Vous êtes sur la page 1sur 2

Fuga y Misterio

Astor Piazzolla

VERSION 12 Violoncelles de l’Orchestre Philharmonique de Berlin – 2002 – 5’06

Astor Piazzolla et Nadia Boulanger,


avec qui il étudia la fugue et le contrepoint.
C’est elle qui lui conseilla de composer de la musique
inspirée de la musique populaire de son pays, à l’instar
de Bartok et Stravinski. Il crée alors le « tango
nuevo ».

Instrumentation
12 violoncelles

Support : CD du Bacc 2004

Rythme : 4/4
Tonalité générale : mi mineur
Nuance générale : forte, hormis le lento : piano

Partie A 0’00
Tempo : Allegro
Tonalité : mi mineur
Nuance : f

Présentation du sujet en 5 sections (4 de 2 mesures chacune, la dernière de 4


mesures). Toutefois, si le thème est appelé ici « sujet », Fuga y misterio n’est
pas une fugue : seule la partie A utilise l’écriture en imitation . Le vocabulaire
inhérent à la fugue, hormis le terme « sujet », n’a donc pas lieu d’être dans cette
analyse. Quatre entrées en imitation

Partie B 1’36
Tonalité : mi mineur
Nuance : ff

Mélodie B au rythme caractéristique du tango.


Partie de couleur très rythmique. Présence de glissandi.

Partie A’ 2’07
Tonalité : mi mineur
Nuance : ff

Marie-Thérèse CORBAT, Lycée Cuvier Montbéliard


Claire DOLIBEAU, Collège Victor Hugo, Lycée Pasteur, Besançon
GT Académie de Besançon
-1-
Retour du sujet sur un accompagnement harmonico-rythmique, très syncopé, puis
en polyphonie.

Partie C 2’32
Tempo : Lento
Tonalité : mi mineur
Nuance : pp

De caractère plus mélancolique, cette partie fait entendre son thème par un
soliste dans une tessiture moyenne, sur un accompagnement en harmoniques. Le
thème est ensuite repris dans l’aigu, agrémenté d’un contre-chant mélodique et
d’un accompagnement en pizzicati à la basse.

Partie B’ 4’12
Tonalité : mi mineur
Nuance : f
Retour du caractère rythmique du tango.

Partie A’ 4’28
Tonalité : mi mineur
Nuance : ff
Le sujet est à nouveau proposé sur un accompagnement en contretemps.

Coda 4’48
Tempo : Allegro
Tonalité : mi mineur
Nuance : f

A l’opposé de la version du Sexteto Mayor, les 12 Violoncelles terminent cette


interprétation de manière énergique, sans ralentir.

Savant
Utilisation d’instruments « classiques », les violoncelles et des modes de jeu qui
leur sont propres : pizzicati, harmoniques, glissandi…
Atmosphères sonores différentes d’une partie à l’autre, par le choix des
textures sonores
Ecriture contrapuntique
Structure presque en arche : A B A’ C B’ A’ Coda

Populaire
Thématique inspirée du tango

Marie-Thérèse CORBAT, Lycée Cuvier Montbéliard


Claire DOLIBEAU, Collège Victor Hugo, Lycée Pasteur, Besançon
GT Académie de Besançon
-2-

Vous aimerez peut-être aussi