Vous êtes sur la page 1sur 8

c Ê 

Le ou  

est une catégorie particulière : c'est un mot variable qui désigne
une personne, un animal, une chose, une catégorie, un ensemble, une idée, un concept.

 Ê × 
Ê

n nom peut désigner des choses ~~ 


 ou des choses 

. Il désigne des ~
concrètes si celles-ci, accessibles à nos sens, sont matérielles (si elles peuvent, par exemple, être
peintes "½  
"). Il désigne des "choses" abstraites si ces "choses" ne peuvent être
perçues que par notre esprit ( 
   


Il existe deux types de noms :

1.Ê ^~u exemples : cheval, fille, ville, etc.


2.Ê ^   u exemples : Burnaby, Canada, Alvin, Dimitri, Joconde, Colisée, Avatar, etc.

Explications :

-Ê Le nom commun désigne des êtres, des choses ou des idées, en général.

-Ê Les noms propres représentent des personnes, des lieux géographiques, des marques
déposées ou des titres d'œuvres. Le nom propre désigne les mêmes choses mais en les
distinguant par leur appellation. N.B. En général un nom propre est invariable mais il existe
des exceptions (voir ci-dessous).

 Ê 


Le nom varie en genre, celui-ci lui appartient en propre il est le résultat de nombreuses
influences (historiques, étymologiques, etc.). Ce genre est arbitraire et il faut consulter
un dictionnaire pour le connaître (  
  
). Le nom varie
en nombre. Il y a deux nombres en français le    et le  . Le singulier s'utilise
lorsqu'il n'y a qu'une chose, le pluriel quand il y en a plusieurs. MAIS ATTENTION !!! u
les noms propres sont invariables sauf exceptions pour certains emplois.

·Ê Îluriel des noms propres

L'invariabilité est la règle (   


etc.), mais ils prennent le pluriel dans
des cas bien précis.

0 Ê   qui prennent la marque du pluriel :

- les noms de  royales, français ou francisés :   




- les noms propres employés "génériquement" à la place d'un nom commun
(antonomase); (
   =   pour  )
- les noms propres qui désignent des œuvres d'art :   

Œ Ê    qui prennent la marque du pluriel :


- les noms désignant plusieurs pays, fleuves, etc. de même nom; (    
 !  " etc.)
- les noms employés "génériquement" à la place d'un nom commun (antonomase). (
  

 Ê ~
 
~ 

Le nom peut occuper diverses fonctions grammaticales. Il peut être : sujet, complément d'objet
direct, complément d'objet indirect, attribut, apposition, nom en apostrophe, complément
circonstanciel, complément du nom, complément d'agent (voir passif), complément de l'adjectif,
complément de l'adverbe, complément d'une interjection ou d'un présentatif. (voir fonctions du
nom).

 Ê   ~
  

n nom peut être formé de plusieurs mots, on parle alors de locution nominale (voir locutions). 
~


mots      

 (
 
 #
½
$#
 ! , etc.).

Îour parler de locution il faut qu'il y ait 




. "% # ", par exemple, est une
locution nominale, mais "
  " n'en est pas une. Ce sentiment d'unité est assez
complexe. Il repose sur divers critères :  ~
  
  ( % #
= le train), ~ 
    
(comparez : #   et
  ), et parfois, sur le fait que les  
 

 ~ 

  ( 
 &   $'  ).

£ Ê  

Le verbe est le mot essentiel de la langue. Il varie en mode, en temps, en voix, en personne (voir
personnes grammaticales) et en nombre. Au participe passé il varie parfois en genre.

ne description complète du verbe doit prendre en compte tous ces éléments.

On distingue en premier les verbes  ~


et les verbes 

.

Ê   ~


n verbe d'action exprime une action faite ou subie par le sujet (À    À
#%
 '  
 ).

 Ê  



n verbe 

(sembler, paraître, devenir rester, demeurer, etc.) exprime un état du
sujet (À

).
º Ê  ~


Ê  ~
  ~


1.Ê Définition ~


  ~
apporte des informations sur l͛être ou la chose (nom ou
pronom) auquel il se rapporte :
- Les voitures sont rapides - Les voitures .

2.Ê ariations : en règle générale  ~~   (masculin ou féminin) et  
singulier ou pluriel) avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte :
- ne  voiture - n chien   
n ciel  Ils sont  

3.Ê   





a)Ê *énéralités sur le   


1.Ê il apporte une notion d'intensité qui renforce le sens de l͛adjectif avec l͛ajout d͛un
adverbe de quantité.
- ne trèsbelle voiture - n chien peu obéissantn ciel aussinuageux
Adv. Adjectif

2.Ê Il peut modifier le sens de la phrase :


- Nous sélectionnerons un athlète grand. (Sélection faite parmi les grands en taille) -
Nous sélectionnerons l'athlète  grand. (La sélection ne concernera que l'athlète le
plus grand de taille).

