P. 1
107_EM10102010

107_EM10102010

|Views: 2,943|Likes:
Publié parelmoudjahid_dz

More info:

Published by: elmoudjahid_dz on Oct 09, 2010
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/03/2013

pdf

text

original

24° à Alger 40° à In Salah

Santé

Météo

L a maladie de Parkinson liée à la défaillance du système d'énergie des cellules
PP. 16-17

Premier test de Benchikha aujourd’hui à 15 h à Bangui

Pluies et baisse sensible des températures
P. 2

1.287 candidats au concours d’accès à l’ENA
Autoroute Est-Ouest

PP. 19 à 24

L’EN new look
Le sélectionneur national de football, Abdelhak Benchikha devra aligner une équipe "new look" aujourd’hui à Bangui face au Centrafrique, pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2012. Selon une source proche du staff technique, Benchikha compte aligner d’entrée trois nouveaux joueurs, il s’agit de Djamel Abdoun, Djamel Mesbah, et Carl Medjani. P. 32

Liaison directe Alger-Tlemcen dès aujourd’hui P. 7

2 Doul Qîda 1431 - Dimanche 10 Octobre 2010 - N° 14020 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287

L A R E V O L U T I O N PA R L E P E U P L E E T P O U R L E P E U P L E

SOMMET

ARABE EXTRAORDINAIRE DE

SYRTE (LIBYE)

Le Président Bouteflika appelle à une réforme urgente du système de l'action arabe commune
Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika a appelé, hier à Syrte (Libye), à une réforme urgente du système de l'action arabe commune pour permettre aux pays arabes de mieux composer avec leur environnement externe et y influer de manière à servir leurs intérêts et répondre à leurs aspirations. Dans une allocution prononcée lors d'une séance à huis clos du sommet arabe extraordinaire, le Président Bouteflika s'est dit convaincu que "la réforme institutionnelle, objet de notre rencontre, est à même d'ouvrir grand la voie à l'instauration d'une politique arabe de voisinage jouissant de potentialités humaines et matérielles nécessaires à la réalisation de ses objectifs de la meilleure manière qui soit".
PP. 3 à 5

Ent ret i ens av ec pl usi eur s C hef s d’ E tat

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Té l. : (021) 73.70.81 — Fa x : (021) 73.90.43 — 52e Année — Alg ér ie : 10,00 DA - Fra n ce : 1 €

2

EL MOUDJAHID

Météo

24° à Alger, 40° à In Salah

Sellal à Tlemcen
Ce matin, à 10 h

Pluies et baisse sensible des températures.
Le temps sera relativement instable avec une baisse sensible des températures sur l'Ouest et le Centre avec des averses de pluies orageuses localement assez marquées, ces pluies gagneront l'est du pays à partir de l'après-midi. Les vents seront variables modérés à parfois assez forts avec rafales de vents sous orages. La mer sera agitée. au sud, le temps sera voilé à nuageux du sud-ouest vers El Bayadh, Ghardaia, Laghouat et le nord oasis avec quelques pluies parfois orageuses. Ailleurs, le temps généralement dégagé. Les vents seront d'ouest à sud-ouest modérés à assez forts avec soulèvements de sable. Le mercure affichera 24° à Alger, à Annaba, à Batna, et à Oran 26° à Bejaia et à Constantine, 24° à Bordj BouArréridj et à Chlef, 23° à Sétif, à Tlemcen, 34° à Ghardaïa, 33° à Tamanrasset, 29° Tindouf, 38° à Illizi et à Adrar et 40° In Salah.

Conférence-débat avec l’Union nationale des sages-femmes
L’Union nationale des sages-femmes organisera ce matin, à 10 h une conférence-débat au centre de presse d’El Moudjahid. A cette occasion, un bilan d’activités sera présenté.

Demain à 10 h “Energies renouvelables, énergies propres”

Conférence de presse de “Era”
Le commissariat du Salon “Era” organise une conférence de presse, demain 11 octobre 2010, à 10 heures, au Centre de presse d’El Moudjahid, en prévision de la tenue du Salon international “ Energies renouvelables, Energies propres, Développement durable ”, qui se tiendra à Tamanrasset du 19 au 21 octobre 2010 et placé sous le haut patronage du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. Lors de cette rencontre, la commissaire présentera les temps forts de cette édition, les participants attendus et les conférences-débats qui auront lieu.

M. Abdelmalek Sellal, ministre des Ressources en eau, se rendra demain à Tlemcen pour une visite d’inspection et de travail. Au menu de sa visite, la mobilisation de la ressource par les barrages, les forages et stations de dessalement de l’eau de mer pour renforcer l’AEP, l’irrigation des terres agricoles par l’épuration des eaux usées à partir de la station d’épuration de Tlemcen et la protection des rivières et plans d’eau contre la pollution. Le ministre inspectera plusieurs chantiers et mettra en service plusieurs ouvrages hydrauliques. Pour rappel, la wilaya de Tlemcen a 5 barrages (Beni Bahdel rempli à 69%, Mefrouch 57%, Bougherara 76%, Sikak 70% et Sidi Abdelli 70%).

Ce matin, à Dar El Imam

Rencontre au profit des encadreurs du Hadj 2010
Le ministre des Affaires religieuses et du Wakf, M. Bouabdallah Ghlamallah, présidera ce matin, à 9 h à Dar El Imam, El Mohammadia, une rencontre au profit des membres encadreurs chargés de l’accueil et de l’hébergement des hadji algériens.

1.287 candidats aux épreuves du concours d’accès à l’ENA
Le concours d’accès à l’Ecole nationale d’administration (ENA) (session d’octobre 2010) est fixé du 28 au 30 octobre 2010. Les épreuves débuteront le jeudi 28 octobre à 7 h du matin pour les 1287 candidats inscrits à ce concours. (Lire pp 19 à 24).

Les 14 et 15 octobre, à Oran

1er forum «femmes rurales en Algérie»
Le premier forum «Femmes rurales en Algérie » aura lieu les 14 et 15 octobre à la Munatec de Canastel (Oran). L’action se déroule dans le cadre du projet d’amélioration de la représentation de la femme rurale dans le tissu associatif algérien, financé par l’Agence catalane de coopération au développement (ACCD).

Ghoul à Tlemcen
Le ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul, effectuera aujourd’hui une visite d’inspection au méga projet de l’autoroute Est-Ouest à la wilaya de Tlemcen afin de mettre en service le dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest reliant Tlemcen aux frontières marocaines sur un linéaire global de 73 Kms. La mise en service de ce tronçon indique la fin des travaux sur le lot ouest de ce méga projet. A l’occasion de cette visite, le ministre procèdera à l’inauguration du port de pêche et de plaisance Marsa Ben Mhidi et la trémie de la ville de Tlemcen.

UFC

1er colloque international sur les sondages et mesures d’audience en Algérie
L’université de la formation continue organisera en avril 2011 le premier colloque international sur les sondages et mesures d’audience en Algérie, sous le thème «L’opinion publique : les sondages comme instrument de mesure et d’information ». Cette rencontre, première de son genre en Algérie, se veut un espace d’échange sur les méthodes et techniques de sondage développées en Algérie».

Le 12 octobre au Centre international des scouts de Sidi Fredj

Journée de sensibilisation au profit des femmes rurales sur les différents dispositifs créateurs d’activités et d’emplois
A l’occasion de la Journée mondiale de la femme rurale, l’association nationale Femme et Développement rural organisera le 12 octobre à partir de 9 h au siège du Centre international des scouts musulmans de Sidi Fredj, une journée de sensibilisation et d’information des femmes rurales sur les différents dispositifs créateurs d’activités et d’emplois et ce, en partenariat avec 18 associations nationales et locales.

A partir de demain, à la résidence Djenane El Mithak

Ce matin, au Palais des nations, Club des Pins

Jeux sportifs arabes militaires de l’Union Arabe du Sport Militaire de la Ligue Arabe

Séminaire national sur la révision des règles parasismiques (RPR)
Le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme organise ce matin 10 octobre à 8 h 30 au Palais de nations, Club des Pins, un séminaire national sur la révision des règles parasismiques algériennes sous le thème « protection des constructions par la réduction du risque sismique ». Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la continuité des consultations régionales organisées par le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme à Boumerdès le mercredi 19 mai 2010, Annaba, le dimanche 30 mai 2010 et Oran, le jeudi 10 juin 2010. Elle regroupera plus de 1200 participants issus des milieux universitaires et de la recherche scientifique, des experts techniques ainsi que les intervenants dans l’acte de bâtir.

Séminaire sur l’arabisation de l’enseignement et le développement humain
Dans le cadre de son programme culturel et scientifique tracé pour la session 2009-2011, le Conseil supérieur de la langue arabe organisera un colloque scientifique sous le thème «l’arabisation de l’enseignement et le développement humain» qui se tiendra à la résidence Djenane El Mithak, à partir de demain. Ce colloque de trois jours est organisé en collaboration avec plusieurs institutions notamment le centre arabe pour l’arabisation, la traduction, la création et la publication (Damas), le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, des institutions rattachées à l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALESCO) et le programme arabe de l’OMS.

L’ANP participe au rendez-vous
L’Armée Nationale Populaire participe a la 1ère édition des Jeux sportifs arabes militaires de l’Union Arabe du Sport Militaire de la Ligue arabe, devant se dérouler à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 12 octobre, en présence de 17 pays arabes. A l’occasion de ce grand événement sportif militaire arabe, l’Algérie qui sera représentée dans ces jeux par une délégation sportive militaire forte de soixante et onze membres, sera engagée dans les sept disciplines sportives suivante : l’athlétisme, la boxe, le taekwondo, la lutte, le tir sportif, le pentathlon militaire et le parachutisme.

Tébessa

Découverte d’un champ de mines antipersonnel à Bir El Ater
Un champ de mines antipersonnel datant de la période coloniale a été découvert, en fin de semaine dernière à Bir El Ater, cheflieu de daïra situé à plus de 75 km au sud de Tébessa, a-t-on appris samedi de source sécuritaire. La découverte de ce périmètre contenant environ 40 engins explosifs, enfouis sous terre par l’armée coloniale dans la partie sud-est de la ville de Bir El Ater, non loin de la ligne électrifiée "Challe", a été signalée par une entreprise nationale en charge de travaux de terrassement sur un site devant abriter le nouveau complexe sportif de la ville, a fait savoir cette source, ajoutant qu’une équipe d’artificiers de l’Armée Nationale Populaire a été dépêchée sur les lieux pour prendre les mesures nécessaires. Pour rappel, la ligne "Challe", du nom du général français Maurice Challe, était venue doubler la ligne "Morice". Traversant la bande frontalière sur une longueur de plus de 300 km dans la wilaya de Tébessa, elle était destinée à étouffer les mouvements des Moudjahidine dans la région.

Prévention et répression de l’usage et du trafic illicites de stupéfiants

A partir d’aujourd’hui, à l’hôtel El-Aurassi

3es journées de Pharmacie hospitalière et 1er forum de la pharmacie industrielle
L’hôtel El-Aurassi abritera aujourd’hui et demain les troisièmes journées nationales de Pharmacie hospitalière. Quatre thèmes seront abordés lors de cette rencontre, en l’occurrence, les produits pharmaceutiques innovants et la biotechnologie, l’amélioration de la disponibilité des produits pharmaceutiques hospitaliers, la bonne pratique de la pharmacie hospitalière et le statut de pharmacien hospitalier. Parallèlement à ces journées, l’Ordre des pharmaciens organise le premier forum de la pharmacie industrielle. Cette manifestation placée sous le parrainage du ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’Investissement et du ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire, verra la participation des représentants nationaux, maghrébins et européens.

Séminaire régional, aujourd’hui et demain, à l’hôtel El Riad
L’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie organise aujourd’hui et demain à l’hôtel El Riad, Sidi Fredj, un séminaire régional pour les wilayas du Centre algérien sur l’application de la loi n°18-04 relative à la prévention et la répression de l’usage et du trafic illicites de stupéfiants et de substances psychotropes. L’ouverture officielle des travaux se tiendra demain, 10 octobre à 9 h.

Médias

El Watan a 20 ans !
L e quotidien national d’information El Watan vient de célébrer le vingtième anniversaire de sa création. Dans un supplément publié en cette circonstance, ses membres fondateurs reviennent sur les raisons qui les ont motivés pour lancer leur journal en pleine période d’ouverture médiatique et de pluralisme politique. Ce sont donc deux décennies de travail au service d’un lectorat que la direction de la publication s’efforce de satisfaire du mieux qu’elle peut. Aujourd’hui, le quotidien El Watan tient une place appréciable dans le paysage médiatique. Il affirme des ambitions et des projets orientés vers la quête d’une information en constante adéquation avec les exigences de ses lecteurs. Il est réconfortant de constater qu’à travers les témoignages de certains membres fondateurs de la publication, une preuve de reconnaissance et de mérite a été faite à l’adresse des travailleurs d’El Moudjahid qui ont activement contribué à l’émergence et à l’essor de ce journal. Toutes nos félicitations à l’équipe d’El Watan.

Hyundai Motor Algérie

Inauguration, le 13 octobre, de la direction régionale d’Oran
Hyundai Motor Algérie procèdera le 13 octobre à l’inauguration du siège de la direction régionale d’Oran.

France 24 lance sa chaîne 24h/24 en langue arabe

Conférence de presse, cet après-midi, de Christine Ockrent
A l’occasion du lancement de France 24 de sa chaîne 24h/24 en langue arabe, Mme Christine O c k r e n t , directrice g é n é r a l e déléguée de France 24, animera une conférence de presse cet après-midi à 14 h au Sofitel, Salle Hamma, 172, rue Hassiba Ben Bouali, Alger.

Le 14 octobre à 14 h 30, au CCF d’Alger

Conférence sur la culture moderne de l’image du Maghreb
Le centre culturel français d’Alger organise le 14 octobre à 14 h 30 en son siège une conférence sous le thème « la culture moderne de l’image du Maghreb ». La rencontre sera animée par Omar Carlier, professeur d’histoire maghrébine à l’université de Paris VII (Denis Diderot).

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

L’événement

3

Sommet arabe extraordinaire de Syrte (Libye)

Le Président Bouteflika appelle à une réforme urgente du système de l’action arabe commune
Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a prononcé, hier à Syrte, une allocution à l'occasion du sommet arabe extraordinaire qui se tient à Syrte (Libye). En voici la traduction APS :
“Au nom de Dieu le Clément, le Miséricordieux, Que le Salut de Dieu soit sur le plus noble des messagers, ses proches et ses compagnons jusqu'au jour du Jugement dernier.
Excellence Colonel Maâmar El Gueddafi, Guide de la Révolution libyenne, Majestés, Excellences, Altesses, Excellence, Monsieur le secrétaire général de la Ligue arabe, Mesdames et messieurs, Je voudrais, tout d'abord, féliciter mon frère, le Guide Maâmar El Gueddafi pour sa présidence de cette session extraordinaire du sommet arabe, et lui exprimer mes vifs remerciements pour l'accueil généreux et l'hospitalité qui nous ont été réservés et pour la bonne gestion des travaux de ce sommet qui nous réunit à nouveau dans notre deuxième pays frère, la Jamahirya libyenne. Mes remerciements vont également au Secrétaire général de la Ligue arabe, M. Amr Moussa pour ses efforts louables consentis au service des causes arabes. Votre Excellence, Majestés, Excellences, Altesses, Mesdames, messieurs, Notre session extraordinaire se tient dans une conjoncture arabe et internationale particulière qui fait que la décision de sa convocation soit, en elle-même, une décision pertinente et clairvoyante. En effet, la conjoncture extrêmement sensible que traverse notre Nation arabe est caractérisée par les derniers développements de la cause palestinienne et les achoppements contre lesquels butent les négociations de paix en raison de l'obstination de l'occupation israélienne qui s'entête à poursuivre sa politique de construction de colonies faisant fi du droit légitime du peuple palestinien à l'édification de son Etat indépendant. Au plan international, il s'agit de dossiers inhérents à la position des pays arabes vis-à-vis des mutations en cours, aux plans régional et international, dans leurs volets politique et économique ainsi qu'en ce qui concerne la réforme des Nations unies et du Conseil de sécurité. Ces défis et ces questions aussi épineuses les unes que les autres, soient-elles urgentes ou inscrites aux long et moyen termes, nous interpellent. C'est pourquoi la convocation de notre sommet était inéluctable. De ce fait, mon pays adhère pleinement à l'initiative appelant à une réforme urgente du système de fonctionnement de la Ligue arabe pour mieux composer avec notre environnement externe et y influer de manière à servir les intérêts de notre Nation et les aspirations de nos peuples, qu'il s'agisse de notre environnement immédiat ou de l'ordre mondial fort de ses ensembles et de ses alliances. Je demeure convaincu que la réforme institutionnelle, objet de notre rencontre, est à même d'ouvrir grand la voie à l'instauration d'une politique arabe de voisinage jouissant de potentialités humaines et matérielles nécessaires à la réalisation de ses objectifs de la meilleure manière qui soit. Tout en saluant l'amorce de ce processus de réforme que nous accueillons avec enthousiasme et optimisme, nous tenons à souligner l'impératif d'engager des réformes axées sur une évaluation objective du bilan de l'action arabe commune qui tienne compte aussi bien de ses point forts que de ses failles. Nous préconisons, pour ce faire, de méditer les expériences internationales et régionales qui ont fait leurs preuves en la matière, notamment au niveau africain et dans le cadre de l'Union européenne, et ce dans un continuel souci de moderniser les méthodes de notre action commune à même d'assurer la réalisation des objectifs escomptés à un rythme plus soutenu en écartant les douloureuses erreurs du passé. L'Algérie veut souligner, de prime abord, la nécessité de poursuivre et de consacrer les réformes initiées précédemment, à leur tête la création du Parlement arabe permanent en adoptant le critère de représentativité proportionnelle basée sur la densité de la population de chaque pays membre. Il s'agit, en effet, d'un pas qualitatif et important sur la voie de la démocratisation de la vie sociopolitique des pays arabes et d'un moyen idoine de relancer le processus d'édification d'une société arabe

La politique arabe de voisinage repose indéniablement sur un minimum de constantes et d'objectifs arabes communs incontestables et inaliénables.
mise en œuvre, je ne vois la nécessité d'une nouvelle structure institutionnelle autonome. Il s'agit plutôt d'une politique de voisinage qui doit adhérer complètement aux politiques de la Ligue pour qu'elle soit adoptée par toutes ses structures, qu'il s'agisse du secrétariat, de conseils ou de commissions. Votre excellence, Tels sont, avec concision, les Majestés, Altesses, principes communs sur lesquels Mesdames, messieurs, Je voudrais saisir cette occasion doit reposer toute politique arabe pour saluer le contenu du document unifiée de voisinage pour être une du secrétaire général de la Ligue sur politique à contenu, justifiée, reconnue et crédible pour nos peuples, nos voisins et Mon pays adhère pleinement nos alliés. En dépit de notre à l'initiative appelant à une enthousiasme réforme urgente du système de extrême initiative, nous pour cette fonctionnement de la Ligue privilégions la circonspection et une mûre arabe pour mieux composer réflexion sur ce qu'un tel avec notre environnement projet, grand et ambiexterne et y influer de manière tieux, requiert comme étude, examen et analyse. à servir les intérêts de notre nous Nation et les aspirations de nos Voilà pourquoi particurecommandons peuples, qu'il s'agisse de notre lièrement de prendre le temps nécessaire et de environnement immédiat ou fournir l'effort indispende l'ordre mondial fort de ses sable pour analyser tout ensembles et de ses alliances. ce qui peut en résulter comme engagements politiques, juridiques et une politique arabe de voisinage, pratiques qui nous lieraient avec les qui reflète une vision perspicace et pays voisins et tout ce qui peut en clairvoyante d'un rôle arabe plus découler comme divisions inutiles efficace et influent, notamment entre frères. dans la relation avec les pays voiVotre excellence, sins, avec lesquels nous partageons Majestés, Altesses souvent des défis et des intérêts Mesdames, messieurs communs. Le nouveau processus de réforLa politique arabe de voisinage repose indéniablement sur un mini- me institutionnelle de la Ligue que mum de constantes et d'objectifs nous espérons voir arriver en tête arabes communs incontestables et des priorités de tous les pays inaliénables. membres et bénéficier de leur extrêIl s'agit principalement de la me attention ainsi que du suivi nécessité de trouver une solution minutieux et continu du secrétariat juste et définitive à la question général, est à même de garantir, à palestinienne, de recouvrer tous les terme, le climat propice pour territoires arabes occupés, de réali- asseoir les fondements d'une poliser la sécurité régionale et globale tique arabe unifiée de voisinage qui pour les pays et les peuples arabes serve les intérêts de notre Nation et et d'y œuvrer sérieusement en vue réalise nos objectifs. d'éloigner toute source de tension Au terme de mon allocution, je ou toute menace à la paix, en vous réitère, Monsieur le président, déployant tous les moyens pos- mes remerciements, en mon nom sibles, pour faire de la région arabe personnel et au nom de la délégaet celle du Moyen-Orient, une tion m'accompagnant, pour toute région exempte d'armes de destruc- l'attention dont vous avez fait tion massive et en particulier montre depuis notre arrivée sur d'armes nucléaires et en veillant au cette terre généreuse et accueillante, respect et à la promotion des priant le Tout-Puissant, de sanctionvaleurs culturelles, civilisation- ner les travaux de notre session, de nelles et religieuses de la Nation succès et de guider nos pas au arabe dans le cadre du dialogue des mieux des intérêts de notre Nation. civilisations et des religions. Je vous remercie pour votre Concernant les mécanismes de attention.” entre les différents organes de la Ligue actuels ou en cours de création, d'éviter d'alourdir la charge de la structure institutionnelle escomptée et de veiller à une mobilisation rationnelle et justifiée des ressources de la Ligue.

des sommets économiques et sociaux mondiaux et auprès des institutions de l'ONU et des institutions internationales y relevant. En second lieu, l'Algérie est optimiste quant à toutes les nouvelles propositions visant la dynamisation de l'action arabe commune et soutient en particulier la proposition soulignant la nécessité de renforcer les moyens du secrétariat vu ses charges croissantes et en prévision de l'élargissement de ses missions futures notamment celles engendrées par les réformes actuelles. Ce qui implique La conjoncture extrêmement notre appui à la sensible que traverse notre Nation proposition du arabe est caractérisée par les der- secrétariat général visant la création niers développements de la cause palestinienne et les achoppements d'un nouveau poste pour seconder le contre lesquels butent les négocia- délégué général. Dans le même tions de paix en raison de l'obsticontexte et pour les nation de l'occupation israélienne mêmes motifs, qui s'entête à poursuivre sa polinous suggérons la mise en place du tique de construction de colonies mécanisme de la faisant fi du droit légitime du troïka au niveau de peuple palestinien à l'édification la présidence annuelle de la de son Etat indépendant. Ligue pour soutenir la présidence du consciencieuse et responsable sommet dans l'accomplissement de ses missions à tous les niveaux en imprégnée des principes de la bonne pratique démocratique qui vue d'assurer le contact entre les respecte ses valeurs culturelles et présidences successives, de présercivilisationnelles arabo-musul- ver la mémoire de l'action commune et des ses décisions et de concrémanes. Nous ne manquerons pas de sou- tiser les objectifs et les politiques ligner, aussi, l'impératif de repré- adoptées. senter toutes les franges de la sociéVotre Excellence té arabe y compris l'élément fémiMajestés, Excellences, Altesses nin. Mesdames, Messieurs Nous soulignons, dans le même L'efficacité de l'action arabe ordre d'idées, l'importance de procommune se mesurant au niveau de mouvoir le rôle du Conseil de paix la rationalité des décisions et des et de sécurité et de soutenir ses moyens matériels et technologiques politiques tracées et de l'efficience afin de lui permettre d'accomplir au des méthodes adoptées pour leur mieux son rôle et de gérer les cas de application, nous exhortons, en troitensions et de conflits de manière à sième lieu, nos frères dans les pays empêcher leur recrudescence en membres et au sein du secrétariat leur apportant le règlement adéquat. général à faire preuve de pragmatisCompte tenu de la situation dans me et de réalisme dans la définition laquelle se trouvait ce conseil et vu des prérogatives des conseils minisles résultats concrets réalisés par tériels et des commissions proposon homologue dans le cadre de sées conformément aux priorités de notre expérience africaine, nous l'action arabe commune et de ses estimons qu'il est inévitable de grandes orientations stratégiques et revoir sa composante et de l'élargir ce, pour éviter tout chevauchement de manière à lui permettre d'assu- qui pourrait entraver la réalisation de nos aspirations à des positions mer efficacement son rôle. De même pour le Conseil écono- cohérentes et à une vision globale mique et social qui a pour mission qui devrait caractériser nos décila cristallisation des aspirations du sions et stratégies. Nous soulignons également la citoyen arabe et leur défense lors nécessité de préserver la cohésion

Dimanche 10 Octobre 2010

4

L’événement

EL MOUDJAHID

Réunion, vendredi dernier, du Comité de l’initiative de paix arabe à Syrte

La responsabilité de l'arrêt des négociations imputée à Israël

L

e Comité de l'Initiative de paix arabe a imputé, vendredi soir à l'issue de ses réunions, la responsabilité de l'arrêt des négociations directes israélo-palestiniennes à Israël en raison de la persistance de ce dernier dans sa politique de colonisation. Le communiqué final souligne la "responsabilité d'Israël dans l'arrêt des négociations israélo-palestiniennes en raison de la persistance de ce dernier dans sa politique de colonisation et des conséquences qui peuvent en découler". Le communiqué affirme que toute reprise des négociations israélo-palestiniennes était tributaire de "l'arrêt total de la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés y compris ElQods". Le comité de l'Initiative de paix arabe a en outre salué les positions du Président américain Barack Obama devant l'Assemblée

générale des Nations unies concernant les droits des palestiniens", soulignant "son entière disponibilité à coopérer avec l'administration américaine pour concrétiser ces positions dans les faits y compris la reconnaissance d'un Etat palestinien aux frontières de 1967 avec El-Qods-est comme capitale. Le Comité de l'Initiative de paix arabe a appelé à cet effet la partie américaine à "poursuivre les efforts déployés en vue de réunir les conditions idoines à même de relancer le processus de paix". Le communiqué souligne, par ailleurs, qu'une paix globale et juste avec Israël "ne saurait être réalisée sans un retrait total d'Israël des territoires arabes occupés en juin 1967, y compris le plateau du Golan syrien arabe et le sud Liban, et la création d'un Etat palestinien indépendant avec El-Qods-est pour capitale confor-

mément à l'initiative de paix et aux décisions des Nations unies y afférentes". Le communiqué souligne également la nécessité de "mettre fin à la division et de concrétiser la réconciliation palestinienne en vue de préserver la bande de Ghaza". Le Comité de l'Initiative de paix arabe a enfin appelé à "la tenue, dans un mois, d'une nouvelle réunion pour examiner les alternatives proposées par le président palestinien Mahmoud Abbas et définir les démarches à prendre". Le président Abbas a informé, lors de cette réunion, le Comité de l'Initiative de paix arabe des derniers développements de la situation dans les territoires palestiniens et des négociations israélo-palestiniennes, rappelle-ton.

Le porte parole de la présidence palestinienne

“Une nouvelle chance à l’adminitration américaine pour poursuivre ses efforts”
Nabil Abou Roudeina a affirmé hier, à Syrte (Libye) qu'une nouvelle chance a été donnée à l'administration américaine pour poursuivre ses efforts visant à convaincre la partie israélienne d'arrêter la colonisation et de reprendre les négociations avec l'Autorité palestinienne. Dans une déclaration à la presse, avant l'ouverture du sommet arabe extraordinaire de Syrte, Abou Roudeina a indiqué qu'après la réunion du comité de suivi arabe en présence du président palestinien Mahmoud Abbas, il a été convenu de la nécessité de donner une nouvelle chance à l'administration américaine pour tenter de trouver des solutions aux obstacles posés par Israël soulignant qu'en cas d'échec la question sera de nouveau soumise au comité de suivi pour examen.

Les Etats-Unis accueillent favorablement la décision du Comité

Paris se réjouit que la Ligue arabe laisse une "porte ouverte"

L

es Etats-Unis ont accueilli favorablement la décision du Comité de l'initiative de paix arabe, donnant un délai d'un mois à l'administration américaine pour obliger Israël à mettre fin à la colonisation, pour permettre la poursuite des négociations directes. Dans un communiqué du Département d'Etat, "les Etats-Unis apprécient la déclaration de la Ligue arabe de soutien à ses efforts visant à créer les conditions qui permettront

des discussions directes pour aller de l'avant". "Nous continuerons à œuvrer avec les parties, et avec tous nos partenaires internationaux pour faire progresser les négociations afin de parvenir à la solution de deux Etats et encourager les parties à prendre des mesures constructives à cette fin", a souligné dans le texte, le porte-parole du Département d'Etat, Philip Crowley.

