Vous êtes sur la page 1sur 10
Auteurs des nouvelles Julie Cassandra Lishaï François-xavier Théo Jeaneta 20 1

Auteurs des nouvelles

Auteurs des nouvelles Julie Cassandra Lishaï François-xavier Théo Jeaneta 20 1

Julie

Cassandra

Lishaï

François-xavier

Théo

Jeaneta

Auteurs des nouvelles Julie Cassandra Lishaï François-xavier Théo Jeaneta 20 1
Auteurs des nouvelles Julie Cassandra Lishaï François-xavier Théo Jeaneta 20 1

20

Auteurs des nouvelles Julie Cassandra Lishaï François-xavier Théo Jeaneta 20 1
Auteurs des nouvelles Julie Cassandra Lishaï François-xavier Théo Jeaneta 20 1
Auteurs des nouvelles Julie Cassandra Lishaï François-xavier Théo Jeaneta 20 1
Auteurs des nouvelles Julie Cassandra Lishaï François-xavier Théo Jeaneta 20 1
1
1
Il était une fois sur la planète vénus, une jeune fille qui s’appelait Sophie. Elle
Il était une fois sur la planète vénus, une jeune fille qui s’appelait Sophie. Elle
Il était une fois sur la planète vénus, une jeune fille qui s’appelait Sophie. Elle
Il était une fois sur la planète vénus, une jeune fille qui s’appelait Sophie. Elle
Il était une fois sur la planète vénus, une jeune fille qui s’appelait Sophie. Elle

Il était une fois sur la planète vénus, une jeune fille qui s’appelait Sophie. Elle avait découvert que ses parents étaient partis. Le lendemain elle découvrit un cercle. On pouvait passer dedans, alors elle passa. Elle se retrouva dans un pays très loin- tain…

Un soir elle essaya de retrouver ses parents, elle alla dans une forêt très bizarre. En passant dans la forêt elle découvrit des serpents, des singes et des pandas. A un moment elle tomba dans un trou, et cria au secours. Elle essaya de sortir mais n’y arri- va pas.

Deux jours plus tard un homme arriva et prit une corde et l’aida à grimper. Elle grimpa et retrouva l’homme sur le bord du trou. Elle était joyeuse comme tout mais elle avait très faim. L’homme l’emmena dans son pays. Sophie se dit pourtant qu’il avait l’air méchant.

Il arriva dans le petit village prés de la forêt et les villageois prirent leurs armes pour attaquer So- phie. L’homme dit aux villageois qu’elle n’était pas méchante. L’homme prêta une chambre à Sophie. Le lendemain elle se réveilla la première et alla visiter le village. Elle entra dans une chambre où elle découvrit ses parents. Stupéfaite, elle leurs dit :

« Maman papa réveillez-vous ! C’est Sophie ! »

Jeaneta

découvrit ses parents. Stupéfaite, elle leurs dit : « Maman papa réveillez-vous ! C’est Sophie !

d’ouvrir la boîte et de prendre le laser propulseur rayon X qui était à l’intérieur et d’en mettre sur mon visage. J’ai donc suivi ses ordres. Le lende- main matin quand je me suis réveillé en me regar- dant dans le miroir j’ai vu que j’étais un extrater- restre et deux heures après je me suis retrouvé sur la planète Mars. Au moment où l’extraterrestre finit son histoire Charles raccrocha et courut chez lui…

Une fois arrivé chez lui il monta dans sa chambre à toute vitesse, une fois dans sa chambre il prit la boîte marron, sortit le laser propulseur rayon X et en mit sur son visage. Le lendemain matin quand il se réveilla, son premier réflexe fut de se regarder dans le miroir. Quand il vit son visage Charles sauta de joie car il était devenue un extraterrestre.

