de Baecque, Anne Laure Daffis, Leonardo De La Fuente, Louis-Do de
Lencquesaing, Maria de Medeiros, Thomas de Thier, Jean-Pierre Darroussin, Yann Dedet, Fejria Deliba, Stéphane
Delorme, Arnaud Demuynck, Mathieu Demy, Henri Deneubourg, Christian Desmares, Jocelyne Desverchère, Aurélien
Devaux, Frédéric Devreese, Richard Dindo, Claire Diterzi, Rachid Djaïdani, Solveig Dommartin, Jean Douchet, Paul
Driessen, Stéphanie Dronne, Dinara Droukarova, Charlotte Ducos, André Dussollier, Fabienne Duszynski, Dominique
Duthuit, Jeremy Elkaim, Luciano Emmer, Bertrand Faivre, Julio Feo Zarandieta, Carlo Ferrante, Hélène Fillières,
Benedek Fliegauf, Frédéric Fonteyne, Miloš Forman, José Garcia, Pablo Garcia Canga, Charlotte Garson, Aurélia
Georges, Jean Gili, Jacques-Rémy Girerd, Amos Gitaï, Fabienne Godet, Fiona Gordon, Romain Goupil, Robert
Guédiguian, Marie-Anne Guérin, Pierre-Erwan Guillaume, Alain Guiraudie, Szabolcs Hajdu, Mia Hansen-Love, Zoltan
Miklos Hajdu, Fabienne Hanclot, Jean-Pascal Hattu, Louis Héliot, Heike Hurst, Gérald Hustache-Mathieu, Matti Ijäs,
Francesca Isidori, Benoît Jacquot, Sébastien Jaudeau, Helena Jonsdottir, Ellen Jörgensen, Florent Jullien, Marie-Jo
Jouan, Christophe Kantcheff, Wojciech Kaperski, Virginie Keaton, Nino Kirtadzé, Nicolas Klotz, Kolektif Alambik,
Rachida Krim, Satu Kyösola, Wladimir Léon, Lola Lafon, Joachim Lafosse, Luc Lagier, Jean-François Laguionie, Dorota
Lamparska, Vincent Lannoo, Xavier Lardoux, Irina Latchina, Sébastien Laudenbach, Guillaume Laurent, Viktor Lazlo,
Lehotsky Juraj, Pierre Lekeux, Vladimir Léon, Sébastien Le Pajolec, Stefan Liberski, Éric Libiot, Jean-Pierre Limosin,
Michel Linden, Ken Loach, Joe Lawlor, Jérôme Mallien, Léo Marchand, Téona Mitevska, Marie Mandy, Toufan
Manoucheri, Vincenzo Marra, Tonie Marshall, Octavi Marti, Jacques Martineau, César Martinez Herrada, Christine
Masson, Jan P. Matuszynski, Marcelo Mazzarella, Elli Medeiros, Pascal Mérigeau, Thorsten Merten, Adrien Michaux,
Anne Michel, Noëlla Mobassa, Adeline Monzier, Gérard Mordillat, Jean-Marc Moutout, Valérie Mréjen, Antonia Naïm,
Maguy Naïmi, Bernard Nave, Cyril Neyrat, Tom Novembre, Anna Novion, Marianne Osteaux, Jacques Parsi, Alvaro
Pastor, Vincent Patar, Annick Peigne-Guilly, Peter Payer, Elizabeth Perceval, Antonin Peretjatko, Mireille Perrier,
Laurent Perrin, Marc Perrone, Philippe Pilard, Maria Pitaresi, Klaudia Podsiadlo, Claude-Éric Poiroux, Maria Popistasu,
Mylena Poylo, Axel Prahl, Karine Prévoteau, Cristi Puiu, Barry Purves, Amélie Quirion, Katell Quillévéré, Pierre-Loup
Rajot, Philippe Ramos, Georgette Ranucci, Javier Rebollo, Marc Recha, Anne Reid, Katherin Resetarits, Firmine Richard,
Antonia Ringbom, Andrea Roberti, Bruno Romy, Marcus Rothe, Brigitte Roüan, Frédéric Sabouraud, Emmanuel Saget,
Thomas Salvador, Lucia Sanchez, Pascal Sennequier, Mario Serenelli, Charlotte Silvera, Olivier Smolders, Léo Soesanto,
Frédéric Sojcher, Frédéric Strauss, Roland Suso Richter, Silvouplay, Brigitte Sy, Filip Syczynski, Jean-Marie Teno, Jean-
Philippe Tessé, Charles Tesson, Jean-Baptiste Thoret, Serge Tisseron, Pierre Todeschini, Hubert Toint, Ferenc Töröck,
Françoise Tourmen, Samuel Tourneux, Anne-Dominique Toussaint, Jean-Philippe Toussaint, Giorgio Treves, Marie
Trintignant, Christine Van de Putte, Felix Van Groeningen, Miel Van Hoogenbemt, Pierre Vavasseur, Jacqueline Veuve,
Karine Viard, René Vilbre, Patrick Vivancos, Przemyslaw Wojcieszek, Miron Wojdylo, Claude Worms, Andrzej Zulawski.