II.Ê Les adjectifs non-qualificatifs ou déterminants

oir la section « F. Déterminants »

× Ê   

Ê   
    

Les adverbes constituent un ensemble important qui présente une grande diversité. Nombreuses
formes (ici, doucement, tout à coup, à peu près, ne...), comportements diversifiés, rôles hétérogènes
(modificateur du verbe Il dort mal, de l'adjectif ne très grande maison, d'un autre adverbe Il mange
très peu), d'une proposition entière.

Malgré cette diversité, il existe certains caractères communs à tous les adverbes.
 Ê º ~

~

Les adverbes sont invariables : ils ne s'accordent ni en genre ni en nombre (Elle est
 grande.
Il est
 petit. Elle avance ~
. Ils avancent ~
).
Les adverbes sont les seuls mots qui puissent modifier le sens des verbes (Il mange. Il mange
mal, peu, beaucoup, vite).

 Ê ~
  

â côté des adverbes proprement dits, existent des expressions (extrêmement nombreuses) qui
jouent le même rôle que les adverbes, ce sont les locutions adverbiales. (voir locutions)

ne locution adverbiale peut se former de diverses manières :

- préposition + nom (avec éventuellement un article ou un adjectif : en revanche, sans cesse, à l'envi,
à la volée, à cœur joie, à plat ventre, etc.
- préposition + adjectif : à présent, en général, en particulier...
- préposition + verbe + complément d'objet : à brûle-pourpoint, d'arrache-pied, à tue-tête...
- préposition et adverbe : par-dessus, par ailleurs, par contre...
- etc.

Les adverbes sont habituellement classés, du point de vue sémantique (d'après leur sens), en
diverses catégories : manière, temps, degré, négation, aspect, lieu, temps, etc.

 Ê c  


La négation pure peut s'exprimer par "non" et "ne". "Non" est la forme tonique (oulez-vous lui
parler ? Non !) et "ne" la forme atone.

a)Ê "Non" : peut lier des éléments de phrases de même fonction en les opposant (Îrenez non les
voies faciles, mais les chemins escarpés). Il sert de préfixe négatif à certains mots. Lorsqu'il
entre en composition pour former un nom, il se lie par un trait d'union avec le nom ou
l'infinitif (un non-combattant, un non-lieu, etc.). Non s'utilise lorsque la négation ne porte
pas sur un verbe.

b)Ê "Ne" : est l'adverbe de la négation du verbe. Le plus souvent, la négation, pour être
complète, s'accompagne d'un autre mot que l'on appelle auxiliaire de négation (pas, aucun,
point, etc.).

Ê ~  

Du point du vue de leur sens, on classe habituellement les adverbes en sept catégories.

1)Ê c    : bien, mieux, vite, mal, debout, plutôt, aussi, ainsi, comme,
ensemble, mieux, comment, etc.

2)Ê c  



 

: assez, autant, aussi, beaucoup, moins, peu, très,
fort, si, tant, combien, davantage, environ, plus, tellement, trop, etc.
3)Ê c 
: hier, aujourd'hui, alors, déjà, après, quand?, jamais, toujours,
enfin, soudain, depuis, demain, dorénavant, longtemps, maintenant, toujours, etc.

4)Ê c  : ailleurs, ici, là, autour, dedans, derrière, dessus, où, dessous, partout,
etc.

5)Ê c  
: oui, si, soit, volontiers, assurément, aussi, certainement,
vraiment, etc.

6)Ê c  
: non, ne. (aucun, guère, jamais, rien...).

7)Ê c 
 : peut-être, probablement, sans doute, apparemment,
vraisemblablement.

Beaucoup d'adverbes peuvent avoir des sens différents et appartenir, selon leur utilisation, à
plusieurs de ces catégories.

 Ê c  
 ^!


"^"

    #
 ~
subordonnées
(sans négation)

- après les verbes de crainte ( 


    ~  , etc.) on met habituellement un
"" explétif (Ñ ! 
   ). On ne met pas "" si ces verbes sont pris
négativement (Ñ  ! 
   ).

- après " 
 $~ " on peut mettre "", son emploi est facultatif ( 

 
  
!    (ou !    ().

- après "  " on ne met pas "" (À # !  
( et non !  
'
().

- après "   ~    ~



 
 , etc.", on met "" si ces verbes sont
négatifs ou interrogatifs (À
 ! '    ). Mais on ne met pas "" s'ils
sont utilisés affirmativement (Ñ
! '    ).

- après "  
" l'emploi de "" est facultatif (  
! ' 
 ou  
! ' 
).

- après "3 " on met "" (À


$ !     ().

- après " " on ne met pas "".


è Ê  

Ê   
   

Le pronom, comme son nom l'indique, est le remplaçant privilégié du nom, il est susceptible
d'avoir les mêmes fonctions que le nom. oir fonctions du nom. Les Î ONOMS sont en nombre
fini ( Î ONOMS possessifs, Î ONOMS démonstratifs, Î ONOMS indéfinis, Î ONOMS
interrogatifs, Î ONOMS relatifs).

