Vous êtes sur la page 1sur 3

TEMPS

- « Faire fissa » : Faire vite.

- « Attendre sous l'orme » : Attendre très longtemps, en vain

- « En deux temps trois mouvements » : Très vite, En un rien de temps.

- « Un soleil de plomb » : Un soleil écrasant

- « Etre à la bourre » : Être pressé, Être en retard

- « A tout bout de champ » : A chaque instant, Sans cesse.

- « Sans crier gare » : Sans prévenir, à l'improviste

- « Tuer le temps » : S'occuper ou se distraire pour échapper à l'ennui.

ECHEC

- « Prendre une veste » : Subir un échec

- « Les carottes sont cuites » : Il n'y a plus aucun espoir

- « Se faire pigeonner » : Se faire duper

- « Finir en queue de poisson » : Finir de manière décevante, sans donner les résultats attendus.

- « Tirer sa révérence » : Abandonner, renoncer

- « Tomber sur un os » : Rencontrer une difficulté imprévue.

- « En prendre pour son grade » : Se faire violemment réprimander.

EXAGERATION

- « Faire suer le burnous » : faire travailler exagérément.

- « Se mettre martel en tête » : Se faire du souci, se laisser obséder par une inquiétude.

- « Outre mesure » : Excessivement

- « Pousser le bouchon un peu loin » : Exagérer, aller trop loin.

- « Tiré par les cheveux » : Peu naturel, forcé, exagéré

- « Se casser la nénette » : Se faire du souci.

- « En faire tout un pataquès » : En faire toute une histoire pour des choses sans importance.

- « Faire passer un chameau par le chas d'une aiguille » : Tenter quelque chose d'impossible

- « Etre médusé » : Être très étonné

FATIQUE

- « Avoir un coup de pompe » : Avoir un brusque accès de fatigue

- « Se lever du pied gauche » : Être de mauvaise humeur (dès le réveil).

- « Etre à l'ouest » : Avoir la tête ailleurs

HAINE
- « Avoir quelqu'un dans le nez » : Ne pas aimer, ne pas supporter quelqu'un.

- « Casser du sucre sur le dos (de quelqu'un) » : Dire du mal (de quelqu'un) en son absence.

- « Avoir une dent contre quelqu'un » : En vouloir à quelqu'un.

- « Attendre / avoir (quelqu'un) au tournant » : Se venger (de quelqu'un) à une occasion propice.

- « Il y a de l'orage dans l'air » : Une dispute, une querelle s'annonce

ARGENT

- « Etre à la côte » : Être sans ressources, sans argent

- « Coûter un bras » : Coûter trop cher

EVIDENCE

- « Être terre-à-terre » : Être prosaïque, matériel, sans ambition

- « La mer à boire » : Une entreprise longue et difficile.

- « Bête comme chou » : Très facile à faire ou à comprendre.

- « Une vérité de La Palice/Une lapalissade » : Une évidente vérité qui prête à rire

PERSONNALITE

- « Faire le mariole » : Faire l'intéressant

- « Etre sous la coupe de quelqu'un » : Etre sous la dépendance ou l'influence de quelqu'un.

- « La partie cachée/immergée de l'iceberg » : ce qui est caché est plus que ce qui est visible.

- « Etre verni » : Être chanceux

- « On ne peut à la fois être juge et partie » : On ne peut juger avec équité ses propres fautes

- « Une hirondelle ne fait pas le printemps » : fait isolé n'autorise pas de conclusion générale

HABILITITE

- « Se la jouer fine » : Régler ou traiter une affaire avec habileté.

- « Mettre / Tirer au clair » : Expliquer, élucider une affaire

- « Faire avancer le schmilblick » : Apporter des éléments permettant de progresser vers la


solution.

- « Remettre les pendules à l'heure » : Se mettre d'accord sur une base de discussion

- « Mettre le hola » : Faire cesser une querelle.

- « La substantifique moelle » : Ce qu'il y a de meilleur, de plus précieux.

- « Avoir le pied marin » : Être à l'aise, garder son équilibre à bord d'un bateau

- « A bon escient » : En étant au courant de la situation

- « La balle est dans votre camp ! » : C'est maintenant à vous de parler

- « En catimini » : En cachette, très discrètement.


DETERMINATION

- « Se tenir /être droit dans ses bottes » : Garder une attitude ferme et déterminée.

- « Retourner sa veste » : Changer brutalement d'opinion

- « Y'a pas photo » : Il n'y a aucun doute.

- « De gré ou de force » : Que cela plaise ou non.

- « A cor et à cri » : À grand bruit, avec beaucoup d'insistance

- « Prendre à la gorge » : Contraindre par la violence

- « Etre dur à la détente » : Être difficile à persuader

- « Croire dur comme fer » : Croire très fermement, sans pouvoir être détrompé.

- « La carotte ou le bâton » : La récompense ou la punition.

- « Un choix cornélien » : Un dilemme, un choix extrêmement difficile

- « A pied d'oeuvre » : Prêt à commencer un travail

- « Veiller au grain » : Se tenir sur ses gardes

- « Prendre la tangente » : S'échapper, se tirer d'affaire adroitement.

- « Refiler la patate chaude » : Se débarrasser sur quelqu'un d'autre d'une affaire embarrassante