Les invités présents lors de l’édition 2009 sont indiqués en gras.

65
12e FESTIVAL DU CINÉMA
EUROPÉEN EN ESSONNE
Index des films
8 et des poussières de Laurent Teyssier 35 Grand Amour (Le) de Pierre Étaix 45 Propriété interdite de Hélène Angel 54
78 tours de Georges Schwizgebel 18 Heureux anniversaire de Pierre Étaix 45 Quattro Volte (Le)
À bras le corps de Katell Quillévéré 53 Homme qui dort (L’) de Inès Sedan 32 de Michelangelo Frammartino 28
À nous deux de Céline Guénot 51 Homme sans ombre (L’) Ravissement de Frank N. Stein (Le)
Année du daim (L’) de Georges Schwizgebel 19 de Georges Schwizgebel 19 de Georges Schwizgebel 18
April Showers de Ivo M. Ferreira 62 Hors de l’abri de Céline Guénot 50 Red Riding Trilogy (1974, 1980, 1983) 55
Attaque de la moussaka géante (L’) Hors-jeu de Georges Schwizgebel 18 Rescapé (Le)
de Panos H. Koutras 43 Hôtel Paradiso de Adrian Edmondson 43 d’Aurélien Vernhes-Lermusiaux 48
Babooska de Tizza Covi et Rainer Frimmel 40 Ibis rouge (L’) de Jean-Pierre Mocky 43 Retouches de Georges Schwizgebel 19
Ballade de Jean-Paul (La) de Pauline Gay 35 Imprudence (L’) de Katell Quillévéré 53 Rêve bébé rêve de Christophe Nanga-Oly 50
Ballade de Bruno (La) de Werner Herzog 40 Inconnu (L’) d’Aurélien Vernhes-Lermusiaux 48 Rite de passage de Adriana Swiatek 50
Benda Bilili ! de Renaud Barret Inouie mélodie de Christophe Nanga-Oly 51 Robert Mitchum est mort de Olivier Babinet
et Florent de la Tullaye 59 Jeu de Georges Schwizgebel 19 et Fred Kihn 54
Betty B & the The’s de Felix Stienz 35 Jeune Fille et les Nuages (La) Roc et Canyon de Sophie Letourneur 54
Birthday de Jenifer Malmqvist 35 de Georges Schwizgebel 19 Rouge comme le ciel de Cristiano Bortone 60
Blow Up de Michelangelo Antonioni 61 Kameramörder (Der) de Robert Adrian Pejo 22 Ru de Florentine Grelier 57
Boy Who Wanted to Be a Lion (The) Kleit de Mari-Liis Bassovskaja Rubber de Quentin Dupieux 54
d’Alois di Leo 32 et Jelena Girlin 36 Rupture de Pierre Étaix 45
Brzydkie slowa de Marcin Maziarzewski 51 Kokon de Till Kleinert 33 Saint Festin (La) de Anne-Laure Daffis
C’est gratuit pour les filles de Claire Burger Koluszki blues de Bartosz Warwas 50 et Léo Marchand 56
et Marie Amachoukeli 41 Liberté de Tony Gatlif 59 Shahada de Burhan Qurbani 29
Café pilori de Vincent Mariette 51 Lisière (La) de Géraldine Bajard 23 Sick Boy and the Tree (The) de Paul Jaeger 34
Cage (La) de Alain Raoust 62 Love Patate de Gilles Cuvelier 57 Silence sous l’écorce (Le) de Joanna Lurie 33
Capelito le champignon magique Magnetic North de Miranda Pennell 36 Sinna mann de Anita Killi 34
de Estudo Rodolfo Pastor 58 Mains en l’air (Les) de Romain Goupil 60 Slovenian Girl de Damjan Kozole 30
Carlos de Olivier Assayas 15 Mamma Roma de Pier Paolo Pasolini 40 Soupirant (Le) de Pierre Étaix 45
Cavalier seul de Vincent Mariette 51 Mammifère de Astrid Rieger 36 Stanka Goes Home de Maya Vitkova 32
Cellule 211 de Daniel Monzón 55 Mardi, après Noël de Radu Muntean 24 Stretching de François Vogel 35
Chienne d’histoire de Serge Avédikian 32 Masques de Jérôme Boulbès 57 Sujet du tableau (Le)
Chose publique (La) de Mathieu Amalric 17 MC.Czlowiek z winylu de Bartosz Warwas 50 de Georges Schwizgebel 19
