Vous êtes sur la page 1sur 1

COMPORTEMENTS ET ATTNUDES CARACTÉRISNQUES

DES CONFLITS

Conftits destructeurs

1) Un premier type de comportement

déclenche une

escalade d'ogressivité qui détériore [e conflit en

le situant sur [e plan des émotions. Si Sophie et Martin

s'êtaient adressé des reproches personnels comme nous venons de [e montrer, cela aunit pu être [e départ d'une tetle escalade. C'est malheureux, mais beaucoup trop

de sêparations ont pour point de départ des escal.ades

d'agressivité, I[ est surprenant de constater combien certains conflits peuvent avoir une origine anodine.

2) Un autre type de comportement amène une escdldde

de désinvestissement. Au lieu de s'attaquer, les parties

en opposition cherchent à réduire leur dépendance ['une envers ['autre, ce qui a pour conséquence qu'etles ne ressentent plus [e conflit. Cette solution d'évitement est dêsastreuse car les partenaires s'investissent de

moins en moins dans la retation, laquelte n'a ptus

de sens,

Les conflits destructeurs se canctérisent souvent

par un autre type de comportement: Les rcprésailles,

Lorsque [es parties en présence accumutent les grieft,

qu'e[[es gardent ftrncune et attendent l'occasion de se venger, il y a fort à parier que fissue du conflit sera

négative.

4)

Les conflits destructeurs résultent aussi d'une afiitude

d'influibilitê ou de rigidité. Lorsque les parties en pré-

sence sont incapables de changer leurs points de vue, leurs opinions ou leurs comportements, i[ est évident

que [e conflit ne pourra pas se résorber d'une façon

satisfaisante pour les deux parties.

Confllts constructlfs

1) D'une façon générate, si les adversajres sont incapables de changer, [e conflit ne pourra jamais se résoudre

efficacement. (.aptitude à chonger didée ou de compor- tement, à s'adapter, est essentielle. Lorsqu'on se rend compte que cela ne <fonctionne)r pas, i[ faut trouver

autre chose. lJaptitude à changer de comportement peut

permettre d'échapper à une escalade.

2) Les gens qui vivent des conftits constructifs ont une

attitude positîve vis-à-vis de ceux-ci. Pour arriver

à résoudre efficacement un conftit, i[ est important

de [e considérer comme une occasion de s'améliorer et d'apprendre et non comme une situation qui agresse. Les personnes susceptibtes, gui se placent

rapidement sur [a défensive, ont moins de chances de

résoudre de façon satisfaisante [e probtème occasionné

par [e conflit,

3) Les conflits constructifs ne restent pos longtemps sons solution, I[ est inutile de poser cent fois [e probtème, it faut s'y attaquer et changer quelque chose. Vous

pouvez dire une fois à votre cotocataire que vous

détestez qu'i[ laisse traîner [a vaisselte, mais si vous devez [e tui répéter pendant un mois, te conflit risque de prendre de ['amp[eur. Les personnes qui règlent efficacement les conflits les empêchent de s'amplifier.

4l lJestime de soi est épargnée dans les confljts construc- tifs. Lorsque nous croyons que notre estime de soi

est attaquêe par fautre, il. est difficile de ne pas réagir émotionneltement. Dans un conftit constructif, les adversaires ménagent habituellement leur estime

de soi.

@2001. ÉDITIONS DU RENOUVEAU

PÉDAGOGIQUE INC.

Centres d'intérêt liés