Vous êtes sur la page 1sur 6

Mes attentes et motivations.

Au début, je n'avais pas vraiment envie de faire mon stage


dans une bibliothèque : je pensais que j'allais trouver ça ennuyant et que je savais déjà tout du
métier de bibliothécaire.
Je ne savais pas quelles seraient les fonctions précises qui
me seraient attribués mais je pensais que je serai affecté uniquement dans le secteur
médiathèque et que mes tâches seraient limitées à ranger des livres et des bandes dessinées,
des DVD ou des disques, d'aider les lecteurs à trouver ce qu'ils cherchent et à s'informer en
quoi consiste le métier de bibliothécaire.
Je m'attendais aussi à travailler dans un bureau en classant
des documents et à faire des photocopies.

-3-
Description de mon stage.

Un agent m'a d'abord reçus avec deux autres camarades de


classe et nous a fait visité l'entreprise. Il était agréable mais un peu et ne savait pas en quoi
consistait notre stage et quelles tâches nous confier. Il nous a ensuite emmenées à la
médiathèque et nous a laissé sous la surveillance de la bibliothécaire.
Durant ce stage, la bibliothécaire a, comme je l'ai prévu,
demandé de ranger des livres et nous a expliqué en quoi consistait son métier : qu'une
personne voulant devenir bibliothécaire doit passer par des formations et avoir un bon niveau,
beaucoup de patience et avoir une bonne mémoire car il y a beaucoup de choses à connaître.
Mais elle nous a également appris à couvrir de nouveaux
livres,à l'aide de quel matériel,nous a demandé de faire un exposé sur notre école à des
étudiants tchèques et nous avons assistés à une animation pour enfants dans son secteur.
Mais contrairement à ce que je m'attendais je ne suis pas seulement rester dans le même
secteur : Nous avons visité la galerie d'Arts de l'Institut où se trouvait de beaux tableaux et
avons également assistés à un cours de français que j'ai adoré pour adolescents tchèques de
notre âge.
Cependant, au début je trouvais le bâtiment réservé aux cours de
français trop grand et je me perdais parfois. Il y avait heureusement toujours des personnes
pour m'aider.
Nous avons également ranger des dossiers pour des auteurs
tchèques et français et avons fait des photocopies de sujets d'examens dans la salle des
professeurs et j'ai découvert l'existence d'une machine à agrafer les photocopies.
Ce que j'ai trouvé embêtant c'est que l'on ne pouvait pas
accéder à la salle sans un code réservé aux professeurs et j'oubliais souvent des affaires là-
bas. Je devais donc attendre longtemps qu'un professeur arrive enfin pour m'ouvrir la porte.

-4-
M. Dabin, qui s'occupe des inscriptions aux examens et qui nous
avait reçus le premier jour, nous a arrangé un rendez-vous avec les personnels de
l'administration afin de mieux comprendre le fonctionnement de l'Institut français de Prague.
Mais la secrétaire qui devait nous faire la visite des bureaux ne
le savait pas et n'était donc pas très bien organisée.
Nous avons visité les principaux bureaux, rencontrés plusieurs
personnels qui nous ont expliqués en quoi consiste leur métier par exemple le coordinateur
des alliances françaises.
M. Jacquot a expliqué ce que c'est une alliance. Il nous a aussi
parlé des deux différentes parties de l'Institut : la partie attachée à l'Institut et la deuxième
partie attachée à l'ambassade.

-5-
Ce que mon stage m'a apporté.

J'ai trouvé ce stage très intéressant, je ne connaissais pas tous les


secteurs de l'Institut Français de Prague et ce stage a modifié mon point de vue sur le métier
de bibliothécaire.
Je pensais que son métier consistait surtout à ranger des livres, à les
couvrir, à vérifier l'emprunt des livres sur son ordinateur et aider les gens qui ont en besoin.
Mais j'ai appris qu'une bibliothécaire n'a pas le temps de lire. Elle doit également posséder une
bonne maîtrise des nouvelles technologies, doit toujours s'informer des nouveautés actuelles,
elle peut organiser des animations ou des débats dans la médiathèque et elle présente plusieurs
fois par jour son secteur aux personnes intéressées.
Il lui faut donc beaucoup d'énergie, d'enthousiasme, de précision et
d'organisation.
Dans le secteur de l'enseignement des langues, j'ai apprécié la
méthode du professeur de français : il donne à ses élèves de la grammaire mais leur fait
surtout des jeux et engage la conversation en français afin de rendre le cours plus actif et pour
plus les motiver.

-5-
Annexes.

Voici le cinéma de l'Institut Français de Prague.

Ici, la bibliothèque de l'Institut français et ses nombreux livres.