Tout à coup, midi sonna ! Cela faisait maintenant deux heures qu’il était dans sa chambre à ne rien faire. Charles s’ennuyait à nouveau. Soudain, BOOM ! ! ! ! ! Il atterrit sur la planète Mars. A peine arrivée sur la pla- nète Charles ne s’ennuyait plus du tout, car il s’amusait à faire peur aux petits enfants. La journée se termina mais Charles ne s’ennuyait toujours pas. Il était encore occupé à s’amuser. Les heures, les jours, les mois et les années passaient mais Charles ne s’ennuyait toujours pas. Et il vécut heureux jusqu’à la fin de ces jours…

« Oh te voilà ma chérie tu es en vie ! Ouf !!! Vite on rentre à la maison ! » Répondirent les parents.

Il fallait d’abord retrouver le cercle pour rentrer, vite !!! Ils allèrent dans la forêt pour le retrouver. L’homme courrait à leur poursuite pour ne pas qu’ils s’échappent. Il avait capturé les parents de Sophie pour obtenir une rançon.

« Nous devons aller tout droit. A ! Voilà le cercle allons dedans !!! 1. 2. 3 !!! Sautez !!! Ha !!! »

Ils arrivèrent chez eux et la porte se referma à jamais. Tout se finit bien.

Julie

Vénus

Dans un futur lointain, en 10 2005 vivait une femme nommée Ninon .Elle était brune

Dans un futur lointain, en 10 2005 vivait une femme nommée Ninon .Elle était brune aux yeux bleus et avait beaucoup d’amis comme sa meilleure amie Laurèna. Elle habitait avec elle dans un grand appartement jaune fluo. Elles travaillaient ensemble comme constructrice de vaisseaux spaciaux.

Un soir comme tous les autres elles rentrèrent chez elles quand quelqu’un les appela « Laurèna et Ninon votre vie habituelle est finie ! » A ce moment précis une lueur apparue et les deux jeunes filles disparurent .Elles se réveillèrent à l’Hôpital et deux heures plus tard elles rentrèrent chez elles.

Une femme les attendait et leurs expliqua que leurs vies

allaient changer. Elles avaient reçu des ……

pour lutter contre une bande de martiens de 2 0020 .Laurèna eut une idée « Il y a très longtemps, pen- dant la préhistoire, il y avait des ordinateurs por… truc » « Portable » répondit Ninon. « Comparé à nos supers Rior .Un ordi super puissant les ordinateurs por-

tables sont ridicules. » Lauréna affirma qu’ils pourraient se servir de ces ordi- nateurs des temps anciens pour déjouer leurs ennemis.

pouvoirs

Deux mois plus tard après un long entraînement elles étaient prêtes. Roisena leurs donna un carte et elles par- tirent pour Mars. Roisena leurs expliqua qu’il fallait simplement passer une porte. Elles partirent pour Mars dans un des vaisseaux qu’elles avaient fabriqués.

Charles demanda donc qui était à l’appareil et cette personne répondit que c’était un extraterres- tre. Charles très content demanda donc à quoi cor- respondait le 1950 et l’extraterrestre répondit que cela voulait dire extraterrestre. Charles très étonné demanda alors ou il vivait et quelle était son pré- nom ? L’extraterrestre répondit qu’il n’avait pas de nom et qu’il vivait sur une planète appelée Mars. Stupéfait, Charles lui demanda comment il avait fait pour devenir un extraterrestre ? L’extraterres- tre répondit que c’était un jour alors qu’il se pro- menait il trouva une boîte de couleur marron où dessus il y avait écrit : Laser propulseur rayon X+ bouteille 1950 » et à ce moment là il prit la boîte discrètement et l’emmena chez lui. Ensuite, il prit le téléphone de chez lui et composa le 1950 (qui était le numéro inscrit sur la boîte) mais personne ne répondit alors il se rendit chez un ami à lui et emprunta le téléphone de chez lui et composa à nouveau le 1950 mais cette fois-ci une personne répondit et à ce moment là il demanda qui était à l’appareil et cette personne avec qui il parlait me répondit que c’était un extraterrestre.A ce moment je lui demandai donc quelle était son nom et où il vivait? Et l’extraterrestre répondit qu’il n’avait pas de nom et vivait sur une planète appelé Mars. En- suite l’extraterrestre avec qui je parlai me deman- da si je n’avais pas trouvé une boîte de couleur marron où dessus il y avait écrit : « laser propul- seur rayon X + bouteille 1950 ». A quoi je répon- dit : Oui et d’ailleurs je l’ai juste en face de moi. Et à ce moment là l’extraterrestre me demanda