L

a France s'est félicitée hier, que la Ligue arabe ait laissé "une porte-ouverte" en décidant de donner aux Etats-Unis un mois supplémentaire pour tenter de sauver les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens. "Nous nous réjouissons que, tout en constatant l'impasse actuelle, elle laisse la porte ouverte aux efforts pour permettre une reprise des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens", a déclaré hier, dans un commmuniqué le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero. Pour Paris, "tout doit

être mis en œuvre maintenant pour trouver les moyens d'assurer la poursuite du processus engagé le 2 septembre à Washington grâce aux efforts américains que nous soutenons pleinement", a affirmé M. Valero. Les chefs des diplomaties française et espagnole, Bernard Kouchner et Miguel Angel Moratinos, se rendront aujourd’hui en Israël, dans les territoires palestiniens et en Jordanie. "Ce déplacement s'inscrit pleinement dans cette perspective", a-t-il souligné.

Aux côtés de Mahmoud Abbas pour la paix

L

es pays arabes se sont réunis à Syrte à un moment crucial pour la cause commune : l´avenir de la Palestine comme Etat libre et indépendant avec comme capitale El Qods et le sort des réfugiés de 1948. Parmi eux, l´Algérie représentée au plus haut niveau, qui a fait comme toujours de la cause palestinienne la priorité des priorités de son action diplomatique et apporté le soutien indéfectible Président Abdelaziz Bouteflika au Président Mahmoud Abbas pour le triomphe de la principale cause de tous les Arabes. Le Président palestinien sait qu´il peut compter sur le soutien des frères arabes et il le constate au sommet de Syrte. Israël qui a toujours joué les divisions interarabes en cherchant à affaiblir l´Autorité palestinienne a échoué dans ses dernières manœuvres à cette fin,

puisque le monde entier, des Etats-Unis à l´Union européenne dont les représentants, MM. Moratinos et Kouchner, sont dans la région de l´autonomie. Benyamin Netanyahou continue son jeu avec la poursuite de la colonisation de la Cisjordanie, envers et contre la volonté de l´ensemble de la communauté internationale qui appelle à la création du futur Etat palestinien avant une année. Le Président Bouteflika et ses pairs arabes ont fait front derrière le leader palestinien et soutenu son refus de ne pas reprendre les négociations directes avec le Premier ministre israélien tant qu´Israël n´aura pas cessé sa colonisation. L´Algérie, pour ce qui la concerne, le Président Bouteflika l´aura rappelé, une fois de plus, plaidera toujours au resserrement des rangs arabes et pour rester fermement

aux côtés des Palestiniens jusqu´à la satisfaction de leurs droits légitimes et fondamentaux. Droits des palestiniens et droits des pays arabes de la région, comme la Syrie, à récupérer le Golan annexé par l´Etat hébreu qui doit, également, sortir définitivement de la moindre des parcelles occupées du sud Liban. C´est le prix de la paix globale qui devra mettre un terme définitif, en outre, aux multiples agressions israéliennes contre les populations palestiniennes et la fin de l´embargo de Ghaza. Ne l´oublions pas, Israël poursuit sous diverses formes ses agressions dans la bande de Ghaza et en Cisjordanie où les enfants palestiniens n´ont pas trouvé d´autre voie que de reprendre l´Intifadah. Israël poursuit le scénario de la tragédie perpétuelle au mépris du forcing diplomatique engagé par

les partisans de la paix dans le monde, de l´indignation des organisations civiles internationales qui parlent de « crimes contre l´humanité » et alors que la communauté internationale multiplie ses efforts pour une paix définitive dans la région. L’impression, aujourd´hui, est que les Nations unies ne peuvent rien contre l´arrogance de l´Etat hébreu, conforté par l´absence de sanctions internationales parce que sachant que les résolutions du Conseil de sécurité le concernant seront sans effet. La preuve, Benyamin Netanyahou la donne chaque jour, au moins en laissant la provocation de la colonisation juive se poursuivre indéfiniment. Son objectif est clair : paralyser le processus déjà fragile des négociations avec les Palestiniens que les dirigeants israéliens n´ont accepté que sous la pression de

Barack Obama. Netanyahou sait que le temps travaille pour lui. Il ne sait pas toutefois de ce que sera demain pour la région si la solution à la création de l´Etat palestinien devait encore tarder. Le Président Bouteflika, la coalition gouvernementale en Algérie et l´ensemble des Algériens suivent le déroulement du processus des négociations israélo-palestinienne et ne ménagent aucun effort pour apporter à leurs frères Palestiniens l´aide et le soutien nécessaires dont ils ont besoin pour la satisfaction de leurs revendications de leurs droits nationaux. C´est ce principe qui était à la base de l’action du Président Bouteflika à Syrte comme à l´occasion au plan international de toutes les rencontres d´importance pour la cause palestinienne. B. H.

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

L’événement

5

Sommet arabe extraordinaire de Syrte (Libye)

Le Président Bouteflika s’entretient avec plusieurs Chefs d’Etat

Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, s'est entretenu avec plusieurs Chefs d'Etat arabes peu avant l'ouverture du sommet arabe extraordinaire à Syrte (Libye). Il s'agit des présidents de Syrie, M. Bachar El-Assad, de Tunisie, M. Zine El-Abidine Ben Ali, de Mauritanie, M. Mohamed Ould Abdelaziz, d'Irak, M. Djalal Talabani, du Soudan, M. Omar Hassan El-Bechir, de Somalie, M. Cheikh Charif Ahmed, de l'Emir du Qatar, Cheikh Khalifa Ben Hamed Al-Thani, et du président de l'Autorité palestinienne, M. Mahmoud Abbas. Le sommet de Syrte aura à se pencher principalement sur l'évolution de l'action arabe commune, la réforme du système de la Ligue arabe, ainsi que l'Initiative de politique arabe de bon voisinage avec les pays et régions limitrophes. La réforme de la Ligue arabe et de ses institutions a déjà fait l'objet d'un débat au sommet d'Alger en 2005, au cours duquel des orientations ont été arrêtées en vue d'améliorer l'efficacité du travail des institutions arabes.

Ph. APS

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Nation
Autoroute Est-Ouest

7

Liaison directe Alger-Tlemcen dès aujourd’hui
Le ministre des Travaux publics M. Amar Ghoul procèdera aujourd’hui à l’ouverture du dernier tronçon du lot ouest de l’autoroute Est-Ouest, a-t-on appris hier dans un communiqué adressé à notre rédaction. Il s’agit d’une liaison qui reliera, sur 73 km de liaison directe, la wilaya de Tlemcen aux frontières algéro-marocaines, précise-t-on. Cette livraison qui devait avoir lieu voilà quelques semaines a été retardée en raison de quelques travaux de finition sur lesquels l’ANA, maître d’œuvre, s’est montré particulièrement intransigeant. Il fallait en effet ne rien laisser au hasard et ne surtout pas omettre la moindre des conditions de sécurité, des normes de signalisation, des exigences de raccordement aux wilayas limitrophes et autres critères rendant irréprochable la conformité de cette autoroute aux normes internationales. L’ouverture totale de l’autoroute Est-Ouest se profile et concrétise avec elle la volonté des pouvoirs publics de faire de cette ceinture autoroutière un véritable atout économique et commercial. Dès aujourd’hui, Alger sera directement liée à Tlemcen sur 868 km dont 613 en axe principal. Aussi, Il sera désormais possible pour les adeptes des longs voyages en voitures de rallier Constantine en provenance de Tlemcen sur une liaison directe de quatre voies en évitant les tunnels de Bouzegza à Boumerdès et ceux de Lakhdaria. Ces derniers sont cependant en voie d’achèvement. après celle d’un tronçon de 71Km à Sidi Bel-abbès. Le tronçon ouest comprend 1 038 ouvrages d'art, 43 viaducs et 29 échangeurs. Il traverse huit wilayas : Alger, Blida, Aïn Defla, Chlef, Mostaganem, Relizane, Mascara et Oran. Alors que le tronçon de l'autoroute Est-Ouest, reliant Zaghloul (Mascara) à Sidi Ali Bousidi (Sidi Bel-Abbès), sur une distance de 70 km, a été mis en circulation le mois de mai dernier. Seulement pour ce lot, quelque 15 000 travailleurs dont 9 000 Algériens et 6 000 Chinois. 5 millions de tonnes de goudron et 78 millions de m3 de remblais ont été consommés pour la totalité du lot. A. Fadila

La livraison du lot ouest du grand chantier de l’autoroute Est-Ouest est pour M. Amar Ghoul une phase

« décisive » dans le planning de livraison de l’autoroute. Cette ouverture intervient quelque temps

Jijel

Bouira

Africaver réalise 76% de ses objectifs pour 2010
La société Africaver, basée non loin de Jijel a réalisé 76% des objectifs du premier semestre de l’année en cours, ''en dépit de quelques impondérables'', a-t-on appris hier de ses responsables. La Spa Africaver (Société Africaine du Verre), spécialisée dans la production et la commercialisation des produits verriers, est une filiale du groupe ENAVA basée à Ouled Salah, près de Taher (20 kms de Jijel). Sur des prévisions de 18.360.000 unités de pare-brises pour automobiles, une de ses principales activités, l’entreprise en a écoulé 13.237.000, soit un taux de 72%, a indiqué la chargée de la cellule de communication de cette entreprise. Ces performances ont pu être réalisées ''malgré les perturbations connues l’entreprise au début de cette année, marquées notamment par une grève des travailleurs qui avait duré une vingtaine de jours'', selon la même source. Les autres produits, tels que le verre imprimé, trempé, plat, multi-feuilleté ou encore la silicate de soude sous forme cristallisée, ont également obtenu de ''bons résultats'', situés entre 32 et 97% des objectifs assignés pour le premier semestre, a-t-on indiqué. Sur un chiffre d’affaires prévisionnel de plus de 323 millions de dinars, l’entreprise qui emploie 300 travailleurs, a réalisé plus de 196 millions de dinars, soit un taux de 61%.

Approvisionnement de 5 communes en AEP à partir du barrage Tilesdit
Cinq communes de la wilaya de Bouira, à savoir M’Chedallah, Ath Mansour, Chorfa, Ahnif et Laadjiba profiteront du transfert d’AEP prévu à moyen terme à partir du barrage Tilesdit à Bechloul (Bouira) vers la wilaya de Bordj BouArréridj, a-t-on appris auprès des services de l’hydraulique de la wilaya. Le transfert d’eau, dont le lancement des travaux de réalisation est prévu début 2011 par le ministère de tutelle, est destiné à l’alimentation de cinq autres communes de la daïra de Mansourah, dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, selon un rapport de la direction de l’hydraulique. Actuellement, les eaux du barrage Tilesdit (167 millions de M3 d’eau), inauguré en 2008 par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, profitent à huit communes de Bouira, qui sont outre Bouira, Ouled Rached, Ahl Lekser, Bordj Akhriss, Mezdour, Oued Bardi, Asnam et Bechloul, selon les informations fournies par la même source. Depuis le début de cette année, des travaux sont en cours en vue de raccorder les communes de Takdit et Ait Laaziz, ainsi que d’autres communes rurales du sud-est de la wilaya au réseau d’alimentation de ce barrage, qui devrait s’étendre jusqu’à Hammam K’sana, selon les objectifs qui lui ont été fixés. Parallèlement, la même direction a prévu 12 opérations portant sur la réalisation de réseaux AEP, en plus de 12 réservoirs d’une capacité globale de 7.400 m3 d’eau en vue de l’amélioration de l’approvisionnement en eau des communes alimentées par le barrage Tilesdit notamment, est-il signalé.

Béchar

230 millions de dinars pour la modernisation des réseaux électriques
Un investissement de 230 millions de dinars est consacré actuellement à la poursuite des opérations de modernisation des équipements et des réseaux urbains et ruraux de distribution de l’énergie électrique à travers la wilaya de Béchar, a indiqué hier le directeur de l'énergie et des mines. Ce montant, dégagé au titre de la première tranche des investissements prévus dans le quinquennal 20102014, permettra, selon ce responsable local, la poursuite des travaux des projets de modernisation de plusieurs tronçons de réseaux urbains dans les neuf daïras de la wilaya, en plus de la réalisation de 1.000 nouveaux raccordements aux réseaux de distribution. Les travaux de modernisation de ces réseaux publics de distribution de l’énergie électrique, entamés au premier semestre de 2010 à Bechar-ville, ont permis une amélioration de la qualité de transport et de distribution de l’énergie aux abonnés qui étaient auparavant confrontés à des coupures de courant, pour cause de vétuste du réseau, signale le même responsable. La wilaya dispose d'un réseau global de 3150 km de lignes électriques, dont 2058 km de lignes de moyenne tension et 1092 km de lignes de basse tension, assure le transport et la distribution de l’énergie électrique aux 56.645 abonnés de la Sonelgaz à travers les 21 communes de la wilaya, explique le DEM. La région a bénéficié en 2009 de la réalisation et la mise en service de trois postes blindés, alimentés à partir de la ligne 400 KV Naâma-Béchar, sur une distance de 350 km, réalisés grâce à un investissement de 960 millions DA, pour le règlement définitif des contraintes liées aux coupures du réseau électrique public, notamment en saison estivale. "Elle (région) est désormais sécurisée en matière de production et distribution de la même énergie", souligne le responsable local du secteur de l’énergie et des mines.

Parti des travailleurs

Mme Hanoune souligne la nécessité de consacrer la réforme politique
La secrétaire générale du parti des travailleurs (PT), Mme Louiza Hanoune a souligné hier à Alger la nécessité de "consacrer la reforme politique" qui protège la pratique politique, "en vue de lutter contre la corruption et la déliquescence". Intervenant à l'ouverture de la réunion du bureau de wilaya d'Alger sur l'évaluation de la mise en oeuvre des décisions du congrès de son parti, Mme Hanoune a indiqué que sa formation politique oeuvre à "lutter contre la corruption et la déliquescence constatées dans plusieurs secteurs", précisant que la reforme politique "ne concerne pas uniquement les élections mais implique également la séparation des pouvoirs". Il faut "séparer l'appareil judiciaire des autres appareils de l'Etat" en vue de lui garantir "une autonomie totale", a-t-elle estimé, outre la promotion de tous les corps chargés de la lutte contre la corruption à l'instar des services de sécurité, des douanes et autres. La SG du PT a également évoqué la charte de la paix et de la réconciliation nationale, insistant sur "la nécessité d'établir le bilan officiel de cette politique". "Le pouvoir actuel et les partis politiques ne doivent pas avoir peur de ce dossier", a-t-elle dit, soulignant que "plusieurs catégories n'ont pas été, jusqu'à présent, prises en charge par l'Etat dans ce cadre". Elle a en outre abordé le dossier des disparus, estimant que "l'indemnisation des familles est un droit". "Rien ne justifie l'absence d'un débat sur cette question", a-t-elle ajouté. Sur le plan économique, Mme Hanoune a réitéré la position de son parti, affirmant que l'Etat qui a le courage de défier le capitalisme mondial et les compagnies internationales réussira alors à prendre des décisions souveraines, à condition que "celles-ci bénéficient du soutien du peuple, qui, à son tour, doit bien assimiler les lois" promulguées. S'agissant du plan d'action du gouvernement, Mme Hanoune a précisé que le PT s'attellera à l'examiner et présentera des propositions à son sujet". Concernant les projets de son parti, la SG du PT a annoncé le renouvellement prochain de toutes les sections et de tous les bureaux du PT en vue de réunir les conditions nécessaires au renouvellement des bureaux de wilaya, soulignant que "toutes les personnes désirant adhérer au PT à l'approche des échéances électorales seront refusées".

RND

Chorfi appelle les militants à se mobiliser pour la réussite du quinquennal 2010-2014
Le porte-parole du Rassemblement national démocratique (RND), M. Miloud Chorfi, a appelé hier, de M’sila les élus de son parti à se mobiliser pour le succès du programme quinquennal de développement (2010-2014) décidé par le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika. Cette mobilisation "doit se traduire par l’accompagnement des projets de développement programmés ou en cours d’exécution dans la wilaya et par la participation aux efforts déployés pour leur réception dans les délais et conformément aux exigences de qualité", a indiqué M. Chorfi, au cours d'une conférence de wilaya, devant près de 200 élus, cadres et partisans du RND, réunis à la bibliothèque communale de Batna. Cette rencontre s’inscrit, selon le porte-parole du RND, dans le cadre de la nouvelle stratégie de communication de la direction du parti avec ses élus locaux, consistant notamment à les informer des acquis obtenus et des décisions prises. Le porte-parole du RND a également invité les élus locaux de son parti dans la wilaya de M’sila à "exercer pleinement les missions pour lesquelles ils ont été élus". M. Miloud Chorfi a également indiqué que le programme quinquennal qui mobilise des moyens considérables exige des militants et des élus membres du RND, "partisans de ce programme et de celui qui l’a précédé depuis son annonce, une grande mobilisation autour de cet effort national de construction économique et sociale". Ce programme vient compléter les grands projets en voie d’achèvement dans les domaines des transports et des infrastructures de base et vise à renforcer les conditions de vie des citoyens par, notamment la création de 3 millions d’emploi et la réalisation de 5.000 nouveaux établissements scolaires dont 1.000 CEM et 850 lycées, a-t-il ajouté. M. Chorfi a réitéré le soutien du RND aux choix opérés par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, "en faveur du maintien d’un rythme de développement élevé en dépit de la crise économique et financière qui a touché le monde". Il a estimé à ce propos que cela constitue "un pas considérable pour rattraper les retards imposés au pays par les circonstances qu’il a eu à traverser par le passé". Soulignant l’imminence de la révision des codes de la commune et de la wilaya, M. Chorfi a insisté sur le rôle des élus de RND dans la lutte contre la corruption, et sur le soutien des efforts visant cet objectif, dont la création par le président de la République d’un Office chargé de combattre ce fléau. Il a également réitéré l’attachement de son parti à l’alliance présidentielle et réaffirmé les positions de principe du RND quant aux questions d’actualité et en faveur de l’ouverture du parti aux jeunes militants et aux femmes.

FNA

Moussa Touati appelle à l'organisation des rangs en prévision des prochaines échéances électorales
Le président du Front national algérien (FNA), M. Moussa Touati, a appelé, hier, à Tissemssilt, les militants de son parti à organiser les rangs en prévision des prochaines échéances électorales. "Nous oeuvrons à créer une assise qui croit en la base politique du FNA", a indiqué Moussa Touati qui présidait un regroupement des militants de son parti, avant d'ajouter que sa formation politique oeuvre à "avoir des militants jouissant d’une culture et soucieux des principes et objectifs du FNA faisant preuve de respect de la discipline et du statut et règlement interne du parti". Il a également mis l’accent sur la nécessité d'éviter les "erreurs" commises par son parti lors des élections législatives et locales des années 2002 et 2007 où ont été portés candidats "des militants ne remplissant pas la condition de culture politique (du FNA)" d’où la nécessité, a-t-il dit "d’adopter une nouvelle culture, tant en matière de militantisme ou pour préserver les principes du FNA". Ces rencontres de sensibilisation permettent, a dit M. Touati, d’attirer le plus grand nombre d’adhérents au sein du parti en prévision des échéances électorales de 2012. Cette rencontre s'inscrit dans le cadre des recommandations des 4èmes et 5èmes conférences nationales du FNA portant sur le renouvellement des structures du parti.

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Nation
Sûreté nationale

9

La police de proximité à l’écoute des préoccupations des jeunes
E
n tant qu’émanation de l’autorité de l’Etat, la sûreté nationale est en charge de la sécurité, de la défense et de la protection des biens et des personnes. C’est une mission qu’elle assume avec autant d’abnégation et de dévouement aux côtés des autres institutions de la nation. Son combat est permanent contre toutes les formes et manifestations de la délinquance et de la criminalité, les comportements déviants. C’est un rouage essentiel dans la délicate œuvre de préservation de l’ordre public et de la stabilité. De tels objectifs rendent impératives les exigences d’efficacité, d’incessante disponibilité, d’écoute et de constante proximité visà-vis des citoyens et de leurs préoccupations quotidiennes. La nécessité d’en prendre acte émerge dans la politique d’action de l’ensemble des structures de la DGSN. Les faits le prouvent à travers les critères de promotion dans le grade et les responsabilités, dans le respect de la valorisation et la rationalisation des potentialités et des compétences. En bref, la police nationale affiche une détermination avérée à franchir de nouvelles étapes qualitatives, à persévérer dans la voie du modernisme et de la performance. Cette impulsion n’est pas le fruit du hasard ni le résultat d’un concours de circonstances conjoncturelles. Elle puise sa raison d’être et ses motivations au regard des paramètres dictés par les mutations que connaît la société, dans l’expression d’une aspiration citoyenne vers davantage de sécurité, de quiétude, de sérénité dans l’ensemble du territoire national. Cette conviction est également partagée avec force par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Daho Ould Kablia. Il l’a réitérée notamment lors de l’installation des walis nouvellement nommés. L’accent est mis sur la nécessité de persévérer dans la défense des citoyens et de leurs biens. Le ministre a d’ailleurs révélé que la sûreté nationale a engagé une profonde réflexion inhérente à la lutte contre la criminalité et a pris des décisions pour se mobiliser contre la délinquance avec le soutien du ministère de l’Intérieur et des walis pour garantir une efficacité optimale dans cette stratégie axée fondamentalement sur la gestion de proximité.

Ph. Nacera I. Ph. Nesrine T. Le mot est lâché. Le contact direct et la proximité des citoyens sont des atouts de taille pour parvenir à concrétiser pleinement les objectifs tracés en termes de sécurité. Cela concerne également l’administration publique appelée à opérer une rupture avec le passé et adopter une vision nouvelle dans le traitement des affaires de la collectivité. Nous sommes en face d’une synergie et d’une convergence de tous les efforts dont le citoyen est le bénéficiaire exclusif. S’il faut administrer une preuve de la volonté d’asseoir les assises d’une gestion de proximité, on peut citer l’exemple de la campagne de sensibilisation des jeunes en difficulté sociale, initiée par la DGSN en collaboration avec l’Organisation nationale pour la sauvegarde de la jeunesse. Cette campagne, qui touche en premier lieu les communes de la capitale pour une durée de six mois, est appelée à se généraliser dans toutes les wilayas du pays. Elle entre dans le cadre d’un plan national de prévention contre les maux

sociaux dont la consommation de drogue en milieu juvénile. Cette démarche didactique, de pédagogie et de prophylaxie indépendamment du fait qu’elle permet une riposte contre la détresse et la précarité morale, offre l’occasion aux jeunes de ne pas sombrer dans le

fatalisme et la résignation. La démonstration est faite pour affirmer le primat de l’écoute et de la disponibilité avant de faire valoir les arguments de la loi et ses instruments de coercition. M. Bouraïb

Cour d'Alger

Prestation de serment d'officiers et de femmes officiers de police
Officiers et femmes officiers de police ayant suivi une formation à l'Ecole supérieure de police de Châteauneuf ont prêté serment hier à la cour d'Alger conformément à l'article 16 du statut de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Le directeur de l'Ecole supérieure de police, le commissaire principal Chibout Farid a indiqué à cette occasion qu'il s'agissait de la 24ème promotion composée de 244 officiers de police et de la 7ème promotion composée de 49 femmes officiers de police. Les deux promotions ont suivi une formation de 18 mois marquée par deux stages pratiques respectivement d'un mois et de six mois, a-t-il ajouté. Il a souligné dans le même contexte que la formation a englobé trois spécialités pour les deux promotions dans les domaines de la police judiciaire, la police des frontières et les renseignements généraux. La sortie de ces deux promotions est prévue pour fin octobre à l'Ecole supérieure de police de Chateauneuf.

Nouveaux réseaux d’accès internet haut débit

Tourisme

1000 accès MSAN commercialisés à Alger
Mis en service depuis un mois, le nouveau réseau d’accès à internet haut débit MSAN d’Algérie Télécom compte déjà un peu plus de 1000 abonnés au niveau de la capitale. Cette technologie dite "nœuds d'accès multiservicesMSAN» offre, rappelons-le, en plus de l’Internet, plusieurs services à valeur ajoutée dont l’IPTV, la visioconférence, la visiophonie, des lignes spécialisées et des contenus multimédias comme le gaming et la HD vidéo. Destiné en premier lieu à désenclaver les localités dépourvues du téléphone et des services internet ainsi que les quartiers fortement touchés par les perturbations à répétition de la connexion, le réseau MSAN est actuellement déployé à travers cinq wilayas à savoir Alger 100.000 accès, Oran 100.000, Constantine 100.000, Chlef 50.000 et Sétif 50.000. La première phase de mise en place de cette technologie acquise chez les fournisseurs chinois ZTE et Huawei porte, en effet, sur 400.000 équipements dont 123.500 accès déjà disponibles. A Alger, 24.500 accès ont été installés à travers 82 sites et 15.000 lignes sont prêtes à la commercialisation à travers plusieurs localités dont Bentalha et Chrarba qui bénéficient chacune de 1000 accès et Heuraoua de 1500 lignes. Le nouveau centre commercial de Bab Ezzouar, situé dans le nouveau quartier des affaires d’Alger raccordé par 1500 équipements MSAN, était la première infrastructure à bénéficier de cette nouvelle connexion dont profite aujourd’hui donc un peu plus de 1000 clients algérois. Après cette première phase de déploiement ayant coûté à l’opérateur public la bagatelle de 20 millions de dollars, la technologique MSAN, qui vient moderniser l’ancien réseau comme c’est le cas dans la wilaya de Chlef, connaîtra une deuxième phase de généralisation du réseau à travers 14 wilayas. Un appel d’offres a été déjà lancé pour l’acquisition des 500.000 autres équipements multiservices. A l’horizon 2014, l’ensemble du réseau d’Algérie Télécom devrait basculer vers cette nouvelle technologie avec pour objectif d’offrir un total de 6 millions accès avec des débits de 512 kilos bits à 8 méga bits. Les tarifs d’abonnement varient selon le débit choisi et démarrent à partir de 1500 dinars pour le 512 kbits. Hamida B.

A l’heure du web
La révolution technologique qui a jeté son dévolu sur tous les secteurs, n’a pas épargné le tourisme qui opte désormais à l’instar des autres activités pour l’outil internet pour la promotion des destinations. En effet, les voyagistes ciblent les internautes pour commercialiser leurs produits et les sites se transforment en agences de voyage virtuelles afin de satisfaire des clients de plus en plus exigeants qui ne tolèrent ni l’attente, ni les lacunes, encore moins la médiocrité. La communication avec le consommateur potentiel passe aujourd’hui, par un contenu attractif, standardisé qui veille au confort du client, à l’heure de la multiplication de sites web, confronté à une véritable bataille des formes, des couleurs et des paysages uniques en leurs genres pour s’arracher des segments de la communauté des internautes et gagner ainsi leur part du tourisme électronique. C’est que les nouvelles technologies de communication permettent la vente de voyages en ligne. Les hôtels, les agences de voyages, les offices du tourisme ainsi que les compagnies aériennes offrent leurs services en un temps record, permettant ainsi, au client de découvrir les produits proposés mais aussi de procéder à la préparation de son séjour, à travers la réservation à distance et l’hébergement dans les établissements hôteliers. Ce nouveau marché virtuel s’est vite développé pour représenter de nos jours, l’un des instruments les plus répandus de promotion du tourisme, d’où l’émergence sur le Net, voué, exclusivement à la vente de voyages. En fait, la quasi-totalité des agences de voyages n’ont pas tardé à exploiter ce filon pour en faire leur première vocation. Aujourd’hui, l’amélioration de l’image de la destination Algérie qui constitue l’un des cinq axes de la stratégie nationale de développement du tourisme à l’horizon 2020, rend inévitable le recours à l’utilisation des nouvelles technologies d’information et de communication lesquelles, au-delà du fait de faire connaître les produits permettent aux consommateurs de s’offrir un luxe à moindre… coût. Samia D.

