Vous êtes sur la page 1sur 10
Auteurs des nouvelles Océane Romane Cyril Laurène Sarah T Laura Mathilde 20
Auteurs des nouvelles Océane Romane Cyril Laurène Sarah T Laura Mathilde 20

Auteurs des nouvelles

Océane

Romane

Cyril

Laurène

Sarah T

Laura

Mathilde

Auteurs des nouvelles Océane Romane Cyril Laurène Sarah T Laura Mathilde 20
Auteurs des nouvelles Océane Romane Cyril Laurène Sarah T Laura Mathilde 20
Auteurs des nouvelles Océane Romane Cyril Laurène Sarah T Laura Mathilde 20
Auteurs des nouvelles Océane Romane Cyril Laurène Sarah T Laura Mathilde 20
Auteurs des nouvelles Océane Romane Cyril Laurène Sarah T Laura Mathilde 20
Auteurs des nouvelles Océane Romane Cyril Laurène Sarah T Laura Mathilde 20

20

Auteurs des nouvelles Océane Romane Cyril Laurène Sarah T Laura Mathilde 20
Il y a très longtemps, sur une planète appelée Sity, il y avait une ville
Il y a très longtemps, sur une planète appelée Sity, il y avait une ville

Il y a très longtemps, sur une planète appelée Sity, il y avait une ville qui se nommait Nataf. Tout le monde était joyeux, sauf une personne qui s’appelait Jane.

Elle avait une amie qui s’appelait Malory, elles vivaient toutes les deux dans une maison. Elles adoraient les courses de voitures volantes.

Le mardi matin, Malory et Jane allèrent faire des courses pour manger. Au moment où elles sortirent, quelqu’un les attendait. C’était un extraterrestre qui s’appelait Din- go. Il était méchant, Il enlevait les filles et les emmenait sur la planète Jupi- ter.

Il voulait prendre Jane. Elle était étonnée de le voir, elle croyait qu’il était mort. Elle poussa Malory dans la mai- son et elle se battit avec lui. A la fin on entendit un grand boum. Malory croyait que Jane était morte, mais en faite Dingo l’extraterrestre avait été vaincu. Elle sonna à la porte, Malory ouvrit. Elles étaient contentes car leur ennemi juré avait été tué.

Océane

contentes car leur ennemi juré avait été tué. Océane 2 Puis finalement Lisa apprecia beaucoup Linda.

2

Puis finalement Lisa apprecia beaucoup Linda.

Deux mois plus tard, lors du départ de Linda, elles étaient tristres. Mais Linda leurs promit de revenir. Elles étaient soulagées. Finalement, Lisa avait une nouvelle amie de l’espace.

Mais tout le monde était vraiment heureux!!!
Mais tout le monde était vraiment heureux!!!
soulagées. Finalement, Lisa avait une nouvelle amie de l’espace. Mais tout le monde était vraiment heureux!!!

19

croyable !

Le lendemain, à l’école la maîtresse proposa de faire des exposés par groupes de 2, 3, 4 ou 5. Les quatres copines eurent une idée : Faire un exposé avec elle, puis la ques- tionner.

Leur idée marchait à merveille puisque Linda avait déjà accepté leur invitation. Lisa n’en croyait pas ses yeux ,tout allait si vite !!!

de préparer leur exposé sur

Elle firent donc semblant l’Angleterre.

Puis quelques temps après elles commençèrent à la questionner mais elle ne répondit pas…

Puis Linda craqua et elle nous dévoila tout ! D’ou elle

venait. Pourquoi elle était là.

Elle venait d’une planête nommée Miralus, une planete bien lointaine.

Elle nous expliqua pourquoi elle était là. Elle avait été oublié par sa planète.

Elle leur expliqua que son vaisseau allait revenir la cher- cher au mois de juillet.

Dix minutes passèrent . Puis un bruit très intense les

firent sursauter.

C’était juste la mère de Lisa qui venait pour les recher- cher.