, vivait un petit garçon nommé Charles. C’était un petit garçon de 12 ans, blanc
, vivait un petit garçon nommé Charles. C’était un petit garçon de 12 ans, blanc

, vivait un petit garçon

nommé Charles. C’était un petit garçon de 12 ans, blanc et très maigre. Il vivait avec ses parents. Il n’al- lait plus à l’école car ses parents n’avaient plus d’ar- gents pour lui payer.

Il y très très longtemps

Ce petit garçon avait un gros problème, c’est que depuis qu’il n’allait plus à l’école il s’ennuyait tout le temps, tout les jours, à longueur de journées. Alors un jour il se dit qu’il aurait bien voulu devenir un extraterrestre pour pouvoir faire peur aux petits enfants et cela l’amuserait au lieu de s’ennuyer tout le temps.

Un jour, alors qu’il se promenait, il trouva une boîte en carton de couleur marron où au dessus il y avait écrit : « Laser propulseur rayon X + bou- teille 1950 ». Charles, discrètement prit la boîte et rentra chez lui sans que personne ne le vit. Une fois rentré chez lui il prit le téléphone et composa le « 1950 ». C’était le numéro qui était écrit sur la boîte. Il appela ce numéro pour savoir à quoi cela correspondait mais personne ne répondit. Alors il se rendit chez un ami à lui nommé Doriane qui aimait beaucoup les extraterrestres.

Une fois arrivé chez son ami il lui demanda s’il pouvait emprunter le téléphone de chez lui et son ami accepta. Alors il recomposa à nouveau le 1950 mais cette fois-ci une personne répondit.

Elles passèrent par la porte très rapidement car elle se refermait. Il y eut un temps où elles furent inconscien- tes. Elles se réveillèrent enfin. Là elles ouvrirent la carte et elles virent qu’il fallait avancer jusqu’à la rivière « De la mort ».Elles la franchirent grâce aux pouvoirs de lévitation de Laurèna .Puis elles virent les Marciens et grâce au pouvoirs de Ninon le pouvoir de la force, elle les battirent .A nouveau elles ouvrirent la carte et …et plus rien .Sauf un mot écrit par Roisena qui di- sait : « Vos pouvoirs sont un don du ciel et grâce à eux vous sauverait des millions de vies. »

Cassandra

Mars

Il n’y a pas si longtemps, dans une ville de robots, vivait une jeune fille
Il n’y a pas si longtemps, dans une ville de robots, vivait une jeune fille
Il n’y a pas si longtemps, dans une ville de robots, vivait une jeune fille
Il n’y a pas si longtemps, dans une ville de robots, vivait une jeune fille
Il n’y a pas si longtemps, dans une ville de robots, vivait une jeune fille

Il n’y a pas si longtemps, dans une ville de robots, vivait une jeune fille brune aux yeux bleu clair qui se nommait Lily. Elle était en train de chanter à tue-tête dans sa chambre. C’était la seule per- sonne humaine dans cette ville. A part elle, il n’y avait que des robots et des machines. Sa chambre était très spacieuse. Elle avait à sa disposition 50 ordinateurs et 33 robots. Souvent elle s’ennuyait car elle était seule. Souvent elle pleurait car elle n’avait personne à qui parler. Elle était bien seule sans ses parents. Une fois elle avait rêvé d’eux. Sa mère était très charmante est son père était très élégant. Mais ce n’était qu’un rêve.