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Nation
L'université Ferhat Abbas de Sétif

11

Un centre de rayonnement sur l'environnement économique et social
• 52 000 étudiants, 950 chercheurs à l'œuvre et 340 projets de recherche agréés. • Première soutenance par visionconférence entre Sétif et Poitiers.
université de Sétif où nous nous trouvons aujourd'hui est, à tous points de vue, un acquis qui fait la fierté des enfants de la région et de tous les Algériens. Outre son cachet architectural moderne, elle a bénéficié d'une extension sans précédent des structures, des infrastructures et des fonctions scientifiques et pédagogiques pour répondre aux exigences croissantes en matière d'étude et de recherche scientifiques dans diverses filières et spécialités. » Cet extrait de l'allocution prononcée, l'an dernier par le Président Abdelaziz Bouteflika, alors qu'il procédait à partir de Sétif, à l'ouverture officielle de l’année universitaire 2009-2010, est en effet tout à fait révélateur des avancées remarquables qu'aura connues cette université ces dernières années à la faveur des progrès initiés par le Chef de l'Etat qui soulignait que « ce pôle universitaire ainsi que d'autres réalisations universitaires et éducatives à travers le pays s'intègrent en droite ligne de notre conviction profonde que l'investissement dans les ressources humaines, l'amélioration de leurs compétences et le savoir-faire constituent le socle qui permet de consolider ses capacités éducatives dans un monde en perpétuel changement qui s'oriente résolument vers une nouvelle économie fondée essentiellement sur le savoir. » Comment sinon apprécier cette formidable évolution de ce que fut un jour un centre universitaire, ne comptant alors pas plus de 250 étudiants et une trentaine d'enseignants et voici que, l'espace de ces dix dernières années, gagnant beaucoup de terrain, pour constituer malgré son jeune âge, une des plus grandes université du pays, fière d'être souvent citée en exemple par le Président de la République et qui s'étale sur 3 grands pôles d'envergure. Lorsqu'on parle aujourd'hui de l'université Ferhat Abbas de Sétif, comme le faisait une fois encore hier M. Chakib Arslène Baki, le recteur, ou alors le wali accompagné du président de l'APW et des autorités civiles et militaires de cette wilaya pour présider à la cérémonie d'ouverture de l'année universitaire 2010-2011, on est effectivement loin d'imaginer

«L'

que, comparée à certaines grandes universités, celle de Sétif, rapportée à sa naissance et son jeune âge, a grandi à pas de géant, connue de formidables avancées qui lui valent aujourd'hui, d'être fière de ses galons. En termes plus clairs, nous confiait-il, l'année dernière, je dis que depuis 1996 jusqu'à 2000, le centre universitaire devenu ensuite université fonctionnait sur un espace qui équivalait à 60 ha environ alors qu'aujourd'hui avec le second pôle « El Baz » et le troisième « d'El Hidhab » cela nous amène à comptabiliser trois fois plus d'espace que celui des 20 premières années. » Cela veut aussi dire qu'entre 1999 et 2005, pas moins de 26 000 places pédagogiques ont été réalisées indépendamment des 10 000 autres et 14 000 lits qui constituent le nouveau potentiel infrastructurel du 3e pôle d'El Hidhab au niveau duquel, l'ensemble des places pédagogiques et 8 000 lits avec les dépendances nécessaires seront mis à la disposition des étudiants pour cette rentrée 2010-2011. Dans cette formidable dynamique que connaît cette université, il faudra relever aussi que pas moins de 8 000 nouvelles places pédagogiques et 4 000 lits, viendront renforcer ce potentiel au titre du programme 2010-2014. Des faits et des chiffres qui ne trompent pas quand on sait que l'université Ferhat Abbas, comme le soulignait hier son recteur, accueillera 11 500 nouveaux inscrits pour cette nou-

velle rentrée universitaire 2010-2011, alors que de l'autre côté du cursus, 7500 diplômés sont arrivés au terme de leurs études dont la première promotion de « Masters » dénommée promotion de la paix et de la réconciliation nationale, ce tout permettant ainsi à l'université Ferhat Abbas de tourner, aujourd'hui, avec un effectif de plus de 52 000 étudiants structurés au niveau des 8 facultés et 2 nouveaux instituts nationaux d'optique et mécanique de précision et d'architecture et sciences de la Terre. Une université qui se veut être un véritable centre de rayonnement sur l'environnement social et économique et où par voie de conséquence, le domaine de la recherche scientifique constitue à juste titre, un cheval de bataille dans la concrétisation des ambitions, qu'elle développe au fil des ans. Dans ce contexte, il y a lieu de relever que 340 projets de recherche ont été agréés à ce jour, indépendamment des 33 thèses de doctorat soutenues et 172 mémoires de magister qui l'ont été l'an dernier. Un potentiel de recherche qui s'inscrit aussi dans une démarche qualité et permet à cette université d'entretenir un partenariat international avec plusieurs universités étrangères comme StrasbougMontpellier et Poitiers avec laquelle, à la veille de cette rentrée et pour la première fois, une soutenance de doctorat s'est déroulée par visioconférence entre ces deux universités dans le domaine de l'électronique indépendamment des autres grandes actions de Master en Codiplomation. Dans ce contexte, il faut souligner que pas moins de 950 chercheurs algériens « planchent » des thèmes d'actualité au niveau de cette université qui compte 41 laboratoires de recherche en attendant la mise en place de 20 autres et d'un grand institut national de photonique électronique, tous agissant en conformité avec les nouvelles exigences mondiales. Le wali qui procédera à l'ouverture officielle de l'année universitaire 2010-2011, fera justement état des compétences que recèle l'université Ferhat Abbas et exprimera gratitude et reconnaissance, à l'endroit de cette communauté qui lui rendra un vibrant hommage. Une communauté, ajoutera-t-il, consciente des grands enjeux de l'heure, de l'intérêt de la direction politique du pays pour ce secteur, des ambitions fortes et des moyens dégagés par les programmes du Président de la République et l'investissement d'envergure dans les ressources humaines. F. Z.

Université de Constantine

Installation du pôle d'excellence en sciences physiques
laboratoires et les centres et unités de recherche scientifique dans les différents domaines des sciences physiques, venus de divers centres et universités du pays, le Pr. Hafid Aourag a indiqué que cette nouvelle stratégie a pour finalité "d'inciter les hommes de sciences à une recherche plus conséquente aussi bien sur le plan qualitatif que quantitatif". L’objectif, a-t-il ajouté, est de "contribuer pleinement à la connaissance universelle" et de "participer au développement et à l'épanouissement des secteurs de l'économie nationale". Le Pr. Aourag a déclaré à l'APS, à ce propos, que la mise en place actuelle de 12 pôles d'excellence à travers les universités du pays, est aussi de "renforcer le potentiel humain national en matière de recherche scientifique". Il a précisé que l’Algérie oeuvre, dans cette perspective, à la formation, à l'horizon 2020, de pas moins de 68.000 chercheurs pour mettre le pays au diapason de la moyenne internationale qui est de 1.080 chercheurs par million d'habitants. ''Atteindre ce chiffre ne relève guère de l'utopie'', a estimé le même responsable, faisant part de la disponibilité de l'Etat à "optimiser et à rentabiliser les énormes potentialités humaines et matérielles mises progressivement en place" - Le pôle d'excellence en sciences physiques qui vient d'être mis en place à l'université Mentouri constitue, à l'instar de ceux déjà installés à Oran ("sciences et matériaux" et "engineering") et à Alger ("informatique" et "chimie") un moyen d'apporter une "valeur ajoutée tangible" à un acquis scientifique de haut niveau et de permettre d'accroître, à l'international, la visibilité et l'attractivité globale des scientifiques de la discipline, reconnus, rassemblés géographiquement mais rattachés à des laboratoires et à des centres de recherche de différentes institutions, a expliqué le Pr. Aourag. Sur un autre plan, il a précisé que l'Etat a débloqué, au titre de l'exercice 2011, pas moins de 3.000 postes budgétaires en matière de recherche scientifique, ce qui contribuera davantage, selon lui, à renforcer le potentiel humain versé dans un domaine qui vient de bénéficier, pour les deux ans à venir, d'une enveloppe globale de 100 milliards de dinars. Un autre apport financier d'égale valeur sera également consacré à la recherche au titre du plan quinquennal 20102014, a affirmé ce responsable à l'APS, émettant le voeu de voir les chercheurs nationaux tirer un ''profit maximal'' de cette importante contribution financière. En outre, la même source a indiqué que le ministère de tutelle, qui oeuvre actuellement à l'installation, avant la fin de l'année en cours, des autres pôles d'excellence prévus dont celui des mathématiques, a prévu notamment la mise en place d'une ''cyber infrastructure' à travers le réseau ''ARN " (Academic Research Network) géré par le CERIST pour l'échange de données et la diffusion des connaissances, en plus de l'installation d'un portail web. L'attribution de bourses d'accueil pour des professeurs et les chercheurs algériens établis à l'étranger, ainsi que pour des postes de post-docs ou de thésards pour favoriser la mobilité et maintenir le lien avec les chercheurs algériens installés en dehors de l'Algérie, figurent également parmi les prévisions des pouvoirs publics au profit de ce secteur. De plus, des primes incitatrices se situant entre 45.000 et 60.000 dinars seront octroyées à partir de janvier 2011 aux chercheurs des différents laboratoires, unités et centres de recherche des différentes universités algériennes, a indiqué le directeur général de la recherche scientifique du MESRS.

L

e pôle d'excellence en sciences physiques de l'université Mentouri de Constantine a été installé samedi lors des assises nationales scientifiques tenues à l'auditorium Mohamed-Seddik Benyahia. A l'inauguration des travaux, le directeur général de la Recherche scientifique et du développement technologique auprès du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS), a notamment mis en exergue "l'importance de ces pôles d'excellence dans le renforcement des capacités humaines, la production des connaissances et l'innovation technologique". S'adressant à un parterre de chercheurs représentant les

4es assises de l’intelligence économique et de la veille stratégique les 21 et 22 novembre

L’entreprise face au défi de l’innovation

O

rganisées par le groupe VIP formation, les quatrièmes assises de l’intelligence économique et de la veille stratégiques se dérouleront les 21 et 22 novembre au niveau de l’esplanade du Sofitel. Placé sous le patronage du ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion des investissements, cet évènement, institué depuis 2006, sera consacré à un thème de première importance notamment pour l’entreprise dans un contexte économique qui place l’information parmi les instruments straté-

giques en matière de développement mais aussi de compétitivité et de performance. Les experts participant aux assises seront ainsi invités à intervenir sur une série de sujets en rapport avec la question de l’innovation et de l’Intelligence économique. Aussi, l’édition de cette année axera particulièrement sur l’information économique comme étant ressource stratégique et un défi pour l’entreprise. Il s’agira de mettre l’accent sur « l’appropriation des outils de l’information par les acteurs utilisateurs et sur l’émer-

gence de modèles économiques et sur la prise en compte des aspects juridiques et éthiques des outils de l’information ». La contribution des experts étrangers constituera, par voie de conséquence, une opportunité pour mener une réflexion sur la problématique de maîtrise et de valorisation de cette matière, véritable enjeu pour l’entreprise algérienne. Comment être en mesure de gérer de façon appropriée les bases de données, les outils d’information et de communication, les outils

collaboratifs et d’intégrer l’information dans les processus de décisions, être apte à identifier les partenaires adéquats, à repérer les marchés de demain, à comprendre les notions de contrôle et de partage de la propriété intellectuelle, à opter pour la meilleure forme de coopération, à trouver les sources de financement, tels sont les questionnements qui seront abordées lors des interventions retenues au programmes de ces assises. D. Akila

Dimanche 10 Octobre 2010

12

Coopération

EL MOUDJAHID

Coopération

A l g e r, c a r r e f o u r d ’ u n e a c t i v i t é diplomatique intense
C
es dernières semaines, l’Algérie a connu un véritable ballet diplomatique comme l’attestent les visites de délégations étrangères. Il faut croire que cela s’apparente à une véritable rentrée diplomatique comme rarement on a eu l’occasion de voir. Juste après l’annonce du programme 2010-2014, qui prévoit des investissements de l’ordre de 286 milliards de dollars, la réponse de la communauté internationale ne s’est pas faite attendre. Cependant, ce qu’il faut relever c’est la cadence et la qualité des visiteurs et de leurs intérêts exprimés clairement pour le potentiel algérien A ce ballet fort intéressant pour l’avenir de notre pays, il faut remettre dans le contexte national et internationale la visite du Président russe, M. Medvedev. Visite, certes qui a pour objectif de relancer la coopération bilatérale mais qui a permis également d’aborder la question d’ordre international. L’Algérie et la Russie, liées par un partenariat stratégique, ne peuvent occulter un tel aspect. Dans le sillage de cette visite présidentielle, l’Algérie a reçu l’envoyé spécial du Président soudanais. L’objectif de cette visite est d’informer les dirigeants algériens concernant, en particulier, les enjeux du prochain référendum qui va déterminer le sort du Sud du Soudan. C’est un référendum qui interpelle le Monde arabe mais aussi l’Afrique. L’Algérie qui joue un rôle de premier plan dans les deux sphères, arabe et africaine, est, évidemment, intéressée par ce qui se passe au Soudan. Ce rôle de l’Algérie, tant en Afrique que dans le monde arabe, est reflété par la décision du Président de la République d’assister, à Syrte, en Libye, au sommet arabo-africain qui va débattre de questions fondamentales concernant la région. Ce sera l’occasion pour l’Algérie de s’exprimer, de donner son point de vue sur toutes ces questions et de réaffirmer les principes qui guident sa politique à la fois arabe et africaine. L’Algérie a vécu des jours intenses qui ont permis à sa diplomatie de renouer avec les grands rendez-vous qui interpellent la communauté internationale. L’Algérie n’a fait que confirmer son rôle et sa place et la qualité de ses positions. Farid C.

Assemblées anuelles du FMI et de la BM à Washington

M. Laksaci soulève les principaux écueils à la consolidation de la croissance mondiale
Le gouverneur de la Banque d’Algérie, M. Mohammed Laksaci, a soulevé hier, à Washington les principaux obstacles qui entravent encore la reprise solide et durable de la croissance mondiale, citant le poids de la dette publique et les dysfonctionnements du secteur financier des pays industrialisés. M. Laksaci a fait cette intervention au nom du groupe des pays qu'il représente (Algérie, Afghanistan, Ghana, Iran, Maroc, Pakistan et Tunisie) à la réunion du Comité Monétaire et Financier International (CMFI) auprès du Fonds monétaire international, dans le cadre des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale qui se tiennent du 8 au 10 octobre dans la capitale fédérale. Face à ces développements, il a considéré qu'une "coopération continue et une coordination des politique" demeuraient cruciales pour soutenir une reprise durable, solide et plus équilibrée. Bien que les processus de consolidation budgétaire en cours dans plusieurs pays avancés soient essentiels pour mettre les finances publiques sur une voie viable et remédier à moyen terme au problème de la dette publique élevée, "l’impact négatif potentiel sur la croissance et l’emploi ne doit pas être occulté", a-t-il observé. En conséquence, des progrès décisifs doivent être également réalisés en matière de renforcement des systèmes financiers dans les pays avancés, a-til suggéré. A ce propos, il a estimé que le récent accord relatif au capital et à la liquidité des banques (Bâle III) constituait un pas important, mais beaucoup reste encore à faire en matière de renforcement du cadre de régulation et de supervision et de résolution de la question des institutions financières dites ''trop importantes pour faillir''. Par ailleurs, M. Laksaci a appelé à un engagement clair pour "éviter les mesures protectionnistes afin de pouvoir soutenir une croissance forte et plus équilibrée", ajoutant qu'une "plus grande attention doit être accordée aux risques associés à l’accroissement des flux de capitaux vers certains pays émergents et en développement, particulièrement au vu des rythmes divergents des politiques monétaires, ainsi qu’aux risques qui pourraient potentiellement émerger de mouvements désordonnés des taux de change." S’exprimant sur les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, le gouverneur de la Banque d'Algérie s'est félicité des performances prévues en matière de croissance dans cette région (4,1 pc en 2010 et 5,1 pc en 2011) où "des années de gestion macroéconomique prudente, des fondamentaux solides et des réponses robustes ont contribué à contenir les effets de la crise économique et financière internationale sur leurs économies et soutenu l’activité économique". Il a observé, néanmoins, que certains pays de cette région pourraient être "négativement affectés par un ralentissement prolongé de la croissance mondiale ou de l’instabilité financière en Europe au vu des liens importants avec cette région". Dans son intervention, il a également salué les perspectives de forte croissance économique en Afrique subsaharienne (5 pc en 2010 et 5,5 % en 2011), soutenue par la mise en £uvre de politiques contracycliques, une reprise des prix des produits de base et une demande intérieure robuste, ajoutant que "le renforcement de l’assistance de la part de la communauté internationale est essentiel pour aider les pays à faibles revenus à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD)". ''La décision de rendre l’évaluation de la stabilité financière obligatoire pour les pays membres à secteurs financiers systémiques devrait renforcer la surveillance. Le raffinement de la Facilité Flexible de Crédit et l’établissement de la Facilité Préventive de Crédit sont des pas importants dans le renforcement du rôle du Fonds en matière de prévention des crises. L’impartialité dans la mise en œuvre sera essentielle à cet égard. Nous attendons également que le Fonds démontre le même degré de réponse et de flexibilité en matière de prêts aux pays à faibles revenus", a-t-il soutenu. Abordant la question de la gouvernance au sein du FMI, M. Laksaci a souligné que le groupe qu'il représentait prend note du travail en cours relatif à la revue du mandat du Fonds et de sa gouvernance. Sur ce point, il a réaffirmé que "la réforme des quotes-parts est centrale pour redresser la formule dans la distribution des quotes-parts entre pays avancés et pays émergents et en développement et renforcer ainsi la légitimité, la pertinence et l’efficacité du Fonds". A cet égard, a-t-il insisté, "la 14ème revue générale des quotes-parts en cours devrait déboucher sur un transfert significatif des quotes-parts en faveur des pays émergents et en développement dynamiques sans que ce transfert intervienne aux dépens d’autres pays émergents et en développement et des pays à faibles revenus". ''De plus, dans l’attente de la nécessaire révision de la formule de calcul des quotesparts, celles de tous les pays émergents et en développement ainsi que celles des pays à faibles revenus se doivent d’être protégées contre toute baisse. D’autant plus que beaucoup de ces pays ont été négativement affectés lors des précédents réalignements des quotesparts. Nous ne pouvons apporter notre soutien à une forte augmentation des quotes-parts que dans la mesure où ces deux objectifs soient respectés'', a-t-il argumenté. Il est à souligner que le Comité Monétaire et Financier International est chargé de donner des avis et de faire rapport au Conseil des gouverneurs concernant la gestion et l’adaptation du système monétaire et financier international. Il surveille aussi l’évolution de la liquidité à l’échelle mondiale et des transferts de ressources aux pays en développement, examine des propositions du Conseil d’administration visant à modifier les Statuts, et réagit à des événements qui risqueraient de perturber le système monétaire et financier international. Ce comité se compose de 24 membres qui sont des gouverneurs de Banques centrales, ministres ou autres responsables de rang comparable, et qui figurent parmi les gouverneurs des 187 pays membres du FMI.

"S

i l’économie mondiale a poursuivi sa reprise, celle-ci demeure, toutefois, inégale, affichant une force continue ou gagnant en rythme dans beaucoup de pays émergents et en développement, mais restant faible dans les pays avancés où des vulnérabilités persistent aux niveaux de la dette souveraine, du secteur financier et du marché immobilier, qui contraignent la croissance et l’emploi dans beaucoup de ces pays", a-t-il souligné. La crise de la dette souveraine en Europe a "freiné le retour à la stabilité financière et secoué la confiance des marchés dans beaucoup de pays avancés", accroissant les incertitudes et les risques liés à la croissance globale, a expliqué M. Laksaci.

En prévision de la conférence sur l’entrepreneuriat USA-Maghreb

Assemblée parlementaire de l’OSCE

Réunion à Washington entre le Département d'Etat et les Argentiers maghrébins
● Cette conférence aura lieu à Alger les 1er et 2 décembre prochain. Le sous-secrétaire d'Etat américain chargé des Affaires économiques, de l’Energie et de l'Agriculture, M. Robert D. Hormats, s'est réuni hier à Washington avec le gouverneur de la Banque d'Algérie, M. Mohamed Laksaci, et les ministres des Finances ou gouverneurs des Banques centrales de Tunisie, de Libye, du Maroc et de Mauritanie, a appris l'APS auprès du Département d'Etat. Cette réunion s'est tenue en prévision de la Conférence sur l'entrepreneuriat Etats-Unis-Maghreb qui se tiendra les 1er et 2 décembre prochain à Alger, ou la délégation américaine sera conduite par le sous-secrétaire d'Etat chargé des Affaires économiques, de l'Energie et des Affaires commerciales, M. Jose W. Fernandez, et ce, en vue d'assurer le suivi du sommet présidentiel sur l'entrepreneuriat organisé par le Président Barack Obama en avril dernier à Washington. Cette rencontre, qui s'est tenue au siège de la Banque mondiale en marge des travaux des assemblées annuelles du FMI et de la BM, a permis de discuter des moyens de renforcement des engagements économiques des EtatsUnis dans les pays du Maghreb, à travers notamment le partenariat avec le secteur privé, et d'examiner les opportunités de partenariat économique régional entre les Etats-Unis et l'Afrique du Nord, selon la même source. La Conférence d’Alger, qui réunira des chefs d'entreprise des pays maghrébins et leurs homologues américains ainsi que des chefs d’entreprises maghrébins établis aux EtatsUnis, portera sur les opportunités de partenariat, l'accès au financement, les petites et moyennes entreprises, l’entrepreneuriat chez les jeunes, les perspectives des chefs d’entreprises maghrébins et américains, le réseautage des affaires transatlantiques, innovations et la technologie.

Une délégation de parlementaires algériens prend part aux réunions de Palerme
La réunion d’automne de l'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), à laquelle prend part une délégation parlementaire algérienne des deux chambres, s’est ouverte à Palerme. Cette rencontre, qui s’étalera jusqu’à demain, planche sur différents thèmes tels "la lutte contre le crime organisé transfrontalier et la corruption", "la coopération dans les domaines économiques et des infrastructures de bases en Méditerranée" et "la coopération culturelle et environnementale". A l’ouverture des travaux, en présence de quelque 56 délégations, le président du parlement régionale de Sicile, Francesco Cascio, a qualifié d’"important" le choix de la ville de Palerme pour abriter cette session du fait, a-t-il dit, qu’"elle traite notamment, de la question de la criminalité transnationale et la corruption, avec un accent particulier à la région méditerranéenne". Pour lui, les problèmes de la sécurité dans la région du bassin méditerranéen, ne peuvent trouver de solution sans la prise une charge concrète des questions de développement, mais aussi des tensions et conflits régionaux, en allusion à la situation au Moyen-Orient. Il s’est, du reste, "félicité" de la présence à Palerme, de l'Autorité nationale palestinienne, soulignant que le "forum méditerranéen fournira une contribution utile" dans ce cadre. Evoquant la paix et la stabilité du monde, il a mis en valeur le rôle des pays de l’OSCE et les partenaires de cette organisation à "promouvoir un dialogue ouvert et une coopération qui permettrait de faire face de manière adéquate ces défis difficiles qui s'imposent à nous", a-t-il souligné. Francesco Cascio a estimé que la réflexion sur la sécurité dans le monde ne peut mettre de côté "toutes ces questions de notre temps, relatifs à la dégradation de l'environnement, la rareté des ressources naturelles comme l'eau, la faim dans le monde, la répartition inégale des richesses, le développement économique, très inégal, une croissance démographique incontrôlée qui stimule la migration". "En fait, a-t-il ajouté, tous ces facteurs jouent dans une certaine mesure, un rôle dans les politiques de sécurité, faisant savoir en outre, que pour "atteindre ces objectifs, il y a lieu d’assurer le plein respect des libertés fondamentales et du droit" qui sont, selon lui, "les bases d'une société multiculturelle solide, fondée sur des valeurs transnationales, à même d’atténuer les tendances racistes et xénophobes". Le président du parlement de Sicile a rappelé, par ailleurs, que la convention des Nations unies relative à la lutte contre la criminalité transnationale signée en 2000 à Palerme, visait à "promouvoir, prévenir et lutter plus efficacement contre ces crimes qui menacent la sécurité internationale et le progrès global". Dans ce cadre, il a estimé que "dix ans après la signature de la Convention des Nations unies, cette réunion est une occasion pour faire le point sur l'engagement des pays signataires quant à sa mise en £uvre, mais aussi sur les éventuelles actions à prendre pour renforcer la législation de lutte contre ce fléau. La délégation algérienne est conduite par le viceprésident du Conseil de la nation, M. Abderrezak Bouhara, signale-t-on. APS

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Monde
Sahara occidental
sous contrôle des Nations unies". Evoquant les graves violations des droits de l'homme du peuple sahraoui, le représentant namibien a demandé que le Conseil de sécurité élargisse le mandat de la MINURSO aux questions liées au suivi et au respect de cette question, et que le HCR soit plus impliqué sur le terrain. La SADC comprend l'Afrique du Sud, Angola, Mozambique, Botswana, Lesotho, Ile Maurice, Seychelles, République démocratique du Congo (RDC), Zambie, Zimbabwe, Malawi, Tanzanie, Swaziland, Madagascar et la Namibie. De son côté, le représentant permanent du Lesotho, M. Motlatsi Ramafole, a affirmé que la colonisation n'avait plus de place dans le monde actuel et qu'elle ne servait qu'à exacerber les antagonismes. Déplorant le conflit continu entre le Maroc et le Sahara occidental, il a affirmé que le gouvernement du Lesotho souhaitait une solution politique, juste et durable qui passe par un Sahara occidental indépendant, mettant l'accent sur la "noble responsabilité de la communauté internationale de parvenir à la décolonisation". Prenant part à ces débats, l'ambassadeur tanzanien à l'ONU, M. Seif Ali Idd, a constaté avec regret que le Sahara occidental restait le seul pays africain n'ayant toujours pas obtenu son indépendance. Appelant à l'urgence de mettre un terme à ce ''triste chapitre de l'histoire du continent'', il a souligné que la Tanzanie appuyait la position exprimée par la déclaration de la session spéciale de l'Union africaine en faveur de la tenue d'un référendum au Sahara occidental de manière à permettre au peuple sah-

13
Des détenus d’opinion sahraouis appellent Sarkozy à intervenir pour leur élargissement

Plusieurs pays appellent l'ONU à permettre au Sahara occidental l'exercice de son droit à l'autodétermination
Plusieurs pays ont appelé l'ONU à permettre au Sahara occidental l'exercice de son droit à l'autodétermination et à la protection des droits de l'homme des Sahraouis, tout en appuyant les efforts de l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU, M. Christopher Ross. Intervenant lors des débats en plénière tenus dans le cadre de la 4e Commission des questions de décolonisation des Nations unies à New York, l'ambassadeur permanent du Nigeria à l'ONU, M. Augustine Ugochukwu Nwosa, a attiré l'attention des délégués sur la situation prévalant au Sahara occidental et souligné que son pays, à l'instar de plusieurs autres Etats africains qui reconnaissent la République arabe sahraouie démocratique (RASD), appuyaient les efforts de l'ONU pour trouver une solution durable au conflit de même que le travail de la MINURSO. M. Nwosa a soutenu que seule la tenue d'un référendum d'autodétermination du peuple du Sahara occidental représentait une option viable. Pour lui, "le droit à l'autodétermination et à l'indépendance devrait être exercé de manière transparente et ne saurait dépendre de la seule volonté de l'occupant dont la loyauté aux puissances colonisatrices n'est plus à démontrer". Intervenant au nom des 15 pays de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), le représentant permanent de la Namibie, M. Wilfried I. Emvula, a rappelé que l'Assemblée générale de l'ONU avait toujours soutenu le droit à l'autodétermination du Sahara occidental. En conséquence, la SADC "appelle au respect de ce droit et à l'option d'un référendum

raoui de décider librement de son avenir. Invitant les deux parties au conflit à poursuivre les négociations sans conditions préalables, il a demandé que le Conseil de sécurité inclue le suivi des droits de l'Homme dans le mandat de la MINURSO. Lors de cette session, le représentant permanent de l'Uruguay, M. José Luis Cancela, a également tenu à faire une intervention afin de relever que pour la question du Sahara occidental, il était essentiel de continuer à appuyer le secrétaire général et son envoyé personnel pour que les discussions entre le Maroc et le Front Polisario reprennent au plus tôt. En outre, il a souhaité que le Sahara occidental puisse exercer son droit à l'autodétermination. Pour leur part, les représentants respectifs du Nicaragua et de la Bolivie, Mme Maria Rubiales de Chamorro et M. Javier Loayza Barea, ont souligné qu'ils étaient solidaires de la cause du peuple sahraoui et de sa lutte pour l'autodétermination. Mettant en exergue le parallèle entre l'histoire de son pays

et celle du Sahara occidental, la représentante permanente du Timor oriental auprès de l'ONU, Mme Elda Santos, a regretté que les négociations sur le Sahara occidental soient toujours dans l'impasse. Elle a également rappelé que des liens s'étaient tissés entre les dirigeants timorais et sahraouis. Ce dont témoigne l'ouverture d'une ambassade de la RASD en 2010 à Dili, a-t-elle dit. ''Le Timor oriental appuie la lutte pour l'autodétermination des Sahraouis, position qui s'aligne sur celles des organisations régionales, en particulier de l'Union africaine, et sur l'avis consultatif de la Cour internationale de Justice (CIJ) et des Nations unies, qui reconnaissent clairement ce droit'', a-t-elle précisé. Les débats de la 4ème Commission onusienne chargée de la décolonisation prendront fin demain et devront être suivis par l'adoption d'un projet de résolution sur la question du Sahara occidental qui sera soumis à l'Assemblée générale de l'ONU en décembre prochain.