18

juste la mère de Lisa qui venait pour les recher- cher. 18 Il était une fois
juste la mère de Lisa qui venait pour les recher- cher. 18 Il était une fois
juste la mère de Lisa qui venait pour les recher- cher. 18 Il était une fois
juste la mère de Lisa qui venait pour les recher- cher. 18 Il était une fois

Il était une fois en 2026 une jeune fille blonde et assez grande, nommé Romane. Elle habitait dans une grande ville où elle avait à sa disposition des robots et pleins d’autres machines dans le genre. Mais elle était tous de même un peu trop banale à son goût. Elle aimait plutôt les fonds marins, d’ailleurs son rêve était de s’embar- quer dans une aventure extraordinaire et de découvrir des extraterrestres et des mondes sous marins. Mais elle savait que cela n’arriverait jamais. Il se faisait tard Ro- mane était affalé sur son lit entrain d’écouter un livre lui raconter son histoire de « Vingt mille lieux sous les mers ». Sa mère l’appela pour aller prendre son bain. Dans la salle de bain elle se déshabilla et plongea dans l’eau. Quand soudain elle sentit la maison trembler. Elle man- qua de se noyer car sa tête avait basculé dans l’eau mais il se passa quelque chose d’inexplicable, elle réussit à respirer sous l’eau ! En se relevant, elle ne comprit pas ce qui s’était passé, pourtant elle en était sûre, elle avait réussi à respirer sous l’eau ! Après cet exploit elle décida d’aller se coucher. Le len- demain matin elle se leva tôt car ses parents et elle par- taient en vacances dans un camping à la mer. La route fut longue mais une fois arrivé à destination il aménagè- rent leur caravane et partir faire la connaissance de leur voisins M. et Mme. Bourangère. Il commencèrent à par- ler puis prirent l’apéritif. Romane s’était fait une nou- velle amie. Elle s’appelait Claudia. Elle était elle aussi assez grande mais elle était brune. Il y avait aussi Ma- thieu son petit frère, un vrai petit casse-cou. Une fois le déjeuner terminé ils se décidèrent à aller à la plage.

3

Arrivé sur le sable, Romane étendit sa serviette et alla se baigner. Elle nagea assez loin, quand soudain une vague l’emporta au fond de l’eau, puis croyant être remonté à la surface, elle ouvrit les yeux. Le même phénomène s’était reproduit, elle respirait sous l’eau. Elle continua de nager. Au loin elle aperçut une ombre. Elle pensa que celle-ci était celle d’une épave mais à sa grande surprise c’était une cité ! Oui une cité sous l’eau ! Elle décida de s’en approcher. Au loin dans l’obscurité de la cité elle aperçut une lumière lorsque quelle trébucha sur une pierre. Deux personnes au loin l’entendirent, ils se re- tournèrent et avancèrent vers elle, mais quant elle les vit, elle se rendit compte que se n’était pas des humains qu’elle avait en face d’elle mais des extraterrestres ! Ils étaient recouverts de peau verte cachée par une combi- naison blanche. Romane hurla puis l’un des extraterres- tres lui dit de ne pas s’inquiéter. Mais Romane ne com- prenait toujours pas ce qui s’était passé. D’abord elle respirait sous l’eau puis maintenant elle pouvait parlé ! Les extraterrestres commencèrent à lui expliquer. En réalité ils habitaient sur Sedna une planète assez loin, mais malheureusement Zorg leur ennemi juré l’avait en- vahie ! Le rôle de Romane était donc de libérer les extra- terrestres et de renvoyer Zorg et son armée dans la cité. Mais une question trottait dans sa tête. Bien sûr elle ne voyait aucuns inconvénients à participer à cette mission, au contraire, elle allait vivre son plus grand rêve mais, que ferait-elle pour ses parents. Elle ne pouvait leurs dire la vérité. Puis comme si l’extraterrestre avait lu dans ses pensés il lui donna un sablier et lui expliqua quand le retournant, le sablier du temps s’arrêterait sur Terre. Aussitôt dit aussitôt fait elle retourna le sablier et

4

Aussitôt dit aussitôt fait elle retourna le sablier et 4 Lisa était une jeune fille âgée
Aussitôt dit aussitôt fait elle retourna le sablier et 4 Lisa était une jeune fille âgée
Aussitôt dit aussitôt fait elle retourna le sablier et 4 Lisa était une jeune fille âgée

Lisa était une jeune fille âgée de 8 ans. Brune aux yeux bleus, elle avait pleins d’amies. Tout le monde l’adorait. Elle était gentille, agréable et coquette. Ses amies s’a- musaient beaucoup avec elle.