Un jour d’orage, pendant que les robots rentraient chez eux, Lily, elle, était sur le 49ème ordinateur. Elle était en train de jouer à un jeu de robots. Le but du jeu était de traverser un temple de robots sans se faire attaquer. Soudain, l’écran de l’ordinateur devint bleu ciel, deux personnes charmantes apparurent sur l’écran. Les visa- ges de ces personnes semblaient familiers aux yeux de Lily. Mais oui ! Ca y est ! Enfin ça lui revenait, c’était comme dans son rêve ! La grande dame était sa mère et le bel homme était son père! Il y eut une minute de si- lence. Il jaillit de l’écran une lumière dorée, et ses pa- rents en sortirent. Lily était si heureuse que des larmes coulèrent sur ses joues. Elle voulut les enlacer mais une petite décharge électrique lui piqua la main. Sa mère s’appelait Kaylie et son père Kayl. Kaylie prit la pa-

Elle expliqua à sa fille que quand elle était bébé,

role

un jupitérien (c’est une personne qui vit sur Jupiter) leur avait jeté un sort. Seule Lily pouvait les délivrer de l’or-

Cela faisait plus d’une heure Que le wargul les cour- sait et encore aucune trace du ROI.

Il commença par les ruines de BOTSAIY HIMURA puis ils arrivèrent dans la nucléose DROGAINE et fini- rent par BOUCKATCHA. Enfin il virent une trace du ROI, mais le wargul était toujours là !!!!

Ils voulut se poser mais il lui fallait de l’aide !! Il interpella le Général de l’armé de l’ère MEIJIYet commença par viser le dragon wargul. Après avoir tué celui-ci Lucas Kilerwer se posa.

Il redonna la voix à l’impératrice et Lucas et Eloïne se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d’en- fant.

Théo

à l’impératrice et Lucas et Eloïne se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d’en- fant. Théo

L’horrible monstre commença à lancer une boule de lave sur Obiwan. Celui-ci esquiva. Puis Lucas Kilerwer utilisa son pouvoir de lévitation et Obiwan utilisa celui de la foudre. Ce combiné de pouvoir affaiblit le FIRE- GROUND mais en vain. Après plusieurs heures d’a- charnement continue Obiwan ne put résister à la puis- sance du FIREGROUND et se fit tuer. Voyant cela, Lu- cas s’énerva et transperça avec son pouvoir de l’eau le FIREGROUND.

Peu après, il retrouva Eloïne et lui annonça la triste nouvelle puis ils partirent. Lorsqu’ils arrivèrent aux por- tes, ils virent le Comte GOLEME. Tout à coup, Eloïne aperçut un bocal hydrogènique qui contenait la voix de l’impératrice. Lucas Kilerwer utilisa son pouvoir de contrôler l’esprit des gens, contrôla Comte GOLEME et il leur donna le bocal.

Arrivés dans leur vaisseau, le scanner intergalactique se mit en alerte. Une course-poursuite commença alors entre Lucas et un dragon Wargul.

dinateur. Pour ça, il fallait chercher la carte télémagnik- pagaroh qui se trouvait à 10003 km de chez elle ! « Je suis prête ! »cria Lily. « Je suis sûre que tu peux y arri- ver » lui répondit sa maman.

C’est ainsi que commença son aventure! La carte télé- magnikpagaroh était au pays du sombre obscure, mais le pays du sombre obscure était extrêmement loin !!La maman de Lily lui proposa d’utiliser une fusée surpuis- sante nommé la pituyana kola. Les parents de Lily dis- parurent dans l’ordinateur. La jeune fille sortit de chez elle. Elle trouva la pituyana kola derrière sa porte ! Lily entra dans la fusée, attacha sa ceinture et appuya sur le bouton vert… rien ne se passa …Elle essaya le bouton rouge…La fusée démarra à toute allure ! ! ! Une heure plus tard, la fusée s’arrêta brusquement. Pas de chance il n’y avait plus d’essence! La pituyana kola s’était arrê- tée à 1003 km du pays du sombre obscure. Lily était désespérée, elle se mit à pleurer. En entendant ses pleu- res, R3D3 un petit robot un peu rouillé, accourut vers la jeune fille. « Qui es-tu ? »demanda Lily. « Je suis un robot perdu ! » répondit R3D3. Lily proposa à R3D3 de faire la route avec elle. Le petit robot accepta l’offre de la jeune fille. Après avoir sauté de planète en planète, Lily et son compère arrivèrent dans un lieu obscur, très obscur ! Je crois qu’on est arrivé jubila R3D3 !!Je dois trouver la carte télémagnikpagaroh chuchota Lily. Ils avancèrent doucement. « J’ai un peu peur » murmura R3D3. Lily ne disait plus rien, ils étaient tous les deux mort de trouille ! Après une heure de marche, ils trouvè- rent une petite chose qui brillait, ils se rapprochèrent, encore, encore…Plus ils se rapprochaient plus la chose

