Vous êtes sur la page 1sur 2

Expression française

Avant le 9ème siècle, il n'y a pas de français. Il y a 2 types d'évolution :


l'évolution phonique et l'évolution sémantique. Notre langue descend du
gaulois qui est issu d'un mélange de celte et d'allemand. Le français est une
des langues indo-européennes.

Poisson Père Pied


Italien Pesce Padre Piede
Espagnol Pez Padre Pie
Portugais Peixe Pai Pe
Français Poisson Père Pied
Anglais Fish Father Foot
Allemand Fisch Vater Fuss
Suédois Fisk Fader Fot

La langue romane est issue du latin et non pas une langue celtique issue du
gaulois. Des 300 à 400 mots gaulois il en reste à peu près 70 (bec, boue,
chemin...)

• Substrat : un substrat est une langue qui en influence une autre tout en
étant supplantée par cette dernière, le gaulois est le substrat du français.

• Superstrat : un superstrat est une langue qui en influence une autre sans
toutefois supplanter cette dernière.

Les populations germaniques, les francs et les burgonds on apporté de


nouvelles influences à la langue française au 5ème siècle. Au Nord, sous
l'influence des populations germaniques on va parler la langue d'Oïl, au Sud la
langue d'Oc. Une grande rivalité culturelle va apparaître. Il y a aussi des
dialectes franco-provençaux (triangle Lyon, Grenoble, Genève), qui sont un
mélange de provençal et de langue d'Oïl. L'influence germanique dans la
langue d'Oïl se retrouve dans la manière de prononcer et dans l'apparition du
«h». La seule langue savante est le latin. En 1530, François 1er crée le Collège
des 3 langues (latin, grec, hébreu) pour unifier les lettrés. A partir de 1539, le
français remplace le latin dans tous les documents administratifs, c'est
l'Ordonnance de Villers-Cotterets. En 1549, du Bellay publie «Défense et
illustration de la langue française». En 1530, la première Grammaire française
est écrite par un anglais, Palsgrave. En 1550, la première grammaire française
écrite par un français est écrite par Meigret

Exercice :
Lucem : lumière, luciole, lucide
Vigilo : vigilance, vigie,
Somno : somnambule, somnifère
Puerum : puéril, puériculture
Voco : vocal, vocation
fenestram : fenêtre, défenestrer
Aperit : apparition
Aquam : aquarium
Manus : manuel, manuscrit
Faciem : face,
Frico : fricoter

• Étymologie : rechercher l'étymon (radical) des mots.

• Néologisme : créer un mot nouveau, soit emprunter un mot pour


transformer sa signification, soit accepter un mot dans une nouvelles
conception

• Doublet : 2 mots ayant la même origine, mais l'un a suivi une évolution
phonétique normale et l'autre vient directement du grec ou du latin sans
évolution phonétique. Le mot calqué sur la racine est le plus récent, celui
qui a évolué phonétiquement est le plus ancien
Capsa : chasse, caisse Ministerium : ministère, métier
Advocatum : avocat, avoué

Richelieu a créé l'Académie française (société savante) en 1635 pour fixer la


langue et recentrer le pouvoir (unification). C'est l'Académie française qui
élabore les dictionnaires, elle est composée de 40 membres, elle observe la
langue, la surveille et canalise son évolution. En 1639, le dictionnaire de
l'Académie française est mis «en chantier» par Vaugelas. A partir de 1673,
l'orthographe apparaît. Au 18ème siècle, le lexique s'agrandit et le vocabulaire
des français s'accroit, ce qui donne naissance à l'encyclopédie.

• Les composés savants : les emprunt au latin on été très précoces. On va utiliser des préfixes
différents au latin pour avoir des mots proches mais au sens différents
Semi ← demi → hemi Hi ← deux → di Equi ← egal → izo