Mais cette année-là, il y avait une nouvelle nommée Linda. Ses amies allaient souvent vers elle.

Mais elle, elle la trouvait bizarre…

Au bout de quelques jours elle en eut assez . Elle appela ses copines et elle leur dit tout ce qu’elle pensait sur Linda. Plus le temps avancait plus elle la trouvait bi- zarre.

Un jour Lisa et Léonie, deux de ses copines qui avaient l’adresse allèrent l’oberserver discrètement. Elles s’en- gagèrent dans une conversation.Lisa tournait souvent la tête et à un moment Lisa la vit manger une espèce de pile. Elle n’étaient pas venues pour rien. Elles allèrent prévenir leurs deux autres copines Amélie et Sophie.

Amélie et Sophie furent très étonnée, elles auraient vou- lu voir ça ! Elles partirent toutes près de la maison de Linda.

Arriver là-bas, elles virent Linda boire quelque chose de bizarre et mangez de nouveau une sorte de pile .Elles retounèrent chez elles encores plus étonn. c’était in-

17

J’étais arrivé sur une planète que je ne connaissais pas. Elle était en deux parties.

J’étais arrivé sur une planète que je ne connaissais pas. Elle était en deux parties. Sur un côté il faisait chaud et sur la deuxième partie il faisait froid. Moi, j’étais sur la première partie.

Un jour je voulut allé là où il faisait froid. Je ne savais pas si il y avait des gens qui habitaient de ce côté de la planète. Un jour en me promenant, je vis quelqu’un. Il était beau et bizarre. Il vint me voir et je lui demandai depuis combien de temps il habitait ici. Il me dit de- puis 100ans. Il s’appelait Michael. Il avait un animal bizarre qui ne nommait Capuchon. C’était un nom bizarre et c’était le seul animal de son espèce sur cette planète. Michael me présenta les enfants, les femmes et aussi les hommes de ce côté de la Terre. On parla de beaucoup de chose et je leurs apprit aussi beaucoup de chose sur ma vie. Le jour vint de partir et il me propo- sa de rester. Je choisis de rester ici. Un jour mon mari vint me voir pour me demander de rentrer à la maison. Je ne voulais pas rentrer et nous nous disputâmes. J’ai- mais ce pays où il n’y avait pas de voiture, pas d’acci- dents. Ici tu faisais se que tu voulais et c’était ici que je voulais vivre. Mon mari accepta de rester avec moi et nous vécûmes heureux jusqu’à la fin de nos jours. Je ne revins jamais du côté chaud de la planète.

Laura

Je ne revins jamais du côté chaud de la planète. Laura 16 l’aventure pouvait commencer !

16

l’aventure pouvait commencer !