brillait. « Ca doit sûrement être la carte » pensa Lily. Hé oui, en effet c’était bien la carte ! Elle était coincée en- tre deux rochers, R3D3 l’arracha. Soudain les murs se mirent à trembler et un hologramme géant de monstre se mit a poursuivre Lily et R3D3. « Oh non un trou noir » cria Lily ! »Au contraire il nous aspirera jusqu'à chez nous » lui répondit R3D3 !Et c’est ainsi que le trou noir les aspira.

Lily était enfin rentrée chez elle! R3D3 était impres- sionné par la ville de robots. Lily courut jusqu'à la porte d’entrée. Elle débarqua dans le salon suivit de R3D3, et alluma le 49 ième ordinateur. Elle mit la carte dans le scanner…L’ordinateur fit un petit bruit et redevint bleu ciel …Lily avait les larmes aux yeux, elle était si contente !!Ses parents sortirent de l’ordinateur d’un jet

doré. « B R A VO LI LY !!! Tu

mère en l’enlaçant ! Ils adoptèrent R3D3 et vécurent

as réussi !!! » Dit sa

heureux 999.999.999.999.999.999.999.999.999.999 !!!

jusqu’en

Lishaï

Télémagnik pagaroh

Le groupe commença à s’installer quand soudain le cri abominable d’un dragon wargul se fit entendre jus- qu’au royaume Pélèdenon loin de Bouckatcha. Lucas s’écria : « Plus le temps de se battre, cou- rez !! »Aussitôt, ils se mirent à courir comme une por- che carréra 45 à pleine puissance.

Tout à coup, Eloïne se fit attraper par le wargul. Obi- wan lança : «Oiseau de malheur soit maudit, va en en- fer !!!!!!! »

Après s’être calmé, Obiwan monta le campement. A l’aube, Lucas réveilla Obiwan. Il lui expliqua qu’il fallait cheminer vers le temple du Chaos.

Arrivés devant les portes, ils virent un groupe d’une dizaine de Goguins accompagnés de deux énormes trolls de cavernes.

Les deux guerriers commencèrent à attaquer mais au bouts de plusieurs heures d’acharnement continuel Obi- wan et Lucas fuièrent.

Après cela, ils arrivèrent au Mont de lave. Une des douze merveilles du monde. Lucas fit un geste de la main. « Venez maître. »

Ils partirent. Mais arrivés au pont de lave, une des douze merveilles du monde, ils furent attaquer par un monstre de lave ; le FIREGROUND.

Il n’y a pas si longtemps, dans une galaxie pas si loin- taine, plus précisément
Il n’y a pas si longtemps, dans une galaxie pas si loin- taine, plus précisément
Il n’y a pas si longtemps, dans une galaxie pas si loin- taine, plus précisément

Il n’y a pas si longtemps, dans une galaxie pas si loin- taine, plus précisément à Bouckatcha vivait une Impéra- trice, une Impératrice sans voix.

Elle lui avait été volée par Van Vortex. Le plus grand chasseur de prime de la galaxie Raven Shild.

Apprenant cela, le Roi Cité blanche engagea Obiwan Kanabih (Maître Kasanova) et Lucas Kilerwer (Apprenti). Obiwan avait le pouvoir de maîtriser la pen- sée des gens et celui de contrôler la foudre. Lucas Ki- lerwer, lui, avait le pouvoir de lévitation et de contrôler l’eau.

