Vous êtes sur la page 1sur 3

Diagonalisation de matrices

Partie théorique

Soit une matrice carrée A de .

Son polynôme caractéristique est

avec la matrice identité d’ordre .

est un polynôme de degré .

Il peut s’écrire sous la forme

Avec .

est une valeur propre de est est son ordre de multiplicité.

La matrice est diagonalisable si et seulement si les espaces propres sont de dimension égale à leur ordre de multiplicité.

Soit l’espace propre associé à la valeur propre , la matrice .

En résolvant le système par la méthode de Gauss, nous trouvons des variables essentielles qui peuvent s’exprimer en fonction des variables

libres. Par exemple nous trouvons parmi les relations , nous pouvons écrire

Nous allons donc trouver autant de vecteurs qu’il y a de variables libres. Ces vecteurs sont les vecteurs propres associés à la valeur propre

et forment une base de . S’il y a variables libres ( autant de variables libres que l’ordre de multiplicité de la valeur propre ) pour
chaque espace propre, alors la matrice est diagonalisable.

Astuce : La dimension d’un espace propre étant au minimum égale à 1, si l’ordre de multiplicité est 1, il est inutile de calculer l’espace propre.
Maintenant que nous savons si la matrice est diagonalisable ou non, cherchons les matrices et tel que soit une matrice
diagonale.

Il existe une infinité de matrices diagonales associées à A. Une matrice triviale est celle composée des vecteurs propres de A.

Il suffit alors de trouver la matrice échelonnée réduite de par la méthode de Gauss pour trouver et donc l’inverse de .

Exemple pratique

Soit la matrice de

Les valeurs propres sont donc d’ordre de multiplicité 2 et d’ordre de multiplicité 1. ( Attention, ne pas oublier le signe -

devant 3 car .

Soit l’espace propre associé à la valeur propre . Soit la matrice

Résolvons le système suivant :

Nous trouvons . Ainsi, nous pouvons écrire

Une base de est donc .

Pour l’espace propre , nous savons qu’il a une dimension au moins égale à 1, or sa dimension est inférieure ou égale à son ordre de

multiplicité, donc .

En résolvant le système , nous obtenons et .


Une base de est donc .

Comme la dimension de chacun des espaces propre est égale à leur ordre de multiplicité, la matrice A est diagonalisable.

Déterminons une matrice telle que est une matrice diagonale.

Par la méthode de Gauss, nous obtenons

Nous nous obtenons donc la matrice diagonale qui est en l’occurrence également triangulaire.

Remarque : en inversant l’ordre des vecteurs dans la matrice , nous obtenons une autre matrice diagonale équivalente à .

Vous aimerez peut-être aussi