L’extraterrestre lui demanda de le suivre puis sortit une clé de sa poche et ouvrit une porte. Devant Romane se trouvait une grande porte. l’extraterrestre décla- ra : « Voici la porte des étoiles ! Elle te servira pour ac- céder à Sedna ! » Puis il tapa un code et ajouta « Ce code permettra de t’identifier ; le tien sera : 6-10-36. Puis Romane tapa le code et traversa la porte. En à peine 3 secondes elle était sur Sedna. C’était ma- gnifique il y avait de beaux champs de fleurs et bien sur énormément de robots. L’extraterrestre lui donna les consignes, elle devait s’introduire dans la base en pas- sent par la porte de derrière. Pour se défendre elle était munie d’une épée laser. Elle partit derrière le bâtiment et entra. Il y avait plusieurs gardes devant elle mais elle se défendit comme une pro ! Un peu plus loin elle aperçut un escalier, elle y grimpa et atterrit sur une passerelle. Juste à côté il y avait une porte, elle y entra et vit des milliers d’extraterrestres enfermés dans des cages le long d’un couloir infini. Il était gardé par 2 gardes et une espèce d’animal qui apparemment dormait à points fer- mé. L’animal portait des clés à son cou. Elle essaya de les attraper, celui-ci bougea mais elle réussi à les lui prendre. Elle libéra tout les extraterrestres et descendit de la passerelle. Malheureusement elle réveilla les gar- des. De loin, elle aperçu un homme vêtu d’une cape, elle pensa que celui-ci devait être Zorg et elle avait bien rai- son. Il ordonna à ce qu’on l’attrape, elle courut mais fut tout de même capturée, il la mirent dans une boite fer- mée à clé et la plongèrent dans l’eau. Heureusement l’un des extraterrestres se libéra à nouveau, plongea dans

5

l’eau et ouvrit la minable boite.

C’est alors que tous les extraterrestres se rassemblèrent et vainquirent Zorg ensemble ! Ils l’enfermèrent alors dans sa propre cité et n’en entendirent plus jamais par- ler. Il était tant pour Romane de dire au revoir à ses ca- marades. Une fois cette chose faite elle traversa la porte des étoiles et arriva dans la cité, elle se dépêcha ensuite de remonter à la surface car cette fois son don avait réel- lement disparu. Elle remonta sur le rivage et retrouva ses parents là assis devant elle. Les vacances passèrent très vite et les cours recommencèrent. Elle pensait souvent à ses amis les extraterrestres et à cette formidable aven- ture.

Romane

extraterrestres et à cette formidable aven- ture. Romane 6 Tout le monde était d’accord. Arrivé à

6

Tout le monde était d’accord. Arrivé à la pompe à es- sence ils demandèrent le plein. Cependant, les gens ne parlaient pas français. Toc savait parler cette langue !!

Ils allèrent le chercher. Arrivé à la soucoupe volante tic

et tac chantonnaient VIVE MARYLINE ET TOC. Ils

virent le bidon vide et posèrent des questions aux deux arrivants. Ils demandèrent à Toc de venir pour demander de l’essence.

A la pompe à essence Tac demanda à un monsieur si il

pouvait lui donner un bidon. Il lui répondit que oui et lui passa le bidon. Pendant ce temps les parents de Maryline

rentrèrent chez eux. La maman de Maryline l’appela mais personne ne répondit .Alors le père de Maryline appela la police. Toc et Maryline étaient revenus et ils purent partir en direction de Saint Brice. Ils arrivèrent chez Maryline et virent la police. Ils se dépêchèrent de frapper à la porte. Maryline sauta dans les bras de ses parents. Pendant ce temps ses nouveaux amis partirent. Marilyne voulut les présenter à ses parents mais ils n’étaient plus là. Cepen- dant, ses parents la croyaient et Maryline était contente d’avoir vécu cette aventure extraordinaire.

Sarah T

15

dant, ses parents la croyaient et Maryline était contente d’avoir vécu cette aventure extraordinaire. Sarah T
Il était une fois, une fille qui s’appelait Maryline et qui adorait les projets stands
Il était une fois, une fille qui s’appelait Maryline et qui adorait les projets stands

Il était une fois, une fille qui s’appelait Maryline et qui adorait les projets stands .Elle habitait près d’un stade où

les lumières

crirent à l’école, Marilyne fut très contente. Sa nouvelle école s’appelait Jacques prévert. Le lendemain, quand

elle arriva à l’école elle ne se trouva pas d’amies, elle pleura de toutes ses forces. Elle rentra chez elle. Soudain maryline se sentit bizarre. Elle se dit qu’une fois avoir fait ses devoirs ça allait passer. Puis Maryline entendit plusieurs bruits. Elle vit une soucoupe volante d’où sor- tirent des extraterrestres .Les extraterrestres kidnappè- rent Maryline. Ils l’emmenèrent dans la soucoupe pour s’amuser avec elle.

