Vous êtes sur la page 1sur 6

PROCESSUS DE TINTERVENTION

, INTERVENIR

lntervenir, c'est prendre part volontairement à une action pour en modifier


le cours. Cette définition qui semble tout simple à première vue est en
réalité chargée d'un sens important pour l'action de l'éducateur spécialisé.

D'abord intervenir auprès d'une personne en difficulté, c,est être en


relation d'aide. L'éducation est l'action qui permet à l,être de développer
de façon permanente les éléments fondamentaux de sa personnalité :

'-
Potentiel intellectuel, affectif, social et psychomoteur"

L'éducateur spécialisé en tant qu'intervenant est le sujet qui réalise l,action


d'intervenir.

L'intervention en éducation spécialisée n'est pas nécessairement une


action d'éclat, elle se réalise très simplement. C,est d,ailleurs le type
d'intervention que l'éducateur réalise habituellement et qui donne les
meilleurs résultats.
(
plnsonv & Ja,"/a,i 1 p-oliks cftos:..
UTNTERVENTtON EN ÉpUCAT|ON SpÉC|AUSÉE (SUtTE)

Une intervention, réussie par un éducateur, dans un contexte précis, peut


donner des résultats différents que si elle est faite par un autre intervenant.

L'intervenant possède sa personnalité propre. (Ses couleurs).

Le client réâgit bien ou moins bien, en fonction de sa personnalité et des



caractéristiques del'intervention. (nod;ftot fo" bk p,sona', L'lz' ds tiiët'tqiX)
Le contexte doit aussi être pris en considération: endroit, personnes
présentent, motif(s) de l'intervention, situation en cours, conséquences
prévisibles sur la personne et sur les autres personnes.

L'intervention ne produit pas nécessairement de résultats immédiats.


(5emer une graine). Réussir une intervention ou pas, car les résultats
peuvent être à courts, moyens ou longs termes, c'est une incertitude avec
laquelle il faut composer quotidiennement en éducation spécialisée.
Souvent il faut reprendre ou modifier l'intervention.

L'intervention se réalise dans le quotidien de Ia personne, l'éducateur


utilise les nombreux événements de la vie quotidienne.

L'éducateur est souvent seul sur le terrain, il s'adapter dans le ici et


maintenant.

t^&1 , bt- W a'Ly^ ,-.t-k^ .

- !- u'^ya*Jt ?,2 f,' ço;< o4*',


f u'^f/' * c"b.b
fvws lta^x L b &^bal'>2" a*1"r4..4-l .
' e^ pa-l-t^

L
tES ÉTAPES DU PROCESSUS D'INTERVENTION

Le processus proposé se divise en six étapes. L'observation, le traitement


de l'information, la définition des objectifs, la détermination des moyens/ la
réalisation et l'évaluation. En fait voici les étapes pour élaborer un plan
d'intervention.

TOBSERVATION ET TANATYSE

L'observation est la première étape de la démarche. Cette étape permet à


l'éducateur de mieux connaitre l'objet de son observation. fobservation ne
veut pas dire la non-intervention. Suite aux observations il faut en faire une
synthèse dans le but d'en définir des objectifs. ll ne faut négliger les
attitudes non-verbales, elles peuvent nous en dire beaucoup.

La seconde étape du traitement consiste àsynthétiser toutes les


informations observées et analysées. Cette synthèse met en évidence les
principales caractéristiques de la personne observée. En fait tout comme
une médaille possède toujours deux faces un client démontre des forces et
des limites. La synthèse s'attarde à mettre en évidence ces deux pôles.

Ces trois activités intellectuelles, l'observation, l'analyse et la synthèse sont


des habilités importantes pour l'éducateur spécialisé. Ces habilités ne
s'acquièrent et se perfectionnent d'une seule manière: en les exerçant
réguliairement
DISTINCTIONS ENTRE LE P.S.I. ET P,I,

P.S.l. - Démarche qui permet la planification et lâ prestation des services


interétablissements.

P.l. - Processus qui détermine les objectifs à atteindre en lien avec les
mandats de l'établissement dispensateur de services.

P.S.l. - Fixe les buts généraux, établit des priorités pour répondre aux
besoins globaux en tenant compte des capacités de Ia personne.

P.l. - Précise les modalités des interventions à effectuer pour atteindre le


but visé.

P.S.l. - Champ d'application large qui implique l,ensemble des éléments


nécessaires à une intégration sociale.

P.l. - Champ d'application restreint, puisqu'il ce centre sur des objets de


développement, d'apprentissage, de participation, de
familiarisation ou d'utilisation des activités communautaires.

P.S.l. - Suppose la participation égalitaire de plusieurs établissements,


organismes, etc.

P.l. - Est surtout l'æuvre d'un établissement et souvent de plusieurs


disciplines.
DISTINCTIONS ENTRE tE P.S,I. ET P.I.

P.S.l. - Démarche qui permet la planificâtion et la prestation des services


interétablissements.

P.l. - Processus qui détermine les objectifs à atteindre en lien avec les
mandats de l'établissement dispensateur de services.

P.S.l. - Fixe les buts généraux, établit des priorités pour répondre aux
besoins globaux en tenant compte des capacités de la personne.

P.l. - Précise les modalités des interventions à effectuer pour atteindre Ie


but visé.

P.S.l. - Champ d'application large qui implique l,ensemble des éléments


nécessaires à une intégration sociale.

P.l. - Champ d'application restreint, puisqu,il ce centre sur des objets de


développement, d'apprentissage, de participation, de
familiarisation ou d'utilisation des activités communautaires.

P.S.l. - Suppose la participation égalitaire de plusieurs établissements,


orga nismes, etc.

P.l. - Est surtout l'@uvre d'un établissement et souvent de plusieurs


disciplines.
IA PERTINENCE DU P,I.

Le P.l. est un espace de discussion entre la personne et son intervenant qui

permet:

De clarifier ou de recadrer les attentes mutuelles face au processus

d'intervention. (rôles et responsabilités de chacun)

D'augmenter le niveau de malaise et d'espoir face à la situation qui


pose actuellement problème de façon à augmenter la motivatlon

au cha ngement.

De définir les objectifs, les moyens et les indicateurs de résultats


qui guideront le processus d'intervention. (Francoeur,l-993)

Une occasion de saisir afin de développer ou consolider la relation

de confiance entre la personne et l'intervenant.

Un lieu de rencontre, de collaboration, de négociation entre la

personne et l'intervenant.

Un moment pouvant être utilisé de façon à ce que la personne

développe (consolide ou expérimente) de nouvelles habilités.