Ciemnego pokoju nie trzeba sie bac Mei Ling de Stéphanie Lansaque Sur la tête de Bertha Boxcar d’Angela Terrail
de Kuba Czekaj 49 et François Leroy 57 et Soufiane Adel 34
Cirque (Le) de Nicolas Brault 57 Meilleur Ami de l’homme (Le) Sur mon coma bizarre glissent des ventres
Cold Water de Teresa Villaverde 36 de Vincent Mariette 51 de cygnes de Vincent Cardona 48
Colivia d’Adrian Sitaru 35 Même en rêve de Alice Taylor 57 Szelest de Leszek Korusiewicz 50
Coucou-les-nuages de Vincent Cardona 48 Memory Lane de Mikhaël Hers 25 Tambour (Le) de Volker Schlöndorff 14
Course à l’âbime (La) Metropia de Tarik Saleh 26 Tant qu’on a la santé de Pierre Étaix 45
de Georges Schwizgebel 19 Micky Bader de Frida Kempff 33 Téhéran de Nader T. Homayoun 62
Cow-boys n’ont pas peur de mourir (Les) Moussa de Christophe Nanga-Oly 50 That’s All de Tizza Covi et Rainer Frimmel 39
de Anne-Laure Daffis et Léo Marchand 56 Murmures de la forêt de Jonathan Hodgson 36 Thé noir de Serge Elissalde 57
Damnés de l’océan (Les) Nakouine de Georges Schwizgebel 18 Touch de Ferenc Cako 35
de Josef von Sternberg 40 Nulle part terre promise Tre Ore d’Annarita Zambrano 34
Dans le décor d’Olivier Volcovici 33 d’Emmanuel Finkiel 46 Triathlon de Bartosz Warwas 51
Dernier Voyage de Tanya (Le) On a beau être bête, on a faim quand même Trois Vies de Rita Vogt (Les)
d’Aleksei Fedorchenko 20 de Anne-Laure Daffis et Léo Marchand 56 de Volker Schlöndorff 14
Désarrois de l’élève Törless (Les) Ona Koja Mjeri de Veljko Popovic 36 Ulzhan de Volker Schlöndorff 14
de Volker Schlöndorff 14 Pal Adrienn de Àgnes Kocsis 27 Un homme un vrai de Jean-Marie
Des filles en noir de Jean-Paul Civeyrac 21 Papieros de Leszek Korusiewicz 51 et Arnaud Larrieu 17
Deyrouth de Chloe Mazlo 33 Papillon d’amour de Nicolas Provost 36 Un poison violent de Katell Quillévéré 53
Échappée (L’) de Céline Guénot 50 Paris monopole d’Antonin Peretjatko 34 Une vie de chat de Alain Gagnol
Échappée (L’) de Katell Quillévéré 53 Pays de cocagne de Pierre Étaix 45 et Jean-Loup Felicioli 59
Echo de Magnus Von Horn 33 Perdrix (Les) de Catherine Buffat Vasco de Sébastien Laudenbach 33
En pleine forme de Pierre Étaix 45 et Jean-Luc Gréco 57 Ventriloques (Les) de Vincent Cardona 51
Entre nos mains de Mariana Otero 61 Perdu ? Retrouvé ! de Philip Hunt 59 Vie au ranch (La) de Sophie Letourneur 54
En promenade… Perspectives de Georges Schwizgebel 18 Vie sans truc (La) de Anne-Laure Daffis
(collectif de réalisateurs européens) 60 Petites histoires d’animaux 58 et Léo Marchand 56
Envol (L’) de Renè Bo Hansen 58 Pivellina (La) de Tizza Covi Vol d’Icare (Le) de Georges Schwizgebel 18
Esterhazy d’Izabela Plucinska 33 et Rainer Frimmel 40 Warszawianka de Marcin Maziarzewski 51
Faussaires (Les) de Volker Schlöndorff 14 Plastic and Glass de Tessa Joosse 36 Wedding in Basarabia de Nap Toader 31
Forbach de Claire Burger 41 Plivnuti Polibkmem de Milos Tomic 36 Yoyo de Pierre Étaix 45
Fröken Märkvärdig & Karriären Pod wiatr nie poplynie slodki zapach kwiatow Yulia de Antoine Arditti 62
de Joanna Rubin Dranger 35 de Leszek Korusiewicz 50 Za horyzont de Kuba Czekaj 49
Fugue de Georges Schwizgebel 19 Praca maszyn de Michal et Maciej Madracki Za Plotem de Marcin Sauter 36
Gloaming (The) des No Brain 57 et Gilles Lepore 49 Zig Zag de Georges Schwizgebel 19

66