- Bonjour ,dit une des kidnappeurs.

- Bonjour, Qui êtes vous ?; répondit-elle

- Je te présente mes frères tic, tac et moi toc

- Moi c’est Maryline

- Veux-tu jouer avec nous ?

brillaient. Quand un jour ses parents l’ins-

Marilyne vit des tas de choses extraordinaires mais il lui était interdit de les toucher.

Elle apuiya sur le bouton interdit, et la soucoupe est par- tie à toute allure. Elle n’arrivait plus à contrôler la sou- coupe. Elle atterrit finalement sur la lune. Les extrater- restres étaient furieux. Cependant, Tic revint du frigo avec des boissons et en proposa à tout le monde. On put alors discuter tranquil- lement.Elle avoua que c était elle en pleurant .Ils lui dirent que ce n’était pas grave. Soudain le moteur de la soucoupe s’éteignit .Maryline eut une idée. Elle et toc allaient chercher du secours.

14

Il était une fois en 1203 sur une planète qui s’appelait Mars. Elle était rouge et il n’y avait pas de nourriture, les habitants mourraient de faim. Puis un jour une fa- mille se montra courageuse et partit sur la planète Terre avec leur vaisseau spatial. La famille se dit que la pla- nète était bizarre car elle n’était pas rouge. Comme la planète Terre était très loin de leur planète, il mit l’accé- lérateur, puis au bout d’un moment il y eut une faille temporelle, ils essayèrent de s’en libérer, mais la faille était trop puissante alors elle les absorba. La famille se demanda où ils avaient atterri. Puis ils vi- rent une étrange personne, le petit garçon lui demanda où il avait atterri, mais l’étrange personne ne comprenait pas leur langue. Alors l’étrange personne appela une au- tre personne pour lui demander si il comprenait leur lan- gue. Alors la famille redemanda où il avait atterri, mais même l’autre étrange personne ne comprenait pas leur langue. Alors les extraterrestres allèrent voir le Grand Manitou car il parlait toutes les langues. Mais même le Grand Manitou ne connaissait pas cette langue. Alors ils partirent voir son supérieur le Grand Sage. La famille demanda en quelle année ils étaient et où était leur vais- seau. Le Grand Sage comprit leur langue et leur répondit qu’il était en 1566 grâce à sa boule magique. Enfin, l’endroit où se situait le vaisseau était très dangereux car il y avait des aliens. La famille n’avait pas peur car le danger ne leurs avait jamais fait peur. Puis ils partirent vers l’endroit dangereux, et ils virent une aliens. Elle commença à les poursuivre pour les manger car les aliens aimaient manger les triptoïdes car il avait un goût très épicé. En effet, les aliens aimaient beaucoup les

7

épices. La famille trouva et emprisonna l’aliens, il cria et tous les aliens se rassemblèrent autour de la famille. Mais soudain la maman eut une idée, elle prit plusieurs filets dans sa poche et les attacha ensemble. La famille lança le filet et les emprisonna. Ils purent retrouver leur vais- seau spatial et partir sur terre pour prendre de la nourri- ture. Mais les humais ne connaissaient pas ces créatures. Alors on leurs tira dessus mais ça ne leurs faisait rien. La maman parla leur langue et ils arrêtèrent de tirer. Les humains demandèrent pourquoi ils étaient venus sur la terre. Les triptoïdes leurs dirent que c’était pour prendre de la nourriture. Les humains leurs en donnèrent. Ils retournèrent sur leur planète et donnèrent de la nourri- ture à tout le monde. Les aliens, quand à eux décidèrent de ne plus rien voler.

