Vous êtes sur la page 1sur 3

Classification des Pansements de cicatrisation http://adiph.org/acophra/r080600-1.

html

1.Classification des pansements de cicatrisation.


G. Vary. Pharmacie. Centre Hospitalier d’Annonay.

Le pansement de cicatrisation doit :

permettre de conserver l’humidité


favoriser les échanges gazeux
procurer une isolation thermique
procurer une isolation mécanique
être une barrière bactériologique
absorber les exsudats

Il existe quatre classes principales de pansements :

Les hydrocolloides
Les alginates
Les hydrocellulaires
Les hydrogels

Les hydrocolloïdes.

Composition
Il sont composés de deux couches :
couche interne : carboxyméthylcellulose, élastomère , pectine , gélatine et polyisobutylène
Couche externe : polyuréthane (film, mousse) ou polyester/polyamide

Caractéristiques / Propriétés
Contrôle de l’exsudat par absorption
Maintien de l’humidité
Adhésivité à la peau saine et non à la plaie
Echanges gazeux
Barrière bactériologique
Imperméable à l’eau
Confortable

Mais : Présence de résidu au niveau de la plaie avec odeur désagréable

Indications
De la phase de détersion à la phase d’épidermisation sur les plaies modérément exsudatives :
Plaies aiguës :
Brûlures – moignons et amputations, dermabrasions
Sites donneur de greffe, plaies post-opératoires
Plaies chroniques :
Escarres, ulcères de jambes
Contre - Indications
Plaies très exsudatives par insuffisance de contrôle de l’exsudat à l’inverse des nécroses sèches
Brûlure du 3ème degré
Plaies infectées
Allergie à un des composants

Produits disponibles

3 M Tégasorb ® (3M Santé) Plaque

Algoplaque® (Urgo) Plaque, pâte

Aquacel ® (Convatec) Compresse , mèche

Askina Biofilm ® (B Braun Biotrol) Plaque, poudre, pâte

Comfeel Plus® (Coloplast) Plaque, poudre, pâte

Duoderm ® (Convatec) Plaque, pâte

Hydrocoll ® (Hartmann) Plaque

Sureskin ® (Euromedex) Plaque

Les hydrocellulaires.

Composition
Généralement ils sont composés de trois couches :
Couche interne
Couche de transfert non adhérente au contact des exsudats, adhésive autour de la plaie
Couche absorbante en non tissé permettant le transport des exsudats
Couche alvéolée adhésive ou non adhésive selon les produits
Couche intermédiaire

1 sur 3 02/10/2010 20:04


Classification des Pansements de cicatrisation http://adiph.org/acophra/r080600-1.html

Hydrophile avec une grande capacité d’absorption


Couche externe
En polyuréthane

Caractéristiques – propriétés
Haut pouvoir absorbant (jusqu’à dix fois son poids)
Adhésivité à la peau saine mais pas à la plaie
Imperméable aux liquides et aux bactéries
Permet les échanges gazeux
Maintien de l’humidité
Absence de résidu : différence par rapport aux hydrocolloïdes

Les indications

De la phase de bourgeonnement à la phase d’épidermisation sur les plaies modérément exsudatives : essentiellement utilisé pour soigner les
ulcères et les escarres

Les contre-indications
Plaies infectées
Allergie à un des composants
Dakin et H2O2 qui entraînent une détérioration du support en polyuréthane

Les produits disponibles

Allevyn ® (Smith – Nephew) Plaque, sphère

Askina Transorbent ® ( B Braun Biotrol) Plaque

Combiderm® (Convatec) Plaque

Cutinova® (Rauscher) Plaque

Mepilex ® (Mölnlycke Health Care) Plaque

Tielle ® (Johnson et Johnson) Plaque

C’est une classe plus récente que celle des hydrocolloïdes. Ils permettent une meilleure absorption avec absence de résidu, mais ils ont un coût
plus important et certains présentent des problèmes de déformation après absorption de l’exsudat, à l’origine des problèmes de réfection.

Les alginates.
Composition

Ils ont pour origine une algue brune, à partir de laquelle on extrait un polysaccharide composé de 2 monomères :

acide mannuronique qui confère un caractère mou et souple


acide glucuronique qui confère un caractère ferme

Le rapport AG/AM détermine deux types de pansements :

soit un pansement de type G à forte prédominance d’acide glucoronique. Il est plus ferme et donc plus facile au niveau du retrait ;
soit un pansement de type M à forte prédominance d’acide mannuronique. Il est plus souple mais le retrait pourrait se faire par dissolution
dans l’eau.

Certains d’entre eux sont associés à plus ou moins de la carboxyméthylcellulose. L’avantage de cette association est de diminuer l’adhésivité à la
plaie quand elle n’est pas exsudative.

Caractéristiques/propriétés
hémostase - échange d’ions Ca 2+ du pansement contre les ions Na + de l’exsudat permettant ainsi la chélification de ce dernier.
haut pouvoir d’absorption (10 à 15 fois son poids)
maintien de l’humidité
diffusion passive, capillarité
souplesse - conformabilité
pansement secondaire
Indications
De la phase de détersion à la phase de bourgeonnement sur des plaies très exsudatives parfois hémorragiques ou non :
plaies aiguës suintantes et hémorragiques : brûlures, plaies post-opératoires, sites donneurs de greffe, moignons d’amputation, sinus,
fistules, abcès
plaies chroniques : escarres de décubitus, ulcères veineux ou artériels, ulcères d’origine diabétique

Contre indications
Allergie à un des composants
Plaies non exsudatives
Plaies avec nécroses noires et sèches

Les produits disponibles

Algisite M ® (Smith - Nephew) compresse + mèche

2 sur 3 02/10/2010 20:04


Classification des Pansements de cicatrisation http://adiph.org/acophra/r080600-1.html

Algostéril ® (Brothier) compresse + mèche

Askinasorb ® (Braun) compresse + mèche

Comfeel Seasorb® (Coloplast) compresse + mèche

Melgisorb ® (Mölnlycke) compresse + mèche

Sorbalgon ® (Hartmann) compresse + mèche

Sorbsan ® ( B Braun Biotrol) compresse + mèche

Urgosorb ® (Urgo) compresse + mèche

Les hydrogels.

Composition

Forte concentration en eau purifiée > à 70%

Selon les produits, ils sont associés soit à :

de la carboxyméthylcellulose de sodium
de l’alginate Ca2+ / Na+
de la pectine
au propylène glycol

Caractéristiques et propriétés
Hydratation des plaies nécrotiques
Absence d’adhésivité aux plaies
Maintien du milieu humide
Imperméable aux liquides et aux bactéries
Transparence
Nécessite pansement secondaire
Indications
Phase de détersion pour rehumidifier des plaies sèches peu exsudatives.
Contre - indications
Ne pas associer à un pansement très absorbant
Allergie à un des composants
Plaies infectées
Plaies à forte exsudation

Les produits disponibles

Duoderm Hydrogel ® (Convatec) Tube

Hypergel® (Mölnlycke) Tube

Intrasite gel ® (Smith – Nephew) Tube

Normgel® (Mölnlycke) Tube

Nu gel ® (Johnson et Johnson) Dose

Purilon (Coloplast) Tube

Urgo hydrogel ® (Urgo) Sachet

Il existe d’autres pansements de situations spécifiques :

Pansements au charbon utilisés pour des plaies mal odorantes ;


Pansements d’interface : tulles gras

Des nouveaux produits apparaissent actuellement sur le marché associant des concepts déjà existants. Il est donc difficile de les classer.

Sommaire Journée ACOPHRA 8/6/2000

3 sur 3 02/10/2010 20:04