Vous êtes sur la page 1sur 3

Jean-B aptiste ANDRIAMAHANNA n,

CNPE de CATTENOM
i e an-bapti ste. andriamahanina@edi.
lr l"

C é;iô'Bi;ioËiâù:c'jgéiliè,'d ô.. ïiiôn'û"ileili


Test 45 mn

émissions suivante
1) Compléter les équations de transformation des différentes
:

oxt t-"un + ---Y-'--- O


I Emission o , -----)
n Emission 'B.
B- : oX, n ----- ---> ç- + -'-Y----
tr Emission ,
oxt * ----- _-* -et + --'-Y- --

2) L'écranle plus efficace pour arrêter un rayonnement y ou X :

Matière composé d'hYdrogène v:t?5v


Le plomb it
L'uranium
Le bore

Quel1e en est la raison ? Justifiez


la réponse :

3) L'ingestion ou l'inhalation d'un radionucléide est dangereux


s'il est émetteur

n Gamma
n Electron
6 uaui/t
B l^tphu
{
rit
Que1le en est la raison ? Justifiez
la réponse :

/ -a^u$ ta^ olehr s\\/') tbn &tt,r/ tc^'uc'^n\-l ' (e -L--

pcuroQ)-'.r. cE'\ (oz\' c.y\A


\*i
I 4)La période radioactive est:

n
n
6
n
Le temps de la disparition de i'activité initiale
Le temps pendantlequel l'activité reste constante , ,/
Le temps àu bout duquel l'activité est réduite de moitié 7
Le temps au bout duquel une nouvelle émission radioactive se produira
"."1(/.L

5) Les effets déterministes (effets sur l'organisme) :

n Apparaissent aux seuils définis par la réglementation ,/ .r /.


Ul Ne peuvent pas apparaître dans les conditions normaies de travail V I (L
n Se produisent systématiquement dans la vie professionnelle
tr N'apparaissent que pour un travailleur de catégorie < A >

6)La démarche ALARA :

n Est justifiée par rapport aux effets déterministes f


6, Estjustifié. put tupport aux effets aléatoires { .4 1t
n Garanti le non dépassement d'un seuil d'exposition réglementaire
6I Permet l'étude de I'optimisation de la dosimétrie l/ .1
/,
Donner une définition de la < démarche ALARA > :

pxUcÉt €Q) p0tÀC'"n.cnal G Cr.(!^{-\) Fe-fù,b(s- c. "wn $ I CI(0-tt


A. Ci^"\ ftK" Fe\r\\!tG /'-f f
*^
''' \'"\L
I
7) La réglementation fixe la limite d'exposition annuelle à :

n 20 mSv pour un travailleur de catégorie B r'


8. 20 mSv pour un travailleur de catégorie A Ll (L
n 6 mSv pour une personne du public
fl 1 mSv pour une personne < non-class é", t{ 'a /-

8) La radioprotection obéit à trois principes :

W La iimitation {
,t{L
n La protection ,.t
q L'optimisation V
n La réglementaLton ,/ ,r lt
dl La justification V
,/o
9) Pour la protection des travailleurs et du public contre les rayonnements ionisants, la
réglementation exige que le chef d'établissement d'une entreprise réalisant une activité
<< nucléaire > identifie et définisse :

n la limite de son établissement '(t


I la limite des zones surveillées ,d
n
trl
€.
Les zones piétonnières
La limite des zones contrôlées f
Les zones spécialement régiementées et interdites {
(/t

r1,

10) Le moyen de protection contre une exposition interne

tr Pose d'écran de plomb


n Agir sur la distance entre la source et I'organigpne
El Porter une protection respiratoire isolantr- t{ ,/,
n Poder une tenue étanche et des gants en vinyie

11) Vous êtes placé à 1 m d'une source ponctuelle. Le débit de dose mesuré à 1 m de la
source est de 8 mSv/h :

Vous interposez un écran de plomb d'épaisseur % entre la source et vous, quel sera
le débit de dose mesuré après atténuation ?

n 16 mSv/h
@ 4 mSv/h a
4,, 2 mSvih

F 8 mSv/h ,h .r.r

Quel est le débit de dose à 2 m de cette source ( sans l'écran ) ?

n 8 mSv/h
É 4mSv/h nî^-'
'/ffi) 2 mSv/h
b
Y I mSv/h