Cyril

8

pouvaient adopter un enfant sur la planète

Cyriliba et Sarouga adoptèrent un bébé et ils l’ap- pelèrent Cyriga. Mariana retrouva sa sœur et sa mère. Toute les trois déménagèrent sur la planète Jupiteiria mais continuèrent à aller faire les courses sur la planète Terria. Elles vécurent heureuse jus- qu’ à la fin des temps avec Cyriliba, Sarouga et Cy- riga

Laurène

la planète Terria. Elles vécurent heureuse jus- qu’ à la fin des temps avec Cyriliba, Sarouga

13

Sur la dernière planète, les habitants dirent qu’ils avaient vu une petite fille qui ressem- blait à leur description. Les policiers avaient peur. Ils allèrent voir si elle était là. Et Ma- riana était là. Ils attendirent que les mons- tres quittent la planète. Deux heures plus tard les monstres quittèrent la planète pour aller faire les courses pour Mariana. Les policiers en profitèrent pour chercher Ma- riana. Ils découvrirent que le tête de Maria- na étaient détachée de sont corps. C’est pour ça que Cyriliba et Sarouga étaient par- tis sur la planète Terria pour acheter de la super glue. Elle leur raconta tout se qui lui était arrivé. Trois heures après Cyriliba et Sarouga revinrent. Ils recollèrent la tête de Mariana. Cyriliba raconta qu’ils ne pouvaient pas avoir d’enfant sur cette planète et que c’é- tait pour cella qu’il avait enlevé Mariana. Sarouga essaya de convaincre Cyriliba de laisser partir Mariana. Mais il ne voulait pas car c’était sa seule chance d’avoir un en- fant. Finalement après de longues discus- sions, il accepta. Mariana leurs dit qu’ils

12

chance d’avoir un en- fant. Finalement après de longues discus- sions, il accepta. Mariana leurs dit

9

Dans une ville lointaine une femme de 18 ans nommée Falbala Quitcher vivait avec sa
Dans une ville lointaine une femme de 18 ans nommée Falbala Quitcher vivait avec sa
Dans une ville lointaine une femme de 18 ans nommée Falbala Quitcher vivait avec sa
Dans une ville lointaine une femme de 18 ans nommée Falbala Quitcher vivait avec sa
Dans une ville lointaine une femme de 18 ans nommée Falbala Quitcher vivait avec sa

Dans une ville lointaine une femme de 18 ans nommée Falbala Quitcher vivait avec sa petite sœur Mariana Quitcher et bien sûre avec leurs mère Céliata Quitcher. Toutes vi- vaient dans le château de Charlemagnar. La ville s’appelait Nalpoléonlile. Nalpoléonlile était une ville très paisible. Falbala Quitcher était blonde aux yeux bleus et et elle était très intelligente. Cette intelligence venait du côté de sa mère. Cé- liata était brune aux yeux marron clair. Elle était elle aussi très intelligente et tenait ça son père. Mariana était brune. Elle avait les yeux bleus et elle était très intelligente pour une petite fille de 5 ans.

Un jour Falbala et Mariana partirent faire les courses. Falbala dit à Mariana de ne pas s’éloigner. Elle répondit « Ne t’inquiète pas Falbala . Je peut aller chercher un sac de bonbons? ». Falbala lui fit signe que oui. Elle alla chercher les bonbons mais Mariana ne revient pas. Falbala commença à s’in- quiéter. Elle cria son nom à tue tête. Mais

10

aucune réponse. Falbala appela la police. Les policiers arrivèrent. Ils découvrirent un sac de bonbon avec du sang. Les policiers allèrent examiner le sac de bonbon pour voir si il y avait des empreintes. Deux heures plus tard ils découvrirent que c’était les empreintes de Mariana. Elle était bouleversée. Elle se demanda comment elle allait annoncer ça à sa mère. Falbala rentra chez elle. Elle découvrit qu’il y avait le fils d’un de ses amis qu’elle n’a- vait pas vu depuis 10 ans. Il était entrain de raconter que sa mère et son père étaient morts. Ma mère était. Elle lui dit pour Ma- riana. Elle se mit à pleurer et finalement ap- pela la police.

Les policiers cherchèrent sur toutes les pla- nètes sauf Jupiteiria car il y avait des mons- tres nommés Cyriliba et Sarouga. Les autres planètes s’appelaient Venusia, la deuxième Starusi, la troisième Marcinou, la quatrième Mercura, la cinquième Uranussa, la sixième Neptuna et la septième Plutonia.

11

Centres d'intérêt liés