Soudan

Khartoum réitère son engagement à tenir le référendum à la date prévue
Le gouvernement soudanais a réitéré hier son engagement à tenir le référendum sur l'avenir du SudSoudan à la date prévue, tout en s'opposant à toute ingérence étrangère dans cette consultation populaire, a-t-on indiqué de source officielle. Dans une déclaration à Khartoum devant la délégation des ambassadeurs des quinze pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU, présidée par l'Américaine Susan Rice, le ministre soudanais des Affaires étrangères, Ali Karti a souligné l'engagement de son pays à tenir le référendum à la date prévue, le 9 janvier 2011. Le chef de la diplomatie soudanaise a toutefois averti qu'il n'accepterait "aucune ingérence dans le référendum". "C'est notre seule condition pour accepter les résultats de la consultation", a-t-il dit. La rencontre avec la délégation des ambassadeurs des membres du Conseil de sécurité de l'ONU, qui achevait une tournée de quatre jours au Soudan, portait sur les retards pris dans les préparatifs en vue du référendum prévu en janvier au Sud-Soudan et dans la région voisine d'Abyei. Les Sud-Soudanais sont attendus le 9 janvier aux urnes pour se prononcer par voie référendaire sur le devenir du sud du pays, conformément à l'accord de paix global (CPA) conclu en janvier 2005 entre Khartoum et les rebelles du Sud qui a mis fin à deux décennies de guerre civile.

Somalie

Irak

L'ancien dirigeant ghanéen Jerry Rawlings nommé envoyé spécial de l'UA
L'ancien dirigeant du Ghana, M. Jerry Rawlings a été désigné envoyé spécial en Somalie par le président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping, a annoncé hier, l'Union africaine. Jerry Rawlings, 63 ans, sera chargé de "mobiliser le continent et le reste de la communauté internationale pour qu'ils assument toutes leurs responsabilités et contribuent plus activement à la recherche de la paix, de la sécurité et de la réconciliation", indique un communiqué de l'UA. La nomination de M. Rawlings intervient à un moment où les forces de l'Union africaine, (l'Amisom), sont engagées dans de violents combats avec le groupe rebelle somalien "shebab" qui tentent de renverser le gouvernement de transition soutenu par la communauté internationale.

Le Premier ministre lance un appel au retour d'exil des opposants
Le Premier ministre irakien Nouri Al-Maliki a appelé hier les opposants au processus politique initié depuis 2003, date de la chute du régime de l'ancien président Saddam Hussein, à rentrer d'exil pour participer à la reconstruction du pays. Lors d'une conférence des chefs tribaux à Baghdad, M. Almaliki a souligné la nécessité d'ouvrir "une nouvelle page avec ceux qui ont été trop loin et qui ont commis des erreurs". "Je ne parle pas de ceux qui ont du sang sur les mains, mais de ceux qui se sont opposés au processus politique", at-il précisé. "La porte du pays leur est ouverte, à condition que cela ne conduise pas à un retour du confessionnalisme et de la terreur, et que les armes restent aux mains de l'Etat", a-t-il martelé devant l'assistance. M. Al-Maliki a tenu ces propos alors que les différents partis politiques irakiens peinent toujours à se mettre d'accord en vue de former le futur gouvernement dans le pays, six mois après l'annonce des résultats du scrutin législatif. La communauté internationale a appelé à la formation au plus vite d'un gouvernement, une étape jugée nécessaire pour renforcer la paix et la sécurité en Irak.

Pakistan

Des assaillants armés incendient 29 camions de l'OTAN
Des assaillants armés ont incendié vingt-neuf camions-citernes de l'OTAN hier dans le sudouest du Pakistan, ont rapporté des sources officielles. Cette sixième attaque de ce genre, en à peine un peu plusd'une semaine, a été menée dans la région de Mittri, à 180 km au sud-est de Quetta, la capitale de la province du Balouchistan, par environ 30 hommes armés, selon un haut responsable de la police de Mitri, Abdul Mateen. "Environ 30 hommes armés ont attaqué les camionsciternes, qui étaient parqués près d'un hôtel le long de la route, et ont ouvert le feu samedi matin, blessant deux hommes de la police locale", a déclaré la même source. Les camions étaient en route pour l'Afghanistan et faisaient halte pour la nuit. 149 camions d'équipements ou de carburant destinés aux forces internationales en Afghanistan ont été incendiés en une semaine.

Afghanistan

Quatre soldats italiens tués
Quatre soldats italiens ont trouvé la mort hier dans des violences survenues dans le sud-ouest de l'Afghanistan, a-t-on annoncé de source officielle. L'annonce a été faite par le ministère italien de la Défense, sans toutefois préciser les circonstances de la mort des quatre soldats. Selon la presse italienne, quatre militaires sont morts et un autre a été grièvement blessé lors d'une embuscade tendu par des insurgés dans la vallée du Gulistan, dans la province de Farah (sud-ouest). Ces nouveaux décès portent à 34 le nombre de militaires italiens tués dans ce pays depuis 2004.

Des détenus d’opinion sahraouis au Maroc ont appelé le président Nicolas Sarkozy à intervenir auprès des autorités royales en vue de leur libération après une détention de plus d’un an. "Cela fait un an que nous sommes en prison et les autorités marocaines n'ont procédé ni à notre jugement ni à notre libération malgré les demandes de nombreuses organisations dans le monde entier", rappellent ces détenus dans une lettre ouverte au président français, rendue publique samedi. Ils se plaignent, dans leur lettre publiée sur le site de la représentation de la Rasd à Paris, de la "persistance des violations graves des droits de l'homme dans la partie du Sahara occidental occupée par le royaume du Maroc" et du "pillage continuel des ressources naturelles" du Sahara occidental. Après avoir signalé que leur arrestation est intervenue à l’aéroport de Casablanca le 8 octobre 2009, alors qu’ils étaient de retour d'une visite aux campements de réfugiés sahraouis du sud-ouest algérien, les auteurs de cette lettre ont affirmé que leur interpellation "n'était pas basée sur des faits criminels, comme rapporté par la campagne de calomnie lancée par l'Etat marocain contre eux" les traitant, signalent-ils, de "traîtres", d’"ennemis" et d’"espions algériens". Ces prisonniers d’opinion exhortent le président Sarkozy à appeler le gouvernement marocain à "assumer ses responsabilités", à les "juger rapidement dans un procès équitable en présence d'observateurs internationaux" ou à les "libérer ainsi que tous les défenseurs sahraouis des droits de l'homme et prisonniers d'opinion dans les prisons marocaines". Sur les sept détenus sahraouis, quatre ont été mis en liberté provisoire. Les trois autres, Ali Salem Tamek, Brahim Dahane et Ahmed Naciri, comparaîtront le 15 octobre prochain devant un tribunal civil à Casablanca, après que le tribunal militaire eut déclaré le 21 septembre dernier son "incompétence". Les accusations de trahison ont été abandonnées. Selon le représentant de la Rasd à Paris, Omar Mansour, le choix du président Sarkozy "n’est pas fortuit eu égard au rôle de la France dans la stabilité dans la région, ses liens étroits avec le Maroc et son statut de pays bastion des droits de l’homme". Agences

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Culture
Seconde édition de "Koléandalouse" à Koléa

15

Un 1er salon maghrébin des arts plastiques à Jijel
La ville de Jijel abrite depuis hier et ce jusqu’au 12 octobre prochains le 1er salon maghrébin des arts plastiques avec la participation d’une pléiade d’artistes d’Algérie et de pays du Maghreb, a indiqué la direction de wilaya de la Culture. Placé sous le thème "La paix en Afrique", ce salon, qui aura pour cadre la maison de la culture "Omar-Oussedik" sur les hauteurs de la cité littorale, constituera un forum d’échanges d’idées, d’expériences et de savoir-faire dans le monde des arts plastiques. L’objectif de ce rendez-vous culturel, selon ses organisateurs, est la "promotion des arts plastiques et des échanges entre artistes-peintres maghrébins". Le programme de cette manifestation comporte des expositions, des communications sur les différentes écoles artistiques, animées par des spécialistes et la réalisation de deux fresques au niveau du parc animalier de Kissir (ouest de Jijel). La première journée de ce salon est marquée par une conférence portant sur "les arts plastiques en Algérie depuis l’indépendance du pays", prévue dans la salle de la maison de la culture. Cet événement culturel, placé le patronage du ministère de la Culture, verra la participation de "20 peintres nationaux et plusieurs artistes des pays maghrébins", a-t-on annoncé sans autre précision. Des soirées artistiques ainsi que des randonnées de découverte de la corniche jijelienne et de ses sites culturels et naturels seront également organisées en marge de cette manifestation culturelle à dimension maghrébine.

Honneur à Mohamed Khaznadji
33 tours. Mohamed Khaznadji s’imposera très vite comme interprète au sein de l’orchestre de Mohamed Fakhardji puis en soliste tout en enseignant la musique aux élèves et jeunes mélomanes dans plusieurs associations et conservatoires musicaux. Selon les organisateurs, la manifestation culturelle,"Koléandalouse" qui est à sa seconde édition, est une occasion pour promouvoir parmi les jeunes, ce patrimoine culturel et historique ancestral, fortement altéré par l’oralité, afin de le sauvegarder et le transmettre aux générations futures. Cette rencontre est également une opportunité pour rendre hommage aux maîtres et professeurs de la musique andalouse encore vivants à l’image de Mohamed Khaznadji et ceux décédés comme El Hadj Mohamed Mazouni et les quatre anciens membres du conseil qui ont contribué au développement de l’école de Koléa, a-t-on ajouté. Cette seconde édition se veut, aussi, le reflet de la volonté des responsables de l’association musicale El Gharnatia de Koléa de raffermir les liens avec les mélomanes de la région du Maghreb qui veillent, eux aussi, à la sauvegarde de ce patrimoine avec comme invité d’honneur l’ensemble "Chabab El Andalous"de Marrakech. La première soirée de cette manifestation, animée par les troupes El Gharnatia, de Fen El Assil de Khemis Miliana et d’El Djazira de Kouba, a été organisée en hommage au regretté El-Hadj Mohamed Mazouni.

L

a seconde édition de la manifestation "Koléandalouse", ouverte mercredi à la salle de l’Institut National des Impôts (INI) de la ville de Koléa (Tipasa) a été caractérisée par la présence du grand maître de la Sanaa Mohamed Khaznadji. Organisée sous le haut patronage de la ministre de la Culture et du wali de Tipasa, cette manifestation est dédiée à la musique andalouse avec comme invité d’honneur le Cheikh Mohamed Khaznadji auquel les élèves de l’école Dar El Gharnatia ont rendu hommage. Cheikh Mohamed Khaznadji, qui est

une figure emblématique de la musique andalouse fait partie de cette poignée de mélomanes qui se sont dévoués à la promotion et la sauvegarde de la musique andalouse. Pour Mohamed Khaznadji, le maître de la Sanaa, âgé aujourd’hui de 81 ans, la musique andalouse est un art de vivre qu’il a côtoyé très jeune dans les quartiers de la casbah où il est né en 1929 et a vécu au contact de maîtres célèbres. Il débute son apprentissage de la musique andalouse en particulier le genre Sanaa de ce qui est appelé l’école d’Alger, en 1966 au sein de l’association musicale El Hayat avant d’enregistrer son premier

Elles animeront ensemble un concert en Espagne

Les associations musicales ''Dar El Gharnatia'' de Koléa et ''Chabab El Andalous
musique andalouse doublé d’un spécialiste et adepte du soufisme. Pour bien illustrer l’enthousiasme réciproque et la solidité de cette relation, le vice président de l’Association Marocaine des Amateurs de Musique Andalouse (AMAMA) invitée d’honneur à cette manifestation, aura cette phrase peu avant la clôture de la soirée nos corps quittent l’Algérie mais nos cœurs resteront ici ». Les responsables de l’association musicale ''Dar El Gharnatia'' organisateurs de cette deuxième édition (du 6 au 8 octobre) de ''Koléandalouse'' se sont dits ''très satisfaits'' du déroulement de cette manifestation organisée simultanément à Alger, au palais de la culture, et à Koléa qui a drainé de nombreux adeptes de la musique andalouse, permis, surtout, de rendre hommage aux maîtres de la musique andalouse et contribuer à la sauvegarde de ce genre musical. La présence du cheikh Mohamed Khaznadji à cette édition, auquel a été dédiée cette rencontre ainsi qu’à de nombreux maîtres défunts, a apporté un plus selon les organisateurs. La prestation de la troupe '' Chabab El Andalous ''venue de Rabat pour la seconde fois cette année à Koléa (la 1er fois à l’occasion de la tenue du festival maghrébin de musique andalouse) a ravi les invités et surtout les profanes qui découvrent une autre façon d’interpréter la musique andalouse. L’orchestre '' Chabab El Andalous '', fondé le 23 mars 1987 et appartient à ''l’Association Marocaine des Amateurs de Musique Andalouse '' regroupe 7 jeunes amateurs. Dirigé d’une main de maître , en l’occurrence par Amine Debbi qui fait danser le '' Tar '' (tambourin) et avec une interprétation d’El Hadj Mohamed Badjdoub, cet ensemble dont la réputation a dépassé les frontières , a participé en Algérie à deux résidences artistiques avec l’Ensemble National Algérien de Musique Andalouse (ENAMA) en 2007 lors de la clôture du 19 ème congrès de l’académie arabe de musique ainsi qu’à la 2e édition du festival international de musique andalouse et des musiques anciennes sans oublier le festival maghrébin de Koléa de 2010. Les invités à la soirée de clôture de vendredi ont eu droit à un spectacle époustouflant animé par le majestueux septuagénaire El hadj Mohamed Badjdoub qui a été rejoint en fin de soirée par le grand maître marocain de l’andalou Mohamed Piero qui, lui aussi, s’est prêté au jeu au grand plaisir d’un public connaisseur.

L

es associations musicales ''Dar El Gharnatia'' de Koléa et ''Chabab El Andalous'' de Rabat se sont donnés rendez vous pour un prochain concert qu’ils animeront ensemble à Grenade (Espagne), a-t-on appris vendredi soir à la clôture de la manifestation culturelle ''Koléandalouse'' qui s’est déroulée à Koléa (Tipasa). Cette manifestation culturelle qui a regroupé des amateurs de musique andalouse des deux pays du Maghreb (Algérie et Maroc) a été non seulement un succès mais

a montré, de l’avis de tous, qu’il y avait une symbiose entre les deux associations sur le plan artistique et une volonté de renforcer les liens entre les artistes des deux pays. La prochaine rencontre, programmée pour 2011, s’inscrit dans le sillage des manifestations institutionnalisées à l’image de ''Casa Andalouse '' qui en est à sa 8 ème édition cette année, ''Paris andalouse '', ''Madrid andalouse'' et ''Bruxelles andalouse'', a indiqué à l’APS le Dr Abdellah Cherif Ouazzani président de la fondation ''Moulay Abdellah Chérif '', un féru de

Sortie nationale du film “Hors-la-loi” en présence des comédiens à Oran

Cinéma

L

a sortie nationale du film "Hors-la-loi" du cinéaste algérien Rachid Bouchareb, lancée officiellement mercredi, a été marquée à la cinémathèque d'Oran par la présence de plusieurs comédiens jouant un rôle dans cette œuvre. Les acteurs Chafia Boudraa, Ahmed Benaïssa, Louisa Nehar, Mourad Khen, Nora Agboubi, Djouahri Mohamed et Aziz Boukerouni qui campent chacun un personnage dans ce film étaient présents à l'occasion. Animant un point de presse organisé avant la séance de projection, les artistes ont notamment livré leurs impressions, exprimant dans ce sens "une immense fierté d'avoir joué dans ce film à caractère historique". Ils ont également évoqué le tournage qui s'est déroulé à Aïn Oulmane (Sétif), à Tunis et à Paris entre septembre et décembre 2009. S'agissant de la polémique qui a suivi la sortie de l’œuvre en France, "elle est le fait de nostalgiques de l'Algérie française", ont-

ils indiqué. Ahmed Benaïssa a, dans ce contexte, observé que "contrairement aux attentes de ses auteurs, cette polémique a été profitable à l’œuvre puisqu'elle est aujourd'hui à l'affiche de 400 salles de cinéma en France". D'autres acteurs ont qualifié "d'injuste" l'attitude agressive des contempteurs de l’œuvre de Bouchareb dans la mesure où "la plupart d'entre eux l'avaient dénigrée sans même l'avoir vue". Chafia Boudraa a, quant à elle, insisté sur l'importance du devoir de mémoire qui incombe aux producteurs et réalisateurs algériens pour permettre aux jeunes générations de mieux connaître l'histoire de leur pays. Elle a souligné à cet égard que son rôle lui a procuré la satisfaction de revenir sur une période qu'elle a elle-même vécue, rappelant que son propre mari fut condamné à 20 ans de travaux forcés pour avoir participé au soulèvement populaire du 8 mai 1945. Les comédiens ont en outre mis en avant la nécessité de promouvoir la production des films sur le parcours et l’œuvre de grandes figures de l'histoire du pays. Programmé jusqu'à la fin octobre à la cinémathèque d'Oran, "Hors-

la-loi" restera à l'affiche au-delà de cette date si la demande du public l'exige, a indiqué un responsable de la Cinémathèque algérienne. Cette rencontre, tenue en présence de la directrice de la culture, a été également marquée par une pensée à la mémoire de Larbi Zekkal, comédien algérien qui a joué dans ce film, décédé en septembre dernier à l'âge de 76 ans. Pour rappel, Rachid Bouchareb se penche dans sa nouvelle œuvre sur une thématique analogue à celle abordée dans "Indigènes", son précédent film qui avait connu un grand succès pour avoir contribué à lever le voile sur une période marquante de l'histoire de la colonisation française en Algérie. Selon le synopsis, "chassés de leur terre algérienne, trois frères et leur mère sont séparés. Messaoud s’engage en Indochine. A Paris, Abdelkader prend la tête du mouvement pour l’indépendance de l’Algérie et Saïd fait fortune dans les bouges et les clubs de boxe de Pigalle. Leur destin, scellé autour de l’amour d’une mère, se mêlera inexorablement à celui d’une nation en lutte pour sa liberté".

Dimanche 10 Octobre 2010

16
La carence en vitamine D

Santé
I
l ne faut pas croire au père Noël, surtout en matière de régimes miracles. Méfiez-vous de ceux qui vous promettent de vous faire perdre 10 kg en une semaine en ne mangeant que des tomates, ou autres «régimes crash», prévient le Daily Beast. L'idée de ces diètes extrêmes est de se faire croire à soi-même qu'on n'a pas faim en ne mangeant qu'un -ou parfois quelques- aliments sains. Ce qui vous permettra certes de rentrer dans un jean datant de votre adolescence deux semaines plus tard, mais pas pour longtemps: le métabolisme est si affecté par ce qu'il interprète comme un épisode de famine que vous finirez par reprendre tout le poids, voire plus, dès un retour à une alimentation normale. Sans oublier que le peu de calories ingérées pendant le régime entraîne des crampes musculaires, des étourdissements et des changements d'humeur. Comme l'explique un médecin: «Vous ne savez pas si vous risquez quelque chose. Et le plus longtemps ce régime dure, plus c'est un risque pour vous.» Le Daily Beast fait le tour des pires régimes du type, du moins pire -le régime à la soupe au chou, qui autorise aussi les autres fruits et légumes et, au bout de quatre jours, un peu de bœuf et de riz-, au grand n'importe quoi: le régime à l'eau. Le régime à l'eau suppose de ne manger, ou dans ce cas de boire, que de l'eau. Juste de l'eau toute la journée. Pendant sept jours. Quelques aliments solides sont -heureusementautorisés, selon la variante «sans glucides» du régime Atkins (donc pas de pain, riz, pâtes, etc.). Consommer des litres d'eau donne l'impression de ne pas avoir faim, mais le risque de subir

EL MOUDJAHID

plus le problème de santé le répandu?

Les régimes crash sont dangereux

site UB Un article publié sur le iversity (Un Today Campus Life propos du Boston) a recueilli les chercheur Dr. Michael F. Holick, la vitamidepuis plus de 30 ans sur livre The ne D et auteur d'un sera publié Vitamin D Solution qui en avril. l, monLes études récentes, dit-i un rôle joue trent que la vitamine D titude de important dans une mulElle régufonctions de l'organisme. e dans le le la production d'insulingènes qui le fonctionnement de réas et joue un rôle dans un effet marqué sur les muscles panc Elle a la régulation de la contrôlent la croissance. sont importants dans lisses vasculaires, qui prévention du diabète de type 2, des malapression artérielle et laet les AVC. dies cardiovasculaires

un choc métabolique est extrêmement élevé.

La maladie de Parkinson liée à la défaillance du système d'énergie des cellules

U
Hygiène du sommeil
L'homme a tendance à ne plus dormir suffisamment ne tenant pas compte des besoins naturels de son corps. Pour une bonne qualité du sommeil, il faut respecter plusieurs points essentiels : un rituel pour s'endormir, une pièce aussi sombre que possible (éteindre ou couvrir les diodes des appareils présents dans la chambre) et une température ni trop chaude ni trop froide. Il est aussi possible d'utiliser une source de bruit blanc, un fond sonore répétitif et non agressif, avec un ventilateur ou grâce à un appareil spécialisé.

ne équipe internationale de chercheurs ont identifié 10 gènes liés à la maladie de Parkinson qui sont impliqués dans le fonctionnement des mitochondries. Ces dernières sont des organites, présents dans presque toutes les cellules du corps, qui produisent l'une des plus importantes sources d'énergie chimique pour les cellules. Si confirmés par des études supplémentaires, les résultats, publiés dans la revue Science Translational Medicine, pourraient justifier des essais cliniques avec des médicaments existants (actuellement utilisés pour traiter d'autres maladies) qui activent une voie essentielle pour réparer et remplacer les mitochondries endommagées, indiquent les chercheurs.

Vrai/Faux

M

ig r

a in

e

Un nouveau gène pour réduire leur fréquence
souffrant de céphalées récurrentes, à savoir des douleurs unilatérales ou généralisées au niveau du crâne. Pour parvenir à leurs résultats, les chercheurs canadiens ont comparé l'ADN de patients migraineux à celui de personnes en bonne santé. Résultat, les scientifiques ont découvert une mutation du gène associé à la migraine chez tous les membres d'une même famille sujets à des épisodes migraineux. La mutation de ce gène spécifique serait responsable de la production d'une "forme tronquée" de la protéine "TRESK" qui provoquerait une altération de l'activité électrique des cellules. Ainsi, les chercheurs ont identifié la présence de cette protéine dans certaines structures neuronales associées à la migraine telles que les ganglions de Gasser. "Ces résultats sont extrêmement importants car l'activation des neurones du ganglion de Gasser joue un rôle capital dans l'apparition des migraines. Or, l'activation accrue de ces neurones pourrait fort bien augmenter le risque de crise migraineuse. (...) Les résultats de notre étude nous permettent de penser que la stimulation pharmacologique de l'activité TRESK pourrait contribuer à réduire la fréquence et la sévérité des épisodes migraineux, quelle que soit leur origine", précise le principal auteur de l'étude.

Le poisson gras est mauvais pour les vaisseaux

FAUX : Au contraire, sa consommation est recommandée en prévention et dans le traitement des maladies cardio-vasculaires, grâce à ses esters d'acides gras hautement insaturés possédant 5 à 6 doubles liaisons

La transformation des protéines

L

Publiés dans Nature Medicine, ces travaux montrent qu'une mutation dans le gène "KCNK18" pourrait bloquer la fonction d'une protéine, "TRESK", jouant un rôle indispensable dans la communi-

cation entre les cellules nerveuses. L'identification de ce nouveau gène pourrait permettre de réduire non seulement la fréquence, mais également la sévérité des épisodes migraineux chez les personnes

Le bicarbonate en pratique
Pratique, économique, d'une simplicité extrême, le bicarbonate de soude va devenir votre premier allié beauté.
Cette poudre blanche presque magique est multi fonctions (ménager, beauté, hygiène...), économique environ 4 à 5 euros le kilo (permet en plus de jeter la plus part de vos produits ménagers) et se trouve tout simplement en grande surface au rayon "sels" ou en pharmacie. Ils e conserve dans le noir, au sec et dans son emballage d'origine. Les dents blanches et saines Connu pour blanchir les dents, le bicarbonate permet aussi une haleine fraîche. Utilisé en bain de bouche, il permet de réduire le tartre et de lutter contre les caries. Une bonne haleine Un simple gargarisme (une cuillère à café dans un verre d'eau) de bicarbonate de soude peut permettre d'éliminer des problèmes de mauvaise haleine. Des cheveux sans pellicules Il suffit d'ajouter à votre shampoing une cuillère de bicarbonate et frictionner le cuir chevelu. Cela permet de rendre les cheveux plus souples, plus faciles à démêler et surtout de réduire les pellicules. Bains et relaxation Des pieds, du visage... il est possible d'utiliser le bicarbonate pour soulager, raffermir les pores de la peau et hydrater. Un demi-verre dans l'eau du bain permet de tonifier la peau, de l'hydrater et de l'adoucir. Le bicarbonate a aussi des vertus relaxantes. Le petit plus: le bicarbonate lave en même temps la baignoire!

Pour vivre, croître et entretenir nos cellules, notre organisme a besoin de compléments comme les protéines, indispensables à la vie. es protéines sont de grosses molécules constituées par de petites unités liées entre elles, comme les perles d'un collier. Lors de la digestion, les protéines sont " séquencées ", c'est-àdire découpées en petites unités appelées acides aminés. Les acides aminés individualisés passent ensuite dans la circulation sanguine. Essentiels au bon fonctionnement de l'organisme, les acides aminés servent à entretenir les tissus, assurer la croisconsidésance et r é e s fabriquer comme des horprotéine mones de réféParmi rence les vingt Régime acides amiproteiné pour nés existant, maigrir ? : Les huit nous sont indispen- régimes soi-disant miracles sables. on les trouve dans les des charlatans de l'amaigrisprotéines animales et végé- sement sont tous basés sur tales une alimentation trop riche Liens internes en proteines Tryptophane et lait : Spiruline : La spiruline L'action calmante du lait est par son apport en fer, en bêtadue à la présence de trypto- carotène et en protéines est phane, acide aminé précur- un complément alimentaire seur de la sérotonine. indispensable pour les sporŒuf et protéines : Les tifs exigeants et soucieux de protéines de l'œuf sont d'ex- leur bien être. cellente qualité, elles sont

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Santé
Ménopause :

17

La piste d’un marqueur génétique

Cancer de l'ovaire

Vrai/Faux
réactive. Tous les ingrédients sont réunis pour une chute de la libido. On estime qu'environ 20% des femmes ménopausées souffrent de sécheresse vaginale responsable de douleur à la pénétration. À savoir : l'humidification du vagin dépend de deux mécanismes. L'un est liée une vasodilatation déclenchée par l'excitation sexuelle. L'autre est contrôlé par les estrogènes qui stimulent les glandes exocrines. C'est ce dernier mécanisme qui est altéré par la ménopause lors de l'effondrement hormonal. Le traitement hormonal substitutif peut compenser ce phénomène de sécheresse vaginale, mais aussi l'application de gels locaux.

La muqueuse se fragilise
gratte, etc. Elle peut aussi devenir plus grasse, voire acnéique, avec une virilisation (apparition de poils notamment sur le visage). Quant à la muqueuse vaginale, elle est aussi plus fragile face aux infections, elle est plus sèche et moins élastique. C'est ainsi que les rapports sexuels sont parfois inconfortables, voire douloureux. La libido s'enferme ici dans un cercle vicieux, car plus les rapports sexuels sont douloureux, plus ils s'espacent. Or moins on fait l'amour, moins la muqueuse est irriguée, moins elle est stimulée et moins elle est

e nouveaux variants génétiques associés au risq ue développer un cancer de de l'ovaire ont été découver ts. Le cancer de l'ovaire est e le féminin après les cancers 5 cancer du côlon, de l'utérus et de sein, du Mais c'est un cancer grav l'estomac. e lue "sans faire de bruit" car il évoet il vent découvert très tardivem est souent, à un stade très avancé : 130 000 femmes en meurent chaque ann bonne nouvelle, des cher ée.Mais, découvert de nouveau cheurs ont x variants génétiques associés au développer un cancer de risque de l'ova cinq régions du génome ire dans études publiées par Nature , selon 2 Gen Ces découvertes augmen etics. chances de pouvoir, à l'ave tent les nir, mieux surveiller les femmes port l'un des variants génétiq euses de ues et susceptibles de développer un cancer de l'ovaire.