Le pronom n'a généralement pas de genre et de nombre propre, il prend le genre du nom qu'il
représente ou de la réalité qu'il désigne. Le pronom est un des cinq mots variables que comporte
le français. oir cependant neutre.

Les Î ONOMS sont des  



 lorsqu'ils reprennent (se substituent à), un terme présent
dans la phrase, terme souvent placé avant. Ce terme est appelé  
~ 
J '%! 

    &!  (). Les Î ONOMS sont appelés    lorsqu'ils n'ont
pas d'antécédent (V  #
) *+
  ½
  ).

 Ê  

1. Ê Îronoms personnels

Le pronom personnel a pour rôle essentiel de remplacer le nom (


% 
 

       =  pour 
%,  pour 
). Ils désignent les êtres ou
les choses en marquant leur personne grammaticale.

Les Î ONOMS personnels varient selon la personne et le nombre (voir personne


grammaticale) et selon leur fonction. emplaçants du nom, ils peuvent avoir toutes les
fonctions de celui-ci. (oir fonction du nom).

Selon la place qu'ils occupent par rapport au verbe, on distingue (sauf pour " nous" et
"vous") des formes conjointes et des formes disjointes. Les formes conjointes sont
directement jointes au verbe (Ñ  ), les formes disjointes sont séparées du verbe
('
 !   ).

Lorsque le pronom est complément d'objet et qu'il renvoie au sujet, c'est-à-dire qu'il
représente le même être ou la même chose que le sujet, il est dit réfléchi. La liste ci-dessous
présente les formes des Î ONOMS personnels, conjointes et disjointes, s elon la personne,
le genre, la fonction.

a) 1er personne singulier :

- forme conjointe :

sujet : masculin ou féminin = je.


autre fonction : masculin ou féminin = me.

- forme disjointe :
toutes fonctions : masculin ou féminin = moi.

b) 2e personne singulier :

- forme conjointe :

sujet : masculin ou féminin = tu.


toutes fonctions : masculin ou féminin = te.

- forme disjointe :

toutes fonctions : masculin ou féminin = toi.

c) 3e personne singulier :

- forme conjointe :

sujet : masculin = il, féminin = elle.


objet direct : masculin = le, féminin = la.
objet indirect : masculin ou féminin = lui.
réfléchi : masculin ou féminin = se.

- forme disjointe :

non réfléchi : masculin = lui, féminin = elle.


réfléchi : masculin ou féminin = soi.

d) 1er personne du pluriel :

- masculin ou féminin, conjoint ou disjoint, toutes fonctions = nous.

e) 2e personne du pluriel :

- masculin ou féminin, conjoint ou disjoint, toutes fonctions = vous.

f) 3e personne du pluriel

- forme conjointe :

sujet : masculin = ils, féminin = elles.


objet direct : masculin ou féminin = les.
objet indirect : masculin ou féminin = leur.
réfléchi : masculin ou féminin = se.

- forme disjointe :

non réfléchi : masculin = eux, féminin = elles.


réfléchi : masculin ou féminin = soi.
Vuelques remarques sont nécessaires sur les formes des Î ONOMS personnels.

- "je, me, le, te, la, se" s'élident devant un mot commençant par une voyelle, un "h"
muet, et devant "en" et y".

- On distingue les formes toniques et atones : "toi, moi", par exemple, sont toniques
(se prononcent avec sonorité), "je", "tu" sont atones (se prononcent sans
accentuation).

- "nous" remplace "je" dans le pluriel de majesté J       



 = une seule personne  ).

- "vous" remplace "tu" dans le pluriel de politesse J


 (,   ).

- "en" et "y" sont des adverbes de lieu, mais ils peuvent devenir Î ONOMS
personnels. "en" a le sens de "de lui, d'eux, d'elle(s), de cela", " y" a le sens de "à lui, à
elle(s), à eux, à cela".

- le pronom neutre "il" est souvent sujet apparent JÀ


À-À À

 ! '  
). oir sujet apparent, sujet réel.

2. Ê Îronoms possessifs
3. Ê Îronoms démonstratifs
4. Ê Îronoms indéfinis
5. Ê Îronoms interrogatifs
6. Ê Îronoms relatifs

F.Ê Déterminants

1.Ê Déterminants ou adjectifs démonstratifs


2.Ê Déterminants ou adjectifs exclamatifs
3.Ê Déterminants ou adjectifs indéfinis
4.Ê Déterminants ou adjectifs interrogatifs
5.Ê Déterminants ou adjectifs numéraux
6.Ê Déterminants ou adjectifs possessifs
7.Ê Déterminants ou adjectifs relatifs

*.Ê La préposition
H.Ê La conjonction

Vous aimerez peut-être aussi