Vous êtes sur la page 1sur 1

Compte-rendu : les usages du TBI au collège

La séance se déroule au collège de Coulonges-sur-l’Autize avec une classe de 5 ème . Quels sont les différents usages du TBI observés en Histoire-Géographie ?

Durant la séance observée :

Le TBI est utilisé tout au long de la séance comme support, il permet à l’enseignant d’écrire, de garder la trace écrite et d’y revenir à tout moment. L’enseignant propose ensuite un exercice qui met en situation les élèves à l’aide d’une tablette interactive. A partir d’un CD-Rom, les élèves peuvent tester leurs connaissances grâce à une série d’exercices adaptés au cours. L’un d’eux consiste à placer au bon endroit les différentes fêtes religieuses du christianisme en fonction de leur signification, de leur date. La participation est semble-t-il très active.

Monsieur Martin étant novice en la matière, les multiples usages du TBI n’ont pu être présentés qu’au cours de la réflexion que nous avons menés avec un formateur de l’inspection académique.

Durant le moment de réflexion pédagogique :

Il nous a été présenté lors de cet entretien quelques usages du TBI qui peuvent effectivement révolutionner les apprentissages mais aussi la manière de concevoir un cours en Histoire Géographie.

En effet, l’enseignant peut créer sa propre cartothèque « personnalisée » et y avoir accès à tout moment. Grâce au logiciel, il est possible de concevoir des cartes interactives, par exemple, on peut imaginer que sur une carte du monde présentant les reliefs, on y associe un lien qui conduise directement à un document (iconographique : un paysage, un graphique climatique ou même une vidéo). De plus, la conception d’un cours par rapport, à d’autres logiciels, demande beaucoup moins de temps. L’action « copier-coller » n’existe plus. L’intégralité des documents n’intéresse que rarement l’enseignant qui, s’il le souhaite, avec ce logiciel, peut sélectionner une partie du document qu’il désire exploiter : par exemple en 4 ème les crises démographiques à la fin du XVIIIème siècle sont toujours représentées à travers un graphique séculier. Il est possible désormais, de zoomer et sélectionner uniquement la période souhaitée (afin d’étudier un pic démographique par exemple).

L’avantage enfin de cette manipulation est la suivante : au lieu de préparer à l’avance son cours : on peut effectuer la manipulation devant les élèves ce qui rend beaucoup vivant et explicatif la démonstration. Premier exemple, l’étude d’un texte peut se montrer beaucoup plus attractive avec ce logiciel : en ne sélectionnant qu’une partie du texte, en l’agrandissant par exemple. Ou encore en créant un lien : une vidéo par exemple. Deuxième exemple, la réalisation de cartes ne demande plus à l’enseignant de préparer à l’avance l’apparition de figurés au fur et à mesure, comme c’était le cas avec un autre logiciel. Il est possible de créer très rapidement une carte « en direct » et adaptée surtout au niveau de la classe.

Finalement, l’enseignant a la « main libre » sur son document quelle que soit la nature de celui-ci.