D

L

a peau tout comme les muqueuses sont sous l'influence des hormones, lesquelles sont nécessaires à la régénération et à la microcirculation sanguine. Avec la ménopause, la peau et les muqueuses sont des tissus qui deviennent plus fins et plus fragiles. La peau est plus sèche, moins souple, elle tire, elle

Rester en forme
Faites un peu d'exercice : ne hygiène de vie exemplaire, c'est un peu d'exercice physique le matin. Promener son chien, aller au boulot à pieds ou faire un bon footing met en forme. L'idéal, c'est de prendre quelques minutes pour faire un mini stretching chez vous : mettez-vous à genoux, fesses sur talons. Bien droite, vous allez expirer en plaçant votre buste sur vos cuisses. Cherchez à tendre vos bras le plus loin devant vous. Gardez bien la tête dans la continuité du corps et les fesses collées aux talons. Faites-le deux fois.

Le romarin En huile ou en infusion, c’est tout bon

U

L

Risque d’attaques cérébrales après un infarctus

L

es accidents vasculaires cérébraux (AVC) surviennent souvent après un infarctus du myocarde. Les études qui ont tenté de mettre en lumière cette relation ont trop souvent eu tendance à exclure les patients les plus âgés. Pourtant les personnes de plus de 65 ans représentent 77 % des hospitalisations pour AVC et celles de plus de 75 ans près de la moitié. En examinant les 11 023 dossiers des personnes hospitalisées pour infarctus du myocarde entre 1994 et 1995, les chercheurs ont retenu ceux qui avaient du être hospitalisés dans les six mois suivants pour un accident vasculaire ischémique. Résultats : le risque d’attaques cérébrales dans les six mois suivant un infarctus du myocarde est de 2,5 %. Outre la survenue d’infarctus, les auteurs ont pu identifier huit facteurs de risque aisément décelables : l’âge supérieur à 75 ans, l’origine

afro-américaine, l’hypertension, le diabète, la fibrillation auriculaire, la maladie vasculaire périphérique, l’état de santé général. Les personnes présentant quatre de ces caractéristiques ont quatre fois plus de risque d’hospitalisation. Les auteurs plaident ainsi pour une meilleure information des médecins quant aux risques d’AVC après un infarctus et la nécessité d’identifier et de traiter efficacement les patients de manière préventive.

e romarin c’est bon pour plein de choses, et en plus c’est beau. Alors profitez-en pour en planter un pied dans votre jardin, sur votre balcon ou même dans un pot sur l’étagère de la cuisine. C’est la plus «démocratique» des plantes médicinales, et elle s’accommodera de votre habitat ! Traditionnellement, on utilise surtout les sommités fleuries pour en faire une huile essentielle, ou la plante entière, hors floraison, pour de délicieuses - et fort efficaces infusions. L’huile de romarin contient en effet des flavonoïdes et différentes essences - pinène, camphène, cinéol…- ainsi que du camphre qui lui confèrent des propriétés multiples. Rosmarinus officinalis - une épithète qui marque bien la destination «pharmaceutique» de cette plante élancée - est utilisé dans le traitement des affections hépato-biliaires. Qu’il s’agisse de troubles passagers du foie, d’une «paresse» de la vésicule ou de

troubles plus sévères - calculs biliaires par exemple - son efficacité est reconnue de longue date. On le recommande aussi dans le traitement de certains troubles digestifs à composante spasmodique, et comme diurétique. Mais il faut également savoir l’utiliser pour ses effets favorables sur l’arbre bronchique. En infusions - sucrées avec du miel - il est particulièrement délicieux et vous évitera de voir le gros rhume se transformer en bronchite. N’hésitez pas à préparer un bon litre d’infusion le matin pour la boire au fil de la journée. Ce sera tout bénéfice et, vous verrez, d’une efficacité surprenante.

Le lait écrémé contient moins de calcium que le lait entier. Faux. L'écrémage du lait ne modifie pas sa teneur en calcium ou en protéines. Entier, demi-écrémé ou écrémé, il renferme toujours en moyenne 120 mg de calcium pour 100 g et au minimum 29 g de protéines. Seules les vitamines liposolubles (A, D…) sont absentes du lait écrémé. Le lait contient des fibres. Faux. Le lait ne contient pas de fibres. Il est également pauvre en fer et en vitamine C. Par contre, il contient des protéines, des glucides et des lipides. Il est riche en calcium et contient plusieurs vitamines et minéraux. Le calcium de notre alimentation sert uniquement à la fabrication des os. Faux. Environ 99 % du calcium est concentrée dans le squelette. C'est lui qui lui donne sa solidité et sa rigidité. Le reste du calcium se trouve dans le sang, dans les cellules et dans le liquide extracellulaire. Il intervient notamment dans la coagulation sanguine, la contraction musculaire et la transmission des influx nerveux. Tous les fromages contiennent autant de calcium. Faux. Le taux de calcium dans les fromages varie d'un type à l'autre. Cela va de 100 mg à plus de 1200 mg pour 100 g. Les fromages les plus riches en calcium sont l'emmental, le comté ou le beaufort par exemple. Les personnes qui ont une intolérance au lait peuvent manger des yaourts. Vrai. Certaines personnes présentent une intolérance au lactose (glucide du lait) à ne pas confondre avec une allergie aux protéines du lait, beaucoup plus rare. Chez ces personnes, la consommation de lait se traduit par des troubles digestifs plus ou moins importants. Ce problème est lié à une faible activité de l'enzyme dont le rôle est de digérer le lactose : la lactase. Or le lactose du yaourt est plus facilement assimilé que celui du lait : dans le yaourt, les ferments lactiques agissent sur ce sucre, en convertissant une partie en acide lactique. Le remplacement du lait par du yaourt conduit donc à une meilleure absorption chez les personnes présentant une intolérance.

Le calcium en compléments augmenterait le risque cardiaque

S

sité de Boston elon une étude de l’univer volume cérébral faible seraient liés. Les un le), le tour de Neurology, l’obésité et C (indice de masse corporel chercheurs ont mesuré l’IM le volume de graisse abdominale ainsi he, e, le ratio taille/tour de hanc de la substance blanche cérébrale de 733 taill densité que celui du cerveau et la e médian, dont 70% de femmes. personnes de 60 ans d’âgplus l’IMC d’une personne est élevé, plus son Ils en ont conclu que chez les plus âgés mais également que les perle volume cérébral est faib surcharge graisseuse, plus particulièrement au sonnes possédant une nt plus susceptibles de contracter la maladie ères, étaie niveau des visc formes de démence. d’Alzheimer, ou d’autres

ille Obésité, démences et ta liées du cerveau seraient dans les Annals of publiée

L

es comprimés de calcium sont couramment prescrits pour combattre l'ostéoporose et réduire le risque de fracture osseuse chez les femmes ménopausées. Mais une récente étude internationale suggère qu'ils pourraient augmenter le nombre d'infarctus. La prise de comprimés de calcium serait associée à une augmentation du risque cardiaque d'environ 25 à 30%, selon une étude publiée par le British Medical Journal (BMJ). Les

résultats de cette analyse de onze essais incluant 12.000 personnes, suggèrent que l'ingestion de calcium dans le traitement de l'ostéoporose devrait être reconsidérée. Pour les auteurs de l'étude, les suppléments de calcium sont de toute façon probablement peu efficaces pour réduire les fractures osseuses. Ils n'influent pas sur la mortalité, estiment les chercheurs en relevant qu'au moins 20 % des patients âgés ayant souffert d'une fracture de la hanche décèdent dans l'année. En

revanche, une alimentation plus riche en calcium n'a pas été associée à un risque accru de problèmes cardio-vasculaires.

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Publicité
MINISTERE DE L'INTERIEUR ET DES COLLECTIVITES LOCALES

19

ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION

CONCOURS D’ACCÈS A L'ENA - SESSION OCTOBRE 2010 -

COMMUNIQUE
Il est porté a la connaissance des candidats dont les noms suivent que les épreuves écrites d'admissibilité du concours d'accès à l'ENA auront lieu les 28, 29 et 30 octobre 2010. Les candidats doivent se présenter au siège de l'ENA sis au 13, chemin Abdelkader GADOUCHE - HYDRA - ALGER, le jeudi 28 octobre 2010, à 07 h 00, munis de leur convocation et d'une pièce d'identité nationale.
N° D'ORDRE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 NUMÉRO D'INSCRIPTION 0229/2/2010 0038/2/2010 1210/2/2010 0071/2/2010 0800/2/2010 1315/2/2010 1254/2/2010 1109/2/2010 0569/2/2010 0627/2/2010 0256/2/2010 0521/2/2010 1080/2/2010 0013/2/2010 1054/2/2010 0706/2/2010 1154/2/2010 0995/2/2010 0520/2/2010 0507/2/2010 0985/2/2010 0832/2/2010 0420/2/2010 1019/2/2010 1025/2/2010 1229/2/2010 1305/2/2010 0549/2/2010 0883/2/2010 1056/2/2010 0855/2/2010 0771/2/2010 0908/2/2010 0039/2/2010 1180/2/2010 0978/2/2010 0703/2/2010 0623/2/2010 0624/2/2010 0032/2/2010 0884/2/2010 0361/2/2010 1236/2/2010 0713/2/2010 0688/2/2010 0093/2/2010 0044/2/2010 0699/2/2010 0766/2/2010 0902/2/2010 0898/2/2010 0231/2/2010 0082/2/2010 0251/2/2010 0275/2/2010 0528/2/2010 0350/2/2010 0677/2/2010 0756/2/2010 0901/2/2010 1239/2/2010 0525/2/2010 0423/2/2010 0354/2/2010 0729/2/2010 0979/2/2010 0106/2/2010 0372/2/2010 0929/2/2010 0828/2/2010 0850/2/2010 0621/2/2010 0912/2/2010 0041/2/2010 0124/2/2010 0117/2/2010 0584/2/2010 0356/2/2010 0674/2/2010 0450/2/2010 0132/2/2010 NOM ABABSA ABAHMED ABASSI ABBAD ABBASSA ABDELAALI ABDELALI ABDELALI ABDELKADER ABDELLI ABDERRAHMANE ABDOUCHE ABED ABIDA ABIDAT ABIDRI ABOURI ABRI ABROUN ACHEUK ACHICHE ACHOUR ACHOURI ACIF ADDA ABBOU ADDA BOUDJELLEL ADJIMI ADMANE ADROUCHE AFER AFOUN AGAGNA AGGAB AGGOUNE AGGOUNE AGOUNE AHMED BEN SOLTANE AICHAOUI AICHAOUI AICI AINOUCHE AISSA AISSAOUI AISSI AIT HADJAM AKROUN AKSIL ALAILI ALI ALI PACHA ALIANE ALILI ALIM ALIOUA ALIOUI ALLAG ALLAL ALLALI ALLALI ALLAOUI ALLIOUAT ALMI AMARA AMEUR AMEZRAR AMIRA AMIRAT AMIROUCHE AMMAR AMRANDI AMROUNE AMROUNI ANIBA ANNAB AOUAICI AOUED AOUINE AOULA AOUNALLAH ARADJI ARICHE PRÉNOM(S) Souffiane Samia Soumia Fares Soumia Kenza Sara Imane Mohamed Chahrazed Khadidja Wafia Nihed Souad Khalil Khaled Manal Mohamed Abderrahmane Zehira Mohamed Hanane Younes Sabiha Kheira Badra Souhila Kenza Rachid Tahar Othmane Ben Afan Hadj Allal Ilhem Sabiha Walid Nouara Sihem kenza Manel Razkellah kamilia Ouahiba Rachida Riad Daoud Tassadit Zina Fouzia Chérifa Khaled Imane Boumediene Lilia Nassima Abdelkader Hadjer Souad Naima Nour El-Houda Imane Fériel Yamina Khaled Med Amine Nacera Mohamed Lamia fatma Aissa Fatiha Izzeddine Nouara Messaoud Houaria Asma Mekki Nadjet Imane Aberrahmane Yamina Sarah Noureddine 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 0760/2/2010 1116/2/2010 0472/2/2010 0471/2/2010 0302/2/2010 1008/2/2010 0210/2/2010 0675/2/2010 0798/2/2010 1242/2/2010 0803/2/2010 0815/2/2010 0380/2/2010 1222/2/2010 0135/2/2010 0641/2/2010 0316/2/2010 1228/2/2010 1158/2/2010 1058/2/2010 0588/2/2010 0364/2/2010 0744/2/2010 0980/2/2010 0024/2/2010 0984/2/2010 0743/2/2010 0799/2/2010 0405/2/2010 0967/2/2010 0608/2/2010 0879/2/2010 0141/2/2010 0233/2/2010 1299/2/2010 0925/2/2010 0303/2/2010 0206/2/2010 1094/2/2010 0083/2/2010 0968/2/2010 0375/2/2010 1243/2/2010 1190/2/2010 0054/2/2010 1103/2/2010 0752/2/2010 0133/2/2010 0841/2/2010 1040/2/2010 0485/2/2010 0332/2/2010 1273/2/2010 0526/2/2010 0918/2/2010 0661/2/2010 0890/2/2010 0684/2/2010 0671/2/2010 0742/2/2010 0404/2/2010 0736/2/2010 0722/2/2010 1314/2/2010 0762/2/2010 0224/2/2010 0863/2/2010 0612/2/2010 0327/2/2010 1195/2/2010 0989/2/2010 1284/2/2010 0845/2/2010 1119/2/2010 0923/2/2010 1235/2/2010 0064/2/2010 0469/2/2010 0874/2/2010 0613/2/2010 1126/2/2010 0067/2/2010 0067/2/2010 0467/2/2010 ARIDJ ARIF ARIOUA ARIOUA ARMIAA AROUA AROUS AROUSSI ARRADJ ARTABAZ ASLOUDJ ASLOUN ASSES ATI ATROUN ATTALLAH ATTOU ATTOUSSI AYACHI AYACHI AYEB AYOUDJ AZIZOU AZZOUZ BABA BACHARI BACHERA BACHIRI BACHRAOU BADAOUI BADJADI BADJOU BADRAOUI BADRI BAGHDADI BAGHEZZA BAHACHE BAHLAS BAHLOUL BAHNAS BAHRI BAIR BAITECHE BAKA BAKDI BAKHI BAKHOUCHE BAKHTI BAKHTI BAM'HAMMED BAOUNI BARKI BECHNIKH BEDRANE BEHILIL BEKADDOUR BEKHAMOURI BEKHOUCHE BEKHTAOUI BEKKAIRI BEKKOUCHE BELABBES BELABED BELABEDDOU BELAL BELAMOURI BELAMRI BELAOUENE BELATTAR BELAYACHI BELBAGRA BELBRAOUET BELDJOUDI BELEBNA BELGHIT BELGUELIEL BELGUELIEL BELGUET BELHADDAD BELHADJ BELHADJ BELHAFAF BELHANDOUZ BELHARET Asma Fatma Saloua Zahia Hafid Hanane Aberrahmane Nahla Louiza Sana Kheira amira sara Nawel Khawla Ismahan Nabila Omar Amel Chafia Souad Meriem Yasmina Amel Imane Hakim Selma Aicha Rafik Nadjet houda Sabrina Halla Abdelmounaim Faouaz Salim Ibrahim Wafa Djamila Loubna Lamine Dalal Yassine Meriem Hafidha Messaouda Hadjer Sara Adel Hakima Mahmoud Radhia Amel Bilel Adel Keltoum Mehdi Abdelhalim Salim Amina Soumia Malika kamel Med Yassine Fatima Rahma Nassima Halima Aicha Fatma Zahra Med.Arslane Rabia Abla Nacera Mouloud Hadjira Amel Farid Noureddine Nesma Assia Arslane Choumissa Ouijdane Mounira Abdelkader

Dimanche 10 Octobre 2010

20
166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 0205/2/2010 1163/2/2010 0972/2/2010 0709/2/2010 0506/2/2010 0543/2/2010 0683/2/2010 0589/2/2010 0318/2/2010 0848/2/2010 0248/2/2010 0413/2/2010 0448/2/2010 0195/2/2010 0408/2/2010 0885/2/2010 0982/2/2010 1125/2/2010 1256/2/2010 0816/2/2010 0695/2/2010 0250/2/2010 1172/2/2010 0844/2/2010 0212/2/2010 1282/2/2010 1237/2/2010 1010/2/2010 0813/2/2010 0190/2/2010 0490/2/2010 0949/2/2010 1015/2/2010 0596/2/2010 1183/2/2010 0452/2/2010 0403/2/2010 0697/2/2010 0962/2/2010 0852/2/2010 0820/2/2010 1048/2/2010 1250/2/2010 0329/2/2010 1322/2/2010 0432/2/2010 1045/2/2010 0414/2/2010 0712/2/2010 0533/2/2010 0066/2/2010 0313/2/2010 0168/2/2010 1198/2/2010 0945/2/2010 1165/2/2010 0183/2/2010 0162/2/2010 0479/2/2010 1147/2/2010 0037/2/2010 0006/2/2010 0858/2/2010 0031/2/2010 1151/2/2010 0622/2/2010 1011/2/2010 0551/2/2010 0663/2/2010 0179/2/2010 0036/2/2010 0483/2/2010 0373/2/2010 0628/2/2010 0187/2/2010 0182/2/2010 1139/2/2010 0189/2/2010 1141/2/2010 0286/2/2010 0705/2/2010 0607/2/2010 0440/2/2010 0656/2/2010 0087/2/2010 0347/2/2010 0015/2/2010 1057/2/2010 0301/2/2010 0149/2/2010 1310/2/2010 0915/2/2010 0353/2/2010 0417/2/2010 0057/2/2010 0026/2/2010 1118/2/2010 0451/2/2010 0793/2/2010 1135/2/2010 0160/2/2010 1061/2/2010 0478/2/2010 1017/2/2010 0542/2/2010 0894/2/2010 0092/2/2010 0266/2/2010 1184/2/2010 1166/2/2010 1304/2/2010 0023/2/2010 BELHIRECHE BELHOCINE BELHOUCHET BELKACEM BELKACEM BELKACEMI BELKACEMI BELKACEMI BELKADI BELKADI BELKALEM BELKASSOUS BELLACHI BELLALI BELLAOUI BELMAHDI BELMOULOUD BELOUADI BELOUER BELOUNIS BELTAS BEN ABDERRAHMANE BEN AHMED BEN AISSA BEN ALI BEN ALI KOUCHIH BEN DJOUAL BEN FLIS BEN LOUCIF BEN MAAMAR BEN MEDJKOUNE BEN MILOUD BEN OUMHANNI BEN REDOUANE BEN SAMMA BENABAS BENABDELLAH BENABOU BENABOURA BENABOURA BENAFIA BENAFOU BENAHMED BENAHMED BENAIEM BENAISSA BENAISSA BENAISSI BENALI BENAMEUR BENAMEUR BENAMIRA BENAOUDA BENARAB BENARBIA BENARIES BENAROUS BENARROSS BENAYACHI BENCHEIKH BENCHELEF BENCHIKH BENDAIDA BENDALI BRAHAME BENDARA BENDIFALLAH BENDJAMAA BENDJEDI BENDOU BENENIA BENFARES BENFEDDA BENFETTOUMA BENGHALIA BENGHIDA BENHAGOUGA BENHALIMA BENHAMED BENHAMOUDA BENHATRI BENHEDDOUCHE BENHOUDA BENHOUNA BENKADDOUR BENKATAS BENKEMMOUM BENKOUIDER BENLAHRECH BENLOUCIF BENMADANI BENMAIZA BENMECHETA BENMEGUELLATI BENMERABET BENNAI BENNOUI BENOUELHA BENRANDJA BENREBHA BENREZKALLAH BENSAAD BENSAAD BENSAID BENSELAMA BENTAALLA BENTAIBA BENTALEB BENYAGOUB BENYETTOU BENZAAMA BENZAIDI BENZAOUI

Publicité
Redouane Amina souad Hala Nesrine Hayat Khadidja Louiza Abdelouahab Samia Amina Esma Amel Chiraz M'Hamed Moufida Sarah Ibtissem Samira Assia selma Ali Azzedine Abdelghani Ghania Soumia Fatima Fatoum Lakhdar Ahlem Ali Ouarda Mohamed M'barka Fatma Zohra Mouna Loubna Aïcha Meymouna Karim khalifa khayreddine Rim Cherifa karima Asma Hamid Samiha Hamid Hassnia Houda Imane fatima zohra Med Amine Amina Fatma Zohra Fairouz Meriem Habiba Mustatpha Amina Abdelkader Lynda Wafaa Billel Salim Yasmina Mériem Hakim Mounir Imene Imène Wissam fatima Abdelhafidh Manel Ilhem Karima Hamida Nassira Asma Fatma Zohra Farida Nawel Abdelhak Hadj Khedidja Oussalem Hayet Rafika Imane Aziza Sarra Nesma Kenza Amina Houda Ahmed Wafa Fatima Zohra Meriem fatima zohra Imen Ismail Khadidja Aicha Hadhoume Widad Ahmed Dyhia Abdenour Amel Kamel Houcine Smail 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 1079/2/2010 1075/2/2010 0226/2/2010 0708/2/2010 0270/2/2010 0630/2/2010 1114/2/2010 0279/2/2010 0193/2/2010 0358/2/2010 0222/2/2010 0398/2/2010 0407/2/2010 0991/2/2010 0447/2/2010 1278/2/2010 1032/2/2010 0406/2/2010 0300/2/2010 0309/2/2010 0809/2/2010 0184/2/2010 1095/2/2010 0019/2/2010 0020/2/2010 0759/2/2010 0290/2/2010 0676/2/2010 1121/2/2010 0424/2/2010 1300/2/2010 0091/2/2010 0942/2/2010 1160/2/2010 0307/2/2010 0963/2/2010 0758/2/2010 0615/2/2010 0553/2/2010 0177/2/2010 1127/2/2010 0839/2/2010 0870/2/2010 1090/2/2010 0566/2/2010 1249/2/2010 0983/2/2010 0325/2/2010 0530/2/2010 0718/2/2010 0730/2/2010 0197/2/2010 0103/2/2010 0074/2/2010 1233/2/2010 1231/2/2010 1173/2/2010 0646/2/2010 1269/2/2010 0903/2/2010 0690/2/2010 0537/2/2010 0242/2/2010 0079/2/2010 1182/2/2010 0711/2/2010 0030/2/2010 0579/2/2010 0778/2/2010 0660/2/2010 0704/2/2010 0186/2/2010 1303/2/2010 1226/2/2010 0768/2/2010 0685/2/2010 0635/2/2010 0854/2/2010 0698/2/2010 1202/2/2010 0492/2/2010 0961/2/2010 0956/2/2010 0830/2/2010 1294/2/2010 0441/2/2010 0468/2/2010 0843/2/2010 0387/2/2010 1018/2/2010 0464/2/2010 0749/2/2010 0702/2/2010 0922/2/2010 0089/2/2010 0508/2/2010 0585/2/2010 0340/2/2010 0808/2/2010 0761/2/2010 0446/2/2010 0750/2/2010 1004/2/2010 0950/2/2010 1208/2/2010 0111/2/2010 0178/2/2010 1150/2/2010 1258/2/2010 0790/2/2010 0670/2/2010 0512/2/2010 BENZIANE BENZIDANE BENZIDANE BERACHED BERBOUCHE BERD BERDI BERGHOUTI BERHAIL BERRACHED BERRAH BERREHAIL BERRICH BERROUAG BESKRI BESSAFA BESSAIH BESSAOUD BESTAMI BETTAHAR BETTAYEB BETTEKA BEZAID BEZZIH BEZZIH BIAD BITAM BIZET BOUABDALLAH BOUABDELLAH BOUADJLA BOUAFFAD BOUAICHAOUI BOUAINAH BOUAITA BOUAKLINE BOUALAM BOUALIA BOUAMAR BOUAMRIA BOUARROUDJ BOUAYAD BOUAZZOUG BOUBERRIMA BOUBKEUR BOUCEKKINE BOUCETTA BOUCHAIR BOUCHAMA BOUCHAMA BOUCHAOUI BOUCHARA BOUCHAREB BOUCHAREB BOUCHEKOUM BOUCHIHA BOUCHOUAREB BOUCHOUK BOUDEFFA BOUDIA BOUDINAR BOUDJATAT BOUDJELLAL BOUDJLIDA BOUDOUKHA BOUDRAA BOUDRIES BOUGANDOURA BOUGHADIR BOUGHANBOUZ BOUGHDIRI BOUGHRARA BOUGOFFA BOUGOFFA BOUGUERN BOUGUERNE BOUHAOUI BOUHARICH BOUHARKET BOUHATTA BOUHREIRA BOUKABOUS BOUKARA BOUKHALFA BOUKHARI BOUKHARI BOUKHEDENNA BOUKHELKHAL BOUKHENFAR BOUKHIT BOUKHRIS BOUKTACHE BOULAHBIB BOULEBTINA BOULEFRAD BOULEMARKA BOULEMCH BOULEMOUAR BOULFAKHAR BOULFOUL BOULOUFA BOULOUH BOUMAAGOUDA BOUMANSOURA BOUMARAF BOUMAZA BOUMAZA BOUMAZA BOUMOULA BOUNAB BOUNAIRA BOUNATIRO

EL MOUDJAHID

Yamina Amina Samir Nouara Salim Kahina Mourad Ayoub Amira Hafidha Tayeb Nesrine Djamel Amel Soumia Amina Keltoum Djalloul Amani El mansour Souad Hiba Kamel Sarah Soumia Naziha khadidja Selma Soumia Mustapha Anwar Mustapha Farida Ramdane Widad Mourad Siham Sarra Fadila Razika Meriem Abdessalem Rezika Lamia Imene Mohamed Fayssal Amina Amina Fatma Zohra Mohammed Amina Mounia Abdelkader Moussa Amina Nadir Amer Amine Radia Nassima Soraya Aldja Souâd Moufida Moufida Radhia Haroun Mouloud Imène Yamina Aicha Karima Fatma Zohra Mériem Zakaria Leyla Asma Saber Mohamed Saida Kahina Yacine Tadj-Eddine Rokiya Samir Sabrina Fatna Ismail Zina Walid Zoulaykha Fatima Zohra Abenaceur Amira Amel El amine Meriem Houda Khadidja Yamina Ismahane Souad Ibtissem Redouane Imane Imane Wahid Dallal Tahar Zohra Youcef Afaf Sofia Manel

