Vous êtes sur la page 1sur 2

L'étymologie

Tous les mots ont une histoire. Ils ont traversé les époques et
ont évolué au fil des siècles. L’étude de leur histoire s’appelle
l’étymologie.

QU’EST-CE QUE L’ÉTYMOLOGIE ?


L’étymologie étudie l’origine des mots. Venant du grec etumologia, le mot
« étymologie » signifie « le vrai sens d’un mot ».

L’étymologie consiste à établir des relations entre un mot et son étymon,


c’est-à-dire le mot duquel il vient, son ancêtre en quelque sorte.

À QUOI SERT L’ÉTYMOLOGIE ?


L’étymologie permet souvent de comprendre le sens des mots
d’aujourd’hui, et de retracer leur histoire afin de saisir leur sens dans
certaines utilisations (on peut aussi dire : dans certaines « acceptions »).

Par exemple, le mot français « rien » vient du mot latin res, qui signifie
« quelque chose », c’est-à-dire le contraire de ce qu’il signifie aujourd’hui
en français ! Mais c’est cette étymologie qui permet justement de
comprendre des expressions comme « trois fois rien » ou « un petit rien ».

QUE SONT LES DOUBLETS ?


Les doublets sont des mots qui ont le même étymon mais qui n’ont
cependant pas suivi la même évolution dans la langue :

— l’un des deux mots a suivi la lente évolution de la langue française


(du latin vulgaire, c’est-à-dire le latin parlé en Gaule romaine, à l’ancien
français et au français moderne) ;
— l’autre mot a été emprunté plus tardivement au latin, souvent pour
un usage scientifique.

Par exemple le mot latin causa a donné les mots chose et cause, qui
sont des doublets :

— en effet le mot causa, en suivant les lois de l’évolution phonétique, du


latin vulgaire (cosa), à l’ancien français (chiose) est devenu en français
moderne chose ;
— le même mot causa a directement été emprunté au latin au Moyen Âge
pour signifier en français la cause.
Il existe ainsi en français de nombreux doublets, comme la moule et le
muscle (qui viennent du latin musculum), le poison et la potion (qui
viennent de potionem) ou encore le métier et le ministère (qui viennent
de ministerium).