Le Roi leur transmit les informations suivantes :

« Suivez le chemin des morts, contourner la marais des Esprits Krazoa et entrez dans le temple du Chaos. Pour pouvoir le faire il vous faudra ces deux sabres. Prenez et allez. »

De suite ils partirent vers le chemin des morts. Une fois arrivés là, ils virent un groupe de Golguine qui s’attaquait à une Elfe du royaume de Fangorne. Obiwan dit à son coéquipier d’utiliser son sabre. Soudain Lucas sortit son sabre du fourreau et scalpa la tête d’un Gol- guine. Le sang noir et glacé gicla sur Obiwan.

Après avoir sauvé la jeune Elfe du nom d’Eloïne, les deux guerriers l’invitèrent à se joindre à leur commu- nauté guerrière. Eloïne accepta. Un peu plus tard, ils arrivèrent au marais des Esprits Krazoa.

peu plus tard, ils arrivèrent au marais des Esprits Krazoa. Dans une ville sur Mars vivait

Dans une ville sur Mars vivait un homme âgé de 20 ans. Cette homme était nommé Joe, il avait accompli tout sorte de mission. Un jour, on lui confia une mission très difficile .Il devait faire exploser une planète nom- mée Saturne qui avait comme code de navigation 952631. Joe entra ce code dans l’ordinateur de bord et s’envola avec ses compagnons dans l’univers.

Tout se passait comme prévu dans son vaisseau spatial, lorsque un autre vaisseau arriva. Joe réussit à esquiver les missiles mais des druides de combat tirèrent sur ses réacteurs. L’un d’eux explosa sous les lasers des enne- mis. Le vaisseau de Joe s’écrasa sur une planète incon- nue. Un des compagnons de Joe chercha le nom de cette planète et il le trouva. La planète était nommé Cryptons, et sur cette planète vivait une sorte de monstre appelé orque.

Joe trouva une idée pour ne pas se faire voir par les or- ques. Toute l’équipe voulait camper ici mais il fallait qu’ils construisent une forteresse. Alors, ils bâtirent un immense forteresse et à l’intérieur il construisirent plein de robots destructeurs. Tout le monde était ravi. Leur objectif était maintenant de voler des vaisseaux armés aux orques afin d’aller détruire Saturne. Mais un jour Joe alla voir derrière un immense rocher et il vit une immense base militaire. Un orque, qui passait par là vit Joe et alla voir le roi Nasgule. Et le roi répon- dit : « allons les tuer. Ils n’ont rien à faire ici. A l’atta- que !!!!!!!!!!! »

Pendant un moment, Joe n’entendit plus rien. Quelques

minutes plus tard, il entendit des bruits de chevaux. Les orques arrivèrent sur le campement. Mais ils n’y trouvè- rent personnes, même pas Joe. Ils s’étaient enfuis dans une sorte de grotte et dans celle-ci, il y avait des vais- seaux en pièce détachée. Joe et ses compagnons cons- truirent les vaisseaux pendant que les robots destruc- teurs surveillaient la grotte. Les vaisseaux étaient termi- nés. Ils pouvaient enfin partir mais avant ils voulaient anéantir les orques afin de débarrasser la planète. Ce- pendant ; il fallait trouver des missiles nucléaires pour cette nouvelle mission. Joe en trouva dans la grotte, les robots destructeurs ar- mèrent les vaisseaux pendant que les compagnons de Joe montaient dans les navettes.

Joe fit un prélèvement de la consistance de la terre de Crypton. Elle était constituée de petites bactéries explo- sives. Joe entendit à nouveau une explosion pendant qu’il faisait ses recherches. Les orques étaient là ! Il fal- lait partir tout de suite sinon il serrait tué par les orques. Joe arriva à partir avec ses hommes, leurs ordonna de lâcher les missiles nucléaires sur les ennemis. Il y eu un gros BOUM ! Tout avait explosé, il y avait des corps partout. Joe demanda à ses hommes si il y avait encore des missiles, et l’un d’eux répondit qu’il y en avait en- core mille. Joe voulait faire aussi exploser le vaisseau central des druides de combat. Tout le monde approuva. Ils tirèrent des missiles à tête chercheuse et tout explo- sa.

Joe avait rempli sa mission. Il rentra chez lui heureux d’avoir réussi cette mission. Il était prêt pour de nou- velles aventures.

FX

Les orques