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Publicité
BOUNEMRI BOUNIT BOUNZOURA BOUOUDEN BOURACHID BOURAGHDA BOURAHLA BOURAS BOURDACHE BOUREGAA BOUREMOUM BOUROUCHA BOUSBAA BOUSBAINE BOUSSAHOUA BOUSSOUFA BOUSTOUH BOUTABA BOUTANA BOUTBIG BOUTCHICHE BOUTEMTAM BOUTOUCHE BOUZAHIA BOUZAR BOUZDILA BOUZEGHAIA BOUZEMBOUA BOUZERA BOUZGHAIA BOUZIANE BOUZIANE BOUZIANE ERRAHMANI BOUZID BOUZID BOUZIDI BOUZOUAD BRAHIM BELHOUARI BRAHIM SALEM BRAHIMI BRAIKIA BRAMGUI BREK BRIKI BRIKI CHAABI CHABA CHABOU CHADAD CHAHAT CHAHBA CHAHBOUB CHAHED CHAIB CHAIB DRAA CHAIB EDDOUR CHAKER CHALAH CHAMEK CHAOUCHAOUI CHAOUI CHEBBOUB CHEBBOUT CHEBCHOUB CHEBHI CHEBIRA CHEGUETTINE CHEHABA CHEHIB CHEKIKENE CHEKIROU CHELALI CHELOUAH CHEMAM CHEMINI CHENA CHENAF CHENAH CHENITI CHENNOUN CHERDOUH CHERFAOUI CHERGUI CHERGUI CHERGUI CHERIF CHERIFI CHERIFI CHERIT CHETOUANE CHIBANE CHIBANE CHIKER CHIKH CHIKH ECHIOUKH CHIKHI CHIKHI CHINA CHOUALI CHOUIKHAT CHOULI DABOUZ DACI DAGHOUM DAHES DAHMANI DAHMANI DAHMANI DAHMANI DAHOU DAIRI DAKHIA Ghania Amel Farida Ahlem Nasreddine Malika Soumia Sabrina Adel Lydia Lahcen Radia Karim Hicham Razika Ayoub khadidja Razika Zina Fayrouz Fouad Karima Zineb Fatima Zohra Abdelkarim Djamila Djamel Sorour lamia Djaouida Ouanassa Kamel Ramdane Ahmed Abdenour Khaoula Lakhdar Chérine Oussama Madiha Abdelhak Madiha Fathi Sami Fouad Amel Hedjila Salha Lynda Mustapha Ouahchia Imène Houria Sara El Hocein Alima Abdelkader Amel Imane Amira Lilia Salima Yasmine Tahar Halima Saâdia Kamel Bouchra Mokhtar Chahira Myassa Hanane Hafida Belinda Zeyneb Omar Amina Siham Mabrouk Sadok Zohra Rabia Amina Yasmine Warda Lynda Berkahoum Amel Laid Radia Mohamed Amine Naouel Samira Oualid Hania Amal Souhila Boumediene fatima zohra Zohra Nadia Naîm Hedouda Karima Ali Said Nora Hacene Nesrine Mohamed aniss Sabiha Ali Amel Naima Samir Nesrine Tata Nawel 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 0342/2/2010 1187/2/2010 1207/2/2010 0027/2/2010 0073/2/2010 1078/2/2010 0076/2/2010 0444/2/2010 0078/2/2010 0824/2/2010 0166/2/2010 0253/2/2010 0384/2/2010 0499/2/2010 0906/2/2010 0494/2/2010 1097/2/2010 0782/2/2010 0877/2/2010 0042/2/2010 1265/2/2010 0098/2/2010 0459/2/2010 0795/2/2010 0895/2/2010 1186/2/2010 0529/2/2010 0390/2/2010 1081/2/2010 1033/2/2010 1059/2/2010 0336/2/2010 0058/2/2010 0059/2/2010 0346/2/2010 1128/2/2010 1020/2/2010 0055/2/2010 0975/2/2010 0065/2/2010 1016/2/2010 0547/2/2010 0236/2/2010 0570/2/2010 0304/2/2010 0544/2/2010 0427/2/2010 0088/2/2010 0299/2/2010 0369/2/2010 0977/2/2010 0254/2/2010 0880/2/2010 1308/2/2010 0597/2/2010 0598/2/2010 0298/2/2010 0271/2/2010 0317/2/2010 1122/2/2010 1274/2/2010 1313/2/2010 0610/2/2010 0392/2/2010 0886/2/2010 0323/2/2010 0216/2/2010 0249/2/2010 0385/2/2010 1085/2/2010 0897/2/2010 0129/2/2010 0637/2/2010 0965/2/2010 0593/2/2010 0343/2/2010 0988/2/2010 0213/2/2010 1071/2/2010 1253/2/2010 0287/2/2010 1247/2/2010 1029/2/2010 1030/2/2010 0821/2/2010 1251/2/2010 1176/2/2010 0834/2/2010 0170/2/2010 0150/2/2010 0503/2/2010 0438/2/2010 0371/2/2010 0084/2/2010 0609/2/2010 0273/2/2010 0819/2/2010 0662/2/2010 0010/2/2010 0225/2/2010 0383/2/2010 0328/2/2010 0770/2/2010 1268/2/2010 1252/2/2010 1216/2/2010 0146/2/2010 0230/2/2010 0201/2/2010 1275/2/2010 0232/2/2010 0389/2/2010 DAMA DAMBRI DAOUD DAOUDI DAOUI DEBAHI DEBBAH DEBBAH DEBOUCHA DEGHOUCHE DEHAMCHIA DELHOUM DEMNI DENDANI DERBAL DERDANE DERNOUNI DERRADJ DERRADJI DERRICHE DEZIA DIAB DIDAOUI DIF DIGOU DJABALLAH DJABRI DJAFAR DJAKANI DJALAL DJAOUADI DJAOUTTI DJARI DJARI DJEBARI DJEBBAR DJEBBAR DJEDDOU DJEFFAL DJEGHABA DJEGHDI DJELLOULI DJELOUD DJEMAI DJEMIL DJENBA DJENNA DJENNADI DJERBAL DJERROUD DJIDI DJIDJ DJILI DJOUADI DJOUADJA DJOUADJA DJOUAHER DJOUAMA DJOUIMAH DOKHANE DOUARA DOUARA DOUCENE DOUDOU DOUIDA DOUMI DOUZIDIA DRAIDI DRIAS DRICI DRIDI DRIZI EL BEY EL BOUCHAMI EL GHIZI EL HADJ EL HADJ ALI EL HADJ MESSAOUD EL MEHDAOUI EL-AKRI ESSAIDI FADEL FADLOUN FAIZ FARES FARES FARTAS FATAHINE FATMI FEDAOUI FERCHICHI FERG FERHAOUI FERROUDJ FERSADOU FILALI FODIL FOUGHALI FRITAS GAAFOUR GALIA GANA GAOUA GAOUD GAREH GASMI GASMI GATTAL GHARBI GHAZI GHEBOULI GHEDDAB Redouane Asma Ayoub Medjda Toufik Zakaria Soumia Zakia Farid Rafika Fatma Naîma Fazia Chahrazed Nedjoua Yahia Latifa Ishak Mohamed Amine Ali Wafa Malika Chaouki Abdelkader Meriem Hamida Med Borhane Soumia Samia Yacine Zakia Besma Kenza Ismahane Amina Mohamed Nadia El oualid Ridha Sid Ahmed Fatma Lakhdar Amina Rihana Mohamed Mohcene Linda Kahina Lamia Ghania Nesrine Hayet Meriem Nabila Nadjat Malika karim Sana Riadh Fatiha Oum el kheir Nadia Bakir Fatiha Moufida Sadek Soumia Choubaïla Kamel Eddine Karima Sarah Fayrouz Rabah Abdelaâziz Loubna Nawal rabia Hillal Hamou Baya Amel Zohra Yasmina Abdelkader Ikrram Asma Abderrahmane Lilia Zineb Naila Ibrahim Omar Sofyane Anis Nabil Abdelkader Assia Khalida Imad Eddine Malika Amina Imène Fatma Selwa Adel Nesrine Rima Rabia Khaled Meriem Tayeb Yassamina Hafida Warda Sehnoun

21

390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501

0751/2/2010 1244/2/2010 0458/2/2010 0204/2/2010 0395/2/2010 1289/2/2010 0498/2/2010 0320/2/2010 0626/2/2010 0022/2/2010 0120/2/2010 0927/2/2010 0114/2/2010 0049/2/2010 0932/2/2010 1002/2/2010 0443/2/2010 1298/2/2010 1142/2/2010 0934/2/2010 0857/2/2010 0393/2/2010 0935/2/2010 0882/2/2010 1167/2/2010 0825/2/2010 0775/2/2010 0333/2/2010 1203/2/2010 0605/2/2010 0511/2/2010 0513/2/2010 0941/2/2010 0881/2/2010 0767/2/2010 0757/2/2010 0746/2/2010 0731/2/2010 1161/2/2010 0696/2/2010 0811/2/2010 0344/2/2010 0240/2/2010 0783/2/2010 0720/2/2010 1192/2/2010 0892/2/2010 0686/2/2010 0402/2/2010 0004/2/2010 0221/2/2010 0075/2/2010 1188/2/2010 1223/2/2010 0419/2/2010 0654/2/2010 0789/2/2010 0180/2/2010 0025/2/2010 0755/2/2010 0889/2/2010 0409/2/2010 0283/2/2010 0051/2/2010 0573/2/2010 0659/2/2010 0386/2/2010 0634/2/2010 1193/2/2010 1021/2/2010 1003/2/2010 0430/2/2010 0219/2/2010 0268/2/2010 0276/2/2010 0338/2/2010 1028/2/2010 0780/2/2010 0619/2/2010 0378/2/2010 0904/2/2010 0527/2/2010 1024/2/2010 1209/2/2010 1105/2/2010 0548/2/2010 0846/2/2010 1100/2/2010 0773/2/2010 1027/2/2010 0280/2/2010 0465/2/2010 0319/2/2010 0864/2/2010 0657/2/2010 1108/2/2010 1113/2/2010 1065/2/2010 1191/2/2010 0203/2/2010 0113/2/2010 1044/2/2010 0157/2/2010 0866/2/2010 0667/2/2010 0363/2/2010 0545/2/2010 0559/2/2010 0255/2/2010 0243/2/2010 0652/2/2010 1267/2/2010

Dimanche 10 Octobre 2010

22
614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 0143/2/2010 1083/2/2010 1194/2/2010 1286/2/2010 0568/2/2010 0123/2/2010 0151/2/2010 1217/2/2010 1007/2/2010 0591/2/2010 0966/2/2010 0470/2/2010 0482/2/2010 1276/2/2010 0153/2/2010 0583/2/2010 0060/2/2010 0259/2/2010 0996/2/2010 1214/2/2010 1230/2/2010 0199/2/2010 0510/2/2010 0426/2/2010 0484/2/2010 0616/2/2010 0896/2/2010 0938/2/2010 0341/2/2010 0853/2/2010 0567/2/2010 1319/2/2010 1076/2/2010 0810/2/2010 0764/2/2010 0606/2/2010 0505/2/2010 0053/2/2010 0658/2/2010 1325/2/2010 0868/2/2010 0217/2/2010 0650/2/2010 0207/2/2010 1067/2/2010 1088/2/2010 0987/2/2010 0142/2/2010 0161/2/2010 0552/2/2010 0080/2/2010 0477/2/2010 1099/2/2010 0665/2/2010 0791/2/2010 1199/2/2010 0519/2/2010 0687/2/2010 0951/2/2010 1271/2/2010 0737/2/2010 0672/2/2010 0946/2/2010 1074/2/2010 0377/2/2010 0523/2/2010 0842/2/2010 0355/2/2010 0334/2/2010 1317/2/2010 0847/2/2010 0043/2/2010 1035/2/2010 0869/2/2010 0281/2/2010 1101/2/2010 0315/2/2010 1288/2/2010 0838/2/2010 0061/2/2010 0911/2/2010 0172/2/2010 0555/2/2010 0504/2/2010 0691/2/2010 0818/2/2010 0878/2/2010 0288/2/2010 1084/2/2010 1327/2/2010 1320/2/2010 0653/2/2010 1156/2/2010 0052/2/2010 0655/2/2010 0849/2/2010 0009/2/2010 0692/2/2010 0804/2/2010 0196/2/2010 0994/2/2010 1134/2/2010 0072/2/2010 0118/2/2010 1218/2/2010 1086/2/2010 0144/2/2010 0208/2/2010 1077/2/2010 1112/2/2010 0633/2/2010 0787/2/2010

Publicité
GHEDIRI Soltane GHEDJATI Samia GHELLAB Abdelaziz GHEMARI Siham GHENAME Faïza GHERBI Habiba GHERBI Hafsa GHERYANI Djamel GHETTAS soufiane GHEZAL Amina GHEZALI Mohamed hamza GHEZLI Hayet GHEZLI Mekioussa GHLAM Hizia GHOUL Yacine GHRIB Wissam GHRIEB Dahman GOUALI Akria GOUHMAZ Khedidja GRES Farouk GUEBBABI Hadda GUECHIDA Lynda GUECIOUER Souheyla GUEHTAR Imane GUEMANA Khaoula GUENDEZ Nassila GUERAICHE Malika GUERIDI Amina GUERZA Daoud GUESSOUM hanane GUETTAI Khiera GUIDOUM Amel GUIDOUM Assia GUIDOUM Narimane HABELLAH Lamya HACENE Feriel HACENE Sabiha HACHI Fatima Zohra HADDAD Halima HADDAD Malika HADDADA Taous Imene HADDAG Kahina HADDAHOUM Nariméne HADDANE Abdelkader HADDI Takieddine HADDOU Said HADEF Abdelkader HADJ ARAB Leïla HADJ ARAB Sarra HADJ BOUZID Med Houssam eddine HADJ MIHOUB SIDI MOUSSA Hassine HADJADJ Zineb HADJERSI Karim HADJI Kahina HADJI Naima HADJI Slimane HAFAFSSA Narimane HAFIANE fayza HAFSI Rima HAGANI Abdelaziz HAHAD Yasmine HAIDER Youssouf HALBAOUI Fatima HALFAOUI Samira HALICHE Lilia HALILALI Hassiba HALITIM Mohammed Sedik HALLAM Zouaouia HALOUI Sihem HAMADOUCHE Bakhta HAMDANE Hamza HAMDANE Samia HAMDI Amina HAMDI Ratiba HAMDOUD Hafsa HAMERLAINE Mohamed Seddik HAMIANE Laid HAMIDATOU Ahsen HAMIDI Katia HAMIDI Rahima Lamia HAMLAOUI soumia HAMMADI Louna Manel HAMMICHE Amina HAMRAT Hamza HAMRAT mohamed HAMRIT Toufik HANACHE Hiba HANIZ Imene HANNI Lotfi HANNI Nassim HAOUAS Fatma HARBI karima HARFOUCHE Fares HARFOUF Amine HARIZI Fatima Zahra HARMOUCHE Nawel HAROUNE Hosni HARROUZI Ryad HASSANI Hassina HATRI Siham HAZEM Naîma HEBALI Daho HEBBAL Fethi HEDLI Ouissem HEGHOUG Sara HELIS Hanane HELIS Omar HELLOUFI Yassine HEMAMI Hanane HERICHE Hassen HERRAB Amel HETTAK Aissa 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 0907/2/2010 0707/2/2010 0293/2/2010 0165/2/2010 0806/2/2010 0247/2/2010 1104/2/2010 0714/2/2010 1283/2/2010 0640/2/2010 0107/2/2010 0831/2/2010 0681/2/2010 0721/2/2010 0794/2/2010 1169/2/2010 0796/2/2010 0171/2/2010 0515/2/2010 0457/2/2010 0069/2/2010 1130/2/2010 0035/2/2010 0094/2/2010 0629/2/2010 1055/2/2010 0781/2/2010 0198/2/2010 0666/2/2010 1234/2/2010 0148/2/2010 0282/2/2010 1050/2/2010 0517/2/2010 0335/2/2010 0937/2/2010 1162/2/2010 1073/2/2010 1136/2/2010 0115/2/2010 0865/2/2010 0689/2/2010 1171/2/2010 0125/2/2010 0522/2/2010 1279/2/2010 1266/2/2010 0565/2/2010 0034/2/2010 1039/2/2010 0776/2/2010 1036/2/2010 0958/2/2010 1023/2/2010 1110/2/2010 0099/2/2010 1290/2/2010 0550/2/2010 0257/2/2010 0716/2/2010 1281/2/2010 0785/2/2010 0421/2/2010 0029/2/2010 0524/2/2010 0959/2/2010 0970/2/2010 0218/2/2010 0673/2/2010 0887/2/2010 1311/2/2010 0920/2/2010 1152/2/2010 0981/2/2010 1149/2/2010 0940/2/2010 0277/2/2010 0411/2/2010 1238/2/2010 0723/2/2010 0239/2/2010 0893/2/2010 1082/2/2010 0068/2/2010 0664/2/2010 0541/2/2010 0365/2/2010 0491/2/2010 0532/2/2010 0434/2/2010 0875/2/2010 0876/2/2010 1291/2/2010 0017/2/2010 0401/2/2010 0376/2/2010 0955/2/2010 1052/2/2010 0368/2/2010 1031/2/2010 0514/2/2010 0644/2/2010 0769/2/2010 1009/2/2010 1240/2/2010 0728/2/2010 1248/2/2010 1069/2/2010 0119/2/2010 0601/2/2010 0563/2/2010 0109/2/2010 HIMEUR HIMEUR HIRECHE HOCINE HOCINE HOUADJI HOUARI HOUFANI HOUHECHE IDIR IDOUI IDRENMOUCHE IGHIL KRIM IGHILGUITOUN IMANE IMENIGHEN INNAL IOUDARENE KAB KAB KABAZ KACI KACIMI KACIMI KADA KADACI KADDOUR KADDOUR KADI KADID KADRI KAHLERRAS KAHLESSENANE KAHLI KAHLOUCHE KALAFAT KALKOUL KAMKOUM KAOUANE KAROU KAROUNE KASDI KASMIA KASSOUSSI KASTALI KECHACHA KECHROUD KEDDACHE KELLIL KENNICHE KERBICHE KERBOUA KERBOUA KERIME KERKOUR KERMICHE KEROUAD KEROUB KERRAR KESRI KESSAL KHADAOUI KHADIR KHALED KHALFI KHAREF KHAROUBI KHARROUBI KHEDARI KHEIR KHEIRI KHELEF KHELFI KHELIFA KHELIFA KHELIFA KHELIFI KHELIL KHELILI KHELILI KHELLAF KHELLOUFI KHEMISSI KHENNOUSSI KHENOUCHI KHERBACHE KHEREDDINE KHERIS KHIAT KHIATI KHITER KHITER KHODJA KHOUATMIANI KHOUIDMI KIBOUB KIDOUCHE KIHAL KIHELI KOLLI KOUADRI KOUADRI MOSTEFAI KOUIDER RACHDI KRIKRI KROURI LAAOUAD LABIAD LACHEHEB LACHGAR LADJANI LAGHOUAG LAGUEL

EL MOUDJAHID

houda Yamina Chaïma Khadidja Nassima Ghania Abdelkader miyada Nabil Saîda Mohammed Ryma hanane Houria Fares Sid Ali Messlem Hamza Mehrez Wissam Amine Katia Khedidja Ramdane Wafaa Larbi Hadj Salim Boubekeur Dalila Soumia Lynda Besma Ahmed Assia Sid Ahmed Nassima Naim Fares Sara Hassiba Amel Ismail Nassima Imene Hiba Meriem Malha Asma Fouzia Fatima affaf Rabah Hakim Lakhdar Mahmoud Fadila Cherifa Amel Rym Ali Hadjer Med Salah Djillali Asma Ghania Afaf Taher Zahia Hajer Mohamed Abdelkrim mourad Djamila asma Med Faouzi Wafa Leyla Ilhem Belgacem NOUR EL HOUDA Hakima Dalila Adel Baya Yasmina Melkhir Lyes Souaad Ibtissem Amina dalila Fatima Adel Mohammed Mohammed Djihane Nesma Yassine Billel Billal Hafida Ahmed Warda Mohamed Toufik Sara Mouad Nabila Ahlam Farida Besma Tassadit

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Publicité
LAHMER LAIFAOUI LAIMECHE LAKEHAL LAKEHAL LAKHOUIMES LAKROUF LAKROUT LALIBI LALMI LALMI LAMAMRA LAMDANI LAMOURI LAMRAOUI LANTRI LAOUAR LAOUFI LAOUFI LAOUICI LAOUMIR LARACHI LARFi LARIBI LARKEM LAROUSSI LATEREM LATLI LATRECH LAZALI LAZREG LAZZAR LEBBAD LEKDIM LEKHEL LEMLOUMA LEMOUALDI LIBARIR LITIM LOUADJ LOUASLI LOUIBED LOUKAL LOUMI LOUNI LOUNIS MAADJEL MAALEM MAATA MADKOUR MAHDI MAHIDDINE MAHIEDDINE MAHMOUDI MAHREZ MAHROUG MAICHE MAKHLOUFI MAKHLOUFI MALAOUI MALEG MALEK MALEK MALKI MALKI MALKI MAMECHE MAMOUNI MANSOUR MANSOURI MANSOURI MANSOURI MAOUCHE MAOUCHE MAOUI MARCHOUD MAZAR MEBAOUDJ MEBARKI MEBARKI MEBARKI MEBARKIA MEBREK MEBROUK MECHAIA MECHTA MECHTAOUI MECIBAH MEDAOUAR MEDAOUAR MEDJANI MEDJEKANE MEDJERAB MEDJIRED MEDJRALOU MEGHDOUL MEGHOUFEL MEHALLEGUE MEHELLOUN MEHENNAOUI MEHIDI MEKAOUI MEKHALDI MEKKI MEKNACI MEKOUAS MEKROUSSI MELBOUCI MELIANI MELIANI MELLAL MELOUKI Mounna Badr Eddine Malika Imene Nadir Abdeldjalil Anis Feth-Eddine Aïcha Houria Abderrahmane Abir Abdellah Naima Nazek Hayette latifa Nadia Amina Camélia Fatma zahra Bouharkat Abdelmalek Ferroudja Nawel Samira Radhia Soumia Meryem Naouel Souhila Azziz Manel Rochdi Hanane Hayet nadjla Zoheir Amina Fawzi fateh Mouhoub Mokhtar Amel Chahrazed Aicha Khaled Kahina Sara Med Salah Sofiane Hanane Diyana Athmane Othmane Fares Fatima Zohra Aissa Faysal Yassine Khalissa lamia Sarah Halima Sihem Zahoua Fatma Lotfi Mériem Mohamed Yamina Abdenour Fahima Med El Mahdi Sabrina Nabila Rida Rachid Soria Safia Karima Abderahmane Asma Sara Abdelbasset Ibrahim Ibtissam Hemza Amel Soussen Amira Amira Sihem Lamia Wahiba Sarah Sara Ibtissem Radia Ahmed Amine Atika Hanane Sarra Amina Mohamed Yacine Hanane Fethi Sara Aicha Madani Ahmed Samira Nacèra Wafia Abdelkrim Soufiane 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002 1003 1004 1005 1006 1007 1008 1009 1010 1011 1012 1013 1014 1015 1016 1017 1018 1019 1020 1021 1022 1023 1024 1025 1026 1027 1028 1029 1030 1031 1032 1033 1034 1035 1036 1037 1038 1039 1040 1041 1042 1043 1044 1045 1046 1047 1048 1049 1050 1051 1052 1053 1054 1055 1056 1057 1058 1059 1060 1061 0788/2/2010 0648/2/2010 0137/2/2010 0352/2/2010 0538/2/2010 0012/2/2010 0258/2/2010 0822/2/2010 0741/2/2010 0998/2/2010 1060/2/2010 0289/2/2010 0314/2/2010 1215/2/2010 0235/2/2010 0871/2/2010 1201/2/2010 0740/2/2010 0724/2/2010 1211/2/2010 0971/2/2010 1115/2/2010 0388/2/2010 0101/2/2010 1316/2/2010 0175/2/2010 0590/2/2010 1324/2/2010 0095/2/2010 0116/2/2010 0917/2/2010 0040/2/2010 1292/2/2010 1185/2/2010 0779/2/2010 0489/2/2010 0428/2/2010 1068/2/2010 0227/2/2010 1189/2/2010 1051/2/2010 1227/2/2010 0936/2/2010 0602/2/2010 1131/2/2010 0738/2/2010 1106/2/2010 1168/2/2010 0836/2/2010 0600/2/2010 0564/2/2010 1038/2/2010 0931/2/2010 0003/2/2010 0416/2/2010 0154/2/2010 1001/2/2010 1312/2/2010 1221/2/2010 0121/2/2010 1259/2/2010 0823/2/2010 0647/2/2010 0592/2/2010 0632/2/2010 0366/2/2010 0867/2/2010 0147/2/2010 0422/2/2010 0018/2/2010 0360/2/2010 1220/2/2010 0359/2/2010 0974/2/2010 0595/2/2010 0262/2/2010 1146/2/2010 0322/2/2010 0631/2/2010 0733/2/2010 0045/2/2010 0169/2/2010 0345/2/2010 0574/2/2010 1157/2/2010 0399/2/2010 0603/2/2010 0005/2/2010 0131/2/2010 0939/2/2010 1098/2/2010 0910/2/2010 0110/2/2010 0899/2/2010 1140/2/2010 0835/2/2010 0837/2/2010 1107/2/2010 0102/2/2010 1196/2/2010 0374/2/2010 0905/2/2010 0916/2/2010 1006/2/2010 1117/2/2010 0599/2/2010 1046/2/2010 0331/2/2010 0772/2/2010 0305/2/2010 0872/2/2010 0260/2/2010 MENADI MENADI MENANI MENDI MENOUER MENSOUR MERABET MERABTINE MERAGHNI MERAH MERAH Merahi MERAMRIA MERDJI MERKHOUFI MERKHOUSSI MERTAD MERZOUGUI MESSADI MESSADI MESSAOUD MESSAOUDANE MESSAOUDEN MESSAOUDENE MESSAOUDI MESSAOUDI MESSAOUDI MESSAOUDI MESSILI MESTARI METCHAT MEZAR MEZIANI MEZMAZ MEZMAZ MEZMAZ MEZOUED M'HAMEDI MIDOUNE MIHOUB MIHOUB MIHOUBI MILOUDIA MIMOUNI MINDOUCHE MITICHE MIZAT MIZOUN MOHAMMEDI MOHAMMEDI MOHAMMEDI BOUZINA MOHMAMED MOKDAD MOKEDDEM MOKHBI MOKHTARI MOKHTARI MOKRANI MOSTEFA DELLA MOSTEGHANEMI MOUALDI MOUALED MOUD MOULAY MOULELKHELLOUA MOUSNI MOUSSAOUI MOUSSAOUI MOUSSI MOUSSOUNI MOUZAOUI MOUZAOUI MOUZAOUI NAAS ARABA NAB NACEF NACER NACEUR NADIR NADJI NAHAL NAILI NAIMI NAIMI NAIR NAKACHE NASRI NASRI NASSOUR NEBILI NEDJAOUI NEDJAR NEGGAZ NEGGAZI NEMER NIA NIA NOUACER NOUAR NOUARI NOUI NOUIOUET CHOUITER NOUR NOURI OUADAH OUADFEL OUAHA OUARNIKI OUCHENE OUELLABI OUHIB OUKACI

23
EL MOUATEZ BILLAH Fatiha Farah Nadia Souhila Mouni Mohamed Narimane Sarah Narimane Djihad Fadéla lilia Imene Assila Zaki Soumia El Aid Abdelkader Faouzia Safia zahia Khiereddine Yamina Kheloudja Amel Lamia Naïma Sid Ali Achraf Soumia Sabrina Oum El Kheyr Hadjer Aboubaker Antara Fatima Zohra Fella Ahmed Walid Abbas Walid Wissem Meriem khadidja Hanane Rachida soumeya Nadia Lamia Amira Omar Abdelkarim Faiza khadidja Somia hassiba Riad Selma Ramzi Amina Med El Amine Naïma Mériem Djihad Sara Fatima RABIA Khoukha Hadjer Lamia Tarek Fatma - Zohra Abdelkader Med amine Nesrine Amel Yasmine Boualem Fayssal Ameur Khadidja Chawki Omar Radja Hayat Nabila Abdelkader Bilal Asma Djelloul Saîda Camelia Yacine Wahid Djamel Eddine Amina Djamel Imane Nacereddine Khaled Amel Fatma Saber Fahima Meriem Samia Mahmoud Razika Meriem Lamia Mouna Amel Dia Arrahmane Sara Zineb

838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949

0445/2/2010 1263/2/2010 0296/2/2010 1042/2/2010 0990/2/2010 0930/2/2010 0077/2/2010 1255/2/2010 0379/2/2010 0085/2/2010 0158/2/2010 0312/2/2010 0397/2/2010 0986/2/2010 0475/2/2010 0620/2/2010 0546/2/2010 0649/2/2010 0578/2/2010 0682/2/2010 0127/2/2010 0308/2/2010 0735/2/2010 0786/2/2010 0765/2/2010 0070/2/2010 0805/2/2010 0134/2/2010 0571/2/2010 0488/2/2010 0367/2/2010 0636/2/2010 1197/2/2010 1277/2/2010 1047/2/2010 0957/2/2010 0136/2/2010 0155/2/2010 0138/2/2010 0919/2/2010 0122/2/2010 0081/2/2010 0176/2/2010 1280/2/2010 0163/2/2010 0700/2/2010 0209/2/2010 1137/2/2010 0719/2/2010 1174/2/2010 0246/2/2010 0192/2/2010 0033/2/2010 1232/2/2010 1089/2/2010 0244/2/2010 0651/2/2010 0817/2/2010 0801/2/2010 1179/2/2010 0572/2/2010 0861/2/2010 0873/2/2010 1014/2/2010 0311/2/2010 1120/2/2010 0518/2/2010 0531/2/2010 0063/2/2010 1070/2/2010 0410/2/2010 1133/2/2010 0826/2/2010 1091/2/2010 0558/2/2010 1063/2/2010 0294/2/2010 1321/2/2010 1295/2/2010 0921/2/2010 0021/2/2010 1129/2/2010 0048/2/2010 0104/2/2010 1164/2/2010 1087/2/2010 0534/2/2010 0802/2/2010 0577/2/2010 0576/2/2010 0497/2/2010 0701/2/2010 0814/2/2010 1143/2/2010 1062/2/2010 0473/2/2010 1022/2/2010 0001/2/2010 0126/2/2010 0611/2/2010 0306/2/2010 0431/2/2010 1261/2/2010 0587/2/2010 0777/2/2010 1301/2/2010 0348/2/2010 1026/2/2010 0924/2/2010 0215/2/2010 0349/2/2010 0090/2/2010

Dimanche 10 Octobre 2010

24
1062 1063 1064 1065 1066 1067 1068 1069 1070 1071 1072 1073 1074 1075 1076 1077 1078 1079 1080 1081 1082 1083 1084 1085 1086 1087 1088 1089 1090 1091 1092 1093 1094 1095 1096 1097 1098 1099 1100 1101 1102 1103 1104 1105 1106 1107 1108 1109 1110 1111 1112 1113 1114 1115 1116 1117 1118 1119 1120 1121 1122 1123 1124 1125 1126 1127 1128 1129 1130 1131 1132 1133 1134 1135 1136 1137 1138 1139 1140 1141 1142 1143 1144 1145 1146 1147 1148 1149 1150 1151 1152 1153 1154 1155 1156 1157 1158 1159 1160 1161 1162 1163 1164 1165 1166 1167 1168 1169 1170 1171 1172 1173 1174 0285/2/2010 1206/2/2010 0747/2/2010 0462/2/2010 0539/2/2010 1159/2/2010 0860/2/2010 0833/2/2010 0047/2/2010 0943/2/2010 0112/2/2010 0727/2/2010 1200/2/2010 0909/2/2010 1175/2/2010 0046/2/2010 0152/2/2010 0693/2/2010 0638/2/2010 0439/2/2010 0997/2/2010 0194/2/2010 1264/2/2010 0500/2/2010 0291/2/2010 0128/2/2010 0241/2/2010 1245/2/2010 0234/2/2010 1297/2/2010 0284/2/2010 0557/2/2010 0495/2/2010 0748/2/2010 1012/2/2010 0680/2/2010 0454/2/2010 0014/2/2010 0717/2/2010 0442/2/2010 0396/2/2010 0862/2/2010 1272/2/2010 0891/2/2010 0926/2/2010 1000/2/2010 0011/2/2010 0694/2/2010 0321/2/2010 1177/2/2010 0140/2/2010 1049/2/2010 0466/2/2010 0604/2/2010 0496/2/2010 0220/2/2010 0964/2/2010 0214/2/2010 0668/2/2010 0797/2/2010 1293/2/2010 0562/2/2010 0502/2/2010 1219/2/2010 0108/2/2010 0339/2/2010 0992/2/2010 0540/2/2010 0096/2/2010 0272/2/2010 1093/2/2010 1132/2/2010 0382/2/2010 0267/2/2010 1318/2/2010 0252/2/2010 0953/2/2010 0394/2/2010 0829/2/2010 0509/2/2010 1155/2/2010 0614/2/2010 1123/2/2010 1043/2/2010 0753/2/2010 0586/2/2010 1178/2/2010 0493/2/2010 0425/2/2010 0130/2/2010 0050/2/2010 0028/2/2010 0139/2/2010 0324/2/2010 0976/2/2010 0954/2/2010 0460/2/2010 0679/2/2010 0295/2/2010 0792/2/2010 0734/2/2010 0002/2/2010 1204/2/2010 0840/2/2010 0461/2/2010 1212/2/2010 0947/2/2010 0433/2/2010 0263/2/2010 0827/2/2010 0435/2/2010 0732/2/2010 0856/2/2010 OUKALI OULD SEBAI OULMOKHTAR OUNISSI OUNNAR OURAHMOUNE OURRAD RABEHI RABEHI RADJA RAFAA RAHACHE RAHAL RAHAM RAHAMNIA RAHMANI RAHMANI RAHMANI RAHNEBI RAHOUI RAMOUL RAMRAM RATOUL RAZEM REBAI REBIE REBOUH REDJEL REDOUANE ALI REGANE REGOUI REGUIG RELILA REMICHI RERAIBALLAH RERSA REZAK REZALA REZGUI REZIG REZIKI RIABI RIACHE RICHE RIHANI RIMOUCHE RIRA ROUMADI SAADAOUI SAADAOUI SAADI SAADNA SABEK SACI SADAOUI SADAOUI SADDEK SADOK SAFAR REMALI SAGAR SAHEL SAHNOUN SAHNOUNE SAHRAOUI SAHRAOUI SAID SAIDI SAIDI SAIDI SAIDI SAIDI SAIGHI SAIKI SAIM SAKHER SALAMANI SALMI SALMI SAOUDI SAOULI SATOUH SAYAH SAYAH SAYOUD SEBOUAI SEGHIR SEKINA SELLAM SELMI SEMAOUN SEMASSEL SEMMAH SENGRA SERIR SERIR SERRAYE SIAD SID IDRIS SIDI ACHOUR Sidoumou SILINI SLAMANI SLIMANI SLIMANI SLIMI SMAHI SMAIL SMAILI SMAILI SMAILI SOUCHA SOUDAKI SOURI

Publicité
Wahiba El Alia Fatiha Ahmed Walid Samira Nabila Imad Eddine Lynda Abdel Aziz Nadia Afif Yacine Saadia Hamida Yahia Mouna Amina Abdelhamid Karima Sarah Nassima Khoula Samia Abbderezzak Rania Abdelkader Badria Meriem Nadir Lamia Nessrine Zineb Fatima Zahra Amina Houria Rabah Fairouz Kheira yasmine Mohamed Walid Ilhem Hamida Djamel Eddine Meriem Rafika Fouad Abdessalam Med Tarek Mounir Lynda amira zineb Samir Imad Marouane Fatima Zohra Meriem Amel Karima Rachid Hamza Fella Siham Hassiba Chérifa Fatiha Hamza Siham Achwak Miloud Chams Eddine Houda Mostefa Nora Zineb Abdallah Hadjer Ali Ghania Mounia Ahmed Yamina Amina Hasna Fatima Loubna Sihem Nassima Habiba Sarah Fatima Waffaa Mehdi Toufik Bilal Assia Ahmed Amina Fatima sid ahmed Med Nabil Souad Salima Amel Samia Asma Walid Hakim Mohamed Rachida Abdel Djalil Messaouda Ali Fayçal Hind Alima Faiza aissa 1175 1176 1177 1178 1179 1180 1181 1182 1183 1184 1185 1186 1187 1188 1189 1190 1191 1192 1193 1194 1195 1196 1197 1198 1199 1200 1201 1202 1203 1204 1205 1206 1207 1208 1209 1210 1211 1212 1213 1214 1215 1216 1217 1218 1219 1220 1221 1222 1223 1224 1225 1226 1227 1228 1229 1230 1231 1232 1233 1234 1235 1236 1237 1238 1239 1240 1241 1242 1243 1244 1245 1246 1247 1248 1249 1250 1251 1252 1253 1254 1255 1256 1257 1258 1259 1260 1261 1262 1263 1264 1265 1266 1267 1268 1269 1270 1271 1272 1273 1274 1275 1276 1277 1278 1279 1280 1281 1282 1283 1284 1285 1286 1287 0238/2/2010 0188/2/2010 0556/2/2010 0645/2/2010 0618/2/2010 1005/2/2010 0016/2/2010 0536/2/2010 0516/2/2010 1111/2/2010 0264/2/2010 0164/2/2010 0888/2/2010 0415/2/2010 0056/2/2010 0391/2/2010 0725/2/2010 0062/2/2010 0561/2/2010 0554/2/2010 0580/2/2010 1066/2/2010 0575/2/2010 0370/2/2010 0274/2/2010 0480/2/2010 0739/2/2010 0928/2/2010 0774/2/2010 1145/2/2010 0086/2/2010 0481/2/2010 0745/2/2010 1124/2/2010 0330/2/2010 1257/2/2010 0812/2/2010 1096/2/2010 0191/2/2010 0999/2/2010 0993/2/2010 0639/2/2010 0007/2/2010 1072/2/2010 0400/2/2010 0501/2/2010 0486/2/2010 0969/2/2010 0710/2/2010 0594/2/2010 1307/2/2010 1034/2/2010 0200/2/2010 0453/2/2010 0228/2/2010 1323/2/2010 0211/2/2010 1302/2/2010 0463/2/2010 0362/2/2010 1170/2/2010 0642/2/2010 1260/2/2010 0337/2/2010 0643/2/2010 1102/2/2010 0625/2/2010 0181/2/2010 1241/2/2010 0669/2/2010 1092/2/2010 0476/2/2010 0754/2/2010 0933/2/2010 0560/2/2010 1296/2/2010 1064/2/2010 0900/2/2010 1205/2/2010 0952/2/2010 1270/2/2010 1041/2/2010 0726/2/2010 1285/2/2010 1138/2/2010 1148/2/2010 0357/2/2010 1309/2/2010 0105/2/2010 0784/2/2010 0581/2/2010 1306/2/2010 0582/2/2010 0617/2/2010 0973/2/2010 0185/2/2010 1181/2/2010 0474/2/2010 0487/2/2010 0449/2/2010 0156/2/2010 0145/2/2010 0297/2/2010 0807/2/2010 1213/2/2010 0859/2/2010 0715/2/2010 0851/2/2010 0202/2/2010 0456/2/2010 0763/2/2010 1144/2/2010 0292/2/2010 SOUSSI STAITI STTILALI TAALLAH TADJADIT TADJINE TAHOURI TAHRAOUI TAHRAOUI TAIBAOUI TAIBI TAIBI TAIBI TAIK TALEB TAMOURT TANTAST TARBAGOU TAREB TATBIRT TAZEKRIT TAZIR TCHOUAR TCHOULAK TEBIB TEGGUICHE TEKTALI TERDJAT TERKI TERROUCHE TEZKRATT TIABI TIBELGHAI TICHATI TIFFOUR TIGHIOUART TIKRANE TIOUCHE TIROUCHE TOBBAL TOUAFCHIA TOUATI TOUATI TOUATI TOUATI TOUBAL TOUCHI TOUIL TOUIL TOUKAL TOUMI TRAD TURKI YACOUB YAGOUBI YAHI YAHI YAHIAOUI YAHIAOUI YAHYAOUI YAKOUBI YEDDER YERKI YOUCEF ACHIRA YOUNES YOUNES BOUASIDA YOUS YOUSFI ZAGHDANI ZAHALI ZAIDI ZAOUI ZAOUIDI ZARA ZEGGAI ZEGHBI ZEGHDANE ZEGHOUANE ZEGRAR ZEHANI ZEHAR ZEMIECHE ZENNOUCHE ZEROUAL ZEROUAL ZEROUAL ZEROUALA ZERROUKI ZERROUKI ZERROUKI ZERROUKI ZIADI ZIAMNI ZIANE ZIANE ZIANI ZIANI ZIANI ZIANI ZIATA ZIDANE ZIDANE ZIDOUNI ZIOUAL ZIREK ZITOUNI ZITOUNI ZOBIRI ZOUAOUI ZOUBIRI ZOUDJ ZOUGAR ZOUKH

EL MOUDJAHID

Amel Zoubida Souâd Amira Idir Choukri Fatima - Zohra Ahlem Chahinez Nesrine Amina Latifa Mohamed Amine Seyyid Ahmed Amar Amel Hadjira Nassima Fadila Samia Fahima Zahia Youcef Fadia khadidja Tarik Imene hamid Imane Zakaria Noureddine Sabrina Saliha Nawal Loubna Meriem Seloua Tahar Athmane Oumnia Mouna Amel Hanane Leila Rafik Yazid Anissa Baya asma Mohamed Amina Amira Khaoula Hadjer Hichem Hicham Abdelbassit Hassina Ghelida Haroun Errachid Hanifa Khadidja Manal Anouar Amina Hanane Ibtissem Louiza Ibtissem Amina kamel Khaled Ismail Mohamed Sabrina Nour El-Houda Radhia Youcef Khadidja Sofiane Kamel Meriem Wafa Abdelhafidh Mounira Loubna Louiza Samira Benaouda Aicha Bakhta Dounya Kahina Dalal Kamélia Hanane Ismahane Faten - Nedjma Houria Khedidja Samira Loubna Hafidha Ali Baya Drifa Amina Karima Mériem Hamza Abdelhafid Ahlem Fatma Zohra Djamila Abdelkader Hinda
ANEP N° 828563 du 10/10/2010

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Détente
Nº 29338 4 5

25

Mots CROISÉS
1
I II III IV V VI VII VIII IX X

Mots FLÉCHÉS
Nº 29338
PAS SÛR ——————————— PETIT CONGÉ ——————————— VILLE DE FRANCE EN RADE ——————————— SE MARIERA BIEN ——————————— DÛ À LA COMBUSTION AVEC L’OXYGÈNE POINT GAGANT ——————————— SANS ATOURS ——————————— BOIS DE MENUISERIE PROJET ——————————— DÉBUT D’ESPOIR ——————————— TASSES POUR UNE AUMÔNE NOURRICIÈRES ——————————— EN VEILLE ——————————— AUX REFLETS IRISÉS FABRICANT ——————————— INTERJECTION ——————————— ÉQUIPÉ AVANT NOUS ——————————— ALCOOL ——————————— GRANDE ÉCOLE PIÈCES D’ARME À FEU ——————————— NOTÈRENT ——————————— EN SCIENCE DÉSERT EN DÉSORDRE ——————————— EN NOIR ——————————— COLORANT MINÉRAL RELATIF AU SÉBUM ——————————— PRÉFIXE ——————————— ORIGINAIRE VILLE DE SERBIE ——————————— TAPIES ——————————— DANS LE COIN GREFFÉS ——————————— PAYSAN ESPAGNOL ——————————— PIERRE DE TANNAGE ARTICLE ——————————— FLEUVE DE BELGIQUE

2

3

6

7

8

9 10

Définitions
HORIZONTALEMENT I-Entourées d’eau Enrelacs. IIRassemblement de protestation - Chère aux canards. III-Parti politique - Spectacle. IV Utilisa à volonté - A pris des couleur. V - Unité américaine - Homme populaire. VI- En veille - Interjection. VII- En code - Frappa. VIII Colorie - Calumet. IX - Ecrivain - Dans la peau. X- Arme blanche - Ventru. VERTICALEMENT 1- Dévergondage. 2- Corde pour un cow Boy - Coup de pied au ballon. 3- A l’intérieur Blonde au pub - Seule en mer . 4- Titre royal Paquet d’argent. 5- Exécutera - Partie de tennis. 6- tronc - En opérant. 7- Camarades attirés - Nom de seiche. 8- En silence. 9Conviendra - Stades. 10- Huppe - Liquide nourricier.

1
SOLUTION DES MOTS CROISES

2

3

4

5 6

7

8 9 10 SOLUTION DES MOTS FLECHES I II III IV V VI VII

1

2

3 4

5

6 7

8

9 10

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

I L E S L A C I S M A R E M A N I F P S U S A I C D E I R E C I T A L R O S I E M E C

I M P R O B A B L E R E L A X C A E N I R A E S S Y S E R I T P E D E N U D E E I

D O L L A R

S E B I L E S A L L O E N A

T T A S S E N A

P S I

C O G N A C

I R I S E P I P E T O L S T O I E A E P E E P A N S U

L VIII E C R I R E N T E M I S S U IX N R X T E R R E E S C N

Grille
- Anatomie - Saturnisme - Astronomie - Débarquer - Géologique - Citrouille - Surtension - Hydrophobe - Patouiller - Sises - Immunité - Nummulaire - Baratiner - Collège - Douloureux -Ampute - Payant

Nº 29338
- Rame - Avoisiner - Ressource - Aquarelle - Sionisme - Erudition - Epicentre - Entrechat - Erésipéle - Selles - Levure - Effroi - Cuprique - Résonnant - Gaillette - Pétrarque

Mot CACHÉ
P R E I M O T A N A E R I A L U M M U N N E S C G S A T U R N I S M E C A C P R O N E U A A S T R O N O M I E O M O E E I T L P I D E B A R Q U E R T L P L R B T R L R L G E O L O G I Q U E L U P F R I E E I L B T G A I C A R A O E T O O U D C S Q E O A R C T I V E Q S G E R R O U H L U T Y R A O I N O S U I E P T E C R A E E T C O T T N Q I S A O P A E R E E T V E E O S T E E E S O R N D Y R R R E E U R P T C E E R R I U E I Q A B I E R R R E E T I C E A A N R L S U N O M L T E E S T E N U V N M E C L M L T U E L N S E O R R E L E T E R E E E O S R R I E I F N A S I M M U N I T E U U E G F T C P F N R C I T R O U I L L E R N E E N I E R A Q S U R T E N S I O N E E O S I P L O N U H Y D R O P H O B E U V I S O E E I T E P A T O U I L L E R X E S E P E S S I T S E S I S R E N I T A R A B E

- Sénevé - Colporter - Bourgeois - Perforer - Rimer - Fesse - Recourber - Pointille - Tisse - Boycotter - Taro - Ciné - Gratte-cul - A-côté - Eve - Itinérant - Cinq

Dispositif destiné à assurer l’étanchéité.

SOLUTION N° 29337 PROGRESSISTE

Dimanche 10 Octobre 2010

30

Vie quotidienne
Selon les chiffres de la DGSN
Vie religieuse
Horaires des prières de la journée du dimanche 2 dhoul ki’da 1431 correspondant au 10 octobre 2010 : — Dohr...............….......12 h 35 — ‘Asr...........................15 h 49 — Maghreb...................18 h 22 — ‘Icha.........................19 h 40 Lundi 3 dhoul ki’da 1431 correspondant au 11 octobre 2010 : — Fedjr..........................05 h 26 — Chourouk..................06 h 52

EL MOUDJAHID

13.950 accidents de la circulation en six mois et 1.624 morts !

L

es services de la direction de la sécurité publique qui relève de la DGSN ont enregistré au cours du 1er semestre de cette année 2010 quelque 13.956 accidents de la circulation dont 7491 survenus dans les zones urbaines et 6465 dans les zones rurales. Au final, l’on compte 1624 morts et 22.678 blessés. Les statistiques ont été émises à l’occasion d’une exposition organisée, jeudi dernier, à l’hôtel Hilton (Alger), à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la Métrologie qui a été associée cette année à la sécurité routière. Selon les données fournies par la DGSN, le facteur humain représente à lui seul plus de 93% des causes des accidents de la circulation, suivi de l'état du véhicule (3,6%) et enfin le facteur route et environnement qui est derrière 2,7% des accidents. Par wilayas, Alger occupe sans surprise aucune le haut du sinistre tableau avec 685 accidents, suivie d’Oran avec 409 accidents puis Sétif (357) et Constantine (300). Par ailleurs, les activités enregistrées en zones urbaines par la sûreté nationale toujours durant la période du 1er semestre de 2010 font état de 14.698 véhicules mis en fourrière et 37.750 autres immobilisés tandis que les amendes forfaitaires infligées aux automobilistes tournent autour de 490.118. Le bilan semestriel indique en outre plus de 570.000

patrouilles pédestres er motorisées effectuées par la police et 3340 diverses escortes35.810 infractions relevées par les radars de surveillance à Alger Sur un autre registre, la sûreté de wilaya d’Alger a enregistré lors des six premiers mois de cette année 20.096 cas de retraits de permis de conduire et constaté 4833 délits routiers. L’on compte en outre 2476 mises en fourrière et 21.120 véhicules immobilisés. Concernant les infractions relevées par le cinémomètre, plus connu sous le nom de radar de surveillance de la vitesse automobile, en ce qui concerne l’excès de vitesse, les statistiques de la SWA font état de 35.810 cas contre 43.886 cas lors du 1er semestre de

2009. Parmi ces infractions, il y a lieu de relever 16.561 dossiers transmis à la justice pour excès de vitesse et 948 dossiers transmis aux commissions des différentes daïras. Les radars ont permis également de démasquer 30 véhicules qui circulaient avec des plaques d’immatriculation falsifiées. Enfin, 70.890 amendes forfaitaires ont été infligées aux automobilistes durant le 1er semestre de 2010, soit beaucoup mois que lors de la même période de l’année passée où l’on a enregistré 163.842 amendes. Quant aux contraventions acquittées, elles se chiffrent à 52.204, soit un taux appréciable par rapport aux années précédentes. S. A. M.

DÉCÈS
Les familles Bourbia, Kabbes, Naït Mazi et Tamzali ont la douleur de faire part du décès de Maître

Abdelbaki BOURBIA
(ancien membre du barreau d’Alger)

survenu le 5 octobre 2010, à l’âge de 82 ans, au domicile familial, sis 76, rue du Ranelagh, Paris 75016. Qu’Allah Tout-Puissant accorde au défunt Sa Sainte Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.

Recherchés par la gendarmerie nationale

Cour d’Alger

L

a deuxième session du tribunal criminel près la cour d’Alger s’ouvrira ce matin et s’étalera dans un premier temps jusqu’au 4 novembre prochain en attendant la suite du programme des procès qui seront enrôlés. Avec en moyenne 6 à 7 affaires par jour, cette session criminelle aura à traiter plusieurs procès ayant trait au droit commun (meurtres, coups et blessures volontaires, vols qualifiés,…), aux délits et crimes économiques tels les détournements d’argent et l’évasion fiscale ainsi que des affaires liées au terrorisme qui sont de plus en plus réduites dans les tribunaux criminels. Pour cette journée d’ouverture, il est prévu la programmation de trois procès dont deux d’entre eux concernent des atteintes aux mœurs et le dernier met en cause une dizaine d’accusés dans une affaire de meurtre avec préméditation et vol. S. A. M. venues s’interposer entre leur mère et leur frère. Arrêté et présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Ténès, le mis en cause confondu de coups et blessures volontaires sur ascendants, a été placé sous mandat de dépôt. Dans une autre affaire de coups et blessures volontaires par arme blanche (couteaux) et destruction volontaire de biens d’autrui, les gendarmes de la brigade de Boufatis (Oran), ont procédé à l’arrestation d’une bande de malfaiteurs composée de 4 personnes. les quatre mis en cause pour association de malfaiteurs, destruction de pare-brise d’un véhicule suivie de vol d’un téléphone cellulaire dont ont été victimes cinq citoyens demeurant à la cité des 100 logements à Boufatis, ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal Oued Tlelat. Une d’entre elles a été placée sous mandat de dépôt et les autres citées à comparaître à une audience ultérieure. M. M.

Ouverture ce matin de la 2ème session criminelle

Ils sont les auteurs de 12 assassinats

L

Violence sur ascendant

Il frappe violemment sa mère et ses deux sœurs

E

n milieu de la semaine dernière, les unités de la gendarmerie nationale relevant des groupements des wilayas de Chlef et d’Oran ont traité deux affaires d’agressions sur des personnes, précise la cellule de communication du commandement de la gendarmerie nationale. En effet, suite à une plainte émanant de trois femmes d’une même famille (une mère et ses deux filles) demeurant au centre-ville de Ténès, les gendarmes de la brigade de Bouzeghaïa ont procédé à l’interpellation de la personne impliquée dans cette affaire d’atteinte aux personnes. Selon notre source, le mis en cause n’est autre que le fils, qui a roué sans scrupule sa propre mère, âgée de 60 ans, ainsi que ses deux sœurs, âgées respectivement de 26 et 22 ans,
GROUPE GREPCO/AGRFUWAN

Trafic d’armes à Naâma
gissant sur renseignements, les gendarmes de la compagnie de Mecheria ont interpellé au centre-ville de cette localité, deux personnes en possession de 03 kg de poudre noire. Poursuivant les investigations et en vertu d’un mandat de perquisition délivré par le procureur de la République près le tribunal de Mecheria, les enquêteurs ont saisi au domicile de leur complice ( en fuite), à la même localité, 13 kg de la même substance et 02 kilos et 80 grammes de potassium. M. M.
TLEMCEN :12, place Kairouan Tél.-Fax : (043) 27.66.66 MASCARA : Maison de la Presse Rue Senouci Habib Tél.-Fax : (045) 81.56.03 CENTRE AÏN-DEFLA : Cité Attafi Belgacem (Face à la Poste) Tél/Fax: 027.60.69.22

Société de promotion immobilière au capital social de 15.000.000,00 DA Siège social : Cité 08-Mars, Plaine Ouest, Annaba Email : www.sarllogis@yahoo.fr Tél-Fax : 038 83.12.74 — Tél. : 030 83.14.43

EPE/SARL “LE LOGIS ANNABI”

A

Saisie de 16 kg de poudre noire

Avis d’infructuosité de l’appel d’offres national restreint n° 01/LOG/2010
————
Il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint n° 01/LOG/2010 relatif à la réalisation de deux tours C+16 avec un assemblage R+2, qu’à l’issue de l’évaluation de offres, l’appel d’offres est déclaré infructueux. Les soumissionnaires ont un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis dans le BOMOP ou la presse pour formuler leur recours auprès de la commission des marchés.
E.M./Pub — ANEP 1885 du 10/10/10

es services de la section de recherches du groupement de la gendarmerie nationale d’Oum El Bouaghi ont récupéré, avant-hier, un véhicule volé depuis quelques mois dont le propriétaire a été sauvagement assassiné et laissé sur le bord de la route gisant dans une mare de sang. La victime, père de famille, demeurant dans une wilaya de l’est du pays a été retrouvée sans vie par des citoyens qui passaient par hasard. Alertés, les éléments de la police judiciaire de la gendarmerie nationale accompagnés par l’unité scientifique du même corps se sont rendus sur les lieux afin de relever des indices pouvant identifier le ou les auteurs de ce meurtre. La récupération du véhicule incriminé a permis aux enquêteurs d’avoir quelques éléments sur lesquels ils peuvent avancer dans leurs recherches. Tout a commencé lorsque le nouveau propriétaire du véhicule volé, maçon de son état, avait acheté la Renault Symbol pour 85 millions de centimes à Ksar Essebihi, Oum El Bouaghi. Afin de régulariser son achat et retirer la fiche de contrôle, il s’est rapproché du bureau du mouvement de régulation des véhicules de la direction de wilaya. A sa grande surprise, l’employé du bureau lui annonça que son véhicule était volé et faisait l’objet d’une recherche par les services de sécurité. Interrogé par les investigateurs de la gendarmerie nationale, le maçon a révélé qu’une personne d’un certain âge lui avait vendu le véhicule et depuis, il n’a eu aucune nouvelle la concernant. Sur la base de ces renseignements, les représentants de la loi ont fait le rapprochement entre
ANNABA : 7, cours de la Révolution Tél. : (038) 84.86.38 Fax : (04) 84.86.38

cet homicide volontaire et les 12 meurtres suivis de vols de véhicules commis ces derniers temps à l’est du pays. Selon notre source, cette série de vols est l’œuvre d’un réseau international de criminels qui sévit à l’est du pays. Ce même réseau est composé de 5 individus âgés entre 38 et 42 ans. Les mis en cause recherchés activement par la gendarmerie nationale sont tous originaires de la wilaya de Tébessa, une région connue pour le trafic de véhicules et le grand banditisme. Notre interlocuteur indiquera que le réseau confectionnait à l’issue de chaque forfait de faux dossiers de base pour retirer les vrais-faux documents administratifs des véhicules. Il convient de rappeler que les gendarmes ont enregistré durant le premier semestre 2010 pas moins de 123 assassinats impliquant 154 personnes parmi lesquelles 98 ont été placées sous mandat de dépôt par le procureur de la République. M. MENDACI

Contrebande

● Agissant sur renseignements, les gendarmes de la brigade de Hassi Khelifa (El Oued) ont procédé à l'interpellation d'une personne, transportant à bord d’une camionnette de marque Foton, un lot important de pièces de rechange pour camions et des produits alimentaires d’une somme globale de 200 millions de centimes, en provenance de la contrebande. La brigade de la gendarmerie nationale de Hassi Khelifa procède à l’enquête.

Saisie de 200 millions de centimes de pièces de rechange

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION Edité par l’EPE-EURL au capital social de 50.000.000 DA

EL MOUDJAHID

20, rue de la Liberté, Alger Téléphone : 021.73.70.81 Directeur de la publication - Gérant

Abdelmadjid CHERBAL
Directeur de la rédaction

Larbi TIMIZAR
DIRECTION GENERALE Téléphone : 021.73.79.93 Fax : 021.73.89.80 DIRECTION DE LA REDACTION Téléphone : 021.73.99.31 Fax : 021.73.90.43
Internet : http://www.elmoudjahid.com E-mail : elmoudjahid@elmoudjahid.com

BUREAUX REGIONAUX CONSTANTINE 100, rue Larbi Ben M’hidi Tél. : (031) 64.23.03 ORAN Maison de la Presse 3, place du 1er Novembre Tél. : (041) 39.34.94 ANNABA 2, rue Condorcet Tél. : (038) 86.64.24 BORDJ BOU-ARRERIDJ Ex-siège de la wilaya Rue Mebarkia Smaïl, B.B.A. 34000 Tél/Fax : (035) 68.69.63 SIDI BEL-ABBES Maison de la presse Amir Benaïssa Immeuble Le Garden, S.B.A. Tél/Fax : (048) 54.42.42 CONSTANTINE : Route de Sétif 7e km Tél. : (031) 66.49.65 - (031) 92.30.99 Fax : (031) 66.49.37 TIZI OUZOU : Cité Mohamed Boudiaf (ex-2.000 logts) Bâtiment 3, 1er étage, Nouvelle ville Tél. - Fax : (026) 21.73.00

Régie publicitaire EL MOUDJAHID 20, rue de la Liberté, Alger Tél./Fax : 021 73.56.70 ABONNEMENTS Pour les souscriptions d’abonnements, achats de journaux ou commandes de photos, s’adresser au service commercial: 20, rue de la Liberté, Alger. COMPTES BANCAIRES Agence CPA “Che” Guevara - Alger Compte dinars n° 102.7038601 - 17 Agence BNA Liberté - Dinars : 605.300.004.413/14 - Devises : 605.310.010078/57 Cptes BDL - Agence Port Saïd - Dinars : 005.00 107.400.247 86 20.28 - Devises : 005.00 107.457.247 86 20.28

PUBLICITE Pour toute publicité, s’adresser à l’Agence Nationale de Communication d’Edition et de Publicité “ANEP”
ALGER : 1, avenue Pasteur Tél. : (021) 73.76.78 - 73.71.28 - 73.30.43 Fax : (021) 73.95.59 - Télex : 56.150 Télex : 81.742 ORAN : 3, rue Mohamed Khemisti Tél. : (041) 39.10.34 Fax : (041) 39.19.04 - Télex : 22.320

Edité par EPE-EURL EL MOUDJAHID Siège social : 20, rue de la Liberté, Alger IMPRESSION Edition du Centre : Société d’Impression d’Alger (SIMPRAL) Edition de l’Est : Société d’Impression de l’Est, Constantine Edition de l’Ouest : Société d’Impression de l’Ouest, Oran Edition du Sud : Unité d’Impression de Ouargla (SIA) DIFFUSION Centre : EL MOUDJAHID Tél. : 021 73.94.82 Est : SARL “SODIPRESSE” Tél-fax : 031 92.73.58 Ouest : SARL “SDPO” Tél-fax : 041 46.84.87 Sud : SARL “TDS” Tél-fax : 029 75.02.02 France : IPS (International Presse Service) Tél. 01-46-07-63-90
Les manuscrits, photographies ou tout autre document et illustration adressés ou remis à la Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’une réclamation..

Dimanche 10 Octobre 2010

EL MOUDJAHID

Sports
Les "Verts" visent 3 points

31

Ligue2 (3e journée)

Aujourd’hui à 15h à Bangui - République centrafricaine-Algérie

Le CSC en solo
Cette journée de la Ligue2 a été finalement favorable au CSC, alors qu'il se déplaçait à BelAbbès. En effet, les constantinois de Khezzar, grâce à une réalisation de Cheniguer, ont ramené trois précieux points lui permettant de rester à la cime, mais en solo. Son co-leader, le RCK, avait une très bonne opportunité pour mettre la main sur le pactole, lui qui recevait une équipe de l'OMédéa issue de l'inter-régions. Les poulains de Lounici ont bien résisté en imposant le nul aux koubéens qui avaient ouvert le score par Madi, auteur d'une très bonne prestation. Les Olympiens ne se désespèrent pas en rétablissant l'équilibre par Boughrafi. Le RCK est ainsi rejoint par le MOC net vainqueur du CAB sur le score de 3 à 1, grâce à un doublé de Fellahi, le remplaçant de luxe. Le grand choc de cette journée, à Oran, entre l'ASMO et le NAHD n'a pas connu de vainqueur (1 - 1). Ce sont les "nahdistes" par Far qui avaient ouvert la marque avant que Benamar n'égalise pour les "asémistes". Le PAC est en train de montrer ses difficultés dans cette divison. Il vient d'essuyer sa troisième défaite d'affilée. Cette fois-ci, ce sont les "samistes" qui sont venus à bout des poulains de Abdelaziz qui avait pris la place d'Ibrir qui a été limogé par Zetchi, le président du PAC. Le MSPBatna ne s'est pas privé pour faire boire le calice jusqu'à la lie à la formation du CRTémouchent qui avait présenté une équipe de jeunes, suite à la grève des "titulaires". Les batnéens ont "dynamité" les témouchentois sur le score de 6 à 1. Avec six points, les Mouloudéens de Batna sont dans une très bonne position d'attente. L'ES Mostaganem a remporté une précieuse victoire grâce à un penalty inscrit dans la 5ème minute du temps additionnel. Quatre joueurs ont été expulsés dans cette rencontre. L'ABM a eu beaucoup de mal à vaincre la JSMS sur un but de Boutemdjet, l'ex-khroubi. La JSMS vient ainsi de subir sa troisième défaite de suite. On a scoré à 20 reprises ! HAMID G. RÉSULTATS USMBA-CSC MOC-CAB ASMO-NAHD MSPB-CRT ESM-USB RCK-OMédéa SAM-PAC ABM-JSMS 1-1 3-1 1-1 6-1 1-0 1-1 1-0 1-0

L

es "Verts", qui sont à Bangui depuis vendredi après midi sont en superforme, pour réaliser un très bon résultat face à cette équipe de la République Centrafricaine, aujourd'hui 15 h, dans le cadre de la 2ème journée des éliminatoires de la CAN 2012 organisée conjointement par le Gabon et la Guinée équatoriale. 20 joueurs ont fait le déplacement dans une délégation algérienne d'une trentaine de personnes conduite par Mohamed Raouraoua, le président de la FAF, en personne. Les algériens ont été assez bien accueillis, même s'ils craignent l'hostilité du public le jour du match, eu égard au fait que les supporters de cette équipe rêvent de battre un mondialiste. Certes, comme l'avait affirmé Benchikha en personne lors de sa conférence de presse que le temps dont il avait bénéficié pour préparer l'EN A à cette importante échéance

"n'était pas suffisant, mais qu'il faudra compter sur la volonté des joueurs et leur grande exéprience". Il est patent que Benchikha aurait aimé avoir l'ensemble de son groupe entre les mains... Néanmoins, les défections de joueurs comme Ziani, Matmour, Amri Chadli, Kadir, Guedioura et Boudebouz va l'obliger à trouver aussitôt des solutions de rechange pour choisir le meneur adéquat pour remplacer Ziani. Il est certain que le Sétifien Hadj-Aïssa, qui traverse une bonne phase, peut

Match amical-Algerie A'- Mali A' (1-1)

Les Algériens réagissent en deuxième mi-temps

L

Vo Vinam Viet Vo Dao Guendouzi Redouane, un champion du monde sans complexe
Il avait débuté cette discipline en 2003 à Oued Smar avec son entraîneur Semmache Ramdane. Les Guendouzi sont une famille de sportifs. Ils aiment cette discipline qui est le Vo Vinam Viet Vo Dao de l'entraîneur national, Djouadj Mohamed. En un laps de temps très court, Guendouzi Redouane a vite gravé les échelons en montant sur la plus haute marche du podium mondial. En effet, en 2006, à la salle Harcha, il obtiendra le titre de Champion du monde en battant en finale l'Algérien Nawi Rabah. Ce fut le début d'une grande épopée, puisqu'en 2008, à Bordeaux (France) à l'occasion du championnat euro-africain, il obtiendra la médaille d'or en technique. Et en 2009, à Dakar (Sénégal), il s'adjugera deux médailles d'or en technique et en combat et une autre médaille en argent. Il a connu une fulgurante ascension en une courte période très court. Il reste très régulier. Il faut dire que le stage qu'ils ont effectué, avec l'équipe nationale, en août 2009 au Vietnam, la source de ce sport, leur a fait beaucoup de bien. Avec son frère Guendouzi Saber, un autre grand champion, ils n'ont pas manqué de remercier le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hachemi Djiar qui les avait récompensés il y'a peu, après sa grande victoire à Dormund (Allemagne) du 26 au 30 août 2010 où il avait obtenu deux médailles d'or en technique et en combat et une médaille de bronze. 22 athlètes algériens avaient pris part à cette compétition sous la conduite du coach national, Djouadj Mohamed. Ce champion du monde de Vo Vinam Viet Vo Dao est ingénieur en informatique. Il possède le diplôme d'éducateur sportif 1er degré, mais aussi d'éducateur d'animation sportive. Ce jeune est très fier d'avoir honoré Boudouaou sa ville. Il aimerait qu'il soit aidé en retour. Il n'a pas caché son admiration pour son entraîneur Djiouadj Mohamed pour le travail effectué à la tête de l'équipe nationale de Vo Vinam Viuet Vo Dao, mais aussi Omar Belkebir qui a toujours soutenu cette discipline moralement et matériellement. Il est certain que Guendouzi n'a pas fini d'étonner. Il peut rendre de fiers services à l'Algérie dans cette discipline. H. Gharbi

a sélection algérienne A' de football a retrouvé les ressources nécessaires pour revenir dans le match et a même raté plusieurs opportunités pour sortir victorieuse du match amical qui l'a opposé à son homologue du Mali (1-1), mitemps (0-1) vendredi soir au stade de Rouiba (Alger), dans le cadre de sa préparation pour la phase finale de la deuxième édition du Championnat d'Afrique des nations CHAN-2011. "Ce n'est qu'une rencontre amicale. Nos joueurs ont fait ce qu'ils ont pu, hélas le résultat n'a pas suivi, ce n'est pas le plus important dans ce genre de matchs qui servent de tests pour les échéances à venir", a déclaré à l'APS à l'issue du match l'entraîneur adjoint Mohamed Chaib. "Nous avons aussi fait tourner l'équipe en reposant les joueurs de la JS Kabylie appelés à disputer le match retour de la ligue des champions africains contre le TP Mazembe dans une dizaine de jours", a ajouté Chaib qui a remplacé Abdelahak Benchikha, parti à Bangui avec l'équipe première pour affronter la sélection de la République centrafricaine. Les Algériens ont réalisés un début de rencontre prometteur durant lequel ils ont réussi à acculer les Malien derrière avec des combinaisons offensives sur les côtés. L'Algérie s'est procuré durant les 20 premières minutes deux occasions de scorer par Messaoud (10) et Ghazali (19), mais leurs tentatives ont butés sur les longilignes défenseurs maliens. Les poulains du sélectionneur du Mali, Diarra Fanyeri, n'ont pas tardé à réagir en portant le danger devant les buts algériens notamment par Cheikh Diarra qui a obligé Si Mohamed Cedric, impérial lors de ce match, d'étaler toute sa classe pour dévier en corner une balle très dangereuse (35). Ce n'était qu'une alerte sans conséquences car Coulibaly Khalifa a logiquement donné l'avantage pour le Mali à la dernière minute de la première mitemps (45), après une mauvaise appréciation de la défense algérienne qui a mal joué la ligne. Les capés de Mohamed Chaib, voulais refaire leur retard dès l'entame de la deuxième période, et suite au fauchage de Ghazali dans la surface de réparation l'arbitre tunisien Saadalah Yousri n'a pas hésiter à désigner le point de penalty. Messaoud s'est chargé de l'exécuter mais son tir s'est écrasé sur le poteau droit du gardien malien Sagoba Almany (48). Les attaquant algérien ont maintenu la pression sur l'arrière garde malienne notamment par Mohamed Derrag qui l'a poussé à commettre la faute ayant permis à Ghazali d'égaliser (54). La suite du match a été marqué par un engagement physique de part et d'autre mais le score est resté inchangé jusqu'a le coup de sifflet final de l'arbitre de la rencontre. Les deux équipes s'affronteront une seconde fois lundi prochain à 15h30 au stade de Rouiba également. L'Algérie et le Mali sont qualifiés pour la CHAN-2011, prévue au Soudan du 04 au 24 février 2011. Le tirage au sort de la phase finale du CHAN-2011 aura lieu le 27 octobre Khartoum.

être la solution pour assurer le rôle de chef-d'orchestre de cette équipe algérienne en quête de rachat à la suite de son nul at home, à Blida, contre la Tanzanie (1 à 1). Il est certain que tous les joueurs ont oublié ce mauivais épisode en ne pensant qu'à la gagne face à cette équipe de la République Centrafricaine, drivée par le français Accorsi. Les locaux se sont très bien préparés pour ce rendez-vous très important. Les "Verts" sont conscients de la tâche qui les attend aujoud'hui face à cette équipe de la République Centrafricaine. Certes, cette équipe avait réussi à tenir en échec le Maroc chez lui (0 à 0) mais... Le retour de Lemouchia en équipe nationale peut apporter le "plus" tant attendu. Tout le monde est au courant de son abattage dans l'entre-jeu. Comme les "cadres" de la défense seront présents comme Bouguerra, Belhadj, Carl Medjani et même Halliche.

En attaque, Benchilha comptera sur le duo Ghezzal et Djebbour. Dans l'entre-jeu, l'autre joueur de l'ESS, Abdelmoumen Djabou pourrait être aligné ne serait-ce comme remplaçant. Il est évident que Benchikha a les solutions pour contrer cette équipe du français Accorsi. Ce dernier et son groupe sont en train de tour faire pour réussir un bon résultat contre un mondialiste. Il est vrai que l'état du terrain du stade principal où aura lieu cette rencontre laisse à désirer, mais il faudra jouer juste et bien en évitant de trop se focaliser sur le côté spectaculaire. Il ne faudra chercher que l'efficacité, car les trois points de la rencontre auront une grande importance. Toujours est-il, et malgré les difficultés qui attendent les "Verts", Benchikha et son groupe sont confiants pour revenir au bercail avec un bon résultat. Les observateurs s'attendent à un réveil des "Fennecs". Ce sera certainement la confirmation face à cette équipe de la République Centrafricaine. Cette importante rencontre sera officiée par un trio angolais dirigé par Helder Martins assisté par Inacio Candido et Miguel Luvumbo. Le 4ème arbitre est Antonio Caxala. On espère que ce trio sera à la hauteur pour que cette rencontre se déroule dans de très bonnes conditions. H. Gharbi

L'

al en international algérien Abdelkader Ghezzer le chemin des filets depuis longtemps, compte bien retrouv Barthélémy Boganda la Centrafrique aujourd’hui au stade contre des Verts en qualifications de la de Bangui à l'occasion de la 2è sortie "Je suis conscient que mon rôle Coupe d'Afrique des Nations CAN-2012. ou à faire marquer mes coéquidur le terrain consiste à marquer des buts le dos. A chaque sortie, je fais piers, mais la chance nous tourne parfois attaque, mais en vain », a déclaré de mon mieux pour apporter le plus en face aux "Fauves". Le sociétaire Ghezzal à l'APS, à 24 heures du match son dernier match le 11 octobre de l'AS Bari (Série A italienne) a inscrit Tchaker de Blida, pour le compte 2009 face au Rwanda (3-1), au stade "Cette situation est loin de me des qualification jumelées CAN-CM 2010. loin de là, je suis un joueur baisser les bras, donner des soucis au point de le plus important pour moi est qui est loin de se décourager. Maintenant, marquer", a-t-il ajouté. Auteur va la victoire aujourd’hui, peu importe qui nces, à l'instar de la sortie prémad'un Mondial 2010 en déca des espéra r tour de la Coupe du monde, turée de la sélection algérienne dès le premie B italienne), Abdelkader Ghezzal l'ancien joueur de l'AS Sienne (Série e qu’il traverse depuis déjà presque veut bien effacer la mauvaise périod Centrafrique va peut être me perune année. "Cette rencontre face à la le but qui va provoquer le déclic. mettre de reprendre confiance et inscrire secouer les filets adverses". En ce Une chose est sûre, je n'hésiterai pas à l" par le sélectionneur national qui concerne ce match, qualifié de "crucia la gagne ne devra s'échapper que Abdelhak Benchikha, Ghezzal estime contre performance concédée face aux Verts, en quête de rachat après la . "Nous lors de la 1ère journée des éliminatoires points à la Tanzanie (1-1), jeu pour décrocher les trois devons impérativement sortir le grand Nous r dans la course à la qualification. de la victoire et se relance reprendre confiance et surtout ne sommes obligés de réagir à Bangui pour n, s", a-t-il expliqué. Pour l'attaquant algérie pas hypothéquer nos chance e très au sérieux, d'où la "vigilance la sélection centrafricaine est à prendr ". "C'est déjà un match historique, car c'est qui devra animer tout le groupe face à cette équipe. A travers le le premier rendez-vous de l'Algérie , nous avons notre petite idée visionnement de son match face au Maroc c'est une équipe imprévisible sion, sur cette sélection. A première impres d'être à la hauteur ", a-t-il conclu. dont il faudra se méfier. A nous

Abdelkader Ghezzal veut mettre fin à la guigne cité panne d'effica

Les dix dernières rencontres de l'Algérie
Les dix dernières rencontres disputées par l'Algérie avant son match contre la Centrafrique aujourd’hui à Bangui comptant pour la deuxième journée des qualifications de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2012, dont la phase finale aura lieu au Gabon et en Guinée-Equatoriale: 4 septembre à Blida (CAN-2012) Algérie-Tanzanie 11 août à Alger (amical) Algérie - Gabon 23 juin 2010 à Pretoria (Afrique du Sud) (Mondial 2010) Algérie - Etats-Unis 18 juin 2010 à Cape Town (Afrique du Sud) (Mondial 2010) Algérie - Angleterre 13 juin 2010 à Polokwane (Afrique du Sud) (Mondial 2010) Algérie - Slovénie 5 juin 2010 à Fürth (Allemagne) (amical): Algérie - Emirats arabes unis 28 mai 2010 à Dublin (amical): Algérie - Eire 3 mars 2010 à Alger (amical): Algérie - Serbie 30 jan 2010 à Benguela (Angola) 5match de classement de la CAN) Algérie - Nigeria 28 jan 2010 à Benguela (Angola) (1/2 finale de la CAN) Algérie - Egypte 1-1 1-2 0-1 0-0 0-1 1-0 0-3 0-3 0-1 0-4 But : Adlene Guedioura (45) But : Rafik Djebbour (85)

But : Karim Ziani (51 s.pen)

Total : 10 matches : 1 Vict - 2 Nul - 7 Déf. Buts inscrits : 3 - Buts encaissés : 16 Buteurs: Matmour, Bougherra, Bouazza, Ziani, Djebbour, Guedioura.

Dimanche 10 Octobre 2010

Premier test de Benchikha aujourd’hui à 15 h à Bangui

L’EN new look
De l’envoyé spécial de l’APS à Bangui

Benchikha veut réussir son premier test
Le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, veut réussir son baptême du feu à la tête des Verts, à l'occasion du match face à la Centrafrique, prévu aujourd’hui au stade Barthélémy Boganda à Bangui, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN-2012. C'est donc avec l'objectif de redresser la barre, et surtout aider les joueurs à reprendre confiance, que Benchikha compte aborder cette rencontre qu’il a qualifiée de "cruciale", afin de se relancer dans ces éliminatoires. "Nous devons absolument gagner cette rencontre pour nous relancer dans ces éliminatoires ", a affirmé hier à l’APS le coach national. En ce qui concerne cette rencontre, qui pourrait provoquer le déclic tant recherché pour une équipe algérienne en quête de victoires, Benchikha relève la nécessité de bien négocier cette deuxième sortie. "Notre groupe est conscient de la mission qui l'attend. C'est un match à gérer positivement, c'est-à-dire le gagner", a déclaré le coach national, à la veille de cette importante confrontation face aux "Fauves" centrafricains. A l'occasion de cette rencontre, Abdelhak Benchikha a été contraint de se passer des services de pas moins de six éléments (Ziani, Chadli Amri, Guedioura, Kadir, Matmour, Boudebouz). Une cascade de forfaits loin de donner des soucis au coach national. "C'est vrai que ces absences vont manquer à l'équipe, mais on devra faire avec ces aléas. Ca sera une opportunité aux remplaçants de saisir l'occasion pour jouer et s'illustrer. Une chose est sûre, les joueurs qui sont prêts physiquement et psychologiquement joueront cette rencontre " a-t-il ajouté. Concernant son adversaire du jour, Benchikha qui a eu l'occasion de visionner le match Maroc- Centrafrique (00), disputé le 4 septembre dernier à Casablanca, s'attend à un match "difficile" devant une équipe qui sera soutenue par des milliers de ses supporters. "On l'a déjà vu face au Maroc, c'est une sélection en pleine confiance qui va certainement essayer de nous battre, d'où la nécessité comme je l’ai déjà signifié de bien négocier cette rencontre et mettre à profit la moindre brèche pour les surprendre". Abdelhak Benchikha est rentré au pays en 2009, après des expériences réussies avec des clubs au Qatar puis en Tunisie. Il a été chargé de la sélection nationale A' (composée de joueurs locaux), avec laquelle il a décroché le billet qualificatif pour le prochain CHAN-2011 prévu au Soudan, après la double confrontation face à la Libye (aller 1-0, retour 2-1).

L

e sélectionneur national de football, Abdelhak Benchikha devra aligner une équipe "new look" aujourd’hui à Bangui face à la Centrafrique, pour le compte la 2eme journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2012. Selon une source proche du staff technique, Benchikha compte aligner d’entrée trois nouveaux joueurs, il s’agit de Djamel Abdoun, Djamel Mesbah, et Carl Medjani. L’ultime séance d’entraînement prévue hier après-midi à l'heure du match (15h00), auquel devra participer l’ensemble des joueurs présents à Bangui, va permettre au sélectionneur national d’arrêter son onze entrant et surtout d’apporter les dernières retouche savant le jour J, notamment le dispositif tactique qui sera mis en place. Il est vrai que les défections enregistrées en cascades chez les Verts avant cette empoignade, avec les forfaits de pas moins de six joueurs (Boudebouz, Ziani, Kadir, Guedioura, Amri Chadli, Matmour), y sont pour beaucoup dans les changements en perspective que compte apporter Abdelhak Benchikha. En ce qui concerne le schéma tactique qui sera élaboré aujourd’hui face aux "Fauves", tout porte à croire que le coach national va élaborer un schéma plutôt porté vers l’offensif, dans l’objectif de décrocher les trois points de la victoire, seul alternative pour se relancer dans ces éliminatoires. Ainsi, le poste de gardien de but devra revenir sans surprise à Rais Ouahab M’bolhi qui a démontré lors des séances d’entraînement qu’il reste toujours le N.1. En défense, Benchikha compte faire confiance à Carl Medjani, qui traverse une période faste avec son club. Le sociétaire d’Ajaccio (Ligue 2 française), devra composer la charnière centrale avec Madjid Bougherra. Sur les côtés, Nadir Belhadj devra s’occuper du couloir gauche, alors

qu’Antar Yahia évoluera à droite de la défense. Au milieu de terrain, Hassan Yebda retrouvera Medhi Lacen, où les deux joueurs auront le rôle de la récupération, alors que l’animation du jeu sera confiée probablement à Djamel Abdoun, qui est en train de faire sensation avec sa nouvelle équipe de l’AO Kavala (D1 grecque). Enfin en attaque, le sélectionneur national devra reconduire Rafik Djebbour, qui sera soutenu sur les ailes par Abdelkader Ghezzal, à gauche, et Djamel Mesbah à droite. Lors de la 1ère journée des éliminatoires, l’Algérie a été tenue en échec par la Tanzanie (1-1), au stade Tchaker de Blida. Le match face à la Centrafrique sera dirigé par un trio arbitral angolais composé de M. Helder Martins, assisté de ses compatriotes MM. Inacio Candido et Miguel Luvumbo, alors que le 4e arbitre est Antonio Caxala.

l’erreur s’ils veulent aller loin dans les éliminatoires", poursuit le quotidien, affirmant que la Centrafrique n’aura pas le droit à l’erreur aujourd’hui face aux

titre estime que les Fauves "demeurent à ce jour un danger pour les grandes équipes". "Le match s’annonce difficile", mentionne sur sa Une le quotidien

Les "Fauves" n’ont pas droit à l’erreur, estime la presse centrafricaine
La presse centrafricaine était confiante hier quant aux chances de sa sélection de passer l’écueil de l’Algérie aujourd’hui au stade de Boganda à Bangui (15h00), pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la CAN-2012. " Mobilisons nous tous derrière les Fauves", a souligné le quotidien l’Hirondelle qui met en garde les joueurs centrafricains contre "les attaquants algériens très rapides dans leur système de jeu". "Ca passe ou ça casse, les Fauves ont décidé vaille que vaille de remporter ce match", a ajouté le même titre, estimant que l’engouement de la "population est de plus en plus grand", dans l’objectif d’aller soutenir la sélection. "Les Centrafricains n’ont pas le droit à

Verts. "Les Fauves de Bazoubangui méritent plus que ça : où sont les 117 millions pour préparer le match de l’Algérie ?", s’interrogeait pour sa part le quotidien Le Démocrate, qui déplorait le manque de moyens mis à la disposition de la fédération centrafricaine de football (FCF), pour la préparation de cette rencontre. "C’est très grave et très décevant, jusqu’à vendredi, même pas un rond n’a été donné à la FCF sur le budget du préparatif de ce match important", indique au même titre un responsable de la FCF. " Aujourd’hui la honte sera pour tous les Centrafricains", prévient le quotidien qui tirait la sonnette d’alarme sur la nécessité de mettre les moyens financiers et de passer l’écueil de l’Algérie aujourd’hui au stade de Boganda à Bangui (15h00), pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires de la CAN-2012. Toutefois, ce même

Centrafric Matin. "L’urgence de la victoire ne semble pas échapper aux centrafricains en général et aux Fauves en particulier", ajoute le même titre, estimant que "les joueurs sont décidés à sortir le grand jeu pour battre l’Algérie". "Ce qui est sûr, le public banguissois n’ignore pas le rôle qui lui revient lors de cette rencontre capitale", ajoute Le Centrafric Matin, en avançant même que le stade de Barthélemy Boganda va faire le plein aujourd’hui. "Le peuple centrafricain estime que l’heure est venue pour la RCA de prendre part à la phase finale de la CAN. Cette participation passe par un succès sur l’Algérie", conclu le quotidien. Lors de la 1ère journée des éliminatoires, la Centrafrique a forcé le Maroc au partage des points à Casablanca (00), alors que l’Algérie a été tenue en échec par la Tanzanie (1-1), rappelle-t-on.

Mohamed Raouraoua

”Un match déterminant”
Le président de la fédération algérienne de football (FAF), M. Mohamed Raouraoua, a qualifié de "déterminant", le match face à la Centrafrique. "C’est un match déterminant qu’il faudra absolument gagner. Je pense que les joueurs sont tous conscients de la mission qui les attend. On devra absolument remporter cette encontre pour se relancer dans les éliminatoires", s’est contenté d’indiquer hier le patron de la FAF.

rie au Congo L’ambassadeur d'Algé n algérienne à la sélectio rend visite a rendu M. Ahmed Abdelsadok,

au Congo, L’ambassadeur d'Algériealgérienne de football, pour lui apporter son visite hier à la sélection match face à la Centrafrique, prévu aujoursoutien en prévision du t pour la 2ème journée des éliminatoires de la d’hui à Bangui, comptanchargé d’affaires de l’Algérie en République CAN-2012. Egalement elsadok qui est arrivé en provenance de Centrafricaine, M. Abd t entretenu à l’Hôtel du Centre avec le présiBrazzaville à 11h00, s’es rienne de football, Mohamed Raouraoua, dent de la Fédération algé ctionneur Abdelhak Benchikha, et séle avant de discuter avec le délégation algérienne présente à Bangui. quelques membres de la bonne chance à l’équipe nationale, à la ssadeur a souhaité ageant notamment L’Amba aux "Fauves", en l’encour veille de son match face les trois points de la victoire. au pays avec pour revenir

Echos de Bangui ... Echos de Bangui ... Echos de Bangui ...
Echos recueillis à Bangui par l’APS, à 24 heures du match Centrafrique-Algérie, comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la CAN-2012 : ELECTRICITE : Les coupures de courant sont légion ici à Bangui, notamment entre la tranche d’horaire 16h00 - 20h00. Selon les citoyens, ces fréquentes coupures, qui ne durent pas longtemps, sont dues à la saturation de la station d’électricité qui alimente la capitale centrafricaine. " Nous nous sommes déjà habitués, c’est devenu même normal pour nous", a indiqué un employé à l’hôtel. COMMUNAUTE : Les ressortissants algériens établis en République Centrafricaine ne sont pas nombreux. "Nous sommes une vingtaine", a indiqué Farès, un Algérien résidant à Bangui depuis 4 ans, et qui exerce dans le domaine de l’aide humanitaire. Certains résidants n’ont pas hésité à se déplacer à l’aéroport pour accueillir l’équipe nationale, arborant des maillots aux couleurs nationales. PUCES : Dès leur arrivée à l’hôtel du Centre, la plupart des joueurs algériens se sont procurés des puces téléphoniques pour rester en contact permanent avec leurs proches. Les autres, à l’instar de Yebda et Djebbour ont préféré l’internet, même si ce dernier est loin de satisfaire la demande, en raison de son faible débit. BILLETS : Les billets d’entrée au stade devant abriter la rencontre ont été mis en vente hier matin. Les prix oscillent entre 3000 Francs CFA (5 euros) et 5000 (8 euros). La vente des billets aura lieu aujourd’hui avant le début de la rencontre prévue à 15h. MOBILISATION: Les supporters centrafricains ont promis d’envahir les gradins du stade Barthélemy Boganda pour soutenir leur équipe. L’engouement que suscite la rencontre devant un mondialiste ne cesse de monter crescendo à l’approche du jour J. "Laissez nous gagner", a lancé un fan qui souhaite voir sa sélection participer à une phase finale de Coupe d’Afrique. HUMIDITE : Un fort taux d’humidité sévit à Bangui avec un pic qui peut avoisiner les 70%, alors que le mercure affiche les 32 degrés. Les joueurs de la sélection algérienne supportent tant bien que mal ces conditions, en buvant notamment beaucoup d’eau pour éviter de se